Vous êtes sur la page 1sur 34

SOMMAIRE

CHAPITRE 121 – MODALITES D’INSTALLATION


DU NOUVEAU RECRUTE

CHAPITRE 122 – PERIODE D’ESSAI.

CHAPITRE 123 – CONFIRMATION.


Code : RH 12
Procédures de gestion des ressources humaines
Version : 00
Manuel : NAISSANCE DE LA RELATION DE TRAVAIL Date :Février 2002
Mise à jour :
Procédure : Encadrement administratif
.. / .. / ..
Page :1/1

Objet de la procédure Encadrement administratif:

La présente procédure a pour objet de définir les modalités de mise en œuvre d’une des
phases de la naissance de la relation de travail et notamment, l’encadrement
administratif de tout travailleur nouvellement recruté au niveau du Groupe ERCC et de
ses filiales.

Cette procédure est développée à travers trois actes de gestion fondamentaux, à


savoir:

 "Modalités d’installation d’un nouveau recruté", présenté dans le chapitre RH 121;

 "Période d’essai", présenté dans le chapitre RH 122 ;

 "Confirmation", présenté dans le chapitre RH 123;

Cette répartition en trois chapitres permet de mieux appréhender :

 Les référentiels légaux;

 Les diverses opérations ;

 Ainsi que les différents supports et imprimés liés à chacun des actes de gestion
analysés dans cette procédure.
Code : RH 121
Procédures de gestion des ressources humaines
Version : 00
Manuel : NAISSANCE DE LA RELATION DE TRAVAIL Date :Février 2002
Procédure : Encadrement administratif
Mise à jour :
Mode opératoire : Modalités d’installation du
.. / .. / ..
nouveau recruté
Page : 1/8

A - Objet / Champ d’application du chapitre RH 121: Modalités d’installation du


nouveau recruté

Le présent chapitre a pour objet de définir les modalités d’installation de tout


travailleur nouvellement recruté dans le cadre d’un recrutement externe, au sein du
Groupe ERCC et de ses filiales et ce, quels que soient la nature et le contenu du contrat
de travail le liant à l’entreprise.

B – Référentiels :
L’installation de toute nouvelle recrue reste encadrée par les dispositions législatives et
conventionnelles suivantes:

B.1 – Dispositions législatives


A travers ses articles 8, 9,10 et 12, la loi n°90/11 du 21 avril 1990, modifiée et
complétée, relative aux relations de travail, dispose :

 La relation de travail prend naissance par le contrat écrit ou non écrit;

 Le contrat est établi dans les formes qu’il appartient aux parties contractantes
d’adopter ;

 La preuve du contrat et de la relation de travail peut être faite par tout moyen ;

 Le contrat de travail est réputé conclu pour une durée indéterminée sauf s’il en
est disposé autrement par écrit ; lorsqu’il n’existe pas un contrat de travail écrit,
la relation de travail est présumée établie pour une durée indéterminée ;

 Le contrat de travail peut être conclu pour une durée déterminée, à temps plein
ou à temps partiel, dans les cas expressément prévus ci-après :

o Lorsque le travailleur est recruté pour l’exécution d’un contrat lié à des
contrats de travaux non renouvelables ;

o Lorsqu’il s’agit de remplacer le titulaire d’un poste qui s’absente


temporairement et au profit duquel, l’employeur est tenu de conserver le
poste de travail ;

o Lorsqu’il s’agit pour l’organisme employeur d’effectuer des travaux


périodiques ou à caractère discontinu ;
o Lorsqu’un surcroît de travail ou lorsque les motifs saisonniers le
justifient ;
Code : RH 121
Procédures de gestion des ressources humaines
Version : 00
Manuel : NAISSANCE DE LA RELATION DE TRAVAIL Date :Février 2002
Procédure : Encadrement administratif
Mise à jour :
Mode opératoire :Modalités d’installation du nouveau .. / .. / ..
recruté
Page :2/8

 Lorsqu’il s’agit d’activités ou d’emplois à durée limitée ou qui sont par nature
temporaires ;

Dans l’ensemble de ces cas, le contrat de travail précisera la durée de la relation de


travail ainsi que les motifs de la durée arrêtée.

B.1 – Dispositions de la convention de branche :

L’article 17 de la convention de branche stipule : « tout recrutement doit être constaté


par écrit, quel que soit sa nature, y compris pour la période d’essai.

Le contrat de travail est remis obligatoirement au travailleur avant le début effectif de


ses fonctions ; ce contrat doit mentionner impérativement :

 La durée du contrat ;
 Le temps de travail journalier ou hebdomadaire pour lequel il est embauché ;
 La qualification professionnelle qui lui sera appliquée ;
 La rémunération accordée et les avantages éventuels octroyés ;
 Le lieu où le travailleur pourra prendre connaissance du règlement intérieur de
l’organisme employeur et des conventions éventuellement souscrites avec les
représentants des travailleurs.

Enfin, le travailleur signe un PV d’installation portant son engagement écrit de respecter


les conditions de son recrutement ainsi que les dispositions réglementaires et
conventionnelles en vigueur au sein de l’organisme employeur.

B.2 – Dispositions de la convention collective révisée(1998) :

A travers ses articles 13, 14 et 15, la convention collective révisée dispose :

 Catégories de contrats :

Le travailleur peut être recruté par contrat à durée déterminée ou indéterminée


et pour chacun de ces deux types de contrats, soit à temps plein soit à temps
partiel ;
Le temps partiel est égal au moins à la moitié du temps plein correspondant à la
durée légale hebdomadaire de travail ;
Code : RH 121
Procédures de gestion des ressources humaines
Un travailleur ne peut être recruté pour une durée inférieure auVersion
temps:partiel.
00
Manuel : NAISSANCE DE LA RELATION DE TRAVAIL Date :Février 2002
Procédure : Encadrement administratif
Mode opératoire :Modalités d’installation du nouveau Mise à jour :
recruté .. / .. / ..
Page :3/8

 Contrat à durée indéterminée à temps partiel :

Le travailleur peut travailler dans le cadre d’un contrat à durée indéterminée


mais à temps partiel, dans deux cas :

1. si le volume de travail disponible ne permet pas de recourir au service à


temps plein du travailleur ;

2. si le travailleur en activité en fait la demande pour des raisons familiales


ou des convenances personnelles ;

La demande doit faire l’objet d’acceptation par l’employeur.

