Vous êtes sur la page 1sur 171

Architecture islamique

Architectes, Figure de l’architecte / architecture et


urbanisme d’Etat

Cours 5
Sinan / Shirazi - Timourides – Safavides
Omar Hassouni
1
Sur le cours 5
• La démarche de ce cours différera de celle des
cours qui l’ont précédé, dans la mesure où l’accent
ne sera pas mis sur les aspects historiques
uniquement
– Les informations historiques sur les empires peuvent être
complétées par vos propres recherches
– Des lectures complémentaires seront suggérées
• Il sera axé surtout sur les évolutions dans les
paradigmes architecturaux à travers les œuvres de
certains architectes de ces époques
– L’idée que les noms des anciens architectes musulmans
ne sont pas connus est assez répandue..
2
– ..mais elle est fausse
Quelques sources et références
• Travaux de Larbi Bouayad, Rolf Gross, de
Patrick Ringgenberg, de Stefan Winter, etc.
• Bibliothèque virtuelle Archnet
• Toutes les images non référencées sont de
Wikipeadia
• Autres : suivre les liens indiqués sur les
diapos

3
Points communs aux empires
ottoman, timouride et safavide
(en lien avec notre problématique)
• Période historique « similaire » ou « continuité »
• Pouvoirs forts avec des idéologies fortes
– Ottomans :
• culture « ghazi »
• État multiethnique sous la direction du Sultan
• Bureaucratie forte
• Fortes influences byzantines vs tentatives de dépassement et
d’affirmation
• Mécénat culturel
• Réaménagement et « marquage » de la capitale ; Istambul
• Protection des arts et des artistes
• Richesse matérielle
• Grandes commandes d’architecture
4
Points communs aux empires ottoman,
timouride et safavide
(en lien avec notre problématique)
– Timourides :
• Héritage mongol
• Affirmation d’une continuité de la puissance gengiskhanide
• Etat multiethnique
• Influences persanes et des cultures de l’asie centrale (turco-
mongoles)
• Timour massacre la totalité de la population des villes qui lui
résistent, à l'exception des artisans qu'il déporte dans sa capitale :
Samarcande
• « protection » des arts et des artistes
• Richesses matérielles
• Grandes commandes d’architecture
• Période de richesse scientifique (calcul de la surface des
mouqarnas par El Kachi, Observatoire d’Ulugh Beg, etc..)
5
Points communs aux empires ottoman,
timouride et safavide
(en lien avec notre problématique)

– Safavides :
• Héritage impérial timouride
• Affirmation d’une identité forte, iranienne et chiite
• Etat multiethnique (armée de gholams, artisans
arméniens, négociants européens, etc..
• Réaménagement d’une nouvelle capitale impériale :
Ispahan
• Protection des arts et des artistes
• Richesses matérielles
• Grandes commandes d’architecture
6
Fil conducteur
• Constat d’un marquage de l’espace sur la
base d’une forte volonté politique
– Projets d’ensembles et de complexes
religieux/civils
– Transformation des villes/capitales
– Rapport du religieux (importance du soufisme, et
du culte chiite) au politique et rôle des
architectes

7
Méthodologie
• Grands projets marquants
• Architectes et architectures remarquables
• Changements et évolutions stylistiques
• Modifications dans les paradigmes

8
Méthodologie
• Les bâtiments qui seront présentés montreront les
évolutions :
– Des formes
– Des compositions
– Des techniques
• L’accent sera certes mis sur le génie de l’architecte, Sinan
et autres, tout en laissant entrevoir en background
l’ouverture d’esprit des mécènes et des commanditaires, la
liberté accordée à l’architecte, leur volonté de montrer la
puissance de la nouvelle force internationale qu’était l’empire
ottoman d’alors (héritier du califat et de l’empire byzantin),
celui timouride, et celui safavide
Méthodologie
• Faire une histoire de l’architecture à travers celle
des architectes et de leur architecture est une
démarche relativement récente, sinon, « moderne »
• Nous utiliserons cette approche dans un sens
pédagogique et à titre de recherche
d’enseignements
• La lecture du rapport des formes aux évolutions de
la société sera rappelée à chaque fois (n’est pas
nécessairement inscrite dans le texte des diapos,
des informations orales seront données autant que
nécessaire
10
Figure de l’architecte
• Ce que disent les architectes d’eux-mêmes
• Leur démarche par rapport aux problèmes
programmatiques
• Leur démarche par rapport aux problèmes
formels et à l’intégration dans les sites

