Vous êtes sur la page 1sur 13

David VIEL – le 22 02 2019

Identité sexuelle

L’Homosexualité, la Bisexualité, le Transgenre, la Pédophilie

Ça a « pris »
ou ça leur a « pris » dans l’idée de se distinguer des autres
pour avoir concrètement cette influence là sur les autres
ou la sphère du vivant (je rappelle que ça, est encore inconnu).

Ça a eu ainsi raison de leur sentiment (de leur soi) pour l’incarner = « l’être »
= se définir dans ce sens ou ce rapport aux choses du vivant, du terrestre= avec cette attention
(influence) là.

Je ne dis pas alors ce qu’il attire (manifeste et/ou génère) pour être « bien » ou manquer de RIEN.
Pour faire ce lien avec la « terre » et/ou être en droit »
= reconnu par le monde (par du monde) pour le « pouvoir » ou le plaisir ; à condition d’avoir
raison des autres, de l’Autre, de la vie en général pour réellement le « pouvoir ». Sinon éprouver du
« mal » ou ne pas « assurer ».

Dès qu’il y qu’il y a un lien entre ça et soi, c’est parti ou ça prend « vie » (être en « droit » ; dans ce
sens ce sera pour convertir le monde à ce qui deviendra leur sujet pour ne pas « mourir » … C’est
mécanique ou « obligé »).

Dans les lignes qui suivent il y a la copie d’un mail que j’ai envoyé (c’est rare) à une personne pour
réagir à une de ses vidéos.

Ci-dessous le dit, mail :

David VIEL – le 22 02 2019


Bonjour Ambre, Je t'envoie ce message car je marche à l'inspiration et à la vue de ta dernière vidéo
tu m'as inspiré ça ... Après tu "prends" ou tu jettes (tu en faits ce que tu en veux) :

« Je ne suis pas ton père, ton frère, ton ami, ton petit-ami et/ou ton mari (ton homme)
j’ai par extension aucun droit sur toi (ton devenir).

Sans rôle
ou em-prise
je ne peux pas te commander (décider à ta place)
et/ou t’empêcher quoi que ce soit
mais je vais tout de même prendre le temps (du temps)
pour
= interférer un peu
ou t’expliquer certaines choses
pour que tu puisses relativiser un peu + ça ;
le fait d’être « en vie » ( = retourner un peu, sur terre).

Après tu es une « grande » fille (personne a rien à te dire)


C’est ta vie (ça ne regarde que toi).
C’est ton temps de vie
l’expression de ta volonté (ta vision des choses)
= ta peau
ton « bien »
ton lien avec le vivant
pour que ça devienne concret avec le temps,
ce temps
= ton « milieu »!!

Je te rappelle que tout « milieu »


a besoin de « matière »
pour « être »
pour émettre (pour évoluer dans le milieu qui sera ton à-faire,
ton lien avec le « terrestre)

David VIEL – le 22 02 2019


et pas que des doutes
= pour avoir raison « à la fin ».

Si tu vas dans une direction,


si tu t’engages sur une voie
tu ne pourras récupérer ton temps et ton énergie comme ça ( =ça sera vécu = ta vie!! ton à-faire =
ton problème).
Tu devras « t’en sortir » (convertir le monde à ce qui est devenu ton sujet)
pour le « pouvoir »
= tu deviendras comme ça,
intéressé par ça ! (la chose dans ce sens là)
= Par ce qui a eu raison de ton sentiment

Tu devras ainsi l’assumer au prix réellement, de TA vie


pour ne pas te re-nier
et/ou encore t’appartenir.
Pour continuer à te « suivre » dans ta tête et ton cœur
= à te « comprendre »
= à te « re-connaître »
sinon ça t’échappera !!
Tu ressemblera-i-s à RIEN (tu perdrais « un peu » le nord ou de toi)
à savoir ton « bien » (ta peau / « peau » = « horizon »)
ton lien avec la « vivant».

Ça te collera réellement à la peau !!

Est-ce réellement ce que tu veux ?


Ce à quoi tu te prédestines.
C’est ça,
qui t’intéresse ?
et/ou impressionne (te « motive » ;
c’est ça ton « moteur »).

David VIEL – le 22 02 2019


Réfléchis bien
avant de t’attacher à une identité sexuelle,
dans l’idée d’être « libre »
d’être « ouverte »
de « t’émanciper »
et/ou d’être sans préjugé (« moderne »)
… voire de t’être trouvé ! D’avoir eu une révélation, un déclic !!
La révélation !! « je suis ça »
… comme ça).

