Vous êtes sur la page 1sur 113

2° Année Grande Ecole

Comptabilité Approfondie
Mr Khalid FALHAOUI
Synthèse loi comptable & CGNC 1
2° Année Grande Ecole

Synthèse de la loi comptable 9-88


&
Code Général de Normalisation Comptable CGNC

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 2
2° Année Grande Ecole

1° Séance : Synthèse de la loi comptable 9-88 et du CGNC

2° Séance : Les difficultés comptables liées aux immobilisations en non-valeur,


incorporelles et corporelles

3° Séance : Les difficultés comptables liées au traitement des titres immobilisés,


titres et valeurs de placement et aux emprunts obligataires

4° Séance : Les difficultés comptables liées aux stocks

5° Séance : Les difficultés comptables liées aux opérations réalisées en devises

6° Séance : Les contrats à long terme

7° Séance : Les provisions pour risques et charges

8° Séance : Les évènements postérieurs à la clôture

9° Séance : Les changements de méthodes comptables


Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI
Synthèse loi comptable & CGNC 3
Principes comptables & Règles d’évaluation
2° Année Grande Ecole

q Loi comptable 9-88

q Rappel succinct du contenu du CGNC

q Principes comptables fondamentaux

q Règles d’évaluation comptables


• Fondement des règles d’évaluation comptables
• Approches d’évaluation des biens ou des actifs
• Mode d’évaluation : Valeurs d'entré
d'entrée, d'inventaire et d'arrêté
d'arrêté des comptes
• Amortissements & Provisions

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 4
Référentiels comptables :
2° Année Grande Ecole

Loi comptable 9-88 :


Loi relative aux obligations
comptables des commerçants
Principaux référentiels du

cadre comptable marocain


C.G.N.C :
code général
de la normalisation comptable

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 5
Synthèse de la loi Comptable 9-88
2° Année Grande Ecole

Loi n° 9-88 relative aux obligations comptables des


commerçants

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 6
Synthèse de la loi Comptable 9-88
2° Année Grande Ecole

Référence de la loi 9-88


Loi 9-88 :
Dahir 1-92-138 portant promulgation de la loi 9-88 relative
aux obligations comptables des commerçants (BO du
30/12/1992)
Loi 03-44 :
Dahir 1-05-211 portant promulgation de la loi 44-03
modifiant la loi 9-88 (BO du 16/03/2006)

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 7
Synthèse de la loi Comptable 9-88
2° Année Grande Ecole

Synthèse de la loi comptable n° 9-88

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 8
Synthèse de la loi Comptable 9-88
2° Année Grande Ecole

Article 1
o Tout commerçant au sens du Code de commerce est tenu de tenir une
comptabilité selon la loi comptable
o Enregistrement comptable chronologique, opération par opération et jour par
jour
o Comptabilité super-simplifiée pour les personnes physiques PP dont le CA
n'excède pas 2 millions dhs

Article 2

o Forme de tenue du "livre-journal"

o Structure du plan de comptes

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 9
Synthèse de la loi Comptable 9-88
2° Année Grande Ecole

Article 3
o Forme de tenue du livre-journal et du grand-livre
o Centralisation mensuelle des écritures sur le livre-journal et le grand-livre
o Centralisation annuelle des écritures pour les PP dont le CA ne dépasse pas 2
millions dhs

Article 4
o Obligation de tenue du manuel d'organisation comptable pour les personnes
dont le CA dépasse 10 millions dhs

Article 5
o Inventaire annuel de valeurs des actifs et passifs

Article 6
o Tenue du livre d'inventaire (transcription du bilan et CPC)
Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI
Synthèse loi comptable & CGNC 10
Synthèse de la loi Comptable 9-88
Article 7
2° Année Grande Ecole

o Exercice de 12 mois
o Exception peut être inférieur à 12 mois

Article 8
o Livre journal et livre d'inventaire cotés et paraphés par le greffier du tribunal de
commerce ou de première instance
o Sauf pour les PP dont le CA n’excède pas 2 millions dhs

Article 9
o Établissement des états de synthèse ES à partir de la comptabilité
o Définition des états de synthèse : Bilan, CPC, ESG, TF et ETIC (ES tout
indissociable)

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 11
Synthèse de la loi Comptable 9-88
2° Année Grande Ecole

Article 10
o Définition du Bilan, CPC, ESG, TF et ETIC

Article 11
o Les ES doivent donner une image fidèle des actifs et passifs ainsi que de la
situation financière et des résultats de l'entreprise
o Importance significative : ES doivent comprendre toutes les informations
nécessaires pour donner l’image fidèle

Article 12
o Forme du bilan, CPC, ESG et TF

Article 13
o Permanence des méthodes de présentation des ES et modalités d'évaluation
retenues
o Exception : Décrire et justifier les modifications dans l‘ETIC
Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI
Synthèse loi comptable & CGNC 12
Synthèse de la loi Comptable 9-88
2° Année Grande Ecole

Article 14
o Modalité d’évaluation à la date d'entrée et d'inventaire des biens des titres, des
créances, des dettes et des disponibilités
o Inscription en comptabilité pour leur montant nominal
o Application de la prudence lors de l’évaluation du patrimoine
o Modalité de calcul de la VNA et VCN
o Possibilité de réévaluation des immobilisations et traitement comptable l'écart
de réévaluation
o Modalité d’évaluation des biens fongibles (CMP ou PSPE)
o Pour les PP dont le CA ne dépasse pas 2 millions dhs :
• Évaluation simplifiée des stocks achetés et produits par estimation
• Amortissements selon une méthode linéaire simplifiée

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 13
Synthèse de la loi Comptable 9-88
2° Année Grande Ecole

Article 15

o Principe de clarté : poste adéquat, bonne dénomination, non compensation,


évaluation séparée

o Intangibilité du bilan de clôture

Article 16

o Principe de prudence : Prise en compte des produits définitivement acquis et des


charges dès lors qu'elles sont probables

o Application d’amortissements et provisions même en cas de déficit

o Comptabilisation des provisions de l'exercice ou celui antérieur

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 14
Synthèse de la loi Comptable 9-88
2° Année Grande Ecole

Article 17
o Séparation des exercices :
• Seuls les bénéfices réalisés à inscrire en comptabilité
• Prise en compte du bénéfice sur une opération partiellement exécutée
(contrat à long terme : réalisation certaine et évaluation avec sécurité
suffisante du bénéfice global)

Article 18
o Date limite d'établissement des états de synthèse : 3 mois suivant clôture
o Si dépassement du délai : Indication dans l’ETIC

Article 19
o Dérogation aux prescriptions comptables si l’image fidèle non atteinte
(indication dans l’ETIC)
o Changement de la date de clôture à motiver dans l’ETIC
Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI
Synthèse loi comptable & CGNC 15
Synthèse de la loi Comptable 9-88
Article 20
2° Année Grande Ecole

q Principe de continuité d’exploitation (si cessation d'activité abandon de ce


principe)
q Indication dans l’ETIC des méthodes retenues
Article 21
q Dispense de l’ESG, du TF et de l’ETIC pour les personnes dont le CA ne dépasse
pas 10 millions dhs
Article 22
q Comptabilité en monnaie nationale
q Documents à conserver sur 10 ans
Article 23
q Possibilité de rejet fiscal de la comptabilité non conforme à la loi comptable

Article 24
q Obligation du respect de cette loi par les professionnels de la comptabilité
Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI
Synthèse loi comptable & CGNC 16
Loi Comptable 9-88
2° Année Grande Ecole

Loi comptable complète n° 9-88

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 17
Loi Comptable 9-88
2° Année Grande Ecole

Article Premier :
o Toute personne physique ou morale ayant la qualité de commerçant au sens
du Code de commerce est tenue de tenir une comptabilité dans les formes
prescrites par la présente loi et les indications figurant aux tableaux y
annexés.
o A cette fin, elle doit procéder à l'enregistrement comptable des mouvements
affectant les actifs et les passifs de son entreprise ; ces mouvements sont
enregistrés chronologiquement, opération par opération et jour par jour.
o Tout enregistrement comptable précise l'origine, le contenu et l'imputation du
mouvement ainsi que les références de la pièce justificative qui l'appuie.
o Les opérations de même nature, réalisées en un même lieu et au cours d'une
même journée peuvent être récapitulées sur une pièce justificative unique.

