Vous êtes sur la page 1sur 30

Université Libre de Bruxelles Année académique 2012-2013

STAT-S-102 Statistique descriptive et éléments de probabilités


Bertrand Mareschal

Chapitre 1 : Introduction1
Séance 1

Exercice 1
Utilisez le signe de sommation pour écrire les expressions suivantes :
1. y1 + y2 + y3 + y4 + y5 ;
2. n1 x1 + n2 x2 + . . . + nJ xJ ;
3. f1 (x1 − a)2 + f2 (x2 − a)2 + . . . + fJ (xJ − a)2 .

Exercice 2
L’étudiant nommé Crésus reçoit de ses parents chaque mois une somme a de 100 Euros comme argent de poche.
1. Formulez à l’aide du signe de sommation puis calculez l’argent de poche reçu sur une année.
2. Crésus, étant relativement dépensier, travaille également pour gagner de l’argent. La somme d’argent gagnée
xi varie selon les mois :

Mois (i) Jan Fev Mars Avril Mai Juin Juil Aôut Sept Oct Nov Dec
Salaire (xi ) 100 125 100 150 175 125 150 200 250 100 150 125

Formulez et calculez le montant total d’argent dont Crésus peut disposer sur une année.
3. Néanmoins, Crésus a un GSM dont le coût fixe par mois b est de 15 Euros.
Formulez et calculez la somme d’argent disponible pour une année aprés avoir retenu les frais de son GSM.

Exercice 3
Considérons la série statistique de taille 5 : {x1 = 1; x2 = 4; x3 = 5; x4 = 3; x5 = 2}. Déterminez la valeur des sommes
suivantes :
P5
1. i=1 xi ;
P5
2. i=1 4xi ;
3. x = 15 5i=1 xi ;
P
P5
4. i=1 (xi − x) ;
P5 2
5. i=1 xi .

Exercice 4
Déterminez la valeur des sommes suivantes :
1. 13 3i=1 2 − 12 ;
P

2. 13 ( 3i=1 2 − 12 ) ;
P

3. 13 3i=1 (2 − 12 ) ;
P

4. 13 3i=1 (2 − 1)2 ;
P

5. 13 3i=1 (2) − 12 .
P

1
Fichier disponible sur http://www.ulb.ac.be/soco/statrope/cours/stat-s-102

Chapitre 1. INTRODUCTION - EXERCICES 1


Université Libre de Bruxelles Année académique 2012-2013

Exercice 5
Trouvez la valeur minimale de n (n ≥ 1 et n ∈ N) telle que :
  n 5
2
1− ≥ 0.95.
3

Exercice 6
Considérons l’ensemble E de R suivant : {1, 3, 15, 31, 42, 100}. On note A = {1, 15, 42}, B = {1, 15, 100} et C =
{3, 31}.
1. Déterminez les ensembles A, A ∪ B, A ∩ B et A \ B.
2. Vérifiez que A ∪ B = A ∩ B = C, A ∩ B = A ∪ B et A ∪ B = (A ∩ B) ∪ (A \ B) ∪ (B \ A).

Exercice 7
Considérons les variables suivantes :
– nombre d’enfants dans une famille,
– couleur des yeux,
– catégorie socio-professionnelle,
– commune de naissance,
– niveau de scolarité,
– revenu,
– poids,
– sexe,
– age,
– langue maternelle,
– type de voiture,
– taille,
– nombre de grains de beauté sur la peau,
– taille de grains de beauté.
Spécifiez pour chacune de ces variables si en général elle est qualitative (nominale ou ordinale) ou quantitative
(discrète ou continue).

Chapitre 1. INTRODUCTION - EXERCICES 2


Université Libre de Bruxelles Année académique 2012-2013

STAT-S-102 Statistique descriptive et éléments de probabilités


Bertrand Mareschal

Chapitre 2 : Statistique descriptive d’une série univariée2


Séances 2, 3 et 4

Exercice 1
Un constructeur d’automobiles a demandé à 150 individus de faire part de leur préférence concernant la couleur de
la voiture. Les résultats qu’il obtient sont les suivants :

Couleurs Blanc Noir Rouge Bleu Vert


Effectifs 43 30 15 32 30

1. De quel type est la variable ?


2. Donnez le tableau de la distribution observée.
3. Représentez graphiquement la distribution de la variable. Quelles sont les représentations possibles ?
4. Quels paramètres de cette distribution peuvent être calculés ?
5. Déterminez la valeur de ces paramètres.

Exercice 2
Lors d’une étude en psychologie sociale sur la mobilité géographique, on a interrogé 50 personnes pour savoir si elles
passaient leurs vacances à l’étranger. Les effectifs obtenus sont les suivants :

Vacances à l’étranger Jamais Parfois Souvent Toujours


Effectifs 5 19 23 3

1. De quel type est la variable ?


2. Donnez le tableau de la distribution observée (effectifs et effectifs cumulés).
3. Représentez graphiquement la distribution de la variable. Quelles sont les représentations possibles ?
4. Quels paramètres de cette distribution peuvent être calculés ?
5. Déterminez la valeur de ces paramètres.

2
Fichier disponible sur http://www.ulb.ac.be/soco/statrope/cours/stat-s-102

Chapitre 2. SÉRIE UNIVARIÉE - EXERCICES 3


Université Libre de Bruxelles Année académique 2012-2013

Exercice 3
Soit la population des étudiants de première bachelor à l’ULB en ingénieur de gestion. Une étude de la Communauté
Française (en charge de l’enseignement secondaire) s’intéresse à l’âge de ces étudiants. Pour ce faire, on prélève un
échantillon de taille n = 50. Les résultats sont les suivants :
17 20 19 18 21 18 18 19 19 18
18 18 17 18 18 20 20 17 18 17
21 18 19 20 18 17 21 19 17 18
17 17 19 18 18 17 21 19 17 20
18 17 19 21 18 20 18 17 19 17

1. De quel type est la variable ?


2. Donnez le tableau de la distribution observée (effectifs et effectifs cumulés).
3. Représentez graphiquement la distribution de la variable. Quelles sont les représentations possibles ?
4. Quels paramètres de cette distribution peuvent être calculés ?
5. Déterminez la valeur de ces paramètres.

Exercice 4
On a mesuré, en millisecondes, à quelle vitesse 50 enfants de quatre ans identifiaient des images simples (ours, lapin,
chat . . . ). Les résultats sont les suivants :

24 27 33 21 27 19 23 23 24 19
27 30 15 27 24 34 18 20 21 15
33 27 20 32 28 27 22 17 30 18
21 25 25 29 25 24 32 31 28 20
29 24 23 27 17 15 21 28 24 23

1. De quel type est la variable ?


2. Regroupez les 50 valeurs en classes. Prenez des classes de longueur 4 et le début de la première classe en 14,5.
Donnez le tableau de la distribution groupée (effectifs et effectifs cumulés).
3. Représentez graphiquement la distribution groupée. Quelles sont les représentations possibles ?
4. Quels paramètres de cette distribution groupée peuvent être calculés ?
5. Déterminez la valeur de ces paramètres.

Chapitre 2. SÉRIE UNIVARIÉE - EXERCICES 4


Université Libre de Bruxelles Année académique 2012-2013

Exercice 5
Considérons une série statistique {x1 , . . . , xi , . . . , xn } relative à un caractère quantitatif X et le changement d’origine
et d’unité suivant :
xi −a
yi = d
,i = 1, . . . , n.

Soient x et s2x la moyenne et la variance de la série {x1 , . . . , xi , . . . , xn } et y et s2y celles de la série {y1 , . . . , yi , . . . , yn }.
Démontrez que :
x−a
1. y = d
;
2
2. s2y = sdx2 .

Exercice 6
Une enquête sur le taux de chômage des jeunes femmes en 2002 dans les directions subrégionales de Namur et Charleroi
a été réalisée. La direction subrégionale de Namur comprend 31 communes et celle de Charleroi 26 communes. Le
taux de chômage moyen des jeunes femmes à Namur est de x1 = 32% avec un écart-type de s1 = 10%. Le taux de
chômage moyen des jeunes femmes à Charleroi est de x2 = 34% avec un écart-type de s2 = 5%.
1. Enoncez les formules d’agrégation de la moyenne et de la variance en définissant soigneusement chacune des
composantes.
2. Calculez la moyenne globale x et la variance globale s2 du taux de chômage pour l’échantillon obtenu en
regroupant les communes de Namur et de Charleroi.

