Vous êtes sur la page 1sur 84

Autochenille Production

Présente

Le Chat du Rabbin

Relevé des dialogues

Écrit par: Joann Sfar Sandrina Jardel

Version du 8 avril 2010

RAB Feature Dialogue List 1/84


BOBINE 1

1 EXT. PORT D’ALGER - JOUR

EXT. RUE D’ALGER - JOUR

LE CHAT (VOIX OFF)


Chez les juifs, on n’aime pas trop les chiens. Un chien, ça vous mord,
ça vous court après. Et ça fait tellement longtemps que les juifs se font
courir après ou aboyer dessus que finalement, ils préfèrent les chats.
Enfin, pour les autres juifs, je sais pas, mais mon maître, lui, il dit ça.
Mon maître, c’est le rabbin Sfar. Moi, je n’ai pas de nom. Mais sur le
port d’Alger et dans la Casbah, on m’appelle le chat du rabbin.

2 INT. MAISON DU RABBIN - JOUR

LE RABBIN
Mmmm ! Zlabya !

LE CHAT (VOIX OFF)


Zlabya c’est ma maîtresse.

LE RABBIN
Ma fille !

LE CHAT (VOIX OFF)


Son nom, on dirait, une pâtisserie au miel.

LE RABBIN
Hahhhh ! Quand elle était petite, elle courait du fond de la maison pour
venir m’embrasser, tu imagines !

LE PERROQUET OFF
Zlabya, je t’aime. Je t’aime Zlabya. Croa croa.

ZLABYA + KNIDELETTE OFF


(Rires)

LE RABBIN
Zlabya

LE PERROQUET OFF
Zlabya, je t’aime. Zlabya, je t’aime.

RAB Feature Dialogue List 2/84


3 INT. ANTICHAMBRE DU PERROQUET- JOUR

PERROQUET
Zlabya, je t’aime. Zlabya, je t’aime.

LE RABBIN
Mais qu’est-ce que tu fais dire à cet oiseau ?

PERROQUET
Zlabya, je t’aime

ZLABYA
Heu mais c’est pas moi, papa, c’est Knidelette! Elle voulait lui faire
dire «Knidelette, je t’aime».

PERROQUET
Je t’aime.

KNIDELETTE
Oui mais mon prénom, il est trop sophistiqué, alors il est difficile à
prononcer pour un oiseau, vous comprenez monsieur le rabbin. Tandis
que bon «Zlabya», c’est plus commun hein.

ZLABYA
Oui ben, y’a pas que les oiseaux ! Même les garçons, ils disent pas
trop «Knidelette, je t’aime».

PERROQUET
Je t’aime.

KNIDELETTE
Ah bon pourquoi ? Parce que … devant chez toi ils font la queue, les
amoureux, peut-être?

ZLABYA
Attends ! S’il y avait pas mon père, tu verrais comme ça se
bousculerait pour venir me voir.

LE RABBIN
Hé qu’est-ce que c’est que ces discussions dans la maison d’un rabbin ?

ZLABYA
Heu..pardon. Je voulais dire… heureusement que j’ai mon papa pour
veiller sur moi.

LE CHAT
Miaou ! Hé, miaou !

PERROQUET
Miaou

RAB Feature Dialogue List 3/84


ZLABYA
Oui et mon chat!

LE PERROQUET
Zlabya, je t’aime ! Croaaa ! Croaaa ! Croaaa !

LE RABBIN
Knidelette, t’y as pas du travail à la maison ?

KNIDELETTE
Mmmh… non.

LE RABBIN
Non ? Quand je dis ça, poliment, ça veut dire «laisse nous en famille,
retourne chez ta mère», d’accord ?

KNIDELETTE
Bon d'accord !

LE CHAT
Ah d’accord, moi non plus j’avais pas compris

KNIDELETTE
Bah salut à demain alors !

LE RABBIN
C’est ça. A demain !

LE PERROQUET
Je t’aime Zlabya, je t’aime Zlabya ! Je t’aime Zlabya

LE CHAT (rageur)
MIAOU !

LE PERROQUET
Miaou ! Croa ! Miaou ! Ohohhh ! Croa ! …

ZLABYA
Oh, mon chat, mon petit amour, il te contrarie ce perroquet hein.

LE RABBIN
T’y aimes plus le chat que ton père, toi, hein!

LE RABBIN
Dis-moi, si la maison elle brûlait et si tu pouvais sauver un seul d’entre
nous, tu choisirais qui ? Le chat ou ton vieux père ?

ZLABYA
Papa. Arrête ton chantage affectif, Hmm.

RAB Feature Dialogue List 4/84


LE PERROQUET
Ohohhh ! Ohohh ! Je t’aime Zlabya ! Ohohhoooooo

LE RABBIN
Ha, va réviser ton piano va !

ZLABYA
Oui Papa.

LE RABBIN
Je veux t’entendre jouer distinctement.

ZLABYA
Oui, mon petit papa.

LE PERROQUET
Je t’aime ! Zlabya… Croa … Croa ! Je t’aime Zlabya !

LE CHAT
Il m’agasse celui-la.

LE PERROQUET
Croa … Tatatatata ...Ohhhhh ! Rrrrohhhhh… Rrrrohhhhh !

LE CHAT
Mmmhh ! Hahhhhhh ! Mmmhh ! Slirp, slirp (se lèche les babines).

4 INT. BUREAU DU RABBIN / SALLE DE MUSIQUE - JOUR

ZLABYA
Mummm ! Mum … Rrhhhh ! Mum … Hum hum

LE CHAT
Miaou !

LE PERROQUET OFF
Zlabya ...Zlabya ! Croa, Zlabya Croa ! Zlabya ...Zlabya ! Rrrrohhhhh

LE CHAT
Mmmmh ! Mia … ou !

LE PERROQUET OFF
Zlabya ...Croa ! je t’aime !

LE CHAT
Rghh ! Ahhhhh ! Slirp, slirp !

RAB Feature Dialogue List 5/84


5 INT. BUREAU DU RABBIN/ ANTICHAMBRE DU PERROQUET – JOUR

LE RABBIN
Où est mon perroquet ?! (au chat) Tu me l’as mangé ?

LE CHAT
Non.

LE RABBIN
Comment, non ?!

LE CHAT
Pas moi.

LE RABBIN
Il est où alors si tu l’as pas bouffé ??

LE CHAT
Mumhhh !

LE RABBIN
Il est où…

ZLABYA OFF
Papa ? Pourquoi tu cries ?

LE RABBIN
Je suis fatigué. J’ai cru que le chat il avait parlé.

ZLABYA
Tu travailles trop mon papa.

LE CHAT
En tout cas, j’ai pas mangé le perroquet !

ZLABYA
Qu’est-ce qu’il a dit ?!

LE RABBIN
Un mensonge ! Il tue, il ment,

LE CHAT
Ahhhh !

LE RABBIN
C’est le Shaïtan, cet animal !

ZLABYA
Papa… Le chat… il parle !!

RAB Feature Dialogue List 6/84


LE CHAT
Ça va, on va pas en faire un fromage.

ZLABYA
Alala ! Mon chat ! C’est un miracle !

LE RABBIN
Attends… peux pas te laisser cette bête. Peut-être il est dangereux.

LE CHAT
Maître… Je suis à ton service depuis toujours. Pourquoi dès que je
parle tu te méfies de moi?

LE RABBIN
Parce que les premiers mots que tu dis, c’est des mensonges !

LE CHAT
J’ai pas bouffé le perroquet ! Toute façon, j’avais pas faim.

LE RABBIN
Ah, Kaïn ! Tu mens pour camoufler un meurtre!

ZLABYA
Eh, papa, c’est un chat qui a mangé un oiseau. On va pas le mettre en
prison, non ? Mmm, mmhh !

6 INT. CHAMBRE DE ZLABYA - SOIR

LE CHAT
Mortellement effrayée par l’apparition de Julien, Madame de Rênal fut
bientôt en proie aux plus cruelles alarmes. Mon Dieu ! Être heureux,
être aimé, n’est-ce que ça?

ZLABYA
Ahah !

LE RABBIN
Qu’est-ce que vous lisez ?

ZLABYA
Stendhal.

LE CHAT
«Le Rouge et le Noir».

LE RABBIN
C’est le chat qui lit ? ‘puis, depuis quand, tu sais lire toi ?

RAB Feature Dialogue List 7/84


LE CHAT
Depuis toujours. J’ai appris en même temps que ta fille. Mais avant, tu
ne le savais pas, je miaulais!

LE RABBIN
Le Rouge et le Noir, c’est politique, ça ? C’est le chat qui te met cette
propagande entre les mains?

ZLABYA
Quelle propagande, papa ?

LE CHAT
Mais non, maître, c’est un roman d’amour.

LE RABBIN
Encore mieux. Donne-moi ça, toi !

LE RABBIN
N’approche plus de ce chat ! Je t’interdis de lui parler. Je t’interdis de
le voir hors de ma présence.

ZLABYA
C’est mon chat ! J’ai le droit de l’avoir !

LE RABBIN
Ma fille, tu es à un âge très important pour une jeune fille, je ne VEUX
PAS que tu fréquentes n’importe qui !

7 INT. BUREAU DU RABBIN - PLEINE NUIT

LE CHAT (VOIX OFF)


Le rabbin ne veut plus me laisser seul avec sa fille. Il a peur que je lui
mette des mauvaises idées en tête. Alors, il me garde avec lui. Je
m’ennuie.

LE CHAT
Qu’est-ce que tu lis, maître?

LE RABBIN
Le Talmud.

LE CHAT
Et c’est intéressant?

LE RABBIN
Ça explique comment être un bon Juif. Par exemple, on y lit que
mentir, c’est très mal.

RAB Feature Dialogue List 8/84


LE CHAT
Tu crois que je dois me sentir concerné ?

LE RABBIN
Pourquoi pas ?

LE CHAT
Ben… Je suis juste un chat. Et je sais pas si je suis juif ou pas.

LE RABBIN
Mais bien sûr, tu es juif, puisque tes maîtres sont juifs.

LE CHAT
Mais je ne suis pas circoncis.

LE RABBIN
Ah, les chats, on ne les circoncit pas.

LE CHAT
Je n’ai pas fait ma Bar-Mitsva.

LE RABBIN
La bar-mitsva, c’est à treize ans révolu.

LE CHAT
Ben, moi j’ai sept ans. Et comme sept fois sept quarante-neuf, chez
nous les chats, j’ai donc presque ton âge ! Si je suis un chat juif, je
dois FAIRE ma bar-mitsva.

LE RABBIN
Mumm !

8 EXT. UNE RUE EN PLEIN SOLEIL – MATIN

LE CHAT
Maître, pourquoi on est obligé d’aller chez ton rabbin ?

LE RABBIN
Parce que tu vas me rendre fou. Le problème que tu as soulevé m’a
trotté dans la tête toute la matinée.

10 EXT. SEUIL DE LA MAISON DU RABBIN DU RABBIN - JOUR

LE DISCIPLE
Aieuuu ! Mais … Pfff. Aieu !

LE CHAT
Tu ne me laisseras pas seul chez lui, hein ? Parce que s’il traite ses

RAB Feature Dialogue List 9/84


élèves à coups de bâton… Oh nan nan, oh non.

LE RABBIN
Tais-toi !

9 INT. SALON DU RABBIN DU RABBIN – JOUR

LE RABBIN DU RABBIN
Non, non, non.
Qu’il parle ou pas, ça n’a aucune importance. Il ne fera pas sa Bar
Mitsva.

LE CHAT
J’ peux savoir pourquoi ?

LE RABBIN DU RABBIN
La bar-mitsva, c’est pas fait pour les chats.

LE CHAT
Mais, maître de mon maître, quelle est la différence entre un humain et
un chat ?

RABBIN DU RABBIN
Dieu, a fait l’homme à son image.

LE CHAT
Ah ouais ? Dans ce cas, pouvez-vous me montrer une image de Dieu,
s’il vous plait ?

RABBIN DU RABBIN
Impossible. Dieu, c’est une parole.

LE CHAT
Ahh, je comprends. C’est pourquoi si l’homme est comme Dieu parce
qu’il sait parler, moi je suis comme l’homme !

RABBIN DU RABBIN
Nan, parce que ta parole, elle est mauvaise. Parce que tu l’as acquise
dans un acte de mort.

LE CHAT
C’est pas vrai. J’ai pas mangé le perroquet.

RABBIN DU RABBIN
Et en plus de ça, tu es un menteur.

LE CHAT
Avec la parole, on peut dire tout ce qu’on veut. Même des choses pas
vraies. C’est un merveilleux pouvoir, vous devriez essayer.

RAB Feature Dialogue List 10/84


RABBIN
Hahhh !

RABBIN DU RABBIN
Tu sais quoi, Abraham ? Ton chat, tu devrais le noyer !

LE RABBIN
Oh, vous croyez ? Non… Je l’aime bien ce chat. Et puis, il aime pas
l’eau !

LE CHAT
Qui es-tu toi, pour vouloir me tuer ! Je suis l’Eternel, ton Dieu, qui a
pris l’apparence d’un chat pour mieux t’éprouver !

LE RABBIN DU RABBIN
Aaahh.

LE CHAT
Je suis Dieu, et je ne suis pas du tout satisfait de ta conduite !

LE RABBIN DU RABBIN
Aaahh.

LE CHAT
Tu as été avec moi aussi dur que certains chrétiens le sont avec les
juifs !

RABBIN DU RABBIN
Aaahhh. Seigneur Dieu ! Pardonnez-moi car j’ai pêché ! Je suis bien
coupable !

LE CHAT
T’es bien coupable... Mais c’était une blague ! Je suis qu’un chat ! Tu
peux t’ relever !

RABBIN DU RABBIN
Tu blasphèmes ! Tu mens ! Tu usurpes le nom de Dieu ! On devrait te
noyer tout de suite !

RABBIN
Ohhhh

LE CHAT
Ça suffit. Je VEUX faire ma bar-mitsva. Je VEUX me convertir au
judaïsme.

RABBIN DU RABBIN
Pourquoi ?

RAB Feature Dialogue List 11/84


LE CHAT
Si je suis un bon juif, le rabbin, acceptera que je fréquente sa fille
Zlabya. C’est ma maîtresse. Sans elle, je ne peux pas vivre. Parce
qu’elle est ma joie et c’est, une belle chose que l’amour.

RABBIN
Bien.

RABBIN DU RABBIN
Non, non, non. Tes motivations pour te convertir au judaïsme ne sont
pas bonnes. Ton amour de Dieu n’est pas sincère.

LE CHAT
J’ vous ai jamais parlé d’amour de Dieu, moi.

RABBIN DU RABBIN
Mammmr ! Pour devenir Juif, il faut craindre Dieu, se mettre sous sa
protection, et le chérir ! Le juif, doit voir en toute chose la présence de
Dieu ! Penser à Dieu, suffit à ensoleiller les plus grises journées !
L’amour de Dieu d…d… doit être presque charnel !

