Vous êtes sur la page 1sur 20

 Introduction

 Supergène minéralisation

 Histoire de cas - Kemess District

 Conclusions

 Remerciements

 Références

Introduction

Génération de roches acides et le drainage (argd) a été perpétuelle à travers les temps
géologiques (aussi longtemps que les sulfures ont été oxydants) et se poursuivra dans l'avenir.
Tous argd est considérée comme un processus entièrement naturel avec les impacts naturels et
les conséquences sur l'environnement immédiat. Les décharges de déchets (résidus) générés
par l'exploitation minière sont convenablement qualifié anthropiques et qui sont une source
supplémentaire de argd. Acid Génération Rock et de drainage n'implique un processus
«naturel pollution perpétuelle» avec l'homme ajouta-made (anthropiques) effets aggravants du
processus en décomposant les matériels générateurs d'acide de manière à augmenter le taux
argd dans de nombreux domaines, qu'il s'agisse de l'exploitation minière ou d'autres projets
qui exigent l'enlèvement et l'élimination des matières argd.

L'impact de la génération acid rock / potentiel de drainage est d'une importance primordiale à
tous les sulfures des gisements minéraux. La plupart de ces dépôts ont une expression de argd
par l'altération et l'érosion par la voie du développement chapeau de fer et le halo de
dispersion qui sont des indicateurs extrêmement important de la valeur des métaux
potentiellement économiques. - Oxyde de développement est un processus supergène argd.
Exotic mai sous forme de dépôts en liaison avec le processus d'oxydation supergène laquelle
minérales riches en solutions acides migrent latéralement de cette zone supergène par
percolation verticale et horizontale au sein de la zone non saturée. Ces solutions riches en
minéraux mai être transporté par des systèmes paleodrainage jusqu'à plusieurs kilomètres de
la source d'où la précipitation des minéraux en continu (Münchmeyer, 1996). Ces drainage
naturel de roches acides se traduire par des processus de changements en mai situ qui
conduisent un prospecteur / géologue pour étudier les sources de la minéralisation. Par
exemple, lors d'une récente découverte d'argent en Argentine, le géologue dépôt Yamana Etats
», il est attiré vers le site d'une zone marquée" tuer "le cas d'oxydation des sulfures créé un sol

13
acide, tuant toute végétation" E & MJ, 1999). Il s'agissait d'une zone similaire, baptisée "Big
Score" qui mènent à la découverte de minéralisation Verts Creek en Alaska, un gisement de
sulfures massifs qui ont produit près de 10 millions d'onces en argent 1997. Il ya
probablement des centaines d'autres perspectives similaires à travers le monde liés à argd qui
se développent jamais dans une mine et ne jamais être signalés, mais sont un indicateur de
l'étendue de la génération naturelle des roches acides et le drainage. Latérisation comme un
processus majeur de la formation de dépôts de minerai à l'égard de la région amazonienne est
discuté par Costa (1997). Latérisation n'implique pas nécessairement drainage minier acide
processus, mais où les sulfures sont présents argd se produira.

En des temps géologiques, le paysage peut être soumis à plusieurs périodes de latérite /
processus supergène. Un exemple est la région amazonienne, ce qui a été soumis à au moins
deux périodes importantes de latérite (avec supergène) la formation, les plus âgés (Eocène à
Oligiocene) avec le développement des latérites matures et les plus jeunes (Pléistocène)
conduisant au développement des latérites immatures. Chaque période a entraîné un
développement de la formation de dépôts de minerai avec un impact correspondant sur la
géochimie du drainage environnantes. L'environnement acide de drainage et le scénario de la
géochimie des roches paysage est montré dans la Figure 1.

Figure 1: L'altération et l'Acid Rock Generation / Drainage formation des gisements


minéraux
et leur impact sur la géochimie de l'Environnement.

Oxide - supergène processus qui peut s'étaler sur plusieurs millions d'années suite à
l'enrichissement mai supergène que les tonnages de forme significative et le grade enrichi qui
peut être économique de la mienne. Ce type de dépôts constituent une ressource en cuivre
dominante en Amérique du Sud. Quelques exemples de superfamille des gisements
porphyriques de cuivre et enrichi gisement de sulfures massifs qui ont un manto supergène
avec grade indiqué - la jauge et l'âge approximatif sont indiqués dans le tableau 1.
Malheureusement, de nombreuses bases de données publiques ne se classent pas d'oxyde
supergène comme une catégorie distincte de minerai lors de la déclaration tonnage et la
teneur, et par conséquent, ce tableau est loin d'être complète. Un autre type de dépôt d'oxyde

13
est le gisement de fer secondaires en Colombie-Britannique qui sont issus de l'oxydation des
sulfures de fer et le coût total d'environ 3,8 millions de tonnes.

