Vous êtes sur la page 1sur 16

centre de

développement
pédagogique
pour la formation générale
en science et technologie

INITIATION À LA SCHÉMATISATION

• Types de schémas
• Règles de schématisation
• Symboles utilisés
• Exemples

Décembre 2006
Les langages en technologie

Lors de la conception d’un objet technique, le ou la technologue a besoin d’un langage qui lui permet
d’exprimer sa pensée avec rapidité. La schématisation, contrairement au dessin technique, constitue un
outil fort utile et rapide d’utilisation. C’est une forme de langage technique moins normalisé que le dessin
industriel. Ce dernier répond à des normes, à des règles et à des techniques plus universelles, comprises
par tous ceux qui travaillent en technologie. Il est davantage utilisé au cours des étapes ultérieures de
réalisation d’un prototype et pour la fabrication en série.

Le schéma

• Figure réduite à des éléments essentiels pour montrer la disposition d'une machine et en expliquer le
fonctionnement. (Réf. dictionnaire Quillet.)

• Dessin ne comportant que les traits essentiels de la figure représentée afin d'indiquer non sa forme, mais
ses relations et son fonctionnement. (Réf. dictionnaire Larousse.)

• Figure donnant une représentation simplifiée et fonctionnelle d'un objet, d'un mouvement, d'un
processus, d'un organisme. (Réf. dictionnaire Le Robert.)

Les schémas technologiques

Un schéma technologique est une forme simplifiée de dessin technique qui permet d'illustrer rapidement :

- un problème technologique;
- la position d'un objet technique dans son environnement et, si nécessaire, dans son installation;
- le ou les principes de fonctionnement de cet objet;
- la forme générale, la constitution et le mécanisme technologique de cet objet.

Compte tenu de ce qu'on veut illustrer, on distingue au moins cinq schémas technologiques, c’est-à-dire
le schéma de situation du problème, le schéma de situation de l'objet technique, le schéma
d'installation, le schéma de principes et le schéma de construction.

Un schéma technologique peut être partiel ou global, selon qu’il représente l’ensemble d’un objet ou
seulement certains de ses aspects.

Centre de développement pédagogique


2 pour la formation générale en science et technologie
Le schéma de situation du problème

Pour mieux faire comprendre les données d'un problème, on peut les illustrer au moyen d'un schéma
qu'on appelle le schéma de situation du problème. On y représente tous les éléments nécessaires à
la compréhension du problème technologique en indiquant la fonction que l'objet technique à découvrir
doit remplir. Ce schéma n’est pas toujours nécessaire.

Exemple :

Comment faire
pour éviter que cette
porte se referme?

Schéma de situation du problème

Le schéma de situation de l’objet technique


Après avoir posé le problème et tenu compte des conditions à respecter sur le plan de la réalisation et
de l’utilisation, on peut situer l’objet à concevoir dans son environnement. On le représente alors par
une forme géométrique simple accompagnée des éléments de l’environnement seront susceptibles
d’agir sur celui-ci.

Exemple :

Schéma de situation de l’objet


technique recherché

Centre de développement pédagogique


3 pour la formation générale en science et technologie
L’ARRÊT DE PORTE

Schéma de principes
Le schéma des principes
F1
Appui-pied
L'ÉTUDE DES PRINCIPES implique (organe d’entrée)

l’utilisation d'un schéma pour représenter la


fonction à remplir par l'objet technique. Il ne Principe de blocage par
doit préciser que les résultats souhaités et les F 2 arc-boutement
(languette s’arc-boute
principes de fonctionnement. X sur la tige pour
Le schéma de principes peut être évolutif c.-à-d. l’empêcher de remonter)

qu’au fur et à mesure que la conception de Languette


l’objet évolue, le schéma initial se transforme et Porte Ressort de rappel
comporte des éléments ou des principes Tige
additionels. Le schéma final présente alors les
principes retenus.
Butée
On schématise :
• la force d’action; Ressort de rappel
• les organes d'entrée (ceux qui reçoivent une X Guidage de la tige
action de l’environnement);
• les organes de sortie (ceux qui exercent une Appui-sol
(organe de sortie)
action sur l’environnement);
• les organes intermédiaires (organes Adhérence par
principaux); friction
Sol
• les symboles de mouvement.
X Fixation à la porte

Centre de développement pédagogique


4 pour la formation générale en science et technologie
Le schéma de construction

Pour l'ÉTUDE DE CONSTRUCTION, on utilise un schéma afin de représenter le type de solution


technologique adoptée pour solutionner les problèmes soulevés dans le schéma de principes. Il
illustre le fonctionnement de l'objet technique et les éléments qui assurent ce fonctionnement.

On schématise :

• les organes concernant directement le fonctionnement (organes de guidage, de


transmission, etc.);
• les organes mobiles (organes de réglage, de blocage, etc.);
• les organes de liaison ou le symbole du caractère de la liaison réalisée;
• les organes intermédiaires.

