Vous êtes sur la page 1sur 16

Volume LxxxvIi 17

- Le journal indépendant de l’Université d’Ottawa -

ontre en tête-à-
enc tête
R

www.larotonde.ca LaRotonde @LaRotonde La RotondeVideo la_rotonde1932


section

éditorial Mathieu Tovar-Poitras


redaction@larotonde.ca
Rédacteur en chef

Question référendaire : ce n'est pas toi, c'est moi ?


MATHIEU TOVAR-POITRAS
RÉDACTEUR EN CHEF
Nous y voilà. Le référendum tant at-
tendu a finalement lieu et on connaîtra
bientôt le syndicat vers qui les étu-
diant.e.s se seront tourné.e.s. Cela étant
dit, cette élection ne marque pas la fin
des défis à surmonter.

La Fédération étudiante de l’Université


d’Ottawa (FÉUO) a beau avoir officielle-
ment représenté les étudiant.e.s du pre-
mier cycle depuis 1969, elle a désormais
le dos au mur. Ce qui est particulier, c’est
que son plus grand adversaire semble être
elle-même. La rhétorique diffusée par ce
candidat vise à restaurer la confiance en-
vers l’organisation, de distancer la FÉUO
des individus en répétant que « les gens à
l’interne changent ».

Ce sont des belles paroles, mais elles


perdent rapidement de leur sérieux
quand on remarque que dans les récents
scandales, la variable toujours impliquée
est une personne de l’interne. Comme
quoi les gens peuvent changer, mais ils
ne le font pas.

Cette idée de changement est en quelque


sorte le fondement de la campagne du
Syndicat étudiant de l’Université d’Ot-
tawa (SÉUO). Remplacer la FÉUO pour
faire des changements d’envergure à
la structure même d’une institution
représentant le premier cycle, c’est ce ILLUSTRATION : ANDREY GOSSE
qu’il propose. Mais il a encore plusieurs
choses à prouver.
personnes présentes ont cuisiné les or- aidée avec les décisions qu’elle a prises Bientôt la fin ?
Malgré sa précarité actuelle, la FÉUO ganisations candidates pour savoir sur lors de la dernière session, mais en
existe quand même depuis une cin- qui jeter leur dévolu. même temps, sans ça il manquerait de De penser que le résultat du référendum
quantaine d’années. Le SÉUO doit donc piquant dans sa conquête du cœur étu- sera l’équivalent d’une délivrance et
prouver que malgré sa toute récente Mais, à l’image des séries de télé-réalité diant. Plus sérieusement, cette situation synonyme de jours meilleurs est triste-
fondation, il serait capable de prendre amoureuse, c’est sur les réseaux sociaux vient réduire ce référendum à un niveau ment comique. Tout ce que cette élection
le relais d’une organisation déjà rodée et que la passion de certains s’est enflam- simpliste. déterminera est l’organisation qui repré-
bien établie. C’est un défi d’envergure et mée. Si la grande majorité des inter-
sentera une partie du corps étudiant de
à cela il faut ajouter le défi commun de nautes qui se prononcent sur la question C’est une question qui ne tourne plus
l’Université d’Ottawa. Ensuite, le préten-
ces deux candidats, soit de s’assurer que semblent pencher légèrement – petit autour d’alternatives vis-à-vis la repré-
sentation du corps étudiant du premier dant ayant charmé le public devra ras-
les étudiant.e.s votent. ton ironique – en faveur du SÉUO, il
cycle. On met désormais l’accent sur surer les membres de l’électorat n’ayant
faut quand même s’interroger à savoir
la FÉUO. D’un côté on nous dit d’avoir pas voté pour lui. Il faudra agir pour que
Le calme avant la tempête si c’est une opinion majoritaire ou sim-
plement la plus vocale. La réalité est que encore confiance en l’institution et de le résultat soit accepté, parce qu’on sait
La campagne a quand même été relati- la vaste majorité des étudiant.e.s au pre- l’autre on prône un discours qui utilise tous que peu importe le gagnant, il y
vement tranquille entre les deux candi- mier cycle au courant de l’existence de la la Fédération comme incitatif pour vo- aura une certaine grogne.
dats. Là où les choses se sont corsées est FÉUO l'est en grande partie à cause de la ter contre elle. Malheureusement, dans
au niveau du public ainsi que les réseaux toute cette dynamique, on néglige trop Si une chose est certaine, c’est que les
U-Pass et des scandales.
sociaux. Les débats organisés les 4 et 5 les plateformes des candidats ainsi que étudiant.e.s doivent voter. C’est assez
février derniers ont permis à la popula- On pourrait donc aller jusqu’à dire leurs propositions liées non pas juste aux simple : ouvrez votre boîte courriel uOt-
tion étudiante de s’adresser directement que cette élection est en quelque sorte enjeux découlant des controverses, mais tawa, prenez en note votre NIP, ouvrez
aux deux prétendants à son amour. Le 4 une forme de vote de confiance pour la aussi des principes clefs d’un syndicat le message avec votre bulletin de vote et
février, à l’Auditorium des anciens, les Fédération. C’est sûr qu’elle ne s’est pas étudiant. tadam.

w w w. l a r o t o n d e .c a
section

ACTUALITÉS Gabrielle Lemire


actualites@larotonde.ca
Cheffe de pupitre

Politique étudiante

Le SÉUO et la FÉUO s'expriment avant le vote


la U-Pass, la Semaine 101, plus de 350 programme de mentorat. Elle indique SÉUO insiste sur l’application concrète
MILÉNA FRACHEBOIS clubs et d’autres services comme la également offrir la pleine chance à tous d’un comité de supervision de l'exécutif
JOURNALISTE banque alimentaire, le service de rac- les étudiant.e.s, surtout internationaux, auquel les étudiant.e.s peuvent sou-
compagnement et une station de radio. qui se butent à des obstacles dans le mettre des plaintes face à un membre
Dans le cadre du référendum qui prend Moumouni-Tchouassi fait part de son processus, de pouvoir participer à la de l'exécutif, au lieu de passer par un
fin le 11 février, les deux partis candi- inquiétude par rapport au nouveau syn- course pour l'exécutif. représentant.
dats ont pu s’exprimer et répondre aux dicat qui ne pourra pas fournir des ser-
Promesse de changements Les deux syndicats sont d’accord sur
questions des étudiant.e.s lors de deux vices de la même qualité s’il commence
plusieurs aspects de leur gouvernance,
débats publics cette semaine. D’un côté, sans ressources. Le jeune syndicat pré-
La FÉUO a dans son sillage un historique exprimant leur volonté de représenter
la Fédération étudiante de l’Université cise qu’il veillera à ce que les frais soient
de conflits internes, ce que veut éviter le le corps étudiant et d’augmenter l’en-
d’Ottawa (FÉUO) avec Paige Booth et transférés, ainsi que les services, et que
SÉUO en éliminant la hiérarchie entre gagement de celui-ci. D'autres valeurs
Jason Seguya. De l’autre, le Syndicat l’Université prêtera main forte pour
les membres. La structure exécutive du importantes mentionnées sont l’accès
étudiant de l’Université d’Ottawa cette transition.
SÉUO serait décentralisée et son corps à l’éducation par la diminution des
(SÉUO) avec Mik Vattiata, Francesco exécutif serait coopératif et non-conflic- frais de scolarité, les initiatives de san-
MacAllister-Caruso et Tiyana Alysha L'importance des communautés tuel. La liberté d’expression serait pro- té mentale, ainsi que les intérêts des
Madison. La Rotonde était au débat tégée. Le SÉUO souhaite apporter des étudiant.e.s qui doivent être toujours
Après le climat hostile de la dernière
du 5 février et fait le point sur les deux modifications aux salaires des élus, qui reflétés.
rencontre du conseil d’administration
partis. seront revus à la baisse, et augmenter le
de la FÉUO à cause d’une motion sur le
bilinguisme, les deux syndicats veulent nombre de salariés. Booth insiste sur le Faire confiance à la FÉUO ?
syndicats soit-disant différents fait que plusieurs politiques existent à
assurer une meilleure représentations La Fédération a fait polémique cette
présent afin de protéger les employés de
Au cours du débat, la FÉUO semble des minorités sur le campus. Bien que dernière année et MacAllister met en
la FÉUO qui sont dorénavant représen-
être axée sur la reconnaissance de ses les francophones ne représentent que garde les étudiant.e.s : « Êtes-vous sa-
tés par un syndicat indépendant.
acquis. MacAllister-Caruso dénonce la 30 % des effectifs de l’Université, ceux- tisfait et pensez-vous que tout à coup
tendance qu’a la FÉUO à se concentrer ci doivent pouvoir bénéficier d’une ac- La Fédération aurait effectué beaucoup cela va changer ? Ayez une pensée cri-
davantage sur sa valeur et son histo- cessibilité aux cours et aux services en de changements quant à la structure de tique ». Le SÉUO souligne le fait que,
rique que sur ce qu’elle fait réellement. français. La FÉUO prévoit personnali- la gouvernance, ainsi que le système dans le passé, la FÉUO a agi de manière
Celle-ci souligne que puisqu’elle est ser ses ressources afin de toucher toutes des clubs. Un bureau est maintenant inadéquate, que ce soit par rapport
déjà établie, elle n’aurait qu’à mainte- les communautés. Pour les étudiants complètement dédié aux clubs, ce qui aux allégations de fraude, à la censure
nir les services actuels tout en deve- internationaux qui forment 18 % de la accorde à ces derniers plus de res- ou aux politiques internes et demande
nant un meilleur syndicat. Durant la population étudiante, la Fédération sources et de temps pour traiter leurs donc comment cela changera à l’ave-
période de questions, Leila Moumouni- précise qu’elle a déjà mis en place des problèmes. Des modifications ont été nir. Booth et Segura répondent qu’ils
Tchouassi, ancienne vice-présidente à initiatives comme la Maison interna- apportées à la constitution même, veulent assurer un campus sain et sauf,
l’équité pour la FÉUO, a souligné que tionale et la Semaine internationale. Le en consultation avec les étudiant.e.s. où les étudiant.e.s sont à l’aise. Le SÉUO
depuis 1969, la Fédération a accumu- SÉUO souligne aussi l’importance de la MacAllister-Caruso indique que les indique lui aussi vouloir créer un climat
lé une liste d’accomplissements : un Maison internationale et s’engage à la deux valeurs de son syndicat sont la de confiance pour les étudiant.e.s, sans
régime d’assurance, du counselling, garder tout en développant un meilleur transparence et la redevabilité. Le corruption.