RABBIN
Oh là là, là là, là là.

RABBIN DU RABBIN (chanté)


Aimer Dieu c’est important, on est toujours dans ses bras, il est fort et
on est content, quand il s’occuuuupe.

LE CHAT
Ouais. C’ que tu dis sur Dieu, c’est exactement ce que j’éprouve pour
ma maîtresse.

RABBIN DU RABBIN
Animal ! Tu marches près du sol, tu as quatre pattes, tu... tu peux pas
te hausser jusqu’à l’amour de Dieu, tu peux vivre que des amours
vulgaires !

LE CHAT
Vous blasphémez ! Ma maîtresse est vraie !

RABBIN DU RABBIN
Seul Dieu est vrai !

LE CHAT
Dieu, c’est qu’une invention qui vous rassure. Y’ a personne pour
s’occuper de vous, parce que vous êtes vieux, et que vos parents sont
morts.

RABBIN DU RABBIN
Mmm euhhh ..

RAB Feature Dialogue List 12/84


LE CHAT
Moi, j’ai ma maîtresse, et je ne serai jamais seul, car je mourrai avant
elle.

10 suite EXT. SEUIL DE LA MAISON DU RABBIN DU RABBIN - JOUR

RABBIN DU RABBIN
Allez-vous en !!!

RABBIN
Heu…

RAB Feature Dialogue List 13/84


BOBINE 2

11 EXT. RUE ÉTROITE - JOUR

LE CHAT
Tu m’en veux ?

LE RABBIN
Mauvaise bête.

LE CHAT
Ben quoi ? J’essaie juste de dire la vérité pour voir comment ça fait.

LE RABBIN
Oui. Tu mens quand il faut pas, et tu dis la vérité uniquement
lorsqu’elle fait de la peine.

LE CHAT
Moi aussi j’ai de la peine depuis que j’ai la parole. Avant, je pouvais
me faire cajoler par ma maîtresse. Oh, Zlabya !

LE CHAT
Je ferais tout pour revoir ma maîtresse…Miaou ! Miaou ! Miaou !

LE RABBIN
Tais-toi, oui ! Tais-toi, ça se voit que tu fais semblant.

LE CHAT
Miaou ! Miaou ! Miaou !

LE RABBIN
Quand on est sorti du jardin d’Eden, on peut pas y retourner.

LE CHAT
Maître, si ton rabbin ne veut pas que je fasse ma bar-mitsva, il faut
trouver un autre rabbin !

LE RABBIN
Mais malheureux, aucun rabbin sain d’esprit n’acceptera d’instruire un
chat.

LE CHAT
Chomp’ chomp’ on a qu’à trouver… Chomp’ chomp’ un rabbin fou.

LE RABBIN
J’en connais pas.

LE CHAT
Bon, ben alors il reste plus que toi.
 

RAB Feature Dialogue List 14/84


LE RABBIN
C’est une très lourde responsabilité hein. Non je n’ veux pas !

LE CHAT
Ou alors une qui pourrait me donner des cours, c’est ta fille hein. Mais
c’est… oui bon, ça d’accord. Mmmh, mmmh.

12 INT. MAISON DU RABBIN / SALON - JOUR

ZLABYA
Hihihi hihihi…

LE CHAT (VOIX OFF)


Mais la fille du rabbin pleure car elle n’a plus son chat. Son merveilleux
chat...

ZLABYA
… mon chat, je veux mon chat. Hihihi…

LE CHAT
Ma maîtresse ! Ma maîtresse ! Ma maîtresse !

LE RABBIN
C’est bon. Vous avez gagné… Je vais lui donner des leçons de
judaïsme à cette bête, mais par pitié, Zlabya, tu arrêtes de pleurer.

ZLABYA
…. Hihihi, mais maintenant papa … je pleure de bonheur.

LE CHAT (VOIX OFF)


Alors mon maître me prend sur les genoux et me donne ma première
leçon de judaïsme.

13 INT. BUREAU DU RABBIN - JOUR

LE RABBIN
Ecoute. Voilà comment ça commence l’histoire du monde. (lisant) Le
monde fut créé par l’Eternel, notre Dieu en sept jours, il y a cinq mille
sept cent ans et des poussières.

LE CHAT
Tu te fiches de moi ?

LE RABBIN
Non, c’est la vérité.

RAB Feature Dialogue List 15/84


LE CHAT
Mais c’est ridicule ! Avec le carbone quatorze, on peut prouver
scientifiquement que le monde existe depuis des milliards d’années !

LE RABBIN
Le carbone quatorze, il peut se tromper ! Peut-être c’est le déluge du
temps de Noé qui a usé le sol de la planète. Du coup, elle a l’air plus
vieille !

LE CHAT
Même un chaton ne croirait pas ces imbécillités.

LE RABBIN
Mais, c’est ce que mon maître m’a enseigné.

LE CHAT
Tu sais ce que j’en pense de ton maître.

LE RABBIN
Tu sais, mon chat, peut être que les années n’ont de sens que si les
hommes sont là pour les compter. Peut-être cinq mille sept cent ans,
c’est la date du premier calendrier !

LE CHAT
J’aime mieux cette explication.

LE RABBIN
Bien, parlons maintenant d’Adam et Eve, notre père et notre mère à
tous.

LE CHAT
Adam et Eve, c’est un symbole !

LE RABBIN
Nan, c’est la vérité.

LE CHAT
Mais la vérité, c’est les hommes préhistoriques !

LE RABBIN
Tu es content de toi ?

LE CHAT
Quoi ?

LE RABBIN
Tu donnes des noms scientifiques aux choses, et Monsieur, il croit
qu’il a compris ?

RAB Feature Dialogue List 16/84


14 INT. MAISON DU RABBIN / CUISINE – MATIN

LE CHAT (VOIX OFF)


Ce matin, mon maître a reçu du courrier. Il ne l’ouvre pas tout de suite,
il prend son petit-déjeuner.

ZLABYA
C’est quoi, mon papa, ces deux lettres ?

LE RABBIN
Ouai …

ZLABYA
Mmmh ? T'as vu, il y en a une qui a le tampon de Paris.

LE RABBIN
C’est du papier, rien d’important. Tu es bien curieuse…

LE CHAT (VOIX OFF)


Le rabbin met les lettres dans sa poche. Il dit qu’il les lira plus tard. Je
pense qu’il fait durer le plaisir.

ZLABYA
Mrrrg !

15 EXT. RUE DE LA CASBAH- MATIN

LE RABBIN
Tu me suis, toi ?

LE SERVEUR
Excusez-moi, Monsieur. Cet établissement ne sert ni les arabes, ni les
juifs.

LE RABBIN
Ah bon ? Mais cette règle n’est mentionnée nulle part.

LE SERVEUR
Alleeez, tirez-vous.

LE CHAT
Viens, maître...

LE RABBIN
Mmmm !

LE CHAT
J’ai vu le moment où t’allais l’ réduire en miette, hahhh, argh.

RAB Feature Dialogue List 17/84


LE RABBIN
La fontaine, c’est bien. Au moins c’est un endroit pour tout le monde.
Et puis, ici, il y a de l’eau, qui est, Dieu bénisse, la meilleure des
boissons !

LE CHAT
Mmmh, si il pouvait y avoir des fontaines de lait ce serait mieux, mais
bon… qu’est c’ qu’on fait, on ouvre le courrier ? Ahhh !

16 CHAMBRE DE ZLABYA– JOUR

ZLABYA
Bon, tu vas me dire ce qu’il y avait dans ces lettres, oui !

LE CHAT
J’adore savoir des choses que tu ignores, petite-maîtresse.

ZLABYA
Parle !

LE CHAT
Heu … contre un poisson.

ZLABYA
Mais parle !

LE CHAT
Heu, des caresses sous le cou maintenant, petite maîtresse, s’il te p...!
Euh !

ZLABYA
Une tape, oui ! Alors tu parles ?

LE CHAT
D’accord, d’accord bon. Une des lettres vient de Paris. On propose au
rabbin de passer un examen.

ZLABYA
Un examen médical?

LE CHAT
Non. Un examen en langue française.

ZLABYA
Ahhh, C’est tout ?

LE CHAT
L’autre lettre est plus intéressante. Elle est … du cousin Malka. Il vient
nous voir

RAB Feature Dialogue List 18/84


ZLABYA
Oohhhh ! Le Malka des lions ?

LE RABBIN
Zlabya ?

LE CHAT
Mais non.

ZLABYA
Oui, papa ?

LE RABBIN
Heu, Zlabya, prête-moi des livres en français.

ZLABYA
Des livres ? Pour quoi faire, papa ?

LE RABBIN
Une dictée. Je vais devenir le rabbin officiel de notre communauté.

ZLABYA
Mais papa, tu es déjà le rabbin !

LE RABBIN
Non, je suis juste rabbin comme ça.

ZLABYA
Mais qu’est-ce qu’ils ont à voir avec qui est rabbin ici, les Français ? Et
pourquoi ils veulent te faire faire une dictée ?

LE RABBIN
C’est pour voir si je suis apte ! Tu veux pas qu’ils mettent n’importe qui
rabbin officiel, non?

ZLABYA
Moi je trouve ça vexant qu’ils te fassent faire une dictée.

LE RABBIN
Ahhhh, mais qu’est-ce que tu comprends toi… Donne des livres.

20 INT. BUREAU DU RABBIN - NUIT

LE RABBIN
Et toi, cesse de me regarder comme un imbécile !
Tiens, rends-toi utile, dicte-moi !

LE CHAT (lisant)
Daphnis et Alcimadur…

RAB Feature Dialogue List 19/84


LE RABBIN
Qu’est-ce que c’est ?

LE CHAT
Le titre.

LE RABBIN
C’est une fable de la Fontaine qui a un titre pareil ?

LE CHAT
Oui.

LE RABBIN
Choisis-en une autre.

LE CHAT
Bien. (lisant) Le cierge.

LE RABBIN
Aaah, c’est tout ce que tu as trouvé ? Une autre fable, vite.

LE CHAT (lisant)
Jupiter et le passager. Ô combien le péril enrichirait les Dieux…

LE RABBIN
«Les Dieux» ?

LE CHAT
Oui.

LE RABBIN
Non. Ça va pas. Trouve-moi une fable monothéiste avec des animaux.
Des animaux normaux, dont on sait le nom!

LE CHAT
Bien. (lisant) Le chat, la belette, et le petit lapin. Ça vous va ?

LE RABBIN
Oui.

LE CHAT
Nan parce que si vous voulez, je peux chercher une fable qu’avec des
animaux cashers…

LE RABBIN
Rah… Tais-toi et lit !

LE CHAT
Je me tais ou je lis ?

RAB Feature Dialogue List 20/84


LE RABBIN
Lis.

LE CHAT
Hum, bon. (lisant) Du palais d'un jeune lapin, Dame Belette un beau
matin…

LE RABBIN
Doucement ! Dou-ce-ment.

17 EXT. MAISON DU RABBIN/ TERRASSE- JOUR

ZLABYA
Alala ! Le Malka des lions viens nous voir ! Il dormira chez nous, dans
ma maison !

COPINE 1
Et on pourra venir le voir ?

ZLABYA
Oh oui ! Il fera des spectacles dans toute la ville. Et à la synagogue, il
dira la Parashat.

COPINE 2 / KNIDELETTE
Eh. Nan mais, on pourra venir le voir euh… chez toi ?

ZLABYA
Ah non non. Il aura pas le temps. Il sera fatigué.

COPINE 3
Je crois que je serais une bonne épouse pour lui.

KNIDELETTE
Idiote ! Mais le Malka des lions s’intéressera jamais à toi tu sais ! Il
aime que les femmes du désert !

22 INT. BUREAU DU RABBIN - JOUR

LE CHAT
Le Corbeau, honteux… honteuksss et coufussss…

LE RABBIN
Pourquoi tu siffles ?!

LE CHAT
Jura, mais un peu tard, qu’on ne l’y prendrait plus.

RAB Feature Dialogue List 21/84


LE RABBIN
Oh… oh… Oh… oh…

LE CHAT
…qu’on ne l’y prendrai-ette plussss.

LE RABBIN
Voilà, j’ai fini.

LE CHAT
Écoute, maître… Tu t’en sortiras jamais sans moi.

LE RABBIN
Quoi ? J’écris pas si mal…

LE CHAT
Nan m…, la calligraphie est bien, maître… mais dans une dictée, c’est
surtout l’orthographe qui compte.

LE RABBIN
Tu sais ce qu’on va faire. On va prier !

LE CHAT
Prie si tu veux mais moi je sais ce que je vais faire. Demain, je
t’accompagne à la dictée et je la ferai à ta place.

LE RABBIN
Mais comment oses-tu me proposer ça ? C’est malhonnête comme
tout !

LE CHAT
Ecoute, maître adoré, on n’a pas besoin de respecter la loi des fous.
T’es Rabin depuis trente ans et pour faire la prière en hébreux à des
juifs qui parlent t’arabe et à des types qui veulent que t’écrivent en
français. Pour moi ce sont des fous. Bah toute façon t’as pas le choix,
sans moi tu échoueras.

LE RABBIN
Ahh ! ahhhh !

LE CHAT
Allons nous coucher, maître, dépêche-toi.

23 DECORS DIVERS – REVES / CAUCHEMARS

LE CHAT (VOIX OFF)


Avant, quand je n’avais pas la parole, je faisais des rêves simples.

RAB Feature Dialogue List 22/84


LE CHAT (VOIX OFF)
Dans mes rêves, je poursuivais de petites bêtes. Des animaux plus
gros me poursuivaient ; je courais très vite pour leur échapper. Enfin,
je trouvais refuge dans les bras de ma maîtresse, elle me donnait mille
caresses, c’était des rêves de petit chat. Depuis que j’ai la parole, tout
a changé. Je cauchemarde. Je rêve que ma maîtresse est malade et
qu’on ne peut pas la soigner. Je rêve qu’un jour, je ne la vois plus et
qu’on me dit qu’elle est partie en voyage. Je passe mon temps à dire à
tout le monde qu’elle est partie en voyage mais qu’elle pense à moi,
qu’elle va bientôt revenir avec un cadeau. Un jour, le rabbin a trop de
peine de m’entendre répéter cette fable. Il me prend sur ses genoux et
me dit la vérité : elle est morte.

LE CHAT (VOIX OFF)


Oui, depuis que j’ai la parole, je rêve souvent que ma maîtresse est
morte, que le rabbin se retrouve seul avec moi. Et le rabbin rejette la
religion, il renie son maître, congédie ses disciples. Alors moi qui n’ai
jamais cru en Dieu, je dois faire semblant d’y croire pour lui remonter
le moral…

LE CHAT
Allez, maître…

LE RABBIN
Ahhhh

LE CHAT
Allez, maître. Regarde, il est partout Dieu, même si on ne le voit pas !

