Vous êtes sur la page 1sur 2

POUTRES : CALCUL DES FORCES AUX LIAISONS

Fiche n°4

UNE POUTRE POSÉE SUR DEUX APPUIS


P = 100 daN/m

FA ? FB ?

A B

5m

équivalent à

R = 100 x 5 = 500 daN

FA ? FB ?

A B

5m

On recherche les forces aux appuis : FA et FB


L'ensemble est-il isostatique ? 3 x 1 = 2 + 1 = 3 …oui
Recensement des forces et des moments : R (0, -500) FA ? (FAx, FAy) FB ? (FBx, FBy)
En utilisant le principe de symétrie on a FA=FB donc FAx= FBx et FAy= FBy
Somme des forces est égale à zéro (∑F = 0) et somme des moments est égale à zéro (∑M = 0)
r r
∑ x = 0 ⇒ 0 + FAx + FBx = 0 comme FAx = FBx FAx et FBx = 0
F
r r 500
∑ Fy = 0 ⇒ − 500 + FAy + FBy = 0 comme FAy = FBy ⇒ FAy = 2 = 250daN = FBy
R = (0,-500)

FA (0,250) FB (0,250)

A B

5m

M12C > Fiche n°4 > Nicolas.Tixier@grenoble.archi.fr > Éd. du 4/01/04 1


UNE POUTRE ENCASTRÉE DANS UN MUR
P = 100 daN/m

FA ?

MA ?
A

L=5 m

équivalent à

R = P.L=100 x 5 = 500 daN


FA ?
C
MA ?
A

L=5 m

On recherche les forces et les moments aux appuis : FA et MA


L'ensemble est-il isostatique ? 3 x 1 = 3 (liaison triple) …oui
Recensement des forces et des moments : R (0, -500) FA ? (FAx, FAy) MA ?
Somme des forces est égale à zéro (∑F = 0) et somme des moments est égale à zéro (∑M = 0)
r r
∑F x = 0 ⇒ 0 + FAx = 0 comme FAx = 0
r r
∑F y = 0 ⇒ P .L + FAy = 0 donc FAy = −P .L = 500daN
r r L L P L2 −100 × 52
∑ /C
M = 0 ⇒ M A + (FAy ×
2
) = 0 ⇒ M A = −FAy ×
2
= −
2
= −
2
= 1 2 5 0daN.m

Soit en généralisant en tout x de la poutre :


Px 2
Mx = − ce qui représente le moment fléchissant de la poutre RDM
2
GÉNÉRALISATION AUX POUTRES ISOSTATIQUES

[Schémas in Pierre Lavigne, Approche scientifique des structures, polycopié EAG]

M12C > Fiche n°4 > Nicolas.Tixier@grenoble.archi.fr > Éd. du 4/01/04 2