Vous êtes sur la page 1sur 180

BTS TRANSPORT

SP
ET PRESTATIONS
LOGISTIQUES
EC
Épreuve E4
Analyse d’opérations de transport
et de prestations logistiques
5 sujets officiels et leurs corrigés détaillés
IME
Christiane ERROUQUI
Nadine VENTURELLI

Le Génie Éditeur
N

38, avenue Jean Jaurès - 73000 CHAMBÉRY


Tél. : 04 79 68 22 10 - Fax : 04 79 68 22 11
www.le-genie.com
SP
EC
IME
La loi du 11 mars 1957 n’autorisant, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article
41, d’une part, que les « copies ou reproductions strictement réservées à
l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective », et,
d’autre part, que les analyses et courtes citations dans un but d’exemple et
d’illustration, « toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle,
faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droits ou ayants
cause est illicite. » (article 40, alinéa 1).

Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait donc une
contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du code pénal.

Tous droits de traduction, de reproduction et d’adaptation réservés pour tous les pays.

Copyright : Le Génie Éditeur 2018


N

Dépôt légal : 1er trimestre 2018

Imprimé en France
SP Sommaire

L’étude de cas en BTS TPL ............................................................ p. 5

Étude de cas n° 1 : Drop – Logiboite – Métropole 2017 .............. p. 11


EC
Étude de cas n° 2 : Groupeflore – Nouvelle-Calédonie 2016 ....... p. 51

Étude de cas n° 2 : Eiffage – Métropole 2016 .............................. p. 83

Étude de cas n° 3 : Nature et pêche – Nouvelle-Calédonie 2015 ... p. 119


IME
Étude de cas n° 4 : Villers Logistique – Métropole 2015 ........... p. 151
N

© Le Génie Éditeur - p. 3 - Présentation et conseils


SP
EC
IME
N

© Le Génie Éditeur - p. 4 - Présentation et conseils


SP L’étude de cas en BTS TPL
Organisation et mise en œuvre des opérations
de transport et prestations logistiques

Épreuve E4 – Durée 4 h – Coefficient 8

Mode d’emploi
EC
Cet ouvrage s’adresse aux étudiants de BTS Transport et prestations logistiques. Il
présente les derniers sujets sortis depuis la nouvelle épreuve E4 – Analyse
d’opérations de transport et de prestations logistiques :

Sujet n° 1 Métropole 2017 Drop – Logiboite


Sujet n° 2 Nouvelle-Calédonie 2016 Groupeflore
Sujet n° 3 Métropole 2016 Eiffage
Sujet n° 4 Nouvelle-Calédonie 2015 Nature et pèche
Sujet n° 5 Métropole 2015 Villers Logistique
IME
Les corrigés commentés permettent d’acquérir une méthodologie de travail pour
réussir l’épreuve.

Chaque sujet de cet ouvrage se présente de la façon suivante :


 L’énoncé du sujet est présenté dans son intégralité comme à l’examen. Nous vous
conseillons de le traiter en respectant la durée de 4 h.
 La grille de notation qui donne les points attribués par dossier.
 Les annexes utiles par dossier comme présentés à l’examen.
 Un corrigé détaillé est proposé. À chaque question, des conseils vous permettent
d’identifier les attentes, les annexes contenant l’information utile. Ensuite, vous
trouverez la réponse idéale qui peut être complétée par des explications sur la
méthodologie et le raisonnement attendus par le correcteur.
N

© Le Génie Éditeur - p. 5 - Présentation et conseils


SP Présentation de l’épreuve

L’épreuve E4 – Analyse d’opérations de transport et de prestations logistiques est


une épreuve écrite de 4 h.
Son coefficient est de 8.

Extrait du référentiel :
« L’épreuve E4 consiste en l’étude de cas portant sur une ou plusieurs situations
caractéristiques de la profession et comporte des questions à choix multiples. Elle prend
appui sur des documents destinés à situer le contexte et nécessaires au traitement des
EC
différentes questions. »

Son objectif est d’évaluer la capacité du ou de la candidat(e) à :


 déterminer la faisabilité d’opérations de transport et de prestations logistiques ;
 apprécier les résultats obtenus par ce type d’opérations ou de prestations.

L'épreuve E4 évalue les groupes de compétences suivants :


 groupe n° 1 : « Faisabilité des opérations de transport et des prestations logistiques » ;
 groupe n° 4 : « Évaluation des opérations de transport et des prestations logistiques ».

Les critères d’évaluation de l’épreuve E4 sont les suivants :


IME
 le respect de la demande du client ;
 la prise en compte des normes et des contraintes ;
 le respect des règles, des procédures et de la réglementation ;
 la justesse du chiffrage de l’offre ;
 la pertinence des combinaisons des modes et techniques de transport proposées ;
 la pertinence des prestations logistiques proposées ;
 la qualité de l’analyse des résultats des opérations de transport et des prestations
logistiques ;
 la pertinence des actions correctives et des axes de progrès
 la cohérence du raisonnement et de l’interprétation des données fournies ;
 la qualité de l’expression écrite et de la présentation des travaux.
N

© Le Génie Éditeur - p. 6 - Présentation et conseils


SP
1.
Conseils avant l’épreuve
Acquérir les connaissances et méthodologies tout au long de votre formation. En
effet, les révisions de dernières minutes sont néfastes car il n’est pas possible
d’assimiler les connaissances nécessaires en quelques heures.
2. Planifier ses révisions : il est conseillé de construire des fiches de révisions et de les
lire régulièrement tout au long de l’année. Donnez-vous des objectifs et n’attendez
surtout pas le dernier moment. En cas de difficultés, vous pouvez demander de l’aide
à votre formateur ou à vos camarades.
EC
3. Entrainez-vous : il faut refaire les exercices pour identifier si vous avez acquis le
cours correspondant. Ensuite, vous pouvez vous entraîner à l’aide des études de cas
donnés en cours ou à l’aide d’annales.
4. Se préparer pour être au meilleur de sa forme le jour de l’épreuve :
 ne pas se coucher trop tard : les heures de sommeil sont nécessaires à un bon
équilibre nerveux ;
 éviter de fumer et/ou de prendre des excitants comme le café, le thé…
 s’hydrater : il faut boire beaucoup d’eau pour se concentrer et éviter les maux de
tête ;
 pratiquer une activité qui permet de se détendre : sport, lecture, sortie, etc. Cela
vous permettra d’oublier l’anxiété et le stress liés à la proximité de l’examen.
IME
5. Préparer le matériel et les documents nécessaires pour passer l’épreuve :
 la convocation et une pièce d’identité ;
 la montre : elle vous permettra de connaître le temps qui reste ;
 la calculatrice : vérifiez que les piles sont neuves ou ayez une calculatrice de
secours ;
 la trousse : elle sera constituée de différents stylos, d’une gomme, de surligneur,
d’une règle, d’un correcteur blanc… ;
 les vêtements : prenez des vêtements confortables car l’épreuve dure 4 heures ;
 le coup de barre : vous pouvez apporter une bouteille d’eau pour vous hydrater et
un encas si vous avez une fatigue.
6. Prendre ses dispositions pour arriver à l’heure le jour de l’épreuve : vous devez
vous présenter au minimum un quart d’heure avant le début de l’épreuve.
N

© Le Génie Éditeur - p. 7 - Présentation et conseils


SP
1.
L’épreuve E4 et la copie à rendre

Compléter les entêtes ou plages d’identification sur les copies vierges à votre
disposition avant l’ouverture du sujet : cela vous permettra de gagner du temps et
de ne pas stresser lors de la remise des copies au surveillant de la salle.
2. Vérifier le sujet dès sa distribution : vous devez vérifier le nombre de pages
énoncées et les annexes à rendre.
3. Lire le sujet en entier : il faut lire le sujet calmement et avoir une vision d’ensemble
de celui-ci. Vous pouvez relire une deuxième fois si nécessaire.
EC
4. Lire les questions avec attention : Vous devez comprendre les attentes du sujet pour
répondre correctement aux questions. Vous pouvez appuyer la compréhension du
sujet par un schéma sur votre brouillon.
5. Répondre aux questions posées :
 vous devez toujours commencer par ce qui vous paraît facile ou ce que vous
connaissez. Le but est de récupérer un maximum de points dans le temps imparti.
Ensuite, vous consacrez le temps qui reste pour traiter les autres questions ;
 il est conseillé d’utiliser pour les calculs des tableaux à trois colonnes :

Éléments à calculer Détails des calculs Résultats


IME
Le correcteur voit ainsi votre raisonnement et peut ainsi attribuer une partie des
points en cas d’erreur de calcul.
 il faut indiquer les unités ;
 il faut encadrer ou souligner les résultats.
6. Gérer son temps : vous devez répartir votre temps suivant les différents dossiers
selon le barème proposé. L’épreuve est notée sur 160 points. Elle comprend plusieurs
dossiers dont un QCM. Pour un sujet contenant trois dossiers, la répartition du temps
peut suivre la proposition suivante :
 Lecture du sujet : 20 minutes
 Dossier sur 60 points : 1 h 30
 Dossier sur 80 points : 1 h 40
 QCM : 30 minutes
N

© Le Génie Éditeur - p. 8 - Présentation et conseils


SP
7. Présentation de la copie :


vous pouvez utiliser une copie double par dossier, cela vous permet de revenir sur
une question ou une partie ;
il faut présenter la question à laquelle vous allez répondre (numéro et titre) ainsi il
n’y aura aucune ambiguïté pour le correcteur ;
 il faut aérer votre copie et soigner la présentation. Pour cela, il faut aller à la
ligne, faire des paragraphes et laisser des interlignes ;
 il faut soigner l’écriture. Il est difficile pour un correcteur d’attribuer des points
au candidat(e) lorsque le texte ou les chiffres sont illisibles ;
 il faut faire attention aux fautes d’orthographe ;
EC
 il ne faut pas oublier la ponctuation ;
 il est obligatoire de numéroter les pages de la manière suivante : n° de page /
nombre total de page
 il faut relire sa copie avant de la rendre 5 à 10 minutes avant la fin de l’épreuve.
Cela permet de vérifier les calculs (ordre de grandeur), les fautes…
IME
N

© Le Génie Éditeur - p. 9 - Présentation et conseils


SP Le groupe 4 du référentiel
Les compétences du groupe 4 : « Évaluation des opérations de transport et des prestations
logistiques » sont le plus souvent évaluées dans une partie portant sur le suivi de la qualité
avec la construction, la documentation et/ou le commentaire de tableau de bord.

Il faut donc calculer des indicateurs ; les plus courants sont :


 Les quantités en valeur absolue
Exemples : nombre de véhicules, nombre de colis livrés en retard…

 Les taux d’évolution : valeur d’arrivée – valeur de départ) / valeur de départ


Exemples : variation du chiffre d’affaires, variation du nombre de retard…
EC
 Les taux de répartition : valeur étudiée / valeur totale
Exemples : taux de remplissage des véhicules (poids du chargement / charge utile ou
nombre de palettes « Europe » chargées / capacité du véhicule en palettes « Europe » …),
taux de litige (en messagerie : nombre de litiges / nombre de positions)…

 Une valeur cible c’est-à-dire une valeur à atteindre, un objectif.

Remarque : les taux peuvent être exprimés sous forme de pourcentage, dans ce cas, on les
multiplie par 100.

Il faut commenter des indicateurs :


Il faut :
IME
 faire un constat (dire ce qu’on observe) ;
 en rechercher les causes ;
 en évaluer les conséquences.

Remarque : ces indicateurs peuvent se présenter sous forme d’un graphique. On les
commente de la même manière.

Avec tous nos vœux de réussite à l’examen


et dans vos projets professionnels.
N

© Le Génie Éditeur - p. 10 - Présentation et conseils


SP Étude de cas 1 – Drop – Logiboite
Session 2017 – Métropole

Dossier 1 – Drop
EC
Commissionnaire du Sud Toulousain CST.
Votre Commissionnaire de transport et commissionnaire agréé en douane, CST
entreprise conçoit et organise des solutions dans l’import et l’export de fret aérien et
maritime.
Votre
Vous êtes employé(e) par CST (31).
position
L’association DROP a pour objet de développer et de promouvoir la
pratique du rugby auprès des jeunes et peut notamment organiser, gérer ou
animer des manifestations, des tournois ou des réunions.
Elle a en charge l’organisation du tournoi Michel CRAMPON qui doit
Votre
rassembler les 34 écoles de rugby du département de la Haute-Garonne.
client
À la fin du tournoi, en plus des trophées habituels, il est prévu de remettre
à chaque jeune participant un maillot de rugby personnalisé pour
IME
immortaliser la journée.
Les maillots de rugby doivent être acheminés depuis la Malaisie.

Votre Vous êtes chargé(e) de répondre à l’appel d’offre lancé par l’association
mission DROP auprès de différents prestataires de transport.
N

© Le Génie Éditeur - p. 11 - Drop – Logiboite


Dossier 2 – La logistique de Logiboite
SP LOGIBOITE est un prestataire logistique récent qui dispose d’un entrepôt de
stockage de 3 000 m² dans la zone industrielle de Portet-sur-Garonne à
Toulouse (31).
Le stockage est réalisé sur des palettiers et uniquement avec des produits
conditionnés dans des cartons sur des palettes Europe non gerbables.
Votre LOGIBOITE réalise pour le compte de ses clients du stockage, de la
entreprise préparation de commande et de la livraison.
Ses clients sont des entreprises de la région Occitanie qui fabriquent des
produits locaux en quantités plus ou moins importantes et conditionnés en
conserves ou en bocaux.
LOGIBOITE s’occupe également des livraisons de ses clients dans les
EC
différents magasins de la région Occitanie.
Votre
Vous effectuez une mission pour LOGIBOITE (31).
position
Le client BONSENT fabrique des produits à base d’huiles essentielles à la
Votre
violette conditionnés en bouteilles en verre. Il ne dispose pas de local de
client
stockage ni de matériels de transport pour livrer ses clients.

Implantée sur le marché depuis 2013, LOGIBOITE ne maximise pas sa


superficie de stockage. Elle a réalisé en début d’année une campagne de
Votre prospection auprès de nouveaux clients potentiels.
mission Vous êtes chargé(e) de répondre à la demande du client BONSENT et
d’organiser la tournée des clients de BONSENT en respectant la RSE
(Réglementation Sociale Européenne).
IME
Dossier 3 – QCM
Commissionnaire du Sud Toulousain CST.
En tant que commissionnaire, vous êtes confronté(e) à plusieurs
problématiques variées concernant des dossiers en cours :
Votre
 Dossier de prestataires effectuant pour notre compte du transport sous
entreprise
température dirigée ;
 Dossier sur une exportation palettisée en Chine ;
 Dossier sur une taxation pour des prestations aériennes.
N

© Le Génie Éditeur - p. 12 - Drop – Logiboite


Dossier 1 – Drop
SP
Vous venez de recevoir l’appel d’offre de l’association DROP concernant l’importation de
maillots de rugby de Malaisie.
Votre objectif est de proposer une offre répondant aux différents critères définis par le
cahier des charges.

TRAVAIL À FAIRE :

1. Vérifier que votre offre répond aux critères imposés par le cahier des charges.
2. Dans le cadre de votre mission de conseil, indiquer, en justifiant votre réponse, si le
recours à une déclaration de valeur, pour le transport maritime, est judicieux.
EC
Dossier 2 – La logistique de Logiboite
Partie 1 : Étude de la demande de Bonsent
LOGIBOITE se demande si elle possède assez d’espaces libres pour répondre à la
demande de BONSENT.

TRAVAIL À FAIRE :

1. Compléter l’Annexe A et vérifier que LOGIBOITE peut répondre favorablement à la


demande du prospect BONSENT sans procéder à une réimplantation de l’ensemble
de l’entrepôt.
2. Calculer le prix facturé à BONSENT par semaine pour le stockage de ses palettes.
IME
Partie 2 : Faisabilité d’une tournée
LOGIBOITE réceptionnerait les 80 palettes le lundi matin dans son entrepôt et
effectuerait les livraisons tous les autres jours de la semaine.
LOGIBOITE souhaite utiliser un seul porteur et une seule rotation et donc un seul
conducteur pour effectuer les tournées du client BONSENT mais a des doutes quant au
respect de la réglementation sociale.

TRAVAIL À FAIRE :

1. Compléter l’annexe B.
2. Vérifier la faisabilité de la tournée de livraison. Justifier votre réponse et proposer
d’éventuelle(s) solution(s).

Dossier 3 – QCM
N

À l’aide de vos connaissances, compléter l’Annexe C (à rendre avec la copie).


Une ou plusieurs réponses sont possibles pour une même question.
© Le Génie Éditeur - p. 13 - Drop – Logiboite
SP Annexe 1 – Cahier des charges de l’appel d’offre
L’objet : Organisation logistique d’une importation de maillots de rugby.

L’acheteur : Association DROP


18 rue du Stade
31 000 Toulouse

Le vendeur-fabricant : TAMAN SRI


Bandar Utama 47 800
MALAISIE

La marchandise : La commande auprès du fabricant malaisien portera sur 3 600 maillots.


EC
Après déclenchement de la commande, le temps de production sera de 5 jours.

Descriptif du produit

Maillot manches courtes


Coupe droite
100% Polyester
Poids : 300 g
Prix d’un maillot FCA Terminal Port Kelang : 15 US Dollar
Coloris : Bleu
Référence : S88858

Le conditionnement : Les maillots de rugby sont conditionnés dans des cartons mis sur des
IME
palettes filmées, cerclées et identifiées.

Caractéristiques d’un carton : Caractéristiques d’une palette :


- Double cannelure - Palette 120 x 100 cm
- Dimensions : 50 x 50 x 40 cm. - Hauteur maximum : 180 cm
- Poids vide : 800 g - Tare : 15 kg
- Nombre de maillots : 25 - Non gerbable
- Nombre de cartons : 16

Le transport international : Il se fera par voie maritime en FCL/FCL, sur palettes, dans
un conteneur 20’.

Conteneur 20’ :
- Longueur utile : 5,89 m
- Largeur utile : 2,34 m
- Hauteur utile : 2,38 m
N

- Charge utile : 18 000 kg


- Volume utile : 32,8 m³
- Tare : 2 000 kg
© Le Génie Éditeur - p. 14 - Drop – Logiboite
Les modalités de l’expédition :
SP  Port d’embarquement : PORT KELANG (MALAISIE)
 Port de débarquement : BARCELONA (EUROPE)
 Post-acheminement ferroviaire de Barcelone à Toulouse.

Le pré-acheminement au port d’embarquement : 1 jour

Les contraintes : l’association DROP a évalué les contraintes suivantes :


 le déclenchement de la commande se fera 30 jours avant le début du tournoi
 le prix du maillot rendu à Toulouse dédouané ne doit pas dépasser 20 € TTC
EC
 les modes de transport les plus respectueux de l’environnement sont à privilégier
et l’empreinte carbone ne devra pas dépasser 700 kg de CO2

La proposition :

Le prestataire devra présenter clairement, dans un délai de 15 jours, les éléments de


réponse.
IME
N

© Le Génie Éditeur - p. 15 - Drop – Logiboite


SP Annexe 2 – Organisation du transport maritime

Les Ports Terminal port Compagnie Maritime

PORT KELANG WESTPORT TERMINAL


CMA CGM
BARCELONA TCB SUD

Nom du Début du Fin du Début du Fin du


Voyage Service
navire chargement chargement déchargement déchargement

CMA
Mediterranean J J+1 J J+1
EC
CGM MEU76E
Club Express 13:00 13:00 07:00 07:00
NORMA

Mediterranean Club Express


Mediterranean Sea - Middle East Gulf - Asia
IME
Distance : 11 862 km

Ports Transit Time


XIAMEN, CN 0
SHANGHAI, CN 2
NINGBO, CN 4
YANTIAN, CN 8
CHIAN, CN 9
PORT KELANG, MY 14
MALTA(FREEPORT), MT 29
N

VALENCIA, ES 32
BARCELONA, ES 34

© Le Génie Éditeur - p. 16 - Drop – Logiboite


SP Annexe 3 – Conditions tarifaires de la compagnie maritime

Liner term : bord navire Port Kelang jusqu'à bord navire Port de Barcelone

Type de conteneur

20ST 40ST 40HC 45HC


Taux par conteneur incluant
les charges suivantes :
EC
 Bunker surcharge (BAF)
 Currency Adjustment
Factor (CAF)
 Aden Gulf Surcharge 600 USD 1 100 USD 1 150 USD 1 600 USD
 Canal charges, Suez,
Bosphoru
 Ocean Carrier-Intl Ship &
port

Terminal handling charges


177 EUR 177 EUR 177 EUR 177 EUR
(THC) destination
IME
Terminal handling charges
355 MYR 540 MYR 540 MYR 540 MYR
(THC) origine

Sealing charges &


15 MYR 15 MYR 15 MYR 15 MYR
associated

Charge de B/L :
25 USD
Montant fixe

Le connaissement maritime mentionne uniquement le nombre de palettes présent dans le


conteneur.
N

© Le Génie Éditeur - p. 17 - Drop – Logiboite


SP Annexe 4 – Organisation du transport ferroviaire
C’est la société Transportes Portuarios qui assure le transport ferroviaire entre le port de
Barcelone et Toulouse. L’association DROP se charge de récupérer les maillots
directement à la gare de Toulouse.
Sept départs par semaine sont prévus depuis la gare de Morrot, située dans le port de
Barcelone.

HORAIRES
Terminal de départ Terminal d’arrivée
Samedi 18 h 00 Lundi 7 h 00
Dimanche 18 h 00 Mardi 7 h 00
Lundi 18 h 00 Mercredi 7 h 00
EC
Mardi 18 h 00 Jeudi 7 h 00
Mercredi 18 h 00 Vendredi 7 h 00
Jeudi 18 h 00 Samedi 7 h 00
Vendredi 18 h 00 Dimanche 7 h 00
IME

Distance Barcelone – Toulouse : 394 km


N

© Le Génie Éditeur - p. 18 - Drop – Logiboite


SP Annexe 5 – Conditions tarifaires du transporteur ferroviaire
Extrait du tarif conteneur au départ de Barcelone : tarif en euros par EVP.

20’ 30’ 40’ 45’


Perpignan 100 100 130 149
Fos 233 233 304 349
Bordeaux 326 326 424 486
Toulouse 202 202 264 303
Lyon 328 328 427 491

Forfait global pour la manipulation des UTI sur les deux terminaux : 43,60 €/UTI.
EC
Annexe 6 – Informations douanières

Chapitre 62 VÊTEMENTS ET ACCESSOIRES DU VÊTEMENT, AUTRES QU'EN


BONNETERIE
6211000000 Survêtements de sport (trainings), combinaisons et ensembles de ski, maillots,
culottes et slips de bain ; autres vêtements
autres vêtements pour hommes ou garçonnets
6211330000 de fibres synthétiques ou artificielles
6211339000 autres

103 – Droit pays tiers


IME
Nomenclature :
6211339000 (6211)
Pays :
MY - MALAISIE (1011 - ERGA OMNES)
Préférences :
100 - Taux de droit de douane erga omnes appliqués aux pays tiers
150 - Admission dans un code NC subordonnée à la présentation d'un certificat particulier

12 %

TVA – TVA normale


Nomenclature :
6211339000 (Chapitre 62)
Pays :
MY – MALAISIE (FR01 - UE + pays tiers + DOM)
Territoire d'application :
METRO - France continentale, Corse.
N

20 %

© Le Génie Éditeur - p. 19 - Drop – Logiboite


SP Annexe 7 – Autres frais d’acheminement
Assurance maritime
 Montant de la prime : 0,3 % de la valeur CPT non déchargé Port de Barcelone
des marchandises majorée de 10 %.

Frais de dédouanement
 Le dédouanement de la marchandise se fera à Toulouse.
 Taxe informatique : 5 €
 HAD (Honoraires d’Agréé en Douane) : 0,10 % du montant de la liquidation
douanière
EC
Frais de transit par CST
 Commission de transit : 80 € par conteneur

Annexe 8 – Empreinte carbone par mode de transport

Maritime Aérien Routier Rail


Moyenne en grammes
15 867 91 41
de CO2/t.km

Annexe 9 – Taux de change


IME
 1 EUR (Euro) = 1,0682 USD (DOLLAR US)
 1 MYR (Ringgit malais) = 0,256953 EUR
 1 DTS (Droits de tirage spéciaux) = 1,2103 EUR

Annexe 10 – Extrait de la convention de bruxelles


ARTICLE 4
[…]
5. (Protocole de 1968 et de 1979).
a) À moins que la nature et la valeur des marchandises n'aient été déclarées par le chargeur avant
leur embarquement et que cette déclaration ait été insérée dans le connaissement, le transporteur,
comme le navire, ne seront en aucun cas responsables des pertes ou dommages des marchandises ou
concernant celles-ci pour une somme supérieure à 666,67 unités de compte par colis ou unité, ou 2
unités de compte par kilogramme de poids brut des marchandises perdues ou endommagées, la
limite la plus élevée étant applicable.

b) La somme totale due sera calculée par référence à la valeur des marchandises au lieu et au jour où
elles sont déchargées conformément au contrat, ou au jour et au lieu où elles auraient dû être
N

déchargées.
[…]
d) L'unité de compte mentionnée dans le présent article est le Droit de Tirage Spécial tel que défini
par le Fonds Monétaire International. […]
© Le Génie Éditeur - p. 20 - Drop – Logiboite
SP Annexe 11 – Contraintes d’exploitation de l’entrepôt de Logiboite

 Au niveau du stockage en palettier :

 Le stockage sur les palettiers simples se fait uniquement sur des palettes Europe de
façon longitudinale (largeur de la palette en façade).
 Nombre de palettiers : 5.
 Caractéristiques d’un palettier :
- Nombre de travées : 14.
- Nombre de niveaux du palettier : 4 niveaux dont 1 au sol.
- Nombre de palettes par alvéole : 3.

 Au niveau de l’organisation du stockage dans l’entrepôt :


EC
3 zones de stockage ont été définies en fonction des flux de palettes.
 La zone 1 comprend 75% des flux de palettes.
 La zone 2 comprend 20 % des flux de palettes.
 La zone 3 comprend 5 % des flux de palettes.
Les palettes des clients actuels sont implantées dans l’entrepôt en fonction de ces critères.

Voir le plan de l’entrepôt ci-dessous.


IME
N

© Le Génie Éditeur - p. 21 - Drop – Logiboite


SP Annexe 12 – Demande de Bonsent
 Entreprise BONSENT : elle est située à Toulouse.
 Produits à stocker : bouteilles de produits à base d’huile essentielle à la violette.
 BONSENT aimerait stocker 9600 bouteilles par semaine équivalent à 80 palettes
Europe.
 Livraison des 80 palettes prévue tous les lundis matin dans les locaux de
LOGIBOITE où elles sont mises en stock.
 Nombre de palettes sorties des stocks durant la semaine :

Jour de la semaine Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi


Sorties des stocks en
nombre de palettes 0 20 20 20 20
EC
Annexe 13 – Flux hebdomadaire de palettes Bonsent par
catégorie de palettes
Les huiles essentielles à la violette sont réparties sur 8 catégories de palettes (V1 à V8)
selon le type de produit :
 V1 : Huile essentielle de violette pour les massages.
 V2 : Huile essentielle de violette pour la toux et les maux de gorge.
 V3 : Huile essentielle de violette pour soigner les rhumatismes.
 V4 : Huile essentielle de violette pour l’asthme et l’épilepsie.
 V5 : Huile essentielle de violette pour le soin du corps (gel douche, shampoing, crème).
IME
 V6 : Huile essentielle de violette pour parfumer les intérieurs.
 V7 : Huile essentielle de violette pour soigner les migraines et les troubles du sommeil.
 V8 : Huile essentielle de violette pour des infusions.

Type de palettes Flux hebdomadaire de palettes


Palette de catégorie V1 8
Palette de catégorie V2 1
Palette de catégorie V3 2
Palette de catégorie V4 1
Palette de catégorie V5 5
Palette de catégorie V6 38
Palette de catégorie V7 3
Palette de catégorie V8 22
Total 80
N

© Le Génie Éditeur - p. 22 - Drop – Logiboite


SP Annexe 14 – Éléments de tarification du stockage
 Prix du stockage : 1,20 € par palette et par jour de stockage.
 Manutention :
 Prix horaire (Main d’œuvre, amortissement du matériel et marge) : 20,12 €.
 Déchargement : 1 heure par véhicule.
 Nombre de véhicules déchargés : 3.
 Mise en stock des 80 palettes dans le palettier : 8 heures.

Annexe 15 – Livraisons quotidiennes des clients de Bonsent


Distancier
EC
Toulouse Montauban Tarbes Rodez Cahors Castres
Temps Temps Temps Temps Temps Temps
Km en Km en Km en Km en Km en Km en
minutes minutes minutes minutes minutes minutes

Toulouse 0 0 55 47 157 135 149 128 113 97 71 61

Montauban 0 0 206 177 140 120 62 53 99 85

Tarbes 0 0 308 264 264 226 239 205

Rodez 0 0 112 96 116 99

Cahors 0 0 158 135

Castres 0 0
IME
Une marge de sécurité de 1 % du temps global de la journée de livraison est prise pour
tenir compte des aléas du transport.
N

© Le Génie Éditeur - p. 23 - Drop – Logiboite


SP Villes à desservir Nombre de palettes a livrer
Montauban 8
Tarbes 3
Rodez 4
Cahors 3
Castres 2

Type de véhicule Capacité en nombre de palettes


Porteurs 20
EC
Annexe 16 – Conditions de livraison

 Temps d’attente chez chaque client : 10 minutes.


 Temps de déchargement : 2,5 minutes par palette.
 Les tournées seraient identiques du mardi au vendredi et démarreraient à 8 h le
matin
 Le client de Castres doit être livré en début de matinée impérativement.
 Le client de Cahors doit être livré après 12 h.
 Les autres clients n’ont pas d’exigence particulière.

Annexe 17 – Parc de véhicules frigo Lopez


IME
Type de véhicule Année de mise en circulation
Tracteur 3658 RE 64 2003
Tracteur 2596 XP 64 2005
Tracteur 3465 WA 64 2007
SR frigo 4758 OP 64 2004
SR frigo 6974 PQ 64 2007
SR frigo 7126 RZ 64 2010
Porteur frigo 5847 QP 64 2005
Porteur frigo 7896 ZA 64 2008
N

© Le Génie Éditeur - p. 24 - Drop – Logiboite


SP Annexe 18 – Réglementation du transport international
sous température dirigée

EC
IME
Source Lamberet_Opel_Brochure
Définition
Le véhicule de transport sous température dirigée se distingue par une mention spéciale
sur la carte grise :
- Carrosserie : FGTD (Fourgon à température dirigée),
- et par un certificat d’agrément, délivré par la Direction des Services Vétérinaires
(D.S.V.).

Carrosserie isotherme
Construite conformément à un prototype homologué par l’administration, elle est munie
de parois isolantes à partir de mousse polyuréthanne sans CFC, limitant les échanges de
chaleur.
Le coefficient d’isolation (appelé coefficient K) exprime la valeur de l’isothermie en
watts dans deux catégories :

IN - Isolation Normale * K inférieur à 0,7 W


N

IR - Isolation Renforcée K inférieur à 0,4 W


* L’homologation IN est limitée dans le temps

© Le Génie Éditeur - p. 25 - Drop – Logiboite


Carrosserie isotherme frigorifique
SP
C’est une carrosserie isotherme munie d’un dispositif de production de froid mécanique
permettant d’abaisser et de maintenir la température aux valeurs déterminées par la
classe C, par une température extérieure de +30° C.

Carrosserie isotherme réfrigérant


C’est une carrosserie isotherme munie d’une source de froid (glace, plaques eutectiques)
permettant d’abaisser et de maintenir la température au dessous des valeurs déterminées
par les classes A et C, sans limite inférieure et par une température extérieure de +30° C.

Les classes de transport

FRIGORIFIQUE PRODUITS RÉFRIGÉRANT PRODUITS


EC
CLASSE A +12° C à 0° C Frais
CLASSE C +12° C à -20° C Frais + surgelés -20° C Surgelés

Les carrosseries de classe C ont un coefficient K obligatoirement inférieur à 0,4 Watts.

Contrôles et validité des carrosseries FGTD


La qualité du coefficient K et la puissance du groupe frigorifique sont des éléments
déterminants pour le renouvellement de l’homologation à 6 et 9 ans. Les véhicules
isothermes, frigorifiques ou réfrigérants doivent être présentés régulièrement à un centre
de test, en vue du renouvellement de leur certificat d’agrément, conformément au
calendrier suivant :

Âge de la carrosserie Type de visite Observations


IME
Assurée par le carrossier
1ère mise en circulation Technique et sanitaire
constructeur
6 ans Technique et sanitaire Les véhicules de classe C
peuvent être déclassés en A
9 ans Technique et sanitaire ou non renouvelés
12 ans FIN DE VALIDITÉ DE L’AGRÉMENT
Ces visites n’excluent pas les visites obligatoires du contrôle technique du véhicule.

Marquages réglementaires
Les véhicules FGTD doivent porter le marquage sur les côtés supérieurs avant en lettres
bleues (accord A.T.P : Accord relatif aux transports internationaux de denrées périssables)
correspondant à leur homologation :
- ISOTHERME
- FRIGORIFIQUE
- RÉFRIGÉRANT
N

suivi des marques d'identification et de la date d'expiration de validité du certificat


d'agrément.

© Le Génie Éditeur - p. 26 - Drop – Logiboite


SP Annexe 19 – Exigences phytosanitaires – bois d'emballage
Référence réglementaire : arrêté du 24/08/2010 relatif à la marque apposée sur les
emballages en bois attestant de la réalisation d'un traitement approuvé par la NIMP n° 15
révisée.

NORME NIMP15
Le matériau d’emballage fabriqué à partir de bois non transformé constitue une filière
pour l'introduction et la dissémination d’organismes nuisibles. La Norme internationale
pour les mesures phytosanitaires N°15 (NIMP15) relative à la réglementation des
matériaux d’emballages à base de bois a été adoptée. L’objectif de cette norme est de
permettre de réduire de façon significative la dissémination d’organismes nuisibles lors
d’échanges commerciaux.
EC
EMBALLAGE EN BOIS
Matériau d’emballage en bois tel que les palettes, le bois de calage, les caisses, les
planches d’emballage, les tambours, les cageots, les plateaux de chargement, les caissons
à anneaux et les traîneaux constitués en tout ou partie de bois brut de toutes essences de
conifères ou de feuillus, et d'une épaisseur supérieure à 6 mm.

- Emballages et bois de calage devront être écorcés à


IMPORTATION dans l’UE en compter du 01/07/09, à l’exception d'un nombre
provenance d'un pays tiers (à indéterminé de morceaux d'écorce, à condition que
l'exclusion de la SUISSE) pour ceux-ci aient une largeur inférieure à 3 centimètres
l'entrée dans l’un des 28 États (indépendamment de leur longueur) ou, si leur
membres de l'Union européenne largeur est supérieure à 3 centimètres, que leur
(D.O.M. compris pour la France) surface ne soit pas supérieure à 50 centimètres carrés
IME
depuis le 01/03/05 (directive - Emballage :
2004/102/CE du 05/10/04 et directive Matériel d'emballage réparé ou fabriqué depuis le
2008/109/CE du 28/11/08 pour le 01/03/05 : NIMP15 (avec écorçage à compter du
report de l’écorçage au 01/07/09, 01/07/09, à l’exception de petits morceaux d’écorce)
transposées par l’arrêté du 24/05/06 et traitements HT ou MB + marque officielle
modifié) NIMP15.
[…]
Rappel : pour les emballages en bois traités en
EXPORTATION France, seul le traitement à la chaleur est utilisable
actuellement
CHINE NIMP15 : adoption de la NIMP15 depuis le 1er
janvier 2006 Traitements acceptés : traitements
Source : notification OMC définis par un programme émanant de l'ONPV
G/SPS/N/CHN/42/Add.1 28/02/05 ; - HT 56°C au cœur du bois pendant au moins 30 mn,
http://www.aqsiq.gov.cn/ ou
- fumigation au CH3Br avec respect des
Depuis le 01/01/2006 concentrations, durée et températures, tels que définis
SUPPRESSION DU CERTIFICAT dans la NIMP15
N

PHYTOSANITAIRE Marquage : logo mentionné dans la NIMP15

© Le Génie Éditeur - p. 27 - Drop – Logiboite


Annexe A – Flux de palettes par catégorie du client Bonsent
Flux
Nombre % du nombre
Nombre Nombre % cumulé hebdomadaire
Catégorie de cumulé des flux cumulé des flux
de cumulé de des de palettes par
palettes hebdomadaires hebdomadaires

© Le Génie Éditeur
catégories catégories catégories ordre
de palettes de palettes
décroissant
Palette de catégorie V6 1 1 38

Palette de catégorie V8 1 2 22

Palette de catégorie V1 1 3 8

Palette de catégorie V5 1 4 5
SP
Palette de catégorie V7 1 5 62,50 3 76 95,00

Palette de catégorie V3 1 6 75,00 2 78 97,50

- p. 28 -
Palette de catégorie V2 1 7 87,50 1 79 98,75
EC
Palette de catégorie V4 1 8 100,00 1 80 100,00

Total 8 8 80

% de flux de palettes Catégorie de palettes


Zone 1 75
Zone 2 20
IME
Zone 3 5

Drop – Logiboite
N
Annexe B – Tournée quotidienne de livraison du client Bonsent
Temps de Temps Temps de Temps Temps global
Ville Ville Distance en
trajet en d’attente en déchargement en global en cumulé en
départ arrivée km
minutes minutes minutes minutes heures

© Le Génie Éditeur
76 min =
Toulouse Castres 71 61 10 5 76
1, 27 h
SP

- p. 29 -
EC
TOTAL
Temps de
Marge de
trajet en
sécurité 1 %
heures
IME
Temps global
en heures

Drop – Logiboite
N
SP Annexe C (à rendre avec la copie)

1. Sur les véhicules frigorifiques du transporteur EFT, cette signalisation bleue


signifie :

Limite de validité technique et sanitaire du


 Que le véhicule est calorifique 
véhicule : juillet 2017
Véhicule homologué pour des échanges
 Frigorifique renforcé de 0°C à + 12°C 
internationaux

2. En 2016, quelles carrosseries de FRIGOS LOPEZ ont passé la visite technique et


sanitaire ?
EC
 Tracteur 3658 RE 64  SR frigo 6974 PQ 64
 Tracteur 2596 XP 64  SR frigo 7126 RZ 64
 Tracteur 3465 WA 64  Porteur 5847 QP 64
 SR frigo 4758 OP 64  Porteur 7896 ZA 64

3. TFC dispose d’un véhicule dont la carrosserie isotherme est munie d’une source de
froid dont le coefficient d’isolation est inférieure à 0,4 W, utilisé pour le transport de
produits surgelés dont la première mise en circulation a eu lieu en juin 2009. Quelle
était sa signalisation en juin 2016 ?
IRC FRC
 
06-2021 06-2015
RRC RRA
IME
 
06-2018 06-2009

4. La norme NIMP-15 estampillée sur les palettes expédiées en Chine, est une norme :

 Qui concerne les palettes bois  Qui ne concerne que les importations

 Internationale  Qui ne concerne que les exportations


Qui concerne tous les flux de
 Seulement européenne  marchandises à l’importation et à
l’exportation

5. Le poids taxable de l’envoi de 30 cartons, réalisé en transport aérien, est de :


- poids net unitaire : 7 kg - poids à vide de l’ULD : 15 kg
- poids brut unitaire : 8,3 kg - dimensions unitaires : 40  40  35 cm
N

 210 kg  249 kg  280 kg


 215 kg  264 kg
© Le Génie Éditeur - p. 30 - Drop – Logiboite
SP
6. Pour un envoi d’échantillons de survêtements depuis l’aéroport de Kuala
Lumpur, d’un poids taxable de 425 kg, le tarif de base facturé par la compagnie
aérienne sera de :

KUALA LUMPUR KUL

M 85,00 €
N 14,65 € 0006 Denrées alimentaires, épices et
100 7,16 € boissons
300 5,92 € 2199 Fils, fibres, textiles manufacturés,
articles d’habillement
0006 100 4,57 € 2415 Chaussures
EC
2199 200 5,43 €
2199 500 3,91 €
2415 500 4,10 €

 1 657,60 €  2 050,00 €  2 516,00 €


 1 955,00 €  2 307,75 €
IME
N

© Le Génie Éditeur - p. 31 - Drop – Logiboite


SP La grille de notation
Partie Thèmes abordés Points
Dossier 1
DROP 70
Réponse à l’appel d’offre de l’association DROP
Dossier 2
La logistique
- Étude de la demande du client BONSENT 70
LOGIBOITE
- Faisabilité d’une tournée de livraison
QCM Dossier 3 20
Total 160
EC
Les annexes utiles par dossier
Dossier Annexes correspondantes

- Annexe 1 – Cahier des charges de l’appel d’offre


- Annexe 2 – Organisation du transport maritime
- Annexe 3 – Conditions tarifaires de la compagnie maritime
- Annexe 4 – Organisation du transport ferroviaire
- Annexe 5 – Conditions tarifaires du transporteur ferroviaire
Dossier 1
- Annexe 6 – Informations douanières
- Annexe 7 – Autres frais d’acheminement
- Annexe 8 – Empreinte carbone par mode de transport
IME
- Annexe 9 – Taux de change
- Annexe 10 – Extrait de la convention de Bruxelles
- Annexe 11 – Contraintes d’exploitation de l’entrepôt de LOGIBOITE
- Annexe 12 – Demande de BONSENT
- Annexe 13 – Flux hebdomadaire de palettes BONSENT par catégorie de
palettes
- Annexe 14 – Éléments de tarification du stockage
Dossier 2 - Annexe 15 – Livraisons quotidiennes des clients de BONSENT
- Annexe 16 – Conditions de livraison
- Annexe A – Flux de palettes par catégorie du client BONSENT
(à rendre avec la copie)
- Annexe B – Tournée quotidienne de livraison du client BONSENT
(à rendre avec la copie)
- Annexe 17 – Parc de véhicules Frigo Lopez
- Annexe 18 – Réglementation du transport international sous température
Dossier 3 dirigée
N

- Annexe 19 – Exigences phytosanitaires – bois d’emballage


- Annexe C – QCM (à rendre avec la copie)

© Le Génie Éditeur - p. 32 - Drop – Logiboite


SP Le sujet pas à pas

Dossier 1 – Réponse à l’appel d’offre de


l’association DROP

Question 1. Vérifier que votre offre répond aux critères imposés par le cahier des
charges.

