Vous êtes sur la page 1sur 16

PIECE C : NOTICE EXPLICATIVE

Chapitre 4 : Phasage des travaux

CHAPITRE 4 : ORGANISATION ET PHASAGE DES TRAVAUX

Page 157 sur 310


PIECE C : NOTICE EXPLICATIVE

Chapitre 4 : Phasage des travaux

1. Les principes généraux d’exécution 1.1 Le déroulement des travaux

Du point de vue des riverains, le chantier comprend cinq phases principales


Les travaux de réalisation du tram-train sur la section en voie nouvelle entre Epinay- nécessaires à la réalisation du projet :
sur-Orge et Evry vont entraîner inévitablement des perturbations sur le fonctionnement
 la déviation des réseaux,
urbain (aspects circulations et déplacements en général) et sur le cadre de vie des
 la réalisation de la plate-forme tram-train et des ouvrages d’art,
riverains des communes traversées. Toutes les mesures destinées à limiter cette gêne
et à en réduire la durée font partie intégrante de la réflexion initiale et sont prises en  les travaux ponctuels,
compte dans l’organisation du futur chantier.  les aménagements de voirie et finitions,

Concernant les travaux sur le Réseau Ferré National, entre Massy et Epinay-sur-Orge,  les équipements et essais.
l’ensemble du chantier sera réalisé à l'intérieur des emprises ferroviaires, hormis la
réalisation de l’ouvrage de franchissement inférieur de la ligne Paris-Orléans et des
Certaines tâches pourront avoir lieu en parallèle (travail sur secteur). Les modalités
gares nouvelles (ZAC de la Bonde et Champlan).
d’avancement des travaux seront retenues à l’issue des études de conception.
La réalisation du projet peut être sous-divisée en plusieurs phases de chantier
Pour ce qui concerne les travaux de génie civil ouvrages d'art, terrassement, les nécessaires à la réalisation de la ligne de tram-train : aménagement de voirie,
installations de chantier seront réparties sur le tracé et constituées de petites unités placement et déplacements de stations, pose de la ligne aérienne de contact...
adaptées à la taille des chantiers élémentaires (chantier construction d'un ouvrage,
Pendant toute la durée du chantier, la circulation et les accès des riverains seront
d'un remblai, …).
maintenus ainsi que les services obligatoires (eau, électricité, gaz, téléphone…).
Pour l'évacuation des matériaux non réutilisables, comme pour l'approvisionnement
des matériaux pour remblais et structures d'assise, le mode ferroviaire sera privilégié
autant que possible, dans la mesure où il s'avèrera globalement le plus pertinent.
Des accès seront nécessaires pour approvisionner les chantiers à partir des voies
ferrées de la Grande Ceinture par engagement de trains de travaux, si l’utilisation de
ceux-ci s’avérait nécessaire et préférable à un acheminement routier. Etant donnée la
configuration du site (section de 10km comprenant peu de voies secondaires), la
formation des trains de travaux (chargement des matériaux et matériels) pour
l'approvisionnement des chantiers serait localisée en gare de Massy-Palaiseau où des
voies de garage ou de service pourront être utilisées. (Il est toutefois nécessaire de
vérifier que ces voies ne sont pas utilisées lors des travaux CASTOR effectués sur le
RER C les mois de juillet et août de chaque année).
Les travaux d'aménagement des gares existantes ou de nouvelles gares seront
réalisés et phasés en cohérence avec les travaux ferroviaires.
Les modalités d’avancement des travaux seront retenues à l’issue des études de
conception.

Page 158 sur 310


PIECE C : NOTICE EXPLICATIVE

Chapitre 4 : Phasage des travaux

1.2 Les travaux préparatoires 1.3 Les travaux avec contrainte de circulation ferroviaire

La réalisation des travaux préparatoires préalablement au début des travaux est Les contraintes liées aux travaux de la section de voie nouvelle du tram-train, entre
indispensable. Il s’agit notamment : Epinay-sur-Orge et Evry, porteront sur les difficultés à maintenir un fonctionnement
 de réaliser les voiries provisoires, urbain et à limiter les impacts sur le cadre de vie des riverains (maintien de la
circulation lors des déviations de réseaux, des interceptions de voiries et de trottoirs,
 de déplacer ou aménager les réseaux enterrés,
maintien des activités commerçantes…).
 de déplacer les clôtures,
 de supprimer les émergences (poteaux, pub, mobilier urbain…) dans les Les travaux d’adaptation de la section circulée sur le réseau ferré national, entre
emprises du projet, Massy et Epinay-sur-Orge généreront moins d’impact sur le fonctionnement urbain, par
contre d’autres difficultés seront à prendre en compte, en particulier le fait qu’ils seront
 d'aménager les carrefours provisoires (voirie, signalisation…),
réalisés sous exploitation.
 d’installer les bases travaux.
Les travaux avec impact sur la circulation des trains sont de deux ordres :
 les travaux de modification de la Grande Ceinture,
Le projet se développe sur le domaine routier public et sur le domaine privé. Les  les travaux à proximité des voies de la Grande Ceinture avec risque sécuritaire
acquisitions nécessaires des terrains privés se feront dans le cadre de la DUP et les sur le trafic et les installations.
propriétaires dont les terrains seront nécessaires au projet seront indemnisés.

