Vous êtes sur la page 1sur 19

CLASSEMENT 2018

DES 400 AGENCES D’ARCHITECTURE


PAR CHIFFRE D’AFFAIRES

SOIRÉE ANNUELLE DU MAGAZINE d’a


MERCREDI 16 JANVIER 2019 AU 19 LCL
PRIX DE VENTE : 60 EUROS TTC
CLASSEMENT 2018
DES 400 AGENCES D’ARCHITECTURE
PAR CHIFFRE D’AFFAIRES

SOIRÉE ANNUELLE DU MAGAZINE d’a


MERCREDI 16 JANVIER 2019 AU 19 LCL
CLASSEMENT > LA MAF, PARTENAIRE DE LA SOIREE DU CLASSEMENT

Aider les architectes


à garder la maîtrise
du chantier
La loi Elan a changé la donne. Jusqu’alors,
le corpus législatif reconnaissait aux
architectes leur capacité à conduire le
chantier. Désormais, c’est à nous architectes
de démontrer la pertinence de notre
implication dans cette étape décisive du
projet. Pour ce nouveau défi, j’ai souhaité
que la MAF se positionne une fois encore
en allié de notre profession. La MAF a créé
la boîte à outils chantiers portée par la
conviction que l’architecte doit conserver
les missions de suivi de tous ses chantiers.

Un chantier n’est jamais une sinécure et l’inflation


réglementaire et technique ne cesse de complexifier
chacune de ses étapes. Nous nous retrouvons ainsi à
jongler au quotidien avec un fouillis réglementaire et
technique accablant.
Mise en ligne en avril 2018 sur le site www.maf.fr, elle
s’apparente à un guide pratique numérique en 23
chapitres. Elle aborde toutes les étapes, de la signature
des marchés à la fin de la période de garantie de
parfait achèvement, en passant par des problématiques
telles que : les rôles des intervenants du chantier,
l’immixtion du maître d’ouvrage, le devoir de conseil ou
l’assurance. Tous les concepteurs pourront y trouver les
outils méthodologiques et les modèles de documents
nécessaires pour garder la maîtrise de leurs chantiers.
Fondés sur les retours d’expérience de la profession
et de juristes et des documents élaborés par un comité
de rédaction composé d’architectes, de juristes de la
MAF et d’avocats spécialisés, ils sont proposés à titre
de modèle pour régler différentes situations selon
les règles professionnelles en vigueur et mis à jour
régulièrement.

Jean-Claude Martinez, président de la MAF


Jean-Claude Martinez, architecte, président de la MAF (Mutuelle des architectes français assurances)
© MAF (Mutuelle des Architectes Français assurances) – Photographe : Ecliptique - Laurent Thion

2 D’ARCHITECTURES - CLASSEMENT 2018


La boîte à outils chantiers MAF
Véritable guide pratique numérique, la boîte à outils qu’il est nécessaire de vérifier pendant la construction réglementation et fourmillent de recommandations pour
fournit à l’architecte et aux bureaux d’études les d’un bâtiment. répondre aux situations complexes. Bien que ce ne soit
méthodes et modèles de document dont ils ont besoin Ainsi, 23 chapitres élaborés par un comité de rédaction sa vocation première, la Boîte à outils chantiers participe
pour garder la maîtrise de leurs chantiers. Elle leur permet composé d’architectes, de juristes de la MAF et d’avocats également à la prévention des sinistres par une gestion
de mieux appréhender le déroulement d’une opération spécialisés passent en revue les temps forts de la maîtrisée du chantier.
de construction et d’anticiper les points importants direction de chantier. Leurs contenus s’appuient sur la

QUESTION À PASCALE GUÉDOT


architecte et administrateur de la MAF

La pratique du chantier est-elle aujourd’hui risquée pour l’architecte ?


Si vous mettez trois architectes autour d’une table, vous
constatez qu’ils ne procèdent pas de la même manière.
Pour eux, les praticiens juristes de la MAF et des architectes « La Boîte à outils
ont défini les pratiques les plus fiables en répondant à des
questions simples : comment établir le compte rendu de
prépare la reconquête
chantier ? Quelles sont les formes de réception de travaux ? du chantier »
Quelles sont les procédures de paiement ? À quel moment
faut-il faire un ordre de service ? Etc.

Quelle recommandation contient ce guide par exemple ?


Pascale Guédot.
© MAF (Mutuelle des Architectes Français assurances) – Les architectes doivent notamment écrire mieux pour se protéger dans un environnement toujours plus technique
Photographe : Ecliptique - Laurent Thion et désormais très juridique. Mais, en réalité, ils ne savent pas bien s’y prendre. À ce propos, le chapitre « Comment
écrire au maître d’ouvrage ? » les guide dans la relation avec leur client.

QUESTION À MICHEL KLEIN


directeur des sinistres à la MAF
Que signifie concrètement « sécuriser le suivi de l’exécution des travaux » ?
Sécuriser, c’est donner les bonnes interprétations que l’on
doit faire des textes. Dans sa Boîte à outils, la MAF fournit
des conseils fiables sur les actions à accomplir en répondant
« Avec la Boîte à outils,
à des questions simples : comment ça fonctionne ? la MAF apporte
Comment ça s’applique ? Et cela pendant toute la durée
du chantier.
des réponses fiables
et pratiques»
Quelle période couvre la Boîte à outils chantiers ?
Il s’agit de la période qui va de la signature des marchés
à la fin de la période de garantie de parfait achèvement, en passant par des problématiques qui ne relèvent pas
Michel Klein.
© MAF (Mutuelle des Architectes Français assurances) – nécessairement des étapes du chantier, telles que les rôles des intervenants sur le chantier, l’immixtion du maître
Photographe : Tomoya Fujimoto
d’ouvrage, le devoir de conseil, ou l’assurance.

Retrouvez la boîte à outils chantiers sur www.maf.fr

D’ARCHITECTURES - CLASSEMENT 2018 3


de litige,
avoir besoin
nts solides.

173
à mal. Publiée par le CNOA, l’étude Archigraphie 20181 nous apprend que « l’évolution de la place

Le chantier figure parmi les missions qui, paradoxalement, échappent de plus en plus à l’architecte
l’année. Une loi qui suscite l’inquiétude et la colère de la profession qui voit ses prérogatives mises

des tâches et une diversification des professions de la maîtrise d’œuvre. Alors qu’historiquement,

consacre une exposition passionnante à l’imaginaire du chantier (voir p. 34), nous avons souhaité
– une évolution encore impensable il y a peu. Alors que la Cité de l’architecture et du patrimoine
production et de matériaux ainsi que le poids des réglementations a conduit à un morcellement

1. Étude « Archigraphie 2018, Observatoire de la profession d’architecte », publiée en novembre 2017, réalisée par le CRÉDOC, sous la direction
En effet, 77 % l’ont citée au moins une fois comme un des défis à relever pour leur profession.

les architectes possédaient, au sein de leur agence, l’ensemble des compétences économiques
de l’architecte au sein de la maîtrise d’œuvre constitue le défi principal à relever pour l’avenir.
être formulées envers cet exercice, il nous faut insister pour rappeler que le critère retenu est
chiffre d’affaires déclaré. À la différence des éditions passées, nous avons choisi cette année
Chaque année, d’a publie un tableau des agences d’architecture classées en fonction de leur

2018 a été marquée par l’adoption de la loi ELAN dont d’a s’est fait le relais tout au long de

La complexification des processus de construction, l’émergence de nouvelles techniques de


de publier les 400 premiers noms de ce classement. Face aux critiques qui peuvent parfois

exclusivement celui de la santé financière des agences et, en aucun cas, celui de la qualité
architecturale. Un classement factuel qui suscite certes la polémique mais aussi l’intérêt

et techniques, un nombre croissant de ces missions sont aujourd’hui externalisées ».