Les conseils pour bien répondre


EC
1. Identifiez l’attente
 Objectif principal
 Répondre à l’appel d’offre en identifiant les différentes contraintes du client :
 Le déclenchement de la commande a lieu 30 jours avant le début du
tournoi ;
 Les modes de transport utilisés doivent être les plus respectueux de
l’environnement et l’empreinte carbone ne doit pas dépasser 700 kg de
CO2 ;
 Le prix du maillot DDP Toulouse ne doit pas dépasser 20 €.
 Objectifs intermédiaires
 Détermination du nombre de jours nécessaires entre le déclenchement de la
commande et l’arrivée des maillots à Toulouse en identifiant chaque étape de
IME
la chaîne logistique.
 Détermination du poids brut de l’envoi pour calculer l’empreinte carbone.
 Détermination de l’empreinte carbone (kg de CO2).
 Détermination de la valeur DDP Toulouse :
 identification de la valeur transactionnelle de la marchandise ;
 calcul de la note de valeur ;
 calcul de la liquidation douanière ;
 calcul de la valeur DPP Toulouse d’un maillot.
 Conclusion.
2. Repérez les annexes contenant l’information
 Annexes 1 à 9.
3. Identifiez l’information utile
 L’annexe 1 correspond au cahier des charges du client avec ses contraintes.
 Les annexes 2 et 3 permettent de calculer le coût et la durée du transport maritime.
 Les annexes 4 et 5 permettent de calculer le coût et la durée du transport ferroviaire.
 Les annexes 6 et 7 donnent toutes les informations nécessaires au dédouanement.
N

 L’annexe 8 permet de calculer l’empreinte carbone.


 L’annexe 9 donne les différents taux de change.

© Le Génie Éditeur - p. 33 - Drop – Logiboite


SP La réponse idéale

A – Identification des contraintes imposées par le cahier des charges

Les contraintes sont à identifier dans le cahier des charges en annexe 1.

Délai en jours 30 jours


Empreinte carbone < 700 kg de CO2
Prix du maillot de rugby < 20 €

B – Calcul du délai en jours


EC
Production 5 jours
Livraison au port 1 jour
Embarquement 1 jour
Traversée maritime 20 jours
Débarquement 1 jour
Transport ferroviaire 2 jours
Total 30 jours

C – Calcul de l’empreinte carbone

La formule de calcul de l’empreinte carbone est donnée en annexe 8. Dans un premier


temps, on doit calculer le poids brut de l’envoi.
IME
C1 – Calcul du poids brut de l’envoi

Poids de la marchandise 3600 maillots  300 g 1 080,00 kg


+ cartons (3600 maillots / 25 par carton)  800 g 115,20 kg
+ poids des palettes (144 cartons / 16 par palette)  15 kg 135,00 kg
1 330,20 kg
+ Poids à vide du
2 000,00 kg
conteneur
Poids brut de l’envoi 3 330,20 kg

C2 – Calcul de l’empreinte Carbone

Transport maritime 15 g x 3,3302 tonnes  11 862 km 592,542 kg


+ Transport ferroviaire 41 g x 3,3302 tonnes  394 km 53,796 kg
Total 646,338 kg
N

© Le Génie Éditeur - p. 34 - Drop – Logiboite


D – Détermination de la note de valeurs
SP
Pour répondre à la question, il faut partir de la valeur transactionnelle des maillots qui est
donné par l’incoterm de vente : FCA Terminal Port Kelang. Pour trouver la valeur DAP
Toulouse des maillots, il est nécessaire de prendre en compte tous les frais de la chaine
logistique au départ du port de Kelang jusqu’à Toulouse, liquidation douanière non inclus.
D1 – Calcul de la valeur transactionnelle de la marchandise en euros
 Quantité importée : 3 600 maillots
 Valeur unitaire d’un maillot : FCA Terminal Port Kelang : 15 USD
 Taux de change : 1 EUR = 1,0682 USD
 Valeur transactionnelle : (3 600 maillots  15 USD) / 1,0682 = 50 552,33 €
D2 – Calcul de la note de valeurs en euros
EC
Pour calculer la note de valeur, il faut déterminer :
 la valeur en douane : valeur de la marchandise jusqu’à la frontière UE
 la valeur statistique : valeur de la marchandise jusqu’à la frontière française
 la valeur première destination : valeur de la marchandise jusqu’à Toulouse
Les résultats des trois valeurs sont arrondis à l’euro le plus proche.
La note de valeur

Montants en
Éléments Calculs
euros
FCA Port Kelang (15 USD  3600) / 1,0682 50 552,33
+ THC Port Kelang 355 MYR  0,256953 91,22
IME
+ Fret maritime 600 USD / 1,0682 561,69
+ Charge complémentaire 15 MYR  0,256953 3,85
+ Charge de B/L 25 USD / 1,0682 23,40
= CPT Port de Barcelone 51 232,49
+ Assurance 0,3 % (51 232,49 €  1,1) 169,07
= CIP Port de Barcelone 51 401,56
= CIP Port de Barcelone
Valeur en douane 51 402,00
arrondi à l’euro le plus proche
+ THC Port de Barcelone 177,00
+ Transport ferroviaire (202 € + 43,60 €) 245,60
+ Commission de transit 80,00
= DAP Toulouse 51 904,16
N

= DAP Toulouse arrondi à l’euro


Valeur 1ere destination 51 904,00
le plus proche

© Le Génie Éditeur - p. 35 - Drop – Logiboite


Le point d’entrée en Union européenne est le port de Barcelone en Espagne, ce qui permet
SP
de calculer la valeur en douane.
Pour calculer la valeur statistique, il faut connaître les frais réalisés entre le port de
Barcelone et la frontière française. Nous n’avons aucune information dans le sujet pour
calculer cette valeur, c’est pour cela qu’elle n’apparaît pas dans la note de valeur.

E - Détermination de la liquidation douanière


Pour calculer la liquidation douanière, il faut déterminer :
 les droits de douane calculés sur la valeur en douane
 les taxes parafiscales éventuelles calculées sur la valeur en douane ou sur la
valeur statistique suivant l’information donnée dans le sujet
 la TVA calculée sur la valeur 1ère destination augmentée des droits de douane et
des taxes parafiscales éventuelles si cela est indiqué dans le sujet
EC
Il faut arrondir les résultats à l’euro le plus proche.

D’après les informations douanières de l’annexe 6, il n’y a pas de taxes parafiscales à


calculer.

Résultats
Éléments Assiette Quotité Montants
arrondis
Droits de
51 402 € 12 6 168,24 € 6 168 €
douane
51 904 € + 6 168 €
TVA 20 11 614,40 € 11 614 €
= 58 072 €
Liquidation douanière 17 782 €
IME
F – Détermination de la valeur DDP Toulouse d’un maillot

Pour calculer la valeur DDP Toulouse, on part de la valeur 1ère destination non arrondie.

Éléments Calculs Montants


ère
Valeur 1 destination 51 904,16 €
+ Liquidation douanière 17 782,00 €
+ HAD 0,10 % x 17 782 € 17,78 €
+ Taxe informatique 5,00 €
+ TVA sur (HAD + Taxe info) 20 % (17,78 € + 5,00 €) 4,56 €
Valeur DDP Toulouse de l’envoi 69 713,50 €
Valeur DDP Toulouse d’un maillot : 69 713,50 € / 3 600 19,36 €
N

© Le Génie Éditeur - p. 36 - Drop – Logiboite


G – Conclusion
SP
Pour gagner des points, il faut absolument comparer les résultats obtenus avec les
contraintes du client déterminées dans son cahier des charges.

Rappel des contraintes du


Réponse de CST
client
30 jours 30 jours

Le délai permet de respecter la contrainte du cahier des charges.


Délai en jours Cependant, aucune information n’est donnée concernant les délais de
passage en douane ; il n’y a donc aucune marge, le délai risque donc
d’être trop juste.
EC
646 338,54 grammes
< 700 kg de CO2
Empreinte soit 646,34 kg de CO2
carbone
L’empreinte carbone est de 646,34 kg de CO2, ce qui est inférieur à
700 kg de CO2. Le cahier des charges est donc respecté.

Prix du < 20 € 69 713,50 € / 3 600 = 19,37 €


maillot de
Le prix de revient unitaire du maillot est de 19,37 euros, il respecte
rugby
donc le cahier des charges.
IME
N

© Le Génie Éditeur - p. 37 - Drop – Logiboite


Question 2. Dans le cadre de votre mission de conseil, indiquer, en justifiant votre
SP
réponse, si le recours à une déclaration de valeur, pour le transport maritime, est
judicieux.

Les conseils pour bien répondre

1. Identifiez l’attente
 Objectif principal
 Conseiller le client sur l’opportunité de faire ou non une déclaration de
valeur.
2. Repérez les annexes contenant l’information
EC
 Annexes 7 et 10.
3. Identifiez l’information utile
 L’annexe 7 précise qu’une assurance a été prise par le client.
 L’annexe 10 donne les plafonds d’indemnisation en cas de litiges suivant la
convention de Bruxelles.

La réponse idéale

Comme indiqué dans l’annexe 7, le client a pris une assurance maritime. Celle-ci permet
de couvrir les risques sur la marchandise de bout en bout. Donc, en cas de litiges,
l’assurance permet à l’ayant droit d’être indemnisé même en cas d’exonération de la
IME
responsabilité du transporteur.
Le client n’a aucun intérêt à faire une déclaration de valeur, même si celle-ci se substitue
aux plafonds d’indemnisation de la convention de Bruxelles donnés en annexe 10 vu
qu’une assurance a été souscrite.
N

© Le Génie Éditeur - p. 38 - Drop – Logiboite


SP Dossier 2 – La logistique Logiboite

Partie 1 – Étude de la demande de Bonsent


Question 1. Compléter l’annexe A et vérifier que LOGIBOITE peut répondre
favorablement à la demande du prospect BONSENT sans procéder à une réimplantation
de l’ensemble de l’entrepôt.

Les conseils pour bien répondre


EC
1. Identifiez l’attente
 Objectif principal
 Analyser les flux de palettes par catégories pour savoir si on peut répondre
favorablement à la demande de BONSENT.
2. Repérez les annexes contenant l’information
 Annexes 11 à 13.
3. Identifiez l’information utile
 L’annexe 11 présente l’entrepôt de LOGIBOITE et ses contraintes
d’exploitation.
 L’annexe 12 donne la quantité de produits à stocker et les sorties de stock
prévisionnelles.
 L’annexe 13 liste les flux hebdomadaires de palettes de BONSENT.
IME
La réponse idéale

Il n’y a pas de difficultés particulières. Voir Annexe A.


Vérification de la place par zone :
On sait qu’on a 12 palettes par travée : 3 palettes  4 niveaux (voir Annexe 11)

Types de Nombre de travées


Zone Besoins
palettes disponibles
60 palettes
Zone 1 V6 et V8 8 travées OK
60 / 12 = 5 travées
16 palettes
Zone 2 V1, V5 et V7 16 / 12 = 1,33 4 travées OK
soit 2 travées
Zone 3 V3, V2 et V4 4 palettes ou 1 travée 8 travées OK
N

On n’a donc pas besoin de procéder à une réimplantation de l’entrepôt.

© Le Génie Éditeur - p. 39 - Drop – Logiboite


Annexe A : Flux de palettes par catégorie de Bonsent
Flux de palettes Nombre % Nombre
Nombre Nombre % cumulé
Type de hebdomadaire cumulé des flux cumulé des flux
de cumulé de des
palettes par ordre de palettes de palettes
catégories catégories catégories

© Le Génie Éditeur
décroissant hebdomadaires hebdomadaires
Palette de catégorie V6 1 1 12,50 (1) 38 38 47,50 (2)
Palette de catégorie V8 1 2 25,00 22 60 75,00
Palette de catégorie V1 1 3 37,50 8 68 85,00
Palette de catégorie V5 1 4 50,00 5 73 91,25
Palette de catégorie V7 1 5 62,50 3 76 95,00
SP
Palette de catégorie V3 1 6 75,00 2 78 97,50
Palette de catégorie V2 1 7 87,50 1 79 98,75

- p. 40 -
Palette de catégorie V4 1 8 100,00 1 80 100,00
Total 8 8 80
EC
% de flux de palettes Type de palettes
Zone 1 75 % V6, V8
Zone 2 20 % V1, V5, V7
Zone 3 5% V3, V2, V4
IME
(1)
On a 1 catégorie sur un total de 8 catégories : 1 / 8 = 12,5.
(2)
Le nombre cumulé de palettes est de 38 ; on a 80 palettes par semaine. 38 palettes / 80 palettes = 47,50.

Drop – Logiboite
N
Question 2. Calculer le prix facturé à BONSENT par semaine pour le stockage de ses
SP
palettes.

Les conseils pour bien répondre

1. Identifiez l’attente
 Objectif principal
 Calculer le coût de stockage des palettes de BONSENT.
2. Repérez les annexes contenant l’information
 Annexe 14.
3. Identifiez l’information utile
EC
 L’annexe 14 donne les éléments de tarification du stockage.

La réponse idéale

Pour répondre à la question, plusieurs hypothèses sont acceptées. On sait que 80 palettes
sont livrées à l’entrepôt les lundis matin pour être stockées et on connaît les sorties de
stock par jour en annexe 12.

Hypothèse 1 : le stockage est facturé dès le 1er jour

Jour de
Prix du
la Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi
IME
stockage
semaine
80 palettes 60 palettes 40 palettes 20 palettes
Prix × 1,20 € = × 1,20 € = × 1,20 € = × 1,20 € = 0€ 240 €
96 € 72 € 48 € 24 €

 Prix de manutention =
 Déchargement : 3 véhicules × 1 h  20,12 €
 Mise en stock : 8 h  20,12 €
 Total = 221,32 €
 Prix total du stockage par semaine = 240 € + 221,32 € = 461,32 €
/
N

© Le Génie Éditeur - p. 41 - Drop – Logiboite


SP
Hypothèse 2 : le stockage est facturé à partir du lendemain de la livraison et on
considère que le jour d’expédition des palettes n’est pas facturé.

Jour de la
semaine
Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi
Coût du
stockage
60 palettes 40 palettes 20 palettes
Prix 0€  1,20 € =  1,20 € =  1,20 € = 0€ 144 €
72 € 48 € 24 €

 Prix de manutention = (3 véhicules  1 h  20,12 €) + (8 h  20,12 €) = 221,32 €


 Prix total du stockage par semaine = 144 € + 221,32 € = 365,32 €
EC
Hypothèse 3 : le stockage est facturé dès le 1er jour et on considère que toute journée
de stockage entamée est facturée.

Jour de la Coût du
Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi
semaine stockage
80 palettes 80 palettes 60 palettes 40 palettes 20 palettes
Prix × 1,20 € = × 1,20 € = × 1,20 € = × 1,20 € = × 1,20 € = 336 €
96 € 96 € 72 € 48 € 24 €

 Prix de manutention = (3 véhicules × 1 h × 20,12 €) + (8 h × 20,12 €) = 221,32 €


IME
 Prix total du stockage par semaine = 336 € + 221,32 € = 557,32 €

Hypothèse 4 : le stockage est facturé le lendemain de la réception des palettes et on


considère que toute journée de stockage entamée est facturée.

Jour de la Coût du
Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi
semaine stockage
80 palettes 60 palettes 40 palettes 20 palettes
Prix × 1,20 € = × 1,20 € = × 1,20 € = × 1,20 € = 240 €
96 € 72 € 48 € 24 €

 Prix de manutention = (3 véhicules  1 h  20,12 €) + (8 h  20,12 €) = 221,32 €


 Prix total du stockage par semaine = 240 € + 221,32 = 461,32 €
N

© Le Génie Éditeur - p. 42 - Drop – Logiboite


Partie 2 – Faisabilité d’une tournée
SP
Question 1. Compléter l’annexe B.
Question 2. Vérifier la faisabilité de la tournée de livraison. Justifier votre réponse et
proposer d’éventuelle(s) solution(s).
.

Les conseils pour bien répondre

1. Identifiez l’attente
 Objectifs principaux
 Établir le plan de tournée des livraisons quotidiennes des clients de
BONSENT en complétant l’annexe B.
EC
 Vérifier que les contraintes de livraison ont été respectées ainsi que la
réglementation sociale. Si ce n’est pas le cas, proposer une solution.
2. Repérez les annexes contenant l’information
 Annexes 15 et 16.
3. Identifiez l’information utile
 L’annexe 15 présente le distancier, la carte avec les différentes villes de
livraison ainsi que le type de véhicule utilisé.
 L’annexe 16 précise quelles sont les différentes conditions de livraison.

La réponse idéale
IME
La tournée la plus logique est la suivante (voir Annexe B) :
Toulouse  Castres  Rodez  Cahors  Montauban  Tarbes  Toulouse pour un
kilométrage total de 724 km.
A – Vérification des contraintes :
 Castres est livré en premier
 Calcul de l’heure de livraison à Cahors :
Cumul des temps jusqu’à Cahors : 195 mn (temps cumulé jusqu’à Rodez) + 96 mn
(conduite Rodez – Cahors) = 291 mn soit 4,85 h
Heure de livraison prévue : 8 h + 4,85 h = 12,85 h soit après 12 h
Les contraintes des clients en termes d’heures de livraison sont donc respectées.

B – Vérification du respect de la réglementation sociale :


 Temps de conduite = 621 km / 60 km/h = 10,35 h > 9 h ou 10 h de conduite
 Temps de travail global = 12,15 h > 12 h de temps de service maximum
N

C – Proposition de solutions :
Il est impossible de livrer avec un seul porteur. L’entreprise doit utiliser deux porteurs
pour respecter les réglementations sociales européenne et française.
© Le Génie Éditeur - p. 43 - Drop – Logiboite
Annexe B - Tournée quotidienne de livraison du client Bonsent
Temps
Temps de Temps Temps de Temps
Ville de Ville Distance en global
trajet en d’attente déchargement global en
départ d’arrivée km cumulé en
minutes en minutes en minutes minutes

© Le Génie Éditeur
heures
2 palettes 76 min
Toulouse Castres 71 61 10 76 = 1,27 h
 2,5 min = 5
4 palettes 195 min
Castres Rodez 116 99 10 119 = 3,25 h
 2,5 min = 10
3 palettes 308,5 min
Rodez Cahors 112 96 10  2,5 min = 113,5 = 5,15 h
7,5
SP
8 palettes 391,5 min
Cahors Montauban 62 53 10 83 = 6,53 h
 2,5 min = 20

- p. 44 -
3 palettes 586 min
Montauban Tarbes 206 177 10  2,5 min = 194,5 = 9,77 h
7,5
EC
721 min
Tarbes Toulouse 157 135 135 = 12,01 h

TOTAL 724 621 721 12,01 h


Temps de
Marge de
trajet en 10,35 h 0,14 h
sécurité 1 %
heure
IME
Temps global
12,15 h
en heures

Drop – Logiboite
N
SP Dossier 3 – Questions à choix multiples

Question. À l’aide de vos connaissances, compléter l’annexe C (à rendre avec la


copie). Une ou plusieurs réponses sont possibles pour une même question.

Les conseils pour bien répondre

1. Identifiez l’attente
 Objectif principal
 Cocher la (ou les) bonne(s) réponse(s) en mettant en œuvre vos
EC
connaissances.
2. Repérez les annexes contenant l’information
 Annexes 17 et 18 pour répondre à la question 2.
 Annexe 18 pour répondre aux questions 1 et 3.
 Annexe 19 pour répondre à la question 4.
3. Analysez les questions
 Question 1 :
Pour cocher les bonnes réponses, il faut lire la réglementation du transport
international sous température dirigée donnée en annexe 18.

Propositions à cocher Remarques


Le sigle FRC signifie Frigorifique Réfrigérant pour les produits
Proposition 1 non
surgelés ou frais entre - 20° et + 12.
IME
Le sigle FRC signifie Frigorifique Réfrigérant pour les produits
Proposition 2 non
surgelés ou frais entre - 20° et + 12.
Proposition 3 oui 07-2017 est la date limite de l’agrément.
Proposition 4 oui Cela est indiqué dans le titre de l’annexe.
 Question 2 :
Pour cocher les bonnes réponses, il faut consulter l’annexe 17 sur le parc de
véhicules Frigo Lopez et lire la réglementation du transport international
sous température dirigée donnée en annexe 18.
La question posée porte sur le type de carrosserie qui a passé la visite
technique et sanitaire en 2016, on peut donc supprimer les tracteurs et les
porteurs. Il ne reste plus que trois possibilités. Les carrosseries sont les suivantes :
Propositions à cocher Remarques
L’année de mise en circulation a eu lieu en 2004. Donc les visites
Proposition 4 non techniques sont programmées en 2010 et 2013. En 2016,
l’agrément n’est plus valable.
L’année de mise en circulation a eu lieu en 2007. Donc les visites
N

Proposition 5 oui
techniques sont programmées en 2013 et 2016.
L’année de mise en circulation a eu lieu en 2010. Donc les visites
Proposition 6 oui
techniques sont programmées en 2016 et 2019.
© Le Génie Éditeur - p. 45 - Drop – Logiboite
SP  Question 3 :
Pour cocher les bonnes réponses, il faut lire la réglementation du transport
international sous température dirigée donnée en annexe 18. La carrosserie
isotherme est munie d’une source de froid dont le coefficient d’isolation est
inférieur à 0,4 W.
Propositions à cocher Remarques
La 1ère lettre qui caractérise le type de carrosserie demandée est un F
Proposition 1 non ou R car on ne sait pas si le groupe est mécanique ou non. Dans la
proposition, on trouve I.
La 1ère lettre qui caractérise le type de carrosserie demandée est un F
ou R car on ne sait pas si le groupe est mécanique ou non. Dans la
proposition, on trouve R donc OK.
La 2ème lettre est un R qui correspond à une isolation inférieure à
EC
Proposition 2 oui 0,4 W donc OK.
La 3ème lettre est un C qui correspond aux produits surgelés ou frais
donc OK.
La date 06-2018 correspond à la deuxième visite technique et
sanitaire de la carrosserie.
La 1ère lettre qui caractérise le type de carrosserie demandée est un F
ou R car on ne sait pas si le groupe est mécanique ou non. Dans la
proposition, on trouve F donc OK.
La 2ème lettre est un R qui correspond à une isolation inférieure à
Proposition 3 non
0,4 W donc OK.
La 3ème lettre est un C qui correspond aux produits surgelés ou frais
donc OK.
La date 06-2015 ne peut être valable en 2016.
La 1ère lettre qui caractérise le type de carrosserie demandée est un F
ou R car on ne sait pas si le groupe est mécanique ou non. Dans la
IME
proposition, on trouve R donc OK.
La 2ème lettre est un R qui correspond à une isolation inférieure à
Proposition 4 non
0,4 W donc OK.
La 3ème lettre est un A qui correspond aux produits frais. Nous
transportons des produits surgelés donc impossible.
La date 06-2009 ne peut être valable en 2016.

 Question 4 :
Pour cocher les bonnes réponses, il faut lire les informations de l’annexe 19.
Propositions à cocher Remarques
Proposition 1 oui La norme NIMP 15 est apposée sur les emballages en bois.
Proposition 2 oui C’est une norme internationale.
Comme c’est une norme internationale, elle n’est pas uniquement
Proposition 3 non
européenne.
Les échanges commerciaux ne sont pas uniquement limités aux
Proposition 4 non
importations.
N

Les échanges commerciaux ne sont pas uniquement limités aux


Proposition 5 non
exportations.
Proposition 6 oui Elle concerne les échanges commerciaux à l’import et à l’export.

© Le Génie Éditeur - p. 46 - Drop – Logiboite


SP  Question 5 :
On demande de calculer un poids taxable en transport aérien. Pour cela, on
compare :
- le poids brut réel : 30 cartons  8,3 kg = 249 kg
- le poids fictif : ((4  4  3,5 dm)  30 cartons) / 6 dm3 = 280 kg
On retient le poids le plus élevé à l’avantage du transporteur donc 280 kg.

 Question 6 :
On demande de calculer un prix de transport aérien. On sait que le poids
taxable est de 425 kg. On utilise la grille tarifaire donnée.
- Au tarif général, le prix au kg est de 5,92 € (conditions à partir de 300 kg). Le
prix de transport est de 425 kg  5,92 € = 2 516 €
- Avec les tarifs spéciaux, l’item retenu est 2199 comme le produit est un
EC
article d’habillement. Le prix au kg est de 5,43 €. Le prix de transport est de
425 kg  5,43 € = 2 307,75 €
- L’item 2199 propose deux conditions de poids. On peut donc utiliser la règle
du « payant pour » à partir de 500 kg à condition d’utiliser le minimum de la
tranche. Le prix de transport est de 500 kg  3,91 € = 1 955 €
Le prix de transport retenu est le plus petit à l’avantage du client, donc
1 955 €.
Rappel des conditions de tarification en transport aérien
Article 1 - Les catégories de tarifs applicables
 Minima de perception
Ce minimum doit être perçu lorsque le tarif applicable à une expédition, calculé selon le poids
IME
ou le volume, est inférieur à ce minimum.
 Tarifs généraux (général cargo)
Les tarifs généraux s’appliquent à toutes les marchandises acceptables au transport.
Les tarifs normaux s’appliquent pour une même catégorie de marchandise, sur une même
relation.
La compagnie accepte le payant pour.
Article 2 – Le poids de taxation
 Le poids de taxation est la plus grande de ces deux valeurs :
- le poids brut au kg
- un poids fictif de marchandise de 6 dm3 par kg sur toutes les zones de relations.
Le poids de taxation est arrondi de la manière suivante : toute fraction d’un kilo est arrondie au
demi-kilo supérieur.
Article 3 – Le prix du transport
Cas des « marchandises générales » - L’établissement du prix du transport résulte du produit
du prix au kg du tarif applicable par le poids de taxation.
Cas des « tarifs spéciaux » – L’établissement du prix du transport résulte du produit du prix au
kg du tarif spécial applicable par le poids de taxation, qui ne doit pas être inférieur au poids
N

minimum de l’item. Chaque item correspond à un type de marchandises.

© Le Génie Éditeur - p. 47 - Drop – Logiboite


SP La réponse idéale

Annexe C (à rendre avec la copie) : QCM


1. Sur les véhicules frigorifiques du transporteur EFT, cette signalisation bleue
signifie :

Limite de validité technique et sanitaire du


 Que le véhicule est calorifique 
véhicule : juillet 2017
Véhicule homologué pour des échanges
 Frigorifique renforcé de 0°C à + 12°C 
internationaux
EC
2. En 2016, quelles carrosseries de FRIGOS LOPEZ ont passé la visite technique et
sanitaire ?
 Tracteur 3658 RE 64  SR frigo 6974 PQ 64
 Tracteur 2596 XP 64  SR frigo 7126 RZ 64
 Tracteur 3465 WA 64  Porteur 5847 QP 64
 SR frigo 4758 OP 64  Porteur 7896 ZA 64

3. TFC dispose d’un véhicule dont la carrosserie isotherme est munie d’une source de
froid dont le coefficient d’isolation est inférieur à 0,4 W, utilisé pour le transport de
produits surgelés dont la première mise en circulation a eu lieu en juin 2009. Quelle
était sa signalisation en juin 2016 ?
IRC FRC
 
06-2021 06-2015
IME
RRC RRA
 
06-2018 06-2009

4. La norme NIMP-15 estampillée sur les palettes expédiées en Chine, est une norme :

 Qui concerne les palettes bois  Qui ne concerne que les importations

 Internationale  Qui ne concerne que les exportations


Qui concerne tous les flux de marchandises
 Seulement européenne 
à l’importation et à l’exportation

5. Le poids taxable de l’envoi de 30 cartons, réalisé en transport aérien, est de :


- poids net unitaire : 7 kg - poids à vide de l’ULD : 15 kg
- poids brut unitaire : 8,3 kg - dimensions unitaires : 40  40  35 cm

 210 kg  249 kg  280 kg


N

 215 kg  264 kg

© Le Génie Éditeur - p. 48 - Drop – Logiboite


SP
6. Pour un envoi d’échantillons de survêtements depuis l’aéroport de Kuala
Lumpur, d’un poids taxable de 425 kg, le tarif de base facturé par la compagnie
aérienne sera de :

KUALA LUMPUR KUL

M 85,00 €
N 14,65 € 0006 Denrées alimentaires, épices et
100 7,16 € boissons
300 5,92 € 2199 Fils, fibres, textiles
manufacturés, articles d’habillement
0006 100 4,57 € 2415 Chaussures
EC
2199 200 5,43 €
2199 500 3,91 €
2415 500 4,10 €

 1 657,60 €  2 050,00 €  2 516,00 €


 1 955,00 €  2 307,75 €
IME
N

© Le Génie Éditeur - p. 49 - Drop – Logiboite


SP
EC
IME
N

© Le Génie Éditeur - p. 50 - Drop – Logiboite


SP Cas 2 : Groupeflore
Session 2016 – Nouvelle-Calédonie

VERTEBRANCHE SA, transporteur spécialisé en transport sous


Votre température dirigée dispose d’une plateforme située à Dijon (21).
entreprise Elle propose également tout type de services en transit international/
Overseas et dispose du statut de commissionnaire agréé en douane.
EC
DOSSIER 1 – La logistique européenne de GROUPFLORE
GROUPFLORE, situé à Dijon (21), est un grossiste négociant en fleurs
coupées et plantes en potée originaires d’Amérique du Sud et d’Afrique.
Il se fournit à Aalsmeer (Pays Bas), première bourse horticole mondiale
Votre client
située près de l’aéroport de Schiphol Amsterdam, et distribue ses produits
en France dans des grandes surfaces et des centres commerciaux dédiés
au jardinage et à la maison.
On vous confie la prochaine campagne « Fête des mères » pour le compte
de la société GROUPFLORE concernant :
Votre mission - Les approvisionnements depuis Aalsmer jusqu’à votre plateforme de Dijon ;
- Les tournées de distribution à partir de la plateforme de Dijon pour la
région Bourgogne / Franche-Comté.
IME
DOSSIER 2 – Importation d’orchidées d’ORCHITERRE
ORCHITERRE, situé à Dijon (21), est un grossiste négociant en fleurs
Votre client coupées et plantes en potée d’importation. Ces principaux fournisseurs se
situent en Asie, en Amérique du sud et en Afrique.
KENYA FLOWERS
Fournisseur kenyan
Nairobi – Kenya
HOURAI ORCHIDÉES
Intervenants Fournisseur péruvien
Lima – Pérou
Emirates
Compagnies aériennes
Air France KLM Cargo
Vous devez vérifier la faisabilité d’une opération d’importation
Votre mission d’orchidées pour le compte de votre client ORCHITERRE et le conseiller
sur le choix d’un fournisseur.
N

DOSSIER 3 – QCM
© Le Génie Éditeur - p. 51 - Groupeflore
SP
Dossier 1 – La logistique européenne de GROUPFLORE
Vous êtes assistant(e) d’exploitation, chez VERTEBRANCHE à Dijon.
On vous confie la prochaine campagne « Fête des mères » pour le compte de la société
GROUPFLORE (gestion des approvisionnements et des livraisons).

Partie 1 – Évaluation de la faisabilité de l’opération transport


Dans un premier temps, vous êtes chargé(e) de quantifier les moyens nécessaires à la
réalisation de la campagne « Fête des mères » et de vérifier que les contraintes
d’exploitation sont respectées.
TRAVAIL À FAIRE :
EC
1. Évaluer les moyens matériels nécessaires à l’opération d’approvisionnement au départ
de la plateforme d’Aalsmeer.
2. Vérifier que les contraintes horaires permettent de réaliser l’opération de transport
depuis Eindhoven jusqu’à la plateforme de Dijon.
3. Montrer que le prix proposé par le client peut être accepté.

Partie 2 – Les tournées de distribution 1 et 2


Une fois arrivées sur la plateforme VERTEBRANCHE de Dijon, les marchandises sont réparties
par commande et livrées chez les clients de GROUPFLORE dans des tournées dédiées.
Comme chaque année, votre responsable d’exploitation doit rencontrer GROUPFLORE
afin de renégocier les conditions de réalisation des tournées de livraison pour la région
Bourgogne/Franche-Comté. Il vous soumet l’analyse des tournées GROUPFLORE 1 et 2
IME
au départ de Dijon réalisées la veille.
TRAVAIL À FAIRE :
4. Analyser les tournées 1 et 2 en vous appuyant sur des indicateurs de votre choix.
5. Proposer des solutions d’amélioration des tournées 1 et 2.

Dossier 2 – Importation d’orchidées d’ORCHITERRE


Vous êtes affecté(e) en tant qu’agent de transit import au service Overseas de la société
Vertebranche. Vous devez vérifier la faisabilité de l’opération d’importation de votre
client ORCHITERRE.

Partie 1 – Importation du Kenya


TRAVAIL À FAIRE :
1. Faire une proposition précise et argumentée pour répondre à la demande
N

d’ORCHITERRE. Vous prendrez soin de justifier tous vos choix.

© Le Génie Éditeur - p. 52 - Groupeflore


SP
Partie 2 – Choix d’un fournisseur d’orchidées
ORCHITERRE a reçu une proposition équivalente d’un autre fournisseur péruvien
d’orchidées à 332,13 USD le carton (valeur DAP Dijon). En tant que commissionnaire
agréé en douane, vous attirez l’attention de votre client :
- sur l’incidence de la liquidation douanière sur la valeur de sa marchandise rendue
Dijon ;
- sur la prise de risque encourue.
TRAVAIL À FAIRE :
2. Conseiller votre client sur le choix du fournisseur d’orchidées à retenir. Argumenter
votre réponse.
EC
Dossier 3 – Questions à choix multiples
TRAVAIL À FAIRE :
À l’aide de vos connaissances, compléter l’annexe A (à rendre avec votre copie). Une ou
plusieurs réponses sont possibles pour une même question.
IME
N

© Le Génie Éditeur - p. 53 - Groupeflore


SP Annexe 1 – Demande du client GROUPFLORE pour la campagne
« Fête des mères »
En prévision de la campagne « Fête des mères », GROUPFLORE vous charge de réaliser
l’approvisionnement de ses clients depuis Aalsmeer. À ce titre, il vous demande de
respecter les impératifs suivants :
- Présentation à Aalsmeer le 24 mai à 6 h 30 ;
- Livraison en magasin en J + 1 dans la région dijonnaise le 25 mai au plus tard ;
- Véhicules frigorifiques bi-températures nécessaires.