Les travaux concernent principalement :


Le déplacement des réseaux enterrés doit être réalisé, sauf cas particulier,
 la réalisation des blindages et fouilles des ouvrages et murs de soutènement
préalablement aux travaux du projet. Chaque gestionnaire de réseau est maître
situés dans la zone dangereuse (1,50m du rail) et à moins de 3m des
d’ouvrage pour la déviation de ses propres réseaux et fait appel à des entreprises
installations sous tension,
spécialisées, agréées et recommandées par son administration propre.
 les travaux de modification des installations de la Grande Ceinture (artère câble
Chaque fois que nécessaire, des passerelles et ponts routiers sont placés pour assurer de signalisation, caténaires, voies),
la continuité des cheminements piétons et de la circulation routière. Certains d’entre
 les terrassements et ouvrages situés à l’intérieur du cône de stabilité de la
eux, comme l’assainissement par exemple, entraînent d’importants travaux de
Grande Ceinture.
tranchées profondes avec mise en œuvre de blindage et évolution d’engins lourds. Ces
chantiers sont aussi encombrants et pénalisants pour la circulation et l’environnement
que ceux des futures voiries. Les dispositions seront prises pour réduire l’impact des travaux sur la circulation des
trains RER et, dans la mesure du possible, des trains de fret. Le chapitre suivant décrit
ces impacts pour chacune des zones de travaux, il s’agit principalement de
ralentissement ou d’interruptions de trafics. Néanmoins, des installations temporaires
de contresens permettant d’assurer le report de circulations de la voie 1 de la Grande
Ceinture sur la voie 2 (et inversement) ou des itinéraires de substitution pourront
également être mis en œuvre.
Ces aménagements devront être définis lors des phasages de travaux entre l’activité
Fret, l’exploitant de la ligne C du RER (SNCF Transilien), le gestionnaire
d’infrastructure délégué (SNCF) et RFF (notamment le service d’attribution des sillons).

Page 159 sur 310


PIECE C : NOTICE EXPLICATIVE

Chapitre 4 : Phasage des travaux

1.4 La préparation du site pour les travaux de la ligne nouvelle 1.6 Délimitation des emprises de chantier

Une largeur de référence sera retenue pour l’aménagement de la section courante Le chantier sera séparé de la circulation par des glissières plastiques continues.
(traitement des voiries, trottoirs et espaces publics). Ceci ne signifie pas que les
Les cheminements piétons seront séparés du chantier par des barrières métalliques
emprises du chantier seront systématiquement sur toute la largeur, les travaux se
pleines d’environ 1m de haut, permettant ainsi de bien visualiser ces itinéraires.
dérouleront par phase, selon un chronogramme général.
Le tram-train Massy-Evry s’insère en grande partie dans le talus longeant l’A6 ou dans
des zones peu urbanisées. Néanmoins, trois secteurs particuliers demanderont une
attention particulière quant au phasage des travaux avec les circulations : 1.7 Les travaux ponctuels
 le franchissement à niveau de la RD257 à Epinay-sur-Orge juste après le
débranchement ; Il s’agit des ouvrages de génie civil, des locaux d’exploitation, des sous-stations
 le réaménagement de l’échangeur de l’A6 et de la RD445 à Viry-Châtillon ; énergie.

 l’arrivée sur Evry. Pour leurs installations de chantier, et en fonction de la durée de leurs travaux, ils
pourront être organisés en chantiers indépendants. Les palissades, qui devront
En règle générale, les travaux s’effectueront selon la méthode de caissons décalés.
demeurer un long moment et protègeront des zones dangereuses, seront de grande
Une voirie sera coupée le temps d’effectuer les travaux sur cette zone, puis la
hauteur (2m) et fixées solidement.
circulation sera ensuite basculée sur cette voirie neuve, pour permettre le démarrage
des travaux d’aménagement en plate-forme et sur la voirie opposée.
Pour les rues adjacentes et accès aux propriétés, un raccordement est prévu aux
trottoirs et voiries existantes. 1.8 Les aménagements de voies et finitions
Les trottoirs, même en phase chantier, restent praticables pour les riverains et les
piétons avec un transit sécurisé par des barrières. Cette phase consistera en la finition de la voirie et des espaces publics adjacents
(trottoirs), ces travaux étant réalisés selon un certain programme afin de limiter les
emprises et les inconvénients pour les riverains et les automobilistes : pose des
candélabres, du mobilier urbain, des panneaux et de la signalisation tricolore.
1.5 Les traversées de carrefour

Les traversées de carrefours entraînent les impacts les plus forts sur le flux de
circulation. 1.9 Les essais
D’une manière générale, lorsque la taille du carrefour le permet, les travaux se Il s’agit de la phase la moins contraignante pour les riverains car elle consiste à mettre
déroulent par phase en demi-carrefour. La plate-forme tram-train est réalisée de en place les derniers équipements et à procéder aux essais d’ensemble avec le tram-
manière la plus avancée possible dans le carrefour, tout en maintenant le maximum de train pour vérifier :
voies de circulation. Puis une fois la voie posée sur la plate-forme, une voirie provisoire
 la signalisation,
est réalisée pour le basculement de la circulation sur la plate-forme réalisée pour que
les travaux sur l’autre demi-plate-forme puissent se faire.  le système d’aide à l’exploitation,
 la priorité aux feux.
Pour les carrefours giratoires, une étude sera faite en fonction de leur diamètre pour
essayer d’optimiser la fluidité du trafic. Pendant cette phase, la voirie est déjà utilisable dans son état futur et opérationnel.

