Vous êtes sur la page 1sur 23

CHAPITRE III : Etude des éléments secondaires(Plancher)

I/ PRESENTATION DE L’OUVRAGE :
a. Conception générale :
Le présent projet est un bloc en (RDC), fait partie du programme Réalisation d’un logement
de fonction

Le calcul de ses STR se fera pour La ZONE 0

Le système constructif de la structure est en Béton armé.

Les planches à réalisés sont de type corps Creus.

L’infrastructure comporte des semelles isolées sous poteaux.

b. Caractéristique géométrique :
- Hauteur du RDC ……………….……..…… 3.40 m.
c. Caractéristique mécanique :

a/. Le Béton:

Le béton sera confectionné suivant une composition établie par le laboratoire.

Le ciment utilisé sera de classe CPA 325. Le dosage sera de 350 kg/m3.

La résistance caractéristique du béton à la compression à 28 jours sera:

fc28 = 20 MPa.

 La résistance caractéristique du béton à la traction est :


 Le module de déformation longitudinale instantanée est : Eij = 11000(fcj)1/3
à j = 28 jours, on a: Ei28 = 29858.59 MPa

 Le module de déformation longitudinale différée est: Eij = 3700(fcj)1/3


à j = 28 jours, on a: Ei28 = 10043.34 MPa

 Le coefficient de Poisson est: η = 0.2 à l’E.L.S. ; η = 0 à l’E.L.U.


 La contrainte limite de compression à l’E.L.U. est: fbu = 0.85fc28/ Υb
cas courant: Υb = 1.5 fbu = 11.33 MPa

cas accidentel: Υb = 1.15 fbu = 14.78 MPa

PROJET FIN D’ETUD 2014 Page 43


CHAPITRE III : Etude des éléments secondaires(Plancher)

 La contrainte admissible en compression à l’E.L.S. est: σb = 0.6 fc28 = 12 MPa


- Résistance caractéristique à la traction

La résistance caractéristique à la traction du béton à "j" jours notés ftj est définie conventionnellement par :

ftj = 0,6 + 0,06 fc28 ; dans notre cas ftj = 1.80 MPa

- Contrainte limites

- Contrainte limite de compression :

ELU : Etat limite ultime.

La contrainte limite ultime en compression du béton est définie par : fbu = 0,85 fc28 / gb

gb = 1,5 ( En situation durable ou transitoire ) ==> fbu = 11.33 MPa

gb = 1,15 ( En situation accidentelle ) ==> fbu = 14.78 MPa

ELS : Etat limite de service.

La contrainte limite de service en compression du béton est donnée par :

sbc = 0,6 fc28 ; dans notre cas : sbc = 12 MPa


- Contrainte admissible de cisaillement :

La justification des contraintes tangentielles se faisant uniquement à l'état limite ultime, on a alors :

Fissuration peu nuisible : tu = Min ( 0,2 fc28 / gb , 5 MPa ) = 2.6 MPa

Fissuration préjudiciable : tu = Min ( 0,2 fc28 / gb , 5 MPa ) = 2,00 MPa

Fissuration très préjudiciable : tu = Min ( 0,15 fc28 / gb , 4 MPa ) = 2,00 MPa


- Déformations longitudinale du béton

Module d'élasticité longitudinal instantané :

Pour des charges dont la durée d'application est inférieure à 24h on admet que :

PROJET FIN D’ETUD 2014 Page 44


CHAPITRE III : Etude des éléments secondaires(Plancher)

3
Eij = 11000 fcj = 29858.59MPa

Module d'élasticité à long terme :

Pour des charges de longue durée d'application et afin de tenir compte des effets de fluage, on admet que :

Evj = Eij / 3 = 10043.34 MPa

- Coefficient de poisson

Le coefficient de poisson est pris égal à :

= 0,20 pour les états limites de service.

=0 pour les états limites ultime.