DES 400 PREMIÈRES AGENCES FRANÇAISES
CLASSEMENT PAR CHIFFRE D’AFFAIRES

des architectes qui sont finalement très peu nombreux à refuser d’en être.
CLASSEMENT PAR CHIFFRE D’AFFAIRES
DES 400 PREMIÈRES AGENCES FRANÇAISES

d’un comité de pilotage présidé par Elizabeth Gossart, conseillère nationale de l’Ordre des architectes.
donner la parole aux architectes à l’occasion d’une table ronde.
par Maryse Quinton
Chaque année, d’a publie un tableau des agences d’architecture classées en fonction de leur
chiffre d’affaires déclaré. À la différence des éditions passées, nous avons choisi cette année
de publier les 400 premiers noms de ce classement. Face aux critiques qui peuvent parfois
être formulées envers cet exercice, il nous faut insister pour rappeler que le critère retenu est
exclusivement celui de la santé financière des agences et, en aucun cas, celui de la qualité
architecturale. Un classement factuel qui suscite certes la polémique mais aussi l’intérêt
des architectes qui sont finalement très peu nombreux à refuser d’en être.
2018 a été marquée par l’adoption de la loi ELAN dont d’a s’est fait le relais tout au long de
l’année. Une loi qui suscite l’inquiétude et la colère de la profession qui voit ses prérogatives m
ôtres. à mal. Publiée par le CNOA, l’étude Archigraphie 20181 nous apprend que « l’évolution de la p
de l’architecte au sein de la maîtrise d’œuvre constitue le défi principal à relever pour l’avenir.
En effet, 77 % l’ont citée au moins une fois comme un des défis à relever pour leur profession.

par Maryse Quinton


La complexification des processus de construction, l’émergence de nouvelles techniques de
production et de matériaux ainsi que le poids des réglementations a conduit à un morcellemen
URNISSEUR,
ASSURANCE
des tâches et une diversification des professions de la maîtrise d’œuvre. Alors qu’historiqueme
UE PROFESSIONNELLE les architectes possédaient, au sein de leur agence, l’ensemble des compétences économiques
PROTECTION Ci-dessus : résidence et techniques, un nombre croissant de ces missions sont aujourd’hui externalisées ».
JURIDIQUE hôtelière, Paris Le chantier figure parmi les missions qui, paradoxalement, échappent de plus en plus à l’archit
Montparnasse, Suzel
de votre choix, – une évolution encore impensable il y a peu. Alors que la Cité de l’architecture et du patrimoi
océdures Brout, architecte
(maîtrise d’ouvrage : consacre une exposition passionnante à l’imaginaire du chantier (voir p. 34), nous avons souha

Ci-dessus : résidence

Espaces ferroviaires).
Montparnasse, Suzel

(maîtrise d’ouvrage :
Espaces ferroviaires). donner la parole aux architectes à l’occasion d’une table ronde.

© Frédéric Delangle

Brout, architecte
hôtelière, Paris
1. Étude « Archigraphie 2018, Observatoire de la profession d’architecte », publiée en novembre 2017, réalisée par le CRÉDOC, sous la directio
urance mutuelle
30 00. E-mail : maf@maf.fr d’un comité de pilotage présidé par Elizabeth Gossart, conseillère nationale de l’Ordre des architectes.
© Frédéric Delangle
CLASSEMENT > CLASSEMENT PAR CHIFFRE D’AFFAIRES DES 400 PREMIÈRES AGENCES FRANÇAISES

CLASSEMENT > CLASSEMENT PAR CHIFFRE D’AFFAIRES DES 400 PREMIÈRES AGENCES FRANÇAISES

LE CHANTIER EN QUESTION : QUELLES STRATÉGIES


POUR LES ARCHITECTES
LE CHANTIER ?
EN QUESTION : QUELLES STRATÉGIES
POUR LES ARCHITECTES ?

Atelier Aïno, réhabilitation de la maison Francis-André


à la Turbie, livrée en 2017 (maîtrise d’ouvrage privée) :
Atelier Aïno,
construction d’un réhabilitation
mur en pierre de la maison
sèche par les Francis-André
participants

DR
à la Turbie, livrée
du chantier-école en 2017
encadré par un(maîtrise
artisan d’ouvrage
murailler. privée) :
construction d’un mur en pierre sèche par les participants

DR
du chantier-école encadré par un artisan murailler.