Page 160 sur 310


PIECE C : NOTICE EXPLICATIVE

Chapitre 4 : Phasage des travaux

2. Les méthodes de construction


2.2 Les travaux d’ouvrages d’art
2.1 Les travaux de terrassement La ligne tram-train est ponctuée de nombreux ouvrages, près d’une quinzaine, la
plupart étant de nouveaux ouvrages. La localisation précise de ces ouvrages, leur
Les travaux de terrassement concernent la zone de débranchement, les travaux de description et les méthodes de construction qui seront employées pour chacun d’eaux
ripage de la Grande Ceinture le cas échéant et la création de la station ZAC de la sont présentées de manière détaillée dans la pièce G « Caractéristiques des ouvrages
Bonde sur le domaine ferroviaire. En milieu urbain sont principalement prévus un les plus importants ».
remblai de la bretelle d’autoroute à Viry, un déblai dans le talus de la Francilienne pour
insérer la plateforme et, sur Courcouronnes, le long de l’avenue Paul Delouvirrer, un
déblai dans le cas où l'ouvrage de franchissement de l’autoroute est abaissé.
Les déblais seront effectués et une campagne géotechnique avec analyse des
possibilités de réutilisation des matériaux extraits sera conduite en étude d’avant-
projet. L’acheminement des matériaux non réutilisables est prévu par voie ferrée dans
la mesure du possible (aucune extraction en grande masse n’étant prévue), ou par la
route avec une mise en décharge et acheminement dans des centres de traitement
des terres adaptés en cas de pollution des sols.
Les remblais sont constitués de matériaux sélectionnés (pour l’arrière des murs de
soutènement et des culées d’ouvrage d’art) et de matériaux de remblai classique
ailleurs, voire de matériaux réutilisés des déblais selon les analyses. Les matériaux
sont a priori approvisionnés par engins routiers.

Figure 101. Plan synoptique des ouvrages d’art (OA

Ce chapitre reprend uniquement les principes généraux qui seront mis en œuvre
Figure 99. Opération de Figure 100. Opération de remblais durant les travaux pour les ouvrages les plus conséquents.
Terrassement Source : Etude d’impact sur
Source : Etude d’impact sur l’environnement de la TLN
l’environnement du TTNC

Page 161 sur 310


PIECE C : NOTICE EXPLICATIVE

Chapitre 4 : Phasage des travaux

Concernant l’ouvrage de
L’ouvrage supportant la station de Morsang sera réalisé sous circulation. Un schéma
franchissement inférieur de la voie
d’exploitation sous chantier sera étudié en cherchant à réduire les trafics. Il faut
ferrée Paris-Orléans à Epinay-sur-
prévenir les difficultés de transit au travers d’une zone sous chantier. La circulation
Orge, les voies ferrées seront
piétonne est importante. Elle devra être sécurisée et maintenue pendant toute la durée
posées sur des tabliers auxiliaires
des travaux. Les appuis en bordure de la RD77 se feront avec des restrictions de
qui franchiront la brèche. Leur
largeur des voies. Les appuis en dehors se feront avec des occupations temporaires
installation aura peu d’impact sur la
d’emprise pour pouvoir y accéder avec les engins de chantier. La dalle sera conçue
circulation. Il sera ainsi aisé de
avec des éléments préfabriqués qui seront posés à la grue pendant des coupures de
creuser le passage inférieur puis de
circulation de nuit. Les travaux de finition se feront à l’abri de ce platelage en place.
venir insérer le nouvel ouvrage qui
aura été construit indépendamment, L’ouvrage de franchissement de l’A6 localisé à Grigny sera lancé à partir du côté
dans des emprises travaux situées Ouest. L’estacade au-dessus du deuxième aqueduc sera posée à la grue depuis le
au niveau du parc-relais. coté Est. Une palée provisoire sera présente sur le Terre-Plein Central (TPC) de
l’autoroute en phase travaux. Cela nécessite donc un élargissement du TPC et un
Figure 102. Mise en place de voies sur
décalage des voies de circulation. Le nombre de voies sera maintenu ou diminué selon
tabliers auxiliaires
la variante retenue (rayons plus ou moins faibles de l’ouvrage). L’accès à cette palée
provisoire se fera depuis l’autoroute. Il est également envisagé de mettre en place un
L’ouvrage de franchissement de la RD257, à Savigny-sur-Orge, sera construit sans tronçon à la grue depuis l’autoroute, ce qui nécessiterait la fermeture de celle-ci
interruption de la circulation routière. Plusieurs phases d’exploitation de la route sous pendant la durée des opérations (1 nuit).
chantier seront nécessaires de façon à pouvoir conserver le même nombre de voies Le passage sous la bretelle d’accès à l’autoroute depuis la RD31 impliquera de couper
circulées. Le tablier comportera une structure à poutres préfabriquées. Ces poutres la bretelle pendant la phase des travaux. Puis, l’ouvrage de franchissement de l’A6 à
seront mises en place à la grue depuis la plateforme routière sous coupures nocturnes. Ris-Orangis nécessitera un déplacement des voies de circulation de l’autoroute.
Les travaux de finition pourront se faire de jour à l’abri de ce platelage en place.
Enfin, le dernier ouvrage de franchissement de l’autoroute, à Courcouronnes, sera
La photo ci-dessous représente le viaduc actuel contre lequel viendra s’insérer le assemblé sur la rive Ouest de l’A6 puis lancé par poussage au-dessus de la plateforme
nouvel ouvrage tram-train. autoroutière. Aucune grue ne sera implantée en rive Est, de façon à ne pas impacter le
périmètre de protection de la ligne HT. Une palée provisoire sera aménagée dans le
Terre-Plein Central (TPC) de l’autoroute. En fin de phase de poussage, aucune
console ne sera admise en surplomb de la circulation routière. La présence de la palée
provisoire permettra de séquencer au mieux les phases de lançage. La procédure de
mise en place de la charpente prendra un maximum de 4 nuits de poussage sous
coupure de la circulation de l’A6.