 Contrat à durée déterminée:

Un travailleur peut être recruté dans le cadre d’un contrat à durée déterminée
dans les cas exclusivement prévus par la législation en vigueur et notamment :

1. si le travail est lié à des contrats de travaux ou de prestations non


renouvelables ;

2. en cas de remplacement d’un titulaire de poste qui s’absente


temporairement et au profit duquel l’employeur est tenu de conserver
le poste de travail ;

3. pour les travaux périodiques à caractère discontinu ;

4. en cas de surcroît de travail.

Dans tous les cas, la relation de travail précisera la durée du contrat de travail, ainsi que
les motifs de la durée arrêtée.
C – Définition :

La notion d’installation du nouveau recruté est une des étapes d’encadrement


administratif d’un travailleur de
appelé à exercer Groupe ou Code
au sein duhumaines : RH
de ses 121
filiales.
Procédures gestion des ressources
Version : 00
Manuel : NAISSANCE DE LA RELATION DE TRAVAIL Date :Février 2002
Procédure : Encadrement administratif
Mode opératoire :Modalités d’installation du nouveau Mise à jour :
recruté .. / .. / ..
Page :4/8

En effet, c’est lors de cette étape que sont définies concrètement, les conditions
juridiques régissant la relation de travail entre l’entreprise et le nouveau recruté.

D. Modalités d’installation du nouveau recruté / documents d’engagement :

 Le postulant à un emploi dont la candidature est retenue, est convoqué par la


structure du personnel qui procède à la communication de la décision d’embauche
et ce en l’informant d’une part, du poste de travail où il est destiné, de la date
de prise de fonction et d’autre part, de son salaire, des primes y afférentes
ainsi que de la durée de la période d’essai.

 A la date de prise de fonction telle que précisée lors de la communication de la


décision d’embauche, la relation de travail prendra naissance avec
l’établissement et la signature par le candidat retenu et l’entreprise, des
documents d’engagement suivants :

o Le contrat de travail ;
o Le procès-verbal d’installation ;

Le contrat de travail et le procès-verbal d’installation sont remis au travailleur par


la structure du personnel, au plus tard, à la date d’effet des dits documents.

D.1 - Le contrat de travail :

Le contrat de travail est conclu par écrit et est conçu comme moyen de preuve de
constatation de la relation de travail.

Le contrat de travail doit être considéré comme un acte d’adhésion à la collectivité


qu’est l’entreprise et comme acte qui précise certaines modalités de la relation de
travail.

Le contrat ne présente ces qualités qu’à partir du moment où il est revêtu de la


signature des deux parties en cause.

A ce titre, il est à signalé que les mineurs (moins de 19 ans) ne peuvent s’engager seuls ;
ils doivent être munis d’une autorisation paternelle (ou du tuteur légal).

Le contrat peut être conclu :


 Pour une durée indéterminée, à temps plein ;
Code : RH 121
 PourProcédures
une durée déterminée,
de gestion àdes
temps plein ; humaines
ressources
 Pour un temps partiel. Version : 00
Manuel : NAISSANCE DE LA RELATION DE TRAVAIL Date :Février 2002
Procédure : Encadrement administratif
Mode opératoire :Modalités d’installation du nouveau Mise à jour :
recruté .. / .. / ..
Page :5/8

D.1.1 - Le contrat de travail à durée indéterminée :


Le contrat de travail, selon modèle en annexe(imprimé RH 121A) est conclu à durée
indéterminée lorsqu’il assure au travailleur une permanence relative dans la relation de
travail.

Il est donc conclu lorsqu’il a pour objet d’offrir au candidat un emploi impliquant une
activité permanente, tel que prévu à l’organigramme du Groupe.

Le contrat de travail à durée indéterminée doit notamment préciser :

 Le poste de travail et le(s) lieu(x) d’affectation du travailleur ;


 La date d’effet ;
 Le salaire de base et les indemnités liées à ce poste ;
 Les droits et les obligations liés au poste d’affectation ;
 Les contraintes et sujétions éventuelles induites par le poste ;
 La durée de la période d’essai ;
 Les conditions de déroulement de la période d’essai.
 Les modalités de confirmation, à l’issue de la période d’essai.

D.1.2 - Le contrat de travail à durée déterminée :

Le contrat de travail, selon modèle en annexe (imprimé RH 121B) est conclu à durée
déterminée lorsqu’il marque la précarité de l’emploi et n’assure pas au travailleur la
continuité de la relation de travail. Il ne peut être envisagé que dans les cinq cas prévus
par la législation en vigueur, à savoir :

1. Exécuter un travail lié à des contrats de travaux ou de prestations non


renouvelables ;
2. Remplacer le titulaire du poste qui s’absente temporairement et pour lequel
l’entreprise est tenue de conserver le poste ;
3. Effectuer des travaux périodiques à caractère discontinu ;
4. Lorsqu’un surcroît de travail ou de motifs saisonniers le justifient ;
5. Lorsqu’il s’agit d’activité ou d’emploi à durée limitée ou qui sont par nature
temporaire.

La durée du contrat est fixée au regard des besoins d’activité nécessités par le poste.
La durée du contrat peut être renouvelée autant de fois que nécessaire.
Etant précisé qu’en vertu des attributions qui lui sont dévolues par la législation et la
réglementation en vigueur, l’inspecteur du travail territorialement Code
compétent,
: RH 121s’assure
Procédures de gestion des ressources humaines
que le contrat de travail à durée déterminée est conclu pour l’un desVersion
cas expressément
: 00
Manuel : NAISSANCE DE LA RELATION DE TRAVAIL Date :Février 2002
Procédure : Encadrement administratif
Mode opératoire :Modalités d’installation du nouveau Mise à jour :
recruté .. / .. / ..
Page :6/8

Code : RH 122
Procédures de gestion des ressources humaines
Version : 00
cités ci-dessus et Manuel
que la durée prévueDEauLAcontrat
: NAISSANCE RELATION deDE
travail correspond à l’activité pour
TRAVAIL Date :Février 2002
laquelle le travailleur a été recruté.
Procédure En conséquence,
: Encadrement administratif le non respect de ces dispositions
Mode opératoire :Modalités d’installation du nouveau Mise à jour :
implique automatiquement que le contrat en cause sera considéré à durée indéterminée.
recruté .. / .. / ..
Page :7/20
D.1.3 - Le contrat de travail à temps partiel :

le contrat de travail à durée déterminée ou indéterminée est conclu à temps partiel


lorsque :

 Le volume de travail disponible ne permet pas de recourir aux services à plein


temps d’un travailleur ;
 Le travailleur en activité en fait la demande pour des raisons familiales ou
convenances personnelles et que l’entreprise accepte ;
 Le temps partiel ne peut être inférieur à la moitié de la durée légale de
travail, c’est à dire 20 heures par semaine.