En règle générale, les études argd sont initiées au cours de la phase d'exploration et de
poursuivre les activités minières. Comprendre le potentiel de argd est reconnue comme un
élément clé de la planification minière et l'élimination des déchets de roche. L'objectif
premier de cette planification est de réduire et de contrôler argd par une manipulation correcte
et l'élimination de la roche la plus à risque de générer argd. L'intention de ce document est
que le public, les régulateurs et les praticiens argd conscients de la nécessité d'interpréter argd
à l'égard de la minéralisation d'événements à travers l'évolution d'un gisement.

Ce document permettra de documenter certaines des argd événements historiques qui ont
influencé l'évolution des gisements de minéraux, avant leur découverte ou de toute activité
minière. Il décrit aussi un exemple classique d'un naturel antique (historique) et moderne
génération acid rock / scénario de drainage qui consiste à extraire d'un oxyde - zone supergène
(argd historiques) avec une référence spécifique à la mine Kemess South, a été récemment
mis au point à ciel ouvert mine d'or et de cuivre située dans le nord-centre de la Colombie-
Britannique.

Supergène minéralisation

La cinétique de la production de roches acides (et de drainage) et leur impact sur les
concentrations de métaux ont été examinées par Mills et Downing (1998) et Mills (1998).
Superfamille des processus, la cinétique et de minéralisation ont été discutés dans plusieurs
journaux, à laquelle le lecteur est renvoyé (Guilbert et al. (1980), Anderson (1981), fièvre et
Brimhall (1989) et Brimhall et al. (1985). Une discussion sur les dépôts de minerai supergène
et superficiels, de textures et de tissus est présentée par plusieurs auteurs dans trois volumes
d'une série de minerai de dépôts (Wolf, 1976).

Une somme bien de la superfamille des processus est présenté dans un document rédigé par
Ney al. al. (1976). Supergène (secondaire), la minéralisation est formée à partir de métaux
(survenant dans la roche encaissante) transporté en vadose oxydée (fulgurante) d'eau qui se
déplace principalement à la baisse grâce à un matériau poreux et perméable, même si les
mouvements latéraux peuvent être substantiels en terrain accidenté. Sur le plan
environnemental de ce processus est appelé la lixiviation des métaux. En revanche,
hypogènes (primaire) se réfère à la minéralisation de sulfures et d'oxydes primaires formés à
partir de métaux transportés dans l'ordre croissant généralement des solutions hydrothermales.
Enrichissement supergène résultats dans reconcentration substantielle de valeur des métaux
qui consiste essentiellement en la substitution sélective des sulfures primaires par des sulfures
secondaires, et dans une moindre mesure, le remplissage des interstices par des minéraux
d'oxyde, dans la zone ci-dessous la nappe phréatique où des solutions de lixiviation oxygénée
et d'acide sont réduits et neutralisés. Ce processus implique généralement le lessivage d'un
grand volume de roche et, si les conditions sont favorables à la profondeur, les métaux
peuvent être redéposés par une concentration en classe supérieure dans un volume restreint de
roche. Il existe divers degrés de la lixiviation des métaux à l'égard des concentrations de
métaux de métaux en hauteur et latéralement, ce qui implique l'enrichissement en plusieurs
étapes. Supergène enrichi zones peut varier de quelques mètres à plus de 200 mètres
d'épaisseur et ont généralement une casquette lessivés hématitique jusqu'à plusieurs dizaines
de mètres d'épaisseur.

13
Au cours de la superfamille des processus, il ya une augmentation de l'acidité et la teneur
accrue de métaux lourds et les sulfates dans les eaux de surface et eaux souterraines.
Essentiellement, il altération est superfamille des gisements de minerais primaires, ce qui
conduit à une contamination naturelle de l'environnement local. La superfamille des procédés
produisent généralement zonage minérales prononcée. Une zonation typique est montrée à la
figure 2 (ci-dessous). La formation d'oxyde - minéralisation enrichie supergène mai être tirés
de ces types de gisements primaires comme le cuivre porphyrique, nickel-ultramafiques en
sulfures (d'où un peu de nickel-fer latérites sont formés), le fer, le zinc-plomb-argent
(Sangameshwar, 1983), (or Butt, 1988) et le manganèse (Nimfopoulos et al., 1997). Le
zonage et paragenèse de l'oxyde de cuivre, le sulfure de fer et de minéraux mai être utilisé
pour évaluer la maturité de l'amélioration des métaux supergène. Fossil couvertures enrichi
(ou lits) se produisent mai élevées dans la zone d'oxydation, qui par la suite peuvent être
détruits par lessivage en outre ce qui a entraîné la création d'une zone supergène nouveau
enrichi. Ce lessivage naturel à la surface de la terre mai conduire à la vie végétale et
aquatique étant inexistantes en raison d'empoisonnement par un métal ou d'adapter aux
conditions actuelles. Ce scénario est également explicite dans le argd historiques et l'impact
sur paleodrainage. Une étude des processus supergène par Martycak et al. (1994) ont montré
l'importance de comprendre la migration des métaux lourds à partir de minerais dans leur
environnement adjacent, qui est essentiellement connue comme la dispersion géochimique.
Cette étude a impliqué des solutions des pores de laquelle ils ont été en mesure de caractériser
l'environnement où les métaux lourds ont été surtout libérés dans leur adjacentes entourant ce
qui a affecté la qualité des eaux de surface, eaux souterraines et les sols. Géochimiques de
dispersion varient en composition métallique et de la concentration en métal avec le temps et
dépend de l'paléoclimatiques.

