Vous êtes sur la page 1sur 37

- Programme en cours d'élaboration -

En date du 07/02/2019

Association Escales littéraires Bordeaux Aquitaine


15, rue Professeur Demons - 33000 Bordeaux
05 56 10 10 10 / contact@escaledulivre.com
www.escaledulivre.com
www.facebook.com/escale.dulivre
Twitter & Instagram : @escaledulivre
SOMMAIRE

> A propos de l'Escale du livre page 3

> Escale du livre 2019 : le programme pages 4 à 30


> Présentation générale page 4
> Avant-premières page 5
> Littérature générale & graphique pages 6 à 20
> Les auteurs, les illustrateurs, les artistes page 7
> Grands entretiens, Grands débats pages 8 à 10
> Dialogues, rencontres... pages 11 à 17
> Lectures et performances pages 18 à 20
> Littérature jeunesse pages 21 à 25
> Les auteurs, les illustrateurs, les artistes page 21
> Nouveauté : un espace jeunesse dédié page 22
> Lectures et performances pages 23 et 24
> Ateliers de création page 25
> Le salon du livre pages 26 et 27
> Les rencontres scolaires page 28
> L'Atelier du lecteur, nouveau parcours d'EAC page 29
> La journée professionnelle page 30
> EDL19 : Plan de communication pages 31 et 32
> EDL19 : Partenaires page 33

> Un programme à l'année pages 34 à 36


> Le Prix des lecteurs et le Prix des lecteurs lycéens page 34
> L'Eté de l'Escale du livre, Partir en livre page 35
> Prêts d'expositions page 36

> L'équipe page 37

2
A PROPOS DE L'ESCALE DU LIVRE...

Depuis plus de 16 ans L'Escale du livre fait découvrir la diversité de la littérature française et
étrangère, graphique et jeunesse et celle de l’édition tant nationale qu’en région, au travers
d'un festival littéraire et d'un salon du livre.
Avec plus de 130 auteurs et illustrateurs français et étrangers, des débats, lectures,
rencontres, expositions, ateliers, performances et spectacles, des créations inédites, des
rendez-vous pour la jeunesse… et un village littéraire réunissant dix librairies indépendantes,
soixante dix maisons d’édition et deux cents éditeurs représentés, l'Escale du livre s’est
imposée comme une manifestation forte à Bordeaux et en Nouvelle-Aquitaine et est reconnue
nationalement.
Nous accueillons 30000 personnes pendant les 3 jours de la manifestation venant
principalement de la Nouvelle Aquitaine (public familial, enfants comme personnes âgées,
urbains comme ruraux, grands lecteurs comme publics éloignés de la culture ou fragilisés) et
2000 jeunes (de la maternelle au collège) bénéficient d'un programme adapté.

Centrée principalement sur la rentrée éditoriale d’hiver, l’Escale du livre propose une programmation littéraire exigeante, associant des
auteurs reconnus et d’autres qui marqueront le paysage littéraire de demain.
Elle est aussi une des rares manifestations à articuler un salon du livre généraliste, comme en témoigne l’implication de librairies
indépendantes et d’éditeurs en régions, et un festival littéraire proposant des rencontres où la littérature se confronte à d’autres formes
d’expressions artistiques comme la musique, la danse, l’illustration ou le théâtre. Chaque année, elle propose des créations inédites où
des auteurs, seuls ou accompagnés d’artistes, font partager leur livre paru ou à paraître au public.

L'Escale du livre -association Escales littéraires Bordeaux Aquitaine- c'est aussi des événements jalonnant l’année à Bordeaux, dans la
Métropole et le département, qui tous visent à donner le goût de la lecture au plus grand nombre et à soutenir l'économie du livre :
- Le Prix des lecteurs (6ème édition) et le Prix des lecteurs lycéens (3ème édition), avec 25 bibliothèques et lieux associés et 3
établissements scolaires du territoire
- Des actions d'éducation artistique et culturelle, notamment au travers d'un nouveau dispositif pérenne : L'Atelier du lecteur, parcours
autour du livre et de la lecture destiné aux enfants, aux jeunes et aux familles en dehors du temps scolaire
- L'été de l'Escale du livre / Partir en livre, évènement dédié aux jeunes publics et aux familles, labellisé par le Centre National du Livre
dans le cadre du dispositif national Partir en livre
- Des prêts d'exposition d'illustrateurs jeunesse, qui circulent dans des bibliothèques et des lieux culturels de la Gironde

3
● Escale du livre
Festival littéraire et salon du livre
17éme édition les 5,6 et 7 avril 2019
Bordeaux / Place Renaudel

La longévité de la manifestation, 17 ans en 2019, témoigne de l'intérêt du public, nombreux, qui plébiscite la spécificité de l'évènement
qui propose à la fois, un temps précieux de rencontres et de débats, des spectacles littéraires et un salon du livre permettant de
(re)découvrir la richesse éditoriale régionale et nationale et les choix de libraires indépendants de la métropole et du département.
Les écrivains et les illustrateurs marquent également leur grande satisfaction quant à cette manifestation qui offre à la fois des occasions
d’échanges riches avec le public et la possibilité d’expérimenter des croisements avec d’autres disciplines artistiques dans des
conditions professionnelles.

Pour cette 17ème édition et fort du succès des années précédentes, nous poursuivons notre volonté d'une exigence littéraire à travers nos
choix de programmation.
Il nous apparaît ainsi important de mettre en avant la richesse de la rentrée éditoriale d'hiver et d'inviter à côté d'écrivains et
d'illustrateurs consacrés français et étrangers, des auteurs en devenir dans lesquels nous croyons.

Le programme (en cours d'élaboration), mêlera comme chaque année des débats sur les questions de société, notamment au travers d'un
cycle de réflexion qui ponctuera le festival autour du thème "Faire Corps", tant l’expérience de ces dernières années nous montre
l’importance des attentes du public et sa quête de sens et de compréhension des enjeux sociaux et politiques contemporains, des
rencontres avec les auteurs autour de leur dernière parution, des entretiens avec des auteurs majeurs, des lectures d'inédits par les
romanciers, moments privilégiés offerts aux festivaliers, des créations inédites qui feront dialoguer les littératures -générale, graphique,
jeunesse- avec d'autres formes artistiques comme le théâtre, la musique, le dessin, la peinture...
Ces dernières répondent à nos objectifs de soutien à la création et à la promotion de la diversité éditoriale et permettent aussi de faire
rencontrer le livre à un public parfois plus éloigné de la pratique de la lecture.

Les espaces Salon du livre seront repensés pour renforcer l'offre éditoriale et son attractivité, et améliorer la circulation des publics.
La Librairie Renaudel sera désormais dédiée à la littérature jeunesse avec un nouvel espace d'animations permanentes et la Libriarie Dom
Bedos accueillera les littératures générales et grahiques.
Un programme adapté sera de nouveau proposé aux établissements scolaires de Bordeaux et du département, de la maternelle au collège
et le festival sera un des temps forts de notre nouveau projet d'éducation artistique et culturelle : L'Atelier du lecteur.

Telle est, nous semble-t-il, la vocation de l'Escale du livre : faire découvrir à un public le plus large possible la diversité des littératures en
mettant en avant les professionnels du livre qui oeuvrent chaque jour à la diffusion de cette richesse éditoriale.

4
● AVANT-PREMIÈRES

LE JEUDI 4 AVRIL À BORDEAUX :

► des rencontres, des projections, des performances... dans des lieux culturels de la ville de Bordeaux.
Ce programme est en cours, mais nous pouvons d'ores et déjà annoncer une lecture à la bibliothèque Mériadeck et une projection suivie
d'une rencontre avec un auteur au cinéma Utopia.

ET AUSSI HORS LES MURS, LE VENDREDI 5 AVRIL

► dans le cadre des avant-premières des "Rencontres à lire de Dax"


● La littérature slovaque à l’honneur
Rencontre avec Jana Juráňová autour de son roman lona, ma vie avec le poète , à paraître le 12 mars 2019 aux éditions Do.
Ce roman adopte le point de vue d’Ilona Nováková (1856-1932), « connue » seulement dans l’histoire comme l’épouse de Pavol Országh
Hviezdoslav (1849-1921), l’un des poètes les plus vénérés de Slovaquie. Il n’a jamais mentionné sa femme dans son travail, ils n’avaient
pas d’enfants, et elle a donc disparu de l’histoire. Mais Ilona était une femme instruite, issue d’une famille aisée, mariée à un grand poète.
Que voulait-elle ? À quoi aspirait-elle ? Était-elle satisfaite du seul rôle dont elle disposait ? Jana Juránová choisit de raconter une vie
vraiment ordinaire, conventionnelle. Ilona est brillante, modeste et accepte les limites de son temps, trouvant une mesure de bonheur dans
ce que la vie lui offre. Elle joue inlassablement un rôle, se permettant une expression de soi dérisoire.
Alors, le choix d’Ilona était-il « erroné » ? Est-ce qu’être une bonne épouse et un parent nourricier aimant compte pour moins que de mener
une vie extraordinaire ? « Un mariage heureux — n’est-ce pas davantage qu’une œuvre poétique parachevée où il ne manque rien ? » Jana
Juránová pose ces questions et plus encore, faisant d’Ilona. Ma vie avec le poète un livre subtil, émouvant et provocateur.

5
● LITTÉRATURE GÉNÉRALE ET GRAPHIQUE

►LES AUTEURS ET ILLUSTRATEURS INVITÉS


En gras les auteurs confirmés à ce jour.