Figure 103. Viaduc ferroviaire avec ses 3 voûtes

Page 162 sur 310


PIECE C : NOTICE EXPLICATIVE

Chapitre 4 : Phasage des travaux

Figure 104. Franchissement de l’autoroute A6 à Grigny


Image non contractuelle, représentation indicative de l’insertion du tram-train Massy-Evry

Page 163 sur 310


PIECE C : NOTICE EXPLICATIVE

Chapitre 4 : Phasage des travaux

2.3 Les travaux de superstructures ferroviaires 2.4 Les travaux sur le Réseau Ferré National

Pour les travaux sur le réseau Ferré national, les matériaux d’équipement ferroviaire
2.4.1 Hypothèses
(ballast, traverses, rail, caténaires, signalisation) seront acheminés par voie ferrée
depuis la gare de Massy. Les travaux à réaliser sur la section du Réseau Ferré National pour accueillir la
Les photos ci-dessous illustrent les 4 étapes de la phase d’électrification d’une ligne, circulation du tram-train entre Massy et Evry comprennent :
effectuée suite à la pose de la voie. Des travaux de remaniement de la caténaire sont  Les adaptations en Gare de Massy-Palaiseau (reprise du plan de voies,
prévus en gare de Massy, au niveau du débranchement et une nouvelle ligne sera modifications des postes de signalisation…)
posée dans le cas où la Grande Ceinture est ripée, et dans le talus après le  Le débranchement du RFN au niveau d’Epinay-sur-Orge
débranchement (dans ce cas, il ne s’agira pas de caténaire mais d’une ligne aérienne
 Le ripage de la Grande Ceinture à Savigny-sur-Orge
de contact, ou LAC, étant donné qu’il s’agira du début de la section en voie nouvelle,
 L’ouvrage de franchissement sous la ligne Paris-Orléans
circulée en mode tramway).
 La création des gares nouvelles et l’aménagement des gares existantes
 L’adaptation des appareils de voie tout au long de la ligne

Les cartes présentées en page suivante permettent de visionner la localisation des


travaux.
Dans la mesure du possible, la majeure partie des travaux seront réalisées le jour.
Néanmoins, certains travaux nécessiteront des interventions de nuit, durant l’arrêt des
circulations RER. Les plages travaux de nuit s’étendent sur une durée de 5h (de 0h à
5h du matin

Figure 105. Etape Figure 106. Etape Figure 107. Etape Figure 108. Etape Les travaux de nuit permettent de maintenir la circulation des RER, par contre il est
1 - Fouille à 2 - Matage 3- 4- nécessaire de prévoir un ralentissement des circulations
la tarière des poteaux Armement Déroulage
préalable à caténaires des poteaux de la Certains travaux devront nécessairement s’effectuer avec interruption de la circulation.
l'implantatio caténaire Dans ce cas, ils seront effectués le week-end pour minimiser les impacts sur la ligne,
n des moins fréquentée les samedi et dimanche. Une demande d’interruption des circulations
poteaux devra être effectuée 3 ans avant le démarrage des travaux auprès du gestionnaire
d’infrastructure délégué (SNCF) et du service d’attribution des sillons RFF.
Source : Etude d’impact sur l’environnement TTNC

Concernant les travaux de signalisation (redécoupage du block), il est préférable de


prévoir une zone de stockage sécurisée pour le cuivre (sauf si les coûts
d’acheminement du cuivre sur les sites de travaux sont supérieurs au coût de
sécurisation de la zone de stockage, dans ce cas il peut être préférable de stocker le
cuivre sur plusieurs zones réparties le long de la ligne).

Page 164 sur 310


PIECE C : NOTICE EXPLICATIVE

Chapitre 4 : Phasage des travaux

Accès trains travaux


2.4.2 Débranchement depuis Massy
Remaniement
Les travaux liés au débranchement de la voie ferrée impliquent la pose de 4 nouveaux caténaire
appareils de voie sur la Grande Ceinture, le remaniement de la caténaire sur la Grande
Pose appareils
Ceinture et la pose d’une section de voie nouvelle tramway tout au long du talus, par
de voie
l’intermédiaire de murs de soutènement. L’interface avec les travaux sous maîtrise
d’ouvrage STIF se situent à la limite entre le talus et la RD257. La section de
séparation des deux modes d’alimentation électrique est également implantée dans le Circulation RER
talus. ralentie (60 km/h)

Les travaux de pose de la voie nouvelle peuvent se faire de jour, excepté ceux se
situant à moins de 1,50m des voies de la Grande Ceinture, qui devront être réalisés de
nuit, tout comme la pose des appareils de voie et les travaux de remaniement de la Bases
travaux (GC
caténaire. + EF) Pose voie nouvelle
et section de
Il est nécessaire de prévoir 10 nuits de travail pour chaque appareil de voie. Cette séparation
durée comprend l’acheminement des appareils, la mise à niveau, la pose, la finition et
la libération soit 2 semaines par appareil donc 8 semaines en tout. Les travaux de nuit
nécessitent un ralentissement des circulations RER à 60 km/h pendant toute cette
durée. Les plages travaux durent 5h (entre 0h00 et 5h00) sur lesquelles il faut compter Accès routier
le temps d’acheminement des matériaux (ballast…) et la remise en exploitation de la (engins de chantier,
matériaux…)
ligne avant reprise des circulations. Les travaux peuvent également s’effectuer sur un
long week-end (3 jours) avec interruption de la circulation. Figure 109. Organisation travaux du débranchement du RFN

Les travaux nécessitent une bourreuse mécanique lourd (BML) et un train-travaux de


ballast avec wagons plats. Des voies de service pour garer les trains sont nécessaires
(deux voies de 200m) et dans ce cas l’utilisation de voies de service à Massy, ou à
Juvisy, semble la solution la plus appropriée. Néanmoins, étant donné la faible surface
de travaux, un acheminement routier peut être envisagé. Le talus est suffisamment
étendu pour accueillir les bases travaux et permettre le chargement/déchargement des
matériaux.