11
Plan de l’exposé
points les plus importants
• Empire ottoman
– Avant Sinan
– Période de Sinan
– Après Sinan
• Empire timouride
– Qawam Ad-Din Shirazi
– Registan
• Empire Safavide
– Urbanisme d’Etat (architecte : Cheikh Baha’i)
12
Empire ottoman
MIMAR SINAN : À LA
RECHERCHE DE LA LUMIÈRE

13
14
AVANT SINAN

16
Vue de
Constantinople (15°
http://moniquetdany.typepad.f
r/moniquetdany/2009/11/
siècle) 17
Hagia (ou Aya) Sofia
• Lien

18
19
20
21
22
23
Aya Sofia
• n'est pas une église cruciforme, mais une
basilique avec un plan centré
– évolution à partir des formes architecturales
romaines rectangulaires.
• tout est conçu pour attirer l’œil vers le haut

24
mihrab 25
Bursa : Complexe Hüdavendigar
Külliyesi Murat I 1365-1385

26
Bursa : Complexe Hüdavendigar
Külliyesi Murat I 1365-1385
• se compose d'une mosquée avec médersa
(médersa) et loge derviche (zaviye), mausolée
(türbe), fontaine, un espace pour soupe
populaire (imaret), un hammam et une école
de Coran pour les garçons (mektebi sibyan).
– Le mausolée a été commandée par Bayezid I
après la mort de son père Murad 1er à Kosovo
en 1329 et est situé au sud de la mosquée

27
Mosquée Alaeddin Bursa 1345

Sülimaniye

28
Bursa : Yildirim Beyazit I
médersa et Mausolée 1394
• Architecte Hüseyin bin Ali

29
Détail de l'entrée du mausolée avec la date de construction 1394

30
Yildirim Beyazit I médersa et
Mausolée
• Vue de l'extérieur du mausolée à partir de l'Ouest

31
Plan d'étage du complexe montrant (1) porte,
(2) le mausolée, médersa (3) (4) palais jardin
royal (5) couvent-masjid, soins palliatifs (6),
pavillon de bain (7), porte (8), (9) mur d'enceinte,
32
aqueduc (10)
Bursa : Ulu Cami (Grande mosquée)
1396 - 1400

33
Bursa : Muradiye Murad II
Mausolée et Külliye 1426-1428

Le complexe de Murad II, dit de Muradiye : mosquée, madrese, lieu pour servir la soupe populaire, une
école de Coran pour les garçons, hammam et douze mausolées (türbe) appartenant à la famille
34
ottomane
Bursa : Mosquée de Mehmed I ,
“Mosquée verte" 1419-1421

Architecte Haci Ivaz Pasa 35


Didymotikho, Greece
Mosquée Çelebi Mehmet– Bayezid Camii 1420 - 1421

Architecte Ivaz Pasa

36
Edirne : Eski Camii - vieille Mosquée
1402-1414

Architecte Haci Alaeddin de Konya 37


L'intérieur de la mosquée est un espace de faible hauteur, lourd (exemple de
l'architecture pré-Sinan) :
• décor et calligraphie datant de la seconde moitié du XIXe siècle
• le mihrab possède des mouqarnas
38
Edirne : Muradiye 1435

39
40
Edirne : Mosquée Uç Serefeli et
Külleyi 1437 - 1447

41
Edirne : Beyazit II Külliye
1484-1488

42
é

plan du complexe
le long de la
rivière Tunca, :
mosquée (1), (2)
hospice,
caravansérail (3),
(4) hôpital,
médersa (5), (6)
bains-douches

43
Monastère et église Pammakaristos -
Fetiyeh Camii
11 ou 12ème s.

44
Constantinople-Istanbul
Eglise Pantocrator-Zeyrek Camii 1118-1143

45
Christ Pantepoptes - Mosquée Eski
Imaret 11ème s.

46
Fatih Mehmet Camii
1462-1470
• Architecte Atik Sinan (Old Sinan)

47
Fatih Mehmet Camii
1462-1470
• Construite entre 1463 et 1470 : l'architecte de la
mosquée et du complexe était Atik Sinan (vieux Sinan)
• La mosquée Fatih est le sanctuaire du complexe
impérial construit par Mehmed II pour commémorer sa
conquête de Constantinople en 1453
• Il était destiné à être un centre d'apprentissage
– 16 médersas, qui ont été les premières institutions
éducatives Ottomanes à Istanbul
– L'éducation incluait les sciences telles que les
mathématiques, l'astronomie et la philosophie
– endommagée lors d'un séisme en 1766. la mosquée a été
démolie et reconstruite en style Baroque par Mehmed
Tahir (1771)
48
Fatih Mehmet Camii
1462-1470

