Vous êtes sur la page 1sur 164

Logipam

SEPED303004FR 01/2013

Logipam
Logiciel SFT2885 de programmation
de Sepam série 80
Manuel d’utilisation
01/2013
SEPED303004FR

www.schneider-electric.com
Le présent document comprend des descriptions générales et/ou des caractéris-
tiques techniques des produits mentionnés. Il ne peut pas être utilisé pour définir ou
déterminer l’adéquation ou la fiabilité de ces produits pour des applications
utilisateur spécifiques. Il incombe à chaque utilisateur ou intégrateur de réaliser
l’analyse de risques complète et appropriée, l’évaluation et le test des produits pour
ce qui est de l’application à utiliser et de l’exécution de cette application. Ni la société
Schneider Electric ni aucune de ses sociétés affiliées ou filiales ne peuvent être
tenues pour responsables de la mauvaise utilisation des informations contenues
dans le présent document. Si vous avez des suggestions d’amélioration ou de
correction ou avez relevé des erreurs dans cette publication, veuillez nous en
informer.
Aucune partie de ce document ne peut être reproduite sous quelque forme ou par
quelque moyen que ce soit, électronique, mécanique ou photocopie, sans
l’autorisation écrite expresse de Schneider Electric.
Toutes les réglementations locales, régionales et nationales pertinentes doivent
être respectées lors de l’installation et de l’utilisation de ce produit. Pour des raisons
de sécurité et afin de garantir la conformité aux données système documentées,
seul le fabricant est habilité à effectuer des réparations sur les composants.
Lorsque des équipements sont utilisés pour des applications présentant des
exigences techniques de sécurité, suivez les instructions appropriées.
La non-utilisation du logiciel Schneider Electric ou d’un logiciel approuvé avec nos
produits matériels peut entraîner des blessures, des dommages ou un fonction-
nement incorrect.
Le non-respect de cette consigne peut entraîner des lésions corporelles ou des
dommages matériels.
© 2013 Schneider Electric. Tous droits réservés.

2 SEPED303004FR 01/2013
Structure de la documentation

Structure de ce manuel
Ce manuel est composé de 7 chapitres et 2 annexes :
 Chapitre 1 : Présentation du logiciel Logipam
Ce chapitre décrit les principes généraux du logiciel Logipam. Il comprend une
description générale du logiciel Logipam et une introduction à la méthode de
création et d’exploitation des programmes d’automatisme.
 Chapitre 2 : Description des variables et des objets Logipam
Ce chapitre décrit les variables et les objets utilisés par le langage, leurs états,
leur fonction et leur utilisation.
 Chapitre 3 : Le langage à contacts
Ce chapitre décrit le langage à contacts utilisé par Logipam et le mode
d’exécution d’un programme d’automatisme écrit dans ce langage.
 Chapitre 4 : Prise en main du logiciel Logipam
Ce chapitre décrit l’interface du logiciel Logipam et les possibilités de personna-
lisation de l’environnement de travail.
 Chapitre 5 : Création d’un programme
Ce chapitre présente les fonctions spécifiques au mode édition. Il décrit les
procédures à suivre pour la création d’un programme d’automatisme : la
structure du programme, la configuration des variables et des objets, l’impression
du dossier de programmation et le contrôle de cohérence.
 Chapitre 6 : Simulation d’un programme
Ce chapitre présente les fonctions spécifiques au mode simulation. Il décrit les
procédures à suivre pour simuler l’exécution du programme.
 Chapitre 7 : Exploitation d’un programme
Ce chapitre décrit les opérations à effectuer pour exploiter le programme
d’automatisme Logipam et le maintenir sur Sepam.
 Annexes :
Liste des variables prédéfinies.
Liste des raccourcis clavier et des touches de fonction de Logipam.

SEPED303004FR 01/2013 3
4 SEPED303004FR 01/2013
Table des matières

Consignes de sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
A propos de ce manuel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
Chapitre 1 Introduction au logiciel Logipam . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14
Enregistrement du logiciel Logipam . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
Architecture . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
Méthode de création et d’exploitation d’un programme Logipam . . . . . . . 17
Chapitre 2 Description des variables et des objets Logipam . . . . 19
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
Identification des variables et des objets. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
Entrées logiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22
Télécommandes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24
Entrées prédéfinies . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25
Sorties des protections . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26
Bits mémorisés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27
Bits non mémorisés. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28
Bits de configuration . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29
Sorties logiques. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30
Sorties prédéfinies. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32
Sorties vers la matrice. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33
Entrées des protections. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34
Télésignalisations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35
Temporisations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36
Compteurs. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38
Horloges . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40
Chapitre 3 Le langage à contacts . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41
Présentation générale du langage à contacts . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42
Structure du schéma . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44
Les contacts . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46
Les connexions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48

SEPED303004FR 01/2013 5
Les bobines . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 49
Lignes de commentaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 53
Règles d’exécution du schéma . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 54
Conseils de programmation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55
Chapitre 4 Prise en main du logiciel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 59
Démarrage du logiciel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60
Import d’un programme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 62
Options du logiciel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 63
Protection par mot de passe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 66
Description de l’écran principal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 68
La barre d’outils principale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70
L’aide en ligne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 71
La barre de variables et d’objets . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 72
Modes de fonctionnement édition et simulation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 74
Description de l’écran en mode édition . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 76
Description de l’écran en mode simulation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 81
Personnalisation de l’affichage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 83
Chapitre 5 Création d’un programme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 85
Définition des propriétés d’un programme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 86
Définition des variables et des objets . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 87
Création d’une ligne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 90
Ajout et suppression de lignes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 92
Définition, annulation et suppression de sections . . . . . . . . . . . . . . . . . . 94
Titre d’une section . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 97
Création et suppression d’une condition d’exécution sur une section . . . 98
Développement et réduction du contenu d’une section . . . . . . . . . . . . . . 100
Affichage d’un niveau de section . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 102
Insertion et suppression de commentaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 104
Fonction copier/coller. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 105
Fonction rechercher/remplacer . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 108
Création et suppression de connexions. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 110
Affichage des variables et des objets par identifiant ou par nom. . . . . . . 111
Consultation du commentaire d’une variable. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 112
Enregistrement d’un programme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 113
Contrôle de la saisie du programme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 114
Contrôle du programme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 117
Impression du dossier Logipam . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 119
Chapitre 6 Simulation d’un programme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 121
Principes de fonctionnement d’une simulation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 122
Exécution de la simulation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 123
Modification de l’état des variables au cours de la simulation . . . . . . . . . 125
Réglage de l’horloge de simulation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 128

6 SEPED303004FR 01/2013
Chapitre 7 Exploitation d’un programme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 131
Export d’un programme pour le SFT2841 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 132
Principes d’exploitation d’un programme Logipam . . . . . . . . . . . . . . . . . . 134
Configuration du Sepam et du programme Logipam sur SFT2841 . . . . . 136
Exploitation des sorties, des voyants, des messages à l’aide de la matrice
de commande . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 143
Contrôle de l’exécution du programme en mode connecté. . . . . . . . . . . . 145
Annexes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 147
Annexe A Annexes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 149
Liste des entrées prédéfinies . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 150
Liste des sorties prédéfinies . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 154
Liste des entrées des protections . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 156
Liste des sorties des protections . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 159
Raccourcis clavier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 164

SEPED303004FR 01/2013 7
8 SEPED303004FR 01/2013
Consignes de sécurité
§

Informations importantes

AVIS
Lisez attentivement ces instructions et examinez le matériel pour vous familiariser
avec l’appareil avant de tenter de l’installer, de le faire fonctionner ou d’assurer sa
maintenance. Les messages spéciaux suivants que vous trouverez dans cette
documentation ou sur l’appareil ont pour but de vous mettre en garde contre des
risques potentiels ou d’attirer votre attention sur des informations qui clarifient ou
simplifient une procédure.

SEPED303004FR 01/2013 9
REMARQUE IMPORTANTE
L’installation, l’utilisation, la réparation et la maintenance des équipements
électriques doivent être assurées par du personnel qualifié uniquement. Schneider
Electric décline toute responsabilité quant aux conséquences de l’utilisation de ce
matériel.
Une personne qualifiée est une personne disposant de compétences et de
connaissances dans le domaine de la construction, du fonctionnement et de
l’installation des équipements électriques, et ayant suivi une formation en sécurité
leur permettant d’identifier et d’éviter les risques encourus.

10 SEPED303004FR 01/2013
A propos de ce manuel

Présentation

Objectif du document
Ce manuel décrit l’utilisation du logiciel Logipam sous MS Windows pour la création
de programmes d’automatisme pour les Sepam série 80.
Il présente le fonctionnement du logiciel, le langage de programmation, les éléments
de programmation, la création et la simulation des programmmes ainsi que leur
exploitation.
A qui s’adresse ce manuel ?
Ce document s’adresse au personnel des bureaux d’études devant réaliser un
programme d’automatisme, et à toute personne devant intervenir sur la mise en
œuvre des programmes d’automatisme et leur maintenance sur Sepam série 80.
Connaissances requises
La création et la mise en oeuvre d’un programme d’automatisme Logipam nécessite
la connaissance de l’environnement MS Windows et de projets d’automatismes
appliqués.

Champ d’application
Conditions d’utilisation du logiciel Logipam
 Logipam permet le développement de programmes d’automatisme pour Sepam
série 80 uniquement.
 L’utilisation d’une cartouche avec l’option Logipam SFT080 est nécessaire sur le
Sepam pour exécuter les programmes d’automatisme développés avec
Logipam.
 La programmation de fonctions à l’aide d’un autre éditeur n’est pas compatible
avec la programmation de fonctions Logipam.
Environnement supporté
Logipam fonctionne sur PC avec les systèmes d’exploitation suivants :
 Windows 2000
 Windows XP

SEPED303004FR 01/2013 11
Seuls les Sepam série 80 avec une cartouche disposant de l’option Logipam
SFT080 sont en mesure d’exécuter les fonctions de commande et de surveillance
programmées avec le logiciel Logipam SFT2885.

Document(s) à consulter

Titre de documentation Référence


Sepam série 80 - Notice d’utilisation des fonctions de mesure, de SEPED303001FR
protection, de commande et de surveillance (CEI) SEPED303001EN
Sepam série 80 - Notice d’utilisation de la communication Modbus SEPED303002FR
(CEI) SEPED303002EN
Sepam série 80 - Notice d’exploitation (CEI) SEPED303003FR
SEPED303003EN
Sepam Series 80 Digital Relay - Reference Guide (ANSI) 63230-216-230
Sepam Series 80 Digital Relay - Modbus Communication Guide 63230-216-231
(ANSI)
Sepam Series 80 Digital Relay - Installation Guide (ANSI) 63230-216-229

Vous pouvez télécharger ces publications et autres informations techniques depuis


notre site web à l’adresse : www.schneider-electric.com.

Commentaires utilisateur
Envoyez vos commentaires à l’adresse e-mail techpub@schneider-electric.com

12 SEPED303004FR 01/2013
Logipam
Introduction au logiciel Logipam
SEPED303004FR 01/2013

Introduction au logiciel Logipam

1
Objet de ce chapitre
Ce chapitre décrit les principes généraux du logiciel Logipam.

Contenu de ce chapitre
Ce chapitre contient les sujets suivants :
Sujet Page
Introduction 14
Enregistrement du logiciel Logipam 15
Architecture 16
Méthode de création et d’exploitation d’un programme Logipam 17

SEPED303004FR 01/2013 13
Introduction au logiciel Logipam

Introduction

Généralités
Logipam (logiciel SFT2885) permet la programmation de fonctions d’automatisme
pour Sepam série 80.
Logipam fonctionne sous MS Windows.

Langage de programmation
Les programmes sont créés en langage à contacts.
Le langage à contacts est un langage graphique utilisé pour la transcription de
schémas à contacts. Il utilise les symboles graphiques de base d’un schéma :
contacts, bobines et connexions.

Quand faut-il utiliser Logipam ?


Logipam permet de créer des fonctions spécifiques ou de compléter les fonctions
prédéfinies de Sepam.
NOTE : Chaque Sepam contient les fonctions prédéfinies appropriées à
l’application choisie. Elles peuvent être paramétrées et mises en œuvre à l’aide du
logiciel SFT2841.

Composition du logiciel Logipam


Logipam se compose :
 d’un éditeur de programmes en langage à contacts,
 d’un simulateur pour la vérification du bon fonctionnement du programme,
 d’un générateur de code pour l’exécution du programme sur Sepam.

14 SEPED303004FR 01/2013
Introduction au logiciel Logipam

Enregistrement du logiciel Logipam

Introduction
A l’installation, vous êtes invité à enregistrer votre logiciel. Un numéro de licence
vous sera demandé pour tout enregistrement.
Sans cet enregistrement, le logiciel s’installe en mode démonstration, pour une
période d’essai de 30 jours.

Mode démonstration
En mode démonstration, toutes les fonctions du logiciel sont disponibles sans
aucune restriction d’utilisation. A chaque lancement du logiciel, vous êtes invité à
l’enregistrer.
A la fin de la période d’essai de 30 jours, il n’est plus possible d’exécuter le logiciel
et l’enregistrement devient obligatoire.

Méthodes d’enregistrement
Lors de l’enregistrement, un assistant vous propose les méthodes d’enregistrement
suivantes :
 demander un numéro de licence,
 transférer les droits de licence,
 saisir un numéro de licence existant (code obtenu par fax ou email).

Demande d’un numéro de licence


Pour demander un numéro de licence, utilisez une des 5 méthodes suivantes :
 demande du numéro de licence par Internet à partir du PC d’installation,
 demande du numéro de licence par Internet à partir d’un autre PC,
 demande du numéro de licence par téléphone au numéro indiqué par l’assistant
d’installation,
 demande du numéro de licence par email, à l’adresse indiquée par l’assistant
d’installation,
 demande du numéro de licence par fax, à envoyer au numéro indiqué par
l’assistant d’installation.

Transfert des droits de licence


Le transfert des droits d’une licence existante est possible avec :
 une clé USB,
 un autre ordinateur connecté.
Le transfert des droits de licence est autorisé vers un autre utilisateur d’une société
différente.

SEPED303004FR 01/2013 15
Introduction au logiciel Logipam

Architecture

Introduction
Logipam permet la création, la simulation et la génération de programmes
d’automatisme. Les programmes sont ensuite mis en œuvre et exploités à l’aide du
SFT2841 et de Sepam.

Architecture matérielle et logicielle


L’architecture matérielle et logicielle nécessaire à la création d’un programme
d’automatisme se compose :
 du logiciel Logipam SFT2885 installé sur un ordinateur PC fonctionnant sous MS
Windows,
 du logiciel de paramétrage et d’exploitation SFT2841installé sur un ordinateur PC
fonctionnant sous MS Windows,
 d’un Sepam série 80 connecté au PC et disposant de l’option Logipam SFT080.

16 SEPED303004FR 01/2013
Introduction au logiciel Logipam

Méthode de création et d’exploitation d’un programme Logipam

Introduction
Pour qu’un programme d’automatisme se réalise dans les meilleures conditions, il
doit :
 respecter le projet d’étude réalisé au préalable,
 suivre les principes de création et de mise en œuvre décrits dans les
paragraphes suivants.

Méthode de création et d’exploitation d’un programme Logipam


Le tableau suivant liste les étapes de création et d’exploitation d’un programme
Logipam :

Etape Description
1 Etude préalable du projet d’automatisme
2 Création du programme à l’aide de SFT2885
3 Mise en oeuvre et exploitation du programme :
 A l’aide de SFT2841
Pour configurer Sepam et le programme Logipam, pour régler les
paramètres du programme et contrôler l’exécution du programme.
 Sur Sepam
Pour régler les paramètres du programme et contrôler l’exécution du
programme.

Etude du projet d’automatisme


Une phase d’étude doit être menée préalablement à la création d’un programme
d’automatisme. Elle se décompose en deux parties :
 l’étude du plan de protection,
 la définition des fonctions de commande et de surveillance nécessaires, qui
permet de déterminer :
 les fonctions prédéfinies dans Sepam à utiliser,
 si le logiciel Logipam doit être utilisé ou non pour adapter les fonctions
prédéfinies ou les compléter par des fonctions spécifiques,
 la liste des entrées/sorties nécessaires.

Création du programme Logipam


Les opérations de création d’un programme d’automatisme sont les suivantes :
 Création du programme d’automatisme
 Saisie du programme : consiste à saisir le schéma de contacts et à configurer les
variables et les objets utilisés.

SEPED303004FR 01/2013 17
Introduction au logiciel Logipam

 Simulation du programme : consiste à vérifier la saisie du programme et à tester


le fonctionnement du programme avant son export.
 Export : consiste à générer un fichier .bin pour exporter le programme vers
SFT2841. Ce fichier est automatiquement placé dans un répertoire commun au
SFT2841et au Logipam.

Mise en œuvre et exploitation du programme


Le programme créé est mis en œuvre et exploité de la manière suivante :
 Avec SFT2841 :
 en mode déconnecté pour configurer Sepam avec le programme Logipam,

 en mode connecté pour configurer Sepam ou pour contrôler l’exécution du


programme Logipam.
Les paramètres des objets utilisés dans le programme et les bits de configuration
peuvent être réglés dans les deux modes.
 A partir de l’interface de Sepam en cours d’exploitation, pour contrôler l’exécution
du programme.

18 SEPED303004FR 01/2013
Logipam
Description des variables et des objets Logipam
SEPED303004FR 01/2013

Description des variables et des


objets Logipam
2
Objet de ce chapitre
Ce chapitre décrit les variables et les objets utilisés par le logiciel Logipam.

Contenu de ce chapitre
Ce chapitre contient les sujets suivants :
Sujet Page
Introduction 20
Identification des variables et des objets 21
Entrées logiques 22
Télécommandes 24
Entrées prédéfinies 25
Sorties des protections 26
Bits mémorisés 27
Bits non mémorisés 28
Bits de configuration 29
Sorties logiques 30
Sorties prédéfinies 32
Sorties vers la matrice 33
Entrées des protections 34
Télésignalisations 35
Temporisations 36
Compteurs 38
Horloges 40

SEPED303004FR 01/2013 19
Description des variables et des objets Logipam

Introduction

Généralités
Le langage à contacts comprend des variables booléennes et des objets Logipam.
Les trois types de variables booléennes sont :
 les entrées de Logipam,
 les variables internes de Logipam,
 les sorties de Logipam.

Les 3 types d’objet de Logipam sont :


 les temporisations,
 les compteurs,
 les horloges.

Entrées de Logipam
Les 4 types de variables d’entrée de Logipam sont :
 les entrées logiques,
 les télécommandes,
 les entrées prédéfinies,
 les sorties des protections.

Variables internes Logipam


Les 3 types de variables internes de Logipam sont :
 les bits mémorisés,
 les bits non mémorisés,
 les bits de configuration.

Sorties de Logipam
Les 5 types de variables de sortie de Logipam sont :
 les sorties logiques,
 les télésignalisations,
 les sorties vers la matrice,
 les sorties prédéfinies,
 les entrées des protections.

Objets de Logipam
Les objets sont des fonctions d’automatisme préprogrammées qui disposent de
variables, d’instructions de commande et de paramètres propres.

20 SEPED303004FR 01/2013
Description des variables et des objets Logipam

Identification des variables et des objets

Généralités
Toutes les variables et tous les objets de Logipam sont identifiés par :
 un identifiant invariable,
 un nom,
 un commentaire.

Noms et commentaires
Les noms et commentaires peuvent être de deux types :
 Prédéfinis
Les variables prédéfinies (les entrées et les sorties prédéfinies ainsi que les
entrées et sorties des protections) ont un nom et un commentaire prédéfinis et
invariables.
 A saisie libre
Chaque variable non prédéfinie ou chaque objet peut être identifié par un nom et
un commentaire en texte libre, pour faciliter la compréhension du programme. La
saisie du nom ou du commentaire n’est pas obligatoire. Elle s’effectue dans la
fenêtre de paramétrage de la variable ou de l’objet. Pour plus d’informations sur
l’insertion de commentaires, voir Définition des variables et des objets, page 87.

Utilisation de l’identifiant et du nom


Toutes les variables et tous les objets peuvent être représentés soit par leur
identifiant, soit par leur nom, dans tous les écrans de Logipam.

