Vous êtes sur la page 1sur 5

X

I. BUT ET PRINCIPE
1. BUT
 Préparation d’une solution par dissolution d’un composé solide
 Préparation d’une solution par dilution d’une solution mère

2. PRICINPE
a) Pour préparer une solution aqueuse d’un solide, on commence par peser la
quantité du solide posé sur le verre de montre par une balance de précision. Une
fois pesée, on met la quantité du solide dans le bécher et on ajoute une quantité
d’eau distillé pour dissoudre le solide (on agite pour assurer l’homogénéité de la
solution) et on transfert le contenu du bécher dans la fiole en utilisant un entonnoir à
liquide. Il faut prendre soin de rincer le bécher et l’entonnoir en récupérant les eaux
de rinçage dans la fiole. On réalise la mise au trait de en procédant avec précaution.

b) Pour préparer ou diluer une solution à partir d’un volume donné de liquide, on
commence par prélever ce volume à la pipette verticale et puis on le transfert dans la
fiole en mettant sa pointe au contact de la fiole inclinée à 45°. Si la solution mère est
un acide contré, commencer par mettre un peu d’eau avant le transfert. On réalise la
mise au trait comme dans le ca de la préparation d’une solution par dissolution d’un
solide.

II. MODE DE PREPARATION


X

a) Préparation d’une solution par dissolution d’un composé solide


1) Préparation d’une solution aqueuse de NaOH :
V= 100ml et N0 = 0,1N
Comme le NaOH est une monobase on a N0 = C = 0,1M

2) La quantité de NaOH nécessaire pour la préparation :


n m
De C= = , on a : m = C.M.V
V M .V
Avec M : masse molaire
C : concentration molaire
V : volume(en litre)
On a donc m = 0,1 x 40 x 0,1 = 0,4g

3) Relation permettant de calculer l’incertitude sur la


normalité N0 :
m ∆N0 ∆ α ∆ m ∆ M ∆V
N0 = α x C = α x => = + + +
M .V N0 α m V V
Mais comme α et M sont des constates, on a Δα = ΔM = 0

∆N0 ∆m ∆V ∆m ∆V
D’où = + => ΔN0 = N0 ( + )
N0 m V m V

C’est la relation qui permet de calculer ΔN0

4) Calcule de ΔN0 :
Posons ΔVf : l’incertitude indiquée sur la fiole
Δmb : l’incertitude indiquée sur la balance
Δmp : l’incertitude sur la masse prélevée
ΔVf = 0,15ml => ΔV = 0,15ml
Δmb = 0,01g et Δmp = 0,05g => Δm = Δmb + Δmp = 0,01 + 0,05 = 0,06g

0 ,06 0 , 15
 ΔN0 = 0,1 ( + ¿=0 , 01515 N
0 , 4 100

∆ N 0 0 ,01515
Precision: = =0 ,1515=15 ,15
N0 0 ,1

5) Calcul de C et de tp :
a)
 C = N0 = 0,1M (car NaOH est une monobase)

m 0,4
 Tp = = =4 g /l
V 0 ,1

b)
X

∆ C ∆ m ∆V ∆m ∆V
 = + =¿ ΔC=C ( + ) = N0
C m V m V

( ∆mm + ∆VV )=∆ N =0 ,O 1515 M

∆t ∆m ∆v ∆m ∆V 0,06 0,15

t
=
m
+
V
=¿ ∆ t=t
m
+
V (
=4 .( +
0,4 100) )

 Δtp = 0,606g/l

b) Préparation d’une solution par dilution


Les indications sur le flacon de chlorure d’hydrogène :
MHCl = 36,5g/mol
d = 1,178
X= 36% (pourcentage massique)

1) La concentration C0 de la solution mère de HCl :