49
Beyazit II Camii et Külliye
Architecte Mimar Hayreddin ou Yakup Chah bin
Sultanshah 1501-1505

50
Beyazit II Camii et Külliye
Architecte Mimar Hayreddin ou Yakup Chah bin
Sultanshah 1501-1505
• deuxième grand complexe Ottoman construit à
Istanbul après Fatih, et le troisième complexe
construit par Ahmed II (1481-1512)
– et a été financé avec les revenus de Pirinç Han à
Bursa et Han bedesten et les bains à Salonique
• La structure de la mosquée Bayezid est
considéré comme un lien entre le début et le
classique de l'architecture ottomane,
caractérisée par une coupole centrale soutenue
par des demi-coupoles sur les quatre côtés

51
Pirinç Han, 1490-1508

Mimarlari Sultan Chah oglu Yakup Chah et Abdullah oglu Ali’dir


52
Beyazit II Camii et Külliye
Architecte Mimar Hayreddin ou Yakup Chah bin
Sultanshah 1501-1505

Plan d'étage du complexe montrant (1)


mosquée avec mausolées de Bayezid II et sa
fille Selçuk Hatun, lieu de soins palliatifs (2)
caravansérail, (3) médersa, (4) double bain, école
(5), (6) vieux palais 53
• Portail de la cour principale
appelée (saray kapisi) faisant
face au nord-ouest
• vue à travers la porte
d'entrée 54
Beyazit II Camii et Külliye
Architecte Mimar Hayreddin ou Yakup Chah bin
Sultanshah 1501-1505

55
Mosquée
Bali Pacha 1504-1505

56
Mosquée Yavuz Sultan Selim I
1519-1522

Complexe commandé par Süleyman I


(Kanuni, le magnifique) en l'honneur de
son défunt père Selim I (Yavuz
Sultan Selim)

A été achevé en 1522.

Il est admis que le complexe est


l’œuvre de l'architecte en chef
Alaüddin, appelé Acem Ali

57
SINAN

58
Sinan 1539 - 1588

Tombe de Sinan est dans le Sülemaniye Külliye 59


Sinan
• Sinan a vécu pendant la période qui a constitué
l'âge d'or de l'État ottoman
• Il a réalisé des travaux en tant que premier
architecte sous le règne de trois souverains
• Son rôle fut considérable dans la conception et la
mise en œuvre de nombreux chefs-d’œuvre
architecturaux symbolisant la puissance de l'Empire

60
Sinan
• Carrière exceptionnellement
longue
• Une partie de ses œuvres, dont
la plupart se trouvent à Istanbul,
ont été réalisées par ses
élèves ou par l'organisation des
architectes qui lui était liée
– Il supervisait la conception des
ouvrages et les travaux
• Son influence a continué à se
faire sentir longtemps après sa
mort
61
Qualités humaines
• L'étude de sa vie révèle l'histoire d'un véritable
créateur, constamment à la recherche de nouvelles
idées et essayant sans cesse de mettre au point
des dispositifs innovateurs
• Sur la signature stylée (en rouge) de Sinan est
mentionnée: ‫ اﻟﻔﻘﯾر ﺳﻧﺎن ﻣﻌﻣﺎر‬qui veut dire : l'humble
Sinan architecte

