Vous êtes sur la page 1sur 44

BYE-

BYE
TWITTER

SUPPLÉMENT

DIMANCHE 10 - LUNDI 11 FÉVRIER 2019 · 75 E ANNÉE · NO 23043 · 2,80 € · FRANCE MÉTROPOLITAINE · WWW.LEMONDE.FR FONDATEUR : HUBERT BEUVE-MÉRY · DIRECTEUR : JÉRÔME FENOGLIO

Comment la France
prépare le retour
des djihadistes
de l’Etat islamique
▶ Le scénario d’exfiltration ▶ Le processus, qui
des Français capturés dans concerne une cinquan-
la zone irako-syrienne par taine d’adultes et 70
les Kurdes a été accéléré
par l’annonce du retrait
américain. Le sort qui leur
à 80 enfants, devrait inter-
venir dans le cadre d’une
opération internationale
IRAN
40 ANS
sera réservé sur le sol natio- coordonnée
nal se précise également PAGES 4 E T 1 7

Européennes
Gilets jaunes :
Venezuela
L’immense
SNCF
La fermeture
DE
les vicissitudes
de la liste
Levavasseur
chantier de la
reconstruction
économique
des petites
lignes irrite
les régions
RÉVOLUTION
PAGE 7 P. 5 ET CAHIER ÉCO – P. 3 CAHIER ÉCO – PAG E 4 ▶ Le pays célèbre, le 11 février,
l’anniversaire de la
République islamique
ÉDOUARD PHILIPPE LE MAL-AIMÉ DE LRM ▶ Société en mouvement,
économie en panne, vie
il est à la fois « le gendre », faire un marqueur, a révélé son obstination sur la limi-
politique bloquée : plongée
« l’homme de droite », « le au grand jour cette singula- tation de vitesse à 80 km/h. au cœur du pays
bouc émissaire ». Juppéiste rité : la manifestation de Pour ses partisans, l’ex-
SUPPLÉMENT – 8 PAG E S
rallié sur le tard, Edouard défiance inédite de 50 des maire du Havre fait simple-
E T ÉDITORIAL – PAG E 1 9
Philippe, le premier minis- 306 députés LRM, qui se ment office de premier mi-
tre, occupe une place à part sont abstenus, a retenti nistre, poste ingrat de la A bord d’un train
dans la galaxie Macron – et comme un coup de se- Ve République : en dépit à destination
pas la plus confortable. monce de la majorité. des « vapeurs » de la majo- de Yazd, Iran 2018.
Le vote en première lec- Certains lui reprochent sa rité, sa loyauté à l’égard du ASIYEH ABBASIAN / EVERYDAY IRAN
ture de la loi anticasseurs, « raideur », son refus de re- président est inattaquable.
le 5 février, dont il voulait culer sur la taxe carbone et PAG E 6

Débats Musique Joe Hisaishi, des studios Arabie saoudite BUROV ■ DUVIVIER ■ LEOLUX ■ STEINER ■ NEOLOGY

France-Italie, de cinéma aux salles de concerts Modernisation


et intimidation :
histoire
de malentendus
enquête sur la
méthode de « MBS »
OFFRES
EXCEPTIONNELLES
PAG E S 2 - 3 sur les plus grandes marques de canapés
jusqu’au 31 janvier
Colonialisme, seconde
guerre mondiale, immi-
gration, années de plomb :
la liste des sujets de L’Epoque
discorde est plus longue
qu’on ne le croit Quitter Twitter
PAGE 16
et survivre
Entretien Fatigués par le flot d’insul-

Mika : « Je
tes qui se déverse sur
ce réseau social, victimes

chante. Je me
également d’une forme
d’addiction, des célébrités

fiche du reste » A la Philharmonie


ou des anonymes pren-
nent la résolution d’aban-
donner Twitter. Mais il
Rencontre avec le chan- de Paris, le 8 février.
n’est pas si simple de se
F. FERVILLE/VU POUR « LE MONDE » CANAPÉS, LITERIE, MOBILIER : 3 000 M2 D’ENVIES !
teur libano-américain qui désintoxiquer de ce flux
PARIS 15e • 7J/7 • M° BOUCICAUT • P. GRATUIT
a vendu plus de 10 mil- permanent. Et encore plus 63 rue de la Convention, 01 45 77 80 40
lions de disques et revient également pianiste et chef à la Philharmonie de Paris et à pénible de s’avouer que 145 rue Saint-Charles, 01 45 75 02 81
sur son enfance disloquée d’orchestre, le compositeur japo- l’Auditorium de Lyon. Ces con- ceux qui vous ont assailli Literie : 66 rue de la Convention, 01 40 59 02 10
entre Beyrouth, Paris nais, qui a notamment réalisé les certs incarnent l’intérêt croissant Armoires lits : 58-60 rue de la Convention, 01 45 71 59 49
bandes originales des films de pour un genre hier méprisé : la
de messages haineux ont
et Londres fini par gagner la partie. Dressing Celio et gain de place : 143 rue St-Charles, 01 45 79 95 15
Hayao Miyazaki et Takeshi Ki- musique de film. www.topper.fr Mobilier contemporain : 147 rue Saint-Charles, 01 45 75 02 81
PAGE 15 tano, présente deux programmes PAG E 1 0 SUPPLÉMENT
Algérie 220 DA, Allemagne 3,50 €, Andorre 3,20 €, Autriche 3,50 €, Belgique 3,00 €, Cameroun 2 300 F CFA, Canada 5,50 $ Can, Chypre 3,20 €, Côte d'Ivoire 2 300 F CFA, Danemark 35 KRD, Espagne 3,30 €, Gabon 2 300 F CFA, Grande-Bretagne 2,90 £, Grèce 3,40 €, Guadeloupe-Martinique 3,20 €, Guyane 3,40 €,
Hongrie 1 190 HUF, Irlande 3,30 €, Italie 3,30 €, Liban 6 500 LBP, Luxembourg 3,00 €, Malte 3,20 €, Maroc 20 DH, Pays-Bas 3,50 €, Portugal cont. 3,30 €, La Réunion 3,20 €, Sénégal 2 300 F CFA, Suisse 4,20 CHF, TOM Avion 500 XPF, Tunisie 3,80 DT, Afrique CFA autres 2 300 F CFA
2|
INTERNATIONAL
0123
DIMANCHE 10 - LUNDI 11 FÉVRIER 2019

L’A R A B I E S A O U D I T E A P R È S L’A F FA I R E K H A S H O G G I

A Riyad, la peur derrière l’ouverture


Plus de loisirs, moins de contraintes
pour les femmes et un climat de peur
exacerbé par l’affaire Khashoggi :
la capitale saoudienne est la vitrine
du projet de modernisation
autoritaire du prince héritier

REPORTAGE gagnant avec lui une forme de contrôle iné-


dite sur leur existence.
riyad - envoyé spécial

L
« Avant, pour sortir de chez moi, je devais
a scène se déroule au pied de la m’assurer que le chauffeur que nous parta-
Kingdom Tower, la gigantesque geons avec deux autres familles était disponi-
tour en forme de décapsuleur ble, explique Noura Salem, une institutrice
qui trône sur Olaya, le quartier de 32 ans. C’était un casse-tête. L’alternative,
huppé de Riyad. Deux jeunes c’était d’utiliser Uber, mais ça devenait très
femmes en abaya noire, la tenue coûteux. Maintenant, avec ma petite voiture,
réglementaire des Saoudiennes, mais la tête je circule comme je veux. Je peux notamment
nue, attendent un taxi sur le parvis. Une pa- participer à toutes les expositions qui m’inté-
trouille de la police des mœurs, la Moutawa, ressent », ajoute cette peintre amateur.
s’arrête à leur hauteur. Autre indice de changement : les cafés en
« Mes sœurs, veuillez s’il vous plaît vous cou- terrasse se multiplient, à rebours de la mo-
vrir la tête », demande l’un des agents de rale wahhabite, qui cantonne la vie sociale
cette unité, chargée de faire respecter les pré- dans des espaces clos, préservés des regards
ceptes wahhabites, la veine islamique ultra- étrangers. Le respect des heures de prière, du-
puritaine en vigueur dans le royaume. La ré- rant lesquelles les magasins sont censés bais-
plique fuse : « On t’emmerde, on est dans l’ère ser leur rideau, est de moins en moins strict.
du prince Mohammed Ben Salman. » Le poli- Et la ségrégation entre les sexes, autre prin-
cier encaisse l’affront, remonte la vitre de sa cipe fondateur de l’Arabie saoudite, disparaît
voiture et passe son chemin sans un mot. progressivement, notamment au travail, où
Cette anecdote, rapportée au Monde par un les femmes sont de plus en plus nombreuses.
témoin, en dit long sur l’atmosphère qui rè- « Au début, on avait créé un espace pour nos
gne à Riyad. Elle met en lumière deux phéno- employées, raconte le patron d’une entreprise
mènes concomitants, l’un ostentatoire, le re- de plus de 3 000 salariés, dont le personnel est
cul du rigorisme religieux dans l’espace pu- à 20 % féminin alors qu’il y a cinq ans, il ne
blic, et l’autre, plus diffus, la peur qu’inspire comptait pratiquement que des hommes. Et
Mohammed Ben Salman, dit « MBS », le tout- puis au bout de quelques mois, elles se sont dis-
puissant prince héritier, fils du roi Salman. persées dans leur service respectif, en se mélan-
Plus détendue d’un point de vue social, geant avec leurs collègues masculins. Il y a par-
mais encore moins respirable qu’avant d’un fois des contrecoups, des éléments très conser-
point de vue politique, la capitale est une ville vateurs qui portent plainte au ministère du tra-
aliénée. On s’y réjouit volontiers de l’octroi vail. Mais généralement, on s’en sort. »
aux femmes du droit de conduire, la grande
réforme de 2018. Mais on se mure dans le si- MISE AU PAS DE PRÉDICATEURS
lence à la simple évocation de Jamal Khas- La multiplication des concerts, une hérésie
hoggi, le journaliste assassiné en octobre 2018 pour les religieux, est un autre signe de la
dans le consulat saoudien d’Istanbul (Tur- mutation en cours. Fin janvier, la diva de la
quie), et des militantes féministes soumises à pop Mariah Carey et le chanteur jamaïcain
la torture en prison. Deux opérations sordi- Sean Paul se sont produits à Djeddah, sur la
des, sur laquelle plane l’ombre de « MBS » et côte est du pays. Un mois plus tôt, la star de
de ses sbires, notamment Saoud Al-Qahtani, l’électro David Guetta et Enrique Iglesias
l’inquisiteur en chef de la couronne, chargé de avaient fait danser des milliers de jeunes,
la surveillance des réseaux sociaux et de la ré- garçons et filles réunis, à Diriyah, un parc de
pression de tous les mal-pensants. la banlieue de Riyad.
« Les gens n’ont pas peur, ils ont très peur, « Au milieu des années 2010, lorsque des jeu-
confie un contact saoudien, sous le couvert nes tentaient de célébrer la fête nationale en senté par Turki Al-Sheikh prend en compte diens. Le lieu est aussi connu pour abriter
de l’anonymat. Dans les années 2000, on dé- se garant sur l’avenue Tahlia, les portières cet état de fait. Tout en annonçant la venue l’un des deux cinémas de la ville, un plaisir
battait de presque tout. Mais à partir de 2011, ouvertes et la musique à fond, la police reli- dans le royaume de mégastars occidentales, longtemps prohibé, qui a été réintroduit au
l’espace d’expression s’est restreint. Et gieuse intervenait aussitôt et les en chassait, comme le rappeur Jay-Z ou le footballeur Da- printemps 2018. Mais pour ne pas trop offen-
aujourd’hui, avec les événements des derniers se remémore un expatrié. En 2018, pour cette vid Beckham, ce proche de « MBS » a promis ser les conservateurs, les séances sont ségré-
mois, les gens sont tétanisés. Plus personne même fête, célébrée en septembre, on a eu toute une série de manifestations à caractère guées, avec des horaires pour les hommes et
n’ose contredire le pouvoir ou pointer ses er- droit à un show laser de Jean-Michel Jarre de- religieux : un concours de récitation du Co- d’autres pour les « familles ».
reurs. C’est dangereux. » vant 30 000 personnes. Ça donne une idée du MARIAH CAREY, SEAN ran, doté d’un prix de 5 millions de rials
Avenue Tahlia, les Champs-Elysées de Riyad,
mi-janvier. Des hommes s’attablent à la ter-
bouleversement en cours. » Mohammed Ben
Salman, l’homme fort de la couronne, est
PAUL, DAVID GUETTA, (1,17 million d’euros), une compétition du
plus bel appel à la prière et une course à pied
« LA BONNE ÉPOQUE POUR ÊTRE UN ADO »
« Ça progresse, c’est bien, mais on voudrait
rasse d’un restaurant, devant un écran de té- évidemment le cerveau de cette transforma- ENRIQUE IGLESIAS… de La Mecque à Médine, sur le modèle de que ça aille plus vite, on voudrait des discothè-
lévision dressé en prévision du match entre tion sociétale, qui s’intègre dans un plan l’hégire, le voyage effectué par le prophète ques et du whisky », dit en plaisantant Omar,
l’Arabie saoudite et le Qatar, en Coupe d’Asie plus large d’ouverture aux investissements LA MULTIPLICATION Mahomet entre ces deux villes, qui marque un ingénieur pétrolier de 25 ans, assis dans
de football. Un groupe de six jeunes femmes
prend place, indifférentes au serveur qui leur
et de diversification de l’économie.
Sa décision, en 2016, de retirer à la Mou-
DES CONCERTS, le début du calendrier musulman. De quoi
satisfaire les traditionalistes.
une pizzeria du Riyad Park, qui sait bien que
l’autorisation de l’alcool dans le berceau de
demande de s’installer à l’intérieur, l’espace tawa, le bras armé du camp ultraconserva- UNE HÉRÉSIE POUR En ce qui concerne la conduite des fem- l’islam n’est pas pour tout de suite.
réservé aux membres du sexe féminin. « On teur, son pouvoir d’arrestation et de pour- mes, le pouvoir avance prudemment aussi. « C’est la bonne époque pour être un adoles-
veut fumer », explique Noura, qui sort de la suite, a amorcé le processus. La mise au pas, LES RELIGIEUX, Une seule auto-école leur est ouverte à cent. De mon temps, pour s’amuser, on n’avait
salle de fitness où elle travaille comme coach. en 2017, de plusieurs prédicateurs fonda- Riyad : le nombre de Saoudiennes au volant rien d’autre que le foot », abonde Ziyad, un
Aucune d’entre elles ne porte le niqab mentalistes, soit emprisonnés soit interdits EST UN SIGNE DE LA reste pour l’instant limité. Certaines candi- étudiant en architecture, qui déguste les
(voile intégral) ou même le hijab (foulard de réseaux sociaux, lui a donné les coudées MUTATION EN COURS dates à l’examen du permis, qui n’ont pas pu mini-hamburgers à 10 dollars de Salt.
simple). Certaines ont les cheveux à l’air, franches. « Beaucoup de religieux sont en dé- obtenir de rendez-vous avant six ou douze « Ouais, tout ça, c’est bien, mais on aimerait
d’autres les ont couverts d’un châle ou d’une saccord avec ce qui se passe, mais ce serait sui- mois, trépignent d’impatience. On les voit de vrais changements », nuance son cama-
capuche de sweat-shirt. Pendant une heure, cidaire pour eux de prendre la parole », relève s’entraîner le vendredi matin, jour de congé, rade de faculté Khaled, en baissant le ton de
les six copines discutent et rigolent, la ciga- un journaliste local. sur les routes désertes de la capitale, à côté sa voix et regardant autour de lui. Lesquels ?
rette aux lèvres, sans s’attirer la moindre re- Une forme de mécontentement continue de leur mari ou de leur frère. « Les autorités Pas de réponse, sinon un grand sourire gêné.
marque des autres clients du restaurant. de s’exprimer à bas bruit. Lorsque Turki Al- ne voulaient pas se retrouver avec deux mil- Travailler comme journaliste à Riyad, c’est
« Une scène pareille était impensable il y a un Sheikh, le chef de l’Autorité du divertisse- lions de conductrices tout de suite, observe se heurter en permanence à ce genre de si-
ou deux ans, s’enthousiasme le patron des ment, chargé de l’organisation des specta- un fin connaisseur du pays. Elles procèdent à lence. Les fonctionnaires du ministère de
lieux, un expatrié libanais. Encore quelques cles, a annoncé, au début de l’année, sur petits pas, pour veiller à ce que le changement l’information, rencontrés dans leurs bu-
années et ce sera Dubaï ici. » Twitter, une conférence de presse destinée à soit bien accepté socialement. » reaux, promettent des rendez-vous avec
dévoiler le programme des réjouissances Riyad Park, un immense centre commer- des responsables gouvernementaux. Puis
A REBOURS DE LA MORALE WAHHABITE pour 2019, un flot d’internautes conserva- cial à la périphérie nord de la ville, donne un ils cessent de donner des nouvelles et dix
Cette métamorphose n’est pas pour demain. teurs l’ont enjoint d’arrêter les concerts, ar- bon aperçu de cette libéralisation à tâtons. jours plus tard, lorsque l’on quitte le pays,
Riyad reste une ville ultraconservatrice, aus- guant que dans l’islam, la musique est « ha- L’endroit est connu pour ses restaurants en pas un seul de ces entretiens n’a été
tère, étouffante en bien des aspects pour le ram » (illicite). « Il ne faut pas oublier qu’une plein air, notamment Salt, un fast-food bran- organisé. « Dans les ministères, tout le
nouveau venu. Mais pour les habitués, les in- grande partie de la population n’est pas satis- ché, baigné de musique, où garçons et filles monde a la trouille, confie un entrepreneur
dices de changements sont immanquables. faite de ces changements », remarque un font la queue côte à côte. Idéal pour échanger occidental, familier du royaume. L’Arabie
Le dernier en date, ce sont bien sûr ces fem- membre du sérail saoudien, sous couvert des regards enflammés et des noms de code saoudite n’a jamais été un Etat policier, mais
mes qui ont passé le permis et pris le volant, d’anonymat. Le programme finalement pré- Instagram, l’appli préférée des ados saou- on s’en rapproche. »
international | 3
0123
DIMANCHE 10 - LUNDI 11 FÉVRIER 2019

Dans le centre commercial


Riyad Park, le 28 janvier.
TASNEEM AL-SULTAN POUR « LE MONDE »

Le procès en trompe-l’œil
des assassins de Jamal Khashoggi
L’opacité sur la procédure est entretenue par le pouvoir saoudien alors
que « MBS » reste le principal suspect pour nombre d’observateurs

riyad - envoyé spécial


L’ENQUÊTRICE DE L’ONU, en référence à l’ex-première for-
tune du monde arabe, arrêtée,

L a deuxième audience de ce
que les autorités saoudien-
nes présentent comme le
procès de l’affaire Khashoggi s’est
AGNÈS CALLAMARD,
A AFFIRMÉ DÉTENIR
LES PREUVES
avec des dizaines d’autres dignitai-
res, dans la rafle anticorruption du
Ritz-Carlton en 2017. Ce n’est pas
bon signe. »
tenue jeudi 31 janvier, à Riyad, dans
le secret le plus complet. Les onze
DE L’IMPLICATION Rassurer l’allié américain
personnes que le royaume tient DE « RESPONSABLES Fin décembre 2018, à la suite d’un
pour responsables de l’assassinat
du journaliste, dont cinq sont pas-
DE L’ETAT D’ARABIE remaniement gouvernemental,
deux hommes d’expérience ont
sibles de la peine de mort, ont SAOUDITE » intégré l’exécutif saoudien. Ibra-
comparu devant les juges à la déro- him Al-Assaf, ministre des finan-
bée. En l’absence de la presse, qui ces pendant vingt ans sous les
n’a pas été prévenue, comme bles de l’Etat d’Arabie saoudite » rois Fahd et Abdallah, a pris la tête
c’était le cas déjà à l’ouverture du dans le meurtre du chroniqueur de la diplomatie, à la place d’Adel
procès, le 3 janvier. Et sans que le du Washington Post. Son équipe a Al-Joubeïr, un habile technocrate,
bureau du procureur ne publie un eu accès aux enregistrements rétrogradé au rang de ministre
communiqué après-coup. audio « épouvantables », réalisés d’Etat pour les affaires étrangères.
C’est la rapporteure spéciale des par les services de renseigne- Moussa’d Al-Aïban, ancien con-
Nations unies (ONU) sur les exécu- ments turcs, à l’intérieur du con- seiller diplomatique d’Abdallah, a
tions extrajudiciaires, la Française sulat saoudien d’Istanbul, lors de été placé à la tête du Conseil de sé-
Agnès Callamard, chargée d’en- la venue de M. Khashoggi. curité nationale, une entité en
quêter sur la mort de M. Khas- Pour convaincre ses alliés de sa sommeil ces dernières années.
hoggi, qui a révélé, jeudi 7 février, bonne foi, la direction saou- Mais rien ne garantit que ces no-
la tenue de cette deuxième ses- dienne a permis à des représen- minations apportent au royaume
sion, dont elle a pris connaissance, tants de plusieurs ambassades la dose de sagesse qui lui manque
inopinément, lors d’un déplace- étrangères d’assister au procès. sur la scène internationale et
ment en Turquie. L’opacité entre- Sollicitée par Le Monde, l’ambas- dont atteste la série de crises dans
tenue sur la procédure judiciaire sade de France, qui était présente, lesquelles il s’est empêtré ces der-
fait craindre que le pouvoir saou- s’est refusée à tout commentaire. nières années – Yémen, Qatar, sé-
dien renâcle à faire la lumière sur Après la première audience, le bu- questration du premier ministre
ce scandale et à en tirer les leçons reau du procureur avait simple- libanais Saad Hariri et affaire
appropriées. « On n’a pas vu passer ment déclaré que les accusés Khashoggi notamment.
de réformes de fond, susceptibles avaient reçu une copie de l’acte Aux affaires étrangères, Ibrahim
d’empêcher qu’une telle histoire ne d’accusation et un délai addition- Al-Assaf se fait pour l’instant dis-
se reproduise », déplore un fin con- nel pour préparer leur défense. cret. On dit qu’il pourrait se consa-
naisseur du royaume. Sans fournir leur identité. crer à la réforme du ministère, une
Figure de la presse saoudienne, Le Monde a néanmoins appris, institution sclérosée, laissant Adel
exilé aux Etats-Unis et recruté par de sources sûres, qu’Ahmed Al-As- Al-Joubeïr occuper le devant de la
le Washington Post, dans les pages siri et Maher Al-Mutreb, un autre scène. La capacité de Moussa’d Al-
duquel il critiquait l’autorita- officier de renseignement, consi- Aïban à redynamiser le Conseil de
risme du prince héritier Moham- déré comme le chef du com- sécurité nationale dépendra des
med Ben Salman, dit « MBS », mando à Istanbul, figurent parmi moyens et du soutien politique
l’homme-orchestre de la monar- les onze personnes jugées. Selon qu’il obtient. La mise en avant de
chie, Jamal Khashoggi a été tué le nos informations, Ahmed Al-As- ce grand commis de l’Etat, proche
La peur d’être mal cité ou cité tout court, la Sur Twitter, Ali Shihabi, le directeur de l’Ara- 2 octobre 2018, dans le consulat de siri, qui servait comme porte-pa- des Etats-Unis, semble destinée à
crainte du mot de travers et le risque d’être bia Foundation, un cercle de réflexion pro- son pays à Istanbul (Turquie). role de la coalition arabe interve- rassurer l’allié américain.
écouté hantent les esprits. Un homme d’af- Riyad, tempère ces inquiétudes. Tout en se L’opération a été menée par un nant militairement au Yémen Quant à la refonte du renseigne-
faires blêmit lorsque l’on sort un carnet de dissociant des abus les plus flagrants, comme commando de quinze agents avant de passer dans le monde du ment, annoncée en octobre 2018
notes au milieu d’une discussion en « off ». l’incarcération des militantes féministes, il saoudiens, qui lui ont administré renseignement, a démenti tout et confiée à « MBS », il est peu pro-
Un directeur d’hôpital coupe court à la con- soutient que dans une société aussi « polari- une injection létale avant de dé- rôle dans la machination qui a bable qu’elle produise un résultat
versation lorsqu’on lui explique, dans un dî- sée » que l’Arabie saoudite, la modernisation membrer son corps. coûté la vie à Jamal Khashoggi. tangible. Car cette réforme a déjà
ner informel, que l’on est journaliste. Une voulue par « MBS » ne peut être menée que de Selon Riyad, cette équipée, qui En revanche, Saoud Al-Qahtani, eu lieu, en 2017, avec la création de
médecin, engagée pour les droits des fem- façon autoritaire. « “MBS” est comme un bull- aurait eu pour but de rapatrier le exécuteurs des basses œuvres de la présidence de la sécurité de
mes, regarde ses chaussures lorsqu’on la dozer qui fonce à 200 km à l’heure, suggère un dissident vivant mais aurait mal « MBS », dont le limogeage avait l’Etat. Cette nouvelle structure, rat-
questionne sur ses camarades de lutte empri- expert financier arabe, installé de longue date tourné, a été conçue par le nu- été annoncé en même temps que tachée à la cour royale, a absorbé
sonnées. « Je ne comprends pas, il a dû se pas- à Riyad. Il détruit plein de choses sur son pas- méro deux des services de rensei- celui d’Ahmed Al-Assiri, n’a pas plusieurs organes qui dépen-
ser quelque chose », dit-elle, le regard fuyant. sage, mais il ouvre aussi de nouvelles voies. » gnements extérieurs, le général comparu devant le tribunal. Pour daient du ministère de l’intérieur,
Ces travaux vont prendre des dizaines d’an- Ahmed Al-Assiri, à l’insu de Mo- une raison inexpliquée, cet ancien comme les forces spéciales et les
SOCIÉTÉ PLUS RÉPRESSIVE nées. Des revirements et des coups d’arrêt ne hammed Ben Salman. Une ver- conseiller à la cour royale, chargé renseignements intérieurs.
Un consultant invité à un dîner dans le « DQ », sont pas à exclure. Ce qui émerge pour l’ins- sion contestée par la CIA. Compte de la lutte contre la dissidence, ne Mohammed Ben Salman, qui
le quartier diplomatique, qui regroupe la plu- tant, dans le laboratoire de Riyad, c’est une so- tenu du rôle central du dauphin semble pas avoir été inculpé. avait déjà la haute main sur le ren-
part des ambassades étrangères, rapporte ciété moins religieuse et plus répressive. Un dans les affaires du royaume, la Selon le procureur adjoint, seignement extérieur, chapeaute,
une anecdote révélatrice. A leur arrivée, tous pays arabe classique, en somme. « MBS » ne centrale d’espionnage américaine l’homme a pourtant rencontré depuis cette réorganisation, la to-
les convives ont dû déposer leur portable révolutionne pas l’Arabie saoudite, il la nor- estime que l’opération n’a pas pu Maher Al-Mutreb avant son dé- talité de l’appareil sécuritaire
dans une glacière contenant un lecteur audio malise. Pour le meilleur et pour le pire. p être menée sans son aval. part pour Istanbul, lui expliquant saoudien. C’est ce qui explique
diffusant de la musique. Le maître des lieux a benjamin barthe que M. Khashoggi constituait une qu’en dépit des dénégations de
ensuite refermé le couvercle, transporté la « Apportez-moi la tête du chien » menace pour le royaume. D’après Riyad, il reste, pour la plupart des
glacière à l’autre bout de son domicile, puis Le New York Times a d’ailleurs ap- l’agence Reuters, il aurait même observateurs, le principal suspect
s’est tourné vers ses invités en disant : « Voilà, Les féministes toujours en prison porté, le 7 février, un nouvel élé- participé à l’interrogatoire du de l’affaire Khashoggi. Un suspect
maintenant on peut parler tranquillement. » ment à charge contre le prince hé- journaliste, peu avant sa mise à qui risque de n’être jamais jugé.
Moyennant quelques précautions moins Deux mois après la révélation des actes de torture – coups ritier. Citant plusieurs sources mort, grâce à une connexion Le président américain, Donald
sophistiquées, une relation de longue date, de fouets, chocs électriques, harcèlement sexuel – infligés ayant eu accès à des écoutes des Skype, établie entre Riyad et le Trump, avait en effet jusqu’à ven-
proche des cercles dirigeants, accepte de se aux militantes féministes incarcérées, aucune des neuf renseignements américains, le consulat. Un échange qui se serait dredi 8 février pour dire, à la de-
confier. « Le cinéma, les concerts, c’est sympa, femmes, détenues sans charge, n’a été libérée. A la suite quotidien américain affirme terminé sur un ordre glaçant : mande du Congrès américain, si le
mais c’est du consumérisme, ça transforme la des accusations, le bureau du procureur et la Commission qu’en septembre 2017, « MBS » a « Apportez-moi la tête du chien. » prince héritier saoudien est res-
population en objet de profits, rien de plus. pour les droits de l’homme d’Arabie saoudite ont ouvert déclaré à l’un de ses conseillers L’absence de Saoud Al-Qahtani ponsable de l’assassinat et, le cas
L’urgence, c’est de créer des emplois pour les une enquête. Mais selon l’ONG Human Rights Watch, être prêt à utiliser « une balle » au procès et les articles de la presse échéant, prendre des sanctions à
jeunes et malheureusement, la situation n’est « aucune des agences n’a l’indépendance nécessaire pour contre M. Khashoggi si ce dernier américaine qui le présentent son encontre. Son administration,
pas bonne. Les crises de ces derniers mois, mener une enquête transparente qui obligerait les ne rentrait pas en Arabie saoudite. comme toujours actif auprès de attachée à préserver la relation
comme le Ritz Carlton [l’arrestation arbi- responsables des tortures à rendre des comptes ». Dans une La pression sur Riyad repart « MBS » décrédibilisent encore un avec Riyad, a ignoré cette échéance
traire de centaines de dignitaires, accusés de tribune publiée dans le New York Times, Alia Al-Hathloul, d’autant plus à la hausse que l’en- peu plus la procédure. « Il jouit légale, au motif qu’elle a déjà sanc-
corruption, en novembre 2017] et l’élimina- la sœur d’une des prisonnières, a raconté que les membres quêtrice de l’ONU, Agnès Calla- d’une plus grande liberté de mouve- tionné dix-sept responsables
tion de Jamal Khashoggi ont déstabilisé les in- de la commission qui lui ont rendu visite dans sa cellule mard, a affirmé détenir les preu- ment que le prince Walid Ben Talal, saoudiens moins haut placés. p
vestisseurs. On ne sait pas où va le pays. » ont admis qu’ils ne pouvaient pas la protéger. ves de l’implication de « responsa- relève une source bien informée, b. ba.
4 | international 0123
DIMANCHE 10 - LUNDI 11 FÉVRIER 2019

Paris prépare le retour des djihadistes français


L’exfiltration des ex-combattants de l’EI se ferait dans le cadre d’une « opération internationale coordonnée »

L
e scénario de retour des traire le risque inutile de compli-
djihadistes français déte- quer les choses. Dans le même es-
nus par les Kurdes dans la prit, deux responsables kurdes
zone irako-syrienne s’est dans le nord-est syrien ont assuré,
un peu plus précisé, vendredi vendredi 8 février à l’AFP, qu’il n’y
8 février. Alors qu’au moins 70 à avait pas de progrès concernant le
80 enfants et une cinquantaine rapatriement des djihadistes.
d’adultes sont retenus depuis de « Aucune instance française n’est
longs mois dans la région, une entrée en contact avec nous. Il n’y a
des options les plus sérieuses sur rien de nouveau à ce sujet », a pré-
laquelle travaille Paris est, selon cisé l’un d’eux, chargé des affaires
nos informations, une opéra- étrangères.
tion internationale coordonnée
de rapatriement. Une exfiltration Soutien américain
qui s’appuierait notamment sur La révélation d’un soutien améri-
une aide logistique américaine, cain à l’exfiltration des djihadis-
comme l’ont indiqué au Monde tes suscite de nombreuses inter-
des sources françaises concor- rogations chez les différents ac-
dantes, confirmant une informa- teurs hexagonaux du dossier,
tion de BFM-TV. laissant apparaître des dissen-
« Une opération coordonnée ne sions sur les scénarios en discus-
signifie pas forcément une opéra- sion. En clair, le fait de rendre pu-
tion conjointe », précise une blic ce modus operandi serait un
source gouvernementale, lais- moyen de l’anéantir. « C’était une
sant entendre qu’elle pourrait des hypothèses envisagées, mais il
être déclinée sous différents for- y a d’autres options », abonde une
mats. « Il y a plusieurs options sur source proche du dossier, laissant
la table, dont celle d’une expulsion entendre qu’il est encore possible,
générale, quel que soit le pays à ses yeux, que les djihadistes
auquel appartiennent » les djiha- français restent dans la région et
distes, ajoute cette source, expli- ne rentrent pas.
quant que des discussions avaient Cette accélération du calendrier
notamment lieu entre pays euro- fait suite à l’annonce, mi-décem-
péens et du Maghreb. « Ce que bre 2018, par le président améri-
font les Belges n’est pas sans effet cain, Donald Trump, du retrait des
sur nous », précise encore cet in- forces américaines de Syrie. Jus-
terlocuteur : fin 2018, l’Etat fédé- que-là, la France freinait des quatre
ral belge a été condamné à rapa- fers sur les rapatriements de djiha-
trier plusieurs enfants dont les distes, arguant qu’ils pouvaient gime de Bachar Al-Assad, sans Depuis le début de la chute de dans la capitale devrait débuter
mères étaient retenues en Syrie. être jugés sur place : seuls les en- être en mesure de le confirmer. l’EI, beaucoup d’acteurs institu-
L’administration dans les prochaines semaines.
Ces éléments rejoignent l’hypo- fants pouvaient faire l’objet d’une Par ailleurs, les redditions de dji- tionnels français craignent que le pénitentiaire L’administration pénitentiaire
thèse d’une opération internatio- exfiltration. Mais face à la nouvelle hadistes et, surtout, de femmes et retour de ces combattants et de concède en revanche un manque
nale reposant sur un accord entre donne géopolitique, la diplomatie d’enfants s’accélèrent alors que leurs enfants ne suscite un fort re-
estime qu’elle de personnels formés à interve-
alliés afin d’organiser un pont aé- française a fait volte-face. Sa prin- l’EI s’effondre. Une situation qui jet de l’opinion, appuyé par une ne serait pas prise nir auprès des détenus radicali-
rien permettant l’évacuation des cipale crainte : que les Kurdes jus- engendre un chiffre plus que ja- opposition de droite très viru- sés, surtout dans les établisse-
djihadistes étrangers de Syrie. Un que-là soutenus par les Etats-Unis mais évolutif de ressortissants lente. Malgré tout, les services de
au dépourvu ments loin de Paris.
tel système aurait l’avantage de relâchent la surveillance des com- français et étrangers susceptibles renseignement et la justice se pré- en cas d’exfiltration En ce qui concerne les enfants, la
pallier le manque de moyens de battants étrangers dans leurs d’être rapatriés. Au moins deux parent depuis de longs mois à protection judiciaire de la jeu-
certaines nations pour récupérer camps, avec à la clé un risque d’éva- Français, une demi-douzaine d’Al- toutes les éventualités.
prochaine des nesse a lancé un appel, la première
leurs djihadistes et d’encadrer la sion et de dispersion. lemands, quatre Américains, Si les djihadistes français et leurs djihadistes français quinzaine de janvier, pour accélé-
sortie des personnes concernées Officiellement, il n’y aurait pas deux Suédois, deux Canadiens, enfants étaient exfiltrés prochai- rer la recherche de places en foyer
avec toutes les garanties du droit de date limite pour réaliser ces ra- deux Irlandais, un Italien, un nement, l’administration péniten- ou en famille d’accueil, a appris Le
international. La sécurité de la patriements. Même si la fin du Ukrainien, ainsi que des russo- tiaire estime qu’elle ne serait pas comme une catégorie à part, se- Monde. Les candidatures ne sont
manœuvre in situ, sous le contrôle « califat territorial » de l’organisa- phones et des Saoudiens, ont en- prise au dépourvu. « Nous sommes ront placés dans des « quartiers pas légion pour ce public particu-
militaire des Etats-Unis, ne serait tion Etat islamique (EI) est décla- core été capturés récemment. prêts », indique une source péni- de prise en charge de la radicalisa- lier. D’autant que, dans la mesure
pas un point d’inquiétude. rée d’ici quelques semaines, l’orga- tentiaire. Alors qu’environ 500 tion » (QPR), étanches aux autres du possible, on essaye de ne pas sé-
Preuve de la relative confusion nisation de la coalition internatio- Crainte d’un rejet de l’opinion personnes étiquetées « terroristes détenus. Pour ceux qui pour- parer les fratries. Pour certains en-
qui règne cependant sur ce sujet nale anti-EI ne changera pas avant L’opération des Forces démocrati- islamistes » sont déjà incarcérées raient éventuellement bénéficier fants, leur famille d’origine
sensible, l’hypothèse d’un recours l’été. « Je ne suis pas sous la pression ques syriennes contre le dernier dans les prisons françaises, la cin- d’un placement sous contrôle ju- (grands-parents, oncles, etc.) pour-
à un mandat de l’ONU pour enca- pour partir à une date précise », a réduit territorial de l’EI n’est, quant quantaine de « revenants » aux diciaire, des dispositifs de prise en rait toutefois être privilégiée.
drer ce transfert est évoquée par indiqué, le 5 février, le comman- à elle, toujours pas achevée. A Ba- mains des Kurdes ne constituerait charge de la radicalisation exis- Dans tous les cas, diverses par-
certaines sources, mais démentie dant américain de la zone, le géné- ghouz, ultime village du « califat », pas une surcharge irrémédiable tent en milieu ouvert. ties prenantes en France tra-
par d’autres, qui y voient au con- ral Joseph Votel, devant le Sénat à plusieurs centaines de combat- malgré la surpopulation carcérale. En termes de places, il existe vaillent plutôt sur des scénarios
Washington. Des sources françai- tants – entre 400 et un millier se- Comme le prévoit le système en deux établissements avec des de retour par petits groupes. Soit
ses évoquent toutefois un calen- lon les estimations contradictoires vigueur, une fois sur le sol fran- QPR en France : à Condé-sur-Sar- « une dizaine » de djihadistes et
drier de retour assez rapide, même des commandants kurdes – res- çais et leur situation judiciaire cla- the (Orne) et à Lille. La prison de la leurs enfants à chaque fois, selon
Officiellement, si les dates restent mouvantes. tent retranchés. Avec eux, un nom- rifiée, les ex-djihadistes seront Santé, à Paris, qui vient de rouvrir l’un d’eux. Pas de gros charters,
La situation sur le terrain est bre inconnu de civils, dont sans d’abord « évalués ». Puis ils se- en janvier, devrait elle aussi avoir, donc, sauf si la complexité de la si-
il n’y aurait pas très instable. Selon une source doute une majorité de familles de ront orientés vers différents ty- d’ici au printemps, toute une aile tuation amenait une nouvelle
de date limite haut placée, les services français djihadistes qui ont échoué là après pes de régime carcéral. Les plus de son bâtiment réservée à ce pu- fois à revoir la donne. p
s’inquiètent notamment de des mois, voire des années de dé- dangereux seront placés à l’isole- blic, avec près de 200 places. Le nathalie guibert,
pour effectuer l’éventuelle présence de djihadis- placements, au gré des reflux de ment, où les places ne manquent calendrier fait bien les choses : marc semo, élise vincent
les rapatriements tes français entre les mains du ré- l’organisation djihadiste. pas. Les prosélytes, considérés l’ouverture progressive de ce QPR et madjid zerrouky

Perpétuité pour le tueur de la mosquée de Québec TUNISIE


Procès du Bardo et
de Sousse : prison à vie
pour sept personnes
C’est l’une des condamnations les plus lourdes jamais décidées au Canada depuis la fin de la peine de mort, en 1976 Sept condamnations à
la prison à perpétuité
ont été prononcées, samedi
montréal - correspondance trouvaient les parents de l’assas- contre lui. Ceux d’Alexandre Bis- Herman Deparice-Okomba. Une comptent sur les doigts d’une 9 février, par un tribunal de
sin, Raymond Bissonnette et sonnette ont plaidé que cette du- polémique avait éclaté à la main et n’ont que quelques dizai- Tunis dans deux affaires qui

C’ est l’une des peines les


plus lourdes jamais
prononcées au Canada
depuis l’abolition de la peine de
mort en 1976. Alexandre Bisson-
Manon Marchand.
Pendant près de six heures, le
juge François Huot a lu son ver-
dict, de 246 pages, décrivant no-
tamment, seconde par seconde,
rée serait l’équivalent de la « peine
de mort par incarcération ».
Pour la communauté musul-
mane et les familles des victimes,
c’est la consternation après la lec-
suite des propos du premier mi-
nistre québécois, François Le-
gault, peu après les commémora-
tions entourant le deuxième an-
niversaire de l’attentat. M. Legault
nes ou centaines de militants.
Leurs discours encouragent rare-
ment à la violence et peuvent
sembler modérés, croit Ghayda
Hassan, psychologue et directrice
avaient défrayé la sanglante
chronique du djihadisme
en 2015 : l’attaque contre
le Musée du Bardo (18 mars)
et l’assaut contre un hôtel
nette, 29 ans, qui a tué six hom- le déroulement de ce qu’il a quali- ture de la sentence. Ils craignent avait affirmé qu’il n’y avait « pas du Réseau des praticiens cana- de la station balnéaire
mes dans une mosquée de la ville fié d’« attaque préméditée, gra- de revoir Alexandre Bissonnette d’islamophobie au Québec », justi- diens en prévention de la radicali- d’El Kantaoui près de Sousse
de Québec en janvier 2007, un acte tuite, sournoise et meurtrière ». en liberté, même s’il ne pourra fiant ainsi son refus de faire du sation et de l’extrémisme vio- (26 juin), qui avaient fait un
relevant, selon le juge, d’une Le 29 janvier 2017, à 19 h 55, pas faire de demande de libé- 29 janvier une journée nationale lents. Mais ils « divisent et nourris- total de 60 morts – 59 tou-
« haine viscérale » des immigrants Alexandre Bissonnette – obsédé ration conditionnelle avant ses contre l’islamophobie. Il a dû rec- sent les stéréotypes et la discrimi- ristes étrangers et un poli-
de confession musulmane, a été par les tueries de masse et séduit 67 ans. Ahmed Cheddadi, un sur- tifier le tir, son cabinet expliquant nation », note-t-elle. cier. Ces deux opérations ter-
condamné, vendredi 8 février, à par les idées nationalistes et su- vivant de la tuerie, redoute qu’il n’y avait « pas de courant isla- Sans parti politique, l’extrême roristes, revendiquées par
la prison à vie, sans possibilité de prémacistes – a pénétré dans la que « les enfants puissent rencon- mophobe au Québec », mais qu’il droite est dispersée, mais elle l’organisation Etat islamique,
libération avant quarante ans. mosquée de Québec. Armé d’un trer le tueur de leur papa dans existait bel et bien « de l’islamo- est aussi « beaucoup plus décom- avaient porté un coup sévère
L’émotion était à son comble fusil, il a ouvert le feu de sang- un supermarché. » phobie, de la xénophobie, du ra- plexée aujourd’hui qu’il y a à l’économie nationale – sur-
dans la plus grande salle d’au- froid sur la quarantaine d’hom- cisme, de la haine ». quelques années », estime Aurélie tout le tourisme – dont le
dience du palais de justice de Qué- mes et les quatre enfants qui ba- Recrudescence d’actions Fin 2018, on notait tout de Campana, professeure de sciences pays se remet laborieuse-
bec, pleine à craquer. Les enfants vardaient après la prière. Six hom- L’attentat a eu l’effet d’un « élec- même une recrudescence d’ac- politiques à l’université Laval. ment. Une figure commune
et les veuves des six personnes mes, tous binationaux, sont tom- trochoc » pour les Québécois, qui tions (vandalisme, menaces, sor- Selon elle, « ce n’est pas tant la pré- aux deux attaques a émergé,
mortes dans l’attentat de la mos- bés sous les balles, et cinq ont été se croyaient à l’abri de tels drames, ties publiques…) de la part de sence de ces groupes que leur acti- celle de Chameseddine
quée de Québec étaient assis à grièvement blessés. Les avocats estime le directeur du Centre groupes d’extrême droite à Mon- visme qui est nouveau » au Québec Sandi, qui aurait été tué
une extrémité de la première de l’accusation ont demandé québécois de prévention de la ra- tréal et Québec. Ces groupes, comme au Canada. p en 2016 lors d’un raid aérien
rangée, tandis que, de l’autre, se une peine exemplaire de 150 ans dicalisation menant à la violence, comme La Meute et Atalante, se agnès chapsal américain en Libye.
international | 5
0123
DIMANCHE 10 - LUNDI 11 FÉVRIER 2019

Venezuela : l’aide humanitaire En Côte d’Ivoire, Soro


quitte la présidence
américaine bloquée en Colombie de l’Assemblée nationale
Alors que l’armée vénézuélienne a fermé le pont frontalier, une partie de L’ex-chef rebelle acte sa rupture avec
le pouvoir du président Alassane Ouattara
l’opposition souhaite une intervention militaire pour forcer le passage
abidjan - envoyé spécial
bogota - correspondante le gouvernement américain avait lien », a indiqué à Washington la LE CONTEXTE

