Vous êtes sur la page 1sur 19

REGLEMENT DES ETUDES

Formations d’ingénieurs en formation initiale


sous statut d’apprenti et en formation
continue de l’UTBM

En vigueur à partir du 01/09/2017


Règlement des études 2017-2018 de l’UTBM pour les spécialités d’ingénieurs en formation initiale sous statut d’apprenti et en formation continue

Préambule

Cadre général
Le présent règlement des études constitue le cadre général de l’organisation des spécialités d’ingénieur-es
en formation initiale sous statut d’apprenti et en formation continue l’Université de Technologie de Belfort-
Montbéliard.
Il s’inscrit dans un ensemble de règles de fonctionnement applicables aux universités de technologie pour la
délivrance du diplôme. En ce sens, les dispositions contenues dans ce texte sont conformes d’une part aux
statuts de l’UTBM et à son règlement intérieur, d’autre part aux conditions générales d’obtention d’un
diplôme d’ingénieur français. Ces conditions sont précisées par la commission des titres d’ingénieurs (CTI)
dont l’une des principales missions est d’auditer et d’accréditer les formations, assurant leur reconnaissance
nationale et internationale.
L’UTBM applique les dispositions du processus de Bologne pour le décompte des acquis d’apprentissage.
L’enseignement est modulaire, constitué d’Unités de Valeur (UV) dont la validation donne droit à des crédits
ECTS.

Objectifs génériques
Un diplôme d’ingénieur UTBM sanctionne un cursus de formation et atteste l’aptitude à exercer pleinement
un métier. Pour ce faire, la formation a un caractère global, cohérent et équilibré. Elle garantit l'acquisition
de connaissances et de compétences scientifiques et techniques. Elle donne toute leur place aux
compétences transversales mobilisables en contexte professionnel, notamment en matière de
communication (langues, techniques d’expression, recherche documentaire).
Au-delà, elle vise le développement de l’individu en tant qu’acteur responsable et citoyen, par la
connaissance des Hommes, des organisations, des institutions et des évolutions sociétales (développement
durable, les évolutions géopolitiques).
Le modèle pédagogique déployé et l’organisation des études qui en découle, adressent ces objectifs. Ils
favorisent l’autonomie et le développement d’un projet personnel de formation.

Adoption et communication du présent règlement


L'adoption et la modification du présent règlement des études sont du ressort du Conseil d'Administration,
sur proposition du Comité de Direction après consultation du Conseil des Etudes et de la Vie Universitaire.
L'article L 613-1 du Code de l'Éducation impose que le présent règlement ne peut être modifié en cours
d'année.
Le présent règlement est porté à la connaissance des apprentis par tous moyens utiles au plus tard dans le
mois qui suit la rentrée. Il est public et peut être diffusé sans restriction.
Le règlement des études qui s’applique à l’apprenti-e est celui en vigueur lors de la première année de son
inscription à l’UTBM dans l’une des spécialités par apprentissage ou le cas échéant du cycle préparatoire.

CEVU du 08/06/2017, CA du 30/06/2017 - 2/19 -


Règlement des études 2017-2018 de l’UTBM pour les spécialités d’ingénieurs en formation initiale sous statut d’apprenti et en formation continue

Table des matières


I. DISPOSITIONS GENERALES ................................................................................................................. 4
ART I-1 : ORGANISATION ET OBJECTIFS DE LA FORMATION ......................................................................................... 4
ART I-2 : DUREE DES ETUDES .............................................................................................................................. 4
ART I-3 : ADMISSION A LA FORMATION ................................................................................................................. 4
ART I-4 : ADMISSION EN CYCLE D’INGENIEUR PAR ALTERNANCE DEPUIS LE CYCLE PREPARATOIRE DE L’UTBM ...................... 5
ART I-5 : PASSAGE DU CYCLE INGENIEUR SOUS STATUT ETUDIANT DE L’UTBM AU CYCLE D’INGENIEUR PAR ALTERNANCE ...... 5
ART I-6 : RECONNAISSANCE DE CREDITS ISSUS D’UNE FORMATION ANTERIEURE ............................................................. 6

II. ORGANISATION DES ETUDES ............................................................................................................. 7


ART II-1 : ORGANISATION DE L’ALTERNANCE SUR L’ANNEE UNIVERSITAIRE ................................................................... 7
ART II-2 : TUTEUR ACADEMIQUE.......................................................................................................................... 7
ART II-3 : UNITES DE VALEUR ET RESPONSABLE D’UV .............................................................................................. 7
ART II-4 : CATEGORIES D’UV .............................................................................................................................. 7
ART II-5 : CREATION, MODIFICATION ET SUPPRESSION D’UV ..................................................................................... 8
ART II-6 : CATALOGUE DES UV............................................................................................................................ 8
ART II-7 : AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE DES APPRENTI-ES EN SITUATION DE HANDICAP ............................................. 8

III. SUIVI DES ETUDES ET EVALUATIONS .................................................................................................. 9


ART III-1 : INSCRIPTION AUX UV.......................................................................................................................... 9
ART III- 2 : ASSIDUITE AUX COURS ET EXAMENS ...................................................................................................... 9
ART III-3 : CONTROLE DES CONNAISSANCES ET ACQUIS D’APPRENTISSAGE .................................................................... 9
ART III-4 : ORGANISATION DES EXAMENS FINAUX ET MEDIANS................................................................................. 10
ART III-5 : PUBLICATION DES RESULTATS DES UV .................................................................................................. 10
ART III-6 : JURY DE L’UV.................................................................................................................................. 10
ART III-7 : CITATION DE RESSOURCES.................................................................................................................. 11
ART III-8 : FRAUDE ......................................................................................................................................... 11
ART III-9 : VALIDATION DES UV ET ATTRIBUTION DES GRADES ECTS ......................................................................... 11
ART III-10 : JURY DE PROJET EN ENTREPRISE ........................................................................................................ 12
ART III-11 : SEMESTRE D'ETUDES A L’ETRANGER (HORS PERIODES EN ENTREPRISE)....................................................... 12
ART III.12 : MOBILITE INTERNATIONALE ............................................................................................................. 13
ART III.13 : PARTICIPATION A LA VIE ASSOCIATIVE ................................................................................................. 13
ART III-14 : JURY DE SUIVI DES ETUDES ............................................................................................................... 14
ART III-15 : APPRENTI-ES NON DIPLOMABLES EN 6 SEMESTRES ................................................................................ 14
ART III-16 : JURY D’ETABLISSEMENT ................................................................................................................... 15

IV. MODALITES D’ATTRIBUTION DU DIPLOME D’INGENIEUR ................................................................ 15


ART IV–1 : TITRE D’INGENIEUR ......................................................................................................................... 15
ART IV-2 : JURY DE DIPLOME ............................................................................................................................ 15
ART IV-3 : CONDITIONS D’ATTRIBUTION DU DIPLOME D’INGENIEUR .......................................................................... 16
ART IV-4 : CONDITIONS DE DELIVRANCE DU DIPLOME POST-FORMATION ................................................................... 17

V. ATTRIBUTION DE DIPLOMES INTERMEDIAIRES ................................................................................ 17


ART V.1 : ATTRIBUTION DU BACHELOR SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE L’UTBM ........................................................ 17
ART V.2 : ATTRIBUTION DU CERTIFICAT INGENIEUR INTERNATIONAL ......................................................................... 18

LEXIQUE .................................................................................................................................................... 19

CEVU du 08/06/2017, CA du 30/06/2017 - 3/19 -


Règlement des études 2017-2018 de l’UTBM pour les spécialités d’ingénieurs en formation initiale sous statut d’apprenti et en formation continue

I. Dispositions générales
L’organisation générale de l’UTBM est définie par son règlement intérieur. Pour mémoire, elle comporte un
Conseil d’Administration (CA), un Conseil des Etudes et de la Vie Universitaire (CEVU), un Conseil Scientifique
(CS-recherche). Les formations par apprentissage sont organisées avec le pole formations de l’ITII.

