Vous êtes sur la page 1sur 24

Projet de

dimensionnement d’un
pont dalle

Réalisé par :

 OUAGRAR Khalid 3 IT1


 EL ADNANI Walid 3 IT2

Encadré par :

 M. Jamal Eddine
OUTLIOUA
Dimensionnement d’un pont dalle

Sommaire

Contenu
Sommaire ............................................................................................................................................. 1
Variante choisie : pont dalle ................................................................................................................. 3

I) Présentation de l’ouvrage :............................................................................................... 3


 Les caractéristiques géométriques de l’ouvrage : ....................................................................... 3
II) Conception transversal du pont : ............................................................................... 4
 Pré dimensionnement : ............................................................................................................... 4
III) Les charges permanentes :............................................................................................. 4
1) Les charges du tablier : ....................................................................................................... 4
 Le poids propre :.......................................................................................................................... 4
2) Les charges des superstructures : .................................................................................. 4
 La chaussée :................................................................................................................................ 4
 Les trottoirs : ............................................................................................................................... 5
3) Le total des charges permanentes :................................................................................. 5
IV) Les charges routières :.................................................................................................... 5
1) Définitions : .............................................................................................................................. 5
 La largeur roulable, LR : ............................................................................................................... 5
 La classe du pont : ....................................................................................................................... 6
 La largeur chargeable : ................................................................................................................ 6
 Le nombre de voies : ................................................................................................................... 6
 La largeur d’une voie : ................................................................................................................. 6
 Les coefficients de majoration dynamiques : .............................................................................. 6
2) Les charges routières : ........................................................................................................ 7
 Le système A(L) : .......................................................................................................................... 7
 Le système Bc : ............................................................................................................................ 8
 Le système Bt :............................................................................................................................. 9
 Le système Mc120 : ................................................................................................................... 10

Février 2015 1
OUAGRAR Khalid, EL ADNANI Walid
Dimensionnement d’un pont dalle

 Les charges sur les trottoirs : ..................................................................................................... 10

V) Les paramètres de Guyon-Massonnet : ................................................................... 11


 Le paramètre de torsion : .......................................................................................................... 11
 Le paramètre d’entretoisement ................................................................................................ 12
1) Tableau des coefficients de Guyon-Massonnet : ........................................................ 12
2) Ligne d’influence de K pour Y=b : ................................................................................... 13
3) Les valeurs des CRT de différentes charges: ............................................................ 13
 Charge A(L) : .............................................................................................................................. 13
 Charge sur le trottoir: ................................................................................................................ 14
 Charge Bc: .................................................................................................................................. 14
 Charge Bt: .................................................................................................................................. 14
 Charge Mc120: .......................................................................................................................... 14
 Charge Me120: .......................................................................................................................... 14

VI) Détermination des moments sollicitant : Enveloppe des moments et


d’effort tranchant...................................................................................................................... 15
1) Charges permanentes ........................................................................................................ 15
2) le système A(l)....................................................................................................................... 16
3) La charge du trottoir :......................................................................................................... 17
4) Le système Bc:...................................................................................................................... 19
5) La charge Bt : ........................................................................................................................ 20
6) Le système Mc120 : ............................................................................................................. 21
7) Le système Me120 : ............................................................................................................. 22
8) Combinaison de charges à l’ELU .................................................................................... 23

Février 2015 2
OUAGRAR Khalid, EL ADNANI Walid
Dimensionnement d’un pont dalle

Variante choisie : pont dalle

Introduction
Ce projet consiste à calculer les sollicitations maximales longitudinalement et
transversalement pour les différentes charges routières sur un pont dalle a deux travées de
portées 12m chacune, en utilisant la méthode de Guyon-Massonnet.

I) Présentation de l’ouvrage :

 Les caractéristiques géométriques de l’ouvrage :


Les caractéristiques dimensionnelles essentielles sont :

 Portée de la travée : L=12 m


 Largeur totale droite : 9,6 m
 Largeur chargeable : 8m
 Trottoirs (d) : 2 x 0.80m

L’ouvrage est un pont dalle en béton armé dont le tablier est constitué dans le sens longitudinal
par une dalle pleine de béton, à inertie constante, qui a la forme suivante :

Il est constitué aussi de 2 travées continues sur appuis simples comme suit :

Février 2015 3
OUAGRAR Khalid, EL ADNANI Walid
Dimensionnement d’un pont dalle

II) Conception transversal du pont :

 Pré dimensionnement :

 Elancement
La travée étant de portée petite (12m) on opte pour la variante pont dalle en béton armé, on trouve
alors un élancement est 1/26 pour deux travées.