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 18
Loi Comptable 9-88
2° Année Grande Ecole

Article Premier (suite) :


o Toutefois, les personnes physiques dont le chiffre d'affaires annuel n'excède
pas deux millions de dirhams (2.000.000 DH), à l'exception des agents
d'assurances, peuvent :
• procéder à l'enregistrement chronologique et global, jour par jour, des
opérations à leur date d'encaissement ou de décaissement;
• enregistrer globalement les créances et les dettes à la clôture de l'exercice
sur une liste sommaire mentionnant l'identité des clients et des
fournisseurs et le montant de leurs dettes ;
• enregistrer, en cas de nécessité, les mesures dépenses sur la base de
pièces justificatives internes signées par le commerçant concerné.

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 19
Loi Comptable 9-88
2° Année Grande Ecole

Article 2
o Les enregistrements visés à l'article premier ci-dessus sont portés sous forme
d'écritures sur un registre dénommé " livre-journal ".
o Toute écriture affecte au moins deux comptes dont l'un est débité et l'autre est
crédité d'une somme identique.
o Les écritures du livre-journal sont reportées sur un registre dénommé "grand-
livre" ayant pour objet de les enregistrer selon le plan de comptes du
commerçant.
o Le plan de comptes doit comprendre des classes de comptes de situation, des
classes de comptes de gestion et des classes de comptes spéciaux, telles
qu'elles sont définies aux tableaux annexés à la présente loi.
o Toutefois, les personnes physiques visées à l'alinéa 5 de l'article premier ci-
dessus sont dispensées de la tenue du grand-livre si la balance récapitulative
des comptes peut être établie directement du livre journal.
Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI
Synthèse loi comptable & CGNC 20
Loi Comptable 9-88
2° Année Grande Ecole

Article 3
o Le livre-journal et le grand-livre peuvent être détaillés en autant de registres
subséquents dénommés "journaux auxiliaires" et "livres auxiliaires" que
l'importance ou les besoins de l'entreprise l'exigent.
o Les écritures portées sur les journaux et les livres auxiliaires sont centralisées
une fois par mois sur le livre-journal et le grand-livre.
Toutefois, les personnes physiques visées à l'alinéa 5 de l'article premier ci-
dessus sont autorisées à procéder à la centralisation des écritures portées sur
les journaux auxiliaires une fois par exercice à la clôture de ce dernier.

Article 4
o Les personnes assujetties à la présente loi dont le chiffre d'affaires annuel est
supérieur à dix millions de dirhams (10 000 000 DH) doivent établir un manuel
qui a pour objet de décrire l'organisation comptable de leur entreprise.

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 21
Loi Comptable 9-88
2° Année Grande Ecole

Article 4
o Les personnes assujetties à la présente loi dont le chiffre d'affaires annuel est
supérieur à dix millions de dirhams (10 000 000 DH) doivent établir un manuel
qui a pour objet de décrire l'organisation comptable de leur entreprise.

Article 5
o La valeur des éléments actifs et passifs de l'entreprise doivent faire l'objet
d'un inventaire au moins une fois par exercice, à la fin de celui-ci.

Article 6
o Il doit être tenu un livre d'inventaire sur lequel il est transcrit le bilan et le
compte de produits et charges de chaque exercice.

Article 7
o La durée de l'exercice est de douze mois. Elle peut exceptionnellement être
inférieure à douze mois, pour un exercice donné.
Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI
Synthèse loi comptable & CGNC 22
Loi Comptable 9-88
2° Année Grande Ecole

Article 8
o Le livre-journal et le livre d'inventaire sont cotés et paraphés, dans la forme
ordinaire et sans frais, par le greffier du tribunal de première instance du
siège de l'entreprise. Chaque livre reçoit un numéro répertorié par le greffier
sur un registre spécial.
o Toutefois, les personnes physiques visées à l'alinéa 5 de l'article premier ci-
dessus ne sont pas tenues de faire coter et parapher par le greffier du tribunal
compétent le livre-journal et le livre d'inventaire, à condition de conserver
lesdits livres ainsi que le bilan et le compte de produits et charges pendant
dix ans.

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 23
Loi Comptable 9-88
2° Année Grande Ecole

Article 9
o Sous réserve des dispositions prévues aux articles 19, 20 et 21 ci-après, les
personnes assujetties à la présente loi doivent établir des états de synthèse
annuels, à la clôture de l'exercice, sur le fondement des enregistrements
comptables et de l'inventaire retracés dans le livre-journal, le grand-livre et
le livre d'inventaire.
o Ces états de synthèse comprennent le bilan, le compte de produits et
charges, l'état des soldes de gestion, le tableau de financement et l'état les
informations complémentaires. Ils forment un tout indissociable.

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 24
Loi Comptable 9-88
Article 10
2° Année Grande Ecole

o Le bilan décrit séparément les éléments actifs et passifs de l'entreprise.


o Le compte de produits et charges récapitule les produits et les charges de
l'exercice, sans qu'il soit tenu compte de leur date d'encaissement ou de
paiement.
o L'état des soldes de gestion décrit la formation du résultat net et celle de
l'autofinancement.
o Le tableau de financement met en évidence l'évolution financière de
l'entreprise au cours de l'exercice en décrivant les ressources dont elle a
disposé et les emplois qu'elle en a effectués.
o L'état des informations complémentaires complète et commente l'information
donnée par le bilan, le compte de produits et charges, l'état des soldes de
gestion et le tableau de financement.

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 25
Loi Comptable 9-88
Article 11
2° Année Grande Ecole

o Les états de synthèse doivent donner une image fidèle des actifs et passifs
ainsi que de la situation financière et des résultats de l'entreprise.
o A cette fin, ils doivent comprendre autant d'informations qu'il est nécessaire
pour donner une image fidèle des actifs et passifs ainsi que de la situation
financière et des résultats de l'entreprise.
o Lorsque l'application d'une prescription comptable ne suffit pas pour donner
l'image fidèle mentionnée au présent article, des informations
complémentaires doivent être données.

Article 12
o Le bilan, le compte de produits et charges, l'état des soldes de gestion et le
tableau de financement comportent des masses subdivisées en rubriques
elles-mêmes subdivisées en postes.
Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI
Synthèse loi comptable & CGNC 26
Loi Comptable 9-88
2° Année Grande Ecole

Article 13
o La présentation des états de synthèse comme les modalités d'évaluation
retenues ne peuvent être modifiées d'un exercice à l'autre.
o Si des modifications interviennent, elles sont décrites et justifiées dans l'état
des informations complémentaires.

Article 14
o A leur date d'entrée dans l'entreprise, les biens acquis à titre onéreux sont
enregistrés à leur coût d'acquisition, les biens acquis à titre gratuit à leur
valeur actuelle et les biens produits à leur coût de production.
o A leur date d'entrée dans l'entreprise, les titres acquis à titre onéreux sont
enregistrés à leur prix d'achat.

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 27
Loi Comptable 9-88
2° Année Grande Ecole

Article 14 - suite
o A leur date d'entrée dans l'entreprise, les créances, dettes et disponibilités
sont inscrites en comptabilité pour leur montant nominal. Les créances,
dettes et disponibilités libellées en monnaie étrangère sont converties en
monnaie nationale à leur date d'entrée.
o La valeur d'entrée des éléments de l'actif immobilisé dont l'utilisation est
limitée dans le temps doit faire l'objet de corrections de valeur sous forme
d'amortissement.
o L'amortissement consiste à étaler le montant amortissable de
l'immobilisation sur sa durée prévisionnelle d'utilisation par l'entreprise
selon un plan d'amortissement.