Figure 2: profil d'âge mûr Gossan

13
Descriptions des divers procédés et des substances impliquées dans la création
d'affleurements lessivés (PAC Leach - zone oxydée) est discuté en détail par Blanchard
(1968). L'importance des matériaux lixiviés est primordiale à la compréhension de la
génération acid rock et le drainage de sulfure d'origine naturelle et anthropique matériau
porteur et les différents types de produits de lixiviation. Différents types de sulfures et de
sulfure de matériau porteur qui oxydent sous différentes conditions climatiques va générer
différents types de limonite. Limonite est le produit final de l'oxydation du fer et mai se
produire in-situ ou comme transportés limonite. L'oxydation peut se produire à ou près de la
surface ainsi que plusieurs dizaines de mètres de profondeur en raison de contrôles structurels,
tels que des défauts. C'est la impuretés (oligo-éléments) à la fois dans les sulfures et de
gangue que la géochimie impact de l'environnement résultant de la réaction d'oxydation.

La quantité de cuivre en fait perdu de l'hypogènes à la zone lessivés et dans la zone enrichie
supergène peuvent pas être facilement estimés, la matière cependant, si préservé est
disponible, une analyse du bilan de masse peut être tenté. Une étude de la mine d'Escondida
La par Alpers et Brimhall (1989) a examiné la minéralogie de nos jours, en liaison avec les
processus de drainage des roches acides chimiques, et ils ont pu reconstituer la
paleohydrologic et l'évolution chimique d'un bien développé minerai supergène système de
formation. Plusieurs personnes ont tenté de calculer le montant de l'érosion et le lessivage
impliquées dans la production d'une zone supergène tel que celui survenu à La Escondida
dépôt, le Chili (Mote et Brimhall, 1998) et au dépôt El Salvador, Chili (Brimhall et al. 1985).
Une étude réalisée par Alpers et Brimhall (1989) de la cartographie dans la limonite lessivés
plafonnement à La Escondida permis la reconstruction de la paleohydrologic et l'évolution
chimique d'un minerai supergène bien développé formant système. La mesure d'antennes d'un
important gisement de porphyre mai couvrir plusieurs kilomètres avec sa profondeur verticale
au-delà de plusieurs centaines de mètres. Cette grande masse aura un impact sur les eaux de
surface et du sol sur plusieurs kilomètres.

Une grande variété de minéraux sont produits par la séquence des événements depuis la
formation initiale à la superfamille des intempéries de développement. Sous-produits de argd
comprennent la formation d'oxydes de fer divers, dont certains sont connus comme jaune,
brun ou rouge ocre et qui ont été utilisés par l'homme comme un colorant ou pigment;
malachite et de turquoise sont utilisés pour les bijoux.

Acid Rock Generation et du drainage dans le temps

Historical argd mai être définis comme des processus géochimiques qui conduisent au
développement de la production de roches acides et le drainage à travers le temps géologique.
Ces processus mai conduire à l'élaboration d'oxyde, supergène et les gisements minéraux
exotiques qui sont influencés par des roches parentales, l'histoire climatiques et structurelles
et l'évolution du paysage sur la formation et la préservation des croûtes d'altération et
paleodrainage. Altération des exposés ou près de la surface des résultats de minéralisation de
sulfures dans la redistribution et la concentration des métaux précieux dont le zonage, ainsi
que l'impact sur le paysage environnant à l'égard de la lixiviation des métaux et de dépôt.

Changements évolution du paysage avec le temps et les conditions climatiques actuelles à


une période quelconque au cours de cette évolution aura un impact sur le taux de argd. Butt
(1997) discute des modèles de paysages qui décrivent la genèse et de la géochimie total du
paysage qui mai ont un impact sur argd et la lixiviation des métaux (dispersion géochimique).
Le moment du dépôt de minerai de surface d'altération et de développement peuvent

13
également être utilisés pour évaluer les paléoclimats et paleolandscapes. Un exemple d'un
jour de présence argd paysage qui peut être utilisé pour inférer une paleolandscape est montré
dans la Figure 3.

