Vous êtes sur la page 1sur 31

N°° 75 Dimanche 13 Chaoual 1424

42ème ANNEE Correspondant au 7 décembre 2003

JOURNAL OFFICIEL
DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
CONVENTIONS ET ACCORDS INTERNATIONAUX - LOIS ET DECRETS
ARRETES, DECISIONS, AVIS, COMMUNICATIONS ET ANNONCES
(TRADUCTION FRANÇAISE)
Algérie ETRANGER DIRECTION ET REDACTION
Tunisie SECRETARIAT GENERAL
ABONNEMENT (Pays autres DU GOUVERNEMENT
Maroc que le Maghreb)
ANNUEL Libye WWW. JORADP. DZ
Mauritanie Abonnement et publicité:
IMPRIMERIE OFFICIELLE
Les Vergers, Bir-Mourad Raïs, BP 376
1 An 1 An ALGER-GARE
Tél : 021.54.35..06 à 09
Edition originale….........…......... 1070,00 D.A 021.65.64.63
2675,00 D.A
Fax : 021.54.35.12
C.C.P. 3200-50 ALGER
Edition originale et sa traduction 2140,00 D.A 5350,00 D.A TELEX : 65 180 IMPOF DZ
(Frais d'expédition en sus) BADR: 060.300.0007 68/KG
ETRANGER: (Compte devises)
BADR: 060.320.0600 12

Edition originale, le numéro : 13,50 dinars. Edition originale et sa traduction, le numéro : 27,00 dinars.
Numéros des années antérieures : suivant barème. Les tables sont fournies gratuitement aux abonnés.
Prière de joindre la dernière bande pour renouvellement, réclamation, et changement d'adresse.
Tarif des insertions : 60,00 dinars la ligne
13 Chaoual 1424
2 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N°° 75 7 décembre 2003

SOMMAIRE

DECRETS
Décret exécutif n° 03-451 du 7 Chaoual 1424 correspondant au 1er décembre 2003 définissant les règles de sécurité
applicables aux activités portant sur les matières et produits chimiques dangereux ainsi que les récipients de gaz sous
pression................................................................................................................................................................................. 4
Décret exécutif n° 03-452 du 7 Chaoual 1424 correspondant au 1er décembre 2003 fixant les conditions particulières
relatives au transport routier de matières dangereuses......................................................................................................... 7
Décret exécutif n° 03-453 du 7 Chaoual 1424 correspondant au 1er décembre 2003, modifiant et complétant le décret
exécutif n° 97-41 du 9 Ramadhan 1417 correspondant au 18 janvier 1997, modifié et complété, relatif aux conditions
d’inscription au registre du commerce.................................................................................................................................. 10
Décret exécutif n° 03-454 du 7 Chaoual 1424 correspondant au 1er décembre 2003, modifiant et complétant le décret
n° 85-56 du 16 mars 1985 portant création d’un centre de recherche sur l’information scientifique et technique.............. 13
Décret exécutif n°03-455 du 7 Chaoual 1424 correspondant au 1er décembre 2003 modifiant et complétant le décret
n°85-307 du 17 décembre 1985 portant création du centre de recherche en économie appliquée pour le développement
(C.R.E.A.D.)......................................................................................................................................................................... 14
Décret exécutif n° 03-456 du 7 Chaoual 1424 correspondant au 1er décembre 2003 modifiant et complétant le décret
n° 88-60 du 22 mars 1988 portant création du centre de développement des énergies renouvelables................................. 15
Décret exécutif n° 03-457 du 7 Chaoual 1424 correspondant au 1er décembre 2003 modifiant et complétant le décret
n° 88-61 du 22 mars 1988 portant création du centre de développement des technologies avancées................................. 16
Décret exécutif n° 03-458 du 7 Chaoual 1424 correspondant au 1er décembre 2003 modifiant et complétant le décret exécutif
n° 91-478 du 14 décembre 1991, modifié, portant création du centre de recherche scientifique et technique sur les
régions arides (C.R.S.T.R.A)................................................................................................................................................ 18
Décret exécutif n° 03-459 du 7 Chaoual 1424 correspondant au 1er décembre 2003 modifiant et complétant le décret
exécutif n° 92-214 du 23 mai 1992 portant création du centre de recherche scientifique et technique en analyses
physico-chimiques (C.R.A.P.C.)........................................................................................................................................... 19
Décret exécutif n° 03-460 du 7 Chaoual 1424 correspondant au 1er décembre 2003 modifiant et complétant le décret exécutif
n°92-215 du 23 mai 1992 portant création d’un centre de recherche scientifique et technique en anthropologie sociale
et culturelle (C.R.A.S.C.)...................................................................................................................................................... 20
Décret exécutif n° 03-461 du 7 Chaoual 1424 correspondant au 1er décembre 2003 modifiant et complétant le décret exécutif
n°92-280 du 6 juillet 1992 portant création du centre de recherche scientifique et technique en soudage et contrôle
(C.S.C.)................................................................................................................................................................................. 21
Décret exécutif n° 03-462 du 7 Chaoual 1424 correspondant au 1er décembre 2003 modifiant et complétant le décret exécutif
n° 93-141 du 24 Dhou El Hidja 1413 correspondant au 14 juin 1993 portant transformation du centre national d’études
historiques en centre national de recherches préhistoriques, anthropologiques et historiques............................................. 22
Décret exécutif n° 03-463 du 7 Chaoual 1424 correspondant au 1er décembre 2003 complétant les listes des centres
d’enseignement spécialisées pour enfants handicapées visuels et des centres médico-pédagogiques pour enfants
inadaptés mentaux................................................................................................................................................................ 24
Décret exécutif n° 03-464 du 7 Chaoual 1424 correspondant au 1er décembre 2003 complétant la liste annexée au décret
n° 80-82 du 15 mars 1980 portant création, organisation et fonctionnement des foyers pour personnes âgées ou
handicapées.......................................................................................................................................................................... 24
Décret exécutif n° 03-465 du 7 Chaoual 1424 correspondant au 1er décembre 2003 complétant la liste annexée au décret
n° 80-83 du 15 mars 1980 portant création, organisation et fonctionnement des foyers pour enfants assistés.................... 25
Décret exécutif n° 03-466 du 7 Chaoual 1424 correspondant au 1er décembre 2003 complétant la liste des centres spécialisés
de rééducation....................................................................................................................................................................... 25

DECISIONS INDIVIDUELLES
Décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424 correspondant au 2 novembre 2003 mettant fin aux fonctions du chef de cabinet du
ministre des finances............................................................................................................................................................. 26
Décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424 correspondant au 2 novembre 2003 mettant fin aux fonctions d’un chargé d’études
et de synthèse au ministère des finances.............................................................................................................................. 26
Décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424 correspondant au 2 novembre 2003 mettant fin aux fonctions d’un directeur
d’études, chargé des affaires réservées à la direction générale des douanes....................................................................... 26
Décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424 correspondant au 2 novembre 2003 mettant fin aux fonctions du directeur de la
prévention et de la sécurité à la direction générale des douanes........................................................................................... 26

Décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424 correspondant au 2 novembre 2003 mettant fin aux fonctions du directeur de la lutte
contre la fraude à la direction générale des douanes............................................................................................................. 26
13 Chaoual 1424
7 décembre 2003 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N°° 75 3

SOMMAIRE (suite)

Décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424 correspondant au 2 novembre 2003 mettant fin aux fonctions d’un sous-directeur au
ministère des finances. .........................................................................................................................................................
26
Décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424 correspondant au 2 novembre 2003 mettant fin aux fonctions de directeurs
régionaux du Trésor..............................................................................................................................................................
27
Décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424 correspondant au 2 novembre 2003 mettant fin aux fonctions de l’inspecteur
régional des domaines et de la conservation foncière à Constantine....................................................................................
27
Décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424 correspondant au 2 novembre 2003 mettant fin aux fonctions du directeur de la
communication audiovisuelle au ministère de la communication et de la culture................................................................
27
Décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424 correspondant au 2 novembre 2003 mettant fin aux fonctions du directeur de la
communication de la presse écrite au ministère de la communication et de la culture........................................................
27
Décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424 correspondant au 2 novembre 2003 mettant fin aux fonctions du directeur du
patrimoine culturel au ministère de la communication et de la culture................................................................................
27
Décrets présidentiels du 7 Ramadhan 1424 correspondant au 2 novembre 2003 mettant fin aux fonctions de sous-directeurs
au ministère de la communication et de la culture................................................................................................................
27
Décrets présidentiels du 7 Ramadhan 1424 correspondant au 2 novembre 2003 mettant fin aux fonctions de directeurs de la
culture de wilayas..................................................................................................................................................................
28
Décrets présidentiels du 7 Ramadhan 1424 correspondant au 2 novembre 2003 mettant fin aux fonctions de sous-directeurs
au ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique............................................................................
28
Décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424 correspondant au 2 novembre 2003 mettant fin aux fonctions du doyen de la faculté
des sciences humaines et sociales à l’université d’Alger.....................................................................................................
28
Décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424 correspondant au 2 novembre 2003 portant nomination du président de la
commission d’organisation et de surveillance des opérations de bourse............................................................................
28
Décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424 correspondant au 2 novembre 2003 portant nomination du directeur régional du
Trésor à Chlef........................................................................................................................................................................
29
Décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424 correspondant au 2 novembre 2003 portant nomination d’un chargé d’études et de
synthèse au ministère de la communication et de la culture.................................................................................................
29
Décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424 correspondant au 2 novembre 2003 portant nomination d’un inspecteur au ministère
de la communication et de la culture....................................................................................................................................
29
Décrets présidentiels du 7 Ramadhan 1424 correspondant au 2 novembre 2003 portant nomination de directeurs de la culture
de wilayas..............................................................................................................................................................................
29
Décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424 correspondant au 2 novembre 2003 portant nomination du directeur de la formation
supérieure graduée au ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.............................................
29
Décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424 correspondant au 2 novembre 2003 portant nomination du directeur de la
post-graduation et de la recherche - formation au ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique..
29
Décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424 correspondant au 2 novembre 2003 portant nomination du directeur de la recherche
scientifique et du développement technologique au ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche
scientifique............................................................................................................................................................................
29
Décrets présidentiels du 7 Ramadhan 1424 correspondant au 2 novembre 2003 portant nomination de sous-directeurs au
ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.................................................................................
29
Décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424 correspondant au 2 novembre 2003 portant nomination d’un chef d’études au
bureau ministériel de la sûreté interne d’établissement au ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche
scientifique............................................................................................................................................................................
30
Décrets présidentiels du 7 Ramadhan 1424 correspondant au 2 novembre 2003 portant nomination de doyens de facultés........
30

ARRETES, DECISIONS ET AVIS

MINISTERE DES FINANCES

Décisions du 8 Dhou El Hidja 1423 correspondant au 9 février 2003 portant agrément de commissionnaires en douanes.......... 30

Décisions du 19 Moharram 1424 correspondant au 22 mars 2003 portant agrément de commissionnaires en douanes............... 31
13 Chaoual 1424
4 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N°° 75 7 décembre 2003

DECRETS

Décret exécutif n°° 03-451 du 7 Chaoual 1424 Vu le décret exécutif n° 95-405 du 9 Rajab 1416
correspondant au 1er décembre 2003 définissant correspondant au 2 décembre 1995, modifié et complété,
les règles de sécurité applicables aux activités relatif au contrôle des produits phytosanitaires à usage
portant sur les matières et produits chimiques agricole ;
dangereux ainsi que les récipients de gaz sous
pression. Vu le décret exécutif n° 96-158 du 16 Dhou El Hidja
———— 1416 correspondant au 4 mai 1996 fixant les conditions
d’application des dispositions de sûreté interne
d’établissement prévues par l’ordonnance 95-24 du 30
Le Chef du Gouvernement, Rabie Ethani 1416 correspondant au 25 septembre 1995
Sur le rapport conjoint du ministre d’Etat, ministre de relative à la protection du patrimoine public et à la
l’intérieur et des collectivités locales ; sécurité des personnes qui lui sont liées ;
du ministre de la défense nationale ; Vu le décret exécutif n° 96-214 du 28 Moharram 1417
du ministre de l’énergie et des mines ; correspondant au 15 juin 1996, modifié et complété, fixant
les attributions du ministre de l’énergie et des mines ;
du ministre de l’industrie ;
Vu le décret exécutif n° 96-354 du 6 Joumada Ethania
Vu la Constitution, notamment ses articles 85-4° et 125 1417 correspondant au 19 octobre 1996, modifié et
(alinéa 2) ; complété, relatif aux modalités de contrôle de la
Vu l’ordonnance n° 66-156 du 8 juin 1966, modifiée et conformité et de la qualité des produits importés ;
complétée, portant code pénal ;
Vu le décret exécutif n° 96-355 du 6 Joumada Ethania
Vu la loi n° 87-17 du 1er août 1987 relative à la 1417 correspondant au 19 octobre 1996 portant création,
protection phytosanitaire ; organisation et fonctionnement des réseaux de laboratoire
Vu la loi n° 89-23 du 19 décembre 1989 relative à la d’essai et d’analyse de la qualité ;
normalisation ;
Vu le décret exécutif n° 97-40 du 9 Ramadhan 1417
Vu le décret législatif n° 93-16 du 20 Joumada Ethania correspondant au 18 janvier 1997, modifié et complété,
1414 correspondant au 4 décembre 1993 fixant les relatif aux critères de détermination et d’encadrement des
conditions d’exercice des activités de gardiennage et de activités et professions réglementées soumises à
transport de fonds et produits sensibles ; inscription au registre du commerce ;
Vu la loi n° 03-10 du 19 Joumada El Oula 1424 Vu le décret exécutif n° 97-254 du 3 Rabie El Aouel
correspondant au 19 juillet 2003 relative à la protection de 1418 correspondant au 8 juillet 1997 relatif aux
l’environnement dans le cadre du développement durable ; autorisations préalables à la fabrication et l’importation
Vu le décret présidentiel n° 90-198 du 30 juin 1990 des produits toxiques ou présentant un risque particulier ;
portant réglementation des substances explosives ;
Vu le décret exécutif n° 98-339 du 13 Rajab 1419
Vu le décret présidentiel n° 03-208 du 3 Rabie El Aouel correspondant au 3 novembre 1998 définissant la
1424 correspondant au 5 mai 2003 portant nomination du réglementation applicable aux installations classées et
Chef du Gouvernement ; fixant leur nomenclature ;
Vu le décret présidentiel n° 03-215 du 7 Rabie El Aouel Vu le décret exécutif n° 03-135 du 21 Moharram 1424
1424 correspondant au 9 mai 2003, modifié, portant correspondant au 24 mars 2003 fixant les attributions du
nomination des membres du Gouvernement ; ministre de l’industrie ;
Vu le décret exécutif n°90-79 du 27 février 1990 portant
réglementation du transport des matières dangereuses ; Décrète :
Vu le décret exécutif n° 90-245 du 18 août 1990 portant
Article 1er. — Le présent décret a pour objet de fixer
réglementation des appareils à pression de gaz ;
les règles de sécurité applicables aux activités portant sur
Vu le décret exécutif n° 90-397 du 1er décembre 1990 les matières et produits chimiques dangereux ainsi que les
fixant les règles d’organisation et de fonctionnement des récipients de gaz sous pression, dénommés ci-après
services des mines et de l’industrie de wilaya ; “matières et produits chimiques dangereux”.
Vu le décret exécutif n° 94-247 du 2 Rabie El Aouel
1415 correspondant au 10 août 1994, modifié, fixant les Art. 2. — La liste et la classification des matières et des
attributions du ministre de l’intérieur, des collectivités produits chimiques dangereux sont fixées par arrêté
locales, de l’environnement et de la réforme interministériel des ministres chargés de l’énergie et des
administrative ; mines et de l’industrie sur proposition du comité
interministériel prévu à l’article 3 ci-dessous.
13 Chaoual 1424
7 décembre 2003 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N°° 75 5

