Vous êtes sur la page 1sur 35

MAÎTRISER POUR

DOMINER
30 TECHNIQUES DE MANIPULATION
POUR INFLUENCER 
ET DEJOUER L'ENNEMI
Influence-Hypnotique.fr

PAR PHILIPPE PEYTROUX


INTRODUCTION
Vos parents sont de grands manipulateurs, vous le savez ?

Bon, si ils n'avaient pas pris cette peine de vous manipuler, vous seriez sans
doute broyé sous un 38 tonnes depuis un moment.

Oh... désolé, je suis un peu cru ! Ne vous détrompez-pas, je suis très heureux de
vous retrouver ici, je me présente, Philippe Peytroux, auteur et formateur en
influence sociale.

Depuis 2008, j'ai conseillé des centaines d'hommes et de femmes dans le


domaine des relations humaines.

Aujourd'hui, j'ai très envie de te faire part de 30 techniques d'influence et de


manipulation.

L'idée, c'est de t'apprendre à déjouer les pièges que peuvent t'infliger les
personnes toxiques qui rôdent autour de toi. Que ce soit dans ton
environnement professionnel ou affectif.

Bien entendu, comprendre ces techniques te permet également de les utiliser


face à tes interlocuteurs. 

Chaque technique aura un impact particulier, tu es, bien entendu libre de les
utiliser si tu le souhaites, même si certaines sont proches de la domination
mentale et sont parfois utilisées par les leaders de secte, les politiques avides de
pouvoir et autres personnes malhonnêtes.

Allez, l'idée n'est pas de faire du blabla inutile, on y va, c'est parti !

Voici "30 Techniques de Manipulation pour Influencer et Déjouer l'ennemi".

Tu peux également retrouver toutes les formations, les


articles et les news sur mon site

www.influence-hypnotique.fr
Lien cliquable
TECHNIQUE LE CHOIX
N°1 ILLUSOIRE
"Dis-moi, tu préfères que l'on aille boire ce verre demain ou ce soir, 19h ?"

Le choix illusoire est une technique très utilisée par les manipulateurs puisqu’elle
est très simple d’utilisation. Le manipulateur va placer le manipulé dans une
situation de dilemme.

La cible devra faire un choix entre plusieurs alternatives mais la petite astuce,
c’est que peu importe le choix que fera le manipulé, ce sera à l’avantage du
manipulateur.

Cette stratégie très utilisée dans la vente et dans la négociation mais peut
également être utilisée par des proches sans que vous vous en rendiez compte.

Exemple n°1 : Imaginons que vous soyez sur le point d’acheter une voiture et que
tout d’un coup, le vendeur vous fait la remarque suivante :

« Vous préféreriez qu’on signe le contrat maintenant ou vous préféreriez qu’on boive


un café avant ? »

Peu importe l’alternative que vous choisiriez, dans la tête du manipulateur, vous
allez signer le contrat quoi qu’il arrive. Faites donc très attention à cette technique
qui peut être utilisée par vos proches sans même le vouloir.

Exemple n°2 : Imaginons que vous soyez avec des amis et que l’un d’entre eux
vous faits la remarque suivante :

« Dis-moi Michel, tu préfères conduire à l’aller ou au retour ? »

Ce pauvre Michel devra conduire soit à l’aller soit au retour, c’est bête hein.

Pour contrer cette manipulation, c’est très simple, si vous êtes face à un choix
illusoire, posez-vous la question et demandez-vous si vous êtes vraiment obligé
soit de conduire à l’aller, soit conduire au retour ou ne pas conduire du tout.

Cette technique de manipulation peut rapidement vous couper dans le champ de


possibilité, alors... méfiez-vous.

TECHNIQUE N°1 - LE CHOIX ILLUSOIRE


TECHNIQUE LE YES
N°2 SET
"Je sais que tu t’intéresses à tout un tas de sujet passionnant, que tu es tranquillement installé,
que tu me lis et que tu vas apprécier toute cette lecture."

Le « Yes set » est une technique très utilisée par les hypnotiseurs, en hypnothérapie ou
en hypnose de rue, mais également par les très bons vendeurs.

Nous sommes programmés à dire oui à ce qui est en accord avec notre expérience et
toutes les phrases utilisées ci-dessus sont en réalité une suite de faits avec lesquels tu ne
pouvais pas être en désaccord :

S'intéresser à un tas de sujets + être tranquillement installé + lire...

Pour faire clair, le « Yes set » utilise une suite de fait avec lesquels on ne peut pas être en
désaccord. Puis, le manipulateur va placer au bout de ce « Yes set », la suggestion qu’il
souhaite faire passer.

Ici, la suggestion est "tu vas apprécier toute cette lecture".

Exemple n°1 : "Quand je discute avec toi, comme nous sommes en train de le faire, j’adore
ces moments parce que tu es à l’écoute et tu es d’accord avec moi."

Rien ne nous dit que tu es d’accord avec ce que je vais te dire. Ok, on est en train de
discuter ; ok, tu adores ; ok, je suis à l'écoute ; mais je ne suis pas forcément d'accord
avec toi.

Exemple n°2 : pendant un achat de voiture « Je vois que vous apprécier le confort de cette
voiture, c’est vrai qu’elle est spacieuse, elle est très puissante, et vous allez adorer emmener
vos enfants à l’école avec. »

Ok, elle est spacieuse. Si tu veux, elle est puissante. Ok, elle est confortable, mais à quel
moment je t’ai dit que j’allai emmener mes enfants à l’école avec ?

Malheureusement, cette technique est difficile à contrer puisqu’il est très compliqué de
dire non à une suggestion après avoir dit oui à d’autres suggestions réelles et palpables.

Pour contrer cette manipulation, il faut réussir à ne pas "garder un oui" dans ta tête.
Quand quelqu’un te lance des suggestions, fais bien attention à garder un esprit critique,
au lieu de garder un oui dans ta tête, dis-toi plutôt

« Et alors, mais qu’est-ce que ça fait ? » Sois toujours en état D'ALERTE.

TECHNIQUE N°2 - LE YES-SET


TECHNIQUE LA
JUSTIFICATION
N°3
"Tu vas lire cet e-book jusqu'à la fin parce qu’elle va t’apprendre un tas de choses intéressantes !"

Technique n°3 - la justification.

La justification est une technique qui est basée sur le fait que les personnes ont besoin
d’avoir une raison pour faire ce qu’elles font.

Un psychologue a mis cette technique en scène dans une queue à la bibliothèque.

En réalité, il y avait une queue à la photocopieuse, il a donc utilisé cette technique pour
essayer de passer devant les personnes en utilisant cette phrase :

« Pardon je n’ai que cinq pages, est-ce que je peux passer devant parce que je suis pressé ? »

Tu sais quoi, tu ne vas pas me croire mais 94% des gens ont accepté qu’il passe devant.

Ce qu’il faut comprendre donc c’est que psychologiquement, il est beaucoup plus facile
d’accéder à une requête s’il y a une raison pour laquelle on nous la demande. Cette
technique est encore plus efficace quand elle joue sur la flatterie, mais nous verrons ça plus
tard.
 
Exemple n°1 : « Est-ce que tu peux me prêter ton appareil photo parce que j’ai oublié le mien ? »

Exemple n°2 : « Est-ce que tu peux aller à la boulangerie parce que j’y suis déjà allé hier ? »

Pour contrer cette manipulation, pose-toi la question : dès qu’on te donne une raison, tu es
manipulable mais est-ce que cette raison est valable ?

Donc, si on te demande d’aller cherche le pain ou ton appareil photo, pose-toi la


question suivante :

« Pour quelle raison je devrais te prêter mon appareil photo ou pour quelle raison devrais-
je aller chercher le pain ? »

« Est-ce que finalement, ça va être de votre faute si la personne est déjà allé chercher le
pain hier ou qu’elle ait oublié son appareil photo ? ». Non, pas du tout.

« Mais s’il te plaît, tu peux aller chercher le pain quand même », « Mais pourquoi toi, tu n'irai
pas chercher encore une fois, tu serais gentil deux fois, c’est bien non ? »

Tu peux donc contrer la manipulation en reposant une autre question, ce qui va permettre
de recadrer la situation.

TECHNIQUE N°3 - LA JUSTIFICATION


LE
TECHNIQUE CHANTAGE
N°4 AFFECTIF
"Tu sais quoi ? Si tu ne lis pas cet e-book jusqu'au bout, je stoppe tout, j'abandonne. Non mais
franchement... après tout ce que j'ai fait pour toi ? Tu me déçois."

