Vous êtes sur la page 1sur 167

Loi de finances pour la gestion de l’année 2016

PLAN
I. Impôts directs

II. Impôts Indirects

III. Droits d’enregistrement

IV. Avantages fiscaux

V. Contrôle, contentieux, obligations et sanctions

VI. Réforme douanière

VII.Finance islamique

VIII.Autres dispositions

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 2
I • Impôts directs

II • Impôts Indirects

III • Droits d’enregistrement

IV • Avantages fiscaux

V • Contrôle, contentieux, obligations et sanctions

VI • Réforme douanière

VII • Finance Islamique

VIII • Autres dispositions

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 3
« Article 17 »
_________________________________________________
Rationalisation du bénéfice du régime
forfaitaire
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 4
Rationalisation du bénéfice du régime forfaitaire
«Article 17 »
Articles 44 bis et 44 ter du code de l’IRPP et de l’IS

AVANT LF 2016 APRES LF 2016

- les activités d’achat en


vue de la revente, les
activités de
transformation et la - Le chiffres d’affaires
Eligibilité au régime
consommation sur place : annuel n’excède pas 100
forfaitaire
CA < 100 000 TND milles dinars POUR
TOUTES LES ACTIVITES.

- les activités de services:


CA < 50 000 TND

 Ce régime d’imposition est limité dans le temps pour une période de


3 ans, et ce à partir du 1er janvier 2016, renouvelable si le
contribuable apporte les justificatifs confirmant son droit
d’obtention de ce régime.
Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016
Page 5
Rationalisation du bénéfice du régime forfaitaire
« Article 17 »
Articles 44 bis et 44 ter du code de l’IRPP et de l’IS

APRES LF 2016
AVANT LF 2016
-Chiffre d’affaires
≤ 10 000 Dinars
- 2% du CA pour les  75 Dinars : institutions
activités d’achat en vue hors zones communales
de la revente et les  150 Dinars : zones
activités de communales
L’impôt forfaitaire
transformation.
- Chiffre d’affaires entre
- 2,5% du CA pour les 10 000 Dinars 100 000
autres activités Dinars : 3% du CA
Quelque soit l’activité ou le
lieu

 Le minimum d’impôt de 50 Dinars (hors des zones communales) et de


100 Dinars (autres) n’est plus exigible.
 L’annulation de l’avance au titre de l’impôt forfaitaire prévue par
l’article 51 quinquies du code de l’ IRPP.
Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016
Page 6
« Article 18 »
_________________________________________________
Assouplissement de l’adhésion des forfaitaires
au régime réel
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 7
Assouplissement de l’adhésion des forfaitaires au régime
réel
«Article 18»
Article 62 du code de l’IRPP et l’IS

Les bénéficiaires du régime forfaitaire selon l'article 44 qui


optent pour le régime réel et ceux classés dans le régime
réel et dont le chiffre d'affaires ne dépasse pas 150 000 TND
peuvent tenir une comptabilité simplifiée

Une comptabilité simplifiée :

 Un registre côté et paraphé par les services du contrôle


fiscal sur lequel sont portés au jour le jour les produits
bruts et les charges, sur la base des pièces justificatives.

 Un livre d'inventaire côté et paraphé par les services du


contrôle fiscal où sont enregistrés, annuellement, les
actifs immobilisés et les stocks.

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 8
Assouplissement de l’adhésion des forfaitaires au régime
réel
«Article 18»
Article 62 du code de l’IRPP et l’IS

Et doivent fournir à l’appui de leur déclaration


annuelle :

 Un relevé détaillé des amortissements.

 Un état de résultat selon un modèle fourni par


l’administration.
Ces personnes ne peuvent pas :

 Prétendre à la déduction fiscale des provisions ( Prov/clients,


Prov/stock et Prov/titres côtés).

 Bénéficier d’Avantages fiscaux prévus pour les bénéfices


d’exploitation et les bénéfices réinvestis.

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 9
« Article 19-20 »
_________________________________________________
Extension du champ d’application de l’impôt
sur le revenu des personnes physiques
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 10
Extension du champ d’application de l’impôt sur le revenu
des personnes physiques «Article19-20 »
Articles 36 du code de l’IRPP et de l’IS

• Selon l’article 36 du Code de l’IRPP, la catégorie


AUTRES REVENUS est constituée des revenus de
source étrangère n’ayant pas été soumis au
payement de l’impôt dans le pays d’origine.
• Ainsi les revenus provenant des jeux ainsi que
ceux déterminés selon les dépenses ostensibles
et notoires et selon l’accroissement du
patrimoine ne figurent dans aucune catégorie de
revenus, échappant ainsi à toute imposition.

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 11
Extension du champ d’application de l’impôt sur le revenu
des personnes physiques «Article19-20 »
Articles 36 du code de l’IRPP et de l’IS

Ajout à la catégorie « AUTRES REVENUS »

Les revenus des jeux de pari, de hasard et de loterie qui feront


l’objet d’une retenue à la source libératoire de 25% et ce à partir du
1er janvier 2016.

Les revenus déterminés selon une évaluation forfaitaire,


(selon les dépenses personnelles ostensibles et notoires ou
selon l'accroissement du patrimoine) et ceci en l’absence
de réalisation de bénéfices industriels et commerciaux,
de bénéfices non commerciaux ou
de bénéfices de l'exploitation agricole et de pêche.

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 12
Extension du champ d’application de l’impôt sur le revenu
des personnes physiques «Article 20 »
Articles 4 et 33 du code de l’IRPP et de l’IS

la plus-value de cession des parts sociales dans les sociétés de


personnes, les sociétés de fait et/ou les groupements d’intérêt
économique réalisées par les associés à titre personnel ainsi que les
membres des sociétés civiles qui ne revêtent pas les
caractéristiques des sociétés de capitaux. date d’effet : +values
réalisées à partir du 1er Janvier 2016 0,5
La notion de prix de cession des
actions et parts sociales

2,5%
Le cours boursier de la
date de cession pour Le prix de cession prévu au niveau
les titres cotés à la du contrat de cession ou le prix
BVMT corrigé par l'administration fiscale
en cas de preuve de l’accord ou du
payement d’un montant supérieur
au montant déclaré .

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 13
« Article 21 »
_________________________________________________
Réduction du taux d’abattement pour la
détermination du revenu net des propriétés
bâties & Allégement du fardeau fiscal pour les
personnes physiques tenant une comptabilité
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 14
Réduction du taux d’abattement pour la détermination
du revenu foncier «Article 21»
Article 28 du code de l’IRPP et l’IS

Réduction du taux d’abattement des charges de


gestion, des rémunérations de concierge,
d'assurances et d'amortissement, ainsi que les
frais de réparation et d'entretien justifiés et la
taxe sur la valeur locative acquittée, pour la
détermination du revenu foncier
( forfait d’assiette )

30%

20%

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 15
Allégement du fardeau fiscal pour les personnes
physiques tenant une comptabilité «Article 21»
Article 39 du code de l’IRPP et l’IS
A l’instar de la déduction des revenus provenant de l’exportation :

Revenus provenant d’une Activité artisanale,


agricole, de pêche ou d'armement de bateaux de
pêche

Revenus provenant des Projets à caractère


industriel ou commercial bénéficiant du
programme de l'emploi des jeunes ou du fonds
national de la promotion de l'artisanat et des
petits métiers

Déduction des 2/3 des


revenus générés par
l’activité
Cet avantage est subordonné
à la tenue d’une comptabilité
conforme au SCE

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 16
« Article 23 »
_________________________________________________
Limitation de l’application du taux d’IS de 10%
aux bénéfices provenant de l’activité
principale y compris les bénéfices
exceptionnels
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 17
Limitation de l’application du taux d’IS de 10% aux bénéfices
provenant de l’activité principale y compris les bénéfices
exceptionnels
Article 49 du code de l’IRPP et l’IS
«Article 23 »
Pour les sociétés soumises à l’IS au taux de 10%, l’application de ce taux réduit
est limitée aux bénéfices provenant de10%l’activité principale et aux bénéfices
exceptionnels prévus par le paragraphe 1bis de l’article 11 du code de l’IRPP &
de l’IS.
Sont soumises à l’IS au taux de 10% :
• Activités artisanale, agricole, de pêche ou d’armement de bateaux de pêche ;
• Centrales
10% d’achat des entreprises de vente au détail organisées sous forme de
10%
coopératives de services ;
• Coopératives de services constituées entre producteurs pour la vente en gros
de leur production ;
• Coopératives de consommation ;
• Projets à caractère industriel ou commercial bénéficiant du programme de
l’emploi des jeunes ou du FONPRAPM
• L’exportation 10%

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 18
Limitation de l’application du taux d’IS de 10% aux bénéfices
provenant de l’activité principale y compris les bénéfices
exceptionnels*
«Article 23 »
*P*****p******* * Paragraphe 1bis de l’Article 11 du code de l’IRPP & de l’IS
25%
10%
10%
 Activité principale

 Des primes d'investissement accordées dans le cadre de la législation relative à l'incitation à


l'investissement, des primes de mise à niveau accordées dans le cadre d'un programme de mise à
niveau approuvé et des primes accordées dans le cadre de l'encouragement à l'exportation,
10% 10%
 De la plus-value provenant des opérations de cession des éléments de l'actif immobilisé affectés à
l'activité principale des entreprises à l'exception des immeubles bâtis, des immeubles non bâtis et
des fonds de commerce

 Des gains de change relatifs aux ventes et aux acquisitions réalisées par les entreprises dans le
cadre de l'exercice de l'activité principale,

 bénéfice de l'abandon de créances


10%

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 19
« Article 24-25 »
_________________________________________________
Déduction des provisions pour créances douteuses
inférieures à 100 TND et des créances sur l’Etat
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 20
Déduction des provisions pour créances douteuses
inférieures à 100 TND «Article 24»
Article 48 du code de l’IRPP et l’IS

Les entreprises qui offrent des services au


public
( opérateur TELECOM / SONEDE / STEG)

Déduction des créances douteuses dont la valeur


ne dépasse pas les 100 TND

la condition que l'entreprise ne continue pas à


entretenir des relations d'affaires avec le
débiteur n’est plus requise.