Art I-1 : Organisation et objectifs de la formation


La formation d’ingénieur en alternance comporte un unique cycle de formation, le 2 ème cycle ou cycle
ingénieur. Elle se déroule au sein de l’une des 4 spécialités de formation d’ingénieur-e sous statut apprenti
reconnues par la Commission des Titre de l’Ingénieur (avis d’accréditation n°2016/07-01). Le cycle ingénieur
a pour objectifs :
 d’apporter aux apprenti-es une formation générale scientifique et technique dans un domaine
correspondant à un secteur d’activité ;
 de développer leurs compétences en sciences humaines et sociales, en sciences économiques et de
gestion, en communication écrite et orale, en français et en langues étrangères, notamment en anglais ;
 de leur apporter une connaissance des milieux socio-économiques et culturels ;
 de développer leurs aptitudes à l’autonomie, l’initiative et la responsabilité ;
 de donner une compétence professionnelle au/à la futur-e ingénieur-e et de favoriser son insertion
professionnelle.

Le directeur aux formations et à la pédagogie (DFP) assure le fonctionnement et la cohérence de l’ensemble


des formations sous statut étudiant et apprenti. Les formations du cycle ingénieur sont organisées à
l’intérieur de départements. Le directeur de département garantit de la conformité des spécialités délivrées
au regard des exigences de la Commission des Titres de l’Ingénieur (CTI). Les responsables des spécialités par
alternance assurent l’organisation des études, le suivi du parcours des apprenti-es.

ART I-2 : Durée des études


La durée des études en vue de l’obtention du diplôme d’ingénieur par alternance de l’UTBM est de :
 6 semestres pour les apprenti-es admis-es après l’obtention d'un diplôme bac+2 (BTS, DUT) ou de tout
autre cursus scientifique et technologique ayant donné lieu à la validation d’au moins 120 crédits ECTS
après l'obtention du baccalauréat.
 4 ou 6 semestres, pour les titulaires des autres diplômes ayant validé au moins 180 ECTS (licence,
bachelor, etc.), en fonction des acquis de chaque apprenti validés sous forme de crédits ECTS par le jury
de suivi des études de la spécialité concernée.

ART I-3 : Admission à la formation


I-3.1. Modalités d’admission
Un jury d’admission en cycle ingénieur par alternance est établi par spécialités de diplôme.
Le jury d’admission est désigné dans le corps enseignant de l’UTBM et du Pôle Formation des Industries
Technologiques (ITII) par le directeur de l’UTBM sur proposition du directeur aux formations et à la pédagogie.
Il est présidé par le responsable de la spécialité.
Le jury d’admission examine le dossier scolaire et les résultats de l’entretien éventuel de motivation, évalue
les connaissances techniques et l’aptitude à suivre une formation par alternance des candidats. Le jury
d’admission peut éventuellement décider d'organiser des épreuves pour vérifier le niveau des connaissances
des candidats dans les disciplines de base de la formation et en langues.
Le directeur de l’UTBM établit la liste des candidat-es admissibles sur proposition du jury d’admission pour la
rentrée d’automne uniquement (pas d’admission à la rentrée de printemps).
Les candidat-es admissibles ne deviennent définitivement admis-es dans la formation par alternance et
inscrit-es administrativement, qu'après signature de leur contrat d'apprentissage, ou de tout autre contrat

CEVU du 08/06/2017, CA du 30/06/2017 - 4/19 -


Règlement des études 2017-2018 de l’UTBM pour les spécialités d’ingénieurs en formation initiale sous statut d’apprenti et en formation continue

conforme à la législation en vigueur, avec une entreprise. Ce contrat doit être signé de préférence au 1er
septembre.

I-3.2. Peuvent faire acte de candidature


 Les candidat-es titulaires de l'un des diplômes de 1er cycle (bac+2, bac+3 ou équivalent) de
l'enseignement supérieur dont la liste est arrêtée annuellement par le directeur de l'UTBM après avis du
conseil des études.
 Les candidat-es issu-es de 2nde année des classes préparatoires aux grandes écoles, d'un cycle
préparatoire d'une école d'ingénieur ou de 2ème année de licence (L2).
 Les candidat-es titulaires d'un titre étranger admis en équivalence par le directeur de l’UTBM.
 Les salarié-es ou demandeurs d'emploi, titulaires d'un DUT, d'un BTS, ou d'un diplôme jugé équivalent
ayant accompli au moins trois années d'activité professionnelle dans la spécialité du diplôme visé.

ART I-4 : Admission en cycle d’ingénieur par alternance depuis le


cycle préparatoire de l’UTBM
Un-e étudiant-e du cycle préparatoire peut intégrer le cycle ingénieur par alternance de l’UTBM sous réserve
de validation du profil de formation ci-dessous :
TABLEAU : PROFIL DE FORMATION REQUIS POUR PASSER EN CYCLE INGENIEUR
Nombre minimum de crédits ECTS à
obtenir pour passer en cycle ingénieur
Catégories d’UV par alternance
Connaissances Scientifiques (CS) 48
Techniques et Méthodes (TM) 30
Humanités : Expression et Communication (EC), Organiser 24
et Manager (OM), Questionner et Créer (QC)
– dont EC 4
– dont OM 5
– dont QC 5
Stage ouvrier (ST) 6
Total sur l’ensemble des UV obtenues en 3 ou 4 semestres 108
Total sur l’ensemble des UV obtenues en 5 ou 6 semestres 120

Après 4 ou 5 semestres d’études en cycle préparatoire, l’étudiant-e passe en cycle ingénieur dans l’une des 9
spécialités de son choix, sous statut étudiant (FISE1) ou apprenti (FISA2).
Exceptionnellement, le jury de suivi des études peut autoriser un 6 ème semestre en cycle préparatoire. Dans
ce cas, le passage en cycle ingénieur par apprentissage n’est pas automatique et la décision de passage est
prise par le département de la spécialité concernée lors de son jury d’admission. La demande de l’étudiant-e
peut être refusée.

ART I-5 : Passage du cycle ingénieur sous statut étudiant de l’UTBM


au cycle d’ingénieur par alternance
Un-e étudiant-e inscrit-e en cycle ingénieur sous statut d’étudiant à l’UTBM peut passer en cycle ingénieur
sous statut d’apprenti pour poursuivre son cursus sous réserve de la signature d’un contrat d’apprentissage
conformément à l’Art I-3.1 du présent règlement.
Au-delà de 12 mois en cycle ingénieur sous statut d’étudiant, le passage en cycle ingénieur sous statut
d’apprenti n’est pas autorisé.

1 FISE = Formation d’Ingénieur sous Statut d’Etudiant


2 FISA = Formation d’Ingénieur sous Statut d’Apprenti

CEVU du 08/06/2017, CA du 30/06/2017 - 5/19 -


Règlement des études 2017-2018 de l’UTBM pour les spécialités d’ingénieurs en formation initiale sous statut d’apprenti et en formation continue

La rentrée en cycle ingénieur sous statut d’apprenti ne peut se faire qu’au semestre d’automne pour une
année académique complète.
La décision d’admission en formation sous statut d’apprenti est prise par le jury de suivi des études de la
formation demandée à la fin du semestre précédent.
L’étudiant-e doit déposer une demande de changement de formation (disponible dans moodle UTBM /
Pédagogie-Organisation des études / DFP / Formulaires gestion de votre scolarité) dans le semestre qui
précède la rentrée de septembre suivante sous les conditions suivantes d’admissibilité :
 Après 6 mois en cycle ingénieur étudiant à l’UTBM : entrée en 1ère année du cursus d’apprenti pour une
formation d’ingénieur en 3 ans sans transfert des ECTS du cycle ingénieur étudiant.
 Après 12 mois en cycle ingénieur étudiant à l’UTBM : si les compétences validées antérieurement sont
jugées différentes de celles de la 1ère année de la formation par apprentissage l’entrée en 1ère année du
cursus d’apprenti pour une formation d’ingénieur en 3 ans sans transfert des ECTS du cycle ingénieur
étudiant est prononcée.
 Après 12 mois en cycle ingénieur étudiant à l’UTBM : si les compétences validées antérieurement sont
jugées du niveau et du domaine de la 1ère année de formation par apprentissage avec au moins 54 ECTS
réussis (75% de réussite), l’entrée en 2ème année du cursus d’apprenti pour une formation d’ingénieur en
2 ans avec transfert des ECTS du cycle ingénieur étudiant est prononcée. Dans ce cas :
– Si l’apprenti-e a au moins 60 crédits ECTS obtenus, alors 60 crédits ECTS lui sont attribués suivant
la même ventilation que pour la validation d’un diplôme bac+3 : 35 crédits ECTS en CS, 6 crédits
ECTS en EC, 3 crédits ECTS en OM, 3 crédits ECTS en QC et 13 crédits ECTS en ST.
– Sinon 54 ECTS sont attribués à l’apprenti-e suivant la ventilation suivante : 31 crédits ECTS en
CS, 5 crédits ECTS en EC, 2 crédits ECTS en OM, 3 crédits ECTS en QC et 13 crédits ECTS en ST.