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 28
Loi Comptable 9-88
2° Année Grande Ecole

Article 14 - suite
o La valeur d'entrée diminuée du montant cumulé des amortissements forme la
valeur nette d'amortissements de l'immobilisation.
o A la date d'inventaire, la valeur actuelle est comparée à la valeur d'entrée pour
les éléments non amortissables ou à la valeur nette d'amortissements, après
amortissement de l'exercice, pour les immobilisations amortissables.
o Seules les moins-values dégagées de cette comparaison sont inscrites en
comptabilité soit sous forme d'amortissements exceptionnels Si elles ont un
caractère définitif soit sous forme de provisions pour dépréciation si elles
n'ont pas un caractère définitif.
o La valeur comptable nette des éléments d'actif est soit la valeur d'entrée ou la
valeur nette d'amortissements si la valeur actuelle leur est supérieure ou
égale, soit la valeur actuelle si elle leur est inférieure.

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 29
Loi Comptable 9-88
Article 14 - suite
2° Année Grande Ecole

o S'il est procédé à une réévaluation de l'ensemble des immobilisations


corporelles et financières, l'écart de réévaluation entre la valeur actuelle et la
valeur comptable nette ne peut être utilisé à compenser les pertes ; il est
inscrit distinctement au passif du bilan.
o Les biens fongibles sont évalués soit à leur coût moyen d'acquisition ou de
production, soit en considérant que le premier bien sorti est le premier bien
entré.
o Toutefois, les personnes physiques visées à l'alinéa 5 de l'article premier ci-
dessus sont autorisées à :
o procéder à une évaluation simplifiée des stocks achetés et des biens produits
par estimation du coût d'achat ou de production ou sur la base du prix de
vente, avec application d'un abattement correspondant à la marge pratiquée ;
o procéder au calcul des amortissements des immobilisations selon une
méthode linéaire simplifiée.
Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI
Synthèse loi comptable & CGNC 30
Loi Comptable 9-88
2° Année Grande Ecole

Article 15
o Les mouvements et informations doivent être inscrits dans les comptes ou
postes adéquats, avec la bonne dénomination et sans compensation entre eux.
o Les éléments d'actif et de passif doivent être évalués séparément.
o Aucune compensation ne peut être opérée entre les postes d'actif et de passif
du bilan ou entre les postes de produits et de charges du compte de produits
et charges.
o Le bilan d'ouverture d'un exercice doit être identique au bilan de clôture de
l'exercice précédent.

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 31
Loi Comptable 9-88
2° Année Grande Ecole

Article 16

o Les produits ne sont pris en compte que s'ils sont définitivement acquis à
l'entreprise ; les charges sont à enregistrer dès lors qu'elles sont probables.

o Même en cas d'absence ou insuffisance de bénéfice, il doit être procédé aux


amortissements et provisions nécessaires.

o Il doit être tenu compte des risques et des charges nés au cours de l'exercice
ou d'un exercice antérieur, même s'ils sont connus entre la date de clôture de
l'exercice et celle de l'établissement des états de synthèse.

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 32
Loi Comptable 9-88
2° Année Grande Ecole

Article 17

o Seuls les bénéfices réalisés à la clôture d'un exercice peuvent être inscrits dans
les états de synthèse. Cependant, peut également être inscrit le bénéfice
réalisé sur une opération partiellement exécutée, lorsque sa durée est
supérieure à un an, sa réalisation certaine et qu'il est possible d'évaluer avec
une sécurité suffisante le bénéfice global de l'opération.

Article 18
o L'établissement des états de synthèse, sauf circonstances exceptionnelles
justifiées dans l'état des informations complémentaires, doit se faire au plus
tard dans les trois mois suivant la date de clôture de l'exercice.
o La date d'établissement des états de synthèse est mentionnée dans l'état des
informations complémentaires.
Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI
Synthèse loi comptable & CGNC 33
Loi Comptable 9-88
2° Année Grande Ecole

Article 19
o Si, en raison de situations spécifiques à l'entreprise, l'application d'une
prescription comptable de la présente loi ne permet pas de donner une image
fidèle de l'actif et du passif, de la situation financière ou des résultats, il peut
y être dérogé ; cette dérogation est mentionnée à l'état des informations
complémentaires et dûment motivée, avec l'indication de son influence sur
l'actif, le passif, la situation financière et les résultats de l'entreprise.
o Le changement de la date de clôture doit être dûment motivé dans l'état des
informations complémentaires.

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 34
Loi Comptable 9-88
2° Année Grande Ecole

Article 20
o Lorsque les conditions d'une cessation d'activité totale ou partielle sont
réunies, l'assujetti peut établir ses états de synthèse selon des méthodes
différentes de celles prescrites par la présente loi.
o Dans de tels cas, il doit indiquer dans l'état des informations
complémentaires les méthodes qu'il a retenues.

Article 21
o Les personnes assujetties à la présente loi dont le chiffre d'affaire annuel est
inférieur ou égal à dix millions de dirhams (10.000.000) sont dispensées de
l'établissement de l'état des soldes de gestion, du tableau de financement et
de l'état des informations complémentaires.
o Les personnes visées à l'alinéa ci-dessus sont autorisées à établir le bilan et le
compte de produits et charges et adopter le cadre comptable selon le modèle
simplifié tel qu'annexé à la présente loi.

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 35
Loi Comptable 9-88
2° Année Grande Ecole

Article 22
o Les documents comptables sont établis en monnaie nationale.
o Les documents comptables et les pièces justificatives sont conservés pendant
dix ans.
o Les documents comptables relatifs à l'enregistrement des opérations et à
l'inventaire sont établis et tenus sans blanc ni altération d'aucune sorte.

Article 23
o L'administration fiscale peut rejeter les comptabilités qui ne sont pas tenues
dans les formes prescrites par la présente loi et les tableaux y annexés.

Article 24
o Les experts-comptables, comptables agréés et autres personnes faisant
profession de tenir la comptabilité des personnes assujetties à la présente loi
sont tenus de se conformer aux dispositions de la présente loi et de son
annexe pour la tenue de la comptabilité des entreprises dont ils sont chargés.

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 36
Rappel succinct du contenu du CGNC :
2° Année Grande Ecole

Rappel succinct du contenu

du Code général de la normalisation comptable

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 37
Rappel succinct du contenu du CGNC :
2° Année Grande Ecole

Le CGNC comprend deux parties :

Partie I :
Norme générale comptable NGC

Partie II :
Plan comptable général des entreprises PCGE

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 38
Rappel succinct du contenu du CGNC :
2° Année Grande Ecole

La Norme générale comptable :

La NGC regroupe les choix directeurs, les principes fondamentaux et les


conventions de base qui régissent la normalisation comptable au Maroc

Le plan comptable général des entreprises :

Le PCGE présente le dispositif d'application de NGC aux entités économiques


ayant le caractère d'entreprise au sens large et agissant dans des secteurs
d'activité économique (entités autre que spécifiques ayant leur propre cadre
comptable)

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 39
Rappel succinct du contenu du CGNC :
2° Année Grande Ecole

Deux Dispositifs prévus


par la norme comptable

Dispositif de fond Dispositif de forme

Ce dispositif peut être classé sous 3 rubriques : Ce dispositif concerne 3 volets :


q Principes comptables fondamentaux q Organisation comptable
q Méthodes d'évaluation q Plan de comptes
q États de synthèse q Présentation des états de synthèse

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 40
Rappel succinct du contenu du CGNC :
2° Année Grande Ecole

