Vous êtes sur la page 1sur 39

LES LIGNES D’INFLUENCE

I) ETUDE DES LIGNES D’INFLUENCE DES MOMENTS FLECHISSANT


EN TRAVEE
L’étude des lignes d’influence des moments en travée de ce projet, se fera suivant 3 cas
représentatifs du comportement de chaque travée sous l’action d’une charge unitaire
se déplaçant progressivement de la première travée à la dernière travée.
Nous utiliserons le plus souvent des notations indicées des lettres i et j. Ainsi nous
aurons :
- i représentera le numéro de la travée portant la section étudiée ;
- j représentera le numéro de la travée portant la charge unitaire ;
- α représentera la position de la charge dans la travée ;
- x représentera la position de la section dans la travée ;
La formule générale utilisée pour la détermination des moments dans les travées est la
suivante :
𝑥 𝑥
𝑀i(𝑥; 𝛼) = 𝜇i(𝑥; 𝛼) + (1 − ) 𝑀i − 1 + 𝑀i
𝑙i 𝑙i
Mi et M-1 représentent les moments sur appuis de la travée chargée, et sont obtenus à
partir de la formule :
biMi-1+(ci+ai+1)Mi+bi+1Mi+1 = w’i - w’’i+1
w’i : Rotation à l’appui de gauche de la travée i+1 lorsque la travée i est chargée
et w’’i+1: Rotation à l’appuis de droite de la travée i lorsque la travée i+1 est chargée
ai, bi et ci représentent des coefficients de souplesses qui ont pour expression
générale :
𝑋 2 𝑋 𝑋 2 𝑋 2
𝑙𝑖 (1 − ) 𝑑𝑥 𝑙𝑖 (1 − ) 𝑑𝑥 𝑙𝑖 ( ) 𝑑𝑥
𝑎i = ∫ 𝑙𝑖 ; 𝑏i = ∫ 𝑙𝑖 𝑙𝑖 𝑒𝑡 𝑐i = ∫ 𝑙𝑖
0 𝐸𝐼(𝑥) 0 𝐸𝐼(𝑥) 0 𝐸𝐼(𝑥)
L’inertie de notre tablier étant supposée constante sur tout le projet alors les
coefficients de souplesses précédents se réduisent à :
Travées 1 2 3
Portées (m) 13.00 17.00 13.00
𝑙i 8,1607.10-17 1,06717.10-16 8,1607.10-17
𝑎i = 𝑐i =
3𝐸𝐼i
𝑙i 4,08035.10-17 5,33584.10-17 4,08035.10-17
𝑏i =
6𝐸𝐼i
E = 200 000 Mpa
I = 2,655.1011mm4

Rappel des caractéristiques des trois travées (leurs portées)


Travée 1 2 3
Portées 𝑙𝑖 (m) 13.00 17.00 13.00

1. Détermination des rapports focaux des travées


Pour nos trois travées nous aurons deux types de rapports focaux à savoir : rapports
focaux de gauche et ceux de droite :
Rapports focaux de gauche ϕi Rapports focaux de droite ϕi'
𝜑1 = 0 𝜑′3 = 0
𝑏2 𝑏2
𝜑2 = 𝜑′2 =
𝑐1 + 𝑎2 − 𝑏1𝜑1 𝑐2 + 𝑎3 − 𝑏3𝜑′3
𝑏3 𝑏3
𝜑3 = 𝜑′1 =
𝑐2 + 𝑎3 − 𝑏2𝜑2 𝑐3 + 𝑎2 − 𝑏2𝜑′2

Après applications numérique des formules précédentes, on obtient :


Rapports focaux de gauche ϕi Rapports focaux de droite ϕi'
𝜑1 = 0 𝜑′3 = 0

𝜑2 = 0,283333333 𝜑′2 = 0,283333333

𝜑3 = 0,235578375 𝜑′1 = 0,235578375

2. Détermination de certains paramètres utiles aux calculs des lignes


𝒋 𝒋 𝒋 𝒋 𝒋 𝒋
d’influences : 𝒂𝒆 𝒃𝒆 𝒄𝒆 𝒆𝒕 𝒂𝒘 𝒃𝒘 𝒄𝒘

𝑗
𝜑′(1 + 𝜑𝑗 )
𝑎𝑒 = 𝑙𝑗2 (1 − 𝜑𝑗 𝜑 ′ 𝑗 )
𝑗
−3𝜑𝑗 𝜑′𝑗
𝑏𝑒 = 𝑙𝑗 (1 − 𝜑𝑗 𝜑 ′ 𝑗 )
−𝜑 ′ 𝑗 (1 − 2𝜑𝑗 )
𝑗
𝑐𝑒 =
(1 − 𝜑𝑗 𝜑 ′ 𝑗 )
−𝜑𝑗 (1 + 𝜑𝑗 )
𝑗
𝑎𝑤 = 𝑙𝑗2 (1 − 𝜑𝑗 𝜑 ′ 𝑗 )
3𝜑𝑗
𝑗
𝑏𝑤 = 𝑙𝑗 (1 − 𝜑𝑗 𝜑 ′ 𝑗 )
𝜑𝑗 (𝜑 ′ 𝑗 − 2)
𝑗
𝑐𝑤 =
(1 − 𝜑𝑗 𝜑 ′ 𝑗 )
𝜑𝑗 : représente le rapport focal de la travée portant la charge
𝑙𝑗 : représente la longueur de la travée portant la charge
NB : Par la suite, nous donnerons directement les valeurs numériques de
𝒋 𝒋 𝒋 𝒋 𝒋 𝒋
𝒂𝒆 , 𝒃𝒆 , 𝒄𝒆 𝒆𝒕 𝒂𝒘 , 𝒃𝒘 , 𝒄𝒘 suivant le cas d’étude fonction des positions i et j.

3. Equation des lignes d’influence des moments fléchissant en travée

 Première étude : i = 1 et j = {1 ;2 ;3}

CAS 1 : (i=1 et j=1)


(La section étudiée ainsi que la charge se trouve dans la première travée.)
Nous distinguons dans ce cas deux parties selon que la position α de la charge unitaire
se trouve avant et après la position de la section x.
 𝜶<𝒙
L’expression du moment fléchissant est de la forme cubique et a pour expression :
𝑀i(𝑥; 𝛼) = 𝑎𝛼3 + 𝑏𝛼 2 + 𝑐𝛼
Tel que
𝑎= 𝑥 𝑗 𝑥 𝑗
(1 − ) 𝑎𝑤 + ( ) 𝑎𝑒
𝑙i 𝑙i
𝑏= 𝑥 𝑗 𝑥 𝑗
(1 − ) 𝑏𝑤 + ( ) 𝑏𝑒
𝑙i 𝑙i
𝑐= 𝑥 𝑗 𝑥 𝑗
(1 − ) 𝑐𝑤 + ( ) (𝑐𝑒 − 1) + 1
𝑙i 𝑙i
Avec
𝑗 0,001393955
𝑎𝑒 = 𝑎𝑒1 =
𝑗 0
𝑏𝑒 = 𝑏𝑒1 =
𝑗 -0,235578375
𝑐𝑒 = 𝑐𝑒1 =
𝑗 1 0
𝑎𝑤 = 𝑎𝑤 =
𝑗 1 0
𝑏𝑤 = 𝑏𝑤 =
𝑗 1 0
𝑐𝑤 = 𝑐𝑤 =

 𝜶>𝒙
L’expression du moment fléchissant est de la forme cubique et a pour expression :
𝑀i(𝑥; 𝛼) = 𝑎𝛼3 + 𝑏𝛼 2 + 𝑐𝛼 + 𝑑
Tel que
𝑎= 𝑥 𝑗 𝑥 𝑗
(1 − ) 𝑎𝑤 + ( ) 𝑎𝑒
𝑙i 𝑙i
𝑏= 𝑥 𝑗 𝑥 𝑗
(1 − ) 𝑏𝑤 + ( ) 𝑏𝑒
𝑙i 𝑙i
𝑐= 𝑥 𝑗 𝑥 𝑗
(1 − ) 𝑐𝑤 + ( ) (𝑐𝑒 − 1)
𝑙i 𝑙i
𝑑= 𝑥
Avec
𝑗 0,001393955
𝑎𝑒 = 𝑎𝑒1 =
𝑗 0
𝑏𝑒 = 𝑏𝑒1 =
𝑗 -0,235578375
𝑐𝑒 = 𝑐𝑒1 =
𝑗 1 0
𝑎𝑤 = 𝑎𝑤 =
𝑗 1 0
𝑏𝑤 = 𝑏𝑤 =
𝑗 1 0
𝑐𝑤 = 𝑐𝑤 =

CAS 2 : (i=1 et j=2)


(La section étudiée se trouve dans la 1ère travée et la charge dans la seconde travée)
L’expression du moment fléchissant est de la forme cubique et a pour expression :
𝑀i(𝑥; 𝛼) = 𝑎𝛼3 + 𝑏𝛼 2 + 𝑐𝛼
Tel que
𝑎= 𝑥 𝑖−1 𝑥 𝑖 𝑗
[(1 − ) Ω𝑗−1 + ( ) Ω𝑗−1 ] 𝑎𝑤
𝑙i 𝑙i
𝑏= 𝑥 𝑖−1 𝑥 𝑖 𝑗
[(1 − ) Ω𝑗−1 + ( ) Ω𝑗−1 ] 𝑏𝑤
𝑙i 𝑙i
𝑐= 𝑥 𝑖−1 𝑥 𝑖 𝑗
[(1 − ) Ω𝑗−1 + ( ) Ω𝑗−1 ] 𝑐𝑤
𝑙i 𝑙i