● Littérature générale :
Auteurs français :
Nathacha Appanah, Muriel Barbery, Emmanuelle Bayamack-Tam, Jeanne Benameur,
Pierre Bergounioux, Jean Birnbaum, Estelle-Sarah Bulle, Fabrice Caro, Arnaud Cathrine,
Claude Chambard, Eric Chevillard, Olivier Costes, Cécile Coulon, Chloé Delaume,
Erwan Desplanques, Chantal Detcherry, David Diop, François Dubet, Marc Dugain, Jean Eimer,
Gildas Guyot, Jean Hatzfeld, Constance Joly, Alain Juppé, Julia Kerninon, Géraldine Kosiak,
Jean-Marie Laclavetine, Yanick Lahens, Hervé Le Corre, Michèle Lesbre, Marielle Macé,
Jean-Baptiste Maudet, Serge Mestre, Jean-Paul Michel, Céline Minard, Pierre-François Moreau, Florence Cestac David Vann

Marie Nimier, Véronique Ovaldé, Emmanuelle Pagano, Eric Pessan, Paola Pigani, Eric Plamandon,
Jean-Marie Planes, Catherine Poulain, Patrick Quillier, Yves Ravey, Vincent Raynaud,
Thomas B. Reverdy, Karine Reysset, Emmanuel Ruben, Lionel Ruffel, Jean-Christophe Rufin,
Lydie Salvayre, Laurent Seyer, Laurence Tardieu, Jean Teulé, Martin Winckler, Carole Zalberg,
Valérie Zenatti...
Auteurs étrangers : Yasmine Chami (Maroc), Jana Juráňová (Slovaquie), Viliam Klimáček(Slovaquie),
Andreï Kourkov (Ukraine), Charif Madjalani (Liban), Robert Menasse (Autriche),
Claudio Morandini (Italie), Atiq Rahimi (Afghanistan/France), Boualem Sansal (Algérie),
Pinar Selek (Turquie), Ryoko Sekiguchi (Japon), David Vann (USA), Antoine Wauters (Belgique)...
David Diop Catherine Poulain

● Littérature graphique :
Alfred, David B., François Boucq, Hervé Bourhis, Max Cabanes, Florence Cestac, Eric Corbeyran,
Robin Cousin, Antoine Dole, Nathalie Ferlut,
Richard Guérineau, Tom Haugomat, Grégory Jarry, Bruno Loth, Julien Maffre, Frédéric Maffre,
Carole Maurel, Hubert Maury, Hugues Micol, Jérémy Moreau, Otto.T, Nancy Pena, Vincent Perriot,
Patrick Sobral, Hervé Tanquerelle, Fabien Toulmé, Fabien Velhmann, Nicolas Wild...

Les artistes (comédien, musicien, peintre) : Barbara Carlotti, Mathieu Baillot, Mathieu Baudoin,
Vincent Dedienne, L'Être Lamda, Patrick Pleutin... Emmanuelle Bayamack-Tam Jean-Christophe Rufin

6
● LITTÉRATURE GÉNÉRALE ET GRAPHIQUE

►GRANDS ENTRETIENS

● David Vann
A l'occasion de la parution de Un poisson sur la lune, à paraître en février 2019 aux éditions Gallmeister, dans lequel il revisite son histoire
familiale, mêlant réalité et fiction pour livrer une réflexion sur ce qui nous fait tenir à la vie.
David Vann est né en 1966 sur l'île Adak, en Alaska. Il a travaillé à l'écriture d'un premier roman pendant dix ans avant de rédiger en dix-
sept jours, lors d'un voyage en mer, le livre qui deviendra Sukkwan Island. Pendant douze ans, il cherche sans succès à se faire publier aux
États-Unis. Ses difficultés à se faire publier le conduisent vers la mer : il gagnera sa vie en naviguant pendant plusieurs années dans les
Caraïbes et en Méditerranée.
Après avoir traversé les États-Unis en char à voile et parcouru plus de 40 000 milles sur les océans, il échoue lors de sa tentative de tour du
monde en solitaire sur un trimaran qu'il a dessiné et construit lui-même. En 2005, il publie A mile down, récit de son propre naufrage dans
les Caraïbes lors de son voyage de noces quelques années plus tôt. Ce livre fait partie de la liste des best-sellers du Washington Post et du
Los Angeles Times.
Publié en France en janvier 2010, Sukkwan Island remporte immédiatement un immense succès. Il remporte le prix Médicis étranger et
s'est vendu à plus de 300 000 exemplaires. Porté par son succès français, David Vann est aujourd'hui traduit en dix-huit langues dans plus
de soixante pays. Une adaptation cinématographique par une société de production française est en cours.
David Vann est également l'auteur de Désolations, Impurs, Goat Mountain, Dernier jour sur terre, Aquarium, L'Obscure clarté de l'air, tous
publiés aux éditions Gallmeister.

● Florence Cestac
Florence Cestac est un grand nom de la bande dessinée. Fondatrice des éditions Futuropolis en 1975 et créatrice du personnage d'Harry
Mickson, elle collabore également au tout premier début de magazines cultes, tels que Pilote, L'Écho des savanes ou encore Charlie
Mensuel, et travaille avec de nombreux auteurs et scénaristes, comme Tonino Benacquista ou René Pétillon. Tout au long de sa carrière,
elle obtient de nombreuses récompenses, dont l'Alph'art de l'humour du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême, qu'on lui
décerne à deux reprises, notamment pour l'album Le Démon de midi (Dargaud).

7
● LITTÉRATURE GÉNÉRALE ET GRAPHIQUE

►GRANDS ENTRETIENS

● Jean-Christophe Rufin
Ecrivain, médecin et diplomate, Jean-Christophe Rufin est membre de l'Académie française. Engagé dans l'humanitaire à Médecins sans
frontières, il a mené de nombreuses missions en Afrique, en Amérique Latine, dans les Balkans, avant de devenir président d'Action contre
la faim dont il est resté président l'honneur. Il a été ambassadeur de France au Sénégal et en Gambie.
Il est notamment l'auteur de Les Causes perdues, prix Interallié 1999, Rouge Brésil, prix Goncourt 2001, Globalia en 2006, Le Collier rouge
en 2016.
Son prochain roman, Le mariage du siècle, paraîtra aux éditions Gallimard en mars 2019.

● Martin Winckler, dans le cadre du cycle de réflexion autour du thème "Faire Corps"
Médecin français, connu comme romancier et essayiste, il évoque souvent la situation du système médical français.
En 1984, il publie ses premières nouvelles sous le pseudonyme de Martin Winckler, choisi en hommage à Georges Perec.
Son premier roman La Vacation est publié en 1989 et introduit le personnage du docteur Bruno Sachs qui devient célèbre avec le roman
suivant La Maladie de Sachs, porté à l'écran sous ce titre par Michel Deville (1999) et interprété par Albert Dupontel, et qui obtient le Prix
du livre Inter. En 1993, il quitte son exercice de médecin de campagne, devient traducteur et écrivain à temps plein tout en continuant à
exercer la médecine à temps partiel. En 2009, il devient chercheur invité au Centre de Recherches en éthique à l'Université de Montréal
(CREUM), pour un projet de recherche sur la formation des soignants.
Après Le choeur des femmes en 2009, il publie En souvenir d'André en 2012, Abraham et fils en 2016, et Les histoires de Frantz en 2017.
En 2019, paraîtra L’école des soignantes chez P.O.L.

● Atiq Rahimi
Atiq Rahimi, né en 1962 à Kaboul, s'est tout d'abord réfugié au Pakistan pour fuir la guerre d'Afghanistan. En 1984, il fait une demande
d'asile politique en France, qu'il obtient. Son premier roman, Terre et cendres, est publié en 2000 et sa carrière alterne œuvres littéraires et
films. Il reçoit le prix Goncourt en 2008 pour son premier roman en langue française, Syngué sabour. Pierre de patience (P.O.L). En 2011, il
adapte ce roman avec l'écrivain et scénariste Jean-Claude Carrière et publie chez P.O.L, Maudit soit Dostoeisvski.
Son dernier roman, Les Porteurs d'eau (P.O.L) est un récit croisé de la vie d’un exilé afghan entre Paris et Amsterdam et de celle d’un
porteur d’eau à Kaboul.

8
● LITTÉRATURE GÉNÉRALE ET GRAPHIQUE

►GRANDS DÉBATS

● Portrait de l’Europe
Avec Andreï Kourkov (Ukraine), Vilnius, Paris, Londres (Liana Levi), Robert Menasse (Autriche), La capitale (Verdier) et Emmanuel Ruben
(France), Sur la route du Danube (Rivages)
Vilnius, Paris, Londres : c’est la fin des gardes-frontière et des contrôles de passeports, un immense espoir pour un pays minuscule : le 21 décembre
2007, à minuit, la Lituanie intègre enfin l’espace Schengen. Comme beaucoup de leurs compatriotes, trois couples se lancent dans la grande aventure
européenne. Ingrida et Klaudijus tenteront leur chance à Londres. Barbora et Andrius à Paris. Renata et Vitas restent dans leur petite ferme à Anykšciai.
Mais l’Europe peut-elle tenir ses promesses de liberté et d’union ? Dans ce roman tour à tour drôle, tendre et mélancolique, Andreï Kourkov donne un
visage à tous les désenchantés du rêve européen.
La capitale : un cochon sème la panique dans le centre de Bruxelles. Dans le même quartier, un homme est tué d’une balle de revolver. Dans cette
atmosphère tantôt spectrale, tantôt burlesque, mais d’une drôlerie irrésistible, Robert Menasse s’amuse à entremêler la trame de ses récits et à
provoquer des croisements entre tous ses personnages où Bruxelles est la scène de son théâtre. 448 pages haletantes et débordant d’imagination qui
nous emmènent dans le monde ubuesque de « l’Europe ».
Sur la route du Danube : dans une chevauchée de l'Europe à vélo, le long du Danube, depuis les rives de la mer Noire, en Ukraine, jusqu'à sa source
dans la Forêt-Noire, en Allemagne, Emmanuel Ruben compose un portrait de la mosaïque européenne. En chemin, c'est l'histoire complexe d'une
Europe oubliée qu’il traverse : le tableau vivant d'une Europe contemporaine.

● Face au fondamentalisme
Avec Jean Birnmaum, La religion des faibles (Seuil), Boualem Sansal, Le train d'Erlingen ou La métamorphose de Dieu (Gallimard) et sous
réserve Nadia Tazi, Le genre intraitable. Politique de la virilité dans le monde musulman ( Actes Sud)
La religion des faibles : Le djihadisme sème le doute. Sa puissance de séduction révèle la fragilité de " notre " universalisme. Nous voici donc obligés
d'envisager autrement les rapports de force passés (l'histoire des colonialismes) et présents (depuis l'affaire Rushdie jusqu'à Charlie). Nous voici
également contraints de porter un regard neuf sur la conquête des libertés (démocratiques, sociales, sexuelles...) qui distinguent l'Europe comme
civilisation. Au miroir du djihadisme, cette croyance conquérante, nous découvrons ce qu'est devenue la nôtre : la religion des Faibles. Jean Birnbaum
dirige le Monde des livres. Il est l'auteur de plusieurs essais, et notamment d'Un silence religieux, La gauche face au djihadisme, auquel La religion des
faibles fait suite.
Le train d'Erlingen ou La métamorphose de Dieu : Boualem Sansal, pourchassé par les islamistes, est devenu un auteur essentiel pour comprendre les
conflits d'aujourd'hui. Sa force : recourir à la fiction pour mieux affronter les vérités taboues. Comme dans 2084 (Gallimard), Le train d’Erlingen ou la
métamorphose de Dieu (Gallimard) décrit la mainmise de l’extrémisme religieux sur les zones fragiles de nos sociétés, favorisée par la lâcheté ou
l’aveuglement des dirigeants.