Le 13 novembre dernier, à l’occasion d’une D’a : L’année dernière, nous avons organisé qu’on n’est évidemment pas tout seul. La création
table ronde, les architectes Suzel Brout une table ronde sur l’explosion de la com- architecturale n’est pas l’œuvre d’un génie solitaire,
Le Élise
(aasb), 13 novembre
Giordanodernier, à l’occasion
(Atelier Aïno), Christined’unemande D’a privée
: L’année (voirdernière,
d’a 259).nous Parmiavons organisénousqu’on
les consé- sommes n’est
prisévidemment
dans une aventure pas tout seul. LaCette
collective. création
table ronde, les architectes
Leconte (présidente de l’Ordre des architectes Suzel Brout une table ronde sur l’explosion
quences majeures de cette évolution, une ten- de la com- architecturale n’est pas l’œuvre
expérience du chantier permet de sortir de cette d’un génie solitaire,
(aasb), Élise Giordano
d’Île-de-France), (Atelier
Valérie Nègre Aïno), Christine
(architecte et dancemande privée
à exclure de(voir
plus d’a 259).fréquemment
en plus Parmi les consé-mythologie nous sommes pris dans une aventure
de l’architecte-artiste collective.
qui œuvre seul,Cette
Leconte (présidente
historienne), François Noirde l’Ordre
(Corelo) des
etarchitectes
Ingrid quences sur
l’architecte majeures de cetteSiévolution,
le chantier. certains une s’enten-de faire expérience du chantiercarpermet
preuve d’humilité, ce n’estdepassortir
nousdequicette
d’Île-de-France),
Taillandier (ITAR) ontValérie Nègre
dialogué avec(architecte
l’équipe etréjouissent,
dance à exclure
nombreux de plus
sont en ceuxplusqui fréquemment
s’en in- mythologie
construisons de l’architecte-artiste
nous-mêmes nos projets. qui C’estœuvre
par leseul,
historienne),
de d’a , EmmanuelFrançois Noir (Corelo)
Caille (rédacteur et Ingridquiètent.
en chef), l’architecte
Quel fut survotre
le chantier.
premier contact Si certains avecs’enchantier de faire
que je preuve d’humilité,
suis devenue car ce n’est pas nous qui
architecte.
Taillandier
Maryse Quinton(ITAR) ont dialogué
et Agathe avec l’équipele chantier
Viguier. L’occasion réjouissent,? nombreux sont ceux qui s’en in-Ingrid construisons
Taillandier nous-mêmes
: Je défendsnos uneprojets.
position C’est
assezpar le
de d’a , Emmanuel Caille (rédacteur
d’échanger autour du chantier, des diffé- en chef), quiètent. Quel fut votre premier contact avec chantier que je suis devenue architecte.
classique de la discipline. Je cite souvent la triade de
Maryse
rentes Quinton
pratiques et matière
en la Agathe Viguier. L’occasionÉliseleGiordano
et des dérives chantier ?: Dès que nous sommes sorties de Ingrid
Vitruve, Taillandier
« Utilitas, firmitas, : Je défends» une
venustas position
(utilité, péren-assez
qui d’échanger
inquiètent la autour du chantier,
profession des diffé-l’école, notre première envie fut de faire du chantier.
quand l’archi- nité classique
et beauté)dequi la discipline.
sont pour Je moicite souvent laimbri-
totalement triade de
tecterentes
tend àpratiques en la matière
devenir indésirable suret
le des
terrain. Élise Giordano
dérivesL’enseignement : Dès éloigné
était assez que nous de sommes
la façon sorties
dont dequées. Vitruve,
Sans ces« Utilitas,
relations firmitas, venustas
intrinsèques entre» (utilité, péren-
ces trois
qui inquiètent la profession quand l’archi-on construit. l’école, notre première
Pour mon mémoireenviedefutmaster,
de faire je du chantier.notions,
m’étais nité onet beauté)
perd unequi sontdepour
partie notremoidiscipline
totalement et deimbri-
Tabletecte
rondetend à devenir
organisée indésirable
par Maryse Quintonsur le terrain.intéressée
L’enseignement
à certainsétait assez d’architectes
collectifs éloigné de laqui façonjus-dontnos qualités
quées. Sans ces relations
d’architecte. Cetteintrinsèques
définition aentre ces trois
toujours
on construit. Pour mon mémoire
tement, pour avoir accès à la commande, réalisaient de master, je m’étais notions, on perd une e partie de notre discipline et de
une vraie valeur au XXI siècle, une vraie réalité. Il
Table ronde organisée par Maryse Quinton intéressée
de petites à certains
structures qui collectifs d’architectes
leur permettaient de qui s’y jus-faut avoir
nos qualités d’architecte.
fait du chantier pour se Cette définition
permettre de nea toujours
pas
tement,etpour
confronter avoir accès
d’apprendre à la commande,
à construire. réalisaienten faire.
Nous avons une Si vraie valeur aun’en
les agences XXIfont
e
siècle,
plus,une
je ne vraie
voisréalité.
pas Il
de premiers
eu nos petites structures
projets dansqui leur permettaient
le cadre familial ou ami- de s’ycomment
faut avoir
nousfait du chantier
allons pour seles
pouvoir former permettre de ne pas
jeunes géné-
confronter
cal, ce qui nous aetpermis
d’apprendre
d’avoir àdirectement
construire.accès Nousauavonsrations. en faire.
Ce n’estSi les
pasagences
à l’écolen’en font fait
que l’on plus,dujechantier.
ne vois pas
eu nos premiers projets
chantier à de petites échelles. dans le cadre familial ou ami-Christine Leconte : Cette transmission entre les gé-géné-
comment nous allons pouvoir former les jeunes
Suzelcal,Brout
ce qui: nous
Nousaavons
permisréalisé
d’avoir directement
notre premier pro- accès aunérations
rations.estCeextrêmement
n’est pas à l’école que l’onetfait
importante, elledupasse
chantier.
chantier
jet avec Lauraà Carducci
de petites(groupe
échelles. scolaire Alain-Savary bien Christine
évidemment Leconte : Cette transmission entre les gé-
par le chantier.
Suzel
à Évry Broutsans
en 1992) : Nous avons
avoir réalisé
jamais faitnotre premier pro-Suzel
de chantier. nérations
Brout :est extrêmement
À l’agence, importante,
les stagiaires font et
duelle
suivipasse
Avantjetdeavec Laura Carducci
m’installer, (groupe
j’ai travaillé en scolaire
agence Alain-Savary
mais on bien évidemment
de chantier. Certains ont parhorreur
le chantier.
de ça, d’autres sont
ne meà Évry
donnait en pas
1992)les sans avoirà jamais
chantiers suivre. fait
Nousdeavonschantier.ravisSuzel
! Ils seBrout
révèlent. : À l’agence, les stagiaires font du suivi
Avant de m’installer, j’ai travaillé
appris sur le tas et passé deux ans à ne faire que ça.en agence mais on François Noir : Certainsontjeunes
de chantier. Certains horreurarchitectes
de ça, d’autressont sont
Nousneétions
me donnait pas les avec
sur un plateau chantiers à suivre.
d’autres Nous avons
architectes à ravis !très
d’emblée Ils seà révèlent.
l’aise sur le chantier ; d’autres ont
appris
qui on sur le tas
demandait desetconseils,
passé deux ans à ne
on n’était pasfaire
toutes François
que ça.une relation Noir : Certains
problématique jeunes architectes
aux entrepreneurs, ou ne sont
Nous
seules et, étions
dans cessur moments,
un plateau jeavec med’autres
disais : architectes
c’est ça àsavent d’emblée
pas commenttrès à se l’aise sur le chantier ; d’autres ont
positionner.
qui on demandait
l’architecture. Ce n’était despas conseils, on n’étaitTout
un fantasme. pas toutes
à une relation
Christine Leconte problématique
: C’est une auxbelle
entrepreneurs,
opportunitéou ne
seules et, dans ces moments, je me
coup, il y avait 50 ouvriers qui construisaient ce que disais : c’est ça savent pas comment se positionner.
pour les jeunes de se retrouver sur le chantier, c’est
nousl’architecture.
avions dessiné.CeC’est n’était pas un fantasme.
un sentiment incroyableTout Christine
à àloin d’être Leconte
la règle. Ils sont : C’est une belle
plus souvent opportunité
à faire une
coup,
la fois il y avait 50 ouvriers
de surpuissance et d’extrême qui construisaient
modestie, parce ce que3D derrière
pour lesunjeunes de se retrouver sur le chantier, c’est
ordinateur.
nous avions dessiné. C’est un sentiment incroyable à loin d’être la règle. Ils sont plus souvent à faire une
la fois de surpuissance et d’extrême modestie, parce 3D derrière un ordinateur.
174 D’ARCHITECTURES 268 – DÉCEMBRE 2018 / FÉVRIER 2019

174 D’ARCHITECTURES 268 – DÉCEMBRE 2018 / FÉVRIER 2019

6 D’ARCHITECTURES - CLASSEMENT 2018


« Cette expérience du chantier permet de sortir de
cette mythologie de l’artiste-architecte qui œuvre
seul, de faire preuve d’humilité »

Suzel Brout est architecte,


récompensée par les AJAP en
1989 et le Prix de la première
œuvre en 1992. Elle a créé
l’agence aasb à Paris en 1995.
Elle est architecte conseil de l’État