𝑛
𝑞
Ω𝑘𝑛 = (−1)𝑛−𝑘 ∏ 𝜑𝑝 𝑡𝑒𝑙 𝑞𝑢𝑒 𝑛 > 𝑘; Ω𝑞 = 1
𝑝=𝑘+1
𝑖 𝑖−1
On a donc : Ω𝑗−1 = Ω11 = 0 𝑒𝑡 Ω𝑗−1 = Ω10 = −𝜑1
𝑗 2 -0,00136799
𝑎𝑤 = 𝑎𝑤 =
𝑗 2 0,05436424
𝑏𝑤 = 𝑏𝑤 =
𝑗 2 -0,52884325
𝑐𝑤 = 𝑐𝑤 =
CAS 3 : (i=1 et j=3)
(La section étudiée se trouve dans la 1ère travée et la charge dans la troisième travée)
L’expression du moment fléchissant est de la forme cubique et a pour expression :
𝑀i(𝑥; 𝛼) = 𝑎𝛼3 + 𝑏𝛼 2 + 𝑐𝛼
Tel que
𝑎= 𝑥 𝑖−1 𝑥 𝑖 𝑗
[(1 − ) Ω𝑗−1 + ( ) Ω𝑗−1 ] 𝑎𝑤
𝑙i 𝑙i
𝑏= 𝑥 𝑖−1 𝑥 𝑖 𝑗
[(1 − ) Ω𝑗−1 + ( ) Ω𝑗−1 ] 𝑏𝑤
𝑙i 𝑙i
𝑐= 𝑥 𝑖−1 𝑥 𝑖 𝑗
[(1 − ) Ω𝑗−1 + ( ) Ω𝑗−1 ] 𝑐𝑤
𝑙i 𝑙i

𝑖 𝑖−1
On a donc : Ω𝑗−1 = Ω12 = −𝜑2 𝑒𝑡 Ω𝑗−1 = Ω02 = 𝜑1 𝜑2

𝑗 3 -0,001393955
𝑎𝑤 = 𝑎𝑤 =
𝑗 3 0,05436424
𝑏𝑤 = 𝑏𝑤 =
𝑗 3 -0,47115675
𝑐𝑤 = 𝑐𝑤 =

Récapitulatif
On constate que l’expression du moment vari essentiellement en fonction de la position
de la section et celle de la charge. A cet effet nous avons effectué 10 sections variant de
0,1Li sur toute la portée li, par cas étudié. Ainsi nous avons pu obtenir pour chacune
des sections, l’évolution de l’effet du moment fléchissant en fonction du déplacement
α de la charge.
Les résultats-vous sont proposés dans le tableau qui suit :
Travée 1G : lorsque la position de la charge est inférieure à celle de la section dans la
travée 1.
Travée 1D : lorsque la position de la charge est supérieure à celle de la section dans la
travée 1.
Travée 2 : lorsque la position de la charge se trouve dans la 2ième travée et celle de la
section dans la première.
Travée 3: lorsque la position de la charge se trouve dans la 3ième travée et celle de la
section dans la première.
0,mLn : Position de la section dans la travée n
Sections Travée 1G Travée 1D Travée 2 Travée 3
X (m) 0,1L1 = 1,3
a 0,000139395 0,0001394 -0,0001368 3,94954E-05
b 0 0 0,00543642 -0,00154032
c 0,876442162 -0,12355784 -0,05288432 0,013349441
d 1,3
X (m) 0,2L1 = 2,6
a 0,000278791 0,00027879 -0,0002736 7,89908E-05
b 0 0 0,01087285 -0,00308064
c 0,752884325 -0,24711568 -0,10576865 0,026698883
d 2,6
X (m) 0,3L1 = 3,9
a 0,000418186 0,00041819 -0,0004104 0,000118486
b 0 0 0,01630927 -0,00462096
c 0,629326487 -0,37067351 -0,15865297 0,040048324
d 3,9
X (m) 0,4L1 = 5,2
a 0,000557582 0,00055758 -0,0005472 0,000157982
b 0 0 0,0217457 -0,006161281
c 0,50576865 -0,49423135 -0,2115373 0,053397765
d 5,2
X (m) 0,5L1 = 6,5
a 0,000696977 0,00069698 -0,00068399 0,000197477
b 0 0 0,02718212 -0,007701601
c 0,382210812 -0,61778919 -0,26442162 0,066747206
d 6,5
X (m) 0,6L1 = 7,8
a 0,000836373 0,00083637 -0,00082079 0,000236972
b 0 0 0,03261854 -0,009241921
c 0,258652975 -0,74134703 -0,31730595 0,080096648
d 7,8
X (m) 0,7L1 = 7,8
a 0,000836373 0,00083637 -0,00082079 0,000236972
b 0 0 0,03261854 -0,009241921
c 0,258652975 -0,74134703 -0,31730595 0,080096648
d 7,8
X (m) 0,8L1 = 10,4
a 0,001115164 0,00111516 -0,00109439 0,000315963
b 0 0 0,04349139 -0,012322561
c 0,0115373 -0,9884627 -0,4230746 0,10679553
d 10,4
X (m) 0,9L1 = 11,7
a 0,001254559 0,00125456 -0,00123119 0,000355458
b 0 0 0,04892782 -0,013862881
c -0,112020538 -1,11202054 -0,47595892 0,120144971
d 11,7
X (m) L1 = 13
a 0,001393955 0,00139395 -0,00136799 0,000394954
b 0 0 0,05436424 -0,015403201
c -0,235578375 -1,23557838 -0,52884325 0,133494413
d 13

4. Illustration graphique de la ligne d’influence pour l’étude menée :


Pour les travées de rives, l’effet maximum du moment fléchissant en travée à travers la
ligne d’influence est obtenu pour x=0,4L
- Pour une section d’abscisse x = 0,4L1 = 5,20 m, on a l’effet maximal recherché
dans la première travée :

x=0,4L1
3
2.5
2
1.5
1
0.5
0
0 5 10 15 20 25 30 35 40 45 50
-0.5
-1

 Deuxième étude : i = 2 et j = {1 ;2 ;3}

CAS 1 : (i=2 et j=1)


(La section étudiée se trouve dans la 2ième travée et la charge dans la première
travée)

L’expression du moment fléchissant est de la forme cubique et a pour expression :


𝑀i(𝑥; 𝛼) = 𝑎𝛼3 + 𝑏𝛼 2 + 𝑐𝛼
Tel que
𝑎= 𝑥 𝑥 𝑗
[(1 − ) θ𝑗𝑖−1 + ( ) θ𝑗𝑖 ] 𝑎𝑒
𝑙i 𝑙i
𝑏= 𝑥 𝑖−1 𝑥 𝑖 𝑗
[(1 − ) θ𝑗 + ( ) θ𝑗 ] 𝑏𝑒
𝑙i 𝑙i
𝑐= 𝑥 𝑥 𝑗
[(1 − ) θ𝑗𝑖−1 + ( ) θ𝑗𝑖 ] 𝑐𝑒
𝑙i 𝑙i

𝑘
𝑞
θ𝑘𝑛 = (−1)𝑘−𝑛 ∏ 𝜑′𝑝 𝑡𝑒𝑙 𝑞𝑢𝑒 𝑘 > 𝑛; θ𝑞 = 1
𝑝=𝑛+1

On a donc : θ𝑗𝑖 = θ12 = −𝜑′2 𝑒𝑡 θ𝑗𝑖−1 = θ11 = 1


𝑗 0,00139395
𝑎𝑒 = 𝑎𝑒1 =
𝑗 0
𝑏𝑒 = 𝑏𝑒1 =
𝑗 -0,23557838
𝑐𝑒 = 𝑐𝑒1 =

CAS 2 : (i=2 et j=2)


(La section étudiée ainsi que la charge se trouve dans la deuxième travée.)
 𝜶<𝒙
L’expression du moment fléchissant est de la forme cubique et a pour expression :
𝑀i(𝑥; 𝛼) = 𝑎𝛼3 + 𝑏𝛼 2 + 𝑐𝛼
𝑎= 𝑥 𝑗 𝑥 𝑗
(1 − ) 𝑎𝑤 + ( ) 𝑎𝑒
𝑙i 𝑙i
𝑏= 𝑥 𝑗 𝑥 𝑗
(1 − ) 𝑏𝑤 + ( ) 𝑏𝑒
𝑙i 𝑙i
𝑐= 𝑥 𝑗 𝑥 𝑗
(1 − ) 𝑐𝑤 + ( ) (𝑐𝑒 − 1) + 1
𝑙i 𝑙i
Avec
𝑗 0,00136799
𝑎𝑒 = 𝑎𝑒2 =
𝑗 -0,0154032
𝑏𝑒 = 𝑏𝑒2 =
𝑗 -0,13349441
𝑐𝑒 = 𝑐𝑒2 =
𝑗 2 -0,00136799
𝑎𝑤 = 𝑎𝑤 =
𝑗 2 0,05436424
𝑏𝑤 = 𝑏𝑤 =
𝑗 2 -0,52884325
𝑐𝑤 = 𝑐𝑤 =

 𝜶>𝒙
L’expression du moment fléchissant est de la forme cubique et a pour expression :
𝑀i(𝑥; 𝛼) = 𝑎𝛼3 + 𝑏𝛼 2 + 𝑐𝛼 + 𝑑
Tel que
𝑎= 𝑥 𝑗 𝑥 𝑗
(1 − ) 𝑎𝑤 + ( ) 𝑎𝑒
𝑙i 𝑙i
𝑏= 𝑥 𝑗 𝑥 𝑗
(1 − ) 𝑏𝑤 + ( ) 𝑏𝑒
𝑙i 𝑙i
𝑐= 𝑥 𝑗 𝑥 𝑗
(1 − ) 𝑐𝑤 + ( ) (𝑐𝑒 − 1)
𝑙i 𝑙i
𝑑= 𝑥
Avec
𝑗 0,00136799
𝑎𝑒 = 𝑎𝑒2 =
𝑗 -0,0154032
𝑏𝑒 = 𝑏𝑒2 =
𝑗 -0,13349441
𝑐𝑒 = 𝑐𝑒2 =
𝑗 2 -0,00136799
𝑎𝑤 = 𝑎𝑤 =
𝑗 2 0,05436424
𝑏𝑤 = 𝑏𝑤 =
𝑗 2 -0,52884325
𝑐𝑤 = 𝑐𝑤 =