Consultation des commentaires


Le commentaire d’une variable ou d’un objet peut être consulté :
 sur les écrans Paramètres et Variables,
 à partir de l‘écran Schéma, il s’affiche :
 en bulle d’information lorsque la variable ou l’objet est placé sur la grille de
saisie du schéma,
 en bulle d’information dans la fenêtre de sélection de la variable ou de l’objet.

SEPED303004FR 01/2013 21
Description des variables et des objets Logipam

Entrées logiques

Définition
Les variables "Entrées logiques" sont des variables d’entrée de Logipam ; elles se
répartissent en deux catégories :
 des "images logiques" des états électriques des entrées des modules MES120
du Sepam (IXYY),
 des entrées logiques GOOSE (GXYY) utilisées par le protocole CEI 61850.

Elles ne peuvent être utilisées que dans la zone contact du programme.


Les entrées logiques sont mises à jour au début de chaque cycle d’exécution du
programme.

Identification
Les entrées logiques sont identifiées par :
 un identifiant :
 IXYY pour les entrées logiques des modules MES120, par exemple I105,
 GXYY pour les entrées logique GOOSE, par exemple G403,

 un nom,
 un commentaire.
Le nom et le commentaire peuvent être modifiés.

Identifiant des entrées logiques IXYY


L’identifiant IXYY des entrées logiques des modules MES120 dépend :
 de la position physique du module MES120 monté sur l’unité de base Sepam,
 du numéro de l’entrée du module.

Il est défini de la manière suivante :


 X = 1, pour les 14 entrées du module MES120 monté en H1,
 X = 2, pour les 14 entrées du module MES120 monté en H2,
 X = 3, pour les 14 entrées du module MES120 monté en H3,
 YY= 01 à 14, pour le numéro de l’entrée du module MES120.

identifiant des entrées logiques GOOSE GXYY


Les entrées logiques GOOSE sont réparties sur des modules “virtuels” d’entrées
logiques : les modules GSE.
L’identifiant GXYY est défini de la manière suivante :
 X=4 pour les 16 entrées GOOSE du premier module virtuel GSE,
 X=5 pour les 16 entrées GOOSE du deuxième module virtuel GSE,
 YY=01 à 16 pour le numéro de l’entrée GOOSE.

22 SEPED303004FR 01/2013
Description des variables et des objets Logipam

Utilisation
Une entrée logique qui n’est pas présente ou déclarée "inutilisée" dans SFT2841 est
toujours à 0.
Les entrées logiques utilisées uniquement dans Logipam sont à affecter à "Autre
utilisation" dans SFT2841.
Si un nom a été attribué à l’entrée dans Logipam, ce nom apparaît dans le tableau
d’affectation des entrées dans SFT2841, à la place de "Autre utilisation".

SEPED303004FR 01/2013 23
Description des variables et des objets Logipam

Télécommandes

Définition
Les variables "Télécommandes" sont des variables d’entrée de Logipam. Ce sont
des ordres logiques transmis par un système distant (un superviseur, par exemple)
à Sepam par la communication.
Les 96 télécommandes disponibles sont réparties en deux catégories :
 64 télécommandes impulsionnelles,
 32 télécommandes maintenues.
Elles ne peuvent être utilisées que dans la zone contact du programme.

Identification
Les télécommandes sont identifiées par :
 un identifiant
 TC01 à TC64 pour les télécommandes impulsionnelles,
 TCM01 à TCM32 pour les télécommandes maintenues.

 un nom,
 un commentaire.
Le nom et le commentaire peuvent être modifiés.

Utilisation des télécommandes impulsionnelles


Les télécommandes impulsionnelles sont utilisées :
 soit par des fonctions de commande et de surveillance prédéfinies : chaque
télécommande est préaffectée à un ordre logique déterminé qui est pris en
compte dans le traitement d’une fonction prédéfinie.
 soit par Logipam : l’ordre logique affecté à chaque télécommande est libre.

Dès qu’une télécommande est utilisée par Logipam, elle n’est plus prise en compte
dans le traitement de la fonction prédéfinie à laquelle elle est affectée.

Utilisation des télécommandes maintenues


Les télécommandes maintenues ne sont utilisées que par Logipam et l’ordre logique
affecté à chaque télécommande est libre.
Elles sont réinitialisées à 0 en cas de coupure d’alimentation.

24 SEPED303004FR 01/2013
Description des variables et des objets Logipam

Entrées prédéfinies

Définition
Les variables "Entrées prédéfinies" sont des variables d’entrée de Logipam. Ce sont
les sorties de fonctions prédéfinies de Sepam.
Elles ne peuvent être utilisées que dans la zone contact du programme.

Identification
Les entrées prédéfinies sont identifiées par :
 un identifiant, SIxxx,
 un nom,
 un commentaire.

Le nom et le commentaire sont prédéfinis et ne peuvent pas être modifiés.


La liste exhaustive des entrées prédéfinies est indiquée en annexe et donne
l’identification complète de chaque entrée prédéfinie (identifiant, nom et
commentaire) avec la fonction prédéfinie dont elle est issue.
Par exemple :
 Identifiant : SI087,
 Nom : V_OPG_ON,
 Commentaire : Oscilloperturbographie en service,
 Sortie de la fonction : Oscilloperturbographie

Utilisation
Les fonctions prédéfinies sont disponibles dans chaque Sepam en fonction de
l’application choisie : toutes les fonctions prédéfinies ne sont pas traitées par tous
les Sepam.
Si une entrée prédéfinie est utilisée dans le programme Logipam alors que la
fonction associée n’est pas traitée par le Sepam, la valeur de cette entrée est
toujours égale à 0.

SEPED303004FR 01/2013 25
Description des variables et des objets Logipam

Sorties des protections

Définition
Les variables "Sorties des protections" sont des variables d’entrée de Logipam.
Elles ne peuvent être utilisées que dans la zone contact du programme.

Identification
Les sorties des protections sont identifiées par :
 un identifiant PXX_Y_ZZ, où :
 XX est le code ANSI de la protection,
 Y est le numéro de l’exemplaire de la protection,
 ZZ est le numéro d’ordre de la variable, compris entre 01 et 99,

 un nom, identique à l’identifiant,


 un commentaire.
Le nom et le commentaire sont prédéfinis et ne peuvent pas être modifiés.
La liste exhaustive des sorties des protections est indiquée en annexe.
Par exemple :
 Identifiant : P50/51_2_7,
 Nom : P50/51_2_7
 Commentaire : Protection 50/51 Exemplaire 2 Défaut phase 1.

Utilisation
Les fonctions de protection sont disponibles dans chaque Sepam en fonction de
l’application choisie : toutes les fonctions de protection ne sont pas traitées par tous
les Sepam.
Si une sortie de protection est utilisée dans le programme Logipam alors que la
fonction associée n’est pas traitée par le Sepam, la valeur de cette sortie est
toujours égale à 0.

26 SEPED303004FR 01/2013
Description des variables et des objets Logipam

Bits mémorisés

Définition
Les 128 variables "Bits mémorisés" sont des variables internes de Logipam. L’état
d’un bit mémorisé est sauvegardé sur perte d’alimentation auxiliaire de Sepam.
Elles peuvent être utilisées aussi bien dans la zone contact que dans la zone bobine
du programme.

Identification
Les bits mémorisés sont identifiés par :
 un identifiant, MS001 à MS128,
 un nom,
 un commentaire.

Le nom et le commentaire peuvent être modifiés.

Utilisation
Les bits mémorisés peuvent être consultés en exploitation à l’aide du SFT2841.

SEPED303004FR 01/2013 27
Description des variables et des objets Logipam

Bits non mémorisés

Définition
Les 512 variables "Bits non mémorisés" sont des variables internes de Logipam.
L’état d’un bit non mémorisé n’est pas sauvegardé sur perte d’alimentation auxiliaire
de Sepam et vaut 0 à chaque mise sous tension.
Elles peuvent être utilisées aussi bien dans la zone contact que dans la zone bobine
du programme.

Identification
Les bits non mémorisés sont identifiés par :
 un identifiant, MX001 à MX512,
 un nom,
 un commentaire.

Le nom et le commentaire peuvent être modifiés.

Utilisation
Les bits non mémorisés peuvent être consultés en exploitation à l’aide du SFT2841.

28 SEPED303004FR 01/2013
Description des variables et des objets Logipam

Bits de configuration

Définition
Les 64 variables "Bits de configuration" sont des variables internes de Logipam.
L’état d’un bit de configuration est sauvegardé sur perte d’alimentation auxiliaire de
Sepam.
Elles peuvent être utilisées aussi bien dans la zone contact que dans la zone bobine
du programme.

Identification
Les bits de configuration sont identifiés par :
 un identifiant, MP01 à MP64,
 un nom,
 un commentaire.

Le nom et le commentaire peuvent être modifiés.

Utilisation
Les bits de configuration permettent de rendre configurable le traitement du
programme Logipam.
Par exemple, le bit de configuration MP01 peut être utilisé pour paramétrer la
commande d’appareillage au type d’appareil de coupure avec :
 MP01=0 pour commander un disjoncteur avec bobine de déclenchement à
l’émission.
 MP01=1 pour commander un disjoncteur avec bobine de déclenchement à
manque de tension.
Les bits de configuration sont des paramètres, au même titre que les paramètres
généraux de Sepam.
Ils sont accessibles à partir de SFT2841 et sont sauvegardés dans le fichier de
réglage avec l’ensemble des paramètres.
Ils peuvent également être consultés et modifiés en exploitation à partir de
l’interface homme-machine de Sepam.

SEPED303004FR 01/2013 29
Description des variables et des objets Logipam

Sorties logiques

Définition
Les variables "Sorties logiques" sont des variables de sortie de Logipam.
Elles peuvent être utilisées aussi bien dans la zone contact que dans la zone bobine
du programme.

Identification
Les sorties logiques sont identifiées par :
 un identifiant OXYY,
 un nom,
 un commentaire.

Le nom et le commentaire peuvent être modifiés.

Identifiant
L’identifiant OXYY des sorties logiques dépend :
 de la position physique du module MES120 monté sur l’unité de base Sepam,
 du numéro de la sortie du module.

Il est défini de la manière suivante :


 X = 0 pour les 5 sorties de l’unité de base,
 X = 1 pour les 6 sorties du module MES120 monté en H1,
 X = 2 pour les 6 sorties du module MES120 monté en H2,
 X = 3 pour les 6 sorties du module MES120 monté en H3,
 YY= 01 à 06 pour le numéro de la sortie.

Utilisation
La commande d’une sortie qui n’est pas physiquement présente sur Sepam ou qui
n’a pas été déclarée "Utilisée" sur SFT2841 n’a pas d’effet.
Une même sortie logique de Sepam peut être commandée à partir :
 du programme Logipam,
 de la matrice de commande,
 de la fonction "commande locale", à partir de l’IHM synoptique.
Sepam réalise un OU logique de ces trois ordres de provenances différentes pour
commander le relais de sortie.
NOTE : Il est vivement déconseillé de commander une même sortie logique à partir
de ces différentes fonctions.
Il est recommandé de commander une seule fois chaque sortie logique à partir
d’une seule fonction, et d’utiliser les entrées/sorties prédéfinies pour interfacer les
informations issues des autres fonctions.

30 SEPED303004FR 01/2013
Description des variables et des objets Logipam

L’état des variables "Sorties logiques" n’est déterminé que par leur traitement dans
le programme Logipam.
Les variables "Sorties logiques" non pilotées par Logipam ont un état égal à 0.
L’état d’une variable "Sorties logiques" n’est pas forcément l’"image logique" de
l’état électrique de la sortie de Sepam.
Exemple : O101 est pilotée par Logipam et la matrice de commande.
 si O101=1 pour Logipam et O101=0 pour la matrice de commande, alors la sortie
O101 de Sepam est commandée et la variable sortie logique O101=1 pour
Logipam,
 si O101=0 pour Logipam et O101=1 pour la matrice de commande, alors la sortie
O101 de Sepam est commandée mais la variable sortie logique O101=0 pour
Logipam.

SEPED303004FR 01/2013 31
Description des variables et des objets Logipam

Sorties prédéfinies

Définition
Les variables "Sorties prédéfinies" sont des variables de sortie de Logipam.
Les sorties prédéfinies de Logipam sont des entrées des fonctions prédéfinies de
Sepam.
Elles peuvent être utilisées aussi bien dans la zone contact que dans la zone bobine
du programme.

Identification
Les sorties prédéfinies sont identifiées par :
 un identifiant, SOxxx,
 un nom,
 un commentaire.

Le nom et le commentaire sont prédéfinis et ne peuvent pas être modifiés.


La liste exhaustive des sorties prédéfinies est indiquée en annexe et donne l’identifi-
cation complète de chaque sortie prédéfinie (identifiant, nom et commentaire) ainsi
que la fonction à laquelle elle est affectée.
Par exemple :
 Identifiant : SO057,
 Nom : V_CLOSECB,
 Commentaire : Commande de fermeture du disjoncteur - Entrée de la fonction
commande appareillage,
 Entrée de la fonction : Commande appareillage

Utilisation
Les fonctions prédéfinies sont disponibles dans chaque Sepam en fonction de
l’application choisie : toutes les fonctions prédéfinies ne sont pas traitées par tous
les Sepam.
Si une sortie prédéfinie est utilisée dans le programme Logipam alors que la fonction
associée n’est pas traitée par le Sepam, la valeur de cette sortie n’est pas traitée.

32 SEPED303004FR 01/2013
Description des variables et des objets Logipam

Sorties vers la matrice

Définition
Les 128 variables "Sorties vers la matrice" sont des variables de sortie de Logipam
à associer aux entrées de la matrice de commande.
Elles peuvent être utilisées aussi bien dans la zone contact que dans la zone bobine
du programme.

Identification
Les sorties vers la matrice sont identifiées par :
 un identifiant, MAT001 à MAT128,
 un nom,
 un commentaire.

Le nom et le commentaire peuvent être modifiés.

Utilisation
Les sorties vers la matrice sont accessibles dans l’écran "Matrice de commande" de
SFT2841 avec le bouton Logipam.
Elles peuvent être utilisées pour commander :
 les sorties logiques de Sepam,
 les voyants de signalisation en face avant,
 les messages de signalisation sur l’afficheur,
 le déclenchement d’un enregistrement d’oscilloperturbographie.

SEPED303004FR 01/2013 33
Description des variables et des objets Logipam

Entrées des protections

Définition
Les variables "Entrées des protections" sont des variables de sortie de Logipam.
Elles peuvent être utilisées aussi bien dans la zone contact que dans la zone bobine
du programme.

Identification
Les entrées des protections sont identifiées par :
 un identifiant PXX_Y_ZZZ, où :
 XX est le code ANSI de la protection,
 Y est le numéro de l’exemplaire de la protection,
 ZZZ est le numéro d’ordre de la variable, compris entre 100 et 199.

 un nom, identique à l’identifiant,


 un commentaire.
Le nom et le commentaire sont prédéfinis et ne peuvent pas être modifiés.
La liste exhaustive des entrées des protections est indiquée en annexe.
Par exemple :
 Identifiant : P12_1_101,
 Nom : P12_1_101
 Commentaire : Protection 12 Exemplaire 1 Reset.

Utilisation
Les fonctions de protection sont disponibles dans chaque Sepam en fonction de
l’application choisie : toutes les fonctions de protection ne sont pas traitées par tous
les Sepam.
Si une entrée de protection est utilisée dans le programme Logipam alors que la
fonction associée n’est pas traitée par le Sepam, la valeur de cette entrée n’est pas
traitée.

34 SEPED303004FR 01/2013
Description des variables et des objets Logipam

Télésignalisations

Définition
Les 240 variables "Télésignalisations" sont des variables de sortie de Logipam. Ce
sont des informations logiques transmises par Sepam à un système distant (un
superviseur, par exemple) par la communication.
Elles peuvent être utilisées aussi bien dans la zone contact que dans la zone bobine
du programme.

Identification
Les télésignalisations sont identifiées par :
 un identifiant, TS001 à TS240,
 un nom,
 un commentaire.

Le nom et le commentaire peuvent être modifiés.

Utilisation
Les télésignalisations sont utilisées :
 soit par des fonctions de commande et de surveillance prédéfinies : chaque
télésignalisation est préaffectée à une information logique issue du traitement
d’une fonction prédéfinie.
 soit par Logipam : l’information logique affectée à chaque télésignalisation est
libre.
Dès qu’une télésignalisation est utilisée par Logipam, elle n’est plus générée par la
fonction prédéfinie à laquelle elle est affectée.

SEPED303004FR 01/2013 35
Description des variables et des objets Logipam

Temporisations

Définition
60 objets "Temporisations" sont disponibles dans Logipam.
Ils peuvent être utilisés :
 soit en temporisation à la montée (TON), pour retarder l’apparition d’une
information d’un temps T,
 soit en temporisation à la descente (TOF), pour retarder la disparition d’une
information d’un temps T.

Identification
Les temporisations sont identifiées par :
 un identifiant prédéfini, T01 àT60,
 un nom,
 un commentaire.

Le nom et le commentaire peuvent être modifiés.

Variables et paramètres
A chaque temporisation sont associés :
 une variable d’état,
 une instruction de commande (TON ou TOF),
 le paramètre "durée",
 la plage de réglage de la durée.

Etat d’une temporisation


La variable d’état suit l’état en entrée de la temporisation avec un retard à la montée
ou à la descente.
La variable d’état s’utilise en zone contact, elle est identifiée comme l’objet.

Instruction de commande TON ou TOF d’une temporisation


Deux instructions particulières permettent de commander une temporisation à
utiliser en zone bobine. Une temporisation ne peut toutefois avoir qu’une seule
bobine sur l’ensemble du schéma.

36 SEPED303004FR 01/2013
Description des variables et des objets Logipam

Ces deux instructions sont les suivantes :

Bobine Commande
Temporisation TON
Démarrage d’une temporisation à la montée, sur le
front montant de la condition associée programmée en
zone contact.

Temporisation TOF
Démarrage d’une temporisation à la descente, sur le
front descendant de la condition associée
programmée en zone contact.

Durée d’une temporisation


La durée de chaque temporisation est réglable entre 0 et 650000ms par pas de
10ms :
 avec Logipam à partir de la zone de saisie des objets,
 avec le SFT2841, dans l’onglet Temporisations de l’écran Logipam.

Plage de réglage
La plage de réglage de la durée d’une temporisation permet de fixer la valeur
maximale et la valeur minimale de cette durée.
La plage de réglage ainsi définie permet de limiter les valeurs autorisées de durée
de la temporisation lors d’un réglage avec le SFT2841.

SEPED303004FR 01/2013 37
Description des variables et des objets Logipam

Compteurs

Définition
24 objets "Compteurs" sont disponibles dans Logipam.

Identification
Les compteurs sont identifiés par :
 un identifiant, C01 à C24
 un nom,
 un commentaire.

Le nom et le commentaire peuvent être modifiés.

Variables et paramètres
A chaque compteur sont associés :
 une variable d’état,
 une valeur courante,
 deux instructions de commande,
 le paramètre "consigne".

Etat d’un compteur


La variable d’état est :
 à 1 quand la valeur courante du compteur est égale à la consigne,
 à 0 quand la valeur courante du compteur est différente de la consigne.
La variable d’état s’utilise en zone contact.

Instructions de commande d’un compteur


Deux instructions permettent de commander un compteur, à utiliser en zone
bobine :

Bobine Commande
Incrémente le compteur d’une unité.

Réinitialise le compteur à zéro.

38 SEPED303004FR 01/2013
Description des variables et des objets Logipam

Consigne d’un compteur


La consigne est réglable pour chaque compteur :
 avec Logipam, à partir de la zone de saisie des objets,
 avec le SFT2841, dans l’onglet Compteurs de l’écran Logipam.
La consigne est à régler, pour chaque compteur, entre 0 et 65535.

Consultation de la valeur courante


La valeur courante des compteurs peut être consultée :
 avec le SFT2841, dans l’onglet Compteurs de l’écran Logipam,
 sur l’afficheur de Sepam,
 à distance, via le réseau de communication.

SEPED303004FR 01/2013 39
Description des variables et des objets Logipam

Horloges

Définition
4 objets "Horloges" sont disponibles dans Logipam.
Les horloges servent à générer des tops périodiques avec un cycle d’une semaine
pour déclencher des actions périodiques.

Identification
Les horloges sont identifiées par :
 un identifiant, H01 à H04,
 un nom,
 un commentaire.

Le nom et le commentaire peuvent être modifiés.

