Vous êtes sur la page 1sur 5

STS Maintenance des systèmes de production

Savoirs
S10.2 Opération de maintenance corrective
FONCTION PROTEGER LES associés et préventive
S10.8 Communication technique
PERSONNES
Schémas de liaisons à la terre IT

Nom
Prénom Etude pluritechnologique
Nom
Prénom

Compétences
C 12 Réparer remettre en service, C23 Chaine d’énergie
C 15 Identifier les risques pour les personnes ou l'environnement, définir et respecter les mesures de
prévention adaptées.

Grille d’évaluation du TP

EVALUATION DE LA COMPETENCE C 12 et C23

Actions liées à l’activité Indicateurs de performance 0 1 2 3


 Réalisation du câblage  Câblage juste

 Positionnement et réglage des appareils de mesure  Résultats corrects

 Analyse des mesures  Analyse pertinente

. Lecture des courbes des disjoncteurs  Valeurs justes

EVALUATION DE LA COMPETENCE C 15
Identifier les risques pour les personnes ou l'environnement, définir et respecter les mesures de prévention adaptées

Actions liées à l’activité Indicateurs de performance 0 1 2 3


 Identifier les situations dangereuses
 Les situations dangereuses sont identifiées

 Préciser les mesures de sécurité  Les mesures de sécurité sont identifiées

 Le choix de l’outillage est adapté  Les conditions de sécurité sont respectées

 NOTE /20

Tâches professionnelles

T 1 Mettre en œuvre les mesures de prévention (moyens de protection).

Prérequis

410762540.doc Page 1 sur 5


S6.4 Conversion de l’énergie

CONDITIONS DE REALISATION
- Durée : 2h dans la zone maintenance des systèmes.
- Documentation : Le dossier technique est sur l’espace numérique de travail.

PROBLEMATIQUE, ORDRE DE TRAVAIL

Mettre en œuvre un slt IT, vérifier les performances de l’installation

Présentation :
Le système de liaison à la terre IT permet une continuité de service :
Au premier défaut d’isolement, le CPI signale le défaut, mais les disjoncteurs ne déclenchent pas.
Au deuxième défaut d’isolement, l’installation est mise hors tension dans un temps règlementé.
Il convient donc, d’intervenir sur l’installation dès l’apparition du premier défaut, afin de le supprimer.

Etudier l’installation à l’apparition d’un défaut d’isolement


On donne :
- le dossier technique comportant les caractéristiques des dispositifs de protection.
- les appareils de mesure nécessaires.
- les caractéristiques du réseau de la maquette utilisée : 140V/240V
- Le court-circuit maxi en sortie de transformateur de tête est de 80 A

1 - Ouvrir tous les organes de coupure (Q1 à Q33).


2 - Réaliser le montage correspondant à la planche 1.

3- Mettre sous tension en fermant Q1, Q21, Q22, Q32 et Q33.


4- Créer un défaut franc dans le récepteur R3 en appuyant sur le bouton poussoir Bp3.
5- Complèter le taleau avec les mesures suivantes :

Résultat de la mesure Analyse de la mesure / Dangerosité


Tension entre la masse du récepteur R2 et la Terre UC2 =

Tension entre la masse du récepteur R3 et la Terre UC3 =

Tension entre les mains de H3 (masses des UC23 =


récepteurs R2 et R3)

410762540.doc Page 2 sur 5


Etudier l’installation à l’apparition d’un deuxième défaut
1-Ouvrir tous les organes de coupure

2- Réaliser le montage correspondant à la planche suivante. Schéma équivalent :

3- Mettre sous tension en fermant Q1, Q21, Q22, Q32 et Q33.


4- Créer un défaut franc permanent dans R2 (phase 3) avec un fil en parallèle sur Bp2.
• les signalisations lumineuse et sonore fonctionnent.(Il existe sur la platine un
inverseur qui permet de couper le buzzer).
5- Arrêter la signalisation sonore à l'aide de l'inverseur situé au dessous du CPI.
6- Créer un deuxième défaut dans R3 en fermant Bp3.
7- Quels sont les disjoncteurs qui déclenchent.
En supposant que le courant de court-circuit fait 80 A, déduire le temps de
déclenchement théorique des disjoncteurs et complèter le tableau.

Disjoncteur Q1 Q21 Q22 Q31 Q32 Q33 Q34


Calibre

Type de
courbe

Temps de
déclenchemen
t théorique

Justification
du
déclenchemen
t sur
l’installation

410762540.doc Page 3 sur 5


Documentation :

Principe de l’inverseur câblé sur le buzzer de l’installation

410762540.doc Page 4 sur 5


1. Définition
Première lettre : Situation du neutre de l’installation  I : Absence de liaison du Neutre à la terre (Isolé)
ou liaison par l’intermédiaire d’une
impédance élevée (Impédant)
Deuxième lettre : Situation des masses de l’installation  T : liaison des masses de l’installation à une prise
de Terre

2. Schéma simplifié
Q1
L1
L2
L3
N
PE
Q21 Q22
Limiteur CPI

Masses à la
Rd Terre
RB RA Récepteur R1 Réc. R2
Neutre Isolé ou
Impédant
Premier défaut Deuxième défaut

3. Caractéristiques de la liaison
Schéma équivalent de la boucle du 1er défaut : Schéma équivalent de la boucle du 2 ème
défaut :
Id Id
L2
Rph Rd
V L2 Rph2 Rd2
N Rpe
Uc 0,8U
Zs Rpe
L3
RB RA

Rph3 Rd3
V 0,8U
Id  et Uc = RA.Id Id 
RA  RB  Zs Rph2  Rd2  Rpe  Rph3  Rd3
Rd : résistance de défaut (si le défaut n’est pas franc)

4. Condition d’exploitation

- La coupure de l’alimentation se fait obligatoirement Id  Im (disjoncteur)


au deuxième défaut d’isolement par un dispositif de ou
protection contre les surintensités, fusible ou Id  If (fusible)
disjoncteur, dans les temps maximaux imposés par la
norme (voir tableau fiche référence ‘Courant et Tension
de sécurité’), telles que :
Avec Im : courant de réglage du dispositif magnétique If : courant de fusion du fusible

- La norme impose que l’on branche entre le neutre et la terre :


- un limiteur de surtension (Cardew) pour écoulement à la terre lors d’un défaut
d’isolation entre HT et BT du transfo ou lors de phénomènes extérieurs engendrant une
surtension au secondaire du transfo, comme la foudre
- un Contrôleur Permanent d’Isolement (CPI) chargé de mesurer l’impédance dans la
boucle de défaut et d’avertir par témoin lumineux et sonore de l’apparition d’un défaut.

410762540.doc Page 5 sur 5