9
● LITTÉRATURE GÉNÉRALE ET GRAPHIQUE

►DIALOGUES

● Pierre Bergounioux et Jean-Paul Michel, Correspondance 1981-2017 (Verdier)


Cette correspondance est celle d'une amitié, vieille de 50 ans, qui unit Pierre Bergounioux et Jean-Paul Michel. Les lettres, cartes postales
régulièrement échangées durant ces années évoquent la lecture, l'engagement dans l'écriture, des évènements marquants de leur vie et
reviennent sur l'enfance en Corrèze, ces années fondatrices qui commencent au lycée de Brive. Elles révèlent, outre l'amitié profonde qui
lie les deux hommes, une réelle complicité littéraire.

● David Diop, Frère d’âme (Seuil) et Patrick Quillier, Voix éclatées (de 14 à 18) (Fédérop)
Frère d’âme : Un matin de la Grande Guerre, le capitaine Armand siffle l’attaque contre l’ennemi allemand. Les soldats s’élancent. Dans
leurs rangs, Alfa Ndiaye et Mademba Diop, deux tirailleurs sénégalais parmi tous ceux qui se battent alors sous le drapeau français.
Quelques mètres après avoir jailli de la tranchée, Mademba tombe, blessé à mort, sous les yeux d’Alfa, son ami d’enfance, son plus que
frère.
Voix éclatées (de 14 à 18) : Le poète Patrick Quillier a consacré un grand pan de sa vie à Voix éclatées ; cette épopée dont l’ampleur,
l’intensité et la force poétique confirment que la Grande Guerre continue d’occuper les consciences. La lecture de ce vaste Monument aux
Morts redonne au fracas des obus, aux cadavres enfouis dans la boue des tranchées, aux hurlements des blessés, un bouleversant regain
d’angoisse et d’épouvante.

● Pierre-François Moreau, Après Gerda (Le Sonneur) et Serge Mestre, Regarder (Sabine Wespieser)
Après Gerda : À la fin du mois d’août 1937, le reporter de guerre Robert Capa débarque à New York après une traversée de l’Atlantique en
paquebot. Il a 23 ans, il est déjà veuf : un mois plus tôt, sa compagne photographe Gerda Taro a été tuée lors de la guerre d’Espagne à
Brunete, près de Madrid, alors qu’il se trouvait à Paris.
Regarder : En 1933, à Leipzig, Gerta Pohorylle ne s’appelle pas encore Gerda Taro. Arrêtée à tort, la jeune juive de Galicie répond avec
dédain à la brute nationale-socialiste qui l’interroge, laissant son esprit vagabonder vers ses deux amoureux du moment. Dans la cellule où
elle est jetée, son aplomb et son élégance détonnent. Le personnalité de la future photo-reporter est tout entière dans cette première
scène, qui donne le ton du portrait tendre et résolument féministe qu’en cisèle Serge Mestre.

10
● LITTÉRATURE GÉNÉRALE ET GRAPHIQUE

►DIALOGUES...suite

● Détournement de genre, avec Julien et Frédéric Maffre, Stern T. 3, L’ouest, le vrai (Dargaud), Dominique Bertail, Mondo Reverso (Fluide
Glacial) et Hugues Micol, Whisky (Cornélius)
Le western est un immense terrain de jeu pour la création en bande dessinée, dépoussiérant ainsi les clichés et dépassant les frontières du
genre.

● Marielle Macé, Nos cabanes (Verdier) et Lionel Ruffel, Trompe-la-mort (Verdier)


Dans le cadre des 40 ans des éditions Verdier.
Dans une démarche « anthropologique », ces deux textes très personnels nous invitent à une réflexion sur la transmission du savoir, le
rapport entre littérature et politique, entre nature et culture…

● Carole Zalberg, Des routes (Chemin de fer) et Jeanne Benameur, L’Exil n’a pas d’ombre (Bruno Doucey)
Des Routes : Carole Zalberg, tout commence par une pierre qu’une enfant trouve, oubliée dans un tiroir. Pourquoi un caillou anodin a-t-il
pris place parmi les bijoux de sa mère ? La mère alors lui raconte le souvenir d’Azria, une refugiée débarquée un été sur une plage au beau
milieu des touristes en villégiature. Alternant le dialogue mère-fille et le monologue d’Azria, Des routes met en évidence la difficulté
d’expliquer et de justifier notre indifférence face à ceux qui ont tout quitté pour tenter d’échapper à la terreur ou à la misère.
L’Exil n’a pas d’ombre : une femme, un homme. Ils ont quitté leur village et traversent le désert sans savoir qu’ils finiront par atteindre la
mer. Pourquoi sont-ils partis ? Nous n’en saurons pas beaucoup plus mais l’essentiel nous est donné. Elle, tente d’aller vers la liberté à
travers l’écriture et la lecture ; Lui ne sait pas lire les signes écrits sur une page, son univers est celui des signes du ciel, du vent, des
herbes, des traces d’animaux.

● Catherine Poulain, Le coeur blanc (L’Olivier) et Paola Pigani, Des orties et des hommes (Liana Levi)
Le coeur blanc : Pour Rosalinde, c’est l’été de tous les dangers. Dans ce village où l’a menée son errance, quelque part en Provence, elle est
une saisonnière parmi d’autres. Travailler dans les champs jusqu’à l’épuisement ; résister au désir des hommes, et parfois y céder ;
répondre à leur violence ; s’abrutir d’alcool ; tout cela n’est rien à côté de ce qui l’attend.
Des orties et des hommes : dans la Charente rurale où elle est née, la petite Pia regarde intensément le travail des hommes, les bêtes, les
arbres, toute une vie qui bruisse autour d’elle. Entourée de ses grands-parents, immigrés italiens, de ses parents et de ses frères et sœurs,
elle observe aussi la dureté de ce monde où l’on peine à gagner sa vie. Des orties et des hommes paraîtra aux éditions Liana Levi en mars.

11
● LITTÉRATURE GÉNÉRALE ET GRAPHIQUE

►DIALOGUES...suite

● Thomas B. Reverdy, L’hiver du mécontentement (Flammarion) et Vincent Raynaud, Toutes les planètes que nous croisons sont mortes
(Iconoclastes)
L’Hiver du mécontentement, c’est ainsi que le journal le Sun qualifia l’hiver 1978-1979, où des grèves monstrueuses paralysèrent des mois durant la
Grande-Bretagne. Voici venir l’hiver de notre mécontentement, ce sont aussi les premiers mots que prononce Richard III dans la pièce de Shakespeare.
Thomas B. Reverdy écrit le roman de cet hiver qui a sonné le glas d’une époque et accouché d’un autre monde, un monde sans pitié. Mais il raconte
aussi comment de jeunes gens réussissent à s’y faire une place, en luttant avec toute la vitalité, la détermination et les rêves de leur âge.
Toutes les planètes que nous croisons sont mortes : Vincent Raynaud évoque les années 80, la vie et la mort d'un groupe punk qui va
tutoyer les étoiles et se consumer avec le monde qui les a vu naître, au travers d'une fresque saisissante sur la brutalité du capitalisme triomphant.

● Carole Zalberg, Où vivre (Grasset) et Valérie Zenatti, Dans le faisceau des vivants (L’Olivier)
Où vivre : A travers leurs voix recomposées par Marie, née en France dans les années 60, les membres d'une famille juive polonaise relatent leur
installation en Israël après la guerre. Au long des décennies intranquilles, les générations nouvelles venues dans l'État juif puis celles qui y sont nées
expriment leurs attentes et leurs déceptions, au fil d’un quotidien à jamais hanté par la Shoah. C'est cette fin d'un monde que les plus âgés ont voulu
surmonter en construisant un lieu sûr. C'est elle que les plus jeunes veulent empêcher de se reproduire en acceptant avec plus ou moins d'évidence les
épreuves que leur pays ne cesse d'imposer.
Dans le faisceau des vivants : Aharon Appelfeld était l’un des grands écrivains de notre temps. Valérie Zenatti a traduit la plupart de ses livres,
d’Histoire d’une vie (prix Médicis étranger 2004) jusqu’à Des jours d’une stupéfiante clarté, son dernier roman paru en France. Leur relation n’était pas
seulement celle d’un romancier et de sa traductrice, c’était aussi celle de deux amis qui se parlaient sans cesse. Après sa disparition en janvier 2018,
elle cherche à retrouver sa voix. Sa quête la conduira jusqu’en Ukraine, à Czernowitz, la ville natale de l’écrivain. Il pourra alors prendre sa place, dans
le faisceau des vivants.

● Gildas Guyot, Le goût de la viande (In8) et Olivier Costes, Les cerveaux cassés (Fauves)
Dans Le goût de la viande, la caméra est installée dans la caboche de Hyacinthe Kergoulé, un jeune breton de vingt ans qui va nous faire
vivre son aventure hallucinée. Non pas dans le feu des tranchées, qui n'est que le point de départ. Mais, précisément, dans cette vie qui
commence après. Lorsque notre homme, à l'armistice, s'extrait des boues de Verdun tel un zombie et se met à marcher.
Les cerveaux cassés, est un récit satirique inspiré de faits réels, qui évoque l'histoire méconnue des traumatisés psychiques de la Grande
Guerre. France 1916. Dans un hôpital militaire, un médecin tyrannique soigne de mystérieux blessés. Des poilus qui ont perdu la tête au
front, suspectés de jouer aux fous pour déserter le champ de bataille.

12
● LITTÉRATURE GÉNÉRALE ET GRAPHIQUE

►DIALOGUES...suite

● Laurent Seyer, Les poteaux étaient carrés (Finitude) -Sélection Prix des lecteurs et Prix des lecteurs lycéens Escale du livre- et Karine Reysset,
L’étincelle (Flammarion)
Les poteaux étaient carrés : depuis le départ de sa mère, depuis qu’il est le seul fils de divorcés de sa classe, depuis que son père vit avec
cette trop séduisante Virginie, il n’a plus qu’une obsession: l’équipe de foot de Saint-Etienne. Ce soir les Verts rencontrent le Bayern
Munich à Glasgow en finale de la coupe d’Europe. Nicolas est devant la télé, comme toute sa famille, comme ses copains du collège,
comme la France entière. Mais pour lui c’est bien plus qu’un match. Cette équipe de Saint-Étienne est devenue sa vraie famille.
L’étincelle : Août 1993, Coralie quitte le modeste pavillon de banlieue de sa mère pour la splendide maison de famille de Soline, peuplée
d’amis, de parents et d’enfants dont l’aisance et la culture l’émerveillent. Mais derrière les apparences, les amours débutantes virent à la
passion, les secrets inavouables des adultes se révèlent, alors qu’au camping voisin une enfant disparaît. Dans cette atmosphère lascive et
trouble, ce sera l’été de tous les apprentissages.