D.1.4 – Modification du contrat de travail :

Un contrat de travail à durée déterminée ou à durée indéterminée peut être modifié


dans les cas suivants :

 Changement de la nature de la relation de travail ;


 Changement des statuts de l’entreprise et son organisation ;
 Restructuration de l’entreprise et de ses structures ;
 Nouvelles dispositions réglementaires et législatives ;

Ces modifications donnent lieu à l’établissement d’un avenant au contrat.

D.2 - Procès-verbal d’installation :

Le procès-verbal d’installation a pour objet de confirmer la prise de fonction du nouveau


recruté.

Il est établi par la structure du personnel (Cf. modèle en annexe – imprimé RH 121D) et
contient les renseignements suivants :
o Les nom et prénom(s) du travailleur nouvellement recruté ;
o La fonction précise d’affectation ;
o Le lieu et la structure d’affectation ; Code : RH 121
Procédures de gestion des ressources humaines
o La date effective de prise de fonction ; Version : 00
Manuel : NAISSANCE DE LA RELATION DE TRAVAIL Date :Février 2002
Procédure : Encadrement administratif
Mode opératoire :Modalités d’installation du nouveau Mise à jour :
recruté .. / .. / ..
Page :7/8

E - Modalités de diffusion et d’archivage du contrat de travail et du PV


d’installation

Le contrat de travail est établi en quatre exemplaires:

 1 exemplaire pour la structure d’affectation ;


 1 exemplaire pour le candidat nouvellement installé (original);
 1 exemplaire pour la structure du personnel ;
 1 exemplaire à classer dans le dossier administratif du candidat.

Les quatre exemplaires doivent être dûment visés par les 2 acteurs que sont :

 le candidat nouvellement installé ;


 le représentant dûment habilité par l’entreprise;

Le procès-verbal d’installation est établi en trois exemplaires:

 1 exemplaire pour la structure d’affectation ;


 1 exemplaire pour le candidat nouvellement installé ;
 1 exemplaire pour la structure du personnel.

Il est visé par les 3 acteurs que sont :

 le candidat nouvellement installé ;


 la structure de recrutement ;
 la structure d’affectation.
Code : RH 121
Procédures de gestion des ressources humaines
Version : 00
Manuel : NAISSANCE DE LA RELATION DE TRAVAIL Date :Février 2002
Procédure : Encadrement administratif
Mode opératoire :Modalités d’installation du nouveau Mise à jour :
recruté .. / .. / ..
Page :8/8

F- Imprimés liés à l’installation d’un nouveau recruté :

 RH 121A : Contrat de travail à durée indéterminée

 RH 121B : Contrat de travail à durée déterminée

 CDD, pour exécuter un travail lié à des contrats de travaux ;


 CDD, pour remplacer le titulaire d’un poste temporairement
absent ;
 CDD, pour exécuter des travaux périodiques à caractère
discontinu ;
 CDD, pour surcroît de travail ou motifs saisonniers ;
 CDD, pour activité ou emploi à durée limitée.

 RH 121D : PV d’installation
Code : RH 122
Procédures de gestion des ressources humaines
Version : 00
Manuel : NAISSANCE DE LA RELATION DE TRAVAIL Date :Février 2002
Procédure : Encadrement administratif
Mode opératoire :La période d’essai Mise à jour :
.. / .. / ..
Page : 1/5

A - Objet / Champ d’application du chapitre RH 122: La période d’essai

 Le présent chapitre a pour objet de définir les modalités d’encadrement de la


période d’essai à laquelle est soumis tout travailleur nouvellement recruté (par
recrutement externe), au sein du Groupe et de ses filiales.

B - Référentiels :

La période d’essai reste encadrée par les dispositions législatives suivantes :

B.1 – Dispositions législatives

A travers ses articles 18, 19 et 20, la loi n°90/11 du 21 avril 1990 relative aux relations
de travail dispose :

 Le travailleur nouvellement recruté peut être soumis à une période d’essai dont la
durée ne peut excéder six (06) mois ; cette période peut être portée à douze
(12) mois pour les postes de travail de haute qualification ;

La période d’essai est déterminée par voie de négociation collective pour chacune
des catégories de travailleurs ou pour l’ensemble des travailleurs.

 Durant la période d’essai, le travailleur a les mêmes droits et obligations que


ceux occupant des postes de travail similaires et cette période est prise en
compte dans le décompte de son ancienneté au sein de l’organisme employeur
lorsqu’il est confirmé à l’issue de la période d’essai ;

 Durant la période d’essai, la relation de travail peut être résiliée à tout moment
par l’une ou l’autre des parties, sans indemnités ni préavis ;

B.2 Dispositions de la Convention de branche :

Les articles 18, 19 et 20 de la convention de branche stipulent :

 Tout recrutement est soumis obligatoirement à une période d’essai comprise :

 Entre 1 mois au minimum et 3 mois au maximum, pour le personnel


d’exécution ;

 Entre 3 mois au minimum et 6 mois au maximum pour les Cadres


intermédiaires et de maîtrise ;
Code : RH 122
Procédures de gestion des ressources humaines
Version : 00
Manuel : NAISSANCE DE LA RELATION DE TRAVAIL Date :Février 2002
Procédure : Encadrement administratif
Mode opératoire :La période d’essai Mise à jour :
.. / .. / ..
Page :2/5

 Entre 6 mois au minimum et 12 mois au maximum, pour les postes de travail


de haute qualification.

 La période d’essai à laquelle le travailleur est soumis, doit obéir à une


appréciation basée sur des critères objectifs, notamment normatifs.