ART I-6 : Reconnaissance de crédits issus d’une formation antérieure


Des crédits peuvent être attribués à un-e apprenti-e titulaire d’un diplôme de niveau bac+3 (y compris le
Bachelor de l’UTBM) si les compétences validées sont jugées du niveau de la 1ère année de cycle ingénieur à
l'UTBM.
Pour cela, l’apprenti-e fait une demande de reconnaissance de ses crédits avant le début de son 1er semestre
d’inscription en formation sous statut d’apprenti auprès de son responsable de formation en alternance.
Il/elle fournit les notes et les contenus détaillés des enseignements validés.
Si la totalité des compétences acquises est jugée du niveau et du domaine de la 1 ère année de formation à
l’UTBM, l’apprenti-e est inscrit-e directement en 2ème année de formation avec la ventilation suivante de 60
crédits ECTS : 35 crédits ECTS en CS, 6 crédits ECTS en EC, 3 crédits ECTS en OM, 3 crédits ECTS en QC et 13
crédits ECTS en ST.
Si une partie seulement des compétences acquises est jugée du niveau et du domaine de la 1ère année de
formation à l’UTBM :
 Pour au moins 54 crédits ECTS, l’apprenti-e est inscrit-e directement en 2ème année de formation avec la
ventilation suivante de 54 crédits ECTS : 31 crédits ECTS en CS, 5 crédits ECTS en EC, 2 crédits ECTS en
OM, 3 crédits ECTS en QC et 13 crédits ECTS crédits en ST.
 Pour moins de 54 crédits ECTS, l’apprenti-e est inscrit-e en 1ère année de formation avec possibilité de
reconnaitre des UV par équivalence jusqu’à 10 crédits ECTS maximum.
Les crédits reconnus sont reportés dans le dossier de l’apprenti-e sous réserve des résultats obtenus lors du
1er semestre à l’UTBM.

CEVU du 08/06/2017, CA du 30/06/2017 - 6/19 -


Règlement des études 2017-2018 de l’UTBM pour les spécialités d’ingénieurs en formation initiale sous statut d’apprenti et en formation continue

II. Organisation des études


ART II-1 : Organisation de l’alternance sur l’année universitaire
L’année universitaire est organisée en semestres : le semestre d’automne et le semestre de printemps, selon
un calendrier alternant les périodes en entreprise et les périodes en établissement de formation.
Les périodes en entreprise et les périodes en établissement de formation sont fixées par arrêté du directeur
de l'UTBM au début de chaque année universitaire sur proposition du directeur aux formations et à la
pédagogie.
Les trois ans du cycle ingénieur comprennent au total 4 800 heures dont 1 800 heures d'enseignement
académique et 3 000 heures en entreprise.
La rentrée et l’inscription administrative ont lieu uniquement au semestre d’automne.
Le calendrier universitaire prévoit l’organisation d’une semaine consacrée à l’Innovation Crunch Time[ 3]. La
participation des apprenti-es présent-es en semestre d’études est recommandée et la validation de cette
activité pédagogique donne lieu à l’attribution de crédits ECTS.

ART II-2 : Tuteur académique


La pratique de l'alternance nécessite des liens étroits entre les entreprises et les établissements de formation.
Le tuteur académique est un enseignant ou personnel de l'UTBM ou du Pôle Formation des Industries
Technologiques.
Il est nommé par le directeur de l'UTBM sur proposition du directeur aux formations et à la pédagogie après
avis du responsable de la spécialité.
Il est chargé du suivi de l’apprenti pendant les périodes en établissement de formation et en entreprise en
liaison avec le maître d'apprentissage. Des points de régulation sont prévus deux fois par an dont une fois au
minimum, lors d’une visite de l’apprenti en entreprise.

ART II-3 : Unités de Valeur et responsable d’UV


La formation est organisée en Unités de Valeur (UV).
Conformément aux dispositions européennes, à chaque UV est associé un nombre de crédits ECTS (European
Credit Transfer System).
Une UV définit les enseignements et la quantité de travail qui sont nécessaires à l’apprenti-e pour atteindre,
en un semestre, un objectif donné en termes :
 d’acquisition de connaissances et de compétences dans un domaine déterminé ;
 d’apprentissage d’une langue ;
 de découverte d’un aspect de la vie professionnelle ;
 de réalisation d’un projet, d’une étude à l’UTBM ou à l’extérieur ;
 de connaissance du monde extérieur.
Chaque UV est gérée par un enseignant responsable de l’UV. Les responsables des UV sont nommés par le
directeur de l'UTBM après avis du directeur aux formations et à la pédagogie sur proposition du responsable
de la spécialité concernée. Les responsables d’UV sont choisis de préférence parmi les intervenants de l’UV
(enseignants et personnels de l’UTBM ou du Pôle Formations des Industries Technologiques, personnels extérieurs
venant d’entreprises et d’autres établissements).

ART II-4 : Catégories d’UV


Chaque UV est classée dans l’une des catégories suivantes :

3 Disposition introduite au CA du 14/04/2017.

CEVU du 08/06/2017, CA du 30/06/2017 - 7/19 -


Règlement des études 2017-2018 de l’UTBM pour les spécialités d’ingénieurs en formation initiale sous statut d’apprenti et en formation continue

 Connaissances Scientifiques (CS)


 Techniques et Méthodes (TM)
 Stages, Projets en entreprise (ST)
 Expression et Communication (EC)
 Organiser et Manager (OM)
 Questionner et Créer (QC)
Cette classification est fixée par le directeur de l'UTBM, après avis du directeur aux formations et à la
pédagogie et du CEVU, sur proposition des directeurs de département.
Un profil de formation est défini par un nombre de crédits ECTS minimum que chaque apprenti-e doit acquérir
dans chacune des catégories d’UV (ART. IV-3).

ART II-5 : Création, modification et suppression d’UV


Dans le cadre de l’amélioration continue des maquettes pédagogiques, les propositions de création,
suppression ou modification significative d’UV sont adressées chaque année par les enseignants au directeur
de département concerné qui les transmet, après avis du bureau de département, au directeur aux
formations et à la pédagogie.
La description d’une UV mentionne :
 Les connaissances et compétences à acquérir
 Les points essentiels du programme
 Les méthodes d’enseignement
 Les modalités d’évaluation
 Le volume de travail encadré (en présentiel et à distance) et hors encadrement
 Le nombre de crédits ECTS affectés à l’UV
 L’organisation pédagogique (CM, TD, TP)
 Les semestres d’ouverture
 Le nom du responsable de l’UV.
Les décisions de création, suppression ou modification significative d’une UV sont prises par arrêté du
directeur de l’UTBM, sur proposition du directeur aux formations et à la pédagogie, après avis du CEVU.
L’évolution et l’amélioration continue des contenus et modalités de formation prennent appui sur le retour
d’expérience et les enquêtes semestrielles de qualité perçue des enseignements auprès des apprenti-es. Les
enquêtes participent d’une démarche qualité des enseignements.

ART II-6 : Catalogue des UV


Un catalogue des UV de l’UTBM est arrêté en début d’année universitaire par le directeur de l’UTBM sur
proposition du directeur aux formations et à la pédagogie. Il est consultable à tout moment par les apprenti-
es.

ART II-7 : Aménagement de la scolarité des apprenti-es en situation


de handicap
Afin de bénéficier des mesures personnelles nécessaires à l’accès aux savoirs et au contrôle des
connaissances, l’apprenti-e en situation de handicap doit se signaler lors de son inscription administrative à
l’UTBM en prenant contact, dès la rentrée semestrielle, avec le service médical.
Le service médical accompagne l’apprenti-e dans la suite de ses démarches au sein de l’établissement.
Les aménagements concernant le déroulement d’une UV et ses conditions de validation, sont définis, sur
proposition du service médical, en accord avec le chargé de mission handicap et le responsable du pôle
planning et examens de la direction aux formations et à la pédagogie. Le responsable d’UV peut être sollicité
le cas échéant.