2) Aciers

- Les ronds lisses ( R.L ) : Fe E 235

- Haute adhérence ( H.A ) : Fe E 400

- Coefficient de fissuration : h = 1,6 pour les aciers H.A

h=1 pour les aciers R.L

PROJET FIN D’ETUD 2014 Page 45


CHAPITRE III : Etude des éléments secondaires(Plancher)

- Coefficient de poisson : m = 0,3

Fe : Limite d'élasticité de l'acier.

- Contrainte limites

ELU : Etat limite ultime.

ss = fe / gs

gs = 1 ==> situation accidentelle : ss = 235 MPa.

gs = 1,15 ==> situation durable ou transitoire : ss = 204 MPa.

R.L gs = 1 ==> situation accidentelle : ss = 235 MPa.

ELS : Etat limite service.

1 - Fissuration peu nuisible : pas d'autres limites que celles imposées par l'ELU.

2 - Fissuration préjudiciable : ss < Min [ (2/3) fe ; 150 h ] = 240 MPa H.A

ss < Min [ (2/3) fe ; 150 h ] = 150 MPa Acier doux

PROJET FIN D’ETUD 2014 Page 46


CHAPITRE III : Etude des éléments secondaires(Plancher)

3 - Fissuration très préjudiciable : ss < Min [ (1/2) fe ; 110 h ] = 200 MPa H.A

b/ Les Aciers:

Les aciers utilisés sont les suivants:

 Haute Adhérence FeE400 pour les armatures des semelles, des escaliers
des voiles, des armatures longitudinales des poteaux et des poutres. fe = 400 MPa

 Rond Lisse FeE240 pour les armatures transversales des longrines et poutres.
fe = 235 MPa.

 Treillis Soudé Ф5 mm, 150 x 150 pour les dallages et les dalles de compression.
 Le module d’élasticité longitudinale de l’acier est: Es = 200000 Mpa
Contraintes de calcul à l’E.L.U.: fe/ Υs

Cas courant: Υ s = 1.15

Cas accidentel: Υs = 1

Contraintes admissibles à l’E.L.S:

 Fissuration peu nuisible: pas de vérification


 Fissuration préjudiciable: σ st = min (2/3fe , 150η)
 Fissuration très préjudiciable: σst = min (0.5fe , 110 η)
Avec η (coefficient de fissuration) égal à 1.6 pour les aciers H.A et

à 1.0 pour les ronds lisses.

2 / Règlements et Unités:

Les règlements utilisés dans la présente note de calcul sont les règles

BEAL 91 et les règles parasismiques algériennes RPA.99 (Modifie 2003).

Et Règlements Neige et vent (RNV99)

Les unités utilisées dans cette note de calcul sont les suivantes:

 Mètre (m) pour les dimensions des éléments


 Centimètre (cm) pour les dimensions des sections (h, b, d, c, etc...)
PROJET FIN D’ETUD 2014 Page 47
CHAPITRE III : Etude des éléments secondaires(Plancher)

 Kilo Newton (kN) pour les charges appliquées (G, Q, )


 Kilo Newton-mètre (kN.m) pour les moments fléchissant.
Centimètre Carré (cm2) pour les sections d'acier

PROJET FIN D’ETUD 2014 Page 48


CHAPITRE III : Etude des éléments secondaires(Plancher)

I - Plancher terrasse accessible :

II-1-1) Charges permanentes : plancher (16+4) Etage.


 Charge plancher (16+4) cm……………....…2.75-2.85KN/𝑚2 =2.80KN/𝑚2
 Revêtement en carrelage 2cm……………....0.22 x 2 = 0.44 KN/𝑚2
 Mortier de pose 3cm …………………….....0.2 x 3= 0.6KN/𝑚2
 Enduit plâtre 3cm...........................................0.1 x3= 0.3 KN /m 2
 Lit de sable 8.5cm …………………............0.18x8.5= 1.53 KN/𝑚2
 Mortier de pose 3cm …………………….....0.2 x 3= 0.6KN/𝑚2

G………………………………………………..6.24KN/𝒎𝟐 ≈6.30 KN/𝒎𝟐

II-1-2) Charges exploitation :


 La charge exploitation de se projet réaliser 1.5 KN/𝑚2pour terrasse accessible.
 La charge exploitation de se projet réaliser 2.5 KN/𝑚2pour escalier.

