Vous êtes sur la page 1sur 2

Version en D

Psaume 125
Quelles merveilles le Seigneur fit pour nous :
nous étions en grande fête !

Alexandre & Bénédicte Gérard


R/

Voix & 42 ! ! ! ‰ j
œ œ œ
Quel - les mer -

Tambourin ã 42 ! ! Œ y Œ y
> > > > > > > >
Shakers ã 42 y y y y y y y y y y y y y y y y y y y y y y y y y y y y y y y y

V 42 œ. œ. b œ. œ b œ. œ
œ. œ. œ œ
œ . œ .
Guitare

œ. œ œ. œ œ œ. œ œ.
? 42 œ. œ. œ. œ. b œ. œ œ b œ. œ œ
œ. œ œ. œ œ œ . œ. œ œ . œ.
Guitare
Clé F

Vx. & œ. œ œ œ œ œ œ ˙ Œ œ œ
veil - les le Sei - gneur fit pour nous : nous é -

ã Œ Œ Œ Œ
5

Tamb. y y y y
> > > > y y >y y y y >y y y y >y y y y >y y
Sh. ã y y y y y y y y y y y y y y y y

Guit. V œ. œ. b œ. œ. œ œ. œ. b œ. œ. œ
œ. œ œ œ œ. œ. œ œ œ œ.
? œ. œ. b œ. œ œ œ. œ. b œ. œ œ
œ. œ œ œ . œ. œ. œ œ œ . œ.
Guit.
Clé F

© Public Domain
To the extent possible under law, Alexandre & Bénédicte Gérard
had waived all copyright and related or neighboring rights to
Psaume 125 - Quelles merveilles le Seigneur fit pour nous :
nous étions en grande fête !
This work is published from : France.
2 Psaume 125

& œ œ œ œ œ ˙ !
Vx.
œ
tions en gran - de fê— - - - te !

ã Œ Œ
9

Tamb. y y ! !
> > y y >y y y y >y y y y >y y y y >y y y y >y y y y >y y
Sh. ã y y y y y y y y

Guit. V œ. œ. b œ. œ. œ œ. œ. œ. œ.
œ. œ œ œ œ. œ. œ œ. œ
? œ. œ. b œ. œ œ œ. œ. œ. œ.
œ. œ œ œ . œ. œ. œ œ. œ
Guit.
Clé F

V/

w œ œ œ W
Vx. &W œ W œ œ œ W w œ

> > > >


Sh. ã .. y y y y y y y y y y y y y y y y .. Quand le Seigneur ramena les captifs à Sion,
nous étions comme en rêve !
Alors notre bouche était pleine de rires,
V .. .. nous poussions des cris de joie.
Guit.
œ. œ. œ. œ.
œ. œ œ. œ Alors on disait parmi les nations :
? .. œ. œ. ..
« Quelles merveilles fait pour eux le Seigneur ! »
œ. œ.
œ. œ œ. œ
Guit. Quelles merveilles le Seigneur fit pour nous :
Clé F nous étions en grande fête !

Ramène, Seigneur, nos captifs,


comme les torrents au désert.
Qui sème dans les larmes
moissonne dans la joie.

Il s’en va, il s’en va en pleurant,


il jette la semence ;
il s’en vient, il s’en vient dans la joie,
il rapporte les gerbes.