Vous êtes sur la page 1sur 33

FORMATION AU LOGICIEL

ALIZE-LCPC

EXERCICES D’APPLICATION
CORRIGES

Distributeur officiel :

© itech - 2015

2-8 Quai de Bir-Hakeim,


94410 Saint-Maurice
Tel : +33 1 49 76 12 59
Fax : +33 1 42 83 33 84
contact@itech-soft.com
www.itech-soft.com
Sommaire

Correction : Structure GNT/GNT ........................................................................................................................ 5


Correction : Structure GB3/GNT ........................................................................................................................ 9
Correction : Calcul inverse sur une structure GB3/GNT ..................................................................................... 11
Correction : Structure bitumineuse .................................................................................................................. 13
Correction : chaussée neuve en matériaux traités ............................................................................................ 15
Correction : chaussée neuve en matériaux blancs ............................................................................................ 19
Correction : Dimensionnement sous charge spéciale ......................................................................................... 21
Eléments d’analyse pour le renforcement de chaussée...................................................................................... 27
Correction : Rénovation-Renforcement d’une nationale reclassée ...................................................................... 31

Formation au logiciel ALIZE-LCPC Routes - Exemples d’application page 3


Formation au logiciel ALIZE-LCPC Routes - Exemples d’application page 4
1 Correction : Structure GNT/GNT

Calcul du trafic cumulé :


NPL = 2,51.105 PL avec un trafic de type T4.

Choix de l’épaisseur de GNT1


La norme NFP98-086 précise les épaisseurs de GNT à utiliser en couche de base dans une structure souple :
« L’épaisseur de couche de base est fixée à 0,15 m si NE est inférieur ou égal à 100 000 et à 0,20 m si
NE est supérieur à 100 000. »
NE=NPL x CAM
 CAM = 0,5 (Gnt et sols sur chaussées à caractère non autoroutier en trafic T4)
Donc NE = 1,26.105 PL > 100 000
On choisit donc 20 cm de GNT en couche de base

Dimensionnement sur l'épaisseur de GNT2

Calcul de la valeur admissible sur le sol


 Matériau type = PF2
 CAM = 0,5 (Gnt et sols sur chaussées à caractère non autoroutier en trafic T4)
 A = 16000 (PF1 en trafic faible, NE < 250 000)
⇒ εz = 0,016(NE)-0,222
⇒ εz = 1180,6 µdef

Construction des couches de GNT2


On suppose que le module de la pf2 est standard, soit : Esol=50 MPa
Le module d'Young de la GNT est affecté par tranche de 25 cm d'épaisseur.
Exemple de construction :
E1 = Min (2,5xE(PF2) ; E(GNT2)) = 125 MPa
E2 = Min (2,5xE1 ; E(GNT2)) = 312 MPa
E3 = E(GNT2) = 400 MPa

Pour affecter manuellement le module de la GNT2 en couche de fondation, on clique sur


« Autre matériau » puis on affecte la valeur dans le tableau de la structure.

Formation au logiciel ALIZE-LCPC Routes - Exemples d’application page 5


Si on part avec l’hypothèse d’une structure avec 25cm de fondation, on obtient donc :

Le « calcul direct » nous donne un premier verdict sur le dimensionnement de notre structure.

La structure est surdimensionnée. On va donc diminuer l’épaisseur de GNT en fondation, pour obtenir la
plus petite épaisseur vérifiant εz calculé < εz admissible.

Calcul itératif sur l'épaisseur de la GNT2 via la création de variantes :

Formation au logiciel ALIZE-LCPC Routes - Exemples d’application page 6


Déclarer un nombre de variantes en épaisseur, puis cliquer sur OK.

Sélectionner la couche sur laquelle on veut créer les variantes puis définir une progression arithmétique
d’incrément 1cm (en négatif puisqu’on veut diminuer l’épaisseur proposée initialement)

Formation au logiciel ALIZE-LCPC Routes - Exemples d’application page 7


Cliquer sur OK pour revenir à la structure puis relancer le « calcul direct ».

