Vous êtes sur la page 1sur 3

Dossier n°1

L’entreprise FACULTE a débuté son activité en 2001. Au début de l’exercice 2019, cette entreprise
compte acquérir des machines pour étendre son activité et elle souhaite analyser le mode
d’acquisition qui lui coûterait fiscalement le moindre possible.
- Les machines à acquérir (amortissables sur 10 ans) coûteraient au comptant = 1.258.000,00 Dh
TTC.
- En leasing, elle payerait tous les 3 mois 103.600,00 Dh TTC, pendant 3 ans.
Elle deviendrait propriétaire de ces machines contre le paiement de 144.000 Dh TTC.
Le prix initial d’acquisition stipulé dans le contrat est de 1.257.000,00 Dh (TTC).
- L’entreprise pourrait éventuellement acquérir le bien par voie de crédit bancaire sur une période
de 5 ans, une traite trimestrielle serait à honorer avec un taux d’intérêt fixe de 8,5% HT.
L’entreprise pourrait également louer des machines similaires à 100.000 DH HT/an pour la
période de 10 ans.
TAF :

1. Analyser la situation des modes d’investissement sachant que les résultats fiscaux bruts (hors impacts
des flux de l’investissement/financement) prévus pour les exercices futurs ainsi que les chiffres
d’affaires sont comme suit :
Exercice Chiffre d’affaires Montant
2019 3 400 000,00 515.000
2020 3 600 000,00 420.000
2021 3 800 000,00 301.000
2022 4 000 000,00 190.000
2023 4 200 000,00 - 10.000
2024 4 400 000,00 -5.000
2025 4 600 000,00 -13.000
2026 4 800 000,00 - 8.000
2027 5 000 000,00 16.000
2028 5 200 000,00 12.000

Le barème de l’IS est celui applicable au cours de l’exercice 2018.

2. Choisir l’option permettant de l’optimisation de l’IS à payer durant la période 2019-2028.


Dossier n°2
La Société F2 fait partie d'un groupe composé de la société mère (M) et de 5 filiales (F1, F2, F3, F4 et F5), éligibles au régime
d'incitation fiscale prévu à l'article 161 bis du CGI.
La Société F2 a acquis un bien immobilier et une machine de production :
- le 1er janvier 2009 pour le bien immobilier au prix de 14 MMAD dont terrain 5 MMAD et constructions 9 MMAD
(amortissable sur 25 ans) ;
- Le 1er janvier 2017 pour la machine de production au prix de 2 MMAD (par amortissement dégressif sur 10 ans).
En 2018, la Société M, en tant que société mère, a déclaré le groupe à l'administration fiscale.
Le 1er octobre 2018, la société F2 a cédé le bien immobilier en question à la société F3 au prix de 15 MMAD (dont terrain 6
MMAD et constructions 9 MMAD). La société F2 a aussi cédé la machine de production à la société F1 au prix de 3 MMAD
au 31 décembre 2018.
Le 31 décembre 2021, les sociétés F1 et F3 cèdent les biens (immobilier et machine de production) à une société hors groupe
constitué par la société M, au prix du bien immobilier pour 19 MMAD (dont terrain 9 MMAD et constructions 10 MMAD)
et au prix de la machine de production pour 3,5 MMAD.
TAF
1) Identifier le traitement fiscal du transfert des immobilisations chez la société F2 en 2018 ;
2) Identifier les amortissements déductibles chez les deux sociétés F1 et F3 en 2018, 2019 et 2020.
3) Traiter les plus-values réalisées au cours de l’exercice 2021 chez F1 et F3.