CAS 3 : (i=2 et j=3)


(La section étudiée se trouve dans la 2ième travée et la charge dans la troisième travée)
L’expression du moment fléchissant est de la forme cubique et a pour expression :
𝑀i(𝑥; 𝛼) = 𝑎𝛼3 + 𝑏𝛼 2 + 𝑐𝛼
Tel que
𝑎= 𝑥 𝑖−1 𝑥 𝑖 𝑗
[(1 − ) Ω𝑗−1 + ( ) Ω𝑗−1 ] 𝑎𝑤
𝑙i 𝑙i
𝑏= 𝑥 𝑖−1 𝑥 𝑖 𝑗
[(1 − ) Ω𝑗−1 + ( ) Ω𝑗−1 ] 𝑏𝑤
𝑙i 𝑙i
𝑐= 𝑥 𝑖−1 𝑥 𝑖 𝑗
[(1 − ) Ω𝑗−1 + ( ) Ω𝑗−1 ] 𝑐𝑤
𝑙i 𝑙i
𝑖 𝑖−1
Ω𝑗−1 = Ω22 = 1 𝑒𝑡 1
Ω𝑗−1 = Ω2 = −𝜑2
𝑗 3 -0,001393955
𝑎𝑤 = 𝑎𝑤 =
𝑗 3 0,05436424
𝑏𝑤 = 𝑏𝑤 =
𝑗 3 -0,47115675
𝑐𝑤 = 𝑐𝑤 =

Récapitulatif
Sections Travée 1 Travée 2G Travée 2D Travée 3
X (m) 0,1L = 1,7
a 0,001215064 -0,00109439 -0,00109439 0,000216063
b 0 0,0473875 0,0473875 -0,008426457
c -0,205345817 0,41069163 -0,58930837 0,073029296
d 1,7
X (m) 0,2L = 3,4
a 0,001036173 -0,00082079 -0,00082079 3,71721E-05
b 0 0,04041075 0,04041075 -0,001449713
c -0,175113259 0,35022652 -0,64977348 0,01256418
d 3,4
X (m) 0,3L = 5,1
a 0,000857282 -0,0005472 -0,0005472 -0,000141719
b 0 0,03343401 0,03343401 0,005527031
c -0,144880701 0,2897614 -0,7102386 -0,047900936
d 5,1
X (m) 0,4L = 6,8
a 0,000678391 -0,0002736 -0,0002736 -0,00032061
b 0 0,02645726 0,02645726 0,012503775
c -0,114648143 0,22929629 -0,77070371 -0,108366053
d 6,8
X (m) 0,5L = 8,5
a 0,0004995 0 0 -0,0004995
b 0 0,01948052 0,01948052 0,019480519
c -0,084415584 0,16883117 -0,83116883 -0,168831169
d 8,5
X (m) 0,6L = 10,2
a 0,00032061 0,0002736 0,0002736 -0,000678391
b 0 0,01250378 0,01250378 0,026457264
c -0,054183026 0,10836605 -0,89163395 -0,229296285
d 10,2
X (m) 0,7L = 11,9
a 0,000141719 0,0005472 0,0005472 -0,000857282
b 0 0,00552703 0,00552703 0,033434008
c -0,023950468 0,04790094 -0,95209906 -0,289761401
d 11,9
X (m) 0,8L = 13,6
a -3,71721E-05 0,00082079 0,00082079 -0,001036173
b 0 -0,00144971 -0,00144971 0,040410752
c 0,00628209 -0,01256418 -1,01256418 -0,350226518
d 13,6
X (m) 0,9L = 15,3
a -0,000216063 0,00109439 0,00109439 -0,001215064
b 0 -0,00842646 -0,00842646 0,047387496
c 0,036514648 -0,0730293 -1,0730293 -0,410691634
d 15,3
X (m) 1L = 17
a -0,000394954 0,00136799 0,00136799 -0,001393955
b 0 -0,0154032 -0,0154032 0,05436424
c 0,066747206 -0,13349441 -1,13349441 -0,47115675
d 17
5. Illustration graphique de la ligne d’influence pour l’étude menée :
Pour les travées de intermédiaires, l’effet maximum du moment fléchissant en travée
à travers la ligne d’influence est obtenu pour x=0,5L
- Pour une section d’abscisse x = 0,5L2 = 8,50 m, on a l’effet maximal recherché
dans la deuxième travée :

x=0,5L2
3.5
3
2.5
2
1.5
1
0.5
0
0 5 10 15 20 25 30 35 40 45 50
-0.5
-1

 Troisième étude : i = 3 et j = {1 ;2 ;3}

CAS 1 : (i=3 et j=1)


(La section étudiée se trouve dans la 3ième travée et la charge dans la première
travée)

L’expression du moment fléchissant est de la forme cubique et a pour expression :


𝑀i(𝑥; 𝛼) = 𝑎𝛼3 + 𝑏𝛼 2 + 𝑐𝛼
Tel que
𝑎= 𝑥 𝑥 𝑗
[(1 − ) θ𝑗𝑖−1 + ( ) θ𝑗𝑖 ] 𝑎𝑒
𝑙i 𝑙i
𝑏= 𝑥 𝑖−1 𝑥 𝑖 𝑗
[(1 − ) θ𝑗 + ( ) θ𝑗 ] 𝑏𝑒
𝑙i 𝑙i
𝑐= 𝑥 𝑖−1 𝑥 𝑖 𝑗
[(1 − ) θ𝑗 + ( ) θ𝑗 ] 𝑐𝑒
𝑙i 𝑙i

𝑘
𝑞
θ𝑘𝑛 = (−1)𝑘−𝑛 ∏ 𝜑′𝑝 𝑡𝑒𝑙 𝑞𝑢𝑒 𝑘 > 𝑛; θ𝑞 = 1
𝑝=𝑛+1

On a donc : θ𝑗𝑖 = θ13 = 𝜑′2 𝜑′3 𝑒𝑡 θ𝑗𝑖−1 = θ12 = −𝜑′2


𝑗 0,00139395
𝑎𝑒 = 𝑎𝑒1 =
𝑗 0
𝑏𝑒 = 𝑏𝑒1 =
𝑗 -0,23557838
𝑐𝑒 = 𝑐𝑒1 =

CAS 1 : (i=3 et j=2)


(La section étudiée se trouve dans la 3ième travée et la charge dans la deuxième
travée)

L’expression du moment fléchissant est de la forme cubique et a pour expression :


𝑀i(𝑥; 𝛼) = 𝑎𝛼3 + 𝑏𝛼 2 + 𝑐𝛼
Tel que
𝑎= 𝑥 𝑥 𝑗
[(1 − ) θ𝑗𝑖−1 + ( ) θ𝑗𝑖 ] 𝑎𝑒
𝑙i 𝑙i
𝑏= 𝑥 𝑖−1 𝑥 𝑖 𝑗
[(1 − ) θ𝑗 + ( ) θ𝑗 ] 𝑏𝑒
𝑙i 𝑙i
𝑐= 𝑥 𝑖−1 𝑥 𝑖 𝑗
[(1 − ) θ𝑗 + ( ) θ𝑗 ] 𝑐𝑒
𝑙i 𝑙i

𝑘
𝑞
θ𝑘𝑛 = (−1)𝑘−𝑛 ∏ 𝜑′𝑝 𝑡𝑒𝑙 𝑞𝑢𝑒 𝑘 > 𝑛; θ𝑞 = 1
𝑝=𝑛+1

On a donc : θ𝑗𝑖 = θ32 = −𝜑′3 𝑒𝑡 θ𝑗𝑖−1 = θ22 = 1


𝑗 0,00136799
𝑎𝑒 = 𝑎𝑒2 =
𝑗 -0,0154032
𝑏𝑒 = 𝑏𝑒2 =
𝑗 -0,13349441
𝑐𝑒 = 𝑐𝑒2 =

CAS 2 : (i=3) et j=3


(La section étudiée ainsi que la charge se trouve dans la troisième travée.)
 𝜶<𝒙
L’expression du moment fléchissant est de la forme cubique et a pour expression :
𝑀i(𝑥; 𝛼) = 𝑎𝛼3 + 𝑏𝛼 2 + 𝑐𝛼
Tel que
𝑎= 𝑥 𝑗 𝑥 𝑗
(1 − ) 𝑎𝑤 + ( ) 𝑎𝑒
𝑙i 𝑙i
𝑏= 𝑥 𝑗 𝑥 𝑗
(1 − ) 𝑏𝑤 + ( ) 𝑏𝑒
𝑙i 𝑙i
𝑐= 𝑥 𝑗 𝑥 𝑗
(1 − ) 𝑐𝑤 + ( ) (𝑐𝑒 − 1) + 1
𝑙i 𝑙i
Avec
𝑗 0
𝑎𝑒 = 𝑎𝑒3 =
𝑗 0
𝑏𝑒 = 𝑏𝑒3 =
𝑗 0
𝑐𝑒 = 𝑐𝑒3 =
𝑗 3 -0,001393955
𝑎𝑤 = 𝑎𝑤 =
𝑗 3 0,05436424
𝑏𝑤 = 𝑏𝑤 =
𝑗 3 -0,47115675
𝑐𝑤 = 𝑐𝑤 =