Annexe 2 – Caractéristiques de la marchandise


 Prévision des quantités à transporter
EC
Le client GROUPFLORE a déterminé ses achats en fonction de ses prévisions de vente. Il
a prévu d’acheter les références suivantes au marché d’Aalsmeer pour sa campagne « Fête
des mères ».
Prévision des quantités à transporter « Fête des mères »
Références Nombre de fleurs
Fleurs coupées
Roses rouges 45 000
Roses blanches 10 800
Roses jaunes 2 700
Plantes en potées
Orchidées Afrique Équatoriale 8 000
IME
 Conditionnement de la marchandise
o Les fleurs coupées
Les roses sont conditionnées en cartons de 50 fleurs posées dans des box palettes avec
étagères afin d’éviter l’écrasement.
On place 18 cartons d’une même référence de roses par box palette.
Chaque box palette mesure :
1,20 m (longueur)  1,00 m (largeur)  2,40 m (hauteur).
La tare d’une palette box est de 20 kg.
Le poids brut d’un carton de 50 tiges est de 2,6 kg.
Un box palette
o Les plantes en potées
Les orchidées sont conditionnées en potées placées dans des barquettes en carton renforcé
(20 unités par barquette).
Les barquettes sont rangées dans des rolls grillagés à raison de 40 barquettes par roll.
Chaque roll mesure : 1,20 m (longueur)  0,80 m (largeur)  1,80 m (hauteur).
Le poids brut total d’un roll est de 200 kg.
N

© Le Génie Éditeur - p. 54 - Groupeflore


SP Annexe 3 – Parc de véhicules de Vertebranche
L’entreprise VERTEBRANCHE dispose du parc de véhicules frigorifiques bi-
températures suivant :
 En transport longue distance ou traction
Dimensions utiles des ensembles articulés
Longueur Largeur Hauteur Charge utile
13,40 m 2,42 m 2,50 m 25 tonnes
Ensembles articulés et conducteurs dédiés exclusivement aux tractions
- On peut charger au maximum 26 box palettes ou 33 rolls.
- Les semi-remorques peuvent contenir simultanément des box palettes et des rolls.

EC
En distribution
Dimensions utiles des porteurs
Longueur Largeur Hauteur Charge utile
7,20 m 2,42 m 2,50 m 12 tonnes
Porteurs et conducteurs dédiés exclusivement à la plateforme de Dijon

Annexe 4 – Affectation des véhicules au retour des Pays-Bas


L’entreprise effectue des rotations régulières au départ de Dijon vers la Belgique et les
Pays-Bas. Selon le planning prévisionnel, les véhicules disponibles sur la zone d’Aalsmeer
le 24 mai seront les suivants :
Localisation Longueur
Plaque Heure de fin de Distance jusqu’à
véhicules avant plancher
d’immatriculation service journalier Aalsmeer
IME
chargement disponible
Utrecht 1245 RG 21 19h le 23 mai 44 km 13,40 m
Eindhoven 8760 DY 21 17h15 le 23 mai 122,5 km 11,60 m
Rotterdam 4325 JO 21 18h45 le 23 mai 59 km 13,40 m

Annexe 5 – Carte géographique


AALSMEER est situé au sud d’Amsterdam
N

© Le Génie Éditeur - p. 55 - Groupeflore


SP Annexe 6 – Les contraintes d’exploitation
 L’approche d’Aalsmeer
- Tous les conducteurs observent un repos journalier de 11 h au minimum.
- Les véhicules roulent en moyenne à 70 km/h.
- Le chauffeur doit arriver le 24 mai à 6 h 30 à Aalsmeer pour se présenter au poste de
contrôle, présenter ses documents et commencer à charger à 7 h.
 Le trajet Aalsmeer / Dijon
- Le temps de chargement, effectué par nos conducteurs à Aalsmeer, est de 30 minutes.
- Temps de conduite Aalsmeer / Dijon : 9,83 h (9 h 50 mn).
- Tous les conducteurs des véhicules retenus ont déjà conduit deux fois 10 h dans leur
EC
semaine en cours.
- Le déjeuner est à prendre durant une pause obligatoire.
- Tous les conducteurs observent un repos journalier de 11h minimum.
- Le déchargement est effectué par les agents de quai de la plateforme
VERTEBRANCHE de Dijon.
 Réglementation sociale
VERTEBRANCHE applique strictement la réglementation sociale européenne.
Temps de travail effectif journalier maximum appliqué par VERTEBRANCHE : 10 h.

Annexe 7 – Les contraintes de la plateforme de Dijon


IME
Les marchandises acheminées depuis Aalsmer sont immédiatement contrôlées à Dijon.
Ensuite VERTEBRANCHE effectue la préparation des commandes de roses en box
palettes selon l’assortiment de couleurs souhaité par les clients de GROUPFLORE.
Les rolls d’orchidées sont livrés en l’état aux clients de GROUPFLORE.
Pour que les rolls et box palettes soient ensuite répartis puis affectés dans les tournées de
distribution dédiées du jour, les marchandises doivent arriver avant 5 h 30.

Annexe 8 – Budget du client GROUPFLORE


Le client GROUPFLORE a fixé au transporteur VERTEBRANCHE un budget transport
global de 2 450 EUR HT pour le trajet Aalsmeer / Dijon.
N

© Le Génie Éditeur - p. 56 - Groupeflore


SP Annexe 9 – Les conditions de tarification
 Extrait des tarifs de VERTEBRANCHE
TARIFS LOTS > 3 tonnes
Forfait par envoi, départ / arrivée Dijon, domicile/domicile, hors taxes
POIDS

[24 - /25[ *
[20 - /22[
[8,5 - 10[

[10 - 12[

[12 - 14[

[14 - 16[

[16 - 18[

[22 - 24[
[7 – 8,5[

[18 -20[
[3 – 5[

[5 - 6[

[6 - 7[
(en tonne)

ZONES
01 ANVERS 156,50 195,63 234,75 273,90 313 391,25 469,50 547,75 586,88 626 704,25 740 782,50
02 BRUXELLES 155 193,75 232,50 271,25 310 387,50 465 542,50 581,25 620 697,50 736,25 775
03 ROTTERDAM 178 222,50 267 311,50 356 445 534 623 667,50 712 801 845,50 890
04 AMSTERDAM 189 236,25 283,50 330,75 378 472,50 567 661,50 708,75 756 850,50 897,75 945
05 EINDHOVEN 162 202,50 243 283,50 324 405 486 567 607,50 648 729 769,50 810
06 ARNHEM 178 222,50 267 311,50 356 445 534 623 667,50 712 801 845,50 890
EC
07 UTRECHT 182 227,50 273 318,50 364 455 546 637 682,50 728 819 864,50 910
08 LA HAYE 182 227,50 273 318,50 364 455 546 637 682,50 728 819 864,50 910
09 EDAM 192,40 240,50 288,60 336,70 384,80 481 577,20 673,40 721,50 769,60 865,80 913,90 962

Aalsmeer appartient à la zone tarifaire d’Amsterdam.


Règles d’application des tarifs :
- Rapport poids volume : 1 mètre cube est facturé sur la base de 330 kg
- Rapport poids mètre linéaire : 1 mètre de plancher est facturé sur la base de 1 750 kg
* Si le poids taxable de l’envoi est supérieur à 25 tonnes, le tarif est établi sur une moyenne de
poids par véhicule utilisé : le poids total de l’envoi doit être divisé par le nombre de véhicules.

 Consignes du responsable d’exploitation


La proposition budgétaire de GROUPFLORE ne pourra être acceptée que si le chiffre
IME
d’affaires total de la rotation est au moins égal au chiffre d’affaires obtenu en utilisant la
grille tarifaire.
 Modalités de tarification au départ de Dijon
Localisation CA HT CA HT selon la
véhicules Plaque Poids brut facturé aux grille tarifaire de
Zone départ
avant d’immatriculation total clients en VERTEBRANCHE
chargement EURO en EURO
Utrecht 1245 RG 21 25 t Dijon 1 020,00 910,00
Eindhoven 8760 DY 21 18 t Dijon 778,00 648,00
Rotterdam 4325 JO 21 22 t Dijon 925,50 845,50

Annexe 10 – Les conditions d’exploitation des tournées 1 et 2


- L’amplitude de la tournée doit être inférieure à 10 h.
- Les pauses repas d’une heure des conducteurs sont à prendre entre 11 h 30 et 14 h.
- Les objectifs souhaitables en termes de taux de remplissage sont de l’ordre de 82 % et
ceux en termes de réduction des temps d’attente de 50 %.
N

© Le Génie Éditeur - p. 57 - Groupeflore


SP Annexe 11 – Les tournées de livraison 1 et 2
 Plan de la tournée 1

Ordre de livraison – Tournée n° 1


Nombre
Destina- Nombre
Villes de box
taires de rolls
palettes
Beaune Hardiland 2
Chalon Raco 4 1
Chalon Hardiland 2 1
Autun Maxi 4

www.googlemap.fr
EC
 Plan de la tournée 2
Ordre de livraison – Tournée n° 2
Villes Destina- Nombre Nombre
taires de box de rolls
palettes
Lons le S. Uper Y 2
Lons le S. Laclair 1 1
Bourg en B. Pauchant 2
www.googlemap.fr Bourg en B. Maxi 1
Lons le S Monchamp 2
Lons le S. Raco 1 1
IME
 Aspects techniques des deux tournées
Pour chaque tournée, le véhicule transporte minimum deux rolls et le complément en box
palettes.
Un véhicule a une capacité totale de deux rolls et de 12 box palettes.
 Horaires
Les conditions de réalisation des tournées de livraison pour la région Bourgogne/Franche-
Comté ont été négociées l’année précédente avec GROUPFLORE.
Tournée n° 1
Destination Impératif client Horaire arrivée Horaire de départ Temps de route
Départ de Dijon à 8 h30 1 h 00
Beaune 9 h 30 9 h 30 9 h 40 0 h 40
Chalon 11 h 20 10 h 20 11 h 35 0 h 05
Chalon 12 h 00 11 h 40 12 h 10
Pause déjeuner De 12 h 10 à 13 h 10 1 h 15
Autun 15 h 25 14 h 45 15 h 40 1 h 50
N

Retour à Dijon à 17 h 30
AMPLITUDE 9 h 00

© Le Génie Éditeur - p. 58 - Groupeflore


SP
Tournée n° 2
Destination

Lons Le Saunier
Lons Le Saunier
Impératif client

9 h 30
Rendez-vous matin
Horaire arrivée

9 h 25
9 h 40
Horaire de départ
Départ de Dijon à 7 h 45
9 h 35
9 h 45
Temps de route
1 h 40
0 h 05
1 h 20
Bourg en Bresse 11 h 15 11 h 05 11 h 25 0 h 05
Bourg en Bresse 12 h 00 11 h 30 12 h 10
Pause déjeuner De 12 h 10 à 13 h 10 1 h 20
Lons Le Saunier 14 h 45 14 h 30 14 h 55 0 h 05
Lons Le Saunier 16 h 00 15 h 00 16 h 10 1 h 50
Retour à Dijon à 18 h 00
AMPLITUDE 10 h 15
EC
Annexe 12 – Demande du client ORCHITERRE pour l’importation kenyane

Bonjour,
Nous envisageons de commander 200 cartons d’orchidées à notre fournisseur KENYA FLOWERS
IME
de Nairobi (Kenya).
Les marchandises devraient être remises à la compagnie aérienne sur la plateforme aéroportuaire de
Nairobi pour le transport international le mardi 7 juin 7 h (heure locale).
Elles devront être livrées dans nos locaux le mercredi 8 juin à 14 h (heure française).
ATTENTION : Marchandises fragiles : les cartons doivent impérativement être transportés à plat. La
marchandise doit voyager entre 3 et 8 degrés.
Conditionnement : Carton : Dimensions unitaires : 60  46  29,5 cm – Poids unitaire brut : 15 kg
Valeur d’un carton : FCA Aéroport Nairobi-Jomo Kenyatta : 188,08 GBP (Livre britannique)
Code TARIC n° 06 02 90 91 10.
Pouvez-vous nous faire parvenir sous 48 heures votre proposition de prix en précisant clairement les
points suivants :
- La compagnie aérienne et l’aéroport retenus ainsi que les jours et heures d’arrivée à
l’aéroport et dans nos locaux ;
- Les coûts logistiques jusque dans nos locaux sur Dijon hors droits de douane et taxes.

Cordialement,
N

Béatrice Béjot
Assistante logistique ORCHITERRE

© Le Génie Éditeur - p. 59 - Groupeflore


SP Annexe 13 – Moyens techniques et tarifs du transport aérien
 Extrait de notre base de données, onglet « choix compagnies »
Au départ de : Nairobi-Jomo Kenyatta
Arrivées
Aéroports
Compagnies Vols Départs Jours (Heure
arrivée
locale)
Roissy
EM123 11 h (jour J) 1 3 5 18 h (Jour J)
CDG
Schiphol
EM145 16 h 2 4 6 3 h (J+1)
Amsterdam
Schiphol
AF124 14 h 2 3 5 0 h (J+1)
Amsterdam
EC
Roissy
AF247 12 h 4 6 20 h (Jour J)
CDG
1 : Lundi 2 : Mardi 3 : Mercredi 4 : Jeudi 5 : Vendredi 6 : Samedi

- Vol en soute sous température contrôlée.


- Conditionnement en ULD possible.
- Arrivée du fret en magasin aéroport Nairobi départ au moins 4 h avant l’heure du vol.
 Extrait de notre base de données, onglet « choix tarifs compagnies »
- Tarif ULD proposé au départ de Nairobi-Jomo Kenyatta
Compagnies Emirates Air France KLM cargo
Dimensions
307  234  295 307  234  241
(Longueur  largeur  hauteur en cm)
Capacité 200 cartons 200 cartons
IME
Charge utile (kg) 4 200 3 900
Poids pivot (kg) 2 700 2 200
Forfait 7 800 EUR 6 900 EUR
Prix par kg excédentaire 1,50 EUR 1,60 EUR
- Tarif général en euros au départ de Nairobi-Jomo Kenyatta et à destination
Paris CDG, Bruxelles Zaventem, Amsterdam Schiphol-Amsterdam
Emirates Air France KLM Cargo
M 80,00 M 80,00
N 6,00 N 5,80
500 4,60 750 4,50
1000 3,50 3000 3,20
 Extrait de notre base de données, onglet « Frais annexes toutes compagnies
Afrique de l’Est »
Taxes aéroport............... 13,60 EUR par envoi
Frais LTA...................... 8,80 EUR par envoi.
N

Taxe sûreté .................... 0,03 EUR par kg de poids brut mini 30 EUR maxi 60 EUR
Surcharge carburant ...... 0,10 EUR par kg de poids brut

© Le Génie Éditeur - p. 60 - Groupeflore


SP Annexe 14 – Informations complémentaires
 Les temps de traitement des opérations logistiques ou de transport
- Aéroport d’arrivée : handling et opérations de transit : 3 h
- Acheminement routier à destination du client :
Depuis Roissy : 4 h 30 Depuis Amsterdam : 9 h
Les opérations de dédouanement sont faites à Dijon.
 Le coût de l’assurance transport
0,10 % de la valeur CPT Amsterdam, Incoterm 2010.
 Les autres frais
- Post acheminement :
Amsterdam / Dijon : 75 EUR hors taxes par tonne
EC
Roissy / Dijon : 25 EUR hors taxes par tonne
- Frais de manutention de notre correspondant à l’aéroport d’arrivée : 45 EUR par envoi
- HAD : 250 EUR
- TVA au taux normal : 20 %

Annexe 15 – Cours des devises


1 EUR = 0,743395 GBP
1 EUR = 1,14086 USD

Annexe 16 – Dédouanement
A. Valeur en douane
 Transport aérien : pour faciliter les déclarations relatives à la valeur en douane des
IME
marchandises, ainsi que la vérification de ces déclarations par les services des
douanes, les frais de transport aérien à incorporer dans la valeur en douane des
marchandises sont de 61 %.
 Assurance : par analogie, le montant de la prime d'assurance sera réparti selon le
pourcentage ci-dessus utilisé pour le transport aérien.
B. Extrait tarifaire douanier
Les orchidées sont considérées comme des produits du secteur agricole.
 Origine Kenya
N

 Origine Pérou
Estimation par notre service douane du montant de la liquidation douanière : 13 300 EUR.
© Le Génie Éditeur - p. 61 - Groupeflore
SP Annexe A - QCM (à rendre avec la copie)
À l’aide de vos connaissances et des informations fournies, cocher la ou les bonnes
réponses.
1. La société VERTEBRANCHE SA envisage de signer la charte objectif CO2. Pour
relever le défi du risque de changement climatique, le transport routier de
marchandises s’est engagé dans plusieurs actions avec l’objectif de réduire tant les
émissions polluantes que les émissions de CO2. La charte s’inscrit dans une démarche
globale de lutte contre le changement climatique.
Les avantages attendus pour l’entreprise sont :
 Une augmentation des coûts du poste carburant
 Une réduction des coûts salariaux de l’entreprise
 Une valorisation commerciale auprès des clients
EC
 Une valorisation de la branche professionnelle pour améliorer son image
2. La société PMMA, société de production et de maintenance de machines agricoles a
vendu une de ses machines à un client situé au Maroc. Après un an d’utilisation, cette
machine présente des défauts de fonctionnement. De plus, le client souhaite y faire
installer un équipement complémentaire. La machine est donc rapatriée en France pour y
effectuer ces opérations. Sous quel régime douanier cette opération sera-t-elle réalisée ?
 Transit communautaire
 Importation définitive
 Admission temporaire
 Perfectionnement passif
 Perfectionnement actif
IME
3. PMMA s’approvisionne en pièces détachées auprès d’un fournisseur américain. Les
pièces acheminées par voie maritime arrivent au port de Rotterdam avant d’être
transportées par route jusqu’aux locaux de PMMA à Orléans, où elles seront
dédouanées. Sous quel régime douanier cette opération sera-t-elle réalisée ?
 Le transit communautaire car il s’agit de l’acheminement de marchandises
d'origine pays tiers mises en libre pratique et circulant entre deux points situés
dans l'Union européenne
 Le transit communautaire car il s’agit d’un acheminement de marchandises
d'origine pays tiers non mises en libre pratique, circulant entre deux points situés
dans l'Union européenne
 Le transit international routier car les marchandises sont d’origine pays tiers
4. Les Boulonneries d’Île-de-France ont réalisé une exportation à destination des États-
Unis. La marchandise est acheminée par voie maritime. Lors de l’acheminement
maritime, la marchandise subit une avarie. Le transporteur doit indemniser :
 Le vendeur si la vente est conclue selon l’incoterm 2010 FOB Le Havre
N

 Le vendeur si la vente est conclue selon l’incoterm 2010 DAP Washington


 L’acheteur si la vente est conclue selon l’incoterm 2010 CIF New York
 Le vendeur si la vente est conclue selon l’incoterm 2010 CIF New York

© Le Génie Éditeur - p. 62 - Groupeflore


5.
SP Au cours de l’acheminement de marchandises, sous couvert de la CMR, effectué de
Roissy à Bucarest (Roumanie), le transporteur routier est déclaré responsable de
l’avarie de 2 colis d’un poids unitaire brut de 25 kg. La valeur de la marchandise est
de 316 €. Le montant de l’indemnisation est de :
1 DTS = 1,24023 EUR
 632 €
 516,56 €
 516,56 € avec déclaration de valeur
 632 € avec déclaration de valeur

Extrait de la Convention sur le contrat de transport international de marchandises


par route (CMR) signée le 19 mai 1956 à Genève.
Article 1er
EC
- La présente convention s'applique à tout contrat de transport de marchandises par route à
titre onéreux au moyen de véhicules, lorsque le lieu de la prise en charge de la
marchandise et le lieu prévu pour la livraison, tels qu'ils sont indiqués au contrat, sont
situés dans deux pays différents dont l'un au moins est un pays contractant. Il en est ainsi
quels que soient le domicile et la nationalité des parties.
Article 23
1 - Quand, en vertu des dispositions de la présente Convention, une indemnité pour perte
totale ou partielle de la marchandise est mise à la charge du transporteur, cette indemnité
est calculée d'après la valeur de la marchandise au lieu et à l'époque de la prise en charge
- La valeur de la marchandise est déterminée d'après le cours en bourse ou, à défaut,
d'après le prix courant sur le marché ou, à défaut de l'un et de l'autre, d'après la valeur
usuelle des marchandises de même nature et qualité.
[…]
IME
(*) 3. - Toutefois, l'indemnité ne peut dépasser 8,33 unités de compte par kilogramme du
poids brut manquant
[…]
6. - Des indemnités plus élevées ne peuvent être réclamées qu'en cas de déclaration de la
valeur de la marchandise ou de déclaration d'intérêt spécial à la livraison, conformément
aux articles 24 et 26.
(*) 7. - L'unité de compte mentionnée dans la présente Convention est le droit de tirage
spécial tel que défini par le Fonds monétaire international. Le montant visé au paragraphe
3 du présent article est converti dans la monnaie nationale de l'État. […]

(*) Texte résultant du Protocole modificatif du 5 juillet 1978, entré en vigueur en France le
13 juillet 1982
N

© Le Génie Éditeur - p. 63 - Groupeflore


SP Dossier
La grille de notation
Thèmes abordés Points
La logistique Partie 1 : Évaluation de la faisabilité de
européenne de l’opération transport 70
Groupeflore Partie 2 : Les tournées de distribution
Importation
Partie 1 : Importation du Kenya
d’orchidées 70
Partie 2 : Choix du fournisseur d’orchidées
d’ORCHITERRE
EC
Dossier 3
QCM 20
QCM

Total 160

Les annexes utiles par dossier


Dossier Annexes correspondantes
 Annexe 1 : Demande du client GROUPFLORE pour la campagne
« Fête des mères »
IME
 Annexe 2 : Caractéristiques de la marchandise
 Annexe 3 : Parc de véhicules de VERTEBRANCHE
 Annexe 4 : Affectation des véhicules au retour des Pays-Bas
 Annexe 5 : Carte géographique
Dossier 1
 Annexe 6 : Les contraintes d’exploitation
 Annexe 7 : Les contraintes de la plateforme de Dijon
 Annexe 8 : Budget du client GROUPFLORE
 Annexe 9 : Les conditions de tarification
 Annexe 10 : Les conditions d’exploitation des tournées 1 et 2
 Annexe 11 : Les tournées de livraison 1 et 2
 Annexe 12 : Demande du client ORCHITERRE pour l’importation
kenyane
 Annexe 13 : Moyens techniques et tarifs du transport aérien
Dossier 2
 Annexe 14 : Informations complémentaires
 Annexe 15 : Cours des devises
N

 Annexe 16 : Dédouanement
Dossier 3 Annexe A : QCM (à rendre avec la copie)

© Le Génie Éditeur - p. 64 - Groupeflore


SP Le sujet pas à pas
DOSSIER 1 – La logistique européenne de GROUPFLORE

Partie 1 – Évaluation de la faisabilité d’un transport

Question 1. Évaluer les moyens matériels nécessaires à l’opération d’approvsion-


nement au départ de la plateforme d’Aalsmeer.
EC
Les conseils pour bien répondre

1. Identifiez l’attente
 Objectif principal
Dimensionner les moyens matériels.
 Objectifs intermédiaires
 Évaluer le nombre de box nécessaires
 Évaluer le nombre de véhicules nécessaires
2. Repérez les annexes contenant l’information
 Annexe 1 à annexe 3
3. Identifiez l’information utile
 L’annexe 1 présente la demande du client Groupeflore et les contraintes à
respecter
IME
 L’annexe 2 liste les caractéristiques de la marchandise (types de
marchandises, quantités à transporter, conditionnements).
 L’annexe 3 présente le parc de véhicules de Verbranche.
N

© Le Génie Éditeur - p. 65 - Groupeflore


SP
 Nombre de Box et de rolls à enlever
Éléments
Fleurs coupées
La réponse idéale

Calculs Résultats

Rose rouge 45 000 roses / 50 = 900 barquettes ; 900 cartons / 18 50 box


Rose blanche 10 800 roses / 50 = 216 barquettes ; 216 cartons / 18 12 box
Rose jaune 2 700 roses / 50 = 54 barquettes ; 54 cartons / 18 3 box
Total 65 box
Plantes en potées 8 000 orchidées / 20 = 400 barquettes ; 400 barquettes / 40 10 rolls
Conclusion : on doit enlever 65 box palettes et 10 rolls à la plate-forme d’Aalsmeer.

EC
Nombre de véhicules nécessaires
En fonction des mètres plancher :
On peut charger deux semi-remorques complètes contenant chacune 26 box palettes
ce qui correspond à une longueur occupée par le chargement de 13 m. Il reste
65 – (2  26) soit 13 box palettes et 10 roll à charger selon le plan de chargement suivant :
7 box  1 m = 7 m 3 roll  1,20 m = 3,60 m

box box box box box box box roll roll roll

roll roll roll


box box box box box box roll
roll roll roll
IME
7 m + 3,60 m = 10,60 m < 11,60 m
Conclusion : trois ensembles articulés sont nécessaires au regard des mètres
plancher occupés.
En fonction du poids :
Éléments Calculs Résultats
Véhicules chargés de 26 box
Tare d’un box 20,00 kg
Poids de la marchandise 18 cartons  2,6 kg 46,80 kg
Poids d’un box chargé 66,80 kg
Pour un véhicule 66,80  26 box = 1 736,80 kg 1,7368 t
Véhicule avec box et rolls
Box 66,80 kg  13 box 868,40 kg
Rolls 200 kg  10 rolls 2 000,00 kg
Total chargé 868,40 kg + 2 000 kg = 2 868,40 kg 2,8684 t
N

Poids total de l’envoi (1,7368 t  2 véhicules) + 2,8684 t 6,3420 t


Conclusion : La CU des véhicules est de 25 t, donc on n’est jamais en surcharge. On a
donc besoins de trois ensembles articulés.
© Le Génie Éditeur - p. 66 - Groupeflore
Question 2.
SP Vérifier que les contraintes horaires permettent de réaliser l’opération de
transport depuis Eindhoven jusqu’à la plateforme de Dijon.

Les conseils pour bien répondre

1. Identifiez l’attente
 Objectif principal
 Faire les plans de marche des véhicules
2. Repérez les annexes contenant l’information
 Annexes 4 à 7
3. Identifiez l’information utile
 L’annexe 4 liste les véhicules qui seront présents dans la zone de prise en
EC
charge de la marchandise.
 L’annexe 5 fournit une carte géographique de la zone de prise en charge.
 L’annexe 6 liste les conditions d’exploitation (les contraintes) en termes de
transport jusqu’à la plateforme logistique.
Identification des contraintes :
- se présenter à 6 h 30 à Aalsmeer le 24 mai pour finir de charger à 7 h 30
- repos journalier minimum de 11 h
- 30 minutes de chargement, effectué par le conducteur
- Temps de conduite Aalsmeer Dijon : 9,83 h (9 h 50)
- Les conducteurs ont déjà conduit 2 fois 10 heures dans la semaine en
cours : le temps de conduite journalier ne peut excéder 9 heures
- Temps de travail effectif journalier maximum appliqué par
IME
VERTEBRANCHE : 10 h
- Vitesse moyenne : 70 km/h
 L’annexe 7 liste les contraintes liées à la plateforme logistique.
Identification des contraintes :
- arrivée à Dijon avant 5 h 30 le 25/05 au plus tard
N

© Le Génie Éditeur - p. 67 - Groupeflore


SP La réponse idéale

Le véhicule le plus éloigné d’Aalsmeer étant situé à EINDHOVEN, on va vérifier la


faisabilité avec celui-ci.
Plan de marche du véhicule
Date Début Tâche Km Durée Fin Remarques
23/05 17 h 15 Repos 11 h 4 h 15
journalier
24/05 4 h 15 Conduite 122,5 1 h 45 6h Donc arrivée à Aalsmeer avant 6 h 30
6 h 00 Pause 0 h 30 6 h 30 Repos fractionné qui compte pour 15 min
6 h 30 Formalité 0 h 30 7h
7h Chargement 0 h 30 7 h 30
EC
7 h 30 Conduite 2 h 45 10 h 15
10 h 15 Pause 0 h 30 10 h 45
10 h 45 Conduite 4 h 30 15 h 15 Total conduite : 1 h 45 + 2 h 45 + 4 h 30 =
9h
Temps de travail effectif :
9 h + 0 h 30 + 0 h 30 = 10 h  10 h1
15 h 15 Repos 11 h2 2 h 15
journalier
25/05 2 h 15 Conduite 2 h 35 4 h 50 9 h 50 – 2 h 45 – 4 h 30 =
9 h 50 – 7 h 15
1
D’une part, l’article L3312-1 du Code des transports fixe à 10 h maximum, le temps
de travail d’un conducteur qui accomplit, sur une période de vingt-quatre heures, une
partie de son travail dans l’intervalle compris entre 24 heures et 5 heures ; d’autre
part le temps de travail effectif journalier maximum appliqué par VERTEBRANCHE
IME
est de 10 h.
2
Le transporteur fixe un repos journalier minimum de 11 h.
Conclusion : Le conducteur arrivera au plus tard à 4 h 50, il respecte donc la
contrainte d’une heure d’arrivée à Dijon au plus tard avant 5 h 30 en respectant
la réglementation sociale (9 h de conduite et 10 h de service le 24/05)

Le temps d’approche pour les autres véhicules étant moindre, leur plan de
marche est obligatoirement compatible avec les contraintes imposées.
N

© Le Génie Éditeur - p. 68 - Groupeflore


Question 3.
SP Montrer que le prix proposé par le client peut être accepté.

Les conseils pour bien répondre

1. Identifiez l’attente
 Objectif principal
 Comparer les tarifs du transporteur avec le budget du client.
 Objectifs intermédiaires
 Calculer un prix de vente grâce à la grille tarifaire.
 Calculer le CA réalisé sur la rotation des trois véhicules en respectant le budget du
client.
 Vérifier le respect des consignes du responsable d’exploitation : « La proposition
budgétaire de GROUPFLORE ne pourra être acceptée que si le chiffre d’affaires
EC
total de la rotation est au moins égal au chiffre d’affaires obtenu en utilisant la grille
tarifaire. »
2. Repérez les annexes contenant l’information
 Annexe 8 et 9
3. Identifiez l’information utile
 L’annexe 8 communique le budget de Groupeflore.
 L’annexe 9 présente les conditions tarifaires du transport jusqu’à la plateforme
logistique, les CA HT obtenus à l’aller et les consignes du responsable
d’exploitation.
IME
N

© Le Génie Éditeur - p. 69 - Groupeflore


SP
 Calcul du poids taxable
Éléments
Poids brut de l’envoi
La réponse idéale

Calculs
Calculé dans la question 1
Résultats
6 342,00 kg
Rapport poids volume
Volume Rolls 10 rolls  (1,20 m  0,80 m  1,80 m) = 17,28 m3
Volume des Box palettes 65  (1,20 m  1 m  2,40 m) = 187,20 m3
Volume total 204,48 m3
Rapport poids volume 204,48 m3  330 kg/m3 67 478,40 kg
Rapport poids mètre linéaire (10,6 m + 13 m + 13 m)  1750 kg/ml 64 050,00 kg
Poids taxable Le plus grand des trois 67 478,40 kg
Poids taxable par véhicule 67 478,40 / 3 22 492,80 kg
EC
 Calcul du prix à facturé selon la grille tarifaire
Lecture de la grille tarifaire : les tarifs sont donnés de façon forfaitaire par destination et
tranche de poids.
Éléments Calculs Résultats
Prix pour un véhicule Coupure Zone 4 avec tranche de poids [22 – 24] 897,75 €
Prix pour les 3 véhicules 897,75 €  3 véhicules 2 693,25 €
 Calcul du CA aller
Destinataire de CA HT selon la grille tarifaire CA HT facturé aux clients
Utrecht 910,00 € 1 020,00 €
Eindhoven 648,00 € 778,00 €
IME
Rotterdam 845,50 € 925,50 €
Total 2 403,50 € 2 723,50 €
 Calcul du CA de la rotation dans le budget de Groupeflore
Destinataire de Calculs Résultats
CA du voyage aller 2 723,50 €
CA du voyage retour Budget de Groupeflore 2 450,00 €
CA de la rotation 5 173,50 €
 Conclusion

Le client ne nous propose que 2 450 €, soit 243,25 € de moins que notre tarif.
Cependant, au total, la rotation des trois véhicules rapporte 5 173,50 €.
Facturée au tarif de la grille tarifaire, la rotation des trois véhicules aurait rapporté :
2 403,50 €+ 2 693,25 € = 5 096,75 €
La rotation des trois véhicules nous rapporte donc 5 173,50 – 5 096,75 = 76,75 € de
N

plus qu’avec une facturation stricte grille tarifaire.


Nous pouvons donc accepter le prix proposé par le client.

© Le Génie Éditeur - p. 70 - Groupeflore


SP Partie 2 – Les tournées de distribution

Question 4. Analyser les tournées 1 et 2 en vous appuyant sur des indicateurs de votre choix.

Les conseils pour bien répondre


1. Identifiez l’attente
 Objectif principal
 Analyse des tournées.
 Objectifs secondaires
Ils dépendent des critères d’analyse retenus ; nous avons retenu les critères « taux de
remplissage », « temps d’attente », « amplitude horaire ».
EC
 Évaluer les tournées selon le critère « taux de remplissage ».
 Évaluer les tournées selon le critère « temps d’attente ».
 Évaluer les tournées selon le critère « amplitude horaire ».
2. Repérez les annexes contenant l’information
 Annexes 10 et11.
3. Identifiez l’information utile
 L’annexe 10 liste les conditions d’exploitation en termes de tournées de distribution.
 L’annexe 11 présente les spécificités des tournées de distribution, ce qui permet de
définir les critères d’évaluation.
IME
N

© Le Génie Éditeur - p. 71 - Groupeflore


SP
 Critère « Taux de remplissage » :
Nombre de
Box Pal
La réponse idéale

Coefficient de
remplissage
Nombre de
rolls
Coefficient de
remplissage
Tournée 1 12 12/12 = 100 % 2 2 / 2 = 100 %
Tournée 2 9 9 / 12 = 75 % 2 2 / 2 = 100 %
Le taux de remplissage est excellent pour la première tournée ; en revanche, il peut
être amélioré pour la deuxième tournée en ce qui concerne les box ; pour rolls, on est
à 100 % donc l’organisation est bonne.
 Critère « Temps d’attente »
On doit donc calculer les temps d’attentes de chaque tournée.
EC
Tournée n°1
Impératif Horaire Horaire de Temps de Temps
Destination
client d’arrivée prévue départ prévu route d’attente
Départ de Dijon à 8 h 30 1 h 00
Beaune 9h30 9 h 30 9 h 40 0 h 40
Chalon 11 h 20 10 h 20 11 h 35 0 h 05 1h
Chalon 12 h 00 11 h 40 12 h 10 20 min
Pause déjeuner De 12 h 10 à 13 h10 1 h 15
Autun 15 h 25 14 h 45 15 h 40 1 h 50 40 min
Retour à Dijon à 17 h 30
AMPLITUDE 9 h 00 TOTAL 2 h 00

Tournée n° 2
Impératif Horaire Horaire de Temps de Temps
IME
Destination
client d’arrivée prévue départ prévu route d’attente
Départ de Dijon à 7 h 45 1 h 40 5 min
Lons Le Saunier 9 h 30 9 h 25 9 h 35 0 h 05
Rendez-vous 1 h 20
Lons Le Saunier 9 h 40 9 h 45
matin
Bourg en Bresse 11 h 15 11 h 05 11 h 25 0 h 05 10 min
Bourg en Bresse 12 h 00 11 h 30 12 h 10 30 min
Pause déjeuner De 12 h 10 à 13 h 10 1 h 20
Lons Le Saunier 14 h45 14 h 30 14 h 55 0 h 05 15 min
Lons Le Saunier 16 h 00 15 h 00 16 h 10 1 h 50 1 h 00
Retour à Dijon à 18 h
AMPLITUDE 10 h15 TOTAL 2 h 00

Temps d’attente
Tournée 1 2 h pour la journée, notamment avec deux livraisons successives le
matin à Beaune et Chalons sur Saône pour le destinataire Hardiland.
Tournée 2 2h
N

 Critère « Amplitude horaire » :


Pour la tournée 1 : l’amplitude horaire est respectée : 9 h < 10 h  OK
Pour la tournée 2 : l’amplitude est supérieure à l’objectif de 10 h maximum  10 h 15
© Le Génie Éditeur - p. 72 - Groupeflore
Question 5. Proposer des solutions d’amélioration des tournées 1 et 2.
SP Les conseils pour bien répondre

1. Identifiez l’attente
 Objectif principal
 Améliorer l’organisation des deux tournées
2. Repérez les annexes contenant l’information
 L’information nécessaire a été construite dans la réponse à la question
précédente à partir des annexes 10 et 11.
La réponse idéale
EC
 L’organisation de la tournée 1 :
- Temps d’attente : l’objectif est de les réduire de 50 %)
On peut essayer de négocier un changement d’heure de RDV à Chalon (2ème
position) plutôt vers 10 h 30, ce qui permettrait de réduire de 30 à 60 min le
temps d’attente pour ce destinataire.
 L’organisation de la tournée 2 :
- Taux de remplissage :
Trouver du fret à charger avant 16 h 30 à Lons-le-Saunier
Améliorer le coefficient de remplissage supposerait qu’un ou plusieurs
destinataires de la tournée commandent davantage de box palettes, ou trouver
IME
d’autres destinataires.
- Temps d’attente : de 2 h dont 1 h pour Raco à Lons Le Saunier
Renégocier l’heure de RDV à Lons Le Saunier pour Raco après 15 h ce qui
permettrait de limiter le temps d’attente et de ne pas dépasser l’amplitude horaire
de 10 h.
N

© Le Génie Éditeur - p. 73 - Groupeflore


SP DOSSIER 2 – Importation d’orchidées d’ORCHITERRE

Partie 1 – Importation du Kenya

Question 1. Faire une proposition précise et argumentée pour répondre à la demande


d’ORCHITERRE. Vous prendrez soin de justifier tous vos choix.