 I. PRE DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS 

II - Pré dimensionnement des éléments:

II 1.Pré dimensionnement du plancher:

L'épaisseur du plancher est déterminée :

L L
h avec : h : hauteur total du plancher
25 20

L : la plus grande portée entre nus d’appuis de la


poutrelle.

L = 394 cm

D’où 15.76cm ≤ h ≤ 19.7cm

On adopte un plancher à corps creux de hauteur total ht = 20cm.

Soit : - corps creux 16cm.

- Dalle de compression 4 cm.

PROJET FIN D’ETUD 2014 Page 49


CHAPITRE III : Etude des éléments secondaires(Plancher)

TS

Dalle de compression
Poutrell Corps creux
e

Fig.II. 1: Coupe transversale d’un plancher à corps creux.


II.2.1-Pré dimensionnement des poutres :

Selon les B.A.E L 91, le critère de rigidité :


ht = hauteur total de la poutre.
Lmax L
 h  max  b = largeur de la poutre.
15 10 avec
0.4h  b  0.8h
L = la plus grande portée libre entre nus d’appuis.
On distingue deux types des poutres.
d = hauteur utile.
II.2.2-Poutres principales

Lmax 650 cm

650 650 Lmax 650


h h    50 cm
15 10 12,5 12,5 on prend = h =65 cm .h = 65cm

soit : 43.33  h  50

0.4h  b  0.8h 26  b  52
on prend : b = 30 cm
b= 30cm

 Figure (II-1):p.p
b  30cm  20 cm.......................................CV

d’après le R.P.A 99 h  65cm  30 cm.......................................CV
b
  0,46  4...............................................CV
h

on prend la section des poutres ( 30 × 65) cm².

poutres ( 30 × 35) cm².

II.2.3-Poutres chainages :

Lmax = 394 cm

PROJET FIN D’ETUD 2014 Page 50


CHAPITRE III : Etude des éléments secondaires(Plancher)

394 394 L 394


h  h  max   31.2 cm
15 10 12,5 12,5
soit : 26.26  h  39.4

on prend = h =35 cm

on prend : b = 30 cm
0.4h  b  0.8h 14  b  28

 .
b  30cm  20 cm.......................................CV

d’après le R.P.A 99 h  35cm  30 cm.......................................CV
b
  0,85  4...............................................CV
h

on prend la section des poutres chainages ( 30 × 35) cm

III.2. Plancher à corps creux :

III.2.1. Introduction :

Le plancher est une aire horizontale séparant deux niveaux, il assure les fonctions
suivantes:

PROJET FIN D’ETUD 2014 Page 51


CHAPITRE III : Etude des éléments secondaires(Plancher)

- transmission les charges et les surcharges des bâtiments.


- assure l'isolation thermique et phonique entre les différents niveaux.
- participe à la résistance des ossatures aux efforts horizontaux.
- dans notre étude, le plancher est composé par des corps creux et une dalle de
compression y'a compris les nervures (poutrelles).

III.2.2. Caractéristiques des poutrelles :

 l'épaisseur du corps –creux: e = 16cm


 l'épaisseur de la dalle de compression : h0 = 4cm
 la largeur de la poutrelle : b = b0 + 2b1 = 10 + 2.(27,5) = 65cm
le corps creux utilisé pour le plancher est de : L0 = 55cm

b0 = 10cm
b=65cm

b = 65cm h0=4 cm
b1 = 27,5cm
ht=20 cm
ℎ𝑡 = 20 𝑐𝑚.
h=16 cm

b1=27.5cm b1=27.5cm
b0=10 cm

III.2.3.Evaluation des charges et surcharges :

a).Plancher terrasse accessible :