Avec une portée de 12 m :

 h = 0,5 m
 h1 = 0,3 m

 h2 = 0,2 m

III) Les charges permanentes :


1) Les charges du tablier :

 Le poids propre :
Le poids du tablier d’une seule travée est :
( )

2) Les charges des superstructures :

 La chaussée :

 L’étanchéité :
Son rôle est d’assurer l’imperméabilité à la surface supérieure du hourdis, elle doit présenter
une bonne adhérence au tablier, une résistance mécanique pour éviter le fluage et un allongement de
rupture important pour suivre les déformations du tablier sans se fissurer.
Dans notre cas, nous avons une chape épaisse de densité 2.2 t/m3, coulis sur la dalle et d’épaisseur 3
cm.

 Le revêtement :
C’est la couche étalée sur l’étanchéité, elle est d’épaisseur de 6cm et de poids de 2,3 t/m3.

Chaussée
Equipement nombre Poids unitaire(t/m2) Poids total (t)
L’étanchéité 1 0,066 6,34
Le revêtement 1 0,138 13,25
Total chaussée 19,6 t

Février 2015 4
OUAGRAR Khalid, EL ADNANI Walid
Dimensionnement d’un pont dalle

 Les trottoirs :
Equipement nombre Poids Poids total Poids total
unitaire(t/ml) (t/ml) (t)
Trottoir
Garde-corps 2 0,025 0,05 0,6
Corniche préfa 2 0.480 0,96 11,52
Contre corniche 2 0.090 0,18 2,16
Bordure 2 0,108 0,216 2,592
Contre bordure 2 0,07 0,14 1,68
Dalette 2 0,051 0,103 1,236
Total trottoir 1,649 19,8 t

Donc le poids total de la superstructure est :

3) Le total des charges permanentes :

Le poids total d’une travée est alors :

IV) Les charges routières :

Selon le fascicule 61 titre II, les charges d’exploitation prises en compte pour notre ouvrage
sont les systèmes A(l), Bc, Bt, Mc120 et Me120 et Les charges sur les trottoirs.
Avant de procéder à l’étude de ces chargements, on définit tout d’abord certaines notions qui seront
utiles par la suite.
Toutes les parties du tablier ne sont pas forcément à charger par les charges de chaussée. Il faut
donc définir une largeur chargeable qui se déduit elle-même de la largeur roulable. On donne ci-
dessous les définitions correspondantes.

1) Définitions :

 La largeur roulable, LR :
La largeur roulable donnée est :

Février 2015 5
OUAGRAR Khalid, EL ADNANI Walid
Dimensionnement d’un pont dalle

 La classe du pont :
Les ponts sont rangés en trois classes suivant leur largeur roulable, LR, et leur destination :

LR>= 7m Ponts de 1ère classe


5,5m<=LR<7m Ponts de 2ème classe
LR<5,5m Ponts de 3ème classe

 Donc notre ouvrage est un pont de 1ère classe

 La largeur chargeable :
Elle est définie par la formule suivante :

Avec :

: Largeur roulable en (m) ;

: Nombre de dispositifs de retenue( ).

Dans notre cas, il n’y aura pas de dispositifs de retenue, donc :

 Le nombre de voies :
Par convention, le nombre de voies de circulation des chaussées est :

( ) ( )

 La largeur d’une voie :


Par convention, la largeur d’une voie de circulation est donnée par :

 Les coefficients de majoration dynamiques :


Les charges du système B et le système sont des surcharges roulantes et par conséquent doivent
être multipliées par un coefficient de majoration pour effet dynamique. Il est déterminé à partir de la
formule :

0.4 0.6
  1 
(1  0.2 L)  4G 
1  
Avec  S 

Février 2015 6
OUAGRAR Khalid, EL ADNANI Walid
Dimensionnement d’un pont dalle

G : poids total d’une travée ;

S : charge Bc (respectivement Bt, Br et MC120) qu’on peut disposer.