Exercice supplémentaire 1
Considérons la série statistique de taille n : {x1 ; x2 ; . . . ; xn }. Montrez que :
Pn 1 Pn
1. i=1 (xi − x) = 0, si x = n i=1 xi ;
1 Pn 1 Pn
2. sx = n i=1 (xi − x) = n i=1 x2i − x2 .
2 2

Exercice supplémentaire 2
Soit {x1 , . . . , xn } une série statistique univariée de moyenne x et de variance s2x . Calculez la moyenne et la variance
de la série des valeurs centrées et réduites {z1 , . . . , zn } où zi = xis−x
x
.

Exercice supplémentaire 3
On a calculé la moyenne et la variance d’une série de 10 observations et on a obtenu les résultats suivants : x = 5.9
et s2x = 4.83. On a constaté ultérieurement qu’une des observations initiales avait été transcrite de façon erronée : la
valeur considérée au cours des calculs était 8.5 alors que la valeur exacte est en réalité 6.5. La moyenne et la variance
sont recalculées sur les données corrigées. Calculez la moyenne et la variance exactes.

Chapitre 2. SÉRIE UNIVARIÉE - EXERCICES 5


Université Libre de Bruxelles Année académique 2012-2013

Exercice supplémentaire 4
Construisez deux séries statistiques univariées constituées de 6 observations chacune, {x1 , x2 , . . . , x6 } et {y1 , y2 , . . . , y6 },
telles que,
1. x1/2 = y1/2 mais x̄ > ȳ, où x1/2 et y1/2 désignent les médianes des deux séries statistiques.
2. x1/2 = y1/2 mais EDx > EDy , où EDx et EDy désignent les deux écarts interdéciles des deux séries statistiques.

3. Ex = Ey mais x̄ > ȳ, où Ex et Ey désignent les deux étendues des deux séries statistiques.
4. xM = yM et x̄ > ȳ, où xM et yM désignent les modes des deux séries statistiques.
5. x̄ = ȳ et sx > sy .

Exercice supplémentaire 5
Roméo quitte son domicile à 20 heures pour se rendre chez Juliette à la vitesse moyenne de 200 km/h. Il la quitte
à 23 heures et retourne chez lui à la vitesse moyenne de 40 km/h. Supposons que la distance à l’aller égale celle du
retour.
1. Quelle est dans ce cas la vitesse moyenne de Roméo sur l’aller-retour ?
2. Quelle formule permet de calculer cette vitesse rapidement ?

Exercice supplémentaire 6
Une personne place une somme d’argent K dans une banque pendant une période de 3 ans. Dans cette banque le
taux d’intérêt varie d’une année à une autre. Il est de 20% la première année, 10% la seconde année et de 6% la
troisième année.
1. Le taux d’intérêt moyen pour l’ensemble de ces trois années est-il de 12% ?
2. Quelle formule permet de calculer ce taux rapidement ?

Exercice supplémentaire 7
Soient X et Y les deux distributions de points d’un examen durant deux années successives. Le tableau suivant
reprend le nombre d’étudiants ayant obtenu chacune des notes possibles.

Points 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
Série X 2 16 36 48 49 61 67 75 64 29 7
Série Y 23 47 44 68 71 62 60 49 24 10 0

1. Calculez les deux quartiles et la médiane de X et de Y .


2. Déterminez les valeurs pivots et adjacentes pour les boxplots modifiés (boı̂te à moustaches permettant d’éviter
les données aberrantes) de ces deux séries et tracez-les.
3. Utilisez ces boxplots pour comparer les deux distributions. Décrivez ces deux séries.
4. Calculez les coefficients d’asymétrie proposés par Pearson et Yule&Kendall pour les deux distributions. Vérifient-
ils vos conclusions du point précédent ?

Chapitre 2. SÉRIE UNIVARIÉE - EXERCICES 6


Université Libre de Bruxelles Année académique 2012-2013

STAT-S-102 Statistique descriptive et éléments de probabilités


Bertrand Mareschal

Solutions du Chapitre 2 : Statistique descriptive d’une série univariée3

Exercice supplémentaire 2
z̄ = 0 et s2z = 1.

Exercice supplémentaire 3
x̄ = 5, 7 et s2x = 4, 15.

Exercice supplémentaire 4
1. x = {1, 2, 3, 4, 5, 9} et y = {1, 2, 3, 4, 5, 6}.
2. x = {1, 2, 3, 4, 5, 9} et y = {1, 2, 3, 4, 5, 6}.
3. x = {2, 3, 4, 5, 6, 7} et y = {1, 2, 3, 4, 5, 6}.
4. x = {2, 2, 3, 4, 5, 6} et y = {1, 2, 2, 3, 4, 5}.
5. x = {2, 3, 4, 7, 8, 9} et y = {3, 4, 5, 6, 7, 8}.

Exercice supplémentaire 5
dmoy
1. vmoy = tmoy = 66.67km/h
2. Utiliser la moyenne harmonique.

Exercice supplémentaire 6
1. Non. x = 11.84%
2. Utiliser la moyenne géométrique.

Exercice supplémentaire 7
1. Q1X : nX p = 454 ∗ 1/4 = 113.5 ; Q1X = 4
Q2X : nX p = 454 ∗ 1/2 = 227.0 ; Q2X = 6
Q3X : nX p = 454 ∗ 3/4 = 340.5 ; Q3X = 7
Q1Y : nY p = 458 ∗ 1/4 = 114.5 ; Q1Y = 3
Q2Y : nY p = 458 ∗ 1/2 = 229.0 ; Q2Y = 4
Q3Y : nY p = 458 ∗ 3/4 = 343.5 ; Q3Y = 6
2. Valeurs pivots :
a1X = Q1X − 1.5(Q3X − Q1X ) = −0.5 et a2X = Q3X + 1.5(Q3X − Q1X ) = 11.5
a1Y = Q1Y − 1.5(Q3Y − Q1Y ) = −1.5 et a2Y = Q3Y + 1.5(Q3Y − Q1Y ) = 10.5
Valeurs adjacentes :
xgX = 0 et xdX = 10
xgY = 0 et xdY = 9
3. Les valeurs de X sont plus élevées que celles de Y . Observer l’assymétrie à droite pour X et à gauche pour Y .
3
Fichier disponible sur http://www.ulb.ac.be/soco/statrope/cours/stat-s-102

Chapitre 2. SÉRIE UNIVARIÉE - SOLUTIONS 7


Université Libre de Bruxelles Année académique 2012-2013

4. xM = 7 ; x = 5.513 ; s2x = 5.1397 ; sx = 2.267


Pearson : SkX = −0.6558 et Yule&Kendall : YkX = −0.3333
yM = 4 ; y = 4.1878 ; s2y = 5.2311 ; sy = 2.287
Pearson : SkY = 0.0821 et Yule&Kendall : YkY = 0.3333

Chapitre 2. SÉRIE UNIVARIÉE - SOLUTIONS 8


Université Libre de Bruxelles Année académique 2012-2013

STAT-S-102 Statistique descriptive et éléments de probabilités


Bertrand Mareschal

Chapitre 3 : Introduction à la théorie probabiliste4


Séances 5, 6 et 7

Exercice 1
Trois filles (Annie, Julie et Nathalie) et trois garçons (Damien, Eric et Jonathan) font la file devant un distributeur
automatique de billets.
1. Il y a combien d’arrangements possibles ?
2. Il y a combien d’arrangements possibles si les trois filles doivent être ensemble et les trois garçons doivent être
ensemble ?
3. Il y a combien d’arrangements possibles si on exige seulement que les trois filles soient ensemble ?

Exercice 2
On lance simultanément deux dés numérotés de 1 à 6. Déterminer l’ensemble fondamental Ω dans les cas suivants :
1. les deux dés sont distincts (par exemple un rouge et un bleu).
2. les deux dés sont identiques.
3. les deux dés sont identiques et on s’intéresse seulement à la parité du résultat de chaque dé (c.-à-d. le fait que
le résultat soit pair ou impair).