Le bouton « Variante N+1 » permet de faire défiler les variantes.

Le calcul montre qu’on passe avec 1 couche de GNT2 de 7cm d’épaisseur.

Vérification complémentaire de la solution : Menu Aide : Epaisseurs mini-maxi

L’épaisseur minimale de mise en œuvre par couche de GNT étant de 15cm, on valide donc l’épaisseur de
15cm. La chaussée souple proposée a donc la structure suivante :
h
BBsg1 4 cm
GNT1 20 cm
GNT2 15 cm
PF2

Formation au logiciel ALIZE-LCPC Routes - Exemples d’application page 8


2 Correction : Structure GB3/GNT

Calcul du trafic cumulé :

Total sur 20 ans : NPL = 2.2.106 PL correspondant à un trafic de type T2+ sur chaussée à caractère non autoroutier.

Calcul des valeurs admissibles :

1. Pour la GB3
- Matériau type = GB3
- CAM = 0,5 (CAM T2 pour matériaux bitumineux sur chaussée à caractère non autoroutier)
- Risque = 12% (Risque MB de structures bitumineuses en T2)
- Sh = 0,025 (hypothèse de départ : 15 cm de GB3 à vérifier ultérieurement)
- ks = 1 (E sous-jacent>120 MPa)
⇒ εT = 129.9 µdef

2. Pour la GNT
- Matériau type = gnt-be
- CAM = 1 (CAM T2 pour GNT et sol sur chaussée à caractère non autoroutier)
⇒ εz = 470.3 µdef

3. Pour le sol
- Matériau type = PF2
- CAM = 1 (CAM T1 pour GNT et sol sur chaussée à caractère autoroutier)
- A = 12000 (PF2 en trafic fort)
⇒ εz = 470,3 µdef

Dimensionnement de la chaussée :

Calcul pour :
h (cm) E (MPa)
BB 5 4690
GB3 15 6120
GNT 25 150
PF2 50

NB : - Pour la PF, on choisit le module de la classe. Ce module permet de prendre en compte des effets
différés tel un changement de module.

- Pour la GNT, en couche de fondation le module est pris en fonction du module de la couche
sous-jacente :

Formation au logiciel ALIZE-LCPC Routes - Exemples d’application page 9


Dans une structure bb/gb/gnt, le coefficient multiplicateur est de 3.

Variantes sur l’épaisseur de la couche gb3.

Valeur retenue : épaisseur totale de gb3 = 18 cm

On mettra en œuvre en 2 couches.

Dimensionnement de la chaussée à 25°C :

On redéclare les matériaux dans la structure et on recalcule les valeurs admissibles avec les mêmes coefficients
réglementaires :

- Pour la GB3
⇒ εT = 153.0 µdef
- Pour la GNT et le sol
⇒ εz = 470.3 µdef

Variantes sur l’épaisseur de la couche gb3.

Valeur retenue : épaisseur totale de gb3 = 19 cm

Formation au logiciel ALIZE-LCPC Routes - Exemples d’application page 10


3 Correction : Calcul inverse sur
une structure GB3/GNT

Calcul de la valeur de déformation εT en base de la GB3 :

On modélise la structure réellement mise en place et on fait un calcul direct pour obtenir la déformation de
traction en base de la GB3 et la déformation verticale en haut de la PF (Valeurs dimensionnantes dans ce type de
structure)

⇒ GB3 : εT = 169,3 µdef et PF2 : εz = 508,1 µdef

Formation au logiciel ALIZE-LCPC Routes - Exemples d’application page 11


Calcul du trafic admissible :

Il s’agit d’une valeur admissible. On se place donc dans l’outil « Valeurs admissibles »
Pour la GB3, les paramètres de risque et de CAM restent les mêmes que dans le précédent calcul puisque la MJA
est toujours la même.
On utilise maintenant l’outil « Calcul inverse NE=f(EpsiT) pour calculer le trafic admissible pour une déformation
de 169,3 µdef :

Même démarche pour la PF :

La durée de vie est finalement de 12.8 ans seulement.