G=6.30*0.65=4.09KN/ml
Q=1.5*0.65= 0,975KN/ml

Combinaison à l'E.L.U : Qu= 1.35G+1.5Q= 6,98KN/ml

Combinaison à l'E.L.S : Qs = G+Q= 5,06KN/ml

3.94m 3.94m 3.94m 3.94m 3.94m

III.2.3.1.Combinaison des sollicitations :

PROJET FIN D’ETUD 2014 Page 52


CHAPITRE III : Etude des éléments secondaires(Plancher)

Donc les poutrelles des plancher courant sont le plus sollicitées.

La poutrelle est partiellement encastrée aux extrêmes, dans ce cas la poutrelle ce comporte
comme une poutre continue de section en T sur 6 appuis, elle supporte son poids propre plus
les charges revenant au plancher.

III.2.4. Domaine de validité de la méthode forfaitaire : ........................ [1]


Pour calculer les valeurs maximales des moments en travée et sur appuie on utilise la méthode
forfaitaire.

2G
1- la charge d'exploitation Q ≤ Max { }
5 kN/m2

2-le moment d'inertie est constant dans toutes les travées.

3-le rapport entre les travées successives est compris entre 0,8 et 1,25
4-la fissuration est peu nuisible
a) terrasse :

Q =1K N/m2 Q< max [2*6,30=12,6 ; 5KN/ m2]= 12,6 KN/ m2………………..…CV

2) Les moments d’inertie est constante……… CV (les poutrelles ayant la même


section).

3) ln
0.8   1.25
l n1

0,8 < (3.94/3.94) =1< 1,25 …………....CV

4) fissuration peu nuisible …………………....CV

Donc on applique la méthode forfaitaire :

Les moments en travées : doit satisfaire les inégalités suivantes :

Pour les travées de rive :

1.2+0.3𝛼 𝑀𝑤+𝑀𝑒
𝑀𝑡 ≥ 𝑀0 ; 𝑀𝑡 ≥ 𝑀𝑎𝑥{(1.2 + 0.3𝛼)𝑀0 ; 1.05𝑀0} − { }
2 2

Pour les travées intermédiaires :

PROJET FIN D’ETUD 2014 Page 53


CHAPITRE III : Etude des éléments secondaires(Plancher)

1+0.3𝛼 𝑀𝑤+𝑀𝑒
𝑀𝑡 ≥ 𝑀0 ; 𝑀𝑡 ≥ 𝑀𝑎𝑥{(1 + 0.3𝛼)𝑀0 ; 1.05𝑀0} − { }
2 2

III.2.5. Plancher terrasse :

0,15M0 0,50M0 0,40M0 0,40M0 0,50M0 0,15M0


3.94m 3,94m 3.94m 3,94 m 3.94m

1 2 3 4 5 6

Charge permanente : G=6.30KN/ m2

Charge d’exploitation Q=1.50KN/ m2

α=Q/G+Q α=0.192

III.2.5.1 Calcul à l’état limite ultime :

Combinaison de charge :……………………. (Le calcul fait pour une bande de 65 cm)

G=6.30*0.65=4.09KN/ml
Q=1.5*0.65=0.975KN/ml
Qu= 1.35G+1.5Q=6,98KN /ml
Les moments isostatiques : …………….. [1]

QU xl 2 6.98 x(3.94) 2
 Mo (1-2) = = = 13.54 KN.m
8 8

QU xl 2 6.98 x(3.94) 2
 Mo (2-3) = = = 13.54 KN.m
8 8

QU xl 2 6.98 x(3.94) 2
 Mo (3-4) = = = 13.54 KN.m
8 8

QU xl 2 6.98 x(3.94) 2
 Mo (4-5) = = = 13.54 KN.m
8 8

QU xl 2 6.98 x(3.94) 2
 Mo (5-6) = = = 13.54 KN.m
8 8

Les moments sur appuis : ……………………….. [1]