© E. Caille
en Haute-Corse depuis 2001.
<www.suzelbrout.com>

Ingrid Taillandier : Est-ce que les écoles doivent l’architecte et l’entreprise. Car avec la variante, l’entre- j’ai une formation d’architecte ayant un peu exercé.
être réformées ? Je ne sais pas, car à intégrer trop de prise reprend une part de la conception. Nous sommes Pour le moment, on connaît mal cette histoire du
réalités dans notre métier en conception, on risque obligés de redessiner un projet comme si les études chantier, on ne sait pas très bien la manière dont les
de perdre de notre capacité à inventer. À l’agence, n’étaient pas vraiment valables. Actuellement trois architectes travaillaient sur les chantiers autrefois.
jusqu’à présent, celui qui a conçu le projet suit le types de BET interviennent sur un projet : celui de la On a cette image de l’architecte vitruvien, reven-
chantier. Cette continuité est nécessaire parce que maîtrise d’œuvre (qui donne les principes), celui de la diquant la phase de conception d’une œuvre que
les projets s’inscrivent dans le temps long. Pourquoi maîtrise d’ouvrage (qui contrôle) et celui de l’entreprise d’autres mains vont réaliser pour lui. En réalité cette
nous avons fait tel ou tel choix ? Qu’est-ce qu’il est qui recalcule et redimensionne. C’est une dilution de la posture de la Renaissance a mis des siècles à se
possible de lâcher ou non ? Quelles sont nos prio- technicité et des responsabilités. Il y a là une non-effi- réaliser. Et parfois elle ne s’est jamais réalisée. Un
rités ? C’est celui qui conçoit qui peut donner ces cacité, une perte de temps, une perte d’argent. architecte comme Scarpa, par exemple, n’a jamais
grandes lignes. Parce que, durant le chantier, les pensé l’architecture de cette manière. Depuis tou-
compromis sont inévitables. Il est impossible de tout D’a : Comment pallier cette déficience ? jours, il y a en réalité plusieurs attitudes par rap-
imaginer en amont. Il faut travailler en collaboration port à l’exécution. Il y a ceux qui délèguent, comme
avec les entreprises et les artisans, le dialogue est Suzel Brout : Je rêve de projets en exécution, avec Alberti, et ceux qui, comme Prouvé et Pouillon
très important pendant cette phase. Je pense que la des BET très performants, bien payés – ce qui n’est par exemple, s’impliquent dans la construction en
conception continue en chantier. Sur tous mes pro- pas forcément le cas aujourd’hui – qui prennent leurs créant leurs propres entreprises. Pour les grands
jets, cela a été le cas. responsabilités, et qu’ensuite, l’entreprise exécute. chantiers publics, l’organisation administrative
Suzel Brout : Je pense qu’un enseignement plus Cela serait beaucoup plus simple et plus efficace. faisait que les architectes étaient nécessairement
technique comme en Espagne, en Suisse ou dans les Chacun aurait son rôle. Si on veut gagner du temps impliqués dans les chantiers. L’histoire nous montre
pays anglo-saxons ne serait pas mauvais pour les et de l’argent, c’est là que ça devrait se jouer. Les qu’en sortant des Beaux-Arts, les architectes tra-
écoles d’architecture. On n’enlèverait pas le génie, au plus gros sinistres que j’ai eus portaient sur les va- vaillaient en agence où la hiérarchie faisait que l’ar-
contraire. Tous les grands architectes se positionnent riantes que j’ai dû finalement accepter. Aujourd’hui, chitecte secondaire était celui qui assurait le suivi
par rapport à la construction et cette position-là peut je cherche à construire de plus en plus en systèmes des chantiers. Avant de construire la bibliothèque
aussi s’apprendre et s’envisager à l’école. Notre métier de préfabrication : c’est un choix constructif mais Sainte-Geneviève, Henri Labrouste a ainsi passé
est en train de se déqualifier. Nous avons perdu la également une stratégie pour éviter les variantes, plusieurs années comme chef de chantier de Félix
technique et maintenant nous perdons les chantiers. avoir une vraie synthèse et les meilleurs conducteurs Duban pour l’École de beaux-arts. À cette époque,
Quant au rapport avec les entreprises et à la manière de travaux. En bref : garder le plaisir du chantier et les « inspecteurs » étaient sur le chantier tous les
de construire, il y a des dysfonctionnements évidents. éviter le conflit. jours. Pas une fois par semaine, tous les jours !
Un dossier de DCE n’est pas un dossier d’exécution. Cette question du temps de présence sur le chantier
La conception est faite mais le dossier technique D’a : Que nous enseigne l’histoire du chantier doit nous interpeller.
est très incomplet. L’entreprise arrive, elle chiffre, et sur ces questions ?
en chiffrant elle évalue, elle optimise et elle variante D’a : De la même façon qu’aujourd’hui, il y a
pour donner le meilleur prix possible. La variante sur Valérie Nègre : L’histoire du chantier est un do- différentes manières d’envisager le métier
les chantiers est un point de conflit permanent entre maine en plein développement. Il m’intéresse car d’architecte…

175

D’ARCHITECTURES - CLASSEMENT 2018 7


CLASSEMENT > CLASSEMENT PAR CHIFFRE D’AFFAIRES DES 400 PREMIÈRES AGENCES FRANÇAISES

CLASSEMENT > CLASSEMENT PAR CHIFFRE D’AFFAIRES DES 400 PREMIÈRES AGENCES FRANÇAISES

LE CHANTIER EN QUESTION : QUELLES STRATÉGIES


POUR LES ARCHITECTES ?

« Il y a une différence entre la starchitecte qui


se montre face caméra et notre quotidien où nous
souhaitons simplement qu’on nous laisse la place
pour exercer nos compétences sur le chantier »

Élise Giordano est architecte. Atelier Aïno, réhabilitation de la maison Francis-André


Elle a créé l’atelier Aïno en 2016 à la Turbie, livrée en 2017 (maîtrise d’ouvrage privée) :
à Marseille avec Charlotte Lovera construction d’un mur en pierre sèche par les participants

DR
et Louise Dubois. L’agence est du chantier-école encadré par un artisan murailler.