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 21
Déduction des provisions pour créances douteuses
inférieures à 100D «Article 25»
Article 48 du code de l’IRPP et l’IS

Toutes les entreprises

Déduction des provisions pour créances douteuses


sur l'Etat, les collectivités publiques

la condition d’engagement d’une action en


justice n’est plus requise.

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 22
« Article 26 »
_________________________________________________
Report de l’exonération de la tranche de revenu de
5000 dinars
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 23
Report de l’exonération de la tranche de revenu de 5000 dinars
«Article 26 »

Article 24 de la loi des finances complémentaire de l’année 2015

L’exonération de la première tranche des revenus de 5000 dinars de l’IRPP, prévue pour
2016 est reportée pour 2017.

Avant LF 2016

01/01/2016 01/01/2017

Après LF 2016

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 24
« Article 27 »
_________________________________________________
Réduction de l’avance d’IS pour les sociétés de
personnes et les GIE soumis à 10%
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 25
Réduction de l’avance d’impôt sur les sociétés
de personnes et les GIE «Article 27»
Article 51 Bis du code de l’IRPP et l’IS

Les sociétés de personne et


groupements d’intérêt économique
soumis au taux de 10% sur leurs
bénéfices ainsi que les P.PH
bénéficiant de l’abattement de 2/3
de leurs revenus d’exportation
Taux de l’avance au titre de l’IRPP et de
l’IS dû sur les revenus de leurs associés ou
membres sur la base des bénéfices
réalisés au titre de l’année précédente.
25%

10%

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 26
« Article 28 »
_________________________________________________
Retenue à la source sur les paiements effectués aux
établissements stables non déclarés
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 27
Retenue à la source sur les paiements effectués aux
établissements stables non déclarés «Article 28»
Article 52 du code de l’IRPP et l’IS

Les établissements stables


d’entreprises étrangères établis en
Tunisie et n’ayant pas déclaré leur
existence

Une retenue à la source libératoire


de 15% sur le montant brut payé.

Cette retenue à la source est


déductible de l’impôt à payer ou
restituable lorsque l’établissement
stable régularise sa situation fiscale.

Quid de la R/S de 100% sur la TVA?


Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016
Page 28
Quid de la R/S de 100% sur la TVA?
«Article 28»
Article 52 du code de l’IRPP et l’IS

La TVA est également exigible pour


ces établissements par voie de
retenue à la source libératoire au
taux de 100%

(Note Commune N°6/2016 du


21/01/16)

La TVA est restituable lorsque


l’établissement stable régularise sa
situation fiscale.

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 29
Déduction des intérêts sur crédits logement

Loi de finances Complémentaire 2015

Amélioration d’une ancienne


disposition (Art 39 du code de
l’ IRPP & DE l’IS
(Foprolos : 100m2 et 67.500 DT)

(Note Commune N°18/2015 du


14/12/15)

Habitation unique acquise ou


dépenses de construction ne
dépassant pas 200.000 DT
Montants échus à partir du 1/1/16

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 30
Déduction des intérêts sur crédits logement

Loi de finances Complémentaire 2015

Crédits auprès des banques, des


caisses sociales ou des employeurs
et marges sur contrats de
Mourabaha

Les commissions, frais et intérêts de


retard ou règlement anticipé sont
exclus

Pièces exigées :
- Déclaration sur l’honneur
- Tableau d’Amortissement
- Copie du contrat ou justif. Des
dépenses de construction.
- Attestation de domiciliation
Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016 bancaire pour les salariés.
Page 31
I • Impôts directs

II • Impôts Indirects

III • Droits d’enregistrement

IV • Avantages fiscaux

V V
• Contrôle, contentieux, obligations et sanctions

VI •Réforme douanière

VII •Finance Islamique

VII •Autres dispositions

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 32
« Article 22 »
_________________________________________________
Mesures fiscales clarifiant l’obligation de
facturation
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 33
Mesures fiscales clarifiant l’obligation de facturation
«Article 22»
Article 18 du code de la TVA

Obligation d’établir une note d’honoraires, à


chaque fois que le client le demande. Les
notes d’honoraires doivent être numérotées
dans une série ininterrompue.

Ces notes d’honoraires doivent comporter la


date de l'opération, l'identification du client et
son adresse ainsi que le numéro de sa carte
d'identification fiscale pour le client soumis à
l'obligation de la déclaration d'existence, la
désignation du bien ou du service et le prix
hors taxe, les taux et les montants de la taxe
sur la valeur ajoutée.

Mentionner sur les notes d’honoraires le


montant de la taxe sur la valeur ajoutée ayant
fait l'objet de suspension en application de la
législation en vigueur.

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 34
Mesures fiscales clarifiant l’obligation de facturation
«Article 22»
Article 18 du code de la TVA

Communiquer au bureau de contrôle des


impôts compétent durant les vingt-huit jours
qui suivent chaque trimestre civil une liste
détaillée des factures émises en suspension de
la taxe sur la valeur ajoutée selon un modèle
établi par l'administration.

Etablir quotidiennement, une facture globale


pour les prestations autres que celles ayant fait
l’objet de note d’honoraire distincte.
Déclarer au bureau de contrôle des impôts de
leur circonscription les noms et adresses de
leurs fournisseurs en notes d’honoraires ou,
s’ils procèdent à l'impression de leurs notes
d’honoraires par leurs propres moyens, de
tenir un registre côté et paraphé par les
services du contrôle fiscal, pour inscrire le
nombre de carnets des notes d’honoraires
ainsi que leur série numérique.
Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016
Page 35
Mesures fiscales clarifiant l’obligation de facturation
«Article 22»
Article 18 du code de la TVA

Elargissement de l’obligation de
communication du contribuable prévue
par l’article 8 du CDPF aux notes
d’honoraires.

Les infractions fiscales pénales relatives


aux factures telles que prévues par les
articles 94,95 et 96 du CDPF sont
également applicables aux notes
d’honoraires.

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 36
Rappel des sanctions prévues par les articles 94, 95 et 96
du CDPF

- Une amende de 1000 à 50000 Dinars et un


emprisonnement de 16 jours à 3 ans (Art 94) pour
l’absence ou l’insuffisance de facturation, l’achat
sans factures ou les factures exagérées (art. 48
septies) ou encore les factures fictives.
- Une amende de 250 Dinars à 10000 Dinars
doublée en cas de récidive dans 2 ans (Art 95)
pour le défaut de déclaration au bureau de
contrôle, des fournisseurs de factures et pour
l’établissement de factures non conformes
- Une amende de 1000 Dinars à 50000 Dinars,
doublée en cas de récidive en 2 ans (Art 96) pour
l’impression de factures non numérotées ou
numérotée dans une série interrompue
- Une amende de 50 Dinars à 1000 Dinars par
facture, doublée en cas de récidive en 2 ans (Art
96) pour l’utilisation de factures non numérotées
ou numérotée dans une série interrompue

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 37
Mesures fiscales clarifiant l’obligation de facturation
«Article 22»
Article 18 du code de la TVA

Factures électroniques

Comportant la Enregistrées auprès Disposant d’une


signature électronique d’une structure référence unique
du vendeur ou du autorisée ( Tunisie accordée par une
prestataire TradeNet.TTN) structure autorisée

 La facture électronique doit avoir un contenu


intelligible, et archivée sur un support électronique
qui garantit sa lecture et sa consultation en cas de
besoin.

 Les concernés doivent déposer une déclaration


auprès de l’administration fiscale et un certificat
délivré par un organisme autorisé prouvant leur
inscription au système de facturation électronique.

Séminaire
Page 38 sur la loi de finances pour la gestion 2016
Mesures fiscales clarifiant l’obligation de facturation
«Article 22»
Article 18 du code de la TVA

Factures électroniques

L’utilisation de factures électroniques est


désormais obligatoire pour les entreprises
relevant de la Direction des Grandes Entreprises,
au titre des opérations réalisées avec l’Etat, les
collectivités locales et les entreprises publiques.

Les personnes qui établissent des factures


électroniques peuvent produire des copies en
papier de leurs factures et ce à condition de
comporter :

 La référence d’enregistrement chez


l’organisme autorisé .

 La signature et le cachet du vendeur.

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 39
« Article 30-31-32 »
_________________________________________________
Extension du champs d’application de la TVA
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 40
Extension du champs d’application de la TVA
«Article 30-31-32»
Tableau A, B et B Bis du code de la TVA

1. L’imposition au Taux de 6% de certains produits


et services qui étaient exonérés.

2. L’imposition aux taux de 6% et de 12% de


certains produits, activités et services qui étaient
exonérés ou soumis à un autre taux.
3. L’imposition aux taux de 6% de la vente par les
commerçants détaillants des médicaments et
produits pharmaceutiques, qui étaient exonérés.

4. La suppression d’exonérations au titre de


certaines activités.

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 41
Extension du champs d’application de la TVA
«Article 30-31-32»
Tableau A, B et B Bis du code de la TVA

Exonération TVA au taux de 6%

L'importation des peaux brutes.

La vente de chauffe-eau solaire.