 𝜶>𝒙
L’expression du moment fléchissant est de la forme cubique et a pour expression :
𝑀i(𝑥; 𝛼) = 𝑎𝛼3 + 𝑏𝛼 2 + 𝑐𝛼 + 𝑑
Tel que
𝑎= 𝑥 𝑗 𝑥 𝑗
(1 − ) 𝑎𝑤 + ( ) 𝑎𝑒
𝑙i 𝑙i
𝑏= 𝑥 𝑗 𝑥 𝑗
(1 − ) 𝑏𝑤 + ( ) 𝑏𝑒
𝑙i 𝑙i
𝑐= 𝑥 𝑗 𝑥 𝑗
(1 − ) 𝑐𝑤 + ( ) (𝑐𝑒 − 1)
𝑙i 𝑙i
𝑑= 𝑥
Avec
𝑗 0
𝑎𝑒 = 𝑎𝑒2 =
𝑗 0
𝑏𝑒 = 𝑏𝑒2 =
𝑗 0
𝑐𝑒 = 𝑐𝑒2 =
𝑗 2 -0,001393955
𝑎𝑤 = 𝑎𝑤 =
𝑗 2 0,05436424
𝑏𝑤 = 𝑏𝑤 =
𝑗 2 -0,47115675
𝑐𝑤 = 𝑐𝑤 =

Récapitulatif :
Sections Travée 1 Travée 2 Travée 3G Travée 3D
X (m) 0,1L = 1,3
a -0,000355458 0,00123119 -0,00125456 -0,001254559
b 0 -0,01386288 0,04892782 0,048927816
c 0,060072486 -0,12014497 0,47595892 -0,524041075
d 1,3
X (m) 0,2L = 2,6
a -0,000315963 0,00109439 -0,00111516 -0,001115164
b 0 -0,01232256 0,04349139 0,043491392
c 0,053397765 -0,10679553 0,4230746 -0,5769254
d 2,6
X (m) 0,3L = 3,9
a -0,000276468 0,00095759 -0,00097577 -0,000975768
b 0 -0,01078224 0,03805497 0,038054968
c 0,046723044 -0,09344609 0,37019027 -0,629809725
d 3,9
X (m) 0,4L = 5,2
a -0,000236972 0,00082079 -0,00083637 -0,000836373
b 0 -0,00924192 0,03261854 0,032618544
c 0,040048324 -0,08009665 0,31730595 -0,68269405
d 5,2
X (m) 0,5L = 6,5
a -0,000197477 0,00068399 -0,00069698 -0,000696977
b 0 -0,0077016 0,02718212 0,02718212
c 0,033373603 -0,06674721 0,26442162 -0,735578375
d 6,5
X (m) 0,6L = 7,8
a -0,000157982 0,0005472 -0,00055758 -0,000557582
b 0 -0,00616128 0,0217457 0,021745696
c 0,026698883 -0,05339777 0,2115373 -0,7884627
d 7,8
X (m) 0,7L = 7,8
a -0,000157982 0,0005472 -0,00055758 -0,000557582
b 0 -0,00616128 0,0217457 0,021745696
c 0,026698883 -0,05339777 0,2115373 -0,7884627
d 7,8
X (m) 0,8L = 10,4
a -7,89908E-05 0,0002736 -0,00027879 -0,000278791
b 0 -0,00308064 0,01087285 0,010872848
c 0,013349441 -0,02669888 0,10576865 -0,89423135
d 10,4
X (m) 0,9L = 11,7
a -3,94954E-05 0,0001368 -0,0001394 -0,000139395
b 0 -0,00154032 0,00543642 0,005436424
c 0,006674721 -0,01334944 0,05288432 -0,947115675
d 11,7
X (m) 1L = 13
a 0 0 0 0
b 0 0 0 0
c 0 0 0 -1
d 13
6. Illustration graphique de la ligne d’influence pour l’étude menée :
Pour une section d’abscisse x = 0,4L3 = 5,20 m, on a l’effet maximal recherché dans
la troisième travée :

x=0,4L3
3
2.5
2
1.5
1
0.5
0
0 5 10 15 20 25 30 35 40 45 50
-0.5
-1
-1.5

II) ETUDE DES LIGNES D’INFLUENCE DES EFFORTS TRANCHANTS


L’étude des lignes d’influence des efforts tranchants de ce projet, se fera suivant 3 cas
représentatifs du comportement de chaque travée sous l’action d’une charge unitaire
se déplaçant progressivement de la première travée à la dernière travée.
L’effet de l’effort tranchant dans une travée sous l’action d’une charge unitaire se
déplaçant étant indépendant de la position d’une section dans cette travée, nous aurons
trois cas possibles pour nos trois travées.
La formule qui sera utilisée pour la détermination de l’équation de la ligne d’influence
de l’effort tranchant est la suivante :
𝑑 𝑖
𝑇 𝑖 (𝑥, 𝛼) = 𝑀 (𝑥, 𝛼)
𝑑𝑥
Ce qui donne
𝑑 𝑖 𝑀𝑖−1 − 𝑀𝑖
𝑇 𝑖 (𝑥, 𝛼) = 𝜇 (𝑥, 𝛼) +
𝑑𝑥 𝑙𝑖

1. Equation des lignes d’influence des efforts tranchants en travée

 Première étude: i = 1 et j = {1 ;2 ;3}


CAS 1 : (i=1 et j=1)
(La charge et la section sont dans la première travée)
Nous distinguons dans ce cas deux parties selon que la position α de la charge unitaire
se trouve avant et après la position de la section x.
 𝜶<𝒙
L’expression de de l’effort tranchant est de la forme cubique et a pour expression :
𝑇i(𝑥; 𝛼) = 𝑎𝛼3 + 𝑏𝛼 2 + 𝑐𝛼
Tel que
𝑎= 1 𝑗 1 𝑗
(− ) 𝑎𝑤 + ( ) 𝑎𝑒
𝑙i 𝑙i
𝑏= 1 𝑗 1 𝑗
(− ) 𝑏𝑤 + ( ) 𝑏𝑒
𝑙i 𝑙i
𝑐= 1 𝑗 1 𝑗
(− ) 𝑐𝑤 + ( ) (𝑐𝑒 − 1)
𝑙i 𝑙i
Avec
𝑗 0,001393955
𝑎𝑒 = 𝑎𝑒1 =
𝑗 0
𝑏𝑒 = 𝑏𝑒1 =
𝑗 -0,235578375
𝑐𝑒 = 𝑐𝑒1 =
𝑗 1 0
𝑎𝑤 = 𝑎𝑤 =
𝑗 1 0
𝑏𝑤 = 𝑏𝑤 =
𝑗 1 0
𝑐𝑤 = 𝑐𝑤 =

 𝜶>𝒙
L’expression du moment fléchissant est de la forme cubique et a pour expression :
𝑀i(𝑥; 𝛼) = 𝑎𝛼3 + 𝑏𝛼 2 + 𝑐𝛼 + 𝑑
Tel que
𝑎= 1 𝑗 1 𝑗
(− ) 𝑎𝑤 + ( ) 𝑎𝑒
𝑙i 𝑙i
𝑏= 1 𝑗 1 𝑗
(− ) 𝑏𝑤 + ( ) 𝑏𝑒
𝑙i 𝑙i
𝑐= 1 𝑗 1 𝑗
(− ) 𝑐𝑤 + ( ) (𝑐𝑒 − 1)
𝑙i 𝑙i
𝑑= 1
Avec
𝑗 0,001393955
𝑎𝑒 = 𝑎𝑒1 =
𝑗 0
𝑏𝑒 = 𝑏𝑒1 =
𝑗 -0,235578375
𝑐𝑒 = 𝑐𝑒1 =
𝑗 1 0
𝑎𝑤 = 𝑎𝑤 =
𝑗 1 0
𝑏𝑤 = 𝑏𝑤 =
𝑗 1 0
𝑐𝑤 = 𝑐𝑤 =

CAS 2 : (i=1 et j=2)


(La section étudiée se trouve dans la 1ère travée et la charge dans la seconde travée)
L’expression de l’effort tranchant est de la forme cubique et a pour expression :
𝑇i(𝑥; 𝛼) = 𝑎𝛼3 + 𝑏𝛼 2 + 𝑐𝛼
Tel que
𝑎= 1 𝑖−1 1 𝑖 𝑗
[(− ) Ω𝑗−1 + ( ) Ω𝑗−1 ] 𝑎𝑤
𝑙i 𝑙i
𝑏= 1 𝑖−1 1 𝑖 𝑗
[(− ) Ω𝑗−1 + ( ) Ω𝑗−1 ] 𝑏𝑤
𝑙i 𝑙i
𝑐= 1 𝑖−1 1 𝑖 𝑗
[(− ) Ω𝑗−1 + ( ) Ω𝑗−1 ] 𝑐𝑤
𝑙i 𝑙i

𝑗 2 -0,00136799
𝑎𝑤 = 𝑎𝑤 =
𝑗 2 0,05436424
𝑏𝑤 = 𝑏𝑤 =
𝑗 2 -0,52884325
𝑐𝑤 = 𝑐𝑤 =

CAS 3 : (i=1 et j=3)


(La section étudiée se trouve dans la 1ère travée et la charge dans la troisième travée)
L’expression de l’effort tranchant est de la forme cubique et a pour expression :
𝑀i(𝑥; 𝛼) = 𝑎𝛼3 + 𝑏𝛼 2 + 𝑐𝛼
Tel que
𝑎= 1 𝑖−1 1 𝑖 𝑗
[(− ) Ω𝑗−1 + ( ) Ω𝑗−1 ] 𝑎𝑤
𝑙i 𝑙i
𝑏= 1 𝑖−1 1 𝑖 𝑗
[(− ) Ω𝑗−1 + ( ) Ω𝑗−1 ] 𝑏𝑤
𝑙i 𝑙i
𝑐= 1 𝑖−1 1 𝑖 𝑗
[(− ) Ω𝑗−1 + ( ) Ω𝑗−1 ] 𝑐𝑤
𝑙i 𝑙i

