Vous êtes sur la page 1sur 15

Projet Couverture 2.

qxp_Mise en page 1 03/10/2017 17:51 Page1

ÉDITIONS CONSTRUIRACIER Le feu est responsable chaque année de plus de 800 LES ESSENTIELS ACIER Construiracier est une association loi
4, rue Michael Winburn décès et provoque des dégâts matériels considérables. 1901 dont l’objectif est de promou-
92400 Courbevoie Afin de prévenir le risque incendie et en limiter voir l’architecture et la construction

CIER
www.construiracier.fr les effets, le législateur a fixé un certain nombre métallique. Représentant l’ensemble
d’exigences. Cet ouvrage présente le phénomène de la filière acier, elle a vocation à

Construir
ÉDITIONS EYROLLES de l’incendie, les principes de prévention et faire connaître les atouts de l’utilisa-
61, bd Saint-Germain de protection, la législation en vigueur et expose tion des aciers dans les ouvrages de
75240 Paris Cedex 05 les solutions techniques acier qui permettront construction de bâtiments et de tra-

GUIDE DE LA SÉCURITÉ INCENDIE EN CONSTRUCTION MÉTALLIQUE


www.editions-eyrolles.com d’assurer la sécurité incendie dans un bâtiment vaux publics.
conformément aux obligations réglementaires.
Outil de base de la sécurité incendie, ce guide Éditée par ConstruirAcier et destinée
pratique s’adresse à l’ensemble des acteurs impliqués aux étudiants aussi bien qu’aux ac-
dans l’acte de bâtir, professionnels et étudiants. teurs de la construction, la collection
« Les essentiels acier » propose des
Cet ouvrage de la collection Les essentiels acier
donne une place de choix à un matériau qui a fait
ses preuves en matière de sécurité incendie. GUIDE DE LA ouvrages pratiques et didactiques
rassemblant l’essentiel des connais-
sances sur l’utilisation de l’acier et ses

SECURITE INCENDIE
Incombustible, ductile, homogène et résistant, performances.
l’acier contribue à préserver les personnes durant
le temps d’évacuation et à limiter la propagation
du feu aux constructions adjacentes.

EN CONSTRUCTION Construir CIER

METALLIQUE
(3e ÉDITION)
Dans la même collection
– Concevoir et construire en acier,
2012, 112 pages
– Lexique de construction
métallique et de résistance
des matériaux, 2013, 368 pages
– Économie et solutions acier,
2014, 104 pages

À paraître
– L’acier pour une construction
responsable

Direction éditoriale : Laurence Cinq-Fraix

Imprimé en Pologne par Interak


Dépôt légal : octobre 2017

24 €
Aux termes du Code de la propriété intellectuelle, Achevé d’imprimer : octobre 2017
conception graphique : sujet-objet.com

toute reproduction ou représentation intégrale


ou partielle de la présente publication, faite
Cet ouvrage est imprimé sur du papier
par quelque procédé que ce soit (reprographie,
microfilmage, scannérisation, numérisation...) sans couché demi-mat 130 g, papier issu de forêts
le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit Code Eyrolles : G67566 gérées durablement.
ou ayants cause est illicite et constitue une ISBN Eyrolles : 978-2-212-67566-5
contrefaçon sanctionnée par les articles L.335-2 et Tous droits de reproduction, de traduction
suivants du Code de la propriété intellectuelle. ISBN ConstruirAcier : 978-2-7258-0036-3 et d’adaptation réservés pour tous pays.
L’autorisation d’effectuer des reproductions par
reprographie doit être obtenue auprès du Centre
français d’exploitation du droit de copie www.editions-eyrolles.com © Groupe Eyrolles/ConstruirAcier, 2017
ISBN Eyrolles : 978-2-212-67566-5
(CFC) – 20, rue des Grands-Augustins – 75006 PARIS. Groupe Eyrolles Diffusion Geodif
ISBN ConstruirAcier : 978-2-7258-0036-3
Projet Couverture 2.qxp_Mise en page 1 03/10/2017 17:51 Page1