3. L'objectif d'image fidèle & Principes comptables :

q Les états de synthèse doivent donner une image fidèle du patrimoine, de la


situation financière et des résultats de l'entreprise

q L'image fidèle apparaît non comme un principe comptable supplémentaire,


mais comme la convergence des principes

q L'originalité de l'image fidèle tient à la fois à l’absence de définition et aussi au


fait qu'il convient, dans des cas exceptionnels, de déroger aux dispositions de
la Norme, pour tenter d'atteindre cette fidélité

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 41
Rappel succinct du contenu du CGNC :
2° Année Grande Ecole

4. Les méthodes d'évaluation :


q L’évaluation au cœur de l'information puisque la comptabilité
présente des valeurs et montants monétaires
q Les différents modes d'évaluation retenus soit :
• à l'entrée des éléments dans le patrimoine (VE)
• à une date quelconque (VA)
• dans le bilan (VCN)
q Les évaluations sont fondées sur le principe du coût historique même en
période inflationniste
q Le coût complet est retenu pour la détermination des coûts d'acquisition et de
production, sauf cas exceptionnels, traiter comme charges (frais financiers,
frais d'administration générale et charges de sous activité;…)

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 42
Rappel succinct du contenu du CGNC :
2° Année Grande Ecole

Principes comptables fondamentaux

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 43
Rappel des principes comptables du CGNC :
2° Année Grande Ecole

1. Les sept principes comptables fondamentaux :

1- Continuité d'exploitation

2- Permanence des méthodes

3- Coût historique

4- Spécialisation des exercices

5- Prudence

6- Clarté

7- Importance significative
Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI
Synthèse loi comptable & CGNC 44
Principe de Continuité d'exploitation :
2° Année Grande Ecole

o Nos principes comptables sont universellement acceptés par

des normes comptables internationales

o D'autres principes n'ont pas été retenus par notre cadre

comptable :

• Le principe de prééminence de la réalité sur l’apparence

• Le principe de sincérité

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 45
Principes comptables fondamentaux :
2° Année Grande Ecole

Continuité d'exploitation

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 46
Principe de Continuité d'exploitation :
2° Année Grande Ecole

1 - Selon ce principe,
principe l'entreprise doit établir ses états de synthèse dans la
perspective d'une poursuite normale de ses activités.
En l'absence d'indication contraire, l’entreprise est censée établir ses états de
synthèse sans l'intention ni l'obligation de se mettre en liquidation ou de
réduire sensiblement l'étendue de ses activités.

2 - Ce principe conditionne l'application des autres principes,


principes méthodes et
règles comptables tels que ceux-ci doivent être respectés par l'entreprise,
en particulier ceux relatifs à la permanence des méthodes et aux règles
d'évaluation et de présentation des états de synthèse.

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 47
Principe de Continuité d'exploitation :
2° Année Grande Ecole

3- Dans le cas où les conditions d'une cessation d'activité totale ou partielle


seraient réunies, l'hypothèse de continuité d'exploitation doit être abandonnée
au profit de l'hypothèse de liquidation ou de cession.

En conséquence,
quence les principes de permanence des méthodes, du coût historique
et de spécialisation des exercices sont remis en cause.

Seules des valeurs de liquidation ou de cession doivent alors être retenues et


la présentation des états de synthèse doit elle-même être faite en fonction de
cette hypothèse.

4 - Selon ce même principe,


principe l'entreprise corrige à sa valeur de liquidation ou de
cession tout élément isolé d'actif dont l'utilisation doit être définitivement
abandonnée.

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 48
Principe de Continuité d'exploitation : 2° Année Grande Ecole

a) Les indicateurs de la continuité :

q Rentabilité

q Exécution des plans d'investissement correctement financés

q Entretien des relations sereines avec ses banquiers

q Réalisation des recherches d'amélioration des produits et des procédés de

fabrication

q Développement des stratégies commerciales

q Veille à la concurrence, etc...

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 49
Principe de Continuité d'exploitation :
2° Année Grande Ecole

b) Les menaces à la continuité :

q Perte d'un marché important


q Grande difficulté d'approvisionnement en matières premières
q Techniques de production obsolètes dépassées par la concurrence
q Conflits sociaux ruineux
q Absence de créativité et d'innovation dans un milieu fortement concurrentiel
q Changement de législation apportant d'importantes restrictions
q Crise monétaire entraînant une très forte dépréciation de la monnaie locale
q Investissements importants financés par des ressources à court terme
q Baisse des ventes non suivie par un ajustement des structures et des coûts,
etc...

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 50
Principe de Continuité d'exploitation :
2° Année Grande Ecole

c) Méthodes retenues dans l'hypothèse de l'abandon de la continuité :


Postes du bilan Valeurs liquidatives

Immo. En non valeurs • Constat immédiat en charges

Frais de recherche et • Constat immédiat en charges


de développement • ou valeur de réalisation s'il existe un acquéreur

Autres immobilisations • Valeur vénale soit la valeur de reprise éventuelle.


incorporelles • Prudence nécessaire lorsqu'il n'existe pas de promesse de vente car la valeur de ces actifs dépend souvent
de la capacité de l'entreprise à se développer et à réaliser des profits

Immobilisations • Valeur vénale déterminée par référence à une valeur de marché


corporelles • Valeur d'expertise ou valeur résultant d'une promesse de vente

Titres de participation • Valeur de réalisation qui peut être inférieure à la valeur d'usage

Stocks et en-cours • Valeur de réalisation souvent inférieure à la valeur nette comptable


• Attention particulière à porter aux en-cours dont la valeur peut être nulle s'il n'existe pas de possibilité de
les vendre en l'état
• Provisions sur contrats de longue durée peuvent être nécessaires

Autres valeurs • Des provisions peuvent être nécessaires


réalisables • Charges constatées d'avance à prendre immédiatement en charges

Dettes • Passif devra tenir compte de tous les coûts jusqu'à la cessation
• Rupture de contrats en cours entraîne des pénalités : crédit bail,..
• Subvention d'équipement à rapporter au résultat
• Indemnités de licenciement à provisionner
• Frais de liquidation et de fermeture à provisionner

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 51
Principes comptables fondamentaux :
2° Année Grande Ecole

Permanence des méthodes

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 52
Principe de permanence des méthodes :
2° Année Grande Ecole

1 - En vertu de ce principe : l'entreprise établit ses états de synthèse en appliquant


les mêmes règles d'évaluation et de présentation d'un exercice à l'autre.
• Permanence des méthodes de présentation des états de synthèse
• Permanence des règles d'évaluation

2 - L'entreprise ne peut introduire de changement dans ses méthodes et règles


d'évaluation et de présentation que dans des cas exceptionnels.
Les modifications intervenues dans les méthodes et règles habituelles sont
précisées et justifiées, dans l‘ETIC, avec indication de leur influence sur le
patrimoine, la situation financière et les résultats.

Ce principe est important pour la comparabilité des informations comptables


dans le temps et dans l'espace.
Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI
Synthèse loi comptable & CGNC 53
Principe de permanence des méthodes :
2° Année Grande Ecole

Exemple de permanence des méthodes :


q Contrat à long terme : Application de la méthode d'avancement ou celle
d'achèvement des travaux, ou de la constatation du bénéfice partiel

q Evaluation des stocks : Evaluation des sorties de stock au coût moyen pondéré
ou, premier entré-premier sorti

q Amortissement : Application de l'amortissement linéaire ou selon d'autres


modalités spécifiques à l'entreprise

q Frais d'établissement : Inscription ou non de certaines charges en frais


d'établissement pour être étalées sur plusieurs exercices

q Perte de change : Constatation partielle de la perte potentielle de change

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 54
Principes comptables fondamentaux :
2° Année Grande Ecole

Coût historique

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 55
Principe du coût historique :
2° Année Grande Ecole

1 - En vertu de ce principe,
principe la valeur d'entrée d'un élément inscrite en
comptabilité pour son montant exprimé en unités monétaires courantes à la
date d'entrée reste intangible quelle que soit l'évolution ultérieure du
pouvoir d'achat de la monnaie ou de la valeur actuelle de l'élément, sous
réserve de l'application du principe de prudence.