Variables et paramètres
A chaque horloge sont associés :
 une variable d’état,
 les paramètres suivants :
 une heure de départ, configurable en heures/minutes/secondes,
 une périodicité, configurable en heures/minutes/secondes,
 un nombre de tops par jour, inférieur à 1440,
 les jours de la semaine où seront générés les tops.

Par exemple, pour générer 4 tops tous les lundi et mercredi à 8h00, 11h00, 14h00
et 17h00, il faut régler une horloge avec les paramètres suivants :
 Heure de départ : 8h00
 Périodicité : 3 heures
 Nombre de tops : 3 (le premier top de 8h00 est généré automatiquement par le
Logipam)
 Jour : lundi et mercredi

Etat d’une horloge


A chaque top, la variable d’état est à 1 pour une durée d’un cycle.
La variable d’état s’utilise en zone contact.

Réglage d’une horloge


Les paramètres sont réglables pour chaque horloge :
 avec Logipam à partir de la zone de saisie des objets,
 avec le SFT2841, dans l’onglet Horloges de l’écran Logipam.

40 SEPED303004FR 01/2013
Logipam
Le langage à contacts
SEPED303004FR 01/2013

Le langage à contacts

3
Objet de ce chapitre
Ce chapitre décrit les principes généraux du langage à contacts.

Contenu de ce chapitre
Ce chapitre contient les sujets suivants :
Sujet Page
Présentation générale du langage à contacts 42
Structure du schéma 44
Les contacts 46
Les connexions 48
Les bobines 49
Lignes de commentaires 53
Règles d’exécution du schéma 54
Conseils de programmation 55

SEPED303004FR 01/2013 41
Le langage à contacts

Présentation générale du langage à contacts

Introduction
Le langage à contacts est le langage de programmation de Logipam.
Ce langage graphique, adapté au traitement combinatoire, permet la transcription
de schémas à contacts dans un environnement logiciel.
Un programme est un schéma composé d’une suite d’instructions exécutées
séquentiellement par Sepam.

Exemple de schéma
La figure ci-dessous représente un schéma électrique.

42 SEPED303004FR 01/2013
Le langage à contacts

Transcription en schéma
La figure ci-dessous illustre la transcription du schéma électrique en schéma à
contacts Logipam.

Par analogie avec un schéma électrique, les bobines sont exécutées si elles sont
reliées par une connexion passante à la barre de potentiel gauche.

Instructions du langage à contacts


Le langage à contacts Logipam dispose de trois types d’instructions :
 les contacts,
 les connexions,
 les bobines.

Le schéma à contacts peut comporter un maximum de 5000 contacts et bobines.

Principes de base de programmation en langage à contacts


Les principes de programmation sont les suivants :
 les connexions sont toujours passantes,
 les différents types de contacts sont passants en fonction de la valeur de la
variable associée,
 la combinaison de contacts en série et en parallèle à l’aide de connexions permet
de programmer les conditions logiques d’exécution des bobines.

SEPED303004FR 01/2013 43
Le langage à contacts

Structure du schéma

Généralités
Un schéma à contacts s’inscrit entre deux barres de potentiel (a) et (b).
Le courant s’établit de la barre de potentiel gauche (a) vers la barre de potentiel
droite (b).

Illustration
La figure ci-dessous illustre la représentation du schéma à contacts entre les barres
de potentiel.

44 SEPED303004FR 01/2013
Le langage à contacts

Description du schéma à contacts


Un schéma à contacts est composé d’un ensemble d’éléments graphiques disposés
sur une grille de saisie de :
 10 colonnes,
 9 colonnes représentant la zone contact dans laquelle figurent les conditions
nécessaires à une action.
 1 colonne représentant la zone bobine qui réalise l’action consécutive à un
enchaînement de tests dans la zone contact.
 1400 lignes numérotées.
 1000 lignes de programmation,
 400 lignes de commentaires.

Les cellules
L’intersection des lignes et des colonnes sont des cellules.
Une cellule peut contenir un contact, une connexion ou une bobine.

Les sections
Pour structurer un programme et en faciliter la lecture, il est possible de regrouper
des lignes en sections et sous-sections.
Les lignes peuvent être regroupées en un maximum de 100 sections.
Une section peut contenir deux niveaux de sous-sections.
Les sections et sous-sections sont numérotées, il est possible de leur attribuer un
titre.
L’exécution d’une section peut être conditionnée par une variable. La section sera
ou ne sera pas exécutée en fonction de la valeur de la variable sélectionnée, de la
manière suivante :
 variable=0, la section n’est pas exécutée dans le programme,
 variable=1, la section est exécutée dans le programme.

SEPED303004FR 01/2013 45
Le langage à contacts

Les contacts

Définition
Les instructions de type contact se positionnent sur une cellule, dans la zone
contact.
Les contacts servent à tester l’état des variables.

Description
Les 4 types de contacts et leurs fonctions sont indiqués dans le tableau ci-dessous.

Type Représentation Fonction


Contact normalement Le contact est passant quand la variable qui le
ouvert pilote est à l’état 1.

Contact normalement Le contact est passant quand la variable qui le


fermé pilote est à l’état 0.

Contact front montant Le contact est passant pour un cycle lors de la


détection du passage de 0 à 1 de la variable qui
le pilote.

Contact front Le contact est passant pour un cycle lors de la


descendant détection du passage de 1 à 0 de la variable qui
le pilote.

46 SEPED303004FR 01/2013
Le langage à contacts

Exemples

Programme Logipam Chronogramme équivalent

SEPED303004FR 01/2013 47
Le langage à contacts

Les connexions

Définition
Les connexions permettent de relier les contacts et les bobines.
Elles sont représentées sous forme de traits.

Description
Les types de connexion et leurs fonctions sont indiqués dans le tableau ci-dessous.

Type Représentation Fonction


Connexion Permet de relier, en série, les
horizontale instructions entre les deux
barres de potentiel.

Connexion Permet de relier les


verticale instructions en parallèle.

48 SEPED303004FR 01/2013
Le langage à contacts

Les bobines

Définition
Les instructions de type bobine se positionnent sur une cellule, dans la zone bobine.
Une bobine est active quand au moins une chaîne de contacts et connexions
passante la relie à la barre de potentiel gauche.

Bobines pour action sur les variables


Les types de bobines et leurs fonctions sont indiqués dans le tableau ci-dessous.

Type Représentation Fonction


Bobine directe La variable associée prend la valeur du
résultat de la zone contact.

Bobine inverse La variable associée prend la valeur inverse


du résultat de la zone contact.

Bobine Set La variable associée est mise à 1 lorsque le


résultat de la zone contact est à 1.

Bobine Reset La variable associée est mise à 0 lorsque le


résultat de la zone contact est à 1.

SEPED303004FR 01/2013 49
Le langage à contacts

Exemples

Programme Logipam Chronogramme équivalent

Bobines pour action sur les temporisations


Les types de bobines sur les temporisations et leurs fonctions sont indiqués dans le
tableau ci-dessous.

Type Représentation Fonction


Temporisation Une temporisation "à la montée" permet de
TON retarder la montée d’une information d’un temps T.

Temporisation TOF Une temporisation "à la descente" permet de


retarder la retombée d’une information d’un temps
T.

50 SEPED303004FR 01/2013
Le langage à contacts

Exemples

Programme Logipam Chronogramme équivalent

Bobines pour action sur les compteurs


Les types de bobines sur les compteurs et leurs fonctions sont indiqués dans le
tableau ci-dessous.

Type Représentation Fonction


Compteur Incrémente le compteur sur front montant.

Réinitialise Réinitialise le compteur.


compteur

Exemple
Programme Logipam

SEPED303004FR 01/2013 51
Le langage à contacts

Chronogramme équivalent

52 SEPED303004FR 01/2013
Le langage à contacts

Lignes de commentaires

Généralités
Les lignes de commentaires facilitent la lecture et l’interprétation du schéma, mais
elles ne sont pas obligatoires.

Description
Le commentaire est intégré au schéma. Il comprend 3 lignes de 60 caractères
chacune au maximum.
400 lignes de commentaires sont disponibles.

Illustration
La figure ci-dessous indique la position du commentaire.

SEPED303004FR 01/2013 53
Le langage à contacts

Règles d’exécution du schéma

Cycle d’exécution du Sepam


Un cycle d’exécution du Sepam comprend les opérations suivantes :
 l’acquisition des entrées logiques,
 le traitement des fonctions de protection,
 le traitement du programme Logipam,
 le traitement des fonctions prédéfinies,
 le traitement de la matrice de commande,
 la commande des sorties logiques, des voyants et des messages.
Sepam exécute un cycle toutes les 14 ms.

Règle d’exécution du schéma


Un ensemble de lignes consécutives reliées par des connexions verticales est un
réseau connexe.
Un programme est exécuté séquentiellement, réseau connexe et lignes dans l’ordre
du schéma.
L’évaluation des données s’effectue en partant de la bobine vers la barre de
potentiel gauche. La variable associée à la bobine prend la valeur résultant des
opérations effectuées et testées sur les contacts.

Exécution des éléments dans un réseau connexe


L’exécution des éléments s’effectue dans l’ordre d’apparition des bobines du réseau
connexe sur le schéma.
Les contacts liés à la bobine sont évalués en fonction des variables associées. Les
contacts déjà évalués lors du traitement d’une bobine ne sont pas évalués de
nouveau.
S’il existe une succession de contacts et connexions passants, alors la bobine est
exécutée et la variable associée à la bobine est mise à jour.

Exécution conditionnée d’une section


L’exécution d’une section peut être conditionnée par une variable. La section sera
ou ne sera pas exécutée en fonction de la valeur de la variable sélectionnée, de la
manière suivante :
 variable=0, la section n’est pas exécutée dans le programme, les variables qui
auraient pu être modifiées à l’intérieur de la section conservent leur valeur,
 variable=1, la section est exécutée dans le programme.

54 SEPED303004FR 01/2013
Le langage à contacts

Conseils de programmation

Utilisation des bobines


Toutes les bobines rencontrées sont exécutées, un même compteur utilisé 2 fois est
interprété 2 fois.
Une même bobine peut prendre plusieurs valeurs au cours d’un cycle d’exécution.
Toutefois, seule la valeur en fin d’exécution est conservée, les évaluations
intermédiaires étant remplacées à chaque nouvelle bobine. Dans l’exemple ci-
dessous, MX001 prend la valeur I101 en cours de cycle et la valeur I102 en fin
d’exécution.

Détection du premier cycle


Avec Logipam, il est possible d’utiliser une ligne sans contact. Cela permet
notamment de reconnaître le premier cycle d’exécution pour faire des initialisations.
Exemple avec MX002 en fin de schéma

 MX002=0, il s’agit du premier cycle d’exécution,


 MX002=1, il ne s’agit plus du premier cycle d’exécution.

Ordre des bobines


L’ordre des bobines est important. Les exemples ci-après illustrent les différences
d’évaluation selon l’ordre des bobines.

SEPED303004FR 01/2013 55
Le langage à contacts

Exemple 1

Chronogramme associé à l’exemple 1

Exemple 2

Chronogramme associé à l’exemple 2

Ordre des bobines pour la fonction Set/Reset


Pour la fonction Set/Reset, l’ordre des bobines conditionne l’ordre de priorité entre
le Set et le Reset. La dernière bobine exécutée verra son résultat conservé. Pour
une priorité au Set, il faut que la bobine Set soit en dernier, et inversement pour une
priorité au Reset.

Utilisation des sections pour réaliser des traitements exclusifs


Les sections conditionnelles permettent d’organiser simplement deux parties d’un
programme qui s’excluent mutuellement.

56 SEPED303004FR 01/2013
Le langage à contacts

Exemple : la section 1 est réalisée quand I101=1 et la section 2 quand I101=0

SEPED303004FR 01/2013 57
Le langage à contacts

58 SEPED303004FR 01/2013
Logipam
Prise en main du logiciel
SEPED303004FR 01/2013

Prise en main du logiciel

4
Objet de ce chapitre
Ce chapitre décrit le logiciel Logipam et le premières opérations de prise en main.

Contenu de ce chapitre
Ce chapitre contient les sujets suivants :
Sujet Page
Démarrage du logiciel 60
Import d’un programme 62
Options du logiciel 63
Protection par mot de passe 66
Description de l’écran principal 68
La barre d’outils principale 70
L’aide en ligne 71
La barre de variables et d’objets 72
Modes de fonctionnement édition et simulation 74
Description de l’écran en mode édition 76
Description de l’écran en mode simulation 81
Personnalisation de l’affichage 83

SEPED303004FR 01/2013 59
Prise en main du logiciel

Démarrage du logiciel

Introduction
Pour démarrer Logipam, vous pouvez :
 soit utiliser le menu Windows,
 soit utiliser le raccourci disponible sur le bureau de votre poste de travail.

Ouverture de Logipam
Pour ouvrir Logipam à partir du menu Windows, procédez comme suit :

Etape Action
1 Dans Windows Explorer, cliquez sur Démarrer → Programmes → Schneider
→ SFT2885.
La boîte de dialogue Bienvenue s’ouvre.

2 Sélectionnez l’une des options pour ouvrir un projet de programmation.

L’assistant de démarrage
L’assistant de démarrage vous guide en proposant des raccourcis sur les actions
courantes suivantes :
 la création d’un nouveau programme,
 l’ouverture d’un programme existant,
 l’ouverture d’un programme récemment ouvert,
 la sortie de l’application.
L’assistant s’ouvre toujours par défaut lors du démarrage de Logipam.

60 SEPED303004FR 01/2013
Prise en main du logiciel

Pour le désactiver, vous pouvez :


 soit cocher la case Ne plus afficher cette boîte de dialogue de la boîte de
dialogue Bienvenue.
 soit ouvrir la fenêtre Options à partir du menu Fichier → Options, et
désélectionner la case Affichage de la boîte de bienvenue.
Pour le réactiver, ouvrez la fenêtre Options à partir du menu Fichier → Options
et cochez la case Affichage de la boîte de bienvenue.

Création d’un nouveau programme


Pour créer un nouveau programme, procédez comme suit :

Etape Action
1 Dans la boîte de dialogue Bienvenue, cliquez sur le bouton Créer un
nouveau programme.
La boîte de dialogue Choix de la langue d’édition s’ouvre.
2 Sélectionnez une des langues proposées. La langue choisie correspond à la
langue du schéma.
L’écran principal de Logipam s’ouvre.

Ouverture d’un programme existant


Pour ouvrir un programme existant, procédez comme suit :

Etape Action
1 Dans la boîte de dialogue Bienvenue, cliquez sur le bouton Ouvrir un
programme existant.
La boîte de dialogue Ouvrir s’affiche pour vous permettre de sélectionner un
programme déjà créé.
2 Sélectionnez un programme (fichier .bft) et validez.
L’écran principal de Logipam s’ouvre.

Ouverture d’un programme utilisé récemment


Pour ouvrir un programme utilisé récemment, procédez comme suit :

Etape Action
1 Dans la boîte de dialogue Bienvenue, cliquez sur le bouton Ouvrir un
programme utilisé récemment.
La liste des programmes les plus récemment utilisés s’ouvre.
2 Sélectionnez un fichier .bft dans la liste proposée.
3 Cliquez sur OK.
L’écran principal de Logipam s’ouvre.

SEPED303004FR 01/2013 61
Prise en main du logiciel

Import d’un programme

Introduction
La fonction d’import de programme Logipam permet de récupérer un programme
provenant du Sepam.

Fonctionnalité
Au cours de l’import, le fichier importé est converti pour être utilisé par Logipam. Une
validation du programme est automatiquement effectuée.

Marche à suivre
Pour importer un programme, procédez comme suit :

Etape Action
1 Ouvrez Logipam.
2 Cliquez sur Fichier → Importer du SFT2841.
La boîte de dialogue Ouvrir s’affiche.
3 Sélectionnez le programme.
4 Cliquez sur OK.
Une boîte de dialogue s’affiche pour vous indiquer le résultat de l’import.

62 SEPED303004FR 01/2013
Prise en main du logiciel

Options du logiciel

Introduction
Les options disponibles à partir du menu Fichier → Options permettent de
personnaliser l’utilisation de Logipam.

Description
Les options du logiciel sont les suivantes :
 Langue de l’interface de Logipam
Vous pouvez modifier la langue de l’interface du logiciel (menus, fenêtres,
messages de Logipam). L’interface est disponible en anglais, en américain, en
français et en espagnol.
 Langue des textes prédéfinis
Vous pouvez modifier la langue des commentaires et des noms de variables
prédéfinis. Ces informations sont disponibles en anglais, en français et en
espagnol.
 Période de rafraîchissement
La période de rafraîchissement correspond au laps de temps écoulé entre
chaque mise à jour du schéma et des variables en mode simulation.
Par défaut, la période de rafraîchissement est de 100ms. Cette valeur peut être
augmentée si le déroulement des simulations est trop lent.
 Activation ou désactivation de l’affichage de la boîte Bienvenue au démarrage.

Sélection de la langue de l’interface


Pour sélectionner la langue de l’interface, procédez comme suit :

Etape Action
1 Ouvrez Logipam.
L’ écran principal de Logipam s’ouvre.
2 Cliquez sur Fichier → Options.
La boîte de dialogue Options s’ouvre.

SEPED303004FR 01/2013 63
Prise en main du logiciel

Etape Action
3 Dans le menu déroulant Langue du SFT2885, sélectionnez la langue de
l’interface du logiciel et cliquez sur OK.
La langue choisie correspond à la langue de l’interface de Logipam. Elle ne
sera active qu’au prochain démarrage de Logipam.
4 Relancez l’application pour activer la langue sélectionnée.

Sélection de la langue des textes prédéfinis


Vous pouvez également modifier la langue des commentaires et des noms de
variables prédéfinis dans Logipam. Pour cela, procédez comme suit :

Etape Action
1 Ouvrez Logipam.
L’ écran principal de Logipam s’ouvre.
2 Cliquez sur Fichier → Options.
La boîte de dialogue Options s’ouvre.

3 Dans le menu déroulant Langue du schéma, sélectionnez la langue


souhaitée et cliquez sur OK.
Important : seules les informations dans la langue d’édition demandée sont
affichées. Si vous sélectionnez le français comme langue de schéma en ayant
précédemment saisi du texte avec l’anglais comme langue de schéma, le texte
anglais ne s’affichera pas.

64 SEPED303004FR 01/2013
Prise en main du logiciel

Modification de la période de rafraîchissement


Pour modifier la période de rafraîchissement, procédez comme suit :

Etape Action
1 Ouvrez Logipam.
L’ écran principal de Logipam s’ouvre.
2 Cliquez sur Fichier → Options
La boîte de dialogue Options s’ouvre.

3 Dans le champ Période de rafraîchissement, saisissez la valeur souhaitée et


cliquez sur OK pour refermer.

Activation/désactivation de l’assistant de démarrage


Pour activer ou désactiver l’assistant de démarrage, procédez comme suit :
 sélectionnez la case Affichage de la boîte de bienvenue pour activer
l’assistant,
 désélectionnez la case Affichage de la boîte de bienvenue pour désactiver
l’assistant.

SEPED303004FR 01/2013 65
Prise en main du logiciel

Protection par mot de passe

Introduction
Logipam permet de protéger un programme par un mot de passe.

Description
Les trois niveaux de protection disponibles sont :
 Sans
(Niveau de protection par défaut)
Le programme n’est pas protégé.
 Lecture interdite
Le programme est protégé en lecture. Vous devez saisir un mot de passe pour
l’ouvrir.
 Modification interdite
Le programme est protégé en écriture. Vous pouvez le consulter mais vous
devez saisir un mot de passe pour enregistrer des modifications.

Marche à suivre
Pour protéger un programme avec un mot de passe, procédez comme suit :

Etape Action
1 Ouvrez Logipam.
2 Cliquez sur Fichier → Mot de Passe.
La boîte de dialogue Protection par mot de passe s’ouvre.

66 SEPED303004FR 01/2013
Prise en main du logiciel

Etape Action
3 Sélectionnez une des options de protection : Lecture interdite ou
Modification interdite, et saisissez un mot de passe.
Le mot de passe doit inclure entre 4 et 10 caractères. Les caractères possibles
sont : a-z, A-Z et 0-9.
Le mot de passe doit être confirmé par une deuxième saisie identique.
Remarque : le mot de passe tient compte de la casse des caractères.
4 Cliquez sur OK.
Si vous avez sélectionné l’option Lecture interdite, Logipam vous demandera
de saisir votre mot de passe lors de la prochaine ouverture du programme.
Si vous avez sélectionné l’option Modification interdite, Logipam vous
demandera de saisir votre mot de passe lors du prochain enregistrement du
programme.
Remarque : pour modifier de nouveau ces options, Logipam vous demande
de saisir de nouveau votre mot de passe.

