Vous êtes sur la page 1sur 1

LES PROFESSIONS MEDICALES

Qu’est-ce que la médecine ? Le XIXe siè cle


La médecine n’est pas la biologie Unification du modè le médical (habilitation professionnelle)
La médecine se fonde sur des savoirs scientifiques Exercice hospitalier
La médecine comme savoir faire Élimination des concurrents
La médecine comme « art » (officiers de santé)
Le médecin est plus qu’un technicien Pouvoir social (familles riches)
Le prestige précè de historiquement l’efficacité thérapeutique
Qu’est-ce que la médecine ?
La relation à l’autre La médecine comme profession
La finalité de l’action E. Freidson : La profession médicale (1970) Profession?
Les spécialités médicales Importance des statistiques Profession=/metier.
L’Evidence Based Medicine (EBM) Contrô le exercé par la profession sur son propre travail
L’autonomie dans le travail médical Le monopole
La médecine hippocratique
Les Asclépiades La médecine comme profession
Un corpus de textes : la collection hippocratique Traités La médecine comme archétype de la profession savoir
chirurgicaux technique spécialisé,
“Epidémies” et “Humeurs” Airs, eaux, lieux association professionnelle,
Pronostic service au profit de la communauté
Régime des maladies aiguës Aphorismes La profession n’est pas une communauté homogè ne
Le passage de l’oral à l’écrit Les techne Les études médicales
Le rationalisme
L’environnement La maladie comme construction sociale
L’observation La maladie est bien une déviance
L’éthique : définition du corps médical et relation médecin La maladie n’existe que parce quelle est nommée
malade Seul le médecin a cette compétence de nommer la maladie
Le médecin est le créateur social de la maladie
La profession médicale au cours du temps =>critique du paternalisme
Le titre de Docteur (légitimité //efficacité)
Les premiè res universités (fin XIIè me) Parsons / Freidson
le Doctorat : diplô me de haut niveau Force du modè le de la relation fonctionnelle médecin-
Etude des textes anciens malade
Les médecins ne sont pas les seuls à s’occuper de maladie Le médecin n’est pas un travailleur comme les autres... mais
il est un travailleur quand-même
Les chirurgiens Parsons Paternaliste. Freidson : un peu l’inverse
Depuis l’antiquité Evolutions historiques : l’autonomie du malade Autorité /
La corporation des barbiers Conflit / Négociation
Progrè s
Unification La difficile reconnaissance professionnelle
Les limites de l’activité des sages-femmes
Une tradition qui remonte à l’antiquité Moyen-âge :
accusations de sorcellerie
Femmes de milieu populaire aux connaissances trè s
rudimentaires
Quasi-monopole des accoucheuses jusqu’au XVIIe
“Le métier le plus vil, le plus déshonorant même, l’opération
la plus dégoû tante de la chirurgie”
des sages-femmes
XVIIIe : techniques Lutte et concurrence
Chirurgien // Église // État
... et ensuite obstétricien //médecin généraliste
//gynécologue//anesthésiste//pédiatre//infirmiè re

Des termes : matrone, accoucheuse, Profession féminine


Sage-femme / midwife / mai ̈eutique Pas centrée sur la
maladie
1945: profession médicale
1973: indépendance par rapport aux études d’infirmières
1982 : ouverture aux hommes 1985 : études en 4 ans
1986 : échographie
2003 : études en 5 ans