Page 165 sur 310


PIECE C : NOTICE EXPLICATIVE

Chapitre 4 : Phasage des travaux

La faible étendue de la zone des travaux imposent également un phasage précis de


2.4.3 Ripage de la Grande Ceinture
l’intervention des entreprises. Une ou deux entreprises pourront être localisées sur la
Le ripage de la Grande Ceinture s’effectue sur plusieurs mètres quelle que soit la base travaux prévue dans les emprises ferroviaires le long de la rue des Rossays. Le
solution retenue (maintien ou déplacement du poste de gaz). Il n’est donc pas phasage pourrait être celui-ci :
envisageable de riper la voie existante, il est nécessaire de poser une nouvelle voie à  Ouvrage d’art
côté puis de démonter l’actuelle.  Terrassement
 Poteaux caténaire / Voie

Le phasage des travaux est un point particulièrement sensible, la ligne étant en  Déroulement caténaire
exploitation et circulée quotidiennement par 44 trains de RER auxquels s’ajoutent  Signalisation / Télécommunications
quelques trains fret. Les travaux de terrassement et la construction de l’ouvrage seront
réalisés en premier, puis suivra la pose de la caténaire, la pose de la voie et la mise en
Les surcoûts générés pour permettre l’accès au site (accès routier, accès ferroviaire,
œuvre des autres équipements (signalisation, télécommunications…).
voire accès aérien…) sont importants, surtout dans le cas où le poste de gaz est
Les travaux effectués en dehors du gabarit limite d’obstacle des RER (soit à plus de maintenu, les contraintes inhérentes à sa présence étant à prendre en compte
1,50m de la voie ferrée) pourront être réalisés la journée. Six semaines de travaux de (localisation, présence de réseaux, risque vibratoire…).
jour sont nécessaires. Un ralentissement des circulations à 60 km/h sera alors imposé
sur la ligne. Une mutualisation avec les travaux du débranchement permettrait d’éviter
un ralentissement sur une trop longue période.
L’interruption de la circulation durant un long week-end (3 jours) permettra d’effectuer
les travaux de raccordement de la nouvelle section de ligne à la Grande Ceinture
actuelle. Il est possible qu’un second week-end de travaux soit nécessaire pour
déposer la voie existante.
Raccordement à
la GC
Outre ce phasage difficile, les travaux seront également compliqués par les contraintes
géographiques du site. En effet, l’accès routier est très réduit, la hauteur libre sous Pose ligne
Circulation RER
l’ouvrage de la rue Marc Sangnier est insuffisante pour permettre l’acheminement des Accès ferroviaire ralentie (60 km/h) nouvelle
engins de terrassement, tout comme l’ouvrage supportant les voies de la ligne Paris- depuis Massy
Bases travaux
Orléans de l’autre côté au nord. (GC + EF)

A ce stade des études, il est envisagé d’installer un passage planchéié provisoire Dépose ligne
permettant de franchir la voie de la Grande Ceinture depuis la rue des Rossays (côté GC actuelle
Raccordement Nouvel
RD257). Des plages travaux de nuit devront être réservées pour permettre OA
à la GC
l’acheminement des engins de chantier et des matériaux sur la zone des travaux. Les Accès routier par
passage planchéié
équipements pourront être acheminés par la voie ferroviaire depuis Massy ou Juvisy, (engins de chantier,
ou bien par la route (cette dernière solution étant souvent moins contraignante). matériaux…)

Figure 110. Organisation travaux du ripage de la Grande Ceinture

Page 166 sur 310


PIECE C : NOTICE EXPLICATIVE

Chapitre 4 : Phasage des travaux

La construction des passages souterrains dans la gare existante de Petit-Vaux et dans


2.4.4 Aménagement des gares existantes et création des gares les gares nouvelles ZAC de la Bonde et Champlan vont nécessiter deux week-ends
nouvelles d’interruption. Lors du premier week-end sera posé un tablier auxiliaire soutenu par
des camarteaux. Ainsi, après s’être assuré de la « continuité » de cette plateforme
Le scénario d’aménagement retenu en gare de Massy consiste à insérer deux voies provisoire, notamment en matière de nivellement, les travaux de déblais pourront être
dédiées tram-train et deux voies dédiées RER C, les deux flux étant séparés. Ce effectués, de jour et en circulation. L’ouvrage sera construit aux abords de la gare (une
fonctionnement implique de nombreuses modifications des installations de zone de travaux devra être prévue) puis installé à sa place définitive lors du deuxième
signalisation (de nouveaux itinéraires étant créés) ne pouvant être intégrés aux postes week-end d’interruption (plusieurs méthodes possibles : ripage sur coussins d’air, sur
existants. Un poste de signalisation informatique PAI serait donc à créer, les coûts rails…). Le remblai sera effectué par couches successives puis les tabliers auxiliaires
d’investissement d’un tel aménagement étant plus lourd. seront retirés (hors circulation).
Le phasage des travaux devra être mis en cohérence avec les autres projets en cours Des travaux de nuit pourront être nécessaires, c’est pourquoi il faut prévoir une durée
sur la gare de Massy (le projet Massy-Valenton, le projet de CCR (Commande totale de près de deux mois nécessitant le ralentissement des circulations à 60 km/h
Centralisée du Réseau), le Schéma Directeur du RERC…) dans le but notamment (début un mois avant le premier week-end d’interruption et fin deux semaines après le
d’éviter des coûts frustratoires. dernier week-end d’interruption).