Art. 3. — Il est créé, auprès du ministre chargé de L’habilitation nominative est délivrée par la direction de
l’énergie et des mines, un comité interministériel wilaya chargée des mines et de l’industrie, sur proposition
dénommé : “comité technique des matières et produits de l’employeur et après avis favorable des services de
chimiques dangereux”. sécurité concernés.
La composition, les missions et le fonctionnement de ce La demande d’habilitation est appréciée sur la base de
comité sont fixés par arrêté conjoint des ministres chargés critères de qualification ou des références
de l’intérieur, de la défense nationale, de l’industrie et de professionnelles.
l’énergie et des mines.
Les modalités d’application de cet article seront définies
Art. 4. — Nonobstant la réglementation en vigueur, par arrêté conjoint des ministres chargés de l’industrie, de
l’exercice d’une activité professionnelle portant l’énergie et des mines et des ministres concernés.
principalement sur les matières et produits chimiques
dangereux est soumise à agrément préalable. Le Art. 8. — Un fichier des opérateurs agréés est tenu, au
bénéficiaire dudit agrément est désigné ci-après niveau national et au niveau de la wilaya par les services
“opérateur”. concernés des ministères chargés de l’industrie et de
L’opérateur doit disposer des compétences l’énergie et des mines.
professionnelles nécessaires aux activités devant être
exercées, ainsi que des conditions matérielles requises, Art. 9. — L’acquisition sur le marché national de
notamment en matière de capacité de stockage et de matières et/ou produits chimiques dangereux, auprès de
sécurité industrielle. personnes physiques ou morales, autres que les opérateurs
dûment agréés pour la commercialisation de ces matières
Les personnes physiques ou morales dont les activités ou produits, est interdite.
professionnelles ou personnelles nécessitent l’emploi de
matières et/ou produits chimiques dangereux, de manière Art. 10. — Nonobstant la réglementation en vigueur et
ponctuelle, circonstancielle et/ou accessoire, ne sont pas sans préjudice des dispositions des articles 9 et 15 du
considérées comme “opérateurs” et sont exemptées de la présent décret, l’acquisition sur le marché national des
procédure d’agrément prévue à l’alinéa précédent. matières et produits chimiques dangereux, par les
Toutefois, elles demeurent soumises aux dispositions y opérateurs est soumise aux conditions suivantes :
afférentes du présent décret.
— l’acquéreur doit fournir au vendeur une copie de son
Art. 5. — L’agrément des opérateurs est délivré par le agrément en qualité d’opérateur ;
wali sur proposition de la direction de wilaya chargée des
mines et de l’industrie, après avis des services de sûreté de — l’acquisition est limitée aux matières, produits et
wilaya et du groupement de gendarmerie nationale et des quantités spécifiés sur l’agrément.
services de la protection civile, au vu de la conformité de
l’opérateur aux dispositions des articles 6 et 7 ci-dessous. Art. 11. — Nonobstant la réglementation en vigueur et
sans préjudice des dispositions des articles 9 et 15 du
L’agrément est accordé pour une durée de trois (3) présent décret, l’acquisition sur le marché national des
années renouvelable, sur dépôt d’une demande normalisée matières et produits chimiques dangereux par les
auprès des services de la direction de wilaya chargée des personnes physiques ou morales, visées à l’alinéa 3 de
mines et de l’industrie. l’article 4 ci-dessus, est soumise aux conditions et
Les demandes d’agrément sont traitées dans un délai modalités fixées par arrêté conjoint des ministres chargés
n’excédant pas cinquante (50) jours à compter de la date de l’intérieur, de la défense nationale, de l’industrie et de
de leur dépôt. Le refus d’agrément est dûment motivé. l’énergie et des mines.
Les conditions et les modalités d’application du présent L’acquisition sur le marché national des engrais, des
article sont fixées par arrêté conjoint des ministres chargés produits phytosanitaires à usage agricole, des produits
de l’intérieur, de la défense nationale, de l’industrie et de para-médicaux et des produits toxiques ou présentant un
l’énergie et des mines. risque particulier et contenant des matières figurant sur la
liste prévue à l’article 2 ci-dessus, obéit aux dispositions
Art. 6. — Les opérateurs sont assujettis à la particulières fixées par arrêté conjoint des ministres
réglementation relative à la sûreté interne d’établissement, chargés de l’intérieur, de la défense nationale, de
prévue par le décret exécutif n° 96-158 du 16 Dhou l’industrie et de l’énergie et des mines, de l’agriculture, du
El Hidja 1416 correspondant au 4 mai 1996, susvisé. commerce et de la santé.
Des arrêtés conjoints pris par les ministres chargés de
l’intérieur, de la défense nationale et les ministres Art. 12. — Nonobstant la réglementation en vigueur,
concernés fixeront, en tant que de besoin, les mesures de l’acquisition sur le marché extérieur des matières et
sûreté interne applicables aux opérateurs dont la nature et produits chimiques dangereux est soumise à un visa
la taille réduite des activités ne justifient pas la création préalable établi suivant les modalités ci-après :
d’un service de sûreté interne d’établissement.
— pour les opérateurs : sur demande normalisée,
Art. 7. — Le personnel affecté aux tâches de stockage accompagnée d’une copie de l’agrément visé à l’article 5
des matières et produits chimiques hautement dangereux ci-dessus et déposée, contre reçu auprès des services de la
doit être préalablement habilité. direction chargée des mines et de l’industrie de la wilaya
du lieu d’activité de l’opérateur ;
13 Chaoual 1424
6 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N°° 75 7 décembre 2003

— pour les personnes physiques ou morales visées à — l’agrément ou l’autorisation d’acquisition,


l’alinéa 3 de l’article 4 ci-dessus : sur demande normalisée
— l’autorisation de transport,
adressée aux services de la direction chargée des mines et
de l’industrie de la wilaya du lieu d’activité ou de — l’identification de la personne chargée de
résidence, en précisant l’emploi auquel sont destinés les l’enlèvement de la commande.
matières et/ou produits, objet de la demande.
Art. 15. — La cession, la vente ou la revente en l’état
Le visa cité ci-dessus est établi par les services du des matières et produits chimiques dangereux, fabriqués,
ministère chargé de l’énergie et des mines après avis du acquis ou employés à des fins industrielles, de recherche,
ministère chargé de l’industrie, et ce, sans préjudice des d’étude, d’analyse ou autres, à l’exception des activités de
dispositions de l’alinéa ci-après. commercialisation dûment agréées, sont interdites, sauf
L’acquisition sur le marché extérieur des engrais, des dans le cas de retrait d’agrément prévu à l’article 23
produits phytosanitaires à usage agricole, des produits ci-dessous ou de cessation d’activité.
para-médicaux et des produits toxiques ou présentant un En cas de retrait d’agrément ou de cessation d’activité
risque particulier et contenant des matières figurant sur la pour quelque motif que ce soit, la cession, vente ou
liste prévue à l’article 2 ci-dessus, obéit aux dispositions revente ne peut s’effectuer qu’au profit d’un acquéreur
particulières fixées par arrêté conjoint des ministres dûment autorisé, suivant les modalités prescrites par
chargés de l’intérieur, de la défense nationale, de l’arrêté interministériel prévu à l’alinéa 1 de l’article 11
l’industrie et de l’énergie et des mines, de l’agriculture, du ci-dessus.
commerce et de la santé.
Art. 16. — La production et la commercialisation de
Le visa préalable n’est établi, pour les produits et certaines matières hautement dangereuses peuvent être
matières chimiques hautement dangereux, qu’après avis prohibées par voie d’arrêté interministériel des ministres
favorable des services du ministère chargé de l’intérieur et chargés de l’industrie et de l’énergie et des mines, sur
du ministère de la défense nationale. proposition du comité interministériel prévu à l’article 3
Un arrêté conjoint des ministres chargés de l’intérieur, ci-dessus.
de la défense nationale, de l’industrie, de l’énergie et des Des dérogations peuvent toutefois être accordées à
mines et des finances déterminera les modalités certains opérateurs, après avis des ministères chargés de
d’application du présent article. l’intérieur et de la défense nationale.

Art. 13. — L’admission sur le territoire national des Art. 17. — Les opérateurs producteurs de bouteilles de
matières et produits chimiques dangereux acquis sur le gaz industriels et de récipients sous pression doivent
marché extérieur est autorisée sur la base de tests de apposer sur ces bouteilles et récipients une numérotation
conformité effectués par les laboratoires agréés, permettant leur indentification. Cette numérotation doit
conformément à la réglementation en vigueur. être indélébile et accompagnée du poinçon de l’Etat. Les
bouteilles et les récipients importés doivent comporter
Les conditions et modalités d’application de cet article cette même numérotation.
seront précisées, en tant que de besoin, par arrêté conjoint
des ministres chargés de l’énergie et des mines, de Art. 18. — Les opérateurs producteurs ou distributeurs
l’industrie, des finances, du commerce et du/ou des de gaz sont tenus de récupérer les bouteilles de gaz et les
ministres concernés. récipients sous pression non réutilisables ou réformés et
de veiller à leur destruction. L’opération doit se dérouler
Art. 14. — Le mouvement de certaines matières et en présence des représentants habilités des services
produits chimiques dangereux est consigné sur deux (2) chargés de l’énergie et des mines de la protection civile et
registres spéciaux tenus à cet effet par l’opérateur sur le des services de sécurité territorialement compétents. Elle
lieu de travail selon les modalités fixées ci-après. Ces donne lieu à l’établissement, séance tenante, d’un
registres sont paraphés et périodiquement contrôlés par les procès-verbal dont copie est adressée au wali et au
services habilités de la direction de wilaya chargée des ministre chargé de l’énergie et des mines.
mines et de l’industrie.
Art. 19. — Les services chargés de l’énergie et des
Le registre comptabilité-matières, à tenir par tous les mines de chaque wilaya doivent tenir un fichier de toutes
opérateurs, comporte obligatoirement les indications les bouteilles et des récipients de gaz sous pression en
relatives à la désignation des matières ou produits, la détention dans leur circonscription. Ce fichier doit être
provenance ou la destination, les quantités et la date du nominatif et comporter pour chaque détenteur : les noms
mouvement. et prénoms ou raison sociale, le ou les types et numéros
d’identification des bouteilles et récipients et l’adresse de
Le registre-clients, à tenir uniquement par les opérateurs détention.
agréés pour la commercialisation, comporte
obligatoirement les indications ci-après : Toutefois, la détention des bouteilles de gaz butane de
type B6 ou B13 donne lieu à identification selon le type et
1 - les nom et prénoms ou raison sociale de l’acquéreur le nombre.
et son adresse ;
Les modalités d’application du présent article seront
2 - les désignations et quantités des matières et produits fixées par arrêté conjoint des ministres chargés de
chimiques dangereux cédés ; l’intérieur, de la défense nationale, de l’industrie et de
l’énergie et des mines.
3 - les références relatives à :
13 Chaoual 1424
7 décembre 2003 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N°° 75 7

Art. 20. — Dans le cadre de la réglementation relative Art. 25. — A titre transitoire, les opérateurs sont tenus
au transport des matières dangereuses, le transport de de se conformer aux dispositions des articles 4 et 5
certaines matières et produits chimiques dangereux ci-dessus relatives à l’agrément dans un délai de mise en
soumis au régime de l’escorte est effectué par les conformité d’une année à dater de la publication du
opérateurs spécialisés dûment agréés à cet effet. présent décret au Journal officiel de la République
Pour certaines matières et produits et au vu des algérienne démocratique et populaire.
circonstances particulières locales, l’escorte est
Art. 26. — Sont abrogées toutes dispositions contraires
exclusivement assurée par les services de sécurité de
au présent décret, notamment l’arrêté interministériel du
l’Etat dûment requis par le wali.
13 Chaoual 1416 correspondant au 2 mars 1996,
Le régime et le type d’escorte sont spécifiés sur complété, fixant les mesures sécuritaires régissant
l’autorisation de transport. l’importation, la fabrication, la détention, le transport et la
commercialisation du nitrate d’ammonium et des
La délivrance de l’autorisation de transport est assujettie bouteilles de propane “P35" et de gaz industriels.
à la présentation des documents d’agrément,
d’autorisation d’acquisition ou visa d’importation ou Art. 27. — Le présent décret sera publié au Journal
autres prévus par les articles 5, 11 et 12 ci-dessus. officiel de la République algérienne démocratique et
Les conditions particulières applicables au transport des populaire.
bouteilles et des récipients de gaz sous pression sont Fait à Alger, le 7 Chaoual 1424 correspondant au 1er
fixées par arrêté conjoint des ministres chargés de décembre 2003.
l’intérieur, de la défense nationale, de l’énergie et des
mines et des transports. Ahmed OUYAHIA.
————★————
Art. 21. — En cas de vol ou de disparition de matières
ou produits chimiques dangereux ou de récipients de gaz Décret exécutif n°° 03-452 du 7 Chaoual 1424
sous pression, les opérateurs ainsi que les personnes correspondant au 1er décembre 2003 fixant les
concernées définis à l’article 4 ci-dessus sont tenus conditions particulières relatives au transport
d’informer immédiatement les services de sécurité routier de matières dangereuses.
territorialement compétents ainsi que les services des ————
mines et de l’industrie de la wilaya.
Le Chef du Gouvernement,
Lorsque le vol ou la disparition survient sur le territoire
d’une wilaya autre que celle du lieu d’implantation, le Sur le rapport du ministre des transports,
service de sécurité le plus proche doit être informé sans
délai. La déclaration du vol ou de la disparition est, par la Vu la Constitution, notamment ses articles 85-4° et 125
suite, faite auprès des services de sûreté nationale ou de (alinéa 2) ;
gendarmerie nationale ainsi que les services des mines et
de l’industrie de la wilaya du lieu d’activité ou de Vu l’ordonnance n° 66-156 du 8 juin 1966, modifiée et
résidence. complétée, portant code pénal ;

Vu l’ordonnance n° 75-58 du 26 septembre 1975,


Art. 22. — Le contrôle de l’application des dispositions modifiée et complétée, portant code civil ;
du présent décret incombe aux services des ministères de
l’industrie et des mines ainsi qu’aux services de sûreté Vu la loi n° 85-05 du 16 février 1985, modifiée et
nationale et de gendarmerie nationale territorialement complétée, relative à la protection et à la promotion de la
compétents et des douanes, chacun en ce qui le concerne. santé ;

Art. 23. — Sans préjudice des dispositions légales et Vu la loi n° 88-07 du 26 janvier 1988 relative à
réglementaires en vigueur, la non-observation des l’hygiène, à la sécurité et à la médecine du travail ;
dispositions du présent décret entraîne la prise de mesures
par le wali qui peuvent être selon le cas : Vu l’ordonnance n° 95-07 du 23 Chaâbane 1415
correspondant au 25 janvier 1995 relative aux assurances ;
* suspension à temps de l’activité après mise en
demeure infructueuse des services habilités, Vu la loi n° 01-13 du 17 Joumada El Oula 1422
correspondant au 7 août 2001 portant orientation et
* retrait d’agrément. organisation des transports terrestres, notamment son
Ces mesures peuvent être assorties de dispositions article 38 ;
d’ordre conservatoire en vue de préserver la sécurité
Vu la loi n° 01-14 du 29 Joumada El Oula 1422
publique.
correspondant au 19 août 2001 relative à l’organisation, la
sécurité et la police de la circulation routière ;
Art. 24. — Les dispositions du présent décret ne
s’appliquent pas aux activités des services ou Vu la loi n° 01-19 du 27 Ramadhan 1422 correspondant
établissements relevant du ministère de la défense au 12 décembre 2001 relative à la gestion, au contrôle et à
nationale ou de la direction générale de la sûreté nationale. l’élimination des déchets ;
13 Chaoual 1424
8 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N°° 75 7 décembre 2003

Vu la loi n° 03-10 du 19 Joumada El Oula 1424 • Emballage : tout dispositif servant à contenir et à
correspondant au 19 juillet 2003 relative à la protection de sécuriser la matière dangereuse transportée et à éviter un
l’environnement dans le cadre du développement durable ; quelconque dommage tant aux personnes qu’à
l’environnement.
Vu le décret n° 85-231 du 25 août 1985 fixant les
conditions et modalités d’organisation et de mise en • Colis : toute marchandise ou ensemble de
œuvre des interventions et secours en cas de catastrophes ; marchandises homogènes conditionnées par un emballage
Vu le décret n° 85-232 du 25 août 1985 relatif à la unique.
prévention des risques catastrophiques ;
Art. 3. — Les dispositions du présent décret
Vu le décret n° 86-132 du 27 mai 1986 fixant les règles s’appliquent au transport de matières dangereuses telles
de protection des travailleurs contre les risques de que définies ci-dessus. Elles s’appliquent également aux
rayonnements ionisants ainsi que celles relatives au opérations annexes ou connexes au transport des matières
contrôle de la détention de substances radioactives et des dangereuses, telles que la conception des emballages, leur
appareils émettant des rayonnements ionisants ; entretien, la préparation des colis, leur acheminement et
Vu le décret présidentiel n° 03-208 du 3 Rabie El Aouel leur entreposage sur le véhicule automobile.
1424 correspondant au 5 mai 2003 portant nomination du
Art. 4. — Les matières dangereuses, visées à l’article 2
Chef du Gouvernement ;
ci-dessus, sont rangées en neuf (9) classes énumérées
Vu le décret présidentiel n° 03-215 du 7 Rabie El Aouel ci-dessous, réparties en fonction de leurs caractéristiques
1424 correspondant 9 mai 2003, modifié, portant propres ainsi que de la nature des dangers qu’elles
nomination des membres du Gouvernement ; présentent :
Vu le décret exécutif n° 90-79 du 27 février 1990 Classe I : matières et objets explosifs,
portant réglementation du transport de matières
dangereuses ; Classe II : gaz comprimés, liquéfiés, dissous sous
pression, ou liquéfiés à très basse température,
Vu le décret exécutif n° 90-245 du 18 août 1990 portant
réglementation des appareils à pression de gaz ; Classe III : matières liquides inflammables,
Vu le décret exécutif n° 03-223 du 9 Rabie Ethani 1424
Classe IV : matières solides inflammables, matières
correspondant au 10 juin 2003 relatif à l’organisation du inflammables spontanément, matières qui, au contact de
contrôle technique automobile et les modalités de son l’eau, émettent des gaz inflammables,
exercice ;
Vu décret exécutif n° 03-451 du 7 Chaoual 1424 Classe V : matières comburantes, peroxydes
correspondant au 1er décembre 2003 définissant les règles organiques,
de sécurité applicables aux activités portant sur les Classe VI : matières toxiques et matières infectieuses,
matières et produits chimiques dangereux ainsi que les
récipients de gaz sous pression ; Classe VII : matières radioactives,
Décrète : Classe VIII : matières corrosives,

Article 1er. — En application des dispositions de Classe IX : matières dangereuses diverses.


l’article 38 de la loi n° 01-13 du 17 Joumada El Oula 1422
correspondant au 7 août 2001, susvisée, le présent décret, Art. 5. — Le transport de matières dangereuses est
a pour objet de définir les conditions particulières relatives soumis à une autorisation préalable du ministre chargé des
au transport routier de matières dangereuses. transports.
Les conditions et modalités de délivrance de
Sont exclus du champ d’application du présent décret, l’autorisation, visée ci-dessus, sont définies par arrêté
les déchets spéciaux dangereux régis par la loi n° 01-19 conjoint des ministres chargés des transports, de la
du 27 Ramadhan 1422 correspondant au 12 décembre défense nationale, de l’intérieur et des collectivités locales
2001, susvisée. et de l’environnement.

