Vous êtes sur la page 1sur 1

😱

L’antisémitisme croissant en France devient de plus en plus inquiétant.

La haine des juifs qui se libère à Herrlisheim au cimetière juif (après Sarre-Union), le caillassage
d’une synagogue à Strasbourg, à Montmartre au cœur de Paris les dieudonnistes et les révisionnistes
profanent la mémoire des déportés et des résistants au cœur des gilets jaunes, sur les rond-points et
dans les cortèges des crypto fachos brouillent leurs messages. Dans le métro on crie la haine du juif.
Dans les prêches salafistes, à l’école et dans la rue, devant nos synagogues et sur les effigies de Simone
Veil, on assiste à une augmentation exponentielle des actes antisémites (+74%) généraux et violents
dont l’origine est clairement islamiste, d’extrême droite et d‘extrême gauche. Cela peut mener le pays
dans l’abîme des années brunes du 20ème siècle et ruiner les valeurs républicaines.

Sans croire au déterminisme de l’histoire qui se répèterait, nous constatons l’apparition de


symptômes révélateurs, annonciateurs de nouveaux maux. Nous nous devons d’alerter nos
concitoyens face à une situation de déni. Elle est due à un manque de courage et de lucidité, les uns
ne voulant déplaire à leur électorat, les autres se réfugiant dans l’indifférence.

Parce que des « justes » qui ont sauvé quatre-cinquièmes des juifs de France pendant la
seconde guerre mondiale ne sont pas antisémites, parce que la plupart des gilets jaunes n’ont rien à
voir avec l’antisémitisme, parce que l’extrême droite et l’extrême gauche et les islamo-fascistes
répandent leur haine sur les réseaux avec un réel impact, il nous faut réagir.

NOUS, signataires DU CRI DE STRASBOURG 😱, demandons à nos concitoyens de se lever et de


dire NON : la France n‘est pas anti juive, elle n’est pas raciste, elle est une nation de respect de l’autre,
de fraternité. C’est pourquoi elle se ressaisit pour combattre partout, dans la rue, au travail, sur les
réseaux, dans les écoles, dans les administrations, toute forme d’antisémitisme. Elle refuse
catégoriquement ces idéologies de haine anti républicaines et il faut dénoncer toutes les croyances,
politiques, religieuses, philosophiques qui en appellent à la discrimination du juif.

Nous exigeons une lutte sans merci, sans indulgence, sans crainte des autorités de justice de
police et des responsables politiques pour faire appliquer la loi contre tout propagateur de racisme et
d’antisémitisme. Nous demandons que l’enseignement des religions, de la Shoah et de la tolérance
soit renforcé dans toutes les écoles de France. Que chaque jeune français se rende dans un lieu de
mémoire de la Shoah, dans un camp de concentration. Il importe qu’il rencontre des porteurs de
mémoire pour comprendre, pour réfléchir, afin d’appeler nos concitoyens à se lever, à dire NON. La
France n ‘est pas anti juive, elle n’est pas raciste, elle est une nation de respect de la diversité et c’est
pourquoi elle se ressaisit pour combattre partout ces idéologies anti juives et anti républicaines.

Nous invitons tous les amoureux de la liberté, ceux pour qui la vie et l’amour sont les valeurs
suprêmes à signer avec nous ce cri de Strasbourg que chacun d’entre vous portera plus fort.

Pour nous rejoindre, écrivez-nous à l’adresse le-cri@cibr.fr

Etablissement public du culte – Régi par l’ordonnance royale du 25 mai 1844 – Siret : 186 704 607 000 32

1A, rue René Hirschler – 67000 Strasbourg (France) – Tél : + 33 (0) 3.88.14.46.50. – Fax : + 33 (0) 3.88.25.12.65. – cibr@cibr.fr