Vous êtes sur la page 1sur 12

FICHE DE PAYS : LA RÉPUBLIQUE HELLÉNIQUE

1. Environnement naturel1
- Conditions géographiques :
- région : dans l’hémisphère nord, au Sud de l’Europe
- voisins: pays : Albanie – a l’ouest, Bulgarie et Macédoine- au nord, Turquie- au nord-est
mers : la Mer Ionienne à l’ouest, la Mer Egée- à l’est, la Mer Méditerranéenne- au sud
- coordonnées géographiques : 39 00 N, 22 00 E
- superficie : 131.940 km²
- régions du pays :
a) montagnes (80% ; la plus grande sommet : M. Olympus 2.917 m ) ,
plateaux, plaines : 130.800 km² ;
b) fleuves (le plus long Aliákmon 297 km), cours d'eau : 1.210 km
- Conditions climatiques : le climat méditérranéen : été long, chaud et sec, hiver doux, ensoleillement
3.000 h par an, précipitation en hiver (novembre à février) ;
- Les ressources et leur accessibilité : bauxite, lignite, magnésium, pétrole, marbre, potentiel hydro
énergique, fruits et légumes, tourisme: représente près de 20% du PIB et le système des
infrastructures touristiques adéquat répond aux besoins de plus de 17 millions de visiteurs.
- Barrières physiques au transport : les montagnes
- Infrastructure routière : 117,000 km
ferroviaire : 2,548 km
fluviale : Voies navigables : 80 km- le système est composé par 3 canaux: Corinth (6 km)
ports: Alexandroúpolis, Elefsis, Iraklion (Crète)
-1er armateur mondial avec plus de 4000 navires et 1200 compagnies maritimes, 1300
ports dont 12 internationaux.

2. Environnement démographique
- La population :
nombre : 11.262.500 habitants en janvier 2009
variation de la population : 5.2 à 1000 habitants
tendances (trend) : en baisse
densité de la population : 84.12 hab/ km²
- Espoir de vie : durée moyenne de la vie : hommes : 77.69 ans (en 2008), femmes : 82.35 ans (en
2008)
mortalité : 3.5 ‰ en 2008
fécondité : 1.41 en 2009
natalité : 10.693 ‰ en 2009
- Changement naturel de la population2 : 9884 en 2009
- Structure de la population par gendre : 101.9 femmes/ 100 hommes en 2009
âge : 0-14 ans : 14.3% en 2009
15-24 ans: 10.8% en 2009
25-49 ans: 37.5% en 2009

1
Annexe 1 – La carte du pays
2
Changement naturel de la population = naissances vivantes – décès

1
50-64 ans: 18.7% en 2009
65-79 ans: 14.3% en 2009
80 ans et plus: 4.15% en 2008
environnement : urbain- 61% ; rural - 39%
- Structure de la population par religion : 98% orthodoxes, musulmans 1.3%, juifs 0.08%
ethnie : grecs 98.5 %, musulmans 1.2 %, pomaques 0.4%, tsiganes 0.2%, arméniens
0.1%, aroumains (en Épire, près de Metsovo) 150.000
- Structure de la famille : les époux et en générale un ou deux enfants
- Migration : 5.608.000 aux EU, 1.287.000 en Europe
- Capitale – Athènes : 3.192.606 habitants en 2008
- Les premières 10 villes et leur no. d’habitants : Athènes : 3.192.606 habitants, Thessalonique :
1.057.825 habitants, Le Pirée 880.529 habitants, Patras 170.452 habitants, Héraklion : 132.117
habitants, Larissa : 113.090 habitants, Volos 84.913 habitants, Kavala 59.378 habitants, Corinthe
27.417 habitants