U
ne première cargai-
son d’aide humani-
taire à destination du
Venezuela est arrivée,
Mer
des Antilles
reconnu la légitimité de Juan
Guaido, le jeune président de
l’Assemblée nationale qui, à l’occa-
sion d’une gigantesque manifesta-
tion anti-Maduro, s’était proclamé
sous-secrétaire d’Etat chargé
des Amériques, Kimberly Breier.
Au sein de l’opposition véné-
zuélienne, certains rêvent d’une
intervention musclée. Un diplo-
E ntre le président ivoirien,
Alassane Ouattara, et l’ex-
chef rebelle Guillaume
Soro, ce ne fut jamais qu’un ma-
riage de raison, forgé dans le com-
PRÉSIDENTIELLE
Alassane Ouattara, 77 ans,
jeudi 7 février, à Cucuta, la prin- Caracas président par intérim. Plus de mate colombien s’en exaspère. bat contre le pouvoir de Laurent continue à laisser planer le
cipale ville frontière colombienne. soixante pays – dont la France – « Les va-t-en guerre qui parlent de Gbagbo et rompu par la perspec- doute sur ses intentions pour
L’ambassadeur américain à Bo- Cucuta ont reconnu eux aussi M. Guaido, forcer le passage n’envisagent pas tive de la présidentielle de 2020. l’élection présidentielle de 2020.
gota, Kevin Whitaker, et des repré- et l’aide alimentaire est devenue de conduire eux-mêmes les ca- Guillaume Soro a démissionné Elu en 2010 face à Laurent
VENEZUELA
sentants de l’opposition vénézué- un des leviers de la lutte contre mions, ironise le fonctionnaire. de la présidence de l’Assemblée Gbagbo dans un contexte
lienne ont fait le voyage vendredi « l’usurpateur » Maduro. La Colombie a beaucoup à perdre nationale de Côte d’Ivoire ven- de violente crise politique,
pour inspecter le centre de stoc- COLOMBIE si l’opération tourne mal. » dredi 8 février. Depuis la convoca- et réélu en 2015, le chef de l’Etat
kage, un grand hangar au pied du « Principes de neutralité » Le malaise est déjà perceptible. tion de cette session extraordi- n’a pas démenti jusqu’ici
pont international de Tienditas. Bogota 250 km Côté colombien, l’opération est Les Vénézuéliens démunis, qui par naire, Abidjan spéculait. Le plus l’éventualité d’un troisième
Les caméras ont filmé les sacs de supervisée par l’Unité de gestion milliers ont déjà émigré du côté imprévisible des politiciens du mandat, dénoncé par l’opposi-
riz et de lentilles, les rations ali- des risques et désastres (UGRD). colombien de la frontière, aime- pays allait-il « libérer le tabouret », tion comme anticonstitutionnel.
mentaires d’urgence, les caisses de vénézuéliennes entendent « se « Il est important de souligner que raient bien sûr bénéficier d’une comme l’en avait sommé le dé- Le 26 février, M. Ouattara
médicaments, les brosses à dents protéger d’une invasion » et empê- même si nous comptons sur les for- aide humanitaire. Les Colombiens puté Adama Bictogo, ou allait-il a ainsi tenu le premier « congrès
et les savons envoyés par Washing- cher le passage des camions. Fini ces de sécurité militaires et policiè- dans le besoin aussi. Au Venezuela, engager un bras de fer avec le ordinaire » du Rassemblement
ton. A Caracas, le président Nico- en 2016, le pont n’a jamais été mis res, il s’agit d’une opération émi- où pénuries et hyperinflation pouvoir exécutif ? Le 28 janvier, des houphouëtistes pour la
las Maduro a dénoncé vendredi en service. Les deux pays avaient nemment humanitaire », a déclaré anéantissent la consommation, le Alassane Ouattara avait laissé fil- démocratie et la paix, en tant
« le show de l’aide humanitaire » pourtant financé conjointement Eduardo José Gonzalez, le direc- risque de voir la distribution trer son énervement. « Soro que parti unifié. Une fusion
et répété que le Venezuela ne vou- sa construction. Mais en 2015, le teur de l’UGRD, vendredi à Cucuta. d’aide alimentaire tourner en Guillaume démissionnera en fé- qui a suscité l’éclatement
lait pas de cette assistance quali- Venezuela optait pour fermer sa Pressenti pour assurer la dis- émeute est réel. Nicolas Maduro et vrier, c’est entendu, c’est réglé », dé- de l’alliance qu’il avait formée
fiée de « cadeau pourri ». frontière terrestre aux véhicules. tribution de l’aide humanitaire, le ses ministres nient toujours l’exis- clarait-il, agacé, selon son entou- avec l’ex-président Konan Bédié.
La question de savoir comment Devant le hangar, l’ambassadeur Comité international de la Croix- tence d’une crise humanitaire. Au rage, par « les louvoiements » de
l’aide humanitaire va passer la Whitaker s’est adressé aux militai- Rouge a fait savoir qu’il n’enten- pouvoir depuis plus de vingt ans, celui qui, malgré ses 46 ans, agite
frontière et être distribuée « aux res du pays voisin : « Messieurs les dait pas participer à l’opération, dans un pays infiniment riche en la vie politique locale depuis un décisions et installé à l’Assemblée,
plus vulnérables » – comme l’a officiers et soldats des forces ar- invoquant « les principes d’impar- pétrole, les chavistes refusent quart de siècle. considérée comme une voie de ga-
promis le président vénézuélien mées vénézuéliennes, l’opportunité tialité et de neutralité » qui guident toute responsabilité dans le dra- Pour sa dernière apparition au rage, ce qui lui a fait perdre sa place
par intérim autoproclamé, Juan se présente à vous de participer à son action. En clair, l’opération est matique délabrement du pays. perchoir, M. Soro avait endossé le de dauphin du chef de l’Etat ».
Guaido – reste donc posée. Malgré une grande opération humanitaire trop politique. A Genève, le porte- « Les médias du monde veulent costume de celui qui, plutôt que Deux mois plus tard éclataient de
les démentis officiels, la possi- pour donner une solution au pro- parole de l’ONU, Rhéal LeBlanc, a faire croire que Maduro ne veut de s’accrocher à « un poste confor- premières mutineries de soldats
bilité d’une intervention militaire blème de votre pays. Vous allez manifesté l’espoir que « toute pas de l’aide, du cadeau qu’on lui table », a choisi de vivre « l’aven- issus des Forces nouvelles. Pour
continue de hanter les esprits et devoir prendre une décision. » L’ap- l’aide possible entre au Venezuela ». fait. Mais c’est un paquet piégé, ture de (s)es convictions ». « Refu- certains au sein du pouvoir, la
le débat, en Colombie comme pel a été repris, à Caracas, par Juan Mais, sur le terrain, les agences très joli vu de dehors, mais qui ser de démissionner conduirait à main de celui qui fut pendant
au Venezuela. Guaido : « A nos frères des forces ar- onusiennes semblent peu pres- dedans contient le venin de l’humi- une crise institutionnelle déstabili- huit ans le patron de cette rébel-
mées, nous disons : “Vous aussi sées de s’impliquer. Les pourpar- liation », a expliqué le chef de sante » de nature à « mettre en pé- lion se cachait derrière les reven-
Chaîne humaine vous êtes victime de la crise. Il est lers avec l’Eglise et « d’autres orga- l’Etat au cours d’une conférence ril la paix fragile », a-t-il insisté. dications de la troupe. Person-
Au micro, l’opposant Lester Toledo entre vos mains de permettre que nisations de la société civile » se de presse à Caracas. En rappelant Ces dernières semaines ont été nage mystérieux « dont on ne peut
s’est montré confiant : « Nous sa- vos familles reçoivent l’aide huma- poursuivent, dans un certain her- qu’en vertu des sanctions améri- un révélateur des tensions exis- avoir une lecture exacte de ses for-
vons quand et comment va passer nitaire.” » M. Guaido s’est ensuite métisme. « Nous n’allons pas en- caines, plus de 10 milliards de dol- tant entre le président de la Répu- ces ou de ses intentions quel que
l’aide et qui va nous aider. C’est avec fait menaçant, en avertissant les trer de force en territoire vénézué- lars de fonds vénézuéliens sont blique et celui de l’Assemblée na- soit votre degré de proximité avec
l’aide de l’immense majorité du militaires que bloquer l’aide hu- désormais bloqués à l’étranger, il a tionale. Officiellement, la rupture lui », d’après une bonne source,
peuple vénézuélien que nous allons manitaire relevait d’un « crime demandé « une levée des sanctions s’est formalisée autour du refus Guillaume Soro apparaît comme
faire passer cette aide. Un immense de lèse-humanité ». Selon lui, entre plutôt qu’une aumône ». Et de de M. Soro d’adhérer à la nouvelle une synthèse des trois figures oc-
fleuve de gens va permettre qu’elle 250 000 et 300 000 Vénézuéliens
Le risque de voir conclure : « L’aide humanitaire de- version du Rassemblement des cupant depuis près de trente ans
arrive. » L’idée d’une chaîne hu- pourraient mourir, faute de rece- la distribution vrait rester à Cucuta, qui a beau- houphouëtistes pour la démocra- le devant de la scène ivoirienne.
maine pour transporter les caisses voir une assistance d’urgence. coup de besoins. » La conférence tie et la paix en tant que parti uni-
de denrées avait été lancée à Cara- Le 24 janvier, à Washington, le
d’aide de presse de M. Maduro a été in- fié. Le 26 janvier, il n’était pas pré- Ponts rompus
cas par M. Guaido. secrétaire d’Etat, Mike Pompeo, alimentaire terrompue par une panne d’élec- sent lors de la grand-messe orga- Façonné politiquement par Lau-
Le pont de Tienditas est barré par annonçait une première tranche tricité, un phénomène très fré- nisée à Abidjan, où les partis com- rent Gbagbo – qui en a par la suite
trois énormes containers, posés là d’aide de 20 millions de dol-
tourner en quent au Venezuela. p posant cette alliance avaient fait son premier ministre – lors-
il y a quatre jours. Les autorités lars pour le Venezuela. La veille, émeute est réel marie delcas scellé leur fusion dans une même qu’il était leader estudiantin en-
entité chargée de présenter un tre 1995 et 1998, puis chef de la ré-
candidat unique en 2020. « C’est bellion contre Gbagbo afin de
une question de cohérence. A par- permettre à Alassane Ouattara
tir du moment où il n’est plus dans d’être candidat en 2010, il vient

Gouvernement et rebelles de Centrafrique le parti majoritaire, il ne peut plus


diriger l’Assemblée », minimise-
t-on au palais présidentiel.
de se rapprocher de l’ex-prési-
dent Henri Konan Bédié, ce der-
nier espérant à bientôt 85 ans re-
Pour le pouvoir, l’enjeu est de monter l’an prochain sur le fau-

signent un accord de paix faire de ce départ un non-événe-


ment, « une clarification alors que
Soro et les siens ne pèsent pas
teuil qu’il avait dû fuir lors du
putsch de Noël 1999.
Dans un pays où les apparte-
Le texte prévoit notamment la levée des barrages routiers, synonymes de racket grand-chose en termes d’élec- nances politiques se calent en
teurs, comme cela a été constaté bonne partie sur les origines
aux élections locales ». Reste que, communautaires, où les chefs des
dans chaque camp, perce le senti- grands partis sont au moins sep-

F in du suspense et des ru-


meurs alarmistes. Le conte-
nu de l’« accord politique
pour la paix et la réconciliation en
République centrafricaine (RCA) »,
diction ? « Contrairement aux
autres, cet accord a été préparé de
manière plus minutieuse, dans le
sens où les experts de l’UA ont pris le
temps de rencontrer à plusieurs
les seconds couteaux se met en
place. « Depuis des années, l’impu-
nité a entretenu le cycle infernal
de la violence. L’essentiel est de ne
pas avoir franchi la ligne rouge
activités des seigneurs de guerre.
Les signataires se sont en effet en-
gagés à « renoncer à l’exploitation
illicite des ressources naturelles et
au trafic illégal des armes et muni-
ment d’une trahison réciproque.
« Sur Internet, ce sont nos pre-
miers opposants », dénonce une
source à la présidence. Le député
Alain Lobognon, très proche de
tuagénaires, Guillaume Soro ap-
paraît comme « le candidat le plus
transethnique, transgénération-
nel et transparti » pour 2020, re-
lève l’observateur précédemment
signé mercredi 6 février à Bangui reprises les groupes armés de de l’amnistie », se félicite Florent tions ». Ils promettent également M. Soro, a été condamné à un an cité. Il est aussi l’un de ceux dont
par le gouvernement et quatorze manière que, arrivés à Khartoum, Geel, responsable Afrique à la Fé- « de ne pas obstruer la libre circula- de prison pour « flagrant délit de les mains ont le plus directement
groupes armés, qui devait res- nous puissions être en phase », ex- dération internationale des ligues tion des personnes et des biens ». divulgation de fausses nouvel- trempé dans le sang.
ter confidentiel jusqu’au sommet plique le porte-parole gouverne- des droits de l’homme. Autrement dit, la fin des barrages les ». En cause, un Tweet, et, au fi- M. Soro peut se prévaloir d’amis
de l’Union africaine (UA) des 10 ment, Ange-Maxime Kazagui. sur les routes et du racket afférent. nal, la forte impression, selon le à la vie et d’ennemis mortels dans
et 11 février à Addis-Abeba, com- Le résultat de ces préliminai- Le prix à payer est lourd Pour Jeffrey Hawkins, ex-ambas- constat d’un observateur, d’« un tous les camps et, s’il n’a pas fait
mence à circuler. res – qui incluaient des cours Concernant la reconversion des sadeur américain à Bangui et cher- raidissement du pouvoir qui acte de candidature, ses messages
Destiné à ramener la stabilité et d’initiation à la négociation des- anciens chefs de guerre et de leurs cheur à l’IFRI, c’est un point sus- n’était pas nécessaire ». répétés en faveur de la réconcilia-
panser les plaies dans ce pays tinés aux chefs de groupes ar- hommes, qui s’engagent à la « ces- ceptible de faire échouer l’accord. Méité Sindou, un lieutenant de tion, ses liens réactivés avec ses
meurtri par les guerres civiles et més – a dépassé les attentes. sation immédiate, complète et ir- « Ils contrôlent des trafics lucratifs M. Soro, relate que, « depuis 2012 et anciens camarades de la Fesci, le
les coups d’Etat, le texte, fruit de la « En croisant les doigts, une si- révocable des hostilités [et] à la – diamants, or, bétail – et, dans un son départ de la primature, il a été puissant syndicat étudiant qui ir-
patiente médiation de l’UA, se veut gnature en mars nous semble rai- dissolution intégrale des groupes avenir proche, ni l’Etat ni l’opéra- progressivement mis à l’écart des rigue la vie politique et adminis-
consensuel. D’où un savant dosage sonnable », nous confiait un di- armés », plusieurs pistes sont ex- tion de maintien de la paix des Na- trative ivoirienne, situent ses in-
de dispositions – institutionnelle, plomate au début des négocia- plorées. Elles conduisent, par tions unies ne seront capables de tentions. Son mal est d’avoir tou-
politique, économique, judiciaire tions de Khartoum, le 24 janvier. exemple, à la réintégration de mettre fin à leurs déprédations à jours su qu’il ne sera jamais le pre-
et sécuritaire – qui permettent au Sur le papier, des solutions ont ceux qui furent autrefois dans la l’intérieur d’un grand pays incon- Soro a toujours mier choix d’Alassane Ouattara,
gouvernement et aux groupes ar- été trouvées aux points les plus fonction publique, ou bien l’en- trôlé et instable. Vont-ils vraiment dont la volonté affichée est de
més de ne pas se renier et imagi- sensibles. L’amnistie exigée par trée en politique, dans l’armée ou échanger le contrôle des mines et
su qu’il ne serait transmettre le pouvoir à « une
ner repartir sur de nouvelles ba- les combattants aux mains sales ? dans la vie civile par le biais de les barrages sur les axes de transhu- jamais le premier nouvelle génération », sans ex-
ses. A condition, évidemment, que La mise en place d’une commis- programmes socio-économiques mance contre une amnistie et quel- clure de rempiler pour un troi-
chacun joue le jeu, ce qui n’est pas sion vérité, justice, réparation et divers. Autant de dispositions qui ques postes à Bangui ? » Un obser-
choix de Ouattara, sième mandat.
le pari le moins risqué. réconciliation est la garantie, au figuraient dans les programmes vateur français en vient à se de- qui dit vouloir Aujourd’hui, les ponts sont
Par sept fois depuis 2012, tout ce regard d’expériences similaires, de désarmement, de démobilisa- mander si « ces chefs de milice ont rompus entre ces deux hommes
qui a été signé – du simple cessez- qu’ils ne seront pas inquiétés de- tion et de réintégration précé- bien lu ce qu’ils signaient, à moins
transmettre si opposés. A jamais ? Personne
le-feu jusqu’à d’ambitieux plans main. Même si la Cour pénale in- dents et qui ont tous échoué. qu’ils n’aient décidé de ne pas le res- le pouvoir n’oserait parier là-dessus, tant la
de paix globale – n’a jamais tenu ternationale travaille sur plu- Car si l’accord offre une porte de pecter. Or, l’application de l’accord politique ivoirienne est le terrain
plus de quelques mois. Pourquoi sieurs dossiers et que, à Bangui, le sortie, le prix à payer est lourd. repose sur leur bonne volonté. » p
à « une nouvelle de tous les retournements. p
celui-ci échapperait-il à cette malé- tribunal hybride chargé de juger Il sonne le glas des plus juteuses christophe châtelot génération » cyril bensimon
6|
FRANCE
0123
DIMANCHE 10 - LUNDI 11 FÉVRIER 2019

Philippe, pièce rapportée de la famille LRM


Le premier ministre occupe une place singulière dans la majorité, avec laquelle les relations sont parfois crispées

L
e discours touche à sa fin.
Ce 29 janvier, députés et
sénateurs de La Répu-
blique en marche (LRM)
assistent aux vœux du premier
ministre dans les salons de l’hôtel
Matignon. Juché derrière son pu-
pitre, Edouard Philippe, qui a lon-
guement évoqué le grand débat
national et les élections européen-
nes du 26 mai, exprime sa « recon-
naissance à ceux qui ont subi des
menaces ou des pressions ». Le fra-
cas de la crise des « gilets jaunes »
résonne encore chez certains élus
macronistes qui ont reçu des let-
tres de menace, vu leurs domiciles
encerclés par des manifestants ou
leurs permanences attaquées.
En apparence, le chef du gouver-
nement et sa majorité forment un
pack soudé. Mais l’assistance est
clairsemée. Seulement la moitié
des troupes s’est déplacée. Cer-
tains députés sont retenus à l’As-
semblée nationale par l’examen
du texte de loi anticasseurs.
D’autres assument, par leur ab-
sence, une posture de défiance dé-
libérée. L’entourage du premier
ministre assure pourtant avoir
« fait le plein », dans une ambiance
« bon enfant ». Mais un ministre
présent ce soir-là convient : « Il n’y
avait pas beaucoup de monde. »
Depuis bientôt deux ans,
Edouard Philippe occupe une
place singulière à la table de la fa-
mille macroniste : celle du « gen- Le premier ministre,
dre », pour reprendre la formule de Edouard Philippe,
l’un de ses proches. Transfuge de à Nantes, le 8 février.
la droite au lendemain de la prési- LOIC VENANCE/AFP
dentielle – « Il n’a pas participé au
combat de 2017, il ne croyait pas à
Macron », fulmine encore un sou-
tien du chef de l’Etat –, coupable, groupe », a tenté de relativiser l’ex- « pacte social de la conversion éco- par certains comme « un homme Tentative d’incendie
aux yeux de certains, de n’avoir maire du Havre dans un entretien
« Philippe joue logique ». Ou qu’il refuse un coup de droite », qui n’aurait qu’une
pas adhéré à LRM, le juppéiste fait à Paris Normandie. Mais le coup à Juppé. de pouce au smic. Son choix de li- obsession : faire pencher la au domicile
parfois office de pièce rapportée. reste rude. « Il ne faut pas drama-
C’est comme miter la vitesse à 80 km/h sur les politique de l’exécutif de son côté de Richard Ferrand
« Il est à table tant que la mariée tiser ni banaliser, mais ce n’est pas routes secondaires, « sa » mesure, de la balance. C’est la thèse Le président de l’Assemblée
l’aime toujours. Mais si les histori- sans conséquences de ne pas voter Gorbatchev : si tu a par ailleurs été dénoncée. d’une vingtaine d’élus issus du PS nationale, Richard Ferrand, a
ques demandent le divorce, ils un texte important », souffle un « Raide », « cassant », « droit dans – comme Aurélien Taché, Guil- annoncé, vendredi soir, qu’il avait
l’auront », observe un de ses amis. conseiller de l’exécutif.
arrives trop tard, ses bottes » : les critiques ont plu laume Chiche, Sacha Houlié ou porté plainte à la suite de l’incen-
« Edouard Philippe a un rôle parti- l’histoire te châtie » sur l’ancien conseiller d’Etat. Laurianne Rossi. « Il doit intégrer die volontaire de son domicile
culier dans l’édifice institutionnel : « Très susceptible » On lui reproche surtout d’avoir que l’on s’est engagé pour Macron, situé dans le Finistère, dénonçant
DANIEL COHN-BENDIT
c’est un premier ministre qui n’est Dans la météo des relations entre trop longtemps refusé de reculer pas pour Juppé ! », s’agace l’un « un acte grave ». « Rien ne légi-
pas le patron de la majorité car il est le premier ministre et sa majo- sur la hausse de la taxe carbone, si d’eux. Un sentiment partagé au time la violence ou l’intimidation
arrivé de l’extérieur, analyse le chef rité – ciel bas ponctué d’éclair- décriée par les « gilets jaunes ». sein du MoDem, l’autre compo- à l’égard d’un élu de la Républi-
des sénateurs centristes, Hervé cies –, le mois de décembre a re- mouillé la chemise sur le terrain ! Et « Edouard Philippe joue à Juppé. sante de la majorité. En particulier que. Toute ma solidarité envers
Marseille. Et il n’a pas fait élire les présenté un orage d’une violence quand on est allé voir les “gilets jau- C’est comme Gorbatchev : si tu par le premier des centristes. « On Richard Ferrand et ses proches »,
députés En marche !, contraire- inégalée. Il n’était qu’à voir le ton nes”, on l’a fait sans gardes du arrives trop tard, l’histoire te châ- n’a pas voté pour un libéral à a réagi Emmanuel Macron.
ment à Macron. C’est pour cela qu’il des échanges entre lui et certains corps ! » Contrairement au loca- tie », soupire Daniel Cohn-Bendit, Matignon ! », répète en privé Fran- « La gendarmerie ayant découvert
y a une réserve à son égard. » députés LRM lors de la réunion de taire de Matignon… Applaudisse- « textoteur » du soir de M. Macron çois Bayrou à ses proches. sur place une couverture,
Cette dernière s’est exprimée groupe, le 4 décembre, deux jours ments nourris, premier ministre et membre du comité de pilotage un résidu de pneumatique et
franchement, mardi 5 février, à après le saccage de l’Arc de triom- sonné. Celui que ses proches décri- de LRM pour les européennes. Paratonnerre une torche artisanale imbibée
l’occasion du vote de la loi anti- phe par des « gilets jaunes ». Beau- vent comme « très susceptible » ne « Le président n’est pas facile à Des attaques jugées injustes par de carburant, l’origine criminelle
casseurs, dont le chef du gouver- coup n’avaient alors pas digéré les s’attendait pas à tel affront public. suivre aussi, pardonne un élu pro- plusieurs macronistes légitimis- ne semble pas faire de doute »,
nement voulait faire un mar- propos du chef du gouvernement, Dans cette période, de nom- che du premier ministre. Il est tes. Car, de l’avis de beaucoup, le a indiqué un communiqué
queur : 50 députés LRM se sont qui leur reprochait, deux semai- breux élus n’ont pas compris qu’il plus agile qu’Edouard car, contrai- premier ministre sait aussi tra- de l’Assemblée nationale, relayé
abstenus sur les 306 membres que nes plus tôt, de ne pas avoir suffi- rejette la main tendue du secré- rement à lui, il n’a pas de boussole vailler en bonne intelligence avec par M. Ferrand.
compte le groupe. Un signe de samment « occupé le terrain ou ré- taire général de la CFDT, Laurent idéologique. » son groupe, consulter l’un avant Plusieurs domiciles et permanen-
défiance inédit. « Il m’est arrivé, pondu aux critiques ». Furieuse, Berger, après que ce dernier a pro- Face à ce groupe composé majo- une interview, écouter l’autre sur ces d’élus de la majorité prési-
lorsque j’étais député, de ne pas l’élue de la Meuse, Emilie Cariou, posé une réunion avec les corps in- ritairement d’élus de sensibilité un texte. « J’ai connu quatre pre- dentielle ont été dégradés depuis
avoir les mêmes positions que mon s’est levée et lui a lancé : « On a tous termédiaires pour construire un de gauche, le juppéiste reste perçu miers ministres. Philippe, c’est celui le début du mouvement des
qui est le plus accessible, le plus à « gilets jaunes » en novembre,
l’écoute des parlementaires », loue et certains d’entre eux ont fait
En Bretagne, le premier ministre évite les sujets qui fâchent le député de l’Isère, Olivier Véran.
« Le premier ministre peut être ac-
l’objet de menaces.

cusé de tous les maux mais pas de


ce n’est pas spectaculaire, tructions de voies ferroviaires, Journée paisible, en appa- gocié par M. Benalla, alors qu’il déloyauté envers le président. Il n’a parmi les députés « marcheurs » et
mais c’est important. » A Nantes de prolongements de routes, de rence, dans la vie du gouverne- travaillait encore à l’Elysée. jamais été pris en défaut sur ce MoDem au moment d’adopter le
puis à Rennes, vendredi 8 fé- réaménagement d’aéroports. ment. Les ministres François Rien, non plus, sur l’ouverture point et fait le job », abonde le vice- plan de sortie à la crise des « gilets
vrier, Edouard Philippe n’a pas de Rugy (transition écologique d’une enquête préliminaire par président du groupe LRM, Bruno jaunes », le 5 décembre. Une sorte
fait de jaloux, il a délivré le « Cousu main » et solidaire), Elisabeth Borne le parquet de Paris à la suite Questel. Pour ce dernier, l’ex-maire de vote de confiance en faveur de
même message dans les deux Dans cette dynamique, la Breta- (transports), Jacqueline Gou- d’un courrier du directeur de du Havre serait la cible d’une M. Philippe, motivé en partie par
villes. Au point de commettre gne jouit d’une avancée parti- rault (cohésion des territoires), cabinet du premier ministre frange de la majorité certes la volonté de ne pas fragiliser par
un lapsus en donnant du culière. M. Philippe est venu si- ont pu profiter du déplacement rapportant des questions de bruyante, mais largement minori- ricochet M. Macron. Ce qui ne ga-
« Mme la présidente de Bretagne » gner, sous les yeux de son mi- pour mettre en avant leurs dos- médias relatives aux conversa- taire. « Une petite trentaine de rantit rien pour l’avenir de son pre-
à Christelle Morançais… prési- nistre des affaires étrangères, siers. Xavier Chinaud, conseiller tions de M. Benalla sur ce députés (…) trouvent que le prési- mier ministre.
dente des Pays de la Loire. Jean-Yves Le Drian, ancien pré- politique d’Edouard Philippe, contrat – des échanges enregis- dent est trop à droite et préfèrent Raymond Barre, l’un des modè-
L’affaire du jour, « moins vio- sident de la région, un « contrat a multiplié les apartés avec les trés qui ont été publiés par Me- dire que c’est moi », a confié M. Phi- les d’Edouard Philippe, disait qu’à
lente, moins dynamique, moins d’action publique pour la Breta- élus – les municipales ont lieu diapart. Mme Poitout nie tout lippe à L’Express. Un bouc émis- Matignon « il faut durer et endu-
provocante que les images dont gne ». Premier pas vers la « diffé- dans bientôt un an. M. Philippe lien avec ces enregistrements, saire idéal, en somme, pour ne pas rer ». Comme le premier ministre
nous nous abreuvons parfois renciation » prônée depuis des n’a répondu qu’à une seule qui auraient eu lieu, selon Va- avoir à s’en prendre aux choix du de Valéry Giscard d’Estaing – un
jusqu’à plus soif » sur les chaînes mois par Emmanuel Macron, question de la presse, sur la si- leurs actuelles, à son domicile. « boss », celui pour lequel ils se centriste qui composait avec une
d’information en continu, dé- qui souhaite inscrire ce principe gnature du contrat d’avenir. Les « C’est désormais l’ensemble du sont engagés. Une sorte de para- majorité dominée par des gaullis-
plore le premier ministre, c’est dans la prochaine réforme insti- noms de Marie-Elodie Poitout sommet de l’Etat qui est impli- tonnerre planté au milieu de la tes –, il est le chef d’un camp qui ne
la signature du « contrat d’ave- tutionnelle. L’Etat entend pro- et d’Alexandre Benalla n’ont pas qué dans l’affaire Benalla », a dit majorité plutôt que dans le champ se reconnaît pas forcément en lui.
nir Pays de la Loire » et du poser du « cousu main » aux col- eu le temps d’être prononcés. le secrétaire général délégué de de l’opinion, où l’hyperprésident « Barre avait des hostilités de ma-
« pacte d’accessibilité pour la lectivités en fonction de leurs Rien, donc, sur l’ancienne chef LR, Geoffroy Didier. « Le premier Macron se place en première ligne lice face à lui. Philippe a des hosti-
Bretagne ». Deux plans déclen- besoins, et non imposer à tout de la sécurité de Matignon, qui a ministre reste épargné, ce n’est face aux Français. lités d’inexpérience, de néophytes »,
chés après l’abandon du projet le monde un nouvel acte de dé- quitté son poste, jeudi, après les pas Matignon le problème », « Vouloir monter une opposition estime un de ses visiteurs du soir,
d’aéroport de Notre-Dame-des- centralisation. Les Bretons, par révélations de Libération sur le veut convaincre l’entourage de au premier ministre, c’est s’opposer qui raille les « vapeurs » de la
Landes, en janvier 2018. Du exemple, peuvent maintenant contrat signé par son compa- M. Philippe, qui reconnaît sim- au président de la République », majorité actuelle. Tant que ce n’est
« concret », du « structurant », à adapter à leur guise le zonage gnon pour la protection d’un plement : « C’est emmerdant. » prévient un poids lourd du pas une fronde… p
« hauteur d’homme », comme il des niches fiscales Pinel dans le oligarque russe réputé proche Pour ne pas dire important. p groupe. Raison pour laquelle, sans olivier faye
dit, avec moult projets de cons- domaine du logement. du crime organisé. Contrat né- o. f. doute, il n’a pas manqué une voix et alexandre lemarié
france | 7
0123
DIMANCHE 10 - LUNDI 11 FÉVRIER 2019

Les débuts cahin-caha de la liste « gilets jaunes »


En quinze jours, quatre colistiers sur dix ont annoncé se retirer de la liste RIC pour les européennes

A
peine seize jours sont « voter “gilets jaunes”, c’est voter
passés depuis l’an- Macron ». Selon les sondages, une
nonce de la création de liste issue du mouvement ferait en
la liste Ralliement effet perdre des points à Marine Le
d’initiative citoyenne (RIC) pour Pen (RN) et à Jean-Luc Mélenchon
les élections européennes du (LFI), ce qui serait profitable à LRM.
26 mai, et déjà quatre des dix per- M. Drouet explique que la liste
sonnes annoncées ont déclaré s’en d’Ingrid Levavasseur trahit le ca-
être retirées, avec perte et fracas. ractère apartisan du mouvement
Conduite par Ingrid Levavasseur, des « gilets jaunes ».
aide-soignante de 31 ans, la liste est
composée de plusieurs figures Querelles d’ego, remous internes
bien connues du mouvement des Un autre écueil a freiné la constitu-
« gilets jaunes », actives sur les tion de la liste. Sur le plateau de
ronds-points ou invitées sur les « L’Emission politique » sur Ingrid
plateaux télévisés. « On s’est assis France 2, le 25 janvier, Ingrid Leva- Levavasseur
autour d’une table, et on a travaillé vasseur avait affirmé ne se recon- (au centre),
tous ensemble, raconte le nu- naître « dans aucun autre parti », et tête de
méro deux, Côme Dunis. On a dé- que sa liste était « purement et sim- liste RIC,
cidé de prendre l’option d’envahir plement un groupe de citoyens qui à Bourgthe-
tous les champs : les manifesta- [s’unit] enfin pour parler au nom roulde (Eure),
tions, le grand débat, mais aussi la des citoyens français ». Depuis, le le 15 janvier.
scène électorale. » passé politique de plusieurs colis- FRANÇOIS MORI/AFP
Deux semaines plus tard, la liste tiers est remonté à la surface, sou-
RIC, qui a déjà donné lieu à de mul- vent par les réseaux sociaux.
tiples rebondissements média- Ainsi, Marc Doyer, huitième sur
tico-politiques, est confrontée à de cette liste encore embryonnaire,
nombreuses difficultés. Le mou- est investi en politique depuis
vement naissant doit faire l’ap- 2014 dans le sillage du mouve-
prentissage du débat contradic- ment Génération citoyens – classé
toire et a dû s’armer contre les cri- au centre droit – créé par l’ancien
tiques en provenance d’autres « gi- présentateur Jean-Marie Cavada et
lets jaunes », qui ne se sentent pas qui prône l’engagement dans le
représentés par cette liste, voire débat public. En 2017, Marc Doyer a
qui contestent le principe même fait campagne dans l’Oise pour En Brigitte Lapeyronie, numéro retirés de la liste RIC, mais ils res- comptes de campagne et des réunion, donne un autre son de
d’une structuration politique. Marche !. Cet ancien photogra- cinq sur la liste, s’est, elle, vue re- tent investis dans le mouvement. financements politiques l’inter- cloche : « Il était clair pour moi
Dès le lendemain de l’annonce veur, reconverti depuis dans le procher son engagement en 2012 Les candidats de cette liste « gi- dit. « On n’a pas de moyens finan- qu’une rencontre était prématu-
de la liste, un communiqué de la merchandising pour marques de à l’UDI, tout comme son élection lets jaunes », qui voient ainsi leur ciers. On a besoin d’aide béné- rée. (…) Ça s’est fait en catimini,
« France en colère », le groupe Fa- luxe, ne comprend pas qu’on en tant que conseillère munici- passé fouillé et étalé sur la place vole », explique l’ex-colistière Bri- dans mon dos. »
cebook créé par Eric Drouet – l’une puisse « juger les gens parce que pale d’opposition à Nandy, en Sei- publique, doivent également gitte Lapeyronie. Ces remous internes ont eu rai-
des figures médiatiques à l’origine dans leur parcours de vie, ils ont eu ne-et-Marne. « C’est mon action s’initier en accéléré aux us et cou- Mais ce sont surtout les querel- son d’Agnès Cordier et de Barbara
du mouvement – expliquait que un engagement quelque part ». qui me détermine, pas des opi- tumes de la vie politique. Ils sont les internes ou les batailles d’ego Turini, cette dernière déclarant ne
De leur côté, Côme Dunis et nions politiques », explique-t-elle. confrontés aux problématiques qui ont donné les principaux plus reconnaître Ingrid Levavas-
Ayouba Sow, deuxième et sixième Elle confirme toutefois au Monde inhérentes à tout parti politique, coups de boutoir à la liste. Der- seur et le mouvement qu’elle
sur la liste, ont tracté dans les rues qu’elle est adhérente depuis octo- même s’ils continuent d’assurer nier épisode révélateur : la ren- mène. Si ses détracteurs lui prédi-
Les candidats de Montargis (Loiret) aux législati- bre 2018 de Debout la France, le qu’ils n’en sont pas un, refusant contre entre le chef de file italien sent « une survie très réduite », Fré-
de la liste RIC ves de 2017 pour le député (Les Ré- parti souverainiste du député de toute « verticalité ». du M5S, Luigi Di Maio, et une dé- déric Mestdjian, (quatrième sur la
publicains) Jean-Pierre Door, l’Essonne Nicolas Dupont- C’est d’abord le financement de légation de la liste RIC a créé d’im- liste), considère « que, malgré ces
doivent s’initier maire de la ville. M. Dunis affirme Aignan, même si elle assure « n’y la liste pose problème, alors que portants remous. Alors que Bar- erreurs de communication », rien
en accéléré aux qu’il a « soutenu l’homme, pas la avoir aucun rôle ». A la suite des la possibilité de créer une ca- bara Turini, neuvième sur la liste, ne les arrêtera. Pour être valide, la
politique ». « C’est un humain qui a révélations sur leur engagement gnotte participative s’est avérée affirmait qu’« il n’y avait rien d’of- liste doit compter 79 noms. Elle
us et coutumes un cœur, mais les idéologies politi- politique, Marc Doyer et Brigitte juridiquement infaisable : la ficieux à cette rencontre », Ingrid est encore loin du compte. p
de la vie politique ques, je suis dégoûté », poursuit-il. Lapeyronie se sont rapidement Commission nationale des Levavasseur, absente de cette jérémie baruch

Ingrid Levavasseur à l’épreuve du feu politique


Figure médiatique du mouvement des « gilets jaunes » cette aide-soignante de 31 ans ambitionne de porter leurs revendications
journaliste qui décide d’en faire le das conclut qu’il ne lui reste que même calme désarmant les pro- dre la tête de la liste du Rallie- « Elle est inconsciente du défi dans
PROFIL personnage central de son repor- 20 euros par mois une fois payées cès en trahison qui lui sont fait ment d’initiative citoyenne (RIC). lequel elle s’engage », déplore l’une

Q u’est-ce qui transforme,


en moins de trois mois,
une aide-soignante qui
peine à boucler ses fins
de mois en tête de liste aux élec-
tage. Il la suit lors de l’acte II, sur les
Champs-Elysées. Au dérushage, le
« discours hyperauthentique » de
cette jeune femme, qui manifes-
tait pour la première fois, convainc
les dépenses contraintes.
Sur le plateau, la secrétaire d’Etat
à la transition écologique, Emma-
nuelle Wargon, patauge au sujet
du prix des voitures électriques.
depuis qu’elle a déclaré sa candi-
dature aux européennes.
Pour cette aide-soignante qui a
quitté l’école sans le bac, faire de la
politique n’allait pas de soi. En no-
« On nous dit qu’on va faire le jeu
de Macron, mais avec ou sans
nous, il est en tête des sondages,
avance-t-elle. Ce qu’on voudrait,
c’est donner envie de voter aux
des figures du mouvement, Hayk
Shahinyan, qui, après avoir contri-
bué à l’émergence de la liste RIC, a
pris ses distances. « Ses dernières
interventions dans les médias ont
tions européennes ? Un simple le rédacteur en chef de l’émission Ingrid Levavasseur, qui confie vembre, la jeune femme se défen- abstentionnistes. » montré qu’elle n’était pas prête »,
pneu crevé, peut-être. Celui qui, de l’inviter en plateau, le 25 no- avoir souvent voté écolo, lui rap- dait même d’en faire un projet. Récemment reconvertie en am- ajoute cet entrepreneur passé au
quelques jours après l’acte I des vembre. « Et l’histoire médiatique pelle que la location de la batterie « Et puis j’ai pris conscience qu’il bulancière, Ingrid Levavasseur a Mouvement des jeunes socialis-
« gilets jaunes », a immobilisé un a commencé », résume Ingrid Le- seule coûte déjà 69 euros chaque fallait agir, se structurer, utiliser tout arrêté pour se consacrer à cet tes, qui met en garde contre la
reporter de l’émission « C Politi- vavasseur, 31 ans, qui reçoit dans la mois. Victoire par K.O. cette prise de conscience collective engagement politique. « Je sais « naïveté » de l’aide-soignante.
que » (France 5), au péage de petite maison en location d’un vil- à bon escient », explique-t-elle. que je suis loin d’avoir les compé- Si plusieurs candidats ont quitté
Heudebouville (Eure) sur l’A13, lage de l’Eure, où elle vit avec ses « Acquérir un savoir important » Le 24 novembre, une scène sur tences pour, il faut acquérir un sa- la liste RIC depuis l’annonce de sa
alors qu’il se rendait sur un rond- enfants de 8 et 13 ans, dont elle a la Dans la foulée de cette première les Champs-Elysées l’a choquée : voir important, et ce sera non sans création, Ingrid Levavasseur re-
point occupé. Tandis qu’il attend garde depuis son divorce. intervention télévisée, Ingrid Le- « Pendant qu’on se prenait des la- mal. Mais mon rôle ne sera pas de fuse d’y voir une remise en cause.
une dépanneuse, un petit groupe Après cette première émission, vavasseur va raconter la réalité crymos, des gens étaient attablés prendre des décisions. Ce sera de « On est tout nouveau, on peut se
de « gilets jaunes » débarque David Pujadas l’invite sur LCI à « La de sa vie sur de nombreux pla- chez Ladurée [salon de thé chic], et faire en sorte que les choix des tromper », argue-t-elle. En revan-
pour une opération « péage gra- Grande Explication ». Elle est au teaux. En décembre, BFM-TV lui nous regardaient. Mais c’est quoi citoyens soient respectés. » La liste che, l’apprentie candidate a cons-
tuit ». Le reporter commence à fil- premier rang, aux côtés d’autres propose même une chronique. ce monde ? Cette faculté de conti- RIC ambitionne de porter les cience que le poids de ses mots a
mer. Une jeune femme rousse re- figures du mouvement, face à des Mais l’ire des « gilets jaunes » sur nuer à manger comme si de rien revendications qui émergeront changé. « Avant, j’étais spontanée,
tient son attention. membres du gouvernement et des les réseaux sociaux la force à re- n’était alors que nous, on se battait d’une plate-forme en ligne. Ce qui maintenant, je sais que chaque pa-
« Elle me décrit sa situation de députés. Pour expliquer son « ras- noncer. « J’ai réalisé que ce n’était pour notre pouvoir d’achat ? Ça a permet à la tête de liste d’affirmer role peut être mal interprétée », no-
mère seule avec enfants, je la trouve le-bol d’en baver tous les mois » pas anodin tout ça, que la média- été très violent pour moi. » sans rougir, le 25 janvier sur LCI, te-t-elle. Depuis dix jours, elle a
très emblématique de nombreu- avec ses 1 250 euros de salaire, elle tisation pouvait apporter quel- Après un temps de réflexion, qu’elle n’a « pas de conviction poli- d’ailleurs considérable réduit ses
ses femmes que je croise depuis le tend au journaliste vedette une ques contraintes », confie-t-elle elle saisit donc la proposition tique », refusant d’évoquer le passages à la télévision. p
début du mouvement », raconte le feuille détaillant son budget. Puja- aujourd’hui, considérant avec le d’autres « gilets jaunes » de pren- moindre programme. aline leclerc

Europe : le moment de vérité


L’écrivain et intellectuel italien Lundi
11 février
Erri de Luca. 7H-9H

INVITÉ DES MATINS DE FRANCE CULTURE


8 | france 0123
DIMANCHE 10 - LUNDI 11 FÉVRIER 2019

Implants mammaires : les expertes prudentes


Le comité de l’agence des produits de santé (ANSM) appelle à la vigilance, mais sans interdiction généralisée

L
e comité de huit expertes sur la commission qu’il y a en face
composé par l’Agence na- de moi », les a défiées Bruno Alfan-
tionale de sécurité des dari, chirurgien à Bordeaux, les in-
médicaments et des pro- vitant à se demander, le mo-
duits de santé (ANSM) menait, ment venu, si elles possédaient
jeudi 7 et vendredi 8 février, une « les connaissances suffisantes »
série d’auditions « sur la place et pour avoir une opinion.
l’utilisation des implants mam- Historienne des sciences, maî-
maires texturés en chirurgie esthé- tresse de conférences à l’univer-
tique et reconstructrice ». Son avis, sité Lyon-I, la présidente du co-
purement consultatif, a été pu- mité, Muriel Salle, a attendu la fin
blié dans la foulée. de sa présentation pour répon-
« La plus grande prudence doit dre : « Je n’ai pas une formation de
être réservée » aux implants de ce médecin, mais m’interroger sur
type, a conclu le comité. Tout en comment on fabrique du savoir,
ajoutant qu’il n’est pas justifié de comment on pose des questions et
les interdire en bloc. Cependant, comment y répondre, ça, je sais
« il convient d’interdire le recours » faire ! » Le comité comportait
à un modèle particulier, pointe aussi chirurgiennes, médecins,
l’avis : la prothèse Biocell de la psychologue et représentantes
marque Allergan, leader du mar- d’associations de patientes.
ché. L’ANSM prendra sa décision Toute la matinée ont défilé sur
dans les prochaines semaines. l’écran photos et vidéos de seins
Scientifiques, chirurgiens, auto- – avant et après. On a entendu
rités de santé, patientes : près que « les chirurgiens étaient aussi
d’une quarantaine de personnes victimes que les patientes ». On a
s’étaient déplacées pour discuter découvert le « micromort », unité
de la responsabilité de ces im- de mesure qui quantifie la proba-
plants dits « texturés » dans la ge- bilité de décéder d’une cause
nèse du lymphome anaplasique à donnée (0,4 micromort pour le
grandes cellules (LAGC). Un can- LAGC contre 1 micromort pour
cer aux mécanismes biologiques un séjour de 48 heures à New
encore inconnus, mais dont il est York). « Notre expérience et notre
désormais établi qu’il peut être vécu ne rentrent pas toujours for-
lié au port d’implants. Conçues cément dans un cadre scienti-
pour avoir un « effet Velcro » qui fique », a avancé Guillaume
permet à la prothèse d’adhérer Auvray, chirurgien à Lesquin
aux tissus, les surfaces des « tex- (Nord), non sans désinvolture
turés » pourraient créer une in- Prothèse mammaire lisse du laboratoire Allergan. YVES SAMUEL POUR « LE MONDE » scientifique.
flammation chronique à l’ori- Interdire la Biocell d’Allergan,
gine de la maladie. « macros ». Dès lors, lesquelles ré- cant allemand Polytech a été con- feuilles A4 couvertes de références oui, mais interdire les texturés,
Fin novembre 2018, l’ANSM
Il est désormais glementer ou interdire ? Une ques- traint au silence. bibliographiques. A ses côtés, Eric ce serait « revenir au Moyen Age »,
avait recommandé aux profes- établi qu’un tion rendue d’autant plus difficile Au cours de l’après-midi, réser- Grotzky s’est interrogé : « Est-ce a affirmé Sébastien Garson,
sionnels de suspendre leur utili- au vu des chiffres apportés par le vée à la parole des patientes, la l’ensemble des implants en silicone président de l’une des sociétés
sation. C’était quelques jours
cancer aux représentant de l’agence améri- question du LAGC est devenue qu’il faut mettre en cause ? » savantes regroupant les spécia-
avant la publication des « Im- mécanismes caine (FDA) : les 457 cas de LAGC presque secondaire. Dans un si- listes de chirurgie plastique re-
plant Files », une enquête du Con- comptabilisés aux Etats-Unis, a- lence bouleversé, douze femmes Compétence questionnée constructrice et esthétique (Sof-
sortium international des jour-
biologiques t-il expliqué, incluent trente cas en colère ont livré le récit de leur Vendredi, c’était le tour des chirur- cep), illustrant son propos de
nalistes d’investigation (ICIJ), à encore inconnus avec des implants « lisses ». calvaire. Reconstruction après un giens esthétiques et de leurs socié- photos extraites de publicités de
laquelle Le Monde a participé. En cancer ou intervention esthéti- tés savantes, sponsorisées par les lingerie peu couvrante. « Ne jetez
France, environ 500 000 fem-
peut être lié au Manque d’informations que, elles avaient toutes en com- fabricants. Cette fois, à l’exception pas le bébé avec l’eau du bain ! », a-
mes portent des prothèses mam- port d’implants La première matinée a aussi été mun d’avoir manqué d’informa- d’une chirurgienne, la salle était t-il plaidé. « Je vous rassure, a
maires. marquée par les manœuvres des tions sur les risques encourus. remplie d’hommes. D’emblée, la souri Muriel Salle, on ne jettera
fabricants. L’ANSM avait posé des Elles ont connu ruptures d’en- compétence du comité d’expertes pas les bébés. » p
Aucune norme Vendus principalement par règles claires : les représentants veloppe, formations de coques et a été questionnée. « Je m’interroge stéphane horel
C’est avec les statistiques du LAGC, cette marque, les « texturés » re- des firmes pouvaient être pré- épanchements. Douleurs et
en augmentation chaque mois, présentent 83 % du marché fran- sents, mais seules les organisa- symptômes auto-immuns. Opé-
qu’ont commencé les auditions, çais, selon l’ANSM. En décem- tions représentatives du secteur rations et réopérations. Ponc- Le passage en force des sociétés
retransmises en direct sur la bre 2018, le groupe américain avaient le droit d’être audition- tions, mutilations. Explantation
chaîne YouTube de l’ANSM, mais s’était vu refuser le renouvelle- nées. Se présentant comme « di- de prothèses frauduleuses PIP. Er- savantes de chirurgie plastique
fermées à la presse pour assurer la ment de son marquage CE (con- rectrice médicale pour Allergan », rance médicale, souvent, pour ces « La commission dorénavant correctement informée va donc se
« tranquillité des intervenants ». formité européenne) l’autori- Nathalie Mesnard a affirmé être femmes confrontées à des méde- ranger à l’avis des professionnels et éviter un moratoire préjudi-
Depuis l’identification du pre- sant à vendre ses modèles là « en tant que représentante du cins qui n’ont pris au sérieux ni ciable aux patientes. » Ce communiqué en forme d’injonction,
mier cas, en 1997 (2009 en macro (Biocell) et microtexturés groupe Snitem [Syndicat national leurs symptômes, ni leurs souf- l’Agence nationale de sécurité des médicaments et des produits
France), 673 cas ont été recensés (Microcell) en Europe. de l’industrie des technologies frances. Elles profitaient de cette de santé (ANSM) ne l’a pas vraiment apprécié. Alors même que
dans le monde. Professeure d’hé- Lisses, macrotexturés, microtex- médicales] ». « Elle n’appartient occasion trop rare pour deman- des auditions avaient encore lieu à l’Agence pour discuter des
matologie à l’hôpital Henri-Mon- turés et même nanotexturés : pas au Snitem », assure l’organi- der des comptes aux autorités de implants mammaires « texturés », reliés à une forme de cancer,
dor de Créteil, Corinne Haioun a aucune norme ne permet en fait sation, jointe par Le Monde. santé et au corps médical. les sociétés savantes des professionnels de chirurgie plastique
présenté les données du registre de tracer une frontière entre les Le syndicat des industriels alle- Contrairement aux habitués des et esthétique, sponsorisées par les fabricants, lui indiquaient
des cas français, dont elle est res- différents types d’implants en sili- mands, BVMeD, a, lui, tenté de re- congrès, Françoise Cote n’avait pas quelles conclusions adopter. « Il a été exposé clairement que, en
ponsable : 58 personnes concer- cone. En 2018, des analyses com- venir sur cette règle au cours des préparé de diapositives Power- dehors des implants macrotexturés de type Biocell dont la pose
nées à ce jour, dont trois décès. manditées par l’ANSM ont montré auditions. Sa représentante s’est point ; la fondatrice de l’associa- est déjà suspendue, les autres implants texturés ou non ne sem-
Avec une surreprésentation du que des prothèses vendues fait sèchement rappeler à l’ordre tion Dans l’enfer des prothè- blent pas incriminés à ce jour », ont-elles affirmé, avant que
modèle Biocell d’Allergan. comme « micros » étaient des par l’ANSM, et l’employé du fabri- ses mammaires brandissait des l’avis du comité de l’ANSM ne soit rendu.