Figure 3: Une photo récente de San Pedro de Atacama, au Chili

Rencontres d'oxyde et de dépôts supergène mai être fait en utilisant les techniques classiques
de radiométrique des minéraux présents dans ces dépôts et d'interpréter et déduire la géologie.
L'âge de l'oxydation supergène et un enrichissement dans la province chilienne de cuivre
porphyrique a été démontré par la datation de alunite (Sillitoe et McKee, 1996). Leurs
résultats indiquent processus supergènes ont été actifs dès le début de l'Oligocène (35 millions
d'années) au Miocène moyen (15 millions d'années) et couvrant une période de 20 millions
d'années. Supergène activité à différents gisements duré au moins 0,4 à 6,2 millions ans.
Darke et al. (1997) décrivent la superfamille minéralisation à la mine de Kori Kollo or dans
Boliva qui a commencé vers 11 MA (et éventuellement jusqu'à 15 Ma environ) et que
l'altération supergène a duré jusqu'à environ 4 Ma, couvrant une période d'au moins 7 millions
d'années. Sillitoe et Lorson (1994) décrivent l'oxydation supergène de l'or épithermal-argent-
dépôts de mercure au Paradise Peak, Nevada. Ces dépôts vont en profondeur de 60 à 250
mètres avec un échantillon de alunite supergène ayant un âge K-Ar d'âge de 10,0 + - 0,5 mA.

Il existe de nombreux exemples de nos jours dans de l'oxyde in situ et développement


supergène dans des environnements allant de aride à tropical à la température des conditions
climatiques. La perspective de cuivre Plesyumi, Papouasie-Nouvelle-Guinée, est un exemple
de l'oxyde d'aujourd'hui - le développement supergène qui, essentiellement, a commencé
quelque 250.000 ans. Le sommet rocheux du Windy (Claridge & Downing, 1991, Downing
& Giroux, 1993) les dépôts de sulfures massifs est un exemple de l'oxyde de - développement
supergène dans des conditions tempérées, où le développement se produit essentiellement
sous un glacier, à ce moment. Dumps jour déchets qui se trouvent des mines sera
essentiellement sous forme d'oxyde casquettes avec le développement superfamille des
mineurs et pourrait devenir dans des millénaires à venir. Le spectre de temps de ces enquêtes
indiquent la pérennité du développement argd.

Les séquences conceptuelle de la génération acid rock et de drainage menant à supergène


minéralisation et les dépôts reliés avec le temps sont schématisés à la figure 4 (ci-dessous).
Ce schéma représente le zonage d'altération verticale et latérale et la migration de la matière
hypogènes pour former les divers dépôts liés ARD. Les processus d'oxydation et de
l'enrichissement de longue durée et souvent répétées dans le temps. Elles sont contrôlées par

13
les conditions climatiques, la tectonique, les niveaux de l'érosion, la minéralogie des
lithologies environnantes, et le niveau de la nappe phréatique.

Figure 4: Formation des zones minéralisées provenant de matières hypogènes

Histoire de cas - Kemess District

Le district Kemess s'inscrit dans le début du Mésozoïque Quesnel Belt. Le orientée nord-
ouest de Quesnel Belt est environ 1200 km de long, et contient un certain nombre
d'importantes mines d'or-cuivre porphyrique et les dépôts. Dans les environs des propriétés
Kemess roches mafiques et intermédiaires volcaniques et sédimentaires du Trias supérieur au
Bas-Takla Jurassic Groupe sont recoupées par un grand nombre de digues monzonitique, les
seuils et les stocks de petits d'âge jurassique moyen. Grandes zones d'altération
d'hébergement porphyriques de cuivre-or de type de minéralisation sont fréquemment
associés à ces intrusions. Après une longue période d'altération des zones arides, au cours
duquel les zones supergène ont été développées sur les gisements de cuivre porphyrique
exposés, le Groupe de Takla et des intrusions felsiques ont été surmontés en discordance par
Crétacé supérieur au Tertiaire Groupe Sustut sédiments continentaux clastiques et coulées
basaltiques mineures. Les roches volcaniques Toodoggone sus-jacente ont été érodées,
exposant plusieurs intrusions monzonite grandes avec une minéralisation de sulfures
disséminés et l'altération hydrothermale associée. Le système de mesures de diffusion
résultant de sulfure d'au moins 9 km du nord au sud, et à 6 km d'est en ouest. Il contient deux
importants dépôts de cuivre-or, Kemess Sud et Kemess North, et quatre d'or Significant
Other-occurrences de cuivre.

Le Sud Kemess et Kemess North dépôts sont décrits et discutés dans les documents par
Rebagliati et al. (1995), Diakow et Metcalf (1997) et Rogers et Houle (1998). Le gisement
de Kemess South a été découvert par des sédiments fluviatiles et les sols des enquêtes
d'échantillonnage. Il n'y avait pas de surface d'exposition de l'une ou l'autre de la Leach -
supergène ou hypogènes zones. Le gisement de Kemess North a été découvert à l'exposition
grande surface gossan.