 Durant la période d’essai, la relation de travail peut être résiliée à tout moment
par l’une ou l’autre des parties, sans indemnités ni préavis. La résiliation est
notifiée par écrit.

B.3 Dispositions de la convention collective révisée :

A travers ses articles 10, 11 et 12, la convention collective révisée dispose :

 Tout candidat retenu par l’employeur est soumis à une période d’essai de :

o Deux (02) mois pour le personnel d’exécution

o Quatre (04) mois pour le personnel de maîtrise

o Six (06) mois pour les cadres, cette période pouvant être portée à 12 mois
pour les postes de travail de haute qualification (cadres supérieurs) ;

La période d’essai peut être prolongée une seule fois et pour une durée
n’excédant pas la période fixée dans le présent article ;

La prolongation doit être notifiée au travailleur par écrit ;

Durant cette période, les deux parties, travailleur et employeur, peuvent rompre
le contrat de travail sans indemnités ni préavis.

C – Définitions :

La période d’essai ne doit et ne peut être considérée comme l’application d’une simple
disposition légale ou réglementaire.
C’est une phase du processus de recrutement qui, après la sélection, permet de
n’intégrer dans l’entreprise, qu’un personnel satisfaisant et à même de répondre à ses
besoins.
Code : RH 122
Procédures de gestion des ressources humaines
Version : 00
Manuel : NAISSANCE DE LA RELATION DE TRAVAIL Date :Février 2002
Procédure : Encadrement administratif
Mode opératoire :La période d’essai Mise à jour :
.. / .. / ..
Page :3/5

En fait, la période d’essai, précède l’engagement définitif du salarié : elle permet à


l’employeur de tester sur le terrain les aptitudes du salarié à l’emploi proposé et au
salarié, d’apprécier si les conditions d’emploi lui conviennent.

A cet effet, il convient de rappeler que tout nouveau recruté connaît trois (03) phases
d’adaptation :

1. la phase d’information durant laquelle la personne joue un rôle passif et requiert


l’intervention de ses supérieurs, collègues et subordonnés ;

2. la phase d’apprentissage du métier qui dure jusqu’au moment où la personne a


acquis une pratique de son métier et implique des consommations excessives de
matières et des erreurs qu’il faudra rattraper ;

3. la phase d’apport personnel à l’entreprise durant laquelle le nouvel arrivant


acquiert l’expérience nécessaire à la réflexion critique sur son travail et à
l’initiative.

La période de ces phases d’adaptation est, en général, égale à la durée de la période


d’essai ; d’où la nécessité d’élaborer pour chaque nouveau recruté, un programme de
travail en vue de faciliter au mieux ces phases d’adaptation et d’assurer un suivi de
cette période d’essai en vue de valider les exigences liées à cet emploi pour lequel il a
été recruté.

D. Modalités d’encadrement de la période d’essai :

 Tout travailleur nouvellement recruté est soumis à une période d’essai fixée à :

o Deux (02) mois pour le personnel d’exécution


o Quatre (04) mois pour le personnel de maîtrise
o Six (06) mois pour les cadres, cette période pouvant être portée à 12 mois
pour les postes de travail de haute qualification (cadres supérieurs) ;

 La période d’essai ne peut être renouvelée qu’une seule fois pour le personnel
d’exécution et de maîtrise, dans les conditions suivantes :

o Lorsque sa durée initiale n’a pas permis l’appréciation correcte des


aptitudes et capacités du candidat ;
o Lorsque des événements imprévisibles interviennent durant la période
d’essai (accident de travail, maladie du travailleur).
Code : RH 122
Procédures de gestion des ressources humaines
Version : 00
Manuel : NAISSANCE DE LA RELATION DE TRAVAIL Date :Février 2002
Procédure : Encadrement administratif
Mode opératoire :La période d’essai Mise à jour :
.. / .. / ..
Page :4/5

Le travailleur est soumis durant la période d’essai, aux mêmes conditions de travail et
bénéficie des mêmes droits prévus pour les travailleurs confirmés occupant des postes
similaires.
Le travailleur fait l’objet d’appréciations périodiques (mensuelles ou trimestrielles) par
sa hiérarchie durant et à l’issue de la période d’essai.

Ces appréciations devront permettre de confirmer et de valider les exigences


liées à l’emploi pour lequel il a été recruté et notamment :

o Les exigences physiques ;


o Les connaissances nécessaires ;
o Les exigences sensorielles ; les exigences psychomotrices ;
o Les exigences intellectuelles ;
o Les exigences comportementales ;

Ces exigences seront formalisées en annexe de l’imprimé RH 122A1

Il est à signaler que, si à l’issue de la période d’essai, la décision de


renouvellement ou de rejet de confirmation n’a pas été notifiée au travailleur
concerné, avant le dernier jour de cette période, la confirmation est acquise de
droit (arrêt de la cour suprême).

E - Opérations liées à la période d’essai :

Il est à rappeler que la durée de la période d’essai est spécifiquement signifiée dans
le contrat de recrutement.

 A l’installation du candidat, la structure du personnel concernée et habilitée


transmet à sa hiérarchie concernée et habilitée, la notification de la période
d’essai (modèle joint en annexe – imprimé RH 122 A1) accompagnée de la fiche
d’appréciation de la période d’essai ;

 Si au cours de la période d’essai, le candidat ou le Groupe ERCC (ou l’une


quelconque de ses Filiales), veut résilier de façon unilatérale le contrat
d’engagement liant les deux parties, la hiérarchie concernée et habilitée
retourne la fiche d’appréciation dûment renseignée, visée et portant l’avis d’arrêt
de la période d’essai du fait du travailleur ou du fait de la structure concernée
(dans ce cas la structure concernée devra en indiquer le motif ; notification sera
ainsi faite à l’intéressé (modèle joint en annexe – imprimé RH 122 A3)

 Si à la fin de cette période d’essai, la durée aurait été jugée insuffisante pour
permettre l’appréciation des aptitudes et capacités du candidat, ou aurait été
Code : RH 122
Procédures de gestion des ressources humaines
Version : 00
Manuel : NAISSANCE DE LA RELATION DE TRAVAIL Date :Février 2002
Procédure : Encadrement administratif
Mode opératoire :La période d’essai Mise à jour :
.. / .. / ..
Page :5/5

perturbée par des événements imprévisibles tels qu’accident de travail ou maladie, la


hiérarchie concernée et habilitée retourne la fiche d’appréciation dûment renseignée,
visée et portant l’avis de renouvellement de la période d’essai ;

Dans ce cas, la structure du personnel compétente :

o Etablit une décision de renouvellement de la période d’essai, suivant


l’imprimé RH 122A2 ;
o Transmet à la hiérarchie, une nouvelle fiche d’appréciation.