PHOTOS : EMILIE AZEVEDO

w w w. l a r o t o n d e .c a
4 actualités l laar ro ot to onnd de e lluen m
d ia1r1d if é2v9 rmi earr s2 021091 6

mois de l'histoire des noirs

Programmation festive pour la fierté identitaire


certaines personnes comme un événe- Programmation chargée à Gatineau Programmation bilingue
PASCAL VACHON ment réservé uniquement à la commu-
JOURNALISTE À Gatineau, dans le cadre de la 17e édi- À Ottawa, des événements seront dispo-
nauté noire. Une pensée que les organi-
tion du Mois de l’histoire des Noirs, une nibles dans les deux langues officielles.
Assister à des défilés ou des spectacles sateurs tentent d’éradiquer.
dizaine d’événements sont à l’affiche. La Le 28 février aura lieu le gala sur le Mois
représentant diverses cultures afri-
« Ce n’est pas juste ouvert aux Noirs, de l’histoire des Noirs, organisé par l’As-
caines, voilà des activités dont vous programmation est assez remplie pour
c’est ouvert à tout le monde, j’invite sociation canadienne pour la promotion
pourrez profiter durant le Mois de l’his- le Mois de l’histoire des Noirs, dont le
vraiment toute la communauté à venir des héritages africains. Les gens pour-
toire des Noirs sur le campus et dans thème est : Notre Identité, Notre Fierté.
participer », a souligné Greg Fergus, le ront assister à une journée africaine sur
la capitale nationale. La Rotonde vous Le moment fort sera la journée festive
député fédéral de Hull-Aylmer, égale- la Colline du Parlement le 16 février. Un
dresse une liste des événements à venir Noirs-Si-Sons qui aura lieu le 23 février
ment vice-président de l’Association festival du film africain aura lieu les 15
dans la région tout au long du mois de entre 11 h et 15 h.
parlementaire Canada-Afrique. et 16 février à la
février.
Galerie d’art d’Ot-
À Ottawa, il s’agira tawa.
de la 33e édition de
Une célébration des
la célébration du
talents et des voix
Mois de l’histoire
de femmes locales
des Noirs. Souvent
noires se produira
vu comme un
le 21 février dans
mois symbolique,
le cadre de l’événe-
le mois de février
ment Loud Black
est utilisé par la
Girls. Le lende-
communauté noire
main, une première
pour sensibiliser
du film Zone ainsi
les gens des autres
qu’une célébration
communautés
de la culture mu-
culturelles.
sicale noire sera
« On célèbre à lon- présentée au Centre
gueur d’année, on national des Arts.
n’a pas besoin d’un
Les musées de la
mois pour célébrer
Capitale fédérale
alors ça permet aux
participent eux
autres d’apprendre
aussi en partageant
notre culture, c’est
l’héritage des com-
une sorte de sen-
munautés noires au
sibilisation », juge
Canada. Jusqu’au
Aïcha Koné, coor- ILLUSTRATION : ANDREY GOSSE mois de mai, il y
dinatrice du Mois
aura une exposition
de l’histoire des
au Musée de la Banque du Canada sur
Noirs à Gatineau. Sur le campus « Toute la communauté noire se re-
Viola Desmond, figure de proue dans
groupe ce jour-là à la Maison du citoyen la lutte contre le racisme et première
« Cela sert aussi à faire ouvrir les yeux Le 12 février prochain, Arthur Simeon,
à notre propre communauté, des fois et on invite toutes les communautés à Canadienne à figurer sur un billet. Un
un humoriste canadien d’origine ougan-
les gens restent chez eux ou ne sont pas daise fera un spectacle d’humour à UCU venir apprendre la nourriture et les ha- portrait de femmes canadiennes de des-
au courant de l’histoire des gens de race le 12 février. Une projection du film Black bits », détaille Koné. Le Salon du livre cendance africaine est présentement en
noire », juge Sarah Onyango, porte-pa- Panther sera aussi à l’horaire au même de Gatineau fera lui aussi sa part dans exposition virtuelle sur le site internet du
role du Comité de l’histoire des Noirs endroit le 12 février. La salle Huguette- le Mois de l’histoire des Noirs. Tout Musée canadien de l’histoire.
d’Ottawa. Labelle au pavillon Tabaret sera quant à d’abord, les auteurs d’origine togolaise Pour de plus amples informations, vous
elle transformée en un défilé de mode à Mensah Hemedzo et Edem Awumey
Le Mois de l’histoire des Noirs qui se pouvez consulter les sites Internet du
saveurs africaines le temps d’une soirée
déroule officiellement au mois de février prendront respectivement la parole le 28 Mois de l’histoire des Noirs de Gatineau
le 16 février.
au Canada depuis 1995 est parfois vu par février et le 3 mars. et d'Ottawa.

w w w. l a r o t o n d e .c a
actualités la rotonde numéro 17 5

Défi 24 heures

Course contre la montre au uOttaHack


spécialisés en fonction des compagnies ler sur un projet, on va être biaisés. Dans Accès au matériel
GABRIELLE LEMIRE commanditaires de l’événement. une équipe où il y a deux programmeurs,
CHEFFE DU PUPITRE ACTUALITÉS Bien que l’objectif soit de créer à partir du
un designer, un architecte et un ingénieur
Déconstruire le mythe moins de ressources possibles, quelques
Habituellement, un samedi soir au cam- matériel, c’est un super projet. »
ressources restent tout de même à la dis-
pus, tout est calme. À l’exception près du C’est quoi le hacking ? Normalement, les position des étudiant.e.s. Jessica Song,
Carrefour des apprentissages lors de la Réseautage 101
gens ont tout de suite tendance à penser étudiante de deuxième année à l’Univer-
compétition uOttaHack qui se déroulait tout de suite à la programmation d’ordina- uOttaHack servait également d’occasion sité de Waterloo, ajoute qu’elle en profite
samedi le 9 et dimanche le 10 février. teur. Par contre, le coordonnateur au mar- de réseautage pour réunir des hackers, des pour manipuler le matériel fourni par les
Zoom sur l’univers des passionnés de l’in- keting de l’événement, Ivor Benderavage, partenaires, comme les dispositifs de réa-
inventeurs, des innovateurs de plusieurs
novation. assure que le hackathon fait plus référence lité virtuelle, de reconnaissance vocale, qui
domaines et métiers connexes.
Le hackathon de l’Université d’Ottawa au principe de résoudre un problème en font leur apparition sur le marché et que
innovant. « Par hacking, on veut dire inno- En plus de rencontrer de potentiels par- les étudiant.e.s n’ont pas nécessairement
fêtait son deuxième anniversaire en fin
vation, création d’un nouveau produit, ou tenaires de travail, l’événement sert d’im- eu la chance d’employer. Celle-ci constate
de semaine. Durant 24 heures top chro-
modification et l’amélioration des produits mense foire de carrières, où les comman- le peu de femmes dans ce type d’événe-
no, 400 « hackers » en provenance de
qui existent déjà », explique Benderavage. ditaires de l’événement comme Solace, ments. « Mon intérêt pour l’informatique
plusieurs universités de l’Ontario et du
SurveyMonkey et Google Cloud pouvaient vient du fait que mes deux parents tra-
Québec et divisés en équipes de travail de
Akinyélé Café-Fébriss, participant pour vaillent dans ce domaine, mais c’est sûr
5 ou 6 personnes, devaient résoudre des recruter de futurs employés.
une deuxième année au hackathon, sou- que dans d’autres cas, les jeunes filles qui
problèmes de codage et de programma-
ligne l’interdisciplinarité de l’événement : Ces commanditaires offraient des ateliers pourraient se lancer dans le milieu de la
tion en présentant devant des juges leur
« En général, les hackathons encouragent divers afin de laisser la chance aux hac- technologie ne sont pas encouragées à le
produit final.
les gens qui n’ont pas nécessairement une kers de prendre des pauses durant le défi faire », partage-t-elle avant de souligner
Les équipes pouvaient se classer parmi formation en informatique à venir, parce et fournissaient le matériel nécessaire aux que l’événement est idéal pour sortir de sa
les trois premiers prix ou gagner des prix que si on est 4 programmeurs à travail- équipes. zone de confort.

