Vous êtes sur la page 1sur 1

Baisse de l’incidence de la pneumonie de 23 % (33) ;

sans allaitement au sein au cours des six


premiers mois de la vie, le risque de mourir de diarrhée
est 10,5 fois plus élevé et le risque
de mourir de pneumonie est 15,1 fois plus élevé (34) ;
lorsqu’ils ne sont pas nourris au sein,
on constate chez les nourrissons de 0 à 5 mois une
Allaitement exclusif au sein pendant 6 mois augmentation de 165 % de l’incidence
de la diarrhée (35) ; sans allaitement exclusif au sein, il
en résulte pour les nourrissons âgés
de 0 à 5 mois un risque excessif d’incidence de la
diarrhée (RR 1,26-2,65), de prévalence de
la diarrhée (RR 2,15-4,90), de mortalité par diarrhée
(RR 2,28-10,52) et de mortalité toutes
causes confondues (RR 1,48-14,40) (36)
Sans allaitement au sein, le risque de mourir de
diarrhée est 2,8 fois plus élevé (34) et on
constate chez les nourrissons de 6 à 23 mois une
augmentation de 32 % de l’incidence de la
diarrhée (35), un risque excessif d’incidence de la
Poursuite de l’allaitement de 6 à 23 mois
diarrhée (RR 1,32) chez les nourrissons de
6 à 11 mois, de prévalence de la diarrhée (RR 2,07), de
mortalité par diarrhée (RR 2,18) et de
mortalité toutes causes confondues (RR 3,69) chez
les nourrissons de 6 à 23 mois (36)
Baisse de 6 % du total des décès d’enfants, y
compris ceux imputables à la pneumonie et à la
diarrhée (37)