Vous êtes sur la page 1sur 2

ECOLE SUPÉRIEURE DES SCIENCES INFORMATIQUES SIGNAUX ET SYSTÈMES POUR L’INFORMATIQUE

AUTEUR : JEAN-PAUL STROMBONI 14/02/2019


TD, DURÉE : 2 HEURES Salle machine + MATLAB + casques HP

Synthèse de signaux discrets avec Matlab


Compétence recherchée: utiliser Matlab pour traiter signaux discrets et fichiers wav
1. Vecteur d’instants d’échantillonnage
Créer le vecteur TEMPS d’instants d’échantillonnage entre t 0 et t 2s avec la fréquence
d’échantillonnage fe 8kHz . Que valent taille, longueur et instant final du vecteur TEMPS ?
Extraire un sous vecteur de TEMPS correspondant aux instants entre 0.5 et 1.5 seconde ?
2. Signaux tests : impulsion et échelon unités en temps discret
Créer maintenant sur le même intervalle de temps une impulsion unité (fonction de
Kronecker) puis un échelon unité à afficher dans deux sous plots d’une même figure. Compa-
rer les fonctions plot, stairs, puis stem de MATLAB. Quelle est la mieux adaptée ici ? Com-
menter les axes, placer un texte avec la souris, choisir les couleurs, les symboles de tracé …
3. Enveloppe exponentielle décroissante
On étudie maintenant le signal discret obtenu en échantillonnant le signal h(t )  e 5t aux
instants de TEMPS. Tracer ce signal discret dans une nouvelle figure et vérifier avec la souris
la valeur initiale en t  0 . Superposer au tracé une droite horizontale rouge à l’ordonnée
0.05 et faire un zoom pour mesurer avec précision la durée du régime transitoire à 5 % (le
temps nécessaire pour effectuer 95% du régime transitoire).
Reprendre l’expérience avec h2 (t )  e 10t . Quelle est la nouvelle durée du transitoire à 5% ?
Quelle est selon vous la durée du régime transitoire de h(t )  e  a t selon a  0 ?

4. Notes pures et enveloppes


On échantillonne maintenant s (t )  0.5 cos(2 440 t ) avec la fréquence d’échantillonnage
22kHz pour créer le signal discret s (n) durant une seconde.
 Ecouter s (n) , c’est un LA pur (exactement un LA3).
 Appliquer une enveloppe exponentielle à s (n) , enveloppe de durée une seconde
utilisant le signal h(t) précédent. Quel est l’effet ? Créer le fichier LA3.wav pour sauver
le résultat.
 Multiplier la fréquence du LA par 3/2 doit créer un MI (LA-MI est une quinte) et par 5/4
un DO dièse (LA DO dièse est une tierce majeure). Créer ainsi Dod.wav et MI.wav et
écouter les sons ainsi engendrés.
 Ces trois notes constituent un accord (de LA majeur) que l’on demande d’arpéger (jouer
à la file) dans arpège.wav, puis de jouer simultanément dans accord.wav.
 Créer un motif sonore original dans jingle.wav : en jouant sur l’intensité, le rythme, le
nombre, la hauteur, l’ordre de ces notes ... à jouer pour ouvrir les applications Windows.
5. Bruit, signal aléatoire
Créer avec MATLAB et faire tracer un bruit aléatoire discret entre les instants t 0 et t 2s
avec fe 8kHz , à l’aide de la fonction randn() . Ranger ce bruit dans le fichier ‘bruit.wav’
que l’on écoutera avec un utilitaire Windows.
Calculer moyenne, variance, écart type, maximum et minimum de ce bruit. Représenter
l’histogramme. Donner l’écart type en décibel. Le bruit est il centré ? Quel est l’écart moyen à

-1-
ECOLE SUPÉRIEURE DES SCIENCES INFORMATIQUES SIGNAUX ET SYSTÈMES POUR L’INFORMATIQUE
AUTEUR : JEAN-PAUL STROMBONI 14/02/2019
TD, DURÉE : 2 HEURES Salle machine + MATLAB + casques HP

la moyenne ? On divise les échantillons du bruit par deux. Que deviennent la moyenne, l’écart
type, la variance, l’histogramme ? Quel est l’effet sur le son entendu ?

Selon le temps disponible


6. Séries de Fourier
Un signal triangulaire contient exclusivement les harmoniques impairs (que l’on prendra en
cosinus), l’harmonique n est en 1 / n 2 . Constituer ainsi avec MATLAB un triangle de
fréquence 440 Hz en additionnant le fondamental et deux harmoniques, soit n  1, 3 et 5 .
Tracer le résultat. Calculer la composante continue. Quelle est l’amplitude du triangle ?
Ecouter le son associé.
Essayer de construire de la même façon un signal carré, pour lequel les harmoniques sont
également impairs mais en 1/ n , on s’arrêtera à l’harmonique 15.
Conclusion, et interprétation.
7. Analyse de Fourier
Retrouver à l’aide de l’instruction fft de MATLAB les harmoniques que l’on a additionnées
pour créer les signaux précédents, le signal triangle et le signal carré.
Conclure sur la signification du spectre et sur la fonction de la transformation de Fourier.

-2-