SEPED303004FR 01/2013 67
Prise en main du logiciel

Description de l’écran principal

Généralités
L’écran principal Logipam offre les fonctions d’usage sous MS Windows :
 menus contextuels et déroulants,
 barres d’outils avec icones,
 raccourcis clavier et touches de fonction,
 aide en ligne et bulles d’information.

Illustration
La figure ci-dessous présente l’écran principal de Logipam :

68 SEPED303004FR 01/2013
Prise en main du logiciel

Description
Le tableau ci-dessous décrit l’écran principal de Logipam :

Repère Elément Fonction


1 Barre de menus Permet l’accès aux fonctions du logiciel.
2 Barre d’outils Offre un accès rapide aux fonctions de base
du mode en cours d’utilisation.
3 Aide en ligne Fournit des informations sur le logiciel.
4 Zone de programmation Zone principale de travail. Cet écran principal
propose deux modes de fonctionnement :
 le mode édition pour la saisie des éléments
du programme.
 le mode simulation pour valider le
fonctionnement du programme.
5 Mode de fonctionnement Indique le mode actif (édition ou simulation) et
permet de passer d’un mode à l’autre.
6 Barre de variables et Permet d’accéder aux variables et aux objets
d’objets de Logipam.
7 Barre d’état Fournit des informations liées au logiciel.

SEPED303004FR 01/2013 69
Prise en main du logiciel

La barre d’outils principale

Présentation
La barre d’outils assure un accès rapide aux fonctions de base du logiciel.

Illustration
La barre d’outils principale se présente ainsi :

Description
Le tableau suivant décrit les icones disponibles à partir de la barre d’outils :

Icone Fonction

Création d’un nouveau projet

Ouverture d’un projet existant

Enregistrement du projet en cours

Contrôle de cohérence

Ouverture de l’aide en ligne contextuelle

Réglage du zoom

Passage au mode édition

Passage au mode simulation

NOTE : ces fonctions sont accessibles par les menus en mode édition et en mode
simulation.

70 SEPED303004FR 01/2013
Prise en main du logiciel

L’aide en ligne

Présentation
L’aide en ligne fournit des informations sur l’utilisation de Logipam à partir de tous
les écrans. Elle se compose du présent document.

Accès à l’aide en ligne


Deux modes d’accès sont proposés :

Icone Accès
Accès à partir de l’icone de la barre de menus pour ouvrir l’aide dans
sa globalité.

Accès contextuel à partir de chaque écran, à l’aide d’un clic droit sur
la souris.

SEPED303004FR 01/2013 71
Prise en main du logiciel

La barre de variables et d’objets

Présentation
La barre d’outils "Barre de variables et d’objets" située en bas de l’écran présente
l’ensemble des catégories des variables et objets.
Cette barre de variables et d’objets permet :
 en mode édition : d’accéder à l’ensemble des variables et objets disponibles pour
les placer sur la grille de saisie,
 en mode simulation : de consulter uniquement les variables et objets utilisés dans
le programme.

Description
La figure suivante illustre la barre de variables et d’objets :

Chaque catégorie de variables et d’objets est représentée par un icone :

Icone Description

Entrées du Logipam

Bits internes

Objets temporisation

Objets horloge

Objets compteur

Sorties du Logipam

Utilisation
Le passage du curseur sur un icone fait apparaître la fenêtre présentant l’ensemble
des variables ou des objets de la catégorie demandée.

72 SEPED303004FR 01/2013
Prise en main du logiciel

Par exemple, un passage du curseur sur l’icone des entrées du Logipam ouvre la
fenêtre suivante :

Ouverture permanente des fenêtres à punaise


Plusieurs fenêtres comportent une punaise en haut à gauche du cadre :

Il est possible d’afficher cette fenêtre de façon permanente en cliquant sur la


punaise.

SEPED303004FR 01/2013 73
Prise en main du logiciel

Modes de fonctionnement édition et simulation

Présentation
Logipam propose les deux modes de fonctionnement suivants pour la
programmation :
 Mode édition
Le mode édition permet de saisir le programme (mode par défaut).
 Mode simulation
Le mode simulation permet de simuler l’exécution du programme, pour vérifier
son fonctionnement, et d’effectuer des modifications sur les variables et les
objets.

Passage d’un mode à l’autre


Pour passer d’un mode à l’autre :

Mode Action
Simulation Pour passer en mode simulation, cliquez sur Mode → Simulation
ou sur l’icone suivant dans la barre d’outils :

L’un des deux cas suivants peut se présenter :


 Le passage en mode simulation s’effectue directement.
 Le passage en mode simulation ne s’effectue pas. La fenêtre
Compte rendu s’ouvre et donne des informations sur l’analyse
du schéma et la génération du programme exécutable.
Corrigez les erreurs s’il y a lieu, et poursuivez. Pour plus
d’informations sur le compte-rendu, voir Contrôle du programme,
page 117.
Edition Pour revenir au mode édition, cliquez sur Mode → Edition ou sur
l’icone suivant dans la barre d’outils :

Conditions de passage en mode simulation


Le passage en mode simulation doit se faire sur un projet qui n’est pas en cours de
modification ; il doit avoir été enregistré au préalable.
Si le projet en cours n’a pas été préalablement sauvegardé, une fenêtre s’ouvre et
propose l’enregistrement.

74 SEPED303004FR 01/2013
Prise en main du logiciel

Le passage en mode simulation s’accompagne des phases d’analyse du schéma et


de génération du code exécutable. Le résultat de ces phases s’affiche et liste les
erreurs éventuelles comme l’illustre la figure suivante :

En cas d’erreur, le mode simulation n’est pas accessible.


Pour pouvoir poursuivre, corrigez les erreurs.

SEPED303004FR 01/2013 75
Prise en main du logiciel

Description de l’écran en mode édition

Présentation
Le mode édition permet la saisie des éléments de programmation et leur
structuration sur la grille d’édition.
L’écran en mode édition comporte :
 Les barres de menus et d’outils principales.
 La barre d’outils nommée "Barre des saisies" comportant trois boutons. Chaque
bouton donne accès à un mode de saisie. Ces modes sont également
accessibles à partir du menu Saisie. Le mode de saisie en cours apparaît
surligné de jaune.

76 SEPED303004FR 01/2013
Prise en main du logiciel

Description
La figure ci-dessous présente l’écran en mode édition et la barre des saisies :

Les boutons disponibles sont les suivants :

Bouton Utilisation
Schéma Permet la libre saisie des instructions du programme (mode
de saisie par défaut).
Paramètres Permet de définir les paramètres des temporisations,
compteurs et horloges sans les positionner sur la grille
d’édition du programme.
Variables Permet de saisir le nom et le commentaire de toutes les
variables.

SEPED303004FR 01/2013 77
Prise en main du logiciel

Mode de saisie "Schéma"


Le mode Schéma permet de saisir les instructions du schéma à contacts pour créer
le programme. Il présente la grille de saisie du programme, comme le montre la
figure précédente
En plein écran, 10 lignes sont visibles mais il est possible d’afficher un plus grand
nombre de lignes en modifiant le zoom.

Mode de saisie "Paramètres"


Le mode Paramètres présente l’ensemble des objets paramétrables disponibles. Il
permet de saisir leurs paramètres avant de les placer sur la grille de saisie.
Il se compose de trois onglets, un onglet pour chaque type d’objet, comme le montre
la figure suivante :

78 SEPED303004FR 01/2013
Prise en main du logiciel

Les informations disponibles pour chaque onglet sont :

Colonne Description
ID/Nom Indique :
 l’identifiant (ID) de l’objet, si vous avez sélectionné l’affichage
des variables par identifiant (menu Affichage → Variables →
Par identifiant (ID)).
 le nom de l’objet, si vous avez sélectionné l’affichage des
variables par nom (menu Affichage → Variables → Par nom).
Utilisée Indique si l’objet est utilisé dans le schéma.
Paramètres Donne accès aux paramètres de chaque objet.
Commentaire Permet la saisie d’un texte pour commenter l’objet, en double-
cliquant sur la ligne.
Type Uniquement dans l’onglet Temporisations : cette information
indique si la temporisation est de type TON ou TOF.

Un double-clic sur la ligne d’un objet permet de faire apparaître sa fenêtre de


paramétrage.
La case à cocher Variables utilisées uniquement permet de sélectionner et de
n’afficher que les objets utilisés par le programme en cours.

Mode de saisie "Variables"


Le mode Variables présente l’ensemble des variables et des objets disponibles. Il
permet de saisir leur nom et un commentaire lorsqu’ils ne sont pas prédéfinis dans
Logipam.
Il se compose d’un onglet pour chaque type de variable ou d’objet, comme le montre
la figure suivante :

SEPED303004FR 01/2013 79
Prise en main du logiciel

Les informations disponibles pour chaque onglet sont :

Colonne Description
ID/Nom Indique :
 l’identifiant (ID) de l’objet, si vous avez sélectionné l’affichage
des variables par identifiant (menu Affichage → Variables →
Par identifiant (ID)).
 le nom de l’objet, si vous avez sélectionné l’affichage des
variables par nom (menu Affichage → Variables → Par nom).
Utilisée Indique si la variable est utilisée dans le schéma.
Commentaire Permet la saisie d’un texte pour commenter la variable, en double-
cliquant sur la ligne.

Cliquez sur le champ de l’information à saisir pour saisir le texte.


La case à cocher Variables utilisées uniquement permet de sélectionner et de
n’afficher que les variables et objets utilisés par le programme en cours.

80 SEPED303004FR 01/2013
Prise en main du logiciel

Description de l’écran en mode simulation

Présentation
Le mode simulation permet de vérifier le fonctionnement du programme.
L’écran en mode simulation comporte :
 Les barres de menus et d’outils principales.
 Une barre d’outils spécifique pour accéder aux fonctions de simulation.

Illustration
La figure ci-après illustre le programme en mode simulation :

SEPED303004FR 01/2013 81
Prise en main du logiciel

Barre d’outils de simulation


La barre d’outils de simulation se présente ainsi :

Le tableau suivant décrit les icones disponibles :

Icone Fonction

Initialisation des variables

Exécution des variables

Arrêt de la simulation

Exécution d’un pas

Jour de simulation

Heure de simulation

Fenêtre d’état des variables

82 SEPED303004FR 01/2013
Prise en main du logiciel

Personnalisation de l’affichage

Présentation
Logipam permet de personnaliser l’environnement de travail et d’en modifier les
options d’affichage.

Disposition des fenêtres


Logipam mémorise la disposition des fenêtres ouvertes avant la fermeture du projet
en cours.
A la session suivante, il s’ouvre sur le même environnement de travail et la même
disposition des fenêtres à l’écran.

Réglage du zoom
Par défaut, la grille de saisie en mode édition affiche 10 lignes de saisie en plein
écran.
Dans Logipam, le zoom est un zoom vertical qui permet d’afficher un plus grand
nombre de lignes de saisie.

SEPED303004FR 01/2013 83
Prise en main du logiciel

84 SEPED303004FR 01/2013
Logipam
Création d’un programme
SEPED303004FR 01/2013

Création d’un programme

5
Objet de ce chapitre
Ce chapitre décrit l’ensemble des opérations à effectuer pour créer un programme.

Contenu de ce chapitre
Ce chapitre contient les sujets suivants :
Sujet Page
Définition des propriétés d’un programme 86
Définition des variables et des objets 87
Création d’une ligne 90
Ajout et suppression de lignes 92
Définition, annulation et suppression de sections 94
Titre d’une section 97
Création et suppression d’une condition d’exécution sur une section 98
Développement et réduction du contenu d’une section 100
Affichage d’un niveau de section 102
Insertion et suppression de commentaires 104
Fonction copier/coller 105
Fonction rechercher/remplacer 108
Création et suppression de connexions 110
Affichage des variables et des objets par identifiant ou par nom 111
Consultation du commentaire d’une variable 112
Enregistrement d’un programme 113
Contrôle de la saisie du programme 114
Contrôle du programme 117
Impression du dossier Logipam 119

SEPED303004FR 01/2013 85
Création d’un programme

Définition des propriétés d’un programme

Introduction
Logipam permet de définir les propriétés d’un programme telles que l’auteur, des
commentaires ou encore un indice de version.
Ces informations sont utiles :
 pour la constitution du dossier d’impression,
 au moment de l’import du programme dans SFT241 pour identifier le programme
et sa version.

Liste des propriétés


Les propriétés qu’il est possible d’affecter sont les suivantes :
 le nom du programme,
 l’auteur du programme,
 le type d’application,
 le client,
 l’affaire,
 le tableau,
 la cellule,
 des commentaires.
Ces propriétés apparaissent lors de l’impression de la page de garde. Dans un souci
de traçabilité, il convient de toutes les saisir.
Les propriétés automatiquement affectées par Logipam sont les suivantes :
 la version du programme,
 la version logicielle SFT2885.
Ces informations ne sont pas modifiables. La version du programme s’incrémente
automatiquement à chaque sauvegarde après une modification du programme.

Marche à suivre
Pour définir les propriétés d’un programme, procédez comme suit :

Etape Action
1 Ouvrez Logipam.
2 Cliquez sur Edition → Propriétés du programme.
La boîte de dialogue Propriétés du programme s’ouvre.
3 Renseignez chacune des propriétés disponibles.
4 Cliquez sur OK.

86 SEPED303004FR 01/2013
Création d’un programme

Définition des variables et des objets

Introduction
Les variables et les objets qui sont utilisés dans le programme peuvent être définis :
 Avant d’être placés sur la grille de saisie, de la manière suivante :
 à l’aide du mode Variables pour la saisie des noms et commentaires des
variables et des objets,
 à l’aide du mode Paramètres pour la saisie des paramètres des objets.

 Au cours de la saisie des éléments en mode Schéma, à l’aide des fenêtres de


paramétrage disponibles pour chaque variable et chaque objet.

Définition en mode Variables et Paramètres


Pour plus d’informations sur ces modes de saisie, voir Description de l’écran en
mode édition, page 76.

Définition des commentaires et des noms de variables en mode Schéma


Pour saisir le nom et le commentaire d’une variable en mode Schéma, procédez comme suit :

Etape Action
1 Sur la grille du schéma, double-cliquez sur la variable à définir.
Une boîte de dialogue Paramétrage s’ouvre, comme le montre la figure ci-
dessous pour une variable non prédéfinie.

Deux cas peuvent se présenter :


 la variable est une variable prédéfinie dans Logipam : l’identifiant, le nom et
le commentaire sont déjà indiqués et ne peuvent être modifiés.
 la variable n’est pas prédéfinie dans Logipam : l’identifiant est indiqué par
défaut, le nom et le commentaire peuvent être modifiés.
NOTE : Lorsque la variable correspond à une donnée CEI 61850, son
identifiant CEI 61850 (LN.DO.DA) est indiqué dans la zone Commentaire.

SEPED303004FR 01/2013 87
Création d’un programme

Etape Action
2 Saisissez les informations et cliquez sur OK.

Définition et paramétrage des horloges en mode Schéma


Pour définir les paramètres des horloges, procédez comme suit :

Etape Action
1 A partir du mode Schéma, double-cliquez sur l’horloge à paramétrer.
La boîte de dialogue Paramétrage de l’horloge s’ouvre.

2 Saisissez les informations et cliquez sur OK.

Définition et paramétrage des temporisations en mode Schéma


Pour définir les paramètres des temporisations, procédez comme suit :

Etape Action
1 A partir du mode Schéma, double-cliquez sur la temporisation à paramétrer.
La boîte de dialogue Paramétrage de la temporisation s’ouvre.

88 SEPED303004FR 01/2013
Création d’un programme

Etape Action
2 Saisissez les informations et cliquez sur OK.

Définition et paramétrage des compteurs en mode Schéma


Pour définir les paramètres des compteurs, procédez comme suit :

Etape Action
1 A partir du mode Schéma, double-cliquez sur le compteur à paramétrer.
La boîte de dialogue Paramétrage du compteur s’ouvre.

2 Saisissez les informations et cliquez sur OK.

Remarque
Un clic droit sur la cellule de la variable ou de l’objet vous permet également d’ouvrir
la fenêtre de Paramétrage en menu contextuel.

SEPED303004FR 01/2013 89
Création d’un programme

Création d’une ligne

Introduction
La création d’une ligne de programme consiste à :
 Insérer les éléments
Sélectionner les variables ou les objets et placer leur représentation graphique
sur une cellule de la grille en contact ou en bobine.
Pour plus d’informations sur les représentations graphiques, voir Le langage à
contacts, page 41.
 Tracer les connexions pour relier les contacts et les bobines
Dans un schéma vous pouvez créer des connexions horizontales ou verticales
entre des éléments. Les connexions sont représentées par des traits.
Pour relier deux éléments, vous devez dessiner autant de traits qu’il y a des
cellules vides entres les éléments.
 Modifier les opérations sur les contacts et les bobines.

Insertion des variables et des objets


Pour placer un élément dans un schéma, procédez comme suit :

Etape Action
1 L’onglet Schéma est activé par défaut. S’il ne l’est pas, cliquez sur Saisie →
Schéma.
2 Dans la barre des variables et des objets, positionnez le curseur de la souris
sur le bouton Entrées du Logipam, par exemple.
La boîte de dialogue correspondant à la catégorie de variables Entrées du
Logipam s’ouvre.
3 Sélectionnez le type de variable, l’onglet Entrées logiques par exemple.
Une arborescence représentant les entrées logiques se développe.
4 Dans l’arborescence, sélectionnez une entrée logique, par exemple l’entrée
I102 du module MES_120_1.
5 Effectuez un cliquer-glisser de l’entrée I102 sur une cellule du schéma, par
exemple le Contact 4 de la ligne 0002.
La cellule activée apparaît sous forme de rectangle jaune dans le schéma.
6 Libérez le curseur.
L’entrée I102 apparaît sur la cellule.
Dans la boîte de dialogue correspondant à la variable "Entrées", vous pouvez
voir que le positionnement de la variable s’affiche dans la colonne Contact de
l’entrée I102 sous la forme [2].

Création des connexions


Pour créer une connexion, voir Création et suppression de connexions, page 110.

90 SEPED303004FR 01/2013
Création d’un programme

Modification des fonctions


Pour modifier les fonctions des éléments placés en contact ou en bobine, procédez
comme suit :

Etape Action
1 Dans le schéma, sélectionnez l’élément graphique dont vous devez modifier la
fonction.
2 Effectuez un clic droit pour accéder au menu contextuel.
Les opérations possibles en contact ou en bobine apparaissent selon la
variable ou l’objet sélectionné.
3 Sélectionnez l’opération.
Sur la grille du schéma, la représentation graphique de l’élément est modifiée.

SEPED303004FR 01/2013 91
Création d’un programme

Ajout et suppression de lignes

Introduction
La grille d’un programme se compose de 1400 lignes.
A l’ouverture de Logipam, 100 lignes sont disponibles. Vous pouvez ajouter ou
supprimer des lignes selon les besoins du programme.

Ajout d’une ligne


Pour ajouter une ligne dans un programme, procédez comme suit :

Etape Action
1 Dans Logipam, assurez-vous d’être en mode édition.
Sinon, cliquez sur Mode → Edition.
2 Sélectionnez une cellule ou une ligne dans le programme.
3 Cliquez sur Edition → Ajouter une ligne après la sélection ou Ajouter une
ligne avant la sélection, selon le cas.
Une nouvelle ligne apparaît dans le programme. Le numéro de la nouvelle
ligne apparaît dans l’en-tête de ligne dans la zone grisée à gauche de l’écran.
Remarques :
1. Pour ajouter une ligne, vous pouvez également effectuer un clic droit sur la
cellule ou la ligne, puis sélectionnez Ajouter une ligne après la sélection ou
Ajouter une ligne avant la sélection.
2. Pour ajouter une ligne en fin de programme, vous devez faire défiler le
programme jusqu’à apparition de la dernière ligne. Cliquez sur l’icone
représentant une flèche vers le bas sous la dernière ligne du programme : une
nouvelle ligne apparaît.