Des étudiants en « grève scolaire » pour une politique plus verte


A Paris, les jeunes mèneront des actions de désobéissance civile à partir du 15 février. Ailleurs en France, un mouvement plus large se structure

I ls ont décidé de sauver leur


futur, celui qui « se dérobe
sous [leurs] yeux ». Vendredi
8 février au soir, une clameur
émane d’un amphithéâtre plein à
Greta Thunberg, ces jeunes mili-
tants sèchent les cours et descen-
dent dans la rue pour demander
aux gouvernements des actions
immédiates afin de limiter les
Lazare, étudiante en licence de
physique à Sorbonne Université.
La jeune femme fait partie d’un
« collectif interfacs », Désobéis-
sance écolo Paris, qui cherche à
« Les marches
pour le climat
ne suffisent pas.
ché sur une banderole : « Zéro de-
gré ou zéro pointé ! »
Les jeunes prennent alors la pa-
role à tour de rôle pour dresser la
liste de leurs doléances : interdire
Au-delà de Paris, un mouve-
ment de jeunesse plus large est
en train de se structurer sur le ter-
ritoire français. Une trentaine de
villes, comme Nantes ou Stras-
craquer sur le campus de Jussieu à émissions de gaz à effet de serre. « lancer un mouvement plus radi- On veut réaliser le plastique, créer une assemblée bourg, ont répondu à l’appel du
Paris. Plus de 300 jeunes, en ma- Les étudiants parisiens, eux, ont cal » : « Les marches pour le climat citoyenne pour contrôler la tran- collectif Youth for Climate France,
jorité des étudiants de la capitale, choisi de défendre l’environne- ne suffisent pas. On veut réaliser
des actions plus sition écologique, former des ZAD qui cherche à organiser une mo-
viennent de voter, en assemblée ment au sens large, essentielle- des actions plus efficaces, comme efficaces, comme (« zones à défendre », à l’image de bilisation en vue d’une vaste
générale, le lancement d’un mou- ment sous la forme d’actions de des blocages, et attaquer les vrais celle de Notre-Dame-des-Landes), grève scolaire internationale qui
vement de « grèves scolaires » désobéissance civile qui seront responsables, notamment les mul-
des blocages » arrêter le nucléaire, interdire les se tiendra le 15 mars.
pour l’environnement en France. menées à partir du 15 février. Un tinationales. » Elle en est convain- LENA LAZARE panneaux publicitaires lumi- « Nous allons agir pour rappro-
Ils rallient ainsi la mobilisation « vendredi vert » avant un « samedi cue : « Il faut arrêter de faire porter étudiante neux ou encore supprimer les cher le monde associatif étudiant
des étudiants et des lycéens qui jaune », lors duquel ils soutien- la responsabilité aux gens, alors vols intérieurs. Des groupes de avec le mouvement climat », an-
essaime depuis plusieurs mois dront les gilets du même nom que le problème, c’est le système. » travail devront les départager. nonce l’étudiant nancéen Roma-
partout dans le monde (Australie, dans leurs manifestations. « Le capitalisme vert, ça n’existe pas, aux dirigeants. « On leur dira : François et Chloé sont embal- ric Thurel, en référence aux ac-
Etats-Unis, Canada, Belgique, abonde Charles, en licence de droit “Vous avez une semaine pour lés. Ils se disent « déterminés à ra- tions (marches, pétition contre
Pays-Bas, Allemagne ou encore Pour « un printemps climatique » à l’université Paris-I-Panthéon- faire vos devoirs, sans quoi vous ter les cours » un jour par se- l’Etat) menées depuis l’été 2018 en
Suisse) pour tenter de répondre à « Il n’y a pas que le réchauffement Sorbonne, qui considère que le serez sanctionnés” », explique à maine, lui à l’université Paris- France par des citoyens, des you-
l’urgence climatique. climatique qui nous désespère, il y a changement doit être politique. » l’assemblée générale Martial Est-Créteil et elle à Sciences Po tubeurs, des célébrités et des asso-
Tous les vendredis (à l’exception également la destruction de la bio- C’est pourquoi tous les vendre- Breton, le vice-président de Grenoble. « Là, c’est le moment à ciations. Son objectif : « Avoir un
des Belges qui ont choisi le jeudi), diversité, la pollution ou encore les dis, les étudiants énonceront l’ONG de jeunes pour le climat ne pas rater pour faire bouger les printemps climatique. » p
à l’appel de la jeune Suédoise inégalités sociales », explique Lena l’une de leurs revendications CliMates. Le mot d’ordre est affi- choses », estime-t-elle. audrey garric
france | 9
0123
DIMANCHE 10 - LUNDI 11 FÉVRIER 2019

Affaire Baupin: relaxe requise pour J UST I C E


Incendie de Paris :
la suspecte mise
en examen
mes et de la réinsertion
du condamné », indique
Stéphanie Aouine, procureure
de Châteauroux. Pendant plus

les accusatrices et les journalistes


La femme souffrant de pro- de quinze ans, le faux « doc-
blèmes psychiatriques, soup- teur Romand », aujourd’hui
çonnée d’avoir volontaire- âgé de 64 ans, a menti à son
ment déclenché en début entourage, avant d’assassiner
de semaine l’incendie d’un sa famille en 1993. Condamné
La procureure a salué le « courage » des femmes qui ont dénoncé l’ex-député immeuble parisien qui a fait à la perpétuité en 1996, il a
10 morts et 96 blessés, purgé sa période de sûreté
a été mise en examen pour de vingt-deux ans.
« destruction par incendie

D
es quatre jours d’au- prescrits ». Cela rendait-il illégi- seulement à ces femmes, mais de nature à créer un danger CO N ST I T U T I O N N A L I T É
dience, la procureure
L’avocat de l’ex- time la démarche journalistique ? aussi à la société », a résumé pour les personnes » et « des- Le régime de l’audition
Florence Gilbert a député écologiste « Un sujet d’intérêt général ne se Me Elen Thoumine, l’avocate truction par incendie ayant libre des mineurs
gardé une interroga- périme pas », a estimé Mme Gilbert. d’Elen Debost, élue écologiste entraîné la mort », vendredi censuré
tion inassouvie. « Pourquoi ce
a critiqué Quant à la thèse du règlement au Mans. « Vous avez l’occasion de 8 février. Elle a été placée en Le Conseil constitutionnel a
procès ? Je ne pense pas que les les « conclusions de comptes politique, suggérée à rendre, à travers votre jugement, détention provisoire. (– AFP.) abrogé, vendredi, l’article 61-1
débats aient permis de répondre à maintes reprises par la partie ci- un encouragement à ce que la pa- du code de procédure pénale
ce point. » Si Denis Baupin voulait
définitives » vile, elle l’a relativisée : « Un calen- role se libère », a invité Me Basile Rejet de la demande permettant « l’audition libre »
laver son honneur face aux des « enquêteurs drier politique, il y en a toujours Ader, conseil de France Inter. de liberté conditionnelle de mineurs soupçonnés
femmes qui l’ont accusé de har- un. Dans ce cas, on ne pourrait ja- Une phrase en écho aux derniers de Jean-Claude Romand d’avoir commis ou tenté de
cèlement ou d’agression sexuels,
zélés » mais parler de faits de violences mots du réquisitoire de Florence La demande de libération commettre une infraction.
pourquoi ne s’est-il pas expliqué sexuelles dans un parti politique. » Gilbert. « La seule qualité de ce conditionnelle de Jean-Claude L’effet de cette censure est re-
devant le tribunal ? Pourquoi, procès, a conclu la procureure, Romand a été rejetée par porté à 2020. Cet article ne
après les révélations de Media- Les rapports de M. Baupin avec « Lutte contre le silence » aura été de mettre en lumière la né- le tribunal d’application des prévoit pas l’assistance obliga-
part et de France Inter, à l’origine les femmes qui assuraient avoir Ce réquisitoire a résonné comme cessité d’une impérieuse lutte con- peines, a annoncé, vendredi, toire d’un avocat ou d’examen
de l’affaire en 2016, l’ex-député souffert de l’envoi de SMS insis- la meilleure plaidoirie possible tre le silence de personnes qui sont le parquet de Châteauroux. médical ni que l’audition soit
écologiste de Paris a-t-il main- tants, à caractère sexuel, et de pour les prévenus. Les avocats victimes de violences sexuelles. » « En dépit de son parcours filmée ou que ses représen-
tenu sa plainte pour diffamation, comportements déplacés ? « La de la défense ont tout de même Le président de la 17e chambre, d’exécution de peine satisfai- tants légaux soient avisés de
malgré une enquête de police fi- réalité, c’est le libertinage (…) dans tenu à dire leur colère d’avoir vu Thomas Rondeau, a alors étouffé sant, les éléments du projet l’audition. La loi ne permet
nalement classée sans suite, une un petit parti avec beaucoup de ces femmes poursuivies en justice. quelques velléités d’applaudis- présenté et de sa personnalité pas d’assurer « que le mineur
partie des faits étant prescrits ? promiscuité », a assuré Me Pierrat. Tous ou presque ont demandé sements du côté des bancs des ne permettent pas, en l’état, consente de façon éclairée à
La représentante du parquet n’a L’avocat a loué les mérites de une condamnation de Denis Bau- prévenus. Jugement attendu le d’assurer un juste équilibre l’audition libre ni à éviter qu’il
pas perdu de temps en conjectu- l’enquête de police, « complète », pin pour procédure abusive. 19 avril. p entre le respect des intérêts de opère des choix contraires à
res. Elle a préféré saluer, vendredi ouverte au lendemain des révéla- « Cette enquête a fait du bien, pas yann bouchez la société, des droits des victi- ses intérêts », a jugé le Conseil.
8 février, le « courage » des préve- tions de Mediapart et de France
nus présents, sans qualifier l’atti- Inter. Pour mieux souligner le
tude de « l’absent qui ne s’est pas fait que les journalistes n’avaient
déplacé jusqu’à cette barre ». pas eu accès aux SMS dénoncés
Dès le début de sa prise de pa- par les accusatrices, avant publi-
role, elle a requis la relaxe des cation de leurs articles.
journalistes, « auteurs d’un travail Mais Florence Gilbert a balayé
fait sérieusement et qui ne mérite
pas condamnation ». A propos
des six femmes et des deux hom-
mes prévenus pour s’être expri-
un à un ces arguments. « Comme
on ne peut pas faire le procès de
M. Baupin, on ne peut pas vous
dire qu’il est coupable, a-t-elle ex-
Le SUV
més dans la presse, elle a estimé
que « ces personnes ont sincère-
ment rapporté ce qu’elles ont sub-
jectivement vécu ».
Pendant presque trois heures,
pliqué aux juges. Mais on ne peut
pas prendre des petits morceaux
de l’enquête de police, les tordre, et
dire qu’il est innocent. »
Elle en a profité pour rappeler
en classe confort.
juste avant, Me Emmanuel Pier- que le procureur de Paris avait
rat, l’avocat de Denis Baupin, tiré, en 2017, une tout autre
avait pourtant attaqué sur conclusion du travail de la police
tous les fronts, en critiquant les judiciaire que celle avancée par
« conclusions définitives » des Me Pierrat, estimant que les faits,
« enquêteurs zélés » de Media- « susceptibles d’être qualifiés pé-
part et de France Inter. nalement », étaient « cependant

Le « couple de la
Contrescarpe » condamné
à 500 euros d’amende
L’interpellation violente de Georgios D.
et Chloé P., le 1er-Mai, a lancé l’affaire Benalla

L e tribunal correctionnel de
Paris a condamné, ven-
dredi 8 février, Georgios D.,
anniversaire de leur vie com-
mune. Ils ont expliqué leur accès
de colère par le fait d’avoir été pris

NOUVEAU SUV
vendeur grec, et Chloé P., gra- à partie un peu avant par des CRS
phiste française, à 500 euros dont l’un aurait notamment lancé
d’amende chacun pour avoir jeté à Georgios D. qui lui demandait
des projectiles sur les forces de
l’ordre place de la Contrescarpe à
des explications : « Retourne dans
ton pays si tu n’es pas content. » CITROËN C5 AIRCROSS
Paris le 1er mai 2018. « Nous pou-
vons considérer que le tribunal « Un effet de groupe »
nous a entendus, nous ne ferons La procureure avait requis contre
pas appel », a indiqué leur avocat, chacun deux mois d’emprison- Suspensions avec Butées Hydrauliques Progressives® À PARTIR DE
Me Sahand Saber. nement avec sursis et 400 euros
A l’audience, les deux trentenai-
res, désormais connus comme
d’amende en estimant que les
faits qui leur sont reprochés
3 sièges arrière indépendants et de même largeur
Volume de coffre record jusqu’à 720 L* 249 € / MOIS (1)
APRÈS UN 1ER LOYER DE 3 700 €
« le couple de la Contrescarpe » étaient « graves » même s’il Grip Control avec Hill Assist Descent*
SANS CONDITION, LLD 36 MOIS/30 000 KM
qui a été molesté ce jour-là par s’agissait « sans doute d’un effet Boîte de vitesses automatique EAT8*
Alexandre Benalla et Vincent de groupe » et qu’aucun policier Sièges Advanced Comfort* 3 ANS : ENTRETIEN, GARANTIE
Crase, ont renouvelé leurs « re- n’a été atteint ni n’a porté plainte 20 aides à la conduite* ÉLIGIBLE À LA PRIME À LA CONVERSION GOUVERNEMENTALE
grets » et leurs « excuses » d’avoir contre eux. A l’adresse du tribu-
lancé pour l’un, une bouteille et nal, elle avait surtout observé que
pour l’autre, un cendrier en direc- ces faits devaient être jugés
tion des forces de l’ordre. « On res- indépendamment de ce qui s’est
pecte les forces de l’ordre et on sait passé après, leur interpellation
le travail difficile qu’ils font », a dé- musclée et hors de toute légalité
claré Georgios D. « On n’a jamais par Alexandre Benalla et Vincent
voulu ça. C’était un acte irréfléchi. Crase, et qui fera l’objet d’un autre
Il y avait de la fumée partout, on a procès. Les deux anciens collabo-
perdu le contrôle, j’ai attrapé ce rateurs de l’Elysée ont en effet été Modèle présenté : Nouveau SUV Citroën C5 Aircross PureTech 130 S&S BVM6 Shine avec options Jantes
que je trouvais. Nous ne sommes mis en examen pour « violences alliage 19’’ ART Diamantées, Pack Park Assist, teinte Blanc Nacré et Pack Color Red Anodisé (390 €/mois après un 1er loyer de 3 700 € selon
les conditions de l’offre détaillée ci-après). (1) Exemple pour la Location Longue Durée sur 36 mois et 30 000 km d’un Nouveau SUV Citroën C5
ni des manifestants ni des fauteurs en réunion » et « immixtion dans Aircross PureTech 130 S&S BVM6 Start neuf, hors option ; soit un 1er loyer de 3 700 € puis 35 loyers de 249 € incluant l’assistance, l’extension
de troubles », a indiqué sa compa- l’exercice d’une fonction publi- de garantie et l’entretien au prix de 23 €/mois pour 36 mois et 30 000 km (au 1er des deux termes échu). Montants exprimés TTC et hors prestations
gne Chloé D. Et d’ajouter : « On en que ». Une procédure dans la- facultatives. Offre non cumulable, valable jusqu’au 28/02/19, réservée aux particuliers, dans le réseau Citroën participant et sous réserve
d’acceptation du dossier par CREDIPAR/PSA Finance France, locataire gérant de CLV, SA au capital de 138 517 008 €, RCS Nanterre
paie les frais tous les jours. On veut quelle Georgios D. et Chloé P. se n o 317 425 981, 9 rue Henri Barbusse CS 20061 92623 Gennevilliers Cedex. Citroën C5 Aircross est éligible à la prime à la conversion
juste que ça s’arrête. » sont constitués parties civiles. gouvernementale selon versions (conditions sur www.service-public.fr). *Équipement de série, en option ou non disponible selon version.
L’un et l’autre ont indiqué ne Il y a « peu de risques » que le CONSOMMATIONS MIXTES ET ÉMISSIONS DE CO2 DE NOUVEAU SUV CITROËN C5 AIRCROSS : DE 4,1
s’être trouvés que par hasard ce couple « recommence », a observé À 5,8 L/100 KM ET DE 106 À 132 G/KM.
jour-là dans le quartier de la la juge unique du tribunal correc-
Contrescarpe qui leur est familier tionnel en rendant sa décision. p
et où ils venaient fêter le sixième pascale robert-diard
10 |
CULTURE
0123
DIMANCHE 10 - LUNDI 11 FÉVRIER 2019

Les haïkus symphoniques de Joe Hisaishi


Le compositeur des films de Hayao Miyazaki présente deux programmes, à la Philharmonie de Paris et à Lyon

MUSIQUE « La mélodie

L
a nippomania qui conti- est une machine
nue de se manifester en
ce mois de février avec les
à mémoriser,
derniers feux de « Japo- même quand
nismes 2018 », commémoration
du premier « traité de paix, d’ami-
il n’y a que
tié et de commerce entre la des accords
France et le Japon », a ceci de ré-
jouissant qu’elle déborde large-
dissonants »
ment la culture des mangas et des
films d’animation.
Les plus jeunes, souvent mieux vail est d’une redoutable exi-
informés des vicissitudes du sho- gence car il commence à compo-
gunat Tokugawa que du règne ser à partir du story-board des
des Bourbons, sont en partie res- thèmes qui inspireront son parte-
ponsables de la ruée sur la billet- naire dans le processus de créa-
terie concernant la venue à Paris, tion, avant de « déconstruire »
samedi 9 et dimanche 10 février, pour le résultat final.
du compositeur Joe Hisaishi – un Avec cet autre ambassadeur du
troisième concert, complet en un cinéma nippon qu’est Takeshi
quart d’heure, a dû être ajouté à Kitano, la collaboration, née avec
la Philharmonie. Le fait que le A Scene at the Sea (1991) a cessé de-
musicien soit le compositeur at- puis Dolls (2002). Elle aura permis
titré de maître Hayao Miyazaki, au musicien d’imposer son plus
mais aussi celui qui a réalisé la célèbre thème, Summer, pour
musique du jeu vidéo Ni No Kuni, L’Eté de Kikujiro (1999).
n’est évidemment pas étranger à A la Philharmonie, les deux ci-
cette affluence vers le temple de néastes sont associés en
la mélomanie. deuxième partie de programme,
Auteur depuis 1984 (avec Nau- Mlàdì (« Jeunesse », et clin d’œil au
sicaä de la vallée du vent) de dix sextuor à vent de Janacek) liant
bandes originales pour Miyazaki des extraits de Kikujiro, Hana-Bi
et presque autant pour Takeshi Ki- et Kid’s Return, avant la suite du
tano, Joe Hisaishi, 68 ans, a le goût Voyage de Chihiro.
de la transmission, émaillant ses A priori rien de commun entre
partitions de citations assumées – les fables oniriques et écologi-
plutôt que de plagiats coupables. ques, les personnages et mons-
Dès Nausicaä, avec la célébrissime tres dessinés à la main de Miya-
Sarabande de Haendel (voir Barry zaki et les policiers, yakuzas et
Lyndon, de Stanley Kubrick) quand truands de chair et de sang per-
Ponyo sur la falaise (2008) saluait à clus de problèmes existentiels de
la fois La Mer de Debussy et La Che- Kitano, sinon une forme d’hu-
vauchée des walkyries de Wagner. mour distancié et le rôle que cha-
« Les jeunes qui viendront ce cun a joué dans l’évolution artisti-
week-end sont plutôt familiarisés que d’Hisaishi : « Pendant une dé-
avec la culture pop, et ils ont pro- cennie, de mes 20 ans à mes 30 ans,
bablement peu d’occasions d’écou- je ne me suis pas considéré comme
ter des musiques symphoniques, un créateur de mélodies, mais
observe-t-il dans sa loge de la Phil- quand j’ai commencé à écrire des
harmonie. J’ai pu étudier la musi- musiques pour Miyazaki, j’ai bien
que classique dans une université compris que la base de la musique
[l’Université de musique de Kuni- au cinéma, c’est la mélodie. Je ré-
tachi, à Tachikawa, dans la préfec- servais plutôt les approches liées
ture de Tokyo] et j’aimerais la au minimalisme ou à la musique
transmettre. Si ces fans de culture contemporaine aux films de Ki-
japonaise, qui ne viennent pas for- tano. Au fur et à mesure, les deux se
cément pour cette musique, res- Joe Hisaishi, à la Philharmonie de Paris, le 8 février. FRANK FERVILLE POUR « LE MONDE » sont mélangées et aujourd’hui je
sentent qu’elle est formidable et n’opère plus de distinction. »
tout à fait abordable, cela me fera Cette fusion a fini par créer ce
grand plaisir. » qu’on appelle un style, autour de
Egalement pianiste et chef d’or- suis pas parvenu à la compléter bouddhique d’impermanence et nées de films d’animation avec Hisaishi avance prudemment. Il cellules de quatre notes de plus en
chestre, Hisaishi bénéficie aussi pendant les cinq années qui ont la nécessité impérieuse d’apaiser Miyasaki et les studios Ghibli. Dif- faudra attendre 1974 pour que le orchestrées, que l’on qualifierait
de l’intérêt croissant pour la mu- suivi. Se sont ajoutés Fukushima et les âmes. The Prayer, le 5e mouve- ficile de croire que ce musicien monde de l’animation offre une volontiers d’haïkus symphoni-
sique de films, longtemps canton- la question des centrales nucléai- ment (en latin) de The East Land connu pour son lyrisme, son large diffusion à l’une de ses com- ques. « Depuis quelque temps, j’ai
née aux salles obscures et de plus res, l’opacité de la réponse gouver- Symphony, comprend à son tour piano romantique et ses cordes di- positions, pour Gyatoruzu, une tendance à revenir au minima-
en plus exposée dans les lieux de nementale… Le troisième mouve- une citation du choral de Bach luviennes a débuté sous les auspi- série comique se déroulant à la lisme, avec le désir de composer la
concerts, comme récemment En- ment, Tokyo Dance, tente d’expri- Wenn ich einmal soll scheiden (« si ces du minimalisme, le courant Préhistoire. Et encore sept années musique d’un film entier selon ce
nio Morricone à l’AccorHotels mer les sentiments des Japonais, un jour je dois partir »), extrait de apparu aux Etats-Unis dans les an- supplémentaires pour qu’il ose procédé, constate-t-il. Mais je con-
Arena ou Vladimir Cosma au qui se sentent perdus par rapport à La Passion selon Saint-Matthieu, nées 1960 avec Satie comme pré- produire un album sous ce nom tinue de penser que la mélodie est
Grand Rex. Le public est en quête ces enjeux, alors que des forces sur- pour « apporter de l’espoir après la curseur, en opposition au séria- d’artiste choisi en hommage à nécessaire. Elle forme la base de la
de tubes du septième art, souvent naturelles les observent. » noirceur », ajoute Hisaishi. lisme des héritiers de Schönberg. Quincy Jones – Hisaishi est une musique avec l’harmonie et le
réunis en suites ou pots-pourris Pour interpréter cette œuvre, il Celui qui est né Mamoru transcription, par la magie du rythme. Elle est une machine à mé-
pour en entendre le plus grand 80 instrumentistes dirigera le 3D Orchestra, forma- Fujisawa à Nagano en 1950 a com- kanji, du prénom de son confrère moriser, même quand il n’y a que
nombre. Une exigence à laquelle Ecrite pour soprano solo, cette tion issue du Conservatoire de Pa- mencé le violon dès ses 5 ans se- américain. Ce sera MKWAJU, trio des accords dissonants. »
Hisaishi ne se plie pas toujours. Il « comptine de Tokyo » se réfère au ris et spécialisée dans la musique lon la méthode démocratique du ambient mené par la composi- La quadrature du cercle ? Sans
y a dix-sept mois, ses trois Dit des Heiké, cette chronique mé- de film, soit plus de 80 instrumen- grand pédagogue Shinichi trice Midori Takada, tout en ma- doute moins compliquée à résou-
concerts au Palais des Congrès de diévale née de la tradition orale, tistes. Un orchestre miniature si Suzuki. C’est en 1969, à son entrée rimbas, gongs et vibraphones. dre que les deux grands problè-
Paris étaient entièrement consa- relatant le chaos dans lequel fut on le compare aux 1 200 partici- à l’Université de musique de mes auxquels Hisaishi affirme se
crés à l’univers de Miyazaki, pro- plongé le pays au XIIe siècle avec la pants (dont 800 choristes) que Kunitachi afin d’y étudier la com- Une association symbiotique heurter dans son métier. Le pre-
gramme qui sera repris à Lyon du lutte entre les clans Minamoto et cette superstar en son pays avait position, que se produit la défla- L’année suivante, en 1982, c’est mier est le film comique, le genre
16 au 18 février. Mais celui de la Taira. Elle dit surtout la vanité de réunis, en 2008, au Budokan de gration esthétique. Cette même sous l’appellation de Wonder City « le plus difficile » qui soit pour
Philharmonie se distingue par toute gloire terrestre, l’idée Tokyo pour célébrer vingt-cinq an- année, le compositeur et clavié- Orchestra qu’Hisaishi publie ses une bande originale. Pire que
une première française. riste américain Terry Riley im- premières œuvres dans l’album tout, il y a « les scènes de petit dé-
La première partie, dans la pose le minimalisme et la répéti- Information. Avec des synthéti- jeuner, c’est là que je me casse le
grande salle Pierre-Boulez, est en Le prochain Miyazaki ? « Cela peut tion avec son troisième album, A seurs et une boîte à rythme, il suit plus la tête, je ne sais vraiment pas
effet réservée à une œuvre non ci- Rainbow in Curved Air, qui inspi- le sillon de Riley et de la pop syn- quoi écrire ! » p
nématographique, The East Land prendre encore beaucoup d’années » rera Pete Townshend pour les thétique de Yellow Magic Orches- bruno lesprit
Symphony, créée en 2016 à Tokyo Joe Hisaishi sera évidemment le compositeur du prochain film deux titres phares (Baba O’Riley tra, premier groupe japonais à
après une gestation douloureuse. d’Hayao Miyazaki, l’artiste, aujourd’hui âgé de 78 ans, ayant et Won’t Get Fooled Again) de s’être imposé hors de l’archipel. The East Land Symphony, Mlàdì
« A son origine, il y a le 11 mars 2011 renoncé à sa retraite annoncée – au moins pour la troisième Who’s Next (1971), et Mike Oldfield Les « Kraftwerk nippons », comp- pour piano et cordes et Spirited
et le séisme de Tohoku [la région fois – en 2013, lors de la présentation du Vent se lève à la Mostra pour Tubular Bells (1973). tant alors en leur sein Ryuichi Away Suite, Joe Hisaishi (piano,
au nord-est de l’île d’Honshu, ra- de Venise. Après le court-métrage Boro la petite chenille (2018), Hisaishi, de son côté devait Sakamoto. direction), avec Ai Ichihara
vagée par un tsunami qui provo- projeté exclusivement au Musée Ghibli de Mitaka, dans la ban- nommer Curved Music un de ses Ce disque aura une incidence (soprano) et 3D Orchestra.
qua plus de 18 000 morts], expli- lieue de Tokyo, et dont une version longue a été envisagée, Kimi- albums, en 1986 : « Avant de dé- décisive puisque son éditeur, le Philharmonie de Paris, le
que Joe Hisaishi. J’ai ressenti un tachi wa dō ikiru ka (Comment vivez-vous ?, titre du roman jeu- couvrir Terry Riley, je composais groupe Tokuma Shoten, recom- 9 février à 20 h 30, le 10 à 16 h 30
immense choc émotionnel, en me nesse de Yoshino Genzaburo publié en 1937) devrait être le « der plutôt des musiques contemporai- mandera ce musicien inconnu à et à 20 h 30 (rencontre avec Joe
posant beaucoup de questions sur des ders » de « l’homme qui n’en finit jamais », nom du documen- nes dans l’esprit de Xenakis, de Miyazaki, dont le premier long- Hisaishi à 15 heures). Complet.
le devenir du Japon. A l’automne taire que lui a consacré Kaku Arakawa, sorti début janvier en Stockhausen et de Pierre Boulez. métrage, Le Château de Caglios- Joe Hisaishi Symphonic Concert :
de cette même année, je dirigeais France. Les prévisions qui annoncent une sortie pour 2020 ou Après, je me suis engagé dans la tro, a été un échec commercial Music from the Studio Ghibli
la 5e symphonie de Mahler. J’ai 2021 semblent exagérément optimistes. « Cela peut prendre en- voie du minimalisme. Il n’y avait ni en 1979. Leur association symbio- Films of Hayao Miyazaki,
voulu écrire une symphonie pour core beaucoup d’années, tempère Joe Hisaishi. Miyazaki m’a dit, début ni fin, mais une évolution tique collectionnera les triom- le 14 février à 19 h 30 au Forest
la première partie, mais mes idées il y a peu de temps, qu’il allait y mettre tout de lui. Je n’ai pas constante qui me fascinait. Et des phes, Nausicaä, Mon voisin National, Bruxelles, le 16 février
n’étaient pas assez précises et je encore travaillé sur la musique, je n’ai même pas vu d’esquisses. accords et des rythmes dont on Totoro, Kiki la petite sorcière, à 20 heures, le 17 à 17 h 45
n’ai pu finir que deux mouve- Il est sans doute encore en train d’imaginer dans sa tête ce qu’il avait un peu fait table rase avec Princesse Mononoké ou Le Voyage (complet), le 18 à 20 h 15,
ments. Le choc était tel que je ne y aura dans le film. » Stockhausen et Boulez ». de Chihiro. Pour Hisaishi, ce tra- Amphithéâtre 3 000, Lyon.
culture | 11
0123
DIMANCHE 10 - LUNDI 11 FÉVRIER 2019

Le panier à trois points Anne Roumanoff change


de look mais pas de recettes
de Steven Soderbergh
Film d’arnaque et critique acérée du sport professionnel, D émodée, Anne Roumanoff ? Non, apparemment indé-
modable. A 53 ans, cette humoriste cumule plus de
trente ans de carrière et un succès public qui ne se dé-
ment pas. A l’heure où les comiques n’ont jamais été aussi nom-
« High Flying Bird » a pour cadre une grève des joueurs de la NBA breux, celle qui est aussi animatrice sur Europe 1 garde une éton-
nante popularité. Après trois soirées complètes au Casino de Pa-
ris, fin janvier, son nouveau spectacle, Tout va bien, part pour
une tournée de plus de soixante dates jusqu’en juin, dont deux à
CINÉMA l’Olympia en avril.
Amincie, recoiffée, Anne Roumanoff a troqué son éternelle te-

C’
est un film sur le nue rouge et noir pour une chemise arty et un jean élégant : « J’ai
sport sans une seule trouvé une méthode naturelle pour rajeunir : j’ai divorcé », annon-
séquence de jeu. ce-t-elle devant une salle comble, où les fans aux tempes grison-
C’est un grand texte nantes ne sont pas rares. Rayonnante, la quinqua a changé de
théâtral qui sonne comme une look mais a gardé les mêmes recettes : des piques pas trop va-
conversation surprise dans la rue. chardes et jamais vulgaires, des personnages familiers (la bou-
C’est une œuvre expérimentale chère à la langue bien pendue, mariée depuis trente-cinq ans à
dont les audaces formelles sont Jean-Claude), une rétrospective de l’actualité façon « radio bis-
masquées par l’énergie qui em- trot » qui fit son succès à la télévision chez Michel Drucker, des
porte le récit. C’est un film d’arna- thématiques dans l’air du temps et des fables bien écrites.
que – comme Ocean’s Eleven – et Avec « Les poulettes et les cochons », métaphore de la « révolu-
une œuvre politique lucide, tion » #metoo, Anne Roumanoff s’adresse aux « coqs séduc-
comme Traffic. Petit format teurs, producteurs puissants ou
(90 minutes, un budget micros- petits chefaillons », pour les invi-
copique, selon les critères hol-
lywoodiens, de 2 millions de dol-
L’HUMORISTE S’ADRESSE ter « à ne plus jamais confondre
un non avec un oui », l’un des
lars), High Flying Bird est la réus- AUX « COQS SÉDUCTEURS, meilleurs moments de son
site la plus achevée de Steven So- spectacle. La diplômée de Scien-
derbergh depuis qu’il est sorti de PRODUCTEURS PUISSANTS ces Po, qui a construit sa carrière
la « retraite » cinématographique
qu’il s’était imposé en 2011. OU PETITS CHEFAILLONS » pas à pas, a le sens de la for-
mule et des jeux de mots. Elle
Tourné – comme son prédéces- ET LES INVITE « À NE use – et parfois abuse – des exer-
seur, le thriller horrifique Para- cices de style, mais a le mérite de
noïa (Unsane) – avec des télépho- PLUS JAMAIS CONFONDRE livrer un show très profession-
nes portables augmentés d’opti- nel, aux textes travaillés et au
ques, High Flying Bird court dans UN NON AVEC UN OUI » rythme soutenu.
les rues de Manhattan sur les pas On ne s’ennuie pas avec Anne
de Ray Burke (André Holland), Roumanoff, mais on n’est pas non plus surpris. Elle connaît son
agent sportif. En pleine grève des public et lui donne ce qu’il a envie d’entendre : un stage sur les
joueurs de la National Basketball « cinq commandements de l’humour politiquement correct »,
Association (NBA), l’échec des André Holland incarne Ray, agent sportif. PETER ANDREWS parce que soi-disant, en 2019, « il faut savoir fermer sa gueule » ;
pourparlers entre leurs représen- les mésaventures de la bouchère devenue hyperconnectée, qui
tants et les propriétaires des équi- n’en restent pas moins une amant de Chiron, dans Moonli- plus en évidence l’iniquité d’un peste contre les cookies, le cloud et le prix des cartouches d’en-
pes a conduit à un lock-out (arrêt insulte à ces lois du timing qui ght, et le chirurgien Algernon Ed- système purement marchand. cre et le rêve d’une future société « où les rides seront à la mode ».
de l’activité du fait des patrons). La rendent tant de films si prévisi- wards dans la série The Knick, de La mise en scène de Soderbergh Délaissant plus que d’habitude les personnages, l’humoriste
première scène, dans un restau- bles. On s’en étonnera moins si Steven Soderbergh) semble doué – ces effets de grand-angle qui se dévoile davantage dans des séquences de stand-up consa-
rant au sommet d’une tour, op- l’on se souvient que McCraney a d’une énergie inépuisable, qu’il rendent les espaces froids du crées à sa vie de divorcée avec ados à la maison. Son récit du
pose Ray à l’un de ses poulains, écrit Moonlight, film en trois ac- tente de négocier avec l’avocate monde « corporate » absurdes et « marché de la deuxième main » sur les sites de rencontres et des
Erick Scott (Melvin Gregg) : le se- tes, qui fut dans une précédente des joueurs (Sonja Sohn), avec la inquiétants, cette mobilité anxio- « conseils foireux des copines » est plutôt bien vu. Mais elle ne
cond – un débutant qui n’a pas en- incarnation une pièce. mère d’un jeune espoir (Jeryl gène de la caméra – résonne avec peut s’empêcher de conclure ses sketchs avec des chutes en
core mis les pieds sur le terrain du Pas plus que le film de Barry Jen- Prescott) ou qu’il profite de la la critique radicale du texte de Mc- forme de morale tarte à la crème : « La vraie aventure, c’est
fait du lock-out – s’est endetté kins, celui de Steven Soderbergh salle d’entraînement du Bronx où Craney. Si les deux hommes évo- d’aimer et être aimé » ; « Sans richesse du cœur, on est pauvre d’es-
faute d’avoir été payé. L’aîné fait la ne se réduit à cette théâtralité. Elle travaille son mentor, un vieil en- quent avec colère (et affection) un prit » ; « C’est dur d’aller bien dans un monde qui va mal. Pour vous
leçon au cadet, lui rappelant que n’est que l’un des courants qui lui traîneur (Bill Duke), pour défier la monde qu’ils connaissent – le faire rire, je dis du mal, mais c’est un mal pour un bien ».
malgré sa célébrité, il n’est qu’un fournissent son énergie. Celle-ci NBA, qui interdit à ses joueurs de basket professionnel aux Etats- Jamais méchante, toujours rassurante, revendiquant d’être
salarié, à la merci du propriétaire provient aussi de la mécanique de se produire pendant la grève. Unis –, ils le font avec assez d’éner- l’humoriste des gens ordinaires, Anne Roumanoff cultive un
des moyens de production. l’arnaque que conçoit Ray pour C’est que l’irruption de ces per- gie et d’élégance pour qu’on se humour feel good qui semble ne jamais lasser son public. p
trouver une issue profitable aux sonnages (auxquels il faut ajouter passionne pour leur histoire, sandrine blanchard
Lyrisme et ironie joueurs (et donc à l’agent). Ce une assistante ambitieuse – Zazie même si on n’a jamais entendu
Le scénario de Tarell Alvin McCra- complot sans violence se déploie Beetz – et un propriétaire d’une parler de LeBron James. p Tout va bien, de et avec Anne Roumanoff, en tournée
ney fait voler en éclats la drama- avec élégance, entraînant dans le onction extrême – Kyle MacLa- thomas sotinel jusqu’au 29 juin et à l’Olympia, à Paris les 23 et 24 avril.
turgie dominante dans le cinéma sillage de son concepteur une co- chlan) ne sert pas seulement à
américain. Les personnages sont horte de personnages qui trou- faire avancer la revanche que veut Film américain de Steven
pris d’accès lyriques ou ironiques, vent, bon gré mal gré, leur place prendre l’agent rebelle sur le sys- Soderbergh. Avec André Holland,
se lancent dans des monologues dans la mécanique. André Hol- tème. Il s’agit de le mettre à bas. Zazie Beetz, Melvin Gregg,
passionnants, émouvants, qui land (qui jouait Kevin, l’ami et Chaque dévoilement met un peu Sonja Sohn (1 h 30). Sur Netflix.

