Vous êtes sur la page 1sur 38

Sommaire

CHAPITRE 1 : RECHERCHE BIBLIOGRAPHIQUE ....................................... 4


I. INTRODUCTION AU PROJET ..................................................................... 4
1. Présentation du produit: ............................................................. 4
2. Technique de dressage ................................................................ 5
a. Dressage par étirement .............................................................................. 6
b. Dressage rotatif .......................................................................................... 7
c. Dressage par galets .................................................................................... 8

CHAPITRE 2 : ANALYSE FONCTIONNELLE ............................................... 9


I. ETUDE DE SYSTEME : .......................................................................... 10
1. Introduction .............................................................................. 10
2. Modélisation de système .......................................................... 10
3. Expression fonctionnelle de besoin............................................ 11
a. Diagramme de besoin (bête à corne) :..................................................... 11
b. Diagramme pieuvre .................................................................................. 12
4. Cahier des charges fonctionnel: ................................................ 13
5. Diagramme fast: ...................................................................... 14
6. Forme des galets de dressage: .................................................. 15
a. Galets plats ............................................................................................... 15
b. Galets à rainure circulaire ........................................................................ 16
c. Galets à rainure triangulaire .................................................................... 16
II. SYSTEME D’AVANCE ........................................................................... 17
1. Forme et nombre du ou des galet(s) presseur(s). ...................... 18
a. Un seul galet presseur plat : ..................................................................... 18
b. Deux galets presseurs plats : .................................................................... 19
c. Un galet presseur de forme spéciale :...................................................... 19
2. Position du système d’avance: .................................................. 20
a. Système d’ouverture / fermeture rapide ................................................. 20
3. Schéma cinématique ................................................................. 23
CHAPITRE 3 : DIMENSIONNEMENT ......................................................24
I. LE CHOIX DU MOTOREDUCTEUR............................................................. 25
II. CHOIX DE ROULEMENT : ...................................................................... 26
I I I. DIMENSIONNEMENT DE L’ARBRE : ......................................................... 27
CHAPIRTE 4: DOSSIER TECHNIQUE .......................................................30

1
Liste des figures

Figure1 : Dresseuse de fil ............................................................................................... 5


Figure 2: Dressage par étirement .................................................................................... 6
Figure 3: Dressage rotatif ............................................................................................... 7
Figure 4: Dressage par galets ......................................................................................... 8
Figure 5: principe de fonctionnement de systeme d'avance ......................................... 17
Figure 6: schéma cinématique ...................................................................................... 22
Figure 7: vue éclatée redresseur de fil .......................................................................... 31
Figure 8: Axe ................................................................................................................ 31
Figure 9: bague ............................................................................................................. 31
Figure 10: support......................................................................................................... 31
Figure 11: Glissière ...................................................................................................... 31
Figure 12: Galet ............................................................................................................ 31
Figure 13: Galet presseur.............................................................................................. 31

2
Liste des tableaux
Tableau 2: cahier des charges ....................................................................................... 13
Tableau 3: délibération des galets plats ........................................................................ 15
Tableau 4: délibération des galets a rainure circulaire ................................................. 16
Tableau 5: délibération des galets a rainure triangulaire .............................................. 16
Tableau 6:délibération d'un galet presseur plat ............................................................ 18
Tableau 7: délibération de deux galet presseur plats .................................................... 19
Tableau 8:délibération d'un galet spécial ..................................................................... 19
Tableau 9: délibération de solution par vérins pneumatique ........................................ 21
Tableau 10:délibération de solution par came horizontale ........................................... 21
Tableau 11: :délibération de solution par came verticale ............................................. 22

3
Chapitre 1 :

Recherche bibliographique

I. Introduction au projet
1. Présentation du produit:
Le dressage de câbles, bandes et fils se fait avec divers procédés successifs
jusqu'à l’obtention de la forme désirée du produit final. Pour rationaliser les
manipulations entre les diverses étapes de production, les matériaux sont stockés sur des
rouleaux ou des bobines, et prennent ainsi des formes non naturelles. Avant chaque
nouvelle phase de production, il est nécessaire d'effectuer le processus inverse, soit
dérouler ou débobiner les fils. C'est là qu'intervient l'opération de dressage qui peut être
subdivisée en trois étapes :

1) Le dressage qui consiste à redonner au matériel sa forme originale.


L’opération est effectuée par les premiers galets du redresseur.

2) L'opération consistant à débarrasser les fils de la contrainte résiduelle due à


l'enroulement. L’opération est effectuée par les galets du centre du redresseur.

