Vous êtes sur la page 1sur 8

Chapitre 2 DESCENTE DE CHARGE ET PRE-

DIMENSIONNEMENT

 Introduction :
Le pré dimensionnement des éléments porteurs (poteaux, poutres) d’une structure est une
étape primordiale dans un projet de génie civil.
En se basant sur le principe de la descente des charges et surcharges verticales qui agissent
directement sur la stabilité et la résistance de l’ouvrage, et des formules empiriques utilisées
par les règlements en vigueur ; le pré dimensionnement de ces éléments est présenté dans les
paragraphes subséquents.

 Evaluation des charges et surcharges :

 Plancher :
a)Plancher terrasse accessible en corps creux :

Désignation ρ (KN/m 3) e (m) G (KN/m2)

Carrelage 2200 0.02 44


Mortier de pose 2000 0.02 40
Lit de sable 1800 0.02 36
Etanchéité multicouche 600 0.02 12
Dalle en corps creux (16+4) 310
Enduite en plâtre 1000 0.02 20
G 462 (KN/m2)
Q 150 (KN/m2)
Charge à la terrasse accessible due au plancher corps creux

 Plancher étage courant et RDC en corps creux :

Page 1
Chapitre 2 DESCENTE DE CHARGE ET PRE-
DIMENSIONNEMENT

Détails des constituants d’un plancher étage courant et RDC

Désignation ρ (KN/m 3) e (m) G (KN/m3)

Carrelage 22 0,02 0.44

Mortier de pose 20 0,02 0.4

Lit de sable 18 0,02 0.36

Plancher corps creux


(16+4) _ _ 2.8
Cloisons de
distribution _ _ 1.24

Enduit au plâtre 10 0,02 0.2

G 5.44 (KN/m2)

Q 1.5 (KN/m2)

Charges du plancher à corps creux des étages courants et RDC

 Maçonnerie :

a) Mur extérieur à double cloisons :

Page 2
Chapitre 2 DESCENTE DE CHARGE ET PRE-
DIMENSIONNEMENT

J
Désignation ρ (KN/m 3) e (m) G (KN/m3)
,

Enduit extérieurs 20 0,02 0.4


(ciment)

Brique creuse 1.75

Enduit intérieur 12 0,02 0.24


(plâtre)

G (kN /m3) 2.39

Charges des murs extérieurs


b) Mur intérieur :

Désignation ρ (KN/m 3) e (m) G (KN/m2)

Brique creuse _ - 1

Enduit intérieurs 12 0,02 0.24


(plâtre)

G (Kn /m3) 1.24

Charges des murs intérieurs


 Acrotère :

Le poids propre de l’acrotère pour 1ml est de : G    S


*S : la surface transversale totale de l’acrotère
* : le poids volumique tel que  =25 kN/m3

Page 3
Chapitre 2 DESCENTE DE CHARGE ET PRE-
DIMENSIONNEMENT

S  0,10  0,6  0;1  0,15  0,15 


0,05
 0,0788m²
2
D’où : Le poids des éléments en béton armé : G = 25 × 0,0788 = 1,89 kN/ml

 Pré-dimensionnement des éléments résistants :


 Plancher :
Dans notre structure, les plancher sont à corps creux, les corps creux n’interviennent pas dans
la résistance de l’ouvrage sauf qu’ils offrent un élément infiniment rigide dans le plan de la
structure .
L’épaisseur des dalles dépond le plus souvent des conditions d’utilisation et de résistance.
𝑙𝑚𝑎𝑥 𝑙𝑚𝑎𝑥
L’épaisseur de plancher est conditionné par ≤ ℎ𝑡 ≤
25 20
Lmax : plus grande portée dans le sens considéré entre nus.
ht : l’épaisseur totale du plancher.
570 570
≤ ℎ𝑡 ≤ 22.8≤ ht ≤28.5
25 20
Conclusion :
On adopte un plancher d’épaisseur (16 + 4) cm, Soit 20 cm .
-16 cm pour corps creux.
-4 cm pour la dalle de compression.
 les poutres et les chainages :
Notre dalle en corps creux repose sur des poutres principales de section rectangulaire, qui
sont-elles mêmes reliées par des poutres secondaires (chainages)
Le plancher est considéré comme un diaphragme rigide, les poutres porteuses sont
dimensionnées à partir de la condition de rigidité.
 condition de la rigidité (flèche) :
La condition de la rigidité est exprimée par la formule suivent