Exercice 3
Soit l’expérience aléatoire consistant au lancé de deux dés à 6 faces (les dés sont considérés distincts). Nous sommes
intéressés par les deux évènements suivants :
– A : avoir comme résultat deux fois le même nombre (la même face)
– B : avoir au moins une fois la face numérotée 5.
1. Démontrez à partir des 3 axiomes définissant la probabilité que :

P (A ∪ B) = P (A) + P (B) − P (A ∩ B).

2. Calculez chacune des 4 probabilités énoncées dans la formule par rapport au cas concret explicité ci-dessus et
montrez que l’égalité énoncée ci-dessus est bien correcte.
3. Les événements A et B sont-ils stochastiquement indépendants ? mutuellement exclusifs ?

Exercice 4
Dix couples sont réunis dans une soirée. On admet que, pour danser, chaque homme choisit une femme au hasard.
1. Quelle est la probabilité pour que chacun des 10 hommes danse avec son épouse ?
2. Quelle est la probabilité pour que monsieur Dupond danse avec son épouse ?
3. Quelle est la probabilité pour que monsieur Dupond et monsieur Durand dansent avec leur épouse ?
4. Quelle est la probabilité pour que monsieur Dupond ou monsieur Durand dansent avec leur épouse ?
4
Fichier disponible sur http://www.ulb.ac.be/soco/statrope/cours/stat-s-102

Chapitre 3. THÉORIE PROBABILISTE - EXERCICES 9


Université Libre de Bruxelles Année académique 2012-2013

Exercice 5
On cherche une lettre qui a la probabilité 0.2 de se trouver dans l’un des quatre tiroirs d’un secrétaire. Chacun des
quatre tiroirs est susceptible de cacher la lettre avec la même probabilité. On note A l’événement “la lettre est dans
le quatrième tiroir” et B l’événement “la lettre n’est pas dans les trois premiers tiroirs”.
1. En utilisant les définitions des événements A et B, calculez les probabilités P (A ∩ B), P (B ∩ Ā) et P (A ∩ B̄).
2. En déduire les probablités P (A), P (B) et P (A|B).
3. Les événements A et B sont-ils indépendants ?

Exercice 6
Sept personnes prennent place au rez-de-chaussée dans l’ascenseur d’un immeuble de dix étages. Chacune choisit
l’étage où elle sort de l’ascenseur. Quelle est la probabilité que :
1. elles sortent toutes à des étages différents ?
2. deux personnes au moins descendent à un même étage ?
3. trois personnes déterminées à l’avance descendent à un même étage et toutes les autres à des étages différents ?
4. trois personnes (n’importe lesquelles) descendent à un même étage et toutes les autres à des étages différents ?
5. trois personnes (n’importe lesquelles) descendent à un même étage, deux autres (n’importe lesquelles) des-
cendent à un autre étage et les deux dernières encore à un autre étage ?

Exercice 7
Un livre contient cinq fautes d’orthographe. A chaque relecture, on a une probabilité de 1/3 de détecter et de corriger
chacune des fautes. On effectue successivement plusieurs relectures indépendantes.
1. Pour chaque faute, quelle est la probabilité pour qu’après x relectures elle ait été corrigée ?
2. Soit n le nombre de relectures nécessaires pour qu’il ne reste aucune faute avec une probabilité supérieure ou
égale à 0.9. Quelle est la valeur minimale de n ?

Exercice 8
Dans une rue, un panneau publicitaire est remarqué par un passant sur quatre. On suppose que, pour un passant,
l’événement ” remarquer le panneau numéro i ” est indépendant de l’événement ” remarquer le panneau numéro j ”.

1. Sachant que l’on dispose de deux panneaux dans la même rue, calculer la probabilité qu’un passant remarque
exactement un seul panneau publicitaire.
2. Sachant que l’on dispose de trois panneaux dans la même rue, calculer la probabilité qu’un passant remarque
au moins un panneau publicitaire.
3. Combien doit-il y avoir de panneaux pour que plus de 95% des passants remarque au moins une publicité ?

Exercice 9
Dans l’entrepôt d’une usine de fabrication de clous, 50% des clous ont été fabriqués par la machine A, 30% par la
machine B et 20% par la machine C. Parmi les clous fabriqués par la machine A, 3% sont défectueux. Parmi ceux
fabriqués par la machine B, 5% sont défectueux et parmi ceux fabriqués par la machine C, 8% sont défectueux. On
tire un clou au hasard d’un lot.
1. Quelle est la probabilité que ce clou ne soit pas défectueux ?
2. Sachant que le clou est défectueux, quelle est la probabilité qu’il soit fabriqué par la machine B ?

Chapitre 3. THÉORIE PROBABILISTE - EXERCICES 10


Université Libre de Bruxelles Année académique 2012-2013

Exercice 10
Bill, étudiant en Master en gestion, envisage de se trouver un job durant les prochaines vacances d’été. De retour
de son séjour Erasmus, il a rencontré à l’aéroport Vanessa Parker, la vice-présidente d’un département de finance.
Intéressée par son CV, celle-ci lui propose de la recontacter durant le mois de novembre car elle pourrait avoir un
poste pour lui. La paie serait de e875 par semaine et la probabilité que Vanessa ait une offre est de p = 0.6. De
plus, durant ses nombreux stages, Bill a eu l’occasion de discuter avec différents employeurs et l’un d’entre eux, John
Mason, lui a promis un poste pour l’été prochain à e750 la semaine. Mais Bill devra décider d’accepter ou non l’offre
de John avant la fin du mois d’octobre. Si Bill ne parvient à obtenir aucune des deux offre, il aura la possibilité de
postuler auprès de la cellule emploi de l’université. Les salaire envisageables et le pourcentage d’étudiants les ayant
obtenus l’année dernière sont indiqués dans la table ci-dessous. Structurez le problème de décision sous forme d’arbre
et indiquez la stratégie optimale pour Bill.

Salaire e1,350 e1,050 e750 e375 e0


Pourcentage d’étudiants 5% 25% 40% 25% 5%

Exercice 11
Une gallerie d’art possède un précieux tableau qu’elle souhaite vendre lors d’une mise aux enchères. Il y aura trois
intéressés qui émettront chacun une offre. Le premier enchérira le lundi, le deuxième le fera mardi et le troisième
communiquera son prix le mercredi. Chaque offre devra être acceptée ou refusée le jour de son émission. Si les
trois offres sont rejetées, le tableau sera vendu pour un montant de e900,000. Le commissaire-priseur a réalisé
des estimations pour les offres des trois intéressés (voir table ci-dessous). Par exemple, il estime que le deuxième
enchérisseur proposera e2,000,000 avec une probabilité p = 0.90. Formulez le choix de l’offre à accepter sous forme
d’un arbre de décision et indiquez-y la stratégie optimale.

Montant de l’offre e1,000,000 e2,000,000 e3,000,000 e4,000,000


Enchérisseur 1 (lundi) 0.0 0.5 0.5 0.0
Enchérisseur 2 (mardi) 0.0 0.9 0.0 0.1
Enchérisseur 3 (mercredi) 0.7 0.0 0.0 0.3

Exercice supplémentaire 1
On cherche un parapluie qui se trouve dans un immeuble de sept étages. La probabilité qu’il se trouve dans l’un des
sept étages est 0.6 et qu’il se trouve au rez-de-chaussée est 0.4. Chacun des sept étages est susceptible de cacher le
parapluie avec la même probabilité. On a fouillé les six premiers étages et on en a rien trouvé. Quelle est la probabilité
que le parapluie se trouve au septième étage ?

Exercice supplémentaire 2
Deux étudiants et 14 étudiantes sont assis au hasard sur 16 chaises formant une ligne.
1. Quelle est la probabilité que les deux étudiants soient assis un à côté de l’autre ?
2. Quelle est la probabilité que les deux étudiants occupent les deux extrémités de la ligne ?
Deux étudiants et 14 étudiantes sont assis au hasard sur 16 chaises formant un cercle.
3. Quelle est la probabilité que les deux étudiants soient assis un à côté de l’autre ?
4. Quelle est la probabilité que les deux étudiants occupent deux chaisses diamétralement opposées ?