3. Environnement politique
- Type de gouvernement : république parlementaire- le principe de la séparation des pouvoirs :
le président, l’exécutif, le législatif et le pouvoir judiciaire
Le président : règlemente les fonctions et les pouvoirs de l’état. Il est élu par le Parlement
pour un mandat de 5 années et sa fonction est incompatible avec autres fonctions ou
positions. Pour être élu le candidat doit recueillir les deux tiers des suffrages des députés,
soit 200 voix. Dans le cas contraire, le Parlement est dissout et de nouvelles élections
législatives sont convoquées. L’élection du Président à la majorité simple est alors possible.
Depuis la révision constitutionnelle de 1986, la fonction présidentielle est essentiellement
honorifique. Le Président détenait auparavant des pouvoirs exceptionnels comme celui de
révoquer le gouvernement ou de dissoudre le Parlement. Il garde toutefois un droit de veto
sur les projets de loi. Un droit qui peut être invalidé par la majorité absolue du Parlement.
L’Exécutif : le Gouvernement concentre le pouvoir exécutif et il est compose par le
Premier Ministre et les autres ministres. Le Gouvernement détermine et conduit la politique
générale de l’état en respectant la Constitution et les autres lois. Le Prime Ministre doit
surveiller l’unité du Gouvernement et il doit conduire l’activité de celui-ci, mais il est aussi
responsable de l’activité des services publiques concernant l’implémentation des politiques
gouvernementales dans les limites de la loi. Le Gouvernement doit recevoir la confiance du
Parlement et les membres du cabinet et le Prime Ministre sont en mode solidaire
responsables pour les politiques générales du Gouvernement.
Le Législatif : La Constitution proclamée en juin 1975, modifiée en 1986, définit le
système politique de la Grèce comme République Parlementaire avec un Président comme
chef de l’état. Le système est concentre autour du Parlement.
Le pouvoir judiciaire : la Justice est administrée par les tribunaux, qui sont composes
par les juges qui possèdent l’indépendance personnelle et fonctionnelle. Il y a une Cour
Suprême, des Cours d’Appel et des Tribunaux de Première Instance. Un Tribunal Spécial
Suprême s’occupe avec la résolution des conflits nés entre les cours et les autorités
administratives ou entre le Conseil d’état (la plus grande instance) et les cours
administratives ordinaires ;
- Système de partis politiques : Chef de l’État : Président - Carlos Papoulias depuis 2005; Prime
ministre : Georges Papandréou (PASOK-élu le 4 octobre 2009)
- Les partis : Le Parti Nouvelle démocratie (ND)
Le mouvement socialiste panhellénique (PASOK )
Le parti communiste (KKE)
La coalition de la gauche radicale (SYRIZA, ex Synaspismos)
Le Rassemblement orthodoxe populaire (LA.O.S.)
- Le climat politique : lourd- attaques de guérilla le 30octobre 2009

2
lourd à cause d’augmentation du chômage ;
il y a une vague de manifestation parmi les jeunes à cause du corruption ;
- La stabilité politique : instabilité politique
- L’attitude vis-à-vis les investissements étrangers / les produits étrangers :
Tendance – évolution : En dépit de lourdeurs, de contraintes administratives fortes et du manque de
transparence de certaines procédures (et notamment des contrôles fiscaux), l’intérêt des sociétés
étrangères est de plus en plus marqué pour la Grèce, du fait notamment des programmes de
partenariats privé public et des privatisations : Olympic Airlines a été vendu récemment au groupe
MIG (Marfin Investment Groupe) et l’opérateur des télécommunications (OTE) est désormais
contrôlé par Deutsche Telekom (première cession à un opérateur étranger d’une partie du capital +
son management d’une entreprise publique). Les stations conteneurs des deux principaux ports du
Pirée ont été cédées, en 2008, à des groupements chinois.
Selon la Banque de Grèce, les flux entrants ont atteint 3,47 Mds EUR en 2008 contre 1,4 Md en
2007 et 4,2 Mds en 2006 (année record). 95,7% de ces investissements proviennent de la zone
euro.
- Nationalisme : ils sont nationalistes et en conséquence ils gardent leur traditions, coutumes et ils
sont très solidaires et toutes les communautés grecques qui se trouvent a
l’étranger sont fortes et très unies.