4
3) La mise en forme des fils. L’opération est effectuée par les derniers galets du
redresseur qui sont généralement placés dans un plan à 90° par rapport aux premiers
galets.

Figure1 : Dresseuse de fil

2. Technique de dressage
Avant toute chose, on devait déterminer la technique de dressage que notre
système utilisera. A ce stade, trois manières de dresser ont attirés notre attention :

 Le dressage par étirement.


 Le dressage rotatif.
 Le dressage par galets.

5
a. Dressage par étirement

Figure 2: Dressage par étirement

1- Une extrémité de l’échantillon est bloquée dans une partie fixe, l’autre
extrémité est-elle bloquée dans une partie mobile.

2- La partie mobile va ensuite translater par rapport à la partie mobile et ainsi


étirer l’échantillon et le redresser.

6
b. Dressage rotatif

Figure 3: Dressage rotatif

1-Le système est composé d’un bâti et d’une partie qui peut être entraînée en
rotation par rapport à ce bâti. Sur cette dernière partie sont implantés des mords réglables
en « profondeur ». En plus de cela, il y a un système pour entraîner le fil dans un
mouvement d’avance mais ce dernier n’est pas représenté sur le schéma

2- Avant toute chose, le fil devra être placé entre les mords par l’opérateur.

3- Les mords devront ensuite être réglés de manière qu’ils viennent serrer le fil.

4- La partie solidaire des mords est ensuite entraînée en rotation ainsi que le fil
qui est entraîné dans un mouvement d’avance. Ceci crée le dressage du fil.

7
c. Dressage par galets

Figure 4: Dressage par galets

1- Le système est composé d’une rangé de galets fixes qui ont la possibilité de
tourner sur eux-mêmes. En face de cette première rangée sont disposés des galets
réglables indépendamment.

2- Avant toute chose, Le fil devra être placé entre les deux rangés de galets.

3- La position des galets mobiles devra ensuite être réglée de manière qu’ils
viennent serrer le fil comme sur le schéma.

4- Puis le fil sera entraîné dans un mouvement d’avance créant ainsi son
dressage.

 L’avantage de ce système est qu’il offre un bon dressage, qu’il reste assez simple
avec peu de pièces en mouvement et que le réglage de la position des galets mobiles
semble plus aisé qu’autres systèmes. Le réglage possible de la position des galets
permet de s’adapter aux différents diamètres et aux différents matériaux qui
constituent les fils à tracter.

8
Chapitre 2 :

Analyse fonctionnelle

9
I. Etude de système :
1. Introduction
Avant de commencer la conception, il s’est avéré nécessaire d’établir une
analyse fonctionnelle qui aura pour but de placer le système dans son environnement de
travail. Pour cela, cette dernière décrit d’une part, le point de vue de l’utilisateur envers
le produit exprimé en termes du besoin et d’autre part celui du concepteur qui cherche
à traduire ses besoins à un assemblage des fonctions de service, pour aboutir au choix
des solutions technologiques.

Le but de l’AF est d’optimiser la conception ou la préconception de produits en


s’appuyant sur les fonctions que doit réaliser le produit en suivant les étapes suivantes :

 L’Analyse du Besoin permet d’exprimer le besoin.


 L’Analyse Fonctionnelle du Besoin permet d’identifier les relations du produit
avec son contexte d’utilisation, afin de dégager des Fonctions de Service, aptes à
satisfaire le besoin.
 L’Analyse Fonctionnelle Technique permet de déterminer les Fonctions
Techniques nécessaires aux fonctions de service. Ces fonctions techniques guident
les concepteurs dans la recherche des solutions technologiques.

2. Modélisation de système
La modélisation d’un système, revient à lui donner une représentation graphique
simplifiée, cette représentation va nous permettre de mettre en évidence sa fonction
globale, la matière d’œuvre entrante, la matière d’œuvre sortante et les contraintes
d’activités.
Energie Réglage Opérateur

Fil non entrainé


Tracter le fil métallique Fil entrainé

A Bruit
-0

Tracteur de fils métalliques

10
3. Expression fonctionnelle de besoin
a. Diagramme de besoin (bête à corne) :
Il nous est demandé de concevoir une machine pour redresser les échantillons de
fils d’alliage en vue de les tracter. Cette machine devra s’adapter aux différents
matériaux et aux différents diamètres que peuvent avoir les fils. Ce qui nous donne le
diagramme « Expression du besoin » suivant :

A qui ? Sur quoi


agit-il ?
Opérateur Fils
métallique

Tracteur
de fil
Pour quoi
faire ?
Entrainer les
fils

-Pour qui le produit rend-il service ?