Ainsi on obtient les résultats suivants :

L travée 12 m
G travée 182,2 t

On trouve ensuite les valeurs du coefficient de majoration dynamique pour chaque cas de charge :

Type de charge La valeur de S en La valeur de δ


(t)
Bc 132 1,210
Bt 64 1,166
Mc120 110 1,196
Me120 66 1,167

2) Les charges routières :

 Le système A(L) :
Ce système se compose des charges uniformément réparties d’intensité variable suivant la
longueur surchargée et qui correspondent à une ou plusieurs files de véhicules à l’arrêt sur le pont.
Elles représentent un embouteillage ou un stationnement, ou bien tout simplement une circulation
continue à une vitesse à peu près uniforme d’un flot de véhicules composé de voitures légères et de
poids lourds. A(L) est donnée par la formule suivante :

( ) ⁄

La valeur obtenue sera par la suite multipliée par les coefficients a 1 et a2 puis par la largeur d’une voie
ou des deux voies, selon que une seule une voie est chargée ou les deux le sont, pour obtenir une
force/ml.

Les coefficients a1 et a2 dépendent de la classe du pont et du nombre de voies chargées.

 Les valeurs de a1 sont regroupées dans le tableau suivant :


Valeurs de Nombre de voies chargées 1 2 3 4
Classe du pont 1ère 1 1 0,9 0,75 0,7
ème
2 1 0,9 - - -
3ème 0,9 0,8 - - -

Février 2015 7
OUAGRAR Khalid, EL ADNANI Walid
Dimensionnement d’un pont dalle

 Les valeurs de a2 sont définies par la formule suivante :

Avec largeur d’une voie.

Les valeurs de sont données dans le tableau ci-dessous :

Pour L=12m 1ère 3,5


Classe du Pont 2ème 3
3ème 2,75

On obtient :

( ) ( )

Nous avons :

Une voie chargée Deux voies chargées


( ) 6,055 12,11

 Le système Bc :

Février 2015 8
OUAGRAR Khalid, EL ADNANI Walid
Dimensionnement d’un pont dalle

Suivant la classe du pont et le nombre de files de camions considérées, les valeurs des charges
du système Bc à prendre en compte sont multipliées par un coefficient bc dont les valeurs sont
indiquées dans le tableau suivant :

Nombre de files de camions 1 2 3 4


Classe du pont 1ère 1,2 1,1 0,95 0,8 0,7
2ème 1 1 - - -
3ème 1 0,8 - - -

 Le système Bt :

Un tandem se compose de deux essieux munis de roues simples pneumatiques. Les caractéristiques du
système sont représentées dans la figure ci-dessous.

Le système ne s’applique pas au pont de la 3ème classe. Pour les ponts de la 1ère et de la 2ème classe,
il convient de respecter les règlements suivants :

 Dans le sens longitudinal, un seul tandem est disposé par file

 Dans le sens transversal, un seul tandem est supposé circuler sur les ponts à une seule voie.
Alors que pour les ponts supportant deux voies ou plus, on ne peut placer que deux tandems au
plus sur la chaussée, côte à côte ou non, de manière à obtenir l’effet le plus défavorable. Les
caractéristiques du système sont présentées dans la figure suivante :

Suivant la classe du pont, les valeurs des charges du système à prendre en compte sont
multipliées par un coefficient dont les valeurs sont indiquées dans le tableau suivant :

Février 2015 9
OUAGRAR Khalid, EL ADNANI Walid
Dimensionnement d’un pont dalle

Classe du pont 1ère 2ème 3ème

Coefficient 1,0 0,9 -

 Le système Mc120 :

Le système se compose de véhicules type à chenilles. Il comporte deux chenilles et le


rectangle d’impact de chacune d’elles est supposé uniformément chargé. La pression répartie au mètre
linéaire, appliquée par le convoi est :

Les caractéristiques du système sont représentées dans la figure ci-dessous :

 Les charges sur les trottoirs :

Le règlement prévoit deux systèmes de charges : un système local destiné à la justification des
éléments de couverture du tablier et un système général. Les diverses charges de trottoir ne sont pas
majorées pour les effets dynamiques.

 Les charges locales :


Le système local comprend une charge uniformément répartie d’intensité de valeur :

Cette charge est placée pour produire l’effet le plus défavorable. Ses effets peuvent éventuellement se
cumuler avec ceux de B.

