Vous êtes sur la page 1sur 10

Prénom ……………………………………… Date

……………………………………………………….

La fonction de relation

LES CINQ SENS


 Les sens sont ce qui permet à l’homme de percevoir le monde qui
l’entoure. L’être humain possède cinq sens qui correspondent
chacun à un organe :

Sens Organe Exemple de verbe


la vue l’œil (les yeux) voir
l’ouïe l’oreille entendre
l’odorat le nez sentir
le goût la langue goûter
le toucher la peau toucher
FONCTIONNEMENT GENERAL DES SENS:
Les organes des sens envoient des informations. Ensuite le cerveau
envoie des “messages” au corps. Par exemple une bonne odeur de
pain frais peut donner envie de manger, alors que si on met sa main
trop près du feu, on l’éloignera tout de suite.

LA VUE
C’est le sens qui permet de voir.
L’organe de la vue est l’oeil.
C’est grâce à tes yeux que tu vois ce qu’il y a autour de toi: ce qui est
tout petit, très grand, immobile, qui bouge, plat, pointu ou coloré. Si
tu fermes le yeux, tu ne vois plus rien.

 Regarde bien cette image. Vois-tu tous les dangers?

 Énumère-les

La vue, comment ça marche ?

 Regarde les images. Ecris les noms des parties de l’œil.


 Dessine

 Bleus, verts ou marrons ? Les


hommes ont les yeux de
différentes couleurs.

 Quand tes yeux ne voient pas


bien, tu mets des lunettes
pour mieux voir.

 Tu mets des lunettes foncées


pour protéger tes yeux du
soleil.

 Quand tu es fatigué, tes


paupières se ferment

DES IMAGES QUI TROMPENT


 Parfois tes yeux voient des illusions d’optique.
L’OUÏE
C’est le sens qui permet d’entendre.
L’organe de l’ouïe est l’oreille.

 Quelles sont les parties de l’ouïe ?

L’ouïe, comment ça marche ?


Les sons sont produits par des vibrations dans l’air.

Les sons entrent dans les oreilles par le pavillon puis passent par
le conduit auditif jusqu’au tympan (une peau très fine et très
souple). Le tympan vibre et envoie les sons à trois petits os : le
marteau, l’enclume et l’étrier. Ces petits os amplifient les
vibrations et les transmettent à la cochlée. La cochlée contient
des cellules spéciales qui ont des cils microscopiques et qui
transforment les vibrations en informations que le cerveau peut
décoder. Ces informations sont transmises au cerveau par le
nerf auditif.

 Regarde l’image ci-dessous. Quels sont pour toi les bruits


agréables et les bruits désagréables.

AGRÉABLES DÉSAGRÉABLES
L’ODORAT
C’est le sens qui permet de sentir.
L’organe de l’odorat est le nez.

L’odorat, comment ça marche ?


Les odeurs sont des molécules
contenues dans l’air.

Avec l’air que nous respirons, les


odeurs entrent dans le nez par
les narines et traversent la cavité
nasale. Le haut de la cavité
nasale contient des poils
minuscules qu’on appelle des cils
olfactifs. Les cils olfactifs fixent
les odeurs qui sont ensuite
transmises au cerveau.
L’être humain peut reconnaître
plusieurs milliers d’odeurs
différentes.
L’odorat joue également un rôle
dans le goût (voir ci-contre).

 Devine toutes les bonnes et les mauvaises odeurs que l’on peut
sentir dans cette image. Ecris-les.

BONNES ODEURS MAUVAIS ODEURS


LE GOUT
C’est le sens qui permet de goûter (les aliments).
L’organe du goût est la langue.

Le goût, comment ça marche ?


A partir de ces 4 saveurs de base nous
percevons beaucoup de goûts différents.

L’odorat joue un rôle dans le sens du goût


: si on mange un aliment quand on a le
nez bouché (si on est enrhumé par
exemple), on sent beaucoup moins le
goût des aliments.
 Complète le menu de chaque repas de midi pour qu’il soit le
plus équilibré possible.

LUNDI MARDI MERCRE JEUDI VENDRE


DI DI
Hors- Salade de Jus Saucisson

d’œuvre tomate d’orange

Plat Sardines Rôti de

principal veau

Garnitur Riz Haricots Gratin de

e verts courgette

Dessert Gâteau Yaourt

au nature

chocolat

LE TOUCHER
C’est le sens qui permet de toucher.
L’organe du toucher est la peau.

La peau est l’organe le plus grand du corps


humain. Les parties les plus sensibles de la peau
se trouvent dans les mains (surtout au bout des
doigts), les pieds (surtout la plante des pieds) et
 Quand tu touches un objet, ta peau te dit comment il est.

 Colorie les vignettes reliées de la même couleur.

Aïe, ça pique !
C’est pointu !

C’est douce comme


une caresse.

C’est lisse, ça glisse !

Ç’est froid, ça glace !

C’ est dur, ça résiste !

C’est rugueux, il y a
plein de bosses !
C’est chaud, ça brûle !

C’est mou, ça
s’enfonce !

Bibliographie: Les cinq sens (Nathan), Carnet de Chercheur (Hachette), ma


première enclycopédie visuelle, L’imagenerie du corps humain (fleurus
enfant), resources sur internet.