Exercice supplémentaire 3
Une étude a classé les gérants de portefeuilles en deux catégories : ceux qui sont bien informés et ceux qui ne le sont
pas. Lorsqu’un gérant bien informé achète une valeur boursière pour son client, la probabilité que le cours de celle-ci

Chapitre 3. THÉORIE PROBABILISTE - EXERCICES 11


Université Libre de Bruxelles Année académique 2012-2013

monte est de 0,8. Dans le cas d’un gérant mal informé, cette probabilité ne vaut que 0,5. Si on choisit au hasard un
gérant dans un annuaire professionnel, la probabilité qu’il soit bien informé est de 0,2. Calculez la probabilité qu’un
gérant choisi au hasard soit mal informé, sachant que la valeur qu’il a achetée a monté.

Exercice supplémentaire 4
Un étudiant répond à une question à choix multiple. De deux choses l’une : soit il connaı̂t la réponse, soit il la devine.
Soit p la probabilité que l’étudiant connaise la réponse (et donc 1 − p celle qu’il la devine). On admet que l’étudiant
qui tente de deviner la réponse, répondra correctement avec une probabilité 1/m, où m est le nombre de modalité
qu’offre la question. Quelle est la probabilité qu’un étudiant connaisse la réponse à la question s’il y a répondu
correctement ?

Exercice supplémentaire 5
Un étudiant doit suivre 2 cours de math, 3 cours de chimie, et 4 cours de physique. Il décide de n’assister qu’à 3
cours. S’il choisit au hasard, quelle est la probabilité qu’il assiste aux deux cours de math ? n’assiste à aucun cours
de math ? n’assiste qu’à un cours de math ?

Exercice supplémentaire 6
On considère une classe de 42 élèves. On suppose qu’il n’y a pas d’année bissextile.
1. Quelle est la probabilité pour que deux élèves au moins aient la même date d’anniversaire ?
2. Quelle est la probabilté pour qu’au moins un élève ait la même date d’anniversaire que Socrate ?

Exercice supplémentaire 7
Dans une classe de 21 étudiants, une personne raconte une histoire à une seconde personne qui la raconte à une
troisième et ainsi de suite. A chaque étape, l’individu, à qui l’on raconte l’histoire, est choisi au hasard. Chacune des
étapes est indépendantes des autres. Notons p1 la probabilité que l’histoire ne revienne pas à son inventeur et p2 la
probabilité qu’elle ne soit jamais répétée deux fois à la même personne. L’histoire étant racontée 8 fois, calculer p1
et p2 . (Nous supposerons qu’une personne ne peut jamais se raconter l’histoire à elle-même.)

Exercice supplémentaire 8
Le jour de son procès, un accusé entrevoit la possibilité de s’évader en profitant d’un moment d’inattention des
gardes. La probabilité qu’il y arrive est de 0.60. L’occasion est malgré tout tentante car s’il y arrivait, il est persuadé
de pouvoir quitter le pays grâce à ses contacts et même de pouvoir s’amuser encore un peu avant de passer la frontière.

Initialement condamné à 5 ans de prison, cette peine pourrait être augmentée de 2 ans (avec une probabilité de
0.30 si sa tentative d’évasion échoue). S’il réussit il aura le choix entre attendre sagement que ses amis l’aident à
quitter le pays ou s’amuser à faire un dernier braquage avant de partir. S’il ne prend pas de risques et attend, sa fuite
à l’étranger aura de très bonnes chances de réussir (0.80 de probabilité). Par contre s’il fait un braquage, il risque
de révéler sa cachette. Le braquage a une probabilité de 0.10 d’échouer et de mener à sa capture et même en cas de
succès, sa fuite à l’étranger n’aura alors qu’une probabilité de 0.7 de réussir.

S’il réussit sa fuite à l’étranger, l’accusé ne passerait pas de temps du tout en prison. Dans le cas contraire,
sa peine reflétera la gravité de ses actes. Elle sera de 8 ans s’il a juste attendu de pouvoir fuir et de 10 ans s’il a
commis des méfais durant son escapade. L’accusé est donc face à une décision délicate. Quoi qu’il arrive, il tentera
de minimiser le temps qu’il devra passer en prison.
1. Tracez l’arbre de décision correspondant au dilemme de l’accusé.
2. Calculez le temps moyen en années que l’accusé devrait passer en prison d’après cet arbre.

Chapitre 3. THÉORIE PROBABILISTE - EXERCICES 12


Université Libre de Bruxelles Année académique 2012-2013

STAT-S-102 Statistique descriptive et éléments de probabilités


Bertrand Mareschal

Solutions du Chapitre 3 : Introduction à la théorie probabiliste5

Exercice supplémentaire 1
p = 0.1765.

Exercice supplémentaire 2
1
1. 8.
1
2. 120 .
2
3. 15 .
1
4. 15 .

Exercice supplémentaire 3
p = 0.7149.

Exercice supplémentaire 4
mp
p= mp+1−p .

Exercice supplémentaire 5
C71 7
1. C93
= 84 ;
C73 35
2. C93
= 84 ;
2C72 42
3. C93
= 84 .

Exercice supplémentaire 6
A42
1. p = 1 − 365
(365)42
= 0.914 ;
(364)42
2. p = 1 − (365)42
= 0.1088.

Exercice supplémentaire 7
p1 = 0.6983 et p2 = 0.1984.

5
Fichier disponible sur http://www.ulb.ac.be/soco/statrope/cours/stat-s-102

Chapitre 3. THÉORIE PROBABILISTE - SOLUTIONS 13


Université Libre de Bruxelles Année académique 2012-2013

Exercice supplémentaire 8

5 ans

7 ans

3,2 ans 5,6 ans

A C

5 ans

3,2 ans
10 ans
B 3,7 ans

E 10 ans
3 ans
1,6 ans
G
D
1,6 ans 8 ans 0 ans

F
0 ans

Chapitre 3. THÉORIE PROBABILISTE - SOLUTIONS 14


Université Libre de Bruxelles Année académique 2012-2013

STAT-S-102 Statistique descriptive et éléments de probabilités


Bertrand Mareschal

Chapitre 4 : Variables aléatoires et lois de probabilité discrètes6


1
Séances 8, 9 et 10 2

Exercice 1
Soit X la variable aléatoire dont la loi est définie par le tableau suivant :

k 1 2 3 4 5
P (X = k) 0.25 0.1 0.2 p 0.35

1. Déterminer la valeur de p.
2. Calculer l’espérance mathématique et la variance de X.
3. Calculer le mode et la médiane de X.
4. Calculer la valeur de la fonction de répartition de X en 2, 2.76 et 7.

Exercice 2
On désigne par X la variable aléatoire qui représente le nombre de boules rouges obtenues après cinq tirages avec
remise dans une urne qui contient deux boules rouges et six boules blanches.
1. Déterminer la loi de probabilité de X.
2. Calculer E(X) et V ar(X).
3. Calculer la probabilité de tirer au moins une boule rouge.
4. Calculer la probabilité que le nombre de boules rouges soit supérieur ou égal à 1 et inférieur àu égal à 3.
5. Calculer les quantiles d’ordre 0.25, 0.5, 0.75 de X.
6. Déterminer la distribution du nombre de boules blanches, parmi les 5 boules tirées.

Exercice 3
Le nombre de micro-ordinateurs vendus chaque jour dans un magasin informatique suit une loi de Poisson de moyenne
8. Calculer la probabilité que dans une journée :
1. on ne vende aucun micro-ordinateur,
2. on vende au moins un micro-ordinateur,
3. le nombre de micro-ordinateurs vendus soit supérieur ou égal à 2 et inférieur ou égal à 6.

6
Fichier disponible sur http://www.ulb.ac.be/soco/statrope/cours/stat-s-102

Chapitre 4. LOIS DE PROBABILITÉ - EXERCICES 15


Université Libre de Bruxelles Année académique 2012-2013

Exercice 4
On lance 8 balles pour atteindre une cible. Les différents lancements sont indépendants. Si on lance une balle, la
probabilité qu’elle atteigne la cible est 0.95. Soit X la variable aléatoire qui compte le nombre de fois que la cible a
été atteinte.
1. Déterminez la loi de probabilité de X.
2. Combien de balles seront nécessaires pour être sûr que la cible ait été atteinte au moins une fois avec une
probabilité supérieure ou égale à 0.99.
3. Calculez la probabilité que la cible soit atteinte au moins quatre fois.
4. Supposons qu’on lance 100 balles, calculez la probabilité que :
i) la cible soit atteinte exactement 96 fois,
ii) la cible soit atteinte plus que 92 fois.