Vie étudiante

Le Festival des neiges est de retour


servait de terrain aux activités sportives donne-t-elle des queues de castor gra- un partenariat avec le Bal de Neige, le plus
MILÉNA FRACHEBOIS à la disposition des étudiant.e.s pour res- tuites ? ». Le pari est donc réussi selon grand festival de neige dans la région, pour
JOURNALISTE ter actifs même en hiver. Entre autres, l’employé du service de vie étudiante. l’anniversaire de ce dernier. Il ne faut tout
du spikeball, du soccer dans la neige, des C’est un grand succès et les gens attendent de même pas s'inquiéter car Brunet nous
Cette année encore, le Festival des neiges parcours de vélos et le jeu autochtone du ça avec impatience année après année. promet déjà un retour de l’activité l’an
anime le campus : musique devant le pa- serpent de neige. Maxime Brunet, coor- prochain : « La formule va revenir l’année
villon Tabaret et l’habituelle file d’attente donnateur des événements à l’Université, Pour Elsa Dujardin, étudiante internatio-
prochaine mais c’est toujours un proces-
devant les queues de castor, voilà de quoi nous donne une petite astuce pour la file nale de première année en psychologie,
sus en renouvellement, donc on essaye de
s’offrir une pause afin de s’amuser. des queues de castor l’année prochaine : c’est un vrai plaisir. Elle est venue pour
se réinventer chaque année », conclut-il.
« Si tu arrives dans une période de fin de « avoir une vraie expé-
Du 4 au 8 février, le Service de vie étu- rience canadienne et
cours-début de cours, là on a un afflux as-
diante qui s’occupe de la programmation découvrir la culture ».
sez important, mais après c’est plus tran-
sur le campus offrait aux étudiant.e.s de Celle-ci ajoute que « ça
quille ».
nombreuses activités à thématique hiver- permet de rassembler
nale. Celle qui connut le plus de succès est pour un sentiment d’appartenance les gens et d’offrir une
sans équivoque le kiosque des Queues de pause dans les révisions
castor et de chocolat chaud gratuit. Les C’est avec l’organisation Beavertails que des examens de mi-ses-
étudiant.e.s se massaient pour faire la file le Service de vie étudiante a choisi de faire sion qui approchent à
tout le long du bâtiment emblématique, un partenariat cette année. Pourquoi un grand pas ».
moyennant 20 minutes de leur temps en tel investissement dans la période la plus
échange d’une sucrerie saupoudrée de froide de l’année ? Pour Brunet, c’est afin Alors que l’année der-
cassonade. Pour éviter d’attendre, les plus de « créer plus de joie, d’enthousiasme nière, la compétition de
confiants en leurs habiletés sportives ten- sur le campus » mais aussi pour « ap- bonhommes de neige
taient d’atteindre une cible avec une balle. profondir le sentiment d’appartenance à avait fait un carton,
Triomphants, ceux qui réussissaient dé- l’Université ». On peut le voir notamment l’activité avait été rayée
passaient toute la file. sur les réseaux sociaux où les étudiant.e.s de la programmation
se vantent en publiant des photos avec cette année. En 2018, PHOTO : EMILIE AZEVEDO
La pelouse Tabaret, recouverte de neige, des mentions comme : « Votre université l’Université avait créé

w w w. l a r o t o n d e .c a
6 actualités l laar ro ot to onnd de e lluen m
d ia1r1d if é2v9 rmi earr s2 021091 6

Dossier Saint-Valentin

Votre courrier du cœur en politique


MAEVE BURBRIDGE L’amour et la haine se côtoient plus étroitement qu’on pourrait le penser, surtout dans la sphère poli-
tique. Cette semaine, La Rotonde s’est entretenue avec les professeurs de sciences politiques et ana-
JOURNALISTE
lystes Geneviève Tellier et André Lecours afin de vous livrer leurs conseils en matière de relations.

Politique étrangère Politique provinciale


Tensions de longue date pour les gilets jaunes Entre Doug Ford et… beaucoup de monde

Ça vous est déjà arrivé de commencer, peu à peu, à remarquer En septembre, Ford dévoile que l’Ontario adoptera un curricu-
les habitudes quelque peu agaçantes de votre tendre moitié ? En lum d’éducation sexuelle qui ignore les orientations sexuelles
s’accumulant, de petites choses comme le prix de l’essence, un LGBTQ+ et qui ne fait aucune mention de l'identité du genre.
salaire minimum très bas et une taxation des plus riches revue à D’après Geneviève Tellier, professeure titulaire en sciences poli-
la baisse peuvent vous taper sur les nerfs. Un jour, après la mon- tiques, ce curriculum qui date de 1998 est sensé être provisoire,
tée des tensions, la crise est déclenchée. Pour les gilets jaunes, mais personne ne semble savoir quand un nouveau plan sera éla-
le 17 février marquera l’anniversaire des trois mois du mouve- boré et mis en place.
ment qui vise à revendiquer une meilleure qualité de vie à un coût
moindre. Le gouvernement annonce l’annulation du projet de l’Université
francophone de l’Ontario, dont la justification « ne semble pas
André Lecours, professeur de sciences politiques fait valoir que le tenir la route », d’après Tellier, qui affirme que la communauté
mouvement a pu avoir une telle longévité « puisque les Français franco-ontarienne « a pris ça comme une gifle ».
ont encore sur le cœur d’être mal représentés par leurs politi-
ciens élitistes. Le problème est structurel, ce qui lui confère une Récemment, la relation entre Ford et les étudiants universitaires
certaine durabilité ». Les dernières manifestations d’envergure devient tendue en raison de changements récents aux droits de
ont eu lieu les 2 et 3 février à Paris, Tours, Bordeaux, Marseille et scolarité, qui deviendront moins accessibles. Tellier fait valoir
Toulouse. La France se trouve présentement dans l’acte XII des que « l’accès à l’Université sera réduite pour les personnes pour
manifestations, visant à dénoncer les mesures qui sont, selon les qui l’argent est un obstacle ». Elle explique également qu’avec
manifestants, excessives et brutales, prises par la police française moins de financement pour les universités, les classes risquent
lors des soulèvements. de devenir plus grandes, que la sélection de cours pourrait être
réduite et que cela empiéterait sur la qualité de l’offre.

Politique étrangère

Brexit : une rupture qui risque de devenir violente


Politique étudiante
La Grande-Bretagne prévoit conclure le processus de retrait de
l’Union Européenne le 26 mars prochain. Cela imposera une Débats torrides entre SÉUO et FÉUO
frontière entre l’Irlande du Nord et la République de l’Irlande,
une région qui a connu bien des tensions au cours des dernières Si le débat est toujours chaud, la relation semble quant à elle se
décennies. Vu la fragmentation sociale qui persiste en Irlande du refroidir. Lors du débat public du 5 février, le Syndicat étudiant
Nord, il y a des craintes que l’instauration d’une frontière solide de l’Université d’Ottawa (SÉUO) a lancé des coups secs à la Fé-
entre ces nations sœurs ne déclenche un nouveau chapitre de vio- dération étudiante de l’Université d’Ottawa (FÉUO), mettant en
lences politiques dans la région. En fait, la première explosion de lumière les allégations de fraude portées contre la Fédération, les
voiture piégée depuis les Troubles a eu lieu le 19 janvier à Lon- plaintes d’environnement de travail toxique ainsi que le pouvoir
donderry, et des récidives restent possibles. décisionnel monopolisé par l’exécutif. De son côté, la FÉUO a nié
bon nombre des propos les moins diplomatiques de la part du
Espérons, pour le bien-être de tous ceux impliqués, que la rup- SÉUO. Le débat est devenu d’autant plus animé lorsque l’exis-
ture de la Grande-Bretagne et de l’Union Européenne ne cause- tence d'accusations de faux profils Facebook créés pour promou-
ra pas le déclenchement d’un conflit violent en voir la plateforme de la FÉUO a été révélée. D’après un interve-
Irlande du Nord. C’est comme essayer d’en- nant, des employés de la FÉUO étaient associés à la création de
tretenir un amitié saine avec son ancien.ne ces profils.
partenaire : vous partagez peut-être un pas-
sé tumultueux, mais il faut laisser les diffé- Le chat sort du sac. Comme quoi, dans n’importe quelle relation,
rences d’opinion dans le passé autant que jouer cartes sur table est indispensable pour assurer la confiance
possible. de l’autre parti.