© E. Caille
lauréate des AJAP 2018.
<www.atelier-aino.com>

Le 13 novembre dernier, à l’occasion d’une D’a : L’année dernière, nous avons organisé qu’on n’est évidemment pas tout seul. La création
table ronde, les architectes Suzel Brout une table ronde sur l’explosion de la com- architecturale n’est pas l’œuvre d’un génie solitaire,
Christine
(aasb), Leconte :(Atelier
Élise Giordano Nous sommes à un moment mande
Aïno), Christine mentprivée
nos projets,
(voir d’a pour259).justement
Parmi éviter
les que
consé- les pro-nous au chantier.
sommes On aune
pris dans ensuite
aventure basculé dans un
collective. Cette monde
clé : qui est l’architecte du XXI siècle ? Est-ce qu’il est blèmes ne se reproduisent. expérience du chantier permet de sortir de cettepour
où les grandes maîtrises d’ouvrage préfèrent,
e
Leconte (présidente de l’Ordre des architectes quences majeures de cette évolution, une ten-
juste directeur artistique,
d’Île-de-France), penseur (architecte
Valérie Nègre d’une image de etsyn- dance à exclure de plus en plus fréquemment des raisons
mythologie que l’on peut discuter,
de l’architecte-artiste qui avoir
œuvredes seul,
maîtrises
thèse ou est-il
historienne), celui quiNoir
François va jusqu’au
(Corelo)boutetdeIngrid D’a : Comment
son œuvre l’architecte l’architecte
sur le chantier. Si en est-il arrivé
certains s’en àde faire d’œuvre
preuved’exécution
d’humilité, qui car dirigent
ce n’est pasles travaux.
nous quiPetit
avec le courage
Taillandier (ITAR) que
ontcela demandeavec
dialogué d’aller être indésirable
se confron- réjouissent,
l’équipe nombreux sursontle chantier
ceux qui ? s’en in- à petit, ilnous-mêmes
construisons est vrai que nos l’architecte
projets. est dépossédé
C’est par le du
ter ,au
de d’a réel ? Ce courage
Emmanuel Caille est fondamental
(rédacteur en dans
chef),l’acte quiètent. Quel fut votre premier contact avec chantier.
chantier que jeNotre activité architecte.
suis devenue est de remettre l’architecte
créatif
Maryse de l’architecte.
Quinton et Agathe Car Viguier.
lorsque l’on Ingrid Taillandier
va jusqu’au le chantier
L’occasion ? : Pour faire le chantier en com-Ingrid au Taillandier
cœur du chantier, de faireune
: Je défends en sorte
positionqu’ilassez
garde le
bout de ce que l’on a dessiné,
d’échanger autour du chantier, des diffé- et donc, une fois que mande privée, il faut prouver nos compétences en la pouvoir. Ce qui passe par une
classique de la discipline. Je cite souvent la triade deexpertise spécifique
l’onpratiques
rentes a eu cetteenconfrontation
la matière au et chantier,
des dérives au réel, Élisematière.
Giordano L’image
: Dèsdeque l’architecte
nous sommes qui nesorties
sait pas que«les
defaireVitruve, architectes
Utilitas, firmitas,n’ont plus toujours
venustas et qui
» (utilité, péren- leur est
qui notre façon delaconcevoir
inquiètent est forcément
profession quand différente
l’archi- et l’école, du notre
chantier vient bien
première enviedefutquelque
de fairepart. Il y a forcé-nité et
du chantier. déniée
beauté)par qui
les sont
grandespourmaîtrises d’ouvrage
moi totalement qui s’in-
imbri-
tecteplus
tendaffirmée. Aujourd’hui,
à devenir surtoutsur
indésirable dans ment des architectes
la promotion L’enseignement
le terrain. était assezqui se désintéressent
éloigné de la façon tellement
dont quées.terrogent
Sans ces: «relations
Est-ce qu’ils arriveront
intrinsèques entreà tenir l’écono-
ces trois
privée, on nous exclut du chantier et c’est un vrai pro- on construit. du chantier que notre réputation
Pour mon mémoire de master, je m’étais en pâtit. notions, on perd une partie de notre discipline et de l’en-
mie du chantier ? À éviter les contentieux avec
blème. Mais balayons devant
Table ronde organisée par Maryse Quinton notre porte, il y a aussi François Noir : Pour que les
intéressée à certains collectifs d’architectes qui jus- promoteurs privés treprise ?d’architecte.
nos qualités À gérer les Cette variantes de façon
définition satisfaisante
a toujours
des architectes qui ne veulent plus faire de chantier, et tement, aientpour
considéré qu’ils prenaient moins
avoir accès à la commande, réalisaient de risques en pour tout le monde ?e » Le chantier requiert un champ
une vraie valeur au XXI siècle, une vraie réalité. Il
cela pour plein de raisons : vision du métier, responsa- de petites ne confiant pas les
structures quichantiers aux architectes,
leur permettaient de compétences
de s’yc’estfaut avoir fait du chantier de plus
pouren se plus complexe.
permettre de neIlpasy a une
bilité, stress, aspect chronophage et économique de la confronter qu’il a etdû d’apprendre
se passer desà choses !
construire. Nous avons augmentation
en faire. Si les agences des exigences
n’en font plus, des maîtrises
je ne voisd’ouvrage
pas
mission… Toutes ces raisons sont recevables mais à eu nos Suzel Brout
premiers : Je n’arriverai
projets dans le cadre jamais à être
familial ou compéti-
ami- sur lanous
comment gestion
allonsdespouvoir
chantiers qui est
former les très
jeunesdifficile.
géné-
terme confortent l’image d’un architecte-artiste, loin cal, ce tive financièrement parlant face
qui nous a permis d’avoir directement accès au à un technicien que Suzel Brout : Je ne comprends
rations. Ce n’est pas à l’école que l’on fait du chantier.pas que certaines
de la technique constructive, des matériaux, de l’éco- chantier le promoteur peut
à de petites échelles. embaucher pour suivre le chan- maîtrises d’ouvrage pensent que
Christine Leconte : Cette transmission entre les gé- l’architecte n’a pas
nomie et de la compréhension des enjeux quotidiens. Suzeltier. Si je: suis
Brout Nouspayée avonscomme lui, jepremier
réalisé notre vais mal pro- l’expertise
suivrenérations vis-à-vis deimportante,
est extrêmement l’argent, deetl’économie,
elle passe des
Ingrid Taillandier : Il y a deux points qui me semblent jet avec monLaura
chantier ou alors
Carducci (groupemon scolaire
agence Alain-Savary visas, des variantes…
travaille à perte,bien évidemment par le chantier. D’ailleurs pourquoi les assu-
essentiels. L’architecte a un vrai problème de visibilité : à Évry auquel cas elle
en 1992) sansn’est avoir pasjamaiscrédible. nerf de laSuzelreurs
fait deLechantier. Brout continuent
: À l’agence,d’assurer le chantier
les stagiaires fontquand
du suivi l’archi-
les gens ne croient plus que l’architecte sait faire du Avantguerre, c’est le temps, mais surtout
de m’installer, j’ai travaillé en agence mais on l’argent. Or, le tecte n’y met pas un pied ?
de chantier. Certains ont horreur de ça, d’autres sont
chantier. Il faut le prouver et cela peut passer par la ne medifférentiel donnait pas d’honoraires
les chantiers estàpeu
suivre.important
Nous avonscomparéravis !François Noir : C’est la raison pour laquelle je
Ils se révèlent.
médiatisation, ce que les ingénieurs et les entreprises apprisausur coût global d’un bâtiment. Je
le tas et passé deux ans à ne faire que ça.ne crois pas que les François Noir : l’architecte
pense que Certains jeunes doit faire le chantier.
architectes sont Les
savent très bien faire. Pourquoi pas nous ? Le deuxième Nousbâtiments étions sur dont les chantiers
un plateau ne sont
avec d’autres pas suivisà pard’emblée
architectes chantiers
très àsans architectes
l’aise sur le chantierne fonctionnent
; d’autres pas. ont Il y
point concerne l’économie. Comment comprendre les qui on lesdemandait
architectesdes soient mieuxon
conseils, construits,
n’était pas dans a un risque
les meil-une relation
toutes d’appauvrissement
problématique du projet. Mais
aux entrepreneurs, ou neil y a
variantes de l’entreprise, pourquoi elle les propose, ce seulesleurs et, délais
dans ceset avec moins de
moments, je sinistres. : c’est ça estsaventune
me disaisL’économie paspart de l’activité
comment sur le chantier qu’il faut appré-
se positionner.
dérisoire. Ce
que cela va lui rapporter si on n’a pas fait de chantier ? l’architecture. Celan’était
devraitpas alerter les maîtres
un fantasme. Tout à d’ouvrage hender avec précaution.
Christine Leconte : C’est une Quandbelletu opportunité
dis, Ingrid, que
La maîtrise de l’économie s’acquiert à travers le chan- coup,etil les décideurs et nous faire réfléchir,
y avait 50 ouvriers qui construisaient ce que architectes, la conception continue pendant
pour les jeunes de se retrouver sur le chantier, c’est le chantier, je dirais
tier, au fur et à mesure de nos expériences. nous àavions
réinvestir les domaines
dessiné. concrets, àincroyable
C’est un sentiment prendre part les choses
à àloin d’être différemment.
la règle. Ils sont plusLasouvent conception se une
à faire termine
Suzel Brout : Plus on résout de problèmes sur le la foisl’organisation de surpuissance des chantiers
et d’extrême et à modestie,
leur économie. parce à l’attribution
3D derrière des marchés. C’est le travail du projet
un ordinateur.
chantier, plus on acquiert une connaissance des François Noir : Je viens d’un monde où les archi- qui continue pendant toute la phase du chantier. Et
mises en œuvre, plus on apprend à dessiner autre- tectes faisaient tout dans les agences, du concours je suis d’accord, il est essentiel.
174 D’ARCHITECTURES 268 – DÉCEMBRE 2018 / FÉVRIER 2019

176 D’ARCHITECTURES 268 – DÉCEMBRE 2018 / FÉVRIER 2019

8 D’ARCHITECTURES - CLASSEMENT 2018


CLASSEMENT > CLASSEMENT PAR CHIFFRE D’AFFAIRES DES 400 PREMIÈRES AGENCES FRANÇAISES

« La transmission entre les générations


est extrêmement importante, et elle passe
bien évidemment par le chantier »

Architecte et urbaniste, Christine


Leconte est Présidente de l’Ordre

© E. Caille
des architectes d’Île-de-France
depuis le mois d’octobre 2017.