Exercice 5
Un gardien de nuit doit ouvrir une porte dans le noir, avec 10 clefs dont une seule est la bonne. Soit X la variable
aléatoire qui compte le nombre d’essais nécessaires jusqu’à l’ouverture de la porte. Le gardien étant ivre, il mélange
toutes les clefs à chaque tentative.
1. Quelles sont les valeurs possibles de X ?
2. Calculez la probabilité de l’événement [X = k], où k est une valeur prise par X.
3. De quel type de distribution s’agit-il ?
4. Donnez les valeurs de la moyenne et de la variance de X.
5. Quelle est la probabilité que la porte soit ouverte après n tentatives (c.-à-d. qu’elle s’ouvre en n tentatives ou
moins) ?
6. Le gardien se dit avant de commencer : “Si j’essaie n fois, j’ai une probabilité d’au moins 0.95 de réussir à
ouvrir la porte”. Quelle est la valeur minimale de n ?

Exercice 6
Dans une urne qui contient 10 boules numérotées de 1 à 10, on extrait 3 boules avec remise. Soient X la variable
aléatoire égale au plus grand des 3 numéros tirés.
1. Quelles sont les valeurs possibles de X ?
2. Calculez la probabilité de l’événement [X ≤ k], où k est une valeur prise par X.
3. Déduire la loi de probabilité de X.
4. Calculez P (1 < X ≤ 3).
5. Les deux événements (X = 1) et (X = 3) sont-ils indépendants ? (Justifiez votre réponse).
6. Calculez la probabilité que X soit paire.

Exercice 7
Soit X une variable aléatoire discrète qui ne peut prendre que les valeurs 1, 3 et 6 avec des probabilités 14 , 1
2 et 41 .
1. Quelle est la fonction génératrice des moments de X ?
2. En utilisant le résultat précédent, calculez l’espérance mathématique et la variance de X.

Chapitre 4. LOIS DE PROBABILITÉ - EXERCICES 16


Université Libre de Bruxelles Année académique 2012-2013

Exercice supplémentaire 1
Dans une entreprise travaillent 6 ouvriers et 5 employés. Le PDG, souhaitant prendre l’avis de son personnel, interroge
7 personnes choisies au hasard parmi ces 11 personnes. Soit X la variable aléatoire : ”nombre d’ouvriers interrogés”.
Déterminer la loi de probabilité de X.

Exercice supplémentaire 2
Une variable aléatoire X peut prendre l’une des trois valeurs 0, 1 ou 2 avec des probabilités positives. Déterminer sa
loi de probabilité sachant que E(X) = 1 et V ar(X) = 1/2.

Exercice supplémentaire 3
Soit X la variable aléatoire discrète qui associe à chaque enfant de 8 ans le nombre de bonnes réponses qu’il fournit
lors d’un test de discrimination droite-gauche des mains. X obéit à la distribution de probabilité suivante :

Nombre de bonnes réponses k 0 1 2 3 4 5 6


P (X = k) 0.05 0.15 0.20 0.25 0.20 0.10 0.05

1. On choisit au hasard un enfant de 8 ans. Calculez la probabilité des événements suivants :


i) L’enfant fournit au moins 2 bonnes réponses mais pas plus de 5.
ii) Le nombre de bonnes réponses fournies par l’enfant est strictement supérieur à 4.
2. Calculez le mode et la médiane de X.
3. Calculez la moyenne de X et la valeur de la fonction de répartition de X en 3.4.
4. Supposons que l’on sélectionne, par tirages aléatoires à probabilités égales avec remise, un échantillon de 25
enfants de 8 ans.
i) Quelle est la distribution de probabilité de la variable aléatoire Y correspondant au nombre d’enfants donnant
4 bonnes réponses dans l’échantillon ?
ii) A combien d’enfants donnant 4 bonnes réponses peut-on raisonnablement s’attendre dans l’échantillon ?

Exercice supplémentaire 4
Soit X une loi binomiale de moyenne 3 et de variance 2. Calculez P (X = 7).

Exercice supplémentaire 5
Un gardien de nuit doit ouvrir une porte dans le noir, avec n clefs dont une seule est la bonne. Soit X la variable
aléatoire qui compte le nombre d’essais nécessaires jusqu’à l’ouverture de la porte. Déterminez la loi de probabilité
de X si le gardien essaie les clefs une à une sans utiliser deux fois la même. Calculez l’espérance et la variance de X.

Chapitre 4. LOIS DE PROBABILITÉ - EXERCICES 17


Université Libre de Bruxelles Année académique 2012-2013

Exercice supplémentaire 6
On considère un point M se déplaçant sur un axe d’origine O, en partant de O et par sauts d’une unité vers la droite
(sens positif de l’axe) avec la probabilité 0.2 et vers la gauche (sens négatif de l’axe) avec la probabilité 0.8. Les sauts
étant supposés indépendants.
Soit X la variable aléatoire égale à l’abscisse du point à l’issue du 8ième déplacement et Y la variable aléatoire égale
au nombre de sauts vers la droite.
1. Déterminer la loi de probabilité de Y .
2. Donner les valeurs de la moyenne et de la variance de Y .
3. Calculer les quantiles d’ordre 0.25, 0.5, 0.75 de Y .
4. Exprimer la variable aléatoire égale au nombre de sauts vers la gauche en fonction de Y .
5. Déduire l’expression de X en fonction de Y .
6. Quelles sont les valeurs prises par X ?
7. Déterminer la loi de probabilité de X.

Exercice supplémentaire 7
Un fumeur dispose d’un nombre infini d’allumettes. La probabilité qu’une allumette s’éteigne est 0.2 . Le fumeur
tente d’allumer sa cigarette, chaque essai est indépendant des autres. S’il allume sa cigarette, il cesse d’allumer des
allumettes. Soit X la variable aléatoire égale au nombre d’allumettes utilisées.
1. Quelles sont les valeurs prises par X ?
2. Calculez la probabilité de l’événement [X = k], où k est une valeur prise par X.
3. De quel type de distribution s’agit-il ?
4. Donnez les valeurs de la moyenne et de la variance de X.
5. Quelle est la probabilité qu’il réussisse à allumer sa cigarette avec n allumettes au maximum ?
6. Combien d’allumettes seront nécessaires pour qu’il réussisse à allumer sa cigarette avec une probabilté supérieure
ou égale à 0.95.
7. Pour tout k ≥ 1, montrez que
P (X = n + k|X > n) = P (X = k).

8. Sachant que le nombre d’allumettes utilisées est strictement supérieur à 10, quelle est la probabilité qu’il
réussisse à allumer sa cigarette avec exactement 18 allumettes en tout ?

Exercice supplémentaire 8
Les valeurs prises par une variable binômiale X de paramètres n et p sont affichées par un compteur de la façon
suivante :
– Si X prend une valeur non nulle, le compteur affiche correctement cette valeur.
– Si X prend la valeur 0, le compteur affiche n’importe quoi, au hasard, entre 1 et n (toutes les valeurs sont
équiprobables).
On note Y la variable aléatoire “nombre affiché par le compteur”.
1. Quelle sont les valeurs prises par Y ?
2. Calculer la probabilité P (Y = k|X = 0), pour un k ∈ VY .