Technique de manipulation n°4 - le chantage affectif.

Le chantage affectif est une pression physique ou psychologique effectuée par des
contraintes ou des menaces et c’est l’une des manipulations les plus perverses
puisqu’elles s’appuient sur les sentiments de la personne.

Et si ça se trouve, toi aussi tu es tombé amoureux d’une personne qui a aussi utilisé cette
manipulation. Donc bien souvent, cette technique est utilisée par des proches ou voir,
par des conjoints.

Exemple n° 1, très classique :

« Si tu vas à cette soirée, je te quitte. »

Exemple très simple et très pervers qui laisse la personne dans une sorte de dilemme.

Exemple n°2 : « Tu ne veux pas venir, dommage ! Je pensais que je pouvais compter sur toi. »

Cette manipulation est surement la plus toxique comme je vous ai dit, et comme l’être
humain a du mal à résister à la pression sociale, il va avoir du mal à résister à cette
manipulation.

Comment contrer cette manipulation ?

N’entre surtout pas en conflit, apprends plutôt à te distancer émotionnellement avec des
phrases du genre :

« Ah bon, pourquoi est-ce que tu dis ça ? » ou encore :

« C’est ton opinion hein, je la respecte. »

Au final, détache-toi complètement émotionnellement de ce que tu ressens pour la


personne et dis-toi bien qu’il s’agit d’une manipulation, ne cède surtout pas.

C'est un peu comme bluffer au poker, si tu sens que cela t'atteint, reste figé et ne
démontre aucune émotion. 

Sinon, c'est clair et net : ton interlocuteur aura remporté la partie.

TECHNIQUE N°4 - LE CHANTAGE AFFECTIF


TECHNIQUE L'ETIQUETAGE
N°5
"Je sais que tu es quelqu’un de très intelligent et que c’est pour cette raison précise que tu vas
me donner toute ton attention."

Technique n°5 - l’étiquetage.

L’étiquetage est un trait de caractère donné au manipulé et celui-ci aura tendance à tout
faire pour répondre aux qualités qu’on lui a donné :

Tu es gentil, tu es attentionné, tu es drôle etc...

C’est une stratégie qui est très utilisée dans les entreprises notamment par les
supérieurs hiérarchiques, par les managers, et l’être humain a tendance à vouloir
répondre à ce que l’on appelle le conformisme.

En effet, on veut se conformer aux règles de la société et on aura donc tendance à tout
faire pour répondre aux qualités qu’on nous donne.

Et en général, cette pression est beaucoup plus forte quand c’est tout un groupe qui
répond à ce critère pour être accepté par celui-ci et nous verrons plus tard avec la preuve
sociale, nous allons mettre tout en œuvre justement pour que cette étiquette nous colle
le plus à la peau.

Exemple n°1, un exemple que l’on peut trouver à l’école : « Non mais c’est toi le meilleur en
math, tu peux m’aider à finir cet exercice s’il te plaît ? »

Exemple n°2, ça c’est un exemple qu’on peut retrouver dans la rue : « Je sais que vous êtes
soucieuse de l’environnement, alors est-ce que vous pouvez répondre à mon questionnaire sur
l’écologie ? »

Exemple n°3, comme je vous le disais en entreprise : « Ecoutes, tu as les meilleures


performances ce mois-ci, tu es la personne la plus rapide et la plus efficace. Continue comme
ça. »

Comment contrer cette manipulation ?

Demande-toi si tu as vraiment envie d’agir dans le sens du manipulateur.

Si ce n’est pas le cas, vous pouvez simplement lui dire « Merci, c’est très gentil à toi », ou
encore, « Ah bon, qu’est-ce qui te fait dire ça ? »

Et tu es bien plus qu'une simple étiquette, n'est-ce pas ?

TECHNIQUE N°5 - L'ETIQUETAGE


TECHNIQUE LA
N°6 RUMEUR
"Excuse-moi est-ce que tu sais que cet e-book fut considéré comme le plus puissant de l'année
2018 ? Attends quoi, tu n'étais pas au courant ?"

Technique N°6 - La rumeur

La rumeur est une technique vieille comme le monde, et utilisée partout et par tout le
monde depuis la nuit des temps.

On l'appelle aussi « Le Potin », (oui je sais je connais des noms à la con).

Le Potin , selon Robin Dunbar de l'Université de Liverpool, c'est un mécanisme qui


permet de créer du lien. Sauf que la rumeur peut créer de très très gros dégâts.

En effet certaines personnes vont utiliser les rumeurs pour créer de fausse réalité, pour
au choix : bâtir une réputation OU, au contraire, la détruire complètement.

Et le problème avec la rumeur c'est qu'on ne sait pas d'où elle provient, on ne sait même
pas si elle est réelle ou si elle est basée sur des faits inventés par n'importe qui,
n'importe quand.

Comme tu vas le voir dans l'exemple n°1 : "Tu es au courant pour la Secrétaire ?
Apparemment elle couche avec le patron, ouais je te jure ! Mais qu`est ce qui te fait dire que
la secrétaire couche avec le patron ? D’où ça vient ?"

Exemple n°2 : "Il parait qu'il y a une rumeur qui court par rapport à Nathalie, tu es au
courant de quelque chose ? Non non je te jure, tu es au courant ? .... C’est quoi ?"

Là le manipulateur ouvre la porte vers les rumeurs, la personne d'en face va, au choix, lui
révéler quelque chose, ou de l'autre côté son interlocuteur va commencer à se poser des
questions sur la personne.

Ne t'inquiète pas, il existe une stratégie qui est vraiment tout simple pour déjouer la
manipulation :

C'est tout simplement de demander à ton interlocuteur d'être un peu plus précis,
demande-lui de clarifier la situation et donc, pour contrer la manipulation dis-lui quelque
chose du genre :

"Où est-ce que tu as entendu ça ? Est-ce que tu as posé la question à la personne ? Qu'est-ce
qui te fait dire que c'est vrai ?"

C'est un bon moyen de retourner le piège sur la personne.

TECHNIQUE N°6 - LA RUMEUR


LA
TECHNIQUE PERCEPTION
N°7 CONTRASTEE
"Salut ! Septième techniques, dis-moi !
 N'hésite surtout pas faire un don sur mon Paypal, ça
me ferait très plaisir... même quelques euros. Non ? Abonne-toi à ma chaîne YouTube sinon ?
Le lien est ci-dessus : c'est bien et c'est gratuit – c'est déjà pas mal, Merci.
 !"

Septième technique - la perception contrastée.


La perception contrastée que l'on nomme aussi « la porte au nez » consiste à créer
volontairement un ascenseur émotionnel.

Dans un premier temps, le manipulateur va faire une proposition très très contraignante
au manipulé, très très contraignante.

Forcément le manipulé ne va pas pouvoir répondre à cette requête. Le manipulateur va


faire une deuxième proposition beaucoup moins contraignante et forcement la victime
va y répondre.

Cette technique est très utilisée en marketing mais aussi dans la vie de tous les jours. Tu
sais quoi on va aller très très vite :

Exemple n°1 : "Est-ce que tu aurais 20 € ? Sinon ce n'est pas grave, donne-moi 5 € ça ira très
bien, merci." 

Exemple n°2 : "Si vous ne pouvez pas donner d'argent, n'hésitez pas à faire un don de
vêtements à l'association - merci à vous."

En général, la victime voudra donner une image positive d'elle-même, si elle ne veut pas
répondre à la première requête, elle va tout faire pour répondre à la seconde.

Et quand tu as un bon manipulateur, tu sais très très bien que ça fonctionne.

Dans un premier temps, il va chercher à faire une requête auquel tu ne pourras pas
répondre et dans un second temps, il fera une requête beaucoup plus abordable pour
toi.

Mais alors, comment contrer la manipulation ?

Pour contrer la manipulation on va utiliser une autre technique de manipulation « la


réciprocité. » Demande simplement à ton interlocuteur qu'est-ce que tu auras en retour
si tu réponds à ta requête.

Qu'est-ce que tu auras en échange ? Qu'est-ce qu'il t'offrira ? La réciprocité est tellement
puissante que tu sais quoi ? On en parle tout de suite...

