Vous êtes sur la page 1sur 3

Accord participe passé : les deux amies

Test trouvé sur https://www.francaisfacile.com - le site pour apprendre le français


(test n°120975)

Ce test LES DEUX AMIES comporte des erreurs sur les accords des participes passés
employés avec l'auxiliaire avoir et avec l'auxiliaire être.

Il y en a 15, saurez-vous les retrouver et les corriger ?

Bon courage.

Questions :

connu
quitté
déménagée
séparée
retrouvées
téléphonée
proposée
acceptée
souries
embrassé
voulues
racontées
vécut
reparti
jurées

REPONSES :
connues
quittées
déménagé
séparées
retrouvé
téléphoné
proposé
accepté
souri
embrassées
voulu
raconté
vécu
reparties
juré

EXPLICATIONS :

1) Auxiliaire être. Verbe occasionnellement pronominal. Accord avec le sujet du verbe


: Marie et Jeanne (elles), féminin pluriel.
2) Auxiliaire être. Verbe occasionnellement pronominal. Accord avec le sujet du verbe
: Elles, féminin pluriel.
3) Auxiliaire avoir. Elles avaient déménagé quoi ? pas de COD (Complément d'Objet
Direct), donc pas d'accord.
4) Auxiliaire avoir. La vie avait séparé qui ? Elles. Le COD est placé avant le verbe
donc il y a accord : féminin pluriel.
5) Auxiliaire avoir. Marie avait retrouvé quoi ? Les coordonnées, mais le COD est placé
après le verbe donc il n'y a pas d'accord.
6) Le verbe se téléphoner est ici à la forme pronominale réciproque. Son participe
passé est invariable car on téléphone à quelqu'un. Rappel de la règle : on met le verbe
à sa forme NON pronominale et on pose la question : à qui ou à quoi (c'est un COI :
Complément d'Objet Indirect).
7) Auxiliaire avoir. Elle lui avait proposé quoi ? de venir la voir. Le COD est placé
après le verbe donc pas d'accord.
8) Auxiliaire avoir. Elle avait accepté quoi ? Pas de COD donc pas d'accord.
9) Le verbe se sourire est ici à la forme pronominale réciproque. Son participe passé
est invariable car on sourit à quelqu'un (c'est un COI : Complément d'Objet Indirect).
10) Auxiliaire être. Accord avec le sujet du verbe : elles, féminin pluriel.
11) Le verbe s'en vouloir est essentiellement pronominal (n'existe qu'à la forme
pronominale). Son participe passé est invariable car on en veut à quelqu'un (c'est un
COI : Complément d'Objet Indirect).
12) Le verbe se raconter est utilisé ici sous la forme pronominale réciproque. Il
s'accorde en genre et en nombre avec le COD si celui-ci est placé avant le verbe (même
règle qu'avec l'auxiliaire avoir). Elles s'étaient raconté quoi ? Ce qu'elles avaient vécu.
Le COD est placé après le verbe, donc il n'y a pas d'accord.
13) Auxiliaire avoir. Elles avaient vécu quoi ? Pas de COD, donc pas d'accord.
14) Auxiliaire être. Le verbe repartir est intransitif. Accord avec le sujet du verbe :
elles, féminin pluriel.
15) Le verbe se jurer est utilisé ici sous la forme pronominale réciproque . Il s'accorde
en genre et en nombre avec le COD si celui-ci est placé avant le verbe (même règle
qu'avec l'auxiliaire avoir). Elles s'étaient juré quoi ? De se revoir. Le COD est placé
après le verbe, donc il n'y a pas d'accord.

Marie et Jeanne s ' étaient connu adolescentes, lorsqu ' elles étaient au lycée. Pendant
plusieurs années elles ne s ' étaient pas quitté. Puis, l ' une des deux amies avait
déménagée et la vie les avait séparée. Bien des années plus tard, Marie avait
retrouvées les coordonnées de Jeanne et lui avait téléphonée. Elle lui avait proposée
de venir passer un week-end chez elle, ce que Jeanne avait acceptée avec plaisir.
En se revoyant, les deux amies s ' étaient souries, puis elles s ' étaient embrassé de bon
cœur. Elles s ' en étaient voulues d ' avoir perdu le contact aussi longtemps et s '
étaient racontées en détail ce qu ' elles avaient vécut l ' une loin de l ' autre. A la fin du
week-end, elles étaient reparti chacune de son côté, mais s ' étaient jurées de se revoir
très bientôt.

Test trouvé sur https://www.francaisfacile.com - le site pour apprendre le français


(test n°120975) - Copyright www.francaisfacile.com - All rights reserved - Reproduction
et traduction interdites sur tout support.