Vous êtes sur la page 1sur 3

Johann Sebastian Bach

« Le père de la musique »

« J’ai dû beaucoup m’appliquer ; quiconque s’appliquera


de la même façon arrivera au même résultat. »
1. Sa vie personnelle

Johann Sebastian Bach (en français Jean-Sébastien Bach) naît le 21


mars 1685 à Eisenach, Thuringe, Allemagne. C’est le huitième et
dernier enfant d’une famille très musicienne. Son père, Johann
Ambrosius, lui enseigne le violon et lui procure une bonne éducation
musicale. Les parents offrent à leurs enfants une éducation stricte dans
laquelle religion et musique tiennent une place importante.

La famille Bach est une importante dynastie de musiciens de Thuringe.


On dénombre plus de 80 Bach musiciens de la même famille dont la
moitié sont des organistes.

2. Sa vie professionelle

Jean-Sébastien Bach, compositeur allemand très important de


l’époque baroque1. C’est un virtuose2 de plusieurs instruments :
violon, alto, clavecin et orgue tout particulièrement. Ses dons
exceptionnels font l'admiration, voire la jalousie, de ceux qu'il
croise. était aussi claveciniste, violoniste et organiste. Il
symbolise et personnifie l'apogée de cette période musicale et
eut une influence majeure et durable dans le développement de
la musique occidentale. De grands compositeurs, tels que
Mozart et Beethoven reconnurent en lui un maître insurpassable.

Bach passe sa vie dans diverses villes allemandes, au


Manuscrit du prélude de choral
service de princes ou de conseils municipaux. Son dernier composé par Bach
poste est celui de Cantor (c'est-à-dire chef de chœur) à
Leipzig : il est d'ailleurs aujourd'hui souvent surnommé le « Cantor de Leipzig », car c'est dans
cette ville, durant les 27 dernières années de sa vie, qu'il compose un très grand nombre de
cantates3 pour les offices religieux.

3. Sa trace dans l’histoire de la musique

Contrairement à beaucoup de compositeurs et artistes, Bach ne recherchait pas une


reconnaissance humaine ni sa propre gloire, mais surtout celle de Dieu. Pratiquement toute son
œuvre lui était consacrée, en témoignent ses nombreux manuscrits qui se terminent par les
initiales S.D.G (pour Soli Deo Gloria : À Dieu seul la gloire)

Son talent est reconnu dans toute l'Allemagne. Quand ce ne sont pas des musiciens qui viennent
lui rendre visite, ce sont les Princes et les nobles qui demandent ses services. Ainsi, en 1747, il
est invité avec beaucoup d'honneur par le roi de Prusse Frédéric le Grand pour assister à la
représentation de son fils Carl Philipp Emanuel Bach, claveciniste depuis 1738. Il reçoit les éloges
du roi pour ses improvisations en concert. Mais à partir de 1749, il souffre de plus en plus d'une
cataracte qui le rend aveugle malgré deux opérations sans succès. Sa maladie l'oblige à dicter sa
dernière composition, "l'Art de la fugue", qu'il ne parvient pas à terminer, puisque le 28 juillet 1750,
il meurt des suites d'une attaque cardiaque.

1
Le baroque est un mouvement artistique qui trouve son origine en Italie dès le milieu du XVIe siècle et qui se termine au milieu
du XVIIIe siècle.
2
Un virtuose est une personne, le plus souvent un musicien, d'une qualité exceptionnelle.
3
la cantate est une suite d'airs et de chœurs accompagnée d'un orchestre, d'une durée moyenne d'environ trente minutes
Ce n'est qu'un siècle plus tard que les œuvres de Bach vont être reconnues et
interprétées. Depuis, sa musique, véritable maître de la fugue et du contrepoint, ne cesse d'être
jouée et enregistrée.

L'œuvre de JS Bach est considérable. Voici ci-après une liste non exhaustive4 de ses principales
œuvres.

Concertos et suites d'orchestre :


Les 2 concertos pour violon en la mineur BWV 1041 et en mi majeur BWV 1042.
Le concerto pour 2 violons en ré mineur, BWV 1043

Musique de chambre :
Le clavier bien tempéré, BWV 846 à BWV 893.
6 Suites pour violoncelle seul, BWV 1007 à BWV 1012.

Musique sacrée :
Passion selon St Jean, BWV 245.
Passion selon St Mathieu, BWV 244.

Musique d'orgue :
Toccata et fugue en ré mineur, BWV 565.

BIBLIOGRAPHIE :

- Livre :
o Ma grande encyclopédie de musique Milan Jeunesse avec une écoute de CD :
Prélude de Bach
- Internet :
o https://www.symphozik.fr
o https://www.coindumusicien.com

4
Liste donnée qui peut encore être rallongée.