Chapitre 4. LOIS DE PROBABILITÉ - EXERCICES 18


Université Libre de Bruxelles Année académique 2012-2013

Distribution binomiale (fonction de répartition)7


x  
X n
F (x) = py q n−y
y
y=0

p .05 .10 .15 .20 .25 .30 .35 .40 .45 .50 1/6 1/3
n x
q .95 .90 .85 .80 .75 .70 .65 .60 .55 .50 5/6 2/3
2 0 .9025 .8100 .7225 .6400 .5625 .4900 .4225 .3600 .3025 .2500 .6944 .4444
1 .9975 .9900 .9775 .9600 .9375 .9100 .8775 .8400 .7975 .7500 .9722 .8889
2 1.000 1.000 1.000 1.000 1.000 1.000 1.000 1.000 1.000 1.000 1.000 1.000
3 0 .8574 .7290 .6141 .5120 .4219 .3430 .2746 .2160 .1664 .1250 .5787 .2963
1 .9928 .9720 .9393 .8960 .8438 .7840 .7183 .6480 .5748 .5000 .9259 .7407
2 .9999 .9990 .9966 .9920 .9844 .9730 .9571 .9360 .9089 .8750 .9954 .9630
3 1.000 1.000 1.000 1.000 1.000 1.000 1.000 1.000 1.000 1.000 1.000 1.000
4 0 .8145 .6561 .5220 .4096 .3164 .2401 .1785 .1296 .0915 .0625 .4823 .1975
1 .9860 .9477 .8905 .8192 .7383 .6517 .5630 .4752 .3910 .3125 .8681 .5926
2 .9995 .9963 .9880 .9728 .9492 .9163 .8735 .8208 .7585 .6875 .9838 .8889
3 1.000 .9999 .9995 .9984 .9961 .9919 .9850 .9744 .9590 .9375 .9992 .9877
4 1.000 1.000 1.000 1.000 1.000 1.000 1.000 1.000 1.000 1.000 1.000
5 0 .7738 .5905 .4437 .3277 .2373 .1681 .1160 .0778 .0503 .0313 .4019 .1317
1 .9774 .9185 .8352 .7373 .6328 .5282 .4284 .3370 .2562 .1875 .8038 .4609
2 .9988 .9914 .9734 .9421 .8965 .8369 .7648 .6824 .5931 .5000 .9645 .7901
3 1.000 .9995 .9978 .9933 .9844 .9692 .9460 .9130 .8688 .8125 .9967 .9547
4 1.000 .9999 .9997 .9990 .9976 .9947 .9898 .9815 .9688 .9999 .9959
5 1.000 1.000 1.000 1.000 1.000 1.000 1.000 1.000 1.000 1.000
6 0 .7351 .5314 .3772 .2621 .1780 .1176 .0754 .0467 .0277 .0156 .3349 .0878
1 .9672 .8857 .7765 .6554 .5339 .4202 .3191 .2333 .1636 .1094 .7368 .3512
2 .9978 .9842 .9527 .9011 .8306 .7443 .6471 .5443 .4415 .3438 .9377 .6804
3 .9999 .9987 .9941 .9830 .9624 .9295 .8826 .8208 .7447 .6563 .9913 .8999
4 1.000 .9999 .9996 .9984 .9954 .9891 .9777 .9590 .9308 .8906 .9993 .9822
5 1.000 1.000 .9999 .9998 .9993 .9982 .9959 .9917 .9844 1.000 .9986
6 1.000 1.000 1.000 1.000 1.000 1.000 1.000 1.000
7 0 .6983 .4783 .3206 .2097 .1335 .0824 .0490 .0280 .0152 .0078 .2791 .0585
1 .9556 .8503 .7166 .5767 .4449 .3294 .2338 .1586 .1024 .0625 .6698 .2634
2 .9962 .9743 .9262 .8520 .7564 .6471 .5323 .4199 .3164 .2266 .9042 .5706
3 .9998 .9973 .9879 .9667 .9294 .8740 .8002 .7102 .6083 .5000 .9824 .8267
4 1.000 .9998 .9988 .9953 .9871 .9712 .9444 .9037 .8471 .7734 .9980 .9547
5 1.000 .9999 .9996 .9987 .9962 .9910 .9812 .9643 .9375 .9999 .9931
6 1.000 1.000 .9999 .9998 .9994 .9984 .9963 .9922 1.000 .9995
7 1.000 1.000 1.000 1.000 1.000 1.000 1.000
8 0 .6634 .4305 .2725 .1678 .1001 .0576 .0319 .0168 .0084 .0039 .2326 .0390
1 .9428 .8131 .6572 .5033 .3671 .2553 .1691 .1064 .0632 .0352 .6047 .1951
2 .9942 .9619 .8948 .7969 .6785 .5518 .4278 .3154 .2201 .1445 .8652 .4682
3 .9996 .9950 .9786 .9437 .8862 .8059 .7064 .5941 .4770 .3633 .9693 .7414
4 1.000 .9996 .9971 .9896 .9727 .9420 .8939 .8263 .7396 .6367 .9954 .9121
5 1.000 .9998 .9988 .9958 .9887 .9747 .9502 .9115 .8555 .9996 .9803
6 1.000 .9999 .9996 .9987 .9964 .9915 .9819 .9648 1.000 .9974
7 1.000 1.000 .9999 .9998 .9993 .9983 .9961 .9998
8 1.000 1.000 1.000 1.000 1.000 1.000

7
Fichier disponible sur http://www.ulb.ac.be/soco/statrope/cours/stat-d-102

Chapitre 4. LOIS DE PROBABILITÉ - EXERCICES 19


Université Libre de Bruxelles Année académique 2012-2013

Distribution de Poisson (fonction de répartition)8


x
X e−λ λy
F (x) =
y!
y=0

λ
x
0.1 0.2 0.3 0.4 0.5 0.6 0.7 0.8 0.9 1.0
0 0.9048 0.8187 0.7408 0.6703 0.6065 0.5488 0.4966 0.4493 0.4066 0.3679
1 0.9953 0.9825 0.9631 0.9384 0.9098 0.8781 0.8442 0.8088 0.7725 0.7358
2 0.9998 0.9989 0.9964 0.9921 0.9856 0.9769 0.9659 0.9526 0.9371 0.9197
3 1.0000 0.9999 0.9997 0.9992 0.9982 0.9966 0.9942 0.9909 0.9865 0.9810
4 1.0000 1.0000 0.9999 0.9998 0.9996 0.9992 0.9986 0.9977 0.9963
5 1.0000 1.0000 1.0000 0.9999 0.9998 0.9997 0.9994
6 1.0000 1.0000 1.0000 0.9999
7 1.0000

2 3 4 5 6 7 8 9 10
0 0.1353 0.0498 0.0183 0.0067 0.0025 0.0009 0.0003 0.0001 0.0000
1 0.4060 0.1991 0.0916 0.0404 0.0174 0.0073 0.0030 0.0012 0.0005
2 0.6767 0.4232 0.2381 0.1247 0.0620 0.0296 0.0138 0.0062 0.0028
3 0.8571 0.6472 0.4335 0.2650 0.1512 0.0818 0.0424 0.0212 0.0103
4 0.9473 0.8153 0.6288 0.4405 0.2851 0.1730 0.0996 0.0550 0.0293
5 0.9834 0.9161 0.7851 0.6160 0.4457 0.3007 0.1912 0.1157 0.0671
6 0.9955 0.9665 0.8893 0.7622 0.6063 0.4497 0.3134 0.2068 0.1301
7 0.9989 0.9881 0.9489 0.8666 0.7440 0.5987 0.4530 0.3239 0.2202
8 0.9998 0.9962 0.9786 0.9319 0.8472 0.7291 0.5925 0.4557 0.3328
9 1.0000 0.9989 0.9919 0.9682 0.9161 0.8305 0.7166 0.5874 0.4579
10 0.9997 0.9972 0.9863 0.9574 0.9015 0.8159 0.7060 0.5830
11 0.9999 0.9991 0.9945 0.9799 0.9467 0.8881 0.8030 0.6968
12 1.0000 0.9997 0.9980 0.9912 0.9730 0.9362 0.8758 0.7916
13 0.9999 0.9993 0.9964 0.9872 0.9658 0.9261 0.8645
14 1.0000 0.9998 0.9986 0.9943 0.9827 0.9585 0.9165
15 0.9999 0.9995 0.9976 0.9918 0.9780 0.9513
16 1.0000 0.9998 0.9990 0.9963 0.9889 0.9730
17 0.9999 0.9996 0.9984 0.9947 0.9857
18 1.0000 0.9999 0.9993 0.9976 0.9928
19 1.0000 0.9997 0.9989 0.9965
20 0.9999 0.9996 0.9984
21 1.0000 0.9998 0.9993
22 0.9999 0.9997
23 1.0000 0.9999
24 1.0000

8
Fichier disponible sur http://www.ulb.ac.be/soco/statrope/cours/stat-d-102

Chapitre 4. LOIS DE PROBABILITÉ - EXERCICES 20


Université Libre de Bruxelles Année académique 2012-2013

STAT-S-102 Statistique descriptive et éléments de probabilités


Bertrand Mareschal

Solutions du Chapitre 4 : Variables aléatoires et lois de probabilité discrètes9

Exercice supplémentaire 1
6
X ∼ H(N, n, p) hypergéométrique où N = 11, n = 7 et p = 11 .