L'importation, la production et la vente des


papiers pour machines de bureau et similaires en
bandes ou bobines, destinés à l'Agence Tunis
Afrique Presse.

L'importation des absorbeurs pour capteurs


solaires à usage domestique.
Les affaires effectuées par les agences de voyages
avec les hôteliers et relatives aux séjours en
Tunisie de non-résidents.

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 42
Extension du champs d’application de la TVA
«Article 30-31-32»
Tableau A, B et B Bis du code de la TVA

L'importation et la vente des publications et


dépliants touristiques, destinés à l'hôtellerie ainsi
que des affiches publicitaires gratuites, des
formulaires d'importation temporaire ou de
circulation internationale.

L'importation et la vente d'aéronefs destinés au


transport public aérien, et de tous matériels
destinés à être incorporés à ces aéronefs.

Location des navires et des aéronefs destinés au


transport maritime ou aérien international.

Vente des équipements et pièces de rechange


nécessaires à l'activité du transport ferroviaire.

Les services de radio-télédiffusion rendus


par les réseaux publics.

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 43
Extension du champs d’application de la TVA
«Article 30-31-32»
Tableau A, B et B Bis du code de la TVA

Vente des matériels et équipements fabriqués


localement destinés au nettoiement des villes, au
ramassage et traitement des ordures, aux travaux
de voirie et à la protection de l'environnement
acquis par les collectivités locales ou les
établissements publics municipaux.

Les prestations de restauration rendues aux


étudiants aux élèves et aux apprenants dans les
centres de formation professionnelle de base et ce
conformément à un cahier des charges établi par
le ministère chargé de la tutelle du secteur.

L’importation des matériels et équipements


n'ayant pas de similaires fabriqués localement
destinés au nettoiement des villes, au ramassage
et traitement des ordures, aux travaux de voiries
et à la protection de l'environnement importés par
les collectivités locales ou les établissements
publics municipaux ou pour leur compte.
Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016
Page 44
Extension du champs d’application de la TVA
«Article 30-31-32»
Tableau A, B et B Bis du code de la TVA

Les services des établissements d'enseignement


primaire, secondaire, supérieur, technique,
professionnel et les centres spécialisés dans la
formation dans le domaine de conduite de
véhicules et les auto-écoles, et les
établissements de garderie, ainsi que les services
de formation en matière informatique rendus par
les entreprises spécialisées agréées (A partir du
1/09/2016).
La transmission par les agences de presse, de
messages de presse aux entreprises de
journaux.

TVA au taux de 18% TVA au taux de 6%

Les services réalisés par les restaurants


touristiques classés selon la législation en
vigueur.
Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016
Page 45
Extension du champs d’application de la TVA
«Article 30-31-32»
Tableau A, B et B Bis du code de la TVA

Suppression de l’exonération accordée aux


établissements & organismes suivants :

L’Agence Nationale de Gestion des Déchets.

L'Office National de l'Assainissement.

L’Agence de la Maitrise de l’Energie.

L’Agence Nationale de Protection de l'Environnement.

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 46
Extension du champs d’application de la TVA
«Article 30-31-32»
Tableau A, B et B Bis du code de la TVA

Les médicaments et les produits


pharmaceutiques sont soumis à la
TVA

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 47
Extension du champs d’application de la TVA
«Article 30-31-32»
Tableau A, B et B Bis du code de la TVA

La TVA instaurée ne va pas augmenter le prix de vente


des médicaments et produits pharmaceutiques, mais
sera déduite de la marge.

Exemple :

Soit un médicament « X » acheté auprès de la pharmacie


centrale sans aucune TVA (exonération au stade du détail et du
gros DGELF 193 du 17/01/2013):
Prix d’achat du produit (HT) : 100 DT
TVA : 0 DT
Prix d’achat (TTC) : 100 DT
Marge du pharmacien ( Selon l’arrêté de la PCT) : 31,6%
Prix de vente : 100 x 1,316 = 131,6 DT
Marge= (131,6- 100 )= 31,6 DT

Nouvelle marge= (131,6/1,06)-100= 24,15 TND (-23,57%)

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 48
« Article 33 »
_________________________________________________
Assiette de la TVA des ventes des commerçants
assujettis à la TVA au titre de leurs achats auprès de
non assujettis
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 49
Assiette de la TVA pour les ventes des commerçants
assujettis à la TVA acquis auprès de non assujettis
«Article 33»
Article 44 du code de l’IRPP et l’IS

Base de calcul de la TVA collectée

Avant LF 2016 Après LF 2016


Prix de vente
(sauf acquisitions Prix de vente
auprès des
forfaitaires Prix d’achat
Exp :
Achat auprès de non assujettis : (comme pour
les achats acquis auprès des forfaitaires)
art6-1-9

Prix d’achat : 1000 D


Marge : 5%
Prix de vente : 1000*1,05 = 1050
TVA collectée ( Avant LF) : 1050*18% = 189
TVA collectée ( Après LF ) : ( 1050-1000)*18% = 9
Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016
Page 50
« Article 34 »
_________________________________________________
Réduction de la retenue à la source sur la TVA et
Exonération des commissions des opérateurs de
télécommunications publics, de la retenue à la source
sur la TVA
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 51
Réduction de la retenue à la source sur TVA
«Article 34»
Article 19 Bis du code de la TVA

Le taux de retenue à la source au titre de la TVA payée par l’Etat,


par les collectivités locales et les entreprises et établissements
publics dont les montants sont égaux ou supérieurs à 1 000 dinars
payés au titre de leurs acquisitions de marchandises, matériels,
biens d’équipements, services, immeubles et
fonds de commerce, est ramené
de 50 % à 25%.

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 52
Exonération des commissions des opérateurs de télécommunications
public, de la retenue à la source sur la TVA
«Article 34»
Article 19 Bis du code de la TVA

Exonération des paiements effectués par


Tunisie Télécom au titre de la commission
des distributeurs agréés de la retenue à la
source de la TVA.

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 53
« Article 44-45 »
_________________________________________________
Révision du droit de consommation
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 54
Révision du droit de consommation «Article 44 - 45»
Abrogation du tableau annexé à la loi n° 62 de l’année 1988 du 02 juin 1988
Remplacé par un nouveau tableau

Motifs

Lutter contre la contrebande

Limiter la hausse des prix

Soutien du pouvoir d’achat

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 55
Révision du droit de consommation «Article 44 - 45»
Abrogation du tableau annexé à la loi n° 62 de l’année 1988 du 02 juin 1988
Remplacé par un nouveau tableau

Quelques exemples
Vermouth et autres vins 200 %

Whisky, Cognac, vodka, Gin 395 % 50 %

Eaux de vie, obtenues par distillation 683 %

Diamants 80 % 0%

Voitures 50% - 270% (sans changement)

Restitution des DC en sus sur les achats


Une simple demande de restitution au plus tard le 30 janvier 2016 avec un inventaire du
stock à la même date.

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 56
« Article 47 »
_________________________________________________
Instauration d’un régime fiscal préférentiel
pour les entreprises transparentes
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 57
Instauration d’un régime fiscal préférentiel
pour les entreprises transparentes« Article 47 »
Annuler l’article 54 de la LF complémentaire 2014 et le remplacer comme suit :

Motifs :
Rapprocher le système fiscal à celui des ETE
Expérience unique au profit des sociétés transparentes
Nouveautés :
Restitution instantanée du crédit de TVA ainsi que les
taxes sur CA, à condition :
• Situation fiscale et douanière en règle
• Audité par un CAC et certification pure et simple des
comptes des 3 derniers exercices
• Inscrite au régime de la télé-déclaration
• Inscrite au régime de la télépaiement
Pour bénéficier de ce régime, il faut faire une demande
à l’administration Fiscale au plus tard le 31/01/2016
(Possibilité de renonciation après une année)

Attestation Achat avec TVA +


d’achat en restitution
suspension immédiate
Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016
Page 58
« Article 57 »
_________________________________________________
Ajustement de la base du droit de consommation
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 59
Ajustement de la base du droit de consommation « Article 57 »

Ajout à l’article 4 de la loi 88-62 portant refonte du droit de consommation

Nouveauté 2016

Si

Entreprises dépendantes entre elles


(§ II de l’art. 2 du code de la TVA)

Alors

Base de calcul du droit de consommation


=
Prix du marché
pour les mêmes produits

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 60
I • Impôts Directs

II • Impôts Indirects

III • Droits d’enregistrement

IV • Avantages fiscaux

V • Contrôle, contentieux, obligations et sanctions

VI • Réforme douanière

VII • Finance Islamique

VIII • Autres Dispositions

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 61
« Article 58 »
_________________________________________________
Modification du taux de droit d’enregistrement des contrats
et extension du champs d’application
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 62
Modification du taux de droit d’enregistrement des contrats et extension
du champs d’application « Article 58 »
Ajout à l’art. 46 de la loi n° 2012-01 du 16 mai 2012
Relative à la loi des finances complémentaire de l’année 2012

Régime actuel

les actes et écrits comportant mutation à titre onéreux


ou à titre gratuit de propriété, d’usufruit, de nue-
propriété de biens immeubles ou servitudes
+
présentés pour la formalité de l’enregistrement après
l’expiration des délais (10 ans)

Droit dû = 1 % de la valeur déclarée


(min 20dt)

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 63
Modification du taux de droit d’enregistrement des contrats et extension
du champs d’application « Article 58 »
Ajout à l’art. 46 de la loi n° 2012-01 du 16 mai 2012
Relative à la loi des finances complémentaire de l’année 2012