La réalisation d’un PAI dès la mise en service du tram-train constituerait la première La construction ou le réaménagement des quais pourra se faire de jour, excepté la
étape de la mise en œuvre du projet de CCR (Commande Centralisée du Réseau). Les pose du nez de quai à prévoir en travaux de nuit. Pour les gares existantes, il sera
travaux d’un PAI sont maîtrisés car relativement classiques. Certes, cette solution nécessaire de vérifier qu’aucune artère câbles ne se situe sous les quais avant de
s’appuie sur un réaménagement important du plan de voies de la gare, les travaux de démarrer les travaux d’abaissement des quais.
pose de voies et d’appareils de voie étant plus importants, mais il s’agit de travaux
Les travaux des gares nouvelles auront des conséquences sur les circulations
maîtrisés pouvant être réalisés de nuit, sans impact sur la circulation
routières locales. Ils feront l’objet d’un phasage pour permettre de limiter l’impact sur
La réalisation du poste informatique s’effectue indépendamment de l’exploitation de la les riverains. Les circulations ferroviaires seront également impactées.
gare. Il faut compter environ deux ans pour construire le bâtiment, installer tous les
Enfin, il sera essentiel d’assurer la sécurité du personnel de chantier et des voyageurs
équipements de signalisation et effectuer la plupart des essais. Les postes existants
durant toute la durée des travaux. La zone travaux et la zone exploitation devront être
SAXBY 1 et 2 et PRS sont intégrés au PAI et peuvent être déposés.
dissociées physiquement, si cela s’avérait impossible par endroit, des travaux de nuit
Puis, comme pour le cas précédent, un week-end de neutralisation est nécessaire pour hors exploitation devront être prévus.
la mise en service. La circulation n’est pas interrompue durant toute la période mais les
aiguilles sont figées dans une position. L’interruption se fait uniquement la nuit du
samedi au dimanche pour effectuer le basculement.

Page 167 sur 310


PIECE C : NOTICE EXPLICATIVE

Chapitre 4 : Phasage des travaux

2.5.3 Les travaux préparatoires


2.5 L’atelier de maintenance et de remisage
La réalisation des travaux préparatoires préalablement au début des travaux est
Le chantier du futur atelier de garage et de maintenance du TTME comprendra les
indispensable. Il s’agit notamment :
principales phases suivantes nécessaires à la réalisation du projet :
 de réaliser les voiries provisoires du chantier,
 de déplacer ou aménager les réseaux enterrés,
 de déplacer les clôtures,
2.5.1 La dépollution pyrotechnique éventuelle du site
 d'aménager les carrefours provisoires (voirie, signalisation…),
L’étude historique de pollution pyrotechnique a mis en évidence une pollution plus que  d’installer les bases travaux,
probable du site par des engins explosifs de différentes natures. Depuis 1870 le site a  la délimitation de l’emprise travaux : le chantier sera séparé de la circulation
été, à plusieurs reprises, le siège de combats militaires intenses. Durant la première et (par exemple par des glissières plastiques continues).
la seconde guerre mondiale, la gare militaire a été un site stratégique de première
Le déplacement des réseaux enterrés doit être réalisé, sauf cas particulier,
importance pour le stockage de munitions et le réapprovisionnement du front.
préalablement aux travaux du projet. Chaque gestionnaire de réseau fait appel à des
La première étape consiste à démarrer très rapidement une procédure de dépollution entreprises spécialisées, agréées et recommandées par son administration propre.
pyrotechnique. Cette démarche doit être réalisée dès maintenant pour garantir la
réalisation des sondages géotechniques avant le démarrage des études AVP.

2.5.4 Les travaux de terrassement

2.5.2 Le défrichement du site Les travaux de terrassement du futur atelier TTME comprennent les remblais, les
déblais et consolidations. La plateforme du futur atelier sera implantée à un niveau
Une grande partie du site de l’atelier est couverte de plantes, buissons, arbres…même d’environ 50cm au-dessus du terrain naturel afin de respecter les contraintes
si la vocation du site n’est pas d’être une zone boisée. La mise en place d’une d’inondation sur une partie du site.
procédure de défrichement sera donc à effectuer très rapidement pour obtenir
Les déblais seront effectués et une campagne géotechnique avec analyse des
l’autorisation du défrichement pour le site de l’atelier.
possibilités de réutilisation des matériaux extraits sera conduite en étude d’avant-
La procédure de défrichement est très fortement liée à la procédure du déminage : projet. L’acheminement des matériaux non réutilisables est prévu par la route avec une
l’autorisation de défrichement sera à obtenir avant les travaux de déminage. Le mise en décharge et acheminement dans des centres de traitement des terres
défrichement devra par ailleurs être réalisé hors période printanière (pour respecter la adaptés en cas de pollution des sols. Les remblais sont constitués de matériaux de
période de nidification) et uniquement après la procédure de déminage et de remblai classique ailleurs, voire de matériaux réutilisés des déblais selon les analyses.
dépollution pyrotechnique pour les raisons de sécurité. Le défrichement (dessouchage Les matériaux sont a priori approvisionnés par engins routiers.
des arbres) sera réalisé uniquement après instruction du dossier archéologique pour
les éventuelles fouilles de sauvegarde.

Page 168 sur 310


PIECE C : NOTICE EXPLICATIVE

Chapitre 4 : Phasage des travaux

2.5.5 La construction du bâtiment de maintenance et des voies sur


fosse

Les travaux démarreront par les gros œuvres (construction des fondations du bâtiment
de maintenance et des voies sur fosse), puis par les travaux de structure permettant
d’assurer la solidité de la construction. Des sondages auront lieu en phase avant-projet
pour connaître la qualité des sols et pour définir le type de fondations nécessaires pour
les installations.
Le second œuvre, peu visible de l’extérieur, rassemble ensuite tous les travaux qui ne
concernent pas la structure générale du bâtiment : travaux électricité, plomberie,
peinture, revêtement…

2.5.6 La pose des voies (y compris travaux de signalisation et pose des


caténaires)

La pose des voies consiste à équiper la plate-forme avec les traverses, les rails, la
LAC (Ligne Aérienne de Contact) et la signalisation ferroviaire. Ces travaux seront
réalisés pour les faisceaux de remisage et les voies de maintenance à l’intérieur et à
l’extérieur du bâtiment de l’atelier.