Doublé pour Bigflo & Oli et Jeanne Added


aux Victoires de la musique
Le prix pour l’album « chansons » est allé à Alain Bashung pour le posthume « En amont »

E n 2018, Orelsan, donné


favori par la rumeur avec
troisième disque, commercialisé
le 23 novembre 2018.
tégories, ce sont 600 profession-
nels du secteur qui votent –, celui
des successions rapides de plans
et des mouvements de camé- ROMÉO
trois nominations, avait
réalisé un triplé lors des Victoi-
Jeanne Added, qui avait fait ses
débuts par le jazz en 2005, a été sa-
de la « chanson originale ». La Vic-
toire est allée à Je me dis que toi
ras façon montagnes russes.
Comme en 2017, le programme ET
JULIETTE
res de la musique. A nouveau crée « artiste féminine » et a reçu aussi, de Boulevard des airs, ti- était présenté par l’animatrice
présent dans trois catégories la Victoire de l’« album rock » rée du quatrième album du Daphné Bürki, dont les interven-
pour la 34e édition de la cérémo- pour Radiate, deuxième album groupe fondé à Tarbes (Hautes-Py- tions ont pour but de faire pa-
nie de remise des prix de l’in- sous son nom, commercialisé le rénées) en 2004. tienter pendant les changements
dustrie de la musique, orga- 14 septembre 2018, dont la cou- de plateaux. Les montrer aurait
nisée vendredi 8 février dans la leur générale relève pourtant plus Une fausse note, la réalisation pourtant été bien plus intéres-
grande salle de La Seine musi- d’une pop électro que des défla- Deux autres prix méritent d’être sant que cette succession de bla-
cale, sur l’île Seguin, à Bou- grations à guitares. En ce qui mentionnés. Celui de l’album gues pesantes de la maîtresse de de William Shakespeare
logne-Billancourt (Hauts-de- concerne la jeune chanteuse rap pour Lithopédion, le troi- cérémonie, accompagnée d’une Mise en scène et scénographie Éric Ruf
Seine), le rappeur se sera cette belge Angèle Joséphine Aimée sième de Damso, commercialisé mise en scène d’elle-même par Réalisation Don Kent
fois contenté d’une récompense, Van Laeken, dite plus simplement le 15 juin 2018. Et la Victoire de elle-même. Le tout ponctué d’un
pour le « spectacle musical-tour- Angèle, son doublé lui a permis l’« album chansons », allée à En recours systématique à des qua-
née-concert ». Catégorie où il d’obtenir la Victoire de l’« album amont, recueil d’inédits d’Alain lificatifs comme « incroyable »,
était finaliste avec le groupe révélation » pour Brol, sorti le Bashung, mort le 14 mars 2009, et « extraordinaire » ou « sublime », DISPONIBLE EN DVD
Shaka Ponk et le chanteur Eddy 5 octobre 2018, et celle de la « créa- publié, à l’initiative de sa veuve, pour décrire les prestations des
de Pretto, lui aussi trois fois tion audiovisuelle » – compren- Chloé Mons, le 23 novembre 2018. chanteuses et chanteurs. Des Dans les points de vente habituels
nommé et reparti bredouille. dre vidéo-clip – pour Tout oublier, Cette récompense posthume mots très exagérés, sauf en ce qui sur boutique-comedie-française.fr
En revanche, dans le cas de chanté en duo avec son frère place l’auteur de Fantaisie mili- concerne Etienne Daho, dont l’al- et sur boutique.ina.fr
Bigflo & Oli, de Jeanne Added et Roméo Elvis et réalisé par Brice taire en tête du nombre de Victoi- lure et l’interprétation vocale
d’Angèle, les nominations (deux) VDH et Léo Walk. res de la musique, treize au total, étaient de grande classe, et Chris- En partenariat avec

ont rapporté autant de Victoires. A l’issue des trois heures trente ex aequo avec Matthieu Chedid. tine & The Queens, accompa-
Florian « Bigflo » et Olivio « Oli » de cette émission de télévision, Tout au long de l’émission, il a gnée par des cordes pour La Mar-
Ordonez ont été récompensés diffusée en direct par France 2 et fallu encore une fois constater cheuse, judicieusement débar-
au titre de l’« artiste masculin » France inter, a été annoncé le la pénible incapacité de la réali- rassée de la mécanique rythmi- Photographie © Vincent Pontet 2016 – Coll. Comédie-Française
et l’« album de musiques urbai- seul prix qui résulte d’un sation télévisuelle à capter la que de l’original. p
nes » pour La Vie de rêve, leur vote du public – pour les autres ca- musique autrement que dans sylvain siclier
12 | culture 0123
DIMANCHE 10 - LUNDI 11 FÉVRIER 2019

Emile Parisien, un garçon

A L B U M S
E R I C H WO L FGA N G KO R N G O L D
Trio Stefan Zweig
Trio avec piano op.1. ; Trio avec piano op.3
de Zemlinsky

anormalement simple
Le jeune Trio Stefan Zweig a débuté
à Vienne en 2012. En choisissant pour
patronyme le nom de l’illustre écrivain
autrichien, les trois musiciens – la pia-
niste Sibila Konstantinova, le violoniste
Stéphane Kerecki et son groupe « French Touch », ainsi que le quartet Kei Shirai et le violoncelliste Tristan
Cornut – affichent d’emblée leur affinité avec la tradition
d’Emile Parisien, donnent une soirée manifeste à L’Astrada, à Marciac

S É L E C T I O N
musicale viennoise. D’où l’exigeant programme présenté dans
cet enthousiasmant album, aussi captivant par sa rigueur et sa
finesse, sa plasticité technique que par son hyperbolique
expressivité. Korngold a 13 ans lorsqu’il compose son opus 1,
Nul besoin de pères de substitu- vont donner, ou plutôt partager, l’œuvre d’un prodigieux « Wunderkind », alliant fulgurances,
JAZZ tion. Le sien, à Cahors, a tenu son
« J’apprends un des concerts historiques du intuition, imagination. Toutes qualités que possèdent sans

E
mile Parisien, 36 ans, rôle : « Mon père jouait de la flûte. encore. J’ai chapiteau gersois. Le plus naturel- compter nos jeunes talents. Entre passion et extase, vigueur
saxophone soprano, est Un jour, il loue un alto. J’avais lement du monde, les deux ac- et sensualité, puissance, voire exubérance, les Stefan Zweig
un cas. Menu, discret, ti- 8 ans, j’ai dû monter sur une chaise
toujours besoin teurs du label ACT s’entourent de magnifient le jeune génie du futur compositeur de La Ville
mide, il s’est imposé en pour pratiquer. Ma mère laisse des autres. Voilà « guests » de luxe : Wynton Marsa- morte (Die Tote Stadt). Même chose dans l’opus 3 de l’aîné
quelques années sans marketing traîner un prospectus pour Mar- lis, Vincent Peirani et Michel Por- Zemlinsky (qui fut un temps professeur de Korngold), version
ni plan de carrière. Partout où il se ciac, ça m’a botté. A 11 ans, j’entre
pourquoi ça ne tal. Le génie de l’album qui en ré- magistrale où le violon a remplacé la clarinette, mais où les
transporte, de Marciac (Gers) à en 5e dans la première classe du sera jamais fini sulte, Sfumato, c’est ce transfert intermittences du cœur le disputent aux mouvements pro-
Haïti, il transporte : « Je reviens de Collège de jazz de Marciac. » Le de magie de la scène à l’enceinte. fonds de l’âme. p marie-aude roux
Port-au-Prince. J’avais un peu peur principal, Jean-Louis Guilhau-
avec Portal. C’est En musique improvisée, ça n’ar- 1 CD Ars Produktion.
de la réception. Les gens, je le dis mon, cofondateur de Jazz in Mar- trop précieux » rive pas tous les soirs. L’enregis-
(ce n’est pas mon genre), ont ciac, a des idées sur la question. trement peine à graver la vie. Chez H A N N A PAU LS B E R G CO N C E PT
ÉMILE PARISIEN
adoré. Je reviens regonflé à bloc. Dieu sait qu’on en tient pour ACT (« In the Spirit of Jazz »), le la- Daughter of the Sun
saxophoniste
Notre genre de conviction et la l’école laïque, mais enfin, ceci ? bel fondé à Munich par Siegfried Lors d’un concert au festival Jazz à La Vil-
loyauté font qu’ils y croient. Je suis L’excellent « Jean-Louis » en Loch, c’est une seconde nature. lette, le 10 septembre 2017, la saxopho-
sous le choc. » aurait-il fait son poulain ? « Pas du Emile ne se monte pas le bourri- niste Hanna Paulsberg avait fait forte im-
Leur genre de conviction, c’est la tout. M. Guilhaumon soutenait suffit pas : « J’apprends encore. J’ai chon. La musique est sa langue : pression. En ancrage avec le jazz classique
« French Touch » (Outnote Re- tous les élèves à égalité, sans préfé- toujours besoin des autres. Voilà « Je venais de rencontrer Kühn. On – Stan Getz a été sa première influence –,
cords) qu’évoque Stéphane Ke- rence. Il m’a donné énormément pourquoi ça ne sera jamais fini aligne trois notes ensemble. Il me autant qu’une forme d’abstraction que
recki, dont le quartet inclut Emile de chances, comme aux autres. » avec Portal. C’est trop précieux. » Et dit, faisons quelque chose, vite. l’on peut entendre dans les compositions
Parisien. Outre-Manche, on ap- Le père, lui, ne prend pas cette sé- la différence d’âge (le Parisien est Wynton, je le croise la veille du con- de Wayne Shorter. Tout cela, dans le son, l’interprétation, la
pelle la touche en question la paration, cet internat, ce train du né en 1982, le Bayonnais en 1935) ? cert, pour les 40 ans du festival. On complicité avec les membres de son groupe Concept – le pia-
« nouvelle vague de la musique dimanche de 16 heures à 22 heu- De statut ? « Mais… Je croyais qu’on répète 5 minutes, avec des drôle- niste Oscar Grönberg, le contrebassiste Trygve Fiske et le bat-
électronique ». Le samedi 9 fé- res, avec bonne humeur. Oui, il a parlait de musique… » ries, des fusées free, les barrières teur Hans Hulbækmo – se retrouve dans un nouvel album,
vrier, les deux groupes se parta- procuré l’alto ; certes, il a très tôt En scène, il tord sa colonne d’air avaient sauté. Comme avec Por- Daughter of the Sun, qui accueille en plus le trompettiste
gent la scène de L’Astrada, pré- entraîné le fiston au festival de comme un éclat de rire, hurle sur tal : on n’a rien à défendre. Juste Magnus Broo. Souvent dans un lent développement des com-
cieuse salle de Marciac. Marciac. Mais de là à en faire un la pointe des pieds ainsi que pei- partager, ne pas se retenir, racon- positions, avec, par endroits, des poussées venues du free
Une vingtaine d’albums, dont métier… « Je le comprends. Tra- gnait Picasso, se brise en zigzags ter une histoire ensemble, sans (Bouncing With Flower Buds), la musique de la formation évo-
huit sous son nom, des histoires vailler avec lui, reprendre l’entre- et ne cherche qu’un point exquis, s’embarrasser du reste… » lue vers des sources africaines (Serianna). Le charme, l’intérêt
de fidélité, d’amitié, de convic- prise familiale de bâtiments, avec le son. « Je me suis posé la ques- Prix, distinctions, reconnaissan- de Daughter of the Sun s’affirmant par un sens de l’allusion
tion ; pas trace d’ego chez Emile pour fond sonore la passion de la tion. C’est vrai, je suis toujours im- ces, invitations : tout lui tombe plus que de l’affirmation. p sylvain siclier
Parisien. Un seul but, jouer tous musique, c’était une forme d’idéal pliqué corporellement. Parfois, j’ai dessus avec la précision d’une 1 CD Odin Records/Outhere.
les soirs, partager et repousser les familial. Pendant deux ans, ça a du mal à voir ce que je fais. Je sais pluie d’orage sur le Sud-Ouest. On
limites : « Je ne suis pas de nature à tangué un peu. Aujourd’hui, je qu’il y a des gens qui ne supportent a du mal à admettre son étonne- C A SS M CCO M BS
me positionner comme chef. » On crois qu’il est content. » pas. Je cherche un abandon total, ment devant le destin, ses angois- Tip of the Sphere
peut briller par la parure, mais on physique, la tête aussi. » Sourire ses avant d’entrer en scène, sa joie Personnage mystérieux, peu disert
ne plaît que par la personne. « Impliqué corporellement » maigre : « Pourtant, dans la vie, je perdue dans la musique. En 1996, avec les journalistes, le Californien
Emile Parisien est un garçon A Marciac, Emile effectue son ne suis pas du tout comme ça. Je il apparaît à la télévision pour Cass McCombs préfère s’exprimer à tra-
anormalement simple. Tout le compagnonnage. Guy Lafitte ou n’ai rien de débordant. Vincent l’ouverture du Festival de Cannes : vers le prisme de son inspiration, plutôt
monde le connaît. Tout le monde Pierre Boussaguet, pour premiers [Vincent Peirani, accordéoniste « Au collège, je m’étais laissé pous- fertile et d’une constance remarquable.
l’appelle. Plébiscité par le conseil maîtres, le festival comme uni- vedette] est mon point d’équilibre. ser les cheveux. Tout le monde me Dans le prolongement de Mangy Love,
des anciens : Michel Portal, Joa- versité, Wynton Marsalis en ange En quartet comme en duo, j’ai be- prenait pour une fille. » p paru en 2016 (élu album rock de l’année
chim Kühn, Daniel Humair, Jean- tutélaire, ça roule. Il aime appren- soin de lui pour mon équilibre per- francis marmande par le site américain Pitchforkmedia),
Paul Celea… Plébiscité par ses pè- dre. Le conservatoire de Toulouse sonnel. C’est vrai aussi de Michael ce neuvième opus consacre la versatilité de ce dandy né
res, ses pairs et ses paires : Anne le perfectionne dans tous les arts Wollny et Roberto Negro, tous En concert à L’Astrada, en 1977, traînant son spleen aussi bien vers la pop à guitares
Paceo, Stéphane Kerecki, Vincent du métier. Il pratique l’alto et ren- deux pianistes… » à Marciac (Gers), rêveuse (The Great Pixley Train), la country exotique un peu
Peirani, évidemment. Et vive- contre le soprano : « Je voulais al- Le 8 août 2017, « live in Marciac » samedi 9 février, à 21 heures. absurde (Prayer for Another Day) que les sonorités jazz (Tying
ment recherché par ces électrons ler vers un son entre violoncelle et avec un monument du jazz con- Le dimanche 10 février Up Loose Ends) et latines (Estrella). Sa dernière obsession : dé-
libres que sont Rido Bayonne, hautbois. » Le plus demandé des temporain, Joachim Kühn, né à à Bayonne (Pyrénées- tourner le soft rock estampillé eighties.
Manu Codjia ou Paco Séry. musiciens contemporains ne se Leipzig (Allemagne) en 1944. Ils Atlantiques), avec Michel Portal. Sleeping Volcanoes, dont les paroles célèbrent une fin du
monde imminente, contraste avec une esthétique pop FM
légère façon Roxy Music. Rounder, qui boucle l’album,
ressuscite le blues enfumé du Grateful Dead avec une décon-
traction suprême. p franck colombani

Les métissages africains de Mayra Andrade 1CD Anti/PIAS.

J U N I US M E Y VA N T
Across the Borders
font souffler le vent du large sur Lisbonne Depuis le milieu des années 2010, le
chanteur, guitariste et auteur-composi-
teur islandais Unnar Gísli Sigurmunds-
son enregistre, sous le nom de Junius
La chanteuse cap-verdienne défend en tournée son cinquième album, « Manga », Meyvant, des merveilles de pop soyeuse
qui mêle rythmes électroniques et références à l’ancienne colonie portugaise et délicate teintée de soul à l’ancienne.
Son premier album, en 2016, donnait, par
son titre Floating Harmonies (« harmo-
court-métrage sur la scène électro avec le Cap-Verdien Nelson nies flottantes »), le ton de son univers. Voici Across The Bor-
MUSIQUES DU MONDE « Lisbonne de Lisbonne réalisé par le collectif Freitas, qui joue, entre autres, de ders, publié, comme le précédent, par la petite compagnie pho-

A près plus de dix années


passées à Paris, aire de
lancement de sa carrière
internationale, la chanteuse cap-
verdienne Mayra Andrade a choisi
m’a nourrie
d’une énergie
très forte. Mon
grenoblois Play the Dare Night.
« C’est une ville hyper métisse,
vivant depuis longtemps avec ces
musiques africaines, qui ont pris
un nouvel essor grâce à cette
la kizomba angolaise.
« J’ai pénétré des univers qui
m’ont permis de me dire qu’après
quatre albums où j’avais cette soif
d’identification au Cap-Vert je
nographique islandaise Record Records. Une formation de
cordes, un ensemble de vents, des chœurs, viennent à nou-
veau enrober des mélodies lumineuses, la voix de Junius
Meyvant, à la belle expressivité, dont la légère raucité évoque
par moments celle de Rod Stewart à ses débuts. Si le premier
de s’installer à Lisbonne en 2016.
album ne serait modernité dans le son », confirme pouvais faire maintenant ce que je album avait par endroits quelques poussées appuyées dans les
Elle y a trouvé l’oxygène fonda- absolument pas Mayra Andrade. Un son qui veux, m’affranchir de mon héri- arrangements, Across The Borders, toujours dans cet équilibre
mental pour irriguer son inspira- l’inspire au-delà de Davido et Wiz- tage culturel et familial », dit-elle. entre pop et soul, a gagné en légèreté sans pour autant perdre
tion. « Lisbonne m’a nourrie d’une
le même si j’étais kid, les stars de la pop nigériane Tout en conservant des référen- en intensité musicienne. p s. si
énergie très forte. Mon album ne restée à Paris » qui la faisaient danser quand elle ces à son archipel : le créole cap- 1 CD Records Records.
serait absolument pas le même si marchait, le casque sur les verdien (sur la majorité des
MAYRA ANDRADE
j’étais restée à Paris », estime-t-elle. oreilles, dans les rues d’Accra. titres), les balancements, un ins- L E Y L A M CC A L L A
chanteuse
Vibrant de tubes en puissance et trument (le cavaquinho) ou des Capitalist Blues
d’un son neuf avec des beats Musicienne en fusion thèmes (la saudade, l’émigration, Il y a une dizaine d’années, Leyla McCalla
électro inédits, Manga est le cin- Elle s’est rendue, il y a trois ans, Santiago, cette île vers laquelle on a quitté New York pour La Nouvelle-Or-
quième album de la jeune (34 ans la capitale portugaise, l’acteur dans la capitale du Ghana, pour y revient toujours) qui ne trompent léans. Elle dit y avoir rencontré une
le 13 février) et plus belle voix du angolo-guinéen Miguel Hurst et prendre « une grosse claque » : « Je pas. S’affranchir ne signifie pas musique « vibrante, vivante partout et
Cap-Vert, avec son timbre aux son épouse d’alors, la danseuse et me suis dit : “Ce son-là, j’ai envie faire sécession. p tout le temps ». Le troisième album de la
reflets moirés conjuguant vigueur actrice angolaise Zézé Hurst, dans que ça entre dans ma vie, à travers patrick labesse chanteuse fait écho à ce ressenti et aux
et sensualité. Mayra Andrade a Afro Lisboa (1996), réalisé par ma musique.” Il ne s’agissait pas de couleurs musicales de l’endroit, dont elle
écrit et composé huit des treize Ariel de Bigault. Ce documentaire faire un album d’afrobeat nigérian Manga, 1 CD Sony Music. s’est imprégnée avec gourmandise.
titres de ce disque enregistré entre évoquait les traits métissés de ou ghanéen, mais d’extraire l’es- Concerts le 15 février au Théâtre Pour preuve, la nonchalance de la voix, l’indolence de son
Abidjan et Paris, qui bénéficie de Lisbonne par la présence de sence de ce qui me correspond de la Nacelle, Aubergenville blues irrigué des notes perlées de son banjo (elle n’utilise
l’implication de 2B et Akatché, populations issues des anciennes là-dedans, de cette africanité (Yvelines), le 16 au Festival Roue désormais quasi plus le violoncelle avec lequel on l’a connue),
deux beatmakers notoires du con- colonies africaines du Portugal moderne dont je fais partie. » Waroch, Plescop (Morbihan), les élans alertes de cuivres, de clarinette, de violon
tinent africain. La chanteuse le (Angola, Cap-Vert, Mozambique, A Lisbonne, Mayra Andrade le 19 à La Cigale, Paris, le 9 mars (le groupe King James and the Special Men)…
présente actuellement en tour- Guinée-Bissau, Sao Tomé-et-Prin- s’implique dans différents pro- au Préo, Oberhausbergen Elle n’a pour autant pas oublié son identité créole,
née, avec escale parisienne à La cipe). « L’afrobeat est énorme, jets musicaux avec d’autres artis- (Bas-Rhin), le 28 au Splendid, transmise par ses parents partis d’Haïti, autrefois, et reprend
Cigale le 19 février et passage au l’afrobeat est intense, l’afrobeat est tes. Elle écrit un titre, Reserva Pra Lille, le 6 avril au Festival Chorus, trois chants traditionnels haïtiens. Au final, un joli recueil de
Printemps de Bourges le 20 avril. là, Lisbonne résonne de sons Dois (« Ça a été un tube au Portu- Boulogne-Billancourt (Hauts-de- chansons, certaines révélant une verve piquante, telles que
« Il y a une nouvelle Afrique qui afro », dit en écho, vingt ans plus gal »), avec Branko, des Buraka Seine), le 19 à l’Espace Gérard- The Capital Blues,
est en train de naître à Lisbonne, ce tard, Batida, DJ, producteur, Som Sistema, un groupe fusion- Philipe, Fontenay-sous-Bois Money Is King ou Aleppo (« Bombs are falling in the name
sont les cinq Afrique et le Portu- vidéaste et musicien d’origine nant électro, afro-zouk et kuduro (Val-de-Marne), le 20 of peace… »). p patrick labesse
gal », lançaient en chœur, depuis angolaise dans A Spring in Lisbon, angolais. Un autre, Nha Baby, au Printemps de Bourges. 1CD Jazz Village/PIAS.
culture | 13
0123
DIMANCHE 10 - LUNDI 11 FÉVRIER 2019

Norman Foster
revisite le
Musée Norton
L’architecte anglais a agrandi
et éclairé le site de Palm Beach

Si le bâtiment s’est doté d’une


ARTS nouvelle aile de 5 500 m2, l’archi-

O
keechobee Boulevard, tecte britannique estime avoir à
Cocoanut Row… Des plus de 90 % recyclé l’existant :
« gilets jaunes » sont « Nous avons ajouté, mais aussi re-
déployés aux carre- tiré pour lui donner de la clarté et
fours sur les axes de Palm Beach de la cohérence », explique-t-il.
et West Palm Beach. « C’est à Avec à la clé un jardin de sculptu-
cause de Trump », nous explique- res (Rondinone, West, Léger…) de
t-on. En ce week-end du Super 3 500 m2 en lieu et place de l’an-
Bowl, début février, le président cien parking.
américain a en effet pris ses quar- Malgré ses grands chantiers et
tiers à Mar-a-Lago, sa mégapro- ses projets futuristes d’habitat sur
priété de Floride. Et ce ne sont pas Mars, l’architecte de 83 ans ne Le Musée Norton, autrefois tourné vers la mer, fait aujourd’hui face à la ville et aux voies d’accès. NIGEL YOUNG/FOSTER + PARTNERS
des protestataires, mais les poli- boude pas son plaisir à remanier
ciers locaux qui ont enfilé les ves- des bâtiments historiques avec un
tes routières, embouteillages à la souci aigu du confort des usagers. L’arbre devient aussi paysage pour titule « RAW », pour Recognition of la peintre britannique Jenny Sa- nal, mais il prend une véritable
clé, car la topographie locale se Le lauréat du Pritzker Prize, qui l’intérieur du bâtiment, à travers Art by Woman, et met en tête d’af- ville. « C’est rare qu’un musée envergure nationale, donc inter-
prête peu à ces dispositifs sécuri- s’était déjà prêté à l’exercice avec le une large baie vitrée. Ce nouveau fiche des expositions de femmes consacre son exposition principale nationale, déclare Hope Alswang.
taires : Palm Beach est une île lon- toit de verre du British Museum « protagoniste » des lieux, selon le artistes vivantes. C’est le cas cette à une artiste vivante. J’ai conscience De nombreux collectionneurs, mé-
gue et étroite, seulement reliée ou le Museum of Fine Arts de Bos- terme de l’architecte, vient en duo saison avec Nina Chanel Abney, que si j’existe aujourd’hui, c’est cènes, prêteurs et donateurs vivent
au continent par deux ponts. ton, prépare d’ailleurs la moderni- avec une insolite sculpture : une peintre américaine de 36 ans dont grâce au combat d’innombrables dans le comté, mais nous tenons à
A quelques encablures, côté West sation du Prado. Au Norton, le version XXL du Typewriter Eraser on a pu voir le travail grinçant sur femmes artistes avant moi, le pla- être accessibles à tous », précise-t-
Palm Beach, l’effervescence se changement le plus notoire a con- du couple Claes Oldenburg-Coosje les questions de genre, de discri- fond de verre a été repoussé », elle. Ainsi, une partie du mécénat
concentre au Norton, institution sisté à inverser l’axe du musée, à van Bruggen. Cette gomme pour mination et de rapports racialisés confie l’artiste de 48 ans, dont un finance la gratuité des entrées le
privée ouverte en 1941 par le cou- l’origine tourné vers la mer. Le machine à écrire de 6 mètres de au Palais de Tokyo en 2018. « Les colossal nu féminin est devenu vendredi et le samedi. Ainsi
ple de collectionneurs Ralph et bâtiment fait désormais face à la haut, devenue relique d’un temps artistes femmes sont moins expo- chez Sotheby’s, en octobre dernier, redimensionné, le musée devrait
Elizabeth Norton, et devenu le ville, avec une large façade affi- pré-numérique, est ici dédoublée sées, leurs œuvres ont moins de l’œuvre la plus chère jamais ven- gagner en visibilité, voire devenir
plus important musée de Floride. chant son nom en lettres de néon. par un miroir d’eau. valeur, il faut changer les canons, et due pour une artiste vivante – près un détour obligé des amateurs
Coïncidence : c’est le même archi- Norman Foster a par ailleurs il y a encore du chemin à parcou- de 11 millions d’euros, ce qui reste d’art de la grand-messe annuelle
tecte, Marion Sims Wyeth, qui a doté son musée de deux signes « Du chemin à parcourir » rir ! », affirme Hope Alswang. bien loin du record de 80 millions d’Art Basel Miami, à une centaine
signé le bâtiment Art déco du mu- distinctifs. D’abord un banian, ar- L’œuvre est un des nombreux La première édition de RAW, détenu par David Hockney. de kilomètres de là. p
sée et celui de la « Maison Blanche bre colossal aux racines aériennes dons qui accompagnent la nou- en 2011, avait porté sur le travail de « Nous sommes un musée régio- emmanuelle jardonnet
d’hiver ». Le rapprochement s’ar- planté dans les années 1930. Il se velle dynamique de l’institution et
rête là : personne n’a jamais vu Do- retrouve au premier plan, et la son repositionnement stratégi-
nald Trump au Norton. canopée du bâtiment imaginée que. Si le cœur du musée renferme
Malgré de vastes excroissances par Foster, fronton en métal réflé- toujours les trésors européens
cubiques ajoutées en 2001, le chissant, vient épouser sa courbe. (Brancusi, Picasso, Monet, Gau-
musée était à l’étroit. Il lui fallait guin, Delaunay, Klee…) et améri-
plus grand, mais aussi plus presti- cains (Hopper, O’Keeffe, Stuart Da-
gieux pour être en phase avec ses vis…), ainsi que la collection d’art
ambitions. Une mission confiée à « Je ne voulais chinois ancien des Norton, Hope
l’architecte star Norman Foster. Alswang s’est employée à « ouvrir
« Je ne voulais pas d’un monument,
pas d’un les collections » aux œuvres d’artis-
je voulais un musée qui fonctionne ! monument, tes jeunes, femmes et/ou « de cou-
Et c’est ce que Norman Foster et ses leur », et à mettre la photographie
partenaires ont fait de la façon la
je voulais et l’art contemporain au centre de NOUVEAU
plus belle et efficace », se réjouit, un musée qui la politique d’acquisition et de pro- SPECTACLE
émue, Hope Alswang, la directrice grammation du musée.
des lieux depuis 2010, qui partira à
fonctionne » L’initiative la plus emblémati-
la retraite après la réouverture au HOPE ALSWANG que de la directrice et de sa cura-
public le 9 février. directrice du musée Norton trice en chef, Cheryl Brutvan, s’in-

eut-il
Un meurtre p e ?
Le pavillon et ses promesses être légitim Dmitri Chostakovitch

Une exposition réunit des projets d’extension de l’habitat individuel

pavillonnaire de manière douce, tions spécifiques de leur pro-


EXPOSITION en le faisant évoluer vers des for- priété, l’équipe les a aidés à faire

U n peu partout en Ile-de-


France, des quartiers
sont rasés au profit
d’opérations immobilières. Le
mouvement est puissant. Renché-
mes d’habitat davantage en phase
avec les modes de vie contempo-
rains – mixtes, partagés, intergé-
nérationnels…
L’idée, très gagnant-gagnant, de
naître un projet et les accompa-
gne dans sa mise en œuvre.
Ici, une femme proche de la re-
traite, qui s’attend à une diminu-
tion de ses revenus, envisage de
rissement du coût du logement cette start-up, consiste à exploiter démolir son garage, de construire
dans la capitale, développement les surfaces de jardin excédentai- une surélévation, pour intégrer
spéculatif de l’immobilier dans le res des propriétaires. Au sein deux chambres d’étudiants et des
cadre du Grand Paris, vieillisse- d’une population majoritaire- espaces de vie commune (archi-
ment et paupérisation des pro- ment composée de baby-boo- tecte : Emma Saintonge) ; là, une
priétaires de maisons individuel- meurs à la retraite, nombreux professeure de musique, bientôt
les, rien ou presque ne vient le sont ceux qui aimeraient voir retraitée également, imagine
contrer. Le secteur pavillonnaire dans leur pavillon une ressource transformer sa maison en rési-
en est la première victime. Ciment financière. En les incitant à en re- dence pour musiciens et en cons-
Philippe Dollo, Prague, 2009 - ES : 1-1075037, 1-1075038, 2-1075039, 3-1075040

de la banlieue française, ce tissu programmer les espaces avec le truire une autre pour elle, au fond
urbain, qui représente 80 % de l’es- concours d’un architecte, Iudo de son jardin (architecte Tanya
pace de l’habitat en Ile-de-France, promet de rénover leur bien par Klyne) ; là encore, un couple âgé
est menacé de disparition. Il est au la même occasion, y compris sur qui veut reconfigurer sa propriété
cœur d’une exposition présentée le plan énergétique. autour d’une surélévation, qui
à Paris, au Pavillon de l’Arsenal. permettra d’accueillir des locatai-
Soucieux de préserver ce patri- Huit candidats retenus res, et d’une cour comprenant
moine, qui serait aussi un ferment Lauréate du programme Faire, une cuisine d’été et autres pro-
de cohésion sociale, deux jeunes « accélérateur de projets urbains » grammes collectifs (architectes : DIRECTION MUSICALE OPÉRA BASTILLE OPERADEPARIS.FR
architectes urbanistes, Benjamin soutenu par la Mairie de Paris et le Septembre). Autant de manières INGO METZMACHER DU 6 AVRIL 08 92 89 90 90 (0,35 € TTC/MIN)
Aubry et Erwan Bonduelle, et un Pavillon de l’Arsenal, l’initiative a de réinventer la vie collective, MISE EN SCÈNE
AU 25 AVRIL 2019
ingénieur centralien spécialisé séduit la mairie d’Arcueil (Val-de- mais à une échelle intime. p KRZYSZTOF WARLIKOWSKI
dans l’immobilier, Yves Lesteven, Marne), qui en a fait la publicité, et isabelle regnier CHEF DES CHŒURS
ont conçu le projet Iudo. L’idée les candidats se sont bousculés. JOSÉ LUIS BASSO
consiste à s’allier avec les proprié- Huit d’entre eux ont été retenus. Transformations pavillonnaires. ORCHESTRE ET CHŒURS
taires désireux de valoriser leur Les projets de transformation de Pavillon de l’Arsenal, 21, bd DE L’OPÉRA NATIONAL
bien et d’en tirer une source de re- leurs pavillons sont présentés Morland, Paris 4e. Du mardi au DE PARIS
venu pour les aider à le transfor- dans l’exposition. Selon les be- dimanche de 11 heures à 19 heures.
mer. Il s’agit de densifier ce tissu soins de chacun, les configura- Entrée libre. Jusqu’au 10 février.
14 | télévision DIMANCHE 10 - LUNDI 11 FÉVRIER 2019
0123

Popote à la maison VOS


SOIRÉES
Paris Première propose une nouvelle TÉLÉ
émission dans une maison où chaque étage DI MA N C HE 10 FÉV R IE R
réserve des surprises aux papilles d’un invité, TF1
21.00 Babysitting
Cyril Lignac pour cet épisode Film de Nicolas Benamou et Philippe
Lacheau. Avec Alice David, Vincent
Desagnat (Fr., 2014, 110 min).
France 2
PARIS PREMIÈRE de « Top Chef ») ; faire la diffé- 21.05 Night and Day
DIMANCHE 10 - 12 H 00 rence entre une shepherd’s pie Film de James Mangold.
MAGAZINE britannique et un hachis par- Avec Tom Cruise, Cameron Diaz
mentier français ; accorder (EU, 2010, 110 min).

S
i vous non plus, chaque l’usage d’une râpe au produit qui France 3
dimanche sur Paris Pre- lui correspond ; confectionner 21.00 Inspecteur Barnaby
mière, ne ratez pas un un sandwich au homard à la Série. Avec Neil Dudgeon (RU, 2017).
seul épisode du maga- manière du gagnant – français – Canal+
zine « Très très bon » de François- du concours international du 21.00 Football
Régis Gaudry, vous ne serez meilleur lobster roll, etc. Nice-Lyon
pas déçu (ou peut-être seulement Cyril Lignac est le premier in- 24e journée de Ligue 1.
un peu – nous y reviendrons plus vité de ce nouveau programme. France 5
bas) par la déclinaison que le jour- On le voit certes déjà beaucoup à 20.55 Le Paris
naliste gastronomique en pro- la télévision – sur M6, groupe Cyril Lignac et Francois-Régis Gaudry. JEAN PHILIPPE ROBIN/PARIS PREMIERE des grandes brasseries
pose avec « Maison Très très audiovisuel auquel appartient Documentaire d’Elise Joseph
bon », dont le premier numéro Paris Première –, mais il demeure (Fr., 2018, 50 min).
est dévoilé dimanche 10 février. diablement sympathique et rage du fil de fromage fondu corrigeront ces défauts. Notons son, Mina Soundiram, Gwilherm Arte
Ce « tiré à part » a vocation, « bon client » de ce genre de pro- le plus long : Gaudry a l’art de la qu’Alain Passard, le chef triple- de Cerval et l’inénarrable Fré- 20.55 Terminator 2 :
non à remplacer le rendez-vous gramme. Et il se tire avec un qua- gaudriole lexicale, mais là, ça fait ment étoilé du restaurant pari- dérick Ernestine Grasser Hermé, le jugement dernier
hebdomadaire avec Gaudry et si-sans-faute de ces épreuves, bouche-trou. sien L’Arpège, qu’on ne voit alias FeGH, trublion arrivé, Film de James Cameron.
sa troupe de chroniqueurs bo- sauf quand il s’agit de dire correc- Autant « Très très bon » est res- jamais dans les émissions culi- comme le précédent, dans « Très Avec Arnold Schwarzenegger
bos mais très avisés, mais à le tement l’imprononçable « Wor- serré, vif, spirituel (et paraît trop naires télévisées – sauf dans le très bon » cette saison, et qui y (EU/Fr., 1991, 135 min).
compléter occasionnellement cestershire sauce »… court), autant « Maison Très très portrait qui est fait de lui dans dispense l’art du « geste parfait ». M6
par une émission plus longue et bon », qui dure un peu plus d’une la série documentaire « Chef’s Elle est drôle, grande gueule, joue 21.00 Zone interdite
différente : un invité est reçu dans Un sentiment de déjà-vu heure, manque parfois de subs- Table » de Netflix – est présent le la cougar un peu foutraque, et Vivre et travailler
une demeure – qui a tout d’une Une petite mais instructive tance, de nerf (et semble trop temps d’une séquence (le plat on lui doit l’un des premiers livres sur une île au soleil
ancienne maison de passe de ca- séquence pédagogique, présen- long). On avouera aussi un que doit reconnaître Lignac dans de cuisine trash gastronomique, Magazine présenté
tégorie supérieure relookée par tée par Aurore Vincenti, explique sentiment de déjà-vu et de ré- le noir est son fameux tartare de Délices d’initiés (Noesis, 1999). par Ophélie Meunier.
Elle Déco – et est soumis, dans certains termes nébuleux : on ap- chauffé (les séquences de recon- betterave en trompe-l’œil). Il fut Respect ! p
chaque pièce, à une épreuve. prendra ainsi le lien sémantique naissance de vin à l’aveugle). le maître de ce dernier – qui ne lui renaud machart
Parmi celles-ci, reconnaître entre un haricot de mouton et Mais on est persuadé que les ressemble en rien, mais lui garde LU N DI 1 1 FÉV R IE R
un plat dans le noir (la séquence, une célèbre purée montée au fro- prochains épisodes – qui de- une touchante affection. Maison Très très bon, présenté TF1
dite « La boîte noire », est mage… On aurait pu en revanche vraient convier des personnalités On retrouve les chroniqueurs par François-Régis Gaudry 21.00 Sam
familière aux téléspectateurs se passer du concours de mesu- autres que des chefs de cuisine – habituels de Gaudry, Elvira Mas- (Fr., 2018, 68 min.) Série. Avec Fred Testot (Fr., 2018).
France 2
21.05 Zone blanche
Série. Avec Suliane Brahim,
Laurent Capelutto (Fr./Bel., 2018).

Arnold Schwarzenegger, la vie rêvée du Terminator France 3


21.00 L’Homme
qu’on aimait trop
Pour les cinquante ans de carrière de l’acteur, un documentaire retrace sa trajectoire hors norme Film d’André Téchiné.
Avec Catherine Deneuve,
Guillaume Canet (Fr., 2014, 120 min).
Canal+
ARTE aujourd’hui à ceux qui continuent « made in Hollywood », celui d’un une des stars majeures des block- (2003-2011). Riche en archives et 21.00 Engrenages
DIMANCHE 10 - 23 H 10 de douter de lui. homme parti de rien et qui finira busters les plus rentables des interviews détonantes, ce docu- Série. Avec Caroline Proust, Thierry
DOCUMENTAIRE Il ne faut pas taquiner la bête : par conquérir l’Amérique, Arnold années 1980, par exemple Conan mentaire va au-delà du portrait Godard, Audrey Fleurot (Fr., 2018).
Arnold Schwarzenegger est revan- Schwarzenegger a toujours su qu’il le barbare (John Milius, 1982) ou hagiographique. Il propose une France 5

Q ui aurait pu croire que


cet homme bodybuildé
venu d’un petit village
proche de la Slovénie al-
lait marquer le cinéma et la politi-
chard. Les mauvaises langues qui
ont moqué sa silhouette hors
norme et son accent n’ont pas su
cerner sa personnalité atypique.
Après un demi-siècle en haut de
deviendrait le plus grand body-
builder, puis le plus grand acteur.

Parcours superprotéiné
Cette confiance absolue en son
Predator (John McTiernan, 1987).
Mais c’est son rôle de robot tueur
venu du futur dans Terminator (Ja-
mes Cameron, 1984) qui va ins-
crire « Schwarzy » dans la culture
théorie. Comme le Terminator,
Schwarzenegger est l’homme du
futur, hyperconscient de son
image et de son corps, à moitié
cyborg puisqu’il est sans cesse
20.50 Elles… les filles du Plessis
Téléfilm de Bénédicte Delmas.
Avec Sandrine Bonnaire
(Fr., 2015, 93 min).
Arte
que des Etats-Unis ? « On a dit de l’affiche, « Schwarzy » incarne tou- destin, que ses contempteurs ont populaire. Pour ses cinquante ans connecté. Intéressant. p 20.55 Les Noces rouges
moi que mon nom est imprononça- jours « le rêve américain en cuir et appelée de l’arrogance, lui a per- de carrière, le documentaire La mustapha kessous Film de Claude Chabrol.
ble, que je ne parle pas bien anglais, en os » comme il le dit, n’hésitant mis de connaître une ascension Fabrique d’Arnold Schwarzenegger, Avec Michel Piccoli,
que mon corps est trop développé ; pas à rappeler que plus personne vertigineuse. Après avoir rem- proposé par Arte, retrace son par- La Fabrique d’Arnold Stéphane Audran (Fr., 1973, 95 min).
et vous savez ce qui s’est passé : je ne se trompe au moment de pro- porté cinq titres de « Mister Uni- cours superprotéiné, de son en- Schwarzenegger, de Jérôme M6
suis devenu l’acteur le mieux payé noncer son nom de famille. Si sa vers » (le premier à 21 ans), il s’est fance en Autriche à son élection au Momcilovic et Camille Juza 21.00 Mariés au premier regard
du monde », réplique-t-il encore vie ressemble à un scénario imposé sur grand écran comme poste de gouverneur de Californie (Fr., 2018, 51 min). Télé-réalité.

0123 est édité par la Société éditrice


SUDOKU
HORIZONTALEMENT du « Monde » SA. Durée de la société : 99 ans à
compter du 15 décembre 2000.
I. Ne laissera personne dans l’indiffé- Capital social : 124.610.348,70 ¤.
GRILLE N° 19 - 035
PAR PHILIPPE DUPUIS
rence. II. Au bout de la réduction. N°19-035 Actionnaire principal : Le Monde Libre (SCS).
Rédaction 80, boulevard Auguste-Blanqui,
Ancêtre des Carolingiens. III. Posses- 75707 Paris Cedex 13 Tél. : 01-57-28-20-00
1 9 3 2 5 8 4 6 7
sif. Se débrouille pour ne pas laisser Abonnements par téléphone : de France 3289
6 5 8 9 4 7 1 3 2 (Service 0,30 ¤/min + prix appel) ; de l’étranger :
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 de traces après son passage. IV. Passe 7 2 4 3 6 1 8 5 9 (33) 1-76-26-32-89 ; par courrier électronique :
I durement à l’attaque. En rêve. 3 7 6 4 1 9 7 3 5 6 2 8 abojournalpapier@lemonde.fr.
3 8 7 4 2 6 9 1 5 Tarif 1 an : France métropolitaine : 399 ¤
V. Rejette le vrai. Rehaussait joliment.
II VI. Droit pour tracer. Fait discrète-
4 3 5 6 2 8 1 9 3 7 4 Courrier des lecteurs
blog : http://mediateur.blog.lemonde.fr/ ;
2 3 1 5 8 4 7 9 6

ment appel. Vieille armée. VII. Rete- 9 4 5 6 7 3 2 8 1 Par courrier électronique :


III 7 9 8 7 6 1 9 2 5 4 3 courrier-des-lecteurs@lemonde.fr
nue par les fonds. Migration saison- Médiateur : mediateur@lemonde.fr
IV nière à la montagne. VIII. Aussi vieux. 9 4 6 Expert Internet : site d’information : www.lemonde.fr ;
Finances : http://finance.lemonde.fr ;
Tache de lumière. Bon conducteur Complétez toute la
V grille avec des chiffres
8 5 Emploi : www.talents.fr/
IX. Rassemblé. Nettoyer les noix. X. & Immobilier : http://immo.lemonde.fr
allant de 1 à 9. Documentation : http ://archives.lemonde.fr
VI
&&&&&&&&&&&&… 6 9 Chaque chiffre ne doit Collection : Le Monde sur CD-ROM :
VERTICALEMENT être utilisé qu’une CEDROM-SNI 01-44-82-66-40
VII 9 3 6 1 5 seule fois par ligne, Le Monde sur microfilms : 03-88-04-28-60
1. Revue dans le détail. 2. Pourront
VIII donc prendre un nouveau départ. 7 4 1 2 8 par colonne et par
carré de neuf cases.
La reproduction de tout article est interdite
sans l’accord de l’administration. Commission
3. Bien dégagée. Pour durer, il faudra Réalisé par Yan Georget (https://about.me/yangeorget) paritaire des publications et agences de presse
n° 0722 C 81975 ISSN 0395-2037
IX le tenir. 4. Préposition. Se récolte aus-
si sur le pare-brise. 5. Rétrécissement
X
à l’intérieur. Finir à la fin. 6. Rayés en Connaître les religions pour comprendre le monde
DES RELIGIONS

surface. 7. S’en prennent aux assises. Présidente :


Dans une faible mesure. 8. De plus Laurence Bonicalzi Bridier PRINTED IN FRANCE
SOLUTION DE LA GRILLE N° 19 - 034 80, bd Auguste-Blanqui,
en plus sélectif. Tout à fait insuppor- 75707 PARIS CEDEX 13
HORIZONTALEMENT I. Probabiliste. II. Lamanage. Aix. III. Itou. Unifiée. table. 9. N’a encore jamais circulé. Tél : 01-57-28-39-00
Fax : 01-57-28-39-26
IV. Si. DVD. Na. Dc. V. Sobriété. Ber. VI. Ecourte. Vise. VII. Mince. Naïf. Peut tomber d’un coup. 10. Agréable
QUEL AVENIR
L’Imprimerie, 79 rue de Roissy,
en bouche. L’Oncle d’Harriet Stowe.
POUR L’ISLAM EN FRANCE ? 93290 Tremblay-en-France
VIII. En. Ouvrira. IX. Néréis. Aidai. X. Tressaillent.
QUEL AVENIR POUR Un magazine de 84 pages - 6,90€ Toulouse (Occitane Imprimerie)
Cœur de sultan. 11. Il est dans les Montpellier (« Midi Libre »)
VERTICALEMENT 1. Plissement. 2. Ratiociner. 3. Omo. Bon. Ré. 4. Bau- L’ISLAM EN FRANCE ? Chez votre marchand de journaux
flots, elle est dans l’espace. Prise en Avec les analyses d’Abdennour Bidar, Tareq Oubrou, Hakim El Karoui,
Origine du papier : France. Taux de fibres recyclées : 100 %.
druches. 5. An. Vire. Is. 6. Baudet. Osa. 7. IGN. Ténu. 8. Leine. Aval. 9. Fa. Gérard Davet et Fabrice Lhomme, Marwan Muhammad...
et sur Lemondedesreligions.fr Ce journal est imprimé sur un papier UPM issu de forêts gérées
bouche. 12. Facilitent les change- CONVICTIONS
FRÉDÉRIC
GRAND ENTRETIEN
FRANZ-OLIVIER
MAÎTRE DE SAGESSE
HUGO
Viril. 10. Saï. Bifide. 11. Tièdes. Ran. 12. Exécrerait. LENOIR GIESBERT PRATT durablement, porteur de l’Ecolabel européen sous le N°FI/37/001.
ments de niveaux. Eutrophisation : PTot = 0.009 kg/tonne de papier
0123
DIMANCHE 10 - LUNDI 11 FÉVRIER 2019 rencontre | 15