TECHNIQUE N°7 - LA PERCEPTION CONTRASTEE


TECHNIQUE LA
N°8 RECIPROCITE
"Salut ! Dans ce lien, là, je t’offre un accès à mon groupe privé Facebook, dans lequel tu
trouveras pleins de formations gratuites, du genre : "comment cerner son interlocuteur" ou
"comment avoir une voix charismatique". Bien entendu, tout cela est 100% gratuit et,
évidemment, je n'attends rien en retour ! Bon, si tu peux juste partager cet e-book au moins,
afin de gagner en visibilité. Mais tu fais comme tu veux, hein ! C'est-toi-qui-voit !" 

Technique N°8 - La réciprocité.

La règle de la réciprocité est la suivante :

Il faut s’efforcer de payer de retour les avantages reçu d’autrui, si quelqu’un te rend un
service, tu vas vouloir lui rendre un service en retour, parce que tu se sens obligé, tu te
sens redevable.

Cette technique est très très réputée. Tu peux en entendre parler justement dans le livre
de Robert Sheldini, « influence et manipulation ». Au passage, je te conseille ce livre parce
que c'est vraiment LE livre à lire dans le domaine.

Pour en revenir à la technique, je suis sûr que tu as déjà eu à faire à la règle de la


réciprocité. Comme on en parlait, quand on offre un cadeau on se sent redevable.

Exemple n°1 : La fameuse rose qu’on t’offre dans la rue, c’est une technique qui est très
célèbre et qui ne marche plus forcément de masse mais à l’époque ça avait un réel
impact sur les gens.

Exemple n°2 : si tu es allé à un mariage, tu t’es sans doute rendu compte qu’il y avait une
quête qui était proposé à la fin de la cérémonie. Ça aussi, c’est ce qu’on appelle la
réciprocité, forcement c’est une technique qui est vieille comme le monde, elle est très
encre dans notre société, il est assez difficile de la contrer.

Sauf que t’inquiète, j’ai 2 ou 3 astuces.

La première technique consisterait tout simplement à refuser l’offre qu’on nous fait, mais
franchement c’est assez délicat quand même de refuser un cadeau. Si tu ne peux pas
refuser le cadeau qu’on te fait, accepte-le et attend de voir ce qui se passe.

Au choix, le manipulateur va te demander quelque chose en retour ou alors il te fait don


de ce cadeau juste par gentillesse.

Le problème avec cette technique c’est qu’on va avoir tendance à une paranoïaque,
accepte juste dans un premier temps ce qu’on offre et voit ce qui se passe par la suite.

TECHNIQUE N°8 - LA RECIPROCITE


TECHNIQUE L'AMORCAGE
N°9
"Salut et bienvenue dans cette nouvelle technique. 
Aujourd’hui je vais te faire une offre unique...
Ici, tu trouveras un lien vers mon livre, c'est gratuit et tu recevras ça dans ta boîte aux lettres."

Stop, que personne ne bouge ! Je déconne.

C’est un piège et tu vas subir la dure loi de la technique que l’on appelle l’amorçage. C'est
la technique numéro 9 (déjà).

Encore une fois, c’est une technique que les vendeurs adorent et l’idée est toute bête,
faire accepter sa demande en omettant certains détails.

Le manipulateur va donc chercher à faire passer son information sous son plus beau
jour.

Dans l’exemple du dessus, je t’ai parlé justement d’une incroyable, ok, le livre est gratuit
MAIS pour le recevoir dans ta boîtes aux lettres, tu devras payer les frais de port. C'est ce
qu'on appelle le free+shipping, en vente.

OUPS, j'avais oublié d'en parler ! Les bons vendeurs vont toujours te tourner les choses
de façon à les rendre les plus attractives possibles, puis finiront par te parler du prix que
tu devras mettre pour le recevoir. Et dans le cas du free+shipping, les délais sont souvent
de 15 jours, 3 semaines pour recevoir ton produit. (Ahhh... les produits chinois !) 

Donc le vendeur-manipulateur va te présenter sa liste d'avantage afin que tu t’engages


dans le processus d'achat puis va te proposer ce qui pourrait être un peu contraignant
pour toi.

Exemple d’amorçage n°1 : "Venez participer à une expérience hors du commun sur le
cerveau, une formation complète : Vous saurez tout sur le cerveau humain."

Chose que tu ne sais pas c’est que ça coûte 1200 Euros, mais t’inquiète tu peux l’acheter
en 6 fois sans frais. C’est cool non ?

Exemple n°2 : "Viens à la maison ce soir, on prépare une soirée karaoké et on va s’éclater,
allez !"

Ce qu’il a oublié de te dire c’est qu’à la soirée il y aura ton ex qui va être invité.

Pour contrer la manipulation , il va falloir que tu poses un maximum de question, que ce


soit pour une décision d’achat ou une simple soirée, n’hésite-pas à éclaircir tous les
points obscures et d’avoir le maximum d’information avant de dire OUI.

TECHNIQUE N°9 - L'AMORCAGE


TECHNIQUE LA
N°10 VICTIMISATION
"De toute façon, peu importe ce que je te dévoilerai dans cet e-book, je sais parfaitement que
tu m'oublieras. Tu vas juste stopper la lecture et M'OUBLIER. Tu t'en fiches de tout ça, n'est-ce
pas ? Allez, adieu."

Technique n°10 - la victimisation.

La victimisation est le sentiment exagéré et excessif d'être une victime, victime de son
impopularité, de ses échecs. Et tu connais sûrement des gens qui utilisent la victimisation
avec des phrases du genre :

"Il ne m'aime pas. Tu vois, je suis bien trop moche pour lui"

 "Je sais que je ne vais pas y arriver, c'est toujours comme ça"

Bon, honnêtement je préfère quand même prendre des pincettes avec cette technique
puisqu'il s'agit d'une pathologie.

Ça veut dire que la personne manque de confiance en elle. Quand je tombe sur ce genre
de cas, j'utilise ce que l'on appelle le recadrage.

Donc pour contrer cette manipulation en utilisant le recadrage, on fait en sorte de


dezoomer complètement l'expérience de la personne sur un ensemble plus global.
Attends, qu'est-ce qu'il me raconte lui, je comprends rien du tout. Avec le recadrage, on
prend l'expérience de la personne et on la dezoome dans un plus large contexte.

Si on reprend l'exemple n°1 avec le fait qu'elle se trouve moche :

"Tu te trouves moche ? Mais c'est quoi tes critères pour dire que tu l'es exactement ?"

Pour le deuxième exemple et le fait que la personne ne va pas y arriver:

"Comment tu as fait pour apprendre à marcher ? Tu n'as pas réussi non plus ?"

Bon le recadrage est une technique un peu plus complexe que ça, je suis justement en
train de préparer une formation dessus. 

Voilà ce qu'on pouvait dire sur cette technique de manipulation qui peut rapidement être
recadrée. Pour faire clair, la victimisation joue sur le sentiment d'infériorité que peut
ressentir votre interlocuteur (ou feindre...)

Méfiance !

TECHNIQUE N°10 - LA VICTIMISATION


TECHNIQUE SYNCHRONISATION
LA
N°11
Technique n°11 : la synchronisation.

Cette technique est utilisée notamment en PNL


qui est une discipline basée sur la
communication efficace.

L'idée, tu l'as compris : il s'agit tout simplement


d'utiliser les mêmes gestes, les mêmes
intonations, le même ton, le même volume que
notre interlocuteur.

En bref, à devenir le miroir de l'autre.

La synchronisation est aussi ce qu'on appelle l'effet caméléon.

A la base, c'est un procédé qu'on utilise naturellement quand on est à un repas de famille
par exemple, qu'on discute avec des amis, on va utiliser inconsciemment le même langage
non verbal, verbal et para verbal.

Sauf que certains manipulateurs vont utiliser cette technique pour faire en sorte que le
courant passe très bien avec eux pour comprendre à quel point cette technique fonctionne.
Je te conseille de regarder dans la rue, que ce soit les couples ou les groupes d'amis et
amuses toi à observer le langage non verbal, la gestuelle mais aussi les mots, le vocabulaire
et tu vas te rendre compte de la synchronisation.

Exemple n°1, le vendeur qui veut utiliser les mêmes mots que son interlocuteur. Il va avoir
tendance à se placer de la même manière que lui, à hocher la tête, à utiliser le même
rythme et la même intonation de voix.

Exemple n°2, la maman qui va se placer au même niveau que son enfant, lui parler avec
une voix douce, lui parler avec des mots qu'il comprend pour être en harmonie avec lui.
Oui, pour moi ça représente l'harmonie.