LE RABBIN
Me sers pas ces boniments, je les connais trop.

LE CHAT (VOIX OFF)


J’insiste. Je lui dis que je veux faire ma Bar-Mitsva pour le motiver,
pour qu’il se sente responsable de quelqu’un.

LE RABBIN
Rhaa ! Toutes ces histoires, ça suffit. Et puis, explique-moi une bonne
fois pourquoi tu veux tellement être un humain alors que je voudrais
être un chat ?

LE CHAT (VOIX OFF)


Alors, dans ce rêve, mon maître et moi on se transforme en chat. On
traîne dans les rues tard la nuit, on fait les poubelles des boucheries
dont la viande n’est pas casher. Il y a des chattes qui miaulent, j’en
chope une par le cou pour lui apprendre un peu. Mon maître ne veut
pas, pas comme ça. Des restes d’humanité ou alors il est vieux.

RAB Feature Dialogue List 23/84


LE CHAT (VOIX OFF)
Et nous allons voir ma maîtresse. Mais elle n’est pas à son piano, elle
n’est pas dans sa cuisine, elle ne lit pas de livre. Elle est dans son
tombeau et nous n’avons pas le droit d’y aller.

24 INT. CHAMBRE DU RABBIN – PETIT JOUR

LE RABBIN
AAAHH !

LE CHAT
Tu as fait un cauchemar, maître ?

LE RABBIN
Ahhh !

LE CHAT
Tu veux me raconter ? Peut-être qu’on a fait le même.

LE RABBIN
Ah, ouh, mon chat… je préférais quand tu parlais pas.

LE CHAT
Moi aussi, maître, mais on n’y peut rien.

27 EXT. MAISON DU RABBIN / RUE DE LA CASBAH - JOUR

LE CHAT (VOIX OFF)


La dictée a lieu dans une école.

29 EXT. PLACETTE DEVANT L’ECOLE- JOUR

LE CHAT (VOIX OFF)


Mon maître, y pensait qu’il aurait plusieurs rabbins mais, non non.
Nous sommes les seuls à nous présenter.

31 INT. ECOLE PRIMAIRE - JOUR

LE RABBIN
Ahhh oui… ! ahhh !

32 EXT / INT. ECOLE - JOUR

LE CHAT
Ouvrez ! Hé ! Ouvrez, quoi !

RAB Feature Dialogue List 24/84


LE PROF DE DICTEE
Dès le matin, le boulanger …

LE CHAT (VOIX OFF)


Ho la la… ça va pas. Il rature ! Avec la tête que tu fais, tu vas tout
louper, mon maître !

LE CHAT (VOIX OFF)


À quoi ça sert de savoir lire et écrire si je peux pas t’aider ? Si j’ai la
parole, c’est pas pour rien, tout de même! Oh, qu’est-ce que je peux
faire ?

LE CHAT (VOIX OFF)


Mon pauvre maître, c’est pas le bon Dieu qui va te tirer de là…
Quoique…

LE CHAT (OFF)
Barouch Ata Adonaï…

LE RABBIN
Oh ! Sacrilège !

LE CHAT
Ben quoi ?

LE RABBIN
Il ne faut pas dire ce mot ! C’est le nom de dieu. On ne le dit que pour
faire des miracles.

LE CHAT
Je l’ai pas dit, je l’ai pensé.

LE RABBIN
Ce mot est un mot magique. On le dit juste pour les prières.

LE CHAT (VOIX OFF)


Je m’en fiche si c’est interdit, je le dis quand même.

LE CHAT
Adonaï…

LE CHAT (VOIX OFF)


Si ça sert à appeler Dieu, c’est le moment.

LE CHAT
Adonaï ! Mon maître qui t’aime et qui aime tant les livres est en train
de louper sa dictée. Adonaï, Adonaï, Adonaï… (soudain) Miaou,
Miaou, Miaou, Miaou, Miaou Mi...

RAB Feature Dialogue List 25/84


LE PROF DE DICTEE
A pied d’œuvre …

LE RABBIN
… pied d’œuvre …

LE PROF DE DICTEE
… hier soir…

LE RABBIN
… hier soir …

LE PROF DE DICTEE
… le boulanger …

LE RABBIN
Pffffff !

LE CHAT
Miaou.

34 INT. MAISON DU RABBIN/ SALON– JOUR

ZLABYA
Alors, comment ça s’est passé ?

LE CHAT
Mia-ou ! Miaou !

ZLABYA
Tu peux parler, personne n’entend.

LE CHAT
Miaouuu ! Miaou !

ZLABYA
Ahhh !

LE CHAT
Miaou !

35 EXT. MAISON DU RABBIN/ TERRASSE– JOUR

LE RABBIN
Ahhhhh

ZLABYA
Papa ! Papa je crois que le chat il sait plus parler !

RAB Feature Dialogue List 26/84


LE RABBIN
Tu continues à parler au chat, toi ?

ZLABYA
Non... non mais… il miaule.

LE RABBIN
Qu’il miaule.

ZLABYA
Ça s’est mal passé ? hein ?

LE RABBIN
J’sais pas. J’ai… j’ai fait de mon mieux, mais je crois que ça ira pas.
J’ai… je… j’crois que c’est fichu.

ZLABYA
Mmhh !

36 EXT. CAMPAGNE – JOUR

LE CHAT (VOIX OFF)


Mon maître ne va pas bien. Depuis la dictée, il n’a plus le goût à rien.
Même des choses qui nous faisaient rire avant, il s’en fiche. Par
exemple, les chèvres qui grimpent aux acacias pour se nourrir. Avant,
il me disait : «Regarde, un chevrier, quand ils seront mûrs, les fruits
tomberont».
Mais ces jours-ci, il passe devant sans les voir.

37 EXT. RUE DEVANT LA MAISON DU RABBIN – JOUR

LE FACTEUR
Monsieur Sfar, le courrier !

LE CHAT (VOIX OFF)


Ah, c’est peut-être les résultats de la dictée.

LE FACTEUR
Ça vient de Paris, ça doit être important !

LE CHAT (VOIX OFF)


Ah ouais, c’est ça.

LE RABBIN
Rien ne me gâchera cette journée, tu entends? Aujourd’hui, c’est
l’arrivée du cousin Malka.

RAB Feature Dialogue List 27/84


ZLABYA
Haaa, le cousin Malka ! Il vient à la maison, papa ?

LE RABBIN
Non, je lui ai donné rendez-vous.

ZLABYA
Où ça ?

LE RABBIN
Au café Carbodel.

ZLABYA
T’ es sûr ?

38 EXT. PLACE DU CAFE CARBODEL - JOUR

LE RABBIN
Siman tov…Mazel tov vé siman tov…

LE CHAT (VOIX OFF)


Le fou… Il veut se faire casser la figure ?

LE RABBIN
Mazel tov vé siman tov… Yéhé laahou…Yéhé lanou yé lanou…

LE CHAT (VOIX OFF)


Ah il chantonne lui, il, il … maître ! C’est peut-être pas la peine heu …
Non mais maître, on s’ rait allez à la fontaine heu … c’était aussi bien
pour heu … un rendez vous. Hein ? Maître, hein ? Maître, hein ?

LE CHAT (VOIX OFF)


Mais tout un coup, voici qu’apparaît le cousin Malka accompagné de
son lion. AH, AH, Alors vas-y, alors dit leur qu’il faut pas s’asseoir,
hein !

MALKA
Mmmh !

LE SERVEUR
Qu’est-ce que ce sera ?

LE RABBIN
Cousin Malka, haha ! Cousin Malka ha, ha, ha.

MALKA
HaHa !

RAB Feature Dialogue List 28/84


LE RABBIN
T’y es beau, Dieu te bénisse !

MALKA
Ça se voit pas trop ?

LE RABBIN
De quoi ?

MALKA
Mes moustaches, elles sont teintes.

LE RABBIN
Non, tu penses, t’as l’air d’avoir vingt ans !

MALKA
Allez, allez.

LE RABBIN
Je te dis sur ma vie, mon cousin, le temps, il a pas prise sur toi.

MALKA
Tu me flattes.

LE RABBIN
Allez t'y es beau quand même. Ha, ha, ha.

LE CHAT (VOIX OFF)


Moi, je salue le vieux lion. Lui il me comprend. Les animaux, je peux
encore leur parler, c’est déjà ça.

LE CHAT
Shalom, vieille branche.

LE LION
Shalom, p’tite tête.

40 INT. MAISON DU RABBIN / ESCALIERS ET ENTREE – JOUR

LIVREUR
Aah !

ZLABYA
Hé ! Faites attention à ne rien abîmer, hein!

KNIDELETTE
Oui. Et puis si vous pouvez enlever vos grosses chaussures là sur le
carrelage euhh !

RAB Feature Dialogue List 29/84


LIVREUR
Aah !

LE MALKA
Ne vous en faites pas, il est gentil.

ZLABYA
Oh ! Malka !

KNIDELETTE (soupir amoureux)


Le Malka des lions…

KNIDELETTE
Bonsoir euhh, Monsieur le Malka, je m’appelle euh Knidelette et je suis
la… la meilleure amie de Zlabya.

LE MALKA
Mes hommages.

KNIDELETTE
Enchantée.

LE RABBIN
C’est quoi cette caisse, ma fille ?

ZLABYA
C’est des livres, papa. Ça vient de Russie, ils ont dit.

LE RABBIN
Ah, c’est vrai. Les communistes font la chasse aux livres de prière,
alors on les recueille chez nous.

ZLABYA
Mais c’est une bonne action, ça devrait te faire plaisir !

LE RABBIN
Ouais, ouais.

LE CHAT
Posez ! J’ai pas de monnaie par contre.

ZLABYA
C’est bête d’attendre cette lettre en te rongeant les sangs. Tu devrais
te manifester

LE RABBIN
Ca ira ma fille. Ça viendra bien assez tôt.

RAB Feature Dialogue List 30/84


40 BIS : INT / CUISINE - JOUR

KNIDELETTE
Ahahhh !

ZLABYA
Et vous partagez, hein !

LE MALKA
Mmmm ! Ils sont bons tes makrouts, ma fille !

ZLABYA
Ouais bah c’est moi qui les ai fait hein !

KNIDELETTE
‘Fin, c'est quand même la recette de ma mère hein.

ZLABYA
Dis moi Malka, tu devrais aller voir papa, il est pas dans son assiette
là.

MALKA
Tu dis vrai, ma fille. J’y vais.

KNIDELETTE
T'es méchante. Il est vraiment malade, ton père, ou tu dis ça pour
éloigner le Malka de moi hein ? C'est ça...

ZLABYA
Eh bah je vais te dire un truc, le Malka, depuis toujours, il n’aime
qu’une seule femme.

KNIDELETTE
Ah bon. Et si c’est depuis toujours, elle doit être vieille alors !

ZLABYA
L’âge, ça n’a aucune importance.

KNIDELETTE
C’que tu peux être naïve, Zlabya !

41 - INT CHAMBRE DU RABBIN - JOUR

LE CHAT (VOIX OFF)


Le rabbin raconte au Malka la catastrophe de la dictée.

LE MALKA
Tu te souviens quand on était gosses et qu’on parlait à voix basse
pendant des heures avant de s’endormir... Et tu avais toujours du vin

RAB Feature Dialogue List 31/84


qu’on volait à ta tante Rifka, sous le lit.

LE MALKA
Ha ! Ha! Je savais !

LE RABBIN
Malka ?

LE MALKA
Quoi ?

LE RABBIN
Je vais partir quelques jours. Faut qu’ je réfléchisse.

LE MALKA
Tu vas pas faire des bêtises, hein ?

LE RABBIN
Je vais sur la tombe de Messaoud Sfar. C’est son anniversaire et il me
conseille toujours bien. Dans quelques jours je reviendrai.

LE MALKA
Hé, cousin ? Si je tue le facteur ! Tu sais parfois, on tue juste une
personne et ça règle tout. Comme ça, pas de lettre.

LE RABBIN
Tu es le miel mon cousin mais non. Contente toi de surveiller la
maison en mon absence.

42 EXT. CAMPAGNE ALGÉRIENNE – JOUR

LE CHAT (VOIX OFF)


Messaoud Sfar était le beau-père du grand-père du rabbin. C’était un
médecin et un saint. Chaque année mon maître va sur sa tombe, et
cette fois je l’accompagne.

LE RABBIN
Salam aleikoum.

CHEIKH SFAR
Shalom aleichem.

LE RABBIN
Tuarastuck ? (phonétique)

CHEIKH SFAR
Hamdullah.

RAB Feature Dialogue List 32/84


LE RABBIN
Kif al saha ?

CHEIKH SFAR
Lebes Hamdullah.

L’ÂNE
Hannn, Salam aleikhoum.

LE CHAT
Aleikhoum salam.
Comment il s’appelle ton maître ?

L’ÂNE
Han…Ignorant, c’est Cheikh Mohammed Sfar.

LE CHAT
Attends, c’est un arabe qui s’appelle Sfar ?

L’ÂNE
Bourricot. Sfar, ça vient de «jaune» en arabe. Ça évoque la fleur de
soufre des chaudronniers. D’ailleurs, nous allons sur la tombe de
Messaoud Sfar, notre ancêtre.

LE CHAT
Nous aussi, on va là.

L’ÂNE
Han, Messaoud Sfar était un grand soufi, un saint.

LE CHAT
Mais n’importe quoi, Messaoud Sfar, c’était un rabbin

L’ÂNE
Han, Retire ça !

LE CHAT
Mais Miaou ! Miaou ! Miaou ! Miaou ! Miaou !

L’ÂNE
Hi-han ! Hi-han ! N'importe quoi ! Hi-han !

LE RABBIN
On dirait qu’ les bêtes elles sont fatiguées.

CHEIKH SFAR
Oui, nous allons faire une pause.

RAB Feature Dialogue List 33/84


43 EXT. CAMPAGNE ALGERIENNE - TOMBEE DU JOUR

L’ÂNE (chante)

CHEIKH SFAR
Ah c’est un âne étrange. Figure-toi qu’il sait lire mes partitions et qu’il
peut chanter en trois langues.

LE RABBIN
Incroyable !

CHEIKH SFAR
Non. C’est plutôt un souci. Il chante faux. Donne la parole à un âne, ça
sera toujours un âne.

LE RABBIN
Tu crois qu’il faut pas éduquer tout le monde ?

CHEIKH SFAR
Si. Même les ânes, il faut. Mais sans illusions.

LE RABBIN
Tu sais quoi, on devrait vivre dans une grotte et juste être dans notre
coin. J’apporte mes livres, toi, tes chansons…

CHEIKH SFAR
Non. Un jour, Allah nous le reprocherait. Nous serions comme Jonas
qui accordait plus d’importance à un arbre qu’aux gens.