Mika « A l’école,
j’étais un extraterrestre »
A uteur-compositeur et interprète d’une
pop euphorisante, Mika a vendu plus
de 10 millions de disques dans le
monde depuis le succès de son premier album,
Life in Cartoon Motion. Le chanteur libano-
tériau. Avec l’argent que je gagnais comme ser-
veur, et l’aide des autres élèves, j’ai fait des ma-
quettes de chansons pop. La voix sur Happy
Ending, par exemple, c’est celle d’Ida Falk-Win-
land, qui est devenue une grande chanteuse
américain, âgé de 35 ans, sera de nouveau, à d’opéra. J’écrivais, j’écrivais, j’écrivais. J’ai com-
partir du 9 février, l’un des jurés de l’émission mencé à enregistrer des chansons dès 11 ans.
« The Voice », sur TF1. En échange de musiques que je créais pour la
pub, je demandais des heures de studio d’enre-
Je ne serais pas arrivé là si… gistrement. Après, je faisais le tour des bureaux
Si je n’avais pas été somnambule. La nuit, de de Sony, d’EMI, de Warner, avec mon « ghetto-
mes 7 ans jusqu’au début de l’adolescence, je blaster » [radiocassette des années 1970-1980 cé-
déplaçais les meubles de l’appartement. Je sor- lèbre pour sa a taille démesurée]. Je passais mes
tais même dans la rue sans que mes parents chansons à la secrétaire, qui n’avait aucune
s’en aperçoivent. Une fois, les éboueurs m’ont idée de quoi en faire et m’envoyait vers une
ramené en pyjama et en chaussettes. Ma mère autre secrétaire, et je grimpais tous les étages
a fini par bloquer la porte de ma chambre. Ce comme ça. Il y avait toujours un moment où je
somnambulisme, c’était de la magie dans mon recevais une lettre de refus du label, avec un
quotidien. Ne pas tout contrôler, laisser l’in- logo à côté de mon nom. J’étais fier, j’existais !
conscient me diriger sans penser aux consé-
quences, c’est comme ça que je suis devenu la Après tous ces refus, comment
personne et l’artiste que je suis. Etre incons- votre carrière a-t-elle pu démarrer ?
cient, c’est indispensable à ma survie. Comme personne ne voulait me signer, je
suis revenu dans l’atelier principal : la maison.
Avant d’être Mika, vous êtes né Michael Ma mère m’a fait des habits, j’ai changé le
Holbrook Penniman, en 1983, au Liban, « C » de Mica en « K » pour que ce soit plus fort,
dans une famille chrétienne maronite on a dessiné une pochette et un logo avec ma
contrainte de se réfugier en France sœur Yasmine, on a pris des photos avec
un an plus tard pour fuir la guerre… l’Olympus de ma mère, je me suis interviewé
La vie quotidienne à Beyrouth était devenue moi-même, on a mis tout ça dans une grosse
très difficile et dangereuse. Une nuit, la moitié boîte en carton noire, entourée d’un ruban
de l’appartement avait été détruite par un rouge, comme si c’était un coffret collector de
bombardement. Ma mère est libano-syrienne disque. Je l’ai envoyé aux majors. Ça n’a pas
mais mon père est américain, né à Jérusalem, pris tout de suite. Mais le patron d’Universal
élevé au Caire, à Washington, à Londres… Mika, en en Angleterre a fini par me donner rendez-
Ils ont pu partir pour Chypre, puis ont choisi novembre vous dans un hôtel. Il m’a demandé de me
Paris. Il y avait un lien avec le Liban. Ma mère 2018, à Paris. mettre au piano et de chanter. Une heure et
avait appris le français. B. DECOIN/BUREAU 233 demie après, il me faisait une offre. Mon pre-
mier single, Grace Kelly, est une chanson de
Quel souvenir gardez-vous rage contre tous ces gens de l’industrie musi-
de vos années parisiennes ? cale qui ne voulaient pas de moi.
Celui d’une enfance très joyeuse. On habitait
dans le 16e arrondissement, square Lamartine, Sorti en 2007, votre premier album, « Life
mon père avait un très bon job dans la finance, in Cartoon Motion », se vend à 7 millions
je fréquentais une petite école privée, le d’exemplaires dans le monde, dont plus
cours Victor-Hugo. A la maison, c’était Paris- de 1 million en France. Et vous vous
Beyrouth. La nourriture était franco-arabe. JE NE SERAIS PAS ARRIVÉ LÀ SI… « Le Monde » retrouvez au Parc des Princes devant
Beaucoup de gens attendaient chez nous la fin classe, ma sœur Paloma entende la maîtresse 50 000 spectateurs, en juillet 2008.
de la guerre. Le temps était un peu suspendu. interroge une personnalité me parler. Mon père est venu, a répété à l’ensei- Comment vivez-vous ce succès fulgurant ?
Ma mère confectionnait des habits pour en- gnante les propos qu’elle m’avait tenus et Je chante, je me fiche du reste. Je continue à
fants. Son atelier, c’était la salle à manger et le sa- en partant d’un moment elle s’est évanouie. J’ai été renvoyé par le direc- faire mon job de chanteur que j’ai commencé
lon. Comme elle avait beaucoup de commandes teur. Je suis rentré en sautillant et en chantant jeune, avec la même équipe, la famille et
des grands magasins, on entendait le bruit des décisif de son existence. « La sorcière est morte ! » J’avais en tête les amis. J’ai moins peur au Parc des Prin-
machines à coudre même la nuit. On avait le l’image de la méchante sorcière du Magicien ces qu’à l’opéra : là c’est ma propre musique,
droit de l’accompagner dans le Sentier choisir Cette semaine, le chanteur d’Oz qui fond à cause de l’eau. c’est une fête !
des tissus pour nos vêtements qu’elle faisait el-
le-même. Mes shorts, mes chemises, mes libano-américain évoque Qu’avez-vous fait de vos journées pendant Votre dernier album, « No Place in
nœuds papillon étaient une manière de m’ex- cette période où vous étiez déscolarisé ? Heaven » (disque de platine en France),
primer, de m’amuser. A Noël, on devait fabri- ses traumatismes d’enfance J’allais au parc avec trois dames, espagnole, li- date de 2015. Sortirez-vous votre
quer nous-mêmes les cadeaux, et ne surtout banaise, marocaine, qui passaient leur temps à cinquième album cette année ?
pas les acheter – de toute façon, on n’avait pas la maison à boire du thé et à chanter. Ensuite, Oui. J’ai mis une année de plus que les fois
d’argent de poche. Créer, c’était normal, c’était la ma mère a fait venir un professeur de piano précédentes à le confectionner. J’écris mes
vie. Et la musique faisait partie de ça. rouge. Je ne pardonnerai jamais à un système tout juste arrivé de Russie. Il parlait peu et sen- textes, mes musiques, je coproduis, réalise les
qui permet ça. Cette invasion dans ce qui est tait cette sueur qui arrive après des heures de posters avec ma sœur, tout est artisanal. L’in-
Justement, comment ce goût sacré, la maison. Cette punition injustifiée… piano. Quand il a réalisé que je ne pouvais pas dustrie de la musique a beaucoup changé cette
pour la musique est-il né ? lire les notes, son visage a changé. La semaine dernière décennie, avec les tendances urbai-
J’avais des cours de piano avec des sœurs Comment vos parents on-ils réagi ? suivante, il a envoyé sa femme en remplace- nes. Plus que jamais, ce que je dois faire, c’est
jumelles, un peu vieilles, qui mangeaient Mon père était de plus en plus silencieux. ment. Une chanteuse d’opéra qui semblait sor- suivre mes envies, travailler dans la mélodie,
constamment des gâteaux. Elles s’asseyaient Ma mère, extrêmement déterminée. Un soir, ¶ tir des années 1920, avec son col brodé haut. Elle raconter des histoires à ma manière, avec
de chaque côté de moi, l’une s’occupait de la on s’est entassés dans la Toyota Previa et on The Voice, saison 8, était censée me donner des cours de piano, des images, des personnages, des couleurs.
main droite, l’autre de la main gauche. Tout al- est partis à Londres. On a atterri dans un les samedis soir mais elle n’en jouait pas vraiment. Elle a com- Des histoires de temps en temps féeriques,
lait bien, je lisais la musique, je commençais à bed & breakfast. C’était censé être pour deux à 21 heures sur TF1, mencé à chanter la mélodie, j’ai chanté avec elle. de temps en temps extrêmement sombres,
jouer… Et surtout, il y avait de la musique du semaines, on est restés deux ans. Quand à partir du 9 février. Les mélodies se sont compliquées, c’est devenu sales, douloureuses… Créer un monde dans
matin au soir, dans cet appartement, où la vie mon père ne gagnait pas assez de sous, ma du Schubert, du Brahms, du Britten. Trois mois lequel se perdre durant une heure trente.
était très intense. Ma mère, les couturières, tout mère travaillait en cuisine. plus tard, j’avais mon premier job. A 9 ans, j’étais
le monde chantait sur Nina Simone, Bob Dylan, choriste à l’Opéra royal, dans Die Frau ohne Vous êtes l’un des jurés de l’émission
Joan Baez, Georges Moustaki, Jean Ferrat, A 8 ans, vous avez commencé Schatten, de Richard Strauss. Le théâtre ! Covent « The Voice » depuis 2014. Que vous
Gainsbourg, les Rolling Stones, Fairouz, Oum à fréquenter les cours élémentaires Garden ! Cette boîte géante magique, rouge, apporte la télévision ?
Kalthoum… La musique est devenue pour moi du Lycée français de Londres. Et vous dorée, où l’on chante, où les gens ne travaillent Cette manière de parler de musique me
une évidence. J’avais des mallettes remplies de y avez été victime d’un harcèlement pas dans une banque, ne vont pas à l’école, ils plaît, comme dans un pub quand on discute
cassettes que j’enregistrais, je me faisais des dont vous avez témoigné fin 2018, lors montent sur scène et la vie passe rapidement. entre copains de ce qu’on écoute. Ça m’inté-
« playlists » classées par émotion et par couleur de la journée nationale contre ce fléau… J’ai décidé que c’était ce que je voulais faire. resse, aussi, de développer le potentiel de
– parce que, la musique, je la « sentais » rouge J’ai eu des problèmes parce que, d’un coup, je quelqu’un pendant une période courte et in-
ou verte. Quand les choses ont mal tourné, le suis devenu dyslexique. J’ai oublié le solfège, et Mais vous avez bien dû reprendre l’école, tense. Si ce genre d’émission avait existé
volume de la musique a augmenté à la maison. même comment lire et écrire. Parti ! Je parlais au bout de quelques mois ? quand je cherchais à percer, ça aurait été une
anglais avec un accent parisien. J’étais habillé Oui parce que les enfants d’une petite école option. Mais je ne suis pas sûr que je m’en se-
Qu’est-il arrivé ? avec mes shorts roses, mes salopettes à pois voisine de la maison me voyaient jouer tous les rais bien sorti. Dans toutes les auditions que
Mon père a été envoyé par sa banque en jaunes, mon nœud pap dans le même tissu. jours dans le jardin avec mes deux lapins, m’en- je passais, j’étais toujours parmi les premiers
voyage d’affaires, au Koweït. Il s’est trouvé pris A Paris, on me prenait en photo quand j’ac- tendaient chanter. Ils sont allés se plaindre à éjectés. Je suis assez nul pour interpréter les
dans l’invasion du Koweït par Saddam Hussein, compagnais ma mère dans les défilés de mode. leur directeur. C’était inacceptable que je ne chansons des autres.
pendant la première guerre du Golfe, et a été re- Là, j’étais un extraterrestre ! Une prof qui por- fasse que jouer ! Le directeur m’a demandé
tenu à l’ambassade américaine pendant huit tait toujours un manteau violet et un petit cha- d’épeler des mots, il a vu que j’avais beaucoup Votre grand-père maternel syrien
mois. Nous n’avions pas de contact, juste un peau noir m’a choisi, avec deux autres élèves, de problèmes. J’ai repris l’école, mais ma mère a a émigré aux Etats-Unis en 1918,
fax de temps en temps. La stabilité qu’on con- comme victimes de sa rage. Elle me faisait négocié un arrangement, et j’ai bénéficié d’une vos parents sont venus avec vous
naissait avec mes sœurs s’est alors écroulée. grimper sur une chaise et elle m’humiliait, me grande tolérance pour continuer la musique. du Liban… Quel regard portez-vous
Quand mon père est revenu, barbu, amaigri, disant devant tout le monde que j’étais stu- sur le sort des réfugiés syriens qui tentent
ses yeux étaient différents. On ne l’a plus ap- pide, paresseux, que tout ce que je voulais Jeune homme, vous avez été admis de gagner l’Europe ?
pelé « papa » mais « Mike », je ne sais pas pour- c’était jouer – heureusement, je n’ai pas au Royal College of Music. Comment C’est l’histoire humaine la plus importante
quoi. Après le traumatisme qu’il avait vécu, il a changé ! Elle écrivait d’atroces poèmes sur êtes-vous finalement passé du chant de notre temps. Voir que ces êtres humains
eu du mal, il a été licencié. On a tout perdu. J’ai nous que les autres élèves devaient réciter. J’ai lyrique à la pop music ? sont réduits à des statistiques me dérange
appris à gérer les huissiers : quand ils sonnent, arrêté de parler, je voulais devenir invisible, ne Le Royal College, c’était un rêve. La cacopho- énormément. Je ne connais personne qui
dire qu’il n’y a pas d’adultes à la maison, qu’on plus être là. A la maison non plus, je ne parlais nie qui y régnait me faisait penser au salon de s’abstiendrait de tendre la main si quelqu’un
ne peut pas ouvrir parce qu’on ne les connaît presque plus, je n’écoutais plus de musique. ma mère, à Paris. Mais j’ai compris que je se noyait devant lui. C’est pourtant ce que font
pas. Mais à la quatrième visite, je les ai vus tout Mes parents ne comprenaient pas. Jusqu’à n’étais pas aussi fort que les autres chanteurs les politiques avec leurs mots. p
prendre chez nous, moi assis sur le canapé ce qu’un jour, en rapportant mon sac dans la lyriques. Je devais donc écrire mon propre ma- propos recueillis par pascale krémer
16 |
DÉBATS & ANALYSES
0123
DIMANCHE 10 - LUNDI 11 FÉVRIER 2019

« L’image de la France en Italie est ambivalente »


Pour l’historienne Marie-Anne Matard-Bonucci, la crise
diplomatique actuelle s’inscrit dans une histoire des relations
entre les deux pays souvent conflictuelle et reflète les rapports
compliqués que l’Italie entretient avec son propre passé

Entretien les fascistes italiens ont aussi des vi-


sées sur les anciens comtés de Savoie
et de Nice, qui se concrétisent pendant

M arie-Anne Matard-Bonucci,
ancien membre de l’Ecole
française de Rome, mem-
bre de l’Institut universitaire de France
est professeure à Paris-VIII et cher-
la seconde guerre mondiale. Inverse-
ment, le rattachement à la France de
Tende et de la Brigue en 1947 a été très
mal vécu par les Italiens. Il existe donc
une histoire des tensions franco-ita-
cheuse à l’Institut d’histoire du temps liennes liées à des enjeux frontaliers et
présent. Spécialiste de l’Italie contem- à la rivalité coloniale.
poraine, des fascismes, et de l’antisé-
mitisme, elle est l’auteure notamment Quel lien peut-on établir entre cette
de L’Italie fasciste et la persécution des histoire ponctuée de tensions et
juifs (PUF, 2012), Totalitarisme fasciste la crise diplomatique actuelle ?
(CNRS, 2018). Elle est coresponsable du L’image de la France en Italie est am-
Groupe de recherches sur l’Italie con- bivalente. Certes, il y a un sentiment de
temporaine, avec Marc Lazar, au Cen- grande proximité. La France a appuyé le
tre d’histoire de Sciences Po. Elle re- processus unitaire, malgré la question
vient que l’escalade des tensions entre épineuse du Vatican. La France a sou-
la France et l’Italie depuis quelques vent été vue comme une terre d’accueil
mois, jusqu’au plus récent : le rappel de par les Italiens lors des périodes de ré-
l’ambassadeur français jeudi 7 février. pression, en particulier au moment du
fascisme. Mais les Français sont aussi
Quel rôle historique les conflits et perçus comme un peuple arrogant,
les crises diplomatiques ont-ils joué donneur de leçons par une partie des France avait refusé, par le passé, d’extra- actuel. Autour de l’immigration, princi- sont menacés par l’extrême droite. Il rè-
dans les relations franco-italiennes ? Italiens. C’est encore le cas aujourd’hui. der ces militants. Nous avons du mal à pal « fonds de commerce » de Salvini à gne un climat inquiétant dans la Pénin-
En dépit d’une grande proximité cul- Dans l’autre sens, il ne faut pas non plus imaginer à quel point la mémoire du des fins de politique intérieure, se joue sule. Or le gouvernement aggrave ces
turelle entre les « sœurs latines », la re- oublier la rancœur des Français à terrorisme et des années de plomb est aussi une question de posture : l’Italie tensions par les signes de complaisance
lation franco-italienne a été jalonnée l’égard des Italiens qui ont gardé long- encore douloureuse en Italie. veut montrer qu’elle peut tenir tête aux qu’il émet à l’égard du fascisme.
de crises. Dès la fin du XIXe siècle, des temps le souvenir du « coup de poi- puissances européennes. Ajoutons que Cependant, il ne faut pas oublier que
tensions importantes apparaissent. A gnard dans le dos » de l’attaque du La relation franco-italienne est sur la question des migrants, l’Italie a l’Italie est un des pays d’Europe qui
partir de 1888, les deux pays se livrent 10 juin 1940. En revanche, la mémoire aussi une histoire d’immigration. été laissée seule par l’Union euro- envoie le plus d’élèves visiter le camp
une guerre douanière pour une di- de l’occupation italienne du sud-est de En quoi celle-ci a-t-elle pu façonner péenne et qu’elle a aussi subi les réper- d’Auschwitz. Le 27 janvier 1945, jour de
zaine d’années. A la même époque, des la France est celle d’une présence les représentations réciproques, cussions de la situation en Libye, après la libération du camp, est devenu pour
rivalités coloniales émergent entre la moins traumatisante que celle l’occu- voire la formation de stéréotypes ? une intervention qu’elle désapprouvait. l’Italie une date mémorielle très impor-
France et l’Italie. Elles se concentrent pation allemande. Cette relation ambi- C’est à la fin du XIXe siècle que com- tante. Mais on peut aussi parler d’Aus-
sur la Tunisie, le traité du Bardo de 1881 valente a donc parfois été instrumenta- mence l’émigration de masse vers la Les critiques de Luigi Di Maio, chwitz sans mettre en cause la respon-
qui établit la domination française sur lisée à des fins de politique intérieure : France. Pendant longtemps, les Italiens dirigeant du Mouvement 5 étoiles sabilité historique des Italiens dans la
le pays n’étant jamais véritablement je pense que c’est le cas aujourd’hui. sont la principale communauté étran- et vice-président du conseil, à Shoah. La genèse des lois raciales en Ita-
accepté par l’Italie. Un statut particu- gère sur le sol national français. Cette l’égard du colonialisme français, ne lie date de 1938. Celles-ci furent édictées
lier des Italiens nés en Tunisie, grâce Les tensions franco-italiennes diaspora est le premier foyer d’italia- révèlent-elles pas une forme d’am- par le gouvernement fasciste sans in-
auquel ils conservent leur nationalité prennent-elles racine dans l’his- nité en Europe. On recense environ nésie historique ? jonction de l’Allemagne.
d’origine, contribue à entretenir, dans toire plus récente d’après-guerre ? 900 000 Italiens dans l’Hexagone dans Elles constituent une instrumentali-
la Péninsule, l’espoir de s’emparer un Oui. Récemment la demande d’extra- les années 1930. Après la Grande Dé- sation du passé colonial français, alors Assiste-t-on dès lors au retour
jour de ce territoire. dition de Cesare Battisti, ancien mili- pression et la seconde guerre mon- qu’il y a chez les Italiens une forme de d’une politique étrangère italienne
Plus tard, une autre crise illustre l’im- tant des Prolétaires armés pour le com- diale, ils ne sont plus que 500 000. Par refoulement de leur propre passé colo- fondée sur la violence ?
portance de la question coloniale dans munisme (PAC), condamné pour homi- la suite, on enregistre des retours au nial et des crimes de masses perpétrés De manière générale, la montée des
les relations entre les deux pays : cide en Italie, a été l’occasion de rappe- pays dans le contexte de croissance en Libye comme en Ethiopie. Le mythe nationalismes, en Italie comme ail-
en 1935, alors que Pierre Laval était mi- ler un contentieux ancien sur la économique des « trente glorieuses ». du bravo Italiano, d’un Italien qui se- leurs, favorise un climat de violence.
nistre des affaires étrangères, Musso- question des militants d’extrême gau- Cette immigration crée de nombreux rait par nature humaniste, est toujours Berlusconi a contribué à bousculer les
lini a cru, ou feint de croire, qu’il avait che italiens exilés en France. Les Ita- liens : professionnels, amicaux, fami- très présent en dépit des avancées de la usages traditionnels d’une diplomatie
carte blanche pour conquérir l’Ethio- liens n’ont jamais compris pourquoi la liaux. Naissent ainsi les « ritals », ces en- recherche historique. policée et pacifiée dans un contexte dé-
pie. L’Italie ressent donc comme une fants de couples franco-italiens. L’im- mocratique. Matteo Salvini, digne héri-
injustice les sanctions prononcées à migration italienne en France suscite Cette ambivalence se retrouve aussi tier d’Umberto Bossi, le fondateur de la
son égard par la Société des nations aussi des réactions de rejet xénophobe. dans le rapport que l’Italie entre- Ligue du Nord, connu pour ses déclara-
(SDN) après l’invasion de l’Ethiopie. « PENDANT Le massacre d’Italiens par des villageois tient avec son passé totalitaire… tions tonitruantes et parfois ordurières,
Les tensions sont à leur apogée en no-
vembre 1938, lorsque le nouvel ambas-
LONGTEMPS, français à Aigues-Mortes (Gard) en
1893, qui a marqué les esprits, en est l’il-
Tout à fait, l’historien Emilio Gentile
parle de « défascisation du fascisme »
a construit son image sur un « parler
vrai » parfois agressif. Avec les réseaux
sadeur, André-François Poncet, est LES ITALIENS ONT lustration. La politique de grandeur que pour désigner la propension à atténuer sociaux, cette violence verbale s’est dé-
chahuté à la Chambre des faisceaux et mène le régime mussolinien avec la les caractéristiques propres au fas- veloppée. Salvini et Di Maio tirent les fi-
corporations aux cris de « Tunisie, ÉTÉ LA PRINCIPALE conquête de l’Ethiopie trouve un écho cisme. C’est le cas en Italie, avec une celles habituelles du populisme : gou-
Corse, Djibouti ! », territoires sous do-
mination française revendiqués par
COMMUNAUTÉ positif auprès des expatriés qui aspi-
rent à ne plus être perçus comme les
perte de mémoire de ce qu’a été ce ré-
gime, et une réhabilitation nette du fas-
verner en désignant des ennemis
étrangers. Ceux-ci peuvent être les mi-
l’Italie. Le rapprochement du fascisme ÉTRANGÈRE SUR ressortissants d’une nation pauvre. cisme par une extrême droite minori- grants, et aussi, désormais, la France. p
avec l’Allemagne nazie réactive les an- Cette dimension est très présente dans taire, mais très offensive. Certains jour- propos recueillis par
ciennes rivalités. Outre ces territoires, LE SOL FRANÇAIS » la diplomatie du gouvernement italien nalistes ou responsables politiques uriel gadessaud

Rome dénonce le colonialisme L’amnésie a commencé très


vite après le départ des troupes
italiennes. Quand Erythréens,
CE PASSÉ COLONIAL
Ces actes de barbarie impunis
continuent d’imprégner la société
italienne. C’est de là que viennent
EST PEU ÉTUDIÉ
des autres sans nommer le sien Somaliens, Ethiopiens ont fui
leurs pays gouvernés par des dic-
tateurs impitoyables, ils se sont
À L’ÉCOLE, MALGRÉ
les cris de singe contre les joueurs
noirs dans les stades ou les lan-
cers de bananes contre Cécile
Faute d’assumer son passé, l’Italie perd la mémoire des atrocités
tournés vers l’Italie, où, à leur L’EXISTENCE Kyenge, l’ancienne ministre de
grande déception, on ne compre- l’intégration, première femme
qu’elle a commises en Somalie, en Erythrée et en Libye, nait pas quels liens ils pouvaient D’ÉMINENTS TRAVAUX noire à ce poste. Cette absence de
décrypte Igiaba Scego, écrivaine italienne d’origine somalienne
avoir avec le pays de Dante. Pour-
tant ces réfugiés parlaient l’ita-
SUR LE SUJET débat sur le passé colonial ressur-
git également à la lueur des dra-
lien appris à l’école et avaient mes en Méditerranée. Aucun re-
baigné dans la culture italienne. présentant politique, aucun
Par IGIABA SCEGO et le XXe siècle : la première femmes, sévices infligés aux en- Pire fut le sort réservé aux en- sage des hommes entonner Fac- journal italien n’a rappelé les
fut l’Erythrée – d’où arrivent fants, pendaison des hommes… fants nés de pères italiens dans cetta nera (« petit visage noir »), liens historiques et douloureux
aujourd’hui une grande partie Peu d’Italiens connaissent cette les colonies. Italo-Somaliens, Ita- une chanson de propagande colo- qui liaient l’Italie à ces réfugiés

L es propos de Luigi Di Maio,


vice-président du conseil,
sur le néocolonialisme
français en Afrique et le franc CFA
ont lancé une intense polémique
des migrants qui fuient une dic-
tature asphyxiante –, puis la So-
malie, où a sévi pendant des an-
nées l’une des guerres civiles les
plus atroces au monde et, enfin,
histoire, pourtant gravée dans les
murs de nos grandes villes. J’ai re-
cherché et retrouvé les traces du
colonialisme à Rome pour les be-
soins de mon roman, Roma ne-
lo-Erythréens, Italo-Ethiopiens :
ils ont lutté des années pour ob-
tenir une citoyenneté légitime
que l’Italie leur déniait.
niale imprégnée de racisme et de
sexisme. Ces hommes me l’en-
voyaient à la figure comme une
insulte mais aussi, paradoxale-
ment, dans une tentative mala-
fuyant la guerre. L’histoire de la
colonisation, bien que passée
sous silence, s’inscrit aussi dans
nos histoires personnelles. C’est
même une affaire de famille.
en Italie. Il a accusé la France la Libye. Sous l’Italie fasciste de gata. J’ai découvert des ponts, des ACTES DE BARBARIE IMPUNIS droite de séduction. Beaucoup d’Italiens ont chez eux
d’être responsable du drame des Mussolini, l’Ethiopie a été occu- rues, des places, des édifices dont Les méfaits coloniaux ont été Ce sont les femmes ont le plus des photos, des reliques, des let-
migrants en Méditerranée. Nous pée de 1936 à 1941. les noms évoquent des batailles nombreux, mais le crime le plus souffert des stéréotypes colo- tres de leurs parents partis à la
savons pourtant que les causes Mais l’histoire du colonialisme ou des colonies africaines. Dans le grand a été l’oubli dans la parole niaux. Elles étaient considérées conquête de l’Afrique. Il est donc
comme les responsables de cette italien et de ses atrocités a été en- centre-nord de la ville, il y a le officielle. Reste que la déshuma- comme des femmes faciles, méta- trop facile de pointer du doigt le
tragédie sont multiples. fouie dans la mémoire collective. « quartier africain », ainsi nommé nisation coloniale a laissé des tra- phores vivantes des terres africai- colonialisme des autres sans s’in-
Mais ce qui frappe dans les Ce passé est peu étudié à l’école, car toutes ses rues portent le nom ces dans la société. Les stéréoty- nes à pénétrer. Leur vie avec les terroger sur le sien. p
déclarations de Luigi Di Maio, malgré l’existence d’éminents tra- de ces territoires conquis et bruta- pes utilisés contre les peuples Italiens fut douloureuse. Certai-
c’est le fait de dénoncer le colo- vaux sur le sujet. L’historien An- lisés. L’Afrique est inscrite dans la colonisés entre le XIXe et le nes servaient de domestiques le
nialisme des autres, sans jamais gelo Del Boca a révélé la barbarie toponymie et dans des édifices XXe siècle sont aujourd’hui pla- jour et d’esclaves sexuelles le soir. ¶
nommer le sien. L’Italie oublie de l’expansion coloniale : usage oubliés, comme le monument qués sur les migrants. Moi qui Les mieux loties réussissaient, Igiaba Scego est écrivaine et
qu’elle a été une puissance colo- de gaz interdits par la convention aux morts de Dogali, qui rappelle suis une fille de migrants, à la fois dans une stratégie de survie, à membre de l’International Center
niale. Il y eut trois colonies ita- de Genève lors de la conquête de la déconfiture de l’armée ita- romaine et somalienne, j’ai plu- construire une relation plus ou for Humanities and Social Change
liennes en Afrique entre le XIXe l’Ethiopie par Mussolini, viol des lienne en Afrique orientale. sieurs fois entendu sur mon pas- moins paritaire et respectueuse. de l’université Ca’Foscari de Venise
débats & analyses | 17
0123
DIMANCHE 10 - LUNDI 11 FÉVRIER 2019

En Allemagne, le retour LA CHRONIQUE


DE THOMAS PIKETTY
de la politique industrielle
L’ISF
Analyse
cécile boutelet
berlin - correspondance
Depuis cette date, la méfiance a peu à peu gagné
les milieux industriels allemands. Les entreprises
allemandes en Chine se plaignent des difficultés
croissantes sur place. Elles redoutent la concurrence
en Amérique
jugée déloyale de groupes soutenus par un Etat por-

L
teur d’une stratégie de domination technologique à

E
e veto de la Commission européenne long terme. Des sommes colossales sont investies t si le coup de grâce pour ¶
sur le projet de fusion ferroviaire Sie- sur des technologies d’avenir – intelligence artifi- Emmanuel Macron ve- Thomas Piketty est directeur
mens-Alstom, mercredi 6 février, aura cielle, robotique, batteries, aéronautique, biotech- nait non pas des « gilets d’études à l’Ecole des hautes études
eu au moins un mérite : il a relancé le dé- nologies, transports. Au point que le grand syndicat jaunes », mais de la séna- en sciences sociales et professeur
bat sur la politique industrielle en Alle- des industriels allemands (BDI) a exprimé pour la trice du Massachusetts ? Elizabeth à l’Ecole d’économie de Paris
magne. Outre-Rhin, les années Merkel première fois, début janvier, son inquiétude sur la Warren, professeure de droit à
avaient plutôt été celles d’un attentisme bien- « concurrence systémique » de l’économie chinoise. Harvard, pas vraiment une adepte
veillant en matière de politique économique. Le mi- du chavisme ni de la guérilla ur- héritage. Ils ont tourné le dos aux
nistre de l’économie chrétien-démocrate, Peter Alt- PROTÉGER LES TECHNOLOGIES D’AVENIR baine, et candidate déclarée aux origines égalitaires du pays, en mi-
maier, proche de la chancelière, vient d’y mettre fin A Berlin, la menace est désormais jugée suffisam- primaires démocrates de 2020, sant sur l’amnésie historique et en
de manière spectaculaire, le 5 février, en annonçant ment sérieuse pour que le ministre de l’économie vient de rendre public ce qui sera attisant les divisions identitaires.
« une stratégie industrielle nationale 2030 », qui ose bouleverser les mythes fondateurs allemands. sans doute l’un des points-clés de Avec le recul dont nous disposons
dresse des « orientations pour une politique indus- Les entreprises familiales du Mittelstand, glorifiées la campagne à venir, à savoir la aujourd’hui, il est clair que le bilan
trielle allemande et européenne ». ces dernières années, risquent de ne pas suffire à création, pour la première fois de cette politique est catastrophi-
Le choix des mots, qui peut sembler classique en maintenir la puissance industrielle allemande sur le aux Etats-Unis, d’un véritable im- que. Entre 1980 et 2020, la crois-
LES ENTREPRISES France, a remué profondément toute une frange des long terme. Surtout si les grands groupes − Volks- pôt fédéral sur la fortune. sance du revenu national par habi-
FAMILIALES milieux chrétiens-démocrates allemands. Ceux qui
ont le mot « politique industrielle » en horreur et
wagen, ThyssenKrupp, Deutsche Bank −, énergéti-
ciens, empêtrés dans des crises ou des restructura-
Chiffrée avec soin par Emma-
nuel Saez et Gabriel Zucman, sou-
tant a été divisée par deux compa-
rativement à la période 1930-1980.
DU MITTELSTAND voient le « modèle français » comme un repoussoir. tions coûteuses, peinent à suivre les changements tenue par les meilleurs constitu- Le peu de croissance a été happé
La seule politique qui vaille, à leurs yeux, est celle de technologiques rapides actuellement à l’œuvre en tionnalistes, la proposition War- par les plus riches, avec pour
RISQUENT DE Ludwig Erhard, emblématique ministre de l’écono- Chine et aux Etats-Unis. ren impose un taux de 2 % aux for- conséquence une complète sta-
NE PAS SUFFIRE mie chrétien-démocrate de l’après-guerre, consi-
déré comme un des pères de « l’économie sociale de
Il faut oser plus d’Etat et plus d’Europe, estime
M. Altmaier : protéger les technologies d’avenir, au
tunes comprises entre 50 millions
et 1 milliard de dollars, et de 3 %
gnation des revenus des 50 % les
plus pauvres. Le mouvement de
À MAINTENIR marché », aussi appelée « ordolibéralisme ». Selon ce besoin en entrant au capital d’entreprises, et forger au-delà de 1 milliard. Le projet retour vers l’impôt progressif et
principe, l’Etat se borne à garantir la concurrence et des « champions européens » de taille critique. Il est prévoit également une exit tax une plus grande justice qui se dé-
LA PUISSANCE de bonnes conditions de production, les entreprises soutenu dans sa réflexion par la nouvelle présidente égale à 40 % du patrimoine pour gage aujourd’hui a quelque chose
sont libres de leurs investissements et garantissent de la CDU, Annegret Kramp-Karrenbauer, née ceux qui choisiraient de quitter le d’évident, et n’a que trop tardé.
INDUSTRIELLE en principe la « prospérité pour tous ». comme lui dans la Sarre. Le ministre des finances, pays et d’abandonner la citoyen-
ALLEMANDE SUR Depuis 2005, date des réformes Schröder, dernier Olaf Scholz, qui veut consolider le marché bancaire neté états-unienne. La taxe s’ap- Mobilité de la fortune
volet réformiste d’ampleur en Allemagne, c’est bien allemand, réclame aussi une politique industrielle pliquerait à tous les actifs, sans La nouveauté est qu’il est mainte-
LE LONG TERME ce principe qui a dominé la politique économique globale. Et M. Altmaier discute depuis des mois avec aucune exemption, avec des sanc- nant question de créer un impôt
allemande. A part les mesures mises en place après son homologue français, le germanophone Bruno tions dissuasives pour les per- progressif annuel sur la fortune,
la crise financière – chômage partiel et prime à la Le Maire, sur des projets communs. Pour la pre- sonnes et les gouvernements qui en plus des impôts sur le revenu
casse –, les gouvernements Merkel ont surtout été mière fois depuis longtemps, une véritable entente ne transmettraient pas les infor- et les successions. Il s’agit d’une
inspirés par l’impératif de respect de l’équilibre bud- franco-allemande en matière industrielle est à mations adéquates sur les actifs innovation cruciale en termes de
gétaire. Pendant ce temps, les entreprises alleman- l’œuvre. On parle d’Airbus, de l’intelligence artifi- détenus à l’étranger. justice et d’efficacité. De multiples
des ont su profiter à plein de la demande chinoise cielle, de projet d’intérêt commun européen pour Le débat ne fait que commencer, impôts exceptionnels sur la pro-
en véhicules et en biens d’équipement. Les résultats faciliter les subventions dans la fabrication de cellu- et le barème proposé pourrait en- priété immobilière, profession-
sont apparemment incontestables : la croissance est les de batteries pour automobile. Le mécanisme a core être étendu et rendu plus nelle et financière ont été appli-
ininterrompue depuis 2010, le taux de chômage, au déjà été utilisé dans la microélectronique. progressif, avec des taux attei- qués avec succès à la suite des
plus faible, les excédents battent des records. Est-ce la bonne méthode pour répondre aux boule- gnant par exemple 5 % à 10 % par guerres mondiales pour apurer
Sauf que plusieurs fausses notes sont venues per- versements en cours ? Soucieuse de la concurrence an pour les multimilliardaires. Ce les dettes publiques, en particu-
turber cette symphonie rhénane. Outre la hausse intra-européenne, la Commission a bloqué le projet qui est certain, c’est que la ques- lier au Japon, en Allemagne, en
des inégalités dans le pays, une forte dépendance de « champion ferroviaire » franco-allemand. De son tion de la justice fiscale sera au Italie, en France et dans de nom-
s’est installée vis-à-vis de l’économie chinoise. Ac- côté, une certaine Allemagne, sûre de son modèle, cœur de la campagne présiden- breux pays européens. Prélevés
tuellement, Volkswagen vend près d’une voiture sur renâcle à changer les recettes qui marchent et mo- tielle de 2020. La représentante de une seule fois, les taux appliqués
deux dans l’empire du Milieu. Le bon client chinois que volontiers le ministre francophile qui se pique New York Alexandria Ocasio-Cor- sur les plus hauts patrimoines pri-
d’autrefois s’est mué en investisseur : d’abord re- de dirigisme économique à la chinoise. D’autres tez a proposé un taux de 70 % sur vés atteignirent souvent 40 % à
dresseur bienvenu des entreprises allemandes en voix, dont le BDI, estiment au contraire qu’il est les plus hauts revenus, alors que 50 %, voire davantage.
difficulté, il a ensuite fortement augmenté ses parti- grand temps de penser de manière stratégique l’ave- Bernie Sanders défend un taux de Avec un impôt annuel sur le pa-
cipations. Fin 2016 a lieu le premier choc. A la sur- nir de l’industrie en Europe. Le débat est ouvert. Il 77 % sur les plus hautes succes- trimoine, conçu pour s’appliquer
prise générale, le groupe Midea s’empare de la tota- touche à un des mythes les plus forts de l’Allemagne sions. Si la proposition de Warren sur une base permanente, les
lité du capital de Kuka, spécialiste allemand des bras de l’après-guerre. Il ne s’agit sans doute pas d’enter- est la plus novatrice, les trois ap- taux sont nécessairement plus li-
articulés intelligents, une pépite emblématique de rer Ludwig Erhard. Mais d’imaginer quelles réponses proches sont complémentaires et mités. Ils doivent toutefois être
ce qu’on appelle l’« industrie 4.0 ». il aurait apportées aux enjeux d’aujourd’hui. p doivent s’enrichir mutuellement. assez élevés pour permettre une
Pour le comprendre, revenons véritable mobilité de la fortune.
en arrière. Entre 1880 et 1910, alors De ce point de vue, l’impôt sur les
que la concentration des richesses successions arrive beaucoup trop
industrielles et financières s’accé- tard : on ne va pas attendre que

La justice française face aux djihadistes lère aux Etats-Unis, et que le pays
menace de devenir presque aussi
inégalitaire que la vieille Europe,
un puissant mouvement politi-
Bezos et Zuckerberg atteignent
90 ans pour qu’ils commencent
à payer des impôts. Avec le taux
de 3 % proposé par Warren, un
que en faveur d’une meilleure ré- patrimoine statique de 100 mil-
Le livre raconter à la façon d’un chroni-
queur judiciaire et non d’un
ces prévenus derrière le masque
effrayant de l’organisation Etat
partition se développe. Il débou-
che sur la création d’un impôt fé-
liards retourne à la communauté
en trente ans. C’est un bon début,
spécialiste du terrorisme, qu’il islamique. L’auteur décrit les déral sur le revenu en 1913 et sur mais compte tenu de la progres-
estime ne pas être. Mathieu joutes de leurs avocats, les pi- les successions en 1916. sion moyenne observée sur les

C’
est un ouvrage qui Delahousse est loin d’être un ques des magistrats, tout en pas- Entre 1930 et 1980, le taux appli- plus hauts patrimoines finan-
arrive à point nom- ignorant en la matière. Mais cette sant au crible leurs stratégies de qué aux plus hauts revenus fut en ciers, il faudrait sans doute viser
mé, à l’heure où la approche lui permet de se placer défense plus ou moins mala- moyenne de 81 % aux Etats-Unis, plus haut (de 5 % à 10 %, ou plus).
France s’interroge au plus près de la problématique droites. et celui appliqué aux plus hautes Il est aussi crucial d’affecter la to-
sur les conséquences du retour de de fond qui traverse son L’intérêt de La Chambre des successions de 74 %. De toute évi- talité des recettes à la réduction des
ses djihadistes actuellement déte- ouvrage : comment « bien » juger coupables est de donner à voir les dence, cela n’a pas détruit le capi- inégalités. En particulier, la pro-
nus par les Kurdes dans la zone ces hommes et ces femmes, états d’âme du chroniqueur judi- talisme états-unien, bien au con- perty tax états-unienne, comme la
irako-syrienne. La Chambre des souvent très jeunes ? ciaire face à ces justiciables d’un traire. Cela l’a rendu plus égalitaire taxe foncière française, pèse lour-
coupables, du grand reporter de genre particulier. A la fois des et plus productif, à un moment où dement sur les plus modestes. Le
L’Obs Mathieu Delahousse, est « REFAIRE LE BATACLAN » « enfants et des ennemis de la les Etats-Unis n’avaient pas oublié problème est que ces deux impôts
l’occasion de se pencher sur la jus- La Chambre des coupables société française », comme le que c’étaient leur avance éduca- vénérables sur le patrimoine, qui,
tice qui pourrait être réservée à explore ainsi l’histoire d’une ado- résume Mathieu Delahousse, des tive et l’investissement dans la contrairement à ce que l’on entend
ces « revenants », une fois sur le lescente qui envisageait de « re- individus dont « le point com- formation qui faisaient leur pros- parfois, taxent non seulement la
territoire français. faire le Bataclan », celle d’un jeune mun est d’avoir entrepris le pire, et périté, et non la religion de la pro- possession de logements – indé-
Pour explorer cet angle – l’un couple embrigadé, qu’il baptise d’avoir échoué ». « On voudrait priété et de l’inégalité. pendamment de tout revenu, ce
LA CHAMBRE des seuls qui n’avait jamais été les « Jules et Jim » du djihadisme, des criminels aux étiquettes par- Reagan puis Bush et Trump ont que tout le monde admet sans dif-
DES COUPABLES traité jusqu’à présent parmi la ou encore celle d’un youtubeur, faites, on ne voit que des soldats par la suite tenté de détruire cet ficulté, au moins pour les plus
de Mathieu Delahousse masse de publications consa- « qui n’avait pas compris qu’il fai- confus », ajoute-t-il encore. grosses détentions – mais aussi les
Fayard, 240 pages, crées au terrorisme –, Mathieu sait de la propagande ». Des par- En cela, La Chambre des coupa- biens professionnels (bureaux, ter-
19 euros. Delahousse a fait le choix de se cours souvent atypiques, mais bles se veut matière à réflexion rains, entrepôts, etc.), n’ont jamais
plonger dans les procès de ces très emblématiques du conten- sur les enjeux de demain. Des ON NE VA PAS été véritablement repensés depuis
justiciables atypiques. Et ce en as- tieux de masse et des dossiers peines plus ou moins lourdes le XVIIIe siècle. Il est temps qu’ils
sistant, entre 2017 et 2018, aux aussi denses que parfois fragiles, infligées à ces ancien djihadistes ATTENDRE deviennent des impôts progressifs
audiences de près d’une quaran-
taine de djihadistes, devant la
auxquels est aujourd’hui con-
frontée la justice française.
dépendent en partie leurs pers-
pectives de réinsertion ainsi que
QUE BEZOS sur le patrimoine net, avec, à la clé,
de fortes réductions sur les ména-
16e chambre du tribunal correc- De ces procès, Mathieu le regard de la société française à ET ZUCKERBERG ges endettés qui cherchent à accé-
tionnel de Paris, spécialisée dans Delahousse tire des instants leur égard, estime le grand re- der à la propriété. Espérons que la
ce contentieux. d’audience croqués avec minu- porter. Malgré la difficulté de la ATTEIGNENT 90 ANS campagne états-unienne à venir,
De ce travail colossal, le journa- tie, ni trop empathiques ni trop tâche, la justice doit donc passer, ainsi que le débat français autour
liste a toutefois décidé de ne gar- distancés. Des moments à la fois « pour aider nos sociétés humai- POUR QU’ILS des « gilets jaunes » soient enfin
der que la substantifique moelle. cinglants et tendres, sorte de nes et humanistes à endurer », ar- COMMENCENT l’occasion d’une discussion de
Soit dix histoires, jamais média- plongée dans la matière hu- gue-t-il. p fond sur l’imposition du patri-
tisées, avec le parti pris de les maine complexe que sont tous élise vincent À PAYER DES IMPÔTS moine et la justice fiscale. p
18 | carnet 0123
DIMANCHE 10 - LUNDI 11 FÉVRIER 2019