Wikipedia 62
Qualités humaines
• Malgré le génie de son œuvre et le rang
social dont il bénéficiait, Sinan avait un
comportement pieux et modeste
• Et ceci est clairement visible sur son sceau
sur lequel il a marqué le mot « fakir » qui
veut dire humble, en haut et en gras, bien
lisible alors qu’on peine à déchiffrer son nom
au milieu, ou sa profession « mimar » qui
veut dire architecte en bas de cette belle
signature porteuse de sagesse
63
Wikipedia
Inscription historique
• Un long cheminement a été nécessaire pour
développer une architecture spécifique à la
culture ottomane et à la volonté politique des
plus grands souverains
• Les formes relativement lourdes, baissées, et
peu éclairées, ont laissé progressivement place
à des bâtiments monumentaux, à des coupoles
aériennes, et à des espaces lumineux durant la
période de Sinan
• Après Sinan, les influences européennes
occidentales se feront progressivement sentir
Inscription historique
• Le véritable génie de Sinan, et des autres
architectes présentés d’ailleurs (voir plus loin),
aura été de refléter son époque à travers
son architecture
• L’architecture monumentale est le reflet de la
richesse, mais aussi de la puissance quasi
divine des pouvoirs
– Nous sommes manifestement loin des leitmotivs de
« modestie » et de « non ostentation » des
premiers temps de l’Islam, le politique est passé
par là
Portrait (1530) de Soliman le magnifique - Titien
66
Mosquée Haseki Hürrem Sultan et
Külliye 1538-1539
• premier complexe important réalisé par Sinan
après qu'il fut nommé architecte en chef
– composé d'une mosquée, d’une médersa, d’une école
primaire, d’un hôpital et d’un réfectoire qui a ensuite
été ajouté au complexe (1550)
• En localisant ses immeubles à différents angles
et en laissant des vides et des passages
étroits entre eux, Sinan a choisi une approche
organique rarement revue dans ses travaux
ultérieurs, entraînant des effets riches de
perspective

67
La mosquée Haseki Hürrem Sultan et Külliye 1538-1539

68
69
Mausolée Barbarossa Hayrettin
Pacha 1541

70
Mosquée Sehzade et Külliye 1543
• À l'âge de 54, Sinan,
- 1548
déjà un architecte
célèbre, a exprimé qu'il
se sentait comme un
«apprenti» lorsqu'ils a
été confronté aux
difficultés de la
Mosquée Sehzade. En
effet, c'est là qu'il a
rencontré le problème
posé par la demi-
coupole, bien qu'il soit
arrivé à une solution
très élégante à l'aide
de quatre demi-dômes 71
• Le Sehzade Külliye était composé de la
tombe de Sehzade Mehmed, une école de
théologie, un réfectoire et une imprimerie
• Sinan insista sur le fait qu’il pouvait faire
mieux

72
73
http://dome.mit.edu/handle/1721.3/50306 74
75
Istanbul-Üsküdar
Mosquée Mihrimah (Iskele) 1547-1548

76
77
Sülimaniye Camii
et Külliye 1551- 1558

• Sülemaniye était censée être la réponse


architecturale à Hagia Sophia de Justinien, qui
avait déjà servi de modèle pour de nombreux
autres mosquées ottomanes à Istanbul
• Sinan surpasse tous les précédents
antérieurs (lumière, composition, etc.)

78
79
80
www.mimarsinan.gen.tr
81
• Lecture de texte

82
Justinien et Aya Sofia
• Justinien s’était exclamé à l'accomplissement
de l'Hagia Sophia : « O Salomon, je t'ai
dépassé. »
– Il fit construire à proximité une statue de
Salomon admirant Sainte Sophie
• Ce projet affirme l’importance historique du
Sultan Soliman

83
Sülimaniye Camii

84
85
86
Sülimaniye Camii
• Complexe comportant : la mosquée (1), (2) le
mausolée de Soliman, (3) le mausolée de Hürrem,
l’école coranique (4), fontaine (5), école primaire
(6), (7) première médersa, (8) deuxième médersa,
(9) faculté de médecine, hôpital (10), hospice (11),
maison d'hôtes (12), tombeau de Sinan (13) avec
dôme sabil et terrain vide et résidence,
résidence (15) troisième médersa (16) quatrième
médersa (14) l'agha de janissaires, bain public (17),
Collège de hadith (18), (19) médersa près du
Palais du Fatma Sultan et Siyavus Pacha

87
Mosquée Hadim Ibrahim Pacha 1551
• exemple de la première
étape de construction des
mosquées à dôme unique
• Sinan a réussi à élargir
l'espace intérieur en
ajoutant deux contreforts
à chaque paroi latérale
• Il préfigure le plan de la
coupole octogonale de
base
• Le passage en douceur à
la coupole est assuré par
les trompes invisibles de
l'extérieur
88
Intérieur montrant les trompes soutenant la coupole
89
Mosquée Zal Mahmut Pacha 1551-