Formation au logiciel ALIZE-LCPC Routes - Exemples d’application page 12


4 Correction : Structure
bitumineuse

Calcul du trafic cumulé :

La somme des poids lourds comptabilisés est de 588 PL/j


Total sur 20 ans : NPL = 4.29.106 PL correspondant à un trafic de type T1+.

Définition de la structure hypothèse :

Le sol a un CBR de 14, soit un module estimé de 70 MPa. On considèrera pour le dimensionnement neuf, un module
de type PF2 à 50 MPa.
La fondation en graveleux amélioré est assimilable à une GNT de fondation en structure bitumineuse.
On applique donc un coefficient de minoration du module réel, par rapport au module de la couche située en-
dessous. Le coefficient K est de 3 et la valeur de module de cette GNT est plafonnée à 360 MPa.
La structure hypothèse, pour une température de calcul de 20°C est donc la suivante :

Détermination du coefficient d'activité réel à partir des données de comptage :

On utilise pour cette étape le fichier Excel fourni, qui permet de pondérer automatiquement le coefficient
d'agressivité en fonction des fréquences de passage des différents types d'engins.

On suppose que 100% des PL respectent les poids sur essieux prévus et qu'il n'y a pas de surcharge.

Formation au logiciel ALIZE-LCPC Routes - Exemples d’application page 13


Poids des essieux CAM Fréquence CA pondéré

% TRAFIC
% PL Eq 13 t
TYPE de PL (nb Respect Poids surcharg Poids Eq 13 t MESURE
P1 P2 P3 P4 P5 P6 respecta catégori Eq 13 t
d'essieux) régl. ou surcharge e totale total du type 1 SENS
nt régl. e
en poids MJA
P1.1
2 essieux pas de Poids essieux 6 - 12 t 18 6 12 0.69 100
remorque
Répartition 0.69 227 157 0.3860544 0.2663776
P1.1 surcharge
25 22.5 7.8 14.7 1.93
en surcharge AV 40 % AR
60 %
P1.2
3 essieux pas de Poids essieux 6 - 10 - 10 t 26 6 10 10 0.42 100
remorque
Répartition 0.42 12 5 0.0204082 0.0085714
P1.2 surcharge
25 32.6 8 12.3 12.3 1.23
en surcharge AV 30 % AR 35
-35 %
T1.1 S2
2 essieux tracteur Poids essieux 6 - 12 - 10 - 10 t 38 6 12 10 10 1.1 100
2 essieux remorque
1.1 213 234 0.3622449 0.3984694
Répartion surcharge
T1.1 S2
AV 40 % (10-30) 25 47.7 7 14.9 12.9 12.9 3.47
en surcharge
AR 60 % (30-30)
T1.2 S2
Poids essieux 6 - 10 - 10 - 10 -
3 essieux tracteur 46 6 10 10 10 10 0.83 100
10 t
2 essieux remorque
0.83 54 45 0.0918367 0.0762245
Répartion surcharge
T1.2 S2
AV 40 % (10-15-15) 25 57.6 7.2 11.7 11.7 13.5 13.5 2.75
en surcharge
AR 60 % (30-30)
T1.1 S3
Poids essieux 6 - 12 - 8.3 - 8.3 -
2 essieux tracteur 43 6 12 8.3 8.3 8.4 1.05 100
8.4 t
3 essieux remorque
Répartition 1.05 70 74 0.1190476 0.125
T1.1 S3 surcharge
25 53.8 7.1 13.6 11 11 11.1 2.75
en surcharge AV 25 % (10-15) AR
75 % (25-25-25)
T1.2 S3
Poids essieux
3 essieux tracteur 51 6 10 10 8.3 8.3 8.4 0.78 100
6 - 10 - 10 - 8.3 - 8.3 - 8.4 t
3 essieux remorque
Répartition 0.78 12 9 0.0204082 0.0159184
T1.2 S3 surcharge
25 63.9 7 11.3 11.3 11.4 11.4 11.5 2.53
en surcharge AV 28 % (8-10-10)
AR 72 % (24-24-24)