Régime actuel

les actes et écrits comportant mutation à titre onéreux


ou à titre gratuit de propriété, d’usufruit, de nue-
propriété de biens immeubles ou servitudes
+
présentés pour la formalité de l’enregistrement après
l’expiration des délais (10 ans)

Droit dû = 3%
1 % de la valeur déclarée
(min 20dt)
Nouveauté
Y compris les déclarations de successions
2016

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 64
« Article 82 »
_________________________________________________
Extension du privilège de l’enregistrement au droit fixe
aux acquisitions de logements en devises par
les tunisiens non résidents
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 65
Extension du privilège de l’enregistrement au droit fixe aux
acquisitions de logements en devises par les tunisiens non résidents
« Article 82 »
Modification apportée au article 23 du code des droits d’enregistrement et de
timbre et suppression de l’article 59 du CII

Privilège accordé initialement aux


étrangers non résidents

Nouveautés 2016

Extension au tunisiens non


résidents
20 DT par page

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 66
« Article 84 »
_________________________________________________
Dispense de l’AFI et de l’AFT de la présentation de la décision
d’approbation du lotissement
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 67
Dispense de l’AFI et de l’AFT de la présentation de la décision d’approbation
du lotissement « Article 84 »
Article 23 du code des droits d’enregistrement et de timbre

Régime actuel

Le bénéfice de l’enregistrement au droit fixe pour les


contrats portant première mutation à titre onéreux de
lots ou de bâtiments aménagés pour l’exercice
d’activités économiques dans le cadre du CII, réalisés
dans le cadre de l’aménagement des zones industrielles
ou touristiques est subordonné à la production :

- D’une copie de l’approbation du lotissement et


- D’une copie de l’attestation du dépôt de la
déclaration

Nouveauté L’approbation du lotissement n’est


2016 plus exigée.

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 68
I • Impôts Directs

II • Impôts Indirects

III • Droits d’enregistrements

IV • Avantages fiscaux

• Contrôles, contentieux, obligations et


V sanctions

VI • Réforme douanière

VII • Finance Islamique

VIII • Autres dispositions

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 69
« Article 13 »

_________________________________________________
Encouragement à la création des PMEs
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 70
Encouragement à la création des PMEs « Article 13 »
Modification de l’article 17 de la loi n°2012-27 du 29 décembre 2012 portant loi de
finances pour l’année 2013

Sociétés de services ou activités non Activité de première transformation


commerciales constituées par des chômeurs dont le CA<600 000 DT
titulaires de diplômes universitaires ou BTS dont
le CA<300 000 DT.

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 71
Encouragement à la création des PME « Article 13 »
Modification de l’article 17 de la loi n°2012-27 du 29 décembre 2012 portant loi de
finances pour l’année 2013

 Le bénéfice de l’exonération est subordonné à la tenue


d’une comptabilité conforme à la législation comptable
des entreprises.
 Les dispositions du présent article ne s’appliquent pas
aux entreprises créées dans le cadre des opérations de
transmission ou suite à la modification de la forme
juridique de l’entreprise ou constituées entre des
personnes exerçant une activité de même nature que
l’activité de l’entreprise créée et concernée par
l’avantage.

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 72
« Article 14 »
_________________________________________________
Mesures en faveur du financement de l’investissement
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 73
Mesures en faveur du financement de l’investissement
«Article 14»
Précision relative à l’application de l’article 43 du code de l’IRPP et l’IS

L'évaluation forfaitaire selon les dépenses personnelles


ostensibles et notoires ou selon l'accroissement du patrimoine.
A exclure :
 Les montants relatifs à la souscription au capital initial ou à
l'augmentation du capital des entreprises qui effectuent des
investissements ainsi que les montants affectés à des projets individuels
dans des secteurs bénéficiant d’avantages fiscaux
(2 conditions : pas de réduction du K pendant 5 ans et non cession des
titres avant une période de 2 ans)
 Les montants investis dans les comptes épargne actions CEA et
en comptes épargne pour l'investissement.

Ces dispositions s'appliquent pour les montants libérés ou investis


avant le 31 décembre 2016.

Les montants investis ou déposés en CEA ou CEI ne sont pas éligibles


aux dégrèvements fiscaux.

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 74
« Article 15 »
_________________________________________________
Mesures visant à réduire le cout des l’investissement
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 75
Mesures en faveur du financement de l’investissement
«Article 15»
Extension des encouragements liés à l’investissement prévu par la loi 54-2014

Reconduction des mesures prévues par l’article 24 (§1 et 2ème tiret §2) de la LFC 54- 2014

Les nouveaux investissements réalisés dans le cadre du CII déclarés au cours des exercices 2016 et
2017 et qui entrent en activité effective avant le 1er janvier 2019 bénéficient de :

Les équipements importés n’ayant pas de similaires fabriqués


localement
12% Loi de finances 2016 6%

Les équipements fabriqués localement

12% Loi de finances 2016 Suspension

Déduction des amortissements effectués au titre des actifs


amortissables objets de l’investissement
Taux Loi de finances 2016 35%
fiscaux

 Le taux de TVA de 6% et la suspension de TVA s’appliquent jusqu’au


31/12/2017.
 la présentation d’une attestation de suspension de la TVA délivrée par le
bureau de contrôle des impôts compétent est obligatoire.
Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016
Page 76
Mesures en faveur du financement de l’investissement
«Article 15»
Extension des encouragements liés à l’investissement prévu par la loi 54-2014

Les investissements concernés sont :

 Art 9 : Equipements nécessaires à la réalisation des investissements à


l’exception des voitures de tourisme. (décret n°94-1192 du 30 mai 94)

 Art 50 : les bus et les voitures tout terrain exploités par les entreprises de
transport en commun de personnes, par les agences de voyages ou par les
hôtels bénéficiant de la TVA au taux de 12%.

 Art 50 : Les équipements prévus par la liste n° II du décret 94 -1057 du


9/05/94 et exploités par les entreprises exerçant dans le secteur du
transport routier de personnes.

 Art 56 : Investissements réalisés dans le secteur du tourisme (liste II décret


94-876 du 18/04/94).

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 77
« Article 39-40 »
_________________________________________________
Augmentation de la prime d’investissement au titre
des activités prometteuses et ayant un taux
d'intégration élevé
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 78
Augmentation de la prime d’investissement au titre des activités
prometteuses et ayant un taux d'intégration élevé « Article 39 »
Article 52 du CII

La prime d'investissement, octroyée par


décret, après avis de la Commission
Supérieure d'Investissement, au titre des
opérations d'investissement réalisées dans
le cadre du code d’incitation aux
investissements peut être augmentée dans
la limite de 15% du coût de
l'investissement et ce au titre des
investissements réalisés dans les activités
prometteuses et ayant un taux
d'intégration élevé, au lieu du taux de 5%
appliqués aux autres investissements.

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 79
Octroi de primes spécifiques globales pour certaines composantes de
l’investissement agricole « Article 40 »
Article 52 du CII

 Equipements de pêches sélectifs.


 Equipements de serres multi-chapelles et leurs
composantes.

Primes spécifiques globales nonobstant le


plafond prévu par l’article 62, fixé à 25%
du coût de l’investissement, lorsque
l’investisseur bénéficie de plusieurs
primes d’investissement.

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 80
I • Impôts Directs

II • Impôts Indirects

III • Droits d’enregistrement

IV • Avantages fiscaux

• Contrôle, Contentieux, Obligations et


V sanctions

VI • Réforme douanières

VII • Finance Islamique

VIII • Autres Dispositions

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 81
« Article 49 »
_________________________________________________
Mesures pour le renforcement de la transparence
dans le domaine du partage des informations
et révision de la sanction appliquée
pour le non respect du secret professionnel
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 82
Mesures pour le renforcement de la transparence dans le domaine du
partage des informations et révision de la sanction appliquée pour le
non respect du secret professionnel « Article 49 »
Modifications apportées aux articles 17 nouveau et 102 du CDPF

Motifs :
Renforcement de la transparence
Tenir aux engagements liés au respect du secret
professionnel des informations provenant de l’étranger

Régime actuel :

Établissements de crédit (Bq)


Office National des Postes Entreprises d’assurances
Intermédiaires en bourse

10j 10j
Numéros des comptes Dates de souscription des
Identité de leurs titulaires contrats de capitalisation
Date d’ouverture + numéros + délais de paiements
Date de clôture + primes + échéances
Le cas échéant : les extraits
bancaires
Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016
Page 83
Mesures pour le renforcement de la transparence dans le domaine du
partage des informations et révision de la sanction appliquée pour le
non respect du secret professionnel « Article 49 »
Modifications apportées aux articles 17 nouveau et 102 du CDPF

Motifs :
Renforcement de la transparence
Respecter les engagements liés au respect du secret
professionnel des informations provenant de l’étranger

Régime actuel :

Établissements de crédit (Bq)


Office National des Postes Entreprises d’assurances
Intermédiaires en bourse

10j 10j
Numéros des comptes
Identité de leurs titulaires Dates de souscription des
Nouveauté
contrats 2016
de capitalisation
Date d’ouverture
Date de clôture + numéros + délais
+ contrats de paiements
d’assurance-vie
+ primes + échéances
Le cas échéant : les extraits
bancaires
Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016
Page 84
Mesures pour le renforcement de la transparence dans le domaine du
partage des informations et révision de la sanction appliquée pour le
non respect du secret professionnel « Article 49 »
Modifications apportées aux articles 17 nouveau et 102 du CDPF

Régime actuel :
Conditions :
• Ordonnance judiciaire (max 72h après la demande)
• Vérification fiscale approfondie à compter du 1er
janvier 2015
Application du droit de communication SANS CONDITIONS si
• contribuable n’ayant pas déposé toutes ses déclarations
fiscales exigibles
Nouveauté 2016
Toute demande émanant de pays étrangers dans le cadre
d’une convention