Février 2015 10
OUAGRAR Khalid, EL ADNANI Walid
Dimensionnement d’un pont dalle

De plus, le système local comprend une roue de 6 t dont la surface d’impact est un carré de 0,25 m de
côté à disposer sur les trottoirs en bordure d’une chaussée.

 Les charges générales :


Le système général comprend une charge uniformément répartie d’intensité de valeur :

Cette charge est à disposer sur les trottoirs bordant une chaussée.

Ce système répond aux règles d’application suivantes :

 Dans le sens longitudinal, on dispose cette charge pour qu’elle produise l’effet le plus
défavorable.

 Dans le sens transversal, toute la largeur du trottoir est chargée, mais on peut considérer soit
qu’un seul trottoir est chargé, soit que les deux le sont, de manière à obtenir l’effet le plus
défavorable.

 Cette charge est cumulable avec la charge A(l) et Bc si elle peut donner un effet plus
défavorable.

De plus, le système général comprend une charge de densité uniforme mais qui ne concerne que les
ouvrages ne supportant qu’une circulation de piétons ou de cyclistes (passerelles).

V) Les paramètres de Guyon-Massonnet :

Soit la section y=b :


Nous avons entre les mains un pont continu à 2 travées identiques, par symétrie nous allons
donc nous intéresser à une seule travée et nous allons chercher la travée isostatique de longueur
telle que la flèche au milieu pour une charge appliquée au milieu de la travée est la même :

• Poutre isostatique la flèche vaut :

• Poutre continue à 2 travées et une charge appliquée au milieu de la 1ere travée :

Ce qui donne

 Le paramètre de torsion :
Il est définit par la formule suivante :

En effet, pour un pont dalle, on suppose que la dalle soit isotrope.

Donc ( )

Février 2015 11
OUAGRAR Khalid, EL ADNANI Walid
Dimensionnement d’un pont dalle

 Le paramètre d’entretoisement
Il est définit par la formule suivante :

Où : 2b : la largeur du tablier.

L : la portée de la travée.

Donc : ( )

1) Tableau des coefficients de Guyon-Massonnet :

Nous disposons des tableaux donnant les coefficients de Guyon-Massonnet :


K ( = 1), pour  = 0,40 et  = 0,45 :

=0.40
K ( = 1) = K1
y / e -b -3b/4 -b/2 -b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b
0 0,922 0,9613 1,0031 1,0414 1,0601 1,0414 1,0031 0,9613 0,922
b/4 0,7862 0,842 0,9043 0,9733 1,0414 1,0914 1,1051 1,0994 1,0893
b/2 0,6778 0,7429 0,8171 0,9043 1,0031 1,1051 1,1931 1,2489 1,2893
3b/4 0,5903 0,6613 0,7429 0,842 0,9613 1,0994 1,2489 1,394 1,5188
b 0,5148 0,5903 0,6778 0,7862 0,922 1,0893 1,2893 1,5188 1,768
=0.45 K ( = 1) = K1
y / e -b -3b/4 -b/2 -b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b
0 0,8933 0,9458 1,0032 1,0577 1,085 1,0577 1,0032 0,9458 0,8933
b/4 0,7355 0,8029 0,8804 0,9688 1,0577 1,1214 1,1318 1,1152 1,0938
b/2 0,6142 0,6881 0,7748 0,8804 1,0032 1,1318 1,2405 1,3013 1,34
3b/4 0,5202 0,5969 0,6881 0,8029 0,9458 1,1152 1,3013 1,4809 1,6291
b 0,4418 0,5202 0,6142 0,7355 0,8933 1,0938 1,34 1,6291 1,9476

Pour avoir K ( =1) pour  = 0,429, nous effectuerons une interpolation linéaire à l’aide de la
formule suivante :
K( =0,429) = K( = 0,40)+ (0,429-0,4)×[K( = 0,45)- K( = 0,4)] / (0,45-0,40)
Le tableau de Guyon-Massonnet, correspondant à ( ), est le suivant :

=0.429
K ( = 1) = K1
y / e -b -3b/4 -b/2 -b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b
0 0,9098 0,9547 1,0031 1,0484 1,0707 1,0484 1,0031 0,9547 0,9098
b/4 0,7646 0,8253 0,8941 0,9714 1,0484 1,1042 1,1165 1,1061 1,0912
b/2 0,6507 0,7195 0,7991 0,8941 1,0031 1,1165 1,2133 1,2713 1,3109
3b/4 0,5604 0,6338 0,7195 0,8253 0,9547 1,1061 1,2713 1,4311 1,5659