PROJET FIN D’ETUD 2014 Page 54


CHAPITRE III : Etude des éléments secondaires(Plancher)

Ma1=0.15M0 (1-2)=0.15x 13.54 =2.03 KN.m

Ma2=0.5M0 (1-2)=0.5x 13.54 = 6,77 KN.m

Ma3=0.4 M0 (2-3) = 0.4x 13.54 = 5,416 KN.m

Ma4=0.4 M0 (4-5) = 0.4x 13.54 = 5,416KN.m

Ma5=0.5 M0 (5-6) = 0.5x 13.54 = 6,77 KN.m

Ma6=0.15 M0 (5-6) = 0.15x 13.54 = 2.03 KN.m

Les moments en travée :

Travée (1-2): travée de rive

1.05 (13.54) - (6,77 +2.03)/2 = 9,817 KN.m

Mt (1- 2) : max

(1+0.3x 0.192) x(13.54) - ( 6,77 +2.03)/2= 9.919 KN.m

Mt (1- 2) = 9.919 KN.m

Travée (2-3): travée intermédiaire

1.05 (13.54) - (5,416 +6,77)/2 = 8.12 KN.m

Mt (2- 3) : max

(1+0.3x0.192)x(13.54)-( 5,416 +6,77)/2 = 8.22 KNm

Mt (2- 3) = 8.22 KN.m

Travée (3-4): travée intermédiaire

1.05 (13.54) - (5,416 +5,416)/2 = 8.80KN.m

Mt (3- 4): max

(1+0.3x0.192)x(5,416)-( 5,416 +5,416)/2 = 8.90 KN.m

Mt (1- 2) = 8.90KN.m

PROJET FIN D’ETUD 2014 Page 55


CHAPITRE III : Etude des éléments secondaires(Plancher)

Travée (4-5): travée intermédiaire

1.05 (13.54) - (6,77 +5,416)/2 = 8.12 KN.m

Mt (4-5): max

(1+0.3x0.192) x (13.54) - (6,77 +5,416)/2 = 8.22 KN.m

Mt (4-5)= 8.22 KN. m

Travée (5-6): travée de rive

1.05 (13.54)- (2.03+6,77)/2 = 9,817 KN.m

Mt (5- 6) : max

(1+0.3x0.192) x (13.54)- (2.03+6,77)/2 = 9.919 KN.m

Mt (5- 6) = 9.919 KN.m

Calcul des efforts tranchant isostatiques :

Tw (1-2) = qu L/2=6.98x3.94/2= 13.75 KN

Te (1-2)=1.1 Tw(1-2)=1.1x13.75= 15.12 KN

Tw (2-3)=1.1qu L/2=1.1x6.98x3.94/2= 15.12 KN

Te (2-3)= qu L/2 =6.98x3.94/2 = 13.75 KN

Tw (3-4) = qu L/2 =6.98x3.94/2 = 13.75 KN

Te (3-4) = qu L/2 =6.98x3.94/2 = 13.75 KN

Tw (4-5)=qu L/2= 6.98x3.94/2 = 13.75 KN

Te (4-5) = 1.1 Tw (4-5) =1.1x 13.75 = 15.12 KN

Tw (5-6)= 1.1 qu L/2=1.1x13.75= 15.12 KN

Te (5-6)= qu L/2= 6.98x3.94/2 = 13.75 KN

III.2.5.2 Calcul à l’état limite de service :

Combinaison de charge :

G=6.30*0.65=4.09 KN/ml
Q=1.5*0.65=0.97KN/ml

PROJET FIN D’ETUD 2014 Page 56


CHAPITRE III : Etude des éléments secondaires(Plancher)