Convention concernant l’assistance administrative mutuelle en


matière fiscale, adoptée à Strasbourg le 25 janvier 1988

Convention entre la Tunisie et les USA dans le cadre de la loi


américaine FATCA (Foreign Account Tax Compliance Act)

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 85
Mesures pour le renforcement de la transparence dans le domaine du
partage des informations et révision de la sanction appliquée pour le
non respect du secret professionnel « Article 49 »
Modifications apportées aux articles 17 nouveau et 102 du CDPF

Régime actuel :
Article 102 du CDPF
Divulgation du secret professionnel
• 6 mois d’emprisonnement
• 120 dinars d’amende

Nouveauté 2016

divulgation des informations obtenues

Sanction x 5

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 86
« Article 50 »
_________________________________________________
Assouplissement dans l’application
du droit de communication des services fiscaux
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 87
Assouplissement dans l’application du droit de communication des
services fiscaux « Article 50 »

Ajout de l’article 18-bis du CDPF et modifications des articles 16 et 17 nouveau

Article 16
Permettre aux agents de l’administration fiscale de
prendre des copies des documents consultés

Article 16 et 17 nouveau
Il est possible d’utiliser l’e-mail pour demander et se
procurer des documents et informations dont
l’administration fiscale a besoin
Article 18-bis
Possibilité à l’administration Fiscale de conclure des
conventions avec les autorités locales et les structures de
contrôle, concernant :
• Obtention périodique des informations
• Effectuer des opérations communes de contrôle,
d’investigation et d’inspection
• Acquisitions de connaissances et d’expériences

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 88
« Article 51 »
_________________________________________________
Conséquences de la non présentation des programmes,
logiciels et applications informatiques
lors d’une vérification fiscale
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 89
Conséquences de la non présentation des programmes, logiciels et
applications informatiques lors d’une vérification fiscale « Article 51 »

Modifications apportées à l’article 97 du CDPF

Régime actuel :

Ne pas tenir une comptabilité


Ne pas tenir des registres
Refuser de les communiquer aux agents de AF
Destruction avant la durée légale de conservation

Amende entre 100 DT et 10 000 DT


Cas de récidive dans 5 ans
Emprisonnement 16j à 3 ans
+ amende entre 1 000 DT et 50 000 DT

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 90
Conséquences de la non présentation des programmes, logiciels et
applications informatiques lors d’une vérification fiscale « Article 51 »

Modifications apportées à l’article 97 du CDPF

Régime actuel :

Ne pas tenir une comptabilité


Ne pas tenir des registres
Refuser de les communiquer aux agents de AF
Destruction avant la durée légale de conservation
Nouveauté + ne pas présenter à l’AF les programmes,
2016 logiciels et applications informatiques

Amende entre 100 DT et 10 000 DT


Cas de récidive dans 5 ans
Emprisonnement 16j à 3 ans
+ amende entre 1 000 DT et 50 000 DT

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 91
« Article 52 »
_________________________________________________
Lutte contre les activités non déclarées
et renforcement de la concurrence loyale
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 92
Lutte contre les activités non déclarées et renforcement de la
concurrence loyale « Article 52 »

Ajout d’un paragraphe dernier à l’article 89 du CDPF

Amende de 1 000 DT à 50 000 DT

Pour toute personne exerçant une


activité et n’ayant pas déposé sa
déclaration d’existence
(Art. 56 du code de l’IRPP et l’IS)

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 93
« Article 53 »
_________________________________________________
Contrôle de l’obligation de facturation
et sanctions relatives aux factures falsifiées
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 94
Contrôle de l’obligation de facturation et sanctions relatives aux
factures falsifiées « Article 53 »

Modifications aux articles 8 et 101 du CDPF

Modifications apportées à l’article 8 du CDPF


Droit de visite (sans préavis) avec droit de procéder à
des constatations matérielles des éléments relatifs à
l’exercice de l’activité commerciale, industrielle ou
professionnelle ou des registres et documents
comptables , notes d’honoraires ou factures ou
documents et contrats.

Modifications apportées à l’article 101 du CDPF


Emprisonnement 16j à 3 ans
+ amende de 1000 DT à 50 000 DT
• Simulé des situations juridiques, produit des
documents falsifiés …

ou factures ou notes d’honoraires

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 95
« Article 54 »
_________________________________________________
Inclure les « dirigeants de fait »
dans la liste des personnes sanctionnées
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 96
Inclure les « dirigeants de fait » dans la liste des personnes sanctionnées
« Article 54 »

Ajout à l’article 107 du CDPF

Régime actuel :
Peines d’emprisonnement
prévues par les articles 92, 94, 97, 98,99 et 101
du CDPF

• Présidents des PM
• Mandataires des PM
• Directeurs des PM
• Toute autre personne ayant la
qualité de représenter la PM
Nouveauté
• les dirigeants de fait
2016

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 97
« Article 61 »
_________________________________________________
Renforcement de la simplification de
la suspension d’exécution de l’ATO
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 98
Renforcement de la simplification de
la suspension d’exécution de l’ATO « Article 61 »
Remplacement des paragraphes 1 et 2 de l’article 52 du CDPF

Article 126 (nouveau)


TO est exécutoire nonobstant les actions en opposition

L’exécution est suspendue dans les cas suivants :


20% Caution bancaire ou Cash
10% de l’impôt en principal (payé en Cash) 60 j
ou de la
15% de l’impôt en principal (caution bancaire) notification

jugement
Paiement 10%
Caution 15%
ATO Période 1ère
instance

60 j

Période de suspension de l’ATO


(max 1 an pour la caution)

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 99
« Article 63 »
_________________________________________________
Protection des droits des contribuables et renforcement du
respect de l’obligation de délivrer les certificats de RS
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 100
Protection des droits des contribuables et renforcement du respect de
l’obligation de délivrer les certificats de RS « Article 63 »
Modification du paragraphe 1 de l’article 105 du CDPF

Nouveauté 2016

Toute personne refusant de


délivrer une attestation de RS

Amende
=
200 % du montant de la RS
(min 100 DT et max 5 000 DT)
Avant 2016, l’amende était de 100 DT à 5000 DT

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 101
« Article 65-66-67-68 »
_________________________________________________
Réduction des dettes fiscales et douanières
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 102
Réduction des pénalités de contrôle, de recouvrement et des frais de
poursuite « Article 66-68 »
Mesure conjoncturelle pour les pénalités constatée avant le 01/01/2016
Avantage:
Réduction des pénalités de contrôle constatées (PCC) et des pénalités de retard et de recouvrement
(FRR) et des frais de poursuite (FP) selon le barème suivant:
D: La date de la 1ère
poursuite suivant la P: Date de dépôt d’une demande auprès de receveur des finances
notification du titre
exécutoire

Si P-D< 3 MOIS
Fraction d’abandon
Si P-D< 6 MOIS
des PCC,FRR et FP=
Fraction d’abandon
100% Si P-D< 9 MOIS
des PCC,FRR et FP =
Fraction d’abandon
80% Si P-D< 12 MOIS
des PCC,FRR et FP =
Fraction d’abandon
60%
des PCC,FRR et FP =
50%

Ces mesures sont applicables aux montants des pénalités de retard objet de notification des
résultats de vérification fiscale émis avant le 01/01/2016.
Cette mesure ne doit pas aboutir à la restitution au contribuable de sommes déjà payées à
l’exception des cas ayant fait l’objet d’un jugement définitif.
Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016
Page 103
Réduction des pénalités de contrôle et de poursuite « Article 65-68 »
Mesure Permanente
Supprimer l’alinéa 3 de l’article N° 25 du code de la comptabilité publique et le
remplacer comme suit:

Dégrèvements partiels ou totaux d’impôts, droits ou taxes et de


remises de créances revenant à :

l’Etat collectivités locales

Rapport du premier ministre ou Rapport conjoint du


celui ayant reçu délégation du - Ministre des finances et
ministre des finances - Ministre de l’intérieur

Personne attribuant l’avantage


Le ministre des finances ou celui ayant reçu délégation du ministre
des finances.
Conditions d’attribution des avantages
- Dépôt d’une demande écrite par le débiteur;
- Dépôt des déclarations échues à la date de demande
Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016
Page 104
Réduction des pénalités de contrôle et de poursuite « Article 65-68 »
Mesure Permanente
Supprimer l’alinéa 3 de l’article N° 25 du code de la comptabilité publique et le
remplacer comme suit:
Avantage:
Réduction des pénalités de retard et de recouvrement (PRR) et des frais de poursuite (FP) selon le
barème suivant:

D: La date de la 1ère
poursuite suivant la P: Date de paiement du principal de la dette et des pénalités de
notification du titre contrôle
exécutoire

Si P-D< 3 MOIS
Fraction d’abandon
des PRR et FP= 100% Si P-D< 6 MOIS
Fraction d’abandon
des PRR et FP= 80% Si P-D< 9 MOIS
Fraction d’abandon Si P-D< 12 MOIS
des PRR et FP= 60% Fraction d’abandon
des PRR et FP= 50%

Cette mesure ne doit pas aboutir à la restitution au contribuable de sommes déjà payées à
l’exception des cas ayant fait l’objet d’un jugement définitif.
Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016
Page 105
Réduction des pénalités douanières « Article 67-68»
Amnistie au titre des droits de douane

Portée de l’avantage:

Les pénalités douanières constatées par un PV ou par un


jugement, avant le 1 Janvier 2016 peuvent être réduites ainsi:

90% du montant des pénalités SI Le montant des pénalités < 1 Million de dinars

95% du montant des pénalités SI Le montant des pénalités > 1 million de dinars

Condition d’octroi de l’avantage

Le paiement de toutes les pénalités avant le 31 décembre


2016.
Le paiement peut être fait par caution bancaire payable dans
les 9 mois.

Cette mesure ne doit pas aboutir à la restitution au contribuable de somme déjà payées à
l’exception des cas ayant fait l’objet d’un jugement définitif.