𝑗3 -0,001393955
𝑎𝑤 = 𝑎𝑤 =
𝑗 3 0,05436424
𝑏𝑤 = 𝑏𝑤 =
𝑗 3 -0,47115675
𝑐𝑤 = 𝑐𝑤 =

Récapitulatif:
On constate que l’expression du moment ne varie pas en fonction de la position de la
section et celle de la charge. A cet effet nous avons effectué une seule section sur toute
la portée li, par cas étudié. Ainsi nous avons pu obtenir pour chacune des travées, l’effet
de l’effort tranchant en fonction du déplacement α de la charge.
Les résultats-vous sont proposés dans le tableau qui suit :
Section Travée 1G Travée 1D Travée 2 Travée 3
X (m) 0,1L1 = 1,3
a 0,000107227 0,00010723 -0,00010523 3,03811E-05
b 0 0 0,00418186 -0,001184862
c -0,09504449 -0,09504449 -0,04068025 0,010268801
d 1

2. Illustration graphique de la ligne d’influence pour l’étude menée :


Pour une section d’abscisse x = 0,1L1 = 5,20 m, on a l’effet maximal recherché dans
la troisième travée :

x = 0,1L1
1

0.8

0.6

0.4

0.2

0
0 5 10 15 20 25 30 35 40 45 50
-0.2
 Deuxième étude : i = 2 et j = {1 ;2 ;3}

CAS 1 : (i=2 et j=1)


(La section étudiée se trouve dans la 2ième travée et la charge dans la première
travée)

L’expression de l’effort tranchant est de la forme cubique et a pour expression :


𝑇i(𝑥; 𝛼) = 𝑎𝛼3 + 𝑏𝛼 2 + 𝑐𝛼
Tel que
𝑎= 1 1 𝑗
[(− ) θ𝑗𝑖−1 + ( ) θ𝑗𝑖 ] 𝑎𝑒
𝑙i 𝑙i
𝑏= 1 𝑖−1 1 𝑖 𝑗
[(− ) θ𝑗 + ( ) θ𝑗 ] 𝑏𝑒
𝑙i 𝑙i
𝑐= 1 𝑖−1 1 𝑖 𝑗
[(− ) θ𝑗 + ( ) θ𝑗 ] 𝑐𝑒
𝑙i 𝑙i

𝑗 0,00139395
𝑎𝑒 = 𝑎𝑒1 =
𝑗 0
𝑏𝑒 = 𝑏𝑒1 =
𝑗 -0,23557838
𝑐𝑒 = 𝑐𝑒1 =

CAS 2 : (i=2 et j=2)


(La section étudiée ainsi que la charge se trouve dans la deuxième travée.)
 𝜶<𝒙
L’expression de l’effort tranchant est de la forme cubique et a pour expression :
𝑇i(𝑥; 𝛼) = 𝑎𝛼3 + 𝑏𝛼 2 + 𝑐𝛼
Tel que
𝑎= 1 𝑗 1 𝑗
(− ) 𝑎𝑤 + ( ) 𝑎𝑒
𝑙i 𝑙i
𝑏= 1 𝑗 1 𝑗
(− ) 𝑏𝑤 + ( ) 𝑏𝑒
𝑙i 𝑙i
𝑐= 1 𝑗 1 𝑗
(− ) 𝑐𝑤 + ( ) (𝑐𝑒 − 1)
𝑙i 𝑙i
Avec
𝑗 0,00136799
𝑎𝑒 = 𝑎𝑒2 =
𝑗 -0,0154032
𝑏𝑒 = 𝑏𝑒2 =
𝑗 -0,13349441
𝑐𝑒 = 𝑐𝑒2 =
𝑗 2 -0,00136799
𝑎𝑤 = 𝑎𝑤 =
𝑗 2 0,05436424
𝑏𝑤 = 𝑏𝑤 =
𝑗 2 -0,52884325
𝑐𝑤 = 𝑐𝑤 =

 𝜶>𝒙
L’expression de l’effort tranchant est de la forme cubique et a pour expression :
𝑇i(𝑥; 𝛼) = 𝑎𝛼3 + 𝑏𝛼 2 + 𝑐𝛼 + 𝑑
Tel que
𝑎= 1 𝑗 1 𝑗
(− ) 𝑎𝑤 + ( ) 𝑎𝑒
𝑙i 𝑙i
𝑏= 1 𝑗 1 𝑗
(− ) 𝑏𝑤 + ( ) 𝑏𝑒
𝑙i 𝑙i
𝑐= 1 𝑗 1 𝑗
(− ) 𝑐𝑤 + ( ) (𝑐𝑒 − 1)
𝑙i 𝑙i
𝑑= 1
Avec
𝑗 0,00136799
𝑎𝑒 = 𝑎𝑒2 =
𝑗 -0,0154032
𝑏𝑒 = 𝑏𝑒2 =
𝑗 -0,13349441
𝑐𝑒 = 𝑐𝑒2 =
𝑗 2 -0,00136799
𝑎𝑤 = 𝑎𝑤 =
𝑗 2 0,05436424
𝑏𝑤 = 𝑏𝑤 =
𝑗 2 -0,52884325
𝑐𝑤 = 𝑐𝑤 =

CAS 3 : (i=2 et j=3)


(La section étudiée se trouve dans la 2ième travée et la charge dans la troisième travée)
L’expression de l’effort tranchant est de la forme cubique et a pour expression :
𝑇i(𝑥; 𝛼) = 𝑎𝛼3 + 𝑏𝛼 2 + 𝑐𝛼
Tel que
𝑎= 1 𝑖−1 1 𝑖 𝑗
[(− ) Ω𝑗−1 + ( ) Ω𝑗−1 ] 𝑎𝑤
𝑙i 𝑙i
𝑏= 1 𝑖−1 1 𝑖 𝑗
[(− ) Ω𝑗−1 + ( ) Ω𝑗−1 ] 𝑏𝑤
𝑙i 𝑙i
𝑐= 1 𝑖−1 1 𝑖 𝑗
[(− ) Ω𝑗−1 + ( ) Ω𝑗−1 ] 𝑐𝑤
𝑙i 𝑙i
Avec
𝑗 3 -0,001393955
𝑎𝑤 = 𝑎𝑤 =
𝑗 3 0,05436424
𝑏𝑤 = 𝑏𝑤 =
𝑗 3 -0,47115675
𝑐𝑤 = 𝑐𝑤 =

Récapitulatif:
X (m) 0,5L = 8,5
a -0,00010523 0,00016094 0,00016094 -0,00010523
b 0 -0,00410397 -0,00410397 0,004103967
c 0,017783858 -0,03556772 -0,03556772 -0,035567715
d 1

3. Illustration graphique de la ligne d’influence pour l’étude menée :


Pour une section d’abscisse x = 0,5L2 = 8,50 m, on a l’effet maximal recherché dans
la deuxième travée :

x = 0,5L2
0.6

0.4

0.2

0
0 5 10 15 20 25 30 35 40 45 50

-0.2

-0.4

-0.6

 Troisième étude : i = 3 et j = {1 ;2 ;3}

CAS 1 : (i=3 et j=1)


(La section étudiée se trouve dans la 3ième travée et la charge dans la première
travée)

L’expression de l’effort tranchant est de la forme cubique et a pour expression :


𝑇i(𝑥; 𝛼) = 𝑎𝛼3 + 𝑏𝛼 2 + 𝑐𝛼
Tel que
𝑎= 1 1 𝑗
[(− ) θ𝑗𝑖−1 + ( ) θ𝑗𝑖 ] 𝑎𝑒
𝑙i 𝑙i
𝑏= 1 𝑖−1 1 𝑖 𝑗
[(− ) θ𝑗 + ( ) θ𝑗 ] 𝑏𝑒
𝑙i 𝑙i
𝑐= 1 𝑖−1 1 𝑖 𝑗
[(− ) θ𝑗 + ( ) θ𝑗 ] 𝑐𝑒
𝑙i 𝑙i

𝑗 0,00139395
𝑎𝑒 = 𝑎𝑒1 =
𝑗 0
𝑏𝑒 = 𝑏𝑒1 =
𝑗 -0,23557838
𝑐𝑒 = 𝑐𝑒1 =

CAS 1 : (i=3 et j=2)


(La section étudiée se trouve dans la 3ième travée et la charge dans la deuxième
travée)

L’expression de l’effort tranchant est de la forme cubique et a pour expression :


𝑇i(𝑥; 𝛼) = 𝑎𝛼3 + 𝑏𝛼 2 + 𝑐𝛼
Tel que
𝑎= 1 1 𝑗
[(− ) θ𝑗𝑖−1 + ( ) θ𝑗𝑖 ] 𝑎𝑒
𝑙i 𝑙i
𝑏= 1 𝑖−1 1 𝑖 𝑗
[(− ) θ𝑗 + ( ) θ𝑗 ] 𝑏𝑒
𝑙i 𝑙i
𝑐= 1 𝑖−1 1 𝑖 𝑗
[(− ) θ𝑗 + ( ) θ𝑗 ] 𝑐𝑒
𝑙i 𝑙i