Pour contrer la manipulation, amuses toi à observer justement ces phénomènes. Bon,
même si la plupart du temps, ce genre de technique se fait inconsciemment, c'est quand
même intéressant d'observer ce qu'il se passe, même d'une manière inconsciente.
Allez, synchronises toi.

A toi de jouer...

TECHNIQUE N°11 - LA SYNCHRONISATION


TECHNIQUE LA
PREUVE
N°12 SOCIALE
"Déjà plus de 6500 personnes sont sur ma page Facebook et ça augmente, allez qu'est-ce tu
attends pour nous rejoindre, c'est dans la description, clic, vas-y !"

Technique n°12: la preuve sociale.

Le cerveau prend bien souvent un raccourci pour éviter de réfléchir et pour réfléchir il
faut faire comme les autres. Et Robert Cardini a déterminé cela, avec la preuve sociale :

Habituellement, quand un grand nombre de personnes fait beaucoup de choses, c'est


que c'est la bonne chose à faire. (Sauf que... non.)

Exemple n°1 (et je pense que tu as bien vécu ce phénomène) : en allant au supermarché,
les gens vont se mettre sur la même file d'attente alors que sur la caisse d'à côté, il n'y a
personne.

Exemple n°2 et c'est plutôt débile : les gens ne vont pas porter secours à une personne,
pensant que c'est le voisin qui va le faire.

Il y a justement eu des cas où des personnes étaient en danger et, pensant que les
voisins allaient appeler les pompiers, aucune personne n'a secouru les victimes.

Exemple n°3 : les gens qui vont acheter un produit parce que c'est un best-seller.

"Plus de 95% des gens sont satisfaits de ce produit !"

Les témoignages sont également un très bon exemple. Voilà pourquoi tu vas avoir
tendance à te référer aux votes et commentaires sur Amazon avant d'acheter un produit.
C'est un raccourci pris par le cerveau qui permet de ne pas perdre trop de temps en
réflexion.

Pour contrer cette manipulation, fais bien attention et fais preuve de logique.

Dans la queue d'un supermarché, regardes bien toutes les caisses, si tu vois une caisse
libre, pourquoi personne n'est à cette caisse, est-ce que parce que la caissière est
beaucoup trop lente ou parce qu'elle vient d'arriver ou que parce que les gens sont trop
cons.

Donc, aies le temps d'observer la situation et ne fait pas forcément comme les autres.
Si tu veux acheter un best seller, poses toi la question et demandes toi s'il va vraiment
répondre à tes attentes ou si tu ne fais pas la même erreur que les autres.

Pour contrer la preuve sociale, il faut donc prendre le temps de réfléchir.

TECHNIQUE N°12 - LA PREUVE SOCIALE


TECHNIQUE LA
RARETE
N°13
"Vite ! Mes formations sont disponibles au meilleur prix pour SEULEMENT 24H !" 

Voilà un exemple de cette nouvelle technique.

Technique de manipulation n° 13: la rareté.

Tout ce qui est rare semble avantageux ou précieux. L'idée de la perte joue un rôle
primordial dans la prise de décision.

Exemple n°1: les soldes jusqu'au 2 Août.

Exemple n°2: plus qu'un produit en stock.

Le principe de rareté permet de cour-circuiter la prise de décision :

Dépêche-toi cerveau, prends vite une décision. C'est rare donc c'est cool, achètes."

Cette stratégie est très utilisée dans le commerce, donc, notamment.

Cette technique joue notamment sur un principe de pression sociale implicite : si je ne


profite pas de cette offre, mon "voisin" va le faire et obtenir un ascendant
psychologique/physique sur moi. 

De plus, le principe de rareté joue sur le fait que l'élément s'épuise et que tout le monde ne
pourra pas profiter de ses qualités.

Pour contrer cette manipulation, pose-toi la question simplement:

"Est-ce que tu as réellement besoin de ce produit ou tu te fais avoir par le principe de rareté
? Est-ce que celui-ci va répondre à tes attentes ? Est-ce que sa rareté est proportionnelle à sa
qualité?"

Le temps peut jouer contre toi : plus on la pression liée à la montre est grande, plus tu dois
te demander si elle est légitime.

L'exemple le plus classique est celui des enchères, dans lesquelles plusieurs protagonistes
vont se "battre" pour obtenir un bien rare...

Pour conclure, le principe de rareté est l'une des stratégies basé sur une pression primitive :
survivre.

Si je n'obtiens pas ce bien, je perds en confort DONC je peux mourir. Est-ce vraiment le cas ?

TECHNIQUE N°13 - LA RARETE


TECHNIQUE LA
N°14 REFORMULATION

Si j'ai bien compris, tu lis cet e-book, tu apprécies son contenu et tu vas continuer, c'est ça ?

Technique n°14: la reformulation

Bon évidemment, j'ai imaginé qu'on avait une discussion dans l'exemple ci-dessus mais
l'idée de la reformulation est très simple. C'est un principe de communication qui consiste à
reformuler les pensées de façon plus claire. Cette technique en elle-même ne sert pas à
influencer les manipulés. En fait, tout dépend de la manière dont elle est utilisée.

En effet, si la personne utilise une simple reformulation comme celle-ci :

"Si j'ai bien compris, vous recherchez un pantalon de couleur grise avec des poches à l'arrière,
c'est bien ça?" Pour cet exemple, pas besoin de s'inquiéter, la personne ne fait que
reformuler votre demande.

Exemple n°2: "Un pantalon gris avec des poches à l'arrière". En fait, il prononce juste les
derniers mots que tu as utilisés dans tes phrases. Pour cet exemple aussi, pas besoin de
s'inquiéter, c'est juste une autre forme de reformulation.

Exemple n°3: "Si j'ai bien compris, vous voulez un pantalon gris avec des poches à l'arrière et à la
mode j'imagine, j'ai ce qu'il vous faut".

En fait, avec la reformulation, on est aussi dans un principe de "yes set", la personne cherche
à activer le oui dans votre tête et dans le troisième exemple, la petite astuce c'est que le
vendeur vous dit qu'il a trouvé ce que vous vouliez.

Donc là, on est quasiment dans un processus d'achat, le vendeur a reformulé votre phrase
et c'est très difficile de lui dire non.

En plus de ça, il te dit qu'il a le produit qu'il te faut.

Donc là, le vendeur va te chercher le pantalon gris avec les poches à l'arrière et à la mode et,
pour toi, il va être très difficile de lui dire non étant donné qu'il a reformulé tes souhaits et
qu'il te propose exactement l'article que tu lui demandais. Si tu lui dis non, il va dire que tu
n'es pas cohérent.

Pour contrer la manipulation, faites juste preuve de courtoisie.

Dites-lui qu'il a bien compris ce que vous attendiez mais que vous avez des objections, ça
peut être le prix ou la couleur qui ne correspond pas totalement à ce que vous attendiez et
remerciez-le gentiment, dites-lui que ce n'est pas grave s'il n'a pas votre produit et que vous
avez apprécié sa compagnie.

TECHNIQUE N°14 - LA REFORMULATION


TECHNIQUE LA
N°15 CULPABILISATION

Salut, tu lis cet e-book mais tu ne t'abonne pas à la page Facebook ? Ça va ? Ça ne te dérange pas?
Non mais c'est toi qui vois. Ok, tu n'as pas honte, c'est très bien."

Technique n° 15: la culpabilisation.

Non, ne pars pas, c'était juste pour illustrer la technique ! 

Comme son nom l'indique, la culpabilisation joue sur la culpabilité, tout simplement. La
culpabilité est une émotion causée par la transgression d'une norme morale, il s'agit d'une
émotion proche du remord.

Si tu veux, une technique machiavélique et extrêmement néfaste psychologiquement, il est


très difficile de faire face à de la culpabilité puisque notre éducation nous pousse à agir de la
bonne manière avec autrui et que jouer sur la culpabilité nous renvoie une image négative
de nous-même.

Et c'est donc assez difficile, tu le comprends bien, de vivre avec une image négative de soi-
même.

Exemple n°1: "J'espère que tu te rends compte de ce que tu as fait et j'espère vraiment que tu
pourras te rattraper."

Exemple n° 2: "Tu m'as blessé et je ne sais pas si je pourrai te pardonner un jour."

Pour contrer la manipulation, jaugez-vous même de l'importance de votre culpabilité dans


l'action et faites preuve de philosophie.