CEVU du 08/06/2017, CA du 30/06/2017 - 8/19 -


Règlement des études 2017-2018 de l’UTBM pour les spécialités d’ingénieurs en formation initiale sous statut d’apprenti et en formation continue

Les aménagements concernant l’organisation du cursus et les modalités de compensation nécessaires à


l’obtention du diplôme d’ingénieur sont définis par une commission d’aménagement du cursus composée
d’un représentant du service médical, du chargé de mission handicap, de deux représentants de l’équipe
pédagogique désignés par le directeur du département dont relève l’apprenti-e concerné-e. La commission
d’aménagement du cursus est présidée par le directeur aux formations et à la pédagogie.

III. Suivi des études et évaluations


ART III-1 : Inscription aux UV
L’inscription pédagogique aux UV est obligatoire pour suivre les enseignements et se présenter aux épreuves
de contrôle des connaissances puis pour être présenté-e au jury d’UV. L’inscription à une UV engage
l’apprenti à suivre les enseignements et à participer aux différentes modalités de contrôle des connaissances.
Les apprenti-es 3ème année s’inscrivent aux UVs proposées par le responsable de la formation.
L’inscription aux UV de langues étrangères est conditionnée par le niveau de l’apprenti-e (tests de rentrée ou
UV validée au préalable).
Pour l’anglais, les apprenti-es non anglophones sont obligatoirement évalué-es lors de leur admission par
l’UTBM lors de la rentrée. Sont exempté-es du test de niveau d’anglais les apprenti-es pouvant attester au
minimum du niveau B2 en anglais du CECRL[4]. Les apprenti-es pourront se voir imposer des UV d’anglais lors
de leur inscription pédagogique selon leur résultat au test de rentrée.

ART III- 2 : Assiduité aux cours et examens


L'assiduité est obligatoire et contrôlée quotidiennement par émargement d’une fiche de présence.
Les absences justifiées sont les suivantes :
 arrêt maladie ou accident du travail d’une durée inférieure à 3 mois
 grève des transports
 jours fériés
 événements familiaux : décès des ascendants ou descendants directs ou frères et sœurs, mariage de
l'apprenti, naissance ou adoption d'un enfant
 convocation officielle portant le sceau de la République Française.
Dans les deux derniers cas, l'apprenti-e doit prévenir le secrétariat du département de spécialité et le Pôle
Formation des Industries Technologiques (ITII) avant l'absence prévue.
Des dispenses peuvent être accordées dans des circonstances exceptionnelles après accord du responsable
d’UV et du directeur du département.

ART III-3 : Contrôle des connaissances et acquis d’apprentissage


Les règles relatives au contrôle des connaissances et des acquis d’apprentissage sont arrêtées par le directeur
de l’UTBM au plus tard un mois après le début du semestre sur proposition du responsable de l’UV.
Le contrôle des connaissances peut tenir compte des moyens d'évaluation suivants :
 contrôle continu sous forme de travaux pratiques, tests, devoirs, exposés… ;
 examens intermédiaires, épreuves individuelles écrites ou orales ;
 examen final ;
 exposé oral, rapport écrit ;
 réalisation, projet.
Un minimum de deux moyens d’évaluation par UV est obligatoire.

4 Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues du Conseil de l’Europe

CEVU du 08/06/2017, CA du 30/06/2017 - 9/19 -


Règlement des études 2017-2018 de l’UTBM pour les spécialités d’ingénieurs en formation initiale sous statut d’apprenti et en formation continue

ART III-4 : Organisation des examens finaux et médians


Tout apprenti-e inscrit-e administrativement à l’UTBM doit se présenter aux examens des UV auxquelles
il/elle est inscrit-e pédagogiquement.
Les apprenti-es sont informé-es du planning des examens finaux et médians par les responsables d’UV.
Le responsable de l’UV, ou son représentant désigné, est présent pour la surveillance des examens écrits
finaux et médians. Il doit retirer le matériel de composition mis à sa disposition auprès du pôle planning et
examens de la direction aux formations et à la pédagogie. La présence de deux enseignants est requise lors
de la surveillance des examens écrits finaux.
Les apprenti-es doivent justifier de leur identité à la demande des surveillants et signent la liste
d’émargement pendant l’examen final et médian. Tout-e apprenti-es autorisé-e à composer rend une copie,
même blanche, mentionnant son nom avec signature.
Si un-e apprenti-e se présente à un examen final ou médian avec un retard d’au moins 10 mn à compter du
début effectif de l’épreuve, quel qu’en soit le motif, il/elle ne peut être admis-e à composer. Pour un-e
apprenti-e -e retardataire admis-e à composer, aucune modification de l’heure initiale de fin d’épreuve ne
peut être accordée.
En cas d’absence à un examen final ou médian, la mise en réserve est alors conditionnée à la production de
justificatifs sous les 48 h auprès de la direction aux formations et à la pédagogie – pôle planning et examens
- et du secrétariat de la spécialité dont relève l’apprenti-e.
Le responsable de l’UV définit les modalités de l’épreuve et les porte à la connaissance des apprenti-es dans
un délai raisonnable avant l’épreuve. Les documents et matériels expressément autorisés dans le cadre de
l’épreuve sont rappelés en entête des sujets ou oralement.
Sauf dispositions particulières, les téléphones portables et plus généralement tout appareil permettant le
stockage et la diffusion d’information (y compris les traducteurs électroniques) sont strictement interdits
pendant les épreuves et doivent être rangés hors de vue en position éteinte. L’utilisation de tels appareils,
même en qualité d’horloge, peut constituer une présomption de fraude (ART. III.7).
Aucune sortie de la salle n’est autorisée pendant les 15 premières minutes qui suivent le début effectif de
l’épreuve.
L’apprenti-e compose seul-e. Toute communication avec un tiers est interdite.
Tout comportement visant à troubler le bon déroulement de l’épreuve est passible d’une expulsion de la salle
d’examen et de poursuites ultérieures.
Au signal de fin d’épreuve, l’apprenti-e doit cesser de composer et remettre sa copie aux surveillants avant
de sortir de la salle.

ART III-5 : Publication des résultats des UV


Les résultats de chaque évaluation sont communiqués individuellement aux apprenti-es au plus tard trois
semaines après la date de l’examen à l’exception des apprenti-es soupçonné-es de fraude (ART III-8).
Les apprenti-es peuvent consulter leurs copies dans un délai de deux semaines après la communication des
résultats en en faisant la demande auprès du responsable de l’UV. Un-e apprenti-e ne peut pas consulter la
copie d’un-e autre apprenti-e.
Le responsable d’UV doit déposer les copies d’examens finaux et médians corrigées, pour archivage, auprès
de la direction aux formations et à la pédagogie, dans les meilleurs délais.

ART III-6 : Jury de l’UV


Un jury d’UV est établi par UV et se réunit chaque fin de semestre.
La composition du jury d’UV est fixée par le directeur de l’UTBM après avis du directeur aux formations et à
la pédagogie sur proposition du responsable de l’UV.
Le jury de l’UV comprend au minimum deux enseignants dont un au moins de l’UTBM. Ses membres sont

CEVU du 08/06/2017, CA du 30/06/2017 - 10/19 -


Règlement des études 2017-2018 de l’UTBM pour les spécialités d’ingénieurs en formation initiale sous statut d’apprenti et en formation continue

choisis en priorité parmi les enseignants participant à l’UV. Le jury de l’UV est présidé par le responsable de
l’UV.
Le jury d’UV se prononce sur la validation ou non de l’UV par l’apprent-ie et sur le grade ECTS attribué après
validation (ART. III-9). La décision du jury de l’UV est consignée dans le PV du jury transmis à la direction aux
formations et à la pédagogie. Les apprenti-es reçoivent la notification de leur résultat à l’issue du jury de l’UV.