LE RABBIN
Et alors ? Est-ce qu’on a pas le droit de dire qu’on a beaucoup fait
pour les autres et qu’ils nous fatiguent, et qu’on est vieux, et qu’on
veut être tranquilles ?

CHEIKH SFAR
Non.

LE RABBIN
Ah, pourtant mon frère, je t’assure, chez moi, je veux pas y retourner.

CHEIKH SFAR
Pourquoi tu dis ça ?

LE RABBIN
Trente ans que j’étais le rabbin. Et là, par écrit, sans même venir me
voir pour me consoler, ils m’envoient une lettre de Paris pour me dire
que je ne suis plus le rabbin de rien du tout.

CHEIKH SFAR
Fais voir cette lettre.

RAB Feature Dialogue List 34/84


LE RABBIN
Tiens, ouvre-là toi-même.

CHEIKH SFAR
Tu sais le contenu des lettres avant de les ouvrir ?

LE RABBIN
Celle-là, oui.

CHEIKH SFAR
Ah... Hum… Toi, tu as cru que Dieu n’était plus avec toi et c’est une
grande faute. Ecoute : «Cher Monsieur le rabbin, nous sommes ravis
de vous communiquer par la présente que vous avez dix et demi à
votre dictée…»

LE RABBIN
Hein !

CHEIKH SFAR
Hop, tu as fait une dictée, toi ?

LE RABBIN
Lis, lis, mon frère.

CHEIKH SFAR
«…vous avez dix et demi, ce qui vous donne le niveau de certificat
d’études. Le Consistoire Français, il est très fier de vous et il espère
que tous les rabbins ils vont suivre votre exemple et pas rester comme
des bourricots à pas écrire le français…»

LE RABBIN
Il y a vraiment écrit ça ?

CHEIKH SFAR
Non, hum, bourricot, c’est moi qui l’ai ajouté.

LE RABBIN
Alors j’ suis encore le rabbin ! Ah, viens que je t’embrasse ! Viens, on
va prier.

CHEIKH SFAR
Hé, hé, attention, mes lunettes oh !

LE CHAT (VOIX OFF)


Alors ils ont prié, tous les deux. L’un tourné vers Jérusalem, l’autre
vers La Mecque. Et ils ont dansé, ils ont chanté, ils ont rigolé. Ils
étaient plus ivres que s’ils avaient bu.
Et je me suis dit que dans ce climat d’euphorie, ce serait pas mal si je
retrouvais l’usage de la parole. Et j’ai rien retrouvé.
Miaou, miaou, miaou. MIAOUUUUUU !

RAB Feature Dialogue List 35/84


BOBINE 3

44 INT. MAISON DU RABBIN / ENTREE / ESCALIERS / SALON – JOUR

LE CHAT (VOIX OFF)


Le rabbin n’est pas allé au bout du pèlerinage, hein hein. Il est
tellement content qu’il rentre à Alger en courant pour dire la bonne
nouvelle à tout le monde.

LE RABBIN
Ma fille, mon cousin, j’ai une grande nouvelle !

45 INT. SALON - JOUR

LE DISCIPLE
Hiiiiiii !

RABBIN DU RABBIN
Allez, du nerf, ouvre-moi cette caisse, oui
Hé tu tombes bien, toi ! Viens nous aider.

LE RABBIN
Mais qu’est-ce que vous faites avec mes livres, maître ?

RABBIN DU RABBIN
Je dois les inspecter.

LE RABBIN
Mais c’est juste des livres de prière !

RABBIN DU RABBIN
Russes.

LE RABBIN
Et alors ?

RABBIN DU RABBIN
Tu les connais toi, les juifs russes ?

LE RABBIN
Et ben… c’est des juifs, hé hé hé

RABBIN DU RABBIN
Ouais, ouais, on verra.

LE RABBIN
Mais enfin, on va mettre ces livres dans notre synagogue, ce sera joli,
s’ils voisinent avec les nôtres.

RAB Feature Dialogue List 36/84


RABBIN DU RABBIN
Pas avant que j’ai mis le nez dedans !

LE RABBIN
Mais maître, vous avez peur de quoi ?

RABBIN DU RABBIN
Je n’ai pas peur, je me défends !

LE RABBIN
Contre quoi ?

RABBIN DU RABBIN
Tu n’as jamais entendu parler du communisme ? (au jeune) Ouvre-
moi ça, toi !

LE DISCIPLE
Hiiiii ! ha !

LE RABBIN
EUUU ! Un mort !

RABBIN DU RABBIN
HAA ! Un russe mort !

LE DISCIPLE
HA !

LE CHAT (VOIX OFF)


Miaou, miaou

LE RABBIN
Quelle prière on doit dire, maître ?

LE CHAT (VOIX OFF)


Miaou, j’me demande si…

LE RABBIN
Vous parlez l’ashkénaze, vous ?

RABBIN DU RABBIN
Quel ashkénaze ? C’est même pas sûr qu’il est juif.

LE CHAT (VOIX OFF)


Hé, Miaou hé. Il est vivant, non mais vous m’entendez? Je v... Ce type
est vivant ! Hé, Vivant V I V ANT Miaou... Miaou... Miaou...

LE RABBIN DU RABBIN
Ah, tais-toi, oui !

RAB Feature Dialogue List 37/84


LE CHAT
Miaou ! Ha, arg !

LE DISCIPLE
Je vais chercher d’autres rabbins !

LE RABBIN DU RABBIN
Ramène du cinzano, aussi.

LE RABBIN
Haa !

46 INT. SALON ENVAHI – JOUR

LE CHAT (VOIX OFF)


Moins d’une heure plus tard, cette pièce ressemble à un vrai sanhédrin
: dix rabbins, un circonciseur, quelques élèves et autant de curieux.
Une poule, bonjour madame, ne me demandez pas ce qu’elle fait là.

Plus ils sont nombreux, moins ils savent quoi faire. Ils ont peur de la
police. Ils ont peur de tout.

LE CIRCONCISEUR
Bien. Il est essentiel de savoir si ce mort dispose d’un prépuce afin de
déterminer le rite funéraire conforme à sa religion. Aah ! Vous pouvez
bénir le ciel que je sois là ! Mon diagnostic, a valeur de certificat officiel
du rabbinat.

LE RABBIN DU RABBIN
Et s’il est chrétien, vous allez faire quoi ? Appeler un curé ?

Ils vont encore dire qu’on a pratiqué un crime rituel.

LE RABBIN
Peut-être qu’on pourrait faire le rite chrétien nous-mêmes ?

RABBIN DU RABBIN
Parce que tu sais faire les enterrements catholiques toi, Hmar ?

LE RABBIN (confus)
Je parle un peu latin.

RABBIN DU RABBIN
Et tu vas dire quoi, le Kaddish en latin ?

UN AUTRE JUIF
He ! Si ça se trouve, il est juif. On l’a tout de même ramassé dans une
boîte pleine de talmuds !

RAB Feature Dialogue List 38/84


RABBIN DU RABBIN
Et tu crois que ça règle le problème ? Juif ou pas, c’est un Russe ! Tu
crois peut-être que les juifs de là-bas ils enterrent comme nous ?

LE RABBIN
Mais mon maître, évidemment !

RABBIN DU RABBIN
Ah, Monsieur fait des dictées en français, alors il sait tout !

RABBIN DU RABBIN (catégorique)


On a qu’à refermer la caisse, et le réexpédier en Russie.

LE RABBIN
Alors il faudra d’abord sortir les livres, avant de renvoyer le mort !

MALKA
Dieu le maudisse, celui qui laisse un homme sans sépulture!

C’est comme si tu trouvais le petit Moïse dans son panier et que tu le


rejetais dans le Nil.

RABBIN DU RABBIN
Non, ce mort il est pas à nous, alors on le renvoie d’où il vient !

MALKA
Pas question !

RABBIN DU RABBIN
Ils sont tous d’accord avec moi.

TOUS LES JUIFS


Ouais !!! Le russe, il retourne chez lui !!!

LE CHAT
Oh, eh oh ! (sifflement) et surtout ce mort il est pas mort, d’ailleurs si
vous voulez une preuve…

LE CHAT
Bon, puisque personne ne m’écoute… Alors

LE RUSSE (jure en russe)


Oï… chtota koÏ ?

RABBIN DU RABBIN
C’est un mort-vivant ! Il faut le renfermer dans sa caisse !

LE RUSSE (en russe)

RAB Feature Dialogue List 39/84


LE CHAT (VOIX OFF)
Quand les gens l’écoutent, ils ne comprennent rien. Quand c’est moi
qui parle, c’est pareil : ils croient que ce sont juste des miaulements.

LE RUSSE (en russe)


vass nikto nié gavarit parouski ?

LE CHAT
Miaou ! Miaou ! Miaou ! Miaou !

LE RUSSE (en russe)


Gavariachchi kot !

LE CHAT
Miaou ! Miaou ! Miaou !

LE CHAT (VOIX OFF)


En vérité, ils ne savent pas écouter.

LE RUSSE
Il n’y a donc personne qui parle russe par ici ?

LE CHAT
Moi je te comprends.

LE RUSSE
Un chat qui parle !

LE CHAT
Tu es le premier humain qui écoute ce que je dis depuis une éternité.
À part toi, on dirait que plus personne ne me comprend.

LE RUSSE
C’est dommage. Tu ne pourras pas me servir d’interprète, alors ?

LE CHAT
Non. Mais on peut discuter. Je t’assure, ça soulage, parfois.

LE RUSSE
Tous ces gens, cette maison, c’est l’Algérie ? + Respirations

LE CHAT
Oui. Ici, c’est Alger. En Algérie.

LE RUSSE
C’est bien.

ZLABYA + AUTRES
Ohhh

RAB Feature Dialogue List 40/84


LE CHAT
Oh

LE RABBIN
Sortez tous ! De l’air !

LE CHAT
Il est pas bien là.

LE RABBIN
Mais vous voyez bien qu’il est pas bien mon russe, là !

LE CHAT
Ben c’est c’que j’viens de dire.

ZLABYA
Allez, allez, ouste !

LE RABBIN
On va l’emmener dans la cour

47 EXT. MAISON DU RABBIN / JARDIN – JOUR

LE RABBIN
Alors, il va mieux, le miraculé ? Hihi, j’ai eu une idée, moi, pour
communiquer avec ce spécimen. On va utiliser les mots des prières.
(au russe) Hé ! Michel Strogoff ! Regarde mon livre de prières. Est-ce
que tu comprends ça ?

LE RUSSE
Mode oni…

LE RABBIN
… Lefaneha.

LE RUSSE
Lefaneho…

LE RABBIN
Rho, Qu’il prononce mal !

LE RABBIN
Shalom aleichem !

LE RUSSE
Shalom oleichem.

LE RABBIN
Oh là là là là là là…
 

RAB Feature Dialogue List 41/84


ZLABYA
Vous comprenez ?

LE RABBIN
Il connaît les prières mais il met des O à la place des A.

ZLABYA
On pourrait peut-être lui parler en hébreu ?

LE RABBIN
Ma fille, l’hébreu, ça se parle pas. Le ladino, le castillan, ça c’est des
langues ! Mais l’hébreu, c’est juste pour faire des prières.

LE RABBIN
Zlabya ! Tu as pas des occupations ?

LE RABBIN
Mais va dans la maison, va, tu l’étouffes, ce garçon.

LE CHAT
Exactement

LE RABBIN (la poussant)


On t’a hypnotisé, ou quoi ? Rentre, je te dis !

LE RABBIN
Mais qu’est-ce qu’il veut celui-là ?

ZLABYA
Mais il veut mon aide.

ZLABYA
Est-ce que je dois refuser mon aide à un fugitif ?

LE RABBIN (rigolant, condescendant)


Quel fugitif ? Tu crois que si ce type, il est assez bête pour se
retrouver enfermer dans une caisse, c’est parce qu’il a fui son pays ?

ZLABYA
Et tu crois quoi, toi ? Qu’il jouait à cache-cache?

LE RABBIN
Eh. Qu’est-ce que tu fais ? Oh toi, T’y, t’es abruti, hein ? Tu t’es mis
dans une caisse et au lieu de bourrer tes poches de sandwiches, tu as
pris des petites peintures.

ZLABYA
Papa ! Prends-le un peu au sérieux ! Regarde, c’est tellement beau
qu’on dirait que ça bouge.

RAB Feature Dialogue List 42/84


LE RABBIN
C’est bien c’ que je craignais : ce garçon est fou. Il a quitté sa Russie
natale pour aller se perdre au bout de l’Afrique.

LE RUSSE
Da, da, Vastenov. Vastenov !

ZLABYA
Vastenov. C’est un nom russe, ça ? Ça doit être un Russe qui habite à
Alger, c’est ça ?

LE RUSSE
Da. Da. Vastenov.

LE RABBIN
Un Russe ? ha, ha. À Alger ? ha, ha, ha. Autant chercher l’aiguille
dans la botte de foin !

ZLABYA
Allez, papa, va ! Avec toutes les relations qu’ tu as, tu finiras bien par
trouver.

48 EXT. RUE - JOUR

LE RABBIN (au chat)


Elle est marrante, Zlabya, qui croit que je connais tout le monde, hein?
Bon, il doit bien y avoir dans cette ville quelqu’un qui peut m’aider ?

LE CHAT (VOIX OFF)


Hen, tu n’as qu’à aller à l’église russe. (puis à voix haute) Miaou !
Miaou ! Miaou !

LE RABBIN
Arrête de miauler, toi! Tiens… et si j’allais à l’église russe ?

LE CHAT (VOIX OFF)


Quelle idée lumineuse…

49 INT. ÉGLISE – JOUR

LE RABBIN
Mon Père ?

LE CURÉ
Entrez, entrez.

LE RABBIN
Je suis le rabbin Sfar, vous savez, de la petite synagogue près du port.
Je me permets de vous déranger parce que j’ai besoin de quelqu’un
 

RAB Feature Dialogue List 43/84


qui parle russe, alors …

LE CURÉ
Ah, mais je suis catholique, moi.

LE RABBIN
Et qu’est-ce que vous faites dans une église orthodoxe ?

LE CURÉ
Ce temple était à l’abandon. Alors mon diocèse m’a nommé ici.

LE RABBIN
Ah… alors des russes, vous n’en connaissez pas ?

LE CURÉ
Si, si, j’en ai un. Mais il fait ses prières sans moi celui-là. Ah, c’est un
individu réellement extravagant : monsieur Vastenov.

LE RABBIN (se marrant)


Vastenov ? Vous plaisantez ?!

LE CURÉ
Pas du tout !

LE RABBIN
Et ce monsieur, comment le rencontrer ?

LE CURÉ
Il est là.

LE RABBIN
Là ?

LE CURÉ
Regardez. Il arrive tous les jours devant l’église en voiture de grand
luxe, accompagné d’une belle femme. Non, pour moi, c’est un dépravé
qui prie une heure par jour.