Chez Valode et Pistre, nous avions accès à de grands tecte de tous les types de chantier. Il faudrait se dire beaucoup, c’est un lieu d’échange de savoirs, de
marchés privés sur lesquels nous faisions très sou- que même si ce n’est pas le même architecte qui suit savoir-faire mais aussi un théâtre social. On s’y trouve
vent les chantiers. Je dirigeais une cellule qui était la totalité du projet, la possibilité d’avoir d’autres confronté à des gens avec lesquels on n’a pas l’habi-
spécialisée dans la direction de travaux, c’est-à-dire missions existe, faites par d’autres architectes. La tude de dialoguer. Dans les écoles d’architecture, la
qui gérait ses relations parfois conflictuelles avec formation d’architecte mène à tous ces métiers- manière dont on intègre l’exécution mériterait d’être
ses entreprises, tous les ordres de service, la gestion là. Nous ne sommes pas obligés de faire toutes les repensée. N’est-il pas étrange d’enseigner l’architec-
administrative, la sécurité sur le chantier, les relations missions, nous pouvons fonctionner en binômes. Il ture en considérant le matériau comme une variable ?
avec le contrôleur technique, l’anticipation des com- n’est pas toujours judicieux de laisser ces missions à Ne devrait-on pas toujours élaborer un projet en pen-
missions de sécurité, etc. Tout ce qui demande une d’autres qui n’ont pas notre formation. Il est fonda- sant d’abord à la nature du terrain et au matériau ?
expertise particulière que l’on n’acquiert pas tout de mental pour notre profession de réinvestir l’ensemble Le terrain ne reste-t-il pas encore trop souvent secon-
suite. Parallèlement, il y avait une équipe de visa et des missions que nous sommes capables de faire : daire comme à l’École des beaux-arts ?
de suivi de la conformité, composée de personnes qui programmation, étude urbaine, diagnostic, planifica-
avaient suivi les études, qui connaissaient le projet, tion, chantier ou, pourquoi pas, accompagnement en D’a : Alors que les jeunes générations sont
son histoire, qui savaient ce qu’on pouvait accepter maintenance. pourtant très demandeuses…
ou pas. Une séparation des activités peut-être un François Noir : Certains architectes pensent que le
peu artificielle mais qui fonctionne plutôt bien. Gérer mieux placé pour défendre les dispositions du projet, Christine Leconte : Un certain nombre de jeunes
d’une part tout ce qui touche au projet et d’autre c’est surtout un architecte qui n’a pas fait la concep- architectes s’installe en collectif et ne s’inscrit pas
part tout ce qui touche à l’organisation du chantier. tion parce qu’il n’est pas attaqué sur ses choix. Il peut à l’Ordre. Ils vont construire dans l’espace public à
C’était un moyen efficace pour l’agence de contrer réagir froidement. Il y a effectivement plusieurs stra- petite échelle, ils ont besoin de toucher la matière,
ces velléités des maîtrises d’ouvrage de retirer les tégies possibles. de se confronter au matériau. À l’école, il n’y a pas
architectes du chantier. si longtemps encore, on dessinait des bâtiments en
Ingrid Taillandier : D’autant que nous n’avons pas D’a : Il y a plein de manières différentes de béton, comme s’il n’y avait pas d’autres possibilités !
tous cette culture de la gestion du conflit, du calen- faire le projet. Pour défendre l’architecte sur Ingrid Taillandier : À l’école de Versailles où
drier… le chantier, on ne peut pas le défendre d’une j’enseigne, sans rentrer dans une réalité construc-
François Noir : Et de gestion du contrat ! « Quand façon générale, mais bien par rapport à des tive du chantier, les étudiants apprennent très vite
est-ce que j’applique ou pas les pénalités de retard ? », rôles qui sont définis. à concevoir des bâtiments avec différents types de
« Que dire quand je reçois un courrier de l’entreprise matériaux et presque tous les étudiants, au bout de
qui a manifestement été fait par trois juristes qui pré- Valérie Nègre : C’est aussi ce que nous montre leurs études, arrivent à fabriquer quelque chose à
parent le coup d’après ? », « Comme réagir face à l’histoire. Chaque chantier est différent, en fonction l’échelle 1. Cela aiguise l’appétit.
des variantes imposées de façon plus ou moins sau- de la localisation, et c’est important de ne pas le François Noir : Ce que reprochent les maîtres d’ou-
vages ? » Toutes ces questions relèvent d’une exper- catégoriser. Si l’objectif est de replacer l’architecte vrage qui ne veulent pas donner le chantier, c’est en
tise qui n’est pas innée pour les architectes. au cœur du chantier, la formation pourrait être un premier lieu le manque de savoir technique des archi-
Christine Leconte : En ce moment se pose quand moyen qui dépasse les points de vue divergents des tectes. Les architectes belges ou espagnols ont un
même la question d’évacuer potentiellement l’archi- architectes. Le chantier est un lieu où l’on apprend savoir infiniment supérieur aux architectes français.

178 D’ARCHITECTURES 268 – DÉCEMBRE 2018 / FÉVRIER 2019

D’ARCHITECTURES - CLASSEMENT 2018 9


CLASSEMENT > CLASSEMENT PAR CHIFFRE D’AFFAIRES DES 400 PREMIÈRES AGENCES FRANÇAISES

CLASSEMENT > CLASSEMENT PAR CHIFFRE D’AFFAIRES DES 400 PREMIÈRES AGENCES FRANÇAISES

LE CHANTIER EN QUESTION : QUELLES STRATÉGIES


POUR LES ARCHITECTES ?

« Dans l’histoire, il y a ceux qui délèguent, comme


Alberti, et ceux qui, comme Prouvé et Pouillon
par exemple, s’impliquent dans la construction
en créant leurs propres entreprises »

Architecte de formation, Valérie


Nègre est professeur d’histoire
des techniques à l’Université Atelier Aïno, réhabilitation de la maison Francis-André
Paris 1 Panthéon-Sorbonne. à la Turbie, livrée en 2017 (maîtrise d’ouvrage privée) :
Elle est commissaire de l’exposition construction d’un mur en pierre sèche par les participants

DR
« L’art du chantier » présentée du chantier-école encadré par un artisan murailler.

© E. Caille
à la Cité de l’architecture et du
patrimoine jusqu’au 11 mars 2019.

