Vous êtes sur la page 1sur 9

Les technologies des caméras de vidéo protection

1. Analogique

Cette technologie permet de brancher via un câble KX6 des caméras à un enregistreur qui
ensuite peut les diffuser en local ou sur Internet. Cette technologie a peu de maintenance grâce
à sa simplicité. Elle représente 80% des installations en France.
2. IP
Cette technologie permet de véhiculer audio et vidéo via un réseau informatique. Les caméras
sont reliées au réseau via WIFI ou un câble réseau et ne nécessitent pas d’être reliées
directement à l’enregistreur. Elles peuvent diffuser les vidéos en local ou via Internet sans
enregistreur.
Cette technologie se développe très rapidement grâce aux nouveaux produits auto-
paramétrables qui la rende aussi simple à installer que l’analogique.
3. HD-SDI
Cette technologie permet via un simple KX6 de grande qualité ou un câble HD-SDI de
transmettre un signal haut définition HD1080P. L’installation est aussi simple que pour
l’analogique et vous donne des vidéos d’une qualité irréprochable. Encore méconnue, cette
technologie équipe déjà de nombreuses grandes surfaces et mairies.
4. HD-CVI
Nouvelle technologie équivalente à l’HD-SDI mais qui permet d’utiliser des câbles KX6
classique de grandes longueurs (jusqu’à 700m) et donne une qualité d’image haute définition
HD1080P, un peu inférieure en qualité à l’HD-SDI et l’IP mais néanmoins bien supérieure à
l’analogique, tout en gardant les câbles existants de l’analogique !

Vous trouverez ci-dessous un tableau comparatif des technologies sur de nombreux critères.
ANALOGIQUE IP HD-CVI HD-SDI

Résolution
maximale des 1000 lignes 12 mégapixels 5 mégapixels 5 mégapixels
caméras

Distance maximale
100 mètres 100 mètres 700 mètres 100 mètres
des câbles

Distance maximale
des câbles avec 2 Km 1,2 Km - 400 m
amplificateur

Evolutivité NON OUI NON NON

1
Audio sur un même
NON OUI OUI NON
câble

Télémétrie pour
dôme motorisé sur NON OUI OUI NON
un même câble

Quelle caméra répond à mes besoins ?


La caméra me permet-elle d’avoir une qualité vidéo suffisante ?
Vous devez déterminer la résolution nécessaire : plus la résolution est grande, meilleure sera
l’image, et plus le prix sera important. Le choix de votre résolution est en fonction de vos
besoins et du budget que vous voulez consacrer à la vidéosurveillance.

Résolution Génération Reconnaissance Reconnaissance visuelle +


Technologie Dissuasion
caméra de preuves visuelle Zoom

700 lignes Analogique OUI

800 lignes Analogique OUI

1000 lignes Analogique OUI OUI OUI

1 Mégapixel HD-CVI OUI OUI OUI

1,3 Mégapixels HD-CVI, HD-SDI, IP OUI OUI OUI

2 Mégapixels HD-CVI, HD-SDI, IP OUI OUI OUI OUI

3 Mégapixels HD-CVI, HD-SDI, IP OUI OUI OUI OUI

1. À l'intérieur ou en plein air ?


Toutes les caméras ne s’installent pas en extérieur !
Si vous avez pour projet d’installer des caméras en extérieur vérifiez qu’elles sont étanches,
c’est à dire qu’elles ont les caractéristiques IP65 ou IP66. A Savoir : La totalité de nos caméras
infrarouges ont ces caractéristiques.

2. Voit-elle la nuit ?
Vous voulez filmer de nuit et avoir des vidéos utilisables ?
Nous vous proposons deux solutions pour les zones non éclairées ou faiblement éclairées : les
caméras infrarouges et les caméras jour/nuit. Les caméras infrarouges sont idéales dans les
zones sans aucun éclairage, elles vous fournissent des vidéos en noir et blanc. Les LED
infrarouges diffusent une lumière capturée seulement par le capteur de la caméra. Aucun
faisceau n’est visible à l’œil nu.

2
A Noter : si la lumière est suffisante, les vidéos seront en couleur, avec une lumière insuffisante,
la caméra filmera en noir et blanc.
Les caméras jour/nuit sont équipées de capteurs très sensibles. Elles peuvent filmer dans des
situations telles que la nuit tombante.
A Savoir : le lux est l’unité de mesure de la lumière, 0 étant la nuit noire. Les caméras jour/nuit
ont donc la capacité de filmer avec un nombre de lux proche de 0. Il faut toujours au minimum
une source de lumière, même faible (néon, sortie de secours, lampadaire …) pour les caméras
jour/nuit.

3. Filme-t-elle la zone entièrement ?


Il est primordial de définir la zone que vous voulez filmer pour chaque caméra. A savoir sa
largeur et sa profondeur et à quelle distance vous voulez placer la caméra de cette zone. Ces
informations détermineront l’objectif de votre caméra.
Il est préférable de choisir une caméra avec un objectif variable pour pouvoir cadrer la zone au
mieux lors de l’installation.