Art. 2. — Il est entendu, au sens du présent décret, par : Art. 6. — Chaque matière dangereuse transportée doit
• Matières dangereuses : tous produits et marchandises être contenue dans un emballage approprié, selon la classe
qui mettent en danger, causent des dommages, nuisent à la dans laquelle elle est rangée.
santé de la population et à l’environnement et détériorent L’emballage doit être à même de pouvoir résister aux
les biens et infrastructures. pressions, aux secousses, aux chocs, à la chaleur et à
l’humidité auxquels il est soumis pendant le transport.
• Transport de matières dangereuses : déplacement
de ces matières dangereuses d’un point à un autre à l’aide Il doit, en outre, être étanche, ne pas être altéré par le
de véhicules automobiles appropriés, conduits par des contenu, ni former avec celui-ci des combinaisons
personnels qualifiés et selon les conditions et normes de nuisibles et être conforme aux normes de manutention
sécurité requises. selon qu’il doit être porté ou roulé.
13 Chaoual 1424
7 décembre 2003 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N°° 75 9

Art. 7. — Les emballages doivent être séparés, rangés et Les véhicules automobiles doivent être conçus et
maintenus en bon état d’utilisation et être contrôlés adaptés à la nature et aux caractéristiques de la matière
périodiquement, de sorte qu’ils continuent à satisfaire à dangereuse à transporter.
toutes les prescriptions et spécifications réglementaires et
ce, dans les conditions prévues à l’article 23 ci-dessous. Art. 16. — Les véhicules automobiles de transport de
matières dangereuses sont soumis au contrôle de
Art. 8. — Le fabricant, l’expéditeur ou l’utilisateur de conformité et à des visites techniques périodiques
tout modèle de colis doit être titulaire d’une attestation conformément aux prescriptions de la réglementation en
indiquant que les spécifications du modèle prescrit sont vigueur.
pleinement respectées.
Le fabricant doit justifier que les matériaux utilisés sont Art. 17. — Après le déchargement de la matière
conformes aux spécifications du modèle agréé. dangereuse du véhicule automobile, celui-ci, doit être,
avant tout chargement ultérieur, nettoyé pour le
Art. 9. — Tout colis renfermant une matière dangereuse débarrasser de toute trace de dangerosité, de nocivité et
doit comporter d’une façon apparente des étiquettes d’infection, à moins que le nouveau chargement ne soit
indélébiles et bien lisibles destinées à identifier, de constitué d’une matière compatible avec la précédente,
l’extérieur la nature de la matière dangereuse et le/ou les sans préjudice des dispositions relatives à la protection de
dangers qu’elle présente afin d’attirer l’attention des l’environnement.
différents intervenants, en cours de manutention et de
transport, sur les dispositions et précautions à prendre. Art. 18. — Le conducteur du véhicule automobile
transportant des matières dangereuses doit justifier d’un
Le colis doit être conçu de telle sorte qu’il puisse être brevet professionnel tel que prévu par l’article 8 de la loi
manipulé facilement et en toute sécurité compte tenu de sa n° 01-14 du 29 Joumada El Oula 1422 correspondant au
masse, de son volume et de sa forme. 19 août 2001, susvisée, délivré conformément à la
réglementation en vigueur et attestant qu’il a suivi une
Art. 10. — Les règles d’étiquetage, de marquage et de formation spécifique en la matière.
placardage des colis contenant des matières dangereuses
appartenant aux classes telles que définies ci-dessus, Art. 19. — Le conducteur du véhicule automobile
auxquelles doit se conformer l’expéditeur, seront transportant des matières dangereuses doit être à même de
précisées par arrêté conjoint du ministre chargé des présenter à toute réquisition des autorités habilitées à cet
transports et de l’autorité concernée. effet, outre les documents liés au véhicule et exigés par la
législation et la réglementation en vigueur, les documents
Art. 11. — Les colis de matières dangereuses doivent
qui font apparaître notamment la nature de ces matières,
être soigneusement arrimés et calés.
leur classe et leur poids.
Art. 12. — Il est interdit de :
Art. 20. — Des arrangements spéciaux, approuvés par
— charger des matières dangereuses dans des moyens l’autorité habilitée, peuvent permettre le transport de
de transport avec des produits alimentaires, certaines matières dangereuses, nonobstant les
prescriptions énoncées au présent décret et les textes pris
— charger sur le même véhicule automobile des
pour son application.
matières dangereuses incompatibles,
La demande d’approbation doit comporter l’ensemble
— de juxtaposer ou de superposer des colis de matières
dangereuses incompatibles, appartenant à la même classe des renseignements nécessaires qui permettent à l’autorité
ou à des classes différentes, habilitée d’autoriser le transport de ces matières. Le
niveau de sûreté du transport doit être équivalent à celui
— de transporter en vrac des matières dangereuses qui est édicté par le présent décret et ses textes
solides. d’application.

Art. 13. — Des limitations de poids, selon que le colis Art. 21. — Le transport routier de matières dangereuses
est destiné à être soulevé, roulé sur lui-même, ou muni de obéit aux dispositions de la loi n° 01-14 du 29 Joumada
roulettes, doivent être fixées afin d’éviter les risques de El Oula 1422 correspondant au 19 août 2001, susvisée, et
chute au cours de manutention ou de transport et limiter aux règles particulières de circulation de chaque classe de
les dégâts en cas de rupture de l’emballage. matières dangereuses concernant :
Art. 14. — Les colis des matières dangereuses doivent — la capacité des conducteurs et des convoyeurs,
être séparés des autres colis afin qu’ils puissent être — la vitesse de circulation,
distingués facilement et à tout moment les uns des autres —la composition des convois,
et ce, pour mieux faciliter la manutention, les chargements
et les déchargements. — l’escorte,
— l’itinéraire, l’origine, le lieu de chargement, la
Art. 15. — Les véhicules automobiles transportant les destination et le lieu de déchargement des produits,
matières dangereuses doivent comporter une signalisation
— le stationnement, la surveillance,
apparente spécifique à chaque classe, en vue d’identifier
la nature du/ou des dangers qu’elles risquent de — les horaires d’évolution ,
provoquer. — les équipements sensibles.
13 Chaoual 1424
10 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N°° 75 7 décembre 2003

Art. 22. — Il est mis en œuvre, selon le degré de gravité Vu le décret exécutif n° 92-68 du 18 février 1992,
et l’étendue spatiale des effets occasionnés par les risques modifié et complété, portant statut et organisation du
d’accidents survenus pendant le transport de matières centre national du registre du commerce ;
dangereuses, les plans d’intervention prévus aux articles
Vu le décret exécutif n° 92-69 du 18 février 1992,
27 et 28 du décret n° 85-231 du 25 août 1985, susvisé.
modifié et complété, portant statut particulier des préposés
En cas de nécessité, le ministre chargé des transports du centre national du registre du commerce ;
peut prescrire des restrictions d’itinéraire et des horaires Vu le décret exécutif n° 92-70 du 18 février 1992 relatif
de circulation. au bulletin officiel des annonces légales ;
Art. 23. — Les modalités particulières de transport Vu le décret exécutif n° 93-237 du 24 Rabie Ethani
propres à chaque classe de matières dangereuses ainsi que 1414 correspondant au 10 octobre 1993, modifié et
leurs conception, conditions d’emballage, de colisage et complété, relatif à l’exercice des activités commerciales,
d’étiquetage seront définies par arrêté conjoint des artisanales et professionnelles non sédentaires ;
ministres chargés des transports, de l’intérieur et des Vu le décret exécutif n° 97-38 du 9 Ramadhan 1417
collectivités locales, de l’environnement et des ministres correspondant au 18 janvier 1997 portant modalités
concernés. d’attribution de la carte de commerçant aux représentants
étrangers des sociétés commerciales ;
Art. 24. — Les dispositions du décret exécutif n° 90-79
du 27 février 1990, susvisé, sont abrogées. Vu le décret exécutif n° 97-39 du 9 Ramadhan 1417
correspondant au 18 janvier 1997, modifié et complété,
Art. 25. — Le présent décret sera publié au Journal relatif à la nomenclature des activités économiques
officiel de la République algérienne démocratique et soumises à inscription au registre du commerce ;
populaire. Vu le décret exécutif n° 97-40 du 9 Ramadhan 1417
Fait à Alger, le 7 Chaoual 1424 correspondant au 1er correspondant au 18 janvier 1997, modifié et complété
décembre 2003. relatif aux critères de détermination et d’encadrement des
activités et professions réglementées soumises à
Ahmed OUYAHIA. inscription au registre du commerce ;
————★————
Vu le décret exécutif n° 97-41 du 9 Ramadhan 1417
Décret exécutif n°° 03-453 du 7 Chaoual 1424 correspondant au 18 janvier 1997, modifié et complété,
correspondant au 1er décembre 2003 modifiant relatif aux conditions d’inscription au registre du
et complétant le décret exécutif n°° 97-41 du 9 commerce ;
Ramadhan 1417 correspondant au 18 janvier
1997, modifié et complété, relatif aux conditions Décrète :
d’inscription au registre du commerce.
———— Article 1er. — Le présent décret a pour objet de
modifier et de compléter les dispositions du décret
Le Chef du Gouvernement , exécutif n° 97-41 du 9 Ramadhan 1417 correspondant au
18 janvier 1997, susvisé.
Sur le rapport du ministre du commerce,
Art. 2. — L’article 4 du décret exécutif n° 97-41 du 9
Vu la Constitution, notamment ses articles 85-4° et 125
Ramadhan 1417 correspondant au 18 janvier 1997,
(alinéa 2) ;
susvisé, est modifié comme suit :
Vu l’ordonnance n° 75-58 du 26 septembre 1975, “Art. 4. — Sous réserve des interdictions édictées par la
modifiée et complétée, portant code civil ; législation en vigueur, sont astreints à l’immatriculation
Vu l’ordonnance n° 75-59 du 26 septembre 1975, au registre du commerce, aux termes de la législation en
modifiée et complétée, portant code de commerce ; vigueur :
Vu la loi n° 90-22 du 18 août 1990, modifiée et 1 — tout commerçant, personne physique ou morale ;
complété, relative au registre du commerce ; 2 — toute entreprise commerciale ayant son siège à
Vu la loi n° 02-11 du 20 Chaoual 1423 correspondant l’étranger et qui ouvre en Algérie, une agence, une
au 24 décembre 2002 portant loi de finance pour 2003, succursale ou tout autre établissement ;
notamment son article 66 ; 3 — toute représentation commerciale étrangère
Vu le décret législatif n° 93-01 du 19 janvier 1993, exerçant une activité commerciale sur le territoire
portant loi de finances pour 1993 ; national ;

Vu le décret présidentiel n° 03-208 du 3 Rabie El Aouel 4 — toute entreprise artisanale, tout prestataire de
1424 correspondant au 5 mai 2003 portant nomination du services, personne physique ou morale ;
Chef du Gouvernement ; 5 — tout locataire-gérant d’un fonds de commerce.”
Vu le décret présidentiel n° 03-215 du 7 Rabie El Aouel
1424 correspondant au 9 mai 2003, modifié, portant Art. 3. — L’article 8 du décret exécutif n° 97-41 du 9
nomination des membres du Gouvernement ; Ramadhan 1417 correspondant au 18 janvier 1997,
susvisé, est modifié comme suit :
13 Chaoual 1424
7 décembre 2003 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N°° 75 11

“Art. 8. — Les inscriptions au registre du commerce Dans le cas des activités non sédentaires et ambulantes,
s’effectuent par référence aux énonciations figurant à la il est requis :
nomenclature des activités économiques soumises à
— le certificat de résidence ou, le cas échéant,
inscription au registre du commerce”.
l’autorisation d’emplacement au niveau d’un site aménagé
à cet effet pour les activités exercées en l’état ;
Art. 4. — L’article 9 du décret exécutif n° 97-41 du 9
Ramadhan 1417 correspondant au 18 janvier 1997, — la carte grise du véhicule pour les activités exercées
susvisé, est modifié comme suit : à l’aide d’un véhicule utilitaire”.
“Art. 9. — Les activités économiques déclarées à titre
Art. 7. — L’article 13 du décret exécutif n° 97-41 du 9
secondaire et exercées soit dans le ressort territorial de la
Ramadhan 1417 correspondant au 18 janvier 1997,
wilaya de l’établissement de base, soit dans le ressort
susvisé, est modifié comme suit :
territorial d’autres wilayas, sont immatriculées au registre
du commerce à titre sommaire, par référence à “Art. 13. — Le dossier requis pour l’immatriculation au
l’établissement principal”. registre du commerce de toute personne morale,
comporte les pièces suivantes :
Art. 5. — L’article 10 du décret exécutif n° 97-41 du 9
Ramadhan 1417 correspondant au 18 janvier 1997, — une demande, établie sur des formulaires fournis par
susvisé, est modifié comme suit : le centre national du registre du commerce ;

“Art. 10. — Le dossier requis pour l’immatriculation — deux (2) exemplaires des statuts portant création de
des établissements secondaires comporte : la société ;

— une demande établie sur les formulaires fournis par — une copie de l’insertion des statuts de la société au
le centre national du registre du commerce ; bulletin officiel des annonces légales (BOAL) et dans un
quotidien national ;
— Le bail ou le titre de propriété du local commercial
qui abrite l’activité secondaire ; — un extrait de l’acte de naissance et un extrait du
casier judiciaire pour les gérants, administrateurs,
— L’agrément ou l’autorisation lorsqu’il s’agit d’une membres du directoire, ou membres du conseil de
activité ou d’une profession réglementée ; surveillance ;
— La copie de la quittance justifiant de l’acquittement — l’acte de propriété du local commercial ou le bail,
des droits de timbre, prévu par la législation fiscale en établi au nom de la société ;
vigueur ;
— la copie de la quittance justifiant de l’acquittement
— Le reçu portant acquittement des droits des droits de timbre, tel que prévu par la législation en
d’immatriculation tels que fixés par la réglementation en vigueur ;
vigueur ;
— le reçu de versement des droits d’immatriculation au
— La copie des statuts pour les personnes morales.” registre du commerce ;

Art. 6. — L’article 12 du décret exécutif n° 97-41 du 9 — l’agrément ou l’autorisation délivré (e) par les
Ramadhan 1417 correspondant au 18 janvier 1997, administrations compétentes lorsqu’il s’agit de l’exercice
susvisé, est modifié comme suit : d’une activité ou profession réglementée”.

“Art. 12. — Le dossier requis pour l’immatriculation au Art. 8. — Il est inséré au sein du décret exécutif
registre du commerce de toute personne physique, n° 97-41 du 9 Ramadhan 1417 correspondant au 18
comporte les pièces suivantes : janvier 1997, susvisé, un article 13 bis, rédigé comme
suit :
— une demande, établie sur des formulaires fournis par
le centre national du registre du commerce ; “Art. 13 bis. — Le dossier requis pour l’immatriculation
des succursales, agences, représentations commerciales ou
— un extrait de l’acte de naissance ;
tout autre établissement commercial relevant d’une société
— le titre de propriété du local commercial ou le bail ; installée à l’étranger comporte :
— un extrait du casier judiciaire ; — une demande, établie sur des formulaires fournis par
le centre national du registre du commerce ;
— la copie de la quittance justifiant de l’acquittement
des droits de timbre, tel que fixé par la législation fiscale — un exemplaire des statuts portant création de la
en vigueur ; société mère, authentifié par les services consulaires
algériens et traduit, le cas échéant, en langue nationale ;
— le reçu de règlement des droits d’immatriculation au
registre du commerce, tel que fixé par la réglementation — un exemplaire du registre de commerce de la société
en vigueur ; mère, traduit, le cas échéant, en langue nationale ;
— l’agrément ou l’autorisation délivré (e) par les — le procès-verbal de délibération prévoyant
administrations compétentes pour l’exercice des activités l’ouverture de l’établissement en Algérie, authentifié par
ou professions réglementées ; les services consulaires, traduit, le cas échéant, en langue
nationale ;
— la carte de commerçant étranger, le cas échéant.
13 Chaoual 1424
12 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N°° 75 7 décembre 2003

— une copie de l’insertion du procès-cerbal de Art. 11. — Il est inséré au sein du décret exécutif
délibération prévoyant l’ouverture de l’établissement en n° 97-41 du 9 Ramadhan 1417 correspondant au 18
Algérie, au bulletin officiel des annonces légales (BOAL) janvier 1997, susvisé, un article 18 bis, rédigé comme
et dans un quotidien national ; suit :

— un extrait de l’acte de naissance et un casier “Art. 18 bis. — Le dossier requis pour la continuation
judiciaire du gérant de l’établissement ; de l’exploitation, en cas de décès du commerçant,
— l’acte de propriété du local commercial ou le bail comporte :
établi au nom de l’établissement ; — une demande, établie sur des formulaires fournis par
— la copie de la quittance justifiant de l’acquittement le centre national du registre du commerce ;
des droits de timbre prévu par la législation en vigueur ; — l’original de l’extrait du registre du commerce ;
— le reçu de versement des droits d’immatriculation au — L’extrait de l’acte du décès de cujus ;
registre du commerce fixés par la réglementation en
— l’attestation notariale de transfert de propriété (la
vigueur ;
frédha) ;
— l’agrément ou l’autorisation délivré (e) par les
— une procuration notariée établie par les héritiers au
administrations compétentes lorsqu’il s’agit de l’exercice profit de la personne chargée de gérer le fonds de
d’une activité ou profession réglementée”. commerce du de cujus ;