Le 13 novembre dernier, à l’occasion d’une D’a : L’année dernière, nous avons organisé qu’on n’est évidemment pas tout seul. La création
table ronde, les architectes Suzel Brout une table ronde sur l’explosion de la com- architecturale n’est pas l’œuvre d’un génie solitaire,
Il y Élise
(aasb), a également
Giordano un (Atelier
manque Aïno),
de savoirs réglemen- mande
Christine d’ouvrage
privéeprivés(voir sortent
d’a 259).des Parmi
écoles de consé- etnous nous
lescommerce sommes avons
prisappliqué
dans unecette poudre
aventure sur la dalle
collective. Cetteexté-
taires, mais aussi un manque certain
Leconte (présidente de l’Ordre des architectes d’appétence peuvent avoir des approches
quences majeures de cette évolution, une ten- extrêmement intéres- rieure de la terrasse pour en
expérience du chantier permet de sortir de cette faire un tapis décoratif.
contractuelle. L’application
d’Île-de-France), Valérie Nègre des(architecte
grandes options
et dancesantes mais qu’il
à exclure faut comprendre
de plus et, inversement,mythologie
en plus fréquemment Le restede a été concassé pour faire
l’architecte-artiste quiunœuvre
drain autour
seul, de
contractuelles
historienne), sur le chantier
François n’est paset
Noir (Corelo) connue. un savoir sur
IngridC’est l’architecte technique et constructif
le chantier. limité. Les
Si certains s’en la maison.
entre-de faire preuve Le site étaitcar
d’humilité, contraint
ce n’estaupas niveau
nousdequi l’accès
une décrédibilisation
Taillandier (ITAR) ont des architectes
dialogué avecet l’équipe preneurs dialoguent
une mésesti- réjouissent, nombreuxavec sontlesceux
uns et quiless’en
autres et il étaitnous-mêmes
in-maisconstruisons important pour nos nous
projets.de créer
C’est leparmoins
le de
mation
de d’a de leur part
, Emmanuel pour (rédacteur
Caille les stratégiesen
d’entreprises,
chef), avec lesQuel
quiètent. architectes
fut votre le plus possible,
premier me semble-t-il.
contact avec déchets
chantier que jepossible.
suis devenueNous avons expérimenté sur place,
architecte.
les contraintes
Maryse Quinton et du Agathe
maître d’ouvrage
Viguier. et Élise Giordano
d’un environ- le chantier
L’occasion ? : Ce n’est pas la même probléma-Ingrid durant le temps :duJechantier
Taillandier défendsavec une leposition
maître d’ouvrage.
assez
nement complexe. En revanche,
d’échanger autour du chantier, des diffé- quand les archi- tique pour nous car nous n’avons jamais été confron- classique de la discipline. Je cite souvent la triade de
tectes
rentes savent gérer
pratiques en laetmatière
comprendre contraintes, Élisetées
ces dérives
et des au chantier
Giordano : Dèspourquedenous
la commande
sommes publique.
sorties deMaisVitruve, D’a«: Utilitas,
Est-ce que quelqu’un
firmitas, venustasd’autre
» (utilité,que
péren-l’archi-
qui les maîtres d’ouvrage
inquiètent sont extrêmement
la profession contents de l’école,
quand l’archi- la question du temps
notre première enviede fut
présence
de fairemedusemble
chantier. essen-nité ettecte pourrait
beauté) qui sont avoir
pourcette
moiidée ? Peut-il
totalement retrou-
imbri-
tectetravailler
tend àavec eux. indésirable sur le terrain.
devenir tielle. Lors de
L’enseignement notre
était première
assez éloignéexpérience
de la façon de dont
chantier,quées. ver un ces
Sans savoir-faire avec ce type
relations intrinsèques entred’initiatives
ces trois ?
Suzel Brout : Et même les entreprises ! Quand il y on construit. nous étions Poursur monplace, nous avons
mémoire eu l’opportunité
de master, je m’étais denotions, on perd une partie de notre discipline et de
Tablea ronde
un problème
organisée pour
parconstruire quelque chose ou ré- intéressée
Maryse Quinton vivre ààcôté du chantier.
certains collectifsOnd’architectes
a tissé des liens quide jus- Élise Giordano
proxi-nos qualités d’architecte. : Beaucoup d’entreprises
Cette définition sont en-
a toujours
soudre un détail particulier que l’entreprise ne com- tement, mitépour
avecavoir
l’entreprise qui menait les travaux,
accès à la commande, réalisaient on en a gagées dans cette evoie car elles ont tout intérêt à
une vraie valeur au XXI siècle, une vraie réalité. Il
prend pas, c’est l’architecte qui est appelé. Le chan- de petites vu aussistructures
les limitesqui maisleur
on apermettaient
surtout vu la richesse
de s’y defaut avoir réinvestir
fait duleschantier
déchets. Ça se
pour peut être un de
permettre gain
ned’argent.
pas
tier est bien le lieu de la résolution des détails. Que confronter pouvoiretexpérimenter
d’apprendre par les échanges.
à construire. Nous avons PourSinous,
en faire. c’est unen’en
les agences façon
fontd’être
plus,frugal
je ne et de pas
vois réinves-
l’architecte n’intervienne pas dans les chantiers, c’est eu nos premiers projets dans le cadre familial ou ami- tir l’ornement
comment nous allonsdepouvoirfaçon artisanale. On s’inscrit
former les jeunes géné-dans
plutôt du fait du maître d’ouvrage ou de l’architecte cal, ce D’aqui: nous
Quelles limites
a permis ? directement accès au
d’avoir cette
rations. Ce perspective
n’est pas à l’école et dans quecette attitude,
l’on fait le rôle de
du chantier.
même qui renonce. Mais en général, les entreprises chantier à de petites échelles. l’architecte ou du designer est fondamental.
Christine Leconte : Cette transmission entre les gé-
ne sont pas contre les architectes. SuzelÉlise
Brout Giordano
: Nous avons : La réalisé
prise denotre
confiance
premierjusqu’à
pro- lanérations Christine Leconte : importante,
est extrêmement Ce n’est paset uniquement
elle passe la
Christine Leconte : Cela prouve bien qu’il y a be- jet avec priseLaura
d’initiative
Carducciremettait parfois Alain-Savary
(groupe scolaire valeur économique
en question labien évidemment mais aussi celle des enjeux so-
par le chantier.
soin d’architectes partout, et pas seulement en maî- à Évry conception.
en 1992) Àsans ce moment-là,
avoir jamaisnous faitn’étions plus tou-Suzelciaux
de chantier. Brout et environnementaux.
: À l’agence, les stagiaires L’architecte
font àduunsuivi
vrai rôle
trise d’œuvre. La formation d’architecte ne forme pas Avantjours d’accord. Nous
de m’installer, n’avons en
j’ai travaillé pasagence
la même formation
mais on à jouer Certains
de chantier. depuis laont conception
horreur dejusqu’au chantier.
ça, d’autres sontOn a
que des maîtres d’œuvre. Mais toutes celles et ceux ne meetdonnait nous n’avons
pas les pas la même
chantiers visionNous
à suivre. de ce avonsqui estravis !consommé
Ils se révèlent.36 fois plus de matériaux au XXe siècle
qui ont suivi un cursus d’architecte ont un langage apprisbien ou non pour le projet. Une fois,
sur le tas et passé deux ans à ne faire que ça. nous avons dû que dans les
François Noir : Certains trois siècles
jeunes précédents.
architectesL’architecte
sont
commun. Car entre maîtrise d’ouvrage et architectes, Nousdemander étions sur un de plateau
défaire avecles prises d’initiative
d’autres architectes carà celad’embléen’est très
pas àuniquement
l’aise sur ledans la conception.
chantier ; d’autres ont Il doit
nous nous reprochons mutuellement de ne pas nous qui on n’allait pas dans
demandait desleconseils,
sens duon projet.
n’étaitCette
pas expérience
toutes faire unproblématique
une relation diagnostic de aux ce qu’il y a sur place
entrepreneurs, ou etneavoir
comprendre. On ne nous explique pas le langage des seulesdeet, proximité
dans cesnous a quand
moments, je même
me disais permis d’enrichir
: c’est ça saventunepasvision
comment de l’exécution des choses. La question du
se positionner.
nos propres
uns en fin de formation d’architecte, et les écoles de l’architecture. Cepropositions
n’était paspar unlefantasme.
savoir-faireTout de l’entre-
à chantierLeconte
Christine est fondamentale
: C’est une pour conserver
belle la dimen-
opportunité
commerce dont sortent parfois nos interlocuteurs ne coup,prise. Il s’agissait d’une maisonnette
il y avait 50 ouvriers qui construisaient ce que de campagne en sion de l’architecture dans la société,
pour les jeunes de se retrouver sur le chantier, c’est et ce d’autant
forment évidemment pas à l’architecture. nous ruine,
avionsà dessiné.
repenserC’estavec un unesentiment
enveloppeincroyable
budgétaireà peuloin d’être plus aula regard
règle. Ils du sont
contexte
plus et des enjeux
souvent à faireactuels
une de
François Noir : Le chantier, c’est le fait de mettre la foisimportante.de surpuissance Nous avons déposémodestie,
et d’extrême les tuiles parce
poreuses3D derrière
mutations sociales et environnementales.
un ordinateur.
en relation des gens qui n’ont rien à faire les uns avec en les concassant sur place pour les réutiliser. Une Élise Giordano : Il faut aussi faire le distinguo
les autres ! C’est d’autant plus vrai quand les maîtres partie a été réduite en poudre et, avec un pochoir, entre architecture neuve et réhabilitation. Sachant
174 D’ARCHITECTURES 268 – DÉCEMBRE 2018 / FÉVRIER 2019

180 D’ARCHITECTURES 268 – DÉCEMBRE 2018 / FÉVRIER 2019

10 D’ARCHITECTURES - CLASSEMENT 2018


CLASSEMENT > CLASSEMENT PAR CHIFFRE D’AFFAIRES DES 400 PREMIÈRES AGENCES FRANÇAISES

« Le chantier requiert un champ de compétences


de plus en plus complexe. Il y a une augmentation
des exigences des maîtrises d’ouvrage sur la gestion
des chantiers qui est très difficile »

Architecte de formation, François


Noir a longtemps travaillé chez
Valode et Pistre. Il codirige
aujourd’hui Corelo, une structure
double de conseil et de
maîtrise d’œuvre d’exécution.