4. Environnement juridique
- Le système juridique : En Grèce, la Constitution fermement établi l'indépendance du système
judiciaire.
Selon la section E ';
• Seuls les juges professionnels et régulier rendre la justice. Ces juges sont des professionnels,
permanents et inamovibles, jouissant de la pleine indépendance personnelle et fonctionnelle. Tous
les juges grecs sont diplômés de l'Ecole Nationale des Juges.
• Les juges ne servent qu'à la Constitution et les lois, qui sont en conformité avec elle.
• Les juges sont nommés par décret présidentiel et ils sont rejetés qu'après une décision juridique.
Leurs promotions sont décidées par le Conseil suprême de justice de la justice civile et pénale et
par le Conseil suprême de justice de la justice administrative. Les présidents et les vice-présidents
des trois juridictions suprêmes ainsi que le procureur de la Cour de cassation sont choisis par le
Cabinet. Les présidents des trois juridictions suprêmes sont nommés pour un maximum de trois
ans.
Les deux branches du système judiciaire grec
Selon la Constitution il ya trois catégories de tribunaux: les tribunaux civils, les juridictions pénales et
les tribunaux administratifs. La cour suprême de la justice civile et pénale est la Cour de cassation,
alors que la Cour suprême de la justice administrative est le Conseil d'Etat. Par conséquent, les
juges grecs appartiennent à l'une de ces deux branches. En conséquence, un juge administratif n'a
pas le droit de juger une affaire pénale ou civile, tandis qu'un juge civil est en droit de juger une
affaire civile ou pénale, mais pas une décision administrative.
- Droit des affaires :
La Constitution garantit la propriété privée : les tribunaux entendent par propriété privée
celle des biens (mobiliers et immobiliers) excluant les droits portant sur la personne.
La liberté économique (le libre échange, la liberté de concurrence, la liberté dans le
choix de sa profession) est un droit protégé par la Constitution. Tout individu a le droit de s’épanouir
librement et de participer à la vie sociale, économique et politique du pays, dans la mesure où il
n’empiète pas sur les droits d’autrui et ne viole pas la Constitution. Cependant, la Constitution
reconnaît principalement l’intervention de l’État dans l’économie de marché, en stipulant que l’activité
économique privée ne doit se faire ni aux dépens de la liberté et de la dignité humaine, ni au détriment
de l’économie de la nation.

3
- Droit de la concurrence : la concurrence est decisive pour le developpement economique et elle
constitue un objectif clair de la politique europeenne
• les règles de la concurrence loyale :
a) l’accès au marché ;
b) la transparence du marché ;
c) sanctionnant la concurrence déloyale et les pratiques élusives de
concurrence ;
d) limiter ou interdire la concurrence quand certaines entités essayent à
échapper à l’application du droit de la concurrence (but exclusivement social, prérogatives de
puissance publique…) ou en concédant provisoirement certains monopoles pour encourager la
recherche (propriété intellectuelle des brevets).
• les pratiques anticoncurrentielles prohibés :
a) Antitrust : les normes antitrust interdisent aux compagnies de conclure des accords entre
eux qui peuvent mener a la restriction de la concurrence ou a abuser d’une position dominante sur le
marche.
b) Les accords : sont interdites celles entre deux ou plusieurs compagnies qui conduisent a
la restriction de la concurrence, par exemple, les cartels crées ayant le but de contrôler les prix ou de
diviser les marches. Mais, il y a des accords permis, parce qu’ils sont des résultats bénéfiques,
comme la promouvoir du progrès technique ou par l’amélioration du system de distribution. Il y a aussi
des exceptions pour quelque catégories, comme la recherche et le développement et le transfert de
technologie. Ces accords doivent respecter des conditions pour pouvoir être considérés compatibles
avec les règles de la concurrence de l’UE.
c) L’abuse de position dominante : aux compagnies qui se trouvent dans une position
dominante sur le marche est interdit d’abuser de cette position. Dans le cas ou, une compagnie utilise
les prix de dumping pour éliminer ses rivales qui se trouvent sur le marche, constitue une sorte
d’abuse.
- Droit fiscal :
- réglementation fiscale : Le droit Hellénique prévoit :
a) une obligation fiscale illimitée (imposition des bénéfices de sources hellénique et étrangère)
pour les personnes physiques domiciliées en Grèce et pour les personnes morales qui y ont leur siège
de direction effective ;
b) une obligation fiscale limitée pour les personnes physiques, grecques ou étrangères, non
domiciliées en Grèce, mais qui y acquièrent des revenus et pour les personnes morales étrangères
pour leurs bénéfices de source grecque et/ou pour les bénéfices provenant d’un établissement stable
situé en Grèce ;
La législation fiscale grecque tient compte de l’impôt payé à l’Etat de la source par les
personnes physiques ou morales, afin que la double imposition soit évitée et prévoit l’imputation de
l’impôt payé à l’étranger sur l’impôt national
Les bénéfices imposables sont répartis en 6 catégories et pour chacune d’elles le calcul du
revenu net imposable est différent : revenus des biens immobiliers, des valeurs mobilières,
d’entreprises industrielles et commerciales, d’entreprises agricoles, des professions indépendantes et
des professions libérales. Le revenu retenu pour l’imposition est le revenu net global résultant de
l’addition des revenus nets provenant de différentes catégories avec possibilité de compensation entre
les résultats éventuellement négatifs de certaines catégories avec les résultats positifs d’autres
catégories. S’agissant de bénéfices commerciaux, industriels ou agricoles les déficits constatés
peuvent être reportés successivement sur le revenu global des 5 années fiscales suivantes.
-taux d’impôt : sur le revenu des personnes physiques est de 0 à 42, 5% en fonction
de la tranche des revenus, soit :
de 1 à 6 163€ 0%
de 6 163€ à 8 352€ 5%
de 8 352€ à 13 359€ 15%

