Vous êtes sur la page 1sur 1

Morphologie (2013) 97, 69—99

Disponible en ligne sur

ScienceDirect
www.sciencedirect.com

95E CONGRÈS DE L’ASSOCIATION DES MORPHOLOGISTES, MARSEILLE, 14—16 MARS 2013

Communications orales

Session 1 — Appareil digestif sont devenues courantes (pancréatectomie médiane, crochec-


tomie, énucléations. . . conservation duodénale au cours des
résections céphaliques ou à l’inverse duodénectomie sans
CO1 pancréatectomie. . .) ; ces résections impliquent une connaissance
parfaite de l’anatomie. Les accolements péritoneaux et les rap-
Chirurgie digestive et système ports visceraux déterminent la stratégie d’abord et de mobilisation
neurovégétatif de chacun des segments pancréatiques. L’imagerie moderne
D. Valleix a,b,∗ , F. Fredon a,b , permet une étude préopératoire précise du système canalaire
S. Durand-Fontanier a,b , C. Thomas a,b , et de la vascularisation dont les variations sont fréquentes et
A. Benhami a,b , C. Mabit a,b peuvent être déterminantes dans la stratégie opératoire ; les
a Laboratoire d’anatomie, faculté de médecine, Limoges, France
variations des artères hépatiques sont particulièrement impor-
b Service de chirurgie digestive générale et endocrinienne, CHU de
tantes à connaître avant résection céphalique. Les variations du
Limoges, Limoges, France carrefour veineux spléno-mésentérico-portal peuvent déterminer
∗ Auteur correspondant.
la stratégie de reconstruction veineuse après résection céphalique
Adresse e-mail : denis.valleix@unilim.fr (D. Valleix) élargie à l’axe veineux. En chirurgie carcinologique, la radiologie
interventionnelle a permis de faciliter les résections étendues en
Mots clés : Système neurovégétatif ; Innervation viscérale ; Triade permettant le développement de suppléances artérielles hépa-
de Saint ; Chirurgie digestive tiques (résection du tronc coeliaque après embolisation de l’artère
La triade de Saint, décrite au début du xxe siècle associe une lithiase hépatique commune, embolisation d’une artère hépatique droite
vésiculaire, une hernie hiatale et une diverticulose colique. avant résection céphalique. . .). Dans les cancers céphaliques, la
Charles F.M. Saint a décrit cette triade en insistant sur la possibilité fréquence des résections carcinologiques incomplètes (R1), récem-
de la coexistence de plusieurs maladies chez le même patient sans ment démontrée par les études histopathologiques standradisées,
base physiopathologique commune. s’explique par les rapports vasculaires et la richesse des éléments
Les auteurs réanalysent pathologie par pathologie les éléments lymphatiques et nerveux de la « lame rétro-portale » ou « méso-
constitutifs de cette triade à la recherche d’une étiologie commune. pancréas ». La richesse du réseau lymphatique et de l’innervation
Il apparaît que le seul élément commun anatomique des organes expliquent la fréquence de l’envahissement ganglionnaire et de
incriminés dans la triade de Saint est leur innervation. la propagation le long des gaines nerveuses au cours des cancers
Les auteurs s’appuient d’autre part sur les phénomènes postopéra- pancréatiques dont le pronostic reste très mauvais malgré les
toires après chirurgie digestive qui laissent à penser que le système progrès de la prise en charge multidisciplinaire. Enfin, la structure
neurovégétatif est fortement impliqué dans ces phénomènes. Cette même du pancréas explique que la complication postopératoire la
théorie va à l’encontre des convictions de Saint qui pensait que ces plus fréquente après résection conservatrice ou non, reste la fistule
trois pathologies pouvaient être indépendantes. pancréatique.
La théorie uniciste des auteurs se rapproche de l’Occam’s Razor
http://dx.doi.org/10.1016/j.morpho.2013.09.024
qui est la théorie d’un philosophe du xive siècle qui affirmait que
quand plusieurs hypothèses étaient en compétition il fallait donner
la faveur à la plus simple. CO3
http://dx.doi.org/10.1016/j.morpho.2013.09.023 Étude de la vascularisation gastrique
et son implication en chirurgie
CO2 bariatrique
M. Perez a,b,∗ , S. Kedaifa b , C. Guillotin b ,
Anatomie chirurgicale du pancréas
A. Gerardin b
J.-R. Delpero a Service de chirurgie générale et urgence, hôpital Central, CHU
Institut Paoli Calmettes, Marseille, France
de Nancy, Vandœuvre-lès-Nancy, France
Adresse e-mail : jrdelpero@numericable.fr b Département d’anatomie, faculté de médecine, université de

La chirurgie pancréatique a considérablement évolué au cours Lorraine, Vandœuvre-lès-Nancy, France


∗ Auteur correspondant.
de la dernière décennie. Les résections segmentaires droites ou
gauches restent les plus utilisées, mais les résections conservatrices Adresse e-mail : sabrina.ked@gmx.com (M. Perez)

1286-0115/$ – see front matter


http://dx.doi.org/10.1016/j.morpho.2013.09.001