Les conseils pour bien répondre

1. Identifiez l’attente
EC
 Objectif principal
 Construire une offre commerciale.
 Objectifs intermédiaires
 Choix du vol et de la compagnie aérienne.
 Calcul des coûts logistiques jusque dans les locaux du client ORCHITERRE (Dijon) :
 Calcul du prix du transport aérien,
 Calcul du coût de l’assurance,
 Calcul des autres coûts logistiques.
2. Repérez les annexes contenant l’information
 Annexes 12 à 15
3. Identifiez l’information utile
 L’annexe 12 concerne la demande d’ORCHITERRE.
 L’annexe 13 présente les informations concernant le transport aérien (données
IME
techniques et tarifaires).
 L’annexe 14 communique les informations concernant les transit times et les autres
frais.
 L’annexe 15 donne les taux de change.
N

© Le Génie Éditeur - p. 74 - Groupeflore


SP
1
La réponse idéale
Afin d’évaluer le prix du transport aérien, il faut choisir le routage (vol et compagnie)
Choix du vol et de la compagnie aérienne
 Heures de départ
Mise à disposition le mardi 7 juin à 7 h (heure locale)  Possibilité de deux vols :
AF 124 et EM 145.
- EM 145 : départ 16 h arrivée à Amsterdam le mercredi 8 juin à 3 h heure
locale
- AF 124 : départ le mardi à 14 h arrivée à Amsterdam le mercredi 8 juin à 0 h
heure locale
EC
 Autres temps à prendre en compte
- Aéroport d’arrivée : Handling et opérations de transit : 3 h
- Acheminement routier à destination du client depuis Amsterdam : 9 h
 Heures d’arrivée (contrainte : livraison le 8 juin à 14 h maximum)
- Pour le vol EM 145 : arrivée à Dijon le mercredi 8 juin à 15 h > 14 h
- Pour le vol AF 124 : arrivée à Dijon le mercredi 8 juin à 12 h < 14 h
Conclusion : on choisira donc le vol AF 124
2 Coûts logistiques jusque dans les locaux du client ORCHITERRE (Dijon)
a. Prix du transport aérien (compagnie : Air France KLM)
 Le fret hors frais annexes
IME
On a le choix entre un tarif à l’ULD et le tarif général
- Tarif à l’ULD
Rappel :
Poids taxable Poids brut de l’envoi = 15 kg  200 cartons 3 000 kg
Nb d’ULD La capacité de l’ULD est de 200 cartons (annexe 13) 1 ULD
Forfait 6 900 EUR
Excédent (3 000 kg – 2 200 kg) = 800 kg ; 800 kg  1,6 EUR 1 280 EUR
Fret de base 8 180 EUR
- Tarif général
PBT Poids brut de l’envoi = 15 kg  200 cartons 3 000 kg
Poids fictif 200 cartons  (6 dm  4,6 dm  2,95 dm) / 6 dm3 /kg 2 714 kg
Poids taxable Le plus grand : à l’avantage du transporteur 3 000 kg
Fret de base 3,2 EUR  3 000 kg 9 600 EUR
Remarque : Il n’y a pas de tranche en-dessus de la tranche 3 000 kg et plus donc il n’y
N

a pas de « payant pour » à calculer.


Conclusion : on retiendra le tarif ULD (8 180 EUR à l’avantage du chargeur)

© Le Génie Éditeur - p. 75 - Groupeflore


SP  Calcul du prix du Transport aérien avec les frais annexes
Au fret de base il faut rajouter les frais annexes.
Fret de base 8 180,00 EUR
Taxes aéroport 13,60 EUR
Frais de LTA 8,80 EUR
Taxe de sûreté 0,030 EUR  3 000 kg = 90 EUR ; Max 60 EUR 60,00 EUR
Surcharge carb. 0,1 EUR  3 000 kg 300,00 EUR
Total fret aérien 8 562,40 EUR
b. Coût de l’assurance
Attention de bien identifier l’assiette de la prime d’assurance car cette prime peut
se calculer sur la valeur CPT ou sur la valeur CIP. Ici, l’assiette de la prime
EC
d’assurance est la valeur CPT.
La règle Incoterms® de vente est FCA aéroport Nairobi-Jomo Kenyatta, pour
obtenir la valeur CPT Amsterdam, il faut rajouter les coûts de transport aérien.
1 EUR = 0,743395 GBP  1 GBP = 1 / 0,743395 = 1,345180
Valeur FCA 188,08 GBP  200 cartons  1,345180 50 600,29 EUR
+ Transport aérien 8 562,40 EUR
= CPT Amsterdam 59 162,69 EUR
Assurance 59 162,69 EUR  0,10 % 59,16 EUR
c. Coûts logistiques à la charge du client (hors liquidation douanière) jusque
dans les locaux du client GROUPFLORE
Transport aérien 8 562,40 EUR
IME
Assurance 59,16 EUR
Manutention aéroportuaire 45 EUR
Post acheminement 75 EUR  3 t 225 EUR
Total 8 891,56 EUR

Conclusion : Le total des coûts à la charge du client hors droits de douane et


taxes est de 8 891,56 EUR
N

© Le Génie Éditeur - p. 76 - Groupeflore


Question 2.
SP Conseiller votre client sur le choix du fournisseur d’orchidées à retenir.
Argumenter votre réponse.

Les conseils pour bien répondre

1. Identifiez l’attente
 Objectif principal
 Comparer deux offres.
 Objectifs intermédiaires
 Calculer la valeur DDP Dijon de l’importation du Kenya pour pouvoir la comparer à la
valeur DDP du fournisseur péruvien (les droits de douane de ce dernier sont connus).
 Évaluer chacune des offres en termes de coûts et en termes de risques (pertes,
avaries, délais).
EC
2. Repérez les annexes contenant l’information
 Annexe 16
3. Identifiez l’information utile
 L’annexe 16 communique les informations permettant de calculer les droits et taxes
à payer ainsi que les pourcentages de répartition des frais.

La réponse idéale
 Calcul de la valeur DDP Dijon de l’importation du Kenya
Règle Incoterms : FCA aéroport Nairobi-Jomo Kenyatta
IME
1 EUR = 0,743395 GBP  1 GBP = 1 / 0,743395 = 1,345180
Note de valeur
Valeur FCA 188,08 GBP  200 cartons  1,345180 50 600,29 EUR
+ Transport aérien hors UE 8 562,40 EUR  0,61 5 223,06 EUR
+ Assurance 59,16 EUR  0,61 36,09 EUR
= Valeur frontière UE 55 859,44 arrondi à 55 859,00 EUR
+ Transport aérien dans UE 8 562,40 EUR – 5 223,06 EUR 3 339,34 EUR
+ Assurance dans UE 59,16 EUR – 36,09 EUR 23,07 EUR
= Valeur statistique 59 221,24 EUR arrondi à 59 221,00 EUR
Manutention aéroportuaire 45,00 EUR
Post acheminement 75 EUR  3 t 225,00 EUR
Valeur 1ère destination Dijon 59 491,00 EUR
Remarque : Les valeurs en douane, les droits et taxes sont arrondis à l’euro le plus proche.

 Calcul de la liquidation douanière


Base de calcul Droits Quotité Assiette Montant
N

Valeur frontière UE DD 6,5 55 859 3 631 EUR


Valeur 1ère destination + DD TVR 10 59 491 + 3 631 6 312 EUR
Total de la liquidation douanière 9 943 EUR
© Le Génie Éditeur - p. 77 - Groupeflore

SP Calcul de la valeur DDP Dijon de l’importation du Kenya
DAP Dijon 59 491,24 EUR
Liquidation douanière 9 943 EUR
HAD HT 250 EUR
TVA sur HAD 250 EUR  20 % 50 EUR
DDP Dijon pour l’envoi 69 734,24 EUR
DDP Dijon par carton 69 734,34 EUR / 200 cartons 348,67 EUR
 Tableau comparatif
DAP Dijon (€ par carton) DDP Dijon (€ par carton)
Kenya 59 491,24 € / 200 cartons = 297,45 € 348,67 €
Pérou 332,13 $ / 1,14086 = 291,12 € 291,12 €  200 cartons = 58 224 €
EC
58 224 € + 13 300 = 71 524 €
71 524 € / 200 cartons = 357,62 €
Différence – 6,33 € + 8,95 €

 Conseils au client

 Sur le tarif
La différence de Valeur DAP (– 6,33 € par carton) se fait en faveur du fournisseur
péruvien, or, en prenant en compte la liquidation douanière, il est plus judicieux de
conseiller le choix du fournisseur kenyan qui est le moins cher mais d’autres facteurs
peuvent influer sur le choix du client.
 Sur le choix de la règle Incoterms®
Avec une règle Incoterms® DAP Dijon, le délai de livraison et la prise en charge du
IME
risque sont à la charge du fournisseur péruvien (vendeur). Avec une règle Incoterm®
FCA Nairobi, le délai de livraison et la prise en charge du risque sont à la charge
d’ORCHITERRE (acheteur).
On peut conseiller le DAP Dijon qui permet à notre client ORCHITERRE de ne pas
prendre en charge les risques du transport et ceux liés au respect de la date de
livraison, d’autant plus qu’il s’agit de marchandises fragiles…
N

© Le Génie Éditeur - p. 78 - Groupeflore


SP Dossier 3 – QUESTIONS À CHOIX MULTIPLES

Question. À l’aide de vos connaissances, compléter l’annexe A (à rendre avec votre


copie). Une ou plusieurs réponses sont possibles pour une même question.

Les conseils pour bien répondre

1. Identifiez l’attente
 Objectif principal
 Cocher la (ou les) bonne(s) réponse(s) en mettant en œuvre vos connaissances.
2. Analysez les questions
EC
 Question 1 :
Les objectifs d’une charte CO2 sont essentiellement sociétales : réduire les
émissions de CO2 afin de lutter contre le réchauffement climatique.
Mais réduire les émissions de CO2 suppose de réduire la consommation de
carburant ce qui a pour effet de diminuer le coût de ce poste. On atteint cet
objectif en agissant sur l’acquisition de véhicule plus propre, en formant les
conducteurs à la conduite économique (augmentation du coût de formation) et
en adoptant une politique de maintenance rigoureuse.
Les entreprises de transport sont perçues comme polluantes donc toute action
en faveur de la diminution des émissions polluantes est valorisante tant pour
l’image de l’entreprise que pour celle de la profession.
 Question 2 :
On a le choix entre cinq régimes douaniers :
IME
 Transit communautaire (remarque : on parle aujourd’hui de transit de
l’union) : les régimes de transit permettent de transporter des
marchandises sans rupture de charge, sans dédouanement en frontière. Ici
la marchandise va être déchargée pour être réparée et modifiée donc on
ne peut pas appliquer un régime de transit.
 Importation définitive : Les importations définitives concernent des
marchandises tierces destinées à être consommées en France, elles
donnent lieu à une liquidation douanière avec MLP (paiement des droits
de douane) et MAC (paiement de la TVA). Ici la machine ne sera pas
utilisée en France et retournera au Maroc donc on ne peut pas appliquer
un régime d’importation définitive.
 Admission temporaire : Ce régime permet d’introduire sur le territoire
communautaire une marchandise tierce en suspension totale ou partielle
de droits et taxes, en prenant l’engagement de la réexporter en l’état, sans
transformation ; or la machine va être réparée et modifiée donc on ne peut
pas appliquer un régime d’admission temporaire.
 Perfectionnement passif : Ce régime permet d’exporter temporairement
N

des marchandises communautaires vers un pays tiers, en vue de les


perfectionner (les modifier), et de les réimporter, sous le nom de « produits
compensateurs », en exonération totale ou partielle des droits et taxes or
© Le Génie Éditeur - p. 79 - Groupeflore
SP la machine va être modifiée en France et non dans un pays tiers donc on
ne peut pas appliquer un régime de perfectionnement passif.
 Perfectionnement actif : Ce régime permet d’importer temporairement des
marchandises communautaires d’un pays tiers, en vue de les perfectionner
(les modifier), et de les réexporter en suspension totale des droits de
douane ; la machine va être modifiée en France et réexportée au Maroc
(pays tiers) donc on appliquera un régime de perfectionnement actif.
 Question 3 :
Les régimes de transit permettent de transporter des marchandises sans
rupture de charge, sans dédouanement en frontière.
 Transit communautaire (remarque : on parle aujourd’hui de transit de
l’union) : Ce régime est destiné à faciliter la circulation des marchandises
sous douane donc qui ne sont pas mise en libre pratique (MLP) entre
EC
deux points situés dans l’UE (territoire douanier communautaire)
 Transit international routier (TIR) Le régime TIR s’applique à tous les
transports de marchandises par route effectués sans rupture de charge
débutant dans un pays de la Communauté et se terminant dans un pays
tiers adhérent à la Convention ou débutant dans un pays tiers et se
terminant à l’intérieur de la Communauté.
 Choix de la bonne réponse : le transport d’une marchandise débute au
port de Rotterdam (dans l’UE) et se termine à Orléans (dans l’UE) donc
le régime TIR ne peut pas être appliqué ; la marchandise est dédouanée à
Orléans donc mise en libre pratique à Orléans, cela correspond à la
deuxième affirmation.
 Question 4 :
Il s’agit ici de savoir qui est l’ayant droit de la marchandise (vendeur ou
IME
acheteur) donc il faut déterminer le lieu de transfère des risques.
Dans le cas présenté, l’avarie a eu lieu pendant le transport maritime.
 Règle Incoterm® 2010 FOB Le Havre  transfère des risques à
l’acheteur avant le transport principal donc au Havre  le transporteur
doit indemniser l’acheteur.
 Règle Incoterm® 2010 DAP Washington  transfère des risques à
l’acheteur après le transport principal donc à Washington  le
transporteur doit indemniser le vendeur.
 Règle Incoterm® 2010 CIF New York  transfère des risques à
l’acheteur avant le transport principal donc au Havre  le transporteur
doit indemniser l’acheteur.
 Question 5 :
 Sans déclaration de valeur :
Valeur de la marchandise avariée : 316 €  2 colis = 632 €
Limitation d’indemnisation : 8,33 DTS  25 kg  2 colis = 416,50 DTS
416,50 DTS  1,24023 = 516,56 €
N

Indemnisation : la valeur la plus petite : 516,56 €


 Avec déclaration de valeur :
La déclaration de valeur fait sauter les limitations d’indemnisation donc 632 €
© Le Génie Éditeur - p. 80 - Groupeflore
SP La réponse idéale

Annexe A - QCM (à rendre avec la copie)


À l’aide de vos connaissances et des informations fournies, cocher la ou les bonnes réponses.
1. La société VERTEBRANCHE SA envisage de signer la charte objectif CO2. Pour
relever le défi du risque de changement climatique, le transport routier de
marchandises s’est engagé dans plusieurs actions avec l’objectif de réduire tant les
émissions polluantes que les émissions de CO2. La charte s’inscrit dans une démarche
globale de lutte contre le changement climatique.
Les avantages attendus pour l’entreprise sont :
 Une augmentation des coûts du poste carburant
EC
 Une réduction des coûts salariaux de l’entreprise
 Une valorisation commerciale auprès des clients
 Une valorisation de la branche professionnelle pour améliorer son image
2. La société PMMA, société de production et de maintenance de machines agricoles a
vendu une de ses machines à un client situé au Maroc. Après un an d’utilisation, cette
machine présente des défauts de fonctionnement. De plus, le client souhaite y faire
installer un équipement complémentaire. La machine est donc rapatriée en France pour y
effectuer ces opérations. Sous quel régime douanier cette opération sera-t-elle réalisée ?
 Transit communautaire
 Importation définitive
 Admission temporaire
 Perfectionnement passif
 Perfectionnement actif
IME
3. PMMA s’approvisionne en pièces détachées auprès d’un fournisseur américain. Les
pièces acheminées par voie maritime arrivent au port de Rotterdam avant d’être
transportées par route jusqu’aux locaux de PMMA à Orléans, où elles seront
dédouanées. Sous quel régime douanier cette opération sera-t-elle réalisée ?
 Le transit communautaire car il s’agit de l’acheminement de marchandises
d'origine pays tiers mises en libre pratique et circulant entre deux points situés
dans l’Union européenne
 Le transit communautaire car il s’agit d’un acheminement de marchandises
d'origine pays tiers non mises en libre pratique, circulant entre deux points situés
dans l’Union européenne
 Le transit international routier car les marchandises sont d’origine pays tiers
4. Les Boulonneries d’Île-de-France ont réalisé une exportation à destination des États-
Unis. La marchandise est acheminée par voie maritime. Lors de l’acheminement
maritime, la marchandise subit une avarie. Le transporteur doit indemniser :
 Le vendeur si la vente est conclue selon l’incoterm 2010 FOB Le Havre
N

 Le vendeur si la vente est conclue selon l’incoterm 2010 DAP Washington


 L’acheteur si la vente est conclue selon l’incoterm 2010 CIF New York
 Le vendeur si la vente est conclue selon l’incoterm 2010 CIF New York
© Le Génie Éditeur - p. 81 - Groupeflore
SP
5. Au cours de l’acheminement de marchandises, sous couvert de la CMR, effectué de
Roissy à Bucarest (Roumanie), le transporteur routier est déclaré responsable de
l’avarie de 2 colis d’un poids unitaire brut de 25 kg. La valeur de la marchandise est
de 316 €. Le montant de l’indemnisation est de :
1 DTS = 1,24023 EUR
 632 €
 516,56 €
 516,56 € avec déclaration de valeur
 632 € avec déclaration de valeur
EC
IME
N

© Le Génie Éditeur - p. 82 - Groupeflore


SP Étude de cas 3 – Eiffage
Session 2016 – Métropole

DOSSIER 1 : Réponse à l’appel d’offre d’Eiffage


Eiffage, l’un des leaders français du BTP (Bâtiment et Travaux
Publics), a obtenu le marché concernant la construction de la
EC
future ligne ferroviaire à grande vitesse (LGV) entre Le Mans
La demande
et Rennes.
Il publie donc un appel d’offre auprès de différents prestataires
notamment pour des prestations transport et logistique.
GTS est un transporteur breton basé à Rennes. Il possède en
Votre entreprise
propre une centaine de cartes grises et des sites logistiques.
Vous êtes chargé(e) d’analyser la partie transport et la partie
Votre mission logistique de l’appel d’offre publié par Eiffage et de préparer
des éléments de réponse.

DOSSIER 2 : Importation en provenance des États-Unis


Société PBF IMPORT, commissionnaire de transport interna-
Votre entreprise
IME
tional et agréé en douane, basée en Alsace-Lorraine.
WACCUWORLD, spécialiste des pompes industrielles, domi-
Le fournisseur
cilié aux États-Unis.
Aérien : American Airlines Cargo
Les transporteurs
Routier : Messagerie Express Alsacienne
Lors du percement d’un tunnel dans la région Alsace-Lorraine,
un tunnelier de 103 mètres de long et d’un diamètre de
10 mètres est tombé subitement en panne. Le diagnostic a établi la
défectuosité d’une pompe à vide cryostatique. Son rempla-
Votre mission cement est urgent. La société propriétaire du tunnelier contacte
un commissionnaire afin d’importer une nouvelle pièce.
Vous travaillez dans la société PBF IMPORT, commissionnaire de
transport international et vous avez en charge la gestion du
dossier d’importation de la pompe de rechange.

DOSSIER 3 : Demande du client BOOD


N

Votre entreprise Vous travaillez au sein de la société de transport routier TIO.


Votre mission Le gérant vous confie l’étude de la demande du client BOOD.

© Le Génie Éditeur - p. 83 - Eiffage


Dossier 1 – Réponse à l’appel d’offre d’Eiffage
SP
Vous devez répondre à l’appel d’offre publié par la société Eiffage concernant la partie
acheminement et entreposage des matériaux.

TRAVAIL À FAIRE :
1. Présenter les éléments nécessaires à la réponse à l’appel d’offre d’Eiffage concernant
la prestation transport. Justifier les réponses.
2. Présenter les éléments nécessaires à la réponse à l’appel d’offre d’Eiffage concernant
la prestation entreposage. Justifier les réponses.

Dossier 2 – Importation en provenance des États-Unis


EC
Vous avez en charge la gestion du dossier d’importation de la pompe de rechange.

TRAVAIL À FAIRE :
3. Établir la liquidation douanière de la pompe importée.
4. Déterminer le coût de revient dédouané de la nouvelle pièce. Justifier les réponses.

Dossier 3 – Demande du client BOOD


Vous analysez les différentes contraintes réglementaires, matérielles et financières afin de
statuer sur l’opportunité de ce transport.

TRAVAIL À FAIRE :
5. Compléter l’annexe A (à rendre avec la copie). Une ou plusieurs réponses à une
IME
même question sont possibles.
N

© Le Génie Éditeur - p. 84 - Eiffage


SP Annexe 1 – L’appel d’offre (Extrait)
AVIS D’APPEL PUBLIC À LA CONCURRENCE

Objet du marché :

La LGV Bretagne-Pays de la Loire, ou ligne nouvelle 10 (LN10), est un futur


prolongement de la branche ouest de la LGV Atlantique vers Rennes et Nantes, d’une
longueur de 182 km auxquels s’ajoutent 32 km de raccordements. Son objectif est
d’améliorer de manière significative la desserte de la Bretagne et des Pays de la Loire et
de renforcer leur accessibilité. Sa mise en service est prévue le 15 mai 2017.
EC
Deux sites sont dédiés aux matériaux de construction de la LGV : ST BERTHEVIN en
Mayenne et POILLE SUR VEGRE dans la Sarthe. Ils stockent ballast, traverses, rails et
aiguillages qui seront ensuite acheminés par train sur le tracé, pour permettre
l’avancement du chantier.
IME
Eiffage a remporté le marché émis par RFF et recherche maintenant les prestataires
nécessaires à la réalisation du projet.

L’appel d’offre concerne les lots suivants :


Lot 1 : Terrassement
Lot 2 : Granulats
Lot 3 : Ouvrage d’art
Lot 4 : Pose des voies
Lot 5 : Transport / Approvisionnement
Lot 6 : Électrification
Lot 7 : Signalisation
Lot 8 : Entreposage
N

© Le Génie Éditeur - p. 85 - Eiffage


LOT 5 - TRANSPORT / APPROVISIONNEMENT :
SP
[...]

5.9 - Transport des traverses vers le site de Saint-Berthevin


5.9.1 - Caractéristiques principales
 Caractéristiques des traverses
Longueur : ................ 224 cm
Largeur : ..................... 30 cm
Hauteur : ..................... 20 cm
Poids : ........................ 300 kg
Pour le transport et le stockage, les
traverses sont posées par groupe de
EC
quatre unités sur deux cales de bois de 5 kg
chacune.
Ne pas oublier de disposer deux cales au
sol pour la prise des traverses.
 Caractéristiques des envois
- Quantité :
244 032 traverses à livrer sur le site de Saint-Berthevin.
- Prise en charge :
Le site de production des traverses est situé à 182 km de Saint-Berthevin, lieu de
stockage des traverses.
La durée d’immobilisation au chargement est de 45 minutes.
- Livraison :
La réception s’effectue du lundi au vendredi. Le site est en activité de 9 h 00 à
IME
18 h 00 avec une interruption d’une heure le midi ;
La durée consacrée au déchargement d’un véhicule est de 30 minutes.
- Délai :
35 semaines au maximum pour livrer l’ensemble des traverses.
Proposer dans votre réponse des solutions pour diminuer ce délai.
5.9.2 - Capacité technique
Vous devez indiquer le type de carrosserie retenu pour le transport.
Vous devez indiquer si vous êtes en mesure de réaliser avec vos propres moyens
l’ensemble de la prestation dans le délai fixé.
Toute sous-traitance est interdite.
5.9.3 - Prix et bilan carbone :
Il vous est demandé de proposer un prix HT pour l’ensemble de la prestation et d’évaluer
les émissions de C02 exprimées en tonnes.
5.9.4 - Critères d’attribution :
Offre économiquement la plus avantageuse en fonction des critères suivants :
- Prix proposé pour 40 %
N

- Impact environnemental pour 30 %


- Valeur technique de l’offre pour 30 %

© Le Génie Éditeur - p. 86 - Eiffage


SP
[ ... ]

LOT 8 - ENTREPOSAGE :

[...]

8.7 - Entreposage des tourets de câbles Famille énergie


8.7.1 - Caractéristiques principales

Type Trou Charge D


A B C D Tare B
Normalisé Axe maxi
Mesure m m m m m m m
EC
XBM 0,6 0,3 0,35 0,38 42 25 200
ABM 0,75 0,35 0,35 0,43 83 34 500 C A
BBN 0,9 0,45 0,45 0,55 83 73 700
CBN 1,05 0,45 0,55 0,55 83 86 800
DBN 1,2 0,6 0,65 0,71 83 123 1200
EBN 1,4 0,6 0,8 0,75 83 193 1500 A - Diamètre hors tout
FBN 1,65 0,6 0,96 0,77 83 292 2500 B - Largeur du tambour
GBN 1,9 0,95 1,2 1,17 83 474 4000 C - Diamètre du tambour
HBN 2,2 1 1,4 1,23 83 686 5000 D - Largeur hors tout

La surface occupée au sol par le touret = A  D

 Règles de manutention des tourets en bois


IME
En raison de leur poids et de leur taille mais également dans le but de protéger le câble, les
tourets doivent rester « debout » durant toutes les étapes (transport, manutention, stockage
et déroulage), c’est-à-dire sur les bandes de roulement (comme représenté ci-dessous).
N

© Le Génie Éditeur - p. 87 - Eiffage



SP Quantités

Liste des tourets de câbles à approvisionner


3. Nombre de 4. Masse totale 6. longueur
2. Référence 5. Type de
l. Famille tourets à d’un touret en standard par
câble touret
stocker charge (en kg) touret (en mètre)
Énergie A 615 900 EBN 1000
Énergie B 124 3300 GBN 2500
Énergie C 140 3200 GBN 1500
Énergie D 132 1350 FBN 2500

Les tourets sont stockés pendant deux mois sur votre site avant leur utilisation sur le
chantier de la LGV.
EC
L’ensemble des tourets Énergie doit être stocké sur le même site.

8.7.2 - Prix
1l vous est demandé de proposer un prix HT pour l’ensemble de la prestation logistique.

8.7.3 - Critères d’attribution


Offre économiquement la plus avantageuse en fonction des critères suivants :
- Prix proposé pour 60 %
- Valeur technique de l’offre pour 40 %

Annexe 2 – Ressources de l’activité Transport GTS


IME
1. Caractéristiques des véhicules
Type de véhicule Caractéristiques
MCE (PTRA) : 38 t
T 01
Tracteur Poids à vide : 7 t
20 tracteurs identiques
Deux essieux
MCE (PTRA) : 44 t
T02
Tracteur Poids à vide : 7 t
25 tracteurs identiques
Deux essieux
Carrosserie : plateau
SR 01 MCV (PT AC) : 38 t
Semi-remorque 20 semi-remorques Poids à vide : 7 t
identiques Trois essieux
13,60 m  2,45 m
Carrosserie : bâché
SR02 MCV (PT AC) : 32 t
N

Semi-remorque 25 semi-remorques Poids à vide : 6 t


identiques Deux essieux
13,60 m  2,45 m
© Le Génie Éditeur - p. 88 - Eiffage
SP
2. Définition du trajet
La vitesse moyenne de circulation des véhicules est de 70 km/h.
Les véhicules sont dédiés à l’activité d’approvisionnement pendant la durée d’ouverture
de la base de Saint-Berthevin et peuvent être utilisés ensuite pour d’autres missions.
Le trajet ne comporte pas de tronçon autoroutier.

3. Plan de chargement
96 traverses par véhicule.

4. Éléments de prix
La formulation trinôme de la structure du coût de revient permet de calculer, simplement
et rapidement, le coût d’une opération de transport. Celui-ci est égal à la somme des trois
produits suivants :
EC
 Terme kilométrique
- avec péages : 0,622 €
- hors péages : 0,573 €
 Terme journalier : 169,14 € pour une journée de 10 h d’exploitation
 Terme horaire : 20,86 €
Une marge de 5 % est à prendre en compte pour la réponse à l’appel d’offre.

5. Extraits de la réglementation
Article R. 312-4 du code de la route
I. Le poids total autorisé en charge d’un véhicule ne doit pas dépasser les limites
suivantes :
1 ° Véhicule à moteur à deux essieux, ou remorque à deux essieux : 19 tonnes ;
IME
2° Véhicule à moteur à trois essieux, ou véhicule remorqué à trois essieux ou plus :
26 tonnes ;
3° Véhicule à moteur à quatre essieux ou plus : 32 tonnes ;
4° Autobus articulé comportant une seule section articulée : 32 tonnes ;
5° Autobus articulé comportant au moins deux sections articulées : 38 tonnes ;
6° Autocar articulé : 28 tonnes.
II. Le poids total roulant autorisé d’un véhicule articulé, d’un train double ou d’un
ensemble composé d’un véhicule à moteur et d’une remorque ne doit pas dépasser :
1° 38 tonnes, si l’ensemble considéré ne comporte pas plus de quatre essieux ;
2° 44 tonnes, si l’ensemble considéré comporte plus de quatre essieux.

Le décret n° 2012-1359 du 4 décembre 2012 et l’arrêté du 4 décembre 2012 relatifs


au poids total roulant autorisé des véhicules terrestres à moteur fixe les conditions
techniques suivantes à respecter :

Condition 1 : les types de véhicules autorisés


Les véhicules de plus de quatre essieux :
N

 véhicule articulé ;
 camion + remorque ;
 train double.
© Le Génie Éditeur - p. 89 - Eiffage
SP
Condition 2 : les poids autorisés dans le certificat d’immatriculation
 pour les véhicules à moteur, le poids total roulant autorisé (PTRA) doit être d’au
moins 44 tonnes ;
 pour les semi-remorques, le poids total autorisé en charge (PTAC) doit être d’au
moins 37 tonnes pour les véhicules à deux essieux et d’au moins 38 tonnes pour les
véhicules à trois essieux.

Condition 3 : les charges maximales autorisées à l’essieu pour les véhicules circulant
entre 40 et 44 tonnes
 12 tonnes pour l’essieu moteur ou pour l’essieu isolé le plus chargé ;
 27 tonnes pour un groupe de trois essieux (tridem).
EC
Condition 4 : les normes Euro et les conditions techniques
 les véhicules à moteurs doivent respecter les catégories de normes Euro les moins
polluantes, selon un échéancier progressif fixé par arrêté ;
 pour les remorques ou semi-remorques, pas de ridelles amovibles ou de rehausses
non prévues par construction ;
 pour les véhicules immatriculés à compter du 1er janvier 2014, obligation
d’équipement des essieux moteurs avec des suspensions pneumatiques ou des
dispositifs équivalents.

Annexe 3 – Le bilan carbone


Décret n° 2011-1336 du 24 octobre 2011 relatif à l’information sur la quantité de
IME
dioxyde de carbone émise à l’occasion d’une prestation de transport

Article 2
Est soumise aux dispositions de l’article L. 1431-3 du code des transports toute personne
publique ou privée qui organise ou commercialise une prestation de transport de
personnes, de marchandises ou de déménagement effectuée par un ou plusieurs moyens de
transport, ayant son point d’origine ou de destination situé sur le territoire national, à
l’exception des prestations qu’elle organise pour son propre compte.

Article 3
I. L’information mentionnée à l’article L. 1431-3 du code des transports porte sur la
quantité de dioxyde de carbone émise pour un ensemble comprenant la phase de
fonctionnement des moyens de transport et la phase amont de production des sources
d’énergie nécessaires au fonctionnement des moyens de transport.
II. La phase de fonctionnement comprend toutes les opérations de transport entre
l’origine et la destination de la prestation de transport, ainsi que les émissions lors des
trajets de repositionnement, des trajets effectués à vide et les émissions à l’arrêt,
N

moteur en marche, qui sont liées à ces opérations.

© Le Génie Éditeur - p. 90 - Eiffage


SP Ne sont pas prises en compte les émissions liées à des opérations annexes au transport
telles que les opérations de manutention des marchandises ou d’assistance de courte
durée aux moyens de transport, assurées par des dispositifs externes aux moyens de
transport, la construction et l’entretien des moyens de transport, la construction et
l’entretien des infrastructures.
III. La phase amont comprend l’extraction, la culture des bio-carburants, le raffinage, la
transformation, le transport et la distribution des sources d’énergie.
Ne sont pas prises en compte les émissions liées à la construction et à l’entretien des
équipements de production des sources d’énergie.

Extrait du guide Information C02 des prestations de transport

Principales formules de calcul


EC
1er cas : la consommation de source d’énergie est connue et le moyen de transport ne
concerne qu’un seul bénéficiaire :
Information C02 = consommation de source d’énergie  facteur d’émission

2ème cas : la consommation de source d’énergie est connue et le moyen de transport


concerne plusieurs bénéficiaires :
Information C02 = consommation de source d’énergie  (nombre d’unités transportées
pour la prestation/nombre total d’unités dans le moyen de transport)  facteur d’émission

Facteur d’émission (kg de C02 par unité de mesure


Unité de mesure de
Nature de la de la quantité source d’énergie)
la quantité source
source d’énergie Phase de
d’énergie Phase amont Total
fonctionnement
IME
Gazole routier à
Litre (l) 0,58 2,49 3,07
la pompe

Valeurs pour le transport routier de marchandises


La liste des taux de consommation ne pouvant couvrir la totalité des types de véhicules, il
convient de considérer la ligne du tableau au plus proche du véhicule utilisé et du type de
transport réalisé.
Description selon la nature du véhicule et le Taux de consommation de source
type de transport effectué d’énergie du moyen de transport
Ensemble articulé 35 tonnes PTRA ;
0,370 l/km – gazole routier
porte-voitures
Ensemble articulé 40 tonnes PTRA
0,342 l/km – gazole routier
marchandises diverses ; longue distance
Ensemble articulé 40 tonnes PTRA
0,338 l/km – gazole routier
marchandises diverses ; régionale
Ensemble articulé 40 tonnes PTRA ;
0,332 l/km – gazole routier
N

groupe froid

© Le Génie Éditeur - p. 91 - Eiffage


SP Annexe 4 – Ressources de l’activité entreposage de GTS
1. Plan des zones de stockage du parc à tourets

EC
IME
Dimensions d’une zone
Zones de stockage Largeur (en mètres) Longueur (en mètres)
1à3 10 50
4 5 100
5 20 20
2. Éléments de prix
L’entreprise facture :
 2 € par déplacement d’un touret.
 35 520 € pour l’utilisation de l’intégralité du site pendant un mois. En cas
d’utilisation partielle, la facturation se fera au prorata de la surface utilisée.
N

© Le Génie Éditeur - p. 92 - Eiffage


SP Annexe 5 – Informations sur la pompe à vide
Fournisseur
WACCUWORLD, spécialiste des pompes industrielles
JCI Industries 1161 SE Hamblen Road, Lees
Pittsburg (Pennsylvanie USA)
T : +01 8165253320 F : +01 8165255881
Destination
La pompe à vide est à livrer sur le chantier de construction à Mundolsheim au nord de
Strasbourg dans le département du Bas-Rhin (67).
Description de la marchandise transportée et son conditionnement
Pompe à vide cryostatique
EC
Conditionnement : caisse en bois de dimensions (L  1  h) 1200  850  650 mm
Poids net : 315 kg
Poids brut : 337 kg
La marchandise est remise sécurisée à la compagnie aérienne.
Le post acheminement routier sera réalisé par la société Messagerie Express Alsacienne
en port payé. Il est conseillé de souscrire une déclaration de valeur si la valeur de la
marchandise est supérieure aux plafonds légaux d’indemnisation.
Valeur de la marchandise
7 850 USD, FCA Pittsburg Airport (Règle Incoterms® CCI version 2010)
IME
N

© Le Génie Éditeur - p. 93 - Eiffage


SP Annexe 6 – La logistique d’importation aérienne
 Frais d’acheminement de la marchandise jusqu’à l’aéroport de Pittsburg et
dédouanement export : 135 USD
 Frais de mise en ULD (une ULD de type 2) : 0,75 USD le kg
 Tarification aérienne

I. Fret principal aérien

Extrait des tarifs d’AMERICAN AIRLINES Cargo


1. Tarif général
De Pittsburg (PIT) vers Paris (CDG)
EC
En USD par kg
M 80,03
N 14,09
100 8,61
500 7,27

4471 250 8,14


4471 500 5,44
4499 250 6,23
4700 100 5,87
2. Tarifs spéciaux
4471 : Appareils électriques ou/et électroniques, pompes à vide, refroidisseurs d’air,
IME
machine-outil et moteurs thermiques.
4499 : Machines pour construction et mines.
4700 : Appareils télégraphiques et téléphoniques.

3. Tarif ULD au départ de Pittsburg (PIT)

Type ULD 2 5A
Dimensions utiles Charge maxi Dimensions utiles Charge
(L  1  h en cm) 5000 kg (L  1  h en cm) maxi
307  234  241 307  234  160 5 000 kg
Poids pivot Tarif Poids pivot Tarif
2200 kg excédent 2500 kg excédent
USD USD/kg USD USD/kg
Londres 4 680,50 1,85 3 350,60 1,85
Paris 4 710,60 1,85 3 415,80 1,85
Rome 4 800,00 1,85 3 470,80 1,85
N

© Le Génie Éditeur - p. 94 - Eiffage


II. Barème des frais annexes
SP 1. Taxe fixe d’établissement de la L TA 18,90 USD
2. Taxe fixe d’enregistrement de la compagnie aérienne 24,06 USD
3. Surcharge de fuel (calculée sur le poids brut réel) 0,64 USD/kg
4. Tarification des mesures de sûreté du transport aérien
Expédition sécurisée avec documents conformes : par kg de poids brut
0,017 USD
réel
- Minimum par expédition 5 USD
- Maximum par expédition 19,30 USD
Expédition non sécurisée ou documentation non conforme : par kg de
0,120 USD
poids brut réel
- Minimum par expédition 18 USD
EC
- Maximum par expédition 300 USD
5. Insurance Risk Crisis
Par kg de poids brut réel 0,132 USD
- Minimum par expédition 6,60 USD
- Maximum par expédition 264 USD

 Transit aérien à l’aéroport Charles de Gaulle et frais de mise sous transit T1

Vols en provenance de
Amérique du Amérique
Frais Europe Asie
Nord centrale et du sud
IME
Fixe 20 € 20 € 23€ 25 €
Variable 0,56 €/kg 0,75 €/kg 0,80 €/kg 0,80 €/kg
Mise en T1 (NSTI) 40 €

 Assurance
Prime d’assurance au taux de 0,55 % de la valeur CPT aéroport de destination (Incoterms CCI
version 2010) majorée de 20 %.
N

© Le Génie Éditeur - p. 95 - Eiffage


SP Annexe 7 – Post acheminement routier
Le post acheminement de l’aéroport de Roissy Charles De Gaulle à Strasbourg est réalisé
en transport routier messagerie. Le commissionnaire fait appel à la société Messagerie
Express Alsacienne.
Extrait de la grille tarifaire
Tarification messagerie au départ de la région parisienne

Messagerie Express
Alsacienne
Agence de Roissy
ZA Aéroport de Roissy Tarif : GÉNÉRAL
95527 Roissy en France
Tel : 01 32 12 55 55 En date d’application du 01/01/N
EC
Fax : 01 32 12 85 20

1001-2000
501-1000
100-500
10-19

20-29

30-39

40-49

50-59

60-69

70-79

80-89

90-99
0-9

F F F F F F F F F F D D D
Par KG KG KG KG KG KG KG KG KG KG /100 KG /100 KG /100 KG
Des : 62 – Pas-de-Calais
Des : - AUTRES LOCALITES 12.50 13.85 16.30 18.70 21.85 25.65 27.95 29.45 31.05 32.80 31.20 28.10 21.85
Des : 63 - Puy De Dôme
Des : - AUTRES LOCALITES 20.65 23.05 27.00 30.95 36.10 42.45 46.25 48.85 51.40 54.15 51.55 46.40 36.10
Des : 64 - Pyrénées-Atlantiques
Des : - AUTRES LOCALITES 27.25 30.50 35.70 40.90 47.70 56.15 61.15 64.60 68.00 71.55 66.15 61.35 47.70
IME
Des : 65 - Hautes-Pyrénées
Des : - AUTRES LOCALITES 27.25 30.50 35.70 40.90 47.70 56.15 61.15 64.60 68.00 71.55 68.15 61.35 47.70
Des : 66 - Pyrénées-Orientales
Des : -AUTRES LOCALITES 29.30 32.80 38.35 43.95 51.25 60.35 65.75 69.40 73.10 76.90 73.25 65.90 51.25
Des : 67 - Bas-Rhin
Des : - AUTRES LOCALITES 19.10 21.35 25.00 2865 33.45 3935 42.85 45.20 47.60 50.15 47.75 43.00 33.45
Des : 68 - Haut-Rhin
Des : - AUTRES LOCALITES 19.10 21.35 25.00 28.65 33.45 39.35 42.85 45.20 47.60 50.15 47.75 43.00 33.45
Des : - Rhône
Des : - AUTRES LOCALITES 19.10 21.35 25.00 2865 33.45 39.35 42.85 45.20 47.60 50.15 47.75 43.00 33.45
Des : 70 - Haute-Saône
Des : - AUTRES LOCALITES 19.10 21.35 25.00 28.65 33.45 39.35 42.65 45.20 47.60 50.15· 47.75 43.00 33.45

Conditions générales de vente du transporteur Messagerie Express Alsacienne


Termes Fixes
- Envoi port payé : 7,60 euros
- Droit de contre-remboursement : 21,00 euros + 1 % sur le montant du contre-
remboursement.
Frais de seconde présentation
N

Nos barèmes sont réputés être calculés sur une prestation comportant une livraison, en cas de
deuxième livraison, des frais sont exigibles : 11,80 euros par livraison + 11,80 euros les 100 kg.

