Vous êtes sur la page 1sur 32

CHAPITRE II

COMPACTAG
E
Préparé par :
Monsieur Y.Berriche

06/09/12 Compactage 1
pour supporter une Construction
(route , bâtiment…)

2 1
de nos jours
 Anciennement, un sol inadéquat
COMPACTAGE 

application d’énergie choix d’un autre site


(caractéristiques supérieures)

Amélioration
des caractéristiques mécaniques

 γ d est influencé par :


Augmentation de γ d teneur en eau ω
réduction de e granulométrie
énergie de compactage

06/09/12 Compactage 2
γ Influence ω
γd = γ γd = s.(1−A)
1+ω (1+ω.G )
Énergie constante
Zone :
Zone : lubrifiant
absorbe l’énergie γ d augmente avec

ω
jusqu’à
une valeur maximale

Optimum proctor
condition limite

γ dmax ω opt
γd = Gγs
1+ .ω
s

06/09/12Courbe de compactage
Compactage 3
Influence de l’énergie de compactage
Énergie = f (nombre de passes du compacteur et de sa masse)

Courbe de saturation

Ligne des optimums Proctor

Influence de l’énergie
γ dmax 
06/09/12 diminutionCompactage
ω opt  4
Effets du compactage
Sur certaines pptés des sols
 Compactage augmente la stabilité des sols
 Structure des sols
 La perméabilité
 inconvénient matériaux de drainage

 Le gonflement et le retrait
 La compressibilité
1 - Dans les sols pulvérulents

 La résistance au cisaillement augmente résistance au cisaillement

2 - Dans les sols cohérents


 augmente l’angle de frottement interne φ

06/09/12 Compactage 5
Figure : Essai Proctor

En 1933, l’Engineering News Record publia


une série d’article de R.R. Proctor un essai
de compactage en laboratoire appelé :

« essai Proctor Normal »

06/09/12 Compactage 6
Tête du
marteau

Moule

Figure : Essai Proctor (Photos)

Énergie Proctor modifié = 4.5 x P. normal


06/09/12 Compactage 7
2/
2/ Compactage
Compactage de
de chaque
chaque couche
couche

1/
1/ Machine
Machine auto.
auto. Pour
Pour compactage
compactage

06/09/12 Compactage 8
Normes AASHO
Proctor standard P. modifié
(remblai) (chaussée)

Masse du pilon (kg) 2.475 4.535


Hauteur de chute 30.5 45.7
Épaisseur des couches 4 2.5
Nombre de couches 3 5
Nombre de coups par couche 25 25
Énergie de compactage 58 262

06/09/12 Compactage 9
CONTROLE DU COMPACTAGE
SUR CHANTIER

Essais de contrôle

Détermination γ d et ω
du sol compacté

5 essais de vérification :

06/09/12 Compactage 10
CONTROLE DU COMPACTAGE
SUR CHANTIER 5 es
sais
de v
é rific
atio
n
1) Essai au nucléodensimètre (détecteur de rayonnement radio-actif)

2) Essai au cône de sable (équivalent en sable)

3) Essai à l’appareil de type Washington (équivalent en liquide)

4) Essai à la membrane élastique (gonflement d’une membrane φ grains < 5 mm)

5) Essai à la membrane flexible (gonflement d’une membrane φ grains > 80mm)

06/09/12 Compactage 11
Évaluation du volume du trou

06/09/12 Compactage 12
 une étude statistique (sols pulvérulents)
lorsque DC = 80%  ID = 0%

 les 2 valeurs dans une relation linéaire :


ID = ( DC - 80% ) . 5

06/09/12 Compactage 13
Indice des vides emax emin
Poids volumique sec γ dmin γ dmax

Indice de densité relative (ID) 0% 100%


Degré de compacité (DC) ≅ 80% 100%

Relation entre ID et DC

06/09/12 Compactage 14
LE COMPACTAGE EN SURFACE

Compactage en surface
• couches de faible épaisseur
• sol de remblayage

On utilise cette technique pour des travaux


• barrages et digues
• remblais
• routes et les voies ferrée
• pistes d’atterrissage
• fondations de bâtiments et d’O.