ÉDITIONS CONSTRUIRACIER Le feu est responsable chaque année de plus de 800 LES ESSENTIELS ACIER Construiracier est une association loi
4, rue Michael Winburn décès et provoque des dégâts matériels considérables. 1901 dont l’objectif est de promou-
92400 Courbevoie Afin de prévenir le risque incendie et en limiter voir l’architecture et la construction

CIER
www.construiracier.fr les effets, le législateur a fixé un certain nombre métallique. Représentant l’ensemble
d’exigences. Cet ouvrage présente le phénomène de la filière acier, elle a vocation à

Construir
ÉDITIONS EYROLLES de l’incendie, les principes de prévention et faire connaître les atouts de l’utilisa-
61, bd Saint-Germain de protection, la législation en vigueur et expose tion des aciers dans les ouvrages de
75240 Paris Cedex 05 les solutions techniques acier qui permettront construction de bâtiments et de tra-

GUIDE DE LA SÉCURITÉ INCENDIE EN CONSTRUCTION MÉTALLIQUE


www.editions-eyrolles.com d’assurer la sécurité incendie dans un bâtiment vaux publics.
conformément aux obligations réglementaires.
Outil de base de la sécurité incendie, ce guide Éditée par ConstruirAcier et destinée
pratique s’adresse à l’ensemble des acteurs impliqués aux étudiants aussi bien qu’aux ac-
dans l’acte de bâtir, professionnels et étudiants. teurs de la construction, la collection
« Les essentiels acier » propose des
Cet ouvrage de la collection Les essentiels acier
donne une place de choix à un matériau qui a fait
ses preuves en matière de sécurité incendie. GUIDE DE LA ouvrages pratiques et didactiques
rassemblant l’essentiel des connais-
sances sur l’utilisation de l’acier et ses

SECURITE INCENDIE
Incombustible, ductile, homogène et résistant, performances.
l’acier contribue à préserver les personnes durant
le temps d’évacuation et à limiter la propagation
du feu aux constructions adjacentes.

EN CONSTRUCTION Construir CIER

METALLIQUE
(3e ÉDITION)
Dans la même collection
– Concevoir et construire en acier,
2012, 112 pages
– Lexique de construction
métallique et de résistance
des matériaux, 2013, 368 pages
– Économie et solutions acier,
2014, 104 pages

À paraître
– L’acier pour une construction
responsable

Direction éditoriale : Laurence Cinq-Fraix

Imprimé en Pologne par Interak


Dépôt légal : octobre 2017
Aux termes du Code de la propriété intellectuelle, Achevé d’imprimer : octobre 2017
toute reproduction ou représentation intégrale
ou partielle de la présente publication, faite
Cet ouvrage est imprimé sur du papier
par quelque procédé que ce soit (reprographie,
microfilmage, scannérisation, numérisation...) sans couché demi-mat 130 g, papier issu de forêts
le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit Code Eyrolles : G67566 gérées durablement.
ou ayants cause est illicite et constitue une ISBN Eyrolles : 978-2-212-67566-5
contrefaçon sanctionnée par les articles L.335-2 et Tous droits de reproduction, de traduction
suivants du Code de la propriété intellectuelle. ISBN ConstruirAcier : 978-2-7258-0036-3 et d’adaptation réservés pour tous pays.
L’autorisation d’effectuer des reproductions par
reprographie doit être obtenue auprès du Centre
français d’exploitation du droit de copie www.editions-eyrolles.com © Groupe Eyrolles/ConstruirAcier, 2017
(CFC) – 20, rue des Grands-Augustins – 75006 PARIS. ISBN Eyrolles : 978-2-212-67566-5
ISBN ConstruirAcier : 978-2-7258-0036-3
Construiracier est une association loi
1901 dont l’objectif est de promou-
voir l’architecture et la construction
métallique. Représentant l’ensemble
de la filière acier, elle a vocation à
faire connaître les atouts de l’utilisa-
tion des aciers dans les ouvrages de
construction de bâtiments et de tra-
vaux publics.