Art. 9. — Il est inséré au sein du décret exécutif — l’extrait de l’acte de naissance et le casier judiciaire
n° 97-41 du 9 Ramadhan 1417 correspondant au 18 du gérant ;
janvier 1997, susvisé, un article 15 bis, rédigé comme — la copie de la quittance justifiant l’acquittement des
suit : droits de timbre, prévu par la législation en vigueur ;

“Art. 15 bis. — Le dossier requis pour l’établissement — Le reçu de versement des droits de modification du
registre du commerce.”
du duplicata de l’extrait du registre du commerce
comporte les pièces suivantes :
Art. 12. — L’article 20 du décret exécutif n° 97-41 du
— une déclaration de perte de l’extrait du registre de 9 Ramadhan 1417 correspondant au 18 janvier 1997,
commerce ; susvisé, est modifié, comme suit :
— une demande de l’intéressé ; “Art. 20. — Le dossier de modification du registre du
commerce comporte, pour les personnes morales, les
— le reçu de versement des droits de délivrance du pièces suivantes :
duplicata”.
— une demande, établie sur des formulaires fournis par
Art. 10. — L’article 18 du décret exécutif n° 97-41 du 9 le centre national du registre du commerce ;
Ramadhan 1417 correspondant au 18 janvier 1997, — l’original de l’extrait du registre du commerce ;
susvisé, est modifié comme suit :
— le casier judiciaire et l’extrait de l’acte de naissance
“Art. 18. — Le dossier de modification du registre du des nouveaux gestionnaires, lorsque la modification porte
sur le changement de ceux-ci ;
commerce comporte, pour les personnes physiques, les
pièces suivantes : — deux (2) exemplaires des actes modificatifs de la
société ;
— une demande, établie sur des formulaires fournis par
le centre national du registre du commerce ; — une copie de l’insertion des actes modificatifs au
bulletin officiel des annonces légales (BOAL) et dans un
— l’original de l’extrait du registre du commerce ; quotidien national ;
— la copie de la quittance justifiant de l’acquittement — l’agrément ou l’autorisation délivré (e) par les
des droits de timbre, prévu par la législation en vigueur ; administrations compétentes, lorsque la modification a
— L’agrément ou l’autorisation délivré (e) par les pour objet l’exercice d’une activité ou d’une profession
administrations compétentes lorsque la modification a réglementée ;
pour objet l’exercice d’une activité ou d’une profession — l’acte de propriété ou le bail établi au nom de la
réglementée ; société, lorsque la modification porte sur le changement
du siège social ;
— l’acte de propriété ou le bail lorsque la modification
porte sur le transfert du siège ; — la copie de la quittance justifiant l’acquittement des
droits de timbre fiscal, tel que prévu par législation en
— le reçu de versement des droits de modification du
vigueur ;
registre du commerce”.
13 Chaoual 1424
7 décembre 2003 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N°° 75 13

— le reçu portant acquittement des droits de Vu la Constitution, notamment ses articles 85-4° et 125
modification du registre du commerce fixés par la (alinéa 2) ;
réglementation en vigueur”.
Vu la loi n° 98-11 du 29 Rabie Ethani 1419
Art. 13. — L’article 24 du décret exécutif n° 97-41 du correspondant au 22 août 1998 portant loi d’orientation et
9 Ramadhan 1417 correspondant au 18 janvier 1997, de programme à projection quinquennale sur la recherche
susvisé, est modifié, comme suit : scientifique et le développement technologique
“Art. 24. — Le dossier de radiation du registre du 1998-2002 ;
commerce doit comporter les pièces suivantes :
Vu le décret n° 85-56 du 16 mars 1985 portant création
a/ Pour les personnes physiques : du centre de recherche sur l’information scientifique et
technique ;
• une demande, établie sur des formulaires fournis par le
centre national du registre du commerce ; Vu le décret présidentiel n° 03-208 du 3 Rabie El Aouel
• l’original de l’extrait du registre du commerce ; 1424 correspondant au 5 mai 2003 portant nomination du
Chef du Gouvernement ;
• l’extrait de l’acte de décès de cujus, s’il y a lieu ;
• une copie de la décision de justice entraînant radiation, Vu le décret présidentiel n° 03-215 du 7 Rabie El Aouel
le cas échéant ; 1424 correspondant au 9 mai 2003, modifié, portant
nomination des membres du Gouvernement ;
• l’extrait de rôle apuré relatif à l’activité ;
Vu le décret exécutif n° 94-260 du 19 Rabie El Aouel
• le reçu de paiement des droits de radiation du registre
du commerce. 1415 correspondant au 27 août 1994 fixant les attributions
du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche
b) Pour les personnes morales : scientifique ;
• une demande établie sur des formulaires fournis par le Vu le décret exécutif n° 99-243 du 21 Rajab 1420
centre national du registre du commerce ; correspondant au 31 octobre 1999 fixant l’organisation et
• l’original de l’extrait du registre du commerce ; le fonctionnement des comités sectoriels permanents de
recherche scientifique et de développement
• l’acte notarié portant dissolution de la société joint à la technologique ;
délibération y afférente, prise par les organes statutaires
de la société, habilités à cet effet ; Vu le décret exécutif n° 99-256 du 8 Chaâbane 1420
• une copie de l’insertion dudit acte au bulletin officiel correspondant au 16 novembre 1999, modifié, fixant les
des annonces légales (BOAL) et dans un quotidien modalités de création, d’organisation et de
national ; fonctionnement de l’établissement public à caractère
scientifique et technologique, notamment son article 42 ;
• l’extrait de rôle apuré relatif à l’activité ;
• le reçu de paiement des droits de radiation du registre Vu le décret exécutif n° 99-257 du 8 Chaâbane 1420
du commerce ; correspondant au 16 novembre 1999 fixant les modalités
de création, d’organisation et de fonctionnement des
• une copie de la décision de justice entraînant la unités de recherche ;
radiation, le cas échéant”.
Vu le décret exécutif n° 99-258 du 8 Chaâbane 1420
Art. 14. — Les dispositions des articles 11 et 19 du correspondant au 16 novembre 1999 fixant les modalités
décret exécutif n° 97-41 du 9 Ramadhan 1417 d’exercice du contrôle financier a posteriori sur
correspondant au 18 janvier 1997,modifié et complété, l’établissement public à caractère scientifique, culturel et
susvisé, sont abrogées. professionnel, l’établissement public à caractère
scientifique et technologique et autres entités de
Art. 15. — Le présent décret sera publié au Journal
recherche ;
officiel de la République algérienne démocratique et
populaire. Vu l’avis du comité sectoriel permanent de recherche
Fait à Alger, le 7 Chaoual 1424 correspondant au 1er scientifique et de développement technologique du
décembre 2003. ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche
Ahmed OUYAHIA. scientifique ;
————★————
Décrète :
Décret exécutif n°° 03-454 du 7 Chaoual 1424
correspondant au 1er décembre 2003 modifiant Article 1er. — Dans le cadre de l’application des
et complétant le décret n°° 85-56 du 16 mars 1985 dispositions du décret exécutif n° 99-256 du 8 Chaâbane
portant création du centre de recherche sur
l’information scientifique et technique. 1420 correspondant au 16 novembre 1999, modifié,
———— susvisé, le présent décret a pour objet de modifier et de
compléter le décret n° 85-56 du 16 mars 1985, susvisé.
Le Chef du Gouvernement,
Sur le rapport du ministre de l’enseignement supérieur Art. 2. — L’article 1er du décret n° 85-56 du 16 mars
et de la recherche scientifique ; 1985, susvisé, est modifié comme suit :
13 Chaoual 1424
14 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N°° 75 7 décembre 2003

“Article 1er. — Il est créé un centre de recherche “Art. 6. — Conformément aux dispositions de l’article
scientifique et technique dénommé : “centre de recherche 12 du décret exécutif n° 99-256 du 8 Chaâbane 1420
sur l’information scientifique et technique désigné coorespondant au 16 novembre 1999 modifié, susvisé, le
ci-après “le centre”. conseil d’administration comprend au titre des institutions
étatiques concernées :
Le centre est un établissement public à caractère
scientifique et technologique à vocation intersectorielle — un représentant du ministre de la défense nationale,
régi par les dispositions du décret exécutif n° 99-256 du 8
Chaâbane 1420 correspondant au 16 novembre 1999, — un représentant du ministre chargé de la
susvisé, et par les dispositions du présent décret.” communication et de la culture,
— un représentant du ministre chargé des postes et des
Art. 3. — L’article 2 du décret n° 85-56 du 16 mars technologies de l’information et de la communication,
1985, modifié, susvisé est modifié comme suit :
— un responsable d’établissement d’enseignement
“Art. 2. — Le centre est placé sous la tutelle du ministre supérieur dont la vocation est liée au domaine de
de l’enseignement supérieur et de la recherche compétence du centre désigné par le ministre de tutelle”.
scientifique.
Le siège du centre est fixé à Alger. Il peut être transféré Art. 6. — Les articles 4 et 5 du décret n° 85-56 du 16
en tout autre lieu du territoire national par décret pris sur mars 1985, susvisé, sont abrogés.
rapport du ministre de l’enseignement supérieur et de la
recherche scientifique”. Art. 7. — Les dispositions du présent décret prennent
effet à compter du 15 novembre 2003.
Art. 4. — L’article 3 du décret n° 85-56 du 16 mars
1985 suvisé est modifié et complété comme suit : Art. 8. — Le présent décret sera publié au Journal
“Art. 3. — Outre les missions fixées à l’article 5 du officiel de la République algérienne démocratique et
décret exécutif n° 99-256 du 8 Chaâbane 1420 populaire.
correspondant au 16 novembre 1999, modifié, susvisé, le Fait à Alger, le 7 Chaoual 1424 correspondant au 1er
centre est chargé de la réalisation des programmes de décembre 2003.
recherche scientifique et de développement technologique Ahmed OUYAHIA.
dans le domaine de l’information scientifique et ————★————
technique.
A ce titre, il est notamment chargé de : Décret exécutif n°°03-455 du 7 Chaoual 1424
correspondant au 1er décembre 2003 modifiant
— mener toute activité de recherche relative à la et complétant le décret n°°85-307 du 17 décembre
création, la mise en place et le développement du système 1985 portant création du centre de recherche en
national d’information scientifique et technique ; économie appliquée pour le développement
— promouvoir la recherche dans les domaines des (C.R.E.A.D.).
sciences et des technologies de l’information et de la ————
communication et de participer à leur développement ,
Le Chef du Gouvernement,
— contribuer à la coordination et à la mise en œuvre
des programmes nationaux d’information scientifique et Sur rapport du ministre de l’enseignement supérieur et
technique dans un cadre concerté et en liaison avec les de la recherche scientifique,
secteurs concernés, Vu la Constitution, notamment ses articles 85-4° et 125
— contribuer à l’édification et à la promotion de la (alinéa 2),
société de l’information et par la mise en place et le Vu la loi n°98-11 du 29 Rabie Ethani 1419
développement de réseaux sectoriels d’information correspondant au 22 août 1998 portant loi d’orientation et
thématiques notamment le réseau académique et de de programme à projection quinquennale sur la recherche
recherche, et d’assurer leur connexion avec les réseaux scientifique et le développement technologique
similaires à l’étranger ainsi que par le développement et la 1998-2002 ;
généralisation des techniques d’information et de
communication dans les activités d’enseignement Vu le décret n°85-307 du 17 décembre 1985 portant
supérieur, création du centre de recherche en économie appliquée
pour le développement,(C.R.E.A.D.) ;
— participer à la modernisation du système
documentaire universitaire national par la mise en place Vu le décret présidentiel n°03-208 du 3 Rabie El Aouel
notamment de bibiothèques virtuelles, 1424 correspondant au 5 mai 2003 portant nomination du
Chef du Gouvernement ;
— réunir les éléments nécessaires à la constitution de
bases de données nationales dans les domaines des Vu le décret présidentiel 03-215 du 7 Rabie El Aouel
sciences et de la technologie et en assurer la diffusion, 1424 correspondant au 9 mai 2003, modifié, portant
nomination des membres du Gouvernement ;
— promouvoir la recherche en matière de sécurité de
l’information et des réseaux.” Vu le décret exécutif n°94-260 du 19 Rabie El Aouel
1415 correspondant au 27 août 1994 fixant les attributions
Art. 5. — L’article 6 du décret n° 85-56 du 16 mars du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche
1985 susvisé est modifié et complété comme suit : scientifique,
13 Chaoual 1424
7 décembre 2003 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N°° 75 15

Vu le décret exécutif n°99-243 du 21 Rajab 1420 «Art. 3. — Outre les missions fixées à l’article 5 du
correspondant au 31 octobre 1999 fixant l’organisation et décret exécutif n°99-256 du 8 Chaâbane 1420
le fonctionnement des comités sectoriels permanents de correspondant au 16 novembre 1999, modifié, susvisé, le
recherche scientifique et de développement centre est chargé de la réalisation des programmes de
technologique ; recherche scientifique et de développement technologique
dans le domaine de l’économie appliquée au
Vu le décret exécutif n°99-256 du 8 Chaâbane 1420 développement.
correspondant au 16 novembre 1999, modifié, fixant les
modalités de création, d’organisation et de A ce titre, il est notamment chargé :
fonctionnement de l’établissement public à caractère
scientifique et technologique, notamment son article 42 ; (le reste sans changement)».

Vu le décret exécutif n°99-257 du 8 Chaâbane 1420 Art. 5. — L’article 4 du décret n°85-307 du 17


correspondant au 16 novembre 1999 fixant les modalités décembre 1985, susvisé, est modifié et complété comme
de création, d’organisation et de fonctionnement des suit :
unités de recherche ;
«Art. 4. — Conformément aux dispositions de l’article
Vu le décret exécutif n°99-258 du 8 Chaâbane 1420 12 du décret exécutif n°99-256 du 8 Chaâbane 1420
correspondant au 16 novembre 1999 fixant les modalités correspondant au 16 novembre 1999, modifié, susvisé, le
d’exercice du contrôle financier a posteriori sur conseil d’administration comprend au titre des institutions
l’établissement public à caractère scientifique, culturel et étatiques concernées :
professionnel, l’établissement public à caractère
scientifique et technologique et autres entités de — un représentant du ministre de la défense nationale,
recherche ; — un représentant du ministre chargé de l’énergie et
Aprés avis du comité sectoriel permanent de recherche des mines,
scientifique et de développement technologique du — un représentant du ministre chargé du commerce,
ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche
scientifique, — un représentant du ministre chargé de l’industrie,
— un représentant du ministre chargé de l’agriculture et
Décrète : du développement rural,
Article 1er. — Dans le cadre de l’application des — un représentant du ministre chargé de la petite et
dispositions du décret exécutif n°99-256 du 8 Chaâbane moyenne entreprise et de l’artisanat».
1420 correspondant au 16 novembre 1999, modifié,
susvisé, le présent décret a pour objet de modifier et de Art. 6. — Les dispositions du présent décret prennent
compléter le décret n°85-307 du 17 décembre 1985, effet à compter du 15 novembre 2003.
susvisé.
Art. 7. — Le présent décret sera publié au Journal
Art. 2. — L’article 1er du décret n°85-307 du 17 officiel de la République algérienne démocratique et
décembre 1985, susvisé, est modifié comme suit : populaire.
Fait à Alger, le 7 Chaoual 1424 correspondant au 1er
« Article 1er. — Il est créé un centre de recherche
décembre 2003.
scientifique et technique dénommé : « centre de
Ahmed OUYAHIA.
recherche en économie appliquée pour le développement»
————★————
désigné ci-après « le centre ».
Le centre est un établissement public à caractère Décret exécutif n°° 03-456 du 7 Chaoual 1424
scientifique et technologique à vocation intersectorielle correspondant au 1er décembre 2003 modifiant
régi par les dispositions du décret exécutif n° 99-256 du 8 et complétant le décret n°° 88-60 du 22 mars 1988
Chaâbane 1420 correspondant au 16 novembre 1999, portant création du centre de développement des
modifié, susvisé, et par les dispositions du présent énergies renouvelables.
décret. » ————

Art. 3. — L’article 2 du décret n°85-307 du 17 Le Chef du Gouvernement ,


décembre 1985, susvisé, est complété comme suit :
Sur le rapport du ministre de l’enseignement supérieur
«Art. 2. — Le centre est placé sous la tutelle du ministre et de la recherche scientifique,
de l’enseignement supérieur et de la recherche
Vu la Constitution, notamment ses articles 85-4° et 125
scientifique.
(alinéa 2) ;
Le siège du centre est fixé à Alger. Il peut être transféré
Vu la loi n° 98-11 du 29 Rabie Ethani 1419
en tout autre lieu du territoire national par décret pris sur
correspondant au 22 août 1998 portant loi d’orientation et
rapport du ministre de l’enseignement supérieur et de la
de programme à projection quinquennale sur la recherche
recherche scientifique.»
scientifique et le développement technologique
1998-2002 ;
Art. 4. — L’article 3 du décret n°85-307 du 17
décembre 1985, susvisé, est modifié et complété comme Vu le décret n° 88-60 du 22 mars 1988 portant création
suit : du centre de développement des énergies renouvelables ;
13 Chaoual 1424
16 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N°° 75 7 décembre 2003