Ok, vous avez fait une erreur.


Ok, vous avez causé du tort (ou pas d'ailleurs).
Peut-être que la personne veut juste créer le malaise pour rien, et, au final qu'est-ce que
vous gagnez à culpabiliser ?

Ce qui est fait est fait.

Donc, concentrez-vous sur le futur et demandez-vous quelles actions positives vous pourriez
faire pour justement vous dégager de cette culpabilité et penser à l'avenir.

L'idée, encore une fois, pour contrer la manipulation, c'est de RECADRER. Dans ce contexte
précis, on va recadrer sur le futur. 

Nous allons faire comprendre à notre interlocuteur que nous avons mal agis, certes, mais
que dans le futur, nous nous rattraperons. (Si la culpabilisation est fondée, évidemment)

TECHNIQUE N°15 - LA CULPABILISATION


TECHNIQUE LA
N°16 SYMPATHIE
"Salut, tu vas bien? Je suis vraiment content que tu sois là parce qu'on avance ensemble et ça c'est
vraiment cool. Donc merci d'être là. Tu es génial."

Technique de manipulation n°16: la sympathie.

Bon, je ne vais pas te surprendre en te disant qu'on accepte facilement une requête si la
personne qui nous la demande nous parait sympathique.

Ça paraît logique. Personnellement je me suis fait avoir par cette technique il n'y a pas
longtemps, en cherchant à obtenir une location d'appartement.

Je suis tombé sur un propriétaire qui était vraiment pas cool (con, quoi).

Et malheureusement pour lui, je n'ai pas pris l'appartement - qui était très bien - justement
parce qu'il était trop con.

En quelques phrases, il est très compliqué de te parler de tous les aspects de la sympathie.
Précédemment, nous avons parlé sans le vouloir de la sympathie au travers de techniques
qui, sans elle, ne peuvent pas fonctionner.

Passons donc en revue plusieurs attraits qui permettent à une personne de paraître
sympathique.

Exemple n° 1, l'apparence physique. Une personne souriante ou avec une aura sympathique
aura forcément beaucoup plus d'amis qu'une personne qui sera renfermée sur elle-même.
Ça me paraît logique aussi oui. Et on appelle ce phénomène l'effet de halo.
L'effet de hallow est un biais cognitif. Un biais cognitif est un raccourci pris par le cerveau
pour prendre une décision. Donc grâce à l'effet de hallow, la personne un joli physique aura
tendance à se voir attribuer des qualités telles que la gentillesse la bonté ou l'intelligence.

Exemple n° 2, les similarités. Quand on ressemble à l'autre, on attire forcément la


sympathie. Comment se méfier d'une personne qui nous ressemble.

Exemple n°3, les compliments. Une personne qui va nous faire des compliments, va attirer
notre sympathie. C'est justement une technique qu'on verra dans une prochaine vidéo.

Pour contrer la manipulation par la sympathie, il faut justement se rendre compte qu'on
ressent de la sympathie pour la personne. A partir de là, on peut chercher à se demander si
la personne n'agit pas "sympathiquement" POUR nous influencer.
Donc accepte la sympathie et demande-toi si la personne cherche à t'influencer avec elle.

Sois observateur, telle est la voie de la sagesse.

TECHNIQUE N°16 - LA SYMPATHIE


TECHNIQUE LE
PIED DANS LA
N°17 PORTE
"Salut. N'hésite pas à t'abonner à la chaine YouTube et à faire un petit don, 10 Euros ou 20 Euros,
50 Euros. Merci !"

Technique n°17: le pied dans la porte.

 j'ai parlé d'une technique (la numéro 7) qui se nomme "la porte au nez".

Et contrairement à cette autre technique, le pied dans la porte démarre par une toute petite
concession, puis par une concession beaucoup plus importante.

De nombreuses recherches ont été effectuées dans le domaine du pied dans la porte et il
s'avère que cette stratégie permet de doubler, je dis bien doubler le nombre de réponse
favorable à cette technique.

Des chercheurs demandaient à des cobayes d'installer devant chez eux une petite affiche
sur la prévention routière. Par la suite, ils demandaient à ces mêmes personnes d'installer
une affiche beaucoup plus grande.

Il s'avère que la deuxième offre était acceptée par 80% des gens.

Dans le second groupe, ils demandaient d'afficher directement l'affiche la plus grande et
dans ce cas, seulement 16% des personnes acceptaient d'installer la grande affiche.

Exemple n° 2 avec un exemple beaucoup plus concret :

"Salut Paulo, tu peux ouvrir la porte s'il te plait ? Merci.


Pendant que tu y es, est-ce que tu peux m'aider à porter les sacs ?
C'est gentil merci".

Dans cet exemple, la personne demande une petite concession : ouvrir la porte, pour
ensuite demander une concession beaucoup plus importante : porter les sacs jusqu'à chez
lui.

Pour contrer cette manipulation, il faut savoir que cette technique joue sur notre désir de
cohérence suite à l'engagement qui a été effectué : ouvrir la porte.

Il est très difficile pour nous de refuser une autre demande. On appelle cela le principe de
cohérence et d'engagement et nous verrons cela très bientôt.

En bref, pour contrer cette manipulation, affirme-toi : si tu te sens tiraillé à l'intérieur,


n'hésite pas à affirmer ta position et à dire non, je rejette cordialement ta demande, désolé.

TECHNIQUE N°17 - LE PIED DANS LA PORTE


TECHNIQUE LA
N°18 REACTANCE
"Bienvenue dans cette nouvelle technique où nous allons parler de réactance. Tu es libre, bien
entendu, de partager cet e-book, d'aimer la page Facebook, de me faire un don. Bref, tu es libre
quoi."

Technique n°18: la réactance.

La réactance explique comment une personne dont la liberté est menacée, tente de
retrouver une certaine marge de manœuvre pour retrouver cette liberté. En fait, à chaque
fois que notre liberté sera menacée, nous allons tout mettre en oeuvre pour la récupérer.

Dans une expérience avec des enfants, deux jouets étaient en face d'eux.

Le premier était accessible et le deuxième était placé derrière une plaque de plexi de 30 cm.
Le résultat fut sans appel : l'objet le plus difficile à atteindre a été touché 3 fois plus que
l'autre.

Exemple n°1 : dans l'introduction de la technique, j'ai utilisé la technique du "tu es libre de".

Cette technique permet de maximiser le taux de réponse positive étant donné qu'on
rappelle à la victime qu'elle est complètement libre de son choix.

Exemple n° 2: "Je vois que cet article vous plaît, on a reçu un appel tout à l'heure d'un client qui
nous dit qu'il voulait aussi cet article et malheureusement, c’est le dernier qu'il nous reste"

Dans cet exemple, le vendeur va couper l'herbe sous le pied du client en lui expliquant en
gros, s'il ne se dépêche pas, un autre client va lui dérober sa liberté d'acheter.
De plus il joue également avec le principe de rareté dont nous avons déjà parlé
précédemment.

Pour contrer cette manipulation, n'oublie pas que tu es libre et que ta liberté est encore plus
grande que tu ne le crois. Tu es libre de dire oui, tu es libre de dire non, tu es libre d'acheter
ailleurs.

Si ta liberté te semble menacée, pose-toi ces simples questions :

1) Est-ce que je dois forcément passer par mon interlocuteur pour la récupérer ?

2) Est-ce que mon interlocuteur a volontairement supprimé cette liberté pour me manipuler
?

3) Est-ce que j'ai réellement besoin de retrouver cette "liberté ?" 

TECHNIQUE N°18 - LA REACTANCE


TECHNIQUE L'AUTORITE
N°19
"Une étude scientifique du Colorado dans le Massachusetts, proche du Kentucky mais très éloigné
de la Suède, démontre que cet e-book est très bon pour la santé mentale."

Technique n°19: l'autorité.

Depuis notre enfance, nous sommes confrontés à l'autorité, que ce soit l'autorité parentale
ou encore le médecin de famille, puis par la suite, par un supérieur hiérarchique.

Le symbole de l'autorité se retrouve partout dans notre vie. Si ça se trouve, à force de lire cet
e-book, tu commences à croire que je suis un véritable expert de l'influence, quoi, haha !

En bref, nous sommes conditionnés depuis toujours à croire à ces symboles d'autorité.