Qs = G+Q=5.06 KN/m
q S L2
Moments isostatiques : M0=
8

M0 (1-2)= 5.06 x3.942/8 = 9.81KN.m

M0 (2-3)= 5.06 x3.942/8 = 9.81KN.m

M0 (3-4)= 5.06 x3.942/8 = 9.81KN.m

M0 (4-5)= 5.06 x3.942/8 = 9.81KN.m

M0 (5-6)= 5.06 x3.942/8 = 9.81KN.m

Moments sur appui :

Ma (1)= 0.15x M0 (1-2)= 0.15x9.81 = 1.47 KN.m

Ma (2)=0.5 x M0 (1-2 ) = 0.5 x 9.81 = 4.90 KN.m

Ma (3)=0.4 x M0 (2-3) = 0.4 x 9.81 = 3.92 KN.m

Ma (4)=0.4 xM0 (4-5) = 0.4 x 9.81 = 3.92 KN.m

Ma (5)=0.5xM0(5-6) = 0.5 x 9.81 = 4.90 KN.m

Ma (6)=0.15M0(5-6) = 0.15x9.81 = 1.47 KN.m

Moments en travée:

Travée (1-2): travée de rive

1.05 (9.81)- (4.90+1.47)/2 = 7.11 KN.m

Mt (1- 2) : max

(1+0.3x0.192) x (9.81)- (1.038+3.476)/2 = 7.19 KN.m

Mt (1- 2) = 7.19 KN.m

Travée (2-3): travée intermédiaire

1.05 (9.81) - (4.9+3.92)/2 = 5.89 KN.m

Mt (2- 3) : max

PROJET FIN D’ETUD 2014 Page 57


CHAPITRE III : Etude des éléments secondaires(Plancher)

(1+0.3x0.192)x (9.81) - (4.9+3.92)/2 = 5.98 KN.m

Mt (2- 3) = 5.98 K.m

Travée (3-4): travée intermédiaire

1.05 (9.81) - (3.92+3.92)/2 = 6.38 KN.m

Mt (3-4): max

(1+0.3x0.192) x (9.81) - (3.92+3.92)/2 = 6.54KN.m

Mt (3- 4) = 6.54 KN.m

Travée (4-5): travée intermédiaire

1.05 (9.81)- (4.90 +3.92)/2 = 5.89 KN.m

Mt (4-5): max

(1+0.3x0.192) ×(9.81)-(4.90 +3.92)/2 = 5.98 KN.m

M (4-5) =5.98 KN.m

Travée (5-6): travée de rive

1.05 (9.81)- (1.47 +4.90)/2 = 7.11 KN.m

Mt (5- 6) : max

(1+0.3x0.192) (9.81)- (1.47 +4.90)/2 = 7.19 KN.m

Mt (5- 6) = 7.19 KN.m

Calcul des efforts tranchant isostatiques :

Tw (1-2) = qu L/2= 5.06 x3.94/2= 9,968KN

Te (1-2)=1.1 Tw(1-2)=1.1x 9,968= 10,965 KN

Tw (2-3)=1.1qu L/2=1.1x 5.06x3.94/2= 10,965 KN

Te (2-3)= qu L/2 =5.06x3.94/2= 9,968KN

Tw (3-4) = qu L/2 =5.06x3.94/2= 9,968KN

Te (3-4) = qu L/2 =5.06x3.94/2= 9,968KN

Tw (4-5)=qu L/2= 5.06x3.94/2= 9,968 KN

PROJET FIN D’ETUD 2014 Page 58


CHAPITRE III : Etude des éléments secondaires(Plancher)

Te (4-5) = 1.1 Tw (4-5) =1.1x 9,968 = 10,965 KN

Tw (5-6)= 1.1 qu L/2=1.1x 9,968 = 10,965 KN


Te (5-6)= qu L/2= 5.06x3.94/2= 9,968KN
Diagrammes des moments et des efforts tranchants :

Diagramme des moments à L’.ELU

Diagramme des efforts tranchants à L’.ELU

PROJET FIN D’ETUD 2014 Page 59


CHAPITRE III : Etude des éléments secondaires(Plancher)