Exercice supplémentaire 2
VX = {0, 1, 2}, P (X = 0) = 41 , P (X = 1) = 1
2 et P (X = 2) = 14 .

Exercice supplémentaire 3
1. i) P (2 ≤ X ≤ 5) = 0.95 − 0.20 = 0.75;
ii) P (X > 4) = 1 − 0.85 = 0.15 ;
2. xM = 3 et x1/2 = 3 ;
3. E(X) = 2.9 et F (3, 4) = F (3) = 0, 65 ;
4. i) Y ∼ Bin(25; 0, 20);
ii) E(Y ) = 25 × 0.2 = 5.

Exercice supplémentaire 4
X ∼ Bin(9, 1/3) et P (X = 7) = 0.0073 (nécessite d’utiliser la table pour n = 9 → voir livre de référence).

Exercice supplémentaire 5
n+1 n2 −1
X ∼ U [1, 2, . . . , n], E(X) = 2 et V (X) = 12 avec n = 20 par exemple.

Exercice supplémentaire 6
1. Y ∼ Bin(8; 0, 2).
2. E(Y ) = 1, 6 et V (Y ) = 1, 28.
3. x1/4 = 1, x1/2 = 1 et x3/4 = 2.
4. Z = 8 − Y .
5. X = Y − Z = 2Y − 8.
6. VX = {2k − 8; k ∈ {0, 1, . . . , 8}}.
7. P (X = i) = P (Y = (i + 8)/2), pout i ∈ VX .
9
Fichier disponible sur http://www.ulb.ac.be/soco/statrope/cours/stat-s-102

Chapitre 4. LOIS DE PROBABILITÉ - SOLUTIONS 21


Université Libre de Bruxelles Année académique 2012-2013

Exercice supplémentaire 7
1. VX = {1, 2, 3, . . .} ;
2. P (X = k) = (0, 2)k−1 (0, 8) ; pour k ∈ VX ;
3. X ∼ g(p), avec p = 0, 8 ;
4. E(X) = 1, 25 et V (X) = 0, 3125 ;
5. P (X ≤ n) = 1 − (0, 2)n ;
6. n = 2 ;
7. Utiliser la définition de la probabilité conditionnelle.
8. P (X = 18|X > 10) = P (X = 8) = (0, 2)7 (0, 8) = 1, 024 × 10−5 .

Exercice supplémentaire 8
1. VY = {1, 2, . . . , n} ;
2. P (Y = k|X = 0) = n1 .

Chapitre 4. LOIS DE PROBABILITÉ - SOLUTIONS 22


Université Libre de Bruxelles Année académique 2012-2013

STAT-S-102 Statistique descriptive et éléments de probabilités


Bertrand Mareschal

Chapitre 5 : Statistique descriptive d’une série bivariée10


1
Séances 10 2 et 11

Exercice 1
Une enquête réalisée auprès des familles d’une ville comporte les deux questions suivantes :
– Combien avez-vous eu d’enfants jusqu’à ce jour ?
– Combien de télévisions avez-vous ?
En ne considérant que 257 familles ayant au moins une télévision et au moins un enfant, on construit un tableau de
contingence résumant les réponses données à ces deux questions.
Le tableau de contingence observé est le suivant :

Nombre d’enfants Y
Nombre de télévisions X 1 2 3 4 5 6
1 12 11 15 15 7 10
2 9 6 8 3 4 6
3 11 12 11 15 17 10
4 10 12 11 15 17 10

1. Déterminez les distributions marginales.


2. Déterminez les moyennes et variances marginales.
3. Déterminez le nombre moyen de téléviseurs que possède une famille de 4 enfants. Déterminez également la
variance dans ce cas.
4. Calculez la covariance entre X et Y .
5. Calculez le coefficient de corrélation entre X et Y .

Exercice 2
L’association nationale des entrepreneurs du bâtiment évalue les marchés immobiliers les plus abordables et les moins
abordables. Les données sur le revenu moyen (en milliers de dollars) et le prix de vente moyen (en milliers de dollars)
d’un échantillon de 12 marchés immobiliers choisis parmi la liste des marchés les plus abordables, sont présentés
ci-dessous (The Wall Street Journal Almanac 1998). On cherche à prévoir le prix de vente en fonction du revenu
moyen.

10
Fichier disponible sur http://www.ulb.ac.be/soco/statrope/cours/stat-s-102

Chapitre 5. SÉRIE BIVARIÉE - EXERCICES 23


Université Libre de Bruxelles Année académique 2012-2013

Marché Revenu Prix


Syracuse, NY 41.8 76
Springfield, IL 47.7 91
Lima, OH 40 65
Dayton, OH 44.3 88
Beaumont, TX 37.3 70
Lakeland, FL 35.9 73
Baton Rouge, LA 39.3 85
Nashau, NH 56.9 118
Racine, WI 46.7 81
Des Moines, IA 48.3 89
Minneapolis-St. Paul, MN 54.6 110
Wilmington, DE-MD 55.5 110

1. Déduisez de cet énoncé la variable explicative et la variable réponse.


2. Représentez graphiquement ces données.
3. Déterminez les moyennes et variances marginales, ainsi que la covariance.
4. Déterminez l’équation de la droite de régression correspondante.
5. Est-ce que cette équation est bien adaptée aux données ? Expliquez.
6. Calculez les variances résiduelle et de régression.
7. Le revenu moyen à Binghamton, dans l’Etat de New York, s’élève à 40100 dollars. Utilisez l’équation estimée
de la régression pour prévoir le prix de vente moyen des maisons vendues sur le marché de Binghamton.
8. Calculez la valeur prédite et le résidu correspondants à l’observation Springfield.
9. Que valent la moyenne des résidus et la moyenne des valeurs prédites ?

Exercice 3
Dans une enquête réalisée auprès de 200 personnes en activité, deux variables qualitatives étaient mesurées. La
première consistait à savoir leur niveau d’études et la deuxième portait sur le secteur où ils travaillaient.
Le tableau de contingence observé est le suivant :

njk Public Privé Autre


Primaire 10 4 30
Secondaire 25 16 15
Supérieur 35 60 5

1. Déterminez les profils-lignes et les profils-colonnes.


2. Calculer les effectifs théoriques espérés sous l’hypothèse d’indépendance.
3. Calculer les écarts à l’indépendance.
4. Calculer la mesure d’association D2 .

Chapitre 5. SÉRIE BIVARIÉE - EXERCICES 24


Université Libre de Bruxelles Année académique 2012-2013

Exercice supplémentaire 1
Une société de consultance a relevé le revenu annuel X (en milliers d’euros) et l’épargne correspondante Y (en milliers
d’euros) de 12 familles. Les résultats sont dans le tableau suivant :

Famille 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
Revenu 21 21 19 23 19 20 24 18 19 21 21 22
Epargne 2.2 1.8 1.9 1.9 2.3 1.9 2.0 2.4 1.8 1.9 2.1 2.2

1. Déterminez les moyennes et les variances marginales.


2. Déterminez la moyenne et la variance de l’épargne des familles qui ont un revenu supérieur ou égal à 21 mille
euros.
3. Déterminez l’équation de la droite de régression de Y en X.
4. Est-ce que cette équation est bien adaptée aux données ? Expliquez.
5. Calculez les variances résiduelle et de régression.
6. Calculez la valeur prédite et le résidu correspondant à la famille 8.

Exercice supplémentaire 2
Le tableau suivant donne la répartition de 200 étudiants de première année universitaire selon deux caractères
statistiques : l’âge X et le principal sport pratiqué Y .

njk Football Natation Tennis Equitation


18 ans 45 23 15 3
19 ans 29 18 8 2
20 ans 18 10 3 2
21 ans 14 8 2 0

1. De quels types sont les deux variables ?


2. Quels paramètres peuvent être calculés pour chacune de ces deux variables ?
3. Calculer la moyenne et la variance de la distribution marginale en X.
4. Calculer les effectifs théoriques espérés sous l’hypothèse d’indépendance entre X et Y .
5. Calculer les écarts à l’indépendance.
6. Calculer la mesure d’association D2 .