13
Kemess South Caution

Le Sud Kemess est un gisement de porphyre, qui contient des réserves estimées à 212
millions de tonnes, en deux zones de minéralisation, une limite supérieure Leach Cap-
supergène Zone contenant environ 20% de l'inventaire minéral et une baisse hypogènes zone
contenant les 80% restants. Notes minérales dans la moyenne de gisement de cuivre de
0,22% et 0,61 grammes / tonne d'or. La géométrie et la continuité de la réserve sont telles
qu'il est propice à l'efficacité des techniques de mine à ciel ouvert, à un taux d'extraction
nominale de 53.000 tonnes par jour, soit 19,3 millions de tonnes par an.

Le gisement de Kemess South se produit dans un plat allongé, près de l'intrusion de quartz de
surface monzodiorite, appelé The Maple Leaf, et est l'un des seuils corps ressemblant
intrusion dans les roches du Groupe Takla. La partie orientale de la Maple Leaf intrusive est
presque affleurer à la surface, couverte que par une mince couverture de till glaciaire, tandis
que la partie occidentale sous-tend une couverture vers l'ouest, l'épaississement de Crétacé -
Tertiaire conglomérats de galets et de graviers.

Métasomatose hydrothermale a surchargé les effets de métamorphisme dans de nombreux


domaines, qui, ensemble, ont abouti à cinq types d'altération, à savoir: 1) l'altération du
silicate de potassium, 2) séricitisation, 3) silicification, 4) hématite-carbonate-silice altération
argileux et 5) propylitisation. L'importance de cette modification sur la surimpression de la
lixiviation et les zones supergène est manifeste dans l'évolution continue des changements
minéralogiques dans ces zones argd.

La minéralisation

Le cuivre et la minéralisation aurifère se sont développées au sein de l'intrusion


Feuille d'érable, et dans une moindre mesure dans le sous-jacent Volcanics Takla.
Deux types de minerai sont présents. La Zone hypogènes contient 80% de l'inventaire
minéral avec les minéraux sulfurés comme la pyrite, chalcopyrite, molybdénite,
bornite et mineures. La Zone supergène qui mai être jusqu'à 70 mètres d'épaisseur,
contient environ 20% de l'inventaire minéral essentiellement sous la forme de cuivre
natif et chalcocite mineures.

A Cap Leach - supergène zone s'est développée le long de la paléosurface irrégulière


de l'intrusif de Maple Leaf. La glaciation a supprimé l'Leach / minéralisation
supergène dans la moitié orientale du gisement, mais dans la partie occidentale, le
gisement a été protégé contre l'érosion par le dépôt du début du Jurassique Hazelton
tufs Toodoggone Formation et epiclastics. Le Cap Leach est très faible en cuivre de
qualité, tandis que les teneurs aurifères restent fortes au sein de cet horizon. Le
minerai de cuivre principalement dans l'horizon supergène est le cuivre natif, avec des
incidents mineurs de chalcosine, cuprite et la malachite.

Minéralisation dans la partie hypogènes de l'intrusif Feuille d'érable, et les volcanites


Takla, se compose de la chalcopyrite, pyrite et magnétite avec des quantités mineures
de bornite et la molybdénite. L'or est associé avec la chalcopyrite.

Sus-jacente à la pluton, localement, est une unité dénommée GAL (gravier


ferrugineux). Ce mètre de une à cinq horizon faiblement minéralisée a été formé par
la désagrégation de la matière supergène immédiatement sous-jacente intrusives dans

13
des conditions arides intempéries, sans moyen de transport important des fragments de
s'impliquer.

Kemess North Caution

Le gisement de Kemess North brille par son grand chapeau de fer bien développé.
Affleurements sont généralement fragmentés et limonite-souillé. Ferricrete mai être localisés
jusqu'à 10 mètres d'épaisseur se produisent lorsque l'eau souterraine émerge de sources. Ce
dépôt de la base est constituée principalement par des roches volcaniques du Groupe de Takla
pénétrées par des dykes porphyriques Jurassique inférieur monzodiorite. Or, de cuivre
porphyrique minéralisation de style se produit principalement dans les roches du Groupe
Takla. La minéralisation est semblable à la hypogènes dans le gisement Kemess South, mais
avec plus de pyrite. Le dépôt de la base est constituée par une intense rompu relativement
plat couché 80 mètres épaisse zone s'étendant jusqu'à une base irrégulière. Dans cette zone de
gypse et anhydrite sont communs, un produit de la génération naturelle des roches acides.
Sous cette zone, de petites quantités de covellite supergène manteau chalcosine et
chalcopyrite et de grains de pyrite. Cette zone couchés mai être le résultat d'une faille de
chevauchement, le long duquel se déplace des eaux souterraines.

Natural argd a abouti à la formation et le développement de la PAC de lixiviation et de la


zone supergène. Les réserves connues sont estimées à 157 millions de tonnes titrant 0,18%
cuivre et 0,38 grammes d'or par tonne, et il demeure ouvert le long de la grève et à la
trempette.