06/09/12 Compactage 15
Condition de compactage des
sols cohérents en fonction de Ic

ID Conditions de compactage
< 0.5 Impossible, sols boueux
0.5 à 0.8 Très difficile
0.8 à 1.0 Peu difficile

1.0 à 1.1 efficace


1.1 à 1.3 Idéal
> 1.3 Difficile, sol trop sec

06/09/12 Compactage 16
facteurs agissant sur le compactage en surface
a) teneur en eau
• rôle important
• Efficace ωsol ≈ ω opt (proctor à ± 2 %)
• ω chantier < ω opt Plus d’énergie
• ω chantier > ω opt Energie absorbée
b) nombre de passes
en ↑ augmentant le nombre de passes,
 ↑ l’énergie de compactage
(3 à 8 passes pour une couche de 300mm)

c) épaisseur de la couche
l’épaisseur de la couche < 300 mm

d) masse des compacteurs


 briser les particules (sols pulvérulents)
 particules fines  capillaire

e) vitesse des compacteurs


• vitesse 5 à 8 km/h ,
• vitesse supérieure  plus de passes

06/09/12 Compactage 17
Compactage en profondeur
lourds ouvrages construits

sol profond de faible compacité

compactage en surface ne parvient pas à
stabiliser le sol

risques de terrassement importants
Il faut d’autres moyens :

1/ Fondation profondes
2/ Remplacement du sol
3/ Injection de produits chimiques
4/ Application de surcharges
5/ Compactage en profondeur a)
a) Compactage
Compactage dynamique
dynamique

b)
b) Vibroflottation)
Vibroflottation)

06/09/12 Compactage 18
a)
a) Le
Le compactage
compactage dynamique
dynamique

* une ancienne technique


Luis Ménard 1970

b)
b) La
La vibroflottation
vibroflottation

méthode de compactage un vibrateur électrique


30 à 40 cm de diamètre - 5 tonnes
- long de 3 à 5m

06/09/12 Compactage 19
EXERCICES
D’APPLICATION

06/09/12 Compactage 20
Exercice d’application

Les résultats suivants ont été mesurés lors d’un essai Proctor utilisant un moule normal de
0.96 dm3. La masse du moule est de 1034 g.

Masse d’un échantillon de ce sol (g) 6.65 6.12 5.02 5.18 5.20 4.77 4.74
Masse sèche de l’échantillon (g) 6.03 5.51 4.49 4.60 4.59 4.18 4.12
Masse de sol sec avec le moule compactage (g) 2821 2864 2904 2906 2895 2874 2834

1) Tracer la courbe Proctor et déduire la densité maximale et la teneur en eau optimale


2) Calculer la teneur en eau à saturation 100%, à la densité maximale, si G S = 2,67.
3) Déduire la quantité d’eau à ajouter à l’optimum pour être à saturation.
4) Tracer la ligne de saturation 100% et la ligne à 5 % d’air

En supposant un compactage relatif de 96% à la teneur en eau optimale,


5) Estimer la contrainte totale sous un remblai de ce sol de 20 m de hauteur
6) Quels sont les indices de vides et le degré de saturation de ce sol.

06/09/12 Compactage 21
Solution Exercice
1) Densité maximale et la teneur en eau optimale ?

masse d’un échantillon de ce sol (g) 6.65 6.12 5.02 5.18 5.20 4.77 4.74
masse sèche de l’échantillon (g) (WS) 6.03 5.51 4.49 4.60 4.59 4.18 4.12

masse d’eau (g) (Wω ) 0.62 0.61 0.53 0.58 0.61 0.59 0.62

masse d’eau / masse sèche de l’échantillon

La teneur en eau = ω = W ω / WS

Teneur en eau ω % 10.28 11.07 11.80 12.60 13.29 14.11 15.05

06/09/12 Compactage 22
Solution Exercice
1) Densité maximale et la teneur en eau optimale ?

masse de sol avec le moule compactage (g) 2821 2864 2904 2906 2895 2874 2834

tare du moule = 1034 g ; volume du moule = 0.96 dm3

masse sol sec (WS) 1787 1830 1870 1872 1861 1840 1800

Poids spécifique sec = masse sol sec / volume du moule


γd

Poids spécifique sec γd (kN/m3) 18.61 19.06 19.48 19.50 19.38 19.16 18.75

On trace la courbe Proctor γ d = f (ω)

06/09/12 Compactage 23
Solution Exercice
1) Densité maximale et la teneur en eau optimale ?