ART III-7 : Citation de ressources


Les différentes modalités d’évaluation sont destinées à déterminer la contribution, personnelle ou collective,
d’un-e apprenti-e ou d’un groupe d’apprenti-es, à la réalisation du travail demandé.
Dans toutes les modalités d’évaluation et de travaux réalisés individuellement ou en groupe (rapports,
exposés…), l’origine des ressources et des contributions extérieures utilisées doit faire obligatoirement l’objet
d’une référence, conformément aux chartes de bon usage en vigueur dans l’établissement, signées par
l’apprenti-e lors de son inscription. Tout manquement avéré à ce principe pourra être pris en compte pour
l’évaluation de ces travaux. Pour les cas plus graves (plagiat avéré) le non-respect de ce principe pourra être
considéré comme une fraude.

ART III-8 : Fraude


En cas de fraudes (flagrant délit constaté ou simple tentative) lors d’un examen, ou de non-respect des règles
régissant le déroulement d’un examen, le responsable de l’UV prend les mesures nécessaires pour faire
stopper la fraude. Les documents ou matériels incriminés sont saisis.
Sauf en cas de substitution d’identité qui justifie une expulsion de la salle d’examen, l’apprenti-e impliqué-e
est autorisé-e à poursuivre l’examen jusqu’à la fin de l’épreuve. Sa copie est corrigée dans les mêmes
conditions que les autres copies.
Les faits sont consignés dans un procès-verbal par les surveillants. Il est contresigné par le ou les apprenti-es
impliqué-es. Le refus de contre-signature du ou des apprenti-es est mentionné dans le PV. Lorsque la fraude
n’est constatée qu’a posteriori, la rédaction d’un procès-verbal n’est pas requise.
Il appartient au responsable de l’UV de porter à la connaissance du directeur aux formations et à la pédagogie
les éléments de preuve associés à la fraude.
Le directeur de l’UTBM en lien avec le service juridique de l’établissement engage les mesures disciplinaires
adéquates allant de la simple remontrance à une saisine de la commission de discipline selon la gravité des
faits.
En cas de saisine de la commission de discipline, les résultats à l’UV ne sont pas communiqués à l’apprenti -
e. Aucun certificat administratif en lien avec une quelconque indication de réussite ne peut être délivré à
l’apprenti-e tant que la commission n’a pas rendu son jugement.

ART III-9 : Validation des UV et attribution des grades ECTS


A la fin de chaque semestre, le jury de l’UV examine le cas de chaque apprenti-e inscrit-e à l’UV. Il décide de
l’une des cinq options suivantes. La décision du jury de l’UV est sans appel.
1. Attribution de l’UV pour succès (A, B, C, D, E). L’UV est attribuée avec l’une des cinq mentions définies
par l’échelle de notation ECTS:
– A = excellent (résultats remarquables)
– B = très bien (résultats supérieurs à la moyenne)
– C = bien (travail généralement bon malgré quelques insuffisances)
– D = satisfaisant (travail honnête mais comportant des lacunes)
– E = passable (le résultat satisfait aux critères minimaux).
Le jury s’attachera à respecter les normes européennes de répartition des mentions, i.e. 10% de A, 25%
de B, 30% de C, 25% de D, et 10% de E.
L’attribution de l’UV pour succès permet à l’apprenti-e d’obtenir le nombre de crédits ECTS associés à
cette UV.

CEVU du 08/06/2017, CA du 30/06/2017 - 11/19 -


Règlement des études 2017-2018 de l’UTBM pour les spécialités d’ingénieurs en formation initiale sous statut d’apprenti et en formation continue

2. Non attribution de l’UV pour insuffisance (FX, F). L’UV est non attribuée avec l’une des deux mentions
définies par l’échelle de notation ECTS
– FX = insuffisant (un effort supplémentaire aurait été nécessaire pour réussir l’UV)
– F = très insuffisant (un travail supplémentaire considérable aurait été nécessaire).
La non attribution ne permet pas à l’apprenti-e d’obtenir le nombre de crédits ECTS associés à cette UV.

3. Mise en attente de l’UV pour rattrapage (ATT). Le jury d’UV peut décider de la mise en attente du résultat
d’un-e apprenti-e pour lui faire passer un examen de rattrapage qui permettra de statuer soit de
l’attribution de l’UV avec la mention E (passable), soit de la non attribution avec la mention FX
(insuffisant). Le jury de suivi des études fixe le délai imparti pour la levée de la mise en attente du résultat.
Faute d’être notifiée dans le délai imparti, l’UV n’est pas attribuée. Ce dispositif de rattrapage est décidé
par le responsable de l’UV et ne constitue pas un droit pour l’apprenti-e.

4. Non attribution de l’UV pour absence (ABS). La non attribution ne permet pas à l’apprenti-e d’obtenir le
nombre de crédits ECTS associés à cette UV. Cette mention est décidée en cas d’absence non justifiée de
l’apprenti-e à l’examen final, ou à l’une ou plusieurs des modalités d’évaluation, dont la somme pondérée
représente au moins 50% de l’évaluation finale de l’UV.

5. Mise en réserve du résultat (RES). Sur présentation de justificatifs, toute circonstance particulière ayant
entraîné pour l’apprenti-e l’incapacité de se présenter ou de participer valablement à l’une ou plusieurs
des modalités d’évaluation, le jury de l’UV peut décider d’une mise en réserve de l’UV. L’apprenti-e
notamment en dernier semestre d’étude doit faire le nécessaire auprès du responsable de l’UV pour
passer un contrôle de connaissances complémentaires au plus tard 15 jours après la rentrée du semestre
suivant faute de quoi la réserve est transformée en non attribution de l’UV.

ART III-10 : Jury de projet en entreprise


Chaque projet réalisé en période en entreprise est évalué par un jury dont la composition est fixée par le
directeur de l’UTBM sur proposition du directeur du département, après avis du directeur aux relations aux
entreprises.
Le jury de projet est constitué d’enseignants et personnels des établissements de formation et de personnels
de l’entreprise, en particulier le tuteur académique et le maître d’apprentissage. Il est présidé par le
responsable de la spécialité.
À la fin de chaque année, le jury est chargé d’évaluer le projet réalisé par les apprenti-es sur la base des notes
données notamment par l’entreprise (qualité du travail effectué), par l’enseignant suiveur (qualité du rapport
écrit) et par un jury de soutenance (qualité du rapport oral).
Tout comme pour les autres UV, le jury décide de l’une des cinq options mentionnées en ART III-9.
La validation d’un projet confère le nombre de crédits associés à ce projet. La décision du jury est sans appel.
Chaque apprenti doit valider les trois projets en entreprises obligatoires du cursus ingénieur pour prétendre
à l’obtention du diplôme.

ART III-11 : Semestre d'études à l’étranger (hors périodes en


entreprise)
III-11.1 : Modalités de départ
Les semestres d’études à l’étranger sont réalisés dans les établissements ayant une convention d’échanges
avec l’UTBM ou dans un autre établissement à l’initiative de l’apprenti-e.
Dans un cursus en 6 semestres, seul le semestre 5 peut donner lieu à un semestre d’études à l’étranger du
fait de l’organisation de l’alternance et sous réserve d’avoir suivi au moins 3 semestres d’études en présentiel
à l’UTBM pendant le cycle ingénieur[5].

5 Exigence de la Commission des Titres d’Ingénieur www.cti-commission.fr

CEVU du 08/06/2017, CA du 30/06/2017 - 12/19 -


Règlement des études 2017-2018 de l’UTBM pour les spécialités d’ingénieurs en formation initiale sous statut d’apprenti et en formation continue

L’entreprise employeur de l’apprenti-e doit donner son autorisation de départ en semestre d’études à
l’étranger (cf. document à fournir par l’employeur et par l’apprenti-e préalablement au départ auprès de la
direction des relations internationales de l’UTBM).
La demande de semestre d’études à l’étranger doit être déposée en cours de 2 ème année auprès du
responsable de spécialité. Elle est soumise à l’accord du jury de suivi des études. Lorsque le nombre de places
dans une université partenaire est limité la priorité sera donnée aux apprenti-es ayant suivi un enseignement
dans la langue du pays.
Dans le cas où l’apprenti-e est autorisé-e par le jury de suivi des études à faire un semestre ou une année
supplémentaire pour terminer son cursus (ART III.13), un semestre d’études supplémentaire peut être réalisé
à l’étranger sous les mêmes conditions que celles décrites pour le semestre 5. La demande de semestre
d’études à l’étranger en semestre supplémentaire est soumise à l’accord du jury de suivi des études au même
titre que pour un semestre d’études normal.
Le départ en semestre d’études à l’étranger ne peut être réalisé qu’à la condition de validation préalable du
niveau d’anglais LE01 de l’UTBM ou de 40 points au CFAI. Aucune autre condition concernant la validation
d’un niveau sur une autre langue étrangère n’est requise.