Vu le décret présidentiel n° 03-208 du 3 Rabie El Aouel Le siège du centre est fixé à Alger. Il peut être transféré
1424 correspondant au 5 mai 2003 portant nomination du en tout autre lieu du territoire national par décret pris sur
Chef du Gouvernement ; rapport du ministre de l’enseignement supérieur et de la
Vu le décret présidentiel n° 03-215 du 7 Rabie El Aouel recherche scientifique.”
1424 correspondant au 9 mai 2003, modifié, portant
nomination des membres du Gouvernement ; Art. 4. — L’article 3 du décret n° 88-60 du 22 mars
1988 susvisé, est modifié comme suit :
Vu le décret exécutif n° 94-260 du 19 Rabie El Aouel
1415 correspondant au 27 août 1994 fixant les attributions “Art. 3. — Outre les missions fixées à l’article 5 du
du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche décret exécutif n° 99-256 du 8 Chaâbane 1420
scientifique ; correspondant au 16 novembre 1999, modifié, susvisé, le
Vu le décret exécutif n° 99-243 du 21 Rajab 1420 centre est chargé de la réalisation des programmes de
correspondant au 31 octobre 1999 fixant l’organisation et recherche scientifique et de développement technologique
le fonctionnement des comités sectoriels permanents de dans le domaine des énergies renouvelables.
recherche scientifique et de développement (Le reste sans changement)."
technologique ;
Vu le décret exécutif n° 99-256 du 8 Chaâbane 1420 Art. 5. — L’article 5 du décret n° 88-60 du 22 mars
correspondant au 16 novembre 1999, modifié, fixant les 1988, susvisé, est modifié et complété comme suit :
modalités de création, d’organisation et de
fonctionnement de l’établissement public à caractère “Art. 5. — Conformément aux dispositions de l’article
scientifique et technologique, notamment son article 42 ; 12 du décret exécutif n° 99-256 du 8 Chaâbane 1420
correspondant au 16 novembre 1999, modifié, susvisé, le
Vu le décret exécutif n° 99-257 du 8 Chaâbane 1420 conseil d’administration comprend au titre des institutions
correspondant au 16 novembre 1999 fixant les modalités étatiques concernées :
de création, d’organisation et de fonctionnement des
unités de recherche ; — un représentant du ministre de la défense nationale ;
Vu le décret exécutif n° 99-258 du 8 Chaâbane 1420 — un représentant du ministre chargé de l’énergie et
correspondant au 16 novembre 1999 fixant les modalités des mines ;
d’exercice du contrôle financier a posteriori sur — un représentant du ministre chargé de
l’établissement public à caractère scientifique, culturel et l’aménagement du territoire et de l’environnement ;
professionnel, l’établissement public à caractère
— un représentant du ministre chargé de l’agriculture et
scientifique et technologique et autres entités de
recherche ; du développement rural ;
— un responsable d’établissement d’enseignement
Après avis du comité sectoriel permanent de recherche supérieur dont la vocation est liée au domaine de
scientifique et de développement technologique du compétence du centre désigné par le ministre de tutelle”.
ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche
scientifique ;
Art. 6. – L’article 4 du décret n° 88-60 du 22 mars 1988
susvisé, est abrogé.
Décrète :
Article 1er. — Dans le cadre de l’application des Art. 7. — Les dispositions du présent décret prennent
dispositions du décret exécutif n° 99-256 du 8 Chaâbane effet à compter du 15 novembre 2003.
1420 correspondant au 16 novembre 1999, modifié,
susvisé, le présent décret a pour objet de modifier et de Art. 8. — Le présent décret sera publié au Journal
compléter le décret n° 88-60 du 22 mars 1988 susvisé. officiel de la République algérienne démocratique et
populaire.
Art. 2. — L’article 1er du décret n° 88-60 du 22 mars
1988, susvisé, est modifié comme suit : Fait à Alger, le 7 Chaoual 1424 correspondant au 1er
décembre 2003.
“Article 1er. — Il est créé un centre de recherche Ahmed OUYAHIA.
dénommé : “centre de développement des énergies ————★————
renouvelables” désigné ci-après “le centre”.
Décret exécutif n°° 03-457 du 7 Chaoual 1424
Le centre est un établissement public à caractère correspondant au 1er décembre 2003 modifiant
scientifique et technologique à vocation intersectorielle et complétant le décret n°° 88-61 du 22 mars 1988
régi par les dispositions du décret exécutif n° 99-256 du 8 portant création du centre de développement des
Chaâbane 1420 correspondant au 16 novembre 1999, technologies avancées.
modifié, susvisé, et par les dispositions du présent décret”. ————
Art. 3. — L’article 2 du décret exécutif n° 88-60 du 22 Le Chef du Gouvernement ,
mars 1988, susvisé, est modifié comme suit :
Sur le rapport du ministre de l’enseignement supérieur
et de la recherche scientifique,
“Art. 2. — Le centre est placé sous la tutelle du ministre
de l’enseignement supérieur et de la recherche Vu la Constitution, notamment ses articles 85-4° et 125
scientifique. (alinéa 2) ;
13 Chaoual 1424
7 décembre 2003 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N°° 75 17

Vu la loi n° 98-11 du 29 Rabie Ethani 1419 Art. 3. — L’article 2 du décret exécutif n° 88-61 du 22
correspondant au 22 août 1998 portant loi d’orientation et mars 1988, susvisé, est modifié comme suit :
de programme à projection quinquennale sur la recherche “Art. 2. — Le centre est placé sous la tutelle du ministre
scientifique et le développement technologique de l’enseignement supérieur et de la recherche
1998-2002 ; scientifique.
Vu le décret n° 88-61 du 22 mars 1988 portant création Le siège du centre est fixé à Alger. Il peut être transféré
du centre de développement des technologies avancées ; en tout autre lieu du territoire national par décret pris sur
Vu le décret présidentiel n° 03-208 du 3 Rabie El Aouel rapport du ministre de l’enseignement supérieur et de la
1424 correspondant au 5 mai 2003 portant nomination du recherche scientifique”.
Chef du Gouvernement ;
Art. 4. — L’article 3 du décret n° 88-61 du 22 mars
Vu le décret présidentiel n° 03-215 du 7 Rabie El Aouel 1988, susvisé, est modifié comme suit :
1424 correspondant au 9 mai 2003, modifié, portant
nomination des membres du Gouvernement ; “Art. 3. — Outre les missions fixées à l’article 5 du
décret exécutif n° 99-256 du 8 Chaabane 1420
Vu le décret exécutif n° 94-260 du 19 Rabie El Aouel correspondant au 16 novembre 1999, modifié, susvisé, le
1415 correspondant au 27 août 1994 fixant les attributions centre est chargé de la réalisation des programmes de
du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche recherche scientifique et de développement technologique
scientifique ; dans le domaine des technologies avancées.
Vu le décret exécutif n° 99-243 du 21 Rajab 1420 A ce titre, il est notamment chargé de mener des travaux
correspondant au 31 octobre 1999 fixant l’organisation et de recherche scientifique et de développement et
le fonctionnement des comités sectoriels permanents de d’innovation technologiques dans les domaines suivants :
recherche scientifique et de développement — la microélectronique et la nanotechnologie,
technologique ; notamment la fabrication de dispositifs et de composants
Vu le décret exécutif n° 99-256 du 8 Chaâbane 1420 électroniques, la modélisation de dispositifs et de
correspondant au 16 novembre 1999, modifié, fixant les processus, le test et la caractérisation, le développement
modalités de création, d’organisation et de d’outils et de l’environnement de conception assistée par
fonctionnement de l’établissement public à caractère ordinateur, la conception et la réalisation de circuits à haut
scientifique et technologique, notamment son article 42 ; niveau d’intégration, analogiques et radiofréquences ;
Vu le décret exécutif n° 99-257 du 8 Chaâbane 1420 — l’architecture des systèmes et du multimédia, en
correspondant au 16 novembre 1999 fixant les modalités particulier les systèmes parallèles, l’arithmétique des
de création, d’organisation et de fonctionnement des ordinateurs et les circuits programmables,
unités de recherche ; l’instrumentation virtuelle et les équipements spécialisés
dans les domaines de la santé, de l’industrie, de l’énergie
Vu le décret exécutif n° 99-258 du 8 Chaâbane 1420 et de l’environnement, les systèmes et les réseaux de
correspondant au 16 novembre 1999 fixant les modalités transmission et de restitution de la parole, du script, de
d’exercice du contrôle financier a posteriori sur l’image, les systèmes d’information et la sécurité
l’établissement public à caractère scientifique, culturel et informatique ;
professionnel, l’établissement public à caractère
scientifique et technologique et autres entités de — le génie logiciel et l’intelligence artificielle,
recherche ; notamment le développement de la programmation
applicative, les réseaux de neurones, les ensembles et la
Après avis du comité sectoriel permanent de recherche logique flous, les algorithmes génétiques, les systèmes
scientifique et de développement technologique du experts et l’ingénierie des connaissances ;
ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche
scientifique ; — la productique et la robotique, en particulier les
systèmes automatisés de production, les ateliers flexibles,
Décrète : la vision artificielle, la technologie et la commande des
robots, la robotique avancée, la robotique industrielle et
Article 1er. — Dans le cadre de l’application des médicale, la robotique mobile ;
dispositions du décret exécutif n° 99-256 du 8 Chaâbane — les télécommunications et les nouveaux services, en
1420 correspondant au 16 novembre 1999, modifié, particulier les systèmes de transmission par faisceaux
susvisé, le présent décret a pour objet de modifier et de hertziens, les télécommunications spatiales, les systèmes
compléter le décret n° 88-61 du 22 mars 1988 susvisé. intégrés de commutations, les systèmes sur puces, le
codage et la crytographie ;
Art. 2. — L’article 1er du décret n° 88-61 du 22 mars
— les technologies du silicium et les composites,
1988, susvisé, est modifié et complété comme suit :
notamment les techniques de caractérisation, la synthèse
“Article 1er. — Il est créé un centre de recherche des matériaux, les surfaces et interfaces, les méthodes
dénommé : “centre de développement des technologies mathématiques et numériques de modélisation et de
avancées” désigné ci-après “le centre”. simulation ;
Le centre est un établissement public à caractère — les lasers et leurs applications, en particulier les
scientifique et technologique à vocation intersectorielle lasers solides, à gaz et colorants, les lasers à
régi par les dispositions du décret exécutif n° 99-256 du 8 semi-conducteurs, les lasers femtosecondes et leurs
Chaâbane 1420 correspondant au 16 novembre 1999, applications industrielles, médicales, de mesure et
modifié, susvisé, et par les dispositions du présent décret”. d’instrumentation ;
13 Chaoual 1424
18 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N°° 75 7 décembre 2003

— les milieux ionisés, en particulier les applications des Vu le décret présidentiel n° 03-215 du 7 Rabie El Aouel
plasmas de décharge et des plasmas créés par laser, la 1424 correspondant au 9 mai 2003, modifié, portant
spectroscopie des plasmas, les phénomènes d’interaction nomination des membres du Gouvernement ;
d’une onde laser avec un plasma et les phénomènes de
transport.” Vu le décret exécutif n° 91-478 du 14 décembre 1991,
modifié, portant création du centre de recherche
Art. 5. — L’article 5 du décret n° 88-61 du 22 mars scientifique et technique sur les régions arides
1988 susvisé, est modifié et complété comme suit : (C.R.S.T.R.A) ;
“Art. 5. — Conformément aux dispositions de l’article Vu le décret exécutif n° 94-260 du 19 Rabie El Aouel
12 du décret exécutif n° 99-256 du 8 Chaâbane 1420 1415 correspondant au 27 août 1994 fixant les attributions
correspondant au 16 novembre 1999, modifié, susvisé, le du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche
conseil d’administration comprend au titre des institutions scientifique ;
étatiques concernées : Vu le décret exécutif n° 99-243 du 21 Rajab 1420
— un représentant du ministre de la défense nationale ; correspondant au 31 octobre 1999 fixant l’organisation et
le fonctionnement des comités sectoriels permanents de
— un représentant du ministre chargé des postes et des recherche scientifique et de développement
technologies de l’information et de la communication ; technologique ;
— un représentant du ministre de l’industrie ; Vu le décret exécutif n° 99-256 du 8 Chaâbane 1420
— un représentant du ministre chargé de correspondant au 16 novembre 1999, modifié, fixant les
l’enseignement et de la formation professionnels ; modalités de création, d’organisation et de
fonctionnement de l’établissement public à caractère
— un représentant de la société nationale de transport et scientifique et technologique, notamment son article 42 ;
de commercialisation des hydrocarbures ;
Vu le décret exécutif n° 99-257 du 8 Chaâbane 1420
— un représentant d’Algérie Telecom.” correspondant au 16 novembre 1999 fixant les modalités
de création, d’organisation et de fonctionnement des
Art. 6. – L’article 4 du décret n° 88-61 du 22 mars unités de recherche ;
1988, susvisé, est abrogé.
Vu le décret exécutif n° 99-258 du 8 Chaâbane 1420
Art. 7. — Les dispositions du présent décret prennent correspondant au 16 novembre 1999 fixant les modalités
effet à compter du 15 novembre 2003. d’exercice du contrôle financier a posteriori sur
l’établissement public à caractère scientifique, culturel et
Art. 8. — Le présent décret sera publié au Journal professionnel, l’établissement public à caractère
officiel de la République algérienne démocratique et scientifique et technologique et autres entités de
populaire. recherche ;
Fait à Alger, le 7 Chaoual 1424 correspondant au 1er Après avis du comité sectoriel permanent de recherche
décembre 2003. scientifique et de développement technologique du
Ahmed OUYAHIA. ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche
————★———— scientifique ;
Décret exécutif n°° 03-458 du 7 Chaoual 1424 Décrète :
correspondant au 1er décembre 2003 modifiant
et complétant le décret exécutif n°° 91-478 du 14 Article 1er. — Dans le cadre de l’application des
décembre 1991, modifié, portant création du dispositions du décret exécutif n° 99-256 du 8 Chaâbane
centre de recherche scientifique et technique sur 1420 correspondant au 16 novembre 1999, modifié,
les régions arides (C.R.S.T.R.A). susvisé, le présent décret a pour objet de modifier et de
———— compléter le décret exécutif n° 91-478 du 14 décembre
1991, modifié, susvisé.
Le Chef du Gouvernement ,
Sur le rapport du ministre de l’enseignement supérieur Art. 2. — L’article 1er du décret exécutif n° 91-478 du
et de la recherche scientifique, 14 décembre 1991, susvisé, est modifié comme suit :
Vu la Constitution, notamment ses articles 85-4° et 125 “Article 1er. — Il est créé un centre de recherche
(alinéa 2) ; scientifique et technique dénommé “centre de recherche
Vu la loi n° 98-11 du 29 Rabie Ethani 1419 scientifique et technique sur les régions arides désigné
correspondant au 22 août 1998 portant loi d’orientation et ci-après “le centre”.
de programme à projection quinquennale sur la recherche
scientifique et le développement technologique Le centre est un établissement public à caractère
1998-2002 ; scientifique et technologique à vocation intersectorielle
régi par les dispositions du décret exécutif n° 99-256 du 8
Vu le décret présidentiel n° 03-208 du 3 Rabie El Aouel Chaâbane 1420 correspondant au 16 novembre 1999,
1424 correspondant au 5 mai 2003 portant nomination du modifié, susvisé, et par les dispositions du présent décret.”
Chef du Gouvernement ;
13 Chaoual 1424
7 décembre 2003 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N°° 75 19

Art. 3. — L’article 2 du décret exécutif n° 91-478 du 14 Décret exécutif n°° 03-459 du 7 Chaoual 1424
décembre 1991, modifié, susvisé, est modifié comme correspondant au 1er décembre 2003 modifiant
suit : et complétant le décret exécutif n°°92-214 du 23
“Art. 2. — Le centre est placé sous la tutelle du ministre mai 1992 portant création du centre de
de l’enseignement supérieur et de la recherche recherche scientifique et technique en analyses
scientifique. physico-chimiques (C.R.A.P.C.)
————
Le siège du centre est fixé à Biskra. Il peut être transféré
en tout autre lieu du territoire national par décret pris sur Le Chef du Gouvernement,
rapport du ministre de l’enseignement supérieur et de la
recherche scientifique”. Sur rapport du ministre de l’enseignement supérieur et
de la recherche scientifique,
Art. 4. — L’article 3 du décret exécutif n° 91-478 du 14
décembre 1991, modifié, susvisé, est modifié et complété Vu la Constitution, notamment ses articles 85-4° et 125
comme suit : (alinéa 2),
Vu la loi n° 98-11 du 29 Rabie Ethani 1419
“Art. 3. — Outre les missions fixées à l’article 5 du correspondant au 22 août 1998 portant loi d’orientation et
décret exécutif n° 99-256 du 8 Chaabane 1420 de programme à projection quinquennale sur la recherche
correspondant au 16 novembre 1999, modifié, susvisé, le
scientifique et le développement technologique
centre est chargé de la réalisation des programmes de
1998-2002 ;
recherche scientifique et de développement technologique
dans le domaine des régions arides. Vu le décret présidentiel n°03-208 du 3 Rabie El Aouel
A ce titre, il est notamment chargé : 1424 correspondant au 5 mai 2003 portant nomination du
Chef du Gouvernement ;
— ...
— ... Vu le décret présidentiel n° 03-215 du 7 Rabie El Aouel
— ... 1424 correspondant au 9 mai 2003, modifié, portant
nomination des membres du Gouvernement ;

— de participer à toute recherche sur la compréhension Vu le décret exécutif n° 92-214 du 23 mai 1992 portant
et la lutte contre la vulnérabilité humaine aux création du centre de recherche scientifique et technique
changements environnementaux." en analyses physico-chimiques (C.R.A.P.C.) ;