Historique Environnement et argd Formation

La séquence d'événements possibles dans le temps géologiques qui ont abouti à la formation
du drainage acide historique et actuelle Rock jour de la Kemess South et Kemess gisements
du Nord sont comme suit:

 Développement de la structure graben (s)


 Formation des roches volcaniques du Groupe de Takla (dans la structure de graben)

 Déploiement d'intrusion, de Maple Leaf

 La minéralisation et l'altération hydrothermale d'intrusion et de roches hôtes

 Soulèvement et d'érosion (création de paléo-landsurface)

 Développement de lixiviation & zones supergène à Kemess South (soit Kemess North
n'étaient pas exposés ou supergène également mis au point mais ont plus tard érodé);
semi-aride du climat aride, un pH bas de ruisseaux, de plateaux peu de végétation et de
haute

 Renverserai et l'affaissement de l'érosion

 Déposition de volcanoclastics Sustut et une certaine érosion de la lixiviation et les


zones supergène (Kemess North mai ont été érodées au large en ce moment)

 Uplift

13
 Glaciation et l'érosion de Kemess Sud. (Kemess North mai ont été complètement
exposés et érodés)

 Recouvrement des Kemess South by matériel glaciaire, l'exposition de roches Kemess


North

 Développement de l'actuelle argd à Kemess North

Discussion

Historical Acid Rock Drainage


Dans le gisement Kemess South, un bonnet de lixiviation et de la zone supergène ont été
développés au cours de la chalcopyrite-pyrite minéralisée roche intrusive. La zone de
lixiviation en contient environ 21 millions de tonnes et la zone supergène est d'environ 25
millions de tonnes d'or économique et teneurs en cuivre. La minéralogie et géochimie de
cette zone est indicative d'une génération acid rock / processus de drainage. Les relations
temporelles des lithologies indiquent que ce processus s'est déroulé pendant la période du
Crétacé, environ 130 millions d'années (l'âge des dinosaures). Natural génération roches
acides et les processus d'altération a conduit au développement de la lixiviation et au cours de
la superfamille des zones exposées Kemess South gisement de cuivre porphyrique. Cet
événement a été suivi par le dépôt recouvrant des roches sédimentaires du Crétacé Groupe
Sustut et modifiées ultérieurement par l'érosion glaciaire du Quaternaire et recouvert de
matières glaciaires. C'est en effet un ancien (historique) de l'acide dépôt de roches génération
développé au cours éventuellement millions d'années qui a ensuite été enterré, a été
partiellement exhumé et est maintenant en train d'être miné.

Reconstruction de la paléoclimatiques de la connaissance des processus argd et de


l'environnement indique que le climat a changé à partir de semi-aride dans le temps du
Crétacé au tempéré à l'heure actuelle. Roches ont été exposées à une alternance de périodes
d'oxydation (pendant les saisons sèches) et le lessivage (pendant la fonte des neiges et des
saisons des pluies).

La lixiviation originale zone supergène mai ont été sur l'ordre de plusieurs centaines de
mètres d'épaisseur, si l'on compare les analogues de nos jours en provenance du Chili et les
États-Unis. Le montant de l'érosion de la zone supergène avant l'inhumation des lithologies
sus-jacente n'est pas connue. Cette paléosurface dépendra de l'érosion du temps et de
l'environnement altération (s).

Historical la lixiviation des métaux


Le drainage à proximité immédiate des Kemess North dépôt a des valeurs élevées de métaux
dans les ruisseaux et les sédiments de ruisseau (Rebagliati et al, 1995). La valeur des métaux
haut sont reflétés dans les sols qui recouvrent les sections minéralisées de Kemess South
(Downing et Connell, 1999). Ces valeurs de métaux sont le résultat de métal naturel de
lessivage des zones minéralisées. Donc naturel argd a un impact considérable sur le métal
lessivage naturel dans l'environnement, qui a essentiellement été continue depuis l'époque du
Crétacé. Depuis la zone supergène est partiellement recouvert par des sédiments, on peut
supposer que l'étendue aérienne aurait été beaucoup plus grande qu'aujourd'hui, et donc
l'influence de la lixiviation des métaux sur l'environnement aurait également une incidence
une plus grande surface.

13
Le Kemess North est un analogue moderne du Sud Kemess. Cette zone a continuellement
fait l'objet naturel de drainage des roches acides depuis la période du Crétacé. Par
l'exploitation minière de la roche et le déversement des stériles avec une certaine génération
potentielle de roches acides, la continuation des in-situ ARG est en cours. Les eaux
souterraines a probablement joué un rôle actif dans ARG ARG depuis événement majeur mais
il est maintenant plus lent à cause du climat tempéré avec des mois d'hiver ARG très peu.

Conclusions

Supergène processus n'a pas été reconnu comme un processus de drainage acide rock par la
plupart des praticiens argd, les régulateurs, les écologistes et le public. C'est dans ce contexte
que le présent document a été écrit. Géologues ont interpréter la géologie à l'égard des
processus de génération de roches acides et des praticiens de l'environnement ne pas
interpréter argd de processus géologiques et géochimiques.