Trafic
Total 588
MESURE

Coeffici
ent
0.8905612
agressiv
ité

Le CAM obtenu est de 0.89

Calcul des valeurs admissibles :

1. Pour la GB3
- Matériau type = GB3
- CAM = 0.89
- Risque = 5% (Risque MB de structures bitumineuses en T1)
- Sh = 0,025 (hypothèse de départ : 15 cm de GB3 à vérifier ultérieurement)
- ks = 1 (E sous-jacent>120 MPa)
⇒ εT = 92.8 µdef

2. Pour la GNT
- Matériau type = gnt-be
- CAM = 0.89
⇒ εz = 414.9 µdef

3. Pour le sol
- Matériau type = PF2
- CAM = 0.89
- A = 12000 (PF2 en trafic fort)
⇒ εz = 414.9 µdef

Variantes sur l’épaisseur de la couche de gb3.

Valeur retenue : épaisseur totale de gb3 = 22 cm

Formation au logiciel ALIZE-LCPC Routes - Exemples d’application page 14


5 Correction : chaussée neuve en
matériaux traités

Calcul du trafic cumulé :

Total sur 30 ans : NPL = 12,1.106 PL correspondant à un trafic de type T1+ sur chaussée à caractère autoroutier.

STRUCTURE EN MATERIAUX TRAITES AUX LIANTS HYDRAULIQUES.

Choix des épaisseurs initiales :

Utilisation de l’option « Epaisseurs mini-maxi ».


- Glp : mini 15 cm et maxi 32 cm
- Couche de roulement trafic T1 sur chaussée semi-rigide : 8cm

Choix des interfaces de couches:

Utilisation de l’option « Nature des interfaces ».


- Couche de roulement / Couche de base = collée
- Base / Fondation en Glp = ½ collée.
- Fondation / Support sans cure = collée

D’où la structure hypothèse de départ :


On teste avec la valeur maximale en une seule couche :

h (cm)
BBsg1 8 collée
Glp-t3 32 collée
PF2

Calcul des valeurs admissibles :

Paramètres couche de fondation :


- CAM = 1.3 (CAM chaussée à caractère autoroutier pour matériau traité)
- Risque = 5% (Risque T1 pour structure semi-rigide)
- Ks = 1/1.1 (Module sous-jacent PF2 : 50 MPa)

⇒ σtadm = 0.546 MPa


Paramètres couche de base :
- CAM = 1.3 (CAM chaussée à caractère autoroutier pour matériau traité)
- Risque = 5% (Risque T1 pour structure semi-rigide)
- Ks = 1 (Module sous-jacent Glp)

⇒ σtadm = 0.600 MPa


Dimensionnement / Vérification

Calcul de la structure sous l’essieu standard :


⇒ |σt| = 0.709 MPa > σtadm en base de la couche de fondation

On doit donc passer à 2 couches de Glp :

Formation au logiciel ALIZE-LCPC Routes - Exemples d’application page 15


Structure minimale pour 2 couches :

h (cm)
BBsg1 8 collée
Glp-t3 20 ½ collée
Glp-t3 20 collée
PF2

Variantes sur l’épaisseur de la couche Glp.


On souhaite généralement mettre en place des couches de base et de fondation d’épaisseurs sensiblement égales.
Il faut donc créer des variantes en itérant alternativement sur l’épaisseur d’une couche de Glp puis de l’autre.