Le produit rend service à l’ouvrier
- Sur quoi agit le produit ?
Le produit agit sur les fils métalliques
- Dans quel but ?
Le but du mécanisme est de modifier la forme des fils métalliques
Valider le besoin
Il faut ensuite valider le besoin en répondant aux questions

11
b. Diagramme pieuvre
Dans un premier temps, nous allons essayer de définir les différents liens entre notre
système « tracteur de fils » et l'environnement qu'il peut avoir : Pour cela, nous utiliserons le
diagramme pieuvre comme montre ci-dessous :

Fils
métalliques

Environnement Fc2
Fc1 Operateur
Tracteur
de fils
Fc6
Fc5
Table support
Sécurité
Energie

Figure : Diagramme pieuvre

FP1 Permettre à l’utilisateur de tracter les fils

FC1 Être facilement manipulable par l’utilisateur

FC2 S’adapter aux fils

FC3 S’adapter au milieu ambiant

FC4 S’adapter à la table support

FC5 Fonctionner par l’énergie disponible

FC6 Respecter les normes de sécurité

12
4. Cahier des charges fonctionnel:
De ce diagramme, découle le cahier des charges qui permet de décrire et de
lister les fonctions primaires et contraintes de notre système :

Tableau 1: cahier des charges

Fonction de service Critère Niveau Flexibilité

FP1 Tracter les fils - -

Être facilement manipulable Moins de réglage -


FC1
possible

Être adapté aux échantillons Diamètre moyen du fil : 2 à 12 mm


7 mm
FC2
Longueur de dressage 2 m maximum
du fil : 1,10 m

FC3 Respecter l’environnement Respecter les normes -

FC4 Être réglable -

FC5 Utiliser l’énergie disponible Energie électrique -

FC6 Sécurité Arrêt d’urgence -

 Tri croisée :

13
5. Diagramme fast:

14
Le choix de la forme sera déterminé selon trois critères allant de l’adaptabilité
qui est le plus important, le guidage / Matage du fil et enfin la forme et le prix du galet.
Ces critères sont pondérés en fonction de leurs importances.

6. Forme des galets de dressage:


La forme des galets de dressage est primordiale car ils doivent pouvoir
s’adapter aux différents diamètres que peuvent avoir les fils d’alliage tout en assurant
leur guidage. Après réflexion, trois types de galets semblent adaptés :

 Les galets plats.


 Les galets à rainure circulaire.
 Les galets à rainure triangulaire.

a. Galets plats
Tableau 2: délibération des galets plats

A cause du problème de non guidage du fil, la solution des galets plats ne sera
pas celle que l'on retiendra pour notre système.

15
b. Galets à rainure circulaire
Tableau 3: délibération des galets a rainure circulaire

Pour des raisons de non adaptabilité face aux diamètres de fils que l'on doit
redresser, les galets à rainure circulaire ne seront pas retenus.

c. Galets à rainure triangulaire


Tableau 4: délibération des galets a rainure triangulaire

Le principe de galets à rainure triangulaire semble donc le plus adapté pour


notre système.

16
II. Système d’avance
Un système d’avance devra être implanté pour entraîner le fil afin de réaliser
son dressage. Ici, une seule solution nous a semblée vraiment valable et compatible avec
le système de dressage par galets

Figure 5: principe de fonctionnement de systeme d'avance

1- Le système est composé d’un ou plusieurs galet(s) motorisé(s) en matière


adhérente dont la position est réglable par rapport à un galet fixe qui se trouve en face.

2- Le fil devra ensuite être engagé entre les deux « rangées » de galets.

3- La rangée du ou des galet(s) motorisé(s) devra ensuite être réglée de manière


à presser le fil et ainsi transformer par adhérence le mouvement de rotation du ou des
galet(s) en mouvement d’avance du fil.

Voilà pour le principe, reste maintenant à déterminer le nombre et la forme du


ou des

galet(s) presseur(s). Pour garder une ≪ ligne ≫ de contact, le galet fixe devra
obligatoirement avoir la même forme et être sur la même ligne que les galets de dressage
qui le précède (sur sa rangée, celle qui est fixe).

17
1. Forme et nombre du ou des galet(s) presseur(s).
La forme et le nombre du ou des galet(s) presseur(s) est primordiale car le
système D’avance doit s’adapter aux différents diamètres que peuvent avoir les fils
d’alliage tout en assurant une adhérence optimale afin de pouvoir transmettre et
transformer le mouvement de rotation du galet en mouvement d’avance du fil. Apres
réflexion, trois types de solutions semblent adaptes.