Le concept de drainage des roches acides comme un processus «perpétuel» a un effet à long
terme sur l'environnement, impliqué dans la «Mère Nature sites" et d'entretien perpétuel
anthropiques de argd. L'impact de l'historique de drainage des roches acides est immense
comme observé dans les tonnages déclarés, ce qui aurait eu un impact majeur sur
l'environnement, la géochimie et de la vie biotique. Les effets que nous observons aujourd'hui
à l'égard de l'ARD aurait certainement eu lieu dans le passé géologique. Il pourrait être
approprié de conclure que le faible niveau des décharges de déchets (d'origine anthropique
génération de roches acides) pourrait en fait devenir minérale enrichie (supergène) avec des
temps géologiques. Les effets de argd avoir des avantages économiques et de coûts en
fonction du délai dans lequel elle est vue. L'environnement et la géochimie des paysages
s'adapte aux conditions changeantes dans le temps géologique.

Remerciements

L'auteur tient à remercier ses collègues de leur temps à lire les différentes versions de ce
document.

© Le contenu de cette page web sont protégés par le droit d'auteur. S'il vous plaît
contacter les auteurs pour la permission de réutiliser les informations contenues.

Références

Ague, Jay-James et du Brimhall, George, H. (1989), Modélisation géochimique de Steady


State Fluid Flow and Chemical Reaction pendant supergène enrichissement des gisements
porphyriques de cuivre, Economic Geology, vol. 84, pp. 506-526.

Alpers, Charles N. et Brimhall, George H. (1989), Paleohydrologic évolution et la


dynamique géochimique de cumuler la superfamille Metal enrichissement à La Escondida,
Désert d'Atacama, le nord du Chili, Economic Geology, vol. 84, no. 2, pp 229-255.

Anderson, James A. (1981), caractéristique de lessivés plafonnement et techniques


d'évaluation, en progrès de la géologie des gisements de porphyre cuprifère, Sud-Ouest de

13
l'Amérique du Nord, édité par R. Titley, The University of Arizona Press, Tucson, Arizona,
pp. 275-296.

Blanchard, Roland (1986), Interprétation des affleurements lessivés, Nevada Bureau of


Mines Bulletin 66, 196 p.

Brimhall, George H., Alpers, Charles N. et Cunningham, Aric B. (1985), Analyse de la


superfamille des processus minéralisateurs et des eaux souterraines Solute Transport
Utilisation de principes d'équilibre de masse, Economic Geology, vol. 80, no. 5, pp. 1227-
1235.

Butt, CRM (1988), la genèse des gisements d'or dans la superfamille des Régolithe
latéritiques de l'édifice du Yilgarn, Australie-Occidentale, dans la géologie des gisements d'or:
Le point de vue en 1988, Economic Geology Monograph 6, pp 460-470.

Butt, CRM (1998), Régolithe Landform-Based géochimique des modèles de dispersion, en


géochimie de l'exploration du milieu tropical, Mineral Deposit Research Unit Short Course n
° 21, Département de sciences terrestres et océaniques, * Université de la Colombie-
Britannique, Janvier 25-27, 1997.

Chavez Jr., LX (1999), zonage et Paragenesis de minerais de cuivre dans un profil


d'altération aride, abstrait dans Systematics of supergène enrichissement dans Dépôts de vrac
exploitable et les applications minières, les PME assemblée annuelle, Mars 1-3, 1999, Denver,
Colorado.

Claridge, P. & Downing, BW (1991), Environmental Géologie et géochimie de la Craggy


Massive Windy Cu-Co-Au-Ag-Zn gisement de sulfures, en Colombie-Britannique, document
présenté à la réunion annuelle CIMM, Mai, 1991, Vancouver, publié dans CIMM Bulletin,
Janvier 1993, vol. 86, No.966, PP50-57.

Costa, Marcondes Lima (1997), latéritisation comme un processus majeur de la formation de


dépôts de minerais dans la région amazonienne, Exploration & Mining Geology, vol. 6, no.
1, Janvier, 1997, pp. 79-104

Darke, KE, Boyce, AJ, Clapperton, CM, Fallick, AE, Redwood, SD et Rice, CM (1997),
supergène minéralisation à la mine d'or de Kori Kollo, Bolive, Exploration and Mining
Geology, vol. 6, no. 3, pp 209-222.

Diakow, L., et Metcalf, P. (1997), de la géologie des chaînes Swannell dans les environs du
cuivre Kemess gisement de porphyre or, ATTYCELLEY Creek, Toodoggone River région de la
carte, dans le travail de terrain géologique pour l'année 1996, B / .C. Ministère de l'Énergie,
des Mines et des Ressources, Paper 1997-1, pp. 101-116.