III-11.2 : Modalités de validation des crédits obtenus lors du SEE


Les compétences acquises à l’issue d’un semestre d’études à l’étranger sont introduites dans le cursus sous
forme d’UV et de crédits ECTS dont la catégorie est décidée au préalable du départ l’apprenti-e par le
responsable de la spécialité sous réserve que les UV suivies relèvent du domaine visé par la spécialité.
Les crédits obtenus à l’étranger dans le standard européen (ECTS) sont comptabilisés sans modification dans
le cursus de l’apprenti-e. Les crédits obtenus à l’étranger dans un autre standard que le standard ECTS sont
comptabilisés selon une équivalence arrêtée et publiée annuellement par le directeur de l’UTBM sur
proposition conjointe du directeur aux formations et à la pédagogie et au directeur aux relations
internationales.
Lors d’un semestre d’études à l’étranger et en cas d’absence d’UV de sciences humaines et sociales dans
l’université d’accueil, un-e apprenti-e peut s’inscrire dans une UV de culture générale (OM ou QC) de l’UTBM
enseignée à distance sous couvert de l’autorisation du directeur du département Humanités. Les crédits ECTS
obtenus seront comptabilisés dans le cursus de l’apprenti-e au titre du semestre d’études à l’étranger.

ART III.12 : Mobilité internationale


La mobilité à l’international a pour objectif de développer la culture à l’international. La réalisation d’une
mission à l’international de 12 semaines cumulées au cours des trois années de formation sur des périodes
entreprise (hors congés payés ou congés sans solde) est requise[ 6] pour permettre à l’apprenti de valider le
diplôme d’ingénieur.
Les missions confiées à l’apprenti-e pourront être menées soit dans une filiale de l’employeur, soit chez un
client ou un fournisseur voire dans une autre entreprise d’accueil (Cf. formulaire accord de principe –
confirmation d’intention d’embauche).
Si la durée de la mission de mobilité ne peut être de 12 semaines en une seule fois, il est recommandé que la
durée minimale de chaque période de mobilité soit de 2 semaines.
L’apprenti-e initie toutes les démarches liées à l’organisation de sa mobilité à l’international. Les périodes de
mobilité conseillées seront mentionnées dans le planning de l’alternance.

ART III.13 : Participation à la vie associative


Les apprenti-es-es occupant pendant un semestre ou plus un poste à responsabilité ou développant un projet
à forte valeur ajouté, au sein d’une association de l’UTBM, peuvent demander l’inscription des compétences
acquises dans le supplément au diplôme.
La liste des postes et fonctions éligibles est proposée par le VP Etudiant au CEVU et validée par le CEVU. La
procédure de validation des compétences est établie par le CEVU.

6 Recommandation CTI R&O 2016 – Livre 1, p. 51. Disposition introduite au RE 2017.

CEVU du 08/06/2017, CA du 30/06/2017 - 13/19 -


Règlement des études 2017-2018 de l’UTBM pour les spécialités d’ingénieurs en formation initiale sous statut d’apprenti et en formation continue

ART III-14 : Jury de suivi des études


A la fin de chaque semestre, après la publication des résultats aux UV, le jury de suivi des études est réuni
par spécialité.
Le jury de suivi des études comprend au minimum le directeur du département concerné, les responsables
de spécialité, un membre du pole formations du CFAI. Sa composition est fixée par le directeur de l’UTBM sur
proposition du directeur aux formations et à la pédagogie, après avis du directeur de département concerné.
Il est présidé par le directeur du département.
Le jury de suivi des études examine le cursus de chaque apprenti-e. Il se prononce sur la poursuite des études,
formule des observations sur le semestre écoulé et des conseils individuels sur le semestre à venir et plus
globalement sur le parcours de l’apprenti-e.

Le jury peut prendre six décisions :


 Poursuite normale des études (PN). Le jury de suivi des études fait des observations éventuelles sur les
résultats et sur la poursuite du cursus.
 Poursuite des études avec conseil (PC). Le jury de suivi des études donne des conseils sur la poursuite du
cursus notamment en termes de résultats attendus.
 Poursuite des études avec réserves (PR). Le jury de suivi des études indique précisément la nature des
réserves quant à la poursuite des études à l’UTBM et les objectifs à atteindre au cours du semestre
suivant. La décision de poursuite avec réserves peut être précédée d’une convocation de l’apprenti-e
pour faire le point sur son cursus.
 Annulation de semestre (AN). Le jury de suivi des études peut annuler le semestre en cas de circonstances
exceptionnelles justifiées. L’annulation de semestre est obligatoirement précédée d’une convocation de
l’apprenti-e et de son maitre d’apprentissage en entreprise pour faire le point sur son cursus.
 Rupture de contrat et démission actée (DE). Le jury de suivi des études prend acte de la démission de
l’apprenti-e.
 Rupture de contrat et réorientation hors de l’UTBM (RE). Le jury de suivi des études signifie et justifie
l’arrêt des études à l’UTBM. La réorientation ne peut être prononcée que sous les conditions suivantes :
– l’apprenti-e a été convoqué-e devant le jury de suivi des études avec son tuteur
pédagogique et son maitre d’apprentissage
– une poursuite avec réserves a été signifiée lors d'un précédent semestre
– l’apprenti-e n’est pas en 1er semestre d’inscription
– l’apprenti-e est en 1er semestre d’inscription et il/elle est d’accord avec la décision.
La décision du jury de suivi des études est sans appel en cas d’une décision de poursuite normale, de poursuite
avec conseils, de poursuite avec réserves et d’annulation de semestre. Seule la décision de réorientation peut
donner lieu à un appel de l’apprenti-e auprès du jury d’établissement (ART III-16).

ART III-15 : Apprenti-es non diplômables en 6 semestres


Les apprenti-es qui, en fin de semestre 5 ne remplissent pas les conditions préalables pour être diplômé-es
en fin de semestre 6 (défaut d’ECTS associés aux périodes en études) peuvent demander une prorogation de
leurs études.
Sous statut d’apprenti (Art L. 117-9 du code du travail), un « redoublement d’un an » peut être demandé à
un apprenti (« prorogation suite à un échec à un examen ») via un avenant visé par le CFA au contrat conclu
initialement et toujours en cours, ou via un contrat avec une autre entreprise (Nature 3.3, cadre A du contrat
d’apprentissage, Cerfa FA13a et FA14a, annexe 1.). Cependant la notion de « redoublement » est exclue de
fait du système ECTS car les crédits sont capitalisables et restent acquis à l’apprenti-e.
Le jury de suivi des études peut autoriser ou non l’apprenti-e à effectuer une année supplémentaire sans
reconduction possible. Un-e apprenti-e ayant plus d’un semestre d’études de retard (plus de 30 ECTS
manquant) peut être autorisé-e (ce n’est pas un droit) à proroger son contrat d’un an par avenant pour
terminer son cursus. Un-e apprenti-e ayant moins d’un semestre d’études de retard (moins de 30 ECTS
manquant) peut être autorisé-e à terminer sa formation en un semestre.

CEVU du 08/06/2017, CA du 30/06/2017 - 14/19 -


Règlement des études 2017-2018 de l’UTBM pour les spécialités d’ingénieurs en formation initiale sous statut d’apprenti et en formation continue

Ainsi, en fin de semestre 5, une poursuite des études avec réserves peut être prononcée à un-e apprenti-e
ne remplissant pas le nombre minimum de crédits ECTS à valider pour obtenir le diplôme d’ingénieur par
catégorie d’UV (cf. tableau ART IV-3), avec pour observation :
 Pour un déficit d’au plus 6 crédits ECTS : « Travail complémentaire à effectuer au cours du semestre 6
sous le pilotage du responsable de formation ». Le travail complémentaire consiste en la rédaction d’un
rapport sur une étude définie par le responsable de la spécialité dans une catégorie d’UV donnée. Le
rapport doit être rendu au plus tard 15 jours après la fin du semestre 6. Les crédits ECTS obtenus sont
ajoutés au semestre 6 sous la forme d’une UV de la catégorie du travail demandé. Le travail
complémentaire peut donner lieu à l’octroi de 1 à 6 crédits ECTS maximum et doit correspondre
exactement au nombre d’ECTS manquants pour terminer le cursus.
 Pour un déficit d’au plus 20 ECTS : « Semestre supplémentaire à effectuer après le semestre 6 sous le
pilotage du responsable de formation ». Ce semestre supplémentaire sera effectué sous statut d’étudiant
avec choix d’UV piloté par le responsable de formation sous statut d’apprenti ou bien sous statut
d’apprenti.
 Pour un déficit d’au plus 40 crédits ECTS : « Année supplémentaire à effectuer après le semestre 6 sous
réserve de la signature d’un avenant au contrat d’apprenti-e en cours avec la même entreprise, ou de
signature d’un nouveau contrat avec une autre entreprise, avant la rentrée universitaire de septembre. »
L’année supplémentaire ne s’effectue pas nécessairement dans l’entreprise initiale. Elle comporte 1 600
heures de formation dont au minimum 240 heures de formation académique et au minimum 1 000
heures en entreprise. Elle s’effectue dans le cadre d’un cursus individualisé.