 Si à la fin de la période d’essai ou de la période de renouvellement de celle-ci, le


candidat ne satisfait pas aux besoins exprimés, la hiérarchie concernée et
habilitée retourne la fiche d’appréciation dûment renseignée et portant l’avis de
rejet de confirmation pour essai non concluant, tel qu’envisagé au chapitre RH
123.
Code : RH 123
Procédures de gestion des ressources humaines
Version : 00
Manuel : NAISSANCE DE LA RELATION DE TRAVAIL Date :Février 2002
Procédure : Encadrement administratif
Mise à jour :
Mode opératoire :La confirmation .. / .. / ..
Page :1/3

A - Objet / Domaine d’application:

Le présent chapitre a pour objet de définir les modalités d’encadrement de la


confirmation ou de rejet de confirmation de tout travailleur nouvellement recruté (par
recrutement externe), soumis à une période d’essai, au sein du Groupe ERCC et de ses
filiales.

B – Référentiels :

La Confirmation ou rejet de confirmation, au sein du Groupe ERCC et ses Filiales reste


encadrée par les dispositions législatives et conventionnelles suivantes :

B.1 Dispositions législatives :

A travers son article 19, la loi n°90/11 du 21 avril 1990 relative aux relations de travail
dispose :

 La période d’essai des travailleurs est prise en compte dans le décompte de


l’ancienneté, au sein de l’organisme employeur, lorsqu’il est confirmé à l’issue de la
période d’essai

B.2 Dispositions de la Convention de branche :

L’ article 21 de la convention de branche stipule :

 Lorsque les résultats de la période d’essai sont jugés satisfaisants, le travailleur


est confirmé à son poste ; dans ce cas, la période d’essai entre dans le décompte
du calcul de l’ancienneté ; dans le cas contraire, il est mis fin à la relation de
travail.

B.3 Dispositions de la convention collective révisée :

A travers ses articles 11 et 12, la convention collective révisée dispose :

 A l’issue ou au cours de la période d’essai et au cas où les résultats ne sont pas


satisfaisants, il est mis fin au contrat de travail sans indemnités ni préavis ; la
résiliation est notifiée par écrit.

 Si les résultats au cours ou à l’issue de la période d’essai sont satisfaisants, le


travailleur est confirmé ; il reçoit à cet effet, une décision de confirmation
indiquant sa classification, son affectation et son salaire ;

la période d’essai est prise en compte dans le décompte de son ancienneté.


Code : RH 123
Procédures de gestion des ressources humaines
Version : 00
Manuel : NAISSANCE DE LA RELATION DE TRAVAIL Date :Février 2002
Procédure : Encadrement administratif
Mode opératoire :La confirmation Mise à jour :
.. / .. / ..
Page :2/3

C. Modalités d’encadrement de la Confirmation :

 A l’issue de la période d’essai et lorsque les résultats sont jugés satisfaisants, le


travailleur est confirmé à la date de son recrutement au poste de travail pour
lequel il a été recruté et ce, par une décision écrite, suivant imprimé RH 123 A1;

 Lorsque les résultats obtenus par le travailleur n’ont pas été jugés satisfaisants,
il est :

o Soit mis fin à sa relation de travail ; la décision de rejet de confirmation


lui est notifiée au plus tard le dernier jour ouvrable de la période d’essai
suivant imprimé RH 123 A2 ;
o Soit mis en période de renouvellement de l’essai pour une durée égale à la
première tel qu’envisagé au chapitre RH 122 .

 A l’issue de cette nouvelle période d’essai, la décision de confirmation est


notifiée au plus tard, le dernier jour ouvrable de la dite période ; passé ce délai,
la confirmation est réputée acquise.

D - Opérations liées à la confirmation et au rejet de la confirmation :

 La fiche d’appréciation de la période d’essai est transmise, dûment renseignée et


visée par la hiérarchie concernée et habilitée, à la structure du personnel
concernée et habilitée et ce :

Soit en cours de période d’essai, si l’une des deux parties contractantes résilie de façon
unilatérale le contrat de travail ;

Soit deux semaines avant l’expiration de la période d’essai en cas d’avis suivant :

Renouvellement de la période d’essai ;


Rejet de confirmation pour essai non concluant;
Confirmation au poste de travail. Code : RH 123
Procédures de gestion des ressources humaines
Version : 00
Manuel : NAISSANCE DE LA RELATION DE TRAVAIL Date :Février 2002
Procédure : Encadrement administratif
Mode opératoire :La confirmation Mise à jour :
.. / .. / ..
Page :3/3
A la réception de la fiche d’appréciation, la structure du personnel concernée procède à
son exploitation en procédant à l’établissement de décision portant

soit renouvellement de la période d’essai ;


soit rejet de confirmation ;
soit confirmation.

La décision de renouvellement de la période d’essai, de rejet de confirmation ou de


confirmation au poste de travail (établie en 5 exemplaires) est signée par la structure
du personnel concernée et habilitée et diffusée comme suit :

1 exemplaire (original) à l’agent concerné ;


1 exemplaire à la structure d’appartenance ;
1 exemplaire à la structure chargée de la paie ;
1 exemplaire au fichier central du personnel pour mise à jour ;
1 exemplaire au dossier de l’intéressé.
Code : RH 123
Procédures de gestion des ressources humaines
Version : 00
Manuel : NAISSANCE DE LA RELATION DE TRAVAIL Date :Février 2002
Procédure : Encadrement administratif
Shémas déscriptif des opérations Mise à jour :
.. / .. / ..
Page :1/2

Schéma de description des opérations d’installation du nouveau recruté

Début

Structure du Candidat
1
Convocation du candidat et communication de la décision embauche personnel
Structure
utilisatrice