2 - Par dérogation à ce principe,


principe l'entreprise peut décider à la réévaluation de
l'ensemble de ses immobilisations corporelles et financières, conformément
aux prescriptions du CGNC.

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 56
Principe du coût historique :
2° Année Grande Ecole

a) Dérogations au coût historique


q Le coût historique est combiné avec la convention de prudence
q A l'inventaire, si le coût historique est inférieur à la valeur d'inventaire on
retient le coût historique
q Au contraire, si la valeur d'inventaire est inférieure au coût historique, on
retient ladite valeur d'inventaire

b) Critique de la convention du coût historique


q Le coût historique fait l'objet de critiques particulièrement pendant les
conjonctures de fortes variations de prix
q Le coût historique est remis en cause comparativement à la valeur du
marché
Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI
Synthèse loi comptable & CGNC 57
Principe du coût historique :
2° Année Grande Ecole

c) Avantages et inconvénients du coût historique :


Avantages Inconvénients

• Simplicité : facilité de mise en • Manque de pertinence : la valeur


œuvre actuelle, "réelle" des biens n’apparaît
• Objectivité et sécurité, car ce coût pas au bilan, ce qui peut décourager les
est fondé sur une transaction dans investisseurs
le cas d’acquisition à titre onéreux • Hétérogénéité des comptes : les
• Respect du principe de prudence : éléments d’actif et de passif entrent
les éventuelles plus-values non dans le patrimoine à des dates
enregistrées ne peuvent pas être différentes (distorsion accrue en cas de
distribuées aux associés modification de la valeur de la
monnaie).
Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI
Synthèse loi comptable & CGNC 58
Principes comptables fondamentaux :
2° Année Grande Ecole

Spécialisation des exercices

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 59
Principe de spécialisation des exercices :
2° Année Grande Ecole

1 - En raison du découpage de la vie de l'entreprise en exercices comptables, les


charges et les produits doivent être, en vertu du principe de spécialisation
des exercices, rattachés à l'exercice qui les concerne effectivement et à
celui-là seulement.

2 - Les produits sont comptabilisés au fur et à mesure qu'ils sont acquis et les
charges au fur et à mesure qu'elles sont engagées, sans tenir compte des
dates de leur encaissement ou de leur paiement.

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 60
Principe de spécialisation des exercices :
2° Année Grande Ecole

3 - Toute charge ou tout produit rattachable à l'exercice mais connu


postérieurement à la date de clôture et avant celle d'établissement des états
de synthèse, doit être comptabilisé parmi les charges et les produits de
l'exercice considéré.

4 - Toute charge ou tout produit connu au cours d'un exercice mais se


rattachant à un exercice antérieur, doit être inscrit parmi les charges ou les
produits de l'exercice en cours.

5 - Toute charge ou tout produit comptabilisé au cours de l'exercice et se


rattachant aux exercices ultérieurs, doit être soustrait des éléments
constitutifs du résultat de l'exercice en cours et inscrit dans un compte de
régularisation.

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 61
Principe de spécialisation des exercices :
2° Année Grande Ecole

Trois situations à analyser par rapport à la spécialisation :


1. Evénement postérieur prenant son origine d'une situation née dans l'exercice :
• Evénement connu avec certitude avant l'arrêté des comptes
• Constitue un complément d'information sur des faits connus dans l'exercice
• À incorporer en totalité dans les comptes de l'exercice en cours
Exemples : - Information conduisant à déprécier le stock ou travaux en cous
- Information sur difficulté financière des clients,…

2. Evénement non rattachés à l’exercice :


• Absence de lien de causalité avec l’exercice
• Non lié directement à l’exercice
• Incidences financières à ne pas prendre en compte dans l’exercice en cours
• A mentionner dans l’ETIC
Exemples : Performances d’exploitation pouvant remettre en cause la continuité.

3. Evénement postérieur à la clôture et dont le lien avec l'exercice est difficile à


déterminer :
•Evénement qui débuté dans l’exercice et continu dans le temps
•Ayant un impact sur l'exercice suivant
Exemples : Démarrage de marchés important, Processus de décision importante,…
Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI
Synthèse loi comptable & CGNC 62
Principes comptables fondamentaux :
2° Année Grande Ecole

Prudence

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 63
Principe de prudence :
2° Année Grande Ecole

1 - En vertu de ce principe,
principe les incertitudes présentes susceptibles d'entraîner
un accroissement des charges ou une diminution des produits de l'exercice
doivent être prises en considération dans le calcul du résultat de cet
exercice.

Ce principe évite de transférer sur des exercices ultérieurs ces charges ou


ces minorations de produits, qui doivent grever le résultat de l'exercice
présent.

2 - En application de ce principe,
principe les produits ne sont pris en compte que s'ils
sont certains et définitivement acquis à l'entreprise ; en revanche, les
charges sont à prendre en compte dès lors qu'elles sont probables.

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 64
Principe de prudence :
2° Année Grande Ecole

3 - Seuls les bénéfices réalisés à la date de clôture d'un exercice peuvent


affecter les résultats ; par exception est considéré comme réalisé le bénéfice
partiel sur une opération non achevée à la date de clôture répondant aux
conditions fixées par le CGNC.

4 - La plus-value constatée entre la valeur actuelle d'un élément d'actif et sa


valeur d'entrée n'est pas comptabilisée.
La moins-value doit toujours être inscrite en charges, même si elle apparaît
comme temporaire à la date d'établissement des états de synthèse.

5 - Toute charge ou tout produit comptabilisé au cours de l'exercice et se


rattachant aux exercices ultérieurs, doit être soustrait des éléments
constitutifs du résultat de l'exercice en cours et inscrit dans un compte de
régularisation.
Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI
Synthèse loi comptable & CGNC 65
Principes comptables fondamentaux :
2° Année Grande Ecole

Clarté

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 66
Principe de clarté :
2° Année Grande Ecole

1. Selon le principe de clarté :

q Les opérations et les informations doivent être inscrites dans les comptes sous
la rubrique adéquate, avec la bonne dénomination et sans compensation entre
elles ;

q Les éléments d'actif et de passif doivent être évalués séparément ;

q Les éléments des états de synthèse doivent être inscrits dans les postes
adéquats sans aucune compensation entre ces postes.

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 67
Principe de clarté :
2° Année Grande Ecole

2. En application de ce principe,
principe l'entreprise doit organiser sa comptabilité,
enregistrer ses opérations, préparer et présenter ses états de synthèse
conformément aux prescriptions du CGNC.

3. Les méthodes utilisées doivent être clairement indiquées notamment dans les
cas où elles relèvent d'options autorisées par le CGNC ou dans ceux où elles
constituent des dérogations à caractère exceptionnel.

4. A titre exceptionnel,
exceptionnel des opérations de même nature réalisées en un même lieu,
le même jour, peuvent être regroupées en vue de leur enregistrement selon
les modalités prévues par le CGNC

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 68
Principes comptables fondamentaux :
2° Année Grande Ecole

Importance significative

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 69
Principe d'importance significative :
2° Année Grande Ecole

1. Selon ce principe,
principe les états de synthèse doivent révéler tous les éléments dont
l'importance peut affecter les évaluations et les décisions.

Est significative toute information susceptible d'influencer l'opinion que les


lecteurs des états de synthèse peuvent avoir sur le patrimoine, la situation
financière et les résultats.

2. Ce principe trouve essentiellement son application en matière d'évaluation et


en matière de présentation des états de synthèse.