Éditée par ConstruirAcier et destinée


aux étudiants aussi bien qu’aux ac-
teurs de la construction, la collection
« Les essentiels acier » propose des
ouvrages pratiques et didactiques
rassemblant l’essentiel des connais-
sances sur l’utilisation de l’acier et ses
performances.

Construir CIER

Dans la même collection


– Concevoir et construire en acier,
2012, 112 pages
– Lexique de construction
métallique et de résistance
des matériaux, 2013, 368 pages
– Économie et solutions acier,
2014, 104 pages

À paraître
– L’acier pour une construction
responsable

Direction éditoriale : Laurence Cinq-Fraix

Tous droits de reproduction, de traduction


et d’adaptation réservés pour tous pays.

© Groupe Eyrolles/ConstruirAcier, 2017


ISBN Eyrolles : 978-2-212-67566-5
ISBN ConstruirAcier : 978-2-7258-0036-3
ÉDITIONS CONSTRUIRACIER
4, rue Michael Winburn
92400 Courbevoie
www.construiracier.fr

ÉDITIONS EYROLLES
61, bd Saint-Germain
75240 Paris Cedex 05
www.editions-eyrolles.com

Aux termes du Code de la propriété intellectuelle,


toute reproduction ou représentation intégrale
ou partielle de la présente publication, faite
par quelque procédé que ce soit (reprographie,
microfilmage, scannérisation, numérisation...) sans
le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit
ou ayants cause est illicite et constitue une
contrefaçon sanctionnée par les articles L.335-2 et
suivants du Code de la propriété intellectuelle.
L’autorisation d’effectuer des reproductions par
reprographie doit être obtenue auprès du Centre
français d’exploitation du droit de copie
(CFC) – 20, rue des Grands-Augustins – 75006 PARIS.
Projet Intérieur.qxp_Intérieur 02/10/2017 15:39 Page1

LES ESSENTIELS ACIER

GUIDE DE LA
SECURITE INCENDIE
EN CONSTRUCTION
METALLIQUE (3e ÉDITION)
Projet Intérieur.qxp_Intérieur 02/10/2017 15:39 Page2

ConstruirAcier
Association loi 1901, ConstruirAcier a pour objectif de promouvoir l’utili-
sation de l’acier dans les ouvrages de construction du bâtiment et des tra-
vaux publics. Rassemblant les grands acteurs du monde de l’acier dans
toute la diversité de leurs métiers respectifs mais complémentaires, l’asso-
ciation ConstruirAcier se veut avant tout une plate-forme d’échanges, de
réflexion et d’actions entièrement dédiée à la promotion de l’acier dans
la construction. En fédérant la filière, elle s’impose aujourd’hui comme
une tribune qui contribue à attirer et maintenir l’attention des prescrip-
teurs sur les défis architecturaux, économiques et environnementaux
relevés par l’acier dans le monde de la construction.
Projet Intérieur.qxp_Intérieur 02/10/2017 15:39 Page3

SOMMAIRE

Avant-propos . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 5

Généralités. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 7
Le feu : un phénomène physique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 8
La modélisation d’un incendie réel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 11
Influence de la charge combustible et de la ventilation . . . . . . . . . . page 12
Prévention et protection. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 15
La réaction au feu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 18
La résistance au feu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 22
Méthodologie d’essais . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 25
Les principales recommandations pour une bonne sécurité . . . . . . . page 26

Réglementation incendie
Réglementation sécurité incendie en matière de résistance
au feu dans les bâtiments en France . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 28
La réglementation selon la destination de l’ouvrage. . . . . . . . . . . . . page 35
Une alternative réglementaire : l’ingenierie de la securité incendie. . Page 57
Dispositions réglementaires appliquées à la réhabilitation . . . . . . . . page 59

Ossatures métalliques
Performances du matériau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 61
Performances des ossatures acier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 62
Les bases d’un calcul de vérification de la résistance au feu . . . . . . . page 63
Les outils à la disposition des concepteurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 64
Processus de conception d’un ouvrage par application de l’ISI . . . . . page 68