Février 2015 12
OUAGRAR Khalid, EL ADNANI Walid
Dimensionnement d’un pont dalle

b 0,4729 0,5501 0,6413 0,7571 0,9055 1,0919 1,3184 1,5820 1,8710

2) Ligne d’influence de K pour Y=b :

Pour un pont dalle, on calcul généralement à ( ):

K(e, y=b)
2,00

1,80

1,60

1,40

1,20

1,00

0,80

0,60

0,40

0,20

0,00
-6 -4 -2 0 2 4 6

3) Les valeurs des CRT de différentes charges:

A partir des tracés des lignes d’influences transversales (Y=b), on calcul les valeurs moyennes des
CRT ( ) pour les différents systèmes de charges routières.
La disposition des charges dans le sens transversal est choisie de façon à avoir le cas de charge le plus
défavorable.

 Charge A(L) :
On place la charge A(l) suivant les règles de chargement de la manière la plus défavorable. Pour cela
on essaye les deux cas (une voie chargée ; deux voies chargées). Le tableau suivant résume les
résultats trouvés dans le cas le plus défavorable.

Le cas défavorable KAL ηAl


La section (y=b) 1 voie chargée 1.26 0.974

Février 2015 13
OUAGRAR Khalid, EL ADNANI Walid
Dimensionnement d’un pont dalle

 Charge sur le trottoir:


Le tableau suivant résume les valeurs trouvées :

Le cas défavorable KTR ηTR


La section (y=b) 1 trottoir chargé 1.779 1.138

 Charge Bc:
On place les différentes files de roues du système Bc sur la largeur chargeable de la manière la
plus défavorable tout en prenant soin de laisser 0.25m entre le bord du trottoir et la première file de
roues. Le tableau suivant résume les valeurs trouvées :

Le cas défavorable KBc ηBc


La section (y=b) 2 voies chargées 2.325 0.581

 Charge Bt:
On place les tandems du système Bt sur la largeur chargeable de la manière la plus défavorable tout en
prenant soin de laisser 0.5 m entre le bord du trottoir et le premier tandem. Les résultats trouvés sont
résumés dans le tableau suivant :

Le cas défavorable KBt ηBt


La section (y=b) 2 voies chargées 1.636 0.409

 Charge Mc120:
On place la charge Mc120 de manière à portier l’effet le plus défavorable et nous résumons les
résultats dans le tableau suivant :

KMc120 ηMc120
La section (y=b) 2.531 0.633

 Charge Me120:
Le tableau suivant résume les valeurs trouvées :

KMe120 ηMe120
La section (y=b) 1.26 0.747

Février 2015 14
OUAGRAR Khalid, EL ADNANI Walid
Dimensionnement d’un pont dalle

VI) Détermination des moments sollicitant :


Enveloppe des moments et d’effort
tranchant

1) Charges permanentes

Pour déterminer les sollicitations dues à cette charge, on n’a pas besoin d’utiliser le principe des
lignes d’influences. Le problème se réduit à déterminer les sollicitations d’une charge répartie sur
toute une section.

On y trouve le poids par mètre linéaire de la dalle en plus des charges des équipements :

D’où , on trouve le diagramme des moments suivant :

( ) ( ) avec

Et : la portée de la poutre.

K(e, y=b)
2,00

1,80

1,60

1,40

1,20

1,00

0,80

0,60

0,40

0,20

0,00
-6 -4 -2 0 2 4 6

L’effort tranchant est ainsi donné par : ( ) ( )

Février 2015 15
OUAGRAR Khalid, EL ADNANI Walid
Dimensionnement d’un pont dalle

Nous résumons les résultats dans le tableau suivant:

Section x/L x M(x) T(x)


0 0 0,000 153,002
0,1 1,2 168,914 128,522
0,2 2,4 308,452 104,041
0,3 3,6 418,613 79,561
0,4 4,8 499,398 55,081
0,5 6 550,807 30,600
0,6 7,2 572,839 6,120
0,7 8,4 565,495 -18,360
0,8 9,6 528,774 -42,841
0,9 10,8 462,678 -67,321
1 12 367,204 -91,801

700,000

600,000

500,000

400,000

300,000 M(x)

200,000 T(x)

100,000

0,000
0 2 4 6 8 10 12
-100,000

-200,000

2) le système A(l)

En tenant compte de la répartition transversale des charges, les moments sont donnés par la
formule suivante :

( ) () ( )

Nous avons ( ) (pour 2 voies chargées).