● Laurence Tardieu, Nous aurons été vivants (Stock) et Yasmine Chami, Médée Chérie (Actes Sud)
Nous aurons été vivants : Est-ce Lorette, de l’autre côté du boulevard, partie il y a sept ans sans laisser la moindre trace ni mot
d’explication ? Hannah, sa mère, croit un instant l’apercevoir. Violent séisme intérieur, la vision a fait rejaillir tout ce qu’elle avait tenté
d’oublier. Une journée particulière, donc, mais aussi trente ans de la vie intime d’Hannah Bauer, femme, artiste, mère, prise dans les
soubresauts de son histoire familiale.
Médée Chérie : Médée attend son mari dans un aéroport où ils sont en transit pour Sydney. Il s'est éloigné un instant, qui soudain
s'éternise, et déjà elle comprend qu'il ne reviendra pas. Médée se fige, s'installe dans l'aéroport et se laisse submerger par l'abandon avant
un ultime sursaut. Médée Chérie est un roman sur le temps et les souvenirs, sur ces moments de basculement qui nous poussent à
chercher du sens et partir en quête de soi.

13
● LITTÉRATURE GÉNÉRALE ET GRAPHIQUE

►RENCONTRES

● François Dubet , Le temps des passions tristes. Inégalités et populisme (Seuil)


Nous vivons un temps de passions tristes, de colères et d’indignations. Ce moment s’explique, pour une part, par le creusement des
inégalités – mais pas seulement. Le changement essentiel concerne la nature même des inégalités, alors que s’éloigne le régime des
classes sociales et que s’installe celui des inégalités multiples. Dès lors, les inégalités sont vécues comme des épreuves personnelles, des
expériences du mépris, des mises en cause de la valeur de chacun. Les appels à la fermeture, à l’identité et à l’autoritarisme ne sont pas
seulement les conséquences d’une crise des vieilles sociétés industrielles et nationales. Ils sont le produit des inégalités et des injustices
auxquelles la gauche a pour le moment, beaucoup de mal à répondre. François Dubet est professeur de sociologie émérite à l’université de
Bordeaux II, directeur d’études à l’EHESS. Il a notamment publié au Seuil Les Places et les Chances (2010) et La Préférence pour l’inégalité
(2014). Traduit dans le monde entier, il est considéré comme l’un des principaux sociologues français.

● Charif Majdalani, Des vies possibles (Seuil)


Début du XVIIe siècle. Un jeune homme originaire de la Montagne libanaise est envoyé à Rome pour étudier et entrer au service de la
papauté. Avide d’atlas et des découvertes scientifiques d’un temps dominé par Galilée, Raphaël Arbensis ne tarde pas à se détourner de la
carrière qui s’imposait à lui, rêvant d’autres vies possibles. Avec Des vies possibles (Seuil), Charif Majdalani conte le roman d’un homme né
ailleurs mais fasciné par l’humanisme européen, en quête d’une place dans le monde et d’un bonheur pour lesquels il devra s’affranchir
des lois et des savoirs anciens.

● Yanick Lahens, L’oiseau parker dans la nuit et autres nouvelles (Sabine Wespieser)
Les nouvelles de ce recueil racontent la vie quotidienne en Haïti, les tragédies, les violences (urbaines ou rurales), les croyances séculaires,
les femmes courageuses et les hommes endurants de cette île-monde que Yanick Lahens ne cesse de mettre en scène dans son œuvre.
Ce volume est composé des trois recueils parus à ce jour, essentiellement en Haïti.
Ces textes, présentés ici dans l’ordre de leur publication, apparaissent comme la genèse de l’œuvre romanesque à venir – certaines
nouvelles, à l’image de Bain de lune, ont du reste été la matrice de futurs romans. Leur écriture était déjà le témoignage de l’acuité, mais
aussi de la tendresse, avec lesquelles l’auteure scrute la société où elle vit.

● Chloé Delaume, Mes biens chères soeurs (Seuil)


Chloé Delaume aborde la question du renouvellement du féminisme, de l’extinction en cours du patriarcat, de ce qu’il se passe, et peut se
passer, depuis le mouvement #metoo. C’est à grands traits une histoire de la femme, du féminisme. C’est un récit qui rappelle des données
autobiographiques de l’auteure.

14
● LITTÉRATURE GÉNÉRALE ET GRAPHIQUE

►RENCONTRES suite...

● La littérature slovaque à l’honneur


Avec Viliam Klimáček, Bratislava 68, été brûlant (Agullo) et Jana Juráňová, lona, ma vie avec le poète (Do)
Invitation de ces deux auteurs pour des rencontres et des lectures sur les 3 jours du festival, en partenariat avec le Centre de littérature
Slovaque et en collaboration avec les Rencontres à lire de Dax, l'Université Michel Montaigne et les Librairies Indépendantes en Nouvelle-
Aquitaine.

● Les 40 ans des Éditions Verdier


Fondées en 1979 à Lagrasse, dans l’Aude, par Colette Olive, Michèle Planel et Gérard Bobillier, tous trois soutenus par un collectif issu de la
Gauche prolétarienne, elles sont nées d’une volonté politique rappelée dans la préface du catalogue : « Si on ne pouvait pas changer le
monde on pouvait du moins contribuer à changer les consciences ».
Quelques écrivains de la maison viendront nous raconter l’aventure de ces 40 ans.

● Yves Ravey, Pas dupe (Minuit)


L'inspecteur Costa enquête sur la mort de Tippi, la femme de monsieur Meyer, retrouvée parmi les débris de sa voiture au fond d'un ravin...

● Carnet de bord du récolement FRAC Aquitaine


Rencontre et projection avec Géraldine Kosiak
Préparant son déménagement à la MÉCA, l’équipe du Frac Aquitaine s’attelle à cette ample tâche qu’est le récolement. Munie d’une paire
de gants, d’un pinceau de dépoussiérage, d’une lampe de restaurateur et en s’appuyant sur la base de données et de la documentation
afférente aux œuvres, l’équipe en charge du récolement extrait les 1 200 œuvres de leurs caisses de conservation, observe et détaille
minutieusement les informations techniques et physiques des acquisitions.

● Danube, fleuve nomade


En partenariat avec l'association Les Chantiers Tramasset, dans le cadre de leur saison France-Roumanie 2019
Rencontre avec Emmanuel Ruben, autour de son dernier roman Sur la route du Danube (Rivages)
A l'été 2017, l'auteur et son ami Vlad remontent à vélo le Danube depuis les rives de la mer Noire, en Ukraine, jusqu'à sa source dans la
Forêt-Noire, en Allemagne. Pendant 48 jours, ils traversent une Europe oubliée et font des rencontres poignantes.

15
● LITTÉRATURE GÉNÉRALE ET GRAPHIQUE

►RENCONTRES...suite
● Discussion avec Ryoko Sekiguchi
Nagori, littéralement « l’empreinte des vagues », signifie en japonais la nostalgie de la séparation, et en particulier, la nostalgie de la saison
qu’on ne laisse partir qu’à regret. Le goût de Nagori annonce déjà le départ imminent de tel fruit, tel légume, jusqu’aux retrouvailles l’année
suivante, si l’on est encore en vie. Cet étonnant et savoureux petit livre : Nagori (POL), nous propose de faire la découverte de l’art poétique
et culinaire japonais en méditant sur nos émotions qu’éveillent les saisons et leur disparition. Sur l’empreinte fugitive des goûts et des
saveurs dans le corps et la mémoire, les paysages, la littérature.

● Discussion avec Tom Haugomat


À travers (Thierry Magnier) de Tom Haugomat suit la trajectoire d’un homme au destin singulier, qui chérit le rêve de devenir astronaute.
De sa naissance à sa mort, toutes les grandes étapes de sa vie sont évoquées. Le principe du livre repose sur un jeu de regards entre ce que
vit le personnage et ce qu’il voit, toujours à travers un prisme particulier (le trou de la serrure, une loupe, une fenêtre, un écran, etc.).
Un livre bouleversant.

● Discussion avec Robin Cousin


Un futur proche, quelque part en Europe. L’écosystème continue de se dégrader, affectant le quotidien de façon de plus en plus notable et
rien n’enraye cette fuite en avant. Alors que chacun louvoie pour garder un peu d’espoir en l’avenir, Cécilia Bressler, astrophysicienne à
l’Agence Spatiale Européenne, provoque un sursaut mondial : elle a découvert une planète, Gamma Céphée Bb, à 45 années lumières de la
terre et qui présente des lueurs semblables à celles de nos villes. Même si cette planète est inaccessible, la nouvelle bouleverse tout le
monde. Avec Des milliards de miroirs (FLBLB), Robin Cousin explore le monde à venir en mêlant fiction et méthodes scientifiques. Il
convoque les extraterrestres – du moins, la possibilité de leur existence – pour interroger nos réactions, individuelles et collectives, face
aux bouleversements. Un récit qui creuse sans répit les limites du doute, de la croyance et de l’espoir.

►MASTERCLASS avec Agnès Rosenstiehl


Ses premiers albums paraissent dans les années 1970 et portent sa voix, vraie, anticonformiste, simple et ses traits, épurés, faits de noirs
et de blancs. Les trois premiers, toujours aussi actuels, sont aujourd’hui réédités par la maison d’édition La ville brûle.
Agnès Rosenstiehl, créatrice de la célèbre Mimi Cracra, viendra parler de son travail d’auteur illustrateur qu’elle exerce depuis 50 ans, de
ses héroïnes et de ses engagements pour les enfants que l’on retrouve dans ses livres.

16
● LITTÉRATURE GÉNÉRALE ET GRAPHIQUE

►FOCUS SUR L'OEUVRE DE

● David B.
David B. commence à travailler dans le domaine de la bande dessinée en 1985 ("Pas de samba pour capitaine Tonnerre") et scénarise et
dessine des histoires dans de nombreux magazines, comme Okapi, (A SUIVRE), Tintin Reporter et Chic. En 1990, il participe à la création
des Éditions l'Association, maison emblématique de l'édition indépendante de BD en France. Il devient, en son sein, l'un des principaux
représentants de ce qu'on appelle la Nouvelle Bande Dessinée, aux côtés d'auteurs comme Joann Sfar, Marjane Satrapi ou Lewis
Trondheim. Il y publie notamment les six tomes de L'Ascension du Haut-Mal, série autobiographique sur sa vie familiale avec un grand frère
atteint d'épilepsie. Le quatrième tome reçoit le prix du meilleur scénario au Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême en
2000. Il quitte L'Association en 2005 et a, depuis, publié chez de nombreux autres éditeurs, comme Delcourt, Gallimard ou Dupuis.