X = 36%, ie. dans 100g de la solution mère on a 36g de HCl pur

ρ
Or d=1,178 = => ρ = d x ρ’ = 1,178g/ml (avec ρ’=1g/ml)
ρ'

m m
On sait aussi que de : ρ= ; on a : V =
V ρ

100
D’où pour, m = 100g ; V= =84,889 ml
1,178

Pour une solution mère de V=84,889ml on a 36g de HCl pur

m 36
C0 = = =11 , 62 M
M . V 36 , 5 x 0 , 084889

2) Le volume V0 qu’il faut prélever de la solution mère pour préparer


100ml d’une solution aqueuse de HCl de concentration C1 = 0,1M :

Utilisons le principe selon le quel lors qu’il ya dilution le nombre des moles ne change
pas, c'est-à-dire :

C0. V0 = C1 . V1
X

C 1 x V 1 0 , 1 x 100
 V0 = = =0 , 86 ml
C0 11 , 62

3) A partir de cette solution obtenue, on prépare 100ml d’une solution


diluée de concentration Cd = 0,01M
Cherchons le volume VC à prélever :

Vd x Cd
D’après ce qui précède : Vc =
Cc

100 x 0 ,01
 Vc= =10 ml
0 ,1

4) Calcul de l’incertitude ΔCd :

Cc x Vc C 1 x Vc C 0 x V 0 x Vc
Cd = = =
Vd Vd V 1 x Vd

∆ C 0 ∆ V 0 ∆ Vc ∆ V 1 ∆ Vd
 ΔCd = Cd x ( + + + + ¿
C0 V0 Vc � ㄰1 Vd

∆C0
Or =0 (car C0 ne dépend que de m, M et V ; des grandeurs qu’on a trouvé
CO
à partir des indications sur le flacon de HCl, donc on ne les a pas mesurées).
Et ΔV0 =ΔV1 = ΔVc = ΔVd = 0,15ml (incertitude marquée sur la fiole)

1 1 1 1
 ΔCd = 0,01 x 0,15 ( + + + ¿=0 , 019 M
0 ,86 100 1 O 1OO

5) on doit mettre de l’eau dans la fiole avant de mettre l’acide concentré


parce que lorsque l'on met de l'acide et de l'eau en présence il y a réaction
exothermique (dégagement fort de chaleur).

L'idée c'est que si on commence à verser de l'eau sur l'acide, les premières
gouttes d'eau qui touchent la surface seront immédiatement vaporisées et
risquent de créer des projections d'acide. Mais si l’on met de l'acide dans
l'eau, la masse d'eau est plus importante que la masse d'acide et
l'échauffement se fait plus progressivement. En tout cas, ça ne bout pas
immédiatement à la surface.

Dans le cas où l'on met de l'eau dans l'acide : il y a relativement peu d'eau par
rapport à l'acide. La réaction exothermique ne se fait donc que dans un
volume très réduit et crée un échauffement très localisé qui peut entraîner
ébullition (avec fuites) ou éclatement du contenant et projections...
Dans le cas du versement de l'acide dans de l'eau : l'acide "tombe" dans l'eau
X

et se mélange avec un grand volume. La réaction exothermique a lieu dans un


volume relativement important d'eau et n'est pas si dangereux.

III.CONCLUSION

La préparation d’une solution aqueuse par dissolution ou par dilution se fait


selon qu’on dispose d’un soluté solide ou liquide.

Dans le cas où on a un soluté solide, pour préparer sa solution aqueuse, il faut


d’abord peser la quantité requise du soluté, et réaliser la solution ; notamment en
utilisant le bécher puis l’entonnoir pour transférer la quantité dans la fiole et agiter
pour réaliser l’homogénéité de la solution.

Dans le cas d’un soluté liquide, on prélève le volume requis de la solution mère à
l’aide d’une pipette et puis on réalise la solution par ajout de l’eau ;on doit faire
attention de ne pas mettre de l’eau dans l’acide concentré pour éviter les
projections de l’acide, pour ce faire si on dispose d’un acide concentré on doit
prendre soin de mettre d’abord un peu d’eau distillé dans le bécher avant d’y verser
l’acide, et puis ensuite on le transfert dans la fiole où on va effectuer la mise au trait à
l’aide de la pissette d’eau distillée.

Vous aimerez peut-être aussi