Février 2015 16
OUAGRAR Khalid, EL ADNANI Walid
Dimensionnement d’un pont dalle

Avec : , le coefficient de répartition transversale correspondant au système

A(l).

K(e, y=b)
2,00
1,80
1,60
1,40
1,20
1,00
0,80
0,60
0,40
0,20
0,00
-6 -4 -2 0 2 4 6

L’effort tranchant est déterminé par la formule suivante :

( ) () ( )

Les résultats de calcul sont donc :

Section x/L x M(x) T(x)


0 0 0,00 88,46
0,1 1,2 -131,84 74,30
0,2 2,4 -240,75 60,15
0,3 3,6 -326,73 46,00
0,4 4,8 -389,78 31,84
0,5 6 -429,91 17,69
0,6 7,2 -447,10 3,54
0,7 8,4 -441,37 -10,61
0,8 9,6 -412,71 -24,77
0,9 10,8 -361,12 -38,92
1 12 -286,60 -53,07

3) La charge du trottoir :

Février 2015 17
OUAGRAR Khalid, EL ADNANI Walid
Dimensionnement d’un pont dalle

Le calcul se fait de manière analogue à celui de A(l). Les moments sont donnés par la formule
suivante :

( ) ( )

Avec :

– (un trottoir chargé).


– , le coefficient de répartition transversale correspondant à

Efforts tranchants :

Ici, la charge est constante. Elle est placée de la manière la plus défavorable, on charge toute la
première travée :

( ) ( )

K(e, y=b)
2,00

1,80

1,60

1,40

1,20

1,00

0,80

0,60

0,40

0,20

0,00
-6 -4 -2 0 2 4 6

Les résultats de calcul sont donc :

x/L x M(x) T(x)


0 0 0 1,0242
0,1 1,2 1,106136 0,81936
0,2 2,4 1,966464 0,61452
0,3 3,6 2,580984 0,40968
0,4 4,8 2,949696 0,20484
0,5 6 3,0726 0
0,6 7,2 2,949696 -0,20484

Février 2015 18
OUAGRAR Khalid, EL ADNANI Walid
Dimensionnement d’un pont dalle

0,7 8,4 2,580984 -0,40968


0,8 9,6 1,966464 -0,61452
0,9 10,8 1,106136 -0,81936
1 12 1,8193E-15 -1,0242

4) Le système Bc:

Ces moments sont calculés à l’aide de leurs lignes d’influences (Li) dans la section considérée
en plaçant la charge Bc dans le sens longitudinal de la manière la plus défavorable (deux files dans le
sens transversal). La ligne d’influence des moments est une ligne brisée formée de segments de
droites. Il en résulte que la position la plus défavorable du convoi comporte toujours la présence d’un
essieu au droit de la section considérée.

Les moments fléchissant sont donnés par la formule suivante :

Avec : M ( x)   Bc   bc  bc   Pi yi

Pi : charge concentrée du système Bc

yi : ordonnée de Pi correspondant sur la Li de Mx

Bc =0,581 : le coefficient de répartition transversale correspondant à Bc

δBc : coefficient de majoration dynamique (rappelons que δBc = 1,210)

bc : coefficient dépendant de la classe du pont et du nombre de files ( bc = 1.1 pour deux files)

Pour l’effort tranchant :

Le tableau suivant, rassemble les résultats obtenus :

x/L x M(x) T(x)


0 0 0,000 38,050
0,1 1,2 20,754 28,825
0,2 2,4 47,043 19,601
0,3 3,6 51,194 10,377
0,4 4,8 33,207 1,153
0,5 6 -6,918 -8,071
0,6 7,2 -69,181 -17,295
0,7 8,4 -153,582 -26,519
0,8 9,6 -260,121 -35,744

Février 2015 19
OUAGRAR Khalid, EL ADNANI Walid
Dimensionnement d’un pont dalle

0,9 10,8 -388,798 -44,968


1 12 -539,613 -54,192

100,000

0,000
0 2 4 6 8 10 12
-100,000

-200,000
M(x)
T(x)
-300,000

-400,000

-500,000

-600,000

5) La charge Bt :

Ces moments sont calculés de manière analogue à celle du système Bc.