● Fabien Vehlmann
D’abord étudiant en management, le scénariste Fabien Vehlmann s’oriente en 1998 vers la BD. Il œuvre pour les éditeurs Dupuis, Dargaud,
Le Lombard, Delcourt, Glénat et plus récemment Soleil. Son travail compte une quarantaine d’albums dont le Marquis d’Anaon, dessiné par
M. Bonhomme et I.A.N., une série sur le thème des I.A., dessinée par R. Meyer. En 2006, il inaugure une aventure de Spirou et Fantasio
dessinée par Yoann et entame la série Seuls avec B. Gazzotti. Il vient de faire paraître Polaris avec Gwen de Bonneval chez Delcourt et
L’herbier sauvage avec Chloé Cruchaudet chez Noctambule.

● François Boucq
Dessinateur et caricaturiste, François Boucq nous étonne toujours par la diversité de ses oeuvres. Grand prix de la Ville d'Angoulême en
1998, il a commencé sa carrière dans la caricature politique, mais a surtout publié de nombreuses séries et albums, tantôt seul, tantôt avec
de prestigieux collaborateurs. On peut citer notamment les aventures de Rock Mastard (avec Philippe Delan), celles de Jérôme Moucherot,
La Femme du magicien (Prix du meilleur album au festival d'Angoulême), Bouche du diable et Little Tulip avec Jérôme Charyn, la trilogie
Face de Lune avec Jodorowsky et l'album Colonel Amos de la série de spin-off XIII Mystery avec Alcante. En 2015, il publie un reportage
dessiné sur le procès Carlton, avant de reprendre le dessin des aventures du célèbre SuperDupont créé par Gotlib.

17
● LITTÉRATURE GÉNÉRALE ET GRAPHIQUE

►LECTURES & PERFORMANCES

● LECTURE D'INÉDIT : Romance d’Arnaud Cathrine


Après sa trilogie À la place du cœur (Robert Laffont), qui suivait l’itinéraire d’adolescents au moment des attentats de 2015, l’auteur et
interprète Arnaud Cathrine publiera en 2019 une nouvelle fiction Romance. Il viendra nous dévoiler son texte encore inédit.

● CRÉATION / Concert dessiné : L'Escale du livre pop ! avec Hervé Bourhis, Hervé Tanquerelle et Barbara Carlotti
Avec Le petit livre French Pop (Dargaud), Hervé Bourhis et Hervé Tanquerelle évoquent avec passion et culture leur amour des musiques
populaires françaises d'inspiration anglo-saxonne. De Françoise Hardy à Daft Punk, en passant évidemment par Gainsbourg, le pivot
classieux de cette histoire... Et à travers ce sujet se dresse le portrait passionnant de l'évolution d'un pays : la France !

● CRÉATION / Lecture dessinée : Gare à Lou ! (Julliard), avec Jean Teulé et le dessinateur Richard Guérineau
Après Mangez-le si vous voulez , Charly 9, Héloïse, ouille ! (tous publiés chez Julliard), autant d'horreurs directement puisées dans
l’Histoire, Jean Teulé nous dévoilera son dernier roman, Gare à Lou ! (Julliard), accompagné en dessin par Richard Guérineau.

● CRÉATION / Lecture en peinture : Les confidences (Gallimard), avec Marie Nimier et le peintre Patrick Pleutin
Dans un appartement vide, simplement meublé de deux chaises, d’une table et d’un immense philodendron, Marie recueille, les yeux
bandés, des confidences. Les confidents se sont inscrits anonymement. Ils se succèdent sur la chaise libre. Ils racontent un événement
marquant de leur vie. Une chose choisie parmi toutes les autres. Remords, regrets, culpabilité, mais aussi désirs, rêves, fantasmes se
dévoilent. C’est parfois la première fois qu’ils osent partager leur secret. Ils se livrent en peu de mots, une dizaine de minutes, comme un
instantané, une photographie intime. Les confidents se mettent à nu devant quelqu’un qui ne les voit pas. Ils ne se justifient pas, ils
disent, et le lecteur se demande : et moi, qu’est-ce que j’aurais raconté ?

18
● LITTÉRATURE GÉNÉRALE ET GRAPHIQUE

►LECTURES & PERFORMANCES...suite

● Lecture : Fou de Vincent d’Hervé Guibert par Vincent Dedienne


Conception : Arnaud Cathrine & Vincent Dedienne
« Qu’est-ce que c’était ? Une passion ? Un amour ? Une obsession érotique ? Ou une de mes inventions ? »
En tout cas, une aventure singulière pour reprendre l’un des beaux titres d’Hervé Guibert.
Soit donc un écrivain qui tombe éperdument amoureux d’un garçon nommé Vincent. Nous sommes en 1982. Sitôt Vincent rencontré, Hervé
souffre : l’objet de son désir lui manque cruellement, lui échappe sans cesse, insaisissable et totalement imprévisible. Hervé est fou de
Vincent, littéralement : cette passion devient une folie. Et l’écriture un garde-fou : Hervé tient un journal de Vincent. C’est donc l’histoire
de deux garçons qui s’aiment (mal, vaille que vaille), c’est aussi un livre qui parvient à fixer quelques grands universaux de l’amour que
nous avons tous connus, qu’on soit homme ou femme.
Oui, un grand livre d’amour, et un très grand « cru » de la littérature érotique française.
À partir de 18 ans. Une lecture créée dans le cadre du festival Les Émancipéés-Vannes-Arradon.

● Lecture dansée : De fibres entremêlées, avec Thomas et Cassandre Scotto


Tout d’abord, il y a un livre…Libres d’être, paru aux Éditions du Pourquoi Pas ? et partagé avec Cathy Ytak.
Aujourd’hui, c’est une lecture dansée. Un projet d’émotion pour un dialogue fille/père…père/fille… Le regard de deux sexes différents, à
deux âges différents de la vie, sur l’espoir d’une grande égalité à venir, la complémentarité, le respect.
"Cassandre est l’une de mes deux filles. Et ce sera elle, le mouvement sur la scène. De corps et d’énergies, de complicité."

● Lecture en musique : J'entends des regards que vous croyez muets, avec Arnaud Cathrine et le musicien Mathieu Baillot
A l'occasion de la parution du nouveau livre d'Arnaud Cathrine aux éditions Verticales.
"Je passe mon temps à voler des gens. Dans le métro, dans la rue, au café, sur la plage. Ce peut être une femme, un homme, un
adolescent, une enfant, un couple… J’ai toujours un carnet et un stylo sur moi. Je tente de les deviner, aucun ne doit me rester étranger, je
veux les garder, je finis par les inventer, ce que je nomme voler."
Avec ces soixante-quinze récits brefs, Arnaud Cathrine capte les vies potentielles de celles et ceux qu’il croise, tout en renvoyant aux
fantasmes de celui qui les regarde. J’entends des regards que vous croyez muets propose donc un jeu de miroir entre ces inconnus
propices à la fiction et l’autoportrait de l’auteur devenu à son tour un personnage à part entière.

19
● LITTÉRATURE GÉNÉRALE ET GRAPHIQUE

►LECTURES & PERFORMANCES...suite

● Concert dessiné : Negalyod avec Vincent Perriot avec le musicien L’être Lambda
Un monde sillonné de tuyaux gigantesques et peuplé de dinosaures… Des villes qui flottent dans le ciel et recouvrent de leurs ombres les
faubourgs grouillants d’une humanité industrieuse… Et un « réseau » omniprésent qui domine les terres et les hommes.
Jarri Tchepalt est un berger du désert de Ty. Il parle aux dinosaures et maîtrise l’art des cordes. Quand un camion générateur d’orage
anéantit son troupeau, Jarri décide de partir en ville - pour la première fois - afin de se venger...
Réunissant créatures préhistoriques, urbanisme de science-fiction et vaisseaux low-tech, avec Negalyod (Casterman) Vincent Perriot
développe un récit univers où la vengeance rencontre bien des surprises avant de devenir quête d’un monde meilleur.

● Lecture en musique : Lo polit Mai / Le Joli mai, avec la romancière Emmanuelle Pagano, le poète Claude Chambard et le musicien Matèu
Baudoin.
Spectacle créé dans le cadre du festival littéraire Ritournelles, présenté ici en partenariat avec Permanences de la littérature
Le chanteur et musicien, Matèu Baudouin, va faire dialoguer les traditions musicales occitanes et contemporaines, avec les mots et textes
collectés et créés par les deux écrivains Emmanuelle Pagano et Claude Chambard.

20
● LITTÉRATURE JEUNESSE

►LES AUTEURS ET ILLUSTRATEURS INVITÉS


Confirmés.

Auteurs français :
Nine Antico, Thomas Baas, Nathalie Bernard, Claire Clément,
Julie Colombet, Didier Cornille, Anne Cortey, Rémi Courgeon,
Jérôme d’Aviau, Camille de Cussac, Clément Devaux,
Camille de Cussac
Sandra Dufour, Roland Garrigue, Bernadette Gervais,
Agnès Rosenstiehl
Noémie Mornier, Anne-Fleur Multon, Annelore Parrot, Mimi Cracra
Mr Tan, Olive et moi, Vincent Pianina, Agnès Rosenstiehl,
Amélie Sarn, Virginy L. Sam, Thomas Scotto, Sibylline,
Carole Trébor, Floriane Turmeau,Thomas Verdois,
Julia Woignier...

Auteur étrangère : Cathy Cassidy (UK)...

Artistes : Cyril Douy, Adeline Dée, Thimothée Géry, Hectory,


Mr Tan
Steve Waring...
Mortelle Adèle Jérôme D'Aviau

21
● LITTÉRATURE JEUNESSE

► NOUVEAUTÉ DE CETTE ÉDITION :


UN ESPACE GRATUIT DÉDIÉ AUX JEUNES PUBLICS ET AUX FAMILLES

La littérature jeunesse a toujours eu une place essentielle dans notre programmation,


tant il nous semble important de sensibiliser les plus jeunes au plaisir de la lecture et
de faire découvrir la richesse et la diversité de ses créateurs et des maisons d'éditions
qui les accompagnent.

Un chapiteau du Salon du livre, la "Librairie Renaudel" sera cette année exclusivement


dédié à la littérature jeunesse.
450 m2 d'espace ludique, de découverte et de détente, pour les enfants, les jeunes, les
familles :
- des animations permanentes tout au long du week-end : jeux de tampons créés par
des illustrateurs (Joëlle Jolivet, Aurélien Desbats), jeux de cartes imaginés par des
illustrateurs, coloriages tirés de livres...
- radio en direc avec Mollat Vox / Station Ausone
- lectures de contes en musique par Claire Clément accompagné du guitariste
Timothée Géry
- jeux concours avec notre nouveau partenaire J'aime Lire : création de Une du
magazine
- bar à sirop, mini-bibliothèque...
- libraires et éditeurs spécialisés
- espace d'ateliers de créations avec des auteurs et des illustrateurs (payants sur
réservation)

22
● LITTÉRATURE JEUNESSE

►LECTURES & PERFORMANCES

● CRÉATION
Lecture en musique & petit théâtre d'images : Rat et les animaux moches, avec Sibylline et Jérôme d’Aviau
Rat est chassé par sa propriétaire qui le trouve moche et dégoûtant, dans son errance il tombe sur un village entier d’animaux pas très
beaux, comme lui. Il se donne alors une mission : réhabiliter les animaux moches.
Un spectacle à partir de 6 ans, durant lequel Sibylline lit le texte de la bande dessinée pendant que l’illustrateur Jérôme d’Aviau anime
cette lecture, par des dessins en direct, des marionnettes, des papiers découpés...
Rat et les animaux moches (Delcourt)

● LE-CONCERT-DESSINÉ par Steve Warring et Thomas Baas


Steve Waring reprends ses chansons les plus incontournables telles que “Le Matou revient” ou encore “La baleine bleue”, avec la
complicité et la plume de Thomas Baas qui donne vie en direct à chacune d’entre elles grâce à ses illustrations. Sur scène, un duo fort qui
fait (re)découvrir avec poésie des mélodies qui ne nous quittent plus et des histoires entrainantes pour les petits comme pour les grands.