Exercice supplémentaire 3
Dans une classe, on a mesuré la taille (en pouces) et le poids (en livres) de 10 élèves. L’objectif est d’étudier le poids
(Y ) en fonction de la taille (X). Le tableau ci-dessous présente les résultats obtenus par les 10 élèves :

Nom Albert Alice Cindy Carol Henry July Jane Janet Jack John
Taille 69.0 56.5 65.3 62.8 63.5 57.3 59.8 62.5 62.5 59.0
Poids 112.5 84.0 98.0 102.5 102.5 83.0 84.5 112.5 84.0 99.5

1. Calculez le coefficient de corrélation entre X et Y .


2. Déterminez l’équation de la droite de régression de Y en X.
3. Est-ce que cette équation est bien adaptée aux données ? Expliquez.
4. Calculez les variances résiduelle et de régression.
5. Sachant que 1 pouce = 2.54 cm et 1 livre = 0.454 kg. A quel poids (en kg) peut-on s’attendre chez un élève
qui mesure 177.8 cm ?

Chapitre 5. SÉRIE BIVARIÉE - EXERCICES 25


Université Libre de Bruxelles Année académique 2012-2013

Exercice supplémentaire 4
Nous avons réuni dans cet exercice des données sur le nombre de licences d’armes à feu par 100000 habitants
(variable X) et le nombre d’homicides par 100000 habitants (variable Y ) à Détroit dans les années 1960 à 1973. Les
moyennes, variances et covariance de ces variables sont données ci-dessous. Le nuage de point correspondant à ces
données est représenté dans le graphe suivant :

60
Nombre d'homicides (par 100000 hab)

50

40

30

20

10

0
0 200 400 600 800 1000 1200
Nombre de licences (par 100000 hab)

x = 527.308 ; y = 25.539 ; s2x = 82152.367 ; s2y = 245.172 ; sxy = 3867.604

1. Calculez le coefficient de corrélation entre X et Y ?


2. Calculez l’équation de la droite de régression de Y par rapport à X et tracez celle-ci sur ce graphe ci-dessus.
3. Calculez le coefficient de détermination. Quelle information nous donne-t-il ?
4. D’après la droite de régression calculée, quel serait l’effet d’une augmentation de 100 licences (par 100000
habitants) sur le nombre d’homicides ?
5. Calculez la moyenne des résidus par rapport à la droite tracée. Expliquez ce résultat.

Chapitre 5. SÉRIE BIVARIÉE - EXERCICES 26


Université Libre de Bruxelles Année académique 2012-2013

STAT-S-102 Statistique descriptive et éléments de probabilités


Bertrand Mareschal

Solutions du Chapitre 5 : Statistique descriptive d’une série bivariée11

Exercice supplémentaire 1
1.
248 24, 4
x̄ =
= 20, 6667; ȳ = = 2, 0333;
12 12
5160 50, 06
s2x = − (20, 6667)2 = 2, 8875 et s2y = − (2, 0333)2 = 0, 0376.
12 12
2.
14, 1 28, 55
ȳ/x≥21 = = 2, 0143; et s2y/x≥21 = − (2, 0143)2 = 0, 0212.
7 7
503,3
3. sxy = 12 − (42, 0216) = −0, 0799, donc b = −0, 0277 et a = 2, 6058.
4. rxy = −0, 24, donc rxy2 = 0, 0588 et 5, 88% de la variance de y est expliquée par le lien linéaire entre x et y, ce

qui n’est pas satisfaisant. L’equation n’est pas adaptée aux données.
5. s2rég = 2, 21 × 10−3 et s2rési = 0, 0354.
6. y8∗ = 2, 1072 et e8 = 0, 2928.

Exercice supplémentaire 2
1. X : quantitave discrète et Y : qualitative nominale.
2. Pour X tous les paramètres et seulement le mode pour Y .
3795 72225
3. x̄ = 200 = 18, 975 et s2x = 200 − (18, 975)2 = 1, 0744.
4. Les effectifs théoriques espérés sous l’hypothèse d’indépendance entre X et Y :

n∗jk Football Natation Tennis Equitation


18 ans 45,58 25,37 12,04 3,01
19 ans 30,21 16,815 7,98 1,995
20 ans 17,49 9,735 4,62 1,155
21 ans 12,72 7,08 3,36 0,84

5. Les écarts à l’indépendance :

e∗jk Football Natation Tennis Equitation


18 ans -0,58 -2,37 2,96 -0,01
19 ans -1,21 1,185 0,02 0,005
20 ans 0,51 0,265 -1,62 0,845
21 ans 1,28 0,92 -1,36 0,84

6. D2 = 3, 9358.
11
Fichier disponible sur http://www.ulb.ac.be/soco/statrope/cours/stat-s-102

Chapitre 5. SÉRIE BIVARIÉE - SOLUTIONS 27


Université Libre de Bruxelles Année académique 2012-2013

Exercice supplémentaire 3
1.
618, 2 963
x̄ = = 61, 82; ȳ = = 96, 3;
10 10
38346, 26 93970, 5
s2x = − (61, 82)2 = 12, 9136; s2y = − (96, 3)2 = 123, 36.
10 10
59814, 4 28, 174
sxy = − (5953, 266) = 28, 174 et rxy = = 0.70;
10 39, 9127
2. b = 2, 1817 et a = −38, 5727.
3. Non. 49% seulement de la variance de y est expliquée par le lien linéaire entre x et y.
4. s2rég = 60, 4464 et s2rési = 62, 9136.
5. y ∗ = 51, 8224 kg.

Exercice supplémentaire 4
sxy
1. r = sx sy = 0.8618
sxy
2. Dy·x ≡ y ∗ = a + bx avec b = s2x
et a = y − bx
3867.604
b = 82152.367 = 0.04701 ; a = 25.539 − (0.04701) ∗ (527.308) = 0.7136
Dy·x ≡ y ∗ = 0.7136 + 0.047x
3. r2 = 0.7427
4. 4.7 homicides en plus par 100000 habitants.
5. e = 0 Toujours vrai dans le cas d’une droite de régression.

Chapitre 5. SÉRIE BIVARIÉE - SOLUTIONS 28


Université Libre de Bruxelles Année académique 2012-2013

STAT-S-102 Statistique descriptive et éléments de probabilités


Bertrand Mareschal

Chapitre 6 : Analyse d’une série chronologique12


Séance 12

Exercice 1
Pendant trois semaines consécutives, on a observé le nombre de visiteurs d’un musée dont les jours de fermeture sont
le samedi et le dimanche.

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi


Première semaine 7 5 35 5 6
Deuxième semaine 8 9 45 8 9
Troisième semaine 10 11 25 9 11

Considérons un modèle additif sans composante cyclique : Y = T + S + E.


1. Représentez graphiquement Y en fonction du temps. Pourquoi prend-on un modèle additif ?
2. Calculez les moyennes mobiles d’ordre 5, notées M M (5). Représentez graphiquement cette moyenne mobile.
Pourquoi prend-on un ordre 5 ?
3. Effectuez un ajustement linéaire sur cette série chronologique Y . Représentez graphiquement cet ajustement.
4. Déterminez les composantes saisonnières par la méthode de comparaison à la tendance.
5. Sur base du modèle additif et des résultats ci-dessus, donnez la prévision pour le lundi et le mardi de la 4ième
semaine.

Exercice 2
Les 12 observations suivantes représentent le nombre de magasins ouverts, par trimestre et pendant trois années,
dans une station de sport d’hiver :

Trimestres
Années T1 T2 T3 T4
2002 60 30 10 85
2003 72 36 18 74
2004 86 29 20 100

1. Calculez les moyennes mobiles centrées d’ordre 4, notées M M C(4).


2. Déterminez les composantes saisonnières par la méthode de comparaison à la moyenne mobile.

12
Fichier disponible sur http://www.ulb.ac.be/soco/statrope/cours/stat-s-102

Chapitre 6. SÉRIE CHRONOLOGIQUE - EXERCICES 29


Université Libre de Bruxelles Année académique 2012-2013

Chapitre 6. SÉRIE CHRONOLOGIQUE - EXERCICES 30

Vous aimerez peut-être aussi