𝑗 0,00136799
𝑎𝑒 = 𝑎𝑒2 =
𝑗 -0,0154032
𝑏𝑒 = 𝑏𝑒2 =
𝑗 -0,13349441
𝑐𝑒 = 𝑐𝑒2 =

CAS 2 : (i=3) et j=3


(La section étudiée ainsi que la charge se trouve dans la troisième travée.)
 𝜶<𝒙
L’expression de l’effort tranchant est de la forme cubique et a pour expression :
𝑇i(𝑥; 𝛼) = 𝑎𝛼3 + 𝑏𝛼 2 + 𝑐𝛼
Tel que
𝑎= 1 𝑗 1 𝑗
(− ) 𝑎𝑤 + ( ) 𝑎𝑒
𝑙i 𝑙i
𝑏= 1 𝑗 1 𝑗
(− ) 𝑏𝑤 + ( ) 𝑏𝑒
𝑙i 𝑙i
𝑐= 1 𝑗 1 𝑗
(− ) 𝑐𝑤 + ( ) (𝑐𝑒 − 1)
𝑙i 𝑙i
Avec
𝑗 0
𝑎𝑒 = 𝑎𝑒3 =
𝑗 0
𝑏𝑒 = 𝑏𝑒3 =
𝑗 0
𝑐𝑒 = 𝑐𝑒3 =
𝑗 3 -0,001393955
𝑎𝑤 = 𝑎𝑤 =
𝑗 3 0,05436424
𝑏𝑤 = 𝑏𝑤 =
𝑗 3 -0,47115675
𝑐𝑤 = 𝑐𝑤 =

 𝜶>𝒙
L’expression de l’effort tranchant est de la forme cubique et a pour expression :
𝑇i(𝑥; 𝛼) = 𝑎𝛼3 + 𝑏𝛼 2 + 𝑐𝛼 + 𝑑
Tel que
𝑎= 1 𝑗 1 𝑗
(− ) 𝑎𝑤 + ( ) 𝑎𝑒
𝑙i 𝑙i
𝑏= 1 𝑗 1 𝑗
(− ) 𝑏𝑤 + ( ) 𝑏𝑒
𝑙i 𝑙i
𝑐= 1 𝑗 1 𝑗
(− ) 𝑐𝑤 + ( ) (𝑐𝑒 − 1)
𝑙i 𝑙i
𝑑= 𝑥
Avec
𝑗 0
𝑎𝑒 = 𝑎𝑒2 =
𝑗 0
𝑏𝑒 = 𝑏𝑒2 =
𝑗 0
𝑐𝑒 = 𝑐𝑒2 =
𝑗 2 -0,001393955
𝑎𝑤 = 𝑎𝑤 =
𝑗 2 0,05436424
𝑏𝑤 = 𝑏𝑤 =
𝑗 2 -0,47115675
𝑐𝑤 = 𝑐𝑤 =

Récapitulatif
Travée 1 Travée 2 Travée 3G Travée 3D
X (m) 0,1L = 1,3
a 3,03811E-05 -0,00010523 0,00010723 0,000107227
b 0 0,00118486 -0,00418186 -0,004181865
c -0,0051344 0,0102688 -0,04068025 -0,04068025
d 1

4. Illustration graphique de la ligne d’influence pour l’étude menée :


Pour une section d’abscisse x = 0,1L3 = 1,30 m, on a l’effet maximal recherché dans
la troisième travée :

X = 0,1L3
1

0.8

0.6

0.4

0.2

0
0 5 10 15 20 25 30 35 40 45 50
-0.2

III) ETUDE DES LIGNES D’INFLUENCE DES REACTIONS D’APPUIS


L’étude des lignes d’influence des efforts tranchants de ce projet, se fera suivant 4 cas
représentatifs du comportement de chaque appui sous l’action d’une charge unitaire se
déplaçant progressivement de la première travée à la dernière travée.
La formule qui sera utilisée pour la détermination de l’équation de la ligne d’influence
de l’effort tranchant est la suivante :
𝑅𝑖 (𝛼) = 𝑇 𝑖+1 (0, 𝛼) − 𝑇 𝑖 (𝑙𝑖 , 𝛼)
1. Equation des lignes d’influence des réactions d’appuis

 Première étude : i = 0 et j = {1 ;2 ;3}

CAS 1 : (i=0 et j=1)


(i+1 = j)
L’expression de la réaction d’appui est de la forme cubique et a pour expression :
𝑅i(𝛼) = 𝑎𝛼3 + 𝑏𝛼 2 + 𝑐𝛼 + 𝑑
Tel que:
𝑎= 𝑗 𝑗
𝑎𝑒 − 𝑎𝑤
𝑙1
𝑏= 𝑗 𝑗
𝑏𝑒 − 𝑏𝑤
𝑙1
𝑐= 𝑗 𝑗
𝑐𝑒 − 𝑐𝑤 − 1
𝑙1
𝑑= 1

𝑗 0,001393955
𝑎𝑒 = 𝑎𝑒1 =
𝑗 0
𝑏𝑒 = 𝑏𝑒1 =
𝑗 -0,235578375
𝑐𝑒 = 𝑐𝑒1 =

CAS 2 : (i=0 et j=2)


(j > i+1)
L’expression de la réaction d’appui est de la forme cubique et a pour expression :
𝑅i(𝛼) = 𝑎𝛼3 + 𝑏𝛼 2 + 𝑐𝛼
𝑎= 1 0
Ω𝑗−1 − Ω𝑗−1 𝑗
𝑎𝑤
𝑙1
𝑏=
1 0
Ω𝑗−1 − Ω𝑗−1 𝑗
𝑏𝑤
𝑙1
𝑐= 1 0
Ω𝑗−1 − Ω𝑗−1 𝑗
𝑐𝑤
𝑙1

1 0
Ω𝑗−1 = Ω11 = 1 ; Ω𝑗−1 = Ω10 = −𝜑1
𝑗 2 -0,001367989
𝑎𝑤 = 𝑎𝑤 =
𝑗 2 0,05436424
𝑏𝑤 = 𝑏𝑤 =
𝑗 2 -0,52884325
𝑐𝑤 = 𝑐𝑤 =

CAS 3 : (i=0 et j=3)


(j > i+1)
L’expression de la réaction d’appui est de la forme cubique et a pour expression :
𝑅i(𝛼) = 𝑎𝛼3 + 𝑏𝛼 2 + 𝑐𝛼
𝑎= 1 0
Ω𝑗−1 − Ω𝑗−1 𝑗
𝑎𝑤
𝑙1
𝑏=
1 0
Ω𝑗−1 − Ω𝑗−1 𝑗
𝑏𝑤
𝑙1
𝑐= 1 0
Ω𝑗−1 − Ω𝑗−1 𝑗
𝑐𝑤
𝑙1

1 0
Ω𝑗−1 = Ω12 = −𝜑2 ; Ω𝑗−1 = Ω02 = 𝜑1 𝜑2
𝑗 3 -0,001393955
𝑎𝑤 = 𝑎𝑤 =
𝑗 3 0,05436424
𝑏𝑤 = 𝑏𝑤 =
𝑗 3 -0,47115675
𝑐𝑤 = 𝑐𝑤 =

Récapitulatif :

j=(i+1) i+1<(j=2) i+1<(j=3)

a 0,000107227 -0,00010523 3,03811E-05


b 0 0,004181865 -0,001184862
c -0,09504449 -0,04068025 0,010268801
d 1

2. Illustration graphique de la ligne d’influence pour l’étude menée :


Pour une réaction d’appui maximale sur l’appui de rive gauche 𝑀0
Ro
1.2

0.8

0.6

0.4

0.2

0
0 5 10 15 20 25 30 35 40 45 50
-0.2

 Deuxième étude : i = 1 et j = {1 ;2 ;3}

CAS 1 : (i=1 et j=1)


(i = j)
L’expression de la réaction d’appui est de la forme cubique et a pour expression :
𝑅i(𝛼) = 𝑎𝛼3 + 𝑏𝛼 2 + 𝑐𝛼
𝑎= 𝑗 𝑗 𝑗
𝑎𝑒 𝑎𝑒 − 𝑎𝑤
(𝜃𝑖𝑖+1 − 1) −
𝑙𝑖+1 𝑙i
𝑏= 𝑗 𝑗 𝑗
𝑖+1
𝑏𝑒 𝑏𝑒 − 𝑏𝑤
(𝜃𝑖 − 1) −
𝑙𝑖+1 𝑙i
𝑐= 𝑗 𝑗 𝑗
𝑖+1
𝑐𝑒 𝑐𝑒 − 𝑐𝑤 − 1
(𝜃𝑖 − 1) −
𝑙𝑖+1 𝑙i
𝜃𝑖𝑖+1 = 𝜃12 = −𝜑′2
𝑗 0,001393955
𝑎𝑒 = 𝑎𝑒1 =
𝑗 0
𝑏𝑒 = 𝑏𝑒1 =
𝑗 -0,235578375
𝑐𝑒 = 𝑐𝑒1 =
𝑗 1 0
𝑎𝑤 = 𝑎𝑤 =
𝑗 1 0
𝑏𝑤 = 𝑏𝑤 =
𝑗 1 0
𝑐𝑤 = 𝑐𝑤 =
CAS 2 : (i=1 et j=2)
(i+1 = j)
L’expression de la réaction d’appui est de la forme cubique et a pour expression :
𝑅i(𝛼) = 𝑎𝛼3 + 𝑏𝛼 2 + 𝑐𝛼 + 𝑑
𝑎= 𝑗 𝑗 𝑗
𝑎𝑒 − 𝑎𝑤 𝑖−1
𝑎𝑤
− (1 − Ω𝑗−1 )
𝑙i+1 𝑙𝑖
𝑏=
𝑗 𝑗 𝑗
𝑏𝑒 − 𝑏𝑤 𝑖−1
𝑏𝑤
− (1 − Ω𝑗−1 )
𝑙i+1 𝑙𝑖
𝑐= 𝑗 𝑗 𝑗
𝑐𝑒 − 𝑐𝑤 − 1 𝑖−1
𝑐𝑤
− (1 − Ω𝑗−1 )
𝑙i+1 𝑙𝑖
𝑑= 1
𝑖−1 0
Ω𝑗−1 = Ω1 = −𝜑1
𝑗 0,00136799
𝑎𝑒 = 𝑎𝑒2 =
𝑗 -0,015403201
𝑏𝑒 = 𝑏𝑒2 =
𝑗 -0,133494413
𝑐𝑒 = 𝑐𝑒2 =
𝑗 2 -0,00136799
𝑎𝑤 = 𝑎𝑤 =
𝑗 2 0,05436424
𝑏𝑤 = 𝑏𝑤 =
𝑗 2 -0,52884325
𝑐𝑤 = 𝑐𝑤 =

