Vous êtes sur la page 1sur 2

a-L’humidité :

Définition : C’est la qualité de vapeur d’eau qui se trouve dans une particule
d’air, il est présenté en permanence dans l’atmosphère, où les rayons solaires
réchauffent la surface de la terre et provoque l’évaporation de l’eau des océans.
Dans un moment donné une particule d’air soit saturée en vapeur d’eau,
contenu dans un certain volume d’air, ne peut dépassé un maximum appelé
limite de saturation, au-delà de cette quantité l’excès de vapeur d’eau se
condense sous forme de gouttelettes sur les parois les plus froides du local, cette
humidité relative.
Les sources : Il existe de nombreuses sources de production de l’humidité :

Les sources internes :


Données d’occupant :
On croit généralement que les occupants et leurs activités sont la cause
principale d’une humidité excessive et donc de multiples problèmes de
condensation.
La quantité de vapeur d’eau produite par les fonctions métabolique des
occupants comme la respiration, et la transpiration correspond en moyenne à
environ 0.2 litres d’eau par heure, soit 5 litres par jour, selon le degré d’activité
(toilette, cuisine, lavage…)
Les appareils :
L’étude mentionnée précédemment à signaler que les appareils à gaz non
ventilés fournissent de l’humidité, on a découvert par exemple qu’un
réfrigérateur à gaz contribue 1.3 litres d’eau par jour, le chauffage lorsqu’il n’est
pas bien installé.
Les sources externes :

-Une mauvaise étanchéité de la toiture,


des murs ou des fenêtre (1), (2), (5), (6)
-Une fuite de la gouttière (7).
-Une fuite dans les canalisations (4).
-Un problème de condensation des
remontés d’humidité du sol dans les
fondations par capillarité (3).

L’influence de l’humidité dans les bâtiments :


*En hiver, l’air chaud à l’intérieur des logements contient plus de vapeur
d’eau que l’air froid extérieur.Une diffusion de la vapeur d’eau peut établir à
travers la paroi de l’intérieur vers l’extérieur d’autant plus facilement que cette
paroi est perméable. Comme la température de la paroi diminue dans la même
sens (da sa face interne vers sa face externe) , « le point de rosée » est
généralement atteint au sein même de la paroi. De l’eau remplace donc de l’air
dans les pores des matériaux.
Les inconvénients :
L’humidité dans le bâtiment peut présenter des inconvénients majeurs :
* Condensation sur les parois froides : en dehors du voisinage des corps de
chauffe (radiateurs …), l’air en contact de ces parois est plus froid que dans le
reste du local. Cette différence de température est particulièrement importante
dans le cas des vitrages et des murs extérieurs peu isolés.
* Altération des matériaux : L’humidité est la source principale de nombreuses
dégradations dans les bâtiments, salissures ou détériorations des revêtements,
effritement des enduits, déformation des bois, elle peut provoquer des
fissurations en cas de gel.
* Baisse du pouvoir isolant des parois : la conductivité thermique de l’eau
( =0.6W/m2°C ) étant 25 fois supérieure à celle de l’air sec immobile
( =0.024W/m2°C), la résistance thermique d’une paroi humide est inférieure à
celle de la même paroi sèche.
Les solutions proposés :
L’humidité peut entraîner des dégâts irréversibles si elle n’est pas traitée
à temps, d’où la nécessité de la prévenir par une ventilation régulière et une
bonne isolation, et d’agir dès les premiers signes : fissures, boursouflures,
moisissures.
* On oppose dans les murs des barrières au passage de la vapeur d’eau
(appelées « pare vapeur »), de façon à la maintenir dans la zone la plus
chaude des murs afin de limiter les risques de condensation.
Les techniques de pare-vapeur
Les pare – vapeures sont en générale des feuilles minces ayant une
grande resistance a la diffision de vapeur d’eau et une resistance
technique néglijable donc sans influances sue les variations de la
préssion de saturation.
Ces pare-vapeures sont placés sur la face interieur de l’isolant ( Coté
chaud) , il est réalisé par une feuille d’alimunium , une feuille de
polytheylene . il n’est jamais placé sue le coté exterieur de l’isolant.
* Une bonne isolation thermique empêche l’humidité de
s’installer.(Voir Isolation thermique)