Diagramme des moments à L’.ELS

Diagramme des efforts tranchants à L’.ELS

III.2.5.3. Détermination des armatures :

Le moment de la table de compression :

Mtable=b.h0.ƒbc.(d-h0/2)………………………[1]

Mtable=0,65. 0,04. 14,17. (0,18-(0,04/2)).10-3 = 58,947 KN.m

Mtable>Mmax= 9.919 KN .m Donc l’axe neutre se trouve dans la table de compression ; et la


section sera calculée comme une section rectangulaire : bh= (6520) cm2

b =65cm

h0=4cm

18cm h=20cm
d =18cm

b0 =10cm b = 65cm
PROJET FIN D’ETUD 2014 Page 60
CHAPITRE III : Etude des éléments secondaires(Plancher)

Pour le calcul on utilise les formules suivantes :…………………. [1]

Mu
   d (1  0,4. )
b.d 2 . f bc

Mu
  1,25(1  1  2. ) As=
. s

0,23.b.d . f t 28
Amin= ………..…………………. [1]
fe

Appuis
Mu As Amin Adopté
et b (cm) d (cm) fbc μ α Z (cm)
(KN.m) (cm2) (cm2) (cm2)
travées
1 2,03 10 18 14,17 0,0442 0,0565 17,5928 0,3005 0,217 2T12=2.26
01-févr 9,919 65 18 14,17 0,0332 0,0423 17,6957 1,4597 1,413 3T12=3.39
2 6,77 10 18 14,17 0,1475 0,2004 16,5572 1,0648 0,217 2T12=2.26
02-mars 8,22 65 18 14,17 0,0275 0,0349 17,7486 1,2061 1,413 3T12=3.39
3 5,41 10 18 14,17 0,1178 0,1572 16,8683 0,8352 0,217 2T12=2.26
03-avr 8,9 65 18 14,17 0,0298 0,0379 17,7275 1,3074 1,413 3T12=3.39
4 5,41 10 18 14,17 0,1178 0,1572 16,8683 0,8352 0,217 2T12=2.26
04-mai 8,22 65 18 14,17 0,0275 0,0349 17,7486 1,2061 1,413 3T12=3.39
5 6,77 10 18 14,17 0,1475 0,2004 16,5572 1,0648 0,217 2T12=2.26
05-juin 9,919 65 18 14,17 0,0332 0,0423 17,6957 1,4597 1,413 3T12=3.39
6 2,03 10 18 14,17 0,0442 0,0565 17,5928 0,3005 0,217 2T12=2.26

Résumé

En travée : 3HA 12 = 3.39cm2

Sur appuis: 1HA 12 +1HA 12 = 2.26cm2

III.2.5.4. Vérification à l’E.L.U :

Condition de non fragilité : ………………………… [1]

- en travée :

Amin=0,23.b.d.ƒt28/ƒe= 0.23x65x18x2.1/400 = 1,412cm2

3.39cm2  1.413 cm2

PROJET FIN D’ETUD 2014 Page 61


CHAPITRE III : Etude des éléments secondaires(Plancher)

- sur appui :

Amin=0,23.b.d.ƒt28/ƒe=0.23x10x18x2.1/400 = 0,217cm2

2.26cm2  0.22 cm2

Vérification contrainte tangentielle du béton :

Tumax=15.12KN

*fissuration non préjudiciable :

 u  min( 0,2. f c 28 /  b ;4MPA)  3,33MPa …………………………….. [1]

15.12 .10 3
 u  Tu b d   0,84MPA
0. 0,1.0,18
 u  0,84MPA   u  3,33MPA.......................................................CV

Calcul des Armatures transversale : ……………………………... [1]

h b0
t  min( ; ;l )  min( 200 / 35;100 / 10;10)mm  5,71mm
35 10

On adopte un cadre  6 1 cadre T6

 At = 2 T 6 = 0.56 cm²

Espacement des armatures transversales: …………………………. [1]