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 70
Principe d'importance significative :
2° Année Grande Ecole

3. Dans les évaluations nécessitant des estimations,


estimations les méthodes par

approximation ne sont admises que si leurs incidences par rapport à des

méthodes plus élaborées n'atteignent pas des montants significatifs au

regard de l'objectif de l'image fidèle.

4. Dans la présentation de l'ETIC,


ETIC le principe d'importance significative a pour

conséquence l'obligation de ne faire apparaître que les informations

d'importance significative.

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 71
Principe d'importance significative :
2° Année Grande Ecole

1. Ce principe ne remet pas en cause les règles légales et comptables suivantes :


• L'exhaustivité des enregistrements
• Les équilibres comptables des flux enregistrés

2. Ce principe permet à l'entreprise :

• D’user d'approximations dans les évaluations lorsque les écarts ne sont pas
significatifs

• De regrouper des informations sur les états de synthèse lorsque les détails
par poste ne sont pas pertinents

• De ne pas renseigner un tableau ou donner une information dans l'ETIC


n’impactant pas l'opinion du lecteur des états de synthèse
Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI
Synthèse loi comptable & CGNC 72
2° Année Grande Ecole

Loi comptable & principes comptables

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 73
Synthèse de la loi Comptable 9-88
2° Année Grande Ecole

1. Principes comptables & Loi comptable :

1- Continuité d'exploitation Article 20

2- Permanence des méthodes Article 13

3- Coût historique Article 14

4- Spécialisation des exercices Articles 10, 16,17

5- Prudence Article 16

6- Clarté Article 15

7- Importance significative Article 11


Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI
Synthèse loi comptable & CGNC 74
Cadre comptable
2° Année Grande Ecole

Normes, avis et plans comptables adoptés par le CNC du Maroc

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 75
Normes, avis et plans comptables adoptés par le CNC du Maroc
• Code GéGénéral de la Normalisation Comptable : TOME I et TOME II 2° Année Grande Ecole

• Avis n°
n° 1 et n°
n° 2 relatifs aux modalité
modalités d'application de la loi n°
n° 9/88 relative aux obligations comptables des commerç
commerçants : adopté
adoptés le 26 /07/1993
• Plan comptable des OPCVM : adopté
adopté le 27/7/95 et mis en vigueur par arrêté
arrêté du Ministre des Finances n°n° 2172-
2172-95 du 21/08/95.
• Avis sur les liasses comptables en matiè
matière d'Impôt sur les Socié
Sociétés et d'Impôt Gé
Général sur le Revenu : adopté
adopté le 11/12/1995.
• Avis sur les conditions d'agré
d'agrément des socié
sociétés exploitant des centres de gestion de comptabilité
comptabilité agréé
agrééss institué
institués par la loi n°
n° 57/90 : adopté
adopté le 11/12/1995 et mis en vigueur par le dé décret n° n°
2-96-
96-333 du 31/10/1997.
• Plan comptable des Assurances : adopté
adopté le 11/12/95 et mis en vigueur par arrêté
arrêté du Ministre des Finances n°n° 840-
840-96 du 8/05/96.
• Plan comptable des Etablissements de Cré Crédit : adopté
adopté le 15/07/1999 et mis en vigueur par arrêté
arrêté du Ministre des Finances n° n° 1331-
1331-99 du 23/08/1999.
• Projet de loi et de mé
méthodologie relatives aux comptes consolidé
consolidés : adopté
adopté le 15/07/1999.
• Réévaluation
éévaluation libre des bilans : projet adopté
adopté le 15/07/1999 et mis en vigueur par le dé décret n°
n° 2-99-
99-1014 du 4/05/2000.
• Plan comptable de l'Etat : adopté
adopté le 17/01/2001
• Normes comptables applicables à la Titrisation des Cré Créances Hypothé
Hypothécaires : adopté
adoptées le 17 janvier 2001 et mises en vigueur par arrêtéarrêté du Ministre chargé
chargé des Finances n°n° 351-
351-01 du 9
février 2001.
• Plan comptable des Coopé
Coopératives : adopté
adopté le 17 janvier 2001 et mis en vigueur par arrêté
arrêté du Ministre des Finances n°n° 441-
441-01 du 26 féfévrier 2001 .
• Avis n°
n°3 relatif au plan comptable du Secteur Immobilier : adopté
adopté le 11 mars 2003.
• Plan comptable des Associations : adopté
adopté le 11 mars 2003 .
• Loi n°
n° 44-
44-03 complé
complétant la loi n°
n° 9-88 relative aux obligations comptables des commerç
commerçants (comptabilité
(comptabilité Super-
Super-Simplifié
Simplifiée) : adopté
adoptée le 11 mars 2003 et publié
publiée au Bulletin Officiel n°
n° 54 04
du 16 mars 2006.
• Plan comptable des Offices Ré Régionaux de Mise en Valeur Agricole (ORMVA) : adoptéadopté le 26 mai 2005.
• Plan comptable des Associations de Micro-
Micro-Cré
Crédit : adopté
adopté le 26 mai 2005 et mis en vigueur par arrêté
arrêté du Ministre des Finances et de la Privatisation n°n°1672-
1672-07 du 25 juillet publié
publiéau BO n° n° du
20/09/2007.
• Plan comptable des Assurances 2005: adopté adopté le 26 mai 2005, mis en vigueur par arrêté
arrêté du Ministre des Finances et de la Privatisation n° n° 1493-
1493-05 du 20 octobre 2005 et publié
publié au Bulletin
Officiel n°
n° 5378 du 15 dédécembre 2005.
• Règles comptables applicables aux opé opérations de pension effectué
effectuées par les Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobiliè
Mobilières : adopté
adoptées le 26 mai 2005.
• Avis n°
n°4 relatif aux Normes comptables applicables aux concessions de servicesservices publics : adopté
adoptée le 26/05/2005.
• Avis n°
n° 5 relatif aux comptes consolidé
consolidés : adopté
adopté le 26/05/2005
• Loi n°
n° 38-
38-05 sur les Comptes Consolidé
Consolidés des Etablissements et Entreprises Publics: publié
publiée au Bulletin Officiel du 16 mars 2006.
• Plan comptable des Partis Politiques : adopté
adopté par la 10è
10ème AP, ré
réunie le 23 mars 2007.
• Plan comptable de Bank Al- Al-Maghrib : adopté
adopté par la XIè
XIème AP ré
réunie le 10 mai 2007.
• Plan comptable des Socié
Sociétés de Bourse : adopté
adopté par la 11è
11ème AP, réréunie le 10 mai 2007.
• Avis n°
n°6 relatif au plan comptable des Caisses de Retraite : adopté
adopté par la 11è
11ème AP, ré
réunie le 10 mai 2007.
• Plan comptable des Socié
Sociétés Mutualistes : adopté
adopté par la 11è
11ème AP, ré
réunie le 10 mai 2007 .
• Plan comptable des Etablissements de Cré Crédit pour la transposition, au secteur bancaire, des normes comptables
comptables internationales IAS/IFRS pour les comptes consolidé
consolidés: adopté
adopté par la 11è
11ème
AP, ré
réunie le 10 mai 2007.
2007.
• Plan comptable de l’É
l’État
tat : adopté
adopté par la 12è
12ème AP ré
réunie le 16 dé
décembre 2008
Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI
Synthèse loi comptable & CGNC 76
Règles d’évaluation comptables
2° Année Grande Ecole

Règles d’évaluation comptables

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 77
Règles d’évaluation comptables
2° Année Grande Ecole

q Fondement des règles d’évaluation comptables

q Approches d’évaluation des biens ou des actifs

q Définitions comptables des valeurs

q Modes d’évaluation comptables


• Valeur d'entrée dans le patrimoine
• Valeur d'inventaire
• Valeur d'arrêté des comptes

q Amortissements

q Provisions

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 78
Règles d’évaluation comptables
2° Année Grande Ecole