4
de 13 359€ à 23 357€ 30%
de 23 357€ à 50 028€ 40%
au delà de 50 028€ 42, 5%

- TVA : le taux normal est de 19% ; un taux réduit, de 9 %, est appliqué aux biens de première
nécessité (alimentation, produits agricoles, produits pharmaceutiques, courant électrique,
transport, etc.) ; un taux de 4,5 % s’applique aux livres, journaux, périodiques et certaines activités
culturelles (cinéma, théâtre) ;
- les taux sont réduits à 13 %, 6 % et 3 % respectivement dans les Cyclades et le Dodécanèse.

- Droit de l’environnement : a pour objet l'étude ou l'élaboration de règles juridiques concernant


l'utilisation, la protection, la gestion ou la restauration de l'environnement sous toutes ses formes ;
terrestres, aquatiques et marines, naturelles et culturelles, voire non-terrestres (droit spatial). C'est
un droit technique et complexe, local et global (européen, droit de la mer, international...) en pleine
expansion, dont les champs tendent à se densifier au fur et à mesure des avancées sociales,
scientifiques et techniques.
Le droit de l'environnement est un droit fondamental et transversal. Le droit à un
environnement sain est très récent dans la culture moderne (il s'est surtout développé dans les
années 1970). Ce droit est enchâssé dans la charte des droits de quelques pays industrialisés. Il
s'applique à de nombreux secteurs de l'environnement biophysique et humain. Développé à
différentes échelles et systèmes juridiques, fruit d'une histoire spécifique, le droit de l'environnement
couvre la hiérarchie des normes notamment en droit international, en droit communautaire et en droit
national voire local.