w w w. l a r o t o n d e .c a
actualités la rotonde numéro 17 7

santé mentale Chronique

Stressés de courtiser la performance OC Transpo, un peu, beaucoup, à la folie


dance à se comparer à d’autres élèves. La honnêtement que certains conseillers
MAEVE BURBRIDGE pression de performer va donc augmenter GABRIELLE LEMIRE changeront leur vision du transport à
JOURNALISTE et on peut vouloir atteindre des standards CHEFFE DU PUPITRE ACTUALITÉS travers ce défi », affirme Menard. C’est
qui ne sont pas réalistes ». Les attentes ir- un avis que partagent les chauffeurs
Entre examens de mi-session, heures réalistes nous empêchent donc d’atteindre La semaine dernière, vous avez peut- d’autobus avec qui La Rotonde s’est
supplémentaires au boulot et vie sociale, nos objectifs. être vu des élus municipaux dans des entretenue au cours de la semaine.
une question ne cesse d’affliger les étu- autobus d'OC Transpo. Non, ce n’était
Dr Bradwejn affirme également qu’un Les usagers souhaitent eux aussi voir
diants universitaires : suis-je assez per- pas pour se rendre gratuitement à un
manque de travail intérieur est souvent événement du Bal de Neige, mais plu- un changement de mentalité de la part
formant.e? Voici un aperçu des causes et des élus, dénonçant d’une même voix
à l’origine de l’anxiété de performance. tôt pour répondre au défi lancé par
conséquences de ce genre de questionne- le refus de certains de participer au
Selon lui, des valeurs personnelles bien l’organisme Free Transit Ottawa :
ment et quelques pistes de réflexion pour défi. #OttTransitChallenge est d’ail-
définies peuvent déterminer où orienter n’utiliser que les transports en com-
affronter ce stress. leurs tombé rapidement au bas de la
nos efforts. mun pour se déplacer pendant une
semaine. liste des priorités du maire Jim Watson
Il est normal de se sentir stressé.e par rap-
« Il faut se demander quelles sont les et d’autres élus. Ceux-ci stipulent que
port à la performance lors de situations
valeurs importantes pour nous person- 17 membres du conseil municipal de leur emploi du temps est trop chargé
particulières, d’après Jacques Bradwejn, la ville d’Ottawa ont accepté de n’utili-
nellement, et quel est notre but dans la pour prendre le temps d’accepter le
professeur de psychiatrie. Lorsque le ser que les autobus OC Transpo pour
vie. Sans savoir ce qui est important pour défi. À cette déclaration, une utilisa-
doute par rapport à nos compétences nous se déplacer du lundi au vendredi. En trice de Twitter résume la réaction
nous, le succès n’a aucune signification »,
accable de manière presque constante arrivant plusieurs fois en retard au générale en répondant : « Merci à
explique le professeur. Dans cette optique,
et qu’il semble insurmontable, on peut travail, ceux-ci ont reconnu les failles tous les conseillers qui relèvent le défi
on n’aurait donc pas à se soucier de perfor-
parler d’anxiété. Melodie Chamandy, étu- du système de transports en commun. #OttTransitChallenge cette semaine.
mer au maximum dans tous les domaines.
diante au doctorat en psychologie, a rédigé Il fallait franchement s’y attendre. C’est une honte pour ceux qui se disent
sa thèse sur l’anxiété de performance. Elle Certains trajets d’autobus ne res- trop occupés ! Qu’est-ce que ça dit du
Facteur clé : l’évitement pectent que très rarement les horaires
explique qu’il s’agit d’« une réaction de reste des gens ? Ne sommes-nous pas
peur irrationnelle qui peut être débilitante D’après Dr Bradwejn, l’évitement est un fixés, surtout durant la période hiver- occupés nous aussi ? Vos vies et vos
et qui peut nous empêcher de faire les élément déterminant par rapport au stress nale. responsabilités sont-elles plus impor-
choses qu’on aime. Dans ce cas-là, il faut lié à la performance. La pire chose qu’on tantes que les nôtres ? »
chercher de l’aide ». Le stress serait plutôt puisse faire en guise de gestion de stress,
Réactions variées
lié aux demandes externes. En plus de l’autobus, c’est une occa-
c’est d’éviter la situation qui nous stresse. Quelques conseillers reconnaissent
sion idéale de faire des relations pu-
Les formes d’évitement, la procrastina- la difficulté du système de transport
Mentalités nocives répandues bliques que le maire et les conseillers
tion étant la plus répandue, sont certes dans la neige. « Le #12 est un gros
auront laissé passer en refusant de
tentantes, mais les conséquences peuvent problème pour notre communauté,
Le stress lié à la performance est souvent participer au défi. Ce manque de vo-
s’avérer sévères. il n’est pas fiable pour les heures de
causé par l’adoption d’habitudes assez lonté et ce mépris implicite pour les ci-
pointe. Ce matin l’autobus de 7h30
répandues et pourtant malsaines. D’une Chamandy renchérit sur ce point en expli- toyens contribue à agrandir le gouffre
vers Rideau était rempli et a laissé
part, le fait de baser son bonheur person- quant que « quand on évite une situation, entre l’autorité et la population.
tout le monde derrière à partir de l’ar-
nel sur ses résultats scolaires, ou d'autres ça peut créer un cercle vicieux. Ensuite, on rêt Montréal et Bradley », peut-on lire En attendant l’ouverture complète de
sources de motivation externes, rend fait face à de plus grandes demandes ». dans un tweet du conseiller Mathieu l'O-Train qui était prévue pour la fin
les étudiants malheureux et angoissés, Le fait de surmonter notre peur d’une si- Fleury. La route 12 faisait d’ailleurs de l’année 2018, les Ottaviens atten-
d’après Bradwejn et Chamandy. À la men- tuation est bénéfique pour l’estime de soi. l’objet d’un examen depuis avril 2018, dront donc les changements apportés
talité du bonheur conditionnel s’ajoute D’après Dr Bradwejn, on commence par mais n’a visiblement pas changé de- aux lignes d’OC Transpo, tout en at-
la fâcheuse tendance de comparer son tolérer la chose qui nous faisait peur, et puis. tendant encore et toujours l’autobus.
succès aux accomplissements des autres. graduellement, on peut même développer
Le scénario détaillé par
D’après Chamandy, « quand on se focalise une appréciation pour l’activité qui nous
Fleury peut sembler sortir
sur le résultat, souvent on va avoir ten- causait autrefois un malaise.
tout droit d’une science
fiction… pour ceux qui ne
prennent jamais l’autobus.
Chaque jour, pourtant,
ce sont 340 000 citoyens
qui l’utilisent comme seul
moyen de transport.

En bus vers la tour


d’ivoire
Dans le cadre du défi, le
conseiller Shawn Menard
reconnaît par le biais d’un
tweet que les tarifs sont
trop élevés. Celui-ci do-
cumente également que
l’autobus lui a causé du
retard avant une réunion,
une coutume pour les usa- PHOTO : EMILIE AZEVEDO
ILLUSTRATION : ANDREY GOSSE
gers du réseau. « Je crois

w w w. l a r o t o n d e .c a
8 actualités l laar ro ot to onnd de e lluen m
d ia1r1d if é2v9 rmi earr s2 021091 6

Trois questions pour comprendre  par Miléna Frachebois La


l'islamophobie Francosphère
MILENA FRACHEBOIS
Chaque semaine, La Rotonde interroge un des
Noomane Raboudi 1200 professeurs de l’U d’O sur un sujet d’actualité.
L’occasion pour vous d’en apprendre davantage, Belgique
Professeur d’études politiques et pourquoi pas, de briller dans les L’ancien président ivoirien Laurent Gbag-
soupers de famille et autres lieux propices aux bo a été reçu par la Belgique. Acquitté par
spécialiste de l’Islam débats. la Cour Pénale Internationale (CPI) sous
conditions, il doit résider dans un pays
membre en attendant un éventuel procès.
Pouvez-vous définir l’islamophobie ? Comment se traduit-elle dans la vie de tous les jours ? Il est jugé pour des accusations de crimes
contre l’humanité qui auraient été commis

1
La définition est encore en débat. Depuis quelques années, il a subi toute une manipulation entre 2010 et 2011 en Côte d’Ivoire. La
décision des juges par écrit est en attente.
idéologique. Je ne dirais pas qu’il est maintenant un concept flou car il garde quand même
le sens de la racisation, le sens d’une position racisée de l’Islam et des musulmans. Il a
gardé cette dimension de mépris envers l’identité, les valeurs et même la personne musul- Maroc
Le service militaire obligatoire est officiel-
mane. Dans les dernières années, certains courants islamistes se sont emparés du concept
lement adopté au Maroc. Un loi est passée
et ils ont commencé à le manipuler de façon à discréditer toutes critiques légitimes contre
le 7 février lors d’un conseil des ministres.
l’islamisme. Il a gardé les deux sens, mais cela dépend de qui l’utilise et quelles sont ses Il concerne les jeunes marocains âgés de
intentions 19 à 25 ans. Les premiers concernés seront
enrôlés dès l’automne 2019. Pour ceux
Pourquoi ce concept est-il d’actualité malgré des racines plus anciennes  ? qui refuseraient de répondre à l’appel, les
peines vont d’un mois jusqu’à un an de

2
Nous sommes dans une situation où les identités reviennent : on est en train de vivre une sorte prison. Des exemptions sont autorisées
de démondialisation, les nationalismes reviennent. Ces nationalismes sont toujours fondés pour les jeunes qui ont une inaptitude
sur une différenciation, un besoin de différenciation, sur un besoin de tracer la ligne entre le physique ou qui poursuivent des études.
« nous » et le « eux ». Cela revient en Occident. Les crises économiques aggravent les crises
identitaires. Tout cela a produit un discours populiste qui est toute une stratégie de mobilisa- Madagascar
tion sur une sorte de chasse à la sorcière. Dans ce contexte-là, le musulman, surtout occiden- L’ex-conseiller d’Hery Rajaonarimampia-
tal, est devenu quasiment l’accusé idéal parce qu’il est la figure presque parfaite de l’altérité, à nina est emprisonné pour vol. Accusé par
cause de ce que fait l’islamisme, à ne pas confondre avec l’Islam. l’actuelle présidence de la République,
il aurait essayé de voler les meubles et
Quel est le problème de l'islamophobie dans nos sociétés et politiques actuelles ? équipements informatiques de l’agence de
développement économique AMPD lors

3
d’un déménagement. On estime le butin
Premièrement, c’est utilisé pour justifier des discriminations contre les musulmans (au niveau
d’une trentaine d’ordinateurs, quelques
de l’emploi, des hébergements, etc.) C’est utilisé pour justifier un discours raciste contre eux, dizaines de chaises avec des roulettes, des
c’est utilisé pour renforcer les thèses des populismes et pour faire de la mobilisation politique fauteuils, des armoires, tables de bureaux,
pour eux. C’est étudié pour les enlever de leur identité, ils ne font pas partie du « nous ». des imprimantes, etc. Il est actuellement
Pourtant ils travaillent, ils produisent de la richesse, ils paient leur impôts. C’est tellement in- placé dans la maison d’arrêt Antanimora
grat de dévaloriser tout le travail que les musulmans font dans toutes les sociétés occidentales. dans la capitale malgache où il attend son
Il y a un problème de reconnaissance et cela c’est très dangereux, surtout pour les jeunes qui procès le 12 février.
sont fragiles. Ils vont donc être une proie facile à la mobilisation djihadiste. On est dans un
cercle vicieux.