2 Candidat Structure du
Réception du candidat à la date précisée par la décision d’embauche pour accueil administratif et professionnel
personnel
Structures
Organisatio
n,
Réglementa
tion,
Structure du
Documentat
Structure
Etablissement et signature des
3 personnel ion, etc.
d’affectation
documents d’engagement : PV
et candidat
d’installation et Contrat de travail

4 Structure du Structure
Installation du personnel d’affectation
Candidat et candidat

5 Fin
Code : RH 123
Procédures de gestion des ressources humaines
Version : 00
Manuel : NAISSANCE DE LA RELATION DE TRAVAIL Date :Février 2002
Procédure : Encadrement administratif
Shémas déscriptif des opérations Mise à jour :
.. / .. / ..
Page :2/2
Schéma descriptif des opérations se rapportant à la période d’essai
et à la confirmation

ORDRE DES DESCRIPTION DES OPERATIONS ACTEUR ACTEUR


OPERATIONS PRINCIPAL ASSOCIE
S
ACTEUR
ASSOCIE
Début

Installation du candidat Structure du Structure


1
Auprès de sa structure personnel Utilisatrice
d’affectation Et candidat

Structure
utilisatrice

Evaluation de la période d’essai


2 En cours et à l’issue
Structure Candidat
De la période d’essai utilisatrice Structures
nouvellement
Organisatio
recruté
n,
Réglementa
tion,
Documentat
Le nouveau recruté a-t-il donné satisfaction ? ion, etc.
3 Structure Le nouveau
utilisatrice recruté
Structure
utilisatrice
Si non :
Etablissement Structure du Structure
4 de la décision de personnel utilisatrice
rupture ou de rejet de
Si oui :
confirmation
Etablissement Structures
de la décision de
confirmation Structure du Organisatio
Structure
5 personnel n,
utilisatrice
Réglementa
tion,
Documentat
ion, etc.

Fin Imprimé RH 121 B


Groupe ERCC
ACTEUR
ASSOCIE
DRH

Contrat à durée déterminée


Pour remplacer un travailleur absent
(application de l’article 12, alinéa de la loi 90/11)

Entre,
L’entreprise …………………………………………………… dont le siège est à
………………………………………….
Représentée par M ………………………………………….. agissant en qualité de ……………………………..

Et M…………………………………………………….. né le …………………………… et demeurant à


………………………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………

Il a été convenu ce qui suit :

Article 1er : l’entreprise ………………………………………….. engage par les présentes, à compter du :


………………………………………… M
………………………………………………………………………………………………………
Qui accepte, en qualité de (1) :
……………………………………………………………………………………………………….

Article 2 : M……………………………………………………… est embauché pour une durée de ……………


Afin de remplacer M ………………………………………….. absent pour cause de (2) :
…………………………..
Qui est lui même employé en qualité de :
……………………………………………………………………………………..
Ce contrat prendra fin au retour de M :
………………………………………………………………………………………..

Article 3 : (éventuel pour tout remplacement d’un an et/ou plus) le contrat ne deviendra définitif qu’à l’issue
d’une période d’essai de …. Mois au cours de laquelle chacune des parties pourra rompre le contrat sans préavis
ni indemnités.

Article 4 : à titre de rémunération, M……………………………………………. bénéficiera du classement


personnel suivant ………. Et percevra à ce titre un salaire de base fixé à …………Da, par mois

Il bénéficiera en outre, des indemnités et primes ci-après :

…………………………………………………… dont le montant est fixé à ……………. Da/jour ou mois ;


…………………………………………………… dont le montant est fixé à ……………. Da/jour ou mois ;
…………………………………………………… dont le montant est fixé à ……………. Da/jour ou mois ;
…………………………………………………… dont le montant est fixé à ……………. Da/jour ou mois ;

dont le montant est déterminé au regard de la convention collective de l’entreprise, actuellement en vigueur.

Article 5 : en application des dispositions légales et réglementaires, M……………………………..


Bénéficiera en outre de l’ensemble des dispositions de la convention collective de l’entreprise édictées en
matière de congés et avantages sociaux.

Article 6 : pour toutes les dispositions non prévues par les présentes, les parties déclarent se référer :

A la convention collective de l’entreprise ;


Au règlement intérieur de l’entreprise ;
Ainsi qu’aux différentes procédures régissant la gestion des ressources humaines.
Le contractant

(avec mention manuscrite « lu et approuvé ») ………………. Le …………………..


……………………………….. le ………………….

(1) préciser l’intitulé de l’emploi et en indiquer les références et la classification


(2) préciser la cause de l’absence : maladie ; maternité ; détachement sans solde ; mise en disponibilité.

Groupe ERCC Imprimé RH 121 B


DRH

Contrat à durée déterminée


Conclu pour un terme précis
(par exemple pour un surcroît de travail)

Entre,

L’entreprise …………………………………………………… dont le siège est à


………………………………………….
Représentée par M ………………………………………….. agissant en qualité de ……………………………..

Et M…………………………………………………….. né le …………………………… et demeurant à


………………………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………

Il a été convenu ce qui suit :

Article 1er : l’entreprise ………………………………………….. …………………… engage par les présentes,


M
………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………
Afin de l’aider à réaliser la tâche suivante (1) :
………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………
En raison de (2) :
………………………………………………………………………………………………………………………
…………

Article 2 : le présent contrat prend effet à compter du …………………………………………………… et est


conclu pour une durée de …………………………………………
Il prendra fin le :
………………………………………………………………………………………………………………………
……….

Article 3 : M………………………………………… occupera l’emploi suivant (3) :


………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………….

Article 4 (éventuel en cas de durée d’un an ou supérieure à un an ) :


Le contrat ne deviendra définitif qu’à l’issue d’une période d’essai de …………………………………. Au cours
de laquelle chacune des parties pourra rompre le contrat sans préavis ni indemnités.

Article 5 : le présent contrat pourra être renouvelé dans des conditions qui feront l’objet d’un avenant soumis au
salarié préalablement au terme initialement fixé à l’article 2 ci-dessus.