- Droit du travail : Les congés payés sont dus après emploi continu de 12 mois au moins, ils sont de
20 à 22 jours ouvrables (selon l'ancienneté) pour un emploi de 5 jours par semaine.
La loi 2874/2000 a donné la possibilité aux entreprises de déterminer, sur une base annuelle, la
durée du travail hebdomadaire. La direction et le syndicat d'entreprise (ou le conseil des salariés)
peuvent ainsi s'entendre sur une répartition annuelle de 138 heures de travail, consistant en une
augmentation du temps de travail supérieure aux 40 heures légales en périodes de pointe et une
réduction compensatrice pendant d'autres périodes de l'année. L'augmentation ne doit pas porter
préjudice aux dispositions légales concernant le repos hebdomadaire et la limitation à 48 heures du
temps de travail (heures supplémentaires comprises). Les salariés sont "dédommagés" par une
diminution de 2 heures de leur temps de travail conventionnel, sans réduction de salaire, la durée de
travail moyenne hebdomadaire étant ramenée à 38 heures au lieu de 40. Cette même loi a limité le
temps de travail supplémentaire et augmenté son coût, le but étant de décourager les employeurs à
recourir aux heures supplémentaires et de les inciter à embaucher. La limite légale des heures
supplémentaires passe ainsi de 48 heures à 43. Au-delà des 43 heures, l'employeur doit obtenir
l'accord de l'Inspection du travail ou du Ministère.
La loi interdit le travail des enfants de moins de 15 ans (âge limite de la scolarité
obligatoire) mais le permet dans certaines limites entre 15 et 18 ans. Le Ministère du Travail a
harmonisé le droit du travail grec au droit communautaire: le travail ne doit pas dépasser 6 heures
par jour et 30 heures par semaine. Le travail de nuit et les heures supplémentaires sont interdits
dans 86 activités ou branches professionnelles considérées comme dangereuses ou pénibles.
L’employeur doit déposer un dossier auprès de l’Inspection du Travail. Dans la pratique, ce type
d'emploi se limite à une activité au sein d'une entreprise familiale (nombreuses en Grèce) ou
correspond au cursus classique de l'apprentissage.
Le travail nocturne des femmes est en principe permis en Grèce mais, conformément à la
Directive européenne 98/85, peut être interdit sur prescription médicale en cas de grossesse et
après l'accouchement.

5
Le gouvernement grec souhaite étendre le travail à temps partiel, qui ne représente
actuellement que 6 % de l'emploi total, taux le plus bas d'Europe. La loi 2639/98 régit le travail à
temps partiel dans le secteur privé et prévoit son extension au secteur public.
Le salarié et l’employeur peuvent conclure un contrat portant sur une durée de travail
journalière ou hebdomadaire ou bimensuelle ou mensuelle inférieure au temps légal. Les salariés à
temps partiel bénéficient des indemnités de congés annuels et des primes accordées aux salariés à
temps complet, au prorata de leur temps de travail et ont un droit de priorité en cas de recrutement sur
un poste à temps plein. Lorsque la rémunération est inférieure aux minima légaux, le contrat doit être
notifié à l’Inspection du Travail dans les 8 jours suivant sa signature. Par ailleurs, l’entreprise a la
possibilité, en cas de réduction de ses activités, d’imposer un système de roulement des salariés,
après négociations avec leurs représentants et information de l’Inspection du travail.

5. Environnement économique
- La monnaie nationale : euro (1er janvier 2001)
- Le taux de change : eur/drachme grecque= 340.750 (moyenne annuelle en 2008)
- PNB : 18% proviennent du tourisme (60784.5 mil EUR en 2009) ;
- PIB :
Variation du PIB dans le 3eme trimestre en 2009=0.2
Indicateurs de croissance 2006 2007 2008 2009 2010
PIB (milliards USD) 267,71 312,75 357,55 325,19e 328,42e
PIB (croissance annuelle en %, 4,5 4,0 2,9 -0,2e -0,6e
prix constant)
PIB par habitant (USD) 24.069,48 28.057,23 32.004,61 29.043,36e 29.266,81e
Solde des finances publiques -2,8 -3,5e -3,7 -4,5e -5,2e
(en % du PIB)
Taux d'inflation (%) 3,3 3,0 4,2 1,6e 2,1e
Balance des transactions -29,72 -44,22 -51,48 -43,85e -41,53e
courantes (milliards USD)
Balance des transactions -11,1 -14,1 -14,4 -13,5e -12,6e
courantes (en % du PIB)
Note : e=donnée estimée

Taux de croissance 2007 2008 2009 2010 2011


p f f
PIB réel 4.5 p 2.0 -1.1 -0.3 0.7f
Note : f=prévision ; p= valeur provisoire