Christiane, L’université Paris Nanterre, La famille Graveline Laurette et Emmanuel Jancovici, Félicité Sranon,
son épouse, Son président, Jean-Luc et Agathe Sauvageot, son épouse,
Patrick, Laurence et Isabelle, L’UFR Philosophie, Information- a la tristesse de faire part du décès du François Sauvageot et Anita Tyteca,
Communication, Langages, Littératures, Tiburce Marc Sranon,
/H &DUQHW ses enfants Pierre Sauvageot et Jany Jérémie,
et leurs conjoints, Arts du spectacle, Carine et Jean-Serge Boiteau,
Son directeur,
docteur ses enfants et leurs conjoints,
David, Marie-Line, Hugo, Louise, Myriam et Christian Debraisne,
9RV JUDQGV pYpQHPHQWV Thomas et Sarah-Lou, Le département de philosophie, Jean GRAVELINE, Lydie Lachenal et Ken Ritter,
sa sœur et son beau-frère, ses enfants,
ses petits-enfants, Son directeur,
Ses anciens collègues, survenu le mercredi 6 février 2019. élisabeth Mérigaud, Rebecca, Hadrien, Camille, Lise,
1DLVVDQFHV EDSWrPHV leurs conjoints sa belle-sœur,
Ses anciens étudiants, Marie,
et leurs enfants, Martin et Anne Colas, Myrto Sauvageot,
ILDQoDLOOHV PDULDJHV Maria, Cécile, Andrée, Pierre, Bernard Mme Brigitte Laucagne, Bastien Colas et Lola Bringuier, Jeanne
ses petits-enfants,
ont la profonde tristesse de faire part
DQQLYHUVDLUHV GH QDLVVDQFH et Christian, du décès de sa nièce, Sauvageot et Benjamin Rottier, Victor
ses sœurs et frères M. Gilles Duparc ont la tristesse de faire part du décès de
DQQLYHUVDLUHV GH PDULDJH et leurs conjoints,
Sauvageot,
Ainsi que toute sa famille ses petits-enfants et leurs conjoints,
Marie-France et Claudine, Didier DELEULE, Et ses amis,
$YLV GH GpFqV ses belles-sœurs
Jules, Benjamin, Antoine, Alice, Prune, Gérard SRANON,
professeur de philosophie Joseph, Gaspard et Gabrielle,
et leurs conjoints, ministre plénipotentiaire
UHPHUFLHPHQWV PHVVHV au sein de l’établissement ont la tristesse de faire part du décès de ses arrière-petits-enfants, des Affaires étrangères du Bénin,
de 1984 à 2006,
FRQGROpDQFHV ont la profonde tristesse d’annoncer ancien président M. Pierre LAUCAGNE, ont la tristesse d’annoncer la disparition
KRPPDJHV le décès de de la 17e section
de survenu à Cotonou, le 23 janvier 2019,
DQQLYHUVDLUHV GH GpFqV du Conseil national des universités.
survenu le mercredi 6 février 2019, dans sa quatre-vingt-unième année.
Primo BIASON,
VRXYHQLUV commandant de bord, à Gif-sur-Yvette, Annette SAUVAGEOT,
ancien chef du personnel navigant, Ils s’associent à la peine de sa famille et à l’âge de quatre-vingt-treize ans. née Hanna PRAGIER, L’inhumation aura lieu à Cotonou.
&ROORTXHV FRQIpUHQFHV ancien directeur de ses proches auxquels ils adressent leurs
de l’exploitation aérienne d’Air Inter, sincères condoléances. La cérémonie religieuse sera célébrée survenue à l’âge de quatre-vingt-quatorze
VpPLQDLUHV WDEOHVURQGHV le lundi 11 février, à 11 heures, en l’église Cet avis tient lieu de faire-part.
président d’honneur ans.
d’Aviation sans frontières, Saint-Rémi de Gif-sur-Yvette.
La Société française de philosophie,
SRUWHVRXYHUWHV IRUXPV officier de la Légion d’honneur, Son président, Annette fut une jeune résistante juive Anniversaire de décès
croix de la Valeur militaire, L’inhumation aura lieu le même jour qui a survécu à la guerre. On aura une
MRXUQpHV G·pWXGHV FRQJUqV médaille de l’Aéronautique,
Les membres du bureau,
dans la sépulture familiale au cimetière pensée pour ceux des siens qu’elle y a
SURMHFWLRQVGpEDWV ont la grande tristesse d’annoncer le décès de Gif-sur-Yvette. perdus, Abraham Pragier, Joseph Yassine DAHBI,
QRPLQDWLRQV survenu le 1er février 2019. de leur collègue et ami Perelmuter, Léon Weissberg, Oser
8 juin 1966 - 10 février 2016.
DVVHPEOpHV JpQpUDOHV Robert Spizzichino, Warszawski.
Une cérémonie religieuse a eu lieu
le vendredi 8 février, à 15 heures, en Didier DELEULE, son compagnon, Trois ans déjà !
Des années durant, elle a assuré la
6RXWHQDQFHV GH PpPRLUH l’église de Grésy-sur-Aix (Savoie), suivie professeur émérite Erwan et Gwenaël,
rubrique des mots croisés du Monde,
d’une crémation à 17 heures, au centre à l’université Paris Nanterre, ses enfants
WKqVHV +'5 funéraire de Chambéry. président de la Société et leurs compagnes
sous le pseudonyme de François Dorlet. Son souvenir reste vivant dans les cœurs
GLVWLQFWLRQV IpOLFLWDWLRQV et directeur de la Revue et leurs enfants, et les pensées de sa famille.
de Métaphysique et de Morale On associera à son souvenir celui de
Une deuxième cérémonie religieuse a Denise Lobbe,
de 2009 à 2018, son mari,
([SRVLWLRQV YHUQLVVDJHV eu lieu ce samedi 16 février, à 15 heures, sa sœur
en l’église de Saint-Nicolas de-la-Grave Et toute la famille,
Nominations
VLJQDWXUHV GpGLFDFHV (Tarn-et-Garonne), suivie de l’inhumation
Jacques SAUVAGEOT,
OHFWXUHV au cimetière de Saint-Nicolas-de- survenu à Paris, le 6 février 2019. ancien directeur administratif Le vendredi 8 février 2019 ont été élus
ont la douleur d’annoncer le décès de du journal Le Monde,
la-Grave. à l’Académie des Inscriptions et Belles-
FRPPXQLFDWLRQV GLYHUVHV Ils s’associent à la douleur de sa ancien gérant
Marie-Françoise LEGRAND, Lettres
famille. de la SARL Le Monde,
Merci de privilégier des dons à née BONNEFOY,
3RXU WRXWH LQIRUPDWLRQ &DUQHW  l’association France Parkinson aux fleurs militante du logement social, deux nouveaux associés étrangers,
et plaques. disparu à Paris, le 7 janvier 1997.
     Marianne Delprat-Khoubesserian, commandeur de la Légion d’honneur. aux fauteuils respectivement de
son épouse,
     Anouche et Cécile, Une cérémonie sera organisée le lundi Max Pfister et Jao Tsung-I.,
FDUQHW#PSXEOLFLWHIU Nicolas, ses filles,
Les obsèques ont eu lieu dans la plus 11 février 2019, à 10 heures, au
son fils, Hélène Flacelière, stricte intimité le vendredi 8 février 2019, crématorium du cimetière du Père-
Elisabeth, au cimetière de Gentilly. M. Shoichi SATO,
sa mère, Lachaise, Paris 20e.
sa sœur, Dominique Delprat, médiéviste,
AU CARNET DU «MONDE» Anne-Sophie, son père, Les messages de condoléances peuvent spécialiste de l’histoire
sa belle-fille Julien et Alexandra Delprat, être adressés à : obseques.mf.legrand@ Marina Schiray Milmo, du haut Moyen Âge occidental,
Ainsi que Noah et Rachel, son frère et sa belle-sœur, gmail.com Michel Schiray,
professeur émérite
ses petits-enfants, Zoé et Salomé, leurs familles
ses nièces Et ses amis, à l’université de Nagoya
Naissances Les dons pourront être adressés à
ont la tristesse de faire part du décès de Et toute sa famille, et membre de l’Académie du Japon,
Emmaüs solidarité, 32, rue des
Bourdonnais, 75001 Paris. ont la tristesse de faire part du décès, né à Amarumé (Japon),
Mme Katharina von BÜLOW, ont la tristesse d’annoncer le décès de le 5 février 2019, le 28 juillet 1945,
Irène et Arnaud DIETRICH Cet avis tient lieu de faire-part et de dans sa centième année, de
sont heureux d’annoncer la naissance de survenu le 30 janvier 2019. M. Christophe DELPRAT,
remerciements.
Xénia SCHIRAY, M. Israël FINKELSTEIN,
Maximilien, Un culte aura lieu le 11 février, survenu le 6 février 2019. orientaliste,
née LOUKINE.
à 14 h 30, au temple du foyer de l’âme, La Mothe. Paris 15e. spécialiste de l’archéologie
à Paris, le 1 février 2019.
er
7 bis, rue du pasteur Wagner, Paris 11e, 39, rue Mortinat,
92600 Asnières-sur-Seine. L’enterrement aura lieu au cimetière de du Proche-Orient antique,
suivi des obsèques, à 16 h 30, au cimetière François, Jean, Philippe, Michel Sainte-Geneviève des Bois, le mardi
du Père-Lachaise, Paris 20e. mk@numericable.fr professeur émérite
Maurel, 12 février, liturgie à 14 h 30, en l’église à l’université de Tel Aviv
ses enfants, orthodoxe.
Philippe, Catherine, Jean-Jacques leurs épouses, et membre de l’Académie israélienne
Charline et Xavier Le Croisic. Batz-sur-Mer.
et Pascale, leurs enfants La levée de corps aura lieu à 11 h 15, des Sciences et Humanités,
VIGNERON-MOHN ses enfants,
partagent la joie d’annoncer la naissance Pierre-Hervé et Fabienne Caillault, et leurs petits-enfants, à la chambre mortuaire de l’hôpital Cochin, né à Tel Aviv (Israël),
Sébastien, Oscar et Juliette,
de leur fille, Véronique et Guy Decobert, ses petits-enfants, Elisabeth Maurel, Paris 14e. le 9 mars 1949.
Bénédicte et Jean-Luc Molitor, Charlotte et Achille, sa belle-sœur,
Octavie, ses enfants, ses arrière-petits-enfants,
Quentin et Abby, Samuel et Aurore, ont la tristesse de faire part du décès de Société éditrice du « Monde » SA
avec son frère, Pierre et Manon, François, Nicolas, ont le chagrin de faire part du décès de
Président du directoire, directeur de la publication Louis Dreyfus
Directeur du « Monde », directeur délégué de la publication, membre du directoire Jérôme Fenoglio
Edouard Matthieu, Sébastien, M. Raymond MAUREL, Directeur de la rédaction Luc Bronner
ses petits-enfants et leurs conjoints, Jacques FERRAN, ancien élève à l’ENS, Directrice déléguée à l’organisation des rédactions Françoise Tovo
et ses cousins, Louise,
David, Rose, Lisa,Victorine, Thanh, ancien professeur Direction adjointe de la rédaction Philippe Broussard, Alexis Delcambre, Benoît Hopquin, Franck Johannes,
son arrière-petite-fille, survenu le jeudi 7 février 2019, à Paris, Marie-Pierre Lannelongue, Caroline Monnot, Cécile Prieur
Alice, Pierre, Paul-Antoine, Arthur, de l’université de Poitiers,
Michel et René Caillault, dans sa quatre-vingt-dix-neuvième année. Direction éditoriale Gérard Courtois, Alain Frachon, Sylvie Kauffmann
ses frères ancien directeur scientifique Rédaction en chef numérique Hélène Bekmezian, Emmanuelle Chevallereau
à Dijon, le 1er octobre 2018. et leur famille, La cérémonie sera célébrée le mercredi du département chimie du CNRS, Rédaction en chef quotidien Michel Guerrin, Christian Massol

Les familles Pouzin, Lehuédé-Parraine, 13 février, à 14 h 30, en l’église Notre- chevalier de la Légion d’honneur, Directeur délégué au développement du groupe Gilles van Kote
Directeur du numérique Julien Laroche-Joubert
Dame-des-Champs, 92, boulevard du officier de l’ordre national du Mérite, Rédacteur en chef chargé des diversifications éditoriales Emmanuel Davidenkoff
ont la tristesse de faire part du décès Montparnasse, Paris 6e. Chef d’édition Sabine Ledoux
Décès survenu le 1er février 2019, Directrice du design Mélina Zerbib
M. André CAILLAULT, Cet avis tient lieu de faire-part. à l’âge de quatre-vingt-dix ans.
Direction artistique du quotidien Sylvain Peirani
Photographie Nicolas Jimenez
ancien élève de l’école polytechnique, Infographie Delphine Papin
Angers. chevalier de la Légion d’honneur, La crémation aura lieu dans l’intimité Médiateur Franck Nouchi
Catherine, Marie-Hélène, Claude
officier de l’ordre national du Mérite, et Henri, à Paris, conformément aux vœux du Directrice des ressources humaines du groupe Emilie Conte
M Sylvie Antonini,
me
défunt. Secrétaire générale de la rédaction Christine Laget
ses enfants,
son épouse, survenu le 7 février 2019, Giulia, François, Hugo, Paul, Claire,
Conseil de surveillance Jean-Louis Beffa, président, Sébastien Carganico, vice-président
Ses enfants dans sa quatre-vingt-onzième année. Thibaud, Antoine, Rémi, Pierre et Lucie, La cérémonie funéraire et le dépôt des
Et ses petits-enfants ses petits-enfants,
Ainsi que toute la famille, cendres seront célébrés ultérieurement en
La cérémonie religieuse sera célébrée Sa belle-fille et ses gendres l’église et au cimetière de La Mothe-
le mercredi 13 février, à 10 h 15, en Ainsi que toute sa famille Salan.
ont la tristesse de faire part du décès du Et ses amis,
l’église Notre-Dame-de-Pitié du Croisic,
docteur suivie de l’inhumation, au cimetière du
Croisic. ont la très grande tristesse de faire part
Jean-Claude ANTONINI,
maire d’Angers
après un long et douloureux au revoir du
décès de
Françoise MORIN-MERLLIÉ /H &DUQHW
(1998-2012), M. Caillault repose à son domicile. (1945-2019)
ancien président
Anne FRAISSE,
d’Angers Loire Métropole,
ancien vice-président
PFG. Services Funéraires,
Saint-Nazaire. née ROSSEL,
professeur agrégé de philosophie,
nous a quittés le 6 février 2019.
$YLV GH GpFqV FRQGROpDQFHV
de la région des Pays-de-la-Loire, Tél. : 02 40 61 42 55. La crémation aura lieu à Clamart
ancien conseiller général
de Maine-et-Loire,
Marie-France Deleule,
survenu le 5 février 2019,
à Massy (Essonne),
précédée d’un hommage au crématorium,
104, rue de la Porte de Trivaux, le
UHPHUFLHPHQWV KRPPDJHV
DYLV GH PHVVH
ancien président 12 février de 16 h 45 à 17 h 15.
son épouse, dans sa soixante-dix-septième année.
du conseil national du bruit,
chevalier de la Légion d’honneur, Sylvie Deleule-Artru et Philippe Artru
Mayumi et David Emmanuel Deleule, Les obsèques auront lieu mardi L’urne sera inhumée dans l’intimité
ses enfants, 12 février, à 10 h 30, en l’église Saint- au cimetière de Gif.
survenu le 8 février 2019,
Christopher Artru, Pierre Saint-Paul de Clamart (Hauts-de-
à l’âge de soixante-dix-huit ans.
son petit-fils Seine). On préfèrera un don (par exemple
La cérémonie religieuse sera célébrée Ainsi que toute sa famille à Gustave Roussy) à tout envoi de fleurs.
Et ses nombreux amis, L’inhumation aura lieu le mercredi
mercredi 13 février, à 10 heures, en la
13 février, à 11 h 30, au cimetière
cathédrale Saint-Maurice d’Angers, suivie 13 ter, rue des Charmettes,
d’Omonville-la-Rogue (Manche), où elle
de la crémation dans la plus stricte ont l’immense tristesse de part du décès 91190 Gif-sur-Yvette.
reposera auprès de son époux
intimité. de dominique.merllie@free.fr
Jean-Claude FRAISSE,
Cet avis tient lieu de faire-part et de Didier DELEULE,
remerciements. Son épouse,
disparu en 1991.
survenu le 6 février 2019, Ses enfants,
Settimio Tombini-Le Choix Funéraire, à l’âge de soixante-dix-huit ans. Ses petits-enfants,
Angers, 02 41 48 55 00. Pascal, Raphaël et Gabriel,
La cérémonie civile sera célébrée ses enfants, ont la tristesse de faire part du décès de
le mercredi 13 février, à 10 heures, Laetitia, Mélodie, Jean-Pascal, Manon,
au crématorium du cimetière du Père- Jules, Valentin et Roméo,
ses petits-enfants René PRUNIÈRES,
Lachaise, 71, rue des Rondeaux, chevalier de l’ordre national du Mérite,
C’est avec une profonde tristesse que Paris 20e. Et toute sa famille,
chevalier
nous faisons part du décès de
Un registre à signatures tiendra lieu de ont la douleur de faire part du décès de de l’ordre des Arts et des Lettres, 3RXU WRXWH LQIRUPDWLRQ 
Michel L BALINSKI,
    
croix du combattant volontaire
mathématicien, condoléances. Marie Thérèse GIBART, 1939-1945,
née NIVOIX,
âgé de quatre-vingt-cinq ans,
survenu à Bayonne, le 4 février 2019,
La dispersion des cendres aura lieu
le mercredi 20 février, à 11 heures, au survenu le 5 février 2019.
survenu à Chaumontel, le 5 février 2019,
dans sa quatre-vingt-quatorzième année.
    
FDUQHW#PSXEOLFLWHIU
suite à une longue maladie. jardin du souvenir du cimetière du Père-
Lachaise, 71, rue des Rondeaux, Une messe sera célébrée le 13 février,
Nous perdons un compagnon, père, Paris 20e. à 10 heures, en l’église de Châteauneuf- Nous remercions toute l’équipe
beau-père et grand-père aimé et admiré.
Ni fleurs ni couronnes. Des dons en
Grasse. soignante qui a entouré René dans les
dernières années de sa vie. 7DULI    77&
Katell, Maria, Marta, César, Lucy, mémoire de Didier peuvent être adressés 284, chemin du Plan de Clermont, 3UL[ j OD OLJQH
Wojtek et Karel. à des oeuvres caricatives. 06740 Châteauneuf-Grasse. Cet avis tient lieu de faire-part.
0123
DIMANCHE 10 - LUNDI 11 FÉVRIER 2019 0123 | 19

L’AIR DU TEMPS | CHRONIQUE IRAN : SOMBRE


ANNIVERSAIRE
par f r é dé r ic p ot e t
cide. Le changement est douloureux, pres- fort avec intérêt. La Maison Blanche, quant
que impossible. Le pays rouille. Son écono- à elle, cherche à diviser les Européens.
Bar truck mie s’abîme dans une crise profonde.
Cet immobilisme a au moins un avan-
C’est l’enjeu à peine voilé de la réunion
qui se tiendra les 13 et 14 février à Varsovie,
tage : Téhéran n’a pas renoncé à respecter en présence du chef de la diplomatie amé-
en campagne l’accord international sur son programme
nucléaire, signé en juillet 2015 à Vienne,
ricaine, Mike Pompeo, et du vice-prési-
dent, Mike Pence.
après douze ans de négociations. Le retrait Les Européens, cependant, ne se font
unilatéral des Etats-Unis, en mai 2018, et le guère d’illusions sur la vraie nature du ré-

D LE TROQUET
ans l’est du départe- retour des sanctions américaines ont dis- gime de la République islamique. Depuis
ment du Cher, un véhi- suadé presque tout investissement occi- 2015, une série d’attaques attribuées au
cule utilitaire trans- SUR ROUES DE dental. L’Iran affirme n’avoir tiré aucun bé- renseignement iranien a visé des oppo-
formé en café ambu- néfice de l’accord, mais il ne veut pas faire sants iraniens basés dans l’Union euro-
lant circule, depuis trois mois, SÉBASTIEN CHERRIER le jeu de l’administration Trump, au sein de péenne. Mais Paris, Berlin et Londres consi-
d’un village à l’autre. Aménagé par
un brocanteur des environs, le
EST OUVERT laquelle prévalent les partisans d’un chan-
gement de régime à Téhéran.
dèrent qu’un isolement total ne peut que
profiter à l’appareil sécuritaire iranien à
fourgon est positionné à Précy
(350 habitants) le lundi, à Azy
(450 habitants) le mardi, à Rians
(1 000 habitants) le mercredi, à
Etréchy (460 habitants) le jeudi, à
TOUS LES SOIRS
DE 18 HEURES
À 22 HEURES
L es Iraniens célèbrent sombrement,
lundi 11 février, les quarante ans de la
révolution de 1979. La théocratie por-
tée au pouvoir par ce soulèvement popu-
laire, qui avait renversé une monarchie
L’Iran prend son mal en patience. Il es-
père enfoncer un coin entre les Etats-Unis
et leurs alliés européens, qui demeurent
attachés à l’accord nucléaire. Fin janvier,
pour tenter de rompre l’isolement quasi
l’intérieur des frontières, et inciter Téhéran
à se faire plus menaçant encore au Proche-
Orient. Les Européens tiennent à préserver
la possibilité d’un dialogue pour tenter de
contenir l’immense influence régionale de
Villequiers (480 habitants) le ven- modernisatrice, pro-occidentale et répres- total du pays au sein du système bancaire l’Iran, qui a largement contribué à sauver le
dredi et à Herry (1 000 habitants) sive, n’a pas tenu ses promesses. La prise international, la France, l’Allemagne et le régime de Bachar Al-Assad en Syrie. La di-
le samedi. Autant de communes transmission auprès des jeunes d’otages à l’ambassade des Etats-Unis, en- Royaume-Uni ont officialisé la mise en plomatie est aussi indispensable sur l’ave-
qui n’ont plus de bistrot, à l’excep- qui ne savent pas ce que c’est. » tre novembre 1979 et janvier 1981, a trau- place d’un modeste mécanisme, qui doit nir de son programme nucléaire et sur
tion de Rians où il en reste encore C’est le développement des food matisé les Américains et plongé l’Iran dans permettre de poursuivre un minimum de ses missiles balistiques, qui n’ont cessé de
un, « mais je viens le seul jour de la trucks – très populaires en milieu un isolement international qui dure en- commerce avec l’Iran, en échappant aux gagner en précision depuis l’accord de
semaine où il est fermé », précise urbain – qui a donné l’idée au bro- core. Malgré la pression des mollahs et de sanctions américaines. Vienne. Echaudés depuis 2015, les diri-
Sébastien Cherrier, le créateur de canteur de Couy (350 habitants) l’Etat, une modernité iranienne s’est impo- C’est Paris qui hébergera ce système, di- geants iraniens ont perdu le goût des négo-
ce « bar truck » appelé C’est l’occaz. de transposer le concept en mode sée au fil du temps dans cette société jeune, rigé par un banquier allemand. Les trois ciations solennelles. La ligne européenne,
L’« occaz », comme les ustensi- café. Adepte du « rat’s look » riche et plurielle, avide d’ouverture dans le pays sont signataires de l’accord nucléaire, celle d’un dialogue lucide, reste pourtant la
les d’« occasion » (chaises, tables, – mouvance venue des Etats-Unis pays et sur le monde. Mais les institutions aux côtés de la Russie et de la Chine. seule possible. Ce n’est pas plus d’isole-
frigo…) qui le composent. L’« oc- consistant à faire rouiller volon- élues et non élues de la République islami- Ces deux « parrains » de Téhéran, dont ment, mais plus d’ouverture sur le monde
caz », comme « l’occasion de se re- tairement la carrosserie d’un vé- que se sont grippées : plus rien ne se dé- l’influence va croissant, observent cet ef- qui finira par assouplir le régime. p
trouver quelque part le soir pour hicule –, Sébastien Cherrier a alors
boire un verre dans un village où il sorti du garage son vieux Renault
n’existe plus le moindre lieu pour Trafic aux flancs corrodés datant
échanger depuis la fermeture du de 1991 (240 000 km au comp-
bar », explique Sébastien Cher- teur) pour y installer un comptoir
rier, 45 ans, un ancien éducateur en chêne, accessible depuis la
spécialisé reconverti dans la bro- portière arrière. Il y a cloué des vi-
cante. Son troquet sur roues est nyles d’Yvette Horner et de Daniel
ouvert tous les soirs de 18 heures Guichard, comme un contre-pied
à 22 heures (sauf le samedi, en à ses propres goûts musicaux, et a
matinée). Chaque jour, entre casé un frigo et une gazinière en
dix et trente clients viennent lieu et place des banquettes.
consommer un vin chaud, un jus Avant cela, il a passé une forma-
de fruits, un café, debout au tion à la chambre des métiers et
comptoir, à la lumière d’une s’est procuré une licence 3, indis-
lampe torche accrochée à un pa- pensable pour vendre de l’alcool
rasol – d’occasion lui aussi, alors (limité à 18°) sur la voie publique.
qu’il était promis à la benne.
Sébastien Cherrier a grandi aux Que des réponses positives
Aix-d’Angillon, une commune du Lancée en novembre 2018 – « au
secteur, légèrement plus impor- pire moment, juste avant l’hi-
tante avec ses 2 000 habitants. ver » –, son activité est encore loin
« Quand j’étais gosse, il y avait 13 de lui procurer un salaire. Le te-
ou 14 bistrots dans le bourg. Il n’y nancier itinérant pratique, il est
en a plus qu’un seul aujourd’hui. », vrai, des prix bas : 1 euro le café,
raconte-t-il. L’homme a vu les dé- 1,50 euro le soda, entre 1,50 et
bits de boisson fermer les uns 2,50 euros la canette de bière… 220 PAGES
après les autres dans les villages
enclavés de cette partie du Berry,
situés aussi loin de Bourges
que de Nevers. Liquidations judi-
Il explique être « encore en ro-
dage », dans l’attente de l’été où il
pourrait installer son van en
pleine journée, à proximité d’une
12 €
ciaires, départs en retraite, décès base de loisirs, d’un marché ou
des propriétaires, absence de re- d’un terrain de pétanque. « Mais
preneurs… S’il n’est pas circons- je continuerai à venir le soir dans
crit au milieu rural, le phéno- les villages où il n’y a plus de bis-
mène de disparition des com- trot, assure-t-il. On sent que les
merces de proximité a touché de gens ont besoin de se retrouver.
plein fouet les campagnes, ces Ma clientèle est composée de
dernières décennies. personnes âgées, de femmes au
En octobre 2017, une étude du foyer, de motards, d’agriculteurs,
Centre de recherche pour l’étude d’ouvriers qui sortent de l’usine où
et les conditions de vie (Crédoc), ils font les trois-huit, d’artisans qui
réalisée pour le distributeur ont envie de passer un petit mo-
France Boissons (filiale d’Heine- ment ensemble autour d’un verre
ken France), estimait à 26 000 le après un chantier… »
nombre de communes – sur une Quand il a démarché les muni-
totalité de 34 970 – ne possédant cipalités du canton pour leur faire
plus de café aujourd’hui. Il y avait part de son projet, Sébastien
500 000 établissements en 1900 ; Cherrier n’a reçu que des répon-
il n’y en avait plus que 36 178 ses positives. Pierre Sarreau, le
en 2015, date du dernier comptage. maire d’Etréchy, fut l’un des pre-
Un maire sur quatre a connu la fer- miers à lui proposer de s’installer
meture du dernier bar de sa com- – gratuitement – sur la place du
mune, selon une autre étude de village, à 30 mètres de l’ancien
l’IFOP, datant, elle, d’il y a cinq ans. café de la commune, Les Tilleuls.
« Cela faisait longtemps que Celui-ci a fermé il y a une dizaine
l’idée me travaillait : créer un d’années, à la mort de sa proprié-
espace de convivialité où les taire. La boulangerie d’Etréchy a
gens pourraient venir parler de aussi baissé son rideau définitive-
leur vie, de leurs malheurs, se ren- ment, en 2016, avec le départ en
contrer. Les personnes de mon retraite de son patron, qui n’avait
âge sont un peu la dernière géné- pas trouvé de repreneur. UN ATLAS EXHAUSTIF Pour chacun des 198 pays du monde, PLANÈTE Alors que la fréquence et les coûts des catastrophes
ration qui a grandi avec la culture Il n’y a plus de commerce au
les chiffres-clés (population, PIB, part du commerce avec la naturelles ont battu des records en 2018, les Etats ne sont pas
du bistrot, poursuit Sébastien bourg aujourd’hui, à l’exception
Cherrier, barbe et tatouages de d’un local faisant à la fois agence Chine et les Etats-Unis...), une carte et une analyse politique parvenus à s’accorder, à la COP24, sur les mesures à prendre.
fan de rock et de metal. Quelque postale, dépôt de pain et… biblio- et économique de l’année par les correspondants du Monde.
FRANCE Emmanuel Macron, tout à ses réformes, n’a pas pris
part, nous avons un devoir de thèque municipale. Le maire a
bien essayé d’installer une épice- UN PORTFOLIO 16 pages des meilleures photos d’actualité la mesure de l’écart entre « les premiers de cordée » et
rie sur place. « Nous avons eu quel- de l’année, sélectionnées par le service photo du Monde. « les invisibles » : la révolte des « gilets jaunes » signe le retour
de la question sociale.
IL Y AVAIT ques touches, mais rien ne s’est con-
crétisé », indique-t-il, devant le bar INTERNATIONAL Le recul des démocraties face aux régimes
500 000 CAFÉS truck de Sébastien Cherrier. Une autoritaires et à la montée de l’extrême droite dans le monde ; IDÉES Catherine Deneuve, Roberto Saviano, Tony Blair, Yann
quinzaine de personnes sont pré- les guerres commerciales de Trump ; Mohammed Ben Salman Arthus-Bertrand, Laurent Gaudé.., les textes publiés dans
EN 1900 ; IL N’Y sentes ce soir-là sur la place d’Etré- en échec face à l’Iran ; le jeu de dupes du Brexit. Le Monde qui ont marqué l’année 2018.
chy, malgré un froid de canard,
EN AVAIT PLUS autour d’un verre. Selon l’étude du
QUE 36 178 Crédoc, 77 % des Français considè-
rent que « le café est le lieu principal
EN 2015 du lien social » en France. p

Tirage du Monde daté samedi 9 février : 199 773 exemplaires


« LE MEILLEUR FILM DE L’ANNÉE » THE HOLLYWOOD REPORTER

8
NOMINATIONS AUX
OSCARS
®

DONT MEILLEUR FILM

GOLDEN
GLOBE
®

MEILLEUR ACTEUR
(COMÉDIE)

CHRISTIAN AMY STEVE SAM


BALE ADAMS CARELL ROCKWELL
EST DICK CHENEY EST LYNNE CHENEY EST DONALD RUMSFELD EST GEORGE W. BUSH

 
                 

PAR LE RÉALISATEUR DE THE BIG SHORT : LE CASSE DU SIÈCLE

LE 13 FÉVRIER AU CINÉMA
&5‹$7,21
Au Venezuela, une économie
MATIÈRES PREMIÈRES

TOUT N’EST PAS ROSE


dévastée à reconstruire DANS LE COCHON
Le cochon a connu son jour de prix des céréales, sensible de-
▶ Chute du PIB, entreprises ▶ Le Centre pour le dévelop- ▶ Les sanctions des Etats- gloire, le 5 février. En tout cas, puis l’été 2018, renchérit
asphyxiées, hyperinfla- pement international Unis contre la compagnie pour les tenants du calendrier d’autant l’auge des cochons.
lunaire, désireux de fêter une Pour les éleveurs de porcs
tion… L’économie est d’Harvard a élaboré les pétrolière nationale, nouvelle année sous son si- français, le salut passe par la
ravagée. Nourriture, médi- lignes directrices d’un vaste poumon économique du gne. Dans la culture chinoise, Chine. Espérant que, après
le cochon est symbole de ri- l’abattage massif, ils seront
caments, eau courante : la plan de sauvetage pour pays, aggravent la situation chesse et de bonne fortune. friands de viande européenne.
population manque de tout un pays ruiné et surendetté PAG E 3 Alors, 2019, année rose ? Pas si Mais l’attente est fiévreuse. La
sûr. Les éleveurs porcins chi- peste porcine africaine est, en
nois, eux, font grise mine. effet, aux portes de l’Hexa-
La peste porcine africaine gone. Ce virus dévastateur

SNCF : les régions privées IDÉES s’est invitée à l’été 2018 dans pour les suidés, porcs et san-
l’empire du Milieu. « Pour gliers, a fait son apparition en

LA FIN DU « DOUX
beaucoup d’éleveurs chinois, Pologne et dans les pays baltes

de desserte
leur cheptel de porcs, c’est leur en 2014. Voyageant de groin à
groin, au gré des glandées, il a
COMMERCE »
patrimoine. Ils préfèrent donc
l’abattre plutôt que de le voir fait son petit bonhomme de
décimé par la maladie », expli- chemin en Europe, avant d’at-
Les maires de nombreuses villes moyennes s’inquiètent de la suppression que Guillaume Roué, prési- teindre la Belgique en sep-
à venir de certaines liaisons directes en TGV PAG E 4 Derrière l’affrontement dent de l’interprofession du tembre 2018.
commercial entre Pékin et porc, l’Inaporc. La viande pré- L’alerte est passée au rouge
férée des Chinois, dont ils sont début janvier. Des sangliers
Washington se joue la riva- les plus gros consommateurs belges contaminés ont été dé-
lité des deux puissances au monde, ne manque donc couverts à 1 km, soit à un jet
pour l’hégémonie mon- pas sous leurs baguettes. de gland, de la frontière fran-
diale. L’internationalisation Cette abondance immédiate çaise. Zones blanches, clôtu-
des échanges n’apparaît explique pourquoi il n’y a pas res, battues… le gouvernement
de demande forte d’importa- est sur les dents. Le ministre
plus comme la garantie tions. Et le porc européen de l’agriculture, « Didier
du maintien de la paix reste en rade. Il suffit, pour Guillaume, a pris le sanglier
PAG E S 6 - 7 s’en convaincre, de mettre le par les défenses », résume
cap vers le port de Plérin-sur- M. Roué, satisfait de cette mo-
Mer, dans les Côtes-d’Armor. bilisation. L’enjeu : ne pas per-
Là, où, à quelques encablures dre l’indispensable statut de
RENCONTRE de l’océan, le marché au ca-
dran continue, cahin-caha, à
pays indemne de la maladie,
sésame de l’exportation.
XAVIER JUSTO, fixer le prix du porc en France. Dans les supermarchés, une
autre bataille se joue. Les in-

À L’ORIGINE Le compte n’y est pas


Jeudi 7 février, l’aiguille indi-
dustriels cherchent la recette
pour convaincre les Français

DES RÉVÉLATIONS quait 1,181 euro le kilo. Un


poil, ou plutôt une soie, de
de retrouver leur bel appétit
pour le jambon cuit. Un mar-

SUR 1MDB
plus qu’il y a un an à la même ché qui pèse 1,5 milliard
date, où elle marquait d’euros, mais a encore fondu
1,133 euro le kilo. Mais loin de de 2 % en 2018. Fleury Michon
satisfaire l’appétit des éle- dévoile son jambon sans nitri-
Les données transmises
veurs français. « En ajoutant tes. Revers du médaillon pour
à la presse par l’ex-banquier les primes, cela donne un prix les clients soucieux de leur
suisse ont contribué à la moyen au kilo de 1,35 euro, santé : une durée de consom-
chute du premier ministre mais nos coûts de production mation réduite à huit jours et
malaisien, Najib Razak atteignent 1,52 euro le kilo. Il une couleur terne. Tout n’est
Manifestation d’élus et d’habitants contre le projet de suppression du TGV manque 15 à 17 centimes », es- plus rose dans le cochon… p
en gare de Douai (Nord), le 7 février. BAZIZ CHIBANE/PHOTOPQR/ « VOIX DU NORD »/MAXPPP PAG E 2 time M. Roué. La hausse du laurence girard

MATIÈRE GRISE | CHRONIQUE PAR PAUL SEABRIGHT


L’impôt ne décourage pas d’innover La science
du bien-être NOUVELLE

E n France, ailleurs en Eu-


rope et aux Etats-Unis, des
mesures fiscales comme
outil de lutte contre les inégalités
font de nouveau grand débat.
the Supply of Inventors », par
Alexander M. Bell, Raj Chetty, Xa-
vier Jaravel, Neviana Petkova et
John van Reenen, NBER Working
Paper n° 25493).
plus productifs à l’âge d’environ
38 ans, et que leurs revenus aug-
mentent déjà de manière impor-
tante avant l’obtention de leurs
brevets. Ces revenus sont issus
menter la probabilité de devenir
inventeurs à leur tour.
On peut en déduire que beau-
coup d’individus n’arrivent ja-
mais à réaliser leur potentiel d’in-
FORMULE

L’attractivité politique de la taxa- Cette étude est le fruit d’un d’un ensemble d’activités com- novateur en raison d’un manque L A S C I E N C E D U B I E N - Ê T R E # 10 - HIVER 2019

tion des hauts revenus ou de la ri- énorme travail empirique qui a merciales et économiques, et pas de soutien dans leur environne-
chesse est évidente, mais elle a consisté à croiser des informa- seulement des brevets en ques- ment social ou scolaire. Ce qui
des inconvénients. tions sur l’activité scientifique de tion : les droits d’auteur consti- conduit les auteurs à conclure CAHIER NEUROSCIENCES

Certains impôts rapportent peu 1,2 million de détenteurs de bre- tuent un faible pourcentage du que, pour encourager l’innova-
L’A L C H I M I E D U PA R D O N
AV EC NOTRE PROGR A MME
GRE ATER GOOD SCIENCE
Ne laissez pas
à l’Etat, car le nombre de person- vets et des informations tirées de montant global. tion, il est plus efficace de veiller
le stress
D E L’ U N I V E R S I T É
BERKELE Y EN CALIFORNIE
nes éligibles est faible ; il est facile leurs déclarations fiscales, afin Ces observations semblent in- à la création d’un tel environ-
d’échapper à d’autres grâce à d’éclairer la relation entre les re- diquer que le risque de voir nement que de mettre en place
l’évasion fiscale ; d’autres encore venus de ces « inventeurs » et leur une augmentation d’impôts des incitations fiscales.
CAHIER NUTRITION

Q U O I D E NE U F
SUR LE MICROBIOTE ?
vous rendre
peuvent décourager des activités activité innovatrice. décourager des innovations im- Certes, la productivité de la so- D IÉ T É T I Q U E
C HIN O I S E A U R Y T HM E
malade
économiques efficaces ou inno- portantes est faible. Celles-ci pro- ciété dépend non seulement des DES SAISONS

vatrices dont bénéficie l’ensem- Revenus très asymétriques viennent en effet d’un petit inventions, mais aussi de la capa- CULTIVEZ LE POSITIF
JUSQUE DANS VOS GÈNES
ble de la société. Le premier constat des auteurs sous-ensemble d’inventeurs qui cité des entreprises à les mettre
Ce dernier point a toujours été est que la distribution de reve- sont déjà très bien récompensés, en œuvre. Il est possible que les LES BONS RITUELS
DOUCEUR
difficile à évaluer de façon empiri- nus entre inventeurs est très asy- et qui seraient encore très aisés impôts puissent décourager la
que. Sans preuves sur la réalité des métrique : le 1 % des plus riches même s’ils payaient beaucoup diffusion des innovations, bien RELAXATION ET
COHÉRENCE CARDIAQUE
comportements des innovateurs gagne 22 % du total des revenus. plus d’impôts. qu’ils n’aient pas d’impact majeur
face à l’impôt, comment trancher Ensuite, ces revenus sont très Dans une étude précédente, les sur leur création. Mais, à ce jour, il
le débat entre ceux qui prônent fortement corrélés avec le nom- mêmes auteurs avaient démon- apparaît que l’effet de décourage-
une augmentation de la taxation bre de citations par brevet dans tré que la probabilité qu’un indi- ment que l’on pourrait craindre
et ceux qui craignent ses éven- les revues académiques et tech- vidu devienne inventeur est très d’une augmentation des impôts Marion Cotillard
tuels effets contre-productifs ? niques, ce qui semble indiquer influencée par l’environnement sur le niveau d’innovation écono- « Prendre soin de soi et de la planète, c’est vital »
Une étude américaine nous que la valeur sociale des inven- dans lequel il a vécu dans sa jeu- mique n’est pas confirmé par les
aide à comprendre certains de tions est relativement bien ré- nesse. En particulier, les person- preuves disponibles. p
ces enjeux (« Do Tax Cuts Pro- compensée par les revenus de nes qui emménagent pendant
duce More Einsteins ? The Im- leurs inventeurs. leur jeunesse dans des quartiers Paul Seabright est professeur
pact of Financial Incentives ver- Les auteurs ajoutent que les habités par d’autres inventeurs à l’Institut d’études avancées EN VENTE CHEZ VOTRE MARCHAND DE JOURNAUX
sus Exposure to Innovation on inventeurs sont en moyenne voient très sensiblement aug- de Toulouse

Cahier du « Monde » No 23043 daté Dimanche 10 - Lundi 11 février 2019 - Ne peut être vendu séparément
2 | plein cadre 0123
DIMANCHE 10 - LUNDI 11 FÉVRIER 2019

Xavier Justo,
au siège
de l’Agence
malaisienne
anticorruption,
à Putrajaya,
le 24 mai 2018.
LAI SENG SIN/REUTERS