1566
La mosquée fait partie d'un kulliye
commandé par Zal Mahmud Pacha, un
des vizir de Selim II
• Le complexe est implanté sur un
terrain en pente, avec deux niveaux
séparés liés par des escaliers
• La mosquée et une médersa sont
situées au niveau supérieur, tandis
que la partie inférieure se compose
d'une autre médersa et d’un
tombeau
• La composition est plus organique
que symétrique
• En raison de la pente, la mosquée a
une cave voûtée et une belle vue sur
la corne d'or 90
91
Plan hexagonal de la mosquée de
Çerefeli Uç

92
Istanbul
Mosquée Sinan Pacha 1554-1556

Dans cette mosquée, Sinan


améliore le plan hexagonal 93
94
95
Hamam Haseki Hürrem Sultan
(1556)

Le Hammam Haseki Hürrem Sultan (bain)


Ici Sinan a juxtaposé des sections pour les hommes et les
femmes afin de créer un effet miroir
96
Entrée avec Couronne multifoliatée dans la
salle chaude 97
Mosquée Istanbul
Rüstem Pacha 1561-63

98
99
100
101
Mosquée Mihrimah Sultan
1563-70

102
Mosquée Mihrimah Sultan

• mosquée «gothique»
• Les murs non porteurs
sont cassés par plusieurs
dizaines de fenêtres
• La coupole est
« suspendue » sur quatre
pilastres et 6 colonnes

103
104
105
Lumière
• Mosquée Selimiyye

106
Suleymeniyye 107
108
Selimiyye
Hagia
Sofia

109
Mosquée Kara (Gazi) Ahmed Pacha
1565-1572
• Plus lourde que la mosquée Sultan Mihrimah,
cette mosquée fait partie d'un külliye qui
comprend une médersa, une école primaire et un
tombeau
• le complexe a été commandé par Kara Ahmet
Pacha, un des sadrazams de Kanuni Sultan
Soliman (premier ministre)
• La médersa et la mosquée partagent la même
Cour, tandis que l'école primaire et le tombeau
sont situés à une distance de la mosquée
110
111
112
113
Mosquée Piyale Pacha
1565-73

• apparaît comme différente des idées de Sinan


• peut-être a-il suivi le souhait du client

114
115
116
Complexe Sokollu Mehmed Pasa
1567-1571

117
118
119
120
Mosquée Sokullu Mehmet Pacha -
Azapkapi 1573-1578

121
Mosquée Sokullu Mehmet Pacha
• Cette mosquée est une variante du plan
octogonal de la Selimiye, avec des trompes
ajoutées à chaque sommet de l'octogone
• Le porche des « retardataires » -le vendredi-
est entouré de murs, tandis que la mosquée
s'élève au-dessus d'un sous-sol qui sert à un
entrepôt

122
123
Mosquée Sultan Selim II 1577

L’aspect extérieur se compose d'un prisme


carré avec les coins biseautés et un prisme
octogonal superposé
124
Vue intérieure montrant les colonnes soutenant
la structure du Dôme et des sarcophages de
Selim II et sa famille
125
Mosquée Atik Valide et Kúlliye
1571-1583

126
Mosquée Atik Valide et Kúlliye
• comprend une mosquée, une médersa, un tekke (loge
de Derviche), une dar al Quran et une dar al Hadith,
un hôpital, une maison d'hôtes, un caravansérail (avec
de très grandes écuries, y compris des écuries pour
chameaux, situées sur la rive anatolienne), un hall de
réfection, un hamam et une école primaire
• Les bâtiments sont situés sur des niveaux différents,
avec le réfectoire, la maison d'hôtes, la caravansérail
et l'hôpital formant une importante unité sociale
autonome, séparée du groupe formé par la mosquée,
la médersa et le tekke donnant sur une rue

127
Mosquée Atik Valide et Kúlliye

128
Mosquée Atik Valide et Kúlliye
• Plan d'étage du complexe : mosquée (1), médersa
(2), « couvent » (3), (4) école élémentaire, Collège
de hadith (5) et école coranique, (6) fontaine,
(7) vestibule, (8) double caravansérail avec
étable, Cour de l'hospice (9), chambres,
cuisines de soins palliatifs (10) (11), (13) double
hôpital (12), salle de bain

129
130
131
Mosquée Kiliç Ali Pacha et Külliye
1578-1581

132
Mosquée Kiliç Ali Pacha et Külliye

• se compose d'une mosquée, d’une médersa, d’un


mausolée et d’un hammam
• Sa conception de l'espace est différente de celle de
la Süleymaniye, qui partage également un plan similaire
• Contrairement à ce que Sinan avait fait jusqu'alors, le
plan est élaboré en longueur plutôt qu'en largeur
• Le dôme repose sur une base carrée, avec l'appui de
semidomes des deux côtés et, sur les deux autres
côtés, arqués, de larges contreforts
• Le porche des « retardataires » est doublé