Downing, BW, et Giroux, G. (1993), Estimation des ARD stériles Block modèle pour le dépôt
Windy Craggy de sulfures massifs, Nord-Ouest Colombie-Britannique, Exploration and
Mining Geology, vol 2., N ° 3, pp. 203-215.

Downing, BW, et Connell, L. (1999), Remise en état et Plan de fermeture de la mine Kemess
South, Royal Oak Mines rapport soumis au gouvernement de la C.-B..

13
Downing, BW, et Mills, C. (1998), Natural Acid Rock Drainage, papier publié sur le site Web
www.enviromine.com ARD / ARD.

Downing, BW, et Mills, C. (1998), Trace Element Geochemistry dans Acid Rock Drainage,
papier publié sur le site Web www.enviromine.com ARD / ARD.

Engineering & Mining Journal (1999), Yamana hits haute teneur en argent en Argentine, en
Septembre, page 6.

Gamah International Limited (1997), Organisation mondiale de gisements de cuivre et de


production de base de données, à Toronto, en Ontario.

Guilbert, John M., et Park Jr., Charles F., éditeurs, supergène sulfure d'enrichissement, dans
la géologie des gisements de minerais, pp. 796-836.

Martycak, K., Zeman, J. and Vacek-Vesely, M. (1994), Supergene Processes on Ore Deposits
- A Source of Heavy Metals , Environmental Geology, 1994, vol. 23, pp 156-165.

Mote, Timothy I., and Brimhall, George H. (1998), District Scale Mass Balance Analysis and
Genesis of Exotic Ore Forming Processes at the El Salvador Porphyry Copper Deposit, Chile

Munchmeyer, Carlos (1996), Exotic Deposits - Products of Lateral Migration of Supergene


Solutions from Porphyry Copper Deposits , in Andean Copper Deposits: New Discoveries,
Mineralization, Styles amd Metallogeny, Society of Economic Geologists, special publication
Number 5, pp43-58.

Ney, CS, Cathro, RJ, Panteleyev, A., and Rotherham, DC (1976), Supergene Copper
Mineralization, Porphyry Deposits of the Canadian Cordillera , CIM special volume 15, pp
72-78.

Nimfopoulos, MK, Pattrick, RAD, Michailidis, KM, Polya, DA and Esson, J. (1997),
Geology, Geochemistry and Origin of the Continental Karst-Hosted Supergene Manganese
Deposits in the Western Rhodope Massif, Macedonia, Northern Greece , Exploration and
Mining Geology, vol. 6, no.2, pp.171-184.

Perello, JA (1999), Formation of Giant Chalcocite Blankets: Lessons From the Northern
Chile Porphyry Copper Belt , abstract in Systematics of Supergene Enrichment in Bulk
Mineable Deposits and Mining Applications, SME annual meeting, March 1-3, 1999, Denver,
Colorado.

Rebagliati, CM, Bowen, BK, Copeland, DJ and Niosi, DWA (1995), Kemess South and
Kemess North porphyry gold-copper deposits, northern British Columbia , Porphyry Deposits
of the Northwestern Cordillera of North America, CIM special volume 46, pp. 377-396.

Roger, C., and Houle, J. (1998), Geological Setting of the Kemess South Au-Cu- Porphyry
Deposit and Local Geology between Kemess Creek and Bicknell Lake , in Geological
Fieldwork, for 1998, BC Ministry of Energy Mines and Resources, Paper 1999-1.

Sangameshwar, SR (1983), Supergene Process in Zinc-Lead Silver Ores in Carbonates ,


Economic Geology, vol. 78, pp. 1379-1397.

13
Sillitoe, RH and McKee, EH (1996), Age of Supergene Oxidation and Enrichment in the
Chilean Porphyry Copper Province , Economic Geology, 91, pp. 164-179.

Sillitoe, Richard H. (1995), Exploration and Discovery of Base-Metal and Precious-Metal


Deposits in the Circum-Pacific Region During the Last 25 Years , Metal Mining Agency of
Japan, pp. 17-20.

Sillitoe, Richard, H. & Lorson, Richard C. (1994), Epithermal Gold-Silver-Mercury Deposits


at Paradise Peak, Nevada: Ore Controls, Porphyry Gold Association, Detachment Faulting,
and Supergene Oxidation , Economic Geology, vol. 89, 1994, pp.1228-1248.

Titley, SR (1978), Geologic History, Hypogene Features, and Processes of Secondary Sulfide
Enrichment at the Plesyumi Copper Prospect, New Britain, Papua New Guinea , Economic
Geology, vol. 73, 1978, pp. 768-784

Wolf, KH (1976), Supergene and Surficial Ore Deposits; Textures and Fabrics, Handbook of
Strata-Bound and Stratiform Ore Deposits , volume three, Elsevier Scientific Publishing
Company

Most recent update: 02/19/2010 16:33:19

Return to ARD at Enviromine

13
13
13
13
13
13
13