Cliquer sur le bouton « Voir/Gérer les Variantes »


Déclarer une quinzaine de variantes en sélectionnant la couche de fondation avec une progression arithmétique
de +1cm.

Cliquer ensuite sur la couche de base


Sélectionner une progression arithmétique alternée en spécifiant qu’il s’agit de la couche de base.

Valider ces variantes et lancer le « Calcul direct »

Valeur retenue : épaisseur totale de Glp = 44 cm.

On mettra en œuvre en 1 couche de fondation de 22cm et une couche de base de 22 cm.

Formation au logiciel ALIZE-LCPC Routes - Exemples d’application page 16


N.B : Complément sur les épaisseurs minimales : norme NFP 98-086 :
La norme présente actuellement des paragraphes contradictoires :

Dans l’exercice, nous suivons la règle de rapport des épaisseurs entre couche de base et couche de fondation
spécifiée par l’Annexe H, en accord avec les préconisations du Catalogue 98.

Formation au logiciel ALIZE-LCPC Routes - Exemples d’application page 17


Formation au logiciel ALIZE-LCPC Routes - Exemples d’application page 18
6 Correction : chaussée neuve en
matériaux blancs

Calcul du trafic cumulé :

Total sur 30 ans : NPL = 12,1.106 PL correspondant à un trafic de type T1+ sur chaussée à caractère autoroutier.

STRUCTURE EN MATERIAUX BLANCS.

Choix des épaisseurs initiales :

Utilisation de l’option « Epaisseurs mini-maxi ».


- BC5 : pas de préconisation dans la norme NFP98-086. Guide 94-Catalogue 98 : 15cm mini, 40
cm maxi
- Pas de couche de roulement

Choix des interfaces de couches:

Utilisation de l’option « Nature des interfaces ».


- Couche de base / couche de fondation = glissante

Calcul des valeurs admissibles :

1. Pour le BC5
- Matériau type = BC5
- CAM = 1.3 (CAM chaussée à caractère autoroutier pour matériau béton)
- Risque = 5% (Risque T1 pour couche de base de structure béton)
- 1/Kd = 1,7 (BC/BM)
- Ecart-type = 0,01 (selon type d’engin)
- Ks = 1 (module de la couche inf. >120 MPa)
⇒ σT = 1,246 MPa

2. Pour le BC2
- Matériau type = BC2
- CAM = 1,3 (CAM chaussée à caractère autoroutier pour matériau béton)
- Risque = 10% (Risque T1 pour couche de fondation de structure béton)
- 1/Kd = 1 (couche de fondation)
- Ecart-type = 0,03 (béton maigre mis en œuvre)
- Ks = 1/1.1 (module de la couche inf. 50 MPa)
⇒ σT = 1,165 MPa

Dimensionnement de la chaussée :

Calcul de la structure sous l’essieu standard pour une épaisseur de BC5 de 15 cm :

Formation au logiciel ALIZE-LCPC Routes - Exemples d’application page 19


⇒ |σt(BC5)| = 1,762 MPa > σtadm
⇒ |σt(BC2)| = 1,082 MPa < σtadm

Variantes sur l’épaisseur de la couche BC5.


Valeur retenue : épaisseur totale de BC5 = 24 cm.

Formation au logiciel ALIZE-LCPC Routes - Exemples d’application page 20


7 Correction : Dimensionnement
sous charge spéciale

CALCUL DE DOMMAGE POUR UNE CHARGE SPECIALE

Méthodologie :
- Création de la structure de chaussée hypothèse
- Création du chargement spécial TFC 45L,
- Détermination des valeurs admissibles dans le BC5, BC3 et la PF4,
- Recherche d'une solution optimisée pour un dommage <1 dans la structure

Création du chargement spécial :

Formation au logiciel ALIZE-LCPC Routes - Exemples d’application page 21


Calcul du trafic cumulé :
N = 365 000 engins

Calculs des valeurs admissibles :

Détermination du coefficient de calage Kc.