133
134
Chemsi Ahmet Pacha Külliye
1580-81

135
Chemsi Ahmet Pacha Külliye
• remarquable en raison de sa masse, de la
composition et de la façon avec laquelle elle
est située sur le terrain en bord de mer
• Sinan a conçu un kulliye adapté à la ligne de
côte

136
Mosquée Nisanci Mehmet Pacha
1584 -1589

137
138
le dôme central
n'est plus une
structure carrée,
et la mosquée
devient un espace
unifié recouvert
d'un dôme central
unique

139
HORS ISTAMBUL

140
Edirne
Rüstem Pacha Caravanseray

141
Edirne
Selimiye Camii 1567-74

Sinan l’aurait considérée comme son chef-d'œuvre


142
143
Erzurum
Mosquée Lala Mustafa Pasa
1562-1563

144
Diyarbakir, Anatolia
Hadim Ali Pasa Camii
1541-1544

145
146
Diyarbakir, Anatolie
Behram Pasa Camii
1564-1573

147
Maçonnerie de Pierre de taille à deux tons à
l'aide de la pierre noire locale
148
Damas, Syria
Mosquée et Takiyya Sulaymaniyya, Sultan Süleyman
1544-1558 (15/67 médersa)

149
150
151
Hüsrev Pacha Camii
Alep 1556 - 1565/66

152
Mosquée Adiliyah - Alep
• Construite par le Wali Mohammed Pacha en 1556
– La mosquée a une Cour avec une piscine couverte
d'eau. Une double colonnade parallèle crée l'espace
de médiation entre la Cour et le côté nord de la
salle principale de prière
• La salle de prière est carrée en plan et chaque
côté mesure 23m
• La mosquée possède un minaret cylindrique
• Style Ottoman

153
154
155
156
APRÈS SINAN

157
Mosquée Sultan Ahmed
1609 - 1619
• La mosquée du Sultan Ahmet est connue des touristes
sous le nom de la « mosquée bleue » en raison des
carreaux en bleu, vert et turquoise qui couvrent la
plupart de son intérieur
• La mosquée est l'élément central du complexe
construit par Ahmed 1er (1603-1617) et a été achevée
après la mort du sultan en 1617
• Son architecte est Mehmed Aga (m. 1622)
• La mosquée est considérée comme le dernier
exemple de l'architecture classique ottomane ; Mehmed
Aga a été apprenti sous Sinan et Davud Aga (m. 1598)

158
159
160
• Vue intérieure de l'un
des quatre colonnes
massives et les
carreaux bleus qui
donnent son nom à la
mosquée

161
162
Mosquée Sultan Ahmed
• Plusieurs palais, déjà construits à la même
place, ont dû être achetés (à un prix
considérable) et détruits, en particulier le
palais de Sokollu Mehmet Pacha, et de
grandes parties du Sphendonè (tribunes avec
structure en U de l'hippodrome).

163
Yeni Cami “Nouvelle mosquée"
1597-1603 et 1661-1663
• Architectes Davud Aga, Dalgiç Mehmed Aga et
Mustafa Aga

164
Yeni Cami
• Le premier architecte fut Davud Aga
• Il a été remplacé par Dalgiç Mehmed Aga,
après sa mort en 1598, jusqu'à ce que les
travaux soient interrompus en 1603
• Mustafa Aga complété la mosquée entre 1661
et 1663

165
Mosquée Nuru-Osmaniye
1748-1756
• Architecte : Simeon Kalfa
• le complexe se distingue des précédents
avec son adoption des éléments de design
baroque et incarne la vision occidentalisante
du Sultan Mahmoud I

166
167
• le design intérieur suit les
prédécesseurs classiques
• Le Baroque se limite aux
détails externes
– Détail extérieur montrant la
transition du contrefort de
Dôme au coin, et de la
corniche d'un grand arc
soutenant le dôme

168
Mosquée Laleyi (Tulipe)
1760-63

169
170
Architecture ottomane tardive
• fin du XIX °siècle et le début du XX° siècle :
– la mode occidentale fait surgir des palais rococo,
des mosquées néogothiques, des immeubles Art
Nouveau..

171