Dans l'exemple du dessus, c'est une étude scientifique complètement bidon (évidemment)
mais dans l'exemple du dessous, tu vas te rendre compte que l'on peut utiliser les études
scientifiques pour véritablement influencer les gens.

Et devine quoi, c'est les politiques qui utilisent cette technique. Je te jure.

Exemple n°1 : "Ecoutez, c'est l'INSEE qui le dit :  94% des gens veulent de la politique écologique.
Les chiffres ne mentent pas, madame Chazal !"

Exemple n°2 avec les uniformes.

Un uniforme de policier, un uniforme de pompier, la tenue d'un avocat ou la tenue d'un


banquier.

Ces tenues sont des symboles puissants d'autorité et on va avoir tendance à voir la
personne d'une manière complètement différente, parce que dans notre expérience, ces
tenues sont un symbole de puissance, de connaissance ou d'autorité sociale.

Exemple n° 3 avec l'expérience de Milgram : cette dernière a démontré que, sous couvert
d'autorité, nous sommes enclin à faire vivre des expériences douloureuses à nos
semblables. Surtout lorsque cette autorité vous affirme que vous n'aurez aucune sanction
pour vos agissements.

Pour contrer la manipulation : Que ce soit un politique, un médecin ou un avocat, n'oublie


pas qu'une tenue ou un niveau social ne garantit pas que la personne dise forcément la
vérité.

Il faut toujours faire preuve d'esprit critique, poser des questions de façon innocente afin de
déjouer les pièges de l'autorité.

TECHNIQUE N°19 - L'AUTORITE


TECHNIQUE LE
N°20 TOUCHER

"Tu es vraiment une fille géniale et... (toucher)


j'espère qu'on se reverra vite !"

Bon voilà une technique de manipulation un peu plus légère que les autres, et je suis sûr et
certain que, cette technique de manipulation, tu l'utilises avec tes proches. Ou avec ton/ta
chéri(e) ! (Si tu es célibataire, courage...)

Clairement, le toucher permet d'instaurer un climat de proximité avec les gens et c'est donc
donc souvent quelque chose qui est réservé aux gens qu'on connait, à nos proches.

Le mot proche prend d'ailleurs tout son sens ici. 

Car, bien entendu on ne laissera pas tout le monde nous toucher l'intérieur de la main, ou
on n'appréciera pas qu'on inconnu vienne nous "taper sur l'épaule" en criant "Ah, je t'adore
toi !" Et on est bien d'accord que tu ne laisseras pas un inconnu te caresser une oreille par
exemple, pas vrai ?

Donc, quand un lien se crée, le contact physique se fait beaucoup plus facilement.

Sauf que certains manipulateurs vont utiliser le toucher pour justement suggérer que vous
êtes proche d'eux.

C'est en 1977 que Chris Klein a mis en évidence cette technique. En fait, il laissait quelques
pièces dans les cabines téléphoniques et il attendait que quelqu'un entre dans cette cabine
et utilise ces pièces.

Il lui demandait gentiment s'il avait retrouvé ces pièces de monnaies dans la cabine sauf
qu'évidemment, cette personne avait utilisé ces pièces de monnaies.

Sans toucher la personne, 63% des gens lui rendaient les pièces de monnaies et avec un
contact physique c'est 93% des personnes qui lui rendaient ces pièces de monnaies.

Pour contrer cette manipulation, je pense qu'il est aussi important de faire en fonction du
contexte, une personne qui va te tripoter alors qu'elle cherche à te vendre quelque chose,
méfies toi.
Une personne qui veut te toucher et qui veut te mettre dans son lit, méfies toi aussi. En bref
méfie-toi lorsque tu es en négociation, séduction, ou lorsqu'on te demande un service etc... 

TECHNIQUE N°20 - LE TOUCHER


TECHNIQUE LE
N°21 PRESUPPOSE
"Ca va être génial, lorsque tu auras fini cet e-book et que tu vas acheter toutes mes formations.
Franchement, j'ai hâte que tu découvres tout ce que je vais t'apprendre !"

Technique de manipulation n° 21 : Le présupposé

Une personne présuppose une information lorsqu’elle la tient pour acquise.

Ce qui veut dire ?

"Maria a arrêté de fumer il y a 3 semaines, ce qui présuppose que Maria fumait."

On énumère une information de manière implicite.

Dans mon introduction, je présuppose que tu vas finir cet e-book et que tu vas acheter
toutes mes formation.

La présupposition (ou présupposé) pour faire plus clair, est une insinuation.

Exemple n°1 : "Oui, je veux que tu viennes m’aider après avoir aidé ta mère à ranger les courses."

Ce qui présuppose qu’il va aider sa mère.

Exemple n°2 : "Alors que tu rentres dans un état d’hypnose profond, tu te sens à l’aise et en
sécurité, tu te sens bien et relaxé."

Ce qui présupposes que tu rentres dans un état d'hypnose profond !

Parce que, oui, l’hypnose utilise énormément la présupposition et elle utilise beaucoup
d’autres techniques d’influences. Cette technique a quelque chose de magique.

Exemple n°3 : "Tu vas adorer le fait de pouvoir te poser devant la télé après nous avoir conduit à
l'aéroport."

Ce qui présuppose que tu emmèneras ces personnes à l'aéroport.

Si tu veux contrer la manipulation, il suffit de savoir qu’elle existe.

C’est comme la magie, une fois que tu connais le truc ce n’est plus du tout féerique et
incroyable.

Merci d’avoir été attentif à cet e-book et d'avoir acheté mes formations... maintenant dors !

TECHNIQUE N°21 - LE PRESUPPOSE


TECHNIQUE LE
N°22 PRENOM
"Mon cher contre-manipulateur, ou devrais-je dire mon jeune Padawan de l’influence, je suis
vraiment ravi de te retrouver aujourd’hui pour cette nouvelle technique."

Technique numéro 22 - le prénom.

Si tu as vu le film avec Patrick Bruel qui se nomme « le prénom », cette technique n’a aucun
rapport avec.

Plus sérieusement, celle-ci est vraiment vraiment toute bête à comprendre. Elle consiste tout
simplement à appeler la personne par son prénom, agir de cette manière permet de créer
un sentiment de proximité avec l’autre. Dal Carnegie sans son livre « comment se faire des
amis » en parle très bien.

En effet, le prénom nous rattache à notre identité ; autour de cette identité, nous rattachons
toutes les personnes que nous aimons, toutes les personnes que nous estimons, toutes les
personnes que nous détestons.

Donc quand quelqu’un nous appelle par notre prénom, il gagne des points quelques parts.

Exemple n°1 : "Salut Christophe, comment vas-tu aujourd’hui ?"

Exemple n°2 : "Tu as l’air en forme mon ami Thierry aujourd’hui, ça fait plaisir à voir !"

Placer un adjectif devant le prénom permet de renforcer cette technique.

Il existe une alternative toute bête à cette technique « le surnom », c’est ce que j'ai fait au
tout départ, en introduisant la technique.

C’est également que font les artistes et les marketeurs.

Les "Navy" sont par exemple les fans de Rihanna .

Les "Moussaillons", eux, ce sont les fans de Michel Polnareff et les "Beliebers" sont les fans
de Justin Bieber.

Pour contrer cette manipulation : une fois que l’as repéré amuses toi à appeler la personne
par son prénom, joues avec lui, amuses-toi par exemple à lui donner un surnom
complètement débile, si il te dit :

"- Salut Jeanjean, tu vois bien ?


 - Oui et toi mon Kikouné ? comment vas-tu ?"

A toi de jouer.

TECHNIQUE N°22 - LE PRENOM


TECHNIQUE LE DEFI
N°23
"Est-ce que tu es chiche d'aller sur mon site www.influence-hypnotique.fr et me laisser un
commentaire ? Haha, je suis sûr que non !"

Technique N°23 - Le défi.

Depuis que nous sommes tout petit nous nous lançons des défis.

Cette technique agit sur notre orgueil et notre esprit de compétition.

Nous souhaitons briller aux yeux des autres et c'est ce levier qui nous pousse à accepter que
l'on nous défie. C'est tellement bon pour notre orgueil.

Et bien souvent, les défis sont absurdes, mais peu importe. Le gain que l'on remporte : c'est
une gloire (très) éphémère aux yeux des autres.

C’est comme-ci dans notre esprit, une voix nous disait : Tu ne m'en crois pas capable ? Ok, tu
vas voir."

Cette technique est néfaste lorsqu’elle vous pousse à agir dans le sens d'autrui. Comme
réaliser une tâche, ou agir dans son sens. 