Là concrètement,
tu renforces
= tu donnes raison,
ou tu sers (embrasse) une cause
qui te renvoie certes l’idée d’être « brillante »
voire « courageuse » (« héroïne »)
= tu t’es trouvé une « cause »
ou tu as le sentiment de t’être trouvé (je rappelle que tout « milieu » a besoin de matière et/ou de
sang neuf afin de pouvoir émettre et pas que des doutes !! Pour renforcer ceux = donner raison à
ceux, qui le sont devenus avec le temps comme ça = ce temps. Là tu mets les pieds dans un monde,
ordinaire sans garantir de pouvoir t’en détacher comme ça = le POUVOIR mais bien le « pouvoir »
ou le plaisir = devenir comme ça).
Et ça sera à condition d’arrivée à tes fins
pour encore le « pouvoir »
ou le plaisir (ça deviendra ta « cam »
ou ta fin-alité)
= Convertir le monde
à ce qui deviendra ton sujet dans la « vie » ;
ta « terre »
ou ton « milieu »
pour être « bien »
ou que ça (les autres, l’Autre, la vie en général)
ne t’échappe pas

David VIEL – le 22 02 2019


mais belle et bien te « revienne »
dans ce sens là !
Pour ton « bien ».
Pour avoir raison du monde (cette influence là.
Pour « peser », avoir raison du monde
et non « échouer … Dans ce sens
et/ou avec cette attente là).
Penses-tu que ce soit une solution,
où la réponse au fait d’être « en vie ».
Je rappelle que tu en feras la promotion
pour influencer dans un sens le vivant
= ceux qui tu impressionnes et/ou intéresses.

Ton énergie
et/ou ton sentiment pense, dit et fait déjà les choses dans un sens (est déjà + ou - converti)
pour « t’y retrouver » à la fin !!! = Te figurer ça (ou te mettre encore + ça, dans la tête).
Pour réellement le « pouvoir »
ou le plaisir (faire le « plein » de vie dans ce sens là
sinon ce serait déjà pour toi, « vide » de sens, vide d’intérêt
… sans raison
= « impossible » pour toi
= En res-sentir le besoin en toi,
le manque ;
ce besoin).

Ça caractérise le sentiment
et par extension, ça définit une personnalité
avec le temps (ce temps).

De toi-même sans le réaliser


tu seras « responsable » et/ou à l’Origine d’histoire
pour le « pouvoir »
ou le plaisir

David VIEL – le 22 02 2019


dans ce sens là.

Ça deviendra ton sort


= ça concentrera ton sentiment !
Ça sera ton « milieu »
ton à-faire
ou ta vie (peau / « peau »)
= tu attireras ça
vers toi ( = ça te colleras à la peau).
Ça sera ton trou

= ton futur
= ton « poteau »
= ton temps de vie.
Tu te prédestines à ça?!

Qui a pour ambition d’être la futur « brigitte lahaye »


et/ou d’être bi, homo et/ou trans ( = faire la promotion de ça,
dans ce sens ou cet esprit là).

Évolue.

Donner sa vie (son temps de vie)


à et/ou pour ça (ça sera réellement important pour toi = toi) ;
et/ou raison à ce qui a eu raison de ta personne ( = tu reviendras toujours vers, à ce qui t’a plus,
impressionné, intéressé pour que ça ne soit pas déjà « fini » à ton sujet et/ou à ton propos).

Là tu es dans la phase de la « rencontre »,


et/ou de la « séduction »
... Mais après un certain temps (ce temps) tu devras l’assumer
= tu auras ça sur le dos de là à t’en défendre= à le vivre (supporter) sans pouvoir t’en détacher
comme ça puisque ça deviendra ta vie = ton milieu = ton identité (ton lien avec la « terre »)
Tu n’es pas unique ou différentes.

David VIEL – le 22 02 2019


Avec le temps, ce temps,
tu feras la promotion de ce qui t’aura plu
ou de ce qui tu as rencontré (« connu » = conquise).
Je rappelle qu’avant que ceux qui t’ont manifestement impressionnés et/ou intéressés (pour éprouver
moins de mal = se sentir moins « seul » = avoir de la matière et/ou du « sang neuf ») tu t’en
moquais.

Tu as seulement vu de la « lumière » pour « y aller »


= entrer en matière de là à leur donner raison (à les «supporter »!!) = à épouser cette cause (...
franchement ?!) ; voire le devenir.