© Le Génie Éditeur - p. 96 - Eiffage


SP
Frais de magasinage
Pour toutes marchandises non livrables du fait du destinataire ou de l’expéditeur, des frais
de magasinage seront débités au-delà de cinq jours ouvrables : 4,50 euros les 100 kg avec
un minimum de 4,50 euros.
Taxe de valeur déclarée
0,50 % de la valeur déclarée (Valeur marchandise remise au transporteur). Pour les
marchandises issues d’un transport aérien international, la déclaration de valeur sera
calculée sur la valeur CIP aéroport.
Rapport Poids/Volume
250 kg le m3.
Calcul du prix de transport
EC
De 0 à 100 kg, nos prix sont forfaitaires. Au-delà, nos prix sont aux 100 kg – arrondis aux
10 kg supérieurs.
Plafonds de responsabilité du transporteur routier pour les envois inférieurs à
3 tonnes
Ainsi le contrat type général, applicable de plein droit à défaut d’une part de convention
contraire entre les parties au contrat de transport, et d’autre part de contrat type spécifique,
prévoit pour les envois de moins de 3 tonnes une réparation limitée à 23 € par kg sans
dépasser 750 € par colis (étant précisé dans le contrat type qu’on entend par colis un
ensemble constituant une charge unitaire telle que caisse, carton, conteneur, palette
cerclée ou filmée ...).
IME
N

© Le Génie Éditeur - p. 97 - Eiffage


SP Annexe 8 – Douane Importation

Répartition de survol des zones Espace aérien Espace aérien


aériennes en % pays tiers UE et France
Trajet USA / France 85 % 15 %
EC
IME
N

© Le Génie Éditeur - p. 98 - Eiffage


SP /

EC
IME
N

© Le Génie Éditeur - p. 99 - Eiffage


SP Annexe 9 – Rémunération du commissionnaire PBF Import

Terme fixe Terme variable


Commission de transport 2,5 % de la valeur facture de la
marchandise
Commission de dédouanement 45 € 0,5 % de la liquidation douanière

Annexe 10 – Taux de change


1 EUR = 1,26632 USD
1 GBP = 1,24859 EUR

Annexe 11 – Caractéristiques de la demande du client BOOD


EC
Présentation au chargement à Saint-Quentin, le jeudi 11 juin à 10 h
Temps de chargement : ................. 1,3 heure

Présentation au déchargement à Brighton en Angleterre, le jeudi 11 juin au plus tôt (heure


à définir par le transporteur)
Temps de déchargement : ............. 1 heure
Attention au fuseau horaire : tenir compte du décalage horaire : 1 h de moins en
Angleterre par rapport à la France

Marchandises : .............................. 60 palettes Europe de marchandises générales


Poids brut unitaire : ....................... 470 kg
Les palettes sont gerbables
IME

Distance Saint-Quentin - Calais : ................... 180 km


Distance Douvres - Brighton : ....................... 104 miles(1)
Transmanche Calais - Douvres : .................... 2 heures (dont 75 minutes de traversée)
N

Vitesse moyenne sur le parcours total : .......... 67 km/h


Arrondir les distances au kilométrique supérieur
(1)
1 mile terrestre = 1,609 km
© Le Génie Éditeur - p. 100 - Eiffage
SP
Caractéristiques
Annexe 12 – Le parc de véhicules disponibles

MCE
(PTRA)
Tracteurs
PV
Nombre MCV
Semi-remorques Tautliner

d’essieux (PTAC)
PV
Nombre
d’essieux
CU de
l’ensemble(1)
Ensemble 1 38 t 6t 2 20 t 5t 2 15 t
Ensemble 2 40 t 6,5 t 2 23,8 t 6,4 t 3 17,4 t
Ensemble 3 44 t 7,5 t 3 38 t 6,5 t 3 30 t
Ensemble 4 44 t 6,5 t 2 38 t 6,5 t 3 31 t
(1)
Charge utile déterminée selon la réglementation française Article R 312-4 du code de
la route.
EC
Les quatre ensembles articulés ont une longueur utile de 13,50 mètres.

Annexe 13 – Réglementation sur le PTAC en Europe


Texte concernant la réglementation européenne
Une directive de l’Union Européenne fixe une limite de 40 tonnes pour le transport
routier. Cependant, elle laisse le choix aux États membres de permettre ou non la
circulation de transports routiers de 44 tonnes et de définir une charge maximale à
l’essieu. En France, le décret en vigueur depuis le 1er janvier 2013 autorise les 44 tonnes à
cinq essieux.
De nombreux pays membres de l’Union Européenne ont d’ores et déjà autorisé la
circulation d’ensembles routiers de 44 tonnes sur 5 essieux. C’est le cas de l’Italie, de la
IME
Belgique, du Luxembourg, de l’Albanie et de la République Tchèque. En Angleterre, la
circulation des 44 tonnes a été autorisée mais pour six essieux.
[...]

ANNEXE 14 – Extrait des conventions internationales


Texte 1 – Extrait de la convention sur le contrat de transport international de
marchandises par route (CMR) signée le 19 mai 1956 à Genève

CHAPITRE 1er – CHAMP D’APPLICATION


Article 1er
1. - La présente convention s’applique à tout contrat de transport de marchandises par
route à titre onéreux au moyen de véhicules, lorsque le lieu de la prise en charge de la
marchandise et le lieu prévu pour la livraison, tels qu’ils sont indiqués au contrat, sont
situés dans deux pays différents dont l’un au moins est un pays contractant. Il en est ainsi
quels que soient le domicile et la nationalité des parties.
N

2. - Pour l’application de la présente convention, il faut entendre par « véhicules » les


automobiles, les véhicules articulés, les remorques et les semi-remorques, tels qu’ils sont
définis par l’article 4 de la convention sur la circulation routière en date du 19 septembre 1949.
© Le Génie Éditeur - p. 101 - Eiffage
3. - La présente convention s’applique même si les transports rentrant dans son champ
SP
d’application sont effectués par des États ou par des institutions ou organisations
gouvernementales.
[...]

Article 2
1. - Si le véhicule contenant les marchandises est transporté par mer, chemin de fer, voie
navigable intérieure ou air sur une partie du parcours, sans rupture de charge, …, la
présente convention s’applique néanmoins, pour l’ensemble du transport.
Cependant, dans la mesure où il est prouvé qu’une perte, une avarie ou un retard à la
livraison de la marchandise qui est survenu au cours du transport par l’un des modes de
transport autre que la route n’a pas été causé par un acte ou une omission du transporteur
routier et qu’il provient d’un fait qui n’a pu se produire qu’au cours et en raison du
EC
transport non routier, la responsabilité du transporteur routier est déterminée non par la
présente convention, mais de la façon dont la responsabilité du transporteur non routier
eût été déterminée si un contrat de transport avait été conclu entre l’expéditeur et le
transporteur non routier pour le seul transport de la marchandise, conformément aux
dispositions impératives de la loi concernant le transport de marchandises par le mode de
transport autre que la route. Toutefois, en l’absence de telles dispositions, la responsabilité
du transporteur par route sera déterminée par la présente convention.
[...]

Texte 2 – Extrait de la convention de Montréal


CHAPITRE 1er - Généralités
Article 1er - Champ d’application
1. La présente convention s’applique à tout transport international de personnes, bagages
IME
ou marchandises, effectué par aéronef contre rémunération. Elle s’applique également aux
transports gratuits effectués par aéronef par une entreprise de transport aérien. 2. Au sens
de la présente convention, l’expression transport international s’entend de tout transport
dans lequel, d’après les stipulations des parties, le point de départ et le point de
destination, qu’il y ait ou non interruption de transport ou transbordement, sont situés soit
sur le territoire de deux États parties, soit sur le territoire d’un seul État partie si une escale
est prévue sur le territoire d’un autre État, même si cet État n’est pas un État partie. Le
transport sans une telle escale entre deux points du territoire d’un seul État partie n’est pas
considéré comme international au sens de la présente convention.

Texte 3 – Extrait de la convention de Bruxelles amendée


Article 1er
Dans la présente convention, les mots suivants sont employés dans le sens précis indiqué
ci-dessous :
a) « Transporteur » comprend le propriétaire du navire ou l’affréteur, partie à un contrat
de transport avec un chargeur.
b) « Contrat de transport » s’applique uniquement au contrat de transport constaté par un
N

connaissement ou par tout document similaire formant titre pour le transport des
marchandises par mer ; il s’applique également au connaissement ou document similaire

© Le Génie Éditeur - p. 102 - Eiffage


émis en vertu, d’une charte-partie à partir du moment où ce titre régit les rapports du
SP
transporteur et du porteur du connaissement.
c) « Marchandises » comprend : biens, objets, marchandises et articles de nature
quelconque, à l’exception des animaux vivants et de la cargaison qui, par le contrat de
transport, est déclarée comme mise sur le pont et, en fait, est ainsi transportée.
d) « Navire » signifie tout bâtiment employé pour le transport des marchandises par mer.
e) « Transport de marchandises » couvre le temps écoulé depuis le chargement des
marchandises à bord du navire jusqu’à leur déchargement du navire.
[…]

Article 10
Les dispositions de la présente convention s’appliqueront à tout connaissement relatif à un
transport de marchandises entre ports relevant de deux États différents quand :
EC
a) Le connaissement est émis dans un État contractant ; ou
b) Le transport a lieu au départ d’un port d’un état contractant ; ou
c) Le connaissement prévoit que les dispositions de la présente convention ou de toute
autre législation les appliquant ou leur donnant effet régiront le contrat, quelle que soit la
nationalité du navire, du transporteur, du chargeur, du destinataire ou de toute autre
personne intéressée.
IME
N

© Le Génie Éditeur - p. 103 - Eiffage


SP Annexe A – QCM à rendre avec la copie

Question 1 : Afin de répondre à la demande de votre client Bood, vous analysez les
contraintes matérielles et réglementaires. Sélectionnez le (ou les) ensemble(s) articulé(s)
que vous pouvez affecter au transport demandé par votre client :
 Ensemble 1
 Ensemble 2
 Ensemble 3
 Ensemble 4

Question 2 : Afin de répondre à la demande du client et en analysant les contraintes de


parcours et réglementaires, indiquez l’heure au plus tôt d’arrivée (heure locale) au
EC
déchargement :
 Avant 17 h
 Entre 17 h 15 et 17 h 30
 18 h 15 et 18 h 30
 Après 20 h

Question 3 : Durant le transport de Saint-Quentin à Brighton, les conventions


internationales applicables sont :
Sur le territoire français (Saint-Quentin - Calais) :
 Code des transports français
 Convention de Montréal
IME
 Convention de Genève (CMR)
 Convention de Bruxelles amendée 1979
Sur le trajet maritime entre Calais et Douvres :
 Code des transports français
 Convention de Montréal
 Convention de Genève (CMR)
 Convention de Bruxelles amendée 1979

Question 4 : Bood souhaite que le risque lié au déplacement de la marchandise soit


supporté par son client tout en acceptant d’en supporter le coût. Quelle règle Incoterms®
lui conseillez-vous ?
 EXW St Quentin
 DAP Brighton
 FCA St Quentin
N

 DDP Brighton
 CPT Brighton
© Le Génie Éditeur - p. 104 - Eiffage
SP Partie
La grille de notation
Thèmes abordés Points

Dossier 1
GTS 75
Réponse à l’appel d’offre d’Eiffage

Société PBF Dossier 2


65
Import Importation en provenance des États-Unis

Transporteur Dossier 3
20
EC
routier TIO Demande du client Bood

Total 160

Les annexes utiles par dossier


Dossier Annexes correspondantes
 Annexe 1 – L’appel d’offre
 Annexe 2 – Ressources de l’activité Transport GTS
Dossier 1
IME
 Annexe 3 – Le bilan carbone
 Annexe 4 – Ressources de l’activité Entreposage GTS

 Annexe 5 – Information sur la pompe à vide sur la plate-forme


 Annexe 6 – La logistique d’importation aérienne
 Annexe 7 – Post acheminement routier
Dossier 2
 Annexe 8 – Douane importation
 Annexe 9 – Rémunération du commissionnaire PBF Import
 Annexe 10 – Taux de change

 Annexe 10 – Taux de change


 Annexe 11 – Caractéristique de la demande du client BOOD
 Annexe 12 – Le parc de véhicules disponibles
Dossier 3
 Annexe 13 – Réglementation sur le PTAC en Europe
 Annexe 14 – Extrait des conventions internationales
 Annexe A – QCM (à rendre avec la copie)
N

© Le Génie Éditeur - p. 105 - Eiffage


SP Le sujet pas à pas

Dossier 1 – Réponse à l’appel d’offre d’Eiffage

Question 1. Présenter les éléments nécessaires à la réponse à l’appel d’offre d’Eiffage


concernant la prestation transport. Justifier les réponses.

Les conseils pour bien répondre


EC
1. Identifiez l’attente
 Objectif principal
 Répondre à l’appel d’offre en identifiant :
 Les caractéristiques techniques de l’offre
 Le prix de vente de la prestation
 Le bilan carbone de la prestation
 Objectifs intermédiaires
 Les caractéristiques techniques de l’offre
 L’identification du type de véhicule
 Le calcul des poids bruts à transporter
 Le choix des véhicules
IME
 Le calcul du nombre de véhicules nécessaires au déchargement
 Le calcul du nombre de rotations
 Le calcul du prix de vente
 Le calcul de l’impact carbone

2. Repérez les annexes contenant l’information


 Annexes 1 à 3

3. Identifiez l’information utile


 244 032 traverses à livrer (annexe 1) et 96 traverses par véhicule
(annexe 2) pendant 35 semaines au maximum (mais moins si possible)
et par nos propres moyens (toute sous-traitance étant interdite) ;
 Groupement des traverses par quatre sur deux cales (poids d’une
traverse : 300 kg, poids d’une cale : 5 kg ;
 Vitesse des véhicules : 70 km/h ;
 Prix calculé en ajoutant une marge de 5 % au coûts d’exploitation ;
 Formulation trinôme des coûts d’exploitation.
N

© Le Génie Éditeur - p. 106 - Eiffage


SP
Les caractéristiques techniques de l’offre
La réponse idéale

Poids d’un envoi pour un véhicule


 Plan de chargement : 96 traverses par véhicule (annexe 2)
 Les traverses sont posées par groupe de quatre unités sur deux cales de bois (annexe 1) :
Il faut 2 cales pour 4 traverses
donc 96 / 4 = 24 groupes de 4 traverses et 2 cales par groupe
24 groupes  2 cales = 48 cales.
EC
Libellé Calcul Résultat
Poids des traverses chargées dans un véhicule 0,3 t  96 traverses 28,80 tonnes
Poids des cales 5 kg  48 cales 0,24 tonnes
Poids total chargé par véhicule 29,04 tonnes
Choix du véhicule
La marchandise n’est sensible ni aux intempéries ni au vol ; elle est chargeable par le côté
de la remorque donc ces livraisons seront à effectuer en ensemble articulé type plateau.
Nous devons analyser chaque combinaison en fonction des véhicules présentés en annexe 2 :
Configuration Analyse Décision
Carrosserie plateau, nous pouvons retenir cette solution
si la charge utile est suffisante.
Calcul de la CU :
IME
Code de la route : 44 t (5 essieux et PTAC de la semi-
T 01 + SR 01 remorque 3 essieux  38 t) À éliminer
PTRA (MCE) : 38 t
Calcul : 38 t + 7 = 45 t
PMA (MMA) retenu = 38 t
CU = 38 t – (7 t + 7 t) = 24 t or nous avons besoin de 29,04 t
Semi-remorque bâchée or nous avons besoin d’un
T 01 + SR 02 À éliminer
plateau.
Carrosserie plateau, nous pouvons donc retenir cette
solution si la charge utile est suffisante.
Calcul de la CU :
Code de la route : 44 t (5 essieux et PTAC de la semi-
T 02 + SR 01 remorque 3 essieux  38 t) À retenir
PTRA (MCE) : 44 t
Calcul : 38 t + 7 = 45 t
PMA (MMA) retenu = 44 t
N

CU = 44 t – (7 t + 7 t) = 30 t or nous avons besoin de 29,04 t


Semi-remorque bâchée or nous avons besoin d’un
T 02 + SR 02 À éliminer
plateau.
© Le Génie Éditeur - p. 107 - Eiffage
SP
Nombre de rotations nécessaires
244 032 traverses / 96 traverses/véhicule = 2 542 rotations
Durée (ou amplitude) d’une rotation
On dispose d’un délai maximum de 35 semaines (et si possible moins) pour livrer
l’ensemble des traverses, il faut donc calculer combien de rotations un ensemble articulé
peut réaliser par jour.

Libellé Calcul Résultat


Chargement 0,75 h
Conduite 182 km  2 (aller et retour) / 70 km/h 5,20 h
Déchargement 0,50 h
Pause 0,45 h
EC
Amplitude 6,90 h

Amplitude d’ouverture des sites : 18 h – 9 h – 1 h = 8 h donc un véhicule ne peut faire


qu’une rotation par jour.
Nombre de jours nécessaires
Nous disposons de 20 ensembles articulés, 25 tracteurs mais seulement 20 semi-
remorques pour réaliser 2 542 rotations  à raison d’une rotation par jour, il faut :
2 542 rotations / 20 ensembles articulés = 128 jours pour livrer l’ensemble des traverses.
Soit 128 jours / 5 jours/semaine = 26 semaines (ou 25 semaines et 3 jours), nous pouvons
effectuer l’ensemble des livraisons en 26 semaines donc 9 semaines de moins que les
35 semaines maximum précisées dans l’appel d’offre.
IME
Le prix à facturer
Calcul du nombre d’unités d’œuvre par rotation
Libellé Calcul Résultat
Nombre de kilomètres 182 km  2 (le retour se fait à vide) 364 km
Temps de service Amplitude – Pause = 6,90 h – 0,75 h 6,45 h
Nombre de jours Temps de service / journée moyenne = 6,45 h / 10 h 0,645 jours

Calcul du prix de vente


Libellé Calcul Résultat
Coût d’une rotation
Coût kilométrique 364 km  0,573 € (coût hors péage car le trajet ne 208,57 €
comporte pas de tronçon autoroutier)
Coût journalier 0,645 jours  169,14 € 109,10 €
Coût horaire 6,45 h  20,86 € 134,55 €
Pour une rotation 452,22 €
Pour l’ensemble de la prestation
N

Coût total 452,22 €  2 542 rotations 1 149 543,24 €


Prix de vente 1 149 543,24 €  1,05 (on ajoute la marge aux coûts) 1 207 020,40 €

© Le Génie Éditeur - p. 108 - Eiffage


SP
Évaluation de l’impact environnemental
Émission de CO2 pour un ensemble articulé en régional
Formule à utiliser : Consommation C02 = consommation de source d’énergie  facteur
d’émission car la consommation de source d’énergie est connue et le moyen de transport
ne concerne qu’un seul bénéficiaire.
Le kg de C02 par litre de gazole routier à la pompe = 3,07 kg/litre.
Notre véhicule est un ensemble articulé de 40 t de PTRA marchandises diverses ;
régionale ; donc il consomme en moyenne : 0,338 litre/km de gazole routier.

Libellé Calcul Résultat


Émission par rotation (0,338 l/km  364 km)  3,07 kg/l 377,71 kg de CO2
EC
Pour l’ensemble 377,71 kg  2 542 rotations 960 138,82 kg de CO2
Donc l’émission de CO2 pour l’approvisionnement du site de Saint-Berthevin est de
960 138,82 kg de CO2 soit 960,139 tonnes de CO2

Conclusion :
 Attention de toujours faire une conclusion, car elle rapporte des points. Vous devez
résumer la réponse à la question posée.

Critères d’évaluation de l’appel d’offre Solutions apportées


Livraisons réalisées avec 20 ensembles
articulés de type plateau,
Prestation réalisée en 26 semaines, soit
IME
Les caractéristiques techniques de l’offre
9 semaines de moins que le maximum
alloué,
Aucune sous-traitance.
Le prix proposé 1 207 020,40 €
Impact environnemental 960,139 tonnes de CO2
N

© Le Génie Éditeur - p. 109 - Eiffage


Question 2. Présenter les éléments nécessaires à la réponse à l’appel d’offre d’Eiffage
SP
concernant la prestation entreposage. Justifier les réponses.

Les conseils pour bien répondre

1. Identifiez l’attente
 Objectif principal
 Répondre à l’appel d’offre en identifiant :
 Les caractéristiques techniques de l’offre en respectant les
EC
contraintes suivantes :
 L’ensemble des tourets doit être stocké sur le même site
 Les tourets sont stockés « debout »
 Le prix de vente de la prestation
 Objectifs intermédiaires
 Les caractéristiques techniques de l’offre (annexe 1)
 Évaluation des besoins en surface
 Confrontation des besoins et des moyens
 Le calcul du prix de vente (annexe 4)
 La facturation de la surface utilisée est calculée
proportionnellement à de la surface totale (facturation au
prorata de la surface utilisée)
IME
2. Repérez les annexes contenant l’information
 Annexes 1 et 4

3. Identifiez l’information utile


 Pour le calcul des besoins en surface
 Types de touret (annexe 1)
 Mode de calcul de l’encombrement au sol (annexe 1)
 Pour l’évaluation des moyens en surface
 Les dimensions des zones (annexe 4) – attention le plan n’est pas à
l’échelle donc peu utile.
 Pour le calcul du prix
 Les éléments du prix (annexe 4).
N

© Le Génie Éditeur - p. 110 - Eiffage


SP
Les caractéristiques techniques de l’offre
La réponse idéale

Calcul du besoin en surface de stockage


Dans l’annexe 1, on lit : « La surface occupée au sol par le touret = A  D »
avec A = « Diamètre hors tout » et D = « Largeur hors tout »
On peut donc sélectionner A et D en fonction des types de tourets stockés (à lire en annexe 1).
Type Normalisé A B C D Trou Axe Tare Charge maxi
Mesure m m m m m m m
XBM 0,6 0,3 0,35 0,38 42 25 200
EC
EBN 1,4 0,6 0,8 0,75 83 193 1500
FBN 1,65 0,6 0,96 0,77 83 292 2500
GBN 1,9 0,95 1,2 1,17 83 474 4000
HBN 2,2 1 1,4 1,23 83 686 5000

Libellé Calcul Résultat


Touret EBN 1,4 m  0,75 m  615 tourets 645,75 m2
Touret GBN 1,9 m  1,17 m  (124 tourets + 140 tourets) 586,87 m2
Touret FBN 1,65  0,77  132 167,71 m2
Total 1 400,33 m2
Calcul de la surface disponible
Il ne faut pas tenir compte du plan de masse car il n’est pas à l’échelle (on ne peut donc
pas faire de plan d’installation des tourets) ; les dimensions à prendre en compte sont
IME
celles du tableau.
Libellé Calcul Résultat
Zones 1, 2 et 3 10 m  50 m  3 zones 1500 m2
Zone 4 5 m  100 m 500 m2
Zone 5 20 m  20 m 400 m2
Total 2 400 m2
Donc la surface de stockage est suffisante pour accueillir tous les tourets.
Calcul du prix de vente
Libellé Calcul Résultat
Déplacement des tourets 2 €/déplacement  2 déplacements (déchargement + 4 044,00 €
chargement)  1 011 tourets
Utilisation de la surface 35 520 € / 2 400 m2  1 400,33 m2  2 mois 41 449,76 €
Total 45 493,76 €
Conclusion (toujours la faire ; vous devez résumer la réponse à la question posée.)
N

 Présentation technique de l’offre : la surface d’entreposage est suffisante pour stocker


la totalité des tourets Énergie sur un seul site.
 Proposition d’un prix : nous pouvons réaliser ce stockage pour un prix de 45 493,76 €.
© Le Génie Éditeur - p. 111 - Eiffage
SP Dossier 2 – Importation en provenance des États Unis

Question 3. Établir la liquidation douanière de la pompe importée.

Les conseils pour bien répondre

1. Identifiez l’attente
 Objectif principal
 Établir la liquidation douanière
 Objectifs secondaires
EC
 Calcul du coût de transport principal (fret aérien)
 Calcul du poids taxable
 Calcul du fret de base selon l’ensemble des hypothèses (TG sans et
avec payant pour, tarif spécial avec et sans payant pour, tarif ULD) et
choix à l’avantage du chargeur (le moins cher)
 Calcul des frais annexes
 Calcul du post-acheminement routier (messagerie)
 Calcul du poids taxable
 Calcul du prix du transport par lecture d’un tarif
 Calcul des frais annexes
 Rédaction de la note de valeur
 Calcul de la valeur en douane frontière UE
 Calcul de la valeur en douane frontière française
 Calcul de la valeur fiscale première destination
IME
 Établissement de la liquidation douanière
 Calcul des droits de douane
 Calcul de la TVA
2. Repérez les annexes contenant l’information
 Annexes 5 à 10
3. Identifiez l’information utile
 Pour le calcul du fret aérien
 On a aucune information sur le rapport poids/volume, on prendra donc la
préconisation IATA de 1 kg pour 6 dm3 (rappel : un dm = 10 cm = 100 mm)
 L’annexe 6 donne plusieurs possibilités pour tarifier le fret de base, il faut toutes
les calculer puis choisir la moins chère avant de calculer les frais annexes.
 Ne pas oublier d’ajouter les frais annexes au fret de base
 Pour le calcul du coût du transport routier
 Les informations se trouvent en annexe 7
 Rapport poids volume : 250 kg le m3
 On doit sélectionner les frais annexes (il ne faut pas tous les prendre) :
 Terme fixe (envoi en port payé)
 Taxe sur la valeur déclarée (sur le CIP aéroport, à calculer)
N

 Pour la rédaction de la note de valeur et de la liquidation (annexes 5 et 8 à10)


 Incoterms : FCA Pittsburg Airport
 Valeur facture : 7 850 USD
© Le Génie Éditeur - p. 112 - Eiffage
SP
Fret Aérien
La réponse idéale

Remarque : Les coûts sont en USD, il est recommandé de faire la conversion à la fin des calculs car la facture
du transport aérien est en USD. Taux de change : 1 EUR = 1,26632 USD  1 USD = 1 / 1,26632 = 0,789690 EUR
Calcul du poids taxable
Libellé Calcul Résultat
Poids brut 337 kg
Volume 1 200  850  650 mm = 12  8,5  6,5 dm 663 dm3
Poids fictif 663 dm3 / 6 dm3/kg 110,5 kg
Poids taxable 337 kg
EC
Fret de base
1. Tarif général
Libellé Calcul Résultat
Tarif général (prix aux 100 kg) 337 kg  8,61 $ 2 901,57 $
Tarif général (payant pour 500) 500 kg  7,27 $ 3 635,00 $
2. Tarif spécial (Item : 4471)
Libellé Calcul Résultat
Tarif spécial (prix aux 250 kg) 337 kg  8,14 $ 2 748,18 $
Tarif spécial (payant pour 500) 500 kg  5,44 $ 2 720,00 $
3. Tarif ULD
Poids pivot : 2 200 kg, poids taxable : 337 kg  pas d’excédent
IME
Tarif ULD : ............................................ Forfait : ................................................ 4 710,60 $
4. Tarif retenu pour le fret de base
Le plus petit des cinq : ......................................................................................... 2 720,00 $
Frais annexes
Libellé Calcul Résultat
Taxes LTA 18,90 $
Taxe enregistrement 24,06 $
Surcharge de Fuel 0,64 $  337 kg 215,68 $
Sécurisation du fret 0,017 $  337 kg (minimum : 5 $ – maximum : 19,30 $) 5,73 $
Insurance risk 0,132 $  337 kg 44,48 $
Total des frais annexes 308,85 $
Total fret aérien
Libellé Calcul Résultat
Fret de base 2 720,00 $
Frais annexes 308,85 $
N

Total fret aérien en USD 3 028,85 $


Total fret aérien en € 3 028,85  0,789690 ou 3028,85 / 1,26632 2 391,85 €

© Le Génie Éditeur - p. 113 - Eiffage


Coût du transport routier
SP
Calcul du poids taxable (annexes 5 et 7)
Libellé Calcul Résultat
Poids réel On prend le poids brut car c’est celui pris en charge par le transporteur routier 337 kg
Volume 1,200  0,850  0,650 m 0,663 m3
Rapport Poids/Volume 0,663  250 kg/m3 165,75 kg
Poids à retenir Le maximum entre poids réel et R P/V 337 kg
Poids taxable Arrondi aux 10 kg supérieurs (annexe 7) 340 kg
Taxation du transport
Libellé Calcul Résultat
Poids taxable 340 kg
Tarif messagerie (de 100 à 500 kg)  (340 kg / 100 kg)  47,75 € 162,35 €
EC
Terme fixe Port payé 7,60 €
Taxe valeur déclarée* Sur CIP aéroport** : 8 848,53 €  0,50 % 44,24 €
Total 214,19 €
* La valeur déclarée est justifiée par le fait que le plafond est inférieur à la
valeur CIP (calcul du plafond : la plus petite valeur entre 23 €/kg  337 kg =
7 751 € et 750 € donc le plafond est de 750 € ce qui très faible par rapport à la
valeur de la marchandise).

** Calcul du CIP aéroport


Libellés Calculs Valeurs
Valeur FCA* 7850,00 $  0,789690 6 199,07 €
+ Frais de conditionnement 0,75 $/kg  337kg = 252,75 $ × 0,789690 199,59 €
IME
+ Fret Aérien 2 391,85 €
= CPT aéroport CDG 6199,07 € + 199,59 € 8 790,51 €
+ Assurance marchandise 0,55 %  1,2  8790,51 € 58,02 €
= CIP aéroport CDG 8 790,51€ + 58,02 € 8 848,53
* La valeur FCA Aéroport de Pittsburg comprend déjà les frais d’acheminement de la
marchandise jusqu’à l’aéroport de Pittsburg et le dédouanement Export donc il ne faut
pas les rajouter pour calculer le CPT par contre le conditionnement dans l’ULD est
réalisé à l’aéroport, il est donc à rajouter dans le calcul du CPT.
N

© Le Génie Éditeur - p. 114 - Eiffage


La note de valeur
SP
Nomenclature : TARIC : 84 14 10 81 90
Taux de change : 1 EUR = 1,26632 USD  1 / 1,26632 = 0,789690 EUR
Valeur facture : 7 850 USD
Règle Incoterms : FCA Pittsburg Airport

Libellé Calcul Valeur


Valeur transactionnelle (FCA) 7 850,00 $  0,789690 (ou 7850,00 $ / 1,26632) 6 199,07 €
À ajouter
+ Frais de conditionnement 0,75 $/kg  337 kg = 252,75 $ × 0,789690 199,59 €
+ Fret Aérien 2 391,85 € × 0,85 2 033,07 €
+ Assurance frontière UE (Assurance calculée précédemment) 58,02 €  0,85 49,32 €
= Valeur frontière UE 8 481,05 €
EC
= Valeur en douane frontière UE 8 481,05 € arrondi à 8 481,00 €
+ Fret Aérien France 2 391,85 € – 2 033,07 358,78 €
+ Assurance France (Assurance calculée précédemment) 58,02 € – 49,32 8,70 €
= CIP aéroport CDG 8 848,48 €
= Valeur statistique 8 848,00 €
+ Transit aéroportuaire terme fixe 23,00 €
+ Transit aéroportuaire terme variable 0,8 €  337 kg = 269,60 €
+ Mise sous T1 NSTI 40,00 €
+ Transport routier 214,19 €
+ Commission de transport 6 199,07 €  2,50 % = 154,98 €
= DAP Mundolsheim 9 550,30 €
= Valeur première destination 9 550,30 € arrondi à 9 550,00 €
IME
La liquidation douanière (annexe 10)
N° nomenclature : TARIC : 84 14 10 81 90
Base Droits Quotité Assiette Montant
Valeur en douane frontière communautaire : D.D. 1,70 % 8 481,00 € 144,00 €
Valeur fiscale 1ère destination + droit de douane TVO 20 % 9 694,00 €* 1 939,00 €
Total liquidation douanière 2 083,00 €
* 9 550 € + 144 €
N

© Le Génie Éditeur - p. 115 - Eiffage


SP
Question 4. Déterminer le coût de revient dédouané de la nouvelle pièce. Justifier les
réponses.

Les conseils pour bien répondre

1. Identifiez l’attente
 Objectif principal
 Connaître le coût de revient de la nouvelle pièce (prix d’achat + coûts
logistiques) ; c’est un coût TTC.
EC
2. Repérez les annexes contenant l’information
 Annexe 9

3. Identifiez l’information utile


 La commission de dédouanement = 45 € + 0,5 % de la liquidation
douanière (les honoraires du déclarant en douane – HAD – ne sont
jamais inclus dans la note de valeur car ils sont inconnus au moment de
son établissement).

La réponse idéale
IME
Calcul du coût de revient dédouané de la marchandise

Libellé Calcul Résultat


Valeur DAP 9 550,30 €
Liquidation douanière 2 083,00 €
HAD Fixes 45,00 €
HAD variables 0,50 %  2 083,00 10,42 €
TVA sur HAD 20 % (45 € + 10,42 €) 11,08 €
Coût de revient dédouané 11 699,80 €

Conclusion :
Une machine achetée 6 199,07 € FCA aéroport de départ revient à 11 699,80 € TTC chez
le destinataire soit 5 500,73 € de frais logistiques. Les frais logistiques représentent 47 %
de la valeur TTC rendue destination de la marchandise.
N

© Le Génie Éditeur - p. 116 - Eiffage


SP Dossier 3 – La demande du client BOOD

Question 5. Compléter l’annexe A (à rendre avec la copie). Une ou plusieurs réponses à une
même question sont possibles.

Les conseils pour bien répondre

1. Identifiez l’attente
EC
 Objectif principal
 Cocher la ou les bonnes réponses en mettant en œuvre vos connaissances.
2. Repérez les annexes contenant l’information
 Annexes 11 à 13 et A
3. Analysez les questions
 Question 1 : pour répondre :
 il faut calculer les besoins en CU et les comparer avec les CU des ensembles
proposés (besoins : 60 palettes  470 kg = 28 200 kg – poids réel de
l’ensemble 3 : 42,2 t ou poids réel de l’ensemble 4 : 41,2 t)
 il faut analyser les différentes législations (il faut 6 essieux  ensemble 3)
 Cette question pose un problème car en Europe, le passage des frontières se fait à
40 t pour un 5 essieux ou plus (44 t avec 6 essieux pour du transport intermodal de
conteneurs en pré et post-acheminement d’un transport maritime de plus de 100 km, ce qui
n’est pas le cas ici). Donc, si on applique la réglementation européenne aucune réponse
IME
n’est possible.
Mais comme vous devez cocher obligatoirement au moins une case, vous devez faire
abstraction des textes qui ne sont pas en annexe (ou, si vous pouvez donner les références
à la réglementation européenne ne rien cocher et noter en marge de la question le fait
qu’aucune solution ne respecte cette réglementation en la citant et en expliquant pourquoi).

 Question 2 : pour répondre, il faut faire le plan de marche du véhicule.


Temps de conduite ................. 348 km / 67 km/h =..................... 5,19 h
Temps de chargement .................................................................... 1,3 h
Ferry ................................................................................................. 2 h
Total ............................................................................................ 8,49 h
La coupure se prend sur le ferry car les conducteurs poids lourd y disposent d’une
couchette (75 min de traversée).
Heure de départ jeudi...................................................................... 10 h
Temps de la prestation ................................................................. 8,49 h
Heure d’arrivée à Brighton heure française .............................. 18,49 h
Heure d’arrivée à Brighton heure locale .................................... 17,49 h
Soit ............................................................................................ 17 h 30

 Question 3 : pour répondre, il faut lire l’extrait de la CMR (articles 1 et 2).


N

 Question 4 : Pour répondre il faut déterminer le lieu de transfert des


risques et le lieu de transfert des charges. Ces deux lieux ne sont pas
toujours identiques.
© Le Génie Éditeur - p. 117 - Eiffage
SP La réponse idéale

Annexe A – QCM (à rendre avec la copie)

Question 1 : Afin de répondre à la demande de votre client Bood, vous analysez les contraintes matérielles et
réglementaires. Sélectionnez le (ou les) ensemble(s) articulé(s) que vous pouvez affecter au transport demandé
par votre client :

 Ensemble 1
 Ensemble 2
 Ensemble 3
EC
 Ensemble 4
Question 2 : Afin de répondre à la demande du client et en analysant les contraintes de parcours et
réglementaires, indiquez l’heure au plus tôt d’arrivée (heure locale) au déchargement :

 Avant 17 h
 Entre 17 h 15 et 17 h 30
 18 h 15 et 18 h 30
 Après 20 h
Question 3 : Durant le transport de Saint-Quentin à Brighton, les conventions internationales applicables sont :

Sur le territoire français (Saint-Quentin - Calais) :


 Code des transports français
 Convention de Montréal
IME
 Convention de Genève (CMR)
 Convention de Bruxelles amendée 1979
Sur le trajet maritime entre Calais et Douvres.
 Code des transports français
 Convention de Montréal
 Convention de Genève (CMR)
 Convention de Bruxelles amendée 1979
Question 4 : Bood souhaite que le risque lié au déplacement de la marchandise soit supporté par son client tout
en acceptant d’en supporter le coût. Quelle règle Incoterms® lui conseillez-vous ?