Ajout de plusieurs lignes


Pour ajouter plusieurs lignes dans un programme, procédez comme suit :

Etape Action
1 Dans Logipam, assurez-vous d’être en mode édition.
Sinon, cliquez sur Mode → Edition.
2 Sélectionnez une cellule ou une ligne dans le programme.
3 Effectuez un clic droit sur la cellule ou la ligne.
4 Sélectionnez l’option Insérer n lignes.
La boîte de dialogue Insertion de n lignes s’ouvre.
5 Saisissez le nombre de lignes que vous voulez insérer (par défaut, 10 lignes).
Les nouvelles lignes apparaissent dans le programme avant la ligne
sélectionnée.

92 SEPED303004FR 01/2013
Création d’un programme

Suppression de lignes
Pour supprimer des lignes dans un programme, procédez comme suit :

Etape Action
1 Dans Logipam, assurez-vous d’être en mode édition.
Sinon, cliquez sur Mode → Edition.
2 Sélectionnez les lignes que vous voulez supprimer dans le programme.
3 Cliquez sur Edition → Supprimer, ou effectuez un clic droit sur les lignes, puis
sélectionnez l’option Supprimer, ou utilisez la touche <Suppr> de votre
clavier.

SEPED303004FR 01/2013 93
Création d’un programme

Définition, annulation et suppression de sections

Introduction
Pour structurer un programme et en faciliter la lecture, il est possible de regrouper
des lignes en sections.

Caractéristiques des sections


Une section est définie avec un numéro d’ordre dans le schéma.
Vous pouvez attribuer un titre ainsi qu’une variable d’exécution à la section.
Vous pouvez créer jusqu’à 100 sections par schéma, sachant qu’une section peut
contenir deux niveaux de sous-sections.

Conditions de création
La définition d’une section est refusée si :
 Les lignes sélectionnées contiennent plus de 2 sous-niveaux de sections.
 Les lignes sélectionnées appartiennent déjà à une partie de section.
 Des connexions verticales sont établies aux bornes de la sélection des lignes où
vous souhaitez créer une section.

Définition d’une nouvelle section


Pour définir une nouvelle section, procédez comme suit :

Etape Action
1 Assurez-vous d’être en mode édition.
Sinon, cliquez sur Mode → Edition.
2 Sélectionnez la ligne où vous voulez créer une section.

94 SEPED303004FR 01/2013
Création d’un programme

Etape Action
3 Effectuez un clic droit sur la ligne, puis sélectionnez l’option Définir une
section.
La section apparaît au niveau de la ligne que vous venez de sélectionner.
Un icone de développement de la section représentée par un carré apparaît
dans l’en-tête de ligne comme le montre la figure suivante :

Définition d’une section à partir de sections ou de lignes déjà créées


Pour définir une section à partir de sections ou de lignes existantes, procédez
comme suit :

Etape Action
1 Assurez-vous d’être en mode édition.
Sinon, cliquez sur Mode → Edition.
2 Sélectionnez les sections ou l’ensemble de sections et de lignes que vous
voulez rassembler en une seule section.
3 Effectuez un clic droit sur l’ensemble des sections et des lignes, puis
sélectionnez l’option Définir une section.
La section apparaît au niveau des sections ou lignes que vous venez de
sélectionner.

SEPED303004FR 01/2013 95
Création d’un programme

Annulation d’une section


L’annulation d’une section ou d’une sous-section permet de supprimer la définition
de la section. Le regroupement des lignes par section est ainsi annulé, les lignes
conservent leur contenu. Pour annuler une section, procédez comme suit :

Etape Action
1 Assurez-vous d’être en mode édition.
Sinon, cliquez sur Mode → Edition.
2 Sélectionnez la section ou la sous-section que vous souhaitez annuler.
3 Effectuez un clic droit et sélectionnez l’option Annuler une section.
Le regroupement des lignes en section est annulé, les limites de la section
disparaissent.

Conditions de suppression des sections


Attention : la suppression d’une section entraîne la suppression des lignes et de
leur contenu. La suppression des lignes est irréversible. Cette action ne peut pas
être annulée.
La suppression de sous-sections ne doit pas générer de section vide. Aussi,
assurez-vous qu’au moins une ligne ou une section se trouve dans la section
résultante de la suppression des sous-sections ou des lignes.

Suppression de sections
Pour supprimer des sections, procédez comme suit :

Etape Action
1 Assurez-vous d’être en mode édition.
Sinon, cliquez sur Mode → Edition.
2 Sélectionnez les sections que vous voulez supprimer dans le schéma.
3 Cliquez sur Edition → Supprimer ou effectuez un clic droit sur les sections à
supprimer, puis sélectionnez l’option Supprimer.

96 SEPED303004FR 01/2013
Création d’un programme

Titre d’une section

Introduction
Dès qu’une section existe dans un schéma, vous pouvez lui attribuer un titre.

Marche à suivre
Pour attribuer un titre à une section, procédez comme suit :

Etape Action
1 Assurez-vous d’être en mode édition.
Sinon, cliquez sur Mode → Edition.
2 Sélectionnez la section à laquelle vous voulez attribuer un titre.
3 Cliquez deux fois sur l’en-tête de la section.
La boîte de dialogue Paramétrage de la section s’ouvre.

Vous pouvez également effectuer un clic droit sur la section, puis sélectionner
l’option Fenêtre de paramétrage.
4 Saisissez le titre de la section.
Le titre s’affiche en début et en fin de section.

SEPED303004FR 01/2013 97
Création d’un programme

Création et suppression d’une condition d’exécution sur une section

Introduction
Une section peut être soumise à une condition d’exécution définie par une variable.

Fonctionnalité
Pour créer une condition d’exécution, une variable est associée à la section :
 si la variable est à 0, la section n’est pas exécuté,
 si la variable est à 1, la section est exécutée.

Illustration
La figure suivante illustre l’insertion d’une condition d’exécution :

98 SEPED303004FR 01/2013
Création d’un programme

Création d’une condition


Pour assigner une condition d’exécution à une section, procédez comme suit :

Etape Action
1 Assurez-vous d’être en mode édition.
Sinon, cliquez sur Mode → Edition.
2 Sélectionnez la variable qui doit conditionner la section et faites-la glisser sur
l’en-tête de la section.
L’identifiant ou le nom de la variable apparaît dans la barre de titre de la section
(I101 dans l’exemple ci-dessous).

La section Marche/Arrêt est exécutée si la valeur de la variable I101 vaut 1.

Suppression d’une condition


Pour supprimer les propriétés d’exécution d’une section, procédez comme suit :

Etape Action
1 Assurez-vous d’être en mode édition.
Sinon, cliquez sur Mode → Edition.
2 Sélectionnez la section dont vous voulez supprimer la condition d’exécution.
3 Cliquez deux fois sur l’en-tête de la section.
La boîte de dialogue Paramétrage de la section s’ouvre.
Vous pouvez également effectuer un clic droit sur la section, puis sélectionner
l’option Fenêtre de Paramétrage.
4 Cliquez sur le bouton Retirer variable pour supprimer la condition d’exécution.

SEPED303004FR 01/2013 99
Création d’un programme

Développement et réduction du contenu d’une section

Introduction
Dans un schéma, vous pouvez développer ou réduire le contenu d’une section.

Fonctionnalité
Par défaut, une section apparaît sous forme développée.

Marche à suivre
Pour développer ou réduire le contenu d’une section, procédez comme suit :

Etape Action
1 Assurez-vous d’être en mode édition.
Sinon, cliquez sur Mode → Edition.
2 Créez une section.
Un icone de développement, représenté par un carré blanc, apparaît comme
illustré ci-dessous :

100 SEPED303004FR 01/2013


Création d’un programme

Etape Action
3 Cliquez sur l’icone de développement de la section.
Le contenu de la section est réduit.
La réduction de la section est matérialisée par un signe "+" dans l’icone de
développement de la section, comme illustré ci-dessous :

SEPED303004FR 01/2013 101


Création d’un programme

Affichage d’un niveau de section

Introduction
Vous pouvez afficher jusqu’à trois niveaux de section dans un programme :
 soit en développant les niveaux de section les uns après les autres,
 soit en manipulant les niveaux d’arborescence.

Fonctionnalité
Les sections et sous-sections définissent une arborescence à trois niveaux.
Le niveau de hiérarchie d’une section est indiqué à l’aide d’une numérotation
automatique dans l’en-tête et en fin de section.
Les niveaux d’arborescence sont disponibles dans la partie grisée au-dessus de la
première ligne du programme sous forme de trois icones numérotés. Ils permettent
de commander le développement ou la réduction des sections.

Définition d’une arborescence de section


Pour afficher les niveaux de section dans un programme, procédez comme suit :

Etape Action
1 Assurez-vous d’être en mode édition.
Sinon, cliquez sur Mode → Edition.
2 Définissez une section.
Le premier niveau d’arborescence de la section apparaît dans l’en-tête.

3 Définissez deux autres niveaux de section.


Les trois niveaux d’arborescence de la section apparaissent dans leur en-tête
respectif.

102 SEPED303004FR 01/2013


Création d’un programme

Afficher les niveaux d’arborescence


Pour afficher les niveaux d’arborescence dans un programme, procédez comme
suit :

Etape Action
1 Créez plusieurs sections et sous-sections dans un programme.
2 Cliquez sur l’icone 1 par exemple.
Le contenu des sections de niveau 1 se développe (ou se réduit). Le signe -
(ou +) apparaît en tête de ligne de chaque section développée (ou réduite).

Dans l’exemple ci-dessus, les sections de niveau 1 incluent respectivement


une section de niveau 2, ainsi que deux sections de niveaux 2 et 3.
Vous ne pouvez passer d’un niveau d’arborescence à un autre que si le niveau
supérieur (ou inférieur) du niveau de section concerné est développé (ou
réduit).

SEPED303004FR 01/2013 103


Création d’un programme

Insertion et suppression de commentaires

Introduction
Toute ligne ou section d’un programme peut être commentée.
Le commentaire apparaît sur une ligne.
Le texte peut comprendre 3 lignes de 60 caractères maximum.
Vous pouvez créer jusqu’à 400 lignes de commentaire par schéma.

Insertion d’un commentaire


Pour insérer un commentaire, procédez comme suit :

Etape Action
1 Assurez-vous que vous êtes en mode édition.
Sinon, cliquez sur Mode → Edition.
2 Sélectionnez la ligne ou la section où vous voulez insérer un commentaire.
3 Effectuez un clic droit et sélectionnez l’option Insérer un commentaire.
Un ligne de commentaire apparaît en gris au-dessus de votre sélection.
Effectuez un double-clic sur la ligne de commentaire pour ouvrir la fenêtre de
saisie du texte Paramétrage du commentaire.
4 Saisissez le texte du commentaire.
Le commentaire s’affiche au centre de la ligne.

Suppression d’un commentaire


Pour supprimer une ligne de commentaire, procédez comme suit :

Etape Action
1 Assurez-vous que vous êtes en mode édition.
Sinon, cliquez sur Mode → Edition.
2 Sélectionnez la ligne de commentaire à supprimer.
3 Cliquez sur Edition → Supprimer, ou effectuez un clic droit sur la ligne, puis
sélectionnez l’option Supprimer, ou utilisez la touche <Suppr> de votre
clavier.

104 SEPED303004FR 01/2013


Création d’un programme

Fonction copier/coller

Introduction
Vous pouvez effectuer des opérations de copier/coller sur les cellules, les lignes ou
encore les sections d’un programme.
NOTE : les raccourcis clavier <Ctrl> + C pour copier et <Ctrl> + V pour coller de
MS Windows sont disponibles.

Copier/coller des cellules


Il est possible de copier/coller des cellules, ou une sélection de cellules. Le contenu
des cellules copiées remplace par écrasement le contenu des cellules sur lesquelles
s’effectue le collage.
Les opérations de copier/coller des cellules s’effectuent dans la même zone : de
contact à contact et de bobine à bobine.
La copie d’une sélection de cellules reliées entre elles doit tenir compte de la taille
de la sélection et du type d’instructions qu’elles contiennent. Une sélection de 3
cellules sur 3 lignes ne peut pas être copiée à partir de la colonne 9, par exemple.
En cas d’erreur de manipulation, Logipam donne les messages suivants :
 L’opération de collage n’a pu être effectuée, car celle-ci
aurait engendré une incohérence contact/bobine.
Dans ce cas, assurez-vous que vous collez bien une bobine sur une bobine ou
un contact sur un contact.
 L’opération de collage n’a pu être effectuée, car la
sélection cible n’est pas compatible avec la source.
Dans ce cas, assurez-vous que la cible est une cellule de la grille d’édition et non
pas une ligne ou une section.
 L’opération de collage n’a pu être effectuée, car celle-ci
aurait engendré un dépassement des limites du schéma.
Dans ce cas, assurez-vous que la sélection est compatible avec la zone du
programme où elle doit être copiée.

Marche à suivre
Pour copier et/ou coller une variable du même type, procédez comme suit :

Etape Action
1 Assurez-vous d’être en mode édition.
Sinon, cliquez sur Mode → Edition.
2 Dans le programme, sélectionnez une celule contenant, par exemple, le bit
mémorisé MS005.
3 Cliquez sur Edition → Copier.

SEPED303004FR 01/2013 105


Création d’un programme

Etape Action
4 Pointez sur une autre cellule.
5 Cliquez sur Edition → Coller.
La ressource, MS005, s’affiche dans la cellule.
Vous pouvez également effectuer un clic droit sur la ressource MS005, puis
sélectionner l’option Copier puis Coller.

Copier/coller des lignes


Il est possible de copier/coller une ligne, ou une sélection de lignes. Le contenu de
la ligne copiée est inséré avant la ligne où s’effectue le collage.
Pour copier/coller des lignes, assurez-vous que le nombre maximal de lignes ne
dépasse pas les 1400 lignes autorisées dans un programme.
En cas d’erreur de manipulation, Logipam donne les messages suivants :
 L’opération de collage n’a pu être effectuée, car celle-ci
aurait engendré un dépassement du nombre de lignes maximum.
Dans ce cas, réorganisez le programme.
 L’opération de collage n’a pu être effectuée, car celle-ci
aurait engendré un dépassement du nombre de lignes de
commentaires maximum.
Le nombre de lignes de commentaires ne doit pas dépasser 400 lignes :
réorganisez les commentaires.

Marche à suivre
Pour copier et/ou coller des lignes, procédez comme suit :

Etape Action
1 Assurez-vous d’être en mode édition.
Sinon, cliquez sur Mode → Edition.
2 Dans le programme, sélectionnez une ou plusieurs lignes.
3 Cliquez sur Edition → Copier
4 Pointez sur une autre ligne.
5 Cliquez sur Edition → Coller.
La ligne copiée est insérée avant la ligne sélectionnée.

Copier/coller des sections


Il est possible de copier/coller une section, ou une sélection de sections, ou une
sélection de lignes et de sections. Le contenu de la sélection copiée est inséré avant
la ligne où s’effectue le collage.

106 SEPED303004FR 01/2013


Création d’un programme

Pour copier/coller des sections, assurez-vous que le nombre maximal de sections


ne dépasse pas les 100 sections autorisées et que le niveau d’imbrication des
sections ne dépasse pas les 3 niveaux autorisés.
En cas d’erreur de manipulation, Logipam donne les messages suivants :
 L’opération de collage n’a pu être effectuée, car celle-ci
aurait engendré un dépassement du nombre de sections
maximum.
Dans ce cas, réorganisez le programme.
 L’opération de collage n’a pu être effectuée, car celle-ci
aurait engendré un dépassement de la profondeur autorisée
dans les sections.
Le nombre de niveaux d’imbrication est supérieur à trois : réorganisez le
programme.

Marche à suivre
Pour copier et/ou coller des sections, procédez comme suit :

Etape Action
1 Assurez-vous d’être en mode édition.
Sinon, cliquez sur Mode → Edition.
2 Dans le programme, sélectionnez une ou plusieurs sections. Remarque : si la
section est réduite, développez-la pour vous assurer du niveau d’imbrication et
du nombre de lignes.
3 Cliquez sur Edition → Copier
4 Pointez sur une autre section : soit à la suite d’une section si vous voulez
insérer la/les section(s) sélectionnée(s), soit en sélectionnant la/les section(s)
que vous voulez écraser.
5 Cliquez sur Edition → Coller.
Le contenu de la sélection est inséré avant la ligne sélectionnée.

SEPED303004FR 01/2013 107


Création d’un programme

Fonction rechercher/remplacer

Introduction
Dans un programme, vous pouvez rechercher les occurrences d’une variable ou
d’un objet et les remplacer.

Recherche d’une variable


Pour rechercher les occurrences d’une variable ou d’un objet, procédez comme
suit :

Etape Action
1 Dans le programme, sélectionnez la variable dont vous voulez rechercher les
occurrences.
2  Appuyez sur F3 pour rechercher l’occurrence suivante de la variable,
 Appuyez sur <ctrl> + F3 pour rechercher l’occurrence précédente de la
variable.

108 SEPED303004FR 01/2013


Création d’un programme

Remplacement d’une variable


Pour remplacer une variable par une autre, procédez comme suit

Etape Description
1 Dans le programme, sélectionnez la variable à modifier (I104, par exemple).
La cellule de la variable sélectionnée devient jaune.
2 Sélectionnez Edition → Remplacer pour accéder à la fenêtre de
remplacement ou utilisez le menu contextuel.
La fenêtre Remplacement s’ouvre.

Sélectionnez la variable qui doit remplacer la variable prédécemment


sélectionnée (I204, par exemple).
Le remplacement à effectuer est indiqué au dessous du titre de la boîte de
dialogue. Dans l’illustration, la variable I104 préalablement sélectionnée dans
le programme doit être remplacée par la variable I204.
3 Cliquez sur Remplacer pour remplacer l’occurrence sélectionnée ou sur
Remplacer tout pour remplacer toutes les occurrences dans le programme.
Cliquez sur Suivant pour afficher l’occurrence suivante.
Cliquez sur Fermer pour refermer la boîte de dialogue.

SEPED303004FR 01/2013 109


Création d’un programme

Création et suppression de connexions

Introduction
Les variables et les objets sont reliés entre eux par des connexions horizontales ou
verticales.

Création d’une connexion


Pour créer une connexion entre deux variables, procédez comme suit :

Etape Action
1 Assurez-vous d’être en mode édition.
Sinon, cliquez sur Mode → Edition.
2 Créez deux éléments dans le programme ; par exemple, les bits internes
MS006 et MX006 dans les colonnes contact 2 et 4 de la ligne 3.
3 Positionnez le curseur de la souris entre les deux éléments, c’est-à-dire dans
la cellule à l’intersection de la ligne 3 et de la colonne 3, sur les pointillés.
4 Cliquez sur les pointillés de la cellule.
Une connexion horizontale apparaît en trait plein dans la cellule.
Remarque : si la connexion porte sur plusieurs cellules, cliquez sur le bouton
gauche de la souris et maintenez-le enfoncé en passant sur les traits en
pointillé.

Suppression d’une connexion


Pour supprimer une connexion entre deux variables, procédez comme suit :

Etape Action
1 Assurez-vous d’être en mode édition.
Sinon, cliquez sur Mode → Edition.
2 Sélectionnez une connexion ; par exemple, le trait plein de la connexion
horizontale créée sur la ligne 3 de la colonne contact 3.
3 Positionnez le curseur de la souris sur le trait plein de la connexion.
4 Cliquez sur le trait.
La connexion disparaît de la cellule et le trait passe en pointillé.

110 SEPED303004FR 01/2013


Création d’un programme

Affichage des variables et des objets par identifiant ou par nom

Introduction
Dans un programme, vous pouvez visualiser une variable ou un objet par son nom
si vous lui en avez attribué un, ou par son identifiant.
Le mode d’affichage sélectionné est actif dans toutes les fenêtres de Logipam.

Affichage par l’identifiant


Pour afficher les variables par leur identifiant, procédez comme suit :

Etape Action
1 Accédez à la fenêtre de démarrage de Logipam.
2 Cliquez sur l’onglet Affichage → Variables → Par identifiant.
L’option est cochée.
Dans le programme ou sur les différentes vues, la variable apparaît sous son
identifiant (I101, par exemple).

Affichage par le nom


Pour afficher les variables par leur nom, procédez comme suit :

Etape Action
1 Accédez à la fenêtre de démarrage de Logipam.
2 Cliquez sur l’onglet Affichage → Variables → Par nom.
L’option Par nom est cochée.
Dans le programme ou sur les différentes vues, la variable apparaît sous le
nom préalablement attribué à l’aide de la fenêtre de paramétrage.