RÉCIT
kuala lumpur- envoyée spéciale

D
es bureaux à Genève, New
York et Londres, des champs
de pétrole au Turkmenistan
et au Venezuela, puis « la
case prison » à Bangkok :
l’itinéraire depuis dix ans
du banquier suisse devenu lanceur d’alerte
malgré lui, Xavier Justo, 52 ans, évoque une
partie de Monopoly international…
Lorsque nous le rencontrons, fin janvier,
le cauchemar de ses dix-huit mois dans la
redoutable prison Klong Prem de Bangkok
est déjà loin. Xavier Justo a momentané-
ment pris ses quartiers, avec sa femme et
son petit garçon de 4 ans, au Shangri-La Ho-
tel, l’un des 5 étoiles de Kuala Lumpur. La di-
rection lui fait un prix spécial, car « les fins
de mois sont compliquées », dit-il, mais « le
staff est aux petits soins ». Dans les rues de la
capitale malaisienne comme sur les plages
du pays, les gens l’arrêtent pour un selfie. Ils
estiment que c’est grâce à lui, et aux don-
Xavier Justo, de la finance
suisse aux geôles de Bangkok
nées sur la société PetroSaudi qu’il a trans-
mises au site Sarawak Report et au maga-
zine économique The Edge en janvier 2015,
que le château de cartes du fonds d’investis-
sement malaisien 1Malaysia Development
Berhad (1MDB) a commencé à trembler,
pour finalement s’effondrer.
Les révélations de ce scandale ont contri-
bué à faire tomber le premier ministre, Najib
A l’origine des révélations l’année, tous frais payés, et un bonus annuel
de plusieurs millions. Il finit par accepter. Et
policiers thaïlandais viennent arrêter Xa-
vier Justo dans le resort qu’il est sur le point
Razak, et le parti en place depuis l’indépen-
dance, l’United Malays National Organisa-
sur le scandale du fonds malaisien développe alors, dans la capitale britanni-
que, les « seules activités réelles » de Petro-
d’ouvrir sur l’île de Koh Samui, en Thaï-
lande. On lui présente un mandat d’arrêt en
tion (UMNO, l’Organisation nationale des
Malais unis) lors des élections de mai 2018.
1MDB, l’ex-banquier helvète Saudi : un projet de services pétroliers off-
shore au Venezuela. Il affirme n’avoir jamais
thaï pour « tentative de chantage » sur le-
quel il ne reconnaît que le nom de son an-
« Disons qu’il y a eu une série d’événements.
Mais tout cela ne serait sans doute pas arrivé
revient sur les circonstances qui travaillé qu’avec les 300 millions de dollars
déposés à la banque JPMorgan de Genève.
cien associé, Patrick Mahony. On l’em-
mène à la prison de Bangkok, où il partage
si les données que j’ai transmises à la presse
n’étaient pas sorties. Cela a allumé l’incendie.
l’ont amené à dénoncer une affaire « Les 700 millions restants, déposés chez
Coutts, je n’y ai jamais eu accès », dit-il.
une cellule de 40 mètres carrés avec une cin-
quantaine de détenus.
La reconnaissance que l’on me témoigne ici,
c’est pour ce geste », estime M. Justo.
qui a contribué à la chute du premier Les relations se tendent rapidement entre
Xavier Justo et celui qu’il prenait pour « son
« J’ai dormi pendant dix-huit mois par terre,
comme un animal. Il faisait 40 degrés. La lu-
Le fonds 1MDB, théoriquement créé pour
financer des projets de développement en
ministre de la Malaisie, Najib Razak meilleur ami, son petit frère, son protégé », de
dix ans son cadet, Tarek Obaid. Il décrit la vie
mière restait allumée toute la nuit. Les pre-
mières nuits, j’avais les pieds, les jambes, les
Malaisie, a surtout servi de couverture à des de noceurs débauchés de ses associés, forts fesses et autres parties intimes de mes voisins
montages financiers frauduleux de grande de la certitude d’impunité qu’apportent la sur moi. On partage un seul et unique trou
ampleur, principalement au profit du pre- fortune ou le pouvoir. « Le deal avec la Malai- avec une cuve d’eau à côté… C’est inhumain, il-
mier ministre, de son épouse, Rosmah Man- L’aventure PetroSaudi-1MDB commence sie les a enrichis à l’excès. » Il négocie son dé- légal, immoral… », dit-il. Il est alors coupé du
sor, et des participants de ces opérations. en août 2009, en Méditerranée, à bord de part à l’amiable : 6,5 millions de dollars. Dont monde. Ses seuls interlocuteurs lui sont en-
Plusieurs banques internationales, au pre- l’Alfa-Nero, un splendide yacht, loué pour il ne verra donc que les deux tiers. voyés par PetroSaudi, qui semble avoir ses
mier rang desquelles l’américaine Goldman impressionner les invités malaisiens. La so- entrées au sein de l’établissement pénitenti-
Sachs, ont travaillé avec ou pour le fonds ciété PetroSaudi, fondée par Tarek Obaid « LES ESCROCS ONT UN TEMPS D’AVANCE » aire. « Le FBI a voulu m’interroger trois fois et
1MDB, qui est désormais dans le viseur non en 2005, a peu d’actifs et encore moins d’ac- Mais après avoir claqué la porte des splendi- n’a pas pu, mais tous les émissaires de Petro-
seulement de la justice malaisienne, mais tivités, mais un nom prometteur. La Malai- des bureaux de PetroSaudi à Londres, Xavier Saudi et Patrick Mahony lui-même entraient
aussi de six autres juridictions, dont les sie propose d’apporter 1 milliard de dollars Justo demande à son informaticien suisse de et sortaient de cette prison comme s’ils étaient
Etats-Unis, la Suisse, Singapour et la France. dans cette future joint-venture qui va lan- lui copier le contenu du serveur de la société chez eux », indique Xavier Justo.
Lors de perquisitions dans les différents lo- cer le fonds 1MDB. Faute de cash, Petro- sur un disque dur, « au cas où ». Quatre-vingt- Au bout de « quelques jours de Midnight Ex-
gements des Razak, en juin 2018, la police a Saudi offre sa participation en actifs : des dix gigas de données (environ 230 000 press », un émissaire qui se présente comme
mis la main sur une collection de bijoux, sacs parts dans des champs de pétrole au Turk- emails) qu’il livra à la presse, en janvier 2015, étant de Scotland Yard – en fait un imposteur
et montres évaluée à 275 millions de dollars menistan et en Argentine. « En fait, ces après avoir été sollicité par la journaliste bri- payé par PetroSaudi – lui propose un marché :
(242 millions d’euros). Ailleurs, des yachts, champs de pétrole n’appartenaient pas à Pe- tannique Clare Rewcastle-Brown, du site Sa- « Tu travailles avec nous et tu feras six mois ici,
des villas et des tableaux de maître ont été troSaudi. Ils n’avaient qu’un droit d’exploita- rawak Report. Son intention, à l’époque, est ou alors tu resteras dix ans. J’ai accepté de faire
saisis. Des dizaines de millions ont égale- tion », explique Xavier Justo. de vendre ces informations, et de récupérer tout ce qu’ils me diraient », raconte Xavier
ment été gaspillés en fêtes extravagantes et Les coups tordus commencent. « A cette CE QUE M. JUSTO ainsi les 2 millions de dollars que PetroSaudi Justo. Il s’accuse alors, devant la presse,
dépenses somptuaires. époque-là, ils m’avaient demandé si je ne con-
naissais pas quelqu’un qui pourrait dire que
VOULAIT, lui doit. Mais le jour de la transaction, à Singa-
pour, il préfère, par prudence, repousser le
d’avoir volé et trafiqué les informations pour
aider l’opposition politique en Malaisie et
CERTITUDE D’IMPUNITÉ cela valait entre 2 et 3 milliards. Je n’avais per- AU DÉPART, C’ÉTAIT paiement que l’homme d’affaires malaisien des journalistes mal intentionnés. A la suite
Pourtant si M. Justo se dit aujourd’hui « fier sonne à recommander », se souvient Xavier Tong Kooi Ong, patron du groupe de presse d’une intervention des autorités suisses, il
et heureux, pour des raisons morales », Justo, qui s’étonna d’une telle demande. Fi- QUE SES ANCIENS The Edge, est prêt à lui faire. Tong Kooi Ong lui est enfin libéré, le 20 décembre 2016.
d’avoir exposé publiquement l’escroquerie
cachée dans le premier montage financier
nalement, un spécialiste du secteur énergéti-
que américain accepte de signer cette évalua-
PARTENAIRES propose un Monet à la place. Xavier Justo dé-
cline également le tableau, mais donne
Aujourd’hui, l’ex-banquier veut dénoncer
les failles de la finance internationale.
du fonds 1MDB, la joint-venture de 2,5 mil- tion. Comme l’attestent divers documents – FINISSENT DE LUI quand même le disque dur et, sur une poi- « Quand j’ai commencé, en 1987, le crime finan-
liards de dollars avec l’entreprise PetroSaudi, dont le contrat – vus par le Monde, l’expert gnée de main, scelle « l’espoir qu’il [le] paierait cier, c’était des valises qui arrivaient à la ban-
ce n’était pas son intention première. Ce est tenu de « ne pas aller sur place » et « de ne PAYER CE QU’ILS quand même un jour ». que pleines de billets ou de diamants. Même ta-
qu’il voulait, au départ, c’était simplement pas demander à qui cela appartient ». Il éva- La bonne nouvelle n’est tombée sur son té- chées de sang, on les prenait sans poser de
que ses anciens partenaires finissent de lui luera ces actifs à 2,9 milliards de dollars. Pe- LUI AVAIENT PROMIS, léphone que quatre ans plus tard, au cours du questions. Aujourd’hui, vous devez remplir
payer ce qu’ils lui avaient promis, en 2011, en troSaudi est si reconnaissant qu’il offre à EN 2011, EN GUISE deuxième entretien qu’il accorde au Monde à 26 formulaires avant d’ouvrir un compte.
guise de parachute doré : 6,5 millions de dol- l’Américain le double des honoraires deman- Kuala Lumpur, en vue de cet article. Fin jan- Est-ce pour autant qu’il y a moins d’arnaques ?
lars. D’autant que ces hommes étaient aussi dés : 100 000 dollars au lieu de 50 000. A DE PARACHUTE vier 2019, Tong Kooi Ong lui a fait un chèque Bien sûr que non. Les escrocs ont toujours un
ses amis : le jeune Saoudien Tarek Obaid, peine l’expertise reçue, le milliard de dollars de 2 millions de dollars, « pour avoir permis temps d’avance et ils ont accès aux meilleurs
rencontré sur un terrain de basket au milieu est transféré de Malaisie vers la future coen- DORÉ : 6,5 MILLIONS aux Malaisiens de prendre connaissance du conseillers et aux meilleurs avocats… » D’ail-
des années 1990, sans fortune mais dont le
carnet d’adresses ouvrait toutes les portes,
treprise qui, en fait, n’existera jamais…
Xavier Justo, pendant ce temps-là, est en
DE DOLLARS scandale 1MDB et par reconnaissance pour ce
que sa famille et lui ont enduré ». Xavier Justo,
leurs, il a entendu dire que ses anciens asso-
ciés continuent de faire la fête entre Londres
et le brillant Britannique Patrick Mahony, Thaïlande avec sa future femme. Il a passé le interdit bancaire depuis sa sortie de prison, va et Genève, pendant que leurs avocats tentent
qui avait partagé les bancs de l’Ecole interna- cap des 40 ans et si bien réussi avec sa so- enfin pouvoir rouvrir un compte en banque. une « négociation de peine ». Quant à Najib Ra-
tionale de Genève avec Tarek Obaid de- ciété suisse de gestion de biens Fininfor Retour en 2015 où, dès que les informa- zak, inculpé de 42 charges distinctes mais en
puis l’adolescence, et qui était un « génie des qu’il a vendu ses parts pour prendre sa re- tions sur PetroSaudi et cette joint-venture liberté sous caution en Malaisie, il multiplie
montages financiers », selon Xavier Justo, traite et changer de vie. Mais, début 2010, fumeuse commencent à sortir dans The les sorties en public et les posts politiques sur
lui, le fils d’immigrants espagnols très mo- ses amis, dont il suivait les affaires de loin, Edge et sur le site Sarawak Report, une vague Facebook. Sa popularité remonte. Il a même
destes. Mal en a pris à la paire Obaid-Ma- le rappellent et insistent pour qu’il re- de panique se répand tant chez PetroSaudi repris à son compte le hashtag « Malu apa
hony d’ergoter sur les 2 derniers millions vienne. Ils lui proposent la grande vie à que dans l’entourage du premier minis- bossku ? », « Pourquoi avoir honte, chef ? ». p
promis à leur copain… Londres : un salaire de 400 000 dollars à tre malaisien. Le 22 juin, une quinzaine de florence de changy
0123
DIMANCHE 10 - LUNDI 11 FÉVRIER 2019 économie & entreprise | 3

Venezuela: l’immense chantier de la reconstruction


Des experts travaillent sur des pistes de réformes pour relancer l’économie en cas de transition politique

U
ne économie aussi dé-
vastée que celle d’un
pays en guerre. Tel ap-
paraît le Venezuela de Mer des Antilles
Nicolas Maduro. Si la pression in-
ternationale qui s’accroît sur le di- Caracas
rigeant déclenche une transition
politique, une certitude s’impose : Des
les chantiers de la reconstruction VENEZUELA personnes
économique seront titanesques. GUYANA attendent
« Il est beaucoup plus difficile de ré- COLOMBIE devant un
parer des destructions que de les in- supermarché
fliger », nous explique le vénézué- et des
lien Douglas Barrios, chercheur au BRÉSIL automobilistes
Centre pour le développement in- 500 km devant
ternational (CID) Harvard. une station-
Quelques données permettent service, à
de cerner l’étendue du désastre. de la production nationale. Des San Cristobal
En cinq ans, le produit intérieur signaux clairs sur le respect de (Venezuela),
brut (PIB) du Venezuela a fondu la propriété et l’indépendance de le 10
de moitié. La production pétro- la justice, le relâchement des novembre
lière s’est effondrée. Les entrepri- contrôles des prix et des changes 2018.
ses, privées d’accès aux capitaux seront un préalable essentiel CARLOS EDUARDO
et aux biens intermédiaires, ont pour restaurer la confiance du RAMIREZ/REUTERS
été asphyxiées. En 2018, l’infla- secteur privé.
tion a atteint 1,37 million pour L’autre priorité sera de s’atta-
cent, selon le Fonds monétaire in- quer à l’hyperinflation et l’une
ternational (FMI). de ses principales causes, la pénu-
Sans cesse revalorisé, le salaire rie de devises étrangères. Le Ve-
minimum permet à peine de nezuela tire plus de 95 % de ses
s’acheter un kilo de jambon. revenus des exportations de brut,
Nourriture, médicaments, eau mais celles-ci se sont rédui-
courante, électricité : la popu- tes comme peau de chagrin.
lation manque de tout. Plus de Aujourd’hui, les réserves de
30 % des enfants de moins de change sont presque vides et les pulation. A tel point que les obliga- transition, la Chine réclamera-t-
5 ans souffrent de malnutrition finances publiques, exsangues.
En 2018, tions acquises par certains inves- elle des concessions pétrolières, LES CHIFFRES
et quelque deux millions de Vé- Le pays ne pourra inverser seul l’inflation tisseurs, notamment la banque au grand dam des Etats-Unis ?
nézueliens ont besoin d’une as- la tendance. Il lui faudra une per- d’affaires américaine Goldman Quoi qu’il en soit, le Venezuela
sistance médicale d’urgence. fusion massive de dollars. Un sau-
a atteint Sachs à l’été 2017, ont été surnom- et ses soutiens devront œuvrer à
« L’étape numéro un sera la mise vetage financier qui, selon toute 1,37 million mées les « obligations de la faim ». un redémarrage rapide de cette 3 300 DOLLARS
en place d’une aide humanitaire vraisemblance, devrait être or- industrie stratégique. Même la- C’est le produit intérieur brut
massive », insiste un responsable chestré par le FMI. Selon diverses
pour cent, Vastes réserves de pétrole minée par des années de corrup- par habitant au Venezuela
financier international. estimations, Caracas aurait be- selon le FMI Un risque, pour le Venezuela, tion et de sous-investissement, en 2018 (soit 2 900 euros),
soin d’un prêt supérieur à 60 mil- serait de voir les créanciers pro- celle-ci peut se prévaloir d’être as- selon le Fonds monétaire
Restaurer la confiance liards de dollars (53 milliards céder à des saisies de ses biens sise sur les plus vastes réserves international. En 2013, il était
Mais ensuite, par où commen- d’euros). De quoi permettre au fu- ticulier, jouera un rôle fonda- à l’étranger. Pour y parer, une mondiales d’or noir. L’équipe de 7 870 dollars, soit une baisse
cer ? Le CID Harvard, sous la hou- tur gouvernement de couvrir le mental. Pour la pérenniser, une option a été avancée par les d’Harvard suggère d’ouvrir large- de 58 % en cinq ans
lette du professeur Ricardo Haus- déficit public et d’arrêter complè- piste serait de calquer le cours du deux grands juristes américains ment le secteur aux investisseurs
mann, ancien ministre du plan tement la planche à billets, un bolivar sur celui du dollar. En sus, spécialistes des restructurations, privés internationaux. « Le pays
vénézuélien (1992-1993), élabore procédé à la source du dérapage « il faudra impérativement refon- Lee Buchheit et Mitu Gulati : l’in- en tirerait les dividendes grâce aux 2,3 MILLIONS
depuis plusieurs années les li- inflationniste des dernières an- der une banque centrale réelle- tervention du président amé- royalties et au cadre fiscal », expli- C’est le nombre de Vénézuéliens
gnes directrices d’un plan de sau- nées. Cette enveloppe devrait ment indépendante », affirme ricain, par voie de décret, pour que M. Barrios. ayant quitté le pays depuis 2015
vetage pour « le lendemain ». Un aussi bénéficier aux entreprises Christopher Dembik, chef écono- ordonner la protection des actifs En attendant, les dernières pour fuir la crise économique
programme pour après la fin du privées pour l’achat de biens in- miste de Saxo Bank et fin con- vénézuéliens. sanctions imposées par les Etats- et politique, selon des chiffres
chavisme, dont M. Hausmann dit termédiaires, afin de refaire tour- naisseur du Venezuela. « Mais on peut imaginer qu’un Unis à la compagnie nationale de l’ONU publiés en novembre
s’être déjà entretenu avec Juan ner les lignes de production. Un autre dossier-clé concerne le accord sera facilement trouvé Petroleos de Venezuela (PDVSA)
Guaido, le président par intérim Le bénéfice d’une intervention traitement des créanciers d’un avec les investisseurs américains mettent l’actuel gouvernement
autoproclamé. du FMI ne serait pas purement fi- pays à la fois surendetté et ruiné. autour d’une restructuration, es- plus que jamais sous pression. 1,17
Il s’agira d’abord de rétablir les nancier. « Son implication crédibi- A en croire M. Hausmann, les dé- time M. Dembik. La grosse incon- « Un maintien au pouvoir de C’est, en million de barils par
« mécanismes de base du mar- liserait les politiques économiques tenteurs d’obligations doivent nue, c’est ce que va décider la Maduro semble très compliqué, jour, la production de pétrole du
ché », décrit M. Barrios. Sous d’un pays dont les institutions sont s’attendre à essuyer des pertes sè- Chine. » Pékin est un très gros estime M. Glossop. Surtout si l’on Venezuela en 2018 selon l’Orga-
M. Maduro et son prédécesseur durablement affaiblies », estime ches. Un juste retour des choses, créancier du Venezuela, pour un y ajoute l’hyperinflation, un phé- nisation des pays exportateurs
Hugo Chavez, les expropriations, Edward Glossop, spécialiste de estiment certains, alors que Cara- montant estimé entre 20 et nomène dont l’histoire nous mon- de pétrole. Le pays en produisait
les confiscations, les prix régulés l’Amérique latine chez Capital cas a longtemps privilégié le paie- 60 milliards de dollars. Caracas tre qu’il entraîne presque toujours autour de 3 millions par jour
ont fait fuir les entreprises étran- Economics. La confiance inspirée ment de ses dettes au règlement s’est engagé à rembourser ses det- un changement de régime. » p dans les années 2000.
gères et précipité l’écroulement par la monnaie nationale, en par- d’importations vitales pour sa po- tes en barils de brut. En cas de marie de vergès

Les sanctions américaines menacent le groupe pétrolier public PDVSA


La production de la compagnie vénézuélienne, poumon de l’économie du pays, a été divisée par trois en vingt ans

C omment [les présidents]


Hugo Chavez [1954-2013],
puis Nicolas Maduro ont-
ils pu tuer la poule aux œufs
d’or ? » Paula Vasquez Lezama,
teur –, la production a chuté à
1,17 million de barils par jour, au
plus bas depuis trente ans.
Cette situation risque de s’ag-
graver, avec les sanctions que les
rés avant le raffinage, pour pro-
duire du carburant.
Premier problème : ces diluants
sont importés des Etats-Unis, et
les sanctions ne permettront plus
chesse de Citgo, la filiale de PDVSA
aux Etats-Unis, sa véritable ma-
chine à cash. Citgo possède sur le
sol américain des raffineries et un
important réseau de stations-ser-
Washington
a interdit au
groupe de faire
propre régime de ressources. »
D’autant que les difficultés s’ac-
croissent avec l’arrivée au pou-
voir de Nicolas Maduro, qui place
des militaires à la tête de l’entre-
chercheuse au Centre national de Etats-Unis ont décidé d’imposer à à Caracas de se fournir chez son vice. C’est là que les sanctions du commerce prise. Les derniers experts de
la recherche scientifique (CNRS) l’entreprise, le 28 janvier. L’admi- voisin du Nord. « Il n’est pas si facile vont heurter le plus fort le modèle PDVSA quittent le pays, beaucoup
et spécialiste du Venezuela, nistration Trump a interdit à d’en trouver ailleurs », dit M. Hous- de la compagnie : selon John Bol-
avec des entités partent au Canada, où ils sont re-
n’en finit pas de s’interroger sur PDVSA de faire du commerce avec sin, qui estime que cela va obliger ton, conseiller à la sécurité natio- américaines et crutés pour extraire les sables bi-
la descente aux enfers de la des entités américaines et a gelé PDVSA à mettre en place en nale, PDVSA sera privé de « plus de tumineux de l’Alberta (Ouest).
compagnie pétrolière nationale, 7 milliards de dollars (6,2 mil- catastrophe une nouvelle chaîne 11 milliards de dollars de recettes
a gelé 7 milliards Entre-temps, Nicolas Maduro
Petroleos de Venezuela (PDVSA). Il liards d’euros) d’actifs à l’étranger. d’approvisionnement, alors que le d’exportations dans l’année qui de dollars d’actifs a dû hypothéquer une partie
faut dire que PDVSA n’est pas une Parallèlement, elle a donné à Juan pays manque de liquidités. vient [2019] ». Avec ces sanctions, des ressources pétrolières. « Une
entreprise comme les autres. Guaido, le chef de l’opposition, le l’administration Trump espère ré-
à l’étranger grande partie des ventes de pétrole
L’activité de la compagnie est de contrôle des comptes bancaires « Pays interdépendants » duire la durée de vie du régime de va directement dans les caisses de
loin la première ressource finan- du Venezuela aux Etats-Unis. Surtout, la nature du brut véné- Nicolas Maduro, mais risque de treprise, et une grande grève, fin la Chine, puisqu’ils ont fait des
cière du pays : elle est le cœur de « Ces sanctions vont énormé- zuélien explique la relation ambi- précipiter l’économie vénézué- 2002, début 2003, signe un tour- prêts massifs à PDVSA », rappelle
l’économie du pays, qui dispose ment gêner PDVSA », analyse Di- guë qu’entretiennent les deux lienne un peu plus dans le chaos. nant majeur : près de 18 000 sala- Didier Houssin de l’IFP-EN. Même
des plus grandes réserves mon- dier Houssin, président de l’Insti- pays ennemis. « C’est à cause du Dans les années 1990, la compa- riés doivent quitter l’entreprise, si la situation politique venait à se
diales de pétroles. tut français du pétrole et des pétrole que les Etats-Unis et le gnie est pourtant réputée dont de nombreux spécialistes stabiliser, les spécialistes esti-
Autrement dit, elle est assise énergies nouvelles (IFP-EN), qui Venezuela sont si interdépen- pour être l’une des compagnies des pétroles lourds, dont l’exper- ment que le Venezuela mettra
sur un véritable trésor. Et pour- estime que « l’impact sur le pays dants », explique Paula Vasquez pétrolières nationales les plus tise va manquer à PDVSA. plusieurs années à revenir à des
tant, depuis vingt ans, la produc- peut être extrêmement sévère ». Lezama. Les raffineries du golfe avancées en termes d’innova- Progressivement, Hugo Chavez niveaux de production élevés.
tion et les revenus du joyau pé- « Il faut comprendre que le pétrole du Mexique sont conçues pour tion et de production. L’arrivée place ses proches aux postes-clés Une situation qui ne fait pas que
trolier vénézuélien ne font que vénézuélien est très particulier », traiter ce type de pétrole, et ne d’Hugo Chavez, au pouvoir de de l’entreprise, et la perte de des malheureux : c’est notam-
décliner. Dans les années 2000, explique le consultant Denis peuvent pas s’alimenter en res- 1999 à 2013, a progressivement compétence se combine à un ment grâce à l’importante baisse
PDVSA produisait autour de Florin, de Lavoisier Conseil. « Il a sources plus légères, comme le changé la donne. Le dirigeant sous-investissement dans les in- de production du Venezuela que
3 millions de barils par jour. la consistance du mastic, il est pétrole de schiste américain… socialiste utilise massivement les frastructures, qui se dégradent. les prix du pétrole sont remontés
En 2018, selon les chiffres de l’Or- extrêmement lourd et collant. » pourtant produit à quelques kilo- revenus du pétrole pour financer « Le choix de Chavez reste difficile ces deux dernières années, à la
ganisation des pays exportateurs Pour le faire circuler dans les mètres des dites raffineries. sa politique sociale. à expliquer, analyse Paula Vas- plus grande joie de ses rivaux pro-
de pétrole (OPEP) – dont le Ve- oléoducs, il faut le mélanger avec Depuis trente ans, cet aller-re- Mais il s’oppose durement à la quez Lezama. En organisant la ducteurs de l’OPEP. p
nezuela est un membre fonda- des diluants, qui sont ensuite reti- tour entre les deux pays a fait la ri- direction et aux salariés de l’en- déroute de PDVSA, il a privé son nabil wakim
4 | économie & entreprise 0123
DIMANCHE 10 - LUNDI 11 FÉVRIER 2019

Les régions
lisées, on demande, depuis des an-
nées, que les usagers TER puissent
les utiliser à la manière d’un
“TER-GV”, explique la Fnaut

s’inquiètent de
Hauts-de-France. Une idée ga-
gnant-gagnant que la SNCF a tou-
jours refusé de mettre en œuvre.
Elle préfère supprimer ses trains ! »

la réduction des Le gouvernement « vigilant »


Au plan national, les représen-
tants des usagers fustigent le mal-
thusianisme ferroviaire de la

dessertes TGV SNCF au nom de la réduction des


coûts. « Toutes les expériences de
terrain le montrent : ce n’est pas en
réduisant l’offre ferroviaire que
La SNCF élabore une nouvelle l’on améliore l’équilibre économi-
que, argumente Bruno Gazeau, le
feuille de route, qui prévoit la président de la Fnaut. En outre, en
faisant de tels choix, la SNCF fragi-
suppression de certaines liaisons lise son propre gestionnaire d’in-
frastructure, SNCF Réseau, qui a
besoin d’une augmentation des
circulations – et donc des recettes
de péages – pour garantir son

E
n pleine crise des « gilets bat national, et à quelques semai- équilibre financier. »
jaunes », la SNCF va-t-elle nes de l’examen de la loi d’orienta- Face à toutes ces inquiétudes, la
sacrifier des territoires tion des mobilités [LOM] ? C’est SNCF reste silencieuse. Elle n’a
desservis jusqu’ici par le presque de la provocation », s’in- pas démenti les rumeurs de sup-
TGV ? C’est la crainte de nombreux surge M. Dhersin. pression de dessertes et confirme
maires, notamment dans le Nord Depuis quelque temps, la me- « un projet d’évolution pour déve-
et le Pas-de-Calais, qui voient leurs nace plane de voir la SNCF réduire lopper les mobilités TER et grande
villes de Valenciennes, Lens, Ca- ses dessertes TGV sur des lignes vitesse ». Au service communica-
lais, Béthune, Hazebrouck, Boulo- classiques. En décembre 2018 – tion des Hauts-de-France, on pré-
gne-sur-Mer ou Dunkerque s’éloi- pour le SA 2019 –, la fréquence des cise avoir choisi de « réserver cette
gner un peu plus de Paris. trajets sans correspondance con- présentation aux élus pour expli-
Comme tous les ans, la SNCF cernant plusieurs villes moyen- quer les futures évolutions et le ca-
prépare son service annuel (SA nes a été fortement abaissée, en dre global, qui est de développer la
2020), une feuille de route réac- particulier dans l’est de la France. mobilité et de mettre des trains là
tualisée en décembre. Dans le fu- Plusieurs liaisons directes entre où les clients en ont besoin, tout en
tur document, le projet d’évolu- Paris et les départements de Sa- jouant avec la complémentarité
tion des dessertes TGV allonge- voie (Chambéry, Annecy) ont TER et TER-GV ».
rait, par exemple, les trajets des aussi été supprimées. Au gouvernement, on se dit
Valenciennois ou des Calaisiens « très vigilant » sur le sujet. « Une
souhaitant se rendre dans la capi- Des usagers « démunis » concertation a déjà été engagée
tale, les obligeant à prendre une Mais ce sont surtout les liaisons avec la région Hauts-de-France, ex-
correspondance à Lille ou à Arras. TGV province-province qui ont plique-t-on au ministère des
Usagers et élus sont inquiets. Au été réduites ou ont disparu : Lor- dessertes TGV à destination de Pa- services, afin de confirmer la transports. La ministre Elisabeth
point que le conseil régional des raine (Metz, Nancy) vers Nice, ris ou de la province, comme Ren-
« Ce n’est pas en place de Douai comme gare TGV. Borne a reçu le président de la
Hauts-de-France a voté, lors de sa Montpellier et Toulouse ; Stras- nes ou Nantes. L’idée de voir sup- réduisant l’offre De leur côté, les usagers du train SNCF, Guillaume Pepy, pour évo-
séance plénière du 31 janvier, une bourg vers Lyon et Marseille par primer une ou plusieurs des sept se sentent « démunis ». « On ne va quer cette question. Plus large-
motion d’urgence « pour le main- Lons-le-Saunier. Le 29 janvier, élus liaisons quotidiennes TGV avec
ferroviaire que pas s’asseoir devant les trains, ce ment, le gouvernement est très at-
tien des dessertes régionales et usagers des communes situées Paris est aujourd’hui inconceva- l’on améliore serait contre-productif », estime taché à la qualité du dialogue entre
TGV ». « On ne peut pas laisser pas- sur la ligne du TGV franco-suisse ble pour l’élu local. Gilles Laurent, vice-président de la la SNCF et les territoires. La réforme
ser ça. Quand j’ai su que le direc- Lyria, entre Dijon et Lausanne « Douai, c’est 40 000 habitants,
l’équilibre Fédération nationale des associa- ferroviaire a ainsi prévu de créer, à
teur régional de la SNCF prenait (Dole, Frasne, Mouchard, Pontar- mais, avec l’agglomération, on est économique » tions d’usagers des transports partir de 2021, des procédures de
rendez-vous avec les maires un par lier) se sont émus de la perte d’une 300 000, souligne M. Chéreau. Il y (Fnaut) des Hauts-de-France. Pré- consultation et d’information obli-
BRUNO GAZEAU
un, je l’ai interpellé, précise le vice- desserte directe avec Paris et Lau- a un vrai sujet sur les villes moyen- sent à la manifestation douai- gatoires des territoires avant toute
président de la Fnaut
président transports à la région sanne programmée en 2020. nes : la tentation, c’est de tout con- sienne, il s’interroge sur la politi- évolution de desserte. »
Hauts-de-France, Franck Dhersin Retour dans les Hauts-de- centrer dans les métropoles. » que de la SNCF. « Ils préfèrent En attendant, la SNCF rencon-
(ex-Les Républicains). Mais la France, où la grogne est le plus pal- M. Chéreau reconnaît avoir du moins de trains, mais plus remplis. trera tous les maires concernés
SNCF m’a fait comprendre que ce pable. A Douai (Nord), par exem- mal à attirer les cadres dans sa premier ministre, Edouard Phi- Ils oublient que l’intérêt du TGV, d’ici à la mi-mars. Le maire de
n’était pas mes oignons ! » ple, la rumeur inquiète le maire ville. Avec le renforcement de la lippe, la cité nordiste avait été re- c’est de faire profiter les usagers au- Douai prévient : « Je suis prêt à re-
De quoi déclencher la colère de socialiste, Frédéric Chéreau. Jeudi métropolisation, il craint de les tenue, avec 221 autres communes, delà des lignes à grande vitesse. » voir les horaires, mais, si on me
l’élu, proche de Xavier Bertrand. 7 février, il a organisé une mani- voir partir à Lille. pour faire partie du plan national Les associations, conscientes supprime une seule des sept
« Politiquement, comment la festation devant la gare autour Douai avait pourtant été identi- de revitalisation des centres-vil- que certains TGV sont loin de faire liaisons directes TGV avec Paris, je
SNCF, société 100 % publique, peut- d’un slogan : « Défendons nos fiée officiellement comme une les. Ironie du sort, il était prévu de le plein, ont d’ores et déjà proposé quitte la table. » p
elle se permettre de lancer ce genre TGV ! » Depuis de nombreuses an- ville à revivifier. En septem- faciliter le stationnement autour des solutions : « Si ces dessertes ter- éric béziat
de concertation en plein grand dé- nées, la SNCF a annulé plusieurs bre 2018, à la suite d’une visite du de la gare, de mettre en place des minales sont actuellement peu uti- et laurie moniez (à lille)

Au cœur de Paris, la boîte à idées de Samsung La voie étroite de Lactips,


Ouvert voici près d’un an, le laboratoire du groupe sud-coréen compte 37 chercheurs
« extraterrestre du plastique »
spécialisés en intelligence artificielle. A sa tête, un Français passé par Apple
Q u’il est ardu de sauver la planète ! Marie-Hélène Gra-
matikoff et Frédéric Prochazka pensaient être sur une
voie royale en mettant au point un « plastique sans

M ars 2018. Alors que


Cedric Villani, député
LRM, s’apprête à ren-
dre au gouvernement son rapport
sur l’intelligence artificielle (IA),
« On veut que
les objets
coopèrent entre
dans la Silicon Valley. Non seule-
ment pour profiter de la qualité,
reconnue internationalement,
des chercheurs français dans le
domaine de l’intelligence artifi-
juste accepte-t-il d’évoquer les
grandes thématiques qui le préoc-
cupent : l’Internet des objets, la
santé et la mobilité. La première
fait déjà partie intégrante de la
plastique » révolutionnaire, garanti sans pétrole. Pour-
tant, le chemin des cofondateurs de Lactips – une anagramme
lactée de « plastic » – se révèle plus escarpé qu’ils ne l’imagi-
naient. Alors que leur produit arrive enfin au stade industriel,
« on sent un peu de frilosité » de la part des possibles clients, ad-
qui doit tracer la route pour faire eux pour rendre cielle, mais aussi, assure-t-il, par stratégie de Samsung, avec des met Mme Gramatikoff, la PDG de la société.
de la France un champion dans souci de « rendre à la France » : « J’ai premiers produits comme les fri- En effet, s’ils n’utilisent aucun dérivé d’hydrocarbure, leur ma-
ce domaine, Emmanuel Macron
la vie des gens beau vivre depuis vingt-cinq ans gos connectés. Luc Julia veut tière première, la caséine du lait, se trouve, elle aussi, contestée.
reçoit à l’Elysée Young Sohn, le plus facile. C’est dans la Silicon Valley, je dois beau- pousser la logique plus loin : Transformer du lait de vache en plastique, n’est-ce pas détour-
patron de Samsung. Ce dernier lui coup à ce pays : mon éducation, « Dans une maison, on veut que ner cette ressource de son usage ali-
annonce son intention d’ouvrir
notre obsession » tout ça… Faire ce centre à Paris, tous les objets deviennent des as- mentaire normal ? Mme Gramatikoff
dans l’année un laboratoire LUC JULIA c’était important pour moi. » sistants, qu’ils coopèrent tous en- L’ENTREPRISE s’emploie à déminer le sujet. « Notre
consacré à cette discipline à Paris. directeur du laboratoire tre eux pour rendre la vie des gens caséine provient de surplus de lait qui
A la clé, une centaine d’emplois. Le parisien de Samsung « Il faut se diversifier » plus facile. C’est notre obsession. » FRANÇAISE UTILISE sont souvent considérés comme des
président s’empresse d’annoncer
la nouvelle sur Twitter.
Désormais, il y passe une semaine
par mois pour superviser le tra-
L’intérêt de Samsung pour la
santé et la mobilité peuvent paraî-
LA CASÉINE DU LAIT DE déchets, et détruits », plaide-t-elle.
Surtout, la dirigeante d’entreprise
Un an plus tard, les équipes ont nom est associé à celui de Siri, la vail du bureau parisien, mais la tre plus éloignés du cœur de mé- VACHE POUR PRODUIRE souligne l’intérêt écologique de ses
commencé à s’atteler à la tâche. technologie qui a permis à Apple collaboration est permanente en- tier du géant Coréen, mais avec granulés. « Les plastiques dits biodé-
Samsung a investi, en juin 2018, de de rendre ses iPhone commanda- tre les équipes française et améri- d’un côté, le vieillissement de la DU PLASTIQUE gradables ou biosourcés déjà disponi-
confortables locaux au cœur de bles par la voix. S’étant rapide- caine, soit 350 personnes au total. population, et de l’autre, le déve- bles ne sont en général pas satisfai-
Paris – dans l’ancien bâtiment du ment brouillé avec les dirigeants Pour faire quoi ? Lui, si disert loppement des voitures autono- sants, juge-t-elle. Quand ils se dégradent, il subsiste des matières
Crédit lyonnais dans le 2e arrondis- de la marque à la pomme, il a re- quand il s’agit de parler d’intelli- mes, ces domaines peuvent, à plastiques qui développent des perturbateurs endocriniens. Ce
sement de la capitale – pour attirer bondi chez son concurrent Sam- gence artificielle – il vient même l’avenir, générer d’importantes n’est pas le cas de notre produit, entièrement soluble dans l’air
ces talents si convoités que sont les sung, fin 2012. Un choix naturel de rédiger un livre à ce sujet : L’in- sources de revenus. « On espère comme dans l’eau. » Un premier client, l’allemand Ulrich natür-
chercheurs en IA. Le vaste plateau pour ce chercheur de formation telligence artificielle n’existe pas pouvoir créer de nouvelles catégo- lich, s’apprête d’ailleurs à utiliser ce matériau pour emballer les
paraît encore un peu désert. A ce qui, avec la reconnaissance vocale, (éditions First, 200 pages, ries de produits et de services, car il pastilles de lave-vaisselle qu’il commercialise, selon un accord
jour, seuls 37 chercheurs ont été re- a pour autre passion l’Internet des 17,95 euros) –, l’est beaucoup faut se diversifier », explique le res- signé à la fin du mois de novembre.
crutés. « On avait prévu 100 recru- objets. Quel meilleur terrain de jeu moins sur l’activité du centre : ponsable. Pour ce faire, il n’hésite En dépit des critiques, les responsables de Lactips se montrent
tements en trois ans, on est dans les pour lui que le géant sud-coréen « Ici, on crée des idées et on montre pas à collaborer avec des start-up confiants. « Dans notre industrie, nous avons beau être un peu
temps, même un peu en avance », de l’électronique grand public ? ce qui est possible, et on essaie de et des grands groupes, ce qui n’est des extraterrestres, nous avons reçu le soutien de plusieurs ban-
tempère Luc Julia, qui dirige le cen- Le centre de recherche parisien faire adopter nos propositions par pas vraiment dans la culture de ques et du chimiste BASF, qui sont entrés au capital en juillet », re-
tre en sa qualité de patron de l’in- est son bébé. C’est lui qui a forcé la les unités d’affaires du groupe. » l’entreprise. Même dans ses mé- lève la fondatrice. Pour 2020, la PME de 38 personnes prépare
novation du groupe. décision des dirigeants de Sam- Secret industriel oblige, il ne thodes de travail, Luc Julia est bien son transfert dans une vraie usine, une ancienne fabrique de
Ce Français est l’une des figures sung pour établir ce laboratoire, la rentrera pas dans les détails des le M. Innovation de Samsung. p crème fouettée située à Saint-Paul-en-Jarez (Loire).
de la technologie en France. Son réplique de celui qu’il dirige déjà projets développés à Paris. Tout vincent fagot denis cosnard
économie & entreprise | 5
0123
DIMANCHE 10 - LUNDI 11 FÉVRIER 2019

En Finlande, le revenu de base est une


source de bien-être pour ses bénéficiaires 0,2 %
C’est la hausse, au quatrième trimestre 2018, de l’indice du salaire
mensuel de base (SMB) dans le secteur privé en France, selon
Helsinki dresse un premier bilan du projet, qui visait à verser à des chômeurs une allocation les données provisoires publiées, vendredi 8 février, par le ministère
du travail. Le SMB, mesuré dans les entreprises de dix salariés ou plus
sans condition. L’impact est positif sur la qualité de vie, mais sans effet sur le taux d’activité (hors agriculture et emplois publics), est un salaire brut, avant déduc-
tion des cotisations sociales et versement des prestations sociales.
Il ne prend pas en compte les primes ni les heures supplémentaires.
malmö (suède) - Les chercheurs, toutefois, ont des formulaires compliqués tous Sur un an, il a augmenté de 1,6 %, selon la Dares, le service des statis-
correspondante régionale
2 000 personnes pu observer des différences : ceux les mois, de participer à des stages tiques du ministère.
ont perçu durant qui ont perçu le revenu de base obligatoires ou de devoir refuser

L’ expérimentation finlan-
daise du revenu de base
avait attiré l’attention du
monde entier sur ce petit pays de
5,5 millions d’habitants. Vendredi
deux ans
560 euros,
non imposés,
sont plus nombreux que les
chômeurs à se dire en bonne santé
(55 %, contre 46 %) et sont moins
stressés (17 % contre 25 %). Cette
amélioration du bien-être s’ac-
des petits boulots parce qu’il ris-
quait de dépasser le seuil de re-
venu autorisé pour percevoir l’al-
location-chômage.
L’idée lui semble particulière-
R E N AU LT
Carlos Ghosn « prêt »
à rembourser les
pour déterminer si le groupe
chinois Huawei, premier
équipementier télécoms
8 février, les chercheurs chargés en remplacement compagne par ailleurs du « senti- ment intéressante pour des gens 50 000 euros de son mondial, représente une
de superviser le projet, mené ment d’être davantage impliqué qui, comme lui, perçoivent des re- mariage à Versailles menace pour la sécurité
du 1er janvier 2017 au 31 décem-
de leur indemnité dans la société et d’une confiance venus irréguliers. Le revenu de L’ancien patron de Renault, nationale, a déclaré, vendredi
bre 2018, en ont présenté une éva- chômage accrue à l’égard de la classe poli- base pourrait être une parade à Carlos Ghosn, est « prêt » à 8 février, le ministre de
luation préliminaire couvrant la tique », notait vendredi Minna l’ubérisation du marché du travail, rembourser les 50 000 euros l’économie Peter Altmaier,
première année. Résultat : si le Ylikännö, chercheuse à l’Institut approuve le professeur Kangas : dont il a bénéficié pour cité par le groupe de jour-
revenu de base n’a pas permis resse. Ses partisans, au contraire, de la sécurité sociale (Kela). « De plus en plus de gens n’entrent l’organisation de son mariage naux Funke. Le gouverne-
d’augmenter le taux d’activité de étaient convaincus qu’il les re- pas dans les cases préétablies par la au château de Versailles, ment ne dispose actuelle-
ses bénéficiaires, il a largement mettrait en selle. Finalement, Une parade à l’ubérisation sécurité sociale et risquent de pas- le 8 octobre 2016, a déclaré, ment d’aucune information
amélioré leur bien-être. « ce n’est ni l’un, ni l’autre », cons- Rien d’étonnant, selon M. Kangas : ser à travers les mailles du filet. Le vendredi 8 février, à l’AFP son sur la question, a précisé
Lancé à l’initiative du gouver- tate le professeur Olli Kangas, un « Dans le système actuel, les gens revenu de base pourrait garantir avocat, Jean-Yves Le Borgne, M. Altmaier, en annonçant
nement de coalition, dirigé par le des pères du projet, guère étonné s’inquiètent de ne pas recevoir l’ar- leurs droits sociaux. » confirmant une information que l’Office fédéral de la sécu-
centriste Juha Sipilä, le dispositif du résultat qui « correspond à ce gent sur lequel ils comptaient, en Mais, observe le chercheur, en- de Bloomberg. – (AFP.) rité de l’information (BSI)
visait à tester de nouvelles idées qui a pu être observé dans de pré- raison de complications bureau- core faudrait-il étendre l’expéri- avait été mandaté pour des
pour réformer un régime de la cédentes expérimentations me- cratiques ou parce qu’ils ont gagné mentation à d’autres catégories de E - CO M M E R C E investigations. – (Reuters.)
sécurité sociale d’une complexité nées aux Etats-Unis et au Canada, plus qu’ils n’auraient dû [ce qui ré- la population, y intégrer d’autres Incertitudes autour
parfois kafkaïenne et augmen- dans les années 1970 ». duit le montant des aides]. Quand revenus et soumettre le revenu de du siège new-yorkais AÉRIEN
ter le taux d’emploi, le plus faible Selon les premiers résultats l’allocation est inconditionnelle, le base à l’impôt. Vendredi, le minis- d’Amazon Brussels Airlines annule
des pays nordiques. de l’évaluation, 43,7 % des per- niveau de satisfaction augmente. tre centriste de la réforme du ser- Face aux critiques de certains tous ses vols mercredi
Fin 2016, 2 000 Finlandais à la sonnes ayant reçu le revenu de Ses bénéficiaires ont le sentiment vice public, Anu Vehviläinen, a élus new-yorkais, Amazon La compagnie belge de trans-
recherche d’un travail ont été ti- base ont occupé un emploi pen- de contrôler leur économie et leur laissé entendre qu’elle y serait fa- pourrait renoncer à implan- ports aériens Brussels Airli-
rés au sort pour participer au dant la première année, contre futur. Ils se sentent maîtres de leur vorable. Tout dépendra, cepen- ter un nouveau siège – et ses nes a annoncé, vendredi 8 fé-
projet, sans pouvoir refuser. Agés 42,5 % pour les membres d’un vie, ce qui réduit leur niveau de dant, de l’issue des élections légis- 25 000 emplois – dans la capi- vrier, l’annulation de tous ses
de 25 à 58 ans, ces cobayes ont groupe témoin, composé de stress et augmente leur bien-être. » latives, le 14 avril. Car si les Verts tale financière américaine, vols du mercredi 13 février en
perçu pendant deux ans une in- 2 000 chômeurs tirés au hasard. Le journaliste et écrivain Tuo- et la gauche font campagne pour affirmait le Washington Post, raison de la grève nationale
demnité de 560 euros non impo- En moyenne, les premiers ont mas Muraja, 45 ans, confirme. Au la mise en place d’un véritable re- vendredi 8 février. – (AFP.) prévue en Belgique. « Brussels
sée, indépendamment de leurs travaillé 49,64 jours dans l’an- chômage fin 2016, il a été tiré au venu universel, les sociaux-démo- Airlines supprime son pro-
autres ressources, en remplace- née, contre 49,25 pour les se- sort pour participer à l’expéri- crates et conservateurs y sont for- T É L É CO M S gramme entier de 222 vols »,
ment de l’allocation-chômage. conds. « Il est possible toutefois mentation et il en est ravi. Si l’ex- mellement opposés. En attendant, L’agence allemande a indiqué la compagnie. Plus
L’expérimentation était contes- que les chiffres soient différents périence a eu peu d’incidence sur Tuomas Muraja doit de nouveau de cybersécurité de 16 000 passagers sont
tée. Ses opposants arguaient que sur le long terme, et que les gens ses finances, « les répercussions rendre des comptes chaque mois à enquête sur Huawei concernés. Les syndicats
le revenu de base risquait d’en- réagissent au bout d’un an », re- psychologiques ont été positives », la sécurité sociale. p L’agence allemande chargée réclament notamment une
courager les chômeurs à la pa- marque M. Kangas. affirme-t-il. Plus besoin de remplir anne-françoise hivert de la cybersécurité enquête hausse des salaires. – (AFP.)

         

 
       
         
        
 
   


JAMES le couturier de l’homme


Le prêt-à-porter à votre mesure
APRÈS 45 ANS D’EXISTENCE

Merci à tous Petites


ACHÈTE
RUBRIQUE BONNES ADRESSES
nos clients et marie-cecile.bernard@mpublicite.fr - 01 57 28 29 94
*Dans la limite des stocks disponibles

Mobilier de toutes époques


grandes tailles
Pianos droits & à queue

Remise à - 40 % sur tout le magasin* Machines à coudre à pédale


Du mardi au vendredi de 14 h 30 à 19 heures, Manteaux de fourrure
Samedi de 10 h 30 à 13 heures et de 14 h 30 à 19 heures
53, rue d’Avron - 75020 PARIS - Tél. : 01.43.73.21.03 Sacs à main & foulards
Briquets Dupont, Cartier...
Bijoux anciens & modernes    
 

BIJOUX
PERRONO-BIJOUX
--------------
ANTIQUITÉS
Suite à mes prestations
télévisées sur le marché
Ménagères & Argenterie diverses
Vaisselle et bibelots divers
Tableaux & sculptures
 
 
  

     
 %"# '&( &  &' #
        
Anciens. Occasions argenteries. de l’art, je vous propose Livres anciens & contemporains
Brillants. Pierres précieuses.
ACHAT AU DESSUS     
UN RENDEZ-VOUS Objets asiatiques : vases, assiettes,
DE VOS ESTIMATIONS VENTES ACHATS
Création & transformation POUR VOS DEMANDES
D’ESTIMATIONS,
Bouddhas, ivoire…    
réparations. Achats ventes. ET EXPERTISES
Objets militaires : sabres,   "  & "%"&# #) 
Echanges sélectionné par le guide Spécialisé successions APPARTEMENTS
J’ACHETE « ART D’ASIE » :
PARIS PAS CHER fusils de chasse, médailles…
Meubles Tableaux Pendules CHINE, JAPON Pour Clientèle internationale/
-------------- Objets d’art & curiosités Pendules & horlogerie 77 SEINE ET MARNE sociétés, recherchons appts
OPÉRA : angle bd des Italiens ET MOYEN-ORIENT
Argenterie Livres anciens meublés/vides à louer/vendre
Montres de marque
4, rue de la Chaussée d’Antin Violons & Archets anciens 06.07.55.42.30 Thomery, proche Fontainebleau et à Paris. Expatriates : Parisian
Vieux vins et champagnes. ts commerces (quartier du Port). furnished rentals made easy !
Tél : 01 47 70 83 61 Vins,
Art d’Afrique et d’Asie
P. MORCOS Le spécialiste à Paris de la location
N’hésitez pas à me contacter A 5 mn en voiture de la gare (Ligne meublée longue durée !
Art décoratif du XXe s EXPERT CNE
R-Gare de Lyon 45mn). Appt F2, GetaHomeinFrance.Co.Uk
LIVRES Art d’Islam et d’Orient pour tout renseignement ✶ Porcelaines et Bronzes
40m2 en RDC, à rénover. Dans
Tél : 06.09.33.91.68
Photos anciennes et d’artistes
MAISON CHARLES HEITZMANN ✶ Cristal de Roche
LIBRAIRE ACHÈTE LIVRES Sérieux et discrétion copropriété sécurisée. Cuisine
assurés, déplacements ✶ Corail et Ivoires Anc.
ANCIENS Paris et Province. 06.19.89.55.28 ✶ Jade blanc et couleurs
aménagée ouverte sur séjour
Du 15e au 19e voyages, sciences, atlas, DÉPLACEMENTS RÉGULIERS (15m2), chambre, salle d’eau, wc. RUBRIQUE
PATRICK MORCOS ✶ Cornes et Laques
Cave, remise privative, parking
archives, reliures. Livres illustrés ✶ Peintures et Tissus anc. IMMOBILIER
modernes : Foujita, Van Dongen,
EXPERT ET GRATUITS SUR TOUTE LA FRANCE
devant la résidence. Chauffage
Affilié à la Compagnie ✶ Manuscrits et Estampes  %  ' % &
!&%  %# VENDRE OU LOUER
Paiement comptant immédiat électrique individuel. Fenêtres en
Miro, Chagall. Dessins, gravures, Nationale des Experts DEPLACEMENT % #%%# "%&%# # %&%#  "  SON BIEN IMMOBILIER
lithographies. charlesheitzmann@free.fr % % double vitrage avec volets
06.07.55.42.30 PARIS – PROVINCE
nathalie.lavenu@mpublicite.fr
hubert.hoppenot@orange.fr www.antiquaire-heitzmann.fr électriques. Prix : 66.000€
Tél. 06 80 06 54 24
morcospatrick@orange.fr morcospatrick@orange.fr      Mail : belliot.audrey@yahoo.fr
01 57 28 38 52

  
     ! ( '  ' $ ! 