VASTENOV (hurlant soudain)


Aaaah ! Dieu !
Toi ne jamais plus me voir à l’église. Tu as laissé mourir Tzar. Je plus
venir !

LE CURÉ
C’est bien, mon fils, de houspiller notre Seigneur. C’est signe que vous
croyez en lui.

VASTENOV
Non !

RAB Feature Dialogue List 44/84


LE CURÉ
Enfin, vous m’avez l’air d’un retraité

VASTENOV (choqué)
Retraité ! J’ai activité sexuelle, ha, ha nuit et jour. Je courir, nager…

LE CURÉ
Certainement. Certainement. Mais… voici le rabbin Sfar qui souhaite
vous rencontrer.

VASTENOV
Ah! Je ne jamais refuser de boire les amis nouveaux ! ho, ho, ho.

50 EXT. TERRASSE DE LA MAISON DU CURE – JOUR

LE CURÉ (approchant l’assiette du rabbin)


Des oursins, monsieur le rabbin ?

LE RABBIN
Merci, je n’ai pas le droit...

LE CHAT
Chomp’ chomp’. Très bon.

VASTENOV
Et le meurtre ?

LE RABBIN
Pardon ?

VASTENOV
Vous jamais n’avez tué quelqu’un ?

LE CURÉ
Mon fils !

VASTENOV
Heu, vous pas non plus ?

VASTENOV
Moi, ce qui me manque le plus depuis l’exil, oh... c’est le meurtre. Je
m’ennuie très. Heureusement, il existe l’amour ah, ah, ah.

LE CURE
L’amour de Dieu ?

VASTENOV
Ha ! Ha! Ha, ha, ha

RAB Feature Dialogue List 45/84


LE RABBIN
Moi, j’aime ma femme qui est morte. J’aime ma fille, j’aime mon chat,
et j’aime la Torah.

VASTENOV
J’aime l’alcool, des femmes, ma voiture, du tabac et littérature!

LE RABBIN (doux, pédagogue)


Ca c’est pour les enfants. Vous voulez tout le déguisement du jeune
homme pour ne pas voir votre vie en entier. Le temps qui nous est
offert suit le même chemin qu’un caillou qu’on lance en l’air : il finit
forcément par retomber.

VASTENOV
Mhh. Expliquez !

LE RABBIN
Je vous dis juste que moi quand je conduis une voiture, je regarde la
route.

VASTENOV
Ha ! Ha ! Ha ! C’est triste ! Oh, Buvons ! Glou Glou

52 - INT . MAISON DU RABBIN - JOUR

RABBIN DU RABBIN (au russe)


Sortez d’ici ! Idolâtres !!!

LE RABBIN
Oh ! Oh! Qu’est-ce qu’il se passe chez moi ?

RABBIN DU RABBIN
Il se passe… que le mort-vivant, il s’est mis en tête de peindre TA fille !

LE RABBIN
Et alors ?

RABBIN DU RABBIN
Et alors, hé c’est interdit par le deuxième commandement : «je suis
l’Eternel ton Dieu et tu n’auras pas d’autre Dieu devant ma face. Tu ne
feras ni image sculptée, ni…»

LE RABBIN
Oui maître, je connais.

LE RABBIN
Je trouve très jolie cette peinture, peut-être qu’on peut les laisser
continuer.

RAB Feature Dialogue List 46/84


RABBIN DU RABBIN
Ouais... D’abord il la peint, ensuite il couche avec !

ZLABYA (en colère)


Bon, ça suffit ! Monsieur le rabbin, je vous respecte beaucoup, mais ici
c’est ma maison, alors rentrez chez vous !

RABBIN DU RABBIN
Non mais Abraham! C’est une gamine qui va me donner des ordres
dans ta maison ?! Ce tableau, j’exige que tu le brûles, et ta fille, tu dois
la corriger sévèrement !

LE JEUNE DISCIPLE
Oui, les femmes, elles doivent obéir !

ZLABYA
Foutez le camp, espèce de vieux débris! Avec votre élève qui me
regarde comme je sais pas quoi !
Et toi ! Tu ferais mieux de te trouver une fiancée, plutôt que de traîner
avec un vieillard ! Mais regardez comme il transpire, il arrive même
pas à me regarder dans les yeux ! Sortez de chez moi, va !

VASTENOV
Hé, hé, hé ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha !

RABBIN DU RABBIN
Qui c’est celui-là ?

LE RABBIN
Un russe.

RABBIN DU RABBIN
Tu avais besoin d’un de plus ?

LE RABBIN
Pourquoi tu rigoles, toi ? Ca t’amuse que ma fille elle me fasse honte ?

VASTENOV
Oui, elle est formidable. C’est première fois je vois juif en colère. Chez
nous, eux toujours tête baissée. Ta fille, elle ferait peur aux cosaques,
ha ! ha ! ha !

VASTENOV
Tu es très beau spécimen de juive.

LE RABBIN
Oui, bon, tu la regardes de loin, hein. Tu es là pour traduire ce que dit
le Russe. Alors tu t’éloignes de ma fille.

RAB Feature Dialogue List 47/84


ZLABYA (incrédule)
C’est lui Vastenov ?
Tu l’as trouvé !

LE RUSSE
Vastenov ?

LE RABBIN
Allez, on va dans un endroit où on peut parler entre hommes.

ZLABYA
Et qui va faire mon portrait ?

53 INT. HAMMAM / SALLE DE BAINS DE VAPEUR – JOUR

RABBIN DU RABBIN
Alors? Qu’est-ce qu’il nous veut, ce russe ? Qu’est-ce qu’il fait à
Alger?

VASTENOV
C’est un juif.

LE RABBIN
Ça, on avait remarqué.

VASTENOV
Pour nous, en Russie, un juif, ça n’est pas un Russe. Ça rester un juif.

LE RABBIN
Quelle différence ?

VASTENOV
Ne prenez pas mal mais ça changer tout. Un Russe, on peut
provoquer en duel ; un juif, on brûle. Un Russe, on séduit la femme, un
juif, on prend.

LE JEUNE DISCIPLE
Avec la révolution, ça a dû changer.

VASTENOV
Haha ! Heu, tu as de l’humour ! Ça me plait

LE RABBIN
Pouvez-vous lui demander ce qu’il nous veut ?

VASTENOV (en russe)


Iévréï, chto ty zdièss diélaïèch ?

RAB Feature Dialogue List 48/84


LE RUSSE
Ia doljèn païékhat' v Adiss Abibou. Ia khatchou koupit' ou vass
machinou.

VASTENOV
Machinou ? Zatchièm.

LE RUSSE
Chtoboui péréciètch Afrikou da Efiopi.

LE RABBIN
Alors ? Qu’est-ce qu’il dit ?

VASTENOV
Il doit aller à Ethiopie.

LE RUSSE
Dis-leur que je ne suis pas un fou.

VASTENOV
Donc c’est un fou qui ne connaît pas géographie.

LE RUSSE
En Ethiopie, vivent les descendants de la Reine de Saba et du roi
Salomon.

VASTENOV
Il dit certains nègres là-bas sont aussi des juifs.

LE JEUNE DISCIPLE
Ça doit être un sioniste ! Il veut créer un foyer juif en Ethiopie.

LE RUSSE
J’ai envie de peindre ce pays immense.

VASTENOV
Il dit là-bas c’est grand pays.

LE JEUNE DISCIPLE
C’est formidable ! Une terre sans peuple pour un peuple sans terre. Il
doit être commandité par l’Agence juive. Il faut l’aider. Allons en
Ethiopie ! Vous imaginez ! Des juifs africains !

LE RABBIN
C’est nous, mon fils, les juifs d’Afrique !

LE DISCIPLE
Non, mais d’Afrique noire.

LE RABBIN
Des juifs noirs ? Mon fils, c’est péché de dire ça.

RAB Feature Dialogue List 49/84


RABBIN DU RABBIN (faussement choqué)
Abraham ! Tu es raciste !

LE RABBIN
Non. Je dis juste que des juifs noirs, ça s’est jamais vu.

LE RUSSE
Moi, ça ne me choque pas.

VASTENOV
Il dit que pour lui, c’est normal.

LE RABBIN
Ah oui ? Eh bien, peut-être qu’en Russie, c’est courant, mais en
Afrique, les juifs, c’est nous.

RABBIN DU RABBIN
Bravo. C’est bien dit.

54 INT. HAMMAM / PISCINE - JOUR

VASTENOV
Il demande d’où vous saviez que Moïse être blanc.

LE JEUNE DISCIPLE
Il a raison, maître. Quelle preuve avons-nous que nos ancêtres avaient
la peau claire ?

LE RABBIN
La preuve, c’est que regarde: les Noirs, ils ont l’esclavage, les juifs, ils
ont les pogroms. C’est très lourd à porter, alors imagine un peuple qui
aurait les deux à la fois, c’est pas possible !

LE RUSSE
J’ai des preuves de ce que j’avance.

VASTENOV
Hé, hé, des photos couleur de Moïse ?

LE RUSSE
Mieux. C’est un rapport officiel du Parti communiste russe. Il cherche
un pays où exiler tous leurs juifs sans que ça déclanche un tollé en
Europe.

VASTENOV
Joli projet !

RAB Feature Dialogue List 50/84


LE RUSSE
En Ethiopie, ils ont découvert des juifs noirs, les « falashas ». Mais
c ‘est autre chose qui les as intéressé dans ce pays. Tenez, je n’ai pas
caché que des aquarelles dans mes poches. Voici un rapport top
secret que le notaire du cousin d’un ami a fait parvenir à ma mère.

VASTENOV (lisant)
Heum, «… avons mis au jour à Ethiopie territoire de la taille d’un pays
où population noire parle araméen et pratique judaïsme très strict. Ce
document authentique, c’est sûr.

LE DISCIPLE
Incroyable !

55 EXT. RUES – JOUR

LE CHAT
A partir de là les esprits se sont échauffées très vite. Tout le monde
voulait être du voyage

VASTENOV
Je peux financer l’entière expédition !

LE RABBIN
Et vous verrez des girafes aussi.

VASTENOV
Et avec moi, vous aurions excellent guide. Je pourrions écrire carte
d’Afrique des bordels. Je les connaître beaucoup.

LE RABBIN DU RABBIN
Ouh si je reste une seconde de plus ici, je vais direct en enfer ! Isaac,
Abraham, vous venez ?

LE RABBIN
Enfin, maître ! Je vais pas courir l’aventure. Juste j’écoute.

VASTENOV
Rassurez-vous, on va voyager très confortable. Même un vieillard peut
venir.

LE RABBIN
Quel vieillard ?

LE RABBIN DU RABBIN (De loin, très autoritaire)


Abraham ! Tu viens, ou je te fais couler du plomb dans les oreilles
pour pas entendre la voix de la tentation.

RAB Feature Dialogue List 51/84


LE RABBIN
Au fait, monsieur Vastenov… Pourquoi votre compatriote, enfin mon
corrolégionnaire, hé il avait votre nom sur lui ? Pourquoi vous ?

VASTENOV
Parce que moi seul possède quelque chose qui peut permettre à
peintre juif de traverser Afrique.

56 INT. GARAGE DE VASTENOV – SEMI-OBSCURITE / GRAND JOUR

VASTENOV
VOILAAA !!!!

LE RABBIN
Une autochenille Citröen de 1925! Quelle beauté ! Roohhhhh
Puis-je ?

VASTENOV
Hmm.. Hmm..

LE RABBIN
Confiez-la moi, Vastenov. Dans une semaine, elle sera comme neuve.
Et si vous voulez, je pourrai la conduire !

59 EXT. RUE (AUTOUR DE L’AUTOCHENILLE) – JOUR

LE RABBIN
Chanson en Yiddish

ZLABYA
Papa ?! Papaaaa ?!!

LE RABBIN (chante en hebreux)


Non, ma fille. Le Malka des lions va rester ici, il va te surveiller et tout
ira bien. Qu’est-ce que tu as ? T’es pas contente de rester avec le
Malka des lions ?

ZLABYA
Si, mon papa. J’aime beaucoup le Malka. Juste je pense que j’aurai pu
venir avec toi. Ce voyage est une initiation. Une ouverture sur le
monde. Une chance incroyable ! Et y’a que toi qui va en profiter. C’est
pas juste.

LE RABBIN
Hé, la vie, c’est comme ça, ma fille ! Malka passe-moi le sac de sel, tu
veux?

LE MALKA
hm !.
 

RAB Feature Dialogue List 52/84


VASTENOV (contrarié)
Qu’est-ce que vous barbouillez sur ma Citroën hein ?

LE RUSSE
Le symbole de Jérusalem. Ça va nous porter bonheur.

VASTENOV (outré)
Impossible ! Si vous faites ça, on va passer pour des juifs.

LE RUSSE (interloqué)
Ah, ah bon… euh…

VASTENOV
Effacez-moi ça!

LE RUSSE
Non, j’y tiens !

VASTENOV
Ça suffit ! Je n’embarque que sous pavillon russe ! Ah !

LE CHAT (à l’oreille du peintre)


Hé ! Psst !

LE RUSSE (satisfait, rigolant)


Ah ah ! Bonne idée, chat.

ZLABYA (à son chat)


Même toi, tu me laisses, c’est ça ?

LE CHAT (dans un long miaulement)


Miaouououo !
(Voix off) Ne sois pas triste petite maîtresse, je reviens bientôt.

RAB Feature Dialogue List 53/84


BOBINE 4

60 EXT. PISTE - JOUR

L’ÂNE
Il te manque, le rabbin Sfar ?

CHEIKH SFAR
Oh non, à l’heure qu’il est, il doit être de retour chez lui et fêté par sa
famille. On le reverra l’an prochain. Maintenant, profitons du silence.

L’ÂNE
Oui, mais on se sent seul…

CHEIKH SFAR
Pas étonnant que tu ne comprennes rien à la musique, mon âne fidèle.
Tu ne respectes jamais les moments silencieux.

CHEIKH SFAR
Qu’est-ce que c’est que cette poussière, par là-bas ?

LE RABBIN
Cousin ! T’as vu comme on est beau !

CHEIKH SFAR
Abraham! Mais qu’est-ce que c’est que ce drapeau ridicule ?

VASTENOV
C’est l’empire russe !

LE RABBIN
Et c’est Jérusalem !

LE CHAT (que personne ne comprend)


Eh, vous venez ? On va envahir l’Afrique !

CHEIKH SFAR
Qu’est-ce que c’est que cette histoire ?

LE RABBIN
Écoute, on va partir pour une aventure extravagante. Mais rassure-toi,
c’est le fou, là, qui paie.

CHEIKH SFAR
Ah.

LE RABBIN
En tout cas, on a besoin de toi. Et tu peux pas dire non.