Art. 5. — L’article 4 du décret exécutif n° 91-478 du 14 Vu le décret exécutif n° 94-260 du 19 Rabie El Aouel
décembre 1991, modifié, susvisé, est modifié et complété 1415 correspondant au 27 août 1994 fixant les attributions
comme suit : du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche
scientifique ;
“Art. 4. — Conformément aux dispositions de l’article Vu le décret exécutif n° 99-243 du 21 Rajab 1420
12 du décret exécutif n° 99-256 du 8 Chaâbane 1420 correspondant au 31 octobre 1999 fixant l’organisation et
correspondant au 16 novembre 1999, modifié, susvisé, le le fonctionnement des comités sectoriels permanents de
conseil d’administration comprend au titre des institutions
recherche scientifique et de développement
étatiques concernées :
technologique;
— un représentant du ministre de la défense nationale ;
Vu le décret exécutif n° 99-256 du 8 Chaâbane 1420
— un représentant du ministre chargé de l’énergie et correspondant au 16 novembre 1999, modifié, fixant les
des mines ; modalités de création, d’organisation et de
— un représentant du ministre chargé de fonctionnement de l’établissement public à caractère
l’aménagement du territoire et de l’environnement ; scientifique et technologique, notamment son article 42 ;
— un représentant du ministre chargé de l’agriculture et Vu le décret exécutif n° 99-257 du 8 Chaâbane 1420
du développement rural ; correspondant au 16 novembre 1999 fixant les modalités
de création, d’organisation et de fonctionnement des
— un représentant du ministre chargé des ressources en unités de recherche ;
eau ;
— un représentant du Haut commissariat au Vu le décret exécutif n° 99-258 du 8 Chaâbane 1420
développement de la steppe.” correspondant au 16 novembre 1999 fixant les modalités
d’exercice du contrôle financier a posteriori sur
Art. 6. — Les dispositions du présent décret prennent l’établissement public à caractère scientifique, culturel et
effet à compter du 15 novembre 2003. professionnel, l’établissement public à caractère
scientifique et technologique et autres entités de
Art. 7. – Le présent décret sera publié au Journal recherche ;
officiel de la République algérienne démocratique et
populaire. Aprés avis du comité sectoriel permanent de recherche
scientifique et de développement technologique du
Fait à Alger, le 7 Chaoual 1424 correspondant au 1er ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche
décembre 2003. scientifique,
Ahmed OUYAHIA.
13 Chaoual 1424
20 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N°° 75 7 décembre 2003

Décrète : — un représentant du ministre chargé de l’énergie et


des mines,
Article 1er : Dans le cadre de l’application des — un représentant du ministre chargé de
dispositions du décret exécutif n°99-256 du 8 Chaâbane l’aménagement du territoire et de l’environnement».
1420 correspondant au 16 novembre 1999, modifié,
susvisé, le présent décret a pour objet de modifier et de Art. 6. — Les dispositions du présent décret prennent
compléter le décret exécutif n°92-214 du 23 mai 1992, effet à compter du 15 novembre 2003.
susvisé.
Art. 7. — Le présent décret sera publié au Journal
Art. 2. — L’article 1er du décret exécutif n°92-214 du officiel de la république algérienne démocratique et
23 mai 1992, susvisé, est modifié comme suit : populaire.
«Article 1er. — Il est créé un centre de recherche Fait à Alger, le 7 Chaoual 1424 correspondant au 1er
scientifique et technique dénommé : « centre de décembre 2003.
recherche scientifique et technique en analyses Ahmed OUYAHIA.
physico-chimiques» désigné ci-après «le centre ». ————★————
Le centre est un établissement public à caractère Décret exécutif n°° 03-460 du 7 Chaoual 1424
scientifique et technologique à vocation intersectorielle correspondant au 1er décembre 2003 modifiant
régi par les dispositions du décret exécutif n° 99-256 du 8 et complétant le décret exécutif n°°92-215 du 23
chaâbane 1420 correspondant au 16 novembre 1999, mai 1992 portant création d’un centre de
modifié, susvisé, et par les dispositions du présent recherche scientifique et technique en
décret. » anthropologie sociale et culturelle (C.R.A.S.C.).
————
Art. 3. — L’article 2 du décret exécutif n°92-214 du 23
mai 1992, susvisé, est modifié comme suit : Le Chef du Gouvernement,
«Art. 2. —Le centre est placé sous la tutelle du ministre Sur rapport du ministre de l’enseignement supérieur et
de l’enseignement supérieur et de la recherche de la recherche scientifique,
scientifique.
Le siège du centre est fixé à Alger. Il peut être transféré Vu la Constitution, notamment ses articles 85-4° et 125
(alinéa 2) ;
en tout autre lieu du territoire national par décret pris sur
rapport du ministre de l’enseignement supérieur et de la Vu la loi n°98-11 du 29 Rabie Ethani 1419
recherche scientifique». correspondant au 22 août 1998 portant loi d’orientation et
de programme à projection quinquennale sur la recherche
Art. 4. — L’article 3 du décret exécutif n°92-214 du 23 scientifique et le développement technologique
mai 1992, susvisé, est modifié et complété comme suit : 1998-2002 ;
«Art. 3. — Outre les missions fixées à l’article 5 du Vu le décret présidentiel n°03-208 du 3 Rabie El Aouel
décret exécutif n°99-256 du 8 Chaâbane 1420 1424 correspondant au 5 mai 2003 portant nomination du
correspondant au 16 novembre 1999, modifié, susvisé, le Chef du Gouvernement ;
centre est chargé de la réalisation des programmes de Vu le décret présidentiel 03-215 du 7 Rabie El Aouel
recherche scientifique et de développement technologique 1424 correspondant au 9 mai 2003, modifié, portant
dans le domaine de l’analyse physico-chimique. nomination des membres du Gouvernement ;
A ce titre, il est notamment chargé : Vu le décret exécutif n°92-215 du 23 mai 1992 portant
— ... création d’un centre de recherche scientifique et technique
—… en anthropologie culturelle et sociale (C.R.A.S.C.) ;
—…
—… Vu le décret exécutif n°94-260 du 19 Rabie El Aouel
— de contribuer à la mise en place de pôles régionaux 1415 correspondant au 27 août 1994 fixant les attributions
de recherche en analyses physico-chimiques ». du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche
scientifique ;
Art. 5. — L’article 4 du décret exécutif n°92-214 du 23 Vu le décret exécutif n°99-243 du 21 Rajab 1420
mai 1992, susvisé, est modifié et complété comme suit : correspondant au 31 octobre 1999 fixant l’organisation et
le fonctionnement des comités sectoriels permanents de
«Art. 4. — Conformément aux dispositions de l’article recherche scientifique et de développement
12 du décret exécutif n°99-256 du 8 Chaâbane 1420 technologique ;
correspondant au 16 novembre 1999 modifié, susvisé, le
conseil d’administration comprend au titre des institutions Vu le décret exécutif n°99-256 du 8 Chaâbane 1420
étatiques concernées : correspondant au 16 novembre 1999, modifié, fixant les
modalités de création, d’organisation et de
— un représentant du ministre de la défense nationale,
fonctionnement de l’établissement public à caractère
— un représentant du ministre chargé des ressources en scientifique et technologique, notamment son article 42 ;
eau,
Vu le décret exécutif n°99-257 du 8 Chaâbane 1420
— un représentant du ministre chargé de l’agriculture et correspondant au 16 novembre 1999 fixant les modalités
du développement rural, de création, d’organisation et de fonctionnement des
— un représentant du ministre chargé de la santé, unités de recherche ;
13 Chaoual 1424
7 décembre 2003 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N°° 75 21

Vu le décret exécutif n°99-258 du 8 Chaâbane 1420 — un représentant du ministre chargé de la


correspondant au 16 novembre 1999 fixant les modalités communication et de la culture,
d’exercice du contrôle financier a posteriori sur
— un représentant du ministre chargé de l’éducation
l’établissement public à caractère scientifique, culturel et
nationale,
professionnel, l’établissement public à caractère
scientifique et technologique et autres entités de — un représentant du ministre chargé de la santé ,
recherche ; — un représentant du ministre chargé de l’intérieur,
Aprés avis du comité sectoriel permanent de recherche — un représentant du ministre chargé du travail,
scientifique et de développement technologique du
ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche — un représentant du ministre chargé de
scientifique ; l’enseignement et de la formation professionnels».

Décrète : Art. 6. — Les dispositions du présent décret prennent


effet à compter du 15 novembre 2003.
Article 1er. — Dans le cadre de l’application des
dispositions du décret exécutif n°99-256 du 8 Chaâbane
1420 correspondant au 16 novembre 1999, modifié, Art. 7. — Le présent décret sera publié au Journal
susvisé, le présent décret a pour objet de modifier et de officiel de la République algérienne démocratique et
compléter le décret exécutif n°92-215 du 23 mai 1992 populaire.
susvisé. Fait à Alger, le 7 Chaoual 1424 correspondant au 1er
décembre 2003.
Art. 2. — L’article 1er du décret exécutif n°92-215 du
Ahmed OUYAHIA.
au 23 mai 1992, susvisé, est modifié comme suit :
————★————
«Article 1er. — Il est créé un centre de recherche
scientifique et technique dénommé : « centre de Décret exécutif n°° 03-461 du 7 Chaoual 1424
recherche scientifique et technique en anthropologie correspondant au 1er décembre 2003 modifiant
sociale et culturelle désigné ci-après « le centre ». et complétant le décret exécutif n°°92-280 du 6
juillet 1992 portant création du centre de
Le centre est un établissement public à caractère recherche scientifique et technique en soudage et
scientifique et technologique à vocation intersectorielle contrôle (C.S.C.)
régi par les dispositions du décret exécutif n° 99-256 du 8 ————
Chaâbane 1420 correspondant au 16 novembre 1999,
modifié, susvisé et par les dispositions du présent Le Chef du Gouvernement,
décret ».
Sur rapport du ministre de l’enseignement supérieur et
Art. 3. — L’article 2 du décret exécutif n°92-215 du 23 de la recherche scientifique,
mai 1992 susvisé est modifié comme suit : Vu la Constitution, notamment ses articles 85-4° et 125
«Art. 2. — Le centre est placé sous la tutelle du ministre (alinéa 2) ;
de l’enseignement supérieur et de la recherche Vu la loi n° 98-11 du 29 Rabie Ethani 1419
scientifique. correspondant au 22 août 1998 portant loi d’orientation et
Le siège du centre est fixé à Oran. Il peut être de programme à projection quinquennale sur la recherche
transféré en tout autre lieu du territoire national par décret scientifique et le développement technologique
pris sur rapport du ministre de l’enseignement supérieur et 1998-2002 ;
de la recherche scientifique.» Vu le décret présidentiel n° 03-208 du 3 Rabie El Aouel
1424 correspondant au 5 mai 2003 portant nomination du
Art. 4. — L’article 3 du décret exécutif n°92-215 du 23 Chef du Gouvernement ;
mai 1992, susvisé est modifié comme suit :
Vu le décret présidentiel n° 03-215 du 7 Rabie El Aouel
«Art. 3. — Outre les missions fixées à l’article 5 du 1424 correspondant au 9 mai 2003, modifié, portant
décret exécutif n°99-256 du 8 Chaâbane 1420 nomination des membres du Gouvernement ;
correspondant au 16 novembre 1999 modifié, susvisé, le
centre est chargé de la réalisation des programmes de Vu le décret exécutif n°92-280 du 6 juillet 1992 portant
recherche scientifique et de développement technologique création du centre de recherche scientifique et technique
dans le domaine de l’anthropologie sociale et culturelle. en soudage et contrôle (C.S.C.) ;
(le reste sans changement)». Vu le décret exécutif n°94-260 du 19 Rabie El Aouel
1415 correspondant au 27 août 1994 fixant les attributions
Art. 5. — L’article 4 du décret exécutif n°92-215 du du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche
23 mai 1992, susvisé, est modifié et complété comme suit: scientifique ;
«Art. 4. — Conformément aux dispositions de l’article Vu le décret exécutif n°99-243 du 21 Rajab 1420
12 du décret exécutif n°99-256 du 8 Chaâbane 1420 correspondant au 31 octobre 1999 fixant l’organisation et
correspondant au 16 novembre 1999 modifié, susvisé, le le fonctionnement des comités sectoriels permanents de
conseil d’administration comprend au titre des institutions recherche scientifique et de développement
étatiques concernées : technologique ;
13 Chaoual 1424
22 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N°° 75 7 décembre 2003

Vu le décret exécutif n°99-256 du 8 Chaâbane 1420 (le reste sans changement)».


correspondant au 16 novembre 1999, modifié, fixant les
modalités de création, d’organisation et de Art. 5. — L’article 4 du décret exécutif n°92-280 du 6
fonctionnement de l’établissement public à caractère juillet 1992, susvisé, est modifié et complété comme suit :
scientifique et technologique, notamment son article 42 ;
«Art. 4. — Conformément aux dispositions de l’article
Vu le décret exécutif n°99-257 du 8 Chaabane 1420 12 du décret exécutif n°99-256 du 8 Chaâbane 1420
correspondant au 16 novembre 1999 fixant les modalités correspondant au 16 novembre 1999 modifié, susvisé, le
de création, d’organisation et de fonctionnement des conseil d’administration comprend au titre des institutions
unités de recherche ; étatiques concernées :
Vu le décret exécutif n°99-258 du 8 Chaabane 1420 — un représentant du ministre de la défense nationale,
correspondant au 16 novembre 1999 fixant les modalités
d’exercice du contrôle financier a posteriori sur — un représentant du ministre chargé de l’intérieur,
l’établissement public à caractère scientifique, culturel et
professionnel, l’établissement public à caractère — un représentant du ministre chargé de l’industrie,
scientifique et technologique et autres entités de — un représentant du ministre chargé de l’énergie et
recherche ; des mines,
Aprés avis du comité sectoriel permanent de recherche
— un représentant du ministre chargé de la petite et
scientifique et de développement technologique du
ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche moyenne entreprises et de l’artisanat,
scientifique ; — un représentant du ministre chargé de la santé.»
Décrète : Art. 6. — Les dispositions du présent décret prennent
Article 1er. — Dans le cadre de l’application des effet à compter du 15 novembre 2003.
dispositions du décret exécutif n°99-256 du 8 Chaâbane
1420 correspondant au 16 novembre 1999, modifié Art. 7. — Le présent décret sera publié au Journal
susvisé, le présent décret a pour objet de modifier et de officiel de la République algérienne démocratique et
compléter le décret exécutif n°92-280 du 6 juillet 1992, populaire.
susvisé. Fait à Alger, le 7 Chaoual 1424 correspondant au 1er
décembre 2003.
Art. 2. — L’article 1er du décret exécutif n°92-280 du 6
juillet 1992 susvisé, est modifié et complété comme suit : Ahmed OUYAHIA.
————★————
«Article 1er. — Il est créé un centre de recherche
dénommé : « centre de recherche scientifique et technique Décret exécutif n°° 03-462 du 7 Chaoual 1424
en soudage et contrôle » désigné ci-après « le centre ». correspondant au 1er décembre 2003 modifiant
Le centre est un établissement public à caractère et complétant le décret exécutif n°° 93-141 du 24
scientifique et technologique à vocation intersectorielle Dhou El Hidja 1413 correspondant au 14 juin
régi par les dispositions du décret exécutif n° 99-256 du 8 1993 portant transformation du centre national
Chaâbane 1420 correspondant au 16 novembre 1999, d’études historiques en centre national de
modifié, susvisé, et par les dispositions du présent recherches préhistoriques, anthropologiques et
décret. » historiques.
————
Art. 3. — L’article 2 du décret exécutif n °92-280 du 6
juillet 1992, susvisé, est modifié comme suit : Le Chef du Gouvernement,
« Art. 2. — Le centre est placé sous la tutelle du Sur le rapport de la ministre de la communication et de
ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche la culture,
scientifique.
Vu la Constitution, notamment ses articles 85-4° et 125
Le siège du centre est fixé à Alger. Il peut être transféré (alinéa 2) ;
en tout autre lieu du territoire national par décret pris sur
rapport du ministre de l’enseignement supérieur et de la Vu la loi n° 98-11 du 29 Rabie Ethani 1419
recherche scientifique.» correspondant au 22 août 1998 portant loi d’orientation et
de programme à projection quinquennale sur la recherche
Art. 4. — L’article 3 du décret exécutif n°92-280 du 6 scientifique et le développement technologique
juillet 1992, susvisé, est modifié comme suit : 1998-2002 ;
«Art. 3. — Outre les missions fixées à l’article 5 du Vu l’ordonnance n° 71-56 du 5 août 1971, modifiée,
décret exécutif n° 99-256 du 8 Chaâbane 1420 portant institution d’un centre national d’études
correspondant au 16 novembre 1999, modifié,susvisé, le historiques ;
centre est chargé de la réalisation des programmes de
recherche scientifique et de développement technologique Vu le décret n° 86-52 du 18 mars 1986 portant
liés au domaine du développement des techniques de statut-type des travailleurs du secteur de la recherche
soudage et de contrôle destructif et non destructif». scientifique et technique ;
13 Chaoual 1424
7 décembre 2003 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N°° 75 23

Vu le décret présidentiel n° 03-208 du 3 Rabie El Aouel — de réaliser les programmes de recherche scientifique
1424 correspondant au 5 mai 2003 portant nomination du et de développement technologique dans le domaine des
Chef du Gouvernement ; sciences préhistoriques, anthropologiques et historiques
sur l’homme, les groupements humains et leurs pratiques
Vu le décret présidentiel n° 03-215 du 7 Rabie El Aouel
culturelles dans leurs interactions avec les
1424 correspondant au 9 mai 2003, modifié, portant
nomination des membres du Gouvernement ; environnements, de la préhistoire à nos jours ;
— d’entreprendre tous travaux de caractère
Vu le décret exécutif n° 93-141 du 14 juin 1993 portant géomorphologique, archéologique et historique en relation
transformation du centre national d’études historiques en avec sa mission ;
centre national de recherches préhistoriques,
anthropologiques et historiques ; — de constituer un fonds documentaire et une banque
de données liés à son objet ;
Vu le décret exécutif n° 96-140 du 2 Dhou El Hidja
1416 correspondant au 20 avril 1996 fixant les attributions — de participer à la socialisation du savoir dans les
du ministre de la communication et de la culture ; domaines de sa compétence et à sa généralisation ».

