Vous êtes sur la page 1sur 7

359

Glossaire

Les termes du glossaire sont classés selon l’ordre alphabétique latin. Par conséquent, les signes
diacritiques n’ont aucune incidence dans l’ordre d’apparition des mots.

abhāva l’absence, l’inexistence


abhavya imperfectible
abhidheyatva la dénommabilité
abhinibodha / ābhinibodhika la connaissance déterminée (division de
l’anindriyapratyakṣa, = inférence non verbalisée)
ābhinibodhikajñāna la connaissance sensorielle
ābhirūḍhanaya le point de vue étymologique
adharma la cause de repos
āgama le Canon, les Écritures
aghātin (karman) non destructeur
ajīva le principe non animé
ākāśa l’espace
anantadarśana l’intuition infinie
anantajñāna la connaissance infinie
anantasukha le bonheur infinie
anantavīrya l’énergie infinie
anavasthā la régression à l’infini
anekānta non unilatéral, multilatéral
anekāntavāda la doctrine multilatérale, le multilatéralisme
anindriya le quasi-sens (= manas)
anindriyanimittaparokṣa la connaissance médiate causée par du quasi sensoriel
anindriyapratyakṣa la perception quasi sensorielle
añjasā, āñjasam dans l’absolu
aṇu l’atome
anumāna l’inférence (= connaissance déterminée verbalisée)
anupalabdhi la non-appréhension
anuprekṣā la réflexion sotériologique
anuṣṭubh = type de mètre le plus fréquent, composé de 16
syllabes
anuyoga le point d’investigation
anvaya la concomitance positive
anyathānupapatti l’impossibilité d’expliquer autrement
anyonyāśraya diallèle
apoha l’exclusion
aprāpyakārin effectif sans contact physique avec l’objet
360

āpta la personne d’autorité


arhant « saint, vénérable » (être parvenu au 13ème guṇasthāna)
arthanaya le point de vue fondé sur l’objet
arthāpatti la présomption
arthāvagraha l’appréhension de l’objet
āryā = vers à mores
aspaṣṭa non clair
āsrava l’influx de la matière karmique
astitva l’être (i.e. le fait d’être)
atiprasanga l’extension abusive
atman l’âme
avadhi(jñāna) la clairvoyance
avagraha l’appréhension (1ère moment du matijñāna)
avasarpiṇī la période cosmique descendante
avāya le jugement (3ème moment du matijñāna)
avinābhāva la concomitance invariable
aviśada non clair
avisaṃvāda la fiabilité (par rapport à l’usage empirique)
avyabhicāra la non-déviance (par rapport à l’usage empirique)
bahuvrīhi = le composé possessif
bandha la servitude
bhagavant vénérable, bienheureux
bhaṅga la prédication
bhāvanā la réflexion sotériologique
bhāvanikṣepa le niveau de l’actualité
bhāvendriya sens psychique
bhavya perfectible
chadmastha l’être qui n’est pas omniscient
cintā le raisonnement inductif
daṇḍa l’activité mauvaise
darśana (1) le système philosophico-religieux
(2) la foi
(3) l’intuition
dhāraṇā la mémorisation (4ème moment du matijñāna)
dharma (1) la loi morale
(2) la propriété
(3) la cause de mouvement
dravya la substance
dravyanikṣepa le niveau de la substance
dravy(ārthik)anaya le point de vue substantiel
dravyendriya le sens physique
361

duḥṣama l’ère « mauvaise » (= la 5ème ère de la période cosmique


descendante)
duḥṣamasuṣama l’ère « mauvaise-bonne » (= la 4ème ère de la période
cosmique descendante ; = l’ère perpétuelle du Videha)
durnaya le mauvais point de vue, le pseudo-point de vue
dvandva = le composé copulatif
ekānta unilatéral
ekāntavāda la doctrine unilatérale, l’unilatéralisme
evambhūtanaya le point de vue factuel
ghātin (karman) destructeur
guṇa la propriété
guṇasthāna le stade de qualification spirituelle
gupti la prévention
hetu la raison, la ratio cognoscendi
īhā l’enquête (2ème moment du matijñāna)
indriya le sens, la faculté sensorielle
indriyanimittaparokṣa la connaissance médiate causée par du sensoriel
indriyapratyakṣa la perception sensorielle
īśatprāgbhārabhūmi « la terre légèrement inclinée » (nom du lieu où
résident les âmes délivrées)
itthambhūtanaya le point de vue factuel
Jina « Vainqueur » (titre des personnages saints)
jīva le principe animé, l’âme
jīvasthāna la classe d’être
jñāna la connaissance
jñānāvaraṇakarman le karman qui obscurcit la connaissance juste
jñat le sujet connaissant
jñeya l’objet de connaissance
jñeyatva la cognoscibilité
kāla le temps
kaliyuga 4ème et dernier âge de l’humanité dans la conception
hindoue
kalpanā le concept, la construction conceptuelle
karmadhāraya = le composé appositionnel
karman trace résiduelle des actions passées
kathañcit d’une certaine manière
kevala isolé, unique
kevalajñāna l’omniscience
kevalin l’omniscient
kṣaya la destruction (des karman)
kṣayaśreṇi l’échelle de la destruction (des karman)
362

kṣayopaśama la destruction-apaisement (des karman)