RAB Feature Dialogue List 54/84


CHEIKH SFAR
Traverser l’Afrique pour trouver Jérusalem ? N’importe quoi ! Mais si
c’est l’occasion d’apprendre de nouvelles chansons, alors je veux bien
venir.

LE RABBIN
Regarde ! Nous conduisons une authentique autochenille Citroën ! Ce
véhicule a fait la croisière noire avec Audouin-Dubreuil.

CHEIKH SFAR
Espérons qu’il est encore disposé à reprendre la route.

LE RABBIN
Mais regarde cette merveille ! Dis ! combien, combien ça contient
d’essence ? Dis ! Vas-y, vas-y dis, dis ! Cent quatre-vingts litres, tu te
rends compte !

CHEIKH SFAR
C’est très joli. Mais je ne comprends pas pourquoi on ne prend pas le
bateau pour joindre l’Ethiopie.

LE RABBIN (comme un gamin)


Ah non ! Nous on préfère le camion.

61 EXT. DESERT – NUIT

LE CHAT (VOIX OFF)


Le peintre est ravi. Non seulement l’étoile de David brille sur le
drapeau impérial de Vastenov, mais en plus on l’a laissé acheter tout
un fourbi d’artiste. Il peint d’innombrables paysages.

LE CHAT
Par exemple, là c’est le désert. Tu n’as rien à peindre…

LE RUSSE
La couleur.

LE CHAT
Ben quoi. Un bleu pour le ciel, un autre pour les dunes, c’est pas très
intéressant.

LE RUSSE
Je peux les faire d’une autre couleur, si ça me plait. Et à la place des
lignes calmes des dunes, je peux inventer autre chose.

LE CHAT
Mais alors ça t’a servi à quoi de venir jusqu’ici si tu inventes tout ? Si
tu étais resté dans ta Russie, tu aurais inventé exactement les mêmes
choses.

RAB Feature Dialogue List 55/84


LE RUSSE
Non. Pas exactement.

LE CHAT
Quand même. J’aime mieux regarder la nature que tes barbouillages.

LE RUSSE
Moi aussi. C’est pour ça que avant de m’y mettre, je regarde bien. Mon
travail ne me prive pas des vraies choses.

LE CHAT
Bon, mais ça te fait quoi quand tu peins ?

LE RUSSE
Comme toi, quand tu croques une proie. Tu trouves qu’elle était plus
jolie quand elle courait dans le paysage mais c’est plus fort que toi : tu
ne peux pas t’empêcher d’y planter tes crocs.

LE CHAT
Ah ça, je comprends. Excuse-moi, je dois m’absenter. Je crois que j’ai
vu une souris.

62 EXT. DÉSERT / CAMPEMENT – NUIT

LE RABBIN
Tu vois, c’est cette courroie-là qui actionne le moteur.

CHEIKH SFAR
Et ça ?

LE RABBIN
Ça ? (rires) C’est le radiateur.

CHEIKH SFAR / RABBIN (ils se marrent)


Ha, Ho, Haaa

LE RUSSE
Pouvez-vous aller dire au rabbin que son chat ne va pas bien ?

63 EXT. DÉSERT / CAMPEMENT – NUIT

VASTENOV
Heuuu, le peintre dit que c’est chat qui parle.

LE RABBIN
Comment il sait ça ?

RAB Feature Dialogue List 56/84


VASTENOV
Il affirme que depuis qu’il est à Algérie, cet animal jamais arrêter
discussion.

LE RABBIN
Moi aussi il me parlait, avant. Peut-être qu’il s’est choisi un autre
maître.

CHEIKH SFAR
Tu ne pries pas pour ton chat ?

LE RABBIN
Quand ma femme est morte, j’ai prié nuit et jour et le Saint-Béni-soit-il
n’a rien fait. Je crois pas qu’il va lever le petit doigt pour mon chat.

VASTENOV
Ça suffit. C’est juste chat. Enterrez-le et il …

CHEIKH SFAR
Non.

LE RABBIN
Il est important.

CHEIKH SFAR
Ca se remplace pas comme un camion qui tombe en panne. Pour
nous, un chat, un âne, c’est important.

LE RABBIN
Parce que ça nous dure longtemps.

LE RABBIN (accablé)
Q’est-ce qu’on peut faire contre les piqûres de scorpion ?

CHEIKH SFAR
Mhh...Je connais un chef de tribu qui traîne au bord du Tanezrouft. On
peut rejoindre son campement en quelques heures. Son marabout fait
des merveilles.

LE RABBIN
C’est ton ami ?

CHEIKH SFAR
Non. Mais je crois qu’il me respecte.

64 EXT. DÉSERT – NUIT

L’ANE
Han, hi han, hi han ….

RAB Feature Dialogue List 57/84


CHEIKH (fort)
Soyez très prudents quand on sera parmi eux ! Ce sont des gens très
susceptibles !

VASTENOV (fort)
Quel sujet de discussion particulier on doit éviter ? Hein ?

CHEIKH (fort)
Ne parlez pas de religion, ce sont des fanatiques !

L’ANE
… Hi han, hi han …

65 EXT. CAMPEMENT DES HOMMES DU DÉSERT – JOUR

PROFESSEUR SOLIMAN
Vous avez de la chance que mon prince respecte le Cheikh Sfar. Sans
ça, je n’aurais jamais sali mes mains pour soigner un chat.

LE RABBIN (épuisé, attendri)


Mon chat qui n’a même pas de nom…

PROFESSEUR SOLIMAN
Il vivra.

LE RABBIN
Je vous remercie du fond du cœur, marabout. Comment vous appelez-
vous ?

PROFESSEUR SOLIMAN
Professeur Soliman.

LE RABBIN
Si vous voulez, dorénavant, j’appellerai cet animal Soliman.

PROFESSEUR SOLIMAN
Ça serait une grave humiliation ! Je porte le prénom d’un prophète.
Nommer une bête par ce nom sacré constituerait une terrible
indélicatesse.

LE RABBIN
Pardon. Dans ce cas, je continuerai à ne pas lui donner de nom. Mais
je prierai souvent pour vous.

PROFESSEUR SOLIMAN
Vous êtes juif ?

RAB Feature Dialogue List 58/84


LE RABBIN
Oui.

PROFESSEUR SOLIMAN
Alors vos prières ne vont pas loin.

LE RABBIN
Merci pour le chat, alors !

LE CHAT
Mon vieux maître…

LE RABBIN
Hein ? Mais …

LE CHAT
On est encore tombé chez des dingues, hein ? Mumh !

LE RABBIN (heureux)
Tu reparles, toi ?
Oh, Oh Dieu soit loué ! Je sais pas pourquoi tu as perdu la parole ! Je
sais pas pourquoi tu reparles ! Comme je suis content!

LE CHAT
Je n’ai jamais cessé de parler, c’est toi qui n’écoutais rien.

LE RABBIN
Non, je t’assure, c’étaient des miaulements.

LE CHAT
En tout cas, j’ai plein de choses à te raconter.

LE RABBIN
Oui… mais ici nous sommes chez des gens un peu soupe au lait, il
vaudrait mieux que tu parles pas trop.

66 INT. TENTE DU PRINCE – JOUR

PROFESSEUR SOLIMAN
Maudits ! Qu’êtes-vous en train de faire !

CHEIKH SFAR
Du calme, mon frère. Cet ami fait juste le portrait de ton prince pour le
remercier de son accueil.

LE RUSSE (à Vastenov)
Mojétié skazat’ evo vouissotchèstvou pradvinout’ liévoïé pliétcho
bolché vpériod ?

RAB Feature Dialogue List 59/84


PROFESSEUR SOLIMAN
Quelle sorte de musulman es-tu pour ignorer que le Saint Coran
prohibe la représentation de la figure humaine ?

CHEIKH SFAR
Un musulman qui a mieux lu le Coran que toi, mon frère.

PROFESSEUR SOLIMAN
Tu mens !

CHEIKH SFAR
Tu me traites de menteur devant ton prince ! Voici un exemplaire du
saint Coran. Trouve un seul passage qui interdise à mon ami de faire
un portrait du prince.

LE RUSSE (en russe)


Ia prékrachchaïou ili pradaljaïou ?

VASTENOV
L’ami demande s’il doit arrêter peindre ? hein.

LE PRINCE
Non. Je crois que notre tradition se méfie surtout des statues, car elles
mènent à l’idolâtrie. La silhouette qui se tient dans un cadre ne projette
pas d’ombre, elle est moins néfaste. Il me semble que mes
descendants seront heureux de voir à quoi je ressemblais.

67 EXT. CAMPEMENT DES HOMMES DU DESERT - JOUR

VASTENOV
Ah Ah ! C’est pas la peine, tu interdis nous parler religion, ah ah !

CHEIKH SFAR
Je sais. J’ai eu tort. Mais moi aussi, je suis susceptible. Ça fait
soixante-quinze ans que j’arpente cette planète en rendant grâce à
mon prophète, cinq fois par jour. Je ne supporte pas qu’un gamin en
colère vienne me donner des leçons de religion. Croyez-moi, notre
Dieu n’est pas haineux. Il aime la science et les arts. Il n’est jamais
aussi heureux que lorsque ses enfants sont paisibles. Quel dommage
qu’il laisse tant d’ignorants parler en son nom.

68 EXT. CAMPEMENT DES HOMMES DU DÉSERT – NUIT

VASTENOV
Réactions en russe

RAB Feature Dialogue List 60/84


LE RUSSE
Cher bienfaiteur, tu devrais venir, il y a un banquet. Je vais offrir son
portrait au prince. Et j’aurais certainement besoin d’un traducteur.

VASTENOV
Ha ! Ha ! Je charge mon revolver, alors ! C’est la langue de demain !
Tout le monde comprend ! Bang ! Bang ! Ha ! Ha !

LE RUSSE
Ha ! ha ! Tu essaies de faire le vieux soldat impitoyable, mais en
réalité tu es respectueux.

VASTENOV
Oh, attention à ce que tu dis, peintre ! Moi je respecte personne ! Moi
je vous emmerde tous.

VASTENOV
Les Juifs, heu les Arabes, les Rouges, l’amitié entre les peuples,
Argh ! c’est caca ! Haha ! Vive l’amitié entre les hommes ! Ho, ho, ha.

LE RUSSE
Voilà. Maintenant il faut aller manger.

VASTENOV
Ahhhh ! Réactions Vatsenov

69 INT. TENTE DU PRINCE - NUIT

LE PRINCE
Ah ! Voici mon portrait... Ahhhh !

LE RABBIN
Mohammed, mon ami, encore merci. Sans toi, mon chat serait mort. Et
tu sais quoi ? Il reparle.

LE CHAT
Oui, merci monsieur.

CHEIKH SFAR
Chut ! Je n’ai pas que des amis à cette table. S’ils entendent un chat
qui parle, on passera pour des sorciers et ils nous décapiteront aussi
sec.

LE CHAT
Glurps, Miaou !

CHEIKH SFAR
C’est mieux.

RAB Feature Dialogue List 61/84


LE PRINCE (d’un air grave)
Hmmmm…

LE PRINCE
Je suis content.

LE PRINCE (plus fort à l’attention de tous)


Allez ! À table !

70 EXT. MAISON DU RABBIN / TERRASSE – LA MEME NUIT

KNIDELETTE
Alors, Zlabya, tu penses encore à ton joli peintre ?

AUTRE COPINE
Hi ! Hi !

ZLABYA (tournant enfin la tête vers elles)


Pfff… vous êtes bêtes.
J’suis inquiète pour mon petit papa.
c’est dangereux, là où il est. Il commence à devenir fragile.

MALKA
Zlabya, comment tu parles de ton père ?
Ton père, il est fort, il est courageux, et il connaît l’Afrique comme sa
poche.

LA COPINE 3
Où il a appris ?

MALKA
Au Talmud Tora ! Quand nous étions enfants, avec son rabbin.

ZLABYA
C’est sensé me rassurer ?

MALKA
Dis donc ! Tu l’as lue, la Bible ? Ca se passe où, les aventures de
Moïse ? Chez les esquimaux ?

MALKA
La bible, ça se passe en Afrique. Quelqu’un qui connaît bien la Torah,
il a rien à craindre.

KNIDELETTE
Mais c’est pas au Proche-Orient, plutôt ?

MALKA
Tu sais mieux que moi ? Vas-y. Prends la parole !

RAB Feature Dialogue List 62/84


KNIDELETTE
Nan, pardon monsieur le Malka.

MALKA
Ça, c’est l’Afrique.

MALKA
Ça, c’est la Terre d’Israël.

MALKA
Ton père, il fait ce chemin-là. Tu vois, il est tout près de Jérusalem.

ZLABYA
Oui, mais maintenant, où il est ?

MALKA
Ton père, il est là.

ZLABYA (soudain crédule)


Et il va bien ?

MALKA (très docte, très sûr)


Écoute, il est dans une tribu de gens qui aiment beaucoup les juifs.

71 INT. TENTE – NUIT

LE CHAT
Chomp’ chomp’ chomp’ chomp’

VASTENOV
Et vos femmes où elles sont ? Ou vous mettez filles du désert aux
seins lourds hein ?

LE PRINCE
Il est parfois bon que certains bijoux restent dans leur écrin

VASTENOV
Vos femmes devoir finir nos restes quand nous partir de table ?

CHEIKH SFAR
Taisez vous à présent Vastenov.

LE RABBIN
Il faut l’excuser c’est un exalté il faut pas le prendre au sérieux.

VASTENOV
HA Ha HA C’est moi l’exalté ?

SOLIMAN
Mon Prince, c’est intolérable, on nous insulte à notre table.
 

RAB Feature Dialogue List 63/84


LE PRINCE
L’état déplorable où est ce vieillard prouve bien le mal que fait l’alcool

VASTENOV
HA ….

SOLIMAN
Son ébriété ne devrait pas interdire qu’on lui coupe la tête.

LE PRINCE
Mmh ! Oui, ça n’est pas interdit.

VASTENOV
Vous voulez qu’on jouer à ça ?

SOLIMAN
Je n’ai pas peur de toi.

VASTENOV
J’aime Mourir.

SOLIMAN
J’aime la mort plus que toi.

VASTENOV
Ha non nan nan…

SOLIMAN
Ranghh !

LE RABBIN
Attendez ! Vous pourrez vous tuer après le repas et, d’ici la on ferait
bien de parler calmement pour voir si c’est nécessaire.

LE PRINCE
Mmmh ! Tu as raison juif. Parlons de nos religions respectives.

LE RABBIN
Ooh mais.. pas à table.

LE PRINCE
Parle nous de l’Islam et du Judaïsme.

LE RABBIN
Euh.. Que dire… l’Islam c’est très bien… et puis le … le Judaïsme
aussi. Se sont des religions qui sont très bien et finalement elles se
ressemblent beaucoup. Par exemple, les... les pâtisseries juives et
Arabe c’est les même.