SEPED303004FR 01/2013 111


Création d’un programme

Consultation du commentaire d’une variable

Introduction
Dans un programme, vous pouvez visualiser le commentaire associé à une variable
ou à un objet à partir de plusieurs écrans.

Description
Les modes de consultation des commmentaires sont les suivants :
 à partir de l’onglet Variables dans le menu Saisie,
 à partir de la fenêtre de paramètrage de la variable ou de l’objet.
 en bulle d’information à partir de la cellule ou la variable est positionnée sur le
schéma
ou
en bulle d’information à partir de la fenêtre de sélection de la barre de variables
et d’objets.

112 SEPED303004FR 01/2013


Création d’un programme

Enregistrement d’un programme

Introduction
Pour l’enregistrement d’un programme, utilisez :
 l’option Enregistrer pour enregistrer un programme déjà enregistré.
 l’option Enregistrer sous pour enregistrer un nouveau programme ou pour
enregistrer un programme sous un autre nom.

Description
Lors de la sauvegarde d’un projet de programmation, Logipam crée :
 Un fichier Logipam (.bft).
 Un fichier comportant les textes modifiables du programme pour chaque langue
(.fr, .sp et .uk).

Modification non enregistrée (*)


L’astérisque "*", placé après le nom du fichier dans la barre de titre, signale que vous
avez modifié un programme mais que vous n’avez pas enregistré les modifications.

SEPED303004FR 01/2013 113


Création d’un programme

Contrôle de la saisie du programme

Introduction
Logipam effectue une validation permanente des lignes du programme pour vérifier
que leur saisie est correcte et que tous les élements sont reliés.
Logipam fournit un rapport des erreurs de cohérence détectées.

Fonctionnalité
En mode édition et en mode simulation, la barre d’outils comporte un bouton de
cohérence. Ce bouton est :
 vert lorsque le programme ne comporte pas d’erreur,
 rouge lorsque le programme comporte des erreurs.
Un clic sur ce bouton ou l’utilisation de l’option Liste des incohérences du menu
Affichage permet d’accéder au rapport d’erreurs de saisie.
Vous pouvez passer en mode Simulation si les erreurs ne sont pas corrigées. Il est
toutefois recommandé d’effectuer ce contrôle et de corriger les erreurs pour éviter
tout problème au cours de la simulation.

114 SEPED303004FR 01/2013


Création d’un programme

Accéder au rapport de cohérence


Pour afficher le résultat du contrôle de cohérence, procédez comme suit :

Etape Action
1 Sélectionnez Affichage → Liste des incohérences pour lancer la validation
du programme ou cliquez sur l’icône ci-après situé dans la barre d’outils :

La fenêtre Cohérence du programme s’ouvre.


Le message Rien à signaler apparaît si aucune erreur n’est détectée ; sinon,
les erreurs sont listées comme l’indique la figure suivante :

Pour chaque erreur, le rapport indique les informations suivantes :


 N° : indique le numéro du message.
 Ligne : indique le numéro de la ligne sur laquelle se trouve l’erreur.
 Colonne : indique le numéro de la colonne sur laquelle se trouve l’erreur.
 Commentaire : fournit une description de l’erreur.
 Section : indique le numéro de la section sur laquelle se trouve l’erreur.
 Nom : indique le nom de la section sur laquelle se trouve l’erreur si vous
avez affecté un nom à la section.
2 Dans la fenêtre, double-cliquez sur la ligne de l’erreur. Logipam se place
directement sur la zone comportant l’erreur dans le programme.
3 Corrigez les erreurs.
Remarque : le message d’erreur s’efface automatiquement de la liste lorsque
l’erreur est corrigée.

SEPED303004FR 01/2013 115


Création d’un programme

Messages d’erreur et résolution


Le tableau ci-dessous liste les erreurs possibles et les opérations à effectuer pour
les résoudre.

Message Description
Elément non connecté à gauche Une connexion ou un élément n’est pas connecté à
gauche.
Vérifiez le programme sur la ligne indiquée.
Elément non connecté à droite Une connexion ou un élément n’est pas connecté à
droite.
Vérifiez le programme sur la ligne indiquée.
Liaison verticale non connectée Une connexion verticale n’est pas connectée à une
cellule voisine.
Vérifiez le programme sur la ligne indiquée.
Valeur de temporisation nulle Aucune valeur n’a été affectée à la temporisation
indiquée.
Double-cliquez sur la temporisation pour accéder à sa
fenêtre de paramétrage, saisissez la valeur qui convient
et enregistrez les modifications.
Temporisation utilisée plusieurs Une même temporisation est activée plusieurs fois.
fois Vérifiez les valeurs des objets.
Valeur de périodicité nulle La valeur de périodicité de l’horloge indiquée est nulle.
Double-cliquez sur l’horloge pour accéder à sa fenêtre
de paramétrage, saisissez la valeur qui convient et
enregistrez les modifications.
Valeur de nombre de TOP nulle La valeur du nombre de TOP de l’horloge indiquée est
nulle.
Double-cliquez sur l’horloge pour accéder à sa fenêtre
de paramétrage, saisissez la valeur qui convient et
enregistrez les modifications.
Pas de jours sélectionnés Aucun jour n’est sélectionné pour l’horloge indiquée.
Double-cliquez sur l’horloge pour accéder à sa fenêtre
de paramétrage, saisissez la valeur qui convient et
enregistrez les modifications.

116 SEPED303004FR 01/2013


Création d’un programme

Contrôle du programme

Introduction
Lors du passage en mode Simulation ou de l’export vers SFT2841, Logipam
génère le programme exécutable et contrôle le programme, pour vérifier qu’il ne
comporte pas d’erreurs.
Le résultat de ce contrôle peut aussi être consulté à tout moment à l’aide de l’option
Compte rendu du menu Affichage.

Accéder au compte rendu


Pour accéder au compte-rendu, procédez comme suit :

Etape Action
1 Sélectionnez Affichage → Compte rendu.
La fenêtre Compte rendu s’ouvre.

Pour chaque erreur, le rapport indique les informations suivantes :


 N° : indique le numéro du message.
 Type : détermine s’il s’agit d’une erreur, d’un warning ou d’une information.
 Ligne : indique le numéro de la ligne sur laquelle se trouve l’erreur.
 Colonne : indique le numéro de la colonne sur laquelle se trouve l’erreur.
 Code : indique la ligne de code sur laquelle se trouve l’erreur.
 Message : décrit le type d’erreur.
2 Pour corriger les erreurs, double-cliquez sur la ligne de l’erreur. Logipam se
place directement sur la zone comportant l’erreur dans le programme.

SEPED303004FR 01/2013 117


Création d’un programme

Messages d’erreur et résolution


Le tableau ci-dessous liste les erreurs possibles et les opérations à effectuer pour
les résoudre.

Type Libellé Description


Erreur Le fichier source Logipam est trop Indique que le nombre de
volumineux commentaires est trop élevé.
Format de fichier non valide Indique que le fichier importé est
invalide.
Temporisation x utilisée plusieurs Indique qu’une même temporisation
fois est utilisée dans plusieurs cellules.
Plus de mémoire disponible Indique un dépassement
d’occupation mémoire ; la taille du
programme est trop importante.
Trop de contacts Indique un dépassement du nombre
de contacts et bobines maximum
autorisés (5000 contacts).
Schéma invalide ligne n Une erreur a été détectée sur la ligne
n du programme.
Schéma invalide de la ligne n à z Un erreur a été détectée sur une zone
de la ligne n à la ligne z du
programme.
Erreur de connexion Une erreur de connexion n’a pas été
corrigée sur une zone du programme.
Warning La variable x est affectée mais non Une valeur a été définie pour une
utilisée. variable mais elle n’est pas utilisée
dans le programme.
Vérifiez le programme.
La variable x est utilisée mais non Une variable est utilisée dans le
affectée. programme mais aucune valeur n’a
été définie.
Vérifiez le programme.
Information Occupation mémoire x.x% Information sur la quantité de
mémoire utilisée par le programme
par rapport à la quantité disponible.
Contacts et bobines utilisés Information sur la quantité de
contacts et bobines utilisée dans le
schéma par rapport aux 5000
disponibles.

118 SEPED303004FR 01/2013


Création d’un programme

Impression du dossier Logipam

Introduction
L’impression de tout ou partie du programme permet de constituer ou compléter le
dossier d’études.

Sélection des éléments à imprimer


A partir de Logipam, vous pouvez imprimer les éléments suivants :
 La page de garde
La page de garde présente les caractéristiques générales du programme tels que
la date, le nom et la description fonctionnelle.
 Le listing du programme en langage à contacts
Ce listing correspond au schéma tel qu’il apparaît sur la grille de saisie du mode
Edition.
 La liste récapitulative des variables et des objets
Cette liste comprend :
 les temporisations,
 les horloges,
 les compteurs,
 les entrées/sorties logiques,
 les entrées/sorties de protections,
 les télécommandes,
 les entrées/sorties prédéfinies,
 les bits internes,
 les télésignalisations,
 les sorties vers la matrice.

 Les en-têtes et pieds de page


Les en-têtes et les pieds de page contiennent trois zones d’impression pour
chaque en-tête et chaque pied de page (gauche, centrale et droite).
Vous pouvez sélectionner les options suivantes :
 un logo,
 le numéro de page,
 le nombre de pages,
 la date,
 l’heure,
 le nom du document.

SEPED303004FR 01/2013 119


Création d’un programme

Imprimer les éléments sélectionnés


Pour imprimer les éléments sélectionnés, procédez comme suit :

Etape Action
1 Cliquez sur Fichier → Configuration de l’impression.
La boîte de dialogue Configuration de l’impression s’ouvre.
2 Cochez la ou les cases correspondant aux éléments que vous voulez
imprimer.
3 Cliquez sur En-têtes et pied de pages pour définir les éléments à imprimer
dans l’en-tête et le pied de page.
4 Cliquez sur Mise en page pour définir les éléments de mise en page.
Sélectionnez la taille et l’orientation des pages.
La taille du schéma s’adapte de manière à tenir sur la largeur d’une page
quelle que soit l’orientation sélectionnée. La page de garde est toujours
imprimée en format "portrait".
5 Cliquez sur OK pour valider la sélection.
6 Sélectionnez Fichier → Imprimer pour imprimer le dossier.

120 SEPED303004FR 01/2013


Logipam
Simulation d’un programme
SEPED303004FR 01/2013

Simulation d’un programme

6
Objet de ce chapitre
Ce chapitre décrit le fonctionnement de la simulation et les opérations à effectuer
pour simuler un programme.

Contenu de ce chapitre
Ce chapitre contient les sujets suivants :
Sujet Page
Principes de fonctionnement d’une simulation 122
Exécution de la simulation 123
Modification de l’état des variables au cours de la simulation 125
Réglage de l’horloge de simulation 128

SEPED303004FR 01/2013 121


Simulation d’un programme

Principes de fonctionnement d’une simulation

Introduction
Le mode simulation permet de simuler un programme pour vérifier son bon
fonctionnement.

Description du principe de fonctionnement


Le simulateur exécute le programme en mode continu ou pas à pas. Un pas
représente un temps de cycle de Sepam, soit 14 ms.
Le programme est exécuté comme sur le Sepam. A chaque cycle, les variables en
entrée sont lues, la logique du programme est exécutée et les variables en sortie
sont modifiées.
Vous devez modifier les variables pour simuler l’environnement externe au
programme (entrées logiques, sorties des protections, entrées prédéfinies,...).

Temps de rafraîchisse-ment de l’interface


Le temps de rafraîchissement correspond au temps qui s’écoule entre deux mises
à jour de l’écran lorsque le programme est simulé en continu.
Le temps de rafraîchissement est compris entre 100ms et 2000ms. Vous pouvez le
modifier à partir de la fenêtre des options en cliquant sur Fichier → Options.

122 SEPED303004FR 01/2013


Simulation d’un programme

Exécution de la simulation

Introduction
Les opérations d’exécution de la simulation sont les suivantes :
 Initialisation des variables (Init)
Mise à 0 des variables non sauvegardées. Les variables sauvegardées ne sont
pas modifiées. Cela correspond au fonctionnement du Sepam lorsqu’il est mis
sous tension.
 Exécution en mode continu (Run)
Déroulement de la simulation en mode continu. Les variables peuvent être
modifiées.
 Arrêt de la simulation (Stop)
Les entrées peuvent être activées. En cas de modification, il faut de nouveau
exécuter un pas pour qu’elles soient prises en compte.
 Exécution d’un pas (Un pas)
Exécute un pas d’un cycle de 14ms.
 Réglage de l’horloge (Date et heure)
Chaque fonction peut être activée à partir d’un icone dans la barre d’outils. Pour plus
d’information sur la barre d’outils du mode simulation, voir Prise en main du logiciel,
page 59.

Affichage des états et des comportements


Durant la simulation, l’affichage de l’écran est automatiquement rafraîchi pour
refléter en permanence l’état des variables et des objets.
Au cours de la simulation, les contacts, les bobines et les connexions prennent les
couleurs suivantes :
 rouge : représente l’état passant,
 noir : représente l’état non passant.
Le nom des variables et des objets prend les couleurs suivantes :
 rouge : représente l’état 1,
 noir : représente l’état 0.

Déroulement de la simulation
L’entrée en mode simulation place automatiquement le simulateur à l’état Stop et
initialise la simulation.
Run entraîne le lancement de la simulation en mode continu. L’exécution en mode
continu correspond à l’exécution successive de plusieurs pas de simulation.
Stop entraîne l’interruption immédiate de la simulation, la sortie de cet état
s’effectue uniquement à l’aide de la commande Run.

SEPED303004FR 01/2013 123


Simulation d’un programme

Lorsque la simulation est en mode Run, il faut l’arrêter à l’aide du bouton Stop avant
de procéder à l’initialisation des variables.
L’exécution d’un pas de simulation correspond à l’exécution réelle d’un cycle de
Sepam.
La sortie du mode simulation provoque l’arrêt automatique de la simulation.

124 SEPED303004FR 01/2013


Simulation d’un programme

Modification de l’état des variables au cours de la simulation

Introduction
En mode Simulation, Logipam permet de modifier les variables et de surveiller leur
état à l’aide de la fenêtre Etat des variables.

Description de la fenêtre Etat des variables


Pour accéder à la fenêtre Etat des variables, cliquez sur l’icône suivant dans la
barre d’outils :

La fenêtre s’ouvre. Par défaut cette fenêtre est vide, vous devez sélectionner les
variables que vous voulez modifier.
La fenêtre Etat des variables se présente de la manière suivante :

Elle indique les informations suivantes :


 N° : indique le numéro de la variable dans la liste.
 Nom : indique le nom de la variable (ou l’identifiant, si ce mode d’affichage est
choisi).
 Catégorie : indique le type de variable.
 Etat : indique la valeur courante de la variable, 0 ou 1.
 Courante : indique la valeur des compteurs et des temporisations.

Sélection et suppression des variables à surveiller


Pour lister des variables dans la fenêtre Etat des variables, cliquez sur la variable
à partir de l’écran de simulation et faites la glisser sur la fenêtre. Recommencez
cette opération pour toutes les variables que vous voulez surveiller ou modifier.
Pour supprimer des variables dans la fenêtre Etat des variables, cliquez sur la
variable et effectuez un clic droit. L’option de suppression apparaît, cliquez pour
valider la suppression.

SEPED303004FR 01/2013 125


Simulation d’un programme

Modification des variables et des objets


Pour modifier les variables et les objets à partir de la fenêtre Etat des variables,
procédez comme suit :
 Pour les variables
 effectuez un double-clic sur la valeur de l’état pour la faire basculer à l’état
inverse,
 effectuez un double-clic sur la variable dans la colonne N°, Nom ou Catégorie
pour ouvrir sa fenêtre de paramétrage.
 Pour les objets :
 effectuez un double-clic sur la valeur courante de l’objet pour la modifier,
 effectuez un double-clic sur l’objet dans la colonne N°, Nom ou Catégorie
pour ouvrir sa fenêtre de paramétrage.
Il est également possible de faire basculer l’état d’une variable en effectuant un
double-clic sur la variable à partir de la grille de programmation lorsque le curseur
prend la forme d’une croix-cible rouge.
L’état des contacts associés à une variable n’est pas évalué au moment du clic :
seule l’exécution de la simulation permet une mise à jour du contact. En mode
continu, les contacts sont évalués immédiatement. Lorsque la simulation est
inactive, les contacts ne sont mis à jour que lors de l’exécution d’un pas ou de la
relance du mode continu.

Exemples de comportement des variables lors de leur modification


L’exemple suivant illustre le passage de l’état 0 à 1 d’un contact au cours d’un arrêt
de simulation.

Cette modification s’effectue de la manière suivante :

Repère Description
1 I101=0, le contact n’est pas passant.
2 Si vous effectuez un double-clic, l’identifiant de la variable devient rouge.
I101=1, le contact est passant.
Lorsque la variable a été modifiée mais que son état n’a pas été pris en compte
sur le schéma parce que la simulation est à l’arrêt, elle est surlignée de jaune.
3 Si vous lancez un pas d’exécution, le courant passe et le contact devient
entièrement rouge.

126 SEPED303004FR 01/2013


Simulation d’un programme

L’exemple suivant illustre le passage de l’état 0 à 1 puis retour à 0.

Cette modification s’effectue de la manière suivante :

Repère Description
1 I101=0, le contact n’est pas passant.
2 Si vous effectuez un double-clic, l’identifiant de la variable devient rouge.
I101=1, le contact est passant.
Lorsque la variable a été modifiée mais que son état n’a pas été pris en compte
sur le schéma parce que la simulation est à l’arrêt, elle est surlignée de jaune.
3 Si vous effectuez un double-clic, l’identifiant de la variable devient noir.
I101=0, le contact n’est à nouveau plus passant.
4 Si vous lancez un pas d’exécution, le courant ne passe pas.

SEPED303004FR 01/2013 127


Simulation d’un programme

Réglage de l’horloge de simulation

Introduction
La date de simulation vous permet de modifier l’heure courante de la simulation
ainsi que l’heure à l’initialisation.
 Heure courante
L’heure courante est la valeur actuelle de l’horloge de simulation, elle est
modifiable en simulation ou à l’arrêt.
 Heure à l’initialisation
L’heure à l’initialisation est la valeur que prendra l’heure courante lors de l’initiali-
sation, elle est modifiable uniquement à l’arrêt.
Vous devez régler l’heure d’initialisation de la simulation. Cette information est
sauvegardée puis positionnée à chaque initialisation de la simulation.

Fonctionnement du temps de simulation


Le jour et l’heure de la simulation évoluent de la manière suivante :
 le format d’affichage du temps se fait en jour de la semaine, heure, minute,
seconde et milliseconde,
 une semaine débute le lundi à 00h00m00s000ms et se termine le dimanche à
23h59m59s999ms et continue de manière cyclique.
Le temps évolue en fonction de l’exécution de la simulation ; si la simulation exécute
40 cycles de 14ms de Sepam, le temps évolue de 560ms.
L’heure initiale de simulation est fixée par défaut au lundi 00h00h00s000ms. Le
temps de simulation sert uniquement de référentiel aux horloges qui déclenchent
leur top aux jours et horaires définis.
Le temps de simulation ne sert pas aux temporisations ; ces dernières se basent sur
l’exécution de la simulation pour gérer leur comportement.

128 SEPED303004FR 01/2013


Simulation d’un programme

Réglage de l’heure d’initialisation de la simulation et de l’heure courante


Pour définir l’heure d’initialisation de la simulation, procédez comme suit :

Etape Action
1 Assurez-vous d’être en mode Simulation.
Sinon, cliquez sur Mode → Simulation.
2 Cliquez sur Simulation → Date et heure.
La boîte de dialogue Réglage de l’horloge de simulation s’ouvre.

3 Sélectionnez le menu déroulant Heure à l’initialisation ou Heure courante, et


choisissez le Jour de la semaine.
4 Définissez l’heure et cliquez sur OK.

SEPED303004FR 01/2013 129


Simulation d’un programme

130 SEPED303004FR 01/2013


Logipam
Exploitation d’un programme
SEPED303004FR 01/2013

Exploitation d’un programme

7
Objet de ce chapitre
Ce chapitre décrit l’ensemble des opérations à effectuer pour charger un
programme Logipam dans Sepam, l’exploiter et le maintenir.