Taux de
2008m12 2009m01 2009m02 2009m03 2009m04 2009m05 2009m06 2009m07 2009m08 2009m09
chômage
Harmonise 7.9 8.8 8.8 8.8 9.2 9.2 9.2 9.7 9.7 9.7
Hommes 5.3 6.2 6.2 6.2 6.6 6.6 6.6 7.1 7.1 7.1
Femmes 11.6 12.4 12.4 12.4 12.9 12.9 12.9 13.5 13.5 13.5

Population
1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008
employée
Totale 55.9 56.5 56.3 57.5 58.7 59.4 60.1 61.0 61.4 61.9
Hommes 71.1 71.5 71.4 72.2 73.4 73.7 74.2 74.6 74.9 75.0
Femmes 41.0 41.7 41.5 42.9 44.3 45.2 46.1 47.4 47.9 48.7

- Revenu moyen annuel brut : 16738.5 euro en 2007


- salaire moyen mensuel net : salaire moyen mensuel net – 668 euros en 2008
- salaire minimum mensuel : 681 euro/ 2008S02
- Exportations et Importations (en milliers d’euros) – degré de concentration
6
Année 2007 2008 2009 2010 2011
Exportations 51441.2 55528 48786.9 50847.6 f 53615 f
Importations 76556.1 80023 60438.8 59557.3 f 61994 f
Note : f=prévision

Pays Indice Gini Comparaison Année


Déciles Quintiles
Grèce 0,354 10 6,2 1998

- Productivité du travail : 70.6 euro/h en 2008


- Indices de la production agricole : 3.7% du PIB (en 2008)
En 2009, le revenu agricole réel par actif :

Pays/Indicateur % de variation Indices en 2009


2009/2008 (2005=100)
Grèce +1,0 97,6

- Indices de la production industrielle : 14.2% du PIB (en 2008)


- Indice des prix :
Taux d'inflation annuels (en %) pour les groupes principaux de l'IPCH
Groupes principaux
Nov 2009 00 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12
Grèce 2.1 -1.1 6.2 2.8 0.7 1.2 2.9 6.9 1.1 0.6 2.7 1.4 2.2

Note :
00 IPCH (indice d'ensemble) 06 Santé
01 Produits alimentaires et boissons non alcoolisées 07 Transports
02 Boissons alcoolisées et tabac 08 Communications
03 Articles d'habillement et articles chaussants 09 Loisirs et culture
04 Logement, eau, électricité, gaz et autres combustibles 10 Enseignement
05 Ameublement, équipement ménager et entretien 11 Restaurants et hôtels
courant de la maison 12 Autres biens et services

- Nombre de compagnies – nombre de compagnies multinationales :13 compagnies multinationales


grecques et plus de 1000 compagnies multinationales qui ont des succursales en Grèce ;
- La conjoncture économique+La crise et ses effets :
Une économie très orientée vers les services
Le secteur tertiaire représente 75% du PIB, avec deux pôles d'excellence, la marine marchande
(19 Mds EUR de revenus en 2008) et le tourisme (11,6 Mds EUR de revenus). La flotte de commerce
sous contrôle des armateurs grecs est la première du monde. L'industrie et la construction
représentent le quart du PIB, avec une activité concentrée dans des secteurs où la Grèce dispose de
ressources naturelles (aluminium) ou d'un important marché local et régional (ciment et raffinage
pétrolier).

Composition du PIB Grec

7
Agriculture, chasse
et pêche
4%

24% 13% Industrieet énergie

Construction
7%

C omm erce,
transports et
com m unications

19% Activités
financières et
services aux
33% entreprises
Autres activités de
services

La Grèce a été ces dernières années l’une des économies les plus dynamiques d’Europe, avec
une croissance de plus de 4% par an en moyenne.
Sous l’effet de la crise financière internationale et du resserrement du crédit bancaire, la croissance
s’est sensiblement ralentie à 2,9% en 2008 et les organismes internationaux (FMI, Commission
européenne) prévoient une légère récession en 2009 et 2010.
L’économie est soutenue par les transferts communautaires : la Grèce reçoit chaque année de l’Union
européenne l’équivalent de 2% environ de son PIB. L’assainissement budgétaire reste soumis, sur le
long terme, à l’aboutissement d’un certain nombre de réformes structurelles (lutte contre l’évasion
fiscale, retraites, réforme du système éducatif, amélioration de la productivité du tissu économique,
etc.).