ART III-16 : Jury d’établissement


Le jury d’établissement est composé du directeur aux formations et à la pédagogie, de l’ensemble des
directeurs de départements et de deux enseignants chercheurs nommés par le directeur de l'UTBM sur
proposition du CEVU. Il est présidé par le directeur de l’UTBM. Le directeur de l’UTBM peut s’adjoindre avec
voix consultative toute personne qu’il jugera susceptible d’éclairer la décision du jury d’établissement.
Le directeur de l’UTBM réunit le jury d’établissement. Il examine les demandes d’appel des apprenti-es faisant
suite à une décision de réorientation à l’issue d’un jury de suivi des études.
Un-e apprenti-e peut faire appel d’une décision de réorientation du jury de suivi des études auprès du jury
d'établissement dès lors qu’il/elle est en mesure de produire des éléments nouveaux quant à sa situation. La
demande d’appel doit être adressée par courrier postal au directeur de l'UTBM dans un délai de 15 jours
suivant la notification de la décision du jury de suivi des études.
A l’issue d’une audition de l’apprenti-e, le jury d'établissement prend l'une des décisions suivantes :
- Décision du jury de suivi des études confirmée: réorientation hors de l’UTBM
- Décision du jury de suivi des études infirmée : poursuite des études dans la formation suivie à l’UTBM
sous réserve de la signature d’un contrat d’apprentissage avec une nouvelle entreprise avant le début de
l’année universitaire.
Les décisions du jury d’établissement sont définitives et sans appel.

IV. Modalités d’attribution du diplôme d’ingénieur


ART IV–1 : Titre d’ingénieur
Le titre d’ingénieur sanctionne les études d’ingénieur à l’UTBM. Il confère le grade de master en Europe et
de master of science aux USA.

ART IV-2 : Jury de diplôme


Le jury de diplôme décide de l’attribution du diplôme en fin de cursus.
Il est désigné par arrêté du directeur de l’UTBM sur proposition du directeur aux formations à et la pédagogie
après avis du responsable de la spécialité concernée. Il comprend au moins 4 membres dont les responsables

CEVU du 08/06/2017, CA du 30/06/2017 - 15/19 -


Règlement des études 2017-2018 de l’UTBM pour les spécialités d’ingénieurs en formation initiale sous statut d’apprenti et en formation continue

des spécialités par alternance pour les établissements de formation, le directeur du département concerné
et le directeur aux formations et à la pédagogie.
A l’issue du jury de diplôme est délivré aux apprenti-es admis-es :
 Un diplôme d’ingénieur de l’UTBM dans l’une des spécialités accréditées par la Commission des Titres
d’Ingénieur et précisant le partenariat avec l’ITII Franche-Comté,
– Génie électrique
– Logistique industrielle
– Informatique
– Mécanique
 Un supplément au diplôme défini par le décret 2002-482 du 8 avril 2002
 Une attestation mentionnant les UV obtenues.

ART IV-3 : Conditions d’attribution du diplôme d’ingénieur


Le diplôme d’ingénieur est attribué aux apprenti-es selon des conditions bien précises répondant aux
exigences de la Commission des Titres d’Ingénieur. Sont présenté-es au jury de diplôme les apprenti-es qui
remplissent l’ensemble des conditions suivantes.
1) Avoir effectué au moins 3 semestres d’études (hors stages) en présentiel à l’UTBM en cycle ingénieur
2) Avoir validé les 3 projets en entreprise
3) Avoir obtenu le niveau minimal certifié B2 en anglais évalué par un examen externe à l’UTBM
4) Attester d’un niveau minimal certifié B2 en français évalué par un examen externe à l’UTBM pour les
apprenti-es étranger-es sauf dispense accordée par le directeur aux formations et à la pédagogie.
5) Attester d’une expérience de mobilité international d’au moins de 12 semaines dans le cadre de la
période en entreprise[7] (en durée totale cumulée).
6) Avoir obtenu le nombre total de crédits ECTS requis et le nombre minimal de crédits ECTS dans les
différentes catégories du profil de formation de la spécialité suivie comme indiqué ci-dessous.

TABLEAU : PROFIL DE FORMATION REQUIS POUR VALIDER UN CURSUS EN 5 ANS Crédits ECTS
Catégorie d’UV du cycle préparatoire
Connaissances Scientifiques 48
Techniques et Méthodes 30
Stage ouvrier 6
Catégorie d’UV du cycle ingénieur
Connaissances Scientifiques + Techniques et Méthodes 80
dont Connaissances Scientifiques 36
dont Techniques et Méthodes 36
Stages (professionnel et projet de fin d’études) 73
Catégorie d’UV transversales aux 2 cycles
Organiser Manager + Questionner Créer 32
dont Organiser Manager 10
dont Questionner Créer 10
Expression et Communication 20
Autre
Crédits supplémentaires à obtenir toutes catégories d’UV confondues pour atteindre le total
11
général exigé
TOTAL général de crédits à valider 300

7 Disposition introduite dans le RE 2016 et étendue en sept. 2017 aux apprenti-es entrant en cycle ingénieur.

CEVU du 08/06/2017, CA du 30/06/2017 - 16/19 -


Règlement des études 2017-2018 de l’UTBM pour les spécialités d’ingénieurs en formation initiale sous statut d’apprenti et en formation continue

TABLEAU : PROFIL DE FORMATION REQUIS POUR VALIDER UN CURSUS EN 3 ANS Crédits ECTS
Catégorie d’UV du cycle ingénieur
Connaissances Scientifiques + Techniques et Méthodes 80
dont Connaissances Scientifiques 36
dont Techniques et Méthodes 36
Stages (professionnel et projet de fin d’études) 73
Catégorie d’UV transversales aux 2 cycles
Organiser Manager + Questionner Créer 15
dont Organiser Manager 5
dont Questionner Créer 5
Expression et Communication 12
Autre
Crédits supplémentaires à obtenir toutes catégories d’UV confondues pour atteindre le total
0
général exigé
TOTAL général de crédits à valider 180

Si la validation du profil de formation pour l’obtention du diplôme n’est pas acquise dans le nombre de
semestre fixé par le présent règlement des études, l’apprenti-e ne peut être présenté-e au jury de diplôme.
Dans ce cas, une attestation d'études lui est délivrée.

ART IV-4 : Conditions de délivrance du diplôme post-formation


Les apprenti-es qui satisfont l’ensemble des conditions pour être diplômé-es ingénieur-e à l’exception du
niveau linguistique, anglais ou français, disposent de deux années au maximum pour justifier de ce niveau.
Les apprenti-es sont présenté-es au jury de diplôme dans l’année universitaire de présentation de
l’attestation du niveau B2 au jury de diplôme. Ils/elles doivent avoir procédé préalablement à leur
réinscription administrative. Les droits universitaires ne sont pas exigés.
Si à l’issue des 3 années de formation, l’apprenti-e n’a pas accompli sa période de mobilité internationale,
il/elle doit justifier d’une période « professionnelle » (tout type de contrat) de la durée demandée dans
l’année qui suit la fin de la formation. Il/elle est alors présenté devant le jury de diplôme. Pour ce faire il/elle
doit produire des éléments justificatifs de sa mobilité (contrat de travail, bulletin de salaire, solde de tout
compte, ordres de mission, convention) auprès de la direction aux formations et à la pédagogie au plus tard
8 jours avant le jury de diplôme de sa spécialité.
Au-delà des deux années, seule une procédure de Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) pourra
conduire à la délivrance du diplôme d’ingénieur.