Exemple n°1 : "Je suis sûr que tu ne réussiras pas à boucler ce dossier dans les 6 mois. C’est
impossible."

Exemple n°2 : "Je suis sûr que tu n’es pas capable de courir pendant 1 semaine avec moi, ça c'est
sûr-et-certain !"

Donc pour contrer la manipulation, tout se passe à l’intérieur de toi, finalement.

Pourquoi réaliser ce défi ? Quel bienfait vas-tu réellement en tirer ?


Qu’est-ce-que tu as à prouver et qu’est-ce-que ton interlocuteur peut y gagner là-dedans ? 
Est-ce-que tu fais ça pour lui rendre service ou pour ton orgueil ?

Si tu repères un enjeu pour le manipulateur, n’hésite pas à lui faire savoir, fais lui
comprendre que tu as bien compris son manège.

En tout cas, je te mets au défi de le faire...

TECHNIQUE N°23 - LE DEFI


TECHNIQUE LA FLATTERIE
N°24 CONDITIONNELLE
Tu serais vraiment gentil si tu partageais cette vidéo.

Quoi ? Tu n’as pas envie d’être gentil ? Ok ! Je vois le genre..."

Technique n°24 : L’éloge conditionnel.

L’éloge conditionnel (ou flatterie) fonctionne un peu sous le même principe que l’étiquetage.

À la seule différence que le trait de caractère n’est pas directement attribué.

En fait, il est donné que sous certaines conditions.

Exemple n°1 : "Tu seras un amour si tu fermes la fenêtre." 

Exemple n°2 : "Soyez un bon manager, venez travailler Dimanche."

Exemple n°3 : "Allez sois sympa, j’ai vraiment envie d’aller au parc d’attractions."

Au final, cela revient à dire : tu veux être un amour ? Tu veux être un bon manager ? Tu veux
être sympa ?

OK tu le seras UNIQUEMENT SI tu réponds à mes conditions.

Cette technique fonctionne notamment grâce au principe de sympathie et notre désir de


nous montrer courtois, poli aux yeux des autres. Cette technique est encore plus redoutable
lorsqu'elle fait appel à d'autres protagonistes.

"Franchement, si tu ne fais pas ce que je te demande, ce n'est pas sympa !

Pas vrai Fred, i Pierre refuse, ce n'est pas cool ? Ah, tu vois ! Même Fred est d'accord avec moi."

Pour contrer la manipulation, rien de plus simple : il te suffit de reformuler les phrases du
manipulateur. Reprenons nos 3 exemples : 

Exemple n°1 : "C’est vrai, je suis un amour mais je suis  bien trop loin de la fenêtre."
Exemple n°2 : "C’est gentil de dire que je suis un bon manager malheureusement, je ne suis pas là
Dimanche."
Exemple n°3 : "Je sais que je suis sympa mais je n’ai vraiment pas envie d’aller au parc
d’attractions, tu peux comprendre ça toi, n'est-ce pas ?"

TECHNIQUE N°24 - LA FLATTERIE CONDITIONNELLE


TECHNIQUE ENGAGEMENT
N°25 & COHERENCE
"Bon voilà,  tu es désormais un professionnel de la contre-manipulation donc tu t’engages à signer
une forme de contrat qui t’interdit d’utiliser toutes ces technique sur autrui. C’est donc un
engagement, donc, une fois que c'est dit, c'est terminé."

Technique n°25 : Engagement et cohérence.

Être cohérent c’est honorer ses convictions.

C’est aussi d’avoir une certaine continuité dans son comportement et faire en sorte
qu’opinion et action coïncide.

Lorsque nous nous efforçons d’être cohérent - c’est-à-dire que l’on essaie de maintenir une
certaine ligne de conduite et nous le faisons naturellement - parce que c’est un gage
d’intelligence.

C’est la cohérence qui fonde la logique, la rationalité, l’honnêteté et la stabilité.

Imagine un couple qui vient de se marier à l’instant et qui décide dès le lendemain de se
séparer. Mais attends, ce n’est pas fini ! 3 jours plus tard, ce couple de se marier à nouveau.

Rien qu’aux yeux de la loi, ça ne doit pas être très légal mais pour l’exemple on va faire avec.
  
OK, sincèrement si ça arrive, tu ne trouverais pas ça bizarre ? Ce n’est pas très cohérent quoi.

Exemple n°1 - Les fans d'Apple : Les détenteurs de l’iPhone, défendent avec ferveur leur
marque. quelque part ils se sont engagés avec elle. Ils chercheront à renforcer toutes les
valeurs de la marque face à ces "crétins fans de Samsung", par exemple.

Exemple n°2 - Les militaires : Exemple classique... Que tu sois policier, pompier, militaire, tu
t'engages. Il y a des règles et tu te dois de les respecter. Même si tu n'es pas nécessairement
d'accord avec ces "lois", tu es cohérent et tu les acceptent et les respectent. Le processus de
dissonance cognitive entre en ligne de compte dans ces cas là, bien souvent.

En bref, pour contrer la manipulation : Avant de t’engager (j’ai bien dit avant), trouves
plusieurs raisons valables et trouves également des raisons de ne pas t'engager.

Et fais le point entre les raisons valables et non valables, car le piège, c’est que lorsqu’on met
le doigt dans l’engrenage il est très difficile d’en sortir. C’est comme tomber dans un trou et
d'essayer de se raccrocher aux parois glissantes...

TECHNIQUE N°25 - ENGAGEMENT & COHERENCE


TECHNIQUE PEUR &
N°26 SOULAGEMENT
"Française, français. Nous vivons des heures sombres. La France traverse une crise sans précédent
et la situation est grave MAIS j'ai la solution !"

OUF !

Technique numéro - 26 Peur et soulagement

Le principe de la technique de la peur et du soulagement est de provoquer une peur chez la


victime puis de la rassurer.

Cette technique est efficace parce que lorsque l’on subit une pointe de stress, il est alors très
difficile pour nous de rationaliser, c’est même totalement impossible.

En effet, elle prend une place tellement prépondérante qu’il est impossible de rationaliser.

Et lorsque nous sommes face à une peur, notre seule idée c’est de faire en sorte que cette
peur s'éloigne.

En réalité, cela provient du simple fait que notre cerveau cherche à assurer notre survie. La
peur est perçue lorsque nous nous sentons en danger.

 Donc lorsque la manipulation offre une solution - un soulagement qui me sauvera la vie - la
victime se jette littéralement dessus.

Exemple n°1 : Tu connais peut-être le principe du bon et méchant flic. Il s'agit d'un jeu de
rôle entre 2 policiers et une personne interrogée.

L’un d’eux va jouer le méchant flic, qui va être très violent avec le suspect. Et le bon flic, lui,
va chercher à soulager la victime. De ce fait, il va tenter d’obtenir des aveux en rassurant le
détenu, en étant presque complice, et en le "protégeant" du méchant policier.

Exemple n°2 : Les marketeurs envoient des mails avec des titres choquants, du style "Si vous
ne lisez pas ça, vous allez perdre 1000 Euros" ou "Plus qu’une heure et c’est terminé !" 

Donc pour contrer cette manipulation : rationalise.

Même si tu t’es fait une frayeur, observes-la d’un œil extérieur. Pourquoi est-ce que je me
suis fait une frayeur ? Est-ce que j’ai besoin de répondre à la demande du manipulateur pour
ne plus avoir cette peur ?

TECHNIQUE N°26 - PEUR & SOULAGEMENT


TECHNIQUE CONDITIONNEMENT
N°27 DESTRUCTEUR
"Tu as vécu tout un tas d’expérience positive avec tes amis et tes proches mais est-ce que eux, ils
apprécient ta compagnie ? Est-ce-que tu penses réellement qu’ils te considère comme étant
quelqu’un d’important pour eux ? Je n’en suis pas certains. Mais si tu veux le savoir, j’ai la réponse.

Je te propose une formation qui te permet de lire dans les pensées des gens, et tout ça, c’est dans
le groupe privé Facebook. Bonne formation à toi."

Technique numéro 27 - le conditionnement destructeur.

Le conditionnement destructeur consiste à associer toutes vos expériences positives, toutes


vos croyances et toutes vos valeurs, à des émotions négatives afin que vous changiez peu à
peu la vision du monde du manipulé.