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 106
I • Impôts Directs

II • Impôts Indirects

III • Droits d’enregistrement

IV • Avantages fiscaux

• Contrôle, Contentieux, Obligations et


v sanctions

VI • Réforme douanière

VII • Finance Islamique

VIII • Autres dispositions

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 107
Nouvelles dispositions des Droits de Douane

Motifs

Lutter contre la contrebande et


le marché parallèle représentant
50% de l’ensemble de l’économie
tunisienne tel qu’a déclaré le
ministre des finance à l’agence
TAP.
Améliorer la compétitivité
de l’économie structurée et
porter la part de l’activité
organisée dans l’économie
nationale, à environ 80% au
terme du plan quinquennal
de développement 2016-
2020.
Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016
Page 108
« Article 41-42-43 »
_________________________________________________
Révision de la taxe douanière sur l’importation des
matières premières, des équipements et des produits
semi-finis
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 109
Révision des droits de douane «Article 41-42-43»

Amendement de la loi N°89-113 du 30 décembre 1989 relative à l’application


d’un nouveau tarif des droits de douanes à l’importation

Taux actuels Nouveaux Taux

30%
20%
27%

15%

0%
10%

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 110
Révision des droits de douane «Article 41-42-43»

Amendement de la loi N°89-113 du 30 décembre 1989 relative à l’application


d’un nouveau tarif des droits de douanes à l’importation

- Article 42: la fixation à 20% des DD dus à l’importation


de certains produits (Annexe 2 de la LF)

- Article 43: la réduction à 0% ou à 20% des taux de DD


dus à l’importation de certains produits (Annexe 3 de
la LF)

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 111
« Article 70 »
_________________________________________________
Conférer plus de souplesse quant à la régularisation de la
situation des marchandises déposées dans les entrepôts
douaniers
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 112
Assouplissement de la procédure de vente des produits en dépôt
douanier « Article 70 »
Modification de l’article 269 du code de douane:

Motif

- Alléger l’encombrement des


dépôts consacrés au
dédouanement;
- Accroitre le rendement des
ports.

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 113
Assouplissement de la procédure de vente des produits en dépôt
douanier « Article 70 »
Modification de l’article 269 du code douanier :

Anciennes Nouvelles
dispositions dispositions
Les marchandises qui n'ont pas
été enlevées dans le délai de
quatre mois à dater de leur
Soixante jours
inscription au registre de dépôt
sont vendues aux enchères
publiques.

Les marchandises d'une valeur


inférieure à mille dinars, qui ne sont
pas enlevées à l'expiration du délai Cinq mille
de quatre mois sont considérées
abandonnées au profit de l’Etat.

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 114
« Article 72 »
_________________________________________________
Habilitation des Directeurs centraux et régionaux des douanes
à mettre en mouvement l’action publique
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 115
Habilitation des Directeurs centraux et régionaux des douanes à
mettre en mouvement l’action publique « Article 72 »
Supprimer l’article 318 du code de douane et le remplacer comme suit:

Ancienne Nouvelle
disposition disposition

- Le Ministre des finances; - Le Ministre des finance;


- Le directeur central ou régional de - Les responsables des directions
la douane mandaté par le Ministre centrales et régionales de la douane
des finances
sont habilités à intenter un procès ont droit d’intenter un procès auprès
auprès des tribunaux, interjeter en des tribunaux, d’interjeter en appel et
appel ou en cassation les verdicts en cassation les verdicts prononcés
prononcés contre la direction de la contre la direction de la douane.
douane.

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 116
« Article 73 »
_________________________________________________
Simplification des procédures lors de la conclusion de marchés
à caractère confidentiel relatifs aux besoins de la direction
générale des douanes
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 117
Simplification des procédures lors de la conclusion des marchés
publics« Article 73»

Supprimer l’alinéa 2 de l’article 88 du code de la comptabilité publique et le


remplacer par:

Ancienne Nouvelle
disposition disposition

Aucune dépense ne peut être


Aucune dépense ne peut être
engagée sans être revêtue au
engagée sans être revêtue au
préalable du visa du service de
préalable du visa du service de
contrôle des dépenses publiques.
contrôle des dépenses publiques.
Toutefois, sont dispensées les
Toutefois, sont dispensées les
dépenses ayant un caractère
dépenses ayant un caractère
confidentiel relatives au:
confidentiel relatives au:
- Ministère de la défense
- Ministère de la défense
nationale;
nationale;
- Ministère de l’intérieur;
- Ministère de l’intérieur;
- Présidence de la république.
- Présidence de la république.
- Direction générale de
la douane

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 118
« Article 74 »
_________________________________________________
Adoption du régime de l’«opérateur économique agrée»
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 119
Adoption du système de « l’opérateur économique agrée »
« Article 74 »

Ajout de l’article 121 bis au niveau du code de la douane

Définition de la notion d’ «opérateur économique agrée »

C’est un statut accordé par la douane aux personnes physiques et


morales réalisant une activité liée au commerce extérieur.
Ce statut permet à son titulaire :
- de bénéficier d’une procédure simplifiée au niveau de la douane,
et ce en réduisant les contrôles y associés;
- la réduction des charges financières et des coûts logistiques et des
délais;

Conditions à remplir afin d’obtenir le statut d’«OEA »

L’entreprise doit avoir une situation fiscale régulière et tenir une


comptabilité conforme aux normes prévues par le système comptable.

Les conditions et les procédures d’octrois, de suspension et de retrait du statut


d’acteur économique agrée seront fixées par décret.

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 120
I • Impôts Directs

II • Impôts Indirects

III • Droits d’enregistrement

IV • Avantages Fiscaux

V • Contrôle, contentieux, obligations et sanctions

VI • Réforme douanières

VII • Finance Islamique

VIII •Autres Dispositions

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 121
« Article 16 »
_________________________________________________
Adaptation de la législation fiscale aux spécificités du
financement islamique
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 122
Adaptation de la législation fiscale aux spécificités du
financement islamique
«Article 16»

L‘ajout du lexique et des spécificités de la finance islamique aux


opérations effectuées par les institutions de micro finance à l’instar des
établissements de crédit, telles que :
0,5
 Les institutions de micro finance qui effectuent des opérations dans le
cadre de la fiance islamique n’appliquent pas la retenue à la source.
La marge des institutions de
micro finance dans le cadre des 2,5%
contrats de vente murabaha, de Exonération de la
vente Salam et d’Istisna et de la TVA.
Mudharaba (l’exclusion des
commissions)

La TVA au titre des opérations d’ijâra


TVA au taux
réalisées par institutions de micro
finance. de 18%

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 123
« Article 35 »
_________________________________________________
Extension du régime fiscal privilégié des opérations
d’émission de SUKUK Islamiques aux opérations
d’émission réalisées sur le marché financier
international
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 124
Extension du régime fiscal privilégié des opérations d’émission de
SUKUK Islamiques aux opérations d’émission réalisées sur le marché
financier international « Article 35 »
Article 23 du code des droits d'enregistrement et de timbre

Nature des actes et des mutations Montant des droits en dinars


Les contrats de transfert de propriété 20 DT par page
et de location établis dans le cadre
des opérations de Sukuk.
L’inscription des contrats de transfert 100 DT par page
de propriété établis dans le cadre des
opérations de Sukuk

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 125
I • Impôts Directs

II • Impôts Indirects

III • Droits d’enregistrement

IV • Avantages Fiscaux

• Contrôle, Contentieux, Obligations et


V Sanctions

VI • Réforme Douanière

VII • Finance Islamique

VIII • Autres Dispositions

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 126
« Article 37 »
_________________________________________________
Rationalisation de la répartition de la taxe sur les
établissements entre les collectivités locales
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 127
Rationalisation de la répartition de la taxe sur les établissements
entre les collectivités locales «Article 37»

Article 23 du code des droits d'enregistrement et de timbre

 La déclaration de la TCL doit comprendre les


superficies et adresses des carrières ou
des immeubles non couverts ou non bâtis
situés dans chaque collectivité locale.
 En cas de défaut de présentation de ces
informations, ou lorsque les informations
présentées sont insuffisantes ou inexactes,
la collectivité locale concernée met à la
charge de l’établissement situé dans sa
circonscription territoriale une amende
égale à 1000 DT au titre de chaque
carrière ou immeuble non couvert ou non
bâtis non déclaré.

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 128
« Article 48 »
_________________________________________________
Mise en place de caisse enregistreuse pour
les services de consommation sur place
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 129
Mise en place de caisse enregistreuse pour les services de
consommation sur place « Article 48 »

Ajouter un article 59-ter au code de l’IRPP et de l’IS

Motifs :
Renforcement de la transparence
Lutte contre la fraude et l’évasion fiscale
Nouveautés :
Consommation sur place
Caisses homologuées et « programmes Tracker »
Les méthodes seront évoquées par un arrêté
Applicable à partir du 1er juin 2016

Ajout d’un tiret à l’article 94 du CDPF


Emprisonnement 16 j à 5 ans
+ Amende de 1000 DT à 50 000 DT
Toute personne ne respectant pas les dispositions de
l’article 59-ter du code de l’IRPP et de l’IS ou
manipulant le matériel spécifique d’enregistrement des
opérations ou endommageant les données y inscrites.