Vu le décret exécutif n° 99-256 du 8 Chaâbane 1420 Art. 4. — L’article 3 du décret exécutif n° 93-141 du
correspondant au 16 novembre 1999, modifié, fixant les 14 juin 1993, susvisé est modifié et rédigé comme suit :
modalités de création, d’organisation et de
fonctionnement de l’établissement public à caractère “ Art. 3. — Conformément aux dispositions de l’article
scientifique et technologique notamment son article 42 ; 12 du décret exécutif n° 99-256 du 8 Chaâbane 1420
correspondant au 16 novembre 1999, modifié, susvisé, le
Vu le décret exécutif n° 99-257 du 8 Chaâbane 1420 conseil d’administration du centre comprend les membres
correspondant au 16 novembre 1999 fixant les modalités suivants :
de création, d’organisation et de fonctionnement des
unités de recherche ; — le représentant de l’autorité de tutelle, président,
Vu le décret exécutif n° 99-258 du 8 Chaâbane 1420 — le représentant du ministre de la défense nationale,
correspondant au 16 novembre 1999 fixant les modalités — le représentant du ministre chargé de l’enseignement
d’exercice du contrôle financier a posteriori sur supérieur et de la recherche scientifique,
l’établissement public à caractère scientifique, culturel et
professionnel, l’établissement public à caractère — le représentant du ministre chargé des finances,
scientifique, et technologique et autres entités de
recherche ; — le représentant du ministre chargé de l’éducation
national,
Après avis du comité sectoriel permanent de recherche
scientifique et de développement technologique du — le représentant du ministre chargé du tourisme,
ministère de la communication et de la culture ; — le représentant du ministre chargé des travaux
publics,
Décrète :
— le représentant du ministre chargé de
Article 1er. — Dans le cadre de l’application des l’environnement,
dispositions du décret exécutif n° 99-256 du 8 Chaâbane
1420 correspondant au 16 novembre 1999, modifié, — le représentant de l’organe national permanent de la
susvisé, le présent décret a pour objet de modifier et de recherche scientifique,
compléter le décret exécutif n° 93-141 du 14 juin 1993 — le directeur du centre et deux (2) directeurs des
portant transformation du centre national d’études unités de recherche en relevant,
historiques institué par l’ordonnance n° 71-56 du 5 août
1971 susvisée, en centre national de recherches — le président du conseil scientifique du centre,
préhistoriques, anthropologiques et historiques. — deux (2) représentants élus des personnels
chercheurs du centre,
Art. 2. — L’article 1er du décret exécutif n° 93-141 du
14 juin 1993, susvisé, est modifié et complété comme suit: — un (1) représentant élu des personnels de soutien de
recherche du centre,
“ Article 1er. — Le centre national de recherches
préhistorique, anthropologiques et historiques à vocation — deux (2) personnalités représentant les secteurs
sectorielle, ci-après désigné “le centre ” est placé sous la d’activité ayant un rapport avec les domaines de recherche
tutelle du ministre chargé de la culture. du centre, désignées par l’autorité de tutelle en raison de
Le siège du centre est fixé à Alger ”. leurs compétence.
La liste nominative des membres du conseil
Art. 3. — L’article 2 du décret exécutif n° 93-141 du d’administration est fixée par arrêté du ministre chargé de
14 juin 1993, susvisév est modifié et rédigé comme suit : la culture ”.
“ Art. 2. — Outre les missions fixées à l’article 5 du
Art. 5. — Le décret exécutif n° 93-141 du 14 juin 1993,
décret exécutif n° 99-256 du 8 Chaâbane 1420
susvisé, est complété par un article 3 bis, rédigé comme
correspondant au 16 novembre 1999, modifié, susvisé, le suit :
centre est chargé :
13 Chaoual 1424
24 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N°° 75 7 décembre 2003

“ Art. 3 bis. — Conformément aux dispositions de Art. 2. — La liste des centres d’enseignement
l’article 20 du décret exécutif n° 99-256 du 8 Chaâbane spécialisés pour enfants handicapés visuels est complétée
1420 correspondant au 16 novembre 1999, modifié, par la création d’une (1) école de jeunes aveugles dont le
susvisé, le conseil scientifique du centre comprend seize lieu, l’implantation et le siège sont fixés conformément au
(16) membres. tableau ci-après :

La liste nominative des membres du conseil scientifique


est fixée par arrêté du ministre chargé de la culture pour WILAYA SIEGE
une durée de quatre (4) ans ”. D’IMPLANTATION DE L’ETABLISSEMENT

Art. 6. — Les dispositions du présent décret prennent


34 - Bordj Bou Arréridj 1 - Bordj Bou Arréridj
effet à compter du 15 novembre 2003. (Commune de Bordj Bou Arréridj).
Art. 7. — Le présent décret sera publié au Journal
officiel de la République algérienne démocratique et
populaire. Art. 3. — La liste des centres médico-pédagogiques
pour enfants inadaptés mentaux est complétée par la
Fait à Alger, le 7 Chaoual 1424 correspondant au 1er création de trois (3) centres dont les lieux d’implantation
décembre 2003. et les sièges sont fixés conformément au tableau ci-après :
Ahmed OUYAHIA.
————★————
WILAYA SIEGE
Décret exécutif n°° 03-463 du 7 Chaoual 1424 D’IMPLANTATION DE L’ETABLISSEMENT
correspondant au 1er décembre 2003 complétant
les listes des centres d’enseignement spécialisés 23 - Annaba 2 - Annaba (Commune de Annaba)
pour enfants handicapés visuels et des centres 37 - Tindouf 1 - Tindouf (Commune de Tindouf)
médico-pédagogiques pour enfants inadaptés
mentaux. 33 - Illizi 1 - Illizi ( Commune de Djanet)
————

Le Chef du Gouvernement, Art. 4. — Le présent décret sera publié au Journal


officiel de la République algérienne démocratique et
Sur le rapport du ministre de l’emploi et de la solidarité populaire.
nationale,
Fait à Alger, le 7 Chaoual 1424 correspondant au
Vu la Constitution, notamment ses articles 85-4° et 125 1er décembre 2003.
(alinéa 2) ;
Ahmed OUYAHIA.
Vu le décret n° 80-59 du 8 mars 1980 portant création,
organisation et fonctionnement des centres ————★————
médico-pédagogiques et des centres d’enseignement
Décret exécutif n°° 03-464 du 7 Chaoual 1424
spécialisés pour l’enfance handicapée, notamment son correspondant au 1er décembre 2003 complétant
article 3 ; la liste annexée au décret n°° 80-82 du 15 mars
1980 portant création, organisation et
Vu le décret présidentiel n° 03-208 du 3 Rabie El Aouel fonctionnement des foyers pour personnes âgées
1424 correspondant au 5 mai 2003 portant nomination du ou handicapées.
Chef du Gouvernement ; ————
Vu le décret présidentiel n° 03-215 du 7 Rabie El Aouel Le Chef du Gouvernement,
1424 correspondant au 9 mai 2003, modifié, portant
nomination des membres du Gouvernement ; Sur le rapport du ministre de l’emploi et de la solidarité
nationale,
Vu le décret exécutif n° 03-107 du 2 Moharram 1424
correspondant au 5 mars 2003 fixant les attributions du Vu la Constitution, notamment ses articles 85-4° et 125
ministre de l’emploi et de la solidarité nationale ; (alinéa 2) ;
Décrète : Vu le décret n° 80-82 du 15 mars 1980, modifié et
complété, portant création, organisation et fonctionnement
Article 1er. — En application des dispositions de des foyers pour personnes âgées ou handicapées,
l’article 3 du décret n° 80-59 du 8 mars 1980 susvisé, le notamment son article 3 ;
présent décret a pour objet de compléter les listes des
centres d’enseignement spécialisés pour enfants Vu le décret présidentiel n° 03-208 du 3 Rabie El Aouel
handicapés visuels et des centres médico-pédagogiques 1424 correspondant au 5 mai 2003 portant nomination du
pour enfants inadaptés mentaux. Chef du Gouvernement ;
13 Chaoual 1424
7 décembre 2003 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N°° 75 25

Vu le décret présidentiel n° 03-215 du 7 Rabie El Aouel Vu le décret exécutif n° 03-107 du 2 Moharram 1424
1424 correspondant au 9 mai 2003, modifié, portant correspondant au 5 mars 2003 fixant les attributions du
nomination des membres du Gouvernement ; ministre de l’emploi et de la solidarité nationale ;
Vu le décret exécutif n° 03-107 du 2 Moharram 1424 Décrète :
correspondant au 5 mars 2003 fixant les attributions du
ministre de l’emploi et de la solidarité nationale ; Article 1er. — En application des dispositions de
l’article 3 du décret n° 80-83 du 15 mars 1980, susvisé, la
Décrète : liste des foyers pour enfants assistés est complétée par la
Article 1er. — En application des dispositions de création de quatre (4) foyers, dont le lieu d’implantation et
l’article 3 du décret n° 80-82 du 15 mars 1980, susvisé, la le siège sont fixés conformément au tableau ci-dessous :
liste des foyers pour personnes âgées ou handicapées est
complétée par la création de deux (2) foyers, dont le lieu
d’implantation et le siège sont fixés conformément au DENOMINATION LIEU D’IMPLANTATION
tableau ci-dessous : DE
L’ETABLISSEMENT Commune Wilaya

DENOMINATION LIEU D’IMPLANTATION


DE Foyer pour enfants
L’ETABLISSEMENT Commune Wilaya assistés - Guelma 24 - Guelma

Foyer pour enfants


Foyer pour personnes assistés - Béjaïa 06 - Béjaïa
âgées ou handicapées - Tizi Ouzou 15 - Tizi Ouzou
Foyer pour enfants
Foyer pour personnes assistés - Boumerdès 35 - Boumerdès
âgées ou handicapées - Khenchela 40 - Khenchela
Foyer pour enfants
assistés - El-Hama 40 - Khenchela
(Le reste sans changement)
(Le reste sans changement)
Art. 2. — Le présent décret sera publié au Journal
officiel de la République algérienne démocratique et Art. 2. — Le présent décret sera publié au Journal
populaire. officiel de la République algérienne démocratique et
populaire.
Fait à Alger, le 7 Chaoual 1424 correspondant au 1er
décembre 2003. Fait à Alger, le 7 Chaoual 1424 correspondant au 1er
décembre 2003.
Ahmed OUYAHIA. Ahmed OUYAHIA.
————★————
————★————
Décret exécutif n°° 03-465 du 7 Chaoual 1424 Décret exécutif n°° 03-466 du 7 Chaoual 1424
correspondant au 1er décembre 2003 complétant correspondant au 1er décembre 2003 complétant
la liste annexée au décret n°° 80-83 du 15 mars la liste des centres spécialisés de rééducation.
1980 portant création, organisation et ————
fonctionnement des foyers pour enfants assistés.
———— Le Chef du Gouvernement,
Le Chef du Gouvernement, Sur le rapport du ministre de l’emploi et de la solidarité
nationale,
Sur le rapport du ministre de l’emploi et de la solidarité
nationale, Vu la Constitution, notamment ses articles 85-4° et 125
(alinéa 2) ;
Vu la Constitution, notamment ses articles 85-4° et 125
(alinéa 2) ; Vu l’ordonnance n° 75-64 du 26 septembre 1975
portant création des établissements et services chargés de
Vu le décret n° 80-83 du 15 mars 1980, modifié et la sauvegarde de l’enfance et de l’adolescence, notamment
complété, portant création, organisation et fonctionnement son article 3 ;
des foyers pour enfants assistés, notamment son article 3 ;
Vu le décret n° 87-261 du 1er décembre 1987 portant
Vu le décret présidentiel n° 03-208 du 3 Rabie El Aouel création de centres spécialisés de rééducation et
1424 correspondant au 5 mai 2003 portant nomination du réaménagement des listes des centres spécialisés de la
Chef du Gouvernement ; sauvegarde de l’enfance et de l’adolescence ;
Vu le décret présidentiel n° 03-215 du 7 Rabie El Aouel Vu le décret présidentiel n° 03-208 du 3 Rabie El Aouel
1424 correspondant au 9 mai 2003, modifié, portant 1424 correspondant au 5 mai 2003 portant nomination du
nomination des membres du Gouvernement ; Chef du Gouvernement ;
13 Chaoual 1424
26 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N°° 75 7 décembre 2003

Vu le décret présidentiel n° 03-215 du 7 Rabie El Aouel


1424 correspondant au 9 mai 2003, modifié, portant WILAYA SIEGE
nomination des membres du Gouvernement ; D’IMPLANTATION DE L’ETABLISSEMENT
Vu le décret exécutif n° 03-107 du 2 Moharram 1424
correspondant au 5 mars 2003 fixant les attributions du 15 - Tizi Ouzou Tizi Ouzou
ministre de l’emploi et de la solidarité nationale ;
12 - Tébessa Tébessa
Décrète :
(le reste sans changement).

Article 1er. — La liste des centres spécialisés de Art. 2. — Le présent décret sera publié au Journal
officiel de la République algérienne démocratique et
rééducation prévue en annexe I jointe au décret n° 87-261
populaire.
du 1er décembre 1987, susvisé, est complétée par la
création de deux (2) centres spécialisés de rééducation, Fait à Alger, le 7 Chaoual 1424 correspondant au
dont l’implantation et le siège sont fixés conformément au 1er décembre 2003.
tableau ci-dessous : Ahmed OUYAHIA.

DECISIONS INDIVIDUELLES

Décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424 Décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424


correspondant au 2 novembre 2003 mettant fin correspondant au 2 novembre 2003 mettant fin
aux fonctions du chef de cabinet du ministre des aux fonctions du directeur de la prévention et de
finances. la sécurité à la direction générale des douanes.
————
————
Par décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424
Par décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424 correspondant au 2 novembre 2003, il est mis fin aux
correspondant au 2 novembre 2003, il est mis fin aux fonctions de directeur de la prévention et de la sécurité à
fonctions de chef de cabinet du ministre des finances, la direction générale des douanes, exercées par M. Salim
exercées par M. Sid Ahmed Dib. Torche.
————★———— ————★————

Décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424 Décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424


correspondant au 2 novembre 2003 mettant fin correspondant au 2 novembre 2003 mettant fin
aux fonctions d’un chargé d’études et de synthèse aux fonctions du directeur de la lutte contre la
au ministère des finances. fraude à la direction générale des douanes.
———— ————
Par décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424 Par décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424
correspondant au 2 novembre 2003, il est mis fin aux correspondant au 2 novembre 2003, il est mis fin aux
fonctions de chargé d’études et de synthèse au ministère fonctions de directeur de la lutte contre la fraude à la
des finances, exercées par Mlle Yamina Lemai. direction générale des douanes, exercées par M. Ahmed
————★———— Sefouane.
————★————
Décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424
correspondant au 2 novembre 2003 mettant fin Décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424
aux fonctions d’un directeur d’études, chargé des correspondant au 2 novembre 2003 mettant fin
affaires réservées à la direction générale des aux fonctions d’un sous-directeur au ministère
douanes. des finances.
———— ————
Par décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424 Par décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424
correspondant au 2 novembre 2003, il est mis fin aux correspondant au 2 novembre 2003, il est mis fin aux
fonctions de directeur d’études, chargé des affaires fonctions de sous-directeur de l’organisation et des
réservées à la direction générale des douanes, exercées par méthodes à la direction générale des impôts au ministère
M. Nacer Fellah. des finances, exercées par M. Omar Bellouz, admis à la
retraite.
13 Chaoual 1424
7 décembre 2003 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N°° 75 27

Décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424 Décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424


correspondant au 2 novembre 2003 mettant fin correspondant au 2 novembre 2003 mettant fin
aux fonctions de directeurs régionaux du Trésor. aux fonctions du directeur du patrimoine culturel
———— au ministère de la communication et de la
culture.
Par décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424 ————
correspondant au 2 novembre 2003, il est mis fin aux
fonctions de directeurs régionaux du Trésor, exercées par Par décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424
MM. : correspondant au 2 novembre 2003, il est mis fin aux
fonctions de directeur du patrimoine culturel au ministère
— Hocine Abdelbaki, à Béchar ; de la communication et de la culture, exercées par
— Abdelkader Bendraou, à Sétif ; Mme Rachida Abdeldjebar épouse Zadem, appelée à
exercer une autre fonction.
— Khaled Bouarif, à Constantine ; ————★————
admis à la retraite.
————★———— Décrets présidentiels du 7 Ramadhan 1424
correspondant au 2 novembre 2003 mettant fin
Décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424 aux fonctions de sous-directeurs au ministère de
correspondant au 2 novembre 2003 mettant fin la communication et de la culture.
aux fonctions de l’inspecteur régional des ————
domaines et de la conservation foncière à
Constantine. Par décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424
———— correspondant au 2 novembre 2003, il est mis fin aux
fonctions de sous-directeur de la coopération et des
Par décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424 échanges bilatéraux et multilatéraux au ministère de la
correspondant au 2 novembre 2003, il est mis fin aux communication et de la culture, exercées par M. Makhlouf
fonctions de l’inspecteur régional des domaines et de la Bouchek, appelé à réintégrer son grade d’origine.
conservation foncière à Constantine, exercées par M. Ali ————————
Bendifallah, admis à la retraite.
————★———— Par décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424
correspondant au 2 novembre 2003, il est mis fin aux
Décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424 fonctions de sous-directeur de l’action vers l’étranger au
correspondant au 2 novembre 2003 mettant fin ministère de la communication et de la culture, exercées
aux fonctions du directeur de la communication par M. Farid Oucherif, appelé à réintégrer son grade
audiovisuelle au ministère de la communication d’origine.
et de la culture. ————————
————
Par décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424
Par décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424 correspondant au 2 novembre 2003, il est mis fin aux
correspondant au 2 novembre 2003, il est mis fin, à fonctions de sous-directeur des établissements de
compter du 9 juillet 2002, aux fonctions de directeur de la formation au ministère de la communication et de la
communication audiovisuelle au ministère de la culture, exercées par M. Abderezak Djidjelli, appelé à
communication et de la culture, exercées par M. Hamza réintégrer son grade d’origine.
Tedjini Bailiche. ————————
————★————
Par décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424
Décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424 correspondant au 2 novembre 2003, il est mis fin aux
correspondant au 2 novembre 2003 mettant fin fonctions de sous-directeur du budget au ministère de la
aux fonctions du directeur de la communication communication et de la culture, exercées par
de la presse écrite au ministère de la M. Mohamed Benaziz.
communication et de la culture. ————————
————
Par décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424
Par décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424 correspondant au 2 novembre 2003, il est mis fin aux
correspondant au 2 novembre 2003, il est mis fin aux fonctions de sous-directeur de la promotion de l’action
fonctions de directeur de la communication de la presse culturelle au ministère de la communication et de la
écrite au ministère de la communication et de la culture, culture, exercées par Mme Fatma Zohra Bouzara épouse
exercées par Mlle Fatiha Akeb, appelée à exercer une Taïeb-Ezzraimi.
autre fonction.
13 Chaoual 1424
28 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N°° 75 7 décembre 2003

Décrets présidentiels du 7 Ramadhan 1424 Par décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424


correspondant au 2 novembre 2003 mettant fin correspondant au 2 novembre 2003, il est mis fin aux
aux fonctions de directeurs de la culture de fonctions de sous-directeur du financement et de
wilayas. l’administration de la recherche au ministère de
———— l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique,
exercées par M. Mohammed Benyoub, appelé à exercer
Par décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424 une autre fonction.
correspondant au 2 novembre 2003, il est mis fin aux ————————
fonctions de directeurs de la culture aux wilayas, exercées
par MM. : Par décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424
— Cherif Ledraa, à la wilaya d’Adrar ; correspondant au 2 novembre 2003, il est mis fin aux
— Menouar Djebari, à la wilaya d’Oum El Bouaghi ; fonctions de sous-directeur de la graduation au ministère
de l’enseignement supérieur et de la recherche
— Mohamed Yahiaoui, à la wilaya de Batna. scientifique, exercées par M. Rachid Bey, appelé à exercer
———————— une autre fonction.
————————
Par décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424
correspondant au 2 novembre 2003, il est mis fin aux Par décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424
fonctions de directeur de la culture à la wilaya de correspondant au 2 novembre 2003, il est mis fin aux
Tissemsilt, exercées par M. Ahmed Ghebache. fonctions de sous-directeur de la valorisation de la
———————— recherche et du développement technologique au
Par décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424 ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche
correspondant au 2 novembre 2003, il est mis fin aux scientifique, exercées par M. Ahcène Bouchicha, appelé à
fonctions de directeurs de la culture aux wilayas, exercées exercer une autre fonction.
par MM. : ————————
— Slimane Djouadi, à la wilaya de Djelfa ; Par décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424
correspondant au 2 novembre 2003, il est mis fin aux
— Sidi Moussa Hadj Mihoub, à la wilaya de Relizane ;
fonctions de sous-directeur de la formation continue et du
appelés à réintégrer leur grade d’origine. suivi de la formation à l’étranger au ministère de
———————— l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique,
Par décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424 exercées par M. Abdelhamid Louni, appelé à exercer une
correspondant au 2 novembre 2003, il est mis fin, à autre fonction.
compter du 13 janvier 2001, aux fonctions de directeur de ————————
la culture à la wilaya de Tébessa, exercées par M. Par décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424
Mohammed Tahar Bouguetouf, appelé à réintégrer son correspondant au 2 novembre 2003, il est mis fin, à
grade d’origine. compter du 4 janvier 2003, aux fonctions de
————★———— sous-directeur des moyens et des méthodes pédagogiques
et de la communication au ministère de l’enseignement
Décrets présidentiels du 7 Ramadhan 1424 supérieur et de la recherche scientifique, exercées par M.
correspondant au 2 novembre 2003 mettant fin Farouk Toualbia, pour suppression de structure.
aux fonctions de sous-directeurs au ministère de ————————
l’enseignement supérieur et de la recherche
scientifique. Décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424
———— correspondant au 2 novembre 2003 mettant fin
aux fonctions du doyen de la faculté des sciences
Par décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424 humaines et sociales à l’université d’Alger.
correspondant au 2 novembre 2003, il est mis fin aux ————
fonctions de sous-directeurs au ministère de
l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Par décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424
exercées par Mme et MM. : correspondant au 2 novembre 2003, il est mis fin aux
— Ahmed Belmokhtar, sous-directeur des études fonctions de doyen de la faculté des sciences humaines et
statistiques et de la planification ; sociales à l’université d’Alger, exercées par M. Tayeb
Belarbi.
— Djelloul Bendouma, sous-directeur des ————★————
investissements;
Décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424
— Mohamed Lamine El-Hadeuf, sous-directeur de correspondant au 2 novembre 2003 portant
l’évaluation et des études prospectives ; nomination du président de la commission
— Nacera Bensaïdane, épouse Mezache, sous-directeur d’organisation et de surveillance des opérations
des études juridiques ; de bourse.
————
— Taïeb Chaabane, sous-directeur de la gestion du
personnel et des moyens généraux ;
Par décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424
— Ali Bachiri, sous-directeur de la réglementation ; correspondant au 2 novembre 2003, M. Ali Sadmi est
nommé président de la commission d’organisation et de
appelés à exercer d’autres fonctions.
surveillance des opérations de bourse.
13 Chaoual 1424
7 décembre 2003 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N°° 75 29

Décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424 Décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424


correspondant au 2 novembre 2003 portant correspondant au 2 novembre 2003 portant
nomination du directeur régional du Trésor à nomination du directeur de la formation
Chlef. supérieure graduée au ministère de
l’enseignement supérieur et de la recherche
———— scientifique.
————
Par décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424
correspondant au 2 novembre 2003, M. Belghachem Par décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424
correspondant au 2 novembre 2003, M. Mustapha
Ghalmi est nommé directeur régional du Trésor à Chlef.
Haouchine est nommé directeur de la formation
————★———— supérieure graduée au ministère de l’enseignement
supérieur et de la recherche scientifique.
————★————
Décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424
correspondant au 2 novembre 2003 portant Décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424
nomination d’un chargé d’études et de synthèse correspondant au 2 novembre 2003 portant
au ministère de la communication et de la nomination du directeur de la post-graduation et
culture. de la recherche - formation au ministère de
l’enseignement supérieur et de la recherche
———— scientifique.
————
Par décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424
correspondant au 2 novembre 2003, Mlle Fatiha Akeb est Par décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424
correspondant au 2 novembre 2003, M. Hanifia
nommée chargée d’études et de synthèse au ministère de
Benchabane est nommé directeur de la post-graduation et
la communication et de la culture. de la recherche - formation au ministère de
————★———— l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.
————★————
Décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424 Décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424
correspondant au 2 novembre 2003 portant correspondant au 2 novembre 2003 portant
nomination d’un inspecteur au ministère de la nomination du directeur de la recherche
communication et de la culture. scientifique et du développement technologique
———— au ministère de l’enseignement supérieur et de la
recherche scientifique.
Par décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424 ————
correspondant au 2 novembre 2003, Mme Rachida Par décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424
Abdeldjebar épouse Zadem est nommée inspectrice au correspondant au 2 novembre 2003, Mme Houria Zibra
ministère de la communication et de la culture. épouse Rebbah est nommée directrice de la recherche
————★———— scientifique et du développement technologique au
ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche
scientifique.
Décrets présidentiels du 7 Ramadhan 1424 ————★————
correspondant au 2 novembre 2003 portant
nomination de directeurs de la culture de Décrets présidentiels du 7 Ramadhan 1424
wilayas. correspondant au 2 novembre 2003 portant
nomination de sous-directeurs au ministère de
————
l’enseignement supérieur et de la recherche
scientifique.
Par décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424 ————
correspondant au 2 novembre 2003, Mme Ouafia Adel
épouse Zerarga, est nommée directrice de la culture à la Par décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424
wilaya de Souk Ahras. correspondant au 2 novembre 2003, sont nommés
————————— sous-directeurs au ministère de l’enseignement supérieur
et de la recherche scientifique, Mme et MM. :
Par décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424 — Nacéra Bensaïdane épouse Mezache, sous-directeur
correspondant au 2 novembre 2003, Mme Kheira Akacem de la réglementation ;
épouse Belhanafi, est nommée directrice de la culture à la — Ahmed Belmokhtar, sous-directeur de la prospective
wilaya de Relizane. et de la planification ;
—————————
— Djelloul Bendouma, sous-directeur de la
programmation et du financement des investissements ;
Par décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424
correspondant au 2 novembre 2003, Mohamed Bousbaa — Taïeb Chaâbane, sous-directeur des moyens
est nommé directeur de la culture à la wilaya de Ghardaïa. généraux ;
13 Chaoual 1424
30 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N°° 75 7 décembre 2003

— Ali Bachiri, sous-directeur des études juridiques et Décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424
du contentieux ; correspondant au 2 novembre 2003 portant
nomination d’un chef d’études au bureau
— Mohamed Lamine El-Hadeuf, sous-directeur de la ministériel de la sûreté interne d’établissement
coordination intersectorielle et de l’évaluation. au ministère de l’enseignement supérieur et de la
———————— recherche scientifique.
Par décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424 ————
correspondant au 2 novembre 2003, M. Mohammed
Benyoub est nommé sous-directeur de la valorisation, de Par décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424
l’innovation et du développement technologique au correspondant au 2 novembre 2003, Mme Nassima Lakas
ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche épouse Hakem est nommée chef d’études au bureau
scientifique. ministériel de la sûreté interne d’établissement au
———————— ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche
scientifique.
Par décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424 ————★————
correspondant au 2 novembre 2003, M. Rachid Bey est
nommé sous-directeur des sciences sociales et humaines,
des lettres et des langues au ministère de l’enseignement Décrets présidentiels du 7 Ramadhan 1424
supérieur et de la recherche scientifique. correspondant au 2 novembre 2003 portant
———————— nomination de doyens de facultés.
Par décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424 ————
correspondant au 2 novembre 2003, M. Ahcène
Bouchicha est nommé sous-directeur de la recherche - Par décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424
formation au ministère de l’enseignement supérieur et de correspondant au 2 novembre 2003, M. Boumediène
la recherche scientifique. Benyoucef est nommé doyen de la faculté des sciences à
———————— l’université de Tlemcen.
————————
Par décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424
correspondant au 2 novembre 2003, M. Abdelhamid Par décret présidentiel du 7 Ramadhan 1424
Louni est nommé sous-directeur de l’information et de la correspondant au 2 novembre 2003, Mme Faouzia
communication au ministère de l’enseignement supérieur Rebbani est nommé doyen de la faculté des sciences à
et de la recherche scientifique. l’université de Annaba

ARRETES, DECISIONS ET AVIS

MINISTERE DES FINANCES Par décision du 8 Dhou El Hidja 1423 correspondant au 9


février 2003, la société Sarl International Agadhir Transit,
Décisions du 8 Dhou El Hidja 1423 correspondant au 9 sise au 1, rue des Frères Meslem, Sidi M’Hamed, Alger,
février 2003 portant agrément de est agréée en qualité de commissionnaire en douanes.
commissionnaires en douanes.
———————
————

Par décision du 8 Dhou El Hidja 1423 correspondant au Par décision du 8 Dhou El Hidja 1423 correspondant au
9 février 2003, la société Sarl Ben Terky Transit, sise à 9 février 2003, la société EURL Yousra Transit, sise au
lot. n° 1170, section 2, Cité Galloul, lotissement 17, rue Docteur Tayeb Matiben, Alger, est agréée en
Coopérative immobilière en Bande Bordj El Bahri, Alger, qualité de commissionnaire en douanes.
est agréée en qualité de commissionnaire en douanes. ———————
———————
Par décision du 8 Dhou El Hidja 1423 correspondant au
Par décision du 8 Dhou El Hidja 1423 correspondant au 9 février 2003, la société Sarl Transit Radouene Sif Allah,
9 février 2003, la société Sarl transit Raouf, sise à rue sise au 2, rue Mahmoud Zani, Scala, Alger, est agréée en
Hassani Issad, n° 23, Alger, est agréée en qualité de qualité de commissionnaire en douanes.
commissionnaire en douanes. ———————
———————
Par décision du 8 Dhou El Hidja 1423 correspondant au
Par décision du 8 Dhou El Hidja 1423 correspondant au
9 février 2003, la société Sarl Jas Projects Karasane, sise
9 février 2003, la société EURL Hippone transit, sise à Bd
Mohamed V, Bt n° 40, Sidi M’Hamed, Alger, est agréée au 3, rue Issad Hassani, Alger, est agréée en qualité de
en qualité de commissionnaire en douanes. commissionnaire en douanes.
13 Chaoual 1424
7 décembre 2003 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N°° 75 31

Par décision du 8 Dhou El Hidja 1423 correspondant au Par décision du 8 Dhou El Hidja 1423 correspondant au 9
9 février 2003, la société Sarl Trans B.N, sise à Parc Ben février 2003, M. Bouleghlem Hocine, demeurant à Cité de
Omar, Villa 402, 1èr étage, lot C. 3, Kouba, Alger, est L’Espérance, Bt E, n° 17, Skikda, est agréé en qualité de
agréée en qualité de commissionnaire en douanes. commissionnaire en douanes.
——————— ———————

Par décision du 8 Dhou El Hidja 1423 correspondant au Par décision du 8 Dhou El Hidja 1423 correspondant au
9 février 2003, la société Sarl Casa Transit, sise au 3, Bd 9 février 2003, la société Transit Y. O.L.F., sise à Cité
Bouguerra, El Biar - Alger, est agréée en qualité de Sellier, Pavillon 380, Hydra, Alger, est agréée en qualité
commissionnaire en douanes; de commissionnaire en douanes.
——————— ———————

Par décision du 8 Dhou El Hidja 1423 correspondant au Par décision du 8 Dhou El Hidja 1423 correspondant au
9 février 2003, la société Sarl SK, sise au 96 logts EPLF, 9 février 2003, la société SNC Transit Mouro et Cie, sise à
Bt (1) local n° 10, Rouiba, Boumerdès, est agréée en Cité Rabia Tahar, Bt 11, n° 311, 4ème étage, Bab
qualité de commissionnaire en douanes. Ezzouar, Alger, est agréée en qualité de commissionnaire
——————— en douanes.
———————
Par décision du 8 Dhou El Hidja 1423 correspondant au
9 février 2003, M. Moufok Mohamed Amine, demeurant Par décision du 8 Dhou El Hidja 1423 correspondant au
au 12, rue Boukhatem Bey Ahmed, Oran, est agréé en 9 février 2003, la société EURL El Machrek Transit, sise
qualité de commissionnaire en douanes. au 39, rue Mohamed Khemisti, Dar El Beida, Alger, est
——————— agréée en qualité de commissionnaire en douanes.
———— ★————
Par décision du 8 Dhou El Hidja 1423 correspondant au
9 février 2003, M. Sbahi Tayeb, demeurant à Cité des Décisions du 19 Moharram 1424 correspondant au 22
Frères Boukhlil, Bt D2, n° 6, Chéraga, Alger, est agréé en mars 2003 portant agrément de
qualité de commissionnaire en douanes. commissionnaires en douanes.
———————
—————
Par décision du 8 Dhou El Hidja 1423 correspondant au Par décision du 19 Moharram 1424 correspondant au 22
9 février 2003, la société Sarl Transit Saïdji Smaïl et Cie, mars 2003, la SARL Transit Choukri et associés, sise à :
sise au 11, rue Hassiba Ben Bouali, Alger, est agréée en rue Mohamed Lebib n° 4, Alger, est agréée en qualité de
qualité de commissionnaire en douanes. commissionnaire en douanes.
——————— ————————

Par décision du 8 Dhou El Hidja 1423 correspondant au Par décision du 19 Moharram 1424 correspondant au 22
9 février 2003, la société Sarl Transit Taïbi Mohamed et mars 2003, Melle. Bouachour Wassila, demeurant au 19,
Fils T.T.M.F., sise au 11, rue Hassiba Ben Bouali, Alger, rue Carrière Bleue, Bouzaréah, Alger, est agréée en
est agréée en qualité de commissionnaire en douanes. qualité de commissionnaire en douanes.

Imprimerie officielle, Les Vergers, Bir-Mourad Raïs, BP 376 - ALGER-GARE