● Lecture dessinée en musique : Ça me gratte la terre, avec Olive et moi, Camille De Cussac et Cyril Douay
Olivier Costes alias Olive et moi prête sa voix, qu’il transforme au fil des personnages, dans une lecture musicale de Ça me gratte la terre
(Seuil jeunesse), album poétique et plein d’humour qui parle d’écologie avec les bons (jeux de) mots. Sur scène avec lui, l’illustratrice de
l’album Camille De Cussac sera au dessin pour illustrer la lecture sous le trait coloré, dynamique et doux qui la détermine. Accompagnés du
musicien Cyril Douay, ils proposent un petit concert de chansons tirées de l’album, ainsi qu’un karaoké en clôture pour petits et grands.

● Lecture en musique : Sauvage avec Nathalie Bernard, la comédienne Adeline Dée et le musicien Hectory
Nathalie Bernard nous emmène dans un pensionnat autochtone, comme il en a existé au Québec jusque dans les année 1990, à travers
l’histoire de Jonas, 16 ans. Arraché à sa culture indienne comme les autres pensionnaires, il devra survivre en enfer.
L’auteur propose une lecture en musique de son thriller, porté par sa voix et celle de la comédienne Adeline Dée, sur une musique
d’Hectory.

23
● LITTÉRATURE JEUNESSE

►LECTURES & PERFORMANCES

● Lecture bilingue : Lexie Melody avec Cathy Cassidy et un comédien


Jeune ado attachante abandonnée par sa maman, Lexie entourée de ses amis, monte un groupe de rock et en profite pour faire passer des
messages à celle qui a disparu du jour au lendemain. En parallèle, elle vit une vie d’adolescente comme les autres tiraillée entre l’amour,
l’amitié et les injustices notoires. Cathy Cassidy nous propose une lecture en anglais d’un extrait de son dernier roman Lexie Melody
(Nathan), dont l’écho français résonnera par la voix d’un comédien.

● Lecture dessinée en musique : 7 jours et après avec Annelore Parot et Thomas Scotto
Après une première au salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil, Annelore Parot et Thomas Scotto viennent à Bordeaux proposer
une lecture dessinée de 7 jours et après (Gautier Languereau). Un texte poétique à travers lequel ils proposent la création d’un monde, un
jour après l’autre. Les traits des dessins sur notes de musique appellent à la liberté et portent l’imagination du spectateur.

● Lecture en musique : Surtout n’ouvre pas la porte avec Claire clément et le musicien Timothée Géry
Claire Clément propose une lecture de son conte Surtout n’ouvre pas la porte (Bayard) accompagnée à la guitare de Timothée Géry. Les
enfants pourront participer à la lecture à l’aide de tambourins et de kazous, mais aussi chanter avec eux. Un moment ludique et d’échange
entre l’auteur, le musicien et les enfants, autour d’un livre primé par les Incorruptibles en 2012 et réédité aujourd’hui.

24
● LITTÉRATURE JEUNESSE

►ATELIERS DE CRÉATION AVEC UN AUTEUR ILLUSTRATEUR


Rencontre privilégiée à la découverte de l'univers d'un créateur de littérature jeunesse

● La confrérie des pestes avec Virginy L. Sam


Comme tu le sais déjà, la confrérie des pestes de Fanette est un cercle trés, trés fermé. Pour la rejoindre, tu devras passer des tests...trés, trés rigolos !
Atelier autour de l'univers de Le journal d’une peste (Editions de La Martinière Jeunesse)

● "Dessinez Brodez" avec Sandra Dufour


Venez tester vos talents d’artiste avec cet atelier qui met à contribution plusieurs types d’arts. Sandra Dufour propose à tous les publics, parents,
enfants et adolescents de venir dessiner puis broder leur propre dessin.
Ulysse et Pénélope, Sandra Dufour (Thierry Magnier)

● Atelier pochoirs enfants / parents avec Bernadette Gervais


Autour de son album Une année avec l'ours José (Les Grandes Personnes), Bernadette Gervais présente son univers poétique et magique à travers cet
atelier pochoirs et propose aux enfants de venir accompagnés de leur parents pour y participer ensemble.

● Anatole Latuile avec Clément Devaux


Viens apprendre à dessiner ton propre Anatole Latuile avec son créateur, Clément Devaux, à partir d’un dessin qu’il fera en direct. Caricature ou
réaliste, c’est toi qui choisis l’air que tu donneras à ton personnage, sous les conseils avisés de l’illustrateur.
Anatole Latuile (BD Kids)

● “Quiz Princesse” avec Carole Trébor et Anne-Fleur Multon


Créé pour l’Escale du livre par les auteurs, ce quiz s’oriente tout comme leur recueil autour du féminisme. A la clef, des goodies pour les gagnantes
mais aussi pour les participantes.
La revanche des princesses (recueil de nouvelles), Carole Trébor et Anne-Fleur Multon (Poulpe Fictions)

● “Chasse au trésor sur le festival” avec Floriane Turmeau


Comme Alix et Théo, déchiffre les énigmes dispersées sur l’Escale du livre pour trouver le trésor.
La confrérie des téméraires, Floriane Turmeau (Poulpe Fictions)

25
● LE SALON DU LIVRE

►UN SALON GÉNÉRALISTE ET GRATUIT POUR TOUCHER TOUS LES PUBLICS

L’Escale du livre, vitrine incontournable de la diversité éditoriale tant régionale que


nationale, propose chaque année de découvrir au coeur de 2000 m2 d’installations,
un village littéraire réunissant onze librairies indépendantes, soixante dix maisons
d’édition et deux cents éditeurs représentés.

Pour cette nouvelle édition les deux grands chapiteaux sont entièrement réorganisés
pour densifier l’offre, la rendre plus attractive et favoriser une meilleure circulation
des publics, sachant que tous les exposants (libraires et éditeurs) souhaitent à
nouveau être présents et que de nombeaux éditeurs nous sollicitent.

La Librairie Dom Bedos, accueillera désormais l'ensemble des libraires et éditeurs


représentants la littérature générale et graphique, avec une nouvelle implantation
des stands, des allées plus larges et un sens de circulation repensé.
La librairie Renaudel sera entièrement dédiée à la littérature jeunesse, avec un
espace d'animations permanentes et de détente pour les enfants et les familles.

Les espaces café, restauration seront améliorés pour renforcer la convivialité de la


manifestation.

26
● LE SALON DU LIVRE

● Les librairies :
- La Machine à lire / Bordeaux (généraliste et jeunesse / présente sur L'Escale du livre avec deux stands distincts)
- La Mauvaise Réputation / Bordeaux (généraliste)
- Librairie Olympique / Bordeaux (généraliste)
- Librairie Georges / Talence (généraliste)
- Librairie du Muguet / Bordeaux (spécialisé littérature engagée)
- Bradley's Bookshop / Bordeaux (spécialisé langue anglaise)
- Krazy Kat / Bordeaux (spécialisé littérature graphique)
- Album / Bordeaux (spécialisé littérature graphique)
- La Zone du Dehors / Bordeaux (généraliste arty)
- Comptines / Bordeaux (spécialisé jeunesse)
- Madison / Libourne (généraliste, mais représentant uniquement la littérature jeunesse à L'Escale du livre)

● Les éditeurs :
Région Nouvelle Aquitaine :
Littérature générale et graphique : Elytis, L’Ire des marges, Entre-deux-mers, Confluences, William blake & co, Le Festin/L’éveilleur, N’a
qu’1 oeil, L’Attente,Cornelius & Requins marteaux, Cairn, Dossiers d’Aquitaine, Michel Pétuaud-Létang, Finitude, In8, Fédérop, Marguerite
Waknine, Passiflore, Maïade, Mirobole, Abordo, Apeiron, Agullo, Ici et là, Sud Ouest, Espace Marx Aquitaine, Sonobook, Atlantica,
Fédération des presses universitaires de Nouvelle Aquitaine, Les moutons électriques, Le Castor Astral, Phaeton, Éditions de la Cerise,
L'Arbre Vengeur, Gaïa, La Cheminante, Pimientos, Editions Moires...
Littérature jeunesse : La maison est en carton, La Palissade, Croc en jambes...

Hors Région :
Littérature générale et graphique : Le Sonneur, La contre allée, Asphalte, Bruno Doucey, Chemin de fer, Fondeurs de briques, Anacharsis,
L’Oeil d’or, Citadelles & Mazenod, Manucius, Le temps des cerises, Bleu Autour...
Littérature jeunesse : Benjamins Media, Issekinicho, Dada, Rue de l’échiquier...

● Et aussi : IUT Bordeaux Montaigne, Métiers du Livre et du Patrimoine, Bibliothèques de Bordeaux, RIM (réseau des indépendants de la
musique en Nouvelle Aquitaine)...

27
● LES RENCONTRES SCOLAIRES

► UN PROGRAMME ADAPTÉ AUX ÉLÈVES DE LA MATERNELLE AU COLLÈGE

Une journée (le vendredi) est dédiée à des parcours complets de découverte de la chaîne du livre (auteur, illustrateur, éditeur, libraire,
imprimeur...) qui sont proposés aux scolaires de la Gironde de la maternelle au collège (les lycéens sont accueillis dans le cadre du Prix des
Lecteurs lycéens). Nous construisons un programme qui, au choix de l’enseignant, permet aux élèves de tout le département de rencontrer
des auteurs, illustrateurs, éditeurs, libraires, artistes, associations, d'assister à des spectacles, de faire des visites d'imprimeries.
Chaque volet leur permet de découvrir un maillon de la chaîne du livre, de tisser des liens avec la littérature, ceux qui la font, qui la font
vivre, et surtout avec le plaisir de lire.
En 2018, 1 800 élèves ont été accueillis, soit 72 classes réparties comme suit : 10 classes de maternelle (4 de Bordeaux, 1 de la Métropole
et 5 de Gironde), 41 classes élémentaires (20 de Bordeaux, 9 de la Métropole et 12 de Gironde), 15 classes de collège (5 de Bordeaux, 3 de la
Métropole et 7 de Gironde), 4 groupes du Prado / ALICE Aquitaine (1 de Bordeaux et 3 de la Métropole) et 2 groupes de stagiaires de l’ERP
Robert Lateulade de Bordeaux.