,   " 
' "%      


 
   
 " ( ' +$ " 

, , !  &,
  $ ' (  $ $  $
)))(  *
,   , 
6 | idées 0123
DIMANCHE 10 - LUNDI 11 FÉVRIER 2019

L’attitude de Donald Trump témoigne d’un changement d’époque :


la mondialisation n’est plus « heureuse », elle devient l’instrument du conflit

La fin du « doux commerce »


Mondialisation en berne
Derrière l’affrontement tibilité des monnaies, à partir du
commercial entre Pékin et milieu des années 1920, s’était accom-
pagné de la montée du protection-
Washington se joue bien nisme. La combinaison de l’étalon-or
un match pour l’hégémonie (dans lequel les réserves de change en
livres sterling et en dollars américains
mondiale, constate « valaient » l’or) et d’une reprise des
l’économiste Lionel Fontagné échanges après-guerre avait en effet
mis en évidence que les parités rete-
nues n’étaient pas soutenables et que
le système était trop rigide.
Par LIONEL FONTAGNÉ Les politiques économiques devaient
choisir entre soutenir ces parités en
procédant à des dévaluations internes

L a guerre commerciale entre les


Etats-Unis et la Chine n’est-elle
que le dernier épisode en date des
tendances protectionnistes américai-
nes ? De multiples conflits commer-
(par la baisse des prix et des salaires), et
freiner les mouvements internatio-
naux de capitaux et de marchandises,
ou bien dévaluer. Et cette dernière
option rendait la situation intenable
ciaux ont déjà opposé les Etats-Unis à pour les pays qui souhaitaient conser-
leurs partenaires depuis l’après-guerre, ver leur parité or. Ainsi, aux Etats-Unis,
et la Chine a été, depuis son entrée à l’Or- le fameux « Smoot-Hawley Tariff » de
ganisation mondiale du commerce 1930 a surtout été un signal, car il
(OMC), visée plus souvent qu’à son tour. s’agissait d’une augmentation modé-
Mais l’enchaînement de sanctions et rée de droits de douane déjà élevés.
de représailles auquel on assiste Plus que le protectionnisme, c’est le
aujourd’hui semble inédit, et le terme désordre général des politiques macro-
de « guerre » est désormais justifié, puis- économiques qui a aggravé la grande
que l’une des parties est disposée à sup- crise économique amorcée en 1929.
porter des pertes afin d’infliger des rant touchaient marginalement la actionnés, touchant directement les président Xi Jinping sur les questions
dommages conséquents à l’adversaire. UN ULTIME REMPART TOMBE Chine, l’incompréhension a été géné- entreprises chinoises (ZTE, Huawei). économiques, le différend entre les
Cette situation est-elle pour autant Une grande crise mondiale plus tard, rale : jamais cette section 232 du Trade Enfin, l’administration américaine deux pays ne sera pas aplani. Tout au
similaire à celle qui avait vu, au début du les enseignements de la spirale pro- Expansion Act de 1962 n’avait été utili- s’est attaquée à deux remparts proté- plus observera-t-on une trêve. Donald
XXe siècle, la fin de la précédente mon- tectionniste des années 1930 sem- sée pour sanctionner autre chose que geant le commerce international d’un Trump n’a d’ailleurs pas fait mystère de
dialisation et le passage de témoin du blaient avoir été tirés. La crise finan- le pétrole en provenance de pays enne- retour aux affrontements entre Etats. ses intentions en rappelant que la mise
Royaume-Uni aux Etats-Unis comme cière de 2008 et l’effondrement consé- mis. Un ultime rempart était tombé, et En bloquant le renouvellement des en œuvre de nouvelles sanctions com-
puissance économique dominante ? cutif du commerce mondial n’ont pas les Etats-Unis considéraient désormais juges de l’instance d’appel de l’Organe merciales n’était suspendue que jus-
Jusqu’à la première guerre mon- dégénéré en conflits commerciaux de les questions commerciales d’un point de règlement des différends de l’OMC, qu’à la fin mars 2019, faute de quoi
diale, l’étalon-or avait assuré quatre grande ampleur. Les multiples mesu- de vue stratégique. elle menace le principe de règlement 200 milliards d’importations chinoi-
décennies de stabilité des changes, au res prises isolément par de nombreux Une deuxième série de sanctions a juridique des conflits commerciaux. ses se verraient surtaxées à 25 %.
grand bénéfice du commerce interna- pays n’ont pas débouché sur une véri- concerné beaucoup plus directement En augmentant les droits de douane à Cette guerre commerciale n’est donc
tional. Le retour chaotique à la conver- table confrontation commerciale la Chine, fondée sur une vision géopo- l’encontre de la Chine sur les biens pas seulement le résultat de l’exploita-
entre grands acteurs. D’une certaine litique se nourrissant du danger du rat- intermédiaires et les machines, et en tion politique de la montée des thèses
façon, c’est l’ultime victoire de l’OMC : trapage économique chinois. La sec- augmentant les avantages fiscaux protectionnistes aux Etats-Unis. Le
la digue a tenu. tion 301, avec l’argument d’espionnage pour les profits rapatriés tout en mena- passage de témoin entre les Etats-Unis
LES ÉTATS-UNIS Mais une décennie a passé, et la thèse industriel ou de transfert forcé de tech- çant les firmes multinationales qui et la Chine est l’enjeu de la lutte. C’est
CONSIDÉRAIENT du Death by China (« la mort par la
Chine »), titre du livre de Peter Navarro
nologie, a été invoquée, en juin 2018, à
propos des investissements directs,
délocalisent, l’administration a com-
mencé à obtenir la relocalisation
bien ce nouveau basculement de
« l’économie monde » que l’adminis-
DÉSORMAIS (Pearson FT Press, 2011) qui avait nourri pour annoncer trois salves de hausses d’entreprises américaines ou euro- tration américaine tente d’enrayer. p
la campagne électorale de Donald des droits entre juillet et septem- péennes aux Etats-Unis : elle tente
LES QUESTIONS Trump, l’a finalement emporté au sein bre 2018. La dernière a établi des droits ainsi de « déglobaliser » les chaînes de
COMMERCIALES de l’administration américaine. Lors- de 10 % sur 200 milliards de dollars valeur générées par la mondialisation. ¶
que celle-ci s’est appuyée, en avril 2017, d’importations en provenance de Quelles que soient les concessions de Lionel Fontagné est professeur à l’Ecole
D’UN POINT DE VUE sur l’argument de la « sécurité natio- Chine, à la suite des rétorsions chinoi- principe arrachées par Robert Lighthi- d’économie de Paris et conseiller scientifi-
nale » pour limiter les importations ses sur les 50 premiers milliards. zer, le représentant américain au com- que au Centre d’études prospectives
STRATÉGIQUE d’acier et d’aluminium, qui au demeu- D’autres leviers ont été également merce, à Liu He, principal conseiller du et d’informations internationales (CEPII)

« Le commerce est le thermomètre des relations géopolitiques »


En étudiant les conflits militaires survenus dans le monde tiale des ressources qui est cause d’ac- ainsi les tensions sociopolitiques inter- tions, des signaux. Ainsi, en cas d’aug-
entre 1950 et 2000, l’économiste Mathias Thoenig croissement des conflits. Si le champ de nes, la répartition spatiale des effets de mentation de la conflictualité sur de tout
pétrole est de l’autre côté de la frontière, cette ouverture commerciale crée des autres sujets que le commerce, ces Etats
conclut que la mondialisation ne garantit pas la paix c’est la guerre, comme celle qui a opposé gagnants et des perdants, et donc de peuvent jouer de la palette des outils
l’Irak et le Koweit en 1990. nouvelles causes de conflits. C’est ce que commerciaux pour envoyer des signaux
montre, par exemple, l’étude des effets à leurs partenaires. Cette interdépen-
ENTRETIEN Mais cet effet théorique n’est pas univo-
que. Ainsi, le même raisonnement sug-
Vous avez, avec Thierry Mayer et
Philippe Martin, étudié
du programme de la Banque mondiale
pour le développement du commerce
dance « informationnelle » a joué par
exemple un rôle essentiel dans la
gère que, plus le commerce d’un Etat se empiriquement tous les conflits entre les Etats de la région africaine des construction de l’Union européenne.

M athias Thoenig est professeur


d’économie à l’université de
Lausanne (Suisse). Il a notam-
ment écrit, avec Philippe Martin et
Thierry Mayer, La Mondialisation est-elle
diversifie au gré de la mondialisation
avec des partenaires de plus en plus loin-
tains, plus les liens d’interdépendance
avec ses voisins immédiats diminuent.
Or, c’est avec ses voisins immédiats que
militaires intervenus dans le monde
entre 1950 et 2000, en croisant les
données sur l’intensité des échanges
commerciaux et l’apparition
d’un conflit. Laquelle de ces théories
Grands Lacs. Il est en réalité difficile de
quantifier empiriquement l’impact du
commerce sur l’accroissement du bien-
être, tout comme l’impact du protec-
tionnisme sur sa diminution. Tout
Au bout du compte, le commerce
ne vous apparaît-il pas comme
le facteur décisif du maintien
de la paix, ni d’ailleurs
un facteur de paix ? (Rue d’Ulm, 2006). l’on entre en guerre… Autrement dit, l’ac- est-elle la plus pertinente pour dépend de l’intensité des interdépen- du déclenchement de la guerre ?
croissement du commerce multilatéral expliquer leurs causes ? dances – il est certain, par exemple, Oui. Mais la représentation des bien-
Le vocabulaire guerrier qui entoure accroît la conflictualité bilatérale ! Toutes ! Les causalités se croisent en fait qu’une disparition des règles commer- faits ou des méfaits du commerce et de
les flambées de protectionnisme D’autres théoriciens, ceux de l’école dans tous les sens. Le commerce apparaît ciales de l’Union européenne entraîne- l’interdépendance qu’il génère, dans
renvoie comme un miroir dite « réaliste », affirment, quant à eux, surtout comme le thermomètre des rela- rait un net recul du bien-être des l’opinion et dans l’attitude des déci-
à l’affirmation inverse de la que les Etats sont plus préoccupés par tions géopolitiques. Il n’y a pas de com- citoyens français et allemands. deurs politiques, joue en revanche un
tradition libérale en économie : leur sécurité que par leur développe- merce entre l’Inde et le Pakistan parce rôle essentiel. Si l’opinion majoritaire
« L’effet naturel du commerce est ment économique. Plus d’interdépen- que leurs dirigeants le refusent au nom Vous avez également travaillé sur est que c’est un facteur positif, cela va
de porter à la paix », écrivait dance signifie plus d’insécurité et donc du fait que ces pays… sont en conflit. On l’impact des accords de libre- dans le sens d’une pacification. Si en
Montesquieu dans « De l’esprit des plus de conflits potentiels – on le vérifie peut interpréter le regain de conflictua- échange sur la conflictualité entre revanche, comme actuellement, on est
lois » (1748). Que dit la théorie écono- dans le cas de la dépendance au pétrole lité commerciale actuel comme l’effet de pays. Qu’en concluez-vous ? dans une phase de scepticisme à cet
mique de ce « doux commerce » ? ou aux terres rares. la nouvelle donne géopolitique créée par Il semble que de tels accords diminuent égard, la conflictualité s’accroît. En
Le principe défendu par une partie – Enfin, pour les théoriciens néomarxis- le retour de l’unilatéralisme américain et effectivement le risque de conflits, mais dehors du commerce des ressources,
mais une partie seulement – de la théo- tes, le commerce conduit à la guerre, la montée de la Chine. le mécanisme à l’œuvre n’est pas le fait comme les matières premières ou
rie économique est que plus les Etats puisque les Etats, pour assurer leur Cela dit, l’essentiel de la violence poli- d’un accroissement quantitatif des l’énergie, facteurs majeurs de conflic-
commercent entre eux, plus leurs liens croissance et les parts de marché de tique, aujourd’hui, n’est plus le fait de échanges commerciaux, mais plutôt de tualité, la guerre et la paix sont plus l’af-
d’interdépendance augmentent, et plus leurs entreprises, doivent capter les ma- conflits interétatiques, mais de guerres la création, grâce à ces accords, de canaux faire de la géopolitique ou de la politi-
le coût d’opportunité de la rupture de ces tières premières et les ressources rares civiles. Or, s’il est clair que la croissance de discussions diplomatiques et politi- que intérieure que du commerce. p
liens du fait d’une guerre augmente – ce aux dépens de leurs concurrents : c’est du commerce international d’un pays ques entre les gouvernements, qui leur propos recueillis par
qui les dissuade donc d’entrer en conflit. alors l’asymétrie de la distribution spa- accroît son développement et diminue permettent d’échanger des informa- antoine reverchon
idées | 7
0123
DIMANCHE 10 - LUNDI 11 FÉVRIER 2019

MA VIE EN BOÎTE
CHRONIQUE PAR ANNIE KAHN

Pékin-Washington : le choc Les dirigeants chinois ont de leur côté


identifié le risque américain. Ils sont
Les DRH mériteraient
frontal de deux visions convaincus que les Etats-Unis cherchent à
contrer l’ascension de leur pays plutôt
qu’accompagner son émergence en bonne
d’être au premier rang
intelligence, et ce au moment même où la
Quel que soit le résultat, le 1er mars, des négociations Chine connaît des difficultés structurelles
commerciales, la trajectoire de collision entre la puissance internes sur fond de ralentissement de la

américaine dominante et la puissance chinoise montante


est inéluctable, s’inquiète le politologue Yannick Mireur
croissance.
En 2006, la politique de l’innovation chi-
noise sous le mandat du secrétaire général
du Parti communiste chinois Hu Jintao
avait soulevé des interrogations, alors que
O n ne compte plus les
signaux d’alarme,
les propos déchirants
quant à l’importance des colla-
borateurs et des relations hu-
LES DIRECTEURS DES
RESSOURCES HUMAINES
DEVRAIENT AVOIR
le principe du « partenaire responsable », maines dans les entreprises.
AUTANT D’IMPORTANCE
Par YANNICK MIREUR poursuit la récente stratégie Made in formulé par Robert Zoellick, en charge du « Pénurie de talents : le dévelop-
China 2025. Mais son égocentrisme brava- commerce dans l’administration Bush de pement de compétences est la QUE LES DIRECTEURS
che et sa répulsion au travail sérieux nui- 2001 à 2005, semblait inspirer la conduite clé. 29 % des employeurs français
DE LA STRATÉGIE OU LES
L es hostilités commerciales ouvertes
par le président Trump avec la Chine
populaire pourraient ne pas attein-
dre leur but au 1er mars, échéance de la
trêve annoncée entre les deux pays en dé-
sent à la cohérence de sa politique. Habile
à habiller un échec en succès, Donald
Trump pourrait crier victoire en mars, sur
la base d’un accord en réalité faible, n’as-
sainissant en rien les questions de fond
américaine. Aujourd’hui, le détournement
de la propriété intellectuelle et le rôle des
entreprises publiques chinoises continuent
à nourrir l’exaspération des dirigeants pu-
blics comme des milieux économiques
disent ne pas arriver à trouver
les talents dont ils ont besoin »,
avertissent les auteurs de
l’enquête de ManpowerGroup
« Pénurie de talents », publiée
DIRECTEURS FINANCIERS

cembre 2018. Bien que légitimes, elles ris- que pose la politique de l’Etat-parti chi- américains. Et l’affaire Huawei, avec les ar- en juin 2018, et menée auprès temps incertains, les compéten-
quent de créer des conditions de tensions nois. Derrière des effets d’annonce aussi restations de ses cadres dirigeants soup- de 40 000 employeurs dans ces humaines sont l’actif le plus
redoublées, menaçant à terme la stabilité trompeurs qu’optimistes, l’antagonisme çonnés d’espionnage au Canada et en Polo- 43 pays. « L’inadéquation des sûr et ayant le plus de valeur. »
internationale. frontal entre la Chine et les Etats-Unis gne, ne calme pas le jeu. Sans parler de la compétences coûte plus de 3 mil- Les DRH devraient avoir autant
Les négociations actuelles ont deux ob- pourrait ainsi continuer à se durcir, soute- course à la puissance navale dans le Pacifi- liards de dollars (2,6 milliards d’importance que les directeurs
jectifs : réduire les près de 380 milliards de nant la trajectoire de collision entre la que, où la Chine tente de se faire la place d’euros) aux entreprises françai- de la stratégie ou les directeurs
dollars (335 milliards d’euros) de déficit de puissance américaine dominante et la qu’elle estime lui revenir face à l’US Navy. ses, et 150 milliards de dollars financiers, précisent ces spécia-
la balance commerciale américaine par puissance chinoise montante. La tactique de la défense par les tarifs pour l’économie mondiale », listes. Le rendement total pour
des promesses d’achats de biens améri- douaniers, à l’efficacité toute relative, pour- alertaient déjà PwC, société l’actionnaire – c’est-à-dire la
cains dans les secteurs agricole et énergéti- L’ABANDON DU « DIALOGUE STRATÉGIQUE » rait bien n’être qu’un feu de paille, laissant d’audit et de conseil, et Linke- somme de la plus-value dégagée
que, et amener la Chine à des réformes Le danger auquel l’Amérique de Trump ex- béantes les sources de tension commer- dIn, en 2014, dans leur étude et des dividendes distribués
structurelles sur trois points-clés que sont poserait la paix mondiale serait alors, faute ciale entre l’Amérique capitaliste et la Chine « S’adapter pour survivre ». aux actionnaires –, bien connu
les subventions publiques – qui faussent la d’un règlement efficace des différends en- dirigée. Le semi-échec probable des pour- A cette inadéquation entre les en anglais sous le sigle TSR,
concurrence par le biais des entreprises tre les deux acteurs, d’entrer dans une logi- parlers commerciaux actuels pourrait lais- compétences disponibles et cel- ne devrait plus signifier total
d’Etat –, les transferts de technologie des que d’un conflit inévitable, qu’une étincelle ser sans gardiens et sans balises la conduite les recherchées par les entrepri- shareholder return mais « ta-
sociétés étrangères implantées en Chine, pourrait un jour déclencher. Des escarmou- de la relation bilatérale la plus détermi- ses s’ajoutent trois autres grands lent, stratégie et risque ».
et enfin la propriété intellectuelle. ches aéronavales en mer de Chine au pro- nante pour la stabilité mondiale. Associée défis à relever pour consolider ce
Donald Trump a eu l’audace de dénoncer blème nord-coréen, avec la rapide détério- au Japon et à la Corée du Sud, l’Europe, « capital humain », si important, « PARANOÏA POSITIVE »
sans détour les méthodes déloyales de la ration des relations entre Séoul et Tokyo, conduite par la France, aurait là une mis- nous dit-on. Celui du « change- Ces arguments de poids ne suffi-
Chine et sa politique mercantiliste que les allumettes ne manquent pas… sion historique à jouer. Mais sa situation in- ment », primo. Changement sent guère à changer les stéréo-
Les inquiétudes du Japon face aux illu- térieure ne lui permet pas autre chose, pour technologique, climatique, politi- types. Les DRH continuent d’être
sions pacifistes de la gauche sud-coréenne l’heure, que de rester spectatrice de la dan- que, générationnel, qui boule- considérés comme des adminis-
au pouvoir, qui donne la priorité à l’apaise- gereuse conflictualité qui grandit d’année verse l’entreprise et impose de tratifs, se préoccupant de sortir
LES CHINOIS SONT ment avec Pyongyang, alimentent les fac- en année en Asie-Pacifique. p repenser son organisation. Se- les bulletins de paie à l’heure
teurs de discorde. L’abandon du « dialogue cundo, celui de « l’engagement », et dans les règles, de connaître
CONVAINCUS QUE LES stratégique sino-américain » créé en 2005 qui ferait tant défaut aux salariés et d’appliquer le code du travail
ÉTATS-UNIS CHERCHENT et l’absence d’une action coordonnée avec ¶ d’aujourd’hui. Et, tertio, celui de dans ses moindres détails, des
l’Europe, le Japon et la Corée du Sud par Yannick Mireur est fondateur de la la définition et de l’appropria- activités guère stratégiques.
À CONTRER L’ASCENSION une Maison Blanche qui dysfonctionne revue « Politique américaine » et créateur tion par chacun de la « raison Le fait que ces procédures soient
nuisent aussi à l’ambitieux objectif d’obte- de la plate-forme d’échange économique d’être » de l’entreprise, préconi- devenues plus légères, puisque
DE LEUR PAYS nir de la Chine des réformes de structure. Nexus Forum sée par la loi Pacte. largement informatisées, et bien
Et pourtant, si l’on n’imagine souvent sous-traitées, n’a pas
guère un conseil d’administra- suffi à radicalement changer
tion sans personnalité compé- l’image de leurs responsables.
tente en matière financière Selon Dominic Barton et ses
ou industrielle, il est fréquent coauteurs, les DRH améliore-

Un combat récurrent entre économistes qu’aucun responsable des res-


sources humaines ne participe
à cette instance, sans que cela
raient leur statut s’ils dispo-
saient d’indicateurs pour mieux
évaluer la pertinence de leurs
ne choque personne. actions. « Faute de calculer leur
Le professeur Pierre Dockès retrace l’affrontement entre estime aussi que le libre-échange peut ac- taux de retour sur investisse-
partisans du protectionnisme et du libre-échange, qui croître les inégalités et avoir un coût social ÉTERNELLES HABITUDES ment, les RH sont le plus souvent
élevé pour les travailleurs. Qu’on les appelle directeur des vus comme un centre de coût
traverse la théorie économique depuis la fin du XVIIIe siècle Stuart Mill scandalise en admettant l’ar- ressources humaines (DRH) ou dans lequel il faut tailler, tailler,
gument de Friedrich List. Léon Walras chief happiness officer (CHO), les tailler les effectifs », explique
(1834-1910), qui réclame le prix Nobel pour responsables du personnel des Peter Cappelli, professeur
Par PIERRE DOCKÈS démontre que même si un pays a des avoir démontré la supériorité du libre- entreprises sont en effet de management à la Wharton
coûts plus faibles dans deux productions, échange, considère que, si les facteurs de rarement considérés comme School (Etats-Unis), dans un
il a intérêt à se spécialiser dans celle où il a production ne sont pas mobiles, le libre- des personnalités stratégiques. autre article de la HBR.

L’ histoire semble alterner les vagues


de protectionnisme et de libre-
échange. Après des siècles protec-
tionnistes, l’abolition des Corn Laws, qui
protégeaient l’agriculture britannique,
le plus grand avantage relatif. John Stuart
Mill (1806-1873) étudie le partage des gains
dans l’échange : si personne ne perd, cer-
tains gagnent plus que d’autres.
Le nationalisme anime en revanche la ré-
échange peut être catastrophique pour cer-
tains, et pilonne le traité de libre-échange
de 1860 entre la France et l’Angleterre.
Keynes (1883-1946), d’abord fondamentale-
ment libéral, devient protectionniste pour
Ces dirigeants, quand ils
siègent au comité de direction
de leur groupe – ce qui n’est
pas toujours le cas –, y sont
au service des autres. Fonction
Pour redorer le blason de la
profession, M. Barton cite
Matt Breitfelder, DRH de la
société américaine de gestion
d’actifs BlackRock. Il a mis en
en 1838, ouvre une vague libre-échangiste sistance, surtout dans deux pays désireux protéger l’emploi britannique en 1930 et va support, comme il se dit. Qu’il place un processus, plutôt
jusqu’aux années 1880 ; puis survient une d’échapper à l’hégémonie britannique. En jusqu’à plaider pour « l’autosuffisance na- leur faille désormais dénicher réjouissant, qui pourrait
phase de protectionnisme modéré suivie, Allemagne, Friedrich List (1789-1846) déve- tionale » en 1933. Plus proche de nous, Paul puis gérer des « talents » plutôt grandement changer les
dans les années 1930, d’un protection- loppe l’idée de la protection de « l’industrie Krugman qui, en s’appuyant sur les rende- que des « collaborateurs » ne comportements. « Nous créons
nisme extrême, qui finit par l’effondre- dans l’enfance ». Raisonnant selon le prin- ments croissants, a forgé des arguments change rien à l’affaire. Le voca- une certaine pression sociale
ment du commerce mondial. Après 1945, le cipe de rendements croissants, il montre pour une protection stratégique, accuse bulaire employé donne de l’éclat dans l’entreprise en demandant
libre-échange revient en force. D’abord qu’un pays jeune, dont l’industrie peu déve- pourtant Dani Rodrik – critique des excès à la fonction, mais, dans les à nos dirigeants quelles sont les
tempéré, il se prolonge en une mondialisa- loppée a des coûts unitaires élevés, ne peut de la mondialisation – de « donner des faits, le DRH n’est pas perçu personnes qu’ils ont accompa-
tion excessive. Depuis 2008, la protection résister à la concurrence des industries des munitions aux barbares » nationalistes ! comme crucial. gnées pour qu’elles réussissent
est à nouveau à l’ordre du jour. Chaque pays plus avancés, et a donc intérêt à se pro- La théorie économique a donné des argu- « Toutes les études menées régu- dans l’entreprise. C’est notre
mouvement du balancier semble ainsi aller téger temporairement pour donner le ments à chaque camp. Elle montre que si, lièrement par McKinsey [cabinet critère de succès. Nous l’appelons
trop loin, le ramenant alors en sens inverse. temps à ses industries de croître et de ré- en statique, les gains globaux issus des de conseil en stratégie] et le Con- “paranoïa positive”. » Hélas,
Au commencement était le mercanti- duire leurs coûts. Aux Etats-Unis, Henry coûts comparatifs sont la règle, ils sont ference Board montrent que les les paranoïaques positifs de
lisme, qui dominait dans tous les pays, y Charles Carey (1793-1879) utilise une argu- souvent modestes et peuvent laisser place PDG du monde entier ne classent BlackRock peinent à faire
compris en Angleterre : le commerce est mentation voisine, et convainc le président à des pertes pour certains. Les effets incita- la direction des ressources humai- des émules. Selon l’étude
une affaire de puissance, une guerre par Lincoln d’imposer des tarifs douaniers éle- tifs du libre-échange n’existent qu’en ex- nes qu’en huitième ou neuvième McKinsey, « 70 % des dirigeants
d’autres moyens, permettant de financer la vés après la guerre de Sécession (1861-1865). pansion, mais les conséquences redistribu- position pour son importance. se trompent quant aux person-
prépondérance sur les nations concurren- tives sur la richesse et l’emploi peuvent Tout en estimant que le capital nes qui comptent vraiment
tes. Il suppose l’absence d’une conception UN CHOIX PRAGMATIQUE être lourdes. Finalement, le choix entre humain est leur premier défi », dans leur entreprise ; ils ne
de la liberté ; car il n’existe que des privilè- L’affrontement théorique est vif. Les libé- protection et libre-échange ne doit pas être écrivent Dominic Barton, direc- savent pas les identifier ».
ges, ici celui de commercer avec l’étranger. raux fustigent le retour des barbares, les idéologique mais pragmatique, circonstan- teur général émérite de McKin- « Seuls les paranoïaques survi-
Il repose sur la certitude qu’« il n’est de pro- partisans de la vie chère ; les protection- ciel, en fonction du lieu, du moment et du sey, Dennis Carey, vice-président vent », comme l’affirmait le titre
fit que de perte de l’autre » (Montaigne). nistes traitent leurs adversaires de cosmo- degré de développement. L’histoire nous de Korn Ferry, chasseur de têtes, du célèbre livre d’Andrew Grove,
La promotion du libre-échange est un polites, les accusant de paupériser le peu- apprend que le danger est dans l’excès, et Ram Charan, auteur et consul- cofondateur d’Intel (éd. Pearson-
produit de la liberté et de l’universalisme ple et de détruire l’emploi. Mais les lorsque le protectionnisme dégénère en tant, dans un article de la Har- Village mondial, 2001), sur la
portés par les Lumières. Il s’inaugure lors- théoriciens eux-mêmes oscillent entre ces guerre tarifaire et lorsque la mondialisa- vard Business Review (HBR) pu- création et le développement de
que David Hume, en 1758, pose qu’une na- deux principes. Vilfredo Pareto (1848-1923) tion produit des inégalités socialement in- blié en 2015. « Cela doit changer », ce fabricant visionnaire de mi-
tion s’enrichit de la richesse de ses voisins. montre en théorie pure que le libre- tolérables et économiquement nuisibles. p poursuivent les auteurs. croprocesseurs. Il est temps que
L’idée de la supériorité du libre-échange échange permet d’atteindre le bien-être le Hélas, ils ne semblent guère les paranoïaques positifs tra-
triomphe avec La Richesse des nations, plus élevé possible pour une société. Il être entendus. Dans un article queurs non plus des coups bas
d’Adam Smith (1776). La démonstration traite le protectionnisme de peste, consi- publié fin 2018, trois ans plus des concurrents, mais des
sera précisée par David Ricardo. Son théo- dère que ses éventuels succès sont assimi- ¶ tard, dans la revue trimestrielle prouesses de leurs collabora-
rème des coûts comparatifs (Principes de lables à une forme de prédation compara- Pierre Dockès est professeur honoraire de McKinsey, ils enfoncent à teurs, bénéficient de la même
l’économie politique et de l’impôt, 1817) ble à la guerre. Mais le même Pareto à l’université Lyon-II nouveau le clou. « Dans ces reconnaissance. p
8 | MÉDIAS&PIXELS 0123
DIMANCHE 10 - LUNDI 11 FÉVRIER 2019

La « troisième vague » des podcasts


Le rachat par Spotify d’un producteur de ces formats audio diffusés sur le Web illustre la vitalité du marché

san francisco - correspondance start-up qui conçoit des outils plus facilement un podcast sur un tre 46 millions en 2015. La marge posée en exclusivité sur la plate-
pour créer, diffuser et monétiser ordinateur ou sur un iPod, le bala- de croissance reste grande : aux
Selon une étude forme de streaming, prédit Nicho-

I
nédite par son montant, des podcasts. « Spotify doit trouver deur numérique du groupe à la Etats-Unis, le temps d’écoute des d’avril 2018, las Quah, du site spécialisé Hot
l’opération témoigne de la des contenus qui coûtent moins pomme. Neuf ans plus tard, podcasts est encore quinze fois in- Pod. M. Ek prévoit « d’acheter
popularité croissante des que la musique, sur laquelle il verse en 2014, la série « Serial », qui revi- férieur à celui de la radio.
73 millions d’autres contenus exclusifs et
podcasts. Mercredi 6 février, 75 % de ses recettes aux ayants site une enquête sur le meurtre Du côté des recettes, le potentiel d’Américains d’augmenter la production de con-
Spotify a officialisé le rachat de droit », explique Russ Crupnick, d’une lycéenne américaine, ren- est aussi important. En 2017, le tenus maison ». Il espère différen-
Gimlet Media, une société new- directeur du cabinet MusicWatch. contre un succès phénoménal : en chiffre d’affaires publicitaire du
écoutaient au cier son service de ses concur-
yorkaise spécialisée dans la pro- Créés au début des années 2000, trois mois, ses douze épisodes cu- secteur a presque doublé sur le moins un podcast rents, comme Apple Music et Pan-
duction de ces formats audio dif- les podcasts entrent désormais mulent plus de 40 millions de té- marché américain. Selon le cabi- dora, pour gagner des utilisateurs.
fusés sur Internet. Selon la presse dans une « troisième vague », sou- léchargements. Serial a fait con- net PricewaterhouseCoopers et
par mois, contre L’opération pourrait forcer les ri-
américaine, la plate-forme sué- ligne Matthew Hartman, associé naître les podcasts auprès d’un l’organisation publicitaire IAB, il 46 millions vaux de Spotify à riposter, en ra-
doise de streaming (lecture sans au sein du fonds de capital-risque nouveau public. Il a renforcé l’in- s’est élevé à 314 millions de dollars, chetant à leur tour des produc-
téléchargement) musical a signé Betaworks, qui avait investi dans térêt des annonceurs et attiré de contre 169 millions en 2016. Et il
en 2015 teurs de podcasts. Elle pourrait
un chèque supérieur à 200 mil- Gimlet lors de sa création, en 2014. nouveaux créateurs. pourrait atteindre 659 millions aussi décupler l’intérêt des inves-
lions de dollars (176 millions Cette vague doit être celle de en 2020. Pour les marques, le for- tisseurs. En 2017 et en 2018, les
d’euros). Et elle promet de pro- l’amélioration du processus de dé- Recettes publicitaires en hausse mat permet de cibler un public dèle reste peu courant sur les mar- start-up du secteur ont déjà levé
céder à d’autres acquisitions, couverte et de la monétisation, En outre, les podcasts ont profité plus jeune et disposant de revenus chés occidentaux, mais il rencon- plus de 250 millions de dollars. Et
en 2019, afin d’enrichir son offre. publicitaire ou non. Deux domai- de l’essor des smartphones, puis supérieurs à la moyenne. tre un succès en Chine, où les pod- la société Himalaya Media a offi-
« Si le marché du podcast est en- nes dans lesquelles l’offensive de des voitures connectées et, désor- Au-delà de la publicité, d’autres casts génèrent plusieurs milliards cialisé, mercredi 6 janvier, une le-
core relativement limité, son po- Spotify pourrait donner un coup mais, des enceintes connectées chances de monétisation existent. de dollars de chiffre d’affaires. vée de fonds de 100 millions de
tentiel de croissance est incroya- d’accélérateur supplémentaire. d’Amazon ou de Google. « Les gens Les plates-formes de financement, Le rachat de Gimlet par Spotify dollars. Pour autant, M. Quah reste
ble », assure Daniel Ek, le fonda- Deux dates ont marqué l’émer- consomment de plus en plus de comme Patreon ou Tipeee, per- devrait provoquer un change- prudent : « Une récession provo-
teur et patron de Spotify. La so- gence des podcasts. En 2005, le contenus audio », dit M. Hartman. mettent aux créateurs d’être ré- ment de modèle. Actuellement, querait une pression considérable
ciété prévoit ainsi de dépenser format débarque sur iTunes. Le lo- Selon une enquête d’avril 2018 du munérés par leurs auditeurs. les podcasts sont, à quelques ex- sur les tarifs publicitaires et abouti-
entre 400 millions et 500 mil- giciel multimédia d’Apple devient cabinet Edison Research, 73 mil- D’autres outils, comme Anchor, ceptions, disponibles partout. rait à se poser la question d’une
lions de dollars cette année. Outre alors la principale plate-forme de lions d’Américains écoutaient au leur donnent la possibilité de rece- Mais la vingtaine d’émissions de bulle autour des podcasts. » p
Gimlet, elle a racheté Anchor, une distribution. Il permet d’écouter moins un podcast par mois, con- voir des donations. Ce dernier mo- Gimlet sera « probablement » pro- jérôme marin

La fintech allemande
Wirecard accusée
de malversations
présente
Le cours de l’action du groupe s’est effondré
après une perquisition à Singapour
LES GRANDS PERSONNAGES
berlin - correspondance du Financial Times de « faux, im-
DE L’HISTOIRE EN BANDES DESSINÉES
précis et diffamatoires ».
édition de prestige

Q uatre mois après son


entrée triomphante au
DAX, le principal indice
de la Bourse de Franc-
fort, la fintech Wirecard affronte
Dimanche 3 février au soir, le
PDG du groupe et actionnaire
principal, Markus Braun, avait
donné une interview au quoti-
dien Handelsblatt pour donner
une violente crise. Depuis quel- sa version des faits. « Nous avons
ques jours, le cours de son action réglé cette histoire. Il n’y a pas le
a connu une série de décrochages moindre risque. Nous ne devons
brutaux. Après avoir perdu 20 % faire aucune correction ou adap-
en séance jeudi 7 février, l’action a tation de nos comptes », a-t-il dé-
de nouveau dégringolé le lende- claré. Mais la descente de police
main à la suite de l’annonce d’une de vendredi suggère que le
descente de la police de Singa- groupe devra encore lutter quel-
pour dans les bureaux de ce spé- que temps pour retrouver sa cré-
cialiste des services de paiement dibilité. Wirecard a annoncé son
électronique. Une opération qui intention de se défendre juridi-
renforce les soupçons de malver- quement contre le FT. Parallèle-
sations pesant sur le groupe de- ment, une enquête a été ouverte
puis dix jours. au tribunal de Munich pour un
C’est le quotidien économique soupçon de manipulation de
Financial Times (FT) qui a mis le cours. Jusqu’ici, le parquet n’a
feu aux poudres, le 30 janvier. Le pas estimé nécessaire d’ouvrir
journal a révélé qu’un salarié de une enquête contre les responsa-
Wirecard en Asie est soupçonné bles du groupe.
d’avoir dissimulé plusieurs tran-
sactions au moyen de contrats
Cet épisode est des plus malve-
nus pour Wirecard, dont la genèse “L’histoire
est la mémoire
falsifiés ou antidatés. Celles-ci est sulfureuse et le passé chargé.
auraient permis de dissimuler Le service de paiement en ligne à

du monde”
des transferts d’argent entre les l’origine du groupe a en effet com-
filiales du groupe pour améliorer mencé à une époque où les seuls
son bilan. Le FT s’appuie sur la clients prêts à payer en ligne
présentation interne d’un salarié étaient les utilisateurs de paris en
du département conformité de ligne ou de pages pornographi-
Wirecard, qui décrit des opéra- ques. Par la suite, le groupe a dû
tions comptables suspectes à l’in- lutter contre plusieurs chutes de
térieur du réseau complexe de fi- son cours, qui ont alimenté les
liales du groupe en Asie. Les soup- soupçons de manipulation bour-
çons qui pèsent sur le groupe sont sière. Depuis 2008, le même scé-
lourds : falsification de docu- nario s’est répété plusieurs fois :
ments ou de comptes, fraude, cor- une source interne anonyme, un
ruption et blanchiment d’argent. analyste ou un investisseur, atta-
Les trois articles successifs du FT que Wirecard, le cours s’effondre,
ont à chaque fois fait plonger le ti- le groupe dément, puis l’action se
tre en Bourse. relève. L’entreprise s’efforce à cha-
que fois de rassurer ses investis-
« Nous avons réglé cette histoire » seurs, mais un soupçon de mani-
© CHRISTOPHE REGNAULT

Vendredi, l’action a franchi le pulation de bilan reste lié à cha-


plancher des 100 euros, bien loin cune de ces crises.
de son plus haut de 200 euros at- Son entrée au DAX avait été pré-
teint en septembre 2018, lors de sentée comme une victoire de la
son admission au sein du DAX. fintech européenne, capable de
GOUTAL ARTWORKS

Depuis cette date, 12 milliards concourir face aux géants de la


d’euros de capitalisation bour- Silicon Valley. Le symbole était
sière sont partis en fumée. Jamais fort : Wirecard, qui compte parmi RETROUVEZ NOTRE COLLECTION SUR : www.lesgrandspersonnagesenbd.com
un groupe du DAX n’avait connu ses clients français Orange Bank
de telles variations de cours en si ou le Crédit agricole, avait pris la
peu de temps, même au moment
de la crise financière de 2009.
place de Commerzbank, fondée
en 1870, un des établissements
ACTUELLEMENT
ACTUELLEMENTEN
ENVENTE
VENTE CHEZ
CHEZ VOTRE MARCHANDDE
VOTRE MARCHAND DEJOURNAUX
JOURNAUX
Wirecard rejette en bloc les ac- emblématiques du pays. p
cusations. Il qualifie les articles cécile boutelet
I
nterminable révolution. Le 11 février, l’Iran
fête les 40 ans du soulèvement qui donna
naissance à la République islamique. Les
associations de quartier ont sorti les fanions.
On se chamaille à Karadj (Nord) : le prêcheur
de la ville estime que le président du Parle-
ment n’est pas assez « révolutionnaire » pour s’ex-
primer devant les fidèles, en ce jour pourtant placé
sous le sceau de l’« union nationale ». On fait
monter la sauce, mais la sauce a un goût amer.
L’Iran n’a pas le cœur à la fête.
Après le retrait des Etats-Unis de l’accord interna-
tional sur le nucléaire, en mai 2018, un vent de pani-
que a soufflé sur le pays. Il s’est mué, à l’automne, en
une franche dépression. Le retour des sanctions
américaines et la dépréciation du rial ont plongé
une part de la classe moyenne dans la pauvreté. Grè-
ves et manifestations, disparates, se multiplient.
Soyons clairs : la République islamique ne
s’écroule pas. John Bolton, le conseiller à la sécurité
nationale américain, avait prédit un peu vite,
en 2018, qu’elle « ne survivrait pas jusqu’à son qua-
rantième anniversaire ». Les sanctions américaines
renforcent l’appareil sécuritaire. Les bien nommés
gardiens de la révolution (la principale force armée
du pays) réaffirment leur puissance. Le président
Hassan Rohani lui-même devient féroce.
Ce modéré, qui aurait aimé balayer la gloriole
révolutionnaire sous le tapis et faire de l’Iran un pays
« fréquentable », tente de ne pas perdre la main. Son
gouvernement a pris part à une vague de répression
massive en 2018. Quelque 7 000 arrestations ont été
recensées par l’organisation Amnesty International.
La pression américaine accroît la dépendance de
l’Iran à ses parrains russe et chinois, qui l’utilisent
comme monnaie d’échange dans leurs propres négo-
ciations avec Washington. Cruelle ironie pour cette
révolution qui se proclamait « ni d’Est ni d’Ouest ».

« Longue maladie »
Au Moyen-Orient, cependant, l’Iran demeure la
principale puissance, de l’Irak au Liban. Téhéran se
tient debout dans les ruines de la Syrie, où le régime
de Bachar Al-Assad a survécu à sept ans de guerre.
Les forces américaines se préparent à quitter le pays.
Vu d’Iran, le retrait régional précipité par Donald
Trump est une aubaine. Même si Téhéran craint
qu’un désengagement trop rapide d’Afghanistan ne
déstabilise son voisin.
Téhéran a connu pire isolement, durant la guerre
contre l’Irak (1980-1988), puis durant les manifesta-
tions du « mouvement vert », en 2009. Et pourtant…
Le baril de pétrole à 100 dollars n’est plus qu’un doux
Anniversaire de la révolution en 2018, à Hamedan. HAMIDREZA AMIRI/EVERYDAY IRAN souvenir, et l’usure fait son œuvre. L’économie est
victime de ce que l’on nomme pudiquement, dans
les nécrologies, une « longue maladie ».
L’Iran peut sans doute tenir ainsi deux ans,
Le 11février, le pays célèbre jusqu’à la prochaine présidentielle américaine. Si
M. Trump est réélu, Téhéran n’aura d’autre choix
les 40ans de la révolution que de renégocier un accord nucléaire, ou bien
d’attiser les tensions régionales, voire de relancer
qui a donné naissance ses centrifugeuses.

1979-2019
A l’intérieur du pays, dans les milieux d’affaires
à la République islamique. comme dans les classes défavorisées, un débat sur
les capacités de la République islamique à survivre
Mais, face au retour des dans sa forme actuelle a pris corps. Les centres de
pouvoir, élus et non élus, se paralysent les uns les
sanctions américaines, autres. Le haut clergé prend ses distances avec la
politique. Les divisions intestines liées à la succes-
l’Iran n’a pas le cœur à la fête sion du Guide suprême, Ali Khamenei, âgé de
79 ans, n’arrangent rien.

L’IRAN EN
Les trentenaires questionnent de longue date leurs
parents : pourquoi ont-ils fait cette révolution ? Chez
ceux de 20 ans, un nihilisme inquiétant se répand. La
classe moyenne, urbaine et éduquée, demeure pour-
tant un rempart pour l’Etat. En décembre 2017, elle
s’est alignée sur le pouvoir en dénonçant des mani-
festations qui ont emporté quatre-vingts villes, et
dans lesquelles quelques slogans appelaient à la
chute de la République islamique.

QUARANTAINE
La classe moyenne voit s’effriter le « pacte
républicain » qu’elle avait noué avec M. Rohani : la
paix sociale contre un certain respect par l’Etat de
l’espace privé. Mais elle y tient encore. Elle a trop à
perdre d’un changement de régime. Les émeutes,
qui reviendront sans doute, sont nées dans des
régions marginalisées, parmi les déçus des promes-
ses révolutionnaires, qui ont perdu patience. p
louis imbert

Cahier du « Monde » No 23043 daté Dimanche 10 - Lundi 11 février 2019 - Ne peut être vendu séparément
2 | l’iran en quarantaine 0123
DIMANCHE 10 - LUNDI 11 FÉVRIER 2019

MOTS D’IRAN

« Mal voilée »

Ma famille,