CAS 2 : (i=1 et j=3)


(i+1 > j)
L’expression de la réaction d’appui est de la forme cubique et a pour expression :
𝑅i(𝛼) = 𝑎𝛼3 + 𝑏𝛼 2 + 𝑐𝛼
𝑎= 𝑖+1 𝑖 𝑖 𝑖−1
Ω𝑗−1 − Ω𝑗−1 Ω𝑗−1 − Ω𝑗−1 𝑗
[( )−( )] 𝑎𝑤
𝑙i+1 𝑙i
𝑏=
𝑖+1 𝑖 𝑖 𝑖−1
Ω𝑗−1 − Ω𝑗−1 Ω𝑗−1 − Ω𝑗−1 𝑗
[( )−( )] 𝑏𝑤
𝑙i+1 𝑙i
𝑐= 𝑖+1 𝑖 𝑖 𝑖−1
Ω𝑗−1 − Ω𝑗−1 Ω𝑗−1 − Ω𝑗−1 𝑗
[( )−( )] 𝑐𝑤
𝑙i+1 𝑙i

𝑖+1 𝑖 𝑖−1
Ω𝑗−1 = Ω22 = 1 ; Ω𝑗−1 = Ω12 = −𝜑2 ; Ω𝑗−1 = Ω02 = 𝜑1 𝜑2
𝑗 3 -0,001393955
𝑎𝑤 = 𝑎𝑤 =
𝑗 3 0,05436424
𝑏𝑤 = 𝑏𝑤 =
𝑗 3 -0,47115675
𝑐𝑤 = 𝑐𝑤 =

Récapitulatif:

i=(j=1) i+1=(j=2) (j=3)>i+1

a -0,000212457 0,00016094 -0,000135611


b 0 -0,004103967 0,005288829
c 0,112828348 -0,035567715 -0,045836516
d 1

3. Illustration graphique de la ligne d’influence pour l’étude menée :


Pour une réaction d’appui maximale sur le deuxième appui 𝑀1

R1
1.2

0.8

0.6

0.4

0.2

0
0 5 10 15 20 25 30 35 40 45 50
-0.2

 Troisième étude : i = 2 et j = {1 ;2 ;3}

CAS 1 : (i=2 et j=1)


(i > j)
L’expression de la réaction d’appui est de la forme cubique et a pour expression :
𝑅i(𝛼) = 𝑎𝛼3 + 𝑏𝛼 2 + 𝑐𝛼
𝑎= θ𝑗𝑖+1 − θ𝑗𝑖 θ𝑗𝑖 − θ𝑗𝑖−1 𝑗
[( )−( )] 𝑎𝑒
𝑙i+1 𝑙i
𝑏=
θ𝑗𝑖+1 − θ𝑗𝑖 θ𝑗𝑖 − θ𝑗𝑖−1 𝑗
[( )−( )] 𝑏𝑒
𝑙i+1 𝑙i
𝑐= θ𝑗𝑖+1 − θ𝑗𝑖 θ𝑗𝑖 − θ𝑗𝑖−1 𝑗
[( )−( )] 𝑐𝑒
𝑙i+1 𝑙i

θ𝑗𝑖+1 = θ13 = 𝜑′2 𝜑′3 ; θ𝑗𝑖 = θ12 = −𝜑′2 ; θ𝑗𝑖−1 = θ11 = 1


𝑗 0,001393955
𝑎𝑒 = 𝑎𝑒1 =
𝑗 0
𝑏𝑒 = 𝑏𝑒1 =
𝑗 -0,235578375
𝑐𝑒 = 𝑐𝑒1 =

CAS 1 : (i=2 et j=2)


(i = j)
L’expression de la réaction d’appui est de la forme cubique et a pour expression :
𝑅i(𝛼) = 𝑎𝛼3 + 𝑏𝛼 2 + 𝑐𝛼
𝑎= 𝑗 𝑗 𝑗
𝑎𝑒 𝑎𝑒 − 𝑎𝑤
(𝜃𝑖𝑖+1 − 1) −
𝑙𝑖+1 𝑙i
𝑏= 𝑗 𝑗 𝑗
𝑖+1
𝑏𝑒 𝑏𝑒 − 𝑏𝑤
(𝜃𝑖 − 1) −
𝑙𝑖+1 𝑙i
𝑐= 𝑗 𝑗 𝑗
𝑖+1
𝑐𝑒 𝑐𝑒 − 𝑐𝑤 − 1
(𝜃𝑖 − 1) −
𝑙𝑖+1 𝑙i

𝜃𝑖𝑖+1 = 𝜃23 = −𝜑′3


𝑗 0,00136799
𝑎𝑒 = 𝑎𝑒2 =
𝑗 -0,015403201
𝑏𝑒 = 𝑏𝑒2 =
𝑗 -0,133494413
𝑐𝑒 = 𝑐𝑒2 =
𝑗 2 -0,00136799
𝑎𝑤 = 𝑎𝑤 =
𝑗 2 0,05436424
𝑏𝑤 = 𝑏𝑤 =
𝑗 2 -0,52884325
𝑐𝑤 = 𝑐𝑤 =
CAS 1 : (i=2 et j=3)
(i+1 = j)
L’expression de la réaction d’appui est de la forme cubique et a pour expression :
𝑅i(𝛼) = 𝑎𝛼3 + 𝑏𝛼 2 + 𝑐𝛼 + 𝑑
𝑎= 𝑗 𝑗 𝑗
𝑎𝑒 − 𝑎𝑤 𝑖−1
𝑎𝑤
− (1 − Ω𝑗−1 )
𝑙i+1 𝑙𝑖
𝑏=
𝑗 𝑗 𝑗
𝑏𝑒 − 𝑏𝑤 𝑖−1
𝑏𝑤
− (1 − Ω𝑗−1 )
𝑙i+1 𝑙𝑖
𝑐= 𝑗 𝑗 𝑗
𝑐𝑒 − 𝑐𝑤 − 1 𝑖−1
𝑐𝑤
− (1 − Ω𝑗−1 )
𝑙i+1 𝑙𝑖
𝑑= 1
𝑖−1 1
Ω𝑗−1 = Ω2 = −𝜑2
𝑗 0
𝑎𝑒 = 𝑎𝑒3 =
𝑗 0
𝑏𝑒 = 𝑏𝑒3 =
𝑗 0
𝑐𝑒 = 𝑐𝑒3 =
𝑗 3 -0,001393955
𝑎𝑤 = 𝑎𝑤 =
𝑗 3 0,05436424
𝑏𝑤 = 𝑏𝑤 =
𝑗 3 -0,47115675
𝑐𝑤 = 𝑐𝑤 =

Récapitulatif:

i>(j=1) i=(j=2) i+1=(j=3)

a 0,000135611 -0,00026617 0,000212457


b 0 0,005288829 -0,008285832
c -0,022918258 0,045836516 -0,005112535
d 1

4. Illustration graphique de la ligne d’influence pour l’étude menée :


- Pour une réaction d’appui maximale sur le troisième appui 𝑀2
R2
1.2

0.8

0.6

0.4

0.2

0
0 5 10 15 20 25 30 35 40 45 50
-0.2

 Troisième étude : i = 3 et j = {1 ;2 ;3}

CAS 1 : (i=3 et j=1)


(i > j)
L’expression de la réaction d’appui est de la forme cubique et a pour expression :
𝑅i(𝛼) = 𝑎𝛼3 + 𝑏𝛼 2 + 𝑐𝛼
𝑎= θ𝑗𝑖 − θ𝑗𝑖−1 𝑗
𝑎𝑒
𝑙i
𝑏=
θ𝑗𝑖 − θ𝑗𝑖−1 𝑗
𝑏𝑒
𝑙i
𝑐= θ𝑗𝑖 − θ𝑗𝑖−1 𝑗
𝑐𝑒
𝑙i

θ𝑗𝑖 = θ13 = 𝜑′2 𝜑′3 ; θ𝑗𝑖−1 = θ12 = −𝜑′2


𝑗 0,001393955
𝑎𝑒 = 𝑎𝑒1 =
𝑗 0
𝑏𝑒 = 𝑏𝑒1 =
𝑗 -0,235578375
𝑐𝑒 = 𝑐𝑒1 =

CAS 2 : (i=3 et j=2)


(i > j)
L’expression de la réaction d’appui est de la forme cubique et a pour expression :
𝑅i(𝛼) = 𝑎𝛼3 + 𝑏𝛼 2 + 𝑐𝛼
𝑎= θ𝑗𝑖 − θ𝑗𝑖−1 𝑗
𝑎𝑒
𝑙i
𝑏=
θ𝑗𝑖 − θ𝑗𝑖−1 𝑗
𝑏𝑒
𝑙i
𝑐= θ𝑗𝑖 − θ𝑗𝑖−1 𝑗
𝑐𝑒
𝑙i

θ𝑗𝑖 = θ32 = −𝜑′3 ; θ𝑗𝑖−1 = θ22 = 1


𝑗 0,00136799
𝑎𝑒 = 𝑎𝑒2 =
𝑗 -0,015403201
𝑏𝑒 = 𝑏𝑒2 =
𝑗 -0,133494413
𝑐𝑒 = 𝑐𝑒2 =

CAS 1 : (i=3 et j=3)