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 130
« Article 56 »
_________________________________________________
Amélioration du recouvrement
de la taxe de circulation
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 131
Amélioration du recouvrement de la taxe de circulation
« Article 56 »

Ajout à l’article 109 bis du CDPF et un nouveau article 84 septies

Nouveautés 2016

Ajout à l’art. 109 bis du CDPF

Délivrer Quittance d’assurance

SSI
Copie de la quittance de paiement
de la Taxe de circulation

Ajout art. 84 septies au CDPF

Délivrance de Quittance d’assurance


SANS respect de l’art. 109 bis du CDPF

5 x taxe de circulation

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 132
« Article 81 »
_________________________________________________
Suppression de la taxe de départ et institution d’une taxe
due sur les vols internationaux
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 133
Suppression de la taxe de départ et institution d’une taxe sur les vols
internationaux « Article 81 »

Supprimer l’article 36 de la loi de finance 2014 et le remplacer comme suit:

Ancienne Nouvelle
disposition disposition

Une taxe a été crée à Institution d’une redevance,


l’occasion du départ de la de 20 dinars ou son
Tunisie pour toute personne équivalent en devise, à la
non résidente. charge des compagnies
Cette taxe est fixée à 30 d’aviation civiles au titre de
dinars exigible au moment chaque voyageur entrant en
de départ de Tunisie Tunisie.

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 134
« Article 83 »
_________________________________________________
Extension de l’avantage accordé aux unités touristiques
sinistrés à d’autres activités
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 135
Extension de l’avantage accordé aux unités touristiques sinistrées à
d’autres activités « Article 83 »

Modifications apportées à l’article N° 2015-30 du 18 Aout 2015

Activités concernées par l’avantage

- Les hôtels touristiques; 2015


- Les agences de voyages
(A);
- Les restaurants
touristiques classés
- Les centres de
thalassothérapie 2016
et de thermalisme;
- Les entreprises
d’artisanat;
- Les sociétés de gestion de
ports.

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 136
Extension de l’avantage accordé aux unités touristiques sinistrées à
d’autres activités « Article 83 »

Modifications apportées à l’article N° 2015-30 du 18 Aout 2015

Condition d’octroi de l’avantage


Hôtels Autres activités
La baisse du chiffre La baisse du chiffre d’affaires
d’affaires durant les huit durant les huit premiers mois de
premiers mois de l’année
l’année 2015 de 50% au moins par
2015 de 30% au moins par
rapport aux huit premiers mois de
rapport aux huit premiers l’année 2014.
mois de l’année 2014.
Maintien du personnel

Avantage
La prise en charge par l’Etat de la contribution patronale au régime légal de sécurité
sociale au titre des salaires payés aux employés de nationalité tunisienne durant la
période allant du 1 er Juillet 2015 au 31 décembre 2016

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 137
« Article 89 »
_________________________________________________
Prorogation des délais de payement de la taxe de
circulation des voitures de location ou acquises en Leasing
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 138
Prorogation des délais de payement de la taxe de circulation des
voitures de location ou acquises en Leasing « Article 89 »

Modifications apportées à l’article 20 du décret du 31 Mars 1955

Le délai de paiement des vignettes des


voitures de location ou acquises en leasing est
fixé au 5 Mai au lieu de 5 Février.

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 139
_________________________________________________
ARTICLES REJETES
_________________________________________________

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 140
« Article 46 »
_________________________________________________
Le métier des bureaux de change
_________________________________________________

Article rejeté
Décision de l'Instance provisoire de contrôle
de la constitutionnalité des lois
• Date décision : 22/12/2015
• Affaire n°04/2015

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 141
« Article 46 »
_________________________________________________
Le métier des bureaux de change
_________________________________________________
Article rejeté
Décision de l'Instance provisoire de contrôle
de la constitutionnalité des lois
• Date décision : 22/12/2015
• Affaire n°04/2015

Considéré comme inconstitutionnel


≠ loi 65 du 10/07/2001 relative aux établissements de crédit
≠ article 66 de la constitution :

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 142
Le métier des bureaux de change « Article 46 »
Annuler l’article 54 de la LF complémentaire 2014 et le remplacer comme suit :

Motifs
Intégrer le marché parallèle à l’économie nationale

LF compl. 2014
Les PERSONNES PHYSIQUES ont le droit d’ouvrir
un bureau de change sous conditions.

LF 2016
Toutes les PERSONNES PHYSIQUES et MORALES
ont le droit d’ouvrir un bureau de change sur demande
à la BCT.

La BCT doit répondre dans un délais de 90 jours.


A défaut, c’est une acceptation implicite.

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 143
Le métier des bureaux de change « Article 46 »
Annuler l’article 54 de la LF complémentaire 2014 et le remplacer comme suit :

Conditions :
PP Caution bancaire = 20 000 dt au profit de la BCT
PM Capital social = min 30% de l’investissement
(min 20 000 dt)

Conditions aux PP et représentants des PM :


• Nationalité tunisienne
• Pas de condamnation pénale pour crime volontaire
• N’est pas déclaré en faillite
• Ayant la compétence professionnelle (BAC +5 ou
BAC+2 et 2 ans d’expérience)

Procédures de l’activité et mécanismes de contrôles


seront fixés par la BCT

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 144
« Article 59 »
_________________________________________________
Rejet de la comptabilité dans le cadre
d’une vérification fiscale approfondie
_________________________________________________
Article rejeté
Décision de l'Instance provisoire de contrôle
de la constitutionnalité des lois
• Date décision : 22/12/2015
• Affaire n°04/2015

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 145
« Article 59 »
_________________________________________________
Rejet de la comptabilité dans le cadre d’une vérification fiscale approfondie
_________________________________________________
Article rejeté
Décision de l'Instance provisoire de contrôle
de la constitutionnalité des lois
• Date décision : 22/12/2015
• Affaire n°04/2015

Considéré comme inconstitutionnel


• Article proposé et rejeté par l’assemblée (LF 2013) – défaut de garanties offertes aux
contribuables

• 3 irrégularités / 9  incapacité de l’AF à l’appliquer + protection exagérée du contribuable


(encouragement à l’évasion fiscale)

 Contraire aux principes généraux de la constitution : égalité; transparence; intégrité;


efficacité; responsabilisation et neutralité
Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016
Page 146
Rejet de la comptabilité dans le cadre d’une vérification fiscale approfondie
« Article 59 »
Ajout d’un nouveau article 38 bis au CDPF

exemples aboutissant à la qualification de


comptabilité irrégulière (3 au moins) :
Ne pas présenter la comptabilité conformément
à l’art. 62 du code de l’IRPP et de l’IS

Absence d’inventaire ou irrégularités


importantes

Dissimuler des achats ou des ventes d’une


façon répétitive et de valeurs importantes

Irrégularités et omissions répétitives au niveau


de la comptabilisation ou contradiction entre la
comptabilité et les registres

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 147
Rejet de la comptabilité dans le cadre d’une vérification fiscale approfondie
« Article 59 »
Ajout d’un nouveau article 38 bis au CDPF

exemples aboutissant à la qualification de


comptabilité irrégulière (3 au moins) :

Ne pas présenter les pièces justificatives


(factures, BC, BL …)

Ne pas enregistrer des opérations de façon


répétitive ou de valeurs importantes

Enregistrer des opérations fictives

Existence d’un Compte courant créditeur sans


justification et de façon répétitive

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 148
Rejet de la comptabilité dans le cadre d’une vérification fiscale approfondie
« Article 59 »
Ajout d’un nouveau article 38 bis au CDPF

exemples aboutissant à la qualification de


comptabilité irrégulière (3 au moins) :

Ne pas présenter les programmes, logiciels


et applications informatiques sur des
supports magnétiques ou ne pas présenter
des éclaircissements

Refus doit être motivé


Informer le contribuable par écrit
(120j après avoir communiqué la comptabilité)
30j au contribuable pour répondre
30j à l’AF pour 2ème notification
NB :
délais sus indiqués non compris dans le calcul de la période de vérification

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 149
« Article 60 »
_________________________________________________
Réconciliation entre le contribuable et l’administration fiscale
_________________________________________________

Article rejeté
Décision de l'Instance provisoire de contrôle
de la constitutionnalité des lois
• Date décision : 22/12/2015
• Affaire n°04/2015

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 150
« Article 60 »
_________________________________________________
Réconciliation entre le contribuable et l’administration fiscale
_________________________________________________
Article rejeté
Décision de l'Instance provisoire de contrôle
de la constitutionnalité des lois
• Date décision : 22/12/2015
• Affaire n°04/2015

Considéré comme inconstitutionnel


de la constitution
Vu la composition
de la CNR et la CRR

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 151
Réconciliation entre le contribuable et l’administration fiscale
« Article 60 »
Ajout de nouveaux articles : 117 à 126 du CDPF
Abrogation des articles 60 et 61 du CDPF
Modification de l’art. 82 du CDPF

Article 117 (nouveau)

Commission Nationale pour la Réconciliation


(CNR)

Avis consultatif sur les dossier de vérifications


préliminaires et approfondies avant l’ATO

CNR intervient lorsque les commissions


régionales (CRR) sont considérées non
spécialisées.