Enveloppes et parois métalliques


Le comportement au feu de l’enveloppe métallique . . . . . . . . . . . . . page 71

Solutions constructives acier


Structure mixte acier-beton : les structures . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 77
Structure plancher sec . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 87
Les planchers associant du béton . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 88
Comportement d’ensemble des structures en acier . . . . . . . . . . . . . . page 92
Tableaux de synthèse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 94
Enveloppe – isolation extérieure : les toitures . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 95
Enveloppe – isolation extérieure : les parois verticales . . . . . . . . . . . page 96
Le compartimentage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 99
Exemple d’application pratique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 104

Abréviations et glossaire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 107


Adresses utiles et bibliographie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 110
Annexes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 111
Projet Intérieur.qxp_Intérieur 02/10/2017 15:39 Page4
Projet Intérieur.qxp_Intérieur 02/10/2017 15:39 Page5

AVANT-PROPOS

Évacuer et protéger les personnes sont les deux priorités de la sécurité in-
cendie. Dans l’urgence du sinistre, permettre l’évacuation et rendre pos-
sible l’intervention des secours constituent des exigences essentielles
fondant toute réglementation de sécurité.

Répondant à ces priorités, l’acier se décline en solutions techniques


constructives, issues du travail de toute la filière acier, depuis le sidérur-
giste jusqu’au constructeur.

Aucune autre industrie du secteur de la construction n’a autant investi


pour analyser, connaître, comprendre, améliorer en continu et maîtriser
le comportement au feu des composants, solutions et systèmes de
construction.

De nombreuses possibilités s’offrent au concepteur grâce aux qualités du


matériau : incombustible, il ne participe pas au développement du feu.
Étanche aux gaz et aux flammes, il contribue à la retenue des fumées
mortelles. Résistant, homogène, ses performances peuvent être garanties
à haute ou très haute température moyennant une protection adéquate.
Réversible, il est le seul matériau structurel à pouvoir retrouver ses capa-
cités d’origine, en phase de refroidissement. Cette exception permet aux
pompiers et experts de travailler en toute sécurité.

L’acier répond donc aux exigences posées par les différentes réglementa-
tions de sécurité, quelle que soit leur origine. Cet ouvrage, qui en pré-
sente une vue aussi exhaustive que possible, décrit également les
solutions constructives métalliques correspondantes.

La filière de la construction métallique est enfin pionnière dans le déve-


loppement de l’approche moderne et scientifique du risque réel à travers
l’ingénierie de la sécurité incendie (ISI) et des outils permettant de l’ap-
pliquer.

Elle a en effet participé activement à l’élaboration des eurocodes NF EN


1990 à 1999 permettant de justifier la tenue au feu des ouvrages en acier
(Eurocode 3) et mixtes (Eurocode 4).
Projet Intérieur.qxp_Intérieur 02/10/2017 15:39 Page6
Projet Intérieur.qxp_Intérieur 02/10/2017 15:39 Page7

GÉNÉRALITÉS

Le feu provoque chaque année en France le décès d’environ huit cents per-
sonnes et des dégâts matériels considérables – plus de 1,22 milliard d’euros
versés aux seules PME par l’ensemble des sociétés d’assurances en une
année. Le véritable risque lié à l’incendie est d’abord, pour les personnes,
le dégagement de fumées toxiques. Celles-ci provoquent 98 % des décès,
par asphyxie, dans les premiers instants de l’incendie. Dans un bâtiment à
rez-de-chaussée, l’effondrement d’une structure pendant un incendie n’est
quasiment jamais à l’origine des pertes humaines. En effet, l’effondrement
suppose que la température dans le local en feu a atteint une valeur où au-
cune vie n’est plus possible depuis longtemps.