2.5.7 Les aménagements de voirie et finitions

Cette phase consistera en la finition de la voirie et des espaces publics adjacents :


voirie, places de stationnement, trottoirs, aménagement des bassins de rétention et
des espaces verts de la plateforme et des abords de l’atelier: plantation des arbres à
tige et des lisières boisées.

2.5.8 Les équipements et essais

Cette phase consiste à mettre en place les derniers équipements et à procéder aux
essais d’ensemble avec le tram-train pour vérifier entre autre la signalisation
ferroviaire, les équipements de la GTC (Gestion Technique Centralisée)…

Page 169 sur 310


PIECE C : NOTICE EXPLICATIVE

Chapitre 4 : Phasage des travaux

Les itinéraires d’accès au chantier seront définis en accord avec les municipalités. Un
3. L’acheminement des matériaux minimum d’axes de circulation sera interrompu. Le temps imparti aux travaux sera
calculé au minimum.
Pour le transport des déblais et l’acheminement des matériaux de construction, la
Concernant les convois exceptionnels, les itinéraires traversant initialement les
complémentarité du mode routier avec toutes autres alternatives modales (mode ferré
secteurs dont les emprises travaux débordent sur la voirie seront modifiés. Cette
notamment) est privilégiée par les maîtres d’ouvrage. Certains travaux et
modification sera faite en accord avec les transporteurs et selon les capacités de
approvisionnements seront notamment réalisés par train (trains travaux) notamment
transport des routes de substitution. Les déplacements des convois exceptionnels,
sur la section entre Massy et Epinay-sur-Orge.
nécessaires à la réalisation de certains travaux, s'effectueront dans des plages
Les préconisations en la matière, visant à privilégier l’utilisation du mode ferroviaire par horaires aménagées en accord avec les services gestionnaires compétents.
rapport au mode routier, seront intégrées aux dossiers de consultation des entreprises.
Cependant, comme certains ouvrages du projet ne sont pas situés à proximité
Les voiries empruntées par les engins de chantier pourront éventuellement subir des
immédiate de voies ferrées, le mode routier ne peut être totalement exclu du transport
dommages et être rendues glissantes. Aussi, la propreté des axes de circulation sera
des déblais et reste indispensable pour la liaison entre le chantier et les installations
vérifiée par le maître d’œuvre du chantier et les chaussés nettoyées en cas de
permettant d’utiliser les modes alternatifs d’évacuation.
projection de boue. Si nécessaire, une procédure de nettoyage des engins avant leur
Les transports de matériaux par la route entraînant de ce fait des passages de sortie de chantier pourra être mise en place. Les eaux de lavage devront être épurées
camions sur les axes routiers du secteur. Ces véhicules (bétonnières, camions de avant rejet.
matériel et matériaux, véhicules personnels des ouvriers) vont augmenter le trafic
Enfin, les voiries empruntées par les engins de chantier seront remises en état à l’issue
routier et risquent donc de perturber les conditions de circulation des usagers de la
des travaux, si des dommages étaient constatés.
route.
L’emprise chantier pourra déborder, voire couper, la voirie modifiant ainsi la circulation.
D’une part, cette zone deviendra alors difficile d’accès mais le chantier engendrera
aussi de nombreux va-et-vient de camions.
On peut également rappeler qu’un chantier peut être source d’insécurité, notamment
au droit des principales voies routières recoupées par les voies d’accès au chantier
(coexistence circulation générale/circulation propre au chantier).

L’identification de sites potentiels, permettant d’assurer les manœuvres de chargement


et de déchargement des trains, prendra en compte la possibilité d’accéder en camion
au faisceau ferroviaire, l’existence ou la possibilité d’installer des aménagements pour
assurer des manœuvres de chargement/déchargement et la disponibilité de sillons
pour le fret sur les voies ferrées.
Un plan de circulation sera mis en place pendant la phase de chantier, avec une
signalétique appropriée et les accès au chantier seront réalisés le plus efficacement.
Un cahier des charges de circulation imposé aux entreprises intervenant sur le chantier
sera établi afin d’exclure l’usage de certaines voies et définir les plages horaires de
circulation autorisées, afin de créer le moins de perturbations possible sur le réseau
routier, en accord avec les municipalités.

Page 170 sur 310


PIECE C : NOTICE EXPLICATIVE

Chapitre 4 : Phasage des travaux

la circulation, du stationnement, de la fonctionnalité des gares actuelles ou encore de


4. Les impacts des chantiers l’accessibilité aux habitations riveraines. Dans une moindre mesure, des nuisances
temporaires (bruit, vibrations, poussières…) pourront être perçues par les riverains.

4.1 Les contraintes d’ordonnancement du chronogramme Toutes les mesures destinées à limiter cette gêne et à en réduire la durée font partie
intégrante de la réflexion initiale et sont prises en compte dans l’organisation du futur
La réalisation de l’ensemble du chantier, dans un laps de temps minimal, demande que chantier.
l’ordre des opérations soit soigneusement étudié, afin de supprimer ou réduire le plus
Afin d’optimiser la phase travaux, les riverains seront informés du déroulement et de
possible les temps morts.
l’évolution du chantier par de multiples moyens : affichages sur différents supports de
Les autres contraintes d’organisation du chronogramme sont les suivantes : communication (plaquette, journaux, sites internet…).
 prévoir les perturbations consécutives aux travaux, Durant les travaux, les dispositions visent à :
 suspendre les activités générant des nuisances pendant les fêtes,  permettre aux communes traversées par le tram-train de fonctionner de
 les cadences d’avancement des chantiers seront adaptées aux conditions manière satisfaisante malgré les perturbations apportées à la circulation des
d’environnement des communes traversées, notamment en ce qui concerne la automobiles et des transports en commun,
création des gares nouvelles et la réalisation de l’ouvrage sous la ligne Paris-  minimiser la gêne des travaux pour les riverains, habitants ou commerçants,
Orléans, afin de préserver le plus possible les activités riveraines dans de
 maintenir les services obligatoires (eau, électricité, téléphone…).
bonnes conditions de sécurité.
 coordonner les travaux avec les projets connexes (notamment le projet Massy-
Valenton en gare de Massy)
4.3.1 Effets sur la circulation et les accès riverains