4. Si une zone est très éclairée et l’autre non, filme-t-elle correctement ?


L’une des principales problématiques est de filmer un contre-jour : c’est à dire filmer en même
temps 2 zones éclairées différemment : par exemple l’intérieur d’une maison et l’extérieur par
le biais de grandes baies vitrées.
Si la caméra n’a pas d’option contre-jour, vous ne verrez rien à l’extérieur à part une zone toute
blanche qui dépassera sur l’intérieur de la maison.
Dans ce cas précis votre caméra doit avoir l’option contrejour. Elle filmera 2 images distinctes,
l’une à l’intérieur, l’autre à l’extérieur et les superposera. Cette option s’appelle WDR.
Il y a 2 qualités de WDR : le dWDR de bonne qualité et le WDR de très bonne qualité.

Les différents modèles de caméras de surveillance


5. Caméras infrarouges (IR)

Ce que l’homme ne peut pas distinguer dans l’obscurité, la caméra IR le voit .Grâce aux LED
qui entourent l’objectif de la caméra IR, vous bénéficierez d’une parfaite retransmission
d’images, jusqu’à 100 mètres, même dans les zones les plus obscures. Il est important de choisir
sa caméra IR par rapport à la distance de projection des infrarouges et en fonction de l’angle de
vision souhaité.

6. Caméras jour/nuit
Les caméras jour/nuit sont aussi performantes de jour comme de nuit. Ces caméras identifient
la luminosité de la zone filmée et basculent automatiquement en mode jour ou en mode nuit en
fonction du niveau de luminosité détecté.

7. Mini dôme
Sobres, discrets et esthétiques, les mini dômes se fondent dans le décor et ont l’avantage de ne
pas donner d’indications sur la zone filmée.

3
8. Caméras et mini dômes anti vandalisme

Les caméras et mini dômes anti-vandalisme sont conçus pour résister aux agressions
extérieures, en particulier aux tentatives de casse ou d’arrachement.

9. Dômes motorisés

Les dômes motorisés peuvent être installés sur un plafond ou un mur et sont pilotables grâce à
un joystick ou une souris. Les dômes motorisés peuvent effectuer des rotations à 360°. Ils
peuvent également zoomer sur les zones qui vous préoccupent. Vous pouvez aussi les
programmer pour effectuer des rondes.

10. Caméras boitiers

.
Les caméras boitiers reçoivent tous les types d’objectifs pour s’adapter au mieux à vos besoins.
Les caméras boitiers ont aussi l’avantage d’avoir un effet dissuasif car elles correspondent à
l’image la plus répandue de la caméra de surveillance.

11. Caméras espions ou mini caméras

Répondant aux mêmes caractéristiques techniques que les caméras d’intérieur, les caméras
espions sont suffisamment petites pour passer inaperçues ou pour être dissimulées dans des
objets.

4
Les options des caméras de surveillance
1. Anti vandalisme
Les caméras anti vandalisme sont conçues en métal pour pouvoir résister aux agressions
extérieures (chocs, dégradations, intempéries).

2. Varifocale
Type d’objectif qui permet une sélection manuelle entre 2 focales pour obtenir la vision désirée.
Un objectif vari-focale permet de zoomer ou « dé-zoomer » sur une zone.

3. IP66
La norme IP66 est une norme internationale d’étanchéité. Une caméra répondant à cette norme
est résistante à la poussière et à la projection d’eau.

4. DWDR ou WDR (Digital Wide Dynamic Range)

Cette fonction permet d'obtenir des images claires même dans des environnements où la lumière
varie très brutalement et très fortement et notamment dans des lieux où de forts contrastes
peuvent simultanément régner. Cette fonction permet un ajustement zone par zone en
superposant les images (par exemple une pièce peu éclairée avec une grande baie vitrée).

5. 3D/2D DNR (digital noise réduction ou réduction numérique du bruit)

La fonction DNR réduit le bruit sur l’image pour améliorer la netteté des vidéos.

6. AGC ( Automatic Gain Contrôle ou contrôle automatique du gain)

La fonction AGC augmente automatiquement le signal vidéo quand la luminosité est trop faible.
Elle permet ainsi d’améliorer la qualité de l’image.

7. AWB/ATW (Auto white balance ou balance des blancs)

La fonction balance des blancs permet d’ajuster la balance des couleurs en fonction de leurs
variations de température. Idéale quand l’éclairage est artificiel. ATW correspond à la dernière
version de cette technologie.

8. BLC (Blacklight compensation ou compensation du contrejour)


Fonction permettant de compenser un surplus de lumière en contrejour, par exemple quand la
zone filmée comporte une ouverture (porte, fenêtre…)

9. Détection de mouvement
Fonction qui est capable de détecter les changements de la pixellisation ou un mouvement dans
une image. Ainsi la caméra filme seulement quand cela est nécessaire.