V. Attribution de diplômes intermédiaires


ART V.1 : Attribution du Bachelor Sciences et Technologies de
l’UTBM
Le diplôme de Bachelor en Sciences et Technologies de l’UTBM est un diplôme de niveau bac+3 qui sanctionne
les études portant sur les trois premières années de la formation d'ingénieur.
Il est délivré par un jury d’attribution du Bachelor dont la composition est fixée par le directeur de l'UTBM.
Pour l’attribution du Bachelor, sont présenté-es au jury de Bachelor les apprenti-es qui remplissent les
conditions suivantes :
- avoir suivi au moins deux semestres d’études en cycle ingénieur de l’UTBM
- avoir validé au moins 180 crédits ECTS dans l'enseignement supérieur dont au moins 60 crédits ECTS
en cycle ingénieur de l’UTBM
- avoir validé au moins 36 crédits de la catégorie Connaissances Scientifiques en cycle ingénieur de
l’UTBM.

CEVU du 08/06/2017, CA du 30/06/2017 - 17/19 -


Règlement des études 2017-2018 de l’UTBM pour les spécialités d’ingénieurs en formation initiale sous statut d’apprenti et en formation continue

ART V.2 : Attribution du Certificat Ingénieur International[8]


V-2.1 : Modalités
Le Certificat Ingénieur International (IE) est une formation conjointe des 3 UT opérée à l’Université Sino
Européenne de l’Université de Shanghaï (UTSEUS).
La formation est ouverte au semestre d’automne. Elle est accessible aux apprenti-es de l’UTBM en 5ème
semestre.
Les compétences visées concernent les systèmes de management de la qualité, la gestion du risque et de la
sécurité industrielle, l’analyse du cycle de vie des produits.
Un-e apprenti-e peut suivre le programme IE dans le cadre de son SEE. La demande de reconnaissance des
crédits pour le cycle d’ingénieur ne peut alors dépasser 18 crédits ECTS. Dans ce cas l’apprenti-e établit son
learning agreement avec le correspondant international de sa spécialité.

V-3.2 : Jury
Le Certificat IE est délivré par un jury conjoint et unique des 3 UT. Le jury est composé des trois directeurs
aux formations et à la pédagogie, du responsable UTSEUS du programme.
Est présenté-e devant le jury d’attribution du Certificat IE l’apprenti-e validant l’ensemble des conditions ci-
après :
- nombre total de crédits ECTS validé supérieur ou égal à 30
- 6 crédits ECTS dans la catégorie Compulsory du catalogue des UV du programme (hors apprentissage du
mandarin)
- 6 crédits ECTS d’apprentissage du mandarin
- 18 crédits ECTS dans la catégorie d’UV dispensées en anglais.

8 Le CA du 07/10/2016 a approuvé la création du diplôme d’université Certificat IE après avis favorable du CEVU du 26/05/2016.

CEVU du 08/06/2017, CA du 30/06/2017 - 18/19 -


Règlement des études 2017-2018 de l’UTBM pour les spécialités d’ingénieurs en formation initiale sous statut d’apprenti et en formation continue

Lexique
Bureau de département Composé d’enseignants rattachés au Département et extérieurs au Département, de
représentants étudiant-es, de représentant non UTBM ; il veille à l’organisation des formations
et à leur bon fonctionnement. Au niveau pédagogique il joue le rôle de Conseil de
perfectionnement.
Conseils (CA, CEVU, CS) Plusieurs Conseils (chacun étant constitués de représentants élus ou nommés, internes ou
externes à l’établissement) sont amenés à se réunir régulièrement afin de prendre les
décisions ou formulés des avis quant à l’organisation et la vie de l’établissement. On distingue
le Conseil d’Administration (CA), le Conseil des Etudes et de la Vie Universitaire CEVU, le
Conseil Scientifique. Consulter le Règlement Intérieur pour plus d’information.
Commission d’aménagement du Définie les conditions aménagements concernant l’organisation du cursus et les modalités de
cursus pour apprenti-es en compensation nécessaires à l’obtention du diplôme d’ingénieur
situation de handicap Est composée d’un représentant du service médical, du chargé de mission handicap, de deux
représentants de l’équipe pédagogique désignés par le directeur du département.
Est présidée par le DFP.
Commission de discipline La commission de discipline est réunie en cas de manquement grave aux règlements.
Commission pédagogique par Mise en place par le directeur du département, elle conseille les étudiant-es dans leurs choix
niveau de formation et / ou d’Unités de Valeurs en début de semestre et veille à la construction cohérente des parcours
spécialités des formations individualisées en vue de l’obtention du diplôme.
Département Entité organisationnelle chargée du pilotage d’une ou plusieurs formations d’ingénieur-es.
Dirigé par un directeur (de département) assisté du bureau de département et des différents
responsables et correspondants
Directeur aux Formation et à la Il assure la cohérence, l’organisation, l’attribution des moyens aux 9 spécialités d’ingénieur-es
Pédagogie DFP UTBM. Il est nommé par le CA sur proposition du Directeur.
Directeur de département Elu par le Bureau du Département assure la responsabilité de l’organisation et de la
conformité des spécialités de diplômes reconnues par la CTI le concernant
Jury d’admission en cycle Commun aux trois universités de technologie, il examine les candidatures des étudiant-es
préparatoire (procédure APB) et se prononce sur l’admission à la formation. Il est composé, pour l’UTBM,
du directeur du tronc commun et du directeur aux formations et à la pédagogie
Jury d’admission en cycle Il est établi par spécialités de diplôme et désigné dans le corps enseignant par le directeur de
ingénieur l’UTBM. Il est présidé par le directeur du département. Il examine les candidatures des
étudiant-es et se prononce sur l’admission à la formation.
Jury de diplôme pour chacune Délivre les diplômes en fin de cursus. Il est désigné par le directeur de l’UTBM, sur proposition
des 4 spécialités diplômantes du directeur aux formations et à la pédagogie après avis du directeur de département
sous statut apprenti-es concerné. Il comprend au moins 4 membres enseignants de l’UTBM, dont le directeur du
département concerné et le directeur aux formations et à la pédagogie. Il est présidé par le
directeur du département de la spécialité concernée.
Jury d’établissement Il examine les demandes en appels faisant suite à une décision de réorientation d’un jury de
suivi des études Composé du directeur aux formations et à la pédagogie, de l’ensemble des
directeurs de départements, et de deux enseignants chercheurs nommés par le directeur de
l'UTBM sur proposition du Conseil des Etudes et de la Vie Universitaire, présidé par le
directeur de l'UTBM.
Jury de suivi des études par Examine les résultats de chaque étudiant-e à la fin de chaque semestre.
niveau de formation et / ou Se prononce sur la poursuite des études et sur des conseils individuels
spécialités Comprend au minimum le directeur du département concerné, les responsables de filières,
ainsi qu’un membre du département Humanités.
Sa composition complète est fixée par le directeur de l’UTBM sur proposition du directeur aux
formations et à la pédagogie, après avis du directeur de département concerné. Il est présidé
par le directeur du département.
Jury de stage Comme pour toutes les UV les stages sont validés par un jury dit « de stage ».
Jury de l’UV Réuni par Unité de Valeur, il se prononce sur la validation – ou non – de l’Unité de Valeur et
sur le grade ECTS après validation. La composition de chaque jury d’UV est fixée par le
directeur de l’UTBM sur proposition du directeur aux formations et à la pédagogie après avis
du responsable de l’UV. Il comprend au minimum deux enseignants dont un au moins de
l’UTBM et ses membres sont choisis en priorité parmi les enseignants participant à l’UV.
Il est présidé par le responsable de l’UV.
Spécialité Assurer la lisibilité nationale et internationale des formations et diplômes d’ingénieur-es en
attribuant un nom de spécialité (choisi dans une nomenclature) aux formations d’ingénieur-es.
L’UTBM est habilitée par la CTI à délivrer le diplôme d’ingénieur-es dans 9 spécialités
différentes.

CEVU du 08/06/2017, CA du 30/06/2017 - 19/19 -