St ≤ min (0, 9.d; 40cm) = min (0, 9.x18; 40cm) = 16, 2 cm

On adopte: St=15cm

Vérification de la compression du béton vis avis de l’effort tranchant:


- sur appui de rive :

2.Tu 13.75
 bc   2x  1,69MPa..............[1]
b0. 0,9d 0.1x0.9 x0.18 x1000
f c 28 0.8 x 25
 bc  0,8   13,33MPa....................................[1]
b 1.5
  bc  1,69MPA   bc  13,3MPA....................................CV

- Appui intermédiaire :
PROJET FIN D’ETUD 2014 Page 62
CHAPITRE III : Etude des éléments secondaires(Plancher)

2.Tu 2 x13.75
 bc    1,.69MPA
b0. 0,9d 0.1x0.9 x0.18 x1000
 bc  1,69MPA   bc  13,33MPA............................................C.V

III.2.5.5. Vérification à l’E.L.S : ……………………….. [1]

Vérification des contraintes :

Mu  1 f c 28
  ;  
M ser 2 100

- En travée (5-6) : α=0,026

γ=9.919/7.19=1,37

(γ-1)/2+ƒc28/100= (1.37-1)/2+25/100 = 0,435

 α=0,026≤ 0,435 ……………………………………………………………….….. CV

- Appui de rive : α= 0,0399

γ=2.03/1.47=1,388

(γ-1)/2+ƒc28/100  (1,388 -1)/2+25/100=0,444

 α=0,0399 < 0,444 …………………………………………………………………CV

- Appui intermédiaire : α= 0,138

γ=8.90/6.54=1,36

= (γ-1)/2+ƒc28/100= (1,382-1)/2+25/100=0,441

α=0,138 < 0,441 ……………………………………………………………………….CV

Condition de la flèche :

h/L≥1/22.5  0.2 / 3.94  0,050  1 / 22.5  0,044........................................................CV

h Mt
  0.20 / 3.94  0,050  7.19 / 15 x9.81  0,048....................................CV
L 15.M 0

Ferraillages de la poutrelle

En travées
PROJET FIN D’ETUD 2014 Sur appuis Page 63
CHAPITRE III : Etude des éléments secondaires(Plancher)

Ø6

3T12

10

III.2.8. Ferraillage de la dalle de compression :

Le ferraillage de la dalle de compression sera ferraillé les deux sens afin d'éviter les
fissurations, le ferraillage est en treille soudée (BEAL 91.Art B.6.8.)

-Les conditions suivantes doivent êtres respectés :

-les dimensions des mailles sont normalisées (BAEL91.Art. .6.8.) comme suit :

1. 20 cm (5 p.m.) pour les armatures perpendiculaires aux nervures,


2. 33 cm (3 p.m.) pour les armatures parallèles aux nervures.

avec : L1 en cm .
L1
50  L1  80 cm  A1  4.
fe
200
L1  50 cm  A1 
fe

Avec : L1 : distance entre l’axe des poutrelles (L1=65 cm).

A1 : diamètre perpendiculaire aux poutrelles (A.P).


A2 : diamètre parallèle aux poutrelles (A.R).

A2=A1/2 Fe=520MPa On a :L1=65cm

PROJET FIN D’ETUD 2014 Page 64


CHAPITRE III : Etude des éléments secondaires(Plancher)

65
A1  4.  0,50 cm 2 / ml
520
5T 6  A1  1,41 cm 2
100
St   20 cm
5

Armatures de répartition :

A2=A1/2=0,71 cm2

Soit 5T6  A2  1,41 cm 2 et St=20 cm.

Pour le ferraillage de la dalle de Compression, On adopte un treillis Soudés  6 dont la


dimension des Mailles est égale à 20 cm suivant les deux sens.

St St/2

TSØ6
100

St
ST/2

100

Figure III: Disposition constructive des armatures


de la dalle de compression

PROJET FIN D’ETUD 2014 Page 65