2019
Rencontrez nos professeurs, employés
et étudiants et découvrez nos programmes :
23 mars
• Communications sociales • Études de conflits 10 h à 14 h
• Counselling • Innovation sociale
et psychothérapie • Relations humaines REMISE DE
• Droit canonique • Théologie 4 BOURSES
• Éthique publique DE 1000 $ !

Inscrivez-vous en ligne !

ustpaul.ca/portesouvertes f t y l i
223, rue Main, Ottawa ON | 1-800-637-6859

w w w. l a r o t o n d e .c a
section

Arts et culture Emmanuelle Gingras


culture@larotonde.ca
Cheffe de pupitre

Menu spécial st valentin


Dans cette édition, La Rotonde vous recommande une liste complète de restaurants près du campus ou dans le Marché By où vous rendre à la
St-Valentin selon votre type de couple !

Couple aventureux Couple qui va bientôt rompre


Cela fait des années que vous et votre chéri.e souhaitez partir en voyage, mais, Vous savez que ça ne durera plus, mais il serait déplacé de rompre avant la
fauchés, vous vous contentez de vous kinker sur des scénarios érotiques au St-Valentin ? Nous vous recommandons un lieu aux prix raisonnables où vous
sommet du Mont Cameroun ? Le restaurant Ahora propose une ambiance qui pourrez payer pour la facture, par culpabilité, sans trop vous faucher. El Furni-
plonge ses clients au cœur du Mexique selon un menu traditionnel varié. Petit, ture Warehouse propose un menu au prix unanime de 5,95 $.
coloré et authentique, si le piquant est au cœur de votre couple, il s’agit du lieu Plat recommandé : La salade Union Street - poulet mariné, nouilles chow
idéal. mein, suey choi, oignons verts, pousses de pois, avocats, amandes grillées, tortil-
Plat recommandé : Leur sélection de burritos (options végétariennes et végéta- la, coriandre et lime - Recommandé avec un Sour Key!
liennes possibles) Où : 77 Clarence Street
Où : 307 Dalhousie St.

Couple minimaliste Couple à la dent sucré


Pour tout couple ne souhaitant pas être submergé par une ambiance de Vous sautez toujours sur l’occasion de manger du sucre ? Pourquoi ne pas opter
St-Valentin extravagante et souhaitant sortir dans un lieu qui rappelle pour un souper très peu santé, mais très chocolaté ? Le Cacao 70 recommande
chez soi, Chez Lucien propose une ambiance confortable, tamisée et cha- une variété de plats qui vous lèveront peut-être le cœur, mais vous le réchauffe-
leureuse comme un chalet. ront à la fois selon une ambiance très souvent bondée.
Plat recommandé : Bourgeois Burger - Poires, oignons sautés et du fro- Plat recommandé : (à partager !) Sweet chocolate experience for two - gaufre au
chocolat au lait, fraises fraîches, bananes, céréales enrobées de chocolat, crème
mage brie servi avec salade ou frites (option végétarienne possible).
glacée couverte de chocolat fondu, fondue et guimauves à griller.
Où : 137 Murray St, Ottawa
Où : 53 William Street

Couple qui se « michoune » Couple radin


Pour ceux qui ne peuvent pas se contenter de se regarder dans les yeux, le res- Pour les couples radins, vous avez l’embarras du choix. Il n’y a qu’à marcher sur
taurant Social propose un lounge rempli de divans dans une ambiance tamisée la rue Rideau et découvrir les multiples restaurants qui s’y trouvent. Hokkaido
et de la musique jazz, lieu idéal pour un verre de prosecco, des portions pas trop Ramen Express propose des prix raisonnables et de délicieuses options.
lourdes et opportunités de se coller garanties ! Plat recommandés : Un gros bol chaud de nouilles végétarien qui ne coûte que
Plat recommandé : Steak de thon au sésame et Ahi. 7$ !
Où : 537 Sussex Drive Où : 176 Rideau Street

Couple créatif Couple alcoolique


Au Fiazza Pizza, vous pouvez amener avec vous ou manger sur place des pizzas Pourquoi ne pas tenter un bar à vin pour cette St-Valentin ? Le restaurant Play
que vous pouvez créer ou en commander déjà garnies pour vous. L’ambiance est recommande une sélection de petites assiettes délicieuses en plus d’une sélec-
plutôt minimaliste, jamais trop remplie. tion de vins abondante.
Plat recommandé : Créez votre propre pizza ! Plat recommandé : Juste du vin !
Où : 86 Murray Street Où : 1 York Street

« Fake » Couple Special couple extra


Pas sûr que votre tendre moitié soit l’amour de votre vie, mais vous adorez Couples à paillettes, ayant économisé pendant un mois pour gâter votre spé-
vanter votre relation dans un contexte arrangé et décorer vos amours ? Kinki cial.e compagnon.ne, nous vous recommandons le restaurant E18hteen ! Am-
Lounge propose une ambiance branchée, décontractée et éclectique. Un mé- biance dégagée et chic, le restaurant propose un menu plutôt distingué pour la
lange culinaire culturel plutôt intéressant. St-Valentin !
Plat recommandé : Le Burger Sushi : Choix de saumon, thon albacore ou crabe Plat recommandé : Menu spécial St-Valentin : Tartelette de foie gras OU
accompagné de mayonnaise épicée, laitue, tomate, échalotes, guacamole et Poulpe à la bolonaise suivit de ballotine de lapin OU du sole OU Chateaubriand
tortilla au maïs. pour deux (purée de pommes, ragoût de champignons et oignons perlés et,
Où : 41 York St pour dessert, un Lemington au chocolat ou de la Pavlova et, enfin, des maca-
rons.
Où : 18 York Street
EMMANUELLE GINGRAS
CHEFFE DU PUPITRE ARTS ET CULTURE

w w w. l a r o t o n d e .c a
10 A R T S e t C U LT U R E l al ar or toot no dn ed e lleu mn dair 1d1i 2f 9é vmrai errs 22001196

Mégaphono

Un festival de musique bien fourni Les artistes au Troquet veaux différents, on peut voir des artistes en musique », poursuit-elle. Le Festival
EMILIE AZEVEDO & émergents, en milieu de carrière et puis est organisé par et pour les gens du mi-
EMMANUELLE GINGRAS Parmi les multiples lieux où se déroulait des chanteurs assez populaires », affirme lieu artistique. Colleen Jones, bassiste de
le festival, c’est la soirée du 7 février que Marie-Clo, chanteuse franco-ontarienne. Sparklesaurus, avoue qu’il s’agit d’une
Le festival de musique Mégaphono Mégaphono a présenté à son public des
artistes canadiens sur l’étroite scène du C’est sans oublier les groupes plus mar- excellente opportunité pour les artistes
débutait le 7 janvier dernier. Il était
Troquet : Corey Gulkin, Sparklesaurus ginaux. « Ce soir c’était un plateau de moins connus de rencontrer des gens
possible de se déplacer dans plusieurs
et Marie-Clo. C’est sous les néons bleus trois groupes féminins, ce qui est mal- de l’industrie et de se faire de bonnes
restaurants et bars dans le secteur Hull
et d'assister à plusieurs spectacles, pré- paisibles et l’ambiance chaleureuse du heureusement quand même assez rare connexions.
sentant une riche palette d’artistes ca- bar que chaque artiste avait droit a envi-
ron 1h de représentation.
nadiens en une même soirée, et ce, sur
une période de 3 jours. L’intrigante Corey Gulkin de son air dé-
contracté et sa voix reposante a ouvert la
Ce festival de musique met en valeur
soirée avec sa musique folk et rythmée.
les artistes émergents de la région d'Ot-
Vint ensuite le groupe Sparklesaurus,
tawa-Gatineau et réunit les profession-
habillé de paillettes argentées et de four-
nels de l’industrie musicale avec des
rures ; ils ont présenté leur musique
soirées de réseautage, des conférences
qu’ils décrivent comme étant pop, rock
et opportunités de mentorat. Scott
et parfois psychédélique. Enfin, Marie-
Simpson, participant au festival depuis
Clo a terminé la soirée avec sa musique
ses débuts il y a cinq ans, remarque que
pop à saveur indie, électro et R&B de fa-
le côté industriel du festival prend plus
çon fulgurante et théâtrale.
d’ampleur : « C’est quelque chose qu’il
manquait dans la région, ça développe la
Une scène locale et diversifiée
localité comme étant une destination en
soi ». ll apprécie également le retour des « Le Festival est rempli d’artistes et de
mêmes artistes d’année en année afin de professionnels de l’industrie venant de
PHOTO : EMILIE AZEVEDO
voir leur développement artistique. partout au monde et a beaucoup de ni-