Il convient donc de se préoccuper du comportement de l’ouvrage pendant


l’évacuation et celui de la phase suivante où le feu doit être éteint. De même,
il importe de ne pas causer de dommages aux bâtiments tiers. Cette dimension
doit être prise en compte dès l’origine : c’est avant tout une question de
conception, où l’acier contribue largement à limiter la propagation des
flammes. Lorsque l’incendie est éteint, la structure en acier présente un avan-
tage certain : contrairement à d’autres matériaux, l’acier retrouve sa résistance
initiale. Cela limite le risque d’effondrement « à froid », après extinction, et la
mise en péril de la vie des sapeurs-pompiers notamment.

Le concepteur se trouve ainsi face à deux problématiques : la réduction de la


charge calorifique – limitation de l’usage de produits inflammables et très
combustibles –, laquelle contribue à limiter la chaleur et le volume des fu-
mées ; la protection des éléments de construction, afin de garantir la stabilité
de l’ouvrage malgré le feu. Deux voies combinables se présentent :
– la protection active, qui consiste à mettre en place des dispositifs qui se
déclenchent lorsque la température s’élève et contribuent soit à éteindre
l’incendie, soit à alerter les personnes présentes – systèmes d’arrosage au-
tomatique, diffusion de gaz spécifique, alarmes en tout genre... ;
– la protection passive, par un revêtement approprié appliqué sur ou contre
les structures à protéger – béton, plâtre, peintures intumescentes, mortier
de perlite ou vermiculite, caissons en panneaux sandwich à deux parements
acier et en laine de roche... – et des dispositions constructives (comparti-
mentage, paroi coupe-feu...).

La combinaison de plusieurs de ces dispositions permet de réduire les risques


et de satisfaire les trois exigences auxquelles doit répondre tout bâtiment
en cas d’incendie : évacuation des occupants, intervention des secours et li-
mitation de la propagation du feu.

La législation nationale fixe les exigences que le concepteur devra atteindre


en mettant en œuvre les dispositifs nécessaires. La législation européenne
unifiera les moyens de répondre à ces exigences qui restent du ressort na-
tional. Cet ouvrage présente les textes réglementaires en vigueur et expose
les solutions techniques qui permettront de préserver les personnes, proté-
ger la structure durant le temps d’évacuation et répondre aux obligations
réglementaires.
Projet Intérieur.qxp_Intérieur 02/10/2017 15:39 Page8

GÉNÉRALITÉS

LE FEU : UN PHÉNOMÈNE
PHYSIQUE
Comburant
(Oxygène)

Le triangle du feu

Énergie d’activation
Combustible
(chaleur)

Le feu est une équation à trois éléments : combustible + comburant (oxy-


gène) + source de chaleur.

La combustion est une réaction exothermique (qui dégage de la chaleur)


entre l’oxygène de l’air et certaines substances solides, liquides ou gazeuses
(combustibles). C’est sous l’action d’une énergie d’activation – source de
chaleur, flamme, échauffement, point chaud –, que les deux premiers élé-
ments entrent en combustion, lorsque la barrière d’activation – la tempé-
rature, la pression, la nature du combustible (gaz, liquides, solides), l’état
de division du combustible – est atteinte.

Modes de propagation
Un incendie passe par une phase de développement, puis de régression, en-
traînant une élévation suivie d’une baisse de température.

Selon le mode d’inflammation et la nature du combustible, le développe-


ment sera plus ou moins rapide.

La sévérité du feu et la durée de ces phases dépendent de plusieurs para-


mètres :
– quantité et répartition des matériaux combustibles (charge incendie) ;
– vitesse de combustion de ces matériaux ;
– conditions de ventilation (ouvertures) ;
– géométrie du compartiment ;
– propriétés thermiques des parois du compartiment.
Projet Intérieur.qxp_Intérieur 02/10/2017 15:39 Page9

GÉNÉRALITÉS

Démarrage du feu (1re phase)


La rapidité de démarrage d’un incendie sera fonction du combustible en
cause, de sa forme, de la ventilation du lieu et du type de source d’allumage.
Durant la phase de feu couvant, la température est localisée au point d’igni-
tion ; les premiers gaz et la fumée apparaissent.