Les moments fléchissants sont donnés par la formule suivante :

M ( x)  Bt   Bt  bt   Pi yi
Avec :

 Pi : charge concentrée du système Bt ;


 yi : ordonnée de Pi correspondant sur la Li de Mx
 Bt =0,409 : coefficient de répartition transversale correspondant à Bt
 Bt=1,166 et bt = 1

Le tableau suivant, rassemble les résultats obtenus :

x/L x M(x) T(x)


0 0 0,000 28,811
0,1 1,2 30,909 25,758
0,2 2,4 54,492 22,705
0,3 3,6 70,748 19,652
0,4 4,8 79,678 16,600
0,5 6 81,280 13,547
0,6 7,2 75,557 10,494
0,7 8,4 62,506 7,441

Février 2015 20
OUAGRAR Khalid, EL ADNANI Walid
Dimensionnement d’un pont dalle

0,8 9,6 42,128 4,388


0,9 10,8 14,424 1,336
1 12 -20,606 -1,717

6) Le système Mc120 :

La charge militaire Mc120 étant une charge répartie, et en utilisant les lignes d’influences, on
détermine les sollicitations en multipliant la charge par l’aire correspondante . Pour avoir l’effet le
plus défavorable, on cherche l’aire maximale de la ligne d’influence placée sous la charge ; ce qui
correspond au milieu de la travée.

Les moments fléchissants sont donnés par la formule suivante : (M 


) ( x) Mc q 
  Mc 
Mc Mc  q 
avec :
q =18,03 t/ml : charge répartie correspondant à Mc120
 : Aire de la Li correspondant à la charge Mc120
Mc =0,633 : Coefficient de répartition transversale correspondant à Mc120
Mc = 1,197
Pour l’effort tranchant :

Le tableau suivant, rassemble les résultats obtenus :

x/L x M(x) T(x)


0 0 0,00 66,21
0,1 1,2 64,89 57,33
0,2 2,4 111,43 48,45
0,3 3,6 141,09 39,58
0,4 4,8 155,35 30,70
0,5 6 155,68 21,82
0,6 7,2 143,55 12,95
0,7 8,4 120,45 4,07
0,8 9,6 87,84 -4,81
0,9 10,8 47,20 -13,69
1 12 0,00 -22,56

Février 2015 21
OUAGRAR Khalid, EL ADNANI Walid
Dimensionnement d’un pont dalle

7) Le système Me120 :

x/L x M(x) T(x)


0 0 0,00 89,82
0,1 1,2 96,13 80,11
0,2 2,4 168,96 70,40
0,3 3,6 218,48 60,69
0,4 4,8 244,70 50,98
0,5 6 247,61 41,27
0,6 7,2 227,22 31,56
0,7 8,4 183,52 21,85
0,8 9,6 116,52 12,14
0,9 10,8 26,22 2,43
1 12 -87,39 -7,28

Les courbes représentants le moment et l’effort tranchant :

300,00

250,00

200,00

150,00

100,00
M(x)
T(x)
50,00

0,00
0 2 4 6 8 10 12 14
-50,00

-100,00

-150,00

Février 2015 22
OUAGRAR Khalid, EL ADNANI Walid
Dimensionnement d’un pont dalle

8) Combinaison de charges à l’ELU

Pour le calcul des sollicitations, on utilise les combinaisons suivantes

ELU : Max [1 .35G+1.605Tr+1.605Max (A, B) ; 1.35G +1.605Tr


+1.35Mc120]
Nous résumons les résultats obtenus dans le tableau suivant :

x/L x M(x) T(x)


0 0 0,0 296,6
0,1 1,2 300,5 249,1
0,2 2,4 539,7 201,6
0,3 3,6 717,7 162,1
0,4 4,8 834,5 124,2
0,5 6 890,0 86,3
0,6 7,2 884,3 48,4
0,7 8,4 817,4 10,5
0,8 9,6 689,2 -27,4
0,9 10,8 528,2 -65,4
1 12 367,2 -96,2
L’enveloppe des moments fléchissant et efforts tranchants :

1000,0

800,0

600,0

M(x)
400,0
T(x)

200,0

0,0
0 2 4 6 8 10 12

-200,0

Février 2015 23
OUAGRAR Khalid, EL ADNANI Walid