ω (% ) 10.28 11.07 11.80 12.60 13.29 14.11 15.05


γ d (kN/m3) 18.61 19.06 19.48 19.50 19.38 19.16 18.75
Graphe
Courbe Proctor
19,6
19,5
19,4
19,3
poids spécifique sec kN/m3

19,2
19,1
19
18,9
18,8
18,7
18,6
Tracé de la courbe
18,5
10 11 12 13 14 15 16
teneur en eau %

06/09/12 Compactage 24
Solution Exercice
1) Courbe
Densité maximale Proctoren optimale ?
et la teneur
19,6
19,5
19,4
19,3 Graphiquement
poids spécifique sec kN/m3

19,2
On peut lire :

19,1
19
18,9
18,8 γ d max. = 19,52 kN/m3
18,7 ω opt = 12.20 %
18,6
18,5
10 11 12 13 14 15 16
teneur en eau %

06/09/12 Compactage 25
Solution Exercice

2) Teneur en eau à saturation correspondant à la densité maximale ?

γd

avec : γ d = γ dmax = 19,52 kN/m3


γ
γd =
( )
s
γ s = 26,7 kN/m3
1+ω. G G = 2,67
Sr Sr = 1

ω sat = 13,77 %

06/09/12 Compactage 26
Solution Exercice

3) Quantité d’eau à ajouter à l’O.P pour être à saturation ?


Vω = Wω / γ ω

Comme : Wω = W s . ω
avec : ω = ω sat - ω opt

Wω = Ws . (ω sat - ω opt)

Par unité de volume (1 m3) on aura :


Wω = 26,7. (13,77 - 12,20) / 100 Vω ≅ 42 litres
= 0,419 kN par m3 de sol par m3 de sol

06/09/12 Compactage 27
Solution Exercice

4) Ligne de saturation 100% ?


Courbe Proctor
essai Proctor ligne de saturation 100%
γd = γs
( )
Avec : γ s = 26,7 kN/m 3
21,5
1+ω. G G = 2,67
Sr Sr = 1 21

choix des valeurs de ω 20,5


de l’énoncé
20

poids spécifique sec kN/m3


ω% 10.28 11.07 11.80 12.60 13.29 14.11 19,5
15.05
19

18,5
Poids spécifique sec à la saturation
(application de la formule)
18
γ d sat 20.94 20.61 20.30 19.98 19.70 19.39 19.04 10 11 12 13 14 15
teneur en en eau %
Graphe

06/09/12 Compactage 28
Solution Exercice
4) Ligne de 5% d’air ?
courbe à 5% d'air
courbe à saturation 100%
Avec :
courbe essai proctor

γd =γs.(1−A) γ s = 26,7 kN/m3 21,50

(1+ω.G ) G = 2,67
A = 0,05
21,00

20,50

choix des valeurs de ω de l’énoncé 20,00

poids spécifique kN/m3


19,50
ω% 10.28 11.07 11.80 12.60 13.29 14.11
15.05 19,00

18,50

Poids spécifique sec à la saturation 18,00


(application de la formule) 17,50
γd 20.94 20.61 20.30 19.98 19.70 19.39 19.04 10 11 12 13 14 15 16
teneur en eau %

Graphe

06/09/12 Compactage 29
Exercice d’application
5) Estimer la contrainte totale sous un remblai de ce sol de 20 m de hauteur ?

Compactage relatif γ d = 96 % . γ d max = 96% . 19,52 γ d = 18,74 kN/m3

la contrainte totale : σ = γ .H
20m γ
Comme : γ
γd = ⇒ γ = γ d . (1+
1+ω σ
ω)

densité totale γ = 18,74 . (1 + 12,20 %) = 21,03 kN/m3

σ = γ . H = 21,03 x 20 σ = 420,6 kN/m2

06/09/12 Compactage 30
Exercice d’application

6) Quels sont les indices de vides et le degré de saturation de ce sol ?

e= γ s (1/ γ d - 1/γ S) = 26,7 .(1/18,74 - 1/ 26,7)

e = 0,425

Comme :

G.ω =S.e S = 2,67 x 12,20 % / 0,425

S = 76,64 %

06/09/12 Compactage 31
Solution Exercice
Courbe Proctor

21,5
Courbe de saturation
Récap. 21
poids spécifique sec kN/m3 ∆ω = ω opt- ω sat
20,5

20
γ d max = 19,52 kN/m3
19,5

19

18,5 ω opt = 12,20 %


ω sat optimum proctor
= 13,77 %

18
10 11 12 13 14 15

06/09/12 Compactage teneur 32


en en eau %