Vous êtes sur la page 1sur 5

1GMB TECHNOLOGIE Les moteurs à combustion interne 1/5

LES MOTEURS A COMBUSTION INTERNE

Objectifs du cours
Rendre l’élève capable de :

- Différencier un moteur à combustion interne et à combustion externe


- Citer les quatre phases du cycle d’un moteur à quatre temps
- Citer et situer les différents éléments constituants un moteur
- Définir les différentes caractéristiques dimensionnelles

Pré requis
Aucun pré requis n’est nécessaire

__________________________________

ORIGINE DU MOTEUR A COMBUSTION INTERNE

Premier problème posé : convertir l’énergie chimique contenue dans un


combustible en énergie calorifique ( chaleur ), puis convertir cette chaleur en
énergie mécanique ( travail ).

Evolution historique.

? 1 ère solution : machine à combustion externe : la machine à vapeur.

Vapeur sous pression distributeur bielle volant

Eau

Chaleur
cylindre piston tige de poussée
Combustible
Comburant (air)
1GMB TECHNOLOGIE Les moteurs à combustion interne 2/5

- L’énergie chimique contenue dans le combustible est convertie en chaleur par


combustion.

- Ce processus nécessite un comburant ( l’air, en général ).

- Le fluide ( ici l’eau ) est chauffé et produit de la vapeur sous pression.

- Le distributeur conduit la vapeur sous pression vers l’une des faces du piston,
l’autre étant automatiquement mise en communication avec l’air libre.

- Il résulte de la pression s’exerçant sur la face d u piston une force.

- Cette force est transmise à la bielle par l’intermédiaire de la tige de poussée.

- La bielle agit sur le volant, transformant le mouvement de translation alternatif du


piston en un mouvement de rotation du volant.

- On appelle rendement le rapport entre l’énergie consommée (énergie chimique


contenue dans le carburant ) et l’énergie produite (énergie mécanique recueillie
sur l’axe du volant )

- Le rendement d’une telle machine est de 15 à 20%

? 2 ème solution : machine à combustion interne (principe)

Combustion piston cylindre tige de poussée bielle vilebrequin volant


du combustible
+ comburant

Ici, la combustion du mélange gazeux ( combustible + comburant ) se déroule à


l’intérieur de la machine ( combustion interne ), une plus grande partie de la chaleur
produite est convertie en travail ( jusqu’à 50%)

Remarque : cette machine ne peut fonctionner qu’avec des combustibles


susceptibles d’être vaporisés, alors que la machine à vapeur peut utiliser des
combustibles solides.
1GMB TECHNOLOGIE Les moteurs à combustion interne 3/5

MOTEUR A 4 TEMPS A ALLUMAGE COMMANDE

- Problème posé : assurer la combustion d’une charge ( carburant + comburant ) à


l’intérieur d’une enceinte de volume variable.

- L’accroissement de pression « P » dû à la combustion crée un effort « F » sur la


surface « S » de l’élément mobile de l’enceinte ( le piston ) tel que F = P * S .

- La force « F » peut être convertie en travail mécanique « W » par le


déplacement « l » du piston tel que W = F * l

- La détente des gaz dans le cylindre provoque le déplacement du piston

- C’est la combustion et la détente des gaz qui produit cette phase motrice ( ou
temps moteur ) et non une « explosion » comme on a improprement qualifié ce
processus à son origine.

- On remarque que la pression « P » évolue dans l’enceinte selon le déroulement


contigu et contradictoire de la combustion et du déplacement du piston ( le
déroulement de la combustion tend à faire croître la pression, mais la descente
du piston fait croître le volume, donc tend à faire chuter la pression )

- Avant de brûler la charge, 2 temps sont nécessaires :


- un temps pour l’introduction de la charge dans le cylindre (admission )
- un temps pour ramener le piston au début de sa course en comprimant la
charge (compression )

- Il faut ensuite initier la combustion ( allumage )

- Enfin, une fois la combustion – détente achevée, il faut évacuer les gaz brûlés
(échappement) avant de recommencer un cycle.

- On appelle cycle la succession des phases suivantes :

? Admission
? Compression
? Combustion détente
? Echappement
1GMB TECHNOLOGIE Les moteurs à combustion interne 4/5

A1)- Schéma de principe du moteur à 4 temps à allumage


commandé

Bougie d’allumage

Came d’admission came


d’échappement

Poussoir
ressort soupape
d’échappement
soupape
d’ admission
injecteur

sonde de
tubulure richesse
d’ admission

piston

papillon des gaz pot


catalytique

Filtre à air

Maneton bielle

Vilebrequin cylindre
1GMB TECHNOLOGIE Les moteurs à combustion interne 5/5

A2) Caractéristiques dimensionnelles

Section du cylindre S volume mort v cylindrée unitaire V


Point mort haut (P.M.H)

Course

Point mort bas (P.M.B)

Alésage A

d
Course

- L’alésage « A » est le diamètre intérieur du cylindre


- La course « C »est la distance parcourue par le piston entre son point mort haut
et son point
mort bas. Elle est déterminée par la distance « d » comprise entre axe de
vilebrequin et axe du
maneton ( C = 2* d )
- La cylindrée unitaire « V » est la volume compris
dans un cylindre entre le P.M.H et le P.M.B.

π * A2
V = S *C = *C
4

- Le rapport volumétrique ρ est le rapport entre le volume


total dans le cylindre (quand le piston est au P.M.B )
et le volume restant quand le piston est au P.M.H
(volume mort, ou volume de la chambre de combustion )

V +v
ρ=
v