 EXW St Quentin
 DAP Brighton
 FCA St Quentin
N

 DDP Brighton
 CPT Brighton

© Le Génie Éditeur - p. 118 - Eiffage


SP Cas 4 : Nature et pêche
Session 2015 – Nouvelle-Calédonie

Société Taffon – 26000 Valence : transporteur routier, commissionnaire


Votre
de transport, commissionnaire agréé en douane, agent agréé IATA, agent
entreprise
habilité (sûreté), logisticien.
EC
Nature et Pêche, grossiste en articles de pêche en eaux douces.
Votre client
Plateau des Couleurs - 26000 Valence.

DOSSIER 1 – Importation de moulinets pour la pêche en eaux douces.


Mit-Fishing Détroit Michigan (USA)
Fournisseur de Nature et
Producteur de matériels de pêche
Pêche
Considéré comme chargeur connu

Transitaire à Détroit Transcom Europa Détroit Michigan (USA)


IME
Intervenants
Transporteur aérien AIR AMERICA (USA)

Messagerie « Louis Zamet », agence de


Transporteur routier
Valence – 26000 Valence

Commissionnaire Société Taffon Valence – 26000 Valence

Actuellement, Nature et Pêche achète des moulinets auprès d’un


fournisseur français au prix de 95 € TTC l’unité, livraison à Valence.
Votre mission Dans un souci permanent de diminution des coûts, Nature et Pêche
demande à son commissionnaire Taffon d'étudier la proposition d’un
fournisseur américain pour savoir s’il serait pertinent de travailler avec
lui.
N

© Le Génie Éditeur - p. 119 - Nature et pêche


SP
DOSSIER 2 – Approvisionnement de l’entrepôt Terre et Eaux.
Prestataire logistique Taffon Valence – 26000 Valence

Plate-forme logistique Taffon Orange – 84100 Orange

Intervenants Grossiste en matériel de


pêche, chasse et sports en Terre et Eaux – 84100 Orange
plein air

Transporteur routier Transports Berleux – 84100 Orange


EC
Nature et Pêche souhaite répondre à l’appel d’offres du grossiste en
articles de pêche, Terre et Eaux. Il vous demande de lui proposer une
Votre mission
solution d’approvisionnement lui permettant de respecter les contraintes
du cahier des charges de Terre et Eaux.

DOSSIER 3 – QCM

DOSSIER 1 – Importation de moulinets pour la pêche en eaux douces


IME
Depuis plusieurs années, Nature et Pêche achète des moulinets de pêche en eaux douces
auprès d’un fournisseur français au prix de 95 EUR TTC le moulinet, livraison à Valence
incluse.
Nature et Pêche a été contacté par un fournisseur américain, Mit-Fishing. Celui-ci lui
propose deux incoterms de vente : DAP Valence ou FCA Entrepôt de Transcom Europa,
aéroport de Detroit.
Nature et Pêche, ne disposant d’aucune expérience en la matière, demande au
commissionnaire Taffon de lui proposer l’incoterm de vente le plus pertinent en cas de
changement de fournisseur, puis d’évaluer la compétitivité de l’offre du fournisseur
américain par rapport au fournisseur actuel.

Travail à faire :
1. Déterminer la valeur DAP Valence des moulinets en cas d’achat selon l’incoterm
FCA Entrepôt de Transcom Europa, aéroport de Detroit.
2. Choisir l’incoterm que vous allez proposer à votre client en abordant les aspects
quantitatifs et qualitatifs.
N

3. Analyser s’il est pertinent pour votre client de changer de fournisseur de moulinets.

© Le Génie Éditeur - p. 120 - Nature et pêche


DOSSIER 2 – Approvisionnement de l’entrepôt Terre et Eaux
SP
Nature et Pêche souhaite répondre à un appel d’offres de Terre et Eaux, grossiste en
articles de pêche, de chasse et de sports de plein air, situé à Orange. Le cahier des charges
de cet appel d’offres précise le type d’articles, les quantités, les fréquences demandées,
ainsi que le prix d’achat maximum rendu entrepôt d’Orange.

Nature et Pêche s’adresse à la société Taffon de Valence pour réfléchir à une organisation
logistique lui permettant de respecter la demande de Terre et Eaux.
La société Taffon envisage deux hypothèses d’approvisionnement :
- Une livraison directe depuis le site de Nature et Pêche jusqu’à l’entrepôt de Terre et
Eaux.
EC
- Une livraison depuis le site de Nature et Pêche jusqu’à l’entrepôt de Terre et Eaux
après entreposage et groupage sur la plate-forme d’Orange. En effet, la société
Taffon dispose d’une plate-forme sur la ville d’Orange par laquelle transitent déjà
les marchandises d’autres fournisseurs de Terre et Eaux. La société Taffon pourra
ainsi mutualiser les livraisons à destination de l’entrepôt de Terre et Eaux.
Vous analysez la faisabilité des deux hypothèses d’approvisionnement par rapport au
cahier des charges de Terre et Eaux.

Travail à faire :
1. Démontrer que la société Taffon dispose des capacités de stockage nécessaires sur la
plate-forme d’Orange pour pouvoir grouper les livraisons de Nature et Pêche avec
celles des autres fournisseurs conformément à l’hypothèse 2.
IME
2. Calculer le coût d’une canne à pêche rendue à l’entrepôt de Terre et Eaux pour chaque
hypothèse d’approvisionnement.
3. Compléter le tableau comparatif des deux hypothèses en annexe A (à rendre avec la
copie).
4. Choisir la solution la plus adaptée à la demande de votre client en argumentant.

DOSSIER 3 – QCM
Travail à faire :
Compléter l’annexe B (à rendre avec la copie). Une ou plusieurs réponses sont possibles
pour une même question.
N

© Le Génie Éditeur - p. 121 - Nature et pêche


SP Annexe 1 – La proposition du fournisseur américain (par expédition)
La marchandise :
100 moulinets de pêche Y14 Poids net : 250 g par pièce.

L’emballage carton :
 Dimensions extérieures : 60  38  21 cm ;
 Poids de l’emballage + rembourrage : 1,5 kg par carton ;
 Contenance d’un carton : 10 moulinets Y14.
Le prix :
Le fournisseur Mit-Fishing propose à Nature et Pêche deux prix de vente pour un
moulinet :
 un prix de vente DAP Valence : 108 USD ;
EC
 un prix de vente FCA Entrepôt de Transcom Europa, aéroport de Detroit : 82,50 USD.

Annexe 2 – Transcom Europa Detroit


La société Taffon de Valence prend contact avec Transcom Europa, organisateur de transport
agréé IATA, agréé en douane et habilité à sécuriser le fret, situé à Détroit.
Il est chargé d’organiser les opérations de transit aéroportuaires à Détroit, y compris la
sécurisation du fret ainsi que le transport aérien, et de souscrire une assurance marchandise
pour le compte de Nature et Pêche.
Il reçoit de Mit-Fishing, considéré comme chargeur connu, les données sur la
marchandise. Elles sont ensuite transmises à la société Taffon de Valence qui les pré-
valide auprès de la douane française avant le départ de la marchandise.
Les prestations facturées par Transcom Europa pour un envoi sont les suivantes :
IME
 Handling : 18 USD ;
 Sécurisation du fret : 15 USD ;
 Assurance marchandise tout risque : 15 USD ;
 Commission : 87,36 USD ;
 Transport aérien : à déterminer selon le tarif Air America.

Annexe 3 – Tarification de la compagnie aérienne « AIR AMERICA »


Conditions générales (Extraits)
Article 1 – Les catégories de tarifs applicables
 Minima de perception
Ce minimum doit être perçu lorsque le tarif applicable à une expédition, calculé selon le poids
ou le volume, est inférieur à ce minimum.
 Tarifs généraux (général cargo)
Les tarifs généraux s’appliquent à toutes les marchandises acceptables au transport.
Les tarifs normaux s’appliquent pour une même catégorie de marchandise, sur une même
relation.
N

Sur certaines relations, il peut exister des rabais de quantité (RQ) ; la compagnie applique la
règle du payant pour.

© Le Génie Éditeur - p. 122 - Nature et pêche


Article 2 – Le poids de taxation
SP
 Le poids de taxation est la plus grande de ces deux valeurs :
o le poids au kg
o un poids fictif de marchandise de 6 dm3 par kg sur toutes les zones de relations.
Le volume retenu est le volume cubique déterminé en prenant en considération les plus
grandes dimensions hors tout. Les dimensions linéaires sont arrondies de la façon
suivante :
 les fractions de centimètres au-dessus de la demie sont arrondies au cm supérieur,
 les fractions de centimètres jusqu’à la demie sont arrondies au cm inférieur.
 Le poids de taxation est arrondi de la manière suivante : toute fraction d’un kilo est arrondie au
demi-kilo supérieur.
Tarif général
Aéroport de départ Aéroport d’arrivée Poids mini USD/kg
EC
DETROIT Paris Roissy
DTT CDG M 106,82
N 13,04
100 4,99
300 3,39

Barème des frais annexes au départ, toutes relations


Les frais repris ci-dessous sont à appliquer systématiquement sur la LTA

I- Taxe fixe d’établissement de la LTA (code AWA ou AWC) : 25,00 USD

II- Taxe fixe d’enregistrement, compagnie aérienne (code CHC) : 28,50 USD
IME
III- Surcharge de fuel (code MYC) calculée sur le poids brut : 1,10 USD /kg

IV- Tarification des mesures de sûreté du fret aérien (code SCC)


a) Expédition sécurisée avec documentation conforme :
Par kilo de poids brut 0,023 USD
Minimum par expédition 6,670 USD
Maximum par expédition 25,76 USD
b) Expédition non sécurisée ou documentation non conforme :
Par kilo de poids brut 0,160 USD
Minimum par expédition 24,00 USD
Maximum par expédition 400,00 USD
V- Insurance risk crisis (IRC) Surcharge appliquée sur le poids brut
Code SCI pour toutes destinations internationales (y compris
0,176 USD /kg
DOM/TOM)
Minimum : 8,80 USD
Maximum : 352,00 USD
N

Code SCM en trafic intra-métropole 8,80 USD

© Le Génie Éditeur - p. 123 - Nature et pêche


Les frais repris ci-dessous sont applicables le cas échéant
SP
I- Marchandises dangereuses : Taxe par expédition 161,50 USD
Répartition : Agent (code RAA) 72,20 USD
Compagnie (code RAC) 89,30 USD
II- Frais customs
- Données reçues pré-validées (CGC) 11,72 USD/ LTA
- Données non reçues (CCC) 22,29 USD/LTA
III- Frais de débours : toutes relations ATAF/IATA (code DBC) taxe de 10 % sur les
débours
Minimum de perception : 62,73 USD

Barème des frais annexes à l’arrivée, Roissy CDG


EC
Les frais repris ci-dessous sont à appliquer systématiquement sur la LTA
Frais de manutention aéroportuaire :
Jusqu’à 200 kg 6,74 EUR
De 201 à 1 000 kg 14,24 EUR
De 1 001 à 2 000 kg 32,22 EUR
Plus de 2 000 kg (par tranche indivisible de 1 000 kg) 20,90 EUR

Annexe 4 – Messagerie « Louis Zamet » : Tarifs négociés


Le transporteur nous communique le prix suivant pour le transport des moulinets entre
Roissy-CDG et Valence : 94,03 € pour l’envoi.
IME
Annexe 5 – Agence Taffon – Valence
Rémunération de la prestation de commission de transport :
 Commission de transit : 75 EUR ;
 Commission : 8 % de la facture de Transcom Europa Detroit.
Dédouanement :
Le dédouanement est effectué par Taffon à Valence (26).
Rémunération de la prestation de déclaration en douane :
 HAD import : 50 EUR HT ;
 Taxe Delta : 2,54 EUR HT.
N

© Le Génie Éditeur - p. 124 - Nature et pêche


SP Annexe 6 – Extrait de la réglementation douanière
Nomenclature douanière
- 95 07 00 00 00 Cannes à pêche, hameçons et autres articles pour la pêche à la ligne ;
épuisettes pour tous les usages ; leurres (autres que ceux des n° 9208 ou 9705) et
articles de chasse similaires.
....... 95 07 10 00 00 Cannes à pêche
- 95 07 20 90 00 Hameçons, même montés sur avançons
95 07 20 10 00 Hameçons non montés
........ 95 07 20 90 00 autres
....... 95 07 30 00 00 Moulinets pour la pêche
....... 95 07 90 00 00 autres

Droits et taxes applicables


EC
IME
20
++

Répartition douanière du parcours aérien


Seuls les coûts du transport aérien et de l’assurance marchandise tout risque font l’objet
d’une répartition pour l’établissement de la note de valeur.

Départ Arrivée % parcours hors UE

Détroit Paris 70

Annexe 7 – Le taux de change

1 EUR = 1,3347 USD


N

© Le Génie Éditeur - p. 125 - Nature et pêche


SP Annexe 8 – Extraits de l’appel d’offres de Terre et Eaux
Article 3 – Les produits concernés
3.1 – Désignation
Cannes à pêche en eaux douces.
3.2 – Quantités annuelles livrées
9 360 cannes à pêche.
3.3 – Fréquence de livraison
Une livraison hebdomadaire de 180 cannes à pêche sur une base de 52 semaines par an.
…/…
Article 7 – Prix d’achat HT rendu entrepôt Terre et Eaux d’Orange
EC
Le prix d’achat HT d’une canne à pêche rendue entrepôt Terre et Eaux d’Orange ne doit
pas excéder 234,50 EUR.
…/…
Article 12 – Contraintes environnementales
L’organisation logistique mise en place ne doit pas générer plus de 1 tonne de CO2 par an.

Annexe 9 – Les cannes à pêche du fournisseur Nature et Pêche et les rolls


1/ Les cannes à pêche
 Produit : cannes à pêche en eaux douces ;
 Prix unitaire HT : 231,20 EUR départ Valence ;
IME
 Conditionnement : cartons de 0,15 × 0,15 × 1,50 m (L × l × h) ;
 Nombre de cannes à pêche par carton : 1 ;
 Poids brut unitaire d’un carton : 985 grammes.

2/ Les supports de charge : les rolls


Les cartons de cannes à pêche sont acheminés dans des rolls fournis par la société Taffon,
depuis le site de Nature et Pêche de Valence jusqu’à l’entrepôt Terre et Eaux d’Orange.

Les caractéristiques des rolls sont les suivantes :


 Dimensions d’un roll : 0,715  0,805  1,64 m (L  l  h) ;
 Tare d’un roll : 36 kg ;
 Capacité d’un roll : 20 cartons.

Nature et Pêche doit disposer d’un nombre suffisant de rolls pour effectuer les livraisons et
le stockage. La direction a donc décidé de louer à l’année le double du nombre de rolls
nécessaires par envoi au départ de Valence.
N

© Le Génie Éditeur - p. 126 - Nature et pêche


SP Annexe 10 – Les deux hypothèses d’approvisionnement

A – Hypothèse 1 : la livraison directe


Il s’agit d’une livraison hebdomadaire de 180 cannes à pêche depuis le site de Nature et
Pêche jusqu’à l’entrepôt de Terre et Eaux.

Livraison directe
Nature et Pêche Terre et Eaux
Valence Orange

- Kilométrage entre Nature et Pêche et l’entrepôt de Terre et Eaux : 103 km ;


- Coût annuel de location d’un roll : 217 EUR ;
EC
- Coût d’une livraison de 180 cannes à pêche : 317,46 EUR ;
- Coût du transport retour des rolls vides : forfait de 250 EUR par semaine ;
- Émissions de CO2 par trajet : 32 kg.

B – Hypothèse 2 : livraison après entreposage et groupage sur la plate-


forme d’Orange
1/ L’organisation générale
Nature et Pêche expédie un véhicule complet de 720 cannes à pêche toutes les 4 semaines
à destination de la plate-forme Taffon d’Orange. Ce transport est réalisé par un véhicule de
la société Taffon.
La plate-forme réceptionne les rolls, qui sont ensuite stockés dans une zone dédiée en
attendant d’être livrés, à l’exception des rolls correspondant à la livraison de la première
IME
semaine qui sont immédiatement réexpédiés.
Les cannes à pêche de Nature et Pêche sont regroupées avec les produits des autres
fournisseurs de Terre et Eaux et confiées à notre affrété, les Transports Berleux. Les
livraisons des 180 cannes à pêche ont lieu une fois par semaine.

Nature et Pêche
Valence

Plateforme Taffon Terre et Eaux


Autres Orange Orange
fournisseurs

Transport amont Transport aval


(réalisé par Taffon) (réalisé par les transports Berleux)
720 cannes à pêche 180 cannes à pêche
N

1 envoi toutes les 4 semaines 1 livraison sous-traitée par semaine

© Le Génie Éditeur - p. 127 - Nature et pêche


2/ Les moyens mis à disposition par Taffon
SP
La zone de stockage sur la plate-forme d’Orange :
La plate-forme Taffon d’Orange stocke essentiellement des palettes sur palettiers. Elle
dispose de ce fait d’un espace réduit pour le stockage des rolls de 60 m², actuellement
occupé à 60 %.

Les véhicules :
Le parc de véhicules disponibles sur la plate-forme est composé de porteurs d’une capacité
de 18 palettes 100  120 cm ou de 36 rolls, car un roll est équivalent à 0,5 palette 100 
120 cm.

3/ Les différents coûts


EC
a/ Coût de location d’un roll
Le coût annuel de location d’un roll est de 217 EUR.
b/ Coût du transport amont réalisé par la société Taffon
Extrait des coûts de la société Taffon
0,536 €
Terme kilométrique avec péages (CK)
(0,458 € Hors péage)

Porteur Terme journalier (CV + CS)


153,47 €
bâché 19 t (coût de véhicule + coût de structure)

Terme horaire (1 heure de temps de service) CC/h 22,12 €


IME
Informations complémentaires sur le parcours réalisé par la société Taffon :
- Vitesse moyenne : 70 km/h ;
- Temps de service par jour d’exploitation d’un véhicule : 9,9 h ;
- Utilisation de l’autoroute sur l’ensemble du parcours ;
- Temps de chargement estimé : 0 h 30 ;
- Temps d’attente et de déchargement à Orange estimés : 0 h 45 ;
- Nombre de kilomètres entre le site de Nature et Pêche et la plate-forme Taffon Orange :
101 km ;
- Taffon applique un taux de marge de 50 % sur son coût de revient de transport.

c/ Coût de stockage et de manutention sur la plate-forme Taffon d’Orange, marge


incluse

- Coût de stockage des rolls : 1,10 EUR par semaine et par roll ;
- Coût de réception (déchargement, contrôle et rangement) : 3 EUR par roll ;
N

- Coût d’expédition (chargement du véhicule) : 2 EUR par roll.

© Le Génie Éditeur - p. 128 - Nature et pêche


d/ Coût du transport aval réalisé par les Transports Berleux
SP
La société Taffon d’Orange décide de regrouper l’envoi des 180 cannes de Nature et Pêche
avec ceux des trois fournisseurs suivants : les Eaux Vives, Ediloisir Pêche et Mascaret.

Ce groupage à destination de l’entrepôt Terre et Eaux est confié aux Transports Berleux.
Le coût moyen de livraison d’une canne à pêche est de 0,17 €.

La distance entre la plateforme Taffon Orange et le client Terre et Eaux est de 10 km.

e/ Coût du transport des rolls vides

Forfait de 230 EUR par semaine, marge incluse.


EC
D - Émissions de CO2

Transport amont réalisé par la


32 kg de CO2 par véhicule et par trajet
société Taffon

Transport aval réalisé par les


1 kg de CO2 par envoi et par trajet
Transports Berleux
IME
N

© Le Génie Éditeur - p. 129 - Nature et pêche


Annexe A – Tableau comparatif des deux hypothèses (à rendre avec la copie)

Hypothèse 1 : Hypothèse 2 : Livraison après entreposage et groupage


Livraison directe Transport amont* Plate-forme Taffon Transport aval**
Nombre de cannes à
9360 9360
pêche expédiées par an

© Le Génie Éditeur
Nombre de trajets
52
réalisés par an

Kilométrage annuel
aller-retour Total =
SP
Nombre de rolls à
9 rolls  2 = 18 rolls

- p. 130 -
louer à l’année
0,17 €

Coût moyen de la Total (retour à vide des rolls non-inclus) =


EC
livraison à la canne à
pêche
Total (retour à vide des rolls inclus) =

Émissions de CO2
en kg par an Total =

Nature et pêche
IME
* transport entre le site de Nature et Pêche à Valence et la plate-forme de la société Taffon à Orange
** transport entre la plate-forme de la société Taffon à Orange et l’entrepôt de Terre et Eaux à Orange
N
Annexe B – QCM (à rendre avec la copie)
SP
Pour chaque question, cochez la ou les bonne(s) réponse(s).

Question 1
M. Michelon, conducteur grand routier, reprend une semaine de travail après son repos
hebdomadaire.
Son tableau de marche est le suivant :

Jour de Heure de Jour de fin Heure de


Durée de Conduite Service
Opération début de début de de fin de
l’opération cumulée cumulé
l’opération l’opération l’opération l’opération
Prise en charge
8 h 15
du véhicule Lundi Lundi
EC
Conduite A – B Lundi 8 h 15 0,25 h Lundi 8 h 30 0,25 h 0,25 h
Arrivée à B Lundi 8 h 30 Lundi
Chargement à B Lundi 8 h 30 0,75 h Lundi 9 h 15 1h
Conduite B – C Lundi 9 h 15 1,75 h Lundi 11 h 00 2h 2,75 h
Pause Lundi 11 h 00 0,50 h Lundi 11 h 30
Conduite B – C Lundi 11 h 30 2,75 h Lundi 14 h 15 4,75 h 5,5 h
Pause Lundi 14 h 15 0,75 h Lundi 15 h 00
Conduite B – C Lundi 15 h 00 3,75 h Lundi 18 h 45 8,5 h 9,25 h
Déchargement
18 h 45 1,00 h 19 h 45
C Lundi Lundi 10,25 h
Conduite C – D Lundi 19 h 45 0,75 h Lundi 20 h 30 9,25 h 11 h
Repos Lundi 20 h 30 7,00 h Mardi 3 h 30

Conduite C – D Mardi 3 h 30 0,25 h Mardi 3 h 45 0,25 h 0,25 h


IME
Attente avant
3 h 45 1,25 h 5 h 00
chargement Mardi Mardi 1,5 h
Chargement à D Mardi 5 h 00 0,75 h Mardi 5 h 45 2,25 h
Conduite D – E Mardi 5 h 45 4,00 h Mardi 9 h 45 4,25 h 6,25 h
Pause Mardi 9 h 45 0,75 h Mardi 10 h 30
Conduite D – E Mardi 10 h 30 3,00 h Mardi 13 h 30 7,25 h 9,25 h
Déchargement à
13 h 30 1,25 h 14 h 45
E Mardi Mardi 10,5 h
Conduite E – A Mardi 14 h 45 1,25 h Mardi 16 h 00 8,5 h 11,75 h
Repos Mardi 16 h 12,00 h Mercredi 4 h 00

 M. Michelon n’a pas respecté ses temps de pause selon le règlement (CE) n° 561/2006
 M. Michelon a respecté son temps de repos journalier selon le règlement (CE)
n° 561/2006
 M. Michelon a respecté ses temps de service
 M. Michelon a respecté le temps de conduite journalière selon le règlement (CE)
n° 561/2006
N

© Le Génie Éditeur - p. 131 - Nature et pêche


Question 2
SP
Une société française exporte aux États-Unis des cirés jaunes. Ils sont conditionnées par
10 sur cintres dans des cartons H - 120 cm, L - 80 cm, P - 50 cm.
Le poids brut d’un carton est de 12 kg. Elle confie chaque mois un envoi de 84 cartons à
un commissionnaire de transport, qui se charge du groupage dans un conteneur 40’ avec
d’autres lots et du transport maritime au départ du Havre.
a) Le prix du transport maritime est de :
 1 345,84 €
 3 590,00 €
 1 890,00 €
 3 902,12 €
EC
b) La loi applicable en France au contrat de transport maritime est :
 La convention de Bruxelles originelle
 La convention de Bruxelles amendée par le protocole de 1979
 La convention de Hambourg
 Le Code des transports

EXTRAIT DU TARIF MARITIME


I- Frais de manutention portuaire :
Conteneur FCL 20’ et LCL et conventionnel
40’ à la tonne
Hambourg 180 € 15 €
Rotterdam 170 € 29 €
IME
Anvers 190 € 17 €
Le Havre 190 € 25 €
Marseille/Fos 170 € 17 €

II- Prix du transport maritime à destination de New York

1. Marchandises diverses en conventionnel ou LCL

30 € / UP

Des suppléments sont perçus dans tous les ports pour les colis de plus de 10 tonnes ou
mesurant plus de 12,20 m

2. Marchandises en conteneur FCL : 1 700 € / EVP

III- Surcharges :
 BAF : 3 % du fret de base
N

 CAF : 6 % du fret révisé (fret révisé = fret de base + BAF)

© Le Génie Éditeur - p. 132 - Nature et pêche


Question 3
SP
Une entreprise française importe des peaux de bovin d’Argentine. Les conteneurs arrivent
au port du Havre. Les peaux sont stockées sur place. Elles sont ensuite acheminées en
Allemagne pour y subir une transformation substantielle. Les envois à partir du Havre se
font au fur et à mesure des capacités de l’entreprise allemande.
Une fois traitées, elles sont acheminées et stockées à Rotterdam en attendant leur
exportation vers la Chine.
Les régimes successifs utilisés pour l’ensemble de cette opération sont :

 Entrepôt sous douane, puis perfectionnement actif, puis entrepôt sous douane, puis
exportation définitive.
EC
 Entrepôt sous douane, puis perfectionnement passif, puis entrepôt sous douane,
puis exportation définitive.
 Entrepôt sous douane, puis transit, puis perfectionnement actif, puis entrepôt sous
douane, puis exportation définitive.
 Entrepôt sous douane, puis transit, puis perfectionnement actif, puis transit, puis
entrepôt sous douane, puis exportation définitive.
 Entrepôt sous douane, puis transit, puis perfectionnement passif, puis transit, puis
entrepôt sous douane, puis exportation définitive.
IME
N

© Le Génie Éditeur - p. 133 - Nature et pêche


SP Parties
La grille de notation
Thèmes abordés Points
Dossier 1
Importation de moulinets pour la pêche en eaux 70
La société douces
Taffon
Dossier 2
75
Approvisionnement de l’entrepôt Terre et Eaux
EC
Dossier 3
QCM 15
QCM

Total 160

Les annexes utiles par dossier


Dossier Annexes correspondantes
IME
 Annexe 1 – La proposition du fournisseur américain (par expédition)
 Annexe 2 – Transcom Europa Detroit
 Annexe 3 – Tarification de la compagnie aérienne « AIR AMERICA »
Dossier 1  Annexe 4 – Messagerie Louis Zamet : tarifs négociés
 Annexe 5 – Agence Taffon Valence
 Annexe 6 – Extrait de la réglementation douanière
 Annexe 7 – Le taux de change

 Annexe 8 – Extraits de l‘appel d’offres de Terre et Eaux


 Annexe 9 – Les cannes à pêche du fournisseur Nature et Pêche et les
rolls
Dossier 2
 Annexe 10 – Les deux hypothèses d’approvisionnement
 Annexe A – Tableau comparatif des deux hypothèses (à rendre
avec la copie)

Dossier 3 Annexe B : QCM (à rendre avec la copie)


N

© Le Génie Éditeur - p. 134 - Nature et pêche


SP Le sujet pas à pas
Dossier 1 – Importation de moulinets pour la pêche en
eaux douces

Question 1. Déterminer la valeur DAP Valence des moulinets en cas d’achat selon
l’incoterm FCA Entrepôt de Transcom Europa, aéroport de Detroit.

Les conseils pour bien répondre


EC
1. Identifiez l’attente
 Objectif principal
 Le fournisseur américain nous propose deux incoterms de vente : DAP Valence
ou FCA Entrepôt de Transcom Europa, aéroport de Detroit. Il faut regarder quelle
est la solution la plus intéressante pour l’entreprise Nature et Pêche.
Il faut donc calculer la valeur des moulinets non dédouanés rendus à
Valence (DAP Valence) pour comparer avec la valeur DAP Valence
proposée par le fournisseur américain.
 Objectifs intermédiaires
 valeur transactionnelle de la marchandise
 coût du passage aéroportuaire
 coût du transport aérien
IME
 coût de l’assurance
 coût du post acheminement
 total des commissions facturées par la société Taffon.
2. Repérez les annexes contenant l’information
 Annexe 1
 Annexe 2
 Annexe 3
 Annexe 4
 Annexe 5
3. Identifiez l’information utile
 L’annexe 1 donne la valeur de chaque incoterm de vente proposé par le
fournisseur américain ainsi que les caractéristiques de la marchandise.
 L’annexe 2 liste tous les prestations facturées par Transcom Europa pour
organiser l’acheminement des marchandises jusqu’à l’aéroport de CDG.
 L’annexe 3 donne toutes les informations utiles pour calculer le prix du
transport aérien.
 L’annexe 4 donne le prix du post acheminement routier.
N

 L’annexe 5 précise comment calculer la rémunération de la prestation de


commission de l’agence Taffon à Valence.

© Le Génie Éditeur - p. 135 - Nature et pêche


SP La réponse idéale
Pour répondre à la question, il faut partir de la valeur transactionnelle des moulinets de
pêche qui est donné par l’incoterm de vente : FCA Entrepôt de Transcom Europa, aéroport
de Detroit – Incoterms 2010.
Pour trouver la valeur DAP des moulinets, il est nécessaire de prendre en compte tous les
frais de la chaine logistique au départ de Detroit jusqu’à Valence, liquidation douanière
non incluse.
A – Calcul de la valeur transactionnelle de la marchandise en euros
 Quantité importée : 100 moulinets de pêche Y14
 Valeur unitaire d’un moulinet de pêche Y14 : FCA Entrepôt de Transcom Europa,
aéroport de Detroit : 82,50 USD
EC
 Taux de change : 1 EUR = 1,3347 USD
 Valeur transactionnelle : (100 moulinets de pêche  82,50 USD) / 1,3347 USD
= 6 181,16 EUR

B – Calcul des frais logistiques engagés par la société Transcom Europa jusqu’à
l’aéroport de Paris - CDG en euros

1/ Les frais logistiques hors coût du transport aérien


Prix USD Prix EUR
Frais de Handling : 18,00
Sécurisation du fret 15,00
Assurance 15,00
IME
Commission 87,36
Total 135,36 101,42

2/ Le calcul du transport aérien


Dans le sujet, il est proposé uniquement une tarification au Tarif Général. Il faut donc dans
en premier temps calculer le poids taxable ou le poids de taxation, qui correspond à la plus
grande valeur entre le poids brut réel et le poids fictif (1 kg pour 6 dm3).
a/ Calcul du poids taxable retenu
Poids de la marchandise 100 moulinets  250 g 25 kg
Nombre de cartons 100 moulinets / 10 moulinets par carton 10 cartons
Poids des cartons 1,5 kg par carton  10 cartons 15 kg
Poids brut réel de l’envoi 25 kg + 15 kg 40 kg
Volume 60 cm  38 cm  21cm / 1 000 47,88 dm3
Poids fictif un colis 47,88 dm3 / 6 dm3 7,98 kg
Poids fictif de l’envoi 7,98 kg  10 colis 79,8 kg
N

Le poids taxable retenu est le poids fictif de 79,8 kg car il est supérieur au poids brut réel
de 40 kg. Il est arrondi au demi-kilo supérieur, donc à 80 kg.
© Le Génie Éditeur - p. 136 - Nature et pêche
SP b/ Calcul du prix du transport aérien DETROIT – PARIS
Au tarif normal N 13,04 USD  80 kg 1043,2 USD
Payant pour 100 kg 100 4,99 USD  100 499 USD
Prix du transport aérien hors frais annexes 499 USD
Comme on applique la règle du payant-pour, le prix retenu est à l’avantage du client.
Frais annexes en USD
Taxe LTA Air America créée par l’intermédiaire 25,00 USD
Taxe fixe d’enregistrement Forfait 28,50 USD
Surcharge de fuel (ICA) 1,1 USD  40 kg 44,00 USD
0,023 USD  40 = 0,92 USD
Taxe de sûreté 6,67 USD
EC
avec un minimum 6,67 USD
0,176  40 = 7,04 avec un
Surcharge assurance risque 8,80 USD
minimum de 8,8 USD
Frais customs Forfait par LTA 11,72 USD
Frais de manutention Forfait jusqu’à 200 kg
9,00 USD
aéroportuaire 6,74 EUR  1,3347
Prix du transport aérien frais
Total 632,69 USD
annexes inclus en USD
Prix du transport aérien frais
632,69 USD / 1,3347 USD 474,03 EUR
annexes inclus en EUR
C – Coût du post-acheminement : Messagerie « Louis Mazet »
Le transport des moulinets entre Roissy-CDG et Valence est de 94,03 EUR pour l’envoi.
IME
D – Total des commissions facturées par la société Taffon
Commission de transit 75,00 EUR
Commission sur la facture Transcom 8 %  (101,42 € + 474,03 €) 46,04 EUR
Total 121,04 EUR
E – Calcul de la valeur DAP Valence des moulinets de pêche
La valeur DAP Valence correspond à la valeur de la marchandise arrivée dans les locaux
de la société Taffon à Valence.
A - Valeur FCA Entrepôt TRANSCOM,
6 181,16 EUR
aéroport de Detroit
B - Total des frais engagés par la société
575,45 EUR
Transcom Europa
Les frais logistiques hors coût du transport aérien 101,42 EUR
Coût du transport aérien 474,03 EUR
= Valeur CIP aéroport de Paris - CDG 6 756,61 EUR
N

C – Coût du post-acheminement 94,03 EUR


D – Total des commissions 121,04 EUR
= Valeur DAP Valence des moulinets de pêche 6971,68 EUR
© Le Génie Éditeur - p. 137 - Nature et pêche
Question 2.
SP Choisir l’incoterm que vous allez proposer à votre client en abordant les
aspects quantitatifs et qualitatifs.

Les conseils pour bien répondre

1. Identifiez l’attente
 Objectif principal
 Comparaison des deux incoterms de vente proposés par le fournisseur
américain : DAP Valence ou FCA Entrepôt de Transcom Europa, aéroport
de Detroit en abordant les aspects quantitatifs et qualitatifs.
2. Repérez les annexes contenant l’information
 Annexe 1
EC
3. Identifiez l’information utile
 L’annexe 1 présente les deux incoterms de vente proposés par le fournisseur
américain.
 La réponse à la question précédente nous donne la valeur DAP Valence si le
client Nature et Pêche prend en charge l’organisation logistique et les coûts
associés à partir du FCA Entrepôt de Transcom Europa, aéroport de Detroit.

La réponse idéale
A – Aspects quantitatifs :
Valeur DAP Valence proposé par le fournisseur américain Mit Fishing
= 108 USD  100 moulinets = 10 800 USD soit 10 800 USD / 1,3347 USD = 8091,71 EUR
IME
Valeur DAP Valence en cas d’achat FCA aéroport de Détroit = 6971,68 EUR

Le client économise 1120,03 EUR soit 13,85 % s’il achète FCA Entrepôt TRANSCOM,
aéroport de Detroit.

B – Aspects qualitatifs :
Les risques : en choisissant l’incoterm DAP Valence proposé par le fournisseur américain,
le vendeur supporte les risques jusqu’à Valence, alors qu’en FCA, c’est l’acheteur, Nature
et Pêche, qui supporte les risques entre l’aéroport de Detroit et Valence. Cependant, le
risque est limité car :
 il s’agit d’un transport aérien ;
 le risque est couvert par une assurance ;
 on peut choisir une compagnie aérienne de qualité.
Les formalités : l’acheteur doit s’occuper des formalités entre Detroit et Valence. Dans le
cas présent, ces formalités sont prises en charge par un commissionnaire de transport
N

choisi par l’acheteur.


Nous conseillons à notre client d’acheter en FCA Entrepôt TRANSCOM, aéroport de
Detroit et de nous confier sa logistique d’importation.
© Le Génie Éditeur - p. 138 - Nature et pêche
Question 3.
SP Analyser s’il est pertinent pour votre client de changer de fournisseur de moulinets.

Les conseils pour bien répondre

1. Identifiez l’attente
 Objectif principal
 Rendre comparable la valeur DAP Valence des moulinets importés avec le prix de
95 EUR TTC le moulinet du fournisseur français.
 Objectifs intermédiaires
 note de valeurs
 liquidation douanière
 Valeur DDP Valence des moulinets de pêche
 Valeur DDP unitaire Valence des moulinets de pêche
EC
2. Repérez les annexes contenant l’information
 Annexe 5
 Annexe 6

3. Identifiez l’information utile


 L’annexe 5 permet de connaître le lieu de dédouanement qui est situé dans les locaux
de Taffon à Valence ainsi que la rémunération de Taffon, commissionnaire en
douane.
 L’annexe 6 présente l’extrait de la réglementation douanière qui permet de
déterminer le taux de droits de douane et le taux de TVA applicables. Elle précise
aussi la répartition douanière du parcours aérien à appliquer.
IME
N

© Le Génie Éditeur - p. 139 - Nature et pêche


SP La réponse idéale
Dans un premier temps, il faut présenter la note de valeurs qui permet de calculer :
 la valeur en douane : valeur de la marchandise jusqu’à la frontière UE ;
 la valeur statistique : valeur de la marchandise jusqu’à la frontière française ;
 la valeur 1ère destination : valeur de la marchandise jusqu’au lieu de
dédouanement.
A – Établissement de la note de valeurs
Valeur FCA Entrepôt Transcom Detroit 8 250,00 USD
+ Handling 18,00 USD
+ Sécurisation du fret 15,00 USD
EC
+ Commission 87,36 USD
+ Transport aérien hors UE 70 %  632,69 USD 442,88 USD
+ Assurance des marchandises tout risque 70 % 15 USD 10,50 USD
Total en USD 8 823,74 USD
8 823,74 USD / 1,3347
Valeur en douane 6 611,00 EUR
= 6 611,03 arrondi à
+ Transport aérien communautaire 30 %  632,69 USD / 1,3347 142,21 EUR
+ Assurance communautaire 30 %  15 USD / 1,3347 3,37 EUR
+ Commission de transit 75,00 EUR
+ Commission sur facture Transcom 8 %  768,05 / 1,3347 46,04 EUR
+ Post acheminement routier 94,03 EUR
Total 6 971,65 EUR
Valeur première destination arrondie à 6 972,00 EUR
IME
(*) On n’est pas dans l’obligation de déterminer la valeur statistique car il n’y a pas de taxes parafiscales dans la
liquidation douanière. Par contre, le calcul de la valeur en douane et de la valeur 1ère destination est
incontournable.