(i = j)
L’expression de la réaction d’appui est de la forme cubique et a pour expression :
𝑅i(𝛼) = 𝑎𝛼3 + 𝑏𝛼 2 + 𝑐𝛼
𝑎= 𝑗 𝑗
𝑎𝑒 − 𝑎𝑤

𝑙i
𝑏= 𝑗 𝑗
𝑏𝑒 − 𝑏𝑤

𝑙i
𝑐= 𝑗 𝑗
𝑐𝑒 − 𝑐𝑤 − 1

𝑙i

𝑗 0
𝑎𝑒 = 𝑎𝑒3 =
𝑗 0
𝑏𝑒 = 𝑏𝑒3 =
𝑗 0
𝑐𝑒 = 𝑐𝑒3 =
𝑗 3 -0,001393955
𝑎𝑤 = 𝑎𝑤 =
𝑗 3 0,05436424
𝑏𝑤 = 𝑏𝑤 =
𝑗 3 -0,47115675
𝑐𝑤 = 𝑐𝑤 =
Récapitulatif :

i>(j=1) i>(j=2) i=(j=3)

a -3,03811E-05 0,00010523 -0,000107227


b 0 -0,001184862 0,004181865
c 0,0051344 -0,010268801 0,04068025
d

5. Illustration graphique de la ligne d’influence pour l’étude menée :


Pour une réaction d’appui maximale sur le quatrième appui 𝑀3

R3
1.2

0.8

0.6

0.4

0.2

0
0 5 10 15 20 25 30 35 40 45 50
-0.2

VI) ETUDE DES LIGNES D’INFLUENCE DES MOMENTS SUR APPUIS


L’étude des moments sur appuis portera essentielle sur les deux appuis intermédiaires
de notre projet. Ainsi nous n’aurons qu’à mener deux études comprenant chacune des
sous cas.
1. Equation des lignes d’influence des réactions d’appuis

 Première étude : i = 1 et j = {1 ;2 ;3}

CAS 1 : i = 1 et j = 1
Comme nous l’avons notifié plus haut, nous étudierons les moments sur les appuis
intermédiaires. Dans ce cas-ci, il s’agit du moment sur l’appui 1.
En effet pour i = j, on a deux expressions des moments sur appuis bornant la travée
chargée que sont :
𝑗 𝑗 𝑗 𝑗 𝑗 𝑗
𝑀𝑖 = 𝑎𝑒 𝛼 3 + 𝑏𝑒 𝛼 2 + 𝑐𝑒 𝛼 𝑒𝑡 𝑀𝑖−1 = 𝑎𝑤 𝛼 3 + 𝑏𝑤 𝛼 2 + 𝑐𝑤 𝛼
Dans notre cas 𝑀𝑖−1 = 0 et 𝑀𝑖 ≠ 0
Pour le moment sur l’appui 1
𝑗 0,001393955
𝑎𝑒 = 𝑎𝑒1 =
𝑗 0
𝑏𝑒 = 𝑏𝑒1 =
𝑗 -0,235578375
𝑐𝑒 = 𝑐𝑒1 =

CAS 2 : i = 1 et j = 2
Ici la position de la charge est dans une travée supérieure à celle de la section, donc de
l’appuis étudié. Alors on aura l’expression suivante pour le moment sur l’appuis 1 :
𝑗 𝑗 𝑗
𝑀𝑗−1 = 𝑎𝑤 𝛼 3 + 𝑏𝑤 𝛼 2 + 𝑐𝑤 𝛼
𝑗 2 -0,00136799
𝑎𝑤 = 𝑎𝑤 =
𝑗 2 0,05436424
𝑏𝑤 = 𝑏𝑤 =
𝑗 2 -0,52884325
𝑐𝑤 = 𝑐𝑤 =

CAS 2 : i = 1 et j = 3
Dans cette partie, nous ferons plutôt attention à utiliser la formule du cas 2 𝑀𝑗−1 ,
pour j = 3 avant d’appliquer la formule suivante :
𝑖
𝑀𝑖 = Ω𝑗−1 𝑀𝑗−1
Ainsi on aura
𝑗 𝑗 𝑗
𝑀𝑗−1 = 𝑎𝑤 𝛼 3 + 𝑏𝑤 𝛼 2 + 𝑐𝑤 𝛼 = 𝑎𝑤
3 3 3 2
𝛼 + 𝑏𝑤 3
𝛼 + 𝑐𝑤 𝛼
Et
𝑖
𝑀𝑖 = Ω𝑗−1 3 3
𝑀𝑗−1 = (𝑎𝑤 3 2
𝛼 + 𝑏𝑤 3
𝛼 + 𝑐𝑤 𝛼)Ω12
𝑗 3 -0,001393955
𝑎𝑤 = 𝑎𝑤 =
𝑗 3 0,05436424
𝑏𝑤 = 𝑏𝑤 =
𝑗 3 -0,47115675
𝑐𝑤 = 𝑐𝑤 =
Ω12 = −𝜑2

Récapitulatif
𝑗 𝑗 𝑗
Nous avons regroupé les différentes valeurs des coefficient 𝑎{𝑤;𝑒} , 𝑏{𝑤;𝑒} , 𝑐{𝑤;𝑒} selon
le cas étudié dans le tableau ci-dessous :
i = j =1 (j = 2) > (i = 1) (j = 3) > (i = 1)
Moment M1
a 0,001393955 -0,00136799 0,000394954
b 0 0,05436424 -0,015403201
c -0,235578375 -0,52884325 0,133494413

2. Illustration graphique de la ligne d’influence pour l’étude menée :

Moment sur appui 1


0.5

0
0 10 20 30 40 50
-0.5

-1

-1.5

-2

 Deuxième étude : i = 2 et j = {1 ;2 ;3}


Cette deuxième étude portera sur le moment du deuxième appui intermédiaire M2.
Nous distinguerons aussi 3 cas à étudier

CAS 1 : i = 2 et j = 1
La position de la charge est dans une travée inférieure à celle de la section, alors le
moment sur le deuxième appui aura pour expression :
𝑀𝑗+1 = −𝜑′𝑗+1 𝑀𝑗
𝑗 𝑗 𝑗
Tel que : 𝑀𝑗 = 𝑎𝑒 𝛼 3 + 𝑏𝑒 𝛼 2 + 𝑐𝑒 𝛼
D’où
𝑗 𝑗 𝑗
𝑀𝑗+1 = −𝜑 ′ 𝑗+1 (𝑎𝑒 𝛼 3 + 𝑏𝑒 𝛼 2 + 𝑐𝑒 𝛼)

𝑀2 = −𝜑 ′ 2 (𝑎1𝑒 𝛼 3 + 𝑏𝑒1 𝛼 2 + 𝑐𝑒1 𝛼)


Pour le moment sur l’appui 2
𝑗 0,001393955
𝑎𝑒 = 𝑎𝑒1 =
𝑗 0
𝑏𝑒 = 𝑏𝑒1 =
𝑗 -0,235578375
𝑐𝑒 = 𝑐𝑒1 =

CAS 2 : i = 2 et j = 2
On a dans ce cas deux expressions donnant les moments sur les appuis encadrants la
travée chargée :
𝑗 𝑗 𝑗 𝑗 𝑗 𝑗
𝑀𝑖 = 𝑎𝑒 𝛼 3 + 𝑏𝑒 𝛼 2 + 𝑐𝑒 𝛼 𝑒𝑡 𝑀𝑖−1 = 𝑎𝑤 𝛼 3 + 𝑏𝑤 𝛼 2 + 𝑐𝑤 𝛼
Dans notre cas 𝑀𝑖−1 ≠ 0 et 𝑀𝑖 ≠ 0, cependant nous utiliserons seulement 𝑀𝑖 ≠ 0
car c’est se appuis qui nous intéresse 𝑀2
Pour le moment sur l’appui 2
𝑗 0,00136799
𝑎𝑒 = 𝑎𝑒2 =
𝑗 -0,015403201
𝑏𝑒 = 𝑏𝑒2 =
𝑗 -0,133494413
𝑐𝑒 = 𝑐𝑒2 =

CAS 3 : i = 2 et j = 3
On constate que dans ce cas la position de la charge étant dans une travée supérieure
à celle de la section, alors le moment sur l’appuis étudié aura pour expression :
𝑗 𝑗 𝑗
𝑀𝑗−1 = 𝑎𝑤 𝛼 3 + 𝑏𝑤 𝛼 2 + 𝑐𝑤 𝛼
3 3 3 2 3
𝑀2 = 𝑎𝑤 𝛼 + 𝑏𝑤 𝛼 + 𝑐𝑤 𝛼
𝑗 3 -0,001393955
𝑎𝑤 = 𝑎𝑤 =
𝑗 3 0,05436424
𝑏𝑤 = 𝑏𝑤 =
𝑗 3 -0,47115675
𝑐𝑤 = 𝑐𝑤 =

Récapitulatif
𝑗 𝑗 𝑗
Nous avons regroupé les différentes valeurs des coefficient 𝑎{𝑤;𝑒} , 𝑏{𝑤;𝑒} , 𝑐{𝑤;𝑒} selon
le cas étudié dans le tableau ci-dessous :
(j = 1) < (i=2) i=j=2 (j = 3) > (i = 2)
Moment M2
a -0,000394954 0,001367989 -0,001393955
b 0 -0,015403201 0,05436424
c 0,066747206 -0,133494413 -0,47115675

3. Illustration graphique de la ligne d’influence pour l’étude menée :

Moment sur appuis 2


0.5

0
0 5 10 15 20 25 30 35 40 45 50

-0.5

-1

-1.5

-2