Article 6 : à titre de rémunération, M……………………………………………. bénéficiera du classement


personnel suivant ………. Et percevra à ce titre un salaire de base fixé à …………Da, par mois

Il bénéficiera en outre, des indemnités et primes ci-après :

…………………………………………………… dont le montant est fixé à ……………. Da/jour ou mois ;


…………………………………………………… dont le montant est fixé à ……………. Da/jour ou mois ;
…………………………………………………… dont le montant est fixé à ……………. Da/jour ou mois ;
…………………………………………………… dont le montant est fixé à ……………. Da/jour ou mois ;

dont le montant est déterminé au regard de la convention collective et du système de détermination de la


stimulation individuelle

Article 7 : en application des dispositions légales et réglementaires, M……………………………..


Bénéficiera en outre de l’ensemble des dispositions de la convention collective de l’entreprise édictées en
matière de congés et avantages sociaux.

Article 8 : pour toutes les dispositions non prévues par les présentes, les parties déclarent se référer :

A la convention collective de l’entreprise ;


Au règlement intérieur de l’entreprise ;
Ainsi qu’aux différentes procédures régissant la gestion des ressources humaines.

Le contractant

(avec mention manuscrite « lu et approuvé ») ………………. Le …………………..


……………………………….. le ………………….
(1) décrire ici avec précision le contenu de la tâche visée qui deviendra l’objet du contrat
(2) préciser s’il s’agit d’un contrat de travaux ou d’un surcroît de travail ou autre motif prévu par l’article 12 de
la loi 90/11 ;
(3) indiquer l’intitulé de l’emploi et son rattachement hiérarchique.

Groupe ERCC Imprimé RH 121 D


DRH

Procès Verbal d’ Installation

Réf …………… RH

L’An
………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………

S’est présenté devant nous,


M…………………………………………………………………………………………………………

Recruté (e) en qualité de :


………………………………………………………………………………………………………………

Au sein de la direction :
……………………………………………………………………………………………………………………

Suivant contrat de travail du ………………………… liant les deux parties.

En foi de quoi, il est déclaré « installé dans ses fonctions », à compter du ………………

Le DRH l’Intéressé la Direction d’affectation


Imprimé RH 122 A 1

Groupe ERCC
DRH

Notification de la période d’essai

Réf …………… RH M
………………………

En application des dispositions de votre contrat de travail, vous êtes tenu de respecter une période d’essai de
…….. mois. Elle commence le ……… et se termine le……………………………..

Au cours de cette période d’essai, vous aurez à respecter le programme de travail joint en annexe et ferez l’objet
d’appréciations périodiques de la part de votre hiérarchie.

A l’issue de cette période, vous pourrez :

Soit bénéficier d’une confirmation à l’emploi pour lequel vous avez été recruté et dans ce cas votre contrat
deviendra définitif à compter du …………………………………… ;

Soit faire l’objet d’un renouvellement de la période d’essai de …….. mois ;

Soit faire l’objet d’un rejet de confirmation, auquel cas vous cesserez de faire partie des effectifs à compter du
…………………….. .

Durant la période d’essai, les parties pourront se séparer à tout moment sans préavis ni indemnité sur simple
notification par écrit.

Toutes les autres conditions prévues au contrat sont applicables lors de cette période d’essai.

……………….. le ………………………

le …………………………………………

original, à l’intéressé ;
copie à la structure d’appartenance ;
copie à SRH pour suivi et classement au dossier.

Imprimé RH 122 A 2
Groupe ERCC
DRH
Notification de renouvellement de la période d’essai

Réf ……………………. RH
M…………………………..

En application des dispositions de votre contrat de travail prévoyant une période d’essai de …………… mois, à
compter du …………………………………., et faisant suite aux résultats des appréciations périodiques faites
par votre hiérarchie, en cours et à l’issue de votre période d’essai et conformément aux dispositions contenues
dans la notification de votre période d’essai, nous vous informons da la décision de l’entreprise de procéder au
renouvellement de votre période d’essai de ……. Mois, à compter du ……………….. .

……………….. le ………………………

le …………………………………………

Imprimé RH 122 A 3
ERCC – (Entreprise)
DRH

Notification de rupture de la période d’essai

Ref ……………………. RH

M…………………………..
En application des dispositions de votre contrat de travail prévoyant une période d’essai de …………… mois, à
compter du …………………………………., nous vous informons de la décision de l’entreprise de mettre fin à
la période d’essai.

Vous cesserez de faire partie des effectifs à compter du ……………………………………………………..

Vous pourrez retirer votre solde de tout compte et votre certificat de travail, au service du personnel, à compter
de cette date.

……………….. le ………………………

le …………………………………………

Groupe ERCC Imprimé RH 123 A 2


DRH

Notification de rejet de confirmation

Ref ……………………. RH M…………………………..

Ref ……………………. RH
M…………………………..

En application des dispositions de votre contrat de travail prévoyant une période d’essai de …………… mois, à
compter du …………………………………., faisant suite aux résultats des appréciations périodiques faites par
votre hiérarchie, en cours et à l’issue de votre période d’essai et conformément aux dispositions contenues dans
la notification de votre période d’essai, nous vous informons da la décision de l’entreprise de procéder au rejet
de votre confirmation.

Vous cesserez de faire partie des effectifs à compter du ……………………………………………………..


Vous pourrez retirer votre solde de tout compte et votre certificat de travail, au service du personnel, à compter
de cette date.

……………….. le ………………………

le …………………………………………

Groupe ERCC
DRH Imprimé RH 123 A 1

Décision de confirmation

Ref ……………………. RH M…………………………..

Ref ……………………. RH
M…………………………..

En application des dispositions de votre contrat de travail prévoyant une période d’essai de …………… mois, à
compter du …………………………………., faisant suite aux résultats des appréciations périodiques faites par
votre hiérarchie, en cours et à l’issue de votre période d’essai et conformément aux dispositions contenues dans
la notification de votre période d’essai, nous vous informons da la décision de l’entreprise de procéder à votre
confirmation au poste de travail de …………………………………….. au sein de la Direction
………………………………………………………………….. .