La réalisation des travaux (et leur phasage), et le rétablissement des communications


locales pourront entraîner des perturbations temporaires des circulations automobiles
4.2 La sécurité des chantiers
ou de transports en commun sur le réseau d’infrastructures longeant ou interceptant le
Le risque le plus important sur le chantier provient des dénivellations occasionnées par tracé de la ligne tram-train. Ces perturbations seront particulièrement sensibles et
les tranchées (réseaux, excavations). Pour limiter ces risques, les marchés de pourront éventuellement entraîner des allongements temporaires de parcours.
réalisation imposeront le respect de la réglementation en vigueur. Des solutions devant amener à minimiser les perturbations du flux routier seront
Pour la sécurité des piétons, diverses précautions seront prises : à savoir la mise en étudiées avec les gestionnaires de la voirie et les communes concernées. La
place de barrières tout au long des zones de travaux. circulation des véhicules de sécurité et d'urgence, ainsi que la desserte des riverains
seront maintenues en permanence. Les dispositions concrètes des plans de
circulations provisoires (définition des itinéraires alternatifs, conditions d'accessibilité
des quartiers, durée des interceptions etc.) seront fixées en concertation étroite avec
les collectivités locales et des gestionnaires de voirie.
4.3 L’information pendant les travaux
Les impacts du projet seront sensibles pendant la réalisation des travaux sur les
Les travaux de réalisation du tram-train sur la section du Réseau Ferré National entre infrastructures routières du fait des modes de réalisation précités. En effet, les
Massy et Epinay-sur-Orge vont entraîner inévitablement des perturbations sur le perturbations de la circulation seront importantes lors des phases de basculement de
fonctionnement des circulations du RER mais également sur le cadre de vie des la circulation et seront accentuées aux carrefours.
riverains des communes traversées.
Les principaux impacts des travaux d’aménagement (construction des gares nouvelles
et réaménagement des gares existantes) vont se traduire par une gêne temporaire de

Page 171 sur 310


PIECE C : NOTICE EXPLICATIVE

Chapitre 4 : Phasage des travaux

4.3.4 Hygiène et salubrité publique


4.3.2 Nuisances liées aux chantiers
La phase des travaux nécessite la prise en compte de mesure d’hygiène et de sécurité
Toutes les dispositions nécessaires devront être prises pour réduire, dans la mesure vis-à-vis du personnel travaillant sur les chantiers et de mesures à même de garantir la
du possible, les gênes imposées aux usagers et aux voisins, notamment celles qui salubrité dans et autour des chantiers.
peuvent être causées par le bruit des engins, les vibrations, les fumées et les
poussières. Concernant le bruit, les véhicules de chantiers respecteront la
réglementation en vigueur.
Les émissions des engins et matériel de chantier correspondant à des émissions de
4.4 Obligation des entreprises
moteur diesel et de poussières sont difficilement quantifiables et rentreront dans la
Les obligations des entreprises vis-à-vis des nuisances liées à l'exécution des travaux
pollution de fond des émissions issues du trafic local.
seront définies dans une Notice Environnement imposée contractuellement au cahier
Ces nuisances seront limitées dans le temps et dans l’espace. des Prescriptions Spéciales de chaque marché travaux.
Un Plan d'Assurance Environnement sera mis au point par les entreprises et soumis à
l'acceptation du maître d'œuvre avant le démarrage des travaux. Il reprendra en
4.3.3 Effets sur les activités et les commerces particulier les points ci-après :
 les horaires de chantier,
Dans le cadre d’un projet effectué sur les voies publiques, la loi fait obligation aux  la propreté des chantiers et voiries,
riverains (habitants et commerçants) de «supporter les inconvénients normaux des
 le maintien des activités ou biens des riverains sans préjudice anormal,
travaux exécutés sur les voies publiques à proximité de leur activité». Nonobstant ces
dispositions réglementaires, une attention toute particulière sera apportée à l'activité  le respect des itinéraires de chantier,
économique des riverains durant le chantier.  le respect des niveaux de bruit et vibrations,

Les chantiers du tram-train entraîneront immanquablement des nuisances pour les  le respect des règles de rejet des eaux de chantier,
commerçants présents le long du tracé. Il s’agira pour les maîtres d’ouvrage de réduire  le respect des règles de protection des eaux et sols,
et de compenser au mieux ces gênes.  le respect du milieu naturel.
L'organisation mise en place permettra d'être à l'écoute des riverains et des
commerçants, et contribuera à apporter des solutions aux problèmes engendrés par le
chantier : suppression temporaire des places de stationnement pour la livraison,
poussière, salissure des façades de boutiques, etc…
Lorsque les enseignes des magasins seront occultées par les installations et engins
des chantiers, des panneaux provisoires pourront être proposés.
Les accès aux commerces seront maintenus pendant toute la durée du chantier afin de
permettre la continuité de leur activité.
Afin de permettre le ravitaillement des commerces, des aires de livraisons seront mises
en place sur les secteurs modifiés.

Page 172 sur 310