LE PRINCE
Tu ne trouves pas que l’Islam c’est mieux ?
 

RAB Feature Dialogue List 64/84


LE RABBIN
Oui Oui Oui … Certainement.

LE PRINCE
Dans ce cas pourquoi ne te convertis-tu pas à notre foi ?

CHEIKH SAFR
Le Coran nous demande respect et fraternité pour les enfants
d’Abraham.

SOLIMAN
Toi tu aimes plus les Juifs que tes propres frères.

VASTENOV
Hahaha…. Réaction russe… ha ha ha.

SOLIMAN
De deux choses l’une, soit ton juif accepte de reconnaître la loi de
Mahomet, soit le seul dialogue avec lui passera par le fil de mon
sabre.

LE RABBIN
Non é … écoutez … heu, c … C’est pas raisonnable… voilà ce qu’on
va faire. Je vais garder ma religion parce que je connais déjà toutes
les prières en Hébreu et que si je devais réapprendre autrement ce
serait trop de travail, mais ça veut pas dire que ma religion est mieux
que la vôtre.

VASTENOV
Bonne réponse juif… ha ha ha ! et maintenant bien écouter… Lequel
de ces 3 Prophètes avoir la barbe la plus Longue hein ? : Moïse ?
Jésus ? ou Mahomet ?

SOLIMAN
Ca suffit !!!!!! Je vais te faire taire !!!!

VASTENOV
Essaie !!!! Haaa ! Uarg !

SOLIMAN
HARRR ! Incline toi devant un soldat de Dieu !

VASTENOV
Haarg, haarg, Ouhhh

SOLIMAN
Chaque infidèle que j’égorge me rapproche de Dieu.

VASTENOV
J’ai tué plus d’hommes que toi…. Dieu m’adore.

RAB Feature Dialogue List 65/84


SOLIMAN
C’est Dieu qui guide ma main. Si je meurs au combat j’irais au paradis.

VASTENOV
Dieu t’a menti, nous allons nul part…

SOLIMAN
ARRRGGG !

LE PRINCE
C’était un duel équitable, sur le terrain de l’honneur cette affaire est
close. Mais ! tu as emputé mon armée d’un soldat important. Tu me
dois une vie. Laisse ton peintre ici et je m’engage à vous faire quitter
mon camp sains et saufs.

VASTENOV
Ces hommes ne m’appartiennent pas à moi !

LE PRINCE
Dans ce cas, tu n’as d’autre cadeau à m’offrir que ta misérable vie !

VASTENOV
Ma vie appartient au Tsar ! ARGGGGG !

CHEIKH SFAR
Peut-être que 2 morts ça suffit pour ce soir ? Vous feriez preuve de
sagesse en nous laissant reprendre notre route sans encombre.

LE PRINCE
Certes mais auparavant il faut manger le dessert. Ensuite nous
boirons le thé. Au petit matin vous pourrez me quitter en toute
tranquillité.

73 INT/ EXT. CAMP DES FANATIQUES / AUTOCHENILLE – PETIT


MATIN

74 EXT. DÉSERT – JOUR


LE CHAT (VOIX OFF)
Le Cheikh Sfar a obtenu qu’on emporte le corps de Vastenov avec
nous. On lui a fait une tombe près de l’ancêtre de mon rabbin et du
musicien. Mum, si comme moi, il avait appris à se taire, il serait encore
là.

LE RABBIN
Je suis fier de mon chat. Avant, il parlait à tort et à travers. Pendant
toute la dispute avec les fous, là, j’avais peur qu’il s’en mêle. Mais il a
rien dit. (au chat) C’est bien, mon chat, c’est bien.

RAB Feature Dialogue List 66/84


LE CHAT
J’ n’ai rien dit, tu sais mais j’ n’ai pas rien fait. Avant de quitter le camp,
je suis rentré dans la tente du prince et j’ai lacéré à coup de griffe son
portrait.

LE RABBIN (ravi)
Oh ! Oh ! C’est un bon chat que j’ai.

LE CHAT
Non, maître. Je suis aimant et je ne suis pas si gentil.

LE RABBIN
C’est bien, c’est bien.

75 EXT. SAVANE AFRICAINE – JOUR

L’ÂNE
Hi han ... Han Han Han ...

LE CHAT
A ce moment du voyage, mon Rabbin va découvrir… les Noirs, et moi
j’ vais découvrir qu’il est pas pus malin qu’ les autres.

LE RABBIN
Quand nous serons dans l’Oubangui, il faudra faire attention aux Ban-
Da parce qu’ils sont anthropophages. Quand ils voient un Blanc, ils
l’appellent «niam niam».

LE CHEIKH SFAR
Hi, hi, qu’est-ce qu’il faut pas entendre… Écoute, moi je connais
l’Afrique autrement que par les livres. Arrête avec ce manuel.

LE RABBIN
Quoi ? C’est scientifique. Ce livre, c’est une édition populaire des
notes de la croisière Citroën.

L’ÂNE
Hi han ... Hi Han hi han …

76 EXT. SAVANE / CAMPEMENT – SOIR

LE CHEIKH SFAR
Tu as le nez là-dedans, tu ne regardes rien. Ce voyage, tu ne le feras
pas deux fois dans ta vie… Regarde.

LE RABBIN
Je regarde, mais grâce au livre, je me cultive.

RAB Feature Dialogue List 67/84


LE CHEIKH
Écoute ! Tes Citroën auraient écrit le même compte-rendu sur les juifs,
tu dirais qu’ils n’ont rien compris. Quand on voit des choses nouvelles,
il vaut mieux regarder et ne pas parler tout de suite.

LE RABBIN
Oh, toi, tu te crois plus malin qu’André Citroën.

78 INT. TENTE – NUIT

LE RABBIN (au chat)


Il se rend pas compte, Mohammed ! C’est beaucoup de choses
nouvelles pour moi ; je suis vieux. Sans le guide Citroën, j’ai
l’impression de me jeter dans l’océan et de pas avoir de bouée.

LE CHAT
Mais non, il a raison le cheikh. Tu pourrais juste regarder et te taire.

LE RABBIN
Ne pas commenter ? Ne pas avoir d’opinion sur ce que je vois ?
Jamais j’ai fait ça.

LE CHAT
C’est pas très français.

LE RABBIN
C’est pas très juif. Hi, hi, hi.

LE CHAT
Tu peux m’ gratter là. Ça me gratte.

79 EXT. CAMP DE TOUAREGS – JOUR

LE CHAT (VOIX OFF)


Pendant que le cheikh échange des chansons avec les gens qu’il
croise, mon maître essaie de se raccrocher à des petites choses qu’il
connaît, il se met à faire des observations.

LE RABBIN
Hé ! Moi aussi, je joue de la darbouka.

LE RABBIN (il commente la technique des uns)


Ah oui, vous parfois vous tapez avec le dos de la main, moi je tape
avec le plat.

LE CHAT (VOIX OFF)


C’est mieux de retenir des petites choses. Ça permet de mesurer
l’étendue de ce qu’on ne sait pas.

RAB Feature Dialogue List 68/84


80 EXT. CAMP DE TOUAREGS - NUIT

LE RABBIN
Hé ! Mohamed ! Écoute ! Je joue comme un touareg !

LE CHEIKH
Dors !

81 INT. TENTE DU RABBIN - NUIT

LE RABBIN
Oh, je suis fatigué. Je lirai le guide Citroën un autre jour.

88 EXT. SAVANE AFRICAINE – JOUR

LE RABBIN (quand il voit les girafes)


Oh !
LE RABBIN ET LE CHEIK
Hé, hé , hé, hé !
89 EXT. SAVANE AFRICAINE CAMPEMENT – JOUR

LE CHAT
Au Congo Belge, nous croisons un jeune reporter, très sûr de lui.

TINTIN
J’ignorai qu’il y eu des Israélites aussi loin en territoire nègre.

LE CHAT
Et son chien est stupide.

MILOU
Eh chef, toi y’en a pas griffer moi hein ?

LE CHAT
Il nous prend pour des demeurés.

TINTIN
Vous voyez, he, ceci est un journal dans lequel j’écris. Ba, j’ n’écris
pas moi même naturellement. Nous utilisons une invention qui
s’appelle l’imprimerie. Savez déchiffrer les lettres occidentales vous
autres ?

LE CHAT
Il parle tout le temps, il écoute rien.

TINTIN
Vous voyez là, quand vous me r’ gardez là. Ben j’ suis occupé à m’

RAB Feature Dialogue List 69/84


laver. Je m’ lave une fois par jour, ça m’ préserve des maladies, des
poux euh … etc.. Se laver c’est pas un jeu hein, c’est excellent pour la
santé hein.
Au revoir mes amis et n’oubliez pas de me retrouver toutes les
semaines dans l’ journal. Tchao !

90 INT. VILLE DE GARNISON - NUIT

LE CHAT (VOIX OFF)


Dans les villes de blancs, nous comprenons vite que tout sera
compliqué. Ce sont des repères d’aventuriers. Tout se paie au prix
fort, le gîte et le couvert.

LE CHEIKH
Tu ne viens pas dormir, Abraham ?

LE RABBIN
Non, cousin, je surveille le camion.

LE RABBIN (enthousiaste)
Ça fait peur tout ça !

CHEIKH SFAR
Ah mais on s’amuse bien quand même. Mumh, mumh.

LE RABBIN
Oui.

91 EXT. UNE RUE DE LA VILLE PRES DU PIANO-BAR - NUIT

LE CHAT (VOIX OFF)


Le peintre et moi-même préférons nous frotter aux dangers de la nuit.
Dans chaque ville, on regarde tout. On ne loupe aucun détail. Mumh.

92 INT. PIANO-BAR - NUIT

LE CHAT (VOIX OFF)


À force de bien regarder, mon peintre finit par tomber amoureux. Lui,
han, c’est vraiment le russe, il fait pas les choses à moitié.

L'AFRICAINE
Chat, dis-lui d'arrêter de me regarder comme ça, je peux pas travailler

LE CHAT
Il te répond qu'il peut pas s'arrêter, qu'il a envie de te dessiner et que
c'est son métier et que c'est très important"

RAB Feature Dialogue List 70/84


L'AFRICAINE
Chat, demande lui s’il fait le même coup à toutes les filles

LE RUSSE
A quelle heure elle finit ? (en russe)

LE CHAT
Il te demande à quelle heure tu finis ?

LE RUSSE
Ah chat traduis moi ça ! chui chui chui

LE CHAT
Chui chui chui

L’AFRICAINE
Toi le chat là, faut bien écouter, hein tu lui dis que moi je suis pas
comme ça…

LE CHAT
Chui, chui, chui

LE RUSSE
Eh chat, traduis ça mais avec la même émotion hein!

LE CHAT
Chui chui chui

LE PEINTRE FRANÇAIS
Moi aussi, je suis peintre.

LE PEINTRE FRANÇAIS (au russe, après avoir


jeté un coup d’œil sur son carnet)
Vous devriez la faire poser nue. Ces créatures sont de vraies déesses.

LE PEINTRE FRANÇAIS
En attendant, je vais vous confier une méthode fiable pour dessiner les
Noirs. (le peintre retient au passage l’Africaine). Vous voyez, ce qui fait
la spécificité du Nègre, c’est la courbure de l’angle facial.

LE PEINTRE FRANÇAIS
Vous comprenez ?

LE RUSSE (phrase en russe)


Monsieur, je ne comprends rien à ce que vous me dites.

LE PEINTRE FRANÇAIS
Ah, vous êtes étranger, mhr ! C’est pas grave.

RAB Feature Dialogue List 71/84


LE PEINTRE FRANÇAIS
Tenez. C’est la base du travail.

LE PEINTRE FRANÇAIS
Vous comprenez, ça ne sert à rien de dessiner d’après nature si vous
n’avez pas des rudiments de théorie anatomique.

LE RUSSE (phrase en russe)


Na !

LE PEINTRE FRANÇAIS
Oh ! Sauvage !

L’AFRICAINE
Hé, chat ! Dis-lui qu’il ne faut pas se mettre dans un tel état pour si
peu. (au russe) J’en ai entendu des pires que ça, hein. Des conneries,
tu sais.

LE RUSSE (phrase en russe)


Ty znaïèch, v moïèï stranié ani tak jé rissouïout Iévréièf

LE CHAT
Il dit que dans son pays, ils font le même genre de dessins sur les
juifs.

L’AFRICAINE
Alors on s’est bien trouvé, hein.

LE RUSSE
Chat dis lui que je l’amène dans le pays d’où viennent tous les noirs et
tous les juifs dis lui que là bas le racisme ça n’existe pas.

LE CHAT
Tu veux vraiment que je traduise ça….

RAB Feature Dialogue List 72/84


BOBINE 5

93 INT. COULOIR DE L’HOTEL – JOUR

LE RABBIN
Hé ! L’aventurier ! Debout ! Y faut y aller !

L’AFRICAINE
Chut ! Il dit qu’il doit encore dormir un peu. Il est amoureux de moi. Il
dit que je viens avec vous dans sa Jérusalem.
Moi aussi, je crois que je l’aime.

94 INT. ESCALIERS ET SALLE COMMUNE DE L’HOTEL - JOUR

CHEIKH SFAR
Il vient pas, l’aventurier?

LE RABBIN
Il est amoureux. Il veut qu’on emmène une serveuse avec nous.

CHEIKH SFAR
Ah si elle accepte, Dieu est grand, et c’est une bonne nouvelle.

LE RABBIN
Pourquoi?

CHEIKH SFAR
Parce que s’il avait fallu continuer à boire ton café jusqu’en Ethiopie, je
n’aurais pas tenu le coup.

LE RABBIN
Dis donc, tu es vexant hein ! Ma fille, elle l’aime mon café.

CHEIKH SFAR
Hé c’est une bonne fille.

LE RABBIN
Et d’où tu sais que son café, il vaut mieux que le mien, à la serveuse ?

INT. CUISINE RABBIN – JOUR

LE MALKA
J’ai rêvé de ton père. Tu sais, mes rêves ils sont toujours vrais

ZLABYA
Comment il va Malka ?

RAB Feature Dialogue List 73/84


LE MALKA
Grâce à Dieu, il va bien. Mais il a couru de grave danger. J’ai vu ton
père au milieu d’un champ de bataille. Des tribus de noirs
s’affrontaient. Mais soudain, le Rabbin Sfar a brandi les tables de la loi
et tous les combattants ont déposé les armes.

ZLABYA
C’est vrai ?

LE MALKA
Il a dit aux tribus :« Arrêtez de vous disputer, il faut se serrer la main ».
Et ils sont tous amis maintenant, grâce à Dieu.

ZLABYA
Tu es gentil Malka, tu veux me rassurer. Tu sais, j’ comprend pas cette
idée qu’il a eu de partir si loin. Et il a pris mon chat en plus.