10. LUX
Unité d'éclairement : pour référence, la pleine lune produit un niveau d'éclairement de 0.2 lux,
une lampe de bureau à 50 cm de 300 lux, le plein soleil de 100 000 lux.

5
11. Infrarouge (Vision nuit)
La caméra infrarouge est une caméra de surveillance qui filme le jour en couleur et la nuit en
noir et blanc. Même en l’absence totale de lumière, vous disposerez d’une image en noir en
blanc d’excellente qualité comme celle que vous auriez obtenue en plein jour. La caméra
infrarouge se caractérise par le nombre de leds dont elle est équipée et par la distance de
visibilité la nuit (en mètres).
12. ICR ( Infrared Cut Removable ou filtre amovible infrarouge)
Le filtre infrarouge placé le jour devant le capteur améliore la qualité du rendu des couleurs. La
nuit, il limite le passage de la lumière et bloque les infrarouges des caméras. Ce filtre peut se
mettre manuellement ou automatiquement en fonction des caméras.

13. Zone de masque


La caméra possède un menu qui permet de masquer une partie de la scène pour conserver
l'intimité des occupants d'un espace sous vidéo surveillance. La zone de masque se caractérise
par un carré noir sur l’image.

14. WIFI
Une Caméra IP WIFI utilise les ondes radio pour assurer le transport des données. La caméra
n’a pas besoin d’être reliée au réseau par un câble.

15. ONVIF (Open Network Vidéo Interface Forum)


C’est une norme mondiale permettant la compatibilité entre les caméras, les logiciels et les
enregistreurs.

16. POE
Forme d’alimentation par laquelle une caméra IP est alimentée à l’aide du câble réseau. Cela
permet de ne pas installer une alimentation à proximité de la caméra.

6
Installation IP POE avec câbles alimentant les caméras :

Choisir les objectifs pour la vidéosurveillance


Généralités à connaître :
17. Focale
Le choix d’un objectif s’exprime principalement en Focale (mm) qui nous permet de déterminer
notre champ de vision et notre angle de vision :
- Plus la focale est petite, plus le champ de vision est large. 

- Plus la focale est grande, plus le champ de vision est étroit.

18. Champ de vision


Le champ de vision est la zone, en largeur, que l'objectif vous permettra de voir.

7
19. Grand angle ou petit angle ?
Si vous voulez un «grand angle», alors il aura un petit objectif (2.8mm). Cela signifie
simplement que l'image sera plus large. Avec un grand angle, certains détails sont aussi plus
difficiles à voir. Si vous filmez dans une pièce de taille classique (6mx6m), un objectif grand
angle est parfaitement adapté. Si vous avez besoin de filmer le visage d'une personne qui passe
une porte alors il vous faudra une focale plus grande, par exemple 16mm.

Les objectifs en détails :


20. Focal fixe ou focale variable ?
Objectifs à focale fixe ou objectifs "fixes" ne peuvent se régler sur un champ de vision précis.
Ils ont une focale déterminée, tel que 16mm ou 3.6mm. Ils sont généralement moins chers que
les objectifs varifocal. Ces derniers vous permettront d'ajuster la focale manuellement et donc
de cadrer au mieux le champ de vision. Les objectifs sont généralement variables de 2,8 à 12mm
ou de 5 à 50mm.
21. Zoom
Les objectifs Zoom sont plus cher parce qu'ils règlent automatiquement ajuster le focus pour
augmenter la définition sur un objet donné.
22. Iris manuelle ou Auto Iris ?
L'iris est en rapport avec la quantité de lumière autorisé à filtrer à travers l'objectif. Un iris «
fixe » est à utiliser si vous êtes dans une zone où l'éclairage ne change pas, comme un bureau.
Un objectif auto-iris ajuste automatiquement les variations de lumière. Un objectif auto-iris est
conseillé pour la surveillance extérieure.
Il est également important suivant les différentes conditions d'éclairage de choisir le
nombre de lux minimum que supporte la caméra.
23. Format
Les capteurs d'image CCD des caméras sont soit 2/3 ", 1/2", 1/3", ou 1/4". Ceci va affecter le
champ de vision de la caméra. Plus le capteur d'image est grand, plus le champ de vision le sera
aussi. Par exemple un capteur 2/3" aura un champ de vision plus grand qu'un capteur 1/4".

8
24. C ou CS Mont
Lors du montage d'un objectif à une caméra de surveillance, vous aurez à choisir entre le
montage C ou CS. L'un et/ou l'autre sont indiqué pour la caméra et l'objectif. Beaucoup de
caméras sont "C / CS", ce qui signifie qu'elles permettent les 2.
La différence entre les deux est la distance entre le capteur d'image CCD et l'objectif : C Mount
- 17.5mm CS Mount - 12.5mm

Alimentation :