Exemple n°1 : "Tu penses vraiment que toutes les femmes ne sont pas les mêmes ? Rappelles-moi
combien de fois elles t’on fait souffrir exactement ?
Enfin moi je dis ça, je ne dis rien quoi."

Exemple n°2 : "C’est certain que tu as confiance en toi, mais de temps en temps, j’ai l’impression
que tu redeviens un petit garçon et que tu perds un peu ta confiance."

Cette technique va agir sur le long terme.

A force d’enfoncer le clou, évidemment, la suggestion finit par passer.

Je pense donc que le meilleur moyen pour contrer cette manipulation est de bien anticiper
les actions négatives d’autrui.

Fais donc bien attention aux remarques que l’on te soumet et surtout suis-bien ton intuition.

Les personnalités toxiques utilisent cette technique mais ton inconscient est capable de
repérer cela.

En effet, sois attentif à tes réactions physiques et émotionnelles.

Si tu te sens mal à l’aise avec quelqu’un sans aucune raison, eh bien, c’est qu’il y en a une.

Cette technique est l'une des plus puissantes puisqu'elle s'insère directement dans ton
inconscient, elle t'invite à te poser des questions et à créer du doute à l'intérieur de toi.

TECHNIQUE N°27 - CONDITIONNEMENT DESTRUCTEUR


TECHNIQUE LA
N°28 DESTABILISATION
"OK, tu lis cet e-book sur la manipulation, mais dis-moi, tu ne serais pas une victime toi ?
Genre comme à la maternelle quoi : Ohhh Maîtresse Pierre, il m’a frappé ! Tu vois ce genre de
victime quoi. Eh bien, écoutes, si tu veux passer au dessus de ça et ne plus être une victime, lis
cette technique jusqu'au bout."

Technique numéro 28 - La déstabilisation.

Il existe une multitude de manière d’être déstabilisé, l’ironie est une de ces formes comme je
vais te le prouver dans l’exemple n°1.

Exemple n°1 : "Dis-donc, elle te va super bien cette boucle d’oreille. Tu ressembles à un sapin de
noël !"

Donc ça c’est la méthode ironique mais la déstabilisation peut est beaucoup plus frontale.

Par exemple, le manipulateur peut te déstabiliser devant un public (parce qu’en général le
déstabilisateur apprécie avoir un public, évidemment...)

Exemple n°2 : "C'est bien bravo pour ta perte de poids ! Et pour fêter ça, tu vas encore te payer
un MacDo ?"

Exemple n°3 : "Evites de sourire, ça te fait une tête bizarre."

Le but du manipulateur est de te pousser à agir dans le sens contraire, et en d’autres termes
dans son sens.

Même si souvent, son unique but est de te ridiculiser.


Donc pour contrer la manipulation, no problem ! 

La meilleure réponse : c’est le sourire.

Personnellement, j’ai déjà vécu cette situation au travail.

Quand j’ai débuté (c'était dans le commerce) je me souviens d’un collègue plus vieux que
moi ne me supportait pas. Il avait la fâcheuse tendance à me faire faire des tâches ingrates
et à me déstabiliser avec des réflexions du genre : "Mais tu comprends ce que je te dis ?"

Je le regardais, en prenant une profonde inspiration : "Oui, même si tu expliques très mal. Mais
ce n'est pas grave, on va faire avec. Héhé." 

TECHNIQUE N°28 - LA DESTABILISATION


TECHNIQUE LE
N°29 GASLIGHTING
"Toi, tu avais déjà lu cet e-book, n'est-ce pas ? Attends, bien sûr que si, je me souviens de toi.
Attends tu ne t’en souviens pas ?
Est-ce que tu es sur que tu vas bien ? Tu as l’air malade. Tu veux qu’on en parle ? Allez, dis-moi
tout."

Technique n°29, le gaslighting.

Le gaslighting que l’on peut traduire par "écran de fumée" est une forme d’abus mental
dont l’information est déformée.

Ce terme provient du film "Gaslight" de 1944 que l’on peut traduire en français par
Hantise.

Il s’agit de la technique que l’on considère comme étant l’une des plus toxiques possibles.

Tout simplement parce que c’est une technique qui fait douter la victime de sa condition
physique et mentale. Ce qui crée des sévères troubles psychologiques.

En règle générale, le manipulateur va agir en 3 étapes.

Etape n°1 : L’idéalisation. Le pervers narcissique - parce que c’est une stratégie utilisée
 par les pervers narcissiques - est charmant, drôle, séducteur et aventurier.

Puis advient l’étape n°2 : La dévalorisation. Le manipulateur devient alors froid et


distant. Tout ce que fait la victime devient alors négatif à ses yeux et ils ne cessent donc
de la dévaloriser à la moindre occasion. C’est à partir de cette étape qu’il déforme la
réalité et qu’il joue sur le doute.

Etape n°3 : Le rejet. Le pervers narcissique rejette totalement la victime et cette dernière
fait tout pour retrouver son amour. Elle cherche à trouver la reconnaissance qu’elle avait
lors de l’étape n°1, sans succès. Pour avoir des exemples concrets comme je te disais au
ci-dessus, je te laisse regarder le film "Hantise".

Pour contrer la manipulation, fuis loin, très très loin. Si tu sens que tu perds le fils de tes
pensées, que tu deviens fou ou folle, que tu te sens coupable, ignoré(e), incapable de
réagir, ce sont des signes très distinctifs de l’utilisation de cette technique sur toi.

C'est sûrement la technique qui m'a le plus donné envie d'écrire cet e-book, car je
connais des personnes qui en ont été victime, et les dégâts sont ravageurs. N’hésite donc
surtout pas à partager l'e-book, je suis sûr que ça pourra aider les gens dans ton
entourage ou des personnes inconnues grâce à ton partage.

Que la force et la bonne humeur soit avec toi.

TECHNIQUE N°29 - LE GASLIGHTING


TECHNIQUE LE
N°30 SUBLIMINAL
"Lorsque vous cliquez ici, vous tombez sur une page qui vous permet de vous abonner. Vous
allez voir que c’est très très simple.
A partir de là, quand vous irez dans votre page de YouTube, vous serez ravi de voir mes vidéos
s’afficher et vous serez heureux que plus rien ne vous échappe."

Technique numéro 30 : le subliminal.

Et voilà, nous y sommes ! La toute dernière technique de ce manuel !

Beaucoup plus cool, beaucoup plus détente parce que je pense avoir totalement plombé
l’ambiance avec la technique n°29, non ?

Nous allons donc parler du subliminal.

Il faut savoir que le subliminal ne s’arrête pas à la simple image de quelque mini-seconde
qui peuvent apparaitre à l’écran.

En fait, le subliminal correspond à une information qui s’adresse à votre inconscient sans
passer par la conscience.

Dans mon introduction, j’utilise une forme de "futurisation".

En effet, je vous invite à imaginer ce que ça serait d’être un de mes abonnés.

De plus j’utilise une suggestion cachée (et peut être pas qu’une d’ailleurs ?). En bref, le
subliminal se cache dans bien des domaines.

Exemple n°1 : les politiciens utilisent des mots pour nous placer dans un contexte
hypnotique, ils utilisent donc les discours pour faire passer des messages subliminaux.

Exemple n°2 : certains logos de marque possèdent également des messages cachés. Je te
laisse un lien juste ici. Les messages subliminaux sont très utilisés en PNL et en hypnose
notamment.

Dans une simple conversation, il est donc possible de truffer son discours pour que vous
soyez attentif et que vous suiviez la voix de votre interlocuteur.

Pour contrer la manipulation soyez vigilant !

Ils sont partout, ils se tiennent près des discours... ils se trouvent dans la publicité, ils se
trouvent à la télévision... 

Ou dans un e-book sur la manipulation ?

TECHNIQUE N°30 - LE SUBLIMINAL


C'est presque 
FINI !
Alors ?
Ce manuel t'a plu ?

Je ne sais pas du tout si nous nous connaissions


avant tout cela, mais je serai très heureux de faire ta
connaissance.

Tout au long de cet e-book, je t'ai donné plusieurs


liens.

Si tu souhaites te former davantage en influence et


persuasion, tu es bienvenue !

CLIQUEZ POUR DECOUVRIR LA


FORMATION
LIENS UTILES

YouTube
Groupe privé Facebook

Le site Internet

Toutes les formations

Pour les autres,


je vous souhaite une belle route !
PHILIPPE PEYTROUX - AUTEUR & FORMATEUR
FIN