……………….. le ………………………

le …………………………………………
Groupe ERCC
DRH Imprimé RH 121 A

Contrat de travail à durée indéterminée

A – Contenu :

En principe, les principales clauses d’un contrat de travail à durée indéterminée (CDI) portent sur :

l’identification de l’entreprise et de son représentant dûment habilité à contracter es qualité ;

l’identification du travailleur concerné ( filiation, date de naissance et adresse) ;

l’intitulé de l’emploi de recrutement :

définition exacte de l’emploi ;


prérogatives, caractères particuliers et pouvoirs accordés à l’intéressé ou fiche descriptive de l’emploi annexée
au contrat ;

durée du contrat : indéterminée, à compter du …… ;

durée de la période d’essai et modalités de confirmation ;

modalités de rupture éventuelle de la relation de travail :

démission ;
abandon de poste ;
licenciement ;
….

contenu de la rémunération attribuée :

salaire de base ;
indemnités liées aux conditions de travail ;
primes de stimulation ;
avantages sociaux ;

ainsi que toute autre clause susceptible de garantir l’entreprise vis à vis du travailleur :

clause d’exclusivité ;
clause de non concurrence ;
clause de mobilité ;
clause de dédit formation.

Lors de la signature de son contrat de travail, le travailleur doit spécifiquement inscrire la mention suivante : « lu
et approuvé l’ensemble des clauses contenues dans le présent contrat ainsi que dans la convention collective et le
règlement intérieur de l’entreprise dont je déclare avoir pris connaissance, ce jour ». Le : …………………..

B – Clauses particulières du contrat :

Aux fins d’éviter au travailleur de ne pas respecter l’ensemble de ses obligations et de l’informer de certaines
dispositions spécifiques, il convient de formaliser dans le contrat de travail, un certain nombre de clauses
particulières, à savoir :
B1 – clause d’exclusivité : cette clause se traduit par l’interdiction pour le salarié, d’une part, de se livre r à une
activité concurrençant l’entreprise et/ou de travailler pour un autre employeur et, d’autre part, de réserver
l’exclusivité de son activité professionnelle à l’employeur.

B2 – clause de non concurrence : elle a pour but d’interdire au salarié, après la rupture de contrat, l’exercice de
son activité qui porterait préjudice à son ancien employeur.

B3 – clause relative aux inventions du salarié : l’invention réalisée par la salarié est la propriété de l’employeur
si elle est faite dans l’exécution soit d’un contrat de travail comportant une mission inventive qui correspond à
ses fonctions effectives (ingénieur de recherche) ; soit d’études ou de recherches qui lui sont explicitement
confiées ;

Dans ces deux cas, les salariés doivent bénéficier d’une rémunération supplémentaire.

B4 – clause de mobilité : par la clause de mobilité inscrite dans le contrat de travail, le salarié accepte par avance
la modification de son lieu de travail ; selon les clauses, il peut s’agir :

du transfert d’un service à un autre à l’intérieur de la même entreprise ;


du transfert d’une unité à une autre, dans la même région ;
d’une mutation vers une autre région du pays ;
d’une affectation à une filiale du groupe ;
de tout déplacement ponctuel.

Il est à signaler, à cet effet, que la Cour Suprême considère que la modification d’une clause substantielle du
contrat de travail ne peut intervenir qu’avec l ‘accord des parties ; le pouvoir de direction n’autorise pas
l’employeur à modifier unilatéralement les éléments du contrat particulièrement si l’employé s’est engagé en vue
d’un poste de travail donné et à un lieu donné.

L’employeur prend la responsabilité en cas de licenciement du travailleur, pour son refus de rejoindre le nouveau
poste de travail ; le maintien des équilibres délibérément consentis étant un droit pour le travailleur.

Il appartient, de ce fait, à l ‘employeur, de prouver qu’il détient le pouvoir de modification un contrat de travail,
d’où l’importance d’inclure cette clause dans le contrat.

B5 – Clause de dédit formation : par cette clause, l’employeur impose au salarié un maintien dans l’entreprise
après formation ou à défaut, le remboursement des frais supportés pour cette formation

Observations : ces clauses peuvent être aussi envisagées dans un contrat de travail à durée déterminée (CDD).
Groupe ERCC
DRH Imprimé RH 121 B

Contrat de travail à durée déterminée

A – Contenu :

En général, les principales clauses d’un contrat de travail à durée déterminée (CDD) portent sur :

l’identification de l’entreprise et de son représentant dûment habilité à contracter es qualité ;

l’identification du travailleur (filiation, date de naissance et adresse) ;

l’intitulé de l’emploi de recrutement : définition précise des activités à réaliser ;

les causes précises ayant nécessité le recours à la durée déterminée :

contrats de travaux ou de prestations non renouvelables portant sur :


……………………………………………………………………………………. ;
remplacement de M ………………………, titulaire du poste, absent temporairement pour
…………………………………………………… ;
travaux périodiques à caractère discontinu consistant notamment à :
………………………………………………………………………………………. ;
surcroît de travail ou motifs saisonniers nécessités par :
……………………………………………………………………………………………. ;
activité à) durée limitée ou par nature temporaire, consistant à :
…………………………………………………………………………………………… ;

la durée du contrat :

avec un terme précis : de date à date ;


liée au retour du titulaire du poste ;
liée à la fin des travaux confiés au travailleur dans le cadre d’un contrat de travaux ou d’un surcroît de travail ou
d’une activité à durée limitée ou par nature temporaire.

la durée de la période d’essai éventuelle :

« le contrat ne deviendra définitif qu’à l’issue d’une période de ….. jours au cours de laquelle chacune des deux
parties pourra rompre le contrat sans préavis ni indemnités ».
le contenu de la rémunération en termes de :

salaire de base ;
indemnités liées à l’emploi ;
primes de stimulation éventuelles ;
avantages sociaux ;

ainsi que toute clause susceptible de garantir l’entreprise vis à vis du travailleur.

signature du contrat .

Groupe - ERCC Imprimé RH 122 A 3


DRH

Notification de rupture de la période d’essai

Ref…………….RH
M………………

En application des dispositions de votre contrat de travail prévoyant une période d’essai
de ……….. mois , à compter du ………………., nous vous informons de la décision de
l’entreprise de mettre fin à la période d’essai .

Vous cesserez de faire partie des effectifs à compter du ………………………………..

Vous pourrez retirez votre solde de tout compte et votre certificat de travail , au service du personnel , à compter
de cette date .

…………….. le ………………

le ……………………………..

MANUEL RH1
NAISSANCE DE LA RELATION DE TRAVAIL

IMPRIMES