Le choix de la forme et du nombre des galets sera déterminé selon trois


critères allant de l’adaptabilité, du facteur adhérence et enfin de la forme et du prix du
galet. Ces critères sont pondérés en fonction de leurs importances.

a. Un seul galet presseur plat :


Tableau 5:délibération d'un galet presseur plat

Puisqu’il ne s’adapte pas à tous les diamètres, le système d’avance par un seul
galet plat ne convient pas.

18
b. Deux galets presseurs plats :
Tableau 6: délibération de deux galet presseur plats

Ce système est bien plus compliqué et donc couteux qu’un système a un seul
galet.

c. Un galet presseur de forme spéciale :


Tableau 7:délibération d'un galet spécial

Le galet presseur de forme spéciale semble donc le plus adapté à notre système.

19
2. Position du système d’avance:
Reste maintenant à déterminer si on place ce système d’avance avant ou après le
dressage.

S’il est positionné après, l’opérateur devra obligatoirement engager le fil entre
les galets de dressage jusqu'à ce qu’il soit en contact avec le galet motorise. Si le système
d’avance est positionné avant celui de dressage, l’opérateur n’aura pas à réaliser cette
opération. Malgré ceci, On choisira finalement de positionner le système d’avance après
celui de dressage car le placer avant engendrerait des risques de ≪ bourrage ≫ du fil.

a. Système d’ouverture / fermeture rapide


Comme on l’a vu précédemment, l’opérateur devra dans un premier temps
engager le fil entre les deux rangées de galet (jusqu’au galet motorisé) avant de procéder
au dressage. Pour des raisons pratiques nous avons donc décidé d’implanter un système
d’ouverture et de fermeture rapide (pour la rangée des galets mobiles) pour éviter à
l’opérateur de devoir régler la position de tous les galets de dressage et du galet motorise
à chaque dressage.

Ce système sera composé d’un berceau mobile par rapport au bâti (ou sont
montés les galets fixes) sur lequel il y aura un système de réglage indépendant de chaque
galet mobile. Ce berceau mobile aura qu’une translation comme mouvement possible,
cette dernière devra être réalisée le plus simplement possible par l’opérateur. A ce stade
d’études préliminaires, trois solutions nous semblaient adaptées :

 La solution par vérins pneumatiques


 La solution par came ≪ horizontale ≫
 La solution par came ≪ verticale ≫

Les trois solutions seront choisies en fonction de trois critères principaux :


L’efficacité,

La simplicité, le prix et l’ergonomie. Ces trois critères seront pondérés en


fonction de leur importance.

20
 Solution par vérins pneumatiques :

Tableau 8: délibération de solution par vérins pneumatique

Cette solution n’est pas acceptable à cause de son prix et de son problème
d’arcboutement.

 Solution par came « horizontale » :

Tableau 9:délibération de solution par came horizontale

21
Le système de came semble tout aussi adapte (Il présente aussi l’avantage de ne
pas être réversible) et surtout beaucoup moins cher que le système par vérins. Reste
maintenant à régler le problème d’efficacité que rencontre cette solution.

 Solution par came « verticale »

Tableau 10: : délibération de solution par came verticale

Solution pour le réglage des galets mobiles :

Notre système devra donc obligatoirement disposer d’une


rangée de galets dont la position pourra être réglée.

Ici, une solution seule solution ici semblait réellement valable


pour réaliser ce réglage :

La combinaison d’un module (sur lequel il y aura un galet)


guide en translation sur la partie mobile du système et dont le
mouvement sera créé par la rotation d’une vis avec laquelle il sera en
liaison hélicoïdale.

Figure 6: schéma cinématique

22
3. Schéma cinématique

23
Chapitre 3 :

Dimensionnement

24
I. Le choix du motoréducteur
D’après l’annexe : pour un diamètre de fil entre 7-12mm le diamètre de galet est
80mm.

 Vitesse maximale de fil :

𝐿𝑓𝑖𝑙
𝑉𝑓𝑖𝑙 =
𝑇𝑑𝑒𝑠

Avec : Lfilmax= 2m

Tdess= 15s

AN :

𝟐
𝑽𝒇𝒊𝒍 = = 𝟎. 𝟏𝟑𝒎/𝒔
𝟏𝟓

 Vitesse de galet maximale :

𝑉𝑓𝑖𝑙
𝑁𝑔𝑎𝑙𝑒𝑡 =
𝜋 × 𝑑𝑔𝑎𝑙𝑒𝑡

AN :