Fondement des règles d’évaluation comptables

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 79
Fondement des règles d’évaluation comptables :
2° Année Grande Ecole

Origine du fondement

Loi comptable 9-88 C.G.N.C

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 80
Fondement des règles d’évaluation comptables :
2° Année Grande Ecole

Soubassement
des méthodes d’évaluation comptables
Loi
comptable

Continuité Coût Prudence


d’exploitation historique

CGNC Impact sur les méthodes d’évaluation

Modalités d’application des méthodes retenues


à l’entrée, à l’inventaire et à l’arrêté
Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI
Synthèse loi comptable & CGNC 81
Fondement des règles d’évaluation comptables :
2° Année Grande Ecole

Méthodes d'évaluation :

q Les méthodes d'évaluation couvrent les principes, les bases, les


conventions, les règles et les procédures adoptés pour la détermination de
la valeur des éléments inscrits en comptabilité

Principes d'évaluation :

q L'évaluation des éléments patrimoniaux de l'entreprise doit se faire sur la


base de principes généraux :

1 - L'évaluation des éléments comptables


2 - Les corrections de valeur
3 - Les dérogations aux principes d'évaluation
Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI
Synthèse loi comptable & CGNC 82
Fondement des règles d’évaluation comptables :
2° Année Grande Ecole

Principes généraux d’évaluation comptable :

1. Les méthodes d'évaluation dépendent étroitement des principes


comptables fondamentaux retenus et notamment : continuité
d'exploitation, prudence et coût historique.

2. L'évaluation des éléments inscrits en comptabilité étant fondée sur le


principe du coût historique, la réévaluation des comptes constitue une
dérogation à ce principe.

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 83
Fondement des règles d’évaluation comptables :
2° Année Grande Ecole

Principes généraux d’évaluation comptable :

3. La valeur d'un élément revêt trois formes distinctes :


- Valeur d'entrée dans le patrimoine
- Valeur actuelle à une date quelconque (d’inventaire)
- Valeur comptable nette figurant au bilan

4. L'entreprise procède à la fin de chaque exercice au recensement et à


l'évaluation de ses éléments patrimoniaux

5. Les éléments constitutifs de chacun des postes de l'actif et du passif doivent


être évalués séparément

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 84
Fondement des règles d’évaluation comptables :
2° Année Grande Ecole

Corrections des valeurs :

1 - Le passage de la valeur d'entrée à la VCN s'effectue sous forme de


corrections de valeur par des amortissements ou des provisions pour
dépréciation

2 - Les corrections de valeur doivent se faire en période déficitaire comme en


période bénéficiaire

3 - Si des éléments font l'objet de corrections de valeur exceptionnelles pour la


seule application de la législation fiscale, il y a lieu d'indiquer dans l'ETIC le
montant dûment motivé de ces corrections

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 85
Fondement des règles d’évaluation comptables :
2° Année Grande Ecole

Dérogations :

q Des dérogations aux principes d'évaluation sont admises dans des cas

exceptionnels

q Ces dérogations doivent être signalées dans l'ETIC et dûment motivées avec

indication de leur influence sur le patrimoine, la situation financière et les

résultats

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 86
Règles d’évaluation comptables
2° Année Grande Ecole

Notion de la valeur

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 87
Règles d’évaluation comptables :
2° Année Grande Ecole

Notion de la valeur :
q Valeur d’acquisition : coût d’acquisition d’un actif, d’une immobilisation
corporelle ou incorporelle, des stock ou des titres.
q Valeur ajoutée : montant net sur lequel est calculée la TVA
q Valeur amortissable : valeur brute ou d’origine
q Valeur d’apport : valeur indiquée dans le traité d’apport dans le cas d’opérations
telle que la fusion ou l’apport partiel d’actif
q Valeur d’échange : valeur utilisée lors de l’échange d’un actif non monétaire
contre un autre actif non monétaire ou la combinaison d’un actif non monétaire
avec un actif monétaire
q Valeur économique : élément générant une ressource que l’entité contrôle du
fait d’événements passés et dont elle attend des avantages économiques futurs

q Valeur d’émission : valeur à laquelle est émise une obligation ou action


Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI
Synthèse loi comptable & CGNC 88
Règles d’évaluation comptables :
2° Année Grande Ecole

Notion de la valeur :
q Valeur d’entrée : valeur à laquelle un actif ou un passif est comptabilisé à
l’origine
q Valeur d’équivalence : valeur à laquelle peuvent être évalues des titres d’une
société contrôlée de manière exclusive égale à la quote-part des capitaux
propres correspondant aux titres, augmentée de l’écart d’acquisition rattaché à
ces titres
q Valeur d’inventaire : valeur estimée à la clôture d’un exercice

q Valeur de marché : prix de vente potentiel

q Valeur nominale : valeur sur laquelle se calcule l’intérêt d’une obligation ou qui
correspond à une quote-part de capital pour une action
q Valeur de remboursement : valeur à laquelle est remboursée une obligation ou
d’une action
q Valeur de réévaluation : valeur estimée au moment d’une réévaluation
Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI
Synthèse loi comptable & CGNC 89
Règles d’évaluation comptables :
2° Année Grande Ecole

En évaluation comptable le CGNC distingue :

q L'entrée dans le patrimoine

q L'inventaire annuel

q L'arrêt des comptes

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 90
Règles d’évaluation comptables
2° Année Grande Ecole

Modes d’évaluation comptables

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 91
Règles d’évaluation comptables :
2° Année Grande Ecole

1 - La valeur d'entrée dans le patrimoine est égale :

q Au coût d'acquisition de l'élément acquis à titre onéreux

q Au coût de production s'il est produit par l'entreprise elle- même

q À sa valeur actuelle si l'élément est reçu à titre gratuit

q À sa valeur nominale s'il s'agit d'une créance, disponibilité ou dette

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 92
Règles d’évaluation comptables :
2° Année Grande Ecole

2 - La valeur d'inventaire est déterminée, selon le cas :

q À partir du marché et de l'utilité du bien pour l'entreprise


q "la valeur actuelle de l'immobilisation peut être considérée comme étant le
prix qu'accepterait d'en donner un acquéreur éventuel de l'entreprise dans
l'état et le lieu où elle se trouve"

3 -La valeur à l'arrêté des comptes est la VCN et égale selon le cas :

q À la valeur d'entrée s'il s'agit d'un bien non amortissable, ou le cas échéant à
la valeur d'inventaire si elle est inférieure à la première.

q À la valeur nette d'amortissement et/ou de provision s'il s'agit d'un bien


amortissable.
Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI
Synthèse loi comptable & CGNC 93
Synthèse des méthodes d’évaluation comptables :
2° Année Grande Ecole

q L’évaluation est la traduction chiffrée de chaque transaction, fait, opération


ou événement affectant le patrimoine, la situation financière et les
résultats, en vue de les intégrer dans les comptes

t1 t2 t3

Valeur à Valeur à
Valeur à
l’entrée l’inventaire
l’arrêté des
comptes

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 94
Synthèse de la valeur d'entrée dans le patrimoine :
2° Année Grande Ecole

t1 t2 t3

Valeur à Valeur à
Valeur à
l’entrée l’inventaire
l’arrêté des
Valorisation des biens : comptes
Acquis à titre onéreux Coût d’acquisition
Produits par l’entreprise Coût de production
Reçus à titre gratuit Valeur actuelle
Reçus en apport en nature Valeur de l’acte d’apport
Reçus par voie d’échange Valeur actuelle (la plus sûre de deux)
Reçus à l’aide d’une subvention d’équipement Coût d’acquisition ou de production