𝐿𝑚𝑎𝑥 𝐿𝑚𝑎𝑥
< hp <
15 10
Lmax : la portée maximale entre nus des poteaux.
hp : hauteur de la poutre.

Page 4
Chapitre 2 DESCENTE DE CHARGE ET PRE-
DIMENSIONNEMENT

 condition imposée par RPA 99 version 2003


 h ≥ 30 cm
 b ≥ 20 cm
 h /b ≤ 4
 Dimensionnement des poutres principales et des chainages :
a) poutres principales :
L max = 5,70m
570 570
< hp <
15 10

38 < hp < 57 cm  on prend hP = 45 cm

0,4 hp < b <0,8 hp 18< b <36


On prend b=30 pour des raisons constructives et sécurité.
 hP = 45 ≥30
 b=30 ≥ 20 (les conditions vérifiées)
 h /b = 1≤ 4
b) poutres secondaires (chainages) :
L max = 5.00m

500 500
< hp <
15 10

33.33 < hp <50 cm  on prend hP = 40 cm

0,4 hp < b <0,8 hp 16 < b < 32

On prend b=30 pour des raisons constructives et sécurité


 hP = 30 ≥ 30
 b=30 ≥ 20 (les conditions vérifiées)
 h /b = 1 ≤ 4

Alors :

Page 5
Chapitre 2 DESCENTE DE CHARGE ET PRE-
DIMENSIONNEMENT

poutres Section (cm2)

Principales (30×30)

Secondaire (30×30)

Section des poutres principales et secondaires


 Les poteaux :
Les poteaux constituent l’élément porteur de la structure, ils supportent les charges verticales
et participent à la structure vis-à-vis des sollicitations séismique.
 critère de résistance :
Nu ≤ [(θ Br σbc /0.9) + 0.85 A σs] 1/ ks βα

0,85. f c 28
f bc 
 . b
γb = coefficient de sécurité. γb = 1,5 cas de situations durables ou transitoire
γb = 1,15 cas de situations accidentelles

θ coefficient qui de la durée d’application de chargement .égal à :

-1 si la durée d’application de charge est supérieure à 24 heures.


-0.9 si la durée d’application de charge est inférieure à 24 heures.
-0.85 si la durée d’application de charge est inférieure à 1 heures.


σs= fe / s
1,15 Cas des situations durables ou transitoires
s  
1,00 Cas des situations accidentelles

Page 6
Chapitre 2 DESCENTE DE CHARGE ET PRE-
DIMENSIONNEMENT

K=1, si plus de la moitié des charges sont appliqué avant les 90 jours.

K=1,1, si plus de la moitié des charges sont appliqué âpre les 90 jours

Br : section réduite d’un poteau donnée par

Br=(b-2)(h-2)

β = 1+0,2(λ /35)2
λ : l’élancement du poteau considéré

Lf
  i =√A
I
avec A=b×h (section de poteau)
i
I= (b.h3) /12

Lf : la longueur du flambement : Lf =0,7.lo

b: la largeur du poteau.
h : la longueur du poteau.
I : moment d’inertie de la section.
i : rayon de giration.

On prend λ= 35 Lf =0,7. x =x

On prend un pourcentage d’armature As= 1% Br

Fc28=25 MPa ; γs=1.15 ; γb= 1.5 fe=400 MPa

σs= fe / γs =348

Page 7
Chapitre 2 DESCENTE DE CHARGE ET PRE-
DIMENSIONNEMENT

Page 8

Vous aimerez peut-être aussi