Philosophie de l'amour

Bouddhisme : cerner ses émotions Un état temporaire pratiquant le bouddhisme depuis trois réduisant les montées et descentes ex-
MAEVE BURBRIDGE ans. Au lieu de laisser les sentiments né- trêmes d’émotions et d’affection.
JOURNALISTE Le bouddhisme enseigne que les émo- gatifs envahir ses pensées pour ensuite
tions ne font pas partie de qui nous D’après Holowka, une leçon clé du
regretter ses actes, il s’agit plutôt de
En cette période de Saint-Valentin, la sommes, mais qu’ils nous mettent dans bouddhisme est d’identifier la frontière
laisser les émotions être vécues et garder
réévaluation de la vie amoureuse et un état provisoire d’affectation qui finira entre l’amour et l’attachement. Il ex-
en tête qu’elles sont pour la plupart du
les émotions titillant les pensées, La par passer. En prenant cette approche, plique que dans notre société, on est sou-
temps temporaires et ne font pas partie
Rotonde explore le point de vue boudd- il est possible d’accepter nos sentiments vent encouragés à accepter des concep-
de qui nous sommes en tant qu’individu,
histe pour aborder les sentiments de sans nous laisser nous emporter par les tions de l’amour qui ne sont pas saines et
comme l'affirme Jean-Pierre Duquet qui
manière saine, productive et sans juge- impulsions. qui relèvent en vérité de l’attachement :
pratique le bouddhisme depuis près de
ment, d’après cette philosophie. « On peut se dire des choses comme "je
« On devrait lais- 20 ans.
ferais tout pour toi" ou "tu me manques
ser la colère, la Selon lui, une deuxième différence entre tellement". C’est malsain puisqu’on de-
jalousie, les émo- la gestion des émotions typiquement vient trop attaché. Il faut être capable de
tions négatives se occidentale et l’approche bouddhiste est vivre sans cette personne, même si on
manifester sans l’aime. Ce serait triste de se séparer, mais
le fait de juger nos émotions. Il explique
essayer de les ré- ton monde de ne devrait pas s’écrouler
qu’il est « […] très normal de ressentir des
primer, mais en sans cette personne. »
émotions négatives et il ne faut pas les ju-
restant objectif
ger ni les ignorer. Identifie tes émotions,
et calme. Comme Selon Duquet et Holowka, l’amour c’est
observe-les, ne te juge surtout pas. »
ça, on peut com- de souhaiter qu’une personne soit heu-
prendre d’où ça Amour ou attachement ? reuse avec ou sans nous, donc il n’y a
vient », explique pas de vrai rapport entre l’attachement
Samuel Holowka, Si vous figurez parmi ceux qui passeront et l’amour. « L’amour est plus solide et
étudiant de deu- la Saint-Valentin avec votre bien-aimé.e, plus pur quand on veut le bonheur de la
ILLUSTRATION : ANDREY GOSSE xième année en les enseignements du bouddhisme pour- personne qu’on aime, sans craindre son
criminologie et ront aider à solidifier votre couple en départ », affirme Duquet.

w w w. l a r o t o n d e .c a
A R T S e t C U LT U R E la rotonde numéro 17 11

Événements anti St-Valentin ! Par Emmanuelle Gingras

Le 14 février approche et vous êtes en déni complet de la fête en question. La Rotonde vous propose certains événements pour quand
même vous pousser à sortir, plutôt que de vous blottir contre votre chat et vous noyer dans du ramen en cette semaine de St-Valentin.

Musique Débauche Bien-être Littérature

15 fév
20h 16 fév
22h 16 fév
18h30 21 fév
19h

Concert Galaxie au Anti Valentine’s Crystal Bowl Medita- Naked boy reading
Minotaure Masque party tion
Galaxie propose un concert à Retro/Underground : Anti Gentle Bear Healing Cli- Écouter un lecteur entière-
la musique electro keys conju- Valentine’s Masque ; une oc- nic offre une expérience mé- ment nu réciter des œuvres
guée au stoner rock reconnu casion de célébrer son célibat. ditative centrée sur soi avec littéraires.
pour défouler. des bols de cristal.

Minotaure Swizzles Bar and Grill LIVE on Elgin


3 rue Kent 246 rue Queen 68 Southport Drive 220 rue Elgin

chronique

Chier de quoi sans pouvoir se chier j’ai, le tout était plutôt difficile à éviter. j’ai appris à les comprendre et à mieux J’ai compris qu’il me fallait voir le vide
EMMANUELLE GINGRAS Toutefois, je me suis limitée à des re- les décortiquer. pour le confronter, et non le combler
CHEFFE DU PUPITRE ARTS & CULTURE cherches qui contribuaient purement à par le social. L’inspiration pour l'écri-
mes besoins professionnels et j’ai évité J’ai donc appris à confronter mes crises
ture peut certes être initiée par ce qui
En lisant cette chronique, il faut savoir tout browsing ou, comme j’aime l’ap- de page blanche par l’écoute qui me fut
entoure, mais vient avant tout d’un
qu’il s’agit d’une autre critique sur l’ap- peler, « jeu comparatif ». imposée.
instinct intérieur qui prend du recul sur
port des réseaux sociaux sur les per-
Le plus difficile fut de cesser l’habitude. Ne plus connaître sa tête la convention et qui se plaît à la décor-
ceptions. J’ai pris l’initiative, pendant
C’est comme si mon corps se dirigeait tiquer. Et la mienne était bloquée dans
1 mois, de me détacher de Facebook,
vers mon téléphone selon les situations J’ai pu me servir de ma solitude pour ma tête, prise par des images et des
Instagram et Snapchat afin de témoi-
de la vie de tous les jours qu’il me fal- réfléchir, plutôt que de la compenser images et des concepts et des concepts
gner de l’impact que cela aurait sur ma
lait à tout prix éviter : combler des ma- par la vie d’un.e autre. Je me suis en fait qui semblaient répondre pour moi à
créativité. Les résultats ne m’ont point
laises, l’ennui ou la solitude ou encore sentie moins seule dans les moments de ce que je ne comprenais pas. À ce que
surprise...
même écouter quand je ne voulais pas solitude parce que je les acceptais plu- j’avais moi-même besoin de décorti-
Dans la vie, j’écris. Poésie, théâtre, écouter, que ce soit en cours ou dans tôt que de plonger dans ce grand lieu de quer.
nouvelle ; j’inspire la vie pour l’expi- des contextes sociaux. Les réseaux so- rencontre dont il faut être témoin que
rer en mots. Depuis environ 3 ans, j’ai ciaux ont donc pris pour moi une forme sont les réseaux sociaux. Ainsi, oui, j’ai écrit comme je n’avais pas
pris l’initiative d’écrire presque tous les de béquille pour les choses de la vie que écrit depuis des mois. Je ne nierais pas
jours. Toutefois, au cours de la dernière J’ai pu enfin être dans ma tête, plei-
je ne voulais pas confronter. l’apport des réseaux sociaux à la diffu-
année, j’ai su remarquer une dégénéra- nement, et non dans celle d’une intel-
sion efficace de l’art, mais il faut savoir
C’est comme si en prenant cette ha- ligence collective décidée, prévisible et
tion plutôt radicale de ma productivité s’en servir intelligemment. L’inspiration,
bitude, je me suis aveuglée à tous ces mortelle aux idées.
créative. Je vous expliquerai donc ici un pour moi, se trouve chez les gens, dans
moments d’inconfort qui, à titre d’hu-
peu comment les réseaux sociaux ont leurs imperfections et dans les miennes ;
maine, devaient être vécus pour réel- J’ai compris que j’avais en fait peut-être
tué ma créativité. il faut donc les vivre à tout prix et ne pas
lement me comprendre et comprendre plus de problèmes d’estime dans mon
ce qui m’entourait. Et c’est comme si écriture que je ne le pensais, les réseaux se distraire pour les éviter. Ma conclu-
pas à l’écoute de l’inspiration ?
en arrêtant les réseaux, je suis devenue étant devenus une machine encom- sion est la suivante : les réseaux sociaux
Il serait malhonnête de dire que je n’ai plus attentive aux raisons des incon- brante où l’art des autres décourageait rendent sourd à ce qui crie d’être abordé,
pas une fois consommé les réseaux dans forts ; j’ai donc ouvert mes yeux aux le mien. Le syndrome du « tout a déjà à ce qui crie d’être pris en charge dans la
ce mois d’abstinence. Avec l’emploi que problèmes et en devant les confronter, été fait » me kickait dans l’dash. créativité.

w w w. l a r o t o n d e .c a
section

sports et bien-être Maxime Jolicoeur


sports@larotonde.ca
Chef de pupitre

hockey masculin

Place aux séries éliminatoires pour les Gee-Gees


PASCAL VACHON
JOURNALISTE

Le gris et grenat (22-2-4) a mis la


touche finale à sa saison régulière quasi
parfaite en l’emportant par la marque
de 6 à 2 face aux Lakers de Nipissing (8-
19) samedi au complexe Minto. Cette dé-
faite des Lakers assure donc une place
en séries à l’Université Laurentienne, les
adversaires des Gee-Gees en première
ronde.

Efficaces en désavantage numérique


Se battant pour une place en séries élimi-
natoires, Nipissing démarre la rencontre
en force avec un échec avant agressif. En
milieu de première période, Cody Drover
récupère une rondelle libre dans l’en-
clave et s’approche tout seul pour battre
le gardien entre les jambes et donne
ainsi les devants 1-0 aux siens. Ottawa
se défend très bien, particulièrement
en désavantage numérique alors que les
Lakers ne peuvent profiter de l’avantage PHOTO : ANDREY GOSSE
d’un homme à quatre reprises.