Lancement d’une procédure de déficit excessif contre la Grèce et difficultés budgétaires


Avec un déficit de 5% du PIB en 2008 et estimé à plus de 10% pour 2009. La Grèce a fait l’objet d’une
nouvelle procédure pour déficit excessif lancé par la Commission européenne le 24 mars 2009.

La crise se manifeste en Grèce depuis le début de l’année 2009


Pour la première fois depuis 1993, l’année 2009 devrait être marquée par une croissance nulle ou très
faible : selon la Commission européenne, la consommation privée devrait se contracter, toutefois, elle
demeurera positive, soutenue par l’expansion du crédit et par la hausse des salaires réels. La
consommation publique sera inférieure à 2%. L’investissement, privé et public, va bénéficier des
transferts communautaires et des premiers travaux d’infrastructures réalisés en PPP, ce qui permettra
d’éviter une plus forte contraction ces deux prochaines années.

Les importations diminuent, parallèlement à la baisse de la demande intérieure. Par ailleurs, la


contraction des échanges commerciaux internationaux et la nouvelle dégradation de la compétitivité
des produits grecs vont entraîner une chute significative des exportations de biens. Les exportations
de services vont suivre la tendance à la baisse : les recettes de transport et du tourisme vont subir de
les effets de la crise internationale.

6. Environnement socio - culturel


- Langue(s) : grecque
- Fête(s) nationale(s) : - 25 mars : soulèvement de 1821 contre les ottomans
- 28 oct : jour du « NON »- ultimatum italien rejeté en 1940
- Traditions :
Pâques
Dans ce pays orthodoxe, très croyant, la fête de Pâques est la plus importante célébration de l’année.

8
Les Grecs insistent sur la résurrection du Christ, symbole de renouveau, plutôt que sur sa crucifixion :
processions au flambeau, feux d’artifice et grands repas sont organisés dans tout le pays.
Festivals
Les festivals sont nombreux et notamment les festivals de théâtre qui animent la saison estivale. Le
plus célèbre étant le long festival d’Athènes (qui se tient de la mi-juin à la fin août) où pièces et
concerts se croisent dans l’arène des théâtres antiques.
Carnaval
Pour assister à la saison du carnaval, rendez-vous en Grèce en février et en mars. Les festivités ont
lieu les trois semaines avant le Carême. Rendez vous à Patras notamment, vous y croiserez les
déguisements les plus bariolés et les cortèges les plus fous du pays.

- Classes sociales : Il n’y a pas de « système de classe » en Grèce. Les Grecs, dans le milieu urbain
(Athènes, Salonique, Patras), appartiennent à la classe des travailleurs moyens. Il y a des
personnes qui sont très riches et d'autres qui sont très pauvres.
- Bibliothèques : no. – plus de 200 : Alexandria
- Cinémas : no. : 319
- Théâtres : Tous les théâtres de Grèce ont en commun certaines caractéristiques. Leurs koilons sont
adossés à des éminences naturelles, taillées ou aménagées pour l'occasion et si nécessaire
complétées par des remblais que peuvent contenir des murs de soutènement. Les gradins de pierre,
quand ils existent, prennent la forme de simples degrés, avec une face antérieure et un lit supérieur
plans. Dans plusieurs édifices, seul le premier rang est occupé par des trônes derrière lesquels un
terrain déclive accueillait les spectateurs assis par terre ou sur des bancs de bois. La partie centrale
du koilon est toujours composée de gradins rectilignes. Parfois, elle est complétée par deux ailes de
gradins qui, vers leurs extrémités antérieures, divergent par rapport à l'axe du monument. Aucun
koilon n'est divisé par des circulations horizontales. L'orchestra est de forme allongée, trapézoïdale
ou rectangulaire. Elle est accessible latéralement par de larges parodos, qui jamais ne sont
obturées par des portes. Nulle part n'a été retrouvé de mur d'un éventuel bâtiment de scène, mais
les textes dramatiques conservés ne laissent pas douter qu'il en existait au moins en Attique,
construits avec des matériaux périssables. Parmi les édifices qui remontent au Ve s. le mieux
conservé est celui de Thorikos (Attique, Grèce), mais le plus important au regard de l'histoire
architecturale et littéraire est celui du sanctuaire de Dionysos Éleuthéreus à Athènes.
- Ecoles : no : 16482
- Universités :no. : 129
- Education :
L’École est obligatoire pendant neuf ans, de 6 à 15 ans. Les élèves doivent fréquenter une école
primaire à temps complet (Dimotiko) pendant six ans, puis un collège (Gymnasio), pendant trois ans.
Les maternelles (Nipiagogio) accueillent les enfants dès l’âge de trois ans et demi. À la sortie du
Gymnasio, les élèves pourront s’inscrire dans un lycée (Lykeio) d’enseignement général, technique ou
polyvalent. Pour les élèves de ce niveau d’études, le système éducatif dispose également d’écoles
professionnelles et techniques;
- Taux d'alphabétisation : 96%
- Journaux : Eleftherotypía, Eléftheros Týpos, Ephiméris, Makedonía, Montagnes blanches (journal)