Cette année nous proposons aux élèves et aux enseignants :


* Des rencontres avec les auteurs et illustrateurs : Nathalie Bernard, Cathy Cassidy, Julie Colombet, Rémi Courgeon, Didier Cornille,
Anne Cortey, Olivier Costes, Camille de Cussac, Antoine Dole - Mr Tan, Sandra Dufour, Tom Haugomat, Roland Garrigue,
Bernadette Gervais, Vincent Pianina , Amélie Sarn, Thomas Scotto et Julia Woignier iront à la rencontre des classes.
* La lecture en musique & petit théâtre d'images : Rat et les animaux moches, avec Sibylline et Jérôme d’Aviau
* Une rencontre avec l'éditeur DADA autour du livre Le Grand inventaire de l’art de Louise Lockhart
* Un atelier de création collective d'un livre avec l'éditeur Croc en Jambe
* Un atelier de création de la UNE d'un magazine avec la revue Baïka
* Une visite du Musée de l'Imprimerie de Bordeaux
* Des lectures à haute voix avec Lire et Faire Lire
* Une rencontre avec un libraire présent sur le Salon du livre (La Machine à Lire, Comptines, Krazy Kat...)
* Une découverte guidée de la chaîne du livre, au travers d'une balade dans les allées du Salon du livre, menée par les étudiants de l'IUT
Métiers du livre...

28
● L'Atelier du lecteur
Parcours d'éducation au livre et à la lecture
Nouveau dispositif d'éducation artistique et culturelle
Premiers parcours de janvier à avril 2019

Dans la continuité des projets d'éducation artistique et culturelle que nous menons depuis plusieurs années
et forts des contacts avec différentes structures du secteur socio-culturel et médico-social, nous avons le désir de poursuivre ces actions,
jusqu'à présent réinventées chaque année, au travers d'un dispositif pérenne qui sera proposé tous les ans à des publics "fragiles", jeunes,
enfants et familles, en dehors des parcours scolaires.

Mettre la littérature au coeur du lien social et familial, réduire les inégalités d’accès à la culture, faire une promotion active du livre,
montrer que la lecture est un plaisir pour chacun en sensibilisant les jeunes, les enfants, les familles, les plus éloignés des pratiques
culturelles, tels sont les objectifs de ce programme de médiation.
Le projet : chaque année, nous proposerons un parcours autour du livre et de la lecture, accompagné par un auteur-illustrateur aquitain, un
médiateur du livre et un acteur de la microédition.
Chaque parcours proposera : des temps de découverte des livres d'une mallette spécialement créée, des lectures à haute voix, des ateliers
de bande dessinée, une découverte de la microédition, des visites de bibliothèques et de librairies, des chèques-lire, un temps sur notre
festival pour voir des spectacles, participer à un atelier, découvrir le salon du livre, et un temps de restitution en commun pour créer le livre
final qui sera imprimé en micro-édition et dont des planches seront imprimées en grand format pour des temps d'expositions.

● Les premiers bénéficiaires :


- SEPAJ (Service Éducatif Polyvalent Activité de Jour) du PRADO, reconnu comme MECS (Maison d'enfants à caractère social), installé à
Bordeaux Bastide qui accueille des adolescents à partir de 15 ans, dont des jeunes mineurs étrangers isolés.
- Pôle asile (CADA - Centre d'accueil de demandeurs d'asile) du CAIO (Centre d'Accueil d'Information et d'Orientation) de Bordeaux, installé
dans le quartier St Jean / Belcier à Bordeaux. Le pôle asile accueille des familles migrantes et de réfugiées. Un groupe enfants / parents
participera au parcours.
- Association Astrolabe : espace de vie sociale installée dans le quartier St Jean / Belcier. C'est une structure de voisinage favorisant
l'initiative des familles et la sociabilité de proximité avec qui nous avons déjà collaboré et avec qui nous souhaitons poursuivre des actions.
Un groupe enfants / parents participera au parcours.

● Les intervenants : Jean-Jacques Rouger : auteur, illustrateur et coloriste de bande dessinée, association Disparate : comptoir de micro-
édition, Pauline Bestaven : médiatrice du livre.

● Les partenaires :
Fondation l'Accompagnatrice (sous égide de la Fondation de France), DRAC Aquitaine, IDDAC pour le groupe du Sepaj du Prado dans le
cadre de sa mission "Arts, culture et actions sociales" en direction des enfants et adolescents des MECS, imprimerie BLF.
29
● LA JOURNÉE PROFESSIONNELLE

► LA JOURNÉE PROFESSIONNELLE

Chaque année, en partenariat avec ALCA, Agence livre cinéma audiovisuel en Nouvelle-Aquitaine, nous organisons un temps de rencontre
professionnelle qui se déroule sur le site du festival le vendredi.
Bibliothécaire, auteur, professeur documentaliste, libraire, enseignant, étudiant, responsable associatif... sont invités à des temps
d'échange avec des acteurs du livre autour d'un thème différent chaque année.

Le thème 2019 est en cours de réfléxion.


Nous réfléchissons à une journée complète de rencontres, autour du thème : La littérature jeunesse s'engage.

En 2018, 47 personnes venues de Bordeaux Métropole, du département, de la Région et d'autres régions de France. ont suivi ce temps
temps précieux d'échanges et de formation professionnelle auour du thème :
“Littérature ado / littérature adulte : frontière éditoriale ou réalité littéraire”.
Cette table ronde a réuni 5 voix, 5 points de vue, 5 acteurs de la vie du livre : les écrivains Timothée de Fombelle et Gilles Abier, Nathan
Lévèque, jeune lecteur et passeur de littérature avec sa chaîne booktube et Jeanne Benameur, directrice de la collection D’une seule voix
(Actes sud junior).

30
● PLAN DE COMMUNICATION

● PROGRAMMES
Format 16,5x24, 68 pages : 20000 ex, diffusion Bordeaux, Métropole et communes limitrophes (bibliothèques, médiathèques, librairies,
lieux artistiques et culturels, institutions, tous commerces...), ainsi qu'en Gironde et en Nouvelle Aquitaine auprès des bibliothèques,
médiathèques et librairies.

● AFFICHES
Formats 20x60, 1000 ex et 40x60, 1000 ex : diffusion Bordeaux, Métropole et communes limitrophes (bibliothèques, médiathèques,
librairies, lieux artistiques et culturels, institutions, tous commerces...), ainsi qu'en Gironde et en Nouvelle Aquitaine auprès des
bibliothèques, médiathèques et librairies.

● RÉSEAUX D'AFFICHAGE FORMAT 120 X 176 BORDEAUX ET METROPOLE


35 faces sur le réseau Tram à Bordeaux et dans la Métropole pendant 15 jours (mise à disposition gracieusement par Bordeaux Métropole).
100 faces à Bordeaux pendant 15 jours (mise à disposition gracieusement par la Ville de Bordeaux).
30 faces réparties sur les communes du Taillan-Médoc, d'Andernos-Les-Bains et de Martignas sur Jalles (mises à disposition
gracieusement par les villes).
● RÉSEAUX D'AFFICHAGE FORMAT 8M2 (4x3) BORDEAUX
L'Escale du livre mise en avant sur "Le Mois à l'affiche" / 70 faces déroulantes pendant 1 mois (mise à disposition gracieusement par la
ville de Bordeaux).

● PAVOISEMENT DES QUAIS DE BORDEAUX : 60 kakémonos pendant 15 jours, en partenariat avec la ville de Bordeaux.

● HABILLAGE DES STATIONS DE TRAM : Pey Berland et Conservatoire pendant 10 jours, en partenariat avec Bordeaux Métropole et TBM.

● PARTENARIATS MÉDIAS
Deux nouveaux partenaires pour l'édition 2019 : France Culture et "J'aime lire" (Bayard Presse )
Le nouveau magazine littéraire
Télérama "Un évènement Télérama"
Sud Ouest
Junk Page
31
● PLAN DE COMMUNICATION

● PARTENARIATS COMMUNICATION
* Station-Ausone Mollat : Interviews filmées d'auteurs et d'illustratreurs invités et de certaines rencontres, diffusées sur le portail Station-
Ausone-Mollat, sur leur chaîne You Tube dédiée, ainsi que sur notre page Facebook et notre chaîne You Tube.
* TBM : annonce sur les bornes d'information de l'ensemble du réseau tram, annonce sur les réseaux sociaux TBM (facebook et twitter),
annonce sur les outils de communication interne auprès des 2500 salariés, places de spectacles allouées sur ecomobi.fr (plus de 2500
inscrits)

● RELATIONS AUPRÈS DES MÉDIAS locaux, régionaux et nationaux généralistes et spécialisés Envoi de communiqués thématiques et
dossier de presse.