Quatre buts rapides Nipissing enlève le jeu blanc jeu, alors on va devoir être disciplinés », incidence sur le classement, l’entraî-
a affirmé Kevin Domingue. « Ils ont un neur-chef a reposé trois de ses meilleurs
L’offensive des locaux se réveille en Les Lakers sauvent leur honneur en 3e très bon gardien, leur première ligne éléments : Jacob Sweeney, Yvan Mongo
deuxième période alors qu’ils ajoutent période alors que Kylor Wall rentre en peut marquer. Je crois que notre profon- et Brendan Jacome.
quatre buts. Tout d’abord, Drover tente zone adverse du côté gauche et vole un deur et notre vitesse sont meilleures que
jeu blanc à Graham Hunt avec un puis- la leur », a jugé l’entraîneur-chef Patrick « C’était important de s’assurer qu’on
une passe devant le filet, mais celle-ci
sant lancer frappé. Les visiteurs ajoutent Grandmaître. avait de bons effectifs pour commencer
dévie sur le patin d’un joueur des vi-
un deuxième but par l’entremise de les séries », a expliqué l’entraîneur-chef.
siteurs pour ainsi déjouer le gardien
Colby Tower. Avec moins de sept mi- Une série 2 de 3 qui débutera dès mer- Avec la deuxième meilleure offensive
Domenic Graham et donner les devants
credi au Country Side Arena, le domi- et défensive du circuit et le 1er rang au
2-0 à Ottawa. Drover complète son tour nutes à faire à la partie, Hanlon pousse
cile des Voyageurs. Un aréna qui devra classement, on peut dire que le gris et
du chapeau alors qu’il sort du coin pour une rondelle libre à l’embouchure du
amener un ajustement pour la troupe grenat part comme favori pour rempor-
surprendre la défensive adverse et ainsi filet derrière la cage des visiteurs pour
ottavienne. « Ils ont un aréna de gran- ter la coupe Queen’s. Si certains jugent
marquer son 15e but de la saison. Locke ainsi marquer son 3e but de l’année et
deur olympique qui nous a parfois sur- qu’être favori amène automatiquement
et Van Lierop récoltent les passes sur le donner une avance de quatre buts aux
pris alors j’ai hâte de voir quelle sorte de la pression de se rendre loin en séries,
deuxième but des siens en avantage nu- siens. L’équipe locale maintient le cap
départ on va avoir dans le match un », les troupiers de Patrick Grandmaître
mérique. et remporte sa 10e victoire de la saison à a dit Grandmaître. Ottawa disputera, si ne voient pas cela du même œil. « Je ne
domicile. Drover avec 3 buts et 1 passe et nécessaire, les matchs 2 et 3 au complexe pense pas que c’est de la pression, car on
Moins d’une minute plus tard, Beckstead Locke avec 3 passes ont été les meneurs Minto. Il s’agira du même format s’ils a beaucoup de confiance, on prend plus
intercepte une passe et se faufile entre offensifs chez les gagnants. atteignent le 2e et le 3e tour. Si les Gee- ça comme un défi », a dit Domingue.
les deux défenseurs et y va d’un lancer
Gees atteignent la finale, qui aura lieu
qui touche l’intérieur du poteau avant de Face à Laurentienne La veille, le gris et grenat l’avait emporté
contre un club de la conférence Ouest,
rentrer derrière Graham. Au milieu du face à ses futurs opposants en séries éli-
ils disputeront un seul match pour dé-
deuxième vingt, Adam Beveridge bat le La troupe de Patrick Grandmaître s’est minatoires, les Voyageurs, par la marque
terminer le gagnant. Les deux clubs qui
gardien de Nipissing sans difficulté avec assurée de l’avantage des séries tout au de 6 à 3. Jacome et Locke avec 3 points et
participeront à la finale auront une place
un tir sur réception suite à une superbe long de son parcours éliminatoire qui Brodeur avec sa 11e victoire ont permis à
assurée à la Coupe Universitaire qui aura
passe transversale de Locke. Ottawa débutera contre les Voyageurs de l’Uni- lieu du 14 au 17 mars à Lethbridge en Ottawa de l’emporter à domicile. Les sé-
mène ainsi déjà 5-0 à mi-chemin dans versité Laurentienne. Malgré leur pre- Alberta. ries d’après-saison débuteront mercredi
le match après avoir marqué quatre buts mière position, le gris et grenat s’attend à Sudbury. Si elles s'avèrent nécessaire,
en moins de 10 minutes. Le club local re- à du vrai hockey de séries. « Ils sont très Pas de pression les deux autres rencontres seront dispu-
traite au vestiaire avec une avance de 5-0 physiques. Il va falloir jouer notre hockey tées les 16 et 17 février prochain au com-
après 40 minutes. rapide et ne pas tomber dans leur style de Dans un match qui n’avait aucune plexe Minto.

w w w. l a r o t o n d e .c a
Sports et Bien-être la rotonde numéro 17 13

basket-ball

Fin de semaine mouvementée pour les Gee-Gees


sive alors qu’ils ont marqué 30 points lors du premier quart. Après un quart, la une sixième fois sur les dix derniers
PASCAL VACHON contre 7. York remporte le 4e quart 19 à troupe ottavienne perdait 22 à 8. Tirant matchs. Les Lions de l’Université de
JOURNALISTE
13, mais ne peut rattraper le gris et gre- de l’arrière 14-2 après moins de 5 mi- York menaient déjà par huit après un
L’équipe de basket-ball féminine de nat qui s’envole avec la victoire et ainsi nutes, les visiteurs ont terminé le quart peu plus de 5 minutes de jeu et avaient
l’Université d’Ottawa (19-2) a obtenu le 1er rang de la conférence Est. Le cinq avec un retard de 14 points alors que la les devants 17 à 12 après un quart et 35 à
un laissez-passer au premier tour des partant de la meilleure équipe de l’Est a marque était de 22 à 8 en faveur des lo- 28 après deux. À la mi-temps, Ottawa ti-
séries grâce à une fin de semaine par- grandement contribué à la victoire alors caux. rait pour seulement 28 % et Sabean avait
faite sur la route aux dépens des Gaels que McAlear-Fanus, Hachey, Ribarich, 12 des 28 points du club.
Le gris et grenat ramène l’écart à 15
de l’Université Queen’s (13-8) et des Lefebvre-Okankwu et Besselink ont cha-
points à la fin du 3e quart alors qu’il perd La deuxième moitié du match donne
Lions de l’Université de York (8-13). Une cune obtenu 12 points et deux rebonds.
58 à 43. La troupe de Derouin connaît lieu à du jeu offensif alors que les deux
victoire de 69 à 40 contre Queen’s et un Le gris et grenat termine ainsi premier
un 4e quart monstrueux alors qu’il com- clubs ont une efficacité de plus de 40 %
gain le lendemain de 78 à 50 face à York dans le pourcentage de tirs, de tirs de
mence les 7 premières minutes du quart à la ligne de trois points et que chacun
leur a ainsi permis de s’assurer le 1er trois points et de lancers francs pour la
avec une séquence de 20 à 3 en leur en inscrit au moins 39 en 20 minutes.
rang de la conférence Est. saison régulière.
faveur pour ainsi prendre les devants Malgré ce jeu offensif, le gris et grenat
L’équipe masculine du gris et grenat 63-61 avec moins de 3 minutes. Queen’s ne peut revenir dans le match au 3e
Deux victoires à sens unique
(13-8) a de son côté connu une fin de revient ensuite dans le match pour for- quart alors que York garde son avance
L’équipe féminine n’a pas a eu à s’inquié- semaine partagée perdante à l’extérieur cer la prolongation. Le gris et grenat et mène 58 à 46 avant de rentrer dans
ter contre les Gaels de l’Université de alors qu’elle a perdu son premier duel passe bien proche d’effectuer son retour le dernier quart. Ottawa remporte le
Queen’s alors qu’elle a mené durant près contre Queen’s (11-10) 78 à 75 et sa deu- miraculeux alors qu’il manque deux 4e quart 21 à 20, mais ce n’est pas suf-
de 35 des 40 minutes de la rencontre. xième rencontre par un pointage de 78 à lancers de 3 points dans les 7 dernières fisant pour revenir dans le match et les

La troupe d’Andy Sparks a complète- 67 face à York (7-14). secondes de la prolongation pour fina- visiteurs s’inclinent 78 à 67. Mackenzie

ment dominé les 20 premières minutes lement s’incliner 78-75. Calvin Epistola Morrison, Brandon Robinson, Sabean et

en menant 39 à 21, allouant seulement


Un autre mauvais départ avec 22 points, dont 10 au 4e quart et Guillaume Pépin ont chacun inscrit au

quatre points aux locaux lors du deu- Gage Sabean avec 18, tous des lancers de moins 12 points et 2 rebonds.
Un mauvais début de rencontre a encore
3 points, sont les meneurs offensifs lors
xième quart. Menée par les 16 points une fois été l’élément décisif dans un Les équipes masculine et féminine dis-
de la rencontre.
de Brooklynn McAlear-Fanus et les 10 match de l’équipe masculine. À trois de puteront chacun leurs deux derniers
de Brigitte Lefebvre-Okankwu, Ottawa leurs quatre derniers matchs avant cette Le lendemain, la troupe de James duels de la saison contre les Universités
complète les 20 premières minutes avec rencontre, les Gee-Gees avaient alloué Derouin a poursuivi sa séquence per- Laurentienne et Nipissing vendredi et
une avance pour une septième fois en plus de 20 points à leurs adversaires dante à 3 alors qu’elle s'est inclinée pour samedi prochain au gymnase Montpetit.
huit matchs. Le gris et grenat continue
sur sa bonne première moitié de ren-
contre pour emporter les deux derniers
quarts par la marque de 30 à 19, rédui-
sant l’attaque des Gaels à quatre points
au dernier quart, une deuxième fois
dans la rencontre. McAlear-Fanus avec
25 points, Lefebvre-Okankwu avec 17 et
Angela Ribarich avec 9 ont inscrit 51 des
69 points des visiteurs.