- Postes TV : ERT, Mega Channel, ANT1, Star Channel


- Radio : Athena 98.4 FM, Voix de la Grèce, Athens International Radio
- Figures / œuvres représentatives pour la culture du pays :
Écrivains : Homere, Euripide ,Sophocle , Aristophane, Constantin Cavafy, Penelope Delta,
Odysséas Elýtis, Níkos Kazantzákis
Acteurs/Réalisateurs : Theo Angelópoulos - Michael Cacoyannis - Costas Ferris - Costa-Gavras –
Melína Mercoúri - Irène Papas - Katína Paxinoú
Chanteurs/Compositeurs : Maria Callas - Níkos Skalkótas - Dimitri Mitropoulos - Melína Mercoúri –
Míkis Theodorákis - Nána Moúskouri - Maria Farandouri - Mános Hadjidákis - Vangelis-

9
Démis Roússos - Sákis Rouvás - Élena Paparízou - Elefthería Arvanitáki - Ánna Víssi
Yórgos Daláras - Déspina Vandí - Vicky Léandros - Stelios Vlavianos
Peintres : Peintres grecs aux XIXe et XXe siècles - Le Greco - Nikólaos Gýzis - Theodoros P. Vryzakis
Nikiforos Lytras
Hommes d’affaires : Aristote Onassis - Stávros Niárchos

7. Environnement technologique
- Poids des ménages qui ont accès a l’Internet : 22%
- L'équipement des ménages avec le degré de développement technologique :

Taux d'équipement en technologie de l'information et 2008


de la communication, pour 100 habitants
Nombre d'abonnements téléphoniques 164,2%
Nombre de lignes principales 53,9%
Nombres d'abonnements téléphoniques portables 110,3%
Nombre d'utilisateurs d'internet 9,1%
Nombre de PC 30,5%
Source : Nation masterInvestir en Grèce, dernières données disponibles

Au niveau international
- membre des organismes / organisations internationales :
- UE : le 10em membre depuis 1981
- OTAN : membre depuis 1952
- OMC : 1er janvier 1995
- CNUCED : 1945
- OCDE : 1961

Annexe 1 : La carte de la Grèce

10
Annexe 2- Structure du système éducatif en Grèce

Âge Classe Établissement

24

11
23

22 Instituts
Instituts Supérieurs de Universités Formation professionnelle
21 Technologie de formation
(informelle)
20 professionnelle

19

18

Enseignement Secondaire (Lycée)

17 12 Lycée d’enseignement Lycée Lycée Professionnel &

16 11 Général polyvalent Technique

15 10

École Obligatoire

14 9

13 8 Enseignement Secondaire

12 7 (Collège)

11 6

10 5

9 4
École

8 3
Enseignement Primaire Spécialisée

7 2

6 1

Enseignement Préscolaire

5 École maternelle École maternelle


spécialisée
4

12