Schéma de construction
(ou schéma constructif)

liaison
hélicoïdale

goupille
et rondelle

Porte

sertissage

Centre de développement pédagogique


5 pour la formation générale en science et technologie
Règles générales de schématisation

Tracé
Sur une feuille de papier, le tracé est effectué à main levée ou à la règle avec un crayon à mine suivi de
crayons de couleur.

Trait
L'épaisseur de la matière est représentée par un trait large et la ligne de liaison-matière par un
trait fin.

Épaisseur de la matière

Ligne de liaison-matière

F F

Couleur

La couleur facilite la lecture et la


compréhension d'un schéma. Des couleurs X X
différentes sont
utilisées pour représenter deux pièces
adjacentes dans un ensemble.

Coupes

Un schéma se fait généralement en coupe,


en une ou plusieurs vues selon le besoin.

La forme des surfaces et les dimensions X X


On simplifie le plus possible les formes
des surfaces, mais on essaie de respecter
les proportions.

Schéma de principes Schéma de principes


en couleurs en noir

Centre de développement pédagogique


6 pour la formation générale en science et technologie
SYMBOLES USUELS LES PLUS COMMUNS

Les filetages
Pièce taraudée Système vis-écrou Pièce filetée

Les sollicitations A
Vecteur force en direction du point d’application F

Les mouvements

a) Translation dans un sens;


b) Translation dans les deux sens;
c) Rotation dans un sens;
d) Rotation dans les deux sens;
e) Mouvement hélicoïdal;
f) Totation avec symbole sur l'organe.

A B C D E F

Les liaisons et les guidages

a) Pièce libre en translation et en rotation;


b) Liaison en translation;
c) Liaison complète;
d) Liaison complète par montage serré;
e) Liaison plane complète;
. f) Guidage en translation.
A B C D E G

Les articulations

a) Cylindrique (en porte-à-faux);


b) Cylindrique (à chape);
c) Cylindrique (vue de côté);
d) Sphérique.
A B C D
X

Centre de développement pédagogique


7 pour la formation générale en science et technologie
Les filetages

a) Vis;
b) Écrou;
c) Système vis-écrou;
d) Vis à tête ronde;
e) Vis à tête fraisée;
f) Vis à tête hexogonale.

A B C D

E F

Les ressorts

a) De compression;
b) De traction;
c) Conique;
d) De torsion;
e) À action angulaire (vue en bout).

A B C D E

Les engrenages

a) Roue cylindrique à denture extérieure (vue de face);


b) Roue cylindrique à denture extérieure (vue de côté);
c) Pignon conique;
d) Pignon et crémaillère;
e) Roue et vis sans fin.
D E
A B C

Centre de développement pédagogique


8 pour la formation générale en science et technologie
Les roues de friction

a) Plateau;
b) Roue droite;
c) Roue conique.
A B C

Les poulies - les courroies - les chaînes

a) Poulie pour courroie plate;


b) Poulie pour courroie triangulaire;
c) Poulie pour câble;
d) Roue à chaîne;
e) Chaîne à rouleaux;
f) Poulies et courroie plate (vue de côté);
g) Poulies et courroie plate (vue de face);
h) Roues à chaînes et chaînes à rouleau.

A B C D C

F G H

Centre de développement pédagogique


9 pour la formation générale en science et technologie
La balance de cuisine

Centre de développement pédagogique


10 pour la formation générale en science et technologie
SCHÉMA DE PRINCIPES
D’UNE BALANCE DE CUISINE

F = ingrédient à peser

Translation curviligne

Centre de développement pédagogique


11 pour la formation générale en science et technologie
NOMENCLATURE

1 Plateau (organe d’entrée)

2 Échelle

F = ingrédient à peser Levier indicateur


3
(organe de sortie)

4 Bâti

1
9 5 Tige du plateau

6 Articulation (pivot)
8
2
7 6
7 Levier secondaire

8 Vis
3
10
9 Écrou d’ajustement

5
10 Ressort (traction)

Centre de développement pédagogique


12 pour la formation générale en science et technologie
SCHÉMA DE CONSTRUCTION
(solutions constructives)

Écrou moleté

4 articulations

Blocage
par
coincement

Centre de développement pédagogique


13 pour la formation générale en science et technologie
La balance de cuisine

Bouton de
réglage

Ce dossier photos sert à mieux


comprendre les schémas qui
précèdent.

Centre de développement pédagogique


14 pour la formation générale en science et technologie
Liaison-pivot

Liaison du ressort
aux tringles

Centre de développement pédagogique


15 pour la formation générale en science et technologie
Liaison du
ressort
et de l’anneau

Liaison du boîtier
et du couvercle

Liaison du boîtier et du
mécanisme interne

Centre de développement pédagogique


16 pour la formation générale en science et technologie