= Tu « t’évertuas » ainsi,
que ce qui a eu raison de ta personne (ce sera ton sort et/ou l’expression de ta « volonté » = ce qui
t’a intéressé et/ou impressionné)
ait raison du monde (s’étende à ce point ; sur « terre ». Pour en avoir le cœur net il faudra que ce
qui t’a conquise soit banalisé)
pour réellement le « pouvoir »
et/ou le plaisir
= le « supporter »
= pouvoir le penser, le dire et le faire (devenir comme ça) en paix, sans que plus personnes sur terre
puisse s’y opposer ou t’en empêcher. Et ainsi convertir la « masse » ou le « corps » sociale à ce qui
est devenu ton sujet dans ce que tu te figures être la vie, être normal de penser, de dire et de faire …
« tu t’en défendras » pour ne pas éprouver du mal mais belle et bien avoir le sentiment d’avoir
« réussi » et/ou raison « à la fin » ! Oui, mais dans ce sens là … Ce sera du monde = avoir cette
influence et/ou être devenu comme ça.
Pour le légitimer ( = convertir le monde à ce qui est devenu, ton sujet ; ta vie, ta peau.
Tu sera ainsi « libre » d’être « toi-même » = bi, homo voire trans)

Là tu ne t’élèves pas ( = tu n’élèves pas).


Là, tu « tombes » (dans ça) tout en entraînant ceux qui s’intéressent à toi et/ou ceux que tu
impressionnes ... Pour te donner raison !! Dans l’idée de te battre contre l’adversité ou ce qui est

David VIEL – le 22 02 2019


selon toi, « injuste » (puisque ça t’a impressionné !! Ou eu raison de ton sentiment = de ta personne,
au final = ils t’ont « touchée » ou alors tu te sers d’eux pour avoir ce rôle, de « sauveur »).

Ce n’est pas parce que ça deviendra ta vie (vécu)


= ton problème
que tu arriveras à changer les mentalités (à plier les choses dans ton sens ; ce qui est devenu ton
intérêt et/ou ton « combat »)
pour te donner raison « à la fin »
= avoir raison du monde, « à la fin » (tu auras seulement cette influence là).

Qu’est-ce que tu en as à faire, de ça


honnêtement ?!
C’est ton problème ?
Je rappelle qu’avant que ça « prenne » de toi, en soi (en « vrai » ; de t’en « charger » et/ou de t’en
« occuper »)
pour y penser, le dire voire le faire
tu en avais rien à faire ;
ou ça ne t’était même pas venu,
à l’esprit

Si tu prenais réellement le temps de parler avec ces personnes,


tu te rendrais compte
qu’ils ne sont pas heureux ;
tout ce qui les « motivent »
c’est de faire adhérer le monde,
à ce qui est devenu leur « milieu »
pour ne plus avoir le sentiment,
d’être « anormal »
et/ou pour ne pas avoir ça sur le dos ;
ça, je rappelle, est le fait d’être sur « terre »
ou « mortel » (ce qui n’a rien à voir
avec une quelconque identité sexuelle
et en même temps …).

David VIEL – le 22 02 2019


Si ça « prend » en toi
ou si tu « aimes » ça (« adhère », dans ce sens là
= avoir cet esprit et/ou intention là)
alors les autres, l’Autre, la vie général devront se ranger à tes côtés ( = te donner raison)
pour ne pas te sentir « mal » ;
pour ne pas « mourir » de ta personne (enfin ! Ce qui est devenu ta personne)
et/ou « éprouver » du mal.

Je te croyais plus lucide.

Attends
… Dans le temps ( = ce temps!!)
tu trouveras la personne,
qu’il te faut
= que tu attends
et/ou ce que tu recherches inconsciemment
pour être bien
pour avoir ce sentiment
de t’être trouvé
= d’avoir GRANDI
= d’avoir APPRIS
et/ou MÛRI.

Pour le moment
tu es en « réflexion »
= Ne prends de décision à la hâte
ou ne t’emballes pas, comme ça.

N’oublie pas que c’est ta vie,


= tu ne pourras pas te détacher de ce qui te « prend », comme ça
= de ça, du temps (qui aura raison de ton sentiment)
= de ce qui sera vécu !

David VIEL – le 22 02 2019


… à force de « volonté » (du « je veux, je ne veux pas »)
sans te « re-nier » (être réellement « mal »).

Dès que ça (ce qui « est »)


aura raison de toi (ton « soi »)
tu le « renforceras » ( = « légitimeras »)
non pour le réaliser ça
mais belle et bien que ça devienne,
ton « sort »,
ta « vie »
ton « affectation » ( = « normal », « normaliser », « banaliser » puisque tu le « supporteras» = ça
t’auras = ce que tu « es » devenu avec le temps, ce temps = ça, a pris de toi, en « soi » = pour du
« vrai » et/ou en «vrai » pour le « vivre », « l’être » = attirer ça, la matière dans ce sens ou cet esprit
là).