B – Calcul de la liquidation douanière


Pour calculer la liquidation douanière, il faut déterminer :
 les droits de douane calculés sur la valeur en douane ;
 les taxes parafiscales éventuelles calculées sur la valeur en douane ou sur la valeur
statistique suivant l’information donnée dans le sujet ;
 la TVA calculée sur la valeur 1ère destination augmentée des droits de douane et des
taxes parafiscales éventuelles.
Il faut arrondir les résultats à l’euro le plus proche.
D’après les informations de l’annexe 6, il n’y a pas de taxes parafiscales à calculer.

Droits de douane 3,7 %  6 611,00 EUR 245 EUR


+ TVA 20 %  (6 972,00 EUR + 245 EUR) 1 443 EUR
+ Total de la liquidation douanière 1 443 EUR + 245 EUR 1 688 EUR
N

© Le Génie Éditeur - p. 140 - Nature et pêche


C – Calcul de la valeur DDP Valence
SP
1ère possibilité :

DAP Valence 6 971,68 EUR


+ Liquidation douanière 1 688,00 EUR
+ HAD TTC 50 EUR  1,20 60,00 EUR
+ Taxe Delta TTC 2,54 EUR  1,20 3,05 EUR
= Valeur DDP de l’envoi 8 722,73 EUR
Valeur DDP unitaire 8722,73 EUR / 100 moulinets 87,23 EUR

2ème possibilité :
EC
DAP Valence 6 971,68 EUR
+ Droits de douane 3,7 %  6 611 EUR 245,00 EUR
+ HAD HT 50,00 EUR
+ Taxe Delta HT 2,54 EUR
Coût de revient Total HT 7 268,54 EUR
Coût de revient unitaire H 72,69 EUR

Analyse :
- Le fournisseur actuel propose 95 € TTC le moulinet, soit 79,17 EUR Hors TVA ;
- Le fournisseur américain propose 87,23 € TTC, soit 72,69 EUR Hors TVA ;
- La différence est de 6,48 EUR par moulinet, soit 8,18 % d’économie.
- Il est donc intéressant de retenir le fournisseur américain dans notre optique de réduction
des coûts.
IME
N

© Le Génie Éditeur - p. 141 - Nature et pêche


-

SP Dossier 2 – Approvisionnement de l’entrepôt


Terre et Eaux

Question 1. Démontrer que la société Taffon dispose des capacités de stockage


nécessaires sur la plate-forme d’Orange pour pouvoir grouper les livraisons de Nature et
Pêche avec celles des autres fournisseurs conformément à l’hypothèse 2.

Les conseils pour bien répondre


1. Identifiez l’attente
 Objectif principal
EC
 Calculer la surface nécessaire pour accueillir les rolls de Nature et Pêche et comparer
avec la surface disponible de l’entrepôt de Taffon.
 Objectifs secondaires
 Calcul du nombre de rolls à stocker par semaine.
2. Repérez les annexes contenant l’information (annexe 9 et 10)
 Annexe 10 – Hypothèse 2 : livraison après entreposage et groupage à Orange
3. Identifiez l’information utile
 L’annexe 9 permet de calculer le nombre de rolls nécessaires pour acheminer les
720 cannes à pêche.
 L’annexe 10 permet de calculer les surfaces nécessaire et disponible.

La réponse idéale
IME
Il faut identifier :
 le nombre de rolls à stocker par semaine ;
 la surface de stockage nécessaire ;
 la surface de stockage disponible.
A – Calcul du nombre de rolls à stocker par semaine
 9 360 cannes / 52 semaines = 180 cannes à pêche par semaine ;
 180 cannes / 20 cartons par roll = 9 rolls par semaine ;
 9 rolls  4 semaines = 36 rolls par mois soit un envoi de 720 cannes.
Nombre de rolls à stocker par semaine
Semaine 1 36 rolls – 9 rolls (envoi 1ère semaine) 27
Semaine 2 27 rolls – 9 rolls (envoi 2ème semaine) 18
Semaine 3 18 rolls – 9 rolls (envoi 3ème semaine) 9
Semaine 4 9 rolls – 9 rolls (envoi 4ème semaine) 0
Soit un maximum de 27 rolls en même temps sur la plateforme de Taffon.
B – Calcul de la surface de stockage nécessaire : 27 rolls  (0,715 m  0,805 m) = 15,54 m²
N

C – Calcul de la surface de stockage disponible : 60 m2  0,40 = 24 m²


Conclusion : La surface disponible pour le stockage des rolls est suffisante car 24 m2 > 15,54 m2.
© Le Génie Éditeur - p. 142 - Nature et pêche
Question 2. Calculer le coût d’une canne à pêche rendue à l’entrepôt de Terre et Eaux
SP
pour chaque hypothèse d’approvisionnement.

Les conseils pour bien répondre

1. Identifiez l’attente
 Objectif principal
 Calcul de la valeur d’une canne à pêche livrée chez le client final « Terre
et Eaux » selon deux hypothèses d’approvisionnement.
 Objectifs intermédiaires
 calcul du coût de location et du coût de transport selon l’hypothèse 1.
 calcul du coût de location, du coût d’entreposage et du coût de transport
EC
selon l’hypothèse 2.
2. Repérez les annexes contenant l’information
 Annexe 10
3. Identifiez l’information utile
 L’annexe 10 présente deux hypothèses d’approvisionnement :
- Hypothèse 1 : une livraison hebdomadaire directe de 180 cannes à pêche du site de
Nature et Pêche à destination du client final ;
- Hypothèse 2 : un envoi mensuel de 720 cannes à pêche du site de Nature et Pêche à
destination de l’entrepôt de Taffon pour entreposage. Ensuite, il y a un groupage avec
d’autres fournisseurs et une livraison hebdomadaire qui est assurée par notre affrété à
destination du client final.
IME
La réponse idéale

A – Calcul de la valeur d’une canne à pêche livrée selon l’hypothèse 1 : Livraison


directe

Prix de la canne à pêche 231,20 €


Coût annuel de location des 217 €  (9 rolls  2) / 52
75,12 €
rolls semaines
Coût de livraison 317,46 €
Coût du transport retour 250,00 €
Coût total d’acheminement 642,58 €
Coût de livraison d’une canne à 642,58 € / 180 cannes
3,57 €
pêche
Coût d’une canne à pêche
234,77 €
N

rendue à Terre et Eaux

© Le Génie Éditeur - p. 143 - Nature et pêche


B – Calcul de la valeur d’une canne à pêche selon l’hypothèse 2 : Livraison après
SP
entreposage et groupage
1/ Coût du transport Amont Nature et Pêche – Taffon Orange
Nombre de km 101 km
Durée du trajet 101 km /70 km/h 1,44 h
Durée d’immobilisation 0,5 h +0,75 h 1,25 h
Temps de service 1,44 h + 1,25 h 2,69 h
Nombre de jours 2,69 h / 9,9 h 0,27 jour
Coût kilométrique 101 km  0,536 € 54,14 EUR
Coût conducteur 2,69 h  22,12 € 59,50 EUR
Coût journalier 0,27 jours  153,47 € 41,44 EUR
Coût de revient 155,08 EUR
EC
+ Marge 155,08 €  50 % 77,54 EUR
PV HT de l’envoi 232,62 EUR
PV HT unitaire 232,62 € / 720 cannes 0,32 EUR
2/ Coût de stockage et de manutention
 Nombre de rolls loués : 36 rolls  2 = 72 rolls
 Coût annuel de location des rolls : 72 rolls  217 EUR = 15 624 EUR
Soit 15 624 EUR / 9 360 cannes = 1,67 EUR par canne à pêche
 Coût de stockage des rolls : 1,10 EUR par semaine et par roll.
Nb de rolls stockés Coût stockage
Semaine 1 27 27 rolls  1,10 EUR 29,70 EUR
Semaine 2 18 18 rolls  1,10 EUR 19,80 EUR
IME
Semaine 3 9 9 rolls  1,10 EUR 9,90 EUR
Total 54 59,40 EUR
 Coût de réception : 3 EUR  36 rolls = 108 EUR.
 Coût d’expédition : 2 EUR  36 rolls = 72 EUR.
Soit (59,40 EUR +108 EUR +72 EUR) / 720 cannes = 0,33 € par canne à pêche.
3/ Coût du transport aval : 0,17 EUR par canne
Le coût moyen de livraison assurée par les transports Berleux est de 0,17 € par canne à pêche.
4/ Coût de retour des rolls vides :
Le coût de retour est de 230 €, soit 230 € / 720 cannes à pêche = 0,32 € par canne à pêche.
5/ Calcul de la valeur d’une canne à pêche livrée selon l’hypothèse 2 : Livraison après
entreposage et groupage
Prix de la canne à pêche 231,20 EUR
Coût de location des rolls 1,67 EUR
Coût du transport amont 0,32 EUR
Coût de stockage et manutention 0,33 EUR
N

Coût du transport aval 0,17 EUR


Retour à vide des rolls 0,32 EUR
Coût d’une canne à pêche rendue à Terre et Eaux 234,01 EUR
© Le Génie Éditeur - p. 144 - Nature et pêche
Question 3. Compléter le tableau comparatif des deux hypothèses en annexe A (à rendre
SP
avec la copie).

Les conseils pour bien répondre

1. Identifiez l’attente
 Objectif principal
 Comparer les deux hypothèses d’acheminement dans le tableau donné en
annexe A.
2. Repérez les annexes contenant l’information
3. Identifiez l’information utile
 Les réponses aux questions précédentes.
EC
La réponse idéale

Il n’y a pas de difficultés particulières. Voir Annexe A.


IME
N

© Le Génie Éditeur - p. 145 - Nature et pêche


Annexe A – Tableau comparatif des deux hypothèses

Hypothèse 1 : Hypothèse 2 : Livraison après entreposage et groupage


Livraison directe
Transport amont* Plate-forme Taffon Transport aval**

© Le Génie Éditeur
Nombre de cannes à
9 360 9 360
pêche expédiées par an
52 semaines / 4 = 13
Nombre de trajets réalisés ou 9360/720* = 13
52 52
par an
*720 = 36  20
13  101 km  2 = 52  10 km  2 =
103 km  52 semaines  2 2 626 km 1 040 km
Kilométrage annuel
= Total = 1 313 km + 520 km = 1 833 km
aller retour
10 712 km
SP

- p. 146-
1 833 km  2 = 3 666 km

Nombre de rolls à louer 9 rolls  2 = 18 rolls 36 rolls  2 = 72

0,32 € 1,67 + 0,33 = 2 € 0,17 €


Coût moyen de la
livraison à la canne à 3,57 € Total (retour à vide des rolls non-inclus) : 0,32 € + 2 € + 0,17 € = 2,49 €
EC
pêche
Total (retour à vide des rolls inclus) : 2,49 € + 0,32 € = 2,81 €
1 kg  52
32 kg  13 =
Émissions de CO2 en kg 32 kg  52 livraisons  2 = livraisons =
416 kg de CO2
par an 3 328 kg de CO2 52 kg de CO2
(416 kg + 52 kg)  2 = 936 kg de CO2
* transport entre le site de Nature et Pêche à Valence et la plate-forme de la société Taffon à Orange
** transport entre la plate-forme de la société Taffon à Orange et l’entrepôt de Terre et Eaux à Orange
IME

Nature et pêche
N
Question 4. Choisir la solution la plus adaptée à la demande de votre client en
SP
argumentant.

Les conseils pour bien répondre


2. Identifiez l’attente
 Objectif principal
 Analyser le tableau comparatif des deux hypothèses (Annexe A) qui a
été renseigné dans la question précédente et proposer la solution
optimale qui respecte le cahier des charges du client Terre et Eaux.
4. Repérez les annexes contenant l’information
 Annexe 8
EC
 Annexe A renseignée
5. Identifiez l’information utile
 L’annexe 8 donne les contraintes de prix et les contraintes
environnementales à respecter.
 L’annexe A renseignée permet de comparer les deux hypothèses.

La réponse idéale

Pour un nombre de cannes à pêche identique, le groupage permet :


- de passer de 10 712 km à 3 666 km, soit une baisse de 65,78 %.
- de baisser les émissions de CO2 de 3 328 kg à 936 kg, soit une baisse de 71,87 %, ce
IME
qui permet à Nature et Pêche de respecter la contrainte imposée par Terre et Eaux
dans son appel d’offre de 1 tonne de CO2 maximum sur l’année.
- de réduire le coût moyen de livraison à la canne à pêche de 0,76 EUR par canne.
- de respecter la contrainte de prix d’achat inscrite dans le cahier des charges. Le prix
d’achat HT d’une canne à pêche rendue magasin Terre et Eaux d’Orange est donc de
234,01 EUR selon l’hypothèse 2, ce qui est inférieur à la contrainte de Terre et Eaux
qui est de 234,50 EUR
- Le prix d’achat HT selon l’hypothèse 1 est de 234,77 EUR donc supérieur au prix
demandé dans le cahier des charges.

Choix : il faut donc choisir l’hypothèse 2 car elle respecte le cahier des charges.
N

© Le Génie Éditeur - p. 147 - Nature et pêche


SP Dossier 3 – QUESTIONS À CHOIX MULTIPLES

Question. Compléter l’annexe B (à rendre avec la copie). Une ou plusieurs réponses


sont possibles pour une même question

Les conseils pour bien répondre

1. Identifiez l’attente
 Objectif principal
 Cocher la (ou les) bonne(s) réponse(s) en mettant en œuvre vos
connaissances.
EC
2. Analysez les questions
 Question 1 :
Pour cocher les bonnes réponses, il faut connaître le règlement social européen
561/2006 sur les temps de conduite et les temps de repos et l’article L.3312-2 du
Code des transports sur les coupures du temps de service.

Propositions à cocher Remarques


Le premier jour, le conducteur observe une 1ère pause de 30 mn (0,50 h)
après 2 h de conduite continue cumulée et une 2ème pause de 45 mn
Proposition 1 oui (0,75 h) après 4 h 45 (4,75 h) de conduite cumulée. Il y a infraction car
la 2ème pause doit intervenir après maximum 4 h 30 de conduite
continue.
Le conducteur a un repos journalier de 7 h lundi. Il ne respecte donc pas
IME
Proposition 2 non le repos journalier de 11 h minimum avec une dérogation à 9 h trois fois
par semaine.
Le conducteur n’a pas respecté son temps de service journalier car
mardi, il a effectué 6,25 h de temps de service cumulé avant d’effectuer
Proposition 3 non
sa pause. D’après le code des transports, il doit effectuer une pause
minimum de 30 mn après 6 h de temps de service.
Le temps de conduite journalière est de 9 h 15 lundi et de 8 h 30 mardi.
Le conducteur a donc respecté le règlement 561/2006 qui précise qu’il
Proposition 4 oui
doit être de 9 h maximum avec une dérogation à 10 h deux fois par
semaine.

 Question 2 a) :
Il faut déterminer le prix du transport maritime en conventionnel car l’envoi est
groupé avec d’autres lots dans un conteneur 40’, donc en LCL :
 Calcul du nombre d’unités payantes :
Poids : 84 cartons  12 kg = 1008 kg, soit 1,008 t
Volume : 84 cartons  (1,20  0,80  0,50 m) = 40,32 m3
N

soit 40,32 UP
 Fret de base : 30 EUR  40,32 UP = 1 209,60 EUR
 Manutention : 25 EUR  1,008 t = 25,20 EUR
© Le Génie Éditeur - p. 148 - Nature et pêche
SP  BAF : 1 209,60 EUR  3 % = 36,29 EUR
 CAF : (1 209,60 EUR + 36,29 EUR)  6 % = 74,75 EUR
 Total = 1 345,84 EUR

 Question 2 b) :
La France a ratifié :
 la convention de Bruxelles 1924 originelle ;
 la convention de Bruxelles amendée de 1968 et de 1979.
Donc c’est la convention de Bruxelles amendée qui s’applique au contrat de transport
maritime.

 Question 3 :
EC
Une entreprise française importe des peaux de bovin d’Argentine. Les conteneurs
arrivent au port du Havre. Les peaux sont stockées sur place. Elles sont ensuite
acheminées en Allemagne pour y subir une transformation substantielle. Les envois à
partir du Havre se font au fur et à mesure des capacités de l’entreprise allemande.
Une fois traitées, elles sont acheminées et stockées à Rotterdam en attendant leur
exportation vers la Chine.
Les régimes successifs utilisés pour l’ensemble de cette opération sont :

Propositions à cocher Remarques


Proposition 1 non Il manque dans cette proposition la partie Transit (acheminement).
IME
La transformation substantielle réalisée en Allemagne sur les peaux
avant leur réexportation pour la Chine correspond à un perfectionnement
Proposition 2 non
actif et non à un perfectionnement passif comme indiqué dans la
proposition.
Il manque dans cette proposition la partie Transit (acheminement) en
Proposition 3 non
direction de Rotterdam.
Cette proposition correspond bien à tous les régimes successifs utilisés
Proposition 4 oui
par la marchandise.
La transformation substantielle réalisée en Allemagne sur les peaux
avant leur réexportation pour la Chine correspond à un perfectionnement
Proposition 5 non
actif et non à un perfectionnement passif comme indiqué dans la
proposition.
N

© Le Génie Éditeur - p. 149 - Nature et pêche


SP
Annexe B – QCM (à rendre avec la copie)
La réponse idéale

Pour chaque question, cochez la ou les bonne(s) réponse(s).

Question 1

 M. Michelon n’a pas respecté ses temps de pause selon le règlement (CE) n° 561/2006
 M. Michelon a respecté son temps de repos journalier selon le règlement (CE) n° 561/2006
 M. Michelon a respecté ses temps de service
 M. Michelon a respecté le temps de conduite journalière selon le règlement (CE)
n° 561/2006
EC
Question 2
a) Le prix du transport maritime est de :
 1 345,84 €
 3 590,00 €
 1 890,00 €
 3 902,12

b) La loi applicable en France au contrat de transport maritime est :

 La convention de Bruxelles originelle


IME
 La convention de Bruxelles amendée par le protocole de 1979
 La convention de Hambourg
 Le Code des transports

Question 3

 Entrepôt sous douane, puis perfectionnement actif, puis entrepôt sous douane, puis
exportation définitive.
 Entrepôt sous douane, puis perfectionnement passif, puis entrepôt sous douane, puis
exportation définitive.
 Entrepôt sous douane, puis transit, puis perfectionnement actif, puis entrepôt sous douane,
puis exportation définitive.
 Entrepôt sous douane, puis transit, puis perfectionnement actif, puis transit, puis entrepôt
sous douane, puis exportation définitive.
N

 Entrepôt sous douane, puis transit, puis perfectionnement passif, puis transit, puis entrepôt
sous douane, puis exportation définitive.

© Le Génie Éditeur - p. 150 - Nature et pêche


SP Étude de cas 5 – Villers logistique
Session 2015 – Métropole

VILLERS LOGISTIQUE est un commissionnaire de transport, spécialisé


dans la gestion des stocks et la préparation de commandes ; il est basé à
Villers Côtterets (02).
Votre Il dispose de cinq plates-formes logistiques (Valenciennes, Compiègne,
entreprise Melun, Orléans et Toulouse) et d’un parc de 80 véhicules.
EC
L’entreprise possède une grande expertise dans le domaine du froid et
travaille pour de nombreux laboratoires pharmaceutiques tant au niveau
national qu’international.
LAB PHYTO fabrique des produits cosmétiques (soins du visage, soins du
corps, produits solaires...) ainsi que des compléments alimentaires pour
Votre client
lutter contre les insomnies, le stress, la fatigue... Un certain nombre de ces
produits doivent être transportés et stockés sous température dirigée.

DOSSIER 1 – FAISABILITÉ ET CHIFFRAGE DE LA


PRESTATION LOGISTIQUE
La société LAB PHYTO vous contacte dans le cadre de son appel d’offres.
Elle recherche en effet un prestataire global lui permettant de gérer les
Votre
IME
stocks de ses produits, la préparation de ses commandes « clients » et
mission l’ensemble du transport vers les magasins.
Vous avez la charge de répondre à l’appel d’offre de LAB PHYTO.

DOSSIER 2 – EXPÉDITION VERS L’ITALIE


À l’issue d’une prospection sur le marché italien, la société LAB PHYTO a
obtenu un important contrat avec la société COSMETO ITALIA,
Votre importateur de produits cosmétiques et compléments alimentaires basé à
mission Milan. LAB PHYTO vous demande d’organiser cette opération de
transport et son traitement administratif. Aucun produit sous température
dirigée n’est concerné.

DOSSIER 3 – LA DÉMARCHE QUALITÉ


VILLERS LOGISTIQUE s’est engagée dans une démarche qualité. Elle
souhaite améliorer sa qualité de service pour répondre au mieux à l’appel
Votre
d’offres de l’entreprise LAB PHYTO, notamment en matière de respect des
mission
délais de livraison, compte tenu de la spécificité des produits et du
N

développement des ventes par Internet.

DOSSIER 4 – QCM
© Le Génie Éditeur - p. 151 - Villers Logistique
DOSSIER 1 – FAISABILITÉ ET CHIFFRAGE DE LA PRESTATION
SP
LOGISTIQUE
Vous traitez la demande de LAB PHYTO afin de lui proposer une prestation logistique
concernant les produits destinés aux magasins bio. Actuellement, seule la plate-forme de
Compiègne dispose des capacités pour accueillir un nouveau client.

TRAVAIL À FAIRE :
1. Calculer le flux quotidien de palettes entre l’entrepôt de Compiègne et les magasins bio.
2. Déterminer le coût annuel du transport entre l’entrepôt de Compiègne et les magasins
bio en moyens propres. On prendra comme hypothèse de travail des envois de
28 palettes par jour dont 15 sous température dirigée.
3. Déterminer le coût de préparation des palettes sur la plate-forme de Compiègne pour
toute la durée du contrat. On reprendra l’hypothèse de travail de 28 palettes par jour.
EC
4. Vérifier si VILLERS LOGISTIQUE peut répondre favorablement à l’appel d’offres
de LAB PHYTO.

DOSSIER 2 – EXPÉDITION VERS L’ITALIE


Votre client a déjà reçu une offre d’un transporteur routier pour un montant de 1100 €.
Trois solutions de transport sont envisagées pour acheminer les marchandises :
 Par route,
 En combiné rail/route au départ de la plate-forme de transbordement de Noisy-le-Sec (93),
 Par l’Autoroute Ferroviaire Alpine (AFA de Bourgneuf/Aiton à Orbassano).
Vous décidez de réaliser cette opération de transport en appliquant un taux de marge de 12 %.

TRAVAIL À FAIRE :
IME
5. Présenter les différentes solutions possibles et conseiller votre client sur la solution qui
vous paraît optimale compte tenu des contraintes et engagements de PHYTO LAB.

DOSSIER 3 – LA DÉMARCHE QUALITÉ


Dans le cadre de la démarche qualité engagée, vous devez analyser les indicateurs de
qualité de la plate-forme de Compiègne des mois d’octobre 2014 à mai 2015.

TRAVAIL À FAIRE :
6. Calculer les indicateurs de qualité du mois de mai 2015 pour la plate-forme de
Compiègne (60) en complétant l’annexe A (à rendre avec la copie).
7. Compléter l’annexe B (à rendre avec la copie) en indiquant des causes possibles de
dégradation des indicateurs et en proposant des actions correctives.
8. Analyser et commenter l’évolution des indicateurs de qualité pour la plate-forme de
Compiègne sur la période octobre 2014 à mai 2015.

DOSSIER 4 - QCM
N

Compléter l’annexe C (à rendre avec la copie). Une ou plusieurs réponses à une même
question sont possibles.

© Le Génie Éditeur - p. 152 - Villers Logistique


Annexe 1 – Extrait du cahier des charges de l’appel d’offres LAB PHYTO
SP
I. Le réseau de distribution
Les produits sont commercialisés par :
 Les magasins biologiques,
 Le site Internet : les produits sont alors livrés dans le magasin bio le plus proche du client.
II. Caractéristiques des produits et emballages LAB PHYTO
 120 références produits au catalogue de cette année vendues en magasins bio et par Internet.
 En raison d’un accord privilégié, 30 références produits sont exclusivement vendues
par le réseau de magasins bio. Parmi ces références, 15 doivent être stockées et
acheminées sous température dirigée entre + 5° et + 12°.
 Le poids moyen de tous les produits référencés est de 300 g.
EC
 Les produits secs sont disposés sur des palettes Europe, une palette Europe (80 cm 
120 cm) peut contenir 15 cartons, un carton contient 18 produits. Tare palette = 15 kg.
 Les produits sous température dirigée sont disposés sur des palettes Europe (80 cm 
120 cm), une palette Europe peut contenir dix cartons, un carton contient neuf produits.
Tare palette = 15 kg.
III. Charte qualité environnement
LAB PHYTO est engagé dans une démarche environnementale: recyclage des déchets,
économies d’énergie, diminution des rejets polluants liés à la production...
Les soumissionnaires à cet appel d’offres doivent être engagés ou s’engager dans une
démarche identique.
IV. Organisation de la préparation de commandes et des flux de transport des
produits commercialisés par les magasins bio.
IME
Partie 1 : La préparation des commandes pour les expéditions vers les magasins bio [...]
Partie 2 : Gestion des transports nécessaires entre votre entrepôt et les magasins bio :
Le transport doit être assuré quotidiennement afin de permettre un réassort régulier. Une
part importante du transport doit être effectuée sous température dirigée dans un véhicule
frigorifique. Les produits secs ne peuvent pas être transportés avec les produits sous
température dirigée.
Partie 3 : Caractéristiques des flux
 Un réseau de 45 magasins participe à la promotion des produits de la marque.
 L’ensemble du réseau passe en moyenne 90 commandes par jour.
 Une commande comprend en moyenne 45 produits.
 Sur ces 45 produits, un tiers est stocké entre + 5° et + 12°.
 Les commandes passées sur Internet représentent l’équivalent de trois palettes par
jour en produits secs, ne nécessitant pas un transport sous température dirigée.
 Le contrat est signé pour une durée d’un an, soit 260 jours d’exploitation.
V. Contrainte financière
N

Le budget alloué par palette et par jour est de 30 €.

© Le Génie Éditeur - p. 153 - Villers Logistique


SP Annexe 2 – Parc de Villers logistique
Votre entreprise dispose d’un parc de véhicules en propre. Ce parc est essentiellement
destiné au transport de lots complets pour le compte de vos clients « logistique » et est
globalement bien utilisé.
Les véhicules non utilisés pour les transports réguliers et quotidiens sont mis sur le marché
de l’affrètement.

Le parc dédié au transport national est composé de :


Dimensions
Véhicules Nombre Vitesse
Catégorie PTRA PTAC CU utiles
Classe palettes Autre moyenne
froid en t en t en t L l
N° Type Europe km/h
en m en m
EC
V1 TR+SR Frigorifique FRC 40 32 25,5 13,22 2,45 33 Hayon 66,9
V2 TR+SR Isotherme IN 38 30 22 13,22 2,44 33 Hayon 66,9
V4 Porteur Frigorifique FRA 38 19 11 8 2,42 20 Hayon 65,1
V5 Porteur Isotherme IR 40 26 15 9 2,42 22 Non 65,1
V6 Porteur 38 19 12 7,8 2,44 18 Hayon 65,1
V7 Porteur 40 26 18 8,4 2,44 21 Hayon 65,1
V8 TR+SR 40 25 19,5 12,5 2,44 30 Hayon 66,9
V9 TR+SR 40 32 25,5 13,5 2,44 33 Hayon 66,9
TR = tracteur SR = Semi-remorque
Les temps d’attente, de chargement et de déchargement sont estimés au total à 2 h pour les
porteurs et à 3,5 h pour les ensembles articulés.
Le temps de service par jour d’exploitation du véhicule est estimé à 9,3 h pour les porteurs et 10 h
pour les ensembles articulés.
IME
Le parc dédié au transport international est composé de :
Véhicules Nombre Vitesse
PTRA PTAC PV
Palettes Autre moyenne
N° Type en t en t en t
Europe km/h
V11 Porteur 40 12 6,25 18 Savoyarde ; constitue une UTI 65,1
V12 Tracteur 2 essieux 44 6,8 66,9
V13 SR 3 essieux 38 7,8 33 Tautliner ; constitue une UTI
Fourgon avec hayon ; constitue
V14 Porteur 40 18,6 8,77 18 65,1
une UTI
Savoyarde avec hayon ; constitue
V15 Remorque 24 6,03 15
une UTI

Code de la route : POIDS MAXI DES VÉHICULES


(Applicable pour les transports considérés)
VÉHICULE ISOLÉ PTAC
2 essieux 19 t
3 essieux 26 t
N

4 essieux et + 32 t
ENSEMBLE DE VÉHICULES PTRA
2 essieux + 2 essieux 38 t
5 essieux et + 44 t
© Le Génie Éditeur - p. 154 - Villers Logistique
SP Annexe 3 – Coûts d’exploitation du parc propre dédié
au transport national

Parc « sec »

V6 – Porteur V7– Porteur V8 – TR+SR V9 – TR+SR


CU 12 t CU 18 t CU 19,5 t CU 25,5 t
Frais fixes mensuels en euros
4381 4604 5582 5692
Frais variables par km en euros
0,511 0,523 0,661 0,673
EC
Parc « froid »

V4 – Porteur V5 – Porteur V2 – TR+SR V1 – TR+SR


CU 11 t CU 15 t CU 22 t CU 25,5 t
Frais fixes mensuels en euros
5767 6469 7555 7296
Frais variables par km, en euros
0,525 0,537 0,672 0,685
Frais variables par heure d’utilisation du groupe froid en euros
1,78 1,83

Annexe 4 – Distance moyenne


IME
La distance moyenne de livraison des 45 magasins à partir de l’entrepôt est de 62 km aller-
retour.

Annexe 5 – Coûts liés au passage et au traitement de la marchandise


sur la plate-forme

 Surface de préparation : 2 m2 par palette,


 Ratio de préparation : 50 kg/heure/manutentionnaire,
 Location de la plate-forme : 12 €/m2/mensuel,
 Chargement pour livraison : 2,5 minutes par palette,
 Salaire horaire moyen : 9,40 €,
 Taux des charges sociales : 60 % du salaire horaire moyen,
 Filmage d’une palette : 0,51 €,
 Étiquetage d’une palette : 0,12 €,
 Location d’un transpalette : 52 €/mois (utilisé à 20 % pour Lab Phyto),
 Location d’un chariot électrique : 612 €/mois (utilisé à 20 % pour Lab Phyto),
N

 La préparation des commandes clients à livrer le lendemain se fait l’après-midi.

© Le Génie Éditeur - p. 155 - Villers Logistique


SP Annexe 6 – Caractéristiques du trafic vers l’Italie

Le marché italien représente 32 palettes Europe (80  120 cm) par semaine d’un PBU de
810 kg. Le client milanais veut recevoir sa marchandise tous les mardis entre 8 h et 18 h.
Par simplification, un mois comprend quatre semaines. Les marchandises sont stockées au
dépôt à Villers Cotterêts avant leur départ pour l’Italie.

Annexe 7 – Distancier et émission carbone pour le trafic


à destination de l’Italie
Distancier
Transport par route :
 Villers Cotterêts – Milan : 832 km
EC
Transport combiné rail/route:
 Villers Cotterêts – Noisy-le-Sec : 70 km
 Noisy-le-Sec – Torino (Turin) : 777 km
 Torino – Milano : 142 km ................................. durée totale : 2 h 30

Autoroute ferroviaire alpine:


 Villers Cotterêts – Aiton : 680 km .................... durée totale : 9 h 30
 Aiton – Orbassano par AFA : 175 km
 Orbassano – Milano (Milan) : 163 km .............. durée totale : 3 h
IME
Émission carbone

Émission moyenne de C02


Moyens de transport
en grammes par t.km
Ferroviaire 0
Porteur 90
Ensemble articulé et train routier 85

Annexe 8 – Hypothèse du transport routier


Ce transport est réalisé à l’aide du parc véhicules de Villers Logistique dédié au transport
international.

Le tarif pour une liaison Villers Cotterêts – Milan est de :


 750 € par porteur,
 1 000 € par train routier,
 1 100 € par ensemble articulé.
N

© Le Génie Éditeur - p. 156 - Villers Logistique


SP Annexe 9 – Hypothèse du combiné rail-route
La marchandise est acheminée jusqu’à la plate-forme de transbordement de Noisy-le-Sec à l’aide des
véhicules de VILLERS LOGISTIQUE dédiés au transport international. Elle est ensuite transportée
de Noisy-le-Sec à Turin par un opérateur de transport combiné. Le post-acheminement Turin-Milan
est réalisé par un correspondant de VILLERS LOGISTIQUE.
 Pré et post-acheminement jusqu’au chantier multimodal : 1,60 € / UTI / km
 Opérations aux terminaux: transbordement: 32 € / coup de pince
 Traction ferroviaire: 0,80 € / UTI / km
Départ Arrivée Jours HLR (1) Délai MAD (2)
Noisy-le-Sec Torino LlM/M/J/V 18 h 50 A pour B 9 h 00
Noisy-le-Sec Torino S 11 h 00 A pour C 6 h 00
(1) HLR : heure limite de remise (2) MAD : Mise à disposition
EC
Annexe 10 – Hypothèse de transport par l’AFA
IME
Horaires quotidiens des navettes :
Circulation Aiton (France)  Orbassano (Italie)
Fermeture Départ Livraison
01:15 02:00 05:00
05:43 06:28 09:28
10:51 11:36 14:38
15:42 16:27 19:25
20:28 21:13 00:25

Tarif : Le pré-acheminement Villers Cotterêts – Aiton et le post acheminement Orbassano – Milan


sont réalisés par un affrété pour un montant total de 700 €.
Le trajet simple sur l’AFA est facturé 290 € par ensemble routier. Ce prix est dégressif en fonction
du nombre de passages, la remise pouvant atteindre environ 20 %. On ne comptabilise que les trajets aller.
Nombre de passages par mois Taux de remise
2 5%
3 10 %
N

4 15 %
5 et + 20 %
Un passage représente un aller ou un retour.
© Le Génie Éditeur - p. 157 - Villers Logistique
Annexe 11 – Extrait du rapport du responsable transport-logistique de
SP LAB PHYTO
Objectif CO2 : LAB PHYTO s’engage dans une démarche environnementale

L’un des objectifs de la société LAB PHYTO est de diminuer de 20 % ses émissions de
CO2 d’ici 2020. Il est ainsi proposé de réfléchir à la réduction de nos émissions de CO2 et
de mettre en œuvre un plan d’actions global visant à diminuer nos émissions de CO2.
Pourquoi prendre cet engagement ? Quels bénéfices l’entreprise va-t-elle en tirer ? Quelles
actions faut-il mettre en œuvre ?
1. Avantages pour l’entreprise LAB PHYTO
Pour s’engager efficacement dans cette démarche, il est nécessaire d’agir sur
EC
l’organisation de nos transports.
Un bénéfice économique et commercial
Réduire les émissions de CO2, c’est réduire la consommation de carburant et la
vulnérabilité face aux aléas des cours des produits pétroliers. Cela compte particulièrement
dans un contexte où les charges de carburant représentent en moyenne 25 % des coûts !
C’est aussi maintenir un avantage concurrentiel et répondre à la demande de réduction de
l’impact carbone de nos activités de transport.
C’est enfin prendre une longueur d’avance par rapport aux futures réglementations.
Une avance environnementale
Rationaliser nos déplacements, optimiser nos flux et le remplissage des véhicules, réfléchir
à des modes de transport alternatifs... sont autant d’actions qui contribuent à réduire la
consommation de carburant et donc les émissions de gaz à effet de serre et à améliorer la
qualité de l’air. Enfin, réduire nos émissions de CO2, c’est impliquer l’ensemble des
IME
collaborateurs et partenaires de l’entreprise autour d’un objectif fédérateur et valorisant.
2. Des actions efficaces et durables
- Sur le choix de nos modes de transport, en utilisant des solutions alternatives
reconnues pour réduire les consommations de carburant et donc les émissions de CO2.
Les axes de réflexion et d’évolution sont de privilégier et de promouvoir pour le transport
de nos marchandises les transports propres au détriment du transport routier.
- L’organisation de nos transports
En repensant l’organisation générale de nos transports, la performance environnementale
de l’entreprise est améliorée. L’implication de notre prestataire, mais aussi de nos sous-
traitants est indispensable.
Les grandes orientations de notre stratégie de développement durable sont de promouvoir
une politique de transports écologiquement viable qui doit encourager l’utilisation de
modes de transport respectueux de l’environnement ainsi que l’internalisation complète
des coûts sociaux et environnementaux.
N

Les transports font donc l’objet d’une préoccupation de développement durable.

Rapport présenté au conseil d’administration du 1er mars 2015

© Le Génie Éditeur - p. 158 - Villers Logistique


SPAnnexe 12 – Extrait du tableau de bord qualité de Villers logistique
Calcul de la performance du 1er trimestre 2015
Plate-formes Responsables Janvier Février Mars
Compiègne (60) A. TOUSSI 88,24 % 85,44 % 87,53 %
Melun (77) F. MOREL 81,74 % 80,40 % 80,54 %
Orléans (45) L. LAMY 88,74 % 86,89 % 89,03 %
Toulouse (31) V. FERRAUD 85,70 % 84,32 % 85,49 %
Valenciennes (59) J. BOTTIN 89,48 % 88,68 % 89,77 %
Performance = (Nombre de livraisons dans les délais  100) / Nombre livraisons totales

Performance au 1er trimestre 2015 – Objectif : 88 %


EC
IME
Annexe 13 – Extrait du tableau de bord qualité plate-forme de Compiègne (60)
Respect des délais de livraison sur six mois

Actions mises en œuvre en décembre 2014 dans cette plate-forme logistique :


 Un nouveau conducteur a été embauché suite à un licenciement.
N

 Deux manutentionnaires intérimaires ont été remplacés.


