Vous êtes sur la page 1sur 2

Fiche Automatismes :

synthèse Grafcet Niveau 2 Niveau


N°2 3éme
Règles du grafcet
1. Dans un grafcet, étape et transition doivent obligatoirement être alternées
2. Le franchissement d'une transition entraîne l'activation de toutes les étapes immédiatement
suivantes et la désactivation de toutes les étapes immédiatement précédentes.
3. Une transition est soit validée soit non validée. Elle est validée lorsque toutes les étapes
immédiatement précédentes sont actives.

Transitions particulières :
La temporisation : Une étape peuvent être conditionnées par un temps de passage (ex : la
barrière reste ouverte pendant 10 secondes). Cette condition se note : t/n°étape/temps
Ex : t/1/5 signifie que l’étape 1 devra durer 5 secondes
Réceptivités multiples : Le passage d’une étape à une autre peut être conditionnée par plusieurs
réceptivités (conditions). Ces réceptivités sont reliées par un ET ou un OU.
Comment traduire ce ET ou ce OU dans un grafcet ?

1) Variable numérique : Les données transitant dans un automatisme étant électriques, deux états sont
possibles : O (pas de courant) et 1 (du courant). On parle de données binaires.

2) Fonction logiques : On appelle fonction logique, un système acceptant plusieurs valeurs logiques en
entrée et deux états possibles en sortie (0/1). Ces fonctions sont assurées par des circuits logiques
et sont à la base de tout système de calcul (processeur d’ordinateur, calculette etc)

3) Les circuits logiques de base : ces fonctions logiques sont « traduites » en électronique dans des
circuits intégrés

a) Le circuit OU : (OR) La sortie est à 1 si l’une des entrées est à 1

b) Le circuit ET : (AND) La sortie est à 1 si et seulement si les deux entrées sont à 1

c) Le circuit Non : (Not) encore appelé inverseur, la sortie est à 1 si l’entrée est à 0 et
réciproquement
Par combinaison on peut trouver les deux autres circuits logiques de base : le NON-ET (NAND) et le
NON-OU (NOR)
d) Le circuit NAND

e) Le circuit NOR

Séquences multiples :
a) Divergence - convergence en ET : lorsque le franchissement d'une transition conduit à activer
plusieurs étapes, les séquences issues de ces étapes sont dites séquences simultanées. Les
séquences simultanées débutent toujours sur une réceptivité unique et se terminent toujours
sur une réceptivité unique.

b) Divergence – convergence
en OU : lorsque, à partir
d'une étape, on peut
effectuer un choix entre
plusieurs séquences
possibles conditionnées
par plusieurs réceptivités
exclusives, on a affaire à
une sélection de
séquences ou aiguillage.

Vous aimerez peut-être aussi