● ACHATS D'ESPACES PUBLICITAIRES


* Presse écrite quotidienne régionale : Sud Ouest, Sud Ouest Dimanche
* Presse spécialisée et support culturel : Le Nouveau Magazine Littéraire, Junk Page, Le Festin, Clubs & Comptines, Clubs & Concerts, La
Gazette Utopia, Sortir Bordeaux Gironde
* Radio : Radio Nova Bordeaux pour des campagnes ciblées autour des soirées musicales.
* Web : Sud-Ouest.fr et BDX Concerts

● PROMOTION WEB :
*Site dédié : www.escaledulivre.com
*Newsletter mensuelle (4000 abonnés)
*Réseaux sociaux : page Facebook (www.facebook.com/escale.dulivre – 7358 abonnés), compte Twitter (@escaledulivre - 1328 abonnés)
et compte Instagram (1156 followers)
*Promotion assurée auprès des sites et des blogs spécialisés en littérature, littérature jeunesse et bande dessinée

32
● LES PARTENAIRES

● Partenaires institutionnels
Ville de Bordeaux ● Partenaires privés
Bordeaux Métropole Côte Ouest
Conseil régional Nouvelle-Aquitaine IOLAND Event
Centre National du Livre TBM
DRAC Aquitaine / Ministère de la Culture et de la Communication Blaye, Côtes de Bordeaux
Sofia Eaux du Monde
ADAGP Nissan, Groupe Pigeon
Conseil départemental de la Gironde Mollat Vox / Station Ausone
Aquitaine Active Festik
Canal Comm
● Partenaires culturels EFJ, l'école du nouveau journalisme
ALCA (Ecrit, cinéma, livre et audiovisuel en Nouvelle-Aquitaine)
IDDAC (agence culturelle du Conseil départemental de la Gironde)
Librairies Indépendantes en Nouvelle-Aquitaine ● Mécène
Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine Fondation L'Accompagnatrice
IUT Bordeaux Montaigne (sous égide de la Fondation de France)
Université Bordeaux Montaigne Imprimerie BLF
Conservatoire de Bordeaux Jacques Thibaud
EBABX (Ecole d'enseignement supérieur d'Art de Bordeaux) ● Partenaires médias
Café Pompier France Culture
CROUS de Bordeaux "J'aime lire" (Bayard Presse )
Goethe Institut Télérama « Un évènement Télérama »
Institut Cervantès Le Nouveau Magazine Littéraire
Centre de littérature Slovaque Sud Ouest
Festival Musical'écran Junk Page
Cinéma Utopia
Festival Philosophia
Association Pétronille
Association Les Chantiers Tramasset
Permanences de la littérature
Les rencontres à lire de Dax

33
● Prix des lecteurs - Escale du livre / 6ème édition ESCALE DU LIVRE, UN PROGRAMME À L'ANNÉE...
Prix des lecteurs lycéens - Escale du livre / 3ème édition
Octobre 2018 / Avril 2019

Le Prix récompense chaque année un roman français, publié à la rentrée littéraire de septembre. Son
écrivain doit avoir publié un maximum de 6 romans.
En effet, nous avons choisi de défendre la jeune création littéraire, afin de faire découvrir aux lecteurs des
textes et des plumes qui font la littérature d’aujourd’hui, et celle de demain.

Le jury de la sélection est composé de bibliothécaires, partenaires du Prix depuis sa création en 2013 et LES CINQ ROMANS SÉLECTIONNÉS
de Gaëlle Thoilliez, programmatrice littérature générale de l’association.
La sélection comprend 5 livres qui sont lus par les lecteurs volontaires des bibliothèques et lieux
partenaires d’octobre à février.
Là où les chiens aboient par la queue
22 bibliothèques de Bordeaux, de la Métropole et du département sont partenaires du Prix : Andernos-
Estelle-Sarah Bulle
les-Bains, Beautiran, Bègles, Blanquefort, Bordeaux -Bacalan, Bastide, Bordeaux-Lac, Espace Diderot (Liana Levi)
(accueil personnalisé aux personnes handicapées), Grand-Parc, Meriadeck,
St Michel/Capucins-, Budos, Floirac, Illats, Landiras, Le Bouscat, Le Taillan-Médoc, Lormont, Talence, Frère d’âme
Villenave d'Ornon, Podensac, Saint-Médard-En-Jalles, ainsi que le Centre de Ressources Montaigne David Diop
IUT/IJBA - Bordeaux, le Pôle Culture du Centre Hospitalier Charles Perrens - Bordeaux et le Centre (Seuil)
pénitentiaire de Bordeaux Gradignan. Sélection Prix des lecteurs lycéens

Des rencontres avec les auteurs et des lectures par un comédien ponctuent cette période de vote, autant Ma dévotion
d’occasions d’avoir une approche vivante des 5 romans, de rencontrer et débattre avec leurs auteurs. Julia Kerninon
Le Prix, doté de 1000 euros, est remis au lauréat lors du festival. Deux lecteurs volontaires lui donnent la
(Le Rouergue)
réplique lors d’une discussion sur une des scènes du festival.

Depuis maintenant 3 ans, s’est crée un Prix des lecteurs Lycéens. Les poteaux étaient carrés
Associer les jeunes adultes à la littérature émergente est pour nous un enjeu pour demain. Laurent Seyer
3 lycées sont associés : Montesquieu à Bordeaux, Les Iris à Lormont et Sud Médoc au Taillan Médoc. (Finitude)
Parmi les 5 titres sélectionnés, les lycéens en choisissent 3 qu’ils lisent d’octobre à février. Ils se Sélection Prix des lecteurs lycéens
mobilisent pour explorer l’univers des romans en créant des vidéos, des objets artistiques...qui sont
présentés dans le cadre du festival à l'occasion de la remise du Prix à leur lauréat. Pense aux pierres sous tes pas
Le Prix des lecteurs lycéens est porté dans chaque établissement, par un professeur documentaliste et Antoine Wauters
les enseignants, en partenariat avec la bibliothèque la plus proche de l'établissement. (Verdier)
Chaque classe se déplace en bibliothèque pour découvrir la sélection et échanger les bibliothécaires Sélection Prix des lecteurs lycéens
autour des romans.

34
● L'été de l'escale du livre ESCALE DU LIVRE, UN PROGRAMME À L'ANNÉE...
Partir en livre
Prochaine édition juillet 2019

Depuis 4 ans, nous organisons un programme d'Été littéraire et ludique, dédié aux enfants, aux adolescents et à leur famille, qui s'inscrit
dans le dispositif national "Partir en livre", en tant qu'événement labellisé par le Centre National du Livre.
L’Escale du livre est un des 77 opérateurs nationaux labellisés par le CNL.
L’évènement s’inscrit dans la continuité de nos engagements à l’année, tout en travaillant la littérature autrement et en touchant de
nouveaux publics.
Il nous apparaît comme essentiel d’apporter la littérature sur des lieux où elle n’est pas, à un public qui ne la connaît pas toujours, sur un
temps estival propice à des pratiques culturelles différentes.

Au travers de ce projet, nous souhaitons donner aux enfants, aux jeunes et à leur famille l’envie de lire et faire de la lecture un temps
privilégié de plaisir, de découvertes et d'échanges, en allant au devant des publics sur leurs lieux de loisirs.
Une attention toute particulière est portée aux publics plus fragiles et éloignés de la culture, avec un programme spécialement conçu pour
les centres d'animation, centre sociaux, centres de loisirs.
Ce festival d'Été est entièrement gratuit, permettant ainsi de toucher tous les publics et d'offrir des livres aux publics les plus fragiles,
grâce à la dotation de chèque-lire dont nous bénéficions chaque année dans le cadre de notre labellisation par le CNL.

Au programme de cet événement estival : des ateliers de création avec des illustrateurs, des animations inédites créées par des
illustrateurs jeunesse, des ateliers d'écriture avec Le Labo des Histoires, des animations permanentes : tampons, livres-jeux, lectures, des
petites formes spectaculaires...

Pour l'édition 2019, nous envisageons de nous installer dans le quartier du Grand Parc à Bordeaux, au travers d'un partenariat renforcé
avec le service Quartiers, Projets de Territoire et Médiation de la ville de Bordeaux et un nouveau partenariat, en cours d'élaboration, avec
l'antenne du Grand Parc du bailleur social Aquitanis.

35
● Prêts d'exposition d'illustrateurs jeunesse ESCALE DU LIVRE, UN PROGRAMME À L'ANNÉE...
Toute l'année

L’Escale du livre produit des expositions d’illustrateurs jeunesse présentées dans le


cadre du festival, puis mises à disposition gracieusement dans les lieux culturels de la
Nouvelle-Aquitaine : bibliothèques, médiathèques, salon du livre, librairies,
établissements scolaires, lieux culturels dédiés à l'enfance.

►Le bestiaire fabuleux de Maxime Derouen et Régis Lejonc, extrait de Le Bestiaire


fabuleux (Gaultier-Languereau, 2013)
► Une ou deux betises d'Isabelle Gil, extrait de Une ou deux bêtises (L’école des loisirs,
2011)
►Jouez, dansez et lisez comme vous voulez, 20 images tirées d’albums de littérature
jeunesse par 25 artistes contemporains
► Louve de Fanny Ducassé, extrait de Louve (Thiery Magnier, 2014)

Au fil des ans, ces expositions ont été présentées dans :


* les bibliothèques de : Ambarès et Lagrave, Ambès, Bègles, Bassens, Bordeaux/Jardin
Public, Bouliac, Carbon Blanc, La Brède, Léognan, Le Taillan Médoc, Saint Médard en
Jalles, Tonneins (Lot et Garonne)
* les librairies : Comptines / Bordeaux, L'Exquise Librairie / St André de Cubzac
* à la Maison des enfants / Bordeaux
* au Salon du Livre Jeunesse du Bouscat, aux Estivales de l'Illustration de Sarrant
(Gers)
* à l'ITEP Raymond Bloy de Villenave d'Ornon
* dans le réseau des BDP 40, pour une tournée de 6 mois dans une quizaine de
bibliothèques des Landes en 2017...

36
● L'ÉQUIPE

L'équipe permanente L'équipe festival

● Pierre Mazet : président ●Marie-Laure Sagardiluz : logistique accueil auteurs


contact@escaledulivre.com / 05 56 10 10 10 accueil.auteur@escaledulivre.com / 05 56 10 10 18
●Anne-Laure Raymond : assitante littérature générale
Co-direction, coordination : annelaure.raymond@escaledulivre.com / 05 56 10 10 18
● Gaëlle Thoilliez : ●Mathilde Mas : assistante rencontre scolaire
programmation littérature générale et graphique scolaire@escaledulivre.com / 05 56 10 10 15
& Prix des lecteurs et des lycéens ● Ophélie Moreau : assistante communication,
gaelle.thoilliez@escaledulivre.com / 05 56 10 10 14 relation presse régionale, réseaux sociaux
● Carole Brondel : partenariat, communication, presse-region@escaledulivre.com / 05 56 10 10 17
action culturelle ● Emelyne Barrère : billetterie
carole.brondel@escaledulivre.com / 05 56 10 10 17 emelyne.barrere@escaledulivre.com / 05 56 10 10 10
● Ioland Event - Frédéric Rolland
Et : Relations exposants
● Marion Belloc : programmation littérature jeunesse exposant@escaledulivre.com / 05 56 10 72 79
& rencontres scolaires ● Côte Ouest
marion.belloc@escaledulivre.com / 05 56 10 10 15 Régie Générale
● Matthieu Bonheure : comptabilité, administration f.jara@coteouestfrance.com / 05 24 73 46 07
matthieu.bonheure@escaledulivre.com / 05 56 10 10 10 ● Canal Com Concept - Noëlle Arnault
● Anastasja Bietta : volontaire en service civique, Relation presse nationale et régionale
médiation agence@canal-com.eu / 05 56 79 70 53
anastasja.bietta@escaledulivre.com / 05 56 10 10 10

Association Escales littéraires Bordeaux Aquitaine


15, rue Professeur Demons - 33000 Bordeaux
05 56 10 10 10 / contact@escaledulivre.com
www.escaledulivre.com
www.facebook.com/escale.dulivre
@escaledulivre
Siret : 344 264 759 00046 / APE : 8230Z / Licences : 2-1073145 / 3-1073146 / N°TVA : FR0834426475900038
37