Faits – Première manifestation du feu, le combustible


commence à brûler, la température à l’intérieur du
local varie d’un point à un autre
– Propagation du feu

Moyens de sécurité – Détection automatique


– Gardiennage
– Extincteurs
– Signalisation vers la sortie
– Désenfumage
– Compartimentage
– Dispositions constructives, liaison entre matériaux
– Limitation de la charge combustible

Actions – Appel des pompiers


– Évacuation des personnes avant que la température
atteigne 80-100 °C
– Lutte des pompiers à l’intérieur et à l’extérieur du
bâtiment
Projet Intérieur.qxp_Intérieur 02/10/2017 15:39 Page10

GÉNÉRALITÉS

10

Déclenchement de l’incendie (2e phase)


Au cours de la 2e phase, où le foyer est vif mais encore localisé, le rayonne-
ment ou le contact des flammes atteint les matières proches, les gaz chauds
se dégagent, annonçant la 3e phase. Dans ce cas, le sprinkleur constitue une
mesure active. En effet, pour que ce type de système fonctionne, il est néces-
saire que le feu naissant ait atteint un certain niveau d’émissions calorifiques.

Embrasement généralisé (3e phase)


Les gaz chauds accumulés portent les combustibles présents à leur tempéra-
ture d’inflammation et l’ensemble du volume s’embrase brutalement (flash-
over). L’incendie atteint sa pleine intensité. La présence de gaz inflammables
peut également provoquer des déflagrations plus ou moins violentes.

Faits – La température dans le local en feu augmente


– Les couches supérieures de gaz s’enflamment
– Le front des flammes qui se propage le long
du plafond est le roll-over ; il précède, aux environs
de 500 °C, un embrasement spontané appelé
« embrasement généralisé » ou flash-over
– Le feu se développe complètement

Moyens de sécurité – Compartimentage


– Lutte des pompiers à l’extérieur
– Dispositions constructives

Conséquences – Après l’embrasement généralisé, la température


des gaz augmente rapidement depuis 500 °C
jusqu’à un pic pouvant dépasser 1 000 °C et de-
vient quasi uniforme dans tout le volume
– Avec le plein développement du feu et au bout
d’un certain temps, les structures porteuses
peuvent se déformer

Retombée du feu (4e phase)


La violence du feu décroît avec la disparition progressive du combustible.

Faits – Quand le combustible est consommé à 70 %,


la température des gaz baisse

Conséquences – L’acier, après refroidissement, retrouve ses propriétés


mécaniques d’origine et sa capacité portante s’il
n’a pas été exagérément déformé
– Les ossatures métalliques peuvent être réparées,
renforcées ou remplacées partiellement,
les parties les plus endommagées étant
récupérées et recyclées
Projet Intérieur.qxp_Intérieur 02/10/2017 15:41 Page112

112

Première édition (Otua 1983)


Direction éditoriale : Bertrand Lemoine
Rédaction : Loic Thomas, Guy Archambault
Coordination éditoriale : Éve Jouannais, Nathalie Tournillon
Conception graphique : Joseph Défossez
Correction : Véronique Duthille
Réalisation : Arcelor, Building & Construction Support
@ Arcelor 2002

Deuxième édition (Otua 2004)

La mise à jour du Guide Incendie, édition 2017, a été réalisée avec l’appui technique de :
Francis Keledjian, François Hanus, Sébastien Charton (ArcelorMittal), Valérie Prudor, David Izabel
(Enveloppe Métallique du Bâtiment), Bin Zhao (CTICM), Jean-Louis Gauliard, Christine Le Nouy (SCMF),
Michel Royer-Muller (ConstruirAcier).

Coordination éditoriale : Michel Royer-Muller, Laurence Cinq-Fraix

Conception graphique : Sujet-Objet

© ConstruirAcier/Eyrolles, 2017
ISBN ConstruirAcier : 978-2-7258-0036-3
ISBN Eyrolles : 978-2-212-67566-5

Toute reproduction interdite


sans l’autorisation de ConstruirAcier
©ConstruirAcier 2017