Le même scénario s’est répété le samedi


soir alors que la troupe d'Andy Sparks
a lessivé les Lions de l’Université York
par 28 points. Ottawa commence bien
le 1er quart et prend les devants 15 à 4
après un peu plus de 5 minutes dans le
match ; ils mènent 17-11 après un quart.
Le gris et grenat continue sur sa lancée
pour ajouter 18 points au 2e quart et
ainsi prendre les devants 35 à 24 à la
pause. C’est toutefois au 3e quart que les
visiteurs ont connu leur explosion offen-

w w w. l a r o t o n d e .c a
14 A RSTpSo re t sC eU tLTBUi Re En - ê t r e llalaarrorotototonondndedee lleu mnl udanird1di1i 12f19é vfméravi errsi e22r002119061 9

Chronique

Les tricheurs l’emportent encore LNF. Le message de la ligue est donc vier 2015 lors du championnat de la térisque à côté de cette statistique en
MAXIME JOLICOEUR clair : il est possible de prendre des division américaine. Les Patriots ont raison de sa suspension. Ceci devrait
CHEF DU PUPITRE SPORTS drogues pour aider à la performance enlevé de l’air des ballons qu'ils utili- être le cas pour tous les athlètes pro-
d’un joueur et ce même joueur peut saient, ce qui aide beaucoup à l’adhé- fessionnels, mais non, dans la LNF,
Le Super Bowl n’a certainement pas on donne un beau petit trophée ! Il
remporter le titre du meilleur joueur sion lors de matchs disputés dans des
été un match excitant cette année. est évident qu’une culture malhon-
du match le plus important de la sai- conditions hivernales comme ceux à
Une victoire de 13 à 3 des Patriots nête est instaurée chez les Patriots.
son. Très bon exemple à donner aux Boston en janvier. La LNF a ensuite
de la Nouvelle-Angleterre a donné
jeunes joueurs ! suspendu le quart-arrière Tom Brady
un autre championnat à la ville de Le message que la LNF a donné avec
pour quatre matchs. Les Patriots ont
Boston. Cependant, une décision de ses suspensions est donc que tricher
Une culture de tricherie aussi perdu leur choix de premier
la LNF (Ligue Nationale de Football) est mauvais… mais pas si mauvais
tour lors du repêchage de 2016.
aura changé le football profession- Ce n’est cependant pas la première que ça. Une petite tape sur les doigts
nel comme on le connaît et même, le fois que l’organisation des Patriots suffit comme conséquence.
sport professionnel au complet. Une
Des décisions questionnables
est reliée à un scandale. En 2007,
histoire de tricherie qui ne fait que la Nouvelle-Angleterre a filmé les Année après année, les Patriots ont Une nouvelle culture ?
s'allonger pour les Patriots. signaux des entraîneurs des Jets été accusés d’avoir triché : pourquoi Après le Super Bowl de cette année,
Pendant la saison morte l’été dernier, de New York pendant un match le alors est-ce que cette équipe rem- plusieurs partisans ont montré leur
la LNF a annoncé que le receveur des 9 septembre 2007. Quelques mois porte encore des championnats ? mécontentement envers la déci-
Patriots Julian Edelman avait été plus tard, le Boston Herald a indiqué C’est simple, la LNF n’a simplement sion de donner le prix du meilleur
suspendu pour les quatre premiers qu’une source leur avait mentionné pas été assez sévère avec les Patriots. joueur à Edelman. Ceci démontre
matchs de la saison pour avoir en- que les Patriots auraient filmé la pra- Prenons le baseball par exemple, que dans le futur, il se peut que les
freint les politiques d'antidopage de tique des Rams de St-Louis, leur ad- lorsqu’un joueur est suspendu pour joueurs de la LNF suspendus pour
la ligue. Avançons maintenant dans versaire lors du Super Bowl en 2002. dopage, il perd tout sa crédibilité : dopage reçoivent le même traitement
le temps de quelques mois, Edelman Ceci n’a jamais été prouvé, mais l’exemple de Barry Bonds est le meil- que ceux de la MLB au baseball.
a remporté le titre du joueur par comme on dit en anglais, « where leur. Un joueur qui détient le record Heureusement, il y aura des asté-
excellence du Super Bowl. Une dé- there’s smoke, there’s fire ». Les tri- pour le plus de coups de circuit en risques aux victoires des Patriots, des
cision complètement ridicule de la cheurs ont encore frappé le 18 jan- carrière, mais il y aura toujours un as- astérisques amplement mérités.

Calendrier Par Maxime Jolicoeur Brèves


HOCKEY MASCULIN BASKET-BALL FÉMININ Hockey

14 15
Lors d’un match de hockey universitaire
fév fév entre les X-Mens de l’Université de StFX
et l’Université Acadia, une bagarre géné-

19h 18h rale est survenue. Un total de 15 joueurs


ont été suspendus pour le restant de la
saison régulière (2 matchs). De plus, les
deux entraîneurs-chefs ont aussi écopé de
Ottawa @ Carleton Laurentienne @ Ottawa suspensions de deux matchs. En raison
des règles universitaires, les équipes de-
vront disputer leurs derniers matchs avec
un nombre limité de joueurs.

VOLLEYBALL FÉMININ BASKET-BALL MASCULIN natation


Une fin de semaine presque parfaite pour

15 fév
16 fév
l’équipe de natation de l’Université d’Ot-
tawa. Le nageur Davide Casarin s’est mé-
rité un total de six médailles d’or et a été
19h 19h nommé meilleur nageur du championnat
de la RSEQ. Les championnats nationaux
U-Sports auront lieu à l’Université de la
Colombie-Britannique du 21 au 23 février
Ottawa @ UQAM Nippissing @ Ottawa prochain.

w w w. l a r o t o n d e .c a
Rédacteur en chef WEB

Les horoscopes de la semaine! Mathieu Tovar-Poitras


redaction@larotonde.ca
Maria Princene Dagba
web@larotonde.ca

Par la petite cinéaste & Secrétaire de rédaction


Molly de Barros
journalistes
Miléna Frachebois

M e Marin Gouin
correction@larotonde.ca informations@larotonde.ca
Pascal Vachon
reportage@larotonde.ca
Directrice de production Maeve Burbridge
Caroline Fabre
production@larotonde.ca nouvelles@larotonde.ca
Capricorne – 21 déc. au 20 janv. Cancer – 22 juin au 23 juil.
Loup solitaire, vous n’avez besoin de Vous n’avez plus foi en l’amour depuis Actualités Correctrice
Gabrielle Lemire Mélanie Chénier
personne dans votre vie. À quoi bon bien longtemps. Les films et romans à
actualites@larotonde.ca texte@larotonde.ca
s’attacher si c’est pour que votre moi- l’eau de rose vous sortent par les yeux.
tié se mette à vous piquer vos frites, Pourquoi cette aversion ? Mystère. Arts et culture Vidéaste
directement sous votre nez ? Peut-être que vous digérez mal que Billy Emmanuelle Gingras Quentin Reinhart
ait rompu avec vous au secondaire ? culture@larotonde.ca videaste@larotonde.ca

sports Photographe
Maxime Jolicoeur Emilie Azevedo
sports@larotonde.ca photographe@larotonde.ca
Verseau – 21 janv. au 19 fév. Lion – 24 juil. au 23 aout
Directeur artistique Direction générale
Dîner aux chandelles, bain à re- Cette année, apprenez de vos erreurs Andrey Gosse Ghassen Athmni
mous et massages sensuels avec passées : ne passez pas trois heures direction.artistique@larotonde.ca direction@larotonde.ca
votre moitié. Soirée idyllique en à cuisiner. Commandez directement La Rotonde est le journal étudiant de l’Université d’Ottawa, publié chaque lundi par Les
perspective ? Dans vos rêves seu- une pizza, vous économiserez du Publications de La Rotonde Inc., et distribué à 2 000 copies dans la région d’Ottawa. Il est
lement. Rendez-vous avec les notes temps, et apercevrez enfin un sourire financé en partie par les membres de la FÉUO et ceux de l’Association des étudiants diplô-
et slides du cours que vous haïssez reconnaissant. més. La Rotonde n’est pas responsable de l’emploi à des fins diffamatoires de ses articles
ou éléments graphiques, en totalité ou en partie.
tant. Adieu excitation nocturne.

Poisson – 20 fév. au 20 mars Vierge - 24 août au 23 sept.

Doritos vous dit « Mettez-vous en Un conseil ? Ne vous empiffrez pas


plein la bouche ». À vous de voir ce de chocolats pour l’occasion, ou vous
qu’il veut dire. sentirez passer la crise d’acné fulgu-
rante qui s’ensuivra.

Bélier – 21 mars au 20 avril Balance – 24 sept. au 23 oct.

Ce n’est pas toi, c’est moi. Phrase Chocolats et sucreries ne parvien-


stéréotype de toute rupture. Mais si dront pas à vous faire oublier que
cette fois-là, c’était vrai ? Sur cette vous passez encore une St-Valentin
note, bonne Saint-Valentin ! célibataire. Retentez votre chance
l’année prochaine.

Taureau – 21 avril au 20 mai Scorpion – 24 oct. au 22 nov.


Entre séances de sport et alimen- Je sais, vous détestez la Saint-Valen-
tation équilibrée, vous êtes au top tin mais elle est partout. Même Spo-
pour votre moitié. Peut-être serait-il tify est contaminé. Rassurez-vous,
temps de réaliser qu’elle est loin d’en votre partenaire aura oublié l’événe-
faire autant de son côté ? ment.

SÉANCE D’INFO SUR LE WEB

Gémeaux – 21 mai au 21 juin Sagittaire – 23 nov. au 20 déc.


À trop vous moquer du bambin en- Il serait vraiment dommage que Découvrez cette formation à la fine pointe de la
technologie qui allie innovation et audace dans la
rubanné qu’est Cupidon, vous l’avez votre signe soit le seul qui ne parle réalisation d’un projet en création numérique !
vexé. Félicitations, vous voilà à pré- pas d’amour… Votre situation est
uqat.ca/maitrisecreation
sent sur sa liste noire. Buvez à votre triste à ce point-là.
solitude.
w w w. l a r o t o n d e .c a

Centres d'intérêt liés