𝟎. 𝟏𝟑 × 𝟔𝟎
𝑵𝒈𝒂𝒍𝒆𝒕 = = 𝟑𝟏𝒕𝒓/𝒎𝒊𝒏
𝝅 × 𝟖𝟎 × 𝟏𝟎−𝟑

25
II. Choix de roulement :
Les efforts axiaux étant in quantifiables et très faibles, nous admettrons qu’il n’y
a que des efforts radiaux. Ces efforts sont dus au dressage. Le modèle de calcul
précédent nous indique que l'effort de dressage vaut :

𝑹𝒆. 𝝅. 𝒅𝟑
𝒀𝑨 =
𝟏𝟔 × 𝒍

Dans le cas le plus défavorable, Fil de diamètre 12 ayant la plus grande résistance
élastique donc on applique un coefficient de sécurité de 1,5. Dans le pire des cas, cet
effort est appliqué sur un galet (le galet mobile), donc sur un seul roulement.

AN :

𝒀𝑨 = 𝟏𝟑𝟐𝟎

26
III. Dimensionnement de l’arbre :

y ⃗𝑭𝑩

⃗𝑴
⃗⃗ 𝑨
A X
B
⃗𝑭𝑨

L’axe le plus sollicité est soumis au même effort que le roulement le plus sollicité soit
1320N. Cet effort est unidirectionnel et appliqué sur la surface en contact avec la bague
intérieure du roulement.

Etude de l’équilibre de l’arbre :

⃗ B ‖ = 𝟏𝟑𝟐𝟎𝑵 ; 𝑨𝑩 = 𝟒𝟎𝒎𝒎
‖F

Le principe fondamental de la statique :

∑ ⃗Fext = ⃗0 𝑃𝑟𝑜𝑗/𝐴𝑦 ∶ −‖F ⃗ B ‖ + ‖F


⃗ A‖ = 0 ①
{ } { }
∑ ⃗M⃗⃗ /𝐴 = ⃗0 ⃗⃗⃗ A ‖ + ‖F
−‖M ⃗ A ‖ × 0 + ‖F⃗ B ‖ × 𝐴𝐵 = 0 ②

⃗ A ‖ = ‖F
o D’après l’équation ① : ‖F ⃗ B ‖ = 1320𝑁

⃗⃗⃗ A ‖ = ‖F
o D’après l’équation ② : ‖M ⃗ B ‖ × 𝐴𝐵
= 1320 × 40 = 𝟓𝟐𝟖𝟎𝟎𝑵. 𝒎𝒎

27
Diagramme des moments fléchissant :
Entre A et B : 0 ≤ 𝑥 ≤ 40
𝑀𝑓 = −(−‖M⃗⃗⃗ A ‖ + ‖F
⃗ B ‖ × 𝑥)

⃗⃗⃗ A ‖ − ‖F
=(‖M ⃗ B ‖ × 𝑥)

𝒙 = 𝟎 ; 𝑴𝒇 = 𝟓𝟐𝟖𝟎𝟎𝑵. 𝒎𝒎
{
𝒙 = 𝟒𝟎 𝑴𝒇 = 𝟎𝑵. 𝒎𝒎

𝑴𝒇𝑴𝒂𝒙 = 𝟓𝟐𝟖𝟎𝟎𝑵. 𝒎𝒎
Mf
(N.mm)
52800

A B x
(mm) B
Condition de résistance en flexion de l’arbre :

𝜎𝑀𝑎𝑥 ≤ 𝑅𝑃𝑒 avec 𝑅𝑃𝑒 =


𝑅𝑒 𝑎𝑐𝑖𝑒𝑟 𝑆355 𝑅𝑒 = 355𝑀𝑃𝐴
{
𝑠 𝑠=4

|𝑀𝑓𝑀𝑎𝑥 | |𝑀𝑓𝑀𝑎𝑥 | 𝑅𝑒
𝐼𝐺𝑧 ≤ 𝑅𝑃𝑒  𝜋𝑑4

𝑠
𝑉 64
𝑑
2

28
32×|𝑀𝑓𝑀𝑎𝑥 | 𝑅𝑒 32|MfMax |×s
3
 ≤ 𝑑≥ √
𝜋𝑑 4 𝑠 π×Re

3 32×52800×4
AN : √ = 18,3𝑚𝑚
π×355

𝒅 ≈ 𝟐𝟎𝒎𝒎

29
Chapitre 3 :

Dossier Technique

30
ASSEBLAMGE DE SYSTEME
Redresseur de fil

Figure 7: vue éclatée redresseur de fil

31
Axe

Figure 8: Axe

32
Bague

Figure 9: bague

33
Support

Figure 10: support

34
Glissière

Figure 11: Glissière

35
Galet

Figure 12: Galet

36
Galet presseur

Figure 13: Galet presseur

37
ANNEXES

38