On a un essieu en roues jumelées de 763 kN et un essieu en roues simples de 391

On a donc :
ሺ1 ∗ 391ሻଵଶ + (0.9 ∗ 763)ଵଶ
ଵ/ଵଶ
ܲé‫ = ݍ‬ቆ ቇ = 648 ݇ܰ
2
Péq > 200 kN donc Kc = 2.4

- Matériaux BC5
Paramètre de calcul : CAM = 1
Risque = 10%
Kd = 1.7
Sh=0.01m
Ks = 1
Kc = 2.4 (Pour pouvoir définir la valeur du Kc, il faut cliquer sur la case jaune du matériau pour
passer en matériau "béton" et sortir du cadre figé de la bibliothèque)
σt = 2.664 MPa

Formation au logiciel ALIZE-LCPC Routes - Exemples d’application page 22


- Matériaux BC3
Paramètre de calcul : CAM = 1
Risque = 10%
Kd = 1
Sh=0.03m
Ks = 1
Kc = 2.4
σt = 3.209 MPa
- Matériaux plate-forme : PF4
Paramètre de calcul : CAM = 1
A = 16 000 (préconisé de manière systématique sur plate-forme logistique)
εz = 931.7 10-6
Calcul des dommages pour une première hypothèse avec une épaisseur de 22cm de BC3 et 25 cm de BC5:

Calculer Alizé-Mécanique :

Formation au logiciel ALIZE-LCPC Routes - Exemples d’application page 23


La sélection des paramètres : Sigma T en base des BC5 et BC3, et Epsilon Z en haut de la PF est automatique.
Sélection de l’option « Calcul de dommages », puis lancement de « Calcul ALIZE ».

Détermination des paramètres de dommage :


Si on prend en compte un balayage plus important que le balayage standard (de 45cm), on disperse le
positionnement de la charge et le dommage diminue.
Le balayage préconisé est de 1.5m :

Affichage Profils 2D, profils selon XX, Dommages D=f(y) pour les valeurs :
Sigma2-1-Inf et Sigma2-2 Inf et EpsiZZ-3-Sup :

Formation au logiciel ALIZE-LCPC Routes - Exemples d’application page 24


Le dommage dans la couche de BC5 est d’environ 1.5, soit supérieur à 1 : la structure est sous-dimensionnée.
L’obtention de la valeur exacte du dommage est donnée en cliquant sur le bouton « Cumuler dommages », puis
« Récap. Dommage » :

On réitère pour des épaisseurs de BC5 supérieures :


La structure s'optimise à 25 cm de BC5 et 23 cm de BC3 avec un dommage de 0.96.

Formation au logiciel ALIZE-LCPC Routes - Exemples d’application page 25


Formation au logiciel ALIZE-LCPC Routes - Exemples d’application page 26
8 Eléments d’analyse pour le
renforcement de chaussée

On effectue les calculs à une température de 15°C.

Les hypothèses suivantes peuvent être posées :


- Module de 2.000 MPa pour les enrobés existants.
- Module de la GNT existante égale à 2 fois le module de la couche sous-jacente, par tranche de 10cm mais
valeur admissible calculée comme pour une GNT « neuve ».
- Vérification des valeurs admissibles sur le sol support et la GNT pour le rechargement.

Méthode :
- Trouver par itération sur ALIZE la portance du support de la chaussée existante pour retrouver la déflexion
caractéristique de 80.100ème mm mesurée in-situ,
- Pour le calcul de la déflexion, on modélise un substratum infiniment rigide (E=10 000 MPa, ν=0.25) sous
6m de PF.
- modéliser la chaussée existante avec rechargement 6 cm de BBME3 ou décaissement de 11 cm puis mise
en œuvre 8 cm EME2 + 3cm BBtm
- calculer les sollicitations au passage d'un essieu standard de 13 tonnes
- calculer les valeurs admissibles en fonction du trafic cumulé
- valider la structure en comparant les sollicitations aux valeurs admissibles

1. Calcul des modules du sol

Définition de variantes en modules (utilisation de l’outil « Voir/gérer les variantes « de ALIZE).