Contenu de ce chapitre
Ce chapitre contient les sujets suivants :
Sujet Page
Export d’un programme pour le SFT2841 132
Principes d’exploitation d’un programme Logipam 134
Configuration du Sepam et du programme Logipam sur SFT2841 136
Exploitation des sorties, des voyants, des messages à l’aide de la matrice de 143
commande
Contrôle de l’exécution du programme en mode connecté 145

SEPED303004FR 01/2013 131


Exploitation d’un programme

Export d’un programme pour le SFT2841

Introduction
Dans Logipam, la fonction Exporter pour SFT2841 du menu Exécution permet de
générer le fichier qui sera ensuite utilisé par le SFT2841 et chargé sur Sepam.

Fonctionnalité
Le programme testé est analysé au cours de la phase d’export. Un fichier .bin est
généré.
Le processus de génération effectue les opérations suivantes :
 transformation du programme en données binaires exécutables sur Sepam,
 génération de l’interface pour le SFT2841.
L’export d’un programme n’est possible que sur un projet enregistré.

Marche à suivre
Pour exporter un projet, procédez comme suit :

Etape Action
1 Sélectionnez Exécution → Exporter pour SFT2841.
Si le programme ne comporte pas d’erreur : l’export s’effectue
automatiquement et le fichier xxxx.bin du programme est créé dans le
répertoire C:\Program Files\SCHNEIDER\SFT2841\Logipam.
Si le programme comporte des erreurs : la fenêtre Compte rendu s’ouvre
pour indiquer les erreurs, comme l’illustre la figure suivante :

La rapport indique les informations suivantes :


 N° : numéro du message.
 Type : erreur ou avertissement.
 Ligne : numéro de la ligne sur laquelle se trouve l’erreur.
 Colonne : numéro de la colonne sur laquelle se trouve l’erreur.
 Code : ligne du schéma sur laquelle se trouve l’erreur.
 Message : description du type d’erreur.

132 SEPED303004FR 01/2013


Exploitation d’un programme

Etape Action
2 Pour corriger les erreurs, double-cliquez sur la ligne de l’erreur. Logipam se
place directement sur la zone du schéma comportant l’erreur.
Lorsque les erreurs sont corrigées, Logipam procède à l’export du fichier. Le
fichier xxxx.bin du programme est créé dans le répertoire C:\Program
Files\SCHNEIDER\SFT2841\Logipam.

Messages des erreurs d’export


Les messages d’erreurs relevés lors de l’export sont ceux relevés lors du passage
en mode Simulation. Pour plus d’informations, voir Modes de fonctionnement
édition et simulation, page 74.

SEPED303004FR 01/2013 133


Exploitation d’un programme

Principes d’exploitation d’un programme Logipam

Présentation
L’exploitation d’un programme Logipam peut se dérouler de trois manières
différentes :
 avec SFT2841 en mode déconnecté pour configurer Sepam et son programme
Logipam,
 avec SFT2841 en mode connecté pour configurer Sepam ou pour contrôler la
bonne exécution du programme Logipam,
 avec Sepam en cours d’exploitation.
Les informations données dans ce document ne concernent que l’utilisation de
programmes Logipam dans SFT2841 pour leur mise en oeuvre. Pour plus
d’informations sur les fonctionnalités de SFT2841, voir la documentation relative au
logiciel SFT2841.

Configuration de Sepam et d’un programme Logipam


La configuration de Sepam avec son nouveau programme Logipam s’effectue en
mode connecté ou déconnecté avec SFT2841.
Les étapes de mise en oeuvre sont les suivantes :
 Sélection du programme Logipam exporté pour le SFT2841.
Remarque : l’affectation des entrées logiques doit avoir été préalablement
effectuée sur SFT2841 pour que l’exploitation se déroule correctement.
 Mise en service du programme Logipam.
 Réglage des bits de configuration et des paramètres des objets du programme.
 Configuration des sorties logiques, des voyants, des messages avec le logiciel
SFT2841, à l’aide de la matrice de commande.
 Chargement, sur Sepam, de la configuration Sepam comprenant le programme
Logipam.

Contrôle d’exécution du programme Logipam en mode connecté


Il est possible de vérifier l’exécution du programme Logipam en mode connecté.
Pour cela, les conditions suivantes doivent être remplies :
 Le dossier Logipam et le dossier de paramètres et réglages SFT2841 sont à
disposition.
 SFT2841 est connecté à Sepam.
L’affichage de l’état de toutes les variables internes permet alors de contrôler
l’exécution du programme.

134 SEPED303004FR 01/2013


Exploitation d’un programme

Exploitation à partir de Sepam


L’interface homme-machine de Sepam donne accès à des informations de Sepam
et de Logipam qu’il est possible de consulter et/ou modifier. Ces informations sont
les suivantes :
 Les compteurs
Il est possible de consulter la valeur courante des compteurs.
 Les bits de configuration
Il est possible d’afficher leur état et de les faire basculer.
Pour plus d’informations sur l’exploitation de Sepam, voir la documentation de
Sepam série 80.

SEPED303004FR 01/2013 135


Exploitation d’un programme

Configuration du Sepam et du programme Logipam sur SFT2841

Introduction
Le programme doit être sélectionné sur SFT2841 pour être mis en service et pour
ajuster la configuration.
NOTE : pour utiliser le programme Logipam sur SFT2841, il est préférable d’avoir
réalisé et sauvegardé la configuration du Sepam et d’avoir affecté les entrées et
sorties nécessaires.

Etapes de configuration
Les étapes pour configurer Sepam et son programme Logipam sur SFT2841 sont
les suivantes :

Etape Description
1 Sélection du programme Logipam.
2 Mise EN ou HORS service si le programme doit ou ne doit pas être exécuté.
3 Réglage des paramètres, s’il y a lieu.
4 Application des modifications : l’application des modifications entraîne le
chargement dans Sepam (en mode connecté) ou la mémorisation dans le
fichier de configuration (en mode non connecté). Dans ce dernier cas, le
programme Logipam sera chargé dans le Sepam au moment du chargement
de la configuration.

Ouverture de l’interface Logipam dans SFT2841


Pour ouvrir un programme Logipam, procédez comme suit :

Etape Action
1 Dans Windows Explorer, cliquez sur Démarrer → Programmes → Schneider
→ SFT2841.
La boîte de dialogue Connexion au Sepam s’ouvre et vous demande si vous
souhaitez :
 vous connecter à Sepam,
 modifier le fichier d’une application déjà créée,
 créer un fichier.

2 Sélectionnez une des options pour ouvrir un projet Sepam série 80.
SFT2841 s’ouvre sur l’écran Unité Sepam.

136 SEPED303004FR 01/2013


Exploitation d’un programme

Etape Action
3 Dans la barre de menus du SFT2841, cliquez sur Application → Réglages du
Logipam ou sélectionnez l’icône indiqué ci-après dans la barre d’outils :

L’écran de réglage du Logipam s’ouvre.

Description de l’écran de réglage du Logipam


L’écran de réglage du Logipam se présente de la manière suivante :

L’écran comprend les options suivantes :


 Onglet Logipam
Permet la sélection et la mise en service d’un programme Logipam.
Les informations affichées sur cet écran indiquent les propriétés du programme
définies au moment de sa création avec Logipam

SEPED303004FR 01/2013 137


Exploitation d’un programme

Les opérations possibles à partir de cet écran sont les suivantes :


 Sélectionner
Permet de sélectionner le programme Logipam pour Sepam.
SFT2841affiche les propriétés du programme Logipam sélectionné.
 Mise en/hors service
Permet de mettre le programme Logipam En ou Hors service.
 Supprimer
Supprime le programme Logipam de Sepam.
 Appliquer
Valide l’opération effectuée.
 Annuler
Annule l’opération effectuée.
 Décharger
Permet de décharger le fichier de Sepam dans un format lisible par Logipam.
 Onglets Bits internes/Compteur/Horloges/Temporisations
Permettent de consulter et d’ajuster les valeurs définies au cours de la
programmation avec Logipam.

Sélection d’un programme Logipam


Pour sélectionner un programme Logipam, procédez comme suit :

Etape Action
1 Dans la fenêtre Réglages du Logipam, cliquez sur Sélectionner pour ouvrir
la fenêtre Sélectionner un projet Logipam.
Par défaut, SFT2841 parcourt le répertoire commun entre les deux logiciels et
propose les programmes préalablement exportés dans C:\Program
Files\SCHNEIDER\SFT2841\Logipam .
2 Sélectionnez le fichier et cliquez sur Ouvrir.
Dans l’onglet Logipam, les propriétés du programme Logipam s’affichent et
les touches de fonction deviennent actives.
3 Cliquez sur Appliquer pour valider la prise en compte du programme.
Le programme fait à présent partie de la configuration Sepam. Les réglages
des variables sont récupérés par SFT2841 pour exploitation, les onglets des
variables sont actifs et le programme peut être mis en service/hors service.
Toutes les informations du programme permettant une modification ultérieure
sont mémorisées dans la cartouche de Sepam.
Important : si vous effectuez des réglages, puis si vous revenez sur l’onglet
Logipam pour appliquer de nouveau le programme, SFT2841 vous demande
si vous voulez revenir aux réglages par défaut, c’est-à-dire aux valeurs dans le
programme Logipam.
Si vous répondez Oui à cette question, les réglages saisis sur SFT2841 sont
remplacés par les réglages définis dans le programme Logipam.

138 SEPED303004FR 01/2013


Exploitation d’un programme

Mise en service/hors service d’un programme


Pour mettre le programme sélectionné en service et le rendre actif, cliquez sur le
bouton En service dans la zone Mise en/hors service.
Pour mettre le programme sélectionné hors service et le rendre inactif, cliquez sur
le bouton Hors service dans la zone Mise en/hors service.

Réglage des variables


Le SFT2841 permet de consulter les bits internes et les objets programmés et de
les régler. Pour cela, sélectionnez l’onglet correspondant.
Chaque onglet affiche la valeur courante des paramètres initialisée par la valeur par
défaut contenue dans le programme lors de sa sélection. La valeur par défaut est
celle qui a été choisie lors de la configuration du programme sur le SFT2885.

Réglage des bits internes


L’onglet Bits internes permet d’afficher les bits utilisés par le programme et de
basculer l’état des bits de configuration si nécessaire.

Seul l’état des bits de configuration est modifiable.


Appliquez les modifications avant de passer aux réglages suivants.

SEPED303004FR 01/2013 139


Exploitation d’un programme

Réglage des compteurs


L’onglet Compteurs permet d’afficher les compteurs utilisés par le programme et
de régler leurs paramètres si nécessaire.

Seule la consigne est modifiable en double-cliquant dessus. Elle doit cependant


rester dans la plage [0-65535].
Appliquez les modifications avant de passer aux réglages suivants.

140 SEPED303004FR 01/2013


Exploitation d’un programme

Réglage des horloges


L’onglet Horloges permet d’afficher les horloges utilisées par le programme et de
régler leurs paramètres si nécessaire.

Vous pouvez ajuster le réglage de l’horloge en cliquant dans les cases relatives aux
jours ou en entrant une valeur dans les champs réservés aux horaires, aux tops et
à la périodicité.
Appliquez les modifications avant de passer aux réglages suivants.

SEPED303004FR 01/2013 141


Exploitation d’un programme

Réglage des temporisations


L’onglet Temporisations permet d’afficher les temporisations utilisées par le
programme et de régler leurs paramètres si nécessaire.

Seule la durée est modifiable en double-cliquant dessus. Elle doit cependant rester
dans la plage définie.
Appliquez les modifications avant de passer aux réglages suivants.

142 SEPED303004FR 01/2013


Exploitation d’un programme

Exploitation des sorties, des voyants, des messages à l’aide de la matrice de


commande

Introduction
L’exploitation des sorties, voyants et messages s’effectue à l’aide de la matrice de
commande disponible dans le menu Application → Réglage de la matrice.

Description
La matrice permet d’affecter les variables Logipam de type "Sortie vers la matrice"
aux sorties logiques, aux messages, aux voyants et au déclenchement de
l’oscilloperturbographie.
Pour visualiser les affectations liées aux variables Logipam uniquement, cliquez sur
le bouton Logipam.
Pour affecter une variable Logipam de type "Sortie vers la matrice" à une sortie
logique de Sepam, cliquez à l’intersection de la ligne de la variable et de la colonne
de la sortie. Une croix apparaît.
Dans l’exemple ci-dessous, la variable MAT005 est affectée à la sortie logique O2 :

SEPED303004FR 01/2013 143


Exploitation d’un programme

NOTE : le bouton Logipam n’est disponible que si le programme Logipam a été


configuré, sinon le bouton Equations apparaît pour les équations logiques.
Par défaut, la matrice affiche toutes les affectations possibles
Chaque colonne réalise un OU entre toutes les lignes sélectionnées.
NOTE : une sortie logique commandée par le programme Logipam ne devrait pas
être utilisée dans la matrice. Si c’est le cas, Sepam réalise un OU entre la valeur
positionnée par la matrice et la valeur positionnée par Logipam avant de
commander la sortie.
Les couleurs des cases de la matrice ont la signification suivante :
 le jaune signale que la sortie est utilisée par Logipam,
 le rouge indique que la sortie n’est pas configurée comme étant utilisée,
 le blanc indique que la sortie est configurée comme étant utilisée. Pour plus
d’informations sur cette affectation, consulter l’onglet E/S logiques de l’option
Sepam → Paramètres généraux.

144 SEPED303004FR 01/2013


Exploitation d’un programme

Contrôle de l’exécution du programme en mode connecté

Introduction
Le contrôle de l’exécution du programme s’effectue à partir du SFT2841.
Vous pouvez, en ayant préalablement connecté SFT2841 à Sepam, vérifier
l’exécution du programme en vous aidant des dossiers de programmation Logipam
et de réglages SFT2841.

Principes
Ce contrôle consiste à :
 Vérifier l’état des variables du programme.
 Ajuster le réglage des objets du programme si nécessaire, avec ou sans
interruption de Sepam.

Vérification de l’état des variables


La vérification de l’état des variables internes du programme permet de contrôler
l’exécution du programme ou d’identifier la cause de non-fonctionnement d’une
fonction programmée avec Logipam.
Pour afficher le nom des variables et des objets, ainsi que les propriétés du
programme dans les onglets, SFT2841 a besoin du fichier programme Logipam
(fichier .bin) dans le répertoire C:\Windows\Program
Files\Schneider\Logipam. Si ce n’est pas le cas, le fichier peut être déchargé
en cliquant sur le bouton Décharger de l’écran Logipam.

Mode de réglage des objets du programme


Le réglage des objets peut s’effectuer de deux manières :
 Sans interruption de Sepam
Les valeurs sont directement modifiées dans Sepam.
Déchargez le fichier de paramètres et réglages SFT2841 sur PC pour conserver
un dossier à jour sur PC.
 Avec interruption de Sepam
Les valeurs sont modifiées dans le fichier de paramètres et réglages SFT2841.
Le fichier SFT2841 est ensuite chargé dans Sepam.

SEPED303004FR 01/2013 145


Exploitation d’un programme

146 SEPED303004FR 01/2013


Logipam

SEPED303004FR 01/2013

Annexes

SEPED303004FR 01/2013 147


148 SEPED303004FR 01/2013
Logipam
Annexes
SEPED303004FR 01/2013

Annexes

A
Objet de ce chapitre
Ce chapitre liste les variables prédéfinies, regroupées par fonction, et les raccourcis
clavier.

Contenu de ce chapitre
Ce chapitre contient les sujets suivants :
Sujet Page
Liste des entrées prédéfinies 150
Liste des sorties prédéfinies 154
Liste des entrées des protections 156
Liste des sorties des protections 159
Raccourcis clavier 164

SEPED303004FR 01/2013 149


Annexes

Liste des entrées prédéfinies

Entrées prédéfinies
Les entrées prédéfinies disponibles dans Logipam sont les suivantes :

Fonction Description Nom Identifiant


Accrochage acquittement Reset commandé V_RESET_ORD SI068
Touche Reset sur IHM avancée ou IHM V_KEY_RESET SI074
synoptique
Alarme Clear commandé V_CLEAR_ORD SI069
Touche Clear sur IHM avancée ou IHM V_KEY_CLEAR SI075
synoptique
Arrêt groupe Arrêt groupe commandé - Sortie de la V_SHUTDN_ORD SI035
fonction arrêt groupe
Arrêt groupe en service V_SHUTDN_ON SI082
Automatisme de transfert de Échec de synchronisation du couplage V_TIESYNCFAIL SI053
source Déclenchement commandé par transfert V_AT_TRIPPING SI054
automatique - Sortie de l’automatisme de
transfert de source
Déclenchement commandé par logique 2/3, V_2/3_TRIPPING SI055
1/2 - Sortie de l’automatisme de transfert de
source
Fermeture disjoncteur prête - Sortie de V_CLOSE_EN SI056
l’automatisme de transfert de source
Fermeture disjoncteur commandée - Sortie V_CLOSE_NO_ORD SI057
de l’automatisme de transfert de source
Fermeture couplage prêt - Sortie de V_TIE_CLOSE_EN SI058
l’automatisme de transfert de source
Fermeture du couplage commandée - Sortie V_TIE_CLOSING SI059
de l’automatisme de transfert de source
Déclenchement couplage commandé - V_TIE_OPENING SI060
Sortie de l’automatisme de transfert de
source
Automatisme de transfert de source en V_TRANSF_ON SI086
service

150 SEPED303004FR 01/2013


Annexes

Fonction Description Nom Identifiant


Commande appareillage Déclenchement commandé - Sortie de la V_TRIPPED SI017
fonction commande appareillage
Enclenchement commandé - Sortie de la V_CLOSED SI018
fonction commande appareillage
Inhibition fermeture en cours - Sortie de la V_CLOSE_INHIBITED SI019
fonction commande appareillage
Commande contacteur - Sortie de la fonction V_CONTACTOR SI020
commande appareillage
Demande de fermeture avec contrôle de V_SYNC_INPROC SI039
synchronisme en cours
Echec fermeture avec contrôle de V_NOSYNC_DU SI040
synchronisme - Ecart de tension trop grand
Échec fermeture avec contrôle de V_NOSYNC_DPHI SI041
synchronisme - Ecart de phase trop grand
Échec fermeture avec contrôle de V_NOSYNC_DF SI042
synchronisme - Ecart de fréquence trop
grand
Arrêt de la fermeture avec contrôle de V_SYNC_STOP SI043
synchronisme
Commande appareillage en service V_SWCTRL_ON SI078
Contrôle du synchronisme en service V_SYNC_ON SI079
Échec fermeture avec contrôle de V_NOSYNC SI089
synchronisme - Durée de synchronisme trop
courte
Fermeture avec contrôle de synchronisme V_SYNC_OK SI090
effectuée
Commande gradins de Déclenchement gradin commandé - Sortie V_STP1_TRIPPING à SI044 à
condensateurs de la fonction déclenchement gradin V_STP4_TRIPPING SI047
Défaut complémentarité gradin V_STP1_CTRLFLT à SI048 à
V_STP4_CTRLFLT SI051
Enclenchement gradin commandé - Sortie V_STP1_CLOSING à SI091 à
de la fonction commande gradin V_STP4_CLOSING SI094
Commande gradin en service V_BANK_ON SI080
Communication Télé-réglages autorisés V_REM_SETTING SI066
Contrôle sens de rotation Rotation inverse des phases, voies V_REVERSEPHASE SI023
des phases principales
Rotation inverse des phases, voies V_REVERSEPHASE2 SI098
supplémentaire