LE MALKA
Ecoute ma fille, ton père, il est vieux, c’est vrai. Et ce voyage, c’est
peut-être sa dernière grande aventure. Alors, c’est bien de le laisser
aller.

95 EXT. SAVANE AFRICAINE – JOUR

LE CHAT (VOIX OFF)


Le voyage dure de longs mois. Personne ne s’en plaint. Les deux
vieux s’amusent de tout, même de nos ennuis mécaniques ! Dès qu’ils
voient des animaux, le Cheikh et le rabbin prennent des grands airs. Et
ils remercient Dieu pour la richesse de ses créations. En réalité, ils
sont comme deux petits garçons qui découvrent le monde.

LE CHAT (VOIX OFF)


Quant aux amoureux, ils apprennent à se connaître. Il a fallu les beaux
yeux d’une africaine pour que mon russe se décide à apprendre le
français.

LE RUSSE
Hé ! Toi, amour moi!

L’AFRICAINE
Hi ! hi!

LE RUSSE
Pas rire ! Difficile pour moi parler français !

L’AFRICAINE
Non ! Je rigole parce que les autres Blancs me parlent aussi comme
ça, mais toi tu ne fais pas exprès.

RAB Feature Dialogue List 74/84


96 EXT. AUTRE CAMPEMENT – PETIT MATIN

LE RUSSE
Parce que elle noire, tu veux pas nous marier nous, c’est ça ?

LE RABBIN
Non. Les rabbins n’ont aucune loi contre les Noirs. Mais pour un
mariage juif, j’ai besoin de deux fiancés juifs.

LE RUSSE
Fais mariage pas juif alors.

LE RABBIN
J’ai pas les compétences pour ça.

L’AFRICAINE
Hé ! Moi ça ne me gêne pas de prendre le même dieu que mon mari
hein.

LE RABBIN
Ah, oui, mais… c’est compliqué. Ça se décide pas sur un coup de tête.
C’est des années d’études pour devenir juif.

LE RUSSE
Mon village plein de juifs qui ne jamais étudier.

LE RABBIN
Oui, mais si les gens qui sont nés juifs sont des ignorants, c’est la
faute de Dieu. Tandis que si moi je convertis une personne qui ne
connaît aucun des 613 commandements, c’est moi le coupable.

LE RUSSE
Alors toi coupable ! Pas grave ! Fais vite ! Je veux la marier !

LE RABBIN
Bon. Le plus grand sage juif, il s’appelait Hillel, il disait que toutes nos
lois tiennent en une seule phrase : «Tu aimeras ton prochain comme
toi-même.»

L’AFRICAINE
C’est qui, mon prochain ?

LE RUSSE
C’est moi.

L’AFRICAINE
Oh, toi, je t’aime.

LE CHAT (aux mariés)


Mazel Tov !

RAB Feature Dialogue List 75/84


LE RABBIN (au Cheikh)
Qu’est-ce qu’il pense, l’Eternel notre Dieu, quand il voit un rabbin
comme moi ?

CHEIKH SFAR
Peut-être qu’il te regarde et qu’il se dit que tu relèves le niveau.

LE RABBIN
Peut-être. Avec Dieu, on ne sait jamais quoi penser.

CHEIKH SFAR
Mais si. Il suffit de te dire que Dieu est un type bien.

LE RABBIN
Ouais.

LE CHAT
Tu as de la chance de l’avoir eu la première. Parce que ma maîtresse
l’aimait bien, ce peintre.

96 suite EXT SAVANE AFRICAINE – JOUR

LE CHAT (VOIX OFF)


Alors, si je récapitule, dans cette expédition, il y a : deux gosses, un
chat, un âne, deux amants et bientôt un bébé.
C’est l’arche de Noé

99 EXT. ASMARA “PLACE DE LA SYNAGOGUE – JOUR

LE CHAT (VOIX OFF)


À Asmara, on croise des juifs d’Erythrée. On nous parle des Falashas
qui pratiquent le judaïsme depuis la nuit des temps mais personne n’a
entendu parler de cette ville qui s’appelle Jérusalem.

99 BIS : EXT. TERRASSE DU CAFE - JOUR

LE RABBIN (au chat)


Hé ! Dis à cet imbécile que sa Jérusalem, elle existe pas.

LE RUSSE
Ty nié viérich.

LE CHAT
Il te répond que tu n’as pas la foi, mon maître.

LE RABBIN
C’est un communiste qui me dit ça !

RAB Feature Dialogue List 76/84


LE RUSSE (au rabbin)
C’est normal qu’ils ne connaissent pas. Ça se trouve dans une région
inaccessible. Dis leur que je suis sûr de moi.

LE RABBIN
hen, c’est censé nous rassurer ?

100 EXT. PAYSAGES DIVERS – JOUR

L’ÂNE
J’ai Peur. Je suis sûr qu’il y a des bêtes dans l’eau ! Han, je suis sûr
qu’il y a des bêtes dans l’eau ! Je suis sûr qu’il y a des bêtes dans
l’eau ! Han, han, han.

LE CHAT
Mais arrête donc !

LE RABBIN (ton de la prière, chanté)


Béni sois-tu Eternel notre dieu qui autorise exceptionnellement la
viande de crocodile. Et donne nous des forces, qu’on en peut plus.

CHEIKH SFAR
Amen.

LE RUSSE
Amen.

L’AFRICAINE
Amen.

101 EXT. PAYSAGES DESERTIQUES – JOUR

LE CHAT (VOIX OFF)


Le chemin devient si difficile qu’on doit abandonner le camion.
Même l’âne n’y arrive plus au bout de quelques jours.

L’ÂNE
hu ! Vous vous souviendrez bien de là où je suis. Faut pas
m’abandonner, hein !

LE CHAT
Promis.

102 EXT. HAUT- PLATEAU – NUIT

LE CHAT (VOIX OFF)


Même les deux Sfar finissent par ne plus pouvoir suivre.

RAB Feature Dialogue List 77/84


LE RABBIN
Tu devrais renoncer, mon ami.

LE RUSSE
Non, c’est mon rêve.

RABBIN
Et toi, avec ton bébé ?

L’AFRICAINE
Moi, je vais là où va mon amour.

103 EXT. PAYSAGES DÉSERTIQUES - JOUR

LE CHAT (VOIX OFF)


Attendez ! Je vous accompagne.

103 EXT. PAYSAGES DÉSERTIQUES - JOUR

LE CHAT
Il faut faire attention où on met les pattes hein !

LE RUSSE
Tous les juifs et tous les noirs du monde sont originaires de cette ville.
Peut-être même que Adam et Eve viennent de là. Peut-être même que
Adam et Eve sont encore vivant ! Parce qu’ils ont une alimentation très
équilibrée.

104 EXT. CITADELLE

LE CHAT
Ha heuha heuha, heuha !

LE RUSSE
Regarde, on y est !

LE CHAT
Ouahhhhh ! Le panorama ! Ouoh la la dis donc. Ohhh !

LE RUSSE
C’est la cité de nos origines.

LE CHAT
Ouah la la c’est magnifique !

LE RUSSE
Les gens vivent en paix ici, depuis 2 mille ans. Loin du racisme, loin de
la haine …

RAB Feature Dialogue List 78/84


LE CHAT
Ouahhhhh ! Ouhhhhhh ! La la, c’est superbe ! Oh la la !

LE RUSSE
… on va enfin être chez nous, on va être aimé !

LE CHAT
BAHHH !

LE ROI DE LA TRIBU
MA KA FATCHE CHAPO GROUPO REGOLARO 

LE CHAT
C’est p’t’être pas l’heure des visites.

LE RUSSE
Ça doit être, malentendu. Ils ne savent pas qui on est.
Eh, on est de votre tribu aussi. Faut pas nous tuer, hein ?

LE CHAT
AHHH !

LE ROI DE LA TRIBU
(…..)

LE CHAT
Oh la la, ils sont grands !

LE ROI DE LA TRIBU
(…..)

LE RUSSE
Bonjour !

L’AFRICAINE
Je trouve qu’ils ne sont pas très amicaux hein.

LE RUSSE
Il ne nous connaître pas encore. C’est barrière de la langue. Hein ???

LE CHAT
Heu, moi je comprends parfaitement, ils te disent de … de te tirer ….

LE RUSSE
Ah ah, c’est malentendu. Explique, on est juif comme eux. Nous tous
pareil.

LE CHAT
Heu, a … alors voilà, on a tous la même religion et …

RAB Feature Dialogue List 79/84


L’HOMME TRIBU
Oh oh oh oh oh !

LE RUSSE
Tu vois, nous adopté.

L’HOMME TRIBU
(…..)

LE RUSSE
Heu … ils ont dit quoi ?

LE CHAT
Ben heu … Il vaut mieux que j’ traduise pas parce que ça va te vexer.
Ils sont mort de rire parce qu’ils disent qu’un juif rose comme toi, ça
c’est jamais vu.

LE RUSSE
Ah, ah ah, oui. Heu, je vais vous dessiner. Je vais offrir portrait de
vous à chacun.

104 suite EXT. CITADELLE / Rue

LE CHAT
Ouah, c’est vraiment très joli hein. Bonjour, monsieur, très joli !
Mmmm, oh la la !

104 suite EXT. CITADELLE / Bains

LE CHAT
Hé la, oh, la salle de bain est TRES spacieuse. Bonjour, alors on
s’baigne ? Ha ha
Bonjour, oh la, magnifique. C’est superbe, magnifique. Mmmm ha.
Qu’est c’qu’y a ? Hein ? Qu’est ce que …. AHHHH! Ah, NON, NON,
NON ! Non … raghhhh….. Non …. Bloublou. ahhh, nan mais s’il vous
plait … AHHHH Ahhh ah… Ça c’est le genre de truc que je déteste,
Ahhh ohhh. Brououou ! Mmmmm ahhh… énervantes

JEUNE GARCON (OFF CHANTE)


La la la, la la la, la la la la …

LE CHAT
C’est quoi ça ?

RAB Feature Dialogue List 80/84


NEW SEQUENCE INT SYNAGOGUE – JOUR / NUIT

JEUNE GARCON (OFF CHANTE)


… La la la, la la la, la la la la

LE CHAT
Mais c’est …. Mais c’est … Mais …. Mais c’est … Mais mais c’est,
UNE BAR MITZVA ! Moi aussi j’veux faire ma bar mitzva.

JEUNE GARCON (CHANTE)


La la la, la la la, la la la la

LE CHAT
WOUAHHHH, Hé, les amis, est ce que quand l’ môme aura finit,
j’pourrais faire ma bar mitzva moi aussi ?

RABBIN
Shaïtan !

LE CHAT
AHHHHH, ahhhh. Ahhaaaaaaaaaa

LE RABBIN
(…..)

104 suite EXT. CITADELLE

LE RUSSE
Voilà !
LE CHAT
Hahhhh, mais heu Au Secours ! Nannnnn !

LE RUSSE
C’est un petit peu stylisé mais c’est fait avec, Amour.

L’HOMME TRIBU
(…..)

LE RUSSE
Mais non !

LE CHAT
Hahhhh, mais que….. ahhhhhhhh … on y va s’il te plait.

LE RUSSE
Ah, chat, tu vas aider moi. Traduit !

LE CHAT
Non mais c’est pas le moment.

RAB Feature Dialogue List 81/84


L’HOMME TRIBU
(…..)

LE RUSSE
Je crois qu’ il y a eu incompréhension.

LE CHAT
Nan mais, il te traite d’idolâtre et ils disent que t’as volé leur visage.

LE RUSSE
Et eux c’est qui ?

LE CHAT
Ben, eux c’est mes nouveaux copains. Nan mais ils veulent pas du tout que
je fasse ma bar mitzva.

LE RUSSE
Non, pas fuir chat.
Chat, règle tous les problèmes par dialogue.

LE CHAT
Oh mmh heu, vous avez raison. Restez entre vous, ne changez
surtout rien à votre mode de vie. Vous êtes parfaitement identique au
reste de l’humanité. Mais moi j’aime mieux les chats.

105 EXT. PAYSAGES DÉSERTIQUES – JOUR / NUIT

LE CHAT (VOIX OFF)


On repart. On retrouve les vieux Sfar. On retrouve l’âne.
On retrouve le camion.

CHEIKH SFAR
Et tu vois Elle n’existait pas ta ville ?

LE RABBIN
On te l’avait bien dit qu’elle n’existait pas.

106 INT. TENTE DU RUSSE - NUIT

L’AFRICAINE
Hé, mon mari. Je la trouve drôle, ton histoire. Ha ! Ha !

LE CHAT (affectueusement)
Moi, depuis le début, je trouve que tu es un con, avec ta ville.

L’AFRICAINE
Tu veux qu’on dise quoi aux autres ? On doit leur dire que ça existe,
ou pas, ta ville ?
 

RAB Feature Dialogue List 82/84


LE RUSSE
Oh, je crois qu’il faut mentir à eux. Raconter les choses comme elles
sont, c’est pas mon travail.

LE CHAT
Bon ben j’ m’en vais si j’ dérange.

107 EXT. / INT. TENTE DES DEUX SFAR – NUIT

LE CHAT
Hé ! Ça swingue !
C’est pas du Maalouf, ça, vénérable.

CHEIKH SFAR
Django Reinhardt est passé à Constantine l’an dernier, je lui ai piqué
quelques trucs. Tu veux chanter avec moi ?

LE CHAT
Non, vénérable, c’est déjà très compliqué de parler, j’apprendrai le
chant une autre fois.

LE CHAT
Tu écris à Zlabya, mon maître ?

LE RABBIN
Eh ben oui...

LE CHAT
Est-ce que tu lui parles de moi ?

LE RABBIN
Tu es bien curieux…

LE CHAT
Tu lui dis que je reparle ?

LE RABBIN
J’écris que tu as beaucoup voyagé, beaucoup appris, et que tu es
devenu un bon chat.

LE CHAT
S’il te plait, maître… dis-lui qu’on revient bientôt. Dis-lui que je l’aime,
de tout mon cœur… Que j’ai un rêve c’est de la retrouver et pouvoir
me poser sur sa poitrine ....

LE RABBIN
Nan mais dis donc ! Mais tu crois c’est toi qui va me dire comment
écrire à ma fille ? Allez, ouste !

RAB Feature Dialogue List 83/84


108 EXT. DÉSERT – NUIT

LE CHAT
Ô, Eternel Dieu d’Abraham. Fais que je retrouve vite ma maîtresse.
Demande-lui de bien s’occuper de moi et de m’aimer toujours. S’il te
plaît, Dieu du ciel et de la terre, transporte-moi au cœur de ses bras.
Garde la heureuse avec moi jusqu’à la fin des temps. Qu’elle ne se
marie pas, qu’elle n’ait jamais d’enfants. Amen.

FIN

RAB Feature Dialogue List 84/84

Vous aimerez peut-être aussi