Formation au logiciel ALIZE-LCPC Routes - Exemples d’application page 27


La solution retenue est celle qui permet d’approcher la valeur de déflexion.
D’où un module de sol de 30 MPa.

2. Renforcement par 6 cm de BBME sans décaissement

Calcul des valeurs admissibles

Pour le sol
- Matériau type = PF
- CAM = 1 (plate-forme support pour trafic T1)
- A = 12000 (PF en trafic fort, fonction de NE)
⇒ εZ (PF adm)= 439,3 µdef

Dimensionnement

Calcul de la structure :

εz (PF calculé) = 367 µdef


εZ (PF calculé) < εZ (PF adm)

3. Renforcement par 3 cm de BB + 8cm d’EME2 après décaissement de 11cm

Structure étudiée :
h (cm) E
BBsg3 3 7000
EME2 8 14000
Emb 12 2000
GNT 10 400
GNT 10 240
GNT 10 120
GNT 10 60
Sol 600 30
Substratum ∞ 10000

Calcul des valeurs admissibles

1. Pour le Sol, idem précédemment.


Formation au logiciel ALIZE-LCPC Routes - Exemples d’application page 28
2. Pour l’EME2
⇒ εT (adm)= 107,8 µdef

Dimensionnement

La structure retenue est :


h (cm) E
BB 3 7000
EME2 13 14000
Emb 12 2000
GNT 10 400
GNT 10 240
GNT 10 120
GNT 10 60
Sol 600 30
Substratum ∞ 10000

εz (PF calculé) = 430,4 µdef


εZ (PF calculé) < εZ (PF adm)

εT (EME2 calculé) = 88,7 µdef


εT (EME2 calculé) < εT (EME2 adm)

Formation au logiciel ALIZE-LCPC Routes - Exemples d’application page 29


Formation au logiciel ALIZE-LCPC Routes - Exemples d’application page 30
Correction : Rénovation-

9 Renforcement d’une nationale


reclassée

Température de calcul : 25°C

1ère étape : calcul direct de la chaussée V1 actuelle – détermination de l’endommagement


La structure est la suivante :
h (cm) E (MPa)
bbsg1 6 2492
gb3 20 4410
pf3 120
Par calcul direct, on obtient
εt(GB3) = 130,1 µdef
εz(PF3) = 365,2 µdef

Détermination de la classe du trafic effectué :


La voie V1 a subi un trafic de 3 millions de Poids lourds en 12 ans, de 1990 à 2002.
Si on suppose qu’on n’a pas eu d’accroissement de trafic, on obtient un trafic moyen journalier annuel de 685 PL/j :

Cela correspond à un trafic de classe T1+.

Valeurs admissibles : détermination du trafic admissible pour la GB3 :


CAM = 0.5 (MB en T1 à caractère non autoroutier),
Risque = 5% (structure bitumineuse en T1)
Nadm = 3.19 MPL  Dommage = Npassé/Nadm = 3/3.19 = 0.94

Valeurs admissibles : détermination du trafic admissible pour la PF3 :


CAM = 1 (GNT et sol en T1 à caractère non autoroutier),
Trafic fort
Nadm = 6.79 MPL  Dommage = Npassé/Nadm = 3/6.79 = 0.44

L’endommagement de la structure bitumineuse est de 0.94. Il est supérieur à 0.5, ce qui laisse supposer que les
matériaux n’ont pas conservé leur module initial. Il est d’environ 1. On est donc arrivé à la fin de vie de la structure
existante.
Cela reste à corroborer avec les mesures de déflexions.