SEPED303004FR 01/2013 151


Annexes

Fonction Description Nom Identifiant


Délestage Délestage commandé - Sortie de la fonction V_LOADSH_ORD SI034
délestage
Délestage en service V_LOADSH_ON SI084
Désexcitation Désexcitation commandé - Sortie de la V_DE-EXCIT_ORD SI036
fonction désexcitation
Désexcitation en service V_DE-EXICT_ON SI083
Discordance TC/position Discordance TC/position appareillage V_TC/CBDISCR SI021
appareillage
Enregistrement de données Fonction Enregistrement de données active V_DLG_ACTIVED SI104
Facteur de puissance Facteur de puissance inductif ou résistif V_PFACTOR SI076
Facteur de puissance positif V_PFACTOR_SIGN SI077
IHM synoptique Sortie de l’IHM synoptique V_MIMIC_OUT_1 à SI001 à
V_MIMIC_OUT_16 SI016
Clef en position Local sur IHM synoptique V_MIMIC_LOCA SI070
Clef en position Remote sur IHM synoptique V_MIMIC_REMOTE SI071
Clef en position Test sur IHM synoptique V_MIMIC_TEST SI072
Mesure température Défaut sonde module MET 1 V_RTD2FAULT SI025
Défaut sonde module MET 2 V_RTD2FAULT SI026
Oscilloperturbographie Enregistrement d’oscilloperturbographie en V_OPG_TRIGGED SI097
cours
Oscilloperturbographie en service V_OPG_ON SI087
Fonction Oscilloperturbographie inhibée V_OPG_INHIBITED SI033
Protections Pick-up V_PICKUP SI027
Synthèse pick-up des protections à V_PICKUP_OC SI028
maximum de courant
Drop-out V_DROPOUT SI029
Redémarrage Redémarrage commandé - Sortie de la V_RESTARTING SI052
fonction redémarrage
Redémarrage en service V_RESTART_ON SI085
Rapport démarrage moteur Rapport démarrage moteur en cours V_MSR_TRIGGED SI103
Sélectivité logique Attente logique No émis - Sortie de la V_LOGDSC_BL1 à SI030 à
fonction sélectivité logique V_LOGDSC_BL2 SI031
Déclenchement commandé par SSL - Sortie V_LOGDSC_TRIP SI032
de la fonction sélectivité logique
Sélectivité logique en service V_LOGDSC_ON SI081

152 SEPED303004FR 01/2013


Annexes

Fonction Description Nom Identifiant


Sens de rotation des phases Commande sens de rotation 123 active V_PHASE_DIR SI099
Commande sens de rotation 132 active V_PHASE_INV SI100
Défaut de complémentarité des commandes V_PHASE_DISC SI101
sens de rotation phase depuis plus de
2 secondes
Sens de rotation phase 123 (0) ou 132 (1) V_PHASE_ACTIVE SI102
Surveillance alimentation Tension auxiliaire dépassement seuil bas V_VAUX_LOW SI037
Tension auxiliaire dépassement seuil haut V_VAUX_HIGH SI038
Surveillance tension auxiliaire en service V_VAUX_ON SI067
Surveillance ampères Dépassement seuil ampères cumulés V_MAXBRKCUR SI024
cumulés coupés coupés
Surveillance du circuit de Défaut du circuit d’enclenchement - Sortie V_CCS SI095
déclenchement de la fonction surveillance du circuit
d’enclenchement
Surveillance du circuit de Défaut du circuit de déclenchement - Sortie V_TCS SI096
déclenchement de la fonction surveillance du circuit de
déclenchement (TCS)
Surveillance ordre Défaut commande (un ordre de manœuvre V_CTRLFAULT SI022
ouverture/fermeture du disjoncteur n’a pas été exécuté)
Système Premier cycle du Sepam suite à une mise V_INIT SI061
sous-tension
Sepam en mode réglage ou paramétrage V_ADJUST SI062
Défaut partiel du Sepam V_PARTIALFAULT SI063
Jeu de réglage A en cours V_GROUPA SI064
Jeu de réglage B en cours V_GROUPB SI065
Signal carré de période 1 minute V_ONEMINUT SI073
Le SFT2841 est connecté au Sepam V_SFT2841 SI088

SEPED303004FR 01/2013 153


Annexes

Liste des sorties prédéfinies

Sorties prédéfinies
Les sorties prédéfinies disponibles dans Logipam sont les suivantes :

Fonction Commentaire Nom Identifiant


Accrochage acquittement Reset du Sepam V_RESET SO045
Inhibition du reset local du Sepam V_INHIB_RESET_LOCAL SO047
Alarme Clear des messages du Sepam V_CLEAR SO046
Arrêt groupe Commande d’arrêt du groupe - Entrée de la V_SHUTDOWN SO048
fonction arrêt groupe
Automatisme de transfert Commande de transfert sur défaut - Entrée V_TRANS_ON_FLT SO059
de source de l’automatisme de transfert de source
Commande d’arrêt du transfert - Entrée de V_TRANS_STOP SO060
l’automatisme de transfert de source
Tension amont présente - Entrée de V_TRANS_V_EN SO077
l’automatisme de transfert de source
Commande appareillage Commande de déclenchement disjoncteur - V_TRIPCB SO042
Entrée de la fonction commande
appareillage
Commande de fermeture disjoncteur - V_CLOSECB SO043
Entrée de la fonction commande
appareillage
Commande d’inhibition de la fermeture V_INHIBCLOSE SO044
disjoncteur - Entrée de la fonction
commande appareillage
Autorisation fermeture sans contrôle de V_CLOSE_NOCTR SO050
synchronisme - Entrée de la fonction
commande appareillage
Commande Entrée de la fonction commande gradin V_CLOSE_STP1 à SO055 à
d’enclenchement gradin x V_CLOSE_STP4 SO058
Commande gradins de Commande de déclenchement gradin - V_TRIP_STP1 à SO051 à
condensateurs Entrée de la fonction commande gradin V_TRIP_STP4 SO054
Désexcitation Commande de désexcitation - Entrée de la V_DE-EXCITATION SO049
fonction désexcitation
Enregistrement de données Lancement d’un enregistrement de données V_DLG_START SO079
(DLG)
IHM Synoptique Entrées de l’IHM synoptique V_MIMIC_IN_1 à SO061 à
V_MIMIC_IN_16 SO076
Maximètre courant Remise à zéro des maximètres et moyenne V_RST_CURRENTS SO005
de courant phases

154 SEPED303004FR 01/2013


Annexes

Fonction Commentaire Nom Identifiant


Maximètre de puissance Remise à zéro des maximètres de V_RST_POWERS SO006
puissances active et réactive
Oscilloperturbographie Inhibition de la fonction V_OPG_INHIBIT SO004
oscilloperturbographie
Validation de la fonction V_OPG_VALID SO001
oscilloperturbographie
Déclenchement manuel d’un enregistrement V_OPG_MANUAL SO002
d’oscilloperturbographie
Enregistrement d’une variable logique dans V_FLAGREC2 à SO007 à
l’oscilloperturbographie FLAGREC15 SO020
Enregistrement d’une variable logique dans V_FLAGREC SO041
l’oscilloperturbographie
Rapport démarrage moteur Lancement d’un Rapport démarrage moteur V_MSR_START SO078
(MSR)
Protection image thermique Remise à zéro de l’échauffement V_RST_THERMAL SO003
(49RMS)

SEPED303004FR 01/2013 155


Annexes

Liste des entrées des protections

Entrées des protections


Les entrées des protections sont les suivantes :

Protection Identifiant X Information associée


12 P12_X_101 1à2 Reset
P12_X_113 Inhibition
14 P14_X_101 1à2 Reset
P14_X_113 Inhibition
21B P21B_1_101 Reset
P21B_1_113 Inhibition
24 P24_X_101 1à2 Reset
P24_X_113 Inhibition
27 P27_X_101 1à4 Reset
P27_X_113 Inhibition
27D P27D_X_101 1à2 Reset
P27D_X_103 Inhibition
27R P27R_X_101 1à2 Reset
P27R_X_103 Inhibition
27TN/64G2 P27TN/64G2_X_101 1à2 Reset
P27TN/64G2_X_113 Inhibition
32P P32P_X_101 1à2 Reset
P32P_X_113 Inhibition
32Q P32Q_1_101 Reset
P32Q_1_113 Inhibition
37 P37_1_101 Reset
P37_1_113 Inhibition
37P P37P_X_101 1à2 Reset
P37P_X_113 Inhibition
38/49T P38/49T_X_101 1 à 16 Reset
P38/49T_X_113 Inhibition
40 P40_1_101 Reset
P40_1_113 Inhibition
46 P46_X_101 1à2 Reset
P46_X_113 Inhibition
47 P47_X_101 1à2 Reset
P47_X_113 Inhibition
48/51LR P48/51LR_1_101 Reset
P48/51LR_1_102 Ré-accélération moteur
P48/51LR_1_113 Inhibition

156 SEPED303004FR 01/2013


Annexes

Protection Identifiant X Information associée


49RMS P49RMS_1_101 Reset
P49RMS_1_113 Inhibition
50/27 P50/27_1_101 Reset
P50/27_1_113 Inhibition
50/51 P50/51_X_101 1à8 Reset
P50/51_X_113 Inhibition
50BF P50BF_1_101 Reset
P50BF_1_107 Start 50BF
P50BF_1_113 Inhibition
P50BF_1_119 Disjoncteur fermé
50N/51N P50N/51N_X_101 1à8 Reset
P50N/51N_X_113 Inhibition
51C P51C_X_101 1à8 Reset
P51C_X_113 Inhibition
50V/51V P50V/51V_X_101 1à2 Reset
P50V/51V_X_113 Inhibition
59 P59_X_101 1à4 Reset
P59_X_113 Inhibition
59N P59N_X_101 1à2 Reset
P59N_X_113 Inhibition
64REF P64REF_X_101 1à2 Reset
P64REF_X_113 Inhibition
66 P66_1_101 Reset
P66_1_102 Ré-accélération moteur
P66_1_113 Inhibition
67 P67_X_101 1à2 Reset
P67_X_113 Inhibition
67N P67N_X_101 1à2 Reset
P67N_X_113 Inhibition
78PS P78PS_1_101 Reset
P78PS_1_113 Inhibition
79 P79_1_113 Inhibition
81H P81H_X_101 1à2 Reset
P81H_X_113 Inhibition
81L P81L_X_101 1à4 Reset
P81L_X_113 Inhibition
81R P81R_X_101 1à2 Reset
P81R_X_113 Inhibition
87M P87M_1_101 Reset
P87M_1_113 Inhibition

SEPED303004FR 01/2013 157


Annexes

Protection Identifiant X Information associée


87T P87T_1_101 Reset
P87T_1_113 Inhibition
P87T_1_118 Retenue à l’enclenchement
CTS PCTS_X_113 1à2 Inhibition
VTS PVTS_X_101 1à2 Reset
PVTS_X_103 Défaut TP phase
PVTS_X_113 Inhibition
PVTS_X_117 Présence Tension

158 SEPED303004FR 01/2013


Annexes

Liste des sorties des protections

Sorties des protections


Les sorties des protections sont les suivantes :

Protection Identifiant X Information associée


12 P12_X_1 1à2 Pick-up
P12_X_3 Sortie protection
P12_X_16 Protection inhibée
14 P14_X_1 1à2 Pick-up
P14_X_3 Sortie protection
P14_X_16 Protection inhibée
P14_X_36 Vitesse nulle
21B P21B_1_1 Pick-up
P21B_1_3 Sortie protection
P21B_1_16 Protection inhibée
24 P24_X_1 1à2 Pick-up
P24_X_3 Sortie protection
P24_X_16 Protection inhibée
25 P25_1_46 Contrôle de synchronisme
P25_1_47 Contrôle de l’absence de tension
P25_1_49 Contrôle de l’écart de phase
P25_1_50 Contrôle de l’écart de fréquence
P25_1_51 Contrôle de l’écart de tension
P25_1_52 Absence Usync1
P25_1_53 Absence Usync2
27 P27_X_1 1à4 Pick-up
P27_X_3 Sortie protection
P27_X_7 Défaut phase 1
P27_X_8 Défaut phase 2
P27_X_9 Défaut phase 3
P27_X_16 Protection inhibée
P27_X_23 Instantané phase 1
P27_X_24 Instantané phase 2
P27_X_25 Instantané phase 3
P27_X_26 Temporisé phase 1
P27_X_27 Temporisé phase 2
P27_X_28 Temporisé phase 3
27D P27D_1_1 1à2 Pick-up
P27D_1_3 Sortie protection
P27D_1_16 Protection inhibée
27R P27R_1_1 1à2 Pick-up
P27R_1_3 Sortie protection
P27R_1_16 Protection inhibée

SEPED303004FR 01/2013 159


Annexes

Protection Identifiant X Information associée


27TN/64G2 P27TN/64G2_X_3 1à2 Sortie protection
P27TN/64G2_X_16 Protection inhibée
P27TN/64G2_X_23 Instantané
32P P32P_X_1 1à2 Pick-up
P32P_X_3 Sortie protection
P32P_X_16 Protection inhibée
P32P_X_19 Puissance réactive positive
P32P_X_20 Puissance réactive négative
32Q P32Q_1_1 Pick-up
P32Q_1_3 Sortie protection
P32Q_1_16 Protection inhibée
P32Q_1_54 Puissance réactive positive
P32Q_1_55 Puissance réactive négative
37 P37_1_1 Pick-up
P37_1_3 Sortie protection
P37_1_16 Protection inhibée
37P P37P_1_1 1à2 Pick-up
P37P_1_3 Sortie protection
P37P_1_16 Protection inhibée
38/49T P38/49T_X_3 1 à 16 Sortie protection
P38/49T_X_10 Alarme
P38/49T_X_12 Défaut sonde
P38/49T_X_16 Protection inhibée
40 P40_1_1 Pick-up
P40_1_3 Sortie protection
P40_1_16 Protection inhibée
P40_1_23 Cercle 1
46 P46_X_1 1à2 Pick-up
P46_X_3 Sortie protection
P46_X_16 Protection inhibée
47 P47_X_1 1à2 Pick-up
P47_X_3 Sortie protection
P47_X_16 Protection inhibée
48/51LR P48/51LR_1_3 Sortie protection
P48/51LR_1_13 Blocage rotor
P48/51LR_1_14 Démarrage trop long
P48/51LR_1_15 Blocage rotor au démarrage
P48/51LR_1_16 Protection inhibée
P48/51LR_1_22 Démarrage en cours

160 SEPED303004FR 01/2013


Annexes

Protection Identifiant X Information associée


49RMS P49RMS_1_3 Sortie protection
P49RMS_1_10 Alarme
P49RMS_1_11 Verrouillage enclenchement
P49RMS_1_16 Protection inhibée
P49RMS_1_18 État chaud
P49RMS_1_22 Inhibition image thermique
P49RMS_1_38 Vitesse rotor nulle
50/27 P50/27_1_1 Sortie protection
P50/27_1_16 Protection inhibée
P50/27_1_35 Protection 50/27 prête
50/51 P50/51_X_1 1à8 Pick-up
P50/51_X_3 Sortie protection
P50/51_X_4 Drop out
P50/51_X_7 Défaut phase 1
P50/51_X_8 Défaut phase 2
P50/51_X_9 Défaut phase 3
P50/51_X_16 Protection inhibée
50BF P50BF_1_1 Pick-up
P50BF_1_3 Sortie protection
P50BF_1_16 Protection inhibée
50N/51N P50N/51N_X_1 1à8 Pick-up
P50N/51N_X_3 Sortie protection
P50N/51N_X_4 Drop-out
P50N/51N_X_16 Protection inhibée
P50N/51N_3_56 Seuil 15 A
51C P51C_X_1 1à8 Pick-up
P51C_X_3 Sortie protection
P51C_X_16 Protection inhibée
50V/51V P50V/51V_X_1 1à2 Pick-up
P50V/51V_X_3 Sortie protection
P50V/51V_X_4 Drop-out
P50V/51V_X_7 Défaut phase 1
P50V/51V_X_8 Défaut phase 2
P50V/51V_X_9 Défaut phase 3
P50V/51V_X_16 Protection inhibée

SEPED303004FR 01/2013 161


Annexes

Protection Identifiant X Information associée


59 P59_X_1 1à4 Pick-up
P59_X_3 Sortie protection
P59_X_7 Défaut phase 1
P59_X_8 Défaut phase 2
P59_X_9 Défaut phase 3
P59_X_16 Protection inhibée
P59_X_23 Instantané phase 1
P59_X_24 Instantané phase 2
P59_X_25 Instantané phase 3
P59_X_26 Temporisé phase 1
P59_X_27 Temporisé phase 2
P59_X_28 Temporisé phase 3
59N P59N_X_1 1à2 Pick-up
P59N_X_3 Sortie protection
P59N_X_16 Protection inhibée
64REF P64REF_X_1 1à2 Pick-up
P64REF_X_3 Sortie protection
P64REF_X_16 Protection inhibée
66 P66_1_3 Sortie protection
P66_1_16 Protection inhibée
P66_1_29 Verrouillage arrêt démarrage
P66_1_30 Total démarrage atteint
P66_1_31 Démarrages consécutifs atteint
67 P67_X_1 1à2 Pick-up
P67_X_3 Sortie protection
P67_X_4 Drop-out
P67_X_6 Sortie instantanée zone inverse
P67_X_7 Défaut phase 1
P67_X_8 Défaut phase 2
P67_X_9 Défaut phase 3
P67_X_16 Protection inhibée
P67_X_21 Sortie instantanée à 0,8 Is
P67_X_36 Temporise 1/3 avant accrochage
P67_X_37 Temporise 2/3 avant accrochage
67N P67N_X_1 1à2 Pick-up
P67N_X_3 Sortie protection
P67N_X_4 Drop-out
P67N_X_6 Sortie instantanée zone inverse
P67N_X_16 Protection inhibée
P67N_X_21 Sortie instantannée à 0,8 Is0
78PS P78PS_1_1 Pick-up
P78PS_1_3 Sortie protection
P78PS_1_16 Protection inhibée

162 SEPED303004FR 01/2013


Annexes

Protection Identifiant X Information associée


79 P79_1_201 Réenclencheur en service
P79_1_202 Réenclencheur prêt
P79_1_203 Réenclencheur réussi
P79_1_204 Déclenchement définitif
P79_1_205 Indication fermeture par réenclenchement
P79_1_211 Réenclencheur cycle 1
P79_1_212 Réenclencheur cycle 2
P79_1_213 Réenclencheur cycle 3
P79_1_214 Réenclencheur cycle 4
81H P81H_X_1 1à2 Pick-up
P81H_X_3 Sortie protection
P81H_X_16 Protection inhibée
81L P81L_X_1 1à4 Pick-up
P81L_X_3 Sortie protection
P81L_X_16 Protection inhibée
81R P81R_X_1 1à2 Pick-up
P81R_X_3 Sortie protection
P81R_X_16 Protection inhibée
P81R_X_42 Tension invalide
P81R_X_43 Fréquence invalide
P81R_X_44 Dérivée positive
P81R_X_45 Dérivée négative
87M P87M_1_3 Sortie protection
P87M_1_7 Défaut phase 1
P87M_1_8 Défaut phase 2
P87M_1_9 Défaut phase 3
P87M_1_16 Protection inhibée
P87M_1_33 Seuil haut
P87M_1_34 Seuil %
P87M_1_39 Perte TC
87T P87T_1_3 Sortie protection
P87T_1_16 Protection inhibée
P87T_1_33 Seuil haut
P87T_1_34 Seuil à pourcentage
P87T_1_39 Perte TC
P87T_1_41 Mode Test
CTS PCTS_X_3 1à2 Sortie protection
PCTS_X_7 Défaut phase 1
PCTS_X_8 Défaut phase 2
PCTS_X_9 Défaut phase 3
PCTS_X_16 Protection inhibée
VTS PVTS_X_3 1à2 Sortie protection
PVTS_X_16 Protection inhibée

SEPED303004FR 01/2013 163


Annexes

Raccourcis clavier

Raccourcis de navigation dans un schéma


Les raccourcis de navigation disponibles dans un schéma Logipam sont les
suivants :

Tâche Raccourci clavier


Ouvrir un nouveau schéma Ctrl+N
Ouvrir un schéma existant Ctrl+O
Enregistrer un schéma Ctrl+S
Imprimer un schéma Ctrl+P

Raccourcis d’édition dans un schéma


Les raccourcis d’édition disponibles dans un schéma Logipam sont les suivants :

Tâche Raccourci clavier


Couper une ligne, une section, une variable ou une sélection de Ctrl+X
variables dans un schéma.
Copier une ligne, une section, une variable ou une sélection de Ctrl+C
variables dans un schéma.
Coller une ligne, une section, une variable ou une sélection de Ctrl+V
variables dans un schéma.
Supprimer une ligne, une section, une variable ou une sélection de Suppr
variables dans un schéma.
Sélectionner l’ensemble du schéma. Ctrl+A
Rechercher une variable ou l’occurrence suivante d’une variable F3
dans un schéma.
Rechercher une variable ou l’occurrence précédente d’une variable Ctrl+F3
dans un schéma.
Remplacer une variable dans un schéma. Ctrl+H

164 SEPED303004FR 01/2013