Rappel : l’objectif de performance pour les années 2014 et 2015 est fixé à 88 %.
© Le Génie Éditeur - p. 159 - Villers Logistique
SP Annexe 14 – Facture du commissionnaire

Facture ITP
RÉFÉRENCE À RAPPELER Lyon, le 10 mai 2015
CODE CLIENT N° DE FACTURE N° DE DOSSIER DOIT :
876
EXPÉDITEUR : FUSHITSU INTERNATIONAL BIJOUX DU MONDE
NAGOYA – JAPAN 165 RUE DE LA BAIE DE SOMME
31230 SAINT-ORENS
DESTINATAIRE : BIJOUX DU MONDE
165 RUE DE LA BAIE DE SOMME
31230 SAINT-ORENS
DOSSIER DOUANE POIDS BRUT TOTAL POIDS VOLUME VALEUR FACTURE
517 8000 KG 68621,80 USD
EC
MARQUES ET NUMÉROS - NOMBRE ET NATURE DES COLIS - DÉSIGNATIONS DES MARCHANDISES
LTA 057 – 3491 2467 ULKD CONTENANT CAS 1/2500 – 2500 CARTONS DE BIJOUX EN PÂTE DE VERRE

TAXABLE NON TAXABLE


A - SOMMES ACQUITTÉES À L’ADMINISTRATION DES DOUANES
001 - Droits de douane 1 542 €
004 - Crédit des droits (1/3 %)
006 - Autres taxes
009 - TVA TVO 20 % 12 166 €

C - HONORAIRES ET FRAIS DE COMMISSIONNAIRE EN DOUANE


201 - Honoraires d’agréé en douane ? ?
202 - Crédit d’enlèvement 16,00 €
203 - Avance de fonds
205 - Présentation et manutention en douane 28,40
IME
208 - Traitement informatique du dédouanement 5,28

D - FRAIS AFFÉRENTS AU TRANSPORT


310 - Commission de transit 65,29 €
320 - Frais de dossier 32,00 €
350 - Frais d’assurance 234,18 €
360 - Frais suivis en remboursement ou débours
370 - Frais financiers
390 - Autres frais
401 - Prix du transport de CDG à LYON AÉRO 4 200,00 €
de à
601 - Fais de débarquement/déchargement à CDG 125,00 €
604 - Frais de magasinage/d’entreposage 19,00 €
614 - Manutention
621 - Frais d’embarquement/chargement
903 - Camionnage, livraison/enlèvement à domicile 295,45 €
RÈGLEMENT € 18 728,60 €
SOUS TOTAL H. T. 18 728,60 €
N

PIÈCES JOINTES TVA 20 %


NET À PAYER

© Le Génie Éditeur - p. 160 - Villers Logistique


SP Annexe A – Suivi de quelques indicateurs de qualité (à rendre avec la copie)

Plate-forme de Compiègne (60) : Avril et Mai 2015


Avril Mai 2015
Indicateurs calculés Commentaires
2015 Calculs et résultats

Nombre de livraisons de
932
la plate-forme

Nombre de livraisons
dans les délais  100 88,20 %
/ Nombre de livraisons totales
EC
Nombre de livraisons
avec retard imputable à la
1,25 %
plate-forme  100
/ Nombre de livraisons totales

Nombre de livraisons
avec retard imputable à la
2,52 %
destination  100
/ Nombre de livraisons totales

Nombre de livraisons
avec retard imputable au
1,57 %
client  100
/ Nombre de livraisons totales
IME
Nombre de livraisons
avec retard imputable au
transport en propre  100 / 1,91 %
Nombre de livraisons
totales

Nombre de livraisons
avec retard imputable au
4,55 %
transport sous-traité  100
/ Nombre de livraisons totales

Données du mois de Mai 2015 :


 Nombre de livraisons totales : 897
 Nombre de livraisons dans les délais : 787
 Nombre de retards imputables au dépôt d’origine : 12
 Nombre de retards imputables à la destination : 20
 Nombre de retards imputables au client : 16
N

 Nombre de retards imputables au transport en propre : 19


 Nombre de retards imputables au transport sous-traité : (à déterminer)

© Le Génie Éditeur - p. 161 - Villers Logistique


SP Annexe B – Analyse des causes et actions correctives possibles

Plate-forme de Compiègne (60)


Causes possibles de Actions correctives
Indicateurs calculés
dégradation envisageables
Perte de clients
Intensifier l’action des
Nombre de livraisons de la mécontents,
commerciaux, prospecter,
plate-forme Baisse d’activité des
améliorer la qualité,...
Clients,...

Nombre de livraisons dans Analyse précise des


EC
les délais 100 Motifs liés aux différents indicateurs, diagnostic,
/ Nombre de indicateurs de qualité,... actions correctives,
livraisons totales communication,...

Nombre de livraisons avec


retard imputable à la
plate-forme 100
/ Nombre de livraisons
totales

Nombre de livraisons avec Confirmation de rendez-vous,


retard imputable à la Attente au déchargement, indemnités
destination  100 clients en retard,... d’immobilisation du
/ Nombre de livraisons totales véhicule,...
IME
Nombre de livraisons avec Difficile d’agir sur une
Informations manquantes
retard imputable au client  cause externe, demande
ou erronées (adresse, type
100 de confirmation des
de port),...
/ Nombre de livraisons totales informations,...

Nombre de livraisons avec


retard imputable au
transport en propre  100
/ Nombre de livraisons totales

Nombre de livraisons avec


retard imputable au
transport sous-traité  100
/ Nombre de livraisons totales
N

© Le Génie Éditeur - p. 162 - Villers Logistique


SP Annexe C – QCM (à rendre avec la copie)
À l’aide de vos connaissances et des informations fournies, cocher la (ou les) bonne(s) réponse(s).

1. Un importateur parisien achète 600 cartons de matelas gonflables d’un PBT de 11,4 t. Il a
négocié avec son fournisseur chinois une règle Incoterms® FOB Hong Kong – Incoterms® 2010.
 La valeur facture est de 267 937 USD (1 € = 1,2556 $) ;
 Transport maritime de Hong Kong à Anvers :
o Fret maritime : 7 210 $,
o Assurance maritime : 3123 $,
o THC Anvers : 149 €,
o Divers frais portuaires : 67,12 € ;
 Post acheminement d’Anvers à Paris par un transporteur français (dont 15 % sur territoire
français) : 516 € ;
EC
 Le transit et le dédouanement sont assurés par un commissionnaire agréé en douane basé à Paris :
o Commission de transit : 83,50 € (dont 15 % sur le territoire français),
o Frais de dossier : 52,85 €,
o Honoraires d’agréé en douane : 65,12 €,
o Traitement informatique du dédouanement : 5,22 €.
La valeur en douane à la frontière de l’Union européenne est de :
 219 136 €
 221 623 €
 221 773 €
 221 840 €

2. À partir de la facture établie par le commissionnaire ITP en annexe 14 et de vos connaissances,


cochez la (ou les) bonne(s) réponse(s).
a. Les honoraires d’agréé en douane sont :
IME
 taxables car ils ne sont pas compris dans l’assiette de la TVA payée lors de la
liquidation douanière
 taxables car cette opération a été réalisée sur le territoire français
 non taxables car ils sont compris dans l’assiette de la TVA payée lors de la
liquidation douanière
 non taxables car les marchandises proviennent d’un État tiers

b. Le taux de TVA en pied de facture est de 20 % car :


 les marchandises sont soumises à un taux de TVA normal
 la liquidation douanière se réalise en France
 elle n’affecte que les honoraires et frais de commissionnaire en douane
 il y a une avance de fonds
 le commissionnaire est un prestataire de service soumis à une TVA normale

c. La valeur facture des marchandises de 68 621,80 USD correspond à la règle Incoterms® 2010 :
 FCA Nagoya
 CIP Charles de Gaulle (CDG)
 CPT Charles de Gaulle (CDG)
 DAP Lyon
N

 CPT Lyon
 DDP Saint-Orens

© Le Génie Éditeur - p. 163 - Villers Logistique


SP La grille de notation
Partie Thèmes abordés Points
Dossier 1
60
Faisabilité et chiffrage de la prestation logistique

Villers Dossier 2
45
logistique Expédition vers l’Italie

Dossier 3
35
La démarche qualité
EC
Dossier 4
QCM 20
QCM

Total 160

Les annexes utiles par dossier


Dossier Annexes correspondantes
IME
 Annexe 1 – Extrait du cahier des charges de l’appel d’offres LAB PHYTO
 Annexe 2 – Parc de Villers logistique
Dossier 1
 Annexe 3 – Coûts d’exploitation du parc propre dédié au transport national
 Annexe 4 – Distance moyenne
 Annexe 5 – Coûts liés au passage et au traitement de la marchandise
sur la plate-forme
 Annexe 6 – Caractéristiques du trafic vers l’Italie
 Annexe 7 – Distancier et émission carbone pour le trafic à destination
de l’Italie
Dossier 2
 Annexe 8 – Hypothèse du transport routier
 Annexe 9 – Hypothèse du combiné rail-route
 Annexe 10 – Hypothèse de transport par l’AFA
 Annexe 11 – Extrait du rapport du responsable transport-logistique de
LAB PHYTO
 Annexe 12 – Extrait du tableau de bord qualité de Villers logistique
Dossier 3
 Annexe 13 – Extrait du tableau de bord qualité plate-forme de Compiègne
N

Dossier 4  Annexe 14 – Facture du commissionnaire

© Le Génie Éditeur - p. 164 - Villers Logistique


SP Le sujet pas à pas
Dossier 1 – Faisabilité et chiffrage de la
prestation logistique

Question 1. Calculer le flux quotidien de palettes entre l’entrepôt de Compiègne et les


magasins bio.

Les conseils pour bien répondre


EC
1. Identifiez l’attente
 Nombre quotidien de palettes par type de produits
2. Repérez les annexes contenant l’information
 Annexe 1
3. Identifiez l’information utile
 Le réseau : 90 commandes par jour, 45 produits par commandes dont
1/3 sous température dirigée
 Internet : 3 palettes par jour
 Produits secs par palette : 18 produits par carton et 15 cartons
 Produits sous TD par palette : 9 produits par carton et 10 cartons
IME
La réponse idéale

Nombre de produits sous température dirigée à livrer


Libellé Calcul Résultat
Nombre de produits sous TD par commande 45 produits  1/3 = 15 produits
Nombre de produits sous TD par jour 90 commandes  15 produits 1 350 produits
Nombre de cartons sous TD par jour 1 350 produits / 9 produits par carton 150 cartons
Nombre de palettes sous TD par jour 150 cartons / 10 cartons par palettes 15 palettes
Nombre de produits secs à livrer
Libellé Calcul Résultat
Nombre de produits secs par commande 45 produits – 15 produits sous TD 30 produits
Nombre de produits secs par jour 90 commandes  30 produits 2 700 produits
Nombre de cartons de produits secs par jour 2 700 produits / 18 produits par carton 150 cartons
Nombre de palettes de produits secs par jour 150 cartons / 15 cartons par palettes 10 palettes
Nombre de palettes commandées par Internet 3 palettes
N

Nombre total de palettes de produits secs 10 palettes + 3 palettes 13 palettes


Conclusion : on devra livrer 28 palettes (15 + 13), 15 palettes en température dirigée et
13 palettes de produits secs.
© Le Génie Éditeur - p. 165 - Villers Logistique
Question 2.
SP Déterminer le coût annuel du transport entre l’entrepôt de Compiègne et
les magasins bio en moyens propres. On prendra comme hypothèse de travail des envois
de 28 palettes par jour dont 15 sous température dirigée.

Les conseils pour bien répondre

1. Identifiez l’attente
 Objectif principal
 Le coût annuel du transport de distribution des produits sous température
dirigée et des produits secs
 Objectifs intermédiaires
EC
 Le calcul des poids bruts à transporter
 Le choix des véhicules
 Le calcul des temps de service
 Le calcul des coûts fixes
 Le calcul des coûts variables
2. Repérez les annexes contenant l’information
 Annexes 1, 2, 3 et 4
3. Identifiez l’information utile
 Pour le calcul du poids total brut
 Poids moyen d’un produit : 300 g
 Tare d’une palette : 15 kg
 Pour le choix du véhicule
IME
 Les produits secs et les produits sous TD sont transportés dans des
véhicules différents
 Les produits sous TD sont transportés dans des véhicules sous TD (frigo)
 Pour les calculs du temps de service
 Nombre de kilomètres par jour : 62 km pour l’ensemble de la tournée
 Vitesse moyenne : selon le véhicule choisi
 Temps d’attente, de chargement et de déchargement : selon le véhicule
choisi (attention « et » signifie ensemble, ne pas l’interpréter comme un
« ou » qui signifie pour chacun)
 Temps de service par jour d’exploitation : selon le véhicule choisi
 Pour les calculs des coûts
 Utilisation d’une formule binôme
 Nombre de jours d’exploitation : 260 jours sur 12 mois
 Clé de répartition des coûts fixes : les véhicules non utilisés pour les
transports réguliers et quotidiens étant mis sur le marché de
l’affrètement (annexe 2), on peut conclure que les véhicules tournent en
N

continu. Les frais fixes doivent donc être répartis proportionnellement au


temps d’utilisation.

© Le Génie Éditeur - p. 166 - Villers Logistique


SP
 Calcul du poids brut à transporter
Libellé
La réponse idéale

A. Coût de transport des produits sous température dirigée

Calcul Résultat
PBT de la marchandise à transporter : Poids net d’une palette : 630 kg
(9 cartons  10 produits  0,300 kg) = 27 kg
Poids brut d’une palette :
27 kg + 15 kg = 42 kg
Poids brut de l’envoi :
42 kg  15 pal = 630 kg

 Choix du véhicule
EC
On lit dans l’annexe 1 : « Parmi ces références, 15 doivent être stockées et acheminées
sous température dirigée entre + 5° et + 12° » ; on dispose de deux véhicules possibles
(les deux véhicules frigorifiques : V1 et V4) ;
Le V1 dispose d’une CU de 25,5 t, trop importante pour un besoin de 630 kg.
Nous choisissons donc le V4 avec une CU suffisante de 11 t pour un besoin de 630 kg et
une capacité suffisante de 20 palettes pour un besoin de 15 palettes.
 Calcul du temps de service
Libellé Calcul Résultat
Temps de conduite 62 km / 65,10 km/h = 0,95 h
Temps de chargement/déchargement 2h
Total par tournée en heure 0,95 + 2 = 2,95 h
Total par tournée en jour 2,95 h / 9,3 h 0,32 j
IME
Nombre de jours d’utilisation 0,32 j  260 83,20 j

 Calcul des coûts fixes annuels


Libellé Calcul Résultat
Coûts fixes annuels 5 767 €  12 mois = 69 204,00 €
Taux de répartition des coûts fixes 83,20 j / 260 j  100 = 32 %
Coûts fixes annuels à affecter sur ces tournées 69 204 €  32 % = 22 145,28 €

 Calcul des coûts variables annuels


Libellé Calcul Résultat
Nombre de kilomètres parcourus par an 62 km  260 j = 16 120 km
Coûts kilométriques 16 120 km  0,525 = 8 463 €
Nombre d’heures d’utilisation du groupe froid 2,95 h  260 j = 767 h
Coûts du groupe froid 767 h  1,78 € = 1 365,26 €
Coûts variables annuels 8 463 € + 1 365,26 € = 9 828,26 €

 Calcul du coût annuel de transport des produits sous température dirigée


Libellé Résultat
N

Coûts fixes annuels 22 145,28 €


Coûts variables annuels 9 828,26 €
Total des coûts annuels 31 973,54 €
© Le Génie Éditeur - p. 167 - Villers Logistique
B. Coût de transport des produits secs
SP
 Calcul du poids brut à transporter
Libellé Calcul Résultat
PBT de la marchandise à transporter : Poids net d’une palette : 1 248 kg
(15 cartons  18 produits  0,300 kg) = 81 kg
Poids brut d’une palette :
81 kg + 15 kg = 96 kg
Poids brut de l’envoi :
96 kg  13 pal = 1 248 kg

 Choix du véhicule
On lit dans l’annexe 1 : « Les produits secs ne peuvent pas être transportés avec les
produits sous température dirigée » ; on dispose de quatre véhicules possibles (V5 à V9) ;
Nous ne choisirons pas les ensembles articulés pour cette livraison de faible tonnage.
EC
Le V7 dispose d’une CU de 18 t, trop importante pour un besoin de 1,248 t.
Nous choisissons donc le V6 avec une CU suffisante de 12 t pour un besoin de 1 248 kg et
une capacité suffisante de 18 palettes pour un besoin de 13 palettes.
 Calcul du temps de service
Libellé Calcul Résultat
Temps de conduite 62 km / 65,10 km/h = 0,95 h
Temps de chargement/déchargement 2h
Total par tournée en heure 0,95 + 2 = 2,95 h
Total par tournée en jour 2,95 h / 9,3 h 0,32 j
Nombre de jours d’utilisation 0,32 j  260 83,20 j

 Calcul des coûts fixes annuels


IME
Libellé Calcul Résultat
Coûts fixes annuels 4 381 €  12 mois = 52 572,00 €
Taux de répartition des coûts fixes 83,20 j / 260 j  100 = 32 %
Coûts fixes annuels à affecter sur ces tournées 69 204 €  32 % = 16 823,04 €

 Calcul des coûts variables annuels


Libellé Calcul Résultat
Nombre de kilomètres parcourus par an 62 km  260 j = 16 120 km
Coûts kilométriques = Coûts variables annuels 16 120 km  0,511 = 8 237,32 €

 Calcul du coût annuel de transport des produits sous température dirigée


Libellé Résultat
Coûts fixes annuels 16 823,04 €
Coûts variables annuels 8 237,32 €
Total des coûts annuels 25 060,36 €

C. Coût de transport
N

Libellé Résultat
Coût de transport des produits sous température dirigée 31 973,54 €
Coût de transport des produits secs 25 060,36 €
Total annuel des coûts de transport 57 033,90 €
© Le Génie Éditeur - p. 168 - Villers Logistique
Question 3.
SP Déterminer le coût de préparation des palettes sur la plate-forme de
Compiègne pour toute la durée du contrat. On reprendra l’hypothèse de travail de
28 palettes par jour.

Les conseils pour bien répondre

1. Identifiez l’attente
 Objectif principal
 Le coût annuel de préparation des palettes
 Objectifs secondaires
 Calcul des coûts du personnel
 Calcul des coûts de locations de la plate-forme et des engins de manutention
EC
 Calcul des coûts de fonctionnement
2. Repérez les annexes contenant l’information
 Annexe 5
3. Identifiez l’information utile
 Pour le calcul des coûts de personnel
 Le poids net de la marchandise à manutentionner
 Le temps de travail
 Les coûts salariaux
 Pour le calcul des coûts de location
 Le besoin de surface de préparation : 2 m2 par palette
 Les types d’engin de manutention (lesquels choisir ?)
 Les conditions d’utilisation (combien en utiliser ?)
 Pour le calcul des coûts de fonctionnement
IME
 Les unités d’œuvre
 Le nombre d’unités d’œuvre
 Le coût des unités d’œuvre

La réponse idéale

A. Calcul des coûts de personnel


1. Le poids net de la marchandise à préparer
Libellé Calcul Résultat
Produits sous température dirigée Poids net d’une palette : 405 kg
(9 cartons  10 produits  0,300 kg) = 27 kg
Poids net à préparer par jour :
27 kg  15 pal = 405 kg
Produits secs Poids net d’une palette : 1 053 kg
(15 cartons  18 produits  0,300 kg) = 81 kg
Poids net à préparer par jour :
N

81 kg  13 pal = 1 053 kg
Total Total journalier : 405 kg + 1 053 kg = 1 458 kg 379 080 kg
Total annuel : 1 458 kg  260 jours = 379 080 kg

© Le Génie Éditeur - p. 169 - Villers Logistique


2.
SP Le temps de travail par an
Libellé Calcul Résultat
Temps de temps de préparation 379 080 kg / 50 kg par heure = 7 581,60 h
Chargement pour livraison 2,5 min  28 palettes  260 jours = 18 200 min 303,33 h
18 200 min / 60 min = 303,33 h
Nombre annuel d’heures 7 581,60 h + 303,33 h = 7 884,93 h
3. Les coûts salariaux
Libellé Calcul Résultat
Salaires bruts 7 884,93 h  9,40 € = 74 118,34 €
Charges sociales 74 118,34 €  60 % = 44 471,01 €
Total 74 118,34 € + 44 471,01 € = 118 589,35 €
EC
B. Les coûts annuels de location

Libellé Calcul Résultat


Location de la plate-forme Surface à louer : 28 palettes  2 m2 = 56 m2 8 064,00 €
Coût de la location :
56 m2  12 mois  12 € = 8 064 €
Location des transpalettes Nombre de transpalettes : 1 872,00 €
7 884,93 h / 260 jours  0,5 préparateur(1) = 15 transpalettes
Coût de la location :
52 €  15 transpalettes  20 %(2)  12 mois = 1 872 €
Chariots électriques Pas d’utilisation pour une préparation de commande 0,00 €
Total 8 064,00 € + 1 872,00 € 9 936,00 €
(1)
La préparation des commandes clients à livrer le lendemain se fait l’après-midi soit sur une demi-journée
IME
(2)
Transpalettes utilisés à 20 % pour Lab Phyto

C. Les coûts de fonctionnement

Libellé Calcul Résultat


Filmage 0,51 €  28 palettes  260 jours = 3 712,80 €
Étiquetage 0,12 €  28 palettes  260 jours 873,60 €
Total 3 712,80 € + 873,60 € 4 586,40 €

D. Le coût annuel de préparation des palettes

Libellé Résultat
Coûts de personnel 118 589,35 €
Coûts de location 9 936,00 €
Coûts de fonctionnement 4 586,40 €
Total 133 111,75 €
N

© Le Génie Éditeur - p. 170 - Villers Logistique


SP
Question 4. Vérifier si VILLERS LOGISTIQUE peut répondre favorablement à
l’appel d’offres de LAB PHYTO.

Les conseils pour bien répondre

1. Identifiez l’attente
 Objectif principal
 Comparaison des coûts de transport et de logistique avec le budget alloué

2. Repérez les annexes contenant l’information


 Annexe 1 (point V. Contrainte financière)
EC
3. Identifiez l’information utile
 Le budget alloué : 30 € par palette et par jour
 Les coûts de transport et de logistique : réponses aux questions
précédentes

La réponse idéale

A. Total des coûts annuels


Libellé Résultat
Coûts de transport 57 033,90 €
Coûts logistiques 133 111,75 €
IME
Total 190 145,65 €
B. Le coût à la palette
190 145,65 € / 260 jours / 28 palettes = 26,12 €
C. Conclusion
Le budget alloué est de 30 €, Villers Logistique peut donc dégager une marge de 3,88 € par palette,
ce qui représente un taux de marge brute de 3,88 € / 26,12 €  100 = 14,85 %.
Villers Logistique peut donc répondre favorablement à l’appel d’offres de PHYTO LAB.
N

© Le Génie Éditeur - p. 171 - Villers Logistique


SP Dossier 2 – Expédition vers l’Italie

Question 5. Présenter les différentes solutions possibles et conseiller votre client sur la
solution qui vous paraît optimale compte tenu des contraintes et engagements de PHYTO LAB.

Les conseils pour bien répondre

1. Identifiez l’attente
 Objectif principal
 Proposer au client une solution motivée pour acheminer sa marchandise
EC
en Italie
 Objectifs secondaires
 choisir le véhicule adapté
 pour chaque possibilité de routage (AFA, route et combiné rail-route) :
 calculer un prix de vente en intégrant coûts et marges
 calculer le bilan carbone
 vérifier le respect des contraintes de délais (jour et horaire)
 comparer les possibilités de routage au regard des critères ci-dessus et
des objectifs du chargeur
2. Repérez les annexes contenant l’information
 Annexe 1 (parc dédié au transport international)
 Annexes 6 à 11
IME
3. Identifiez l’information utile
 les caractéristiques du parc dédié au transport international
 Les coûts, tarifs et prix pour chaque possibilité de routage
 le calcul des émissions carbone pour chaque possibilité de routage
 les contraintes horaires pour l’AFA et le rail-route
4. Construire un plan
Dans le cas de question très ouverte, il est conseillé de construire un plan et de
l’annoncer à la fin de l’introduction du dossier.
On a deux possibilités de plan :
Possibilité I Possibilité II
I. Le choix du véhicule I. Le choix du véhicule
II. Les prix de vente II. L’acheminement par la route
III. Les émissions carbone III. L’acheminement par l’AFA
IV. Les délais et horaires IV. L’acheminement par rail-route
V. La conclusion (dans un tableau comparatif) V. La conclusion (dans un tableau comparatif)
5. Rédiger la réponse
N

La réponse à une telle question doit être rédigée.

© Le Génie Éditeur - p. 172 - Villers Logistique


SP La réponse idéale

À l’issue d’une prospection sur le marché italien, la société LAB PHYTO a obtenu un
important contrat avec la société COSMETO ITALIA, importateur de produits
cosmétiques et compléments alimentaires basé à Milan. LAB PHYTO nous a demandé
d’organiser cette opération de transport et son traitement administratif.
Le marché italien représente 32 palettes Europe par semaine. Le client milanais veut
recevoir sa marchandise tous les mardis entre 8 h et 18 h.
Trois solutions de transport sont envisagées pour acheminer les marchandises :
 par route,
 en combiné rail/route au départ de la plate-forme de transbordement de Noisy-le-Sec (93),
 par l’Autoroute Ferroviaire Alpine (AFA de Bourgneuf/Aiton à Orbassano).
EC
Après avoir choisi le véhicule à affecter à ce transport, nous analyserons successivement
les trois solutions puis nous les comparerons afin de conseiller notre client.

I. Le choix du véhicule
A. Calcul du poids brut de la marchandise à transporter
32 palettes  810 kg = 2592 kg = 25,92 t
B. Analyse du parc de véhicules dédié à l’international
N° Type CU Analyse
V11 porteur 12 – 6,25 = 5,75 t CU < besoin donc impossible
V12 + V13 ensemble articulé 44 – (6,8 + 7,8) = 29,4 t CU > besoin donc possible
IME
V14 porteur 18,6 – 8,77 = 9,83 t CU < besoin donc impossible
V11 + V15 Train routier 36 – (6,25 + 6,03) = 23,72 t CU < besoin donc impossible
V14 + V15 Train routier 40 – (8,77 + 6,03) = 25,20 t CU < besoin donc impossible

Seul, l’ensemble articulé peut être affecté à ce transport.


II. L’analyse des possibilités d’acheminement
A. La solution « route »
1. Détermination du prix
Le prix est donné : 1 100 € pour un ensemble articulé
2. Respect du jour et des horaires de livraison
Par la route il n’y a aucune contrainte.
3. Calcul des émissions carbone
832 km  25,92 t  85 g = 1,83 t
N

© Le Génie Éditeur - p. 173 - Villers Logistique


B. La solution « Rail-route »
SP
1. Détermination du prix

Libellé Calcul Résultat


Pré-acheminement 70 km  1,60 €  1UTI = 112,00 €
Traction ferroviaire 777 km  0,8 € = 621,60 €
Coût de pince 32 €  2 manutentions = 64,00 €
Post acheminement 142 km  1,60 € = 227,20 €
Coût de revient 1 024,80 €
Marge 12 % 1024,80 €  12 % = 122,98 €
Proposition tarifaire 1 147,78 €
2. Respect du jour et des horaires de livraison
EC
La marchandise doit partir de Noisy le lundi à 11 h pour une arrivée à Turin le mardi à
6 h 00, le chauffeur devra alors faire 142 km pour livraison finale à Milan à 8 h 07
(142 km à 66,9 km/h = 2,12 h = 2 h 07) donc la marchandise sera reçue le mardi entre 8 h
et 18 h selon le vœu du client italien.
3. Calcul des émissions carbone
Libellé Calcul Résultat
Pré-acheminement 70 km  25,92 t  85 g = 0,154 t
Transport principal 0
Post-acheminement 142 km  25,92 t  85 g = 0,313 t
Total 0,467 t
C. La solution « AFA »
IME
1. Détermination du prix
Libellé Calcul Résultat
Pré et post-acheminement 700,00 €
passage AFA 290 – (390  15%) = 246,50 €
Coût de revient 946,50 €
Marge 946,50 €  12 % = 113,58 €
Proposition tarifaire 1 060,08 €
2. Respect du jour et des horaires de livraison
Les départs de 1 h 15, de 5 h 43 et de 10 h 51 permettent une livraison à Turin le mardi
entre 8 heures et 18 heures (14 h 38 + 3 h de post acheminement Obassano – Milan pour
le départ de 10 h 51).
3. Calcul des émissions carbone
Libellé Calcul Résultat
Pré-acheminement 680 km  25,92 t  85 g = 1,498 t
N

Transport principal 0
Post-acheminement 163 km  25,92 t  85 g = 0,359 t
Total 1,857 t
© Le Génie Éditeur - p. 174 - Villers Logistique
Conclusion
SP Tableau comparatif des trois solutions
Routage Prix Respect des horaires Émissions carbone
Tout route 1 100,00 € Oui 1,830 t
Rail route 1 147,78 € Oui 0,467 t
AFA 1 060,08 € Oui 1,857 t

Les trois solutions permettent de respecter les contraintes de jour et d’horaire. Les prix des
trois solutions sont très proches mais le rail-route produit beaucoup moins de CO2 que les
deux autres solutions. Vu la faible différence de prix et la démarche environnementale de
notre client, nous lui conseillons donc le rail-route.
EC
IME
N

© Le Génie Éditeur - p. 175 - Villers Logistique


SP Dossier 3 – La démarche qualité

Question 6. Calculer les indicateurs de qualité du mois de mai 2015 pour la plate-forme
de Compiègne (60) en complétant l’annexe A (à rendre avec la copie).

Les conseils pour bien répondre

1. Identifiez l’attente
 Objectif principal
 Calculer et commenter les indicateurs
EC
2. Repérez les annexes contenant l’information
 Annexe A

La réponse idéale

Annexe A – Suivi de quelques indicateurs de qualité (à rendre avec la copie)

Plate-forme de Compiègne (60) : Avril et Mai 2015


Avril Mai 2015
Indicateurs calculés Commentaires
2015 Calculs et résultats
Nombre de livraisons de
la plate-forme
932 897 Baisse de l’activité
Nombre de livraisons
IME
787 / 897 Baisse de la performance
dans les délais  100 88,20 %
/ Nombre de livraisons totales = 87,74 % Objectif non atteint
Nombre de livraisons
avec retard imputable à la 12 / 897 Légère dégradation due à l’activité de la
1,25 %
plate-forme  100 = 1,34 % plate-forme
/ Nombre de livraisons totales
Nombre de livraisons
avec retard imputable à la 20 / 897 Amélioration de la performance par
2,52 %
destination  100 = 2,23 % rapport à avril
/ Nombre de livraisons totales
Nombre de livraisons Légère dégradation de la performance,
avec retard imputable au 16 / 897
client  100
1,57 % mais causes dues au client et non
= 1,78 %
/ Nombre de livraisons totales imputables à VILLERS LOGISTIQUE
Nombre de livraisons
avec retard imputable au Dégradation de la performance due aux
19 / 897
transport en propre  100 / 1,91 % véhicules et conducteurs de VILLERS
Nombre de livraisons = 2,12 %
LOGISTIQUE
totales
Nombre de livraisons (897 – 787) – 12 –
N

avec retard imputable au 20 – 16 – 19 = 43 Dégradation de la performance. Taux le


transport sous-traité  100
4,55 % plus important. Montre de réels
43 / 897 problèmes dus aux sous-traitants.
/ Nombre de livraisons totales = 4,79 %
© Le Génie Éditeur - p. 176 - Villers Logistique
Question 7. Compléter l’annexe B (à rendre avec la copie) en indiquant des causes
SP
possibles de dégradation des indicateurs et en proposant des actions correctives.

Les conseils pour bien répondre


3. Identifiez l’attente
 Objectif principal
 Analyser et commenter les indicateurs
4. Repérez les annexes contenant l’information
 Annexe B

La réponse idéale
EC
Annexe B – Analyse des causes et actions correctives possibles
Plate-forme de Compiègne (60)
Causes possibles de Actions correctives
Indicateurs calculés
dégradation envisageables
Perte de clients
Intensifier l’action des
Nombre de livraisons de la mécontents,
commerciaux, prospecter,
plate-forme Baisse d’activité des
améliorer la qualité,...
clients,...
Analyse précise des
Nombre de livraisons dans
Motifs liés aux différents indicateurs, diagnostic,
les délais 100
indicateurs de qualité,... actions correctives,
/ Nombre de livraisons totales
communication,...
IME
Nombre de livraisons avec Code dépôt erroné, dévoiement,
Réorganisation de l’entrepôt,
retard imputable à la erreur d’adressage, manque de
amélioration de l’étiquetage,
plate-forme 100 personnel, saturation des
suivi des manutentionnaires…
/ Nombre de livraisons totales infrastructures, pannes…
Nombre de livraisons avec Confirmation de rendez-vous,
retard imputable à la Attente au déchargement, indemnités
destination  100 clients en retard,... d’immobilisation du
/ Nombre de livraisons totales véhicule,...
Difficile d’agir sur une
Nombre de livraisons avec Informations manquantes
cause externe, demande
retard imputable au client  100 ou erronées (adresse, type
de confirmation des
/ Nombre de livraisons totales de port),...
informations,...
Effectuer un suivi des conducteurs
Nombre de livraisons avec Véhicule en panne, absences de de l’entreprise, maintenance et
retard imputable au conducteurs, répartition des entretien des véhicules,
transport en propre  100 livraisons, surplus d’activité, investissement : renouvellement
/ Nombre de livraisons totales aléas… des véhicules, géolocalisation,
communication…
N

Nombre de livraisons avec Idem que ci-dessus + Effectuer un suivi des sous-
retard imputable au nombre de sous traitants, choix traitants dans le tableau de bord,
transport sous-traité  100 des sous traitants, motivation des préciser les objectifs, changer de
/ Nombre de livraisons totales conducteurs… sous-traitant…
© Le Génie Éditeur - p. 177 - Villers Logistique
Question 8. Analyser et commenter l’évolution des indicateurs de qualité pour la plate-
SP
forme de Compiègne sur la période octobre 2014 à mai 2015.

Les conseils pour bien répondre


5. Identifiez l’attente
 Objectif principal
 Analyser et commenter les indicateurs
6. Repérez les annexes contenant l’information
 Annexes 12, 13 et A

La réponse idéale
EC
On constate une qualité insuffisante entre octobre 2014 et décembre 2014 puis une
amélioration suite aux mesures correctives de décembre, ce qui permet de franchir
l’objectif à atteindre (seuil de 88 %) en janvier 2015. Cependant on constate une nouvelle
dégradation en février et mars.

Compiègne reste en troisième position en terme de performance par rapport aux autres
plates-formes de l’entreprise. Seules les plates-formes d’Orléans et de Valenciennes
respectent l’objectif fixé.

Les indicateurs qui dégradent la performance à partir d’avril 2015 sont :


 la sous-traitance : 4,79 % en mai soit + 5 %,
 les retards imputables au transport en propre : 2,12 % en mai soit + 11 %,
IME
 les livraisons avec retards imputables au client : 1,78 % en mai soit + 13.

Un effort particulier est à faire sur la gestion de la sous-traitance.


N

© Le Génie Éditeur - p. 178 - Villers Logistique


SP
Question 9.
Dossier 4 – Le QCM

Compléter l’annexe C (à rendre avec la copie). Une ou plusieurs réponses à


une même question sont possibles.

Les conseils pour bien répondre

1. Identifiez l’attente
 Objectif principal
 Cocher la ou les bonnes réponses en mettant en œuvre vos connaissances.
EC
2. Repérez les annexes contenant l’information
 Annexes 14 et C
3. Analysez les questions
 Question 1 : pour répondre, il faut calculer la valeur en douane à
l’importation.
Le transport principal est le transport maritime donc la valeur en douane
frontière communautaire est CIF Anvers (point d’entrée dans la CE).
Détail des calculs :
Taux de change : 1 EUR = 1,2556 USD  1 USD = 1 / 1,2556 = 0,796432 EUR (prise en
compte de la règle fiscale, on garde six chiffres après la virgule ou les zéros qui suivent la
virgule et on arrondit au plus proche le sixième chiffre en fonction du septième).
Libellé Calcul Résultat
Valeur transactionnelle (FOB HongKong) 267 937 USD  0,796432 = 213 393,60 €
IME
Fret maritime 7 210 USD  0,796432 = 5 742,27 €
Assurance maritime 3 123 USD  0,796432 = 2 487,26 €
Valeur en douane frontière CE 221 623,13 € arrondi à 221 623,00 €
 Question 2 : pour répondre, il faut analyser la facture du commissionnaire à
l’acheteur.
 Question 2a : Tous les frais connus au moment de la déclaration en
douane ont déjà été taxés à la TVA lors de la liquidation douanière, donc
non taxable une deuxième fois. Or pour calculer les honoraires dus à
l’agréé, il faut connaître le montant de la liquidation douanière ; les
honoraires n’ont donc pas encore été taxés, il faut donc le faire.
 Question 2b : le travail de l’agréé en douane et des autres intervenants
(manutentionnaires, transporteurs sur le territoire national…) constitue des
services qui, en France, sont taxés au taux de TVA normal.
 Question 2c :
 La marchandise vient du Japon, le commissionnaire qui travaille pour
N

l’acheteur s’est occupé du post acheminement depuis l’aéroport CDG.


Le vendeur a donc acheminé cette marchandise par transport aérien
depuis le Japon, la règle Incoterms® ne peut donc pas être un FCA
Nagoya ;
© Le Génie Éditeur - p. 179 - Villers Logistique
SP  Le commissionnaire qui travaille pour l’acheteur s’est occupé de l’assurance,
la règle Incoterms® ne peut donc pas être un CIP aéroport CDG ;
 Le commissionnaire qui travaille pour l’acheteur s’est occupé du post-
acheminement, la règle Incoterms® ne peut donc pas être un CPT
aéroport de Lyon ni un DAP aéroport de Lyon ;
 Le vendeur n’a pas dédouané la marchandise, la règle Incoterms® ne
peut donc pas être un DDP Saint-Orens ;
 Le vendeur a livré la marchandise à l’aéroport de Paris CDG sur l’avion
(les frais de débarquement sont à la charge de l’acheteur – cf. la facture
du commissionnaire), donc la règle Incoterms® est un CPT aéroport de CDG.

La réponse idéale
EC
Annexe C – QCM (à rendre avec la copie)
À l’aide de vos connaissances et des informations fournies, cocher la ou les bonne(s) réponse(s).
1. Un importateur parisien achète 600 cartons de matelas gonflables d’un PBT de 11,4 t. Il a
négocié avec son fournisseur chinois une règle Incoterms® FOB Hong Kong – Incoterms® 2010.
La valeur en douane à la frontière de l’Union européenne est de :
 219 136 €
 221 623 €
 221 773 €
 221 840 €

2. À partir de la facture établie par le commissionnaire ITP en annexe 14, et de vos connaissances,
cochez la ou les bonne(s) réponse(s).
IME
a. Les honoraires d’agréé en douane sont :
 taxables car ils ne sont pas compris dans l’assiette de la TVA payée lors de la
liquidation douanière
 taxables car cette opération a été réalisée sur le territoire français
 non taxables car ils sont compris dans l’assiette de la TVA payée lors de la
liquidation douanière
 non taxables car les marchandises proviennent d’un État tiers

b. Le taux de TVA en pied de facture est de 20 % car :


 les marchandises sont soumises à un taux de TVA normal
 la liquidation douanière se réalise en France
 elle n’affecte que les honoraires et frais de commissionnaire en douane
 il y a une avance de fonds
 le commissionnaire est un prestataire de service soumis à une TVA normale

c. La valeur facture des marchandises de 68 621,80 USD correspond à la règle Incoterms® 2010 :
 FCA Nagoya
 CIP Charles de Gaulle (CDG)
N

 CPT Charles de Gaulle (CDG)


 DAP Lyon
 CPT Lyon
 DDP Saint-Orens
© Le Génie Éditeur - p. 180 - Villers Logistique