2ème étape : calcul direct de la chaussée V1 actuelle – détermination de la déflexiont

La structure est la suivante :


h (cm) E (MPa)
bb 6 2492
gb3 20 4410
pf3 600 120
Substratum rigide infini 10000

⇒ on obtient une déflexion de 32.5 mm/100

Formation au logiciel ALIZE-LCPC Routes - Exemples d’application page 31


N.B.: la valeur donnée par ALIZE-LCPC doit être comparée à la déflexion caractéristique issue des mesures sur la
chaussée.
Le calcul de la déflexion caractéristique à partir de la déflexion moyenne est donné, par exemple, dans le "Manuel
pour le renforcement des chaussées souples en pays tropicaux, CEBTP-LCPC 1985".
Soit dc la déflexion caractéristique, et :
m = valeur moyenne sur la section considérée,
σ = écart type
k = coefficient de probabilité prédéterminé
On a : dc = m+kσ
On adopte généralement k = 1.3, c'est-à dire une probabilité de dépassement d'environ 10%.
On a donc alors dc = m+1.3σ

3ème étape : calcul inverse du module correspondant à une déflexion mesurée de 50mm ±9mm
On cherche une solution donnant une valeur supérieure ou égale à la déflexion caractéristique : 50+1,3*9 = 61.7
mm/100
La structure est la même que précédemment sauf que :
- on suppose dans un premier temps que le module des matériaux bitumineux bb et gb3 est divisé
par 4,
- on fait des variantes sur le module E de la pf, en partant de la valeur initiale et en diminuant de
5 MPa par incrément.

h (cm) E (MPa)
bb 6 623
gb3 20 1102
sol 600 ?
Substratum rigide infini 10000

⇒ on obtient un module de sol de 85 MPa

3ème étape : Reclassement de la chaussée V1


On rabote sur 15cm avant de mettre en place la nouvelle structure en GB3. La structure est la suivante :

h (cm) E (MPa)
bbsg3 6 3445
Gb3 ? 4410
Couche équivalente 11 1102
pf 600 85
Substratum rigide infini 10000

Calcul de la valeur admissible :


- MJA = 2200 PL/j
- Taux = 2% (linéaire)
- Durée = 3 ans
⇒ NPL = 2.45.106 PL
90% de ce trafic (2.21.106 PL) est repris par V1

Formation au logiciel ALIZE-LCPC Routes - Exemples d’application page 32


- MJA' = 2200 + 3*0.02*2200 = 2332 PL/j
- Taux = 1.97% (linéaire) (attention, l'accroissement linéaire du départ n'a pas changé : il
correspond toujours à 2% du trafic initial qui était de 2200, soit 44 PL/j. Le taux doit donc être
recalculé par rapport à la nouvelle MJA pour correspondre encore à 44 PL/j : Taux = 44/2332 =
1.97%)
- Durée = 17 ans
⇒ NPL = 16.75.106 PL
30% de ce trafic (5.03.106 PL) est repris par V1

Total sur 20 ans :


⇒ NPL = NPL1 + NPL2
⇒ NPL = 7.24 .106 PL.

Définition de la classe de trafic : On recherche la valeur du MJA correspondant à un trafic de 2200 PL/j : TS

- Matériau type = gb3


- CAM = 0.5 (MB en TS à caractère non autoroutier)
- Risque = 1% (structure bitumineuse en TS)
- Ks=1
⇒ εT = 97,7 µdef (pour 15cm ou plus de gb3)

- Matériau type = PF2qs


- CAM = 1 (GNT et sol en T1 à caractère non autoroutier)
- Trafic fort
⇒ εz = 360 µdef

Dimensionnement de la chaussée :
Calcul avec variantes sur l’épaisseur de gb3.

Valeur retenue : épaisseur totale de gb3 = 16 cm

Formation au logiciel ALIZE-LCPC Routes - Exemples d’application page 33