laukika mondain
lokottara supramondain
manas l’esprit, entendement
manaḥparyāya(jñāna) la télépathie
maṅgala, maṅgalācaraṇa bénédiction
mārgaṇāsthāna type de facteur d’individuation
mati(jñāna) la connaissance sensorielle
mithyātva la croyance fausse
mokṣa, mukti la délivrance
mukhya transcendant
mukhyapratyakṣa la perception transcendante, première
naigamanaya le point de vue compréhensif
nāmanikṣepa le niveau du nom
naya le point de vue
nayābhāsa le pseudo-point de vue
nayavāda la théorie des points de vue
nikṣepa le niveau de sens d’un mot, l’intention d’un mot
nirjarā l’élimination de la matière karmique
nirvikalpaka non conceptuel (à propos de la perception)
niścayanaya le point de vue définitif (= śuddhanaya)
niṣedha la négation
noindriya le non sensoriel (= le manas)
noindriyapratyakṣa la perception non sensorielle (= suprasensorielle)
pāda = un quart de vers
padārtha la catégorie, le topique
pañcanamaskāra la formule d’hommage aux cinq entités suprêmes
pāpa le démérite
paramāṇu l’atome
paramārtha l’ordre ou le point de vue de la réalité suprême
parameṣṭhin l’entité suprême
parasaṅgrahanaya le point de vue collectif suprême
pāriṇāmika inné
parīṣaha l’incommodité, la gêne
parokṣa le moyen de connaissance indirect
parokṣābhāsa le pseudo-moyen de connaissance indirect
paryāya (1) le mode
(2) le synonyme
paryāy(ārthik)anaya le point de vue modal
paryudāsapratiṣedha la négation relative
pramāt le sujet de la connaissance (valide)
363

pramāṇa le moyen de connaissance valide


pramāṇābhāsa le pseudo-moyen de connaissance valide
prāmāṇya la validité cognitive
prameya l’objet de connaissance (valide)
prāpyakārin effectif par un contact physique avec l’objet
prasajyapratiṣedha la négation absolue
pratyabhijñā(na) la reconnaissance
pratyakṣa la perception
pratyakṣābhāsa la pseudo-perception
pravacana la Tradition, le Canon
pudgala la matière
puṇya le mérite
pūrvapakṣa la thèse adverse
ratnatraya les trois joyaux
jusūtranaya le point de vue instantané
śabdanaya (1) le point de vue fondé sur le mot
(2) le point de vue synonymique
sādhana le probans
sādhya le probandum
sakala complet (type de pratyakṣa suprasensible)
samābhirūḍhanaya le point de vue étymologique
sāmānya l’universel
sāmānyalakṣaṇa l’universel
sāmānyaviśeṣa l’universel spécifique
samavasaraṇa l’assemblée de prêche
samiti la précaution
saṃjñā (1) la connaissance juste
(2) la reconnaissance
saṃsāra le cycle de la transmigration
saṃvara l’arrêt du flot karmique
sāṃvyavahārika empirique, empirico-pratique
sāṃvyavahārikapratyakṣa la perception empirique
samyagcāritra la conduite juste
samyagdarśana la foi juste
samyagjñāna la connaissance juste, adéquate
samyaktva la croyance juste
saṅgrahanaya le point de vue collectif
sannikarṣa le contact (dans la conception naiyāyika)
saptabhaṅgī la septuple prédication
sarvajñatā, sarvajñatva l’omniscience
sat l’étant
364

sattā l’existence
sattva le fait d’être, l’étantité
savikalpaka conceptuel (à propos de la perception)
sayogikevaliguṇasthāna le stade de l’omniscient en activité (13ème guṇasthāna)
siddha l’Être parfait (i.e. délivré)
śleṣa = figure de style reposant sur la juxtaposition de deux
chaînes de signifiés pour une même chaîne de
signifiants
smaraṇa, smti le souvenir
spaṣṭa clair
spaṣṭatva la clarté
śruta(jñāna) la connaissance articulée
śrutakevalideśīya l’être en partie omniscient par Tradition
śrutakevalin l’omniscient par Tradition
sthāpanānikṣepa le niveau du symbole
śuddhanaya le point de vue réel (= niścayanaya)
sūtra le verset
svabhāva la nature essentielle
svalakṣaṇa l’être individuel
svarūpa l’essence
svavivti l’auto-commentaire
syāt d’une certaine manière
tādātmya la relation de nature essentielle
tadutpatti la relation de causalité
tapas l’ascèse
tarka le raisonnement inductif
tatpuruṣa = le composé déterminatif
tattva la réalité
Tīrthaṅkara « Faiseur de gué » (titre des personnages saints)
ūha le raisonnement inductif
upacāra le transfert métaphorique
upamāna l’analogie
upaśama l’apaisement (des karman)
upaśamaśreṇi l’échelle de l’apaisement (des karman)
utsarpiṇī la période cosmique ascendante
vaiśadya la clarté
vastu la chose réelle, la réalité
vibhaṅgajñāna = nom de la clairvoyance invalidée par la croyance
fausse
vidhi l’affirmation
vikala incomplet (type de pratyakṣa suprasensible)
365

vikalpa le concept, la construction conceptuelle


viśada clair
visaṃvāda la non-fiabilité (par rapport à l’usage empirique)
viśeṣa la caractéristique particulière
vivti, vivtti la glose, le commentaire
vtti la glose, le commentaire
vyabhicāra la déviance (par rapport à l’usage empirique)
vyañjanāvagraha l’appréhension inconsciente
vyāpaka l’englogant
vyāpya l’englobé
vyāpti la concomitance invariable
vyatireka la concomitance négative
vyavahāra l’usage empirique, le domaine empirico-pratique
vyavahāranaya (1) le point de vue empirico-pratique (un des sept naya)
(2) le point de vue empirico-pratique (par opposition au
point de vue définitif ou réel, cf. niścayanaya et
śuddhanaya)