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 152
Réconciliation entre le contribuable et l’administration fiscale
« Article 60 »
Ajout de nouveaux articles : 117 à 126 du CDPF
Abrogation des articles 60 et 61 du CDPF
Modification de l’art. 82 du CDPF

Article 118 (nouveau)


Composition de la CNR

membre
Président Fonctionnaire
Conciliateur de l’adm. en charge des
fiscal études et de la législation
fiscale

membre membre
Fonctionnaire Contribuable
de l’AF ou son
min directeur central représentant

NB : Fonctionnaire administratif des impôts comme


modérateur sans droit au vote

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 153
Réconciliation entre le contribuable et l’administration fiscale
« Article 60 »
Ajout de nouveaux articles : 117 à 126 du CDPF
Abrogation des articles 60 et 61 du CDPF
Modification de l’art. 82 du CDPF

Article 119 (nouveau)

Commission Régionale pour la Réconciliation


(CRR)
Avis consultatif sur les dossier de vérifications
préliminaires et approfondies avant l’ATO

CNR intervient pour les dossiers dont :

<
Impôt exigible
ou
(en principal)
Crédit d’impôt
x Sera fixé par arrêté

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 154
Réconciliation entre le contribuable et l’administration fiscale
« Article 60 »
Ajout de nouveaux articles : 117 à 126 du CDPF
Abrogation des articles 60 et 61 du CDPF
Modification de l’art. 82 du CDPF

Article 120 (nouveau)


Composition de la CRR

Président membre
Président d’un Contribuable
centre régional de ou son représentant
contrôle fiscal
membre
Fonctionnaire
de l’administration

NB : Fonctionnaire du centre régional de contrôle des


impôts comme modérateur sans droit au vote

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 155
Réconciliation entre le contribuable et l’administration fiscale
« Article 60 »
Ajout de nouveaux articles : 117 à 126 du CDPF
Abrogation des articles 60 et 61 du CDPF
Modification de l’art. 82 du CDPF

Article 121 (nouveau)

Tous les membres sont désignés par le


ministre des finances

Si un membre de la commission a un
lien familial, économique … avec le
contribuable, il doit informer le
président et se retirer de la réunion
qui statue sur ce dossier.

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 156
Réconciliation entre le contribuable et l’administration fiscale
« Article 60 »
Ajout de nouveaux articles : 117 à 126 du CDPF
Abrogation des articles 60 et 61 du CDPF
Modification de l’art. 82 du CDPF

Article 122 (nouveau)

2ème réponse du
de l’Adm. fiscale
2ème Notification
1ère réponse du

contribuable
contribuable
des résultats
Notification
45j 6 15j
mois
À partir de cette
date, l’adm. fiscale
peut demander
Dans les 15 jours le contribuable peut l’avis des CRR ou
demander l’avis des CRR ou CNR CNR
Demande écrite déposé avec décharge
ou envoyée par LRAR

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 157
Réconciliation entre le contribuable et l’administration fiscale
« Article 60 »
Ajout de nouveaux articles : 117 à 126 du CDPF
Abrogation des articles 60 et 61 du CDPF
Modification de l’art. 82 du CDPF

Article 123 (nouveau)

Tout dossier comprend :


• Notification des résultats
• Les oppositions du contribuable
• Les correspondances concernant les résultats
de vérification

CRR / CNR n’a pas le droit à l’interprétation


juridique

Avis CRR/CNR = consultatif

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 158
Réconciliation entre le contribuable et l’administration fiscale
« Article 60 »
Ajout de nouveaux articles : 117 à 126 du CDPF
Abrogation des articles 60 et 61 du CDPF
Modification de l’art. 82 du CDPF

Article 124 (nouveau)


Adm. Fiscale peut changer les bases de calculs sur la
base de l’avis de la CRR/CNR
(Révision des calculs à la baisse)
Notification des bases de révision selon les moyens
prévus par l’article 10 du CDPF
30j au contribuable pour formuler son opposition
A défaut ; un ATO

Article 125 (nouveau)


Suspension des délais de prescription durant :

Date de prise
Date de l’avis
en charge du
dossier par la
; de la CRR/CNR
CRR/CNR

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 159
Réconciliation entre le contribuable et l’administration fiscale
« Article 60 »
Ajout de nouveaux articles : 117 à 126 du CDPF
Abrogation des articles 60 et 61 du CDPF
Modification de l’art. 82 du CDPF

Article 126 (nouveau)


Les membres des CNR/CRR sont tenue au respect du
secret professionnel.

Abrogation des articles 60 et 61 du CDPF


Ces deux articles concernent la phase de conciliation au
niveau des tribunaux (Juge rapporteur , délais de cette
phase , les procédures appliquées …)

Modification apportée à l’art. 82 du CDPF


0,75 % Impôt acquitté spontanément

1% Paiement dans max 30 j de la reconnaissance de dette


À condition : Reconnaissance de dette avant
l’achèvement de la phase de conciliation juridique
1,25 % autres cas

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 160
Réconciliation entre le contribuable et l’administration fiscale
« Article 60 »
Ajout de nouveaux articles : 117 à 126 du CDPF
Abrogation des articles 60 et 61 du CDPF
Modification de l’art. 82 du CDPF

Article 126 (nouveau)


Les membres des CNR/CRR sont tenue au respect du
secret professionnel.

Abrogation des articles 60 et 61 du CDPF


Ces deux articles concernent la phase de conciliation au
niveau des tribunaux (Juge rapporteur , délais de cette
phase , les procédures appliquées …)

Modification apportée à l’art. 82 du CDPF


0,75 % Impôt acquitté spontanément

1% Paiement dans max 30 j de la reconnaissance de dette


À condition : Reconnaissance de dette avant
l’achèvement
Achèvement dude la de
délai phase de conciliation
l’opposition prévu parjuridique
art. 55 (60j)
1,25 % autres cas

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 161
« Article 64 »
_________________________________________________
Amnistie fiscale et de change pour les infractions de change
_________________________________________________

Article rejeté
Décision de l'Instance provisoire de contrôle
de la constitutionnalité des lois
• Date décision : 22/12/2015
• Affaire n°04/2015

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 162
« Article 64 »
_________________________________________________
Amnistie fiscale et de change pour les infractions de change
_________________________________________________
Article rejeté
Décision de l'Instance provisoire de contrôle
de la constitutionnalité des lois
• Date décision : 22/12/2015
• Affaire n°04/2015

Considéré comme inconstitutionnel


1- contraire à l’article 66 de la constitution ‫ﻻ ﺗﺗﻌﻠﻖ ﺑﺎﻟﻣﻳﺯﺍﻧﻳﺔ ﻣﺑﺎﺷﺭﺓ‬

2- contraire à l’article 65 de la constitution


Loi des finances (loi ordinaire) et Loi de la transition démocratique (loi organique)

3- Violation de l'ordre constitutionnel publique


‫ ﻫﻳﺋﺔ ﺍﻟﺣﻘﻳﻘﺔ ﻭﺍﻟﻛﺭﺍﻣﺔ‬+ ‫ﻋﺩﻡ ﺍﺳﺗﺷﺎﺭﺓ ﻫﻳﺋﺔ ﻣﻛﺎﻓﺣﺔ ﺍﻹﺭﻫﺎﺏ‬
Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016
Page 163
« Article 64 »
_________________________________________________
Amnistie fiscale et de change pour les infractions de change
_________________________________________________
Article rejeté
Décision de l'Instance provisoire de contrôle
de la constitutionnalité des lois
• Date décision : 22/12/2015
• Affaire n°04/2015

Considéré comme inconstitutionnel


4- contraire au principe de la démocratie participative

2015-818 ‫ﺃﻱ ﺍﺟﺭﺍء ﻳﺗﻌﻠﻖ ﺑﻣﻧﻅﻭﻣﺔ ﺍﻟﻌﺩﺍﻟﺔ ﺍﻻﻧﺗﻘﺎﻟﻳﺔ ﻳﻔﺗﺭﺽ ﺗﻭﺍﻓﻘﺎ ﻋﺭﻳﺿﺎ – ﺭﺃﻱ ﻟﺟﻧﺔ ﻓﻳﻧﻳﺯ ﺍﻷﻭﺭﻭﺑﻳﺔ‬

5- contraire au principe de la rupture totale avec le système de la


corruption ‫ﺗﻭﻁﺋﺔ ﺍﻟﺩﺳﺗﻭﺭ‬

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 164
Amnistie fiscale et de change pour les infractions de change « Article 64 »

Nouvelle disposition de la LF 2016

Amnistie fiscale et de change pour les


infractions de change réalisées par les Tunisiens
avant janvier 2016 pour les faits suivants :
défaut de déclaration des biens détenus à
l’étranger

défaut de déclaration des revenus et gains de


l’étranger

L’amnistie est accordée lorsqu'il n’y a pas eu


de procédures judiciaires notifiée avant le 1er
janvier 2016

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 165
Amnistie fiscale et de change pour les infractions de change « Article 64 »

Nouvelle disposition de la LF 2016

Conditions :
dépôt d'une déclaration auprès de la BCT

rapatriement des sommes en devises et versement


auprès d’un intermédiaire autorisé

Dépôt d’une déclaration spéciale des sommes en


devises auprès de la recette des finances comprenant :
- Identité et adresses
- Numéro de la CIN
- Identité fiscale
- Indication des sommes en devises (non prescrits)

paiement d'un montant de 5% de la valeur des avoirs


déclarés (libératoire d’une poursuite judiciaire)

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 166
Amnistie fiscale et de change pour les infractions de change « Article 64 »

Nouvelle disposition de la LF 2016

Remarques :

Les personnes morales sont autorisées à


déposer les montants correspondants dans
des comptes en devises ou en dinars
convertibles selon des conditions fixées par
la BCT

Il n'est pas permis de convertir les montant


en devises avant une année de la date de
dépôt et à condition que le montant ne
dépasse pas annuellement 20%

Séminaire sur la loi de finances pour la gestion 2016


Page 167