Biens acquis ou produits conjointement Coût de production global ventilé/bien

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 95
Synthèse de la valeur d'entrée dans le patrimoine :
2° Année Grande Ecole

t1 t2 t3

Valeur à Valeur à
Valeur à
l’entrée l’inventaire
l’arrêté des
comptes
q Valorisation des titres :
Acquis à titre onéreux Prix d’achat
Reçus par voie d’échange Valeur actuelle (la plus sûre de deux)

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 96
Synthèse de la valeur d'entrée dans le patrimoine :
2° Année Grande Ecole

t1 t2 t3

Valeur à Valeur à
Valeur à
l’entrée l’inventaire
l’arrêté des
comptes
q Valorisation des créances, disponibles et dettes :
En monnaie nationale Valeur nominale
En monnaie étrangère Contre-valeur en monnaie nationale au
cours du jour d’entrée

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 97
Synthèse de la valeur d'entrée dans le patrimoine :
2° Année Grande Ecole

t1 t2 t3

Valeur à Valeur à
Valeur à
l’entrée l’inventaire
l’arrêté des
Valorisation des stocks : comptes

Biens et services identifiables en cours de Coût réel de production


production ou en stock

Biens et services non identifiables en Coût moyen pondéré (CMP)


cours de production ou en stock Premier entré / premier sorti (FIFO)

Coût d’achat réel - Coût moyen pondéré (CMP)


Matières et fournitures à incorporer ou Premier entré / sorti (FIFO)

Coût d’achat réel - Coût moyen pondéré (CMP)


Marchandises à revendre en l’état ou Premier entré / sorti (FIFO)
Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI
Synthèse loi comptable & CGNC 98
Synthèse de la valeur d'inventaire :
2° Année Grande Ecole

t1 t2 t3

Valeur à Valeur à Valeur à


l’inventaire
l’entrée l’arrêté des
comptes
VALORISATION DES BIENS, TITRES, CREANCES ET DISPONIBILITES

Immobilisations amortissables Valeur d’utilité

Titres de participation Valeur d’utilité

Autres immobilisations Valeur vénale ou contre-valeur au cours


Actif circulant du jour de clôture, pour les créances et
Trésorerie Actif disponibilités en devises
Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI
Synthèse loi comptable & CGNC 99
Synthèse de la valeur d'inventaire :
2° Année Grande Ecole

t1 t2 t3

Valeur à Valeur à Valeur à


l’inventaire
l’entrée l’arrêté des
comptes

VALORISATION DES DETTES

Valeur nominale ou contre-valeur au


Dettes en Dhs - en monnaie étrangère cours du jour de clôture pour les dettes et
Trésorerie Passif trésorerie négative en devises

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 100
Synthèse de la valeur d'inventaire :
2° Année Grande Ecole

t1 t2 t3

Valeur à Valeur à Valeur à


l’entrée l’inventaire l’arrêté des
comptes
VALORISATION DES STOCKS

Biens et services produits ou en cours Valeur nette de réalisation


identifiables
Biens et services produits ou en cours Valeur nette de réalisation
non identifiables
Matières premières et fournitures Cours du jour
Marchandises à revendre en l’état Cours du jour
Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI
Synthèse loi comptable & CGNC 101
Synthèse de la valeur d'arrêté des comptes :
2° Année Grande Ecole

t1 t2 t3

Valeur à Valeur à Valeur à


l’entrée l’inventaire l’arrêté des
comptes
VALORISATION DES BIENS NON AMORTISSABLES

Plus faible des valeurs entre la valeur d’entrée et la valeur d’inventaire


VALORISATION DES BIENS AMORTISSABLES

Valeur nette d’amortissement


VALORISATION DES ELEMENTS DU PASSIF

Plus élevée des valeurs d’inventaire ou d’entrée

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 102
2° Année Grande Ecole

Règles d’évaluation comptables

Amortissements

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 103
Méthodes d’évaluation :
2° Année Grande Ecole

Les amortissements

q La loi comptable n'a pas imposé des systèmes particuliers d'amortissement

q Deux modes d'amortissement sont usuellement retenus :

• l'amortissement linéaire

• l'amortissement dégressif

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 104
Méthodes d’évaluation :
2° Année Grande Ecole

Les amortissements

q Selon l'article 14 alinéa 5 de la loi comptable : "L'amortissement consiste à


étaler le montant amortissable de l'immobilisation sur sa durée
prévisionnelle d'utilisation par l'entreprise selon un plan d'amortissement".

q Généralement, les biens susceptibles de faire l'objet d'un amortissement


sont les éléments corporels et incorporels de l'actif de la société et se
dépréciant par l'usage ou par le temps.

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 105
Méthodes d’évaluation :
2° Année Grande Ecole

L'amortissement linéaire :

q Un taux d'amortissement constant égal à l'inverse de la

durée de vie du bien à amortir

q Lorsque l'acquisition ou la mise en service est effectuée en

cours d'exercice, le premier amortissement est calculé au

prorata temporis (exception faite de l'amortissement des

non-valeurs)

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 106
Méthodes d’évaluation :
2° Année Grande Ecole

L'amortissement dégressif :

q Encouragement fiscal des investissements

q Système dégressif a été introduit en 1994

q Biens d'équipements concernés neufs ou d'occasion

q Sauf immeubles et véhicules de transport de personnes

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 107
Méthodes d’évaluation :
2° Année Grande Ecole

L'amortissement dégressif :
o Taux dégressif = taux linéaire x coefficient :
• 1,5 si la durée de vie est de 3 ou 4 ans
• 2 si elle est de 5 ou 6 ans
• 3 si elle excède 6 ans

o L'annuité est obtenue en multipliant la VCN du début de


chaque exercice par le taux d'amortissement dégressif

o La VCN est la valeur d'entrée du bien pour la première annuité


et la valeur résiduelle pour les annuités suivantes

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 108
Règles d’évaluation comptables
2° Année Grande Ecole

Règles d’évaluation comptables

Provisions

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 109
Méthodes d’évaluation :
2° Année Grande Ecole

Les provisions :

o Le principe de prudence conduit parfois à prendre en compte un certain


nombre de charges qui sont prévisibles, d'où la notion de provision

o La provision est la constatation comptable :


• d'une diminution de valeur d'un élément d'actif (provision pour
dépréciation)
• d'une augmentation du passif exigible à plus ou moins long terme
(provision pour risques et charges)

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 110
Méthodes d’évaluation :
2° Année Grande Ecole

Les provisions :

CGNC distingue
trois types de provisions

Provisions Provisions Provisions


pour dépréciation pour risques et charges réglementées

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 111
Méthodes d’évaluation :
2° Année Grande Ecole

1. Les provisions pour dépréciation de l'actif :

o D'après le CGNC, une provision pour dépréciation est la "constatation de


l'existence, pour un élément d'actif, d'une valeur actuelle devenue inférieure
à la valeur d'entrée ou à la valeur nette d'amortissement"

o Les principaux éléments de l'actif susceptibles de faire l'objet d'une provision


pour dépréciation :
• Les immobilisations, notamment celles non amortissables
• Les différentes catégories de titres
• Les stocks
• Les créances, notamment les comptes clients

Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI


Synthèse loi comptable & CGNC 112
Méthodes d’évaluation :
2° Année Grande Ecole

2. Les provisions pour risques et charges :


o Selon le CGNC, sont des "provisions évaluées à l'arrêté des comptes, destinées
à couvrir des risques et des charges que des événements survenus ou en cours
rendent probables, nettement précisés quant à leur objet mais dont la
réalisation est incertaine"

o On distingue deux types de provisions :


• Provisions durables pour risques et charges
• Autres provisions pour risques et charges

3. Les provisions réglementées :


q Provisions ne correspondant pas à l'objet normal des provisions et
comptabilisées en application de dispositions légales ou réglementaires
Comptabilité Approfondie Mr Khalid FALHAOUI
Synthèse loi comptable & CGNC 113