© E. Caille
Il est également expert auprès
de la MAF. <www.corelo.fr>

qu’à l’école, quand j’ai fait mes études, il n’y avait D’a : Innover sur le chantier est donc de moins la préfabrication, une entreprise habituée au béton
aucun cours sur la réhabilitation alors que nous en moins possible… coulé en place. Mais cela a été un processus long et
étions en demande dès la première année. C’est très conflictuel.
compliqué pour un architecte de faire un projet de Christine Leconte : La puissance publique a François Noir : Il a fallu convaincre le maître d’ou-
réhabilitation sans être sur le chantier et sans avoir longtemps porté l’innovation. La loi ELAN rebat les vrage de l’intérêt de s’engager dans cette procédure
une bonne connaissance des ressources disponibles cartes sur l’obligation contractuelle dans un certain longue et compliquée. Nous l’avons fait ensemble
sur place. nombre de marchés publics de travailler en mission en lui montrant les avantages et les possibilités du
François Noir : La récupération est un immense complète de maîtrise d’œuvre, conception et exécu- produit. C’est vrai que la visite en usine qui a permis
enjeu mais qui nécessite de modifier complètement tion. Ceci pose question : qui pourra encore porter de voir et d’apprécier les choses a été déterminante.
la manière d’aborder les choses. l’innovation dans le futur ? Quelle est la philosophie Ingrid Taillandier : Je reste convaincue comme
Christine Leconte : Les architectes peuvent très actuelle en termes d’innovation ? Innovation gadget Suzel que la préfabrication est une autre façon de
clairement faire du lobbying sur ces questions ! ou innovation reproductible répondant à des enjeux maîtriser les détails, d’avoir des ouvriers qualifiés
Ingrid Taillandier : La marge de manœuvre pour ou des objectifs précis ? Quand on réalise un ATEX, qui travaillent dans de meilleures conditions que les
expérimenter est faible… C’est assez édifiant de le but est tout de même qu’il soit reproductible. Or chantiers soumis aux intempéries et de réduire les
voir comme les contrats sont de plus en plus lourds aujourd’hui, un promoteur freine à cause de l’assu- nuisances en milieu urbain.
entre la maîtrise d’ouvrage et la maîtrise d’œuvre. rance, des banques…
Il est désormais écrit noir sur blanc que tout ce qui François Noir : Dans les bilans d’opérations, le D’a : On constate également que le chantier
est mis en œuvre doit être sous avis technique. Tout promoteur privé fait jouer les variables. De facto, ils est devenu un outil de communication pri-
le monde veut se protéger et cela ressurgit jusque s’interdisent eux-mêmes les procédures d’ATEX si le vilégié…
dans nos contrats de maîtrise d’œuvre. Le recyclage chantier ne peut être fait que dans un temps qui in-
devient compliqué dans ces conditions. terdit ces procédures. Il ne suffit pas de dire de façon Valérie Nègre : L’histoire montre que les archi-
Élise Giordano : Comment expliquez-vous ça ? incantatoire qu’il faut expérimenter. C’est déjà plié tectes ont longtemps été réticents à se faire repré-
François Noir : Toute la chaîne pousse vers ça. bien en amont dans certains programmes. senter sur les chantiers alors que, paradoxalement,
Les grands promoteurs ont besoin d’emprunts, les Ingrid Taillandier : Nous avons un projet commun ils s’y rendaient souvent. Cela change au XXe siècle.
banquiers ne veulent pas de sinistres donc ils leur avec François, la tour de logements de Batignolles Le Corbusier, par exemple, comprend ce que cette
imposent d’écrire dans les contrats : « Tout est sous conçue avec Fresh Architectures. Il était AMO tech- médiatisation de l’image de l’architecte sur le chan-
avis technique. » Pour les assurances, idem, ce sera nique de notre maître d’ouvrage à un moment où tier pourrait lui apporter. Parallèlement, c’est le
plus cher ou plus compliqué si on s’aventure dans des le projet coinçait car nous voulions mettre le nez moment où les artistes commencent à investir les
ATEX. En bout de chaîne, l’architecte est face à son dans le processus de mise en œuvre. C’est en allant chantiers qu’ils voient comme des lieux inspirants. Il
contrat où tout est sous avis technique. C’est très visiter l’usine de préfabrication à Angers que nous est paradoxal de voir que l’architecte qui est sur le
difficile de le contrer. Et néanmoins, il n’y a pas beau- avons réussi à les convaincre alors que c’était un chantier n’est pas celui qui l’exploite le mieux. Les
coup moins de sinistres ! Les avis techniques sont un non définitif du promoteur. Cela concernait un mur artistes nous montrent qu’ils aiment la poésie qui
mantra contre les sinistres mais ça ne marche pas préfabriqué isolé, l’avis technique s’arrêtait à R+9. Il s’en dégage. Les architectes le voient d’abord comme
complètement. fallait faire un ATEX et persuader du bien-fondé de un lieu de travail. Il faudrait qu’ils arrivent à mieux

182 D’ARCHITECTURES 268 – DÉCEMBRE 2018 / FÉVRIER 2019

D’ARCHITECTURES - CLASSEMENT 2018 11


CLASSEMENT > CLASSEMENT PAR CHIFFRE D’AFFAIRES DES 400 PREMIÈRES AGENCES FRANÇAISES

CLASSEMENT > CLASSEMENT PAR CHIFFRE D’AFFAIRES DES 400 PREMIÈRES AGENCES FRANÇAISES

LE CHANTIER EN QUESTION : QUELLES STRATÉGIES


POUR LES ARCHITECTES ?

Atelier Aïno, réhabilitation de la maison Francis-André


à la Turbie, livrée en 2017 (maîtrise d’ouvrage privée) :
construction d’un mur en pierre sèche par les participants

DR
du chantier-école encadréAllure
Tour de logements par unà Paris-Batignolles,
artisan murailler. Ingrid
Taillandier avec FRESH Architectures (maîtres d’ouvrage :
© DR

OGIC et Demathieu Bard Immobilier).

Le 13 novembre dernier, à l’occasion d’une D’a : L’année dernière, nous avons organisé qu’on n’est évidemment pas tout seul. La création
table ronde, les architectes Suzel Brout une table ronde sur l’explosion de la com- architecturale n’est pas l’œuvre d’un génie solitaire,
y faire
(aasb), Élisevaloir leurs compétences,
Giordano (Atelier Aïno), à la Christine
fois pratiques mande les barricades.
privée (voir C’est
d’aun259). bon Parmi
moyen les de réappropria-
consé- nous une
sommes équipepriscompétente
dans une aventure composée d’architectes,
collective. Cette de
et théoriques, techniques et esthétiques.
Leconte (présidente de l’Ordre des architectes L’exposition tion de la ville, dont les
quences majeures de cette évolution, une ten- architectes doivent se saisir expérience du chantier permet de sortir de Je
paysagistes, d’ingénieurs, de spécialistes. ne sais
cette
« L’art du chantier
d’Île-de-France),
1
» montre
Valérie Nègre que(architecte
chantier est unet lieu dance pour parler aude
à exclure grand
pluspublic.
en plus fréquemment pas comment
mythologie faire mais si les qui
de l’architecte-artiste écoles d’architecture
œuvre seul,
fascinant, etFrançois
historienne), une activité à la(Corelo)
Noir fois politique, Valérie Nègre
sociale et l’architecte
et Ingrid sur le : chantier.
C’est très Si clairement
certainsune s’enbonnede faire se rapprochaient
preuve d’humilité, des carécoles d’ingénieurs,
ce n’est pas nousavec qui des
artistique.(ITAR)
Taillandier Cela serait dommage avec
ont dialogué que les façon de parler
architectes réjouissent,
l’équipe nombreuxd’architecture
sont ceux au grand
qui public.
s’en in- cours ounous-mêmes
construisons des workshops noscommuns,
projets. avec
C’estdesparbureaux
le
n’en
de d’a tirent pas profit.
, Emmanuel Caille (rédacteur en chef), Élise Giordano
quiètent. Quel fut votre : Actuellement,
premier contact on aimerait avecjuste-chantier d’études
que jequi suispuissent
devenueaussi bien faire des projets en
architecte.
Maryse Quinton et Agathe Viguier. L’occasion ment ouvrir
le chantier ? le chantier d’un projet aux habitants. LeIngrid conception
Taillandier que: des plans d’EXE,
Je défends on arrivera
une position assezpeut-
D’a : D’autant plus que les
d’échanger autour du chantier, des diffé- entreprises