Ce sera réellement ton « milieu »


ton à-faire !! Pour « trou »
= Pour du « vrai » !!
Tu le prendras personnellement !!!
= ce sera ton lien avec la « terre »
avec la dimension terrestre (in-carnée)
= plus « fort » que toi.
Pour ne pas « mourir »
« décevoir »
et/ou « échouer » (ça, les autres, l’Autre, la vie en général ne devra pas t’échapper, dans ce sens là.
Les autres, l’Autre, la vie en général devr-a-ont te donner raison, leurs vies pour ne pas « mourir »
ou perdre ce lien avec la « terre » = la condition à ton sujet !!).
Tu devras ainsi avoir raison ! « à la fin » (du moment qu’il y a un lien être-avoir ça deviendra
« nerveux » ou ça sera « vécu » = une « cause »).

Pour toi ce sera une question de « principe »


de fierté et/ou de « droit »!! De « légitimité ».

David VIEL – le 22 02 2019


Pour ne pas « perdre » (le lien, ce lien) ce qui sera pour toi, un « DROIT » (à condition de le
« pouvoir » et/ou de convertir le monde à ce qui est devenu ton sujet sinon tu éprouveras du « mal »
non pour le réaliser ça mais réellement le « pouvoir » ; prendre le droit!!)
= avec ce que tu ne réalises pas encore (pour encore le « pouvoir »!!
ou le plaisir) = le permettre.

Attend un peu,
avant de t’engager ;
de prendre de « grande » décision
de ne pas voir le « mal » ;
ou de prendre ce type, de décision (d’avoir une « révélation », un « déclic »).

Si ça (le fait d’être « en vie »,


sur « terre »)
était aussi simple à réaliser (à traverser)
ça ... se saurait depuis longtemps ; or tel n’est pas le cas.
En revanche ceux qui ont eu raison manifestement, de ton sentiment,
ou de ta personne,
le sont eux ;
depuis longtemps
sans rien avoir apporter
à part de nouveau adeptes
et/ou de « partenaires »
pour le « pouvoir »
ou le plaisir ;
s’étendre
et/ou s’oublier.

Prend le temps,
poses-toi.
Prend le temps de mûrir,
de réfléchir à tout ça
car il y a de quoi ;

David VIEL – le 22 02 2019


le temps d’une vie.
Et je ne penses pas que ce soit pour le « pouvoir »
ou le plaisir. Pour qu’il n’y ait pas de « mal » sur terre,
pour manquer de RIEN « terre »
et/ou qu’il manque de « matière »
celui qui est deviendra propre à ton sujet
= à ton esprit
= à ta peau
pour encore le « pouvoir » (le « vivre », l’Avoir)
ou le plaisir
= plier les choses dans ce sens
pour encore en Avoir.

Lorsque ça est vécu (permis)


ça devient nerveux,
« vivant » et/ou « passion-né ». (je le « veux »
et je l’Aurai « à la fin »
pour le « pouvoir »
ou le plaisir,
après que ça m’ait pris
ou plu). »

Ma théorie : le "soi" repose entièrement sur ça qui devient concret avec le temps, ce temps pour être
"dedans" (nommer, borner les choses). Après "l'être" (ce qui est "en vie") attire la matière propre à
son sujet pour "durer" (non en le réalisant ça mais belle et bien en étant "responsable" ou à l'Origine
d'une histoire pour le "pouvoir" ou le plaisir). Ça devient concret (est devenu "sûr", "réel") = est "là"
pour le penser, le dire et le faire.
Ça est le temps MAIS à la base ça est sexué (avant de grandir vous aviez ça en tête. De là à mettre
ça en perspective = à donner un sens à votre vie pour "avancer". MAIS si l'objet que vous avez émis
ne vous Revient pas avec le temps, ce temps vous êtes "mort". Puisque ça a pris forme ou eu raison
de vous en soi ; votre énergie et votre temps de vie est ainsi dans ce qui est passé = ça a été vécu.

David VIEL – le 22 02 2019


Vous ressemblez peut être à quelque chose mais à condition de rester chez "vous" ou dans vos "murs"
sinon impossible pour vous de faire ce lien. Je rappelle que vous réserve de temps et d'énergie n'est
pas inépuisable).
La miss, je l'ai suivi ou j'ai fondé des espoirs en elle, car elle avait un regard sur les choses décalées
et qui auraient pu déplacer des lignes. Sauf qu'elle a déraillé tout en étant convaincu du contraire.
Elle n'a rien révélé seulement donner raison (son temps et son énergie) à un identité sexuelle dans
l'idée d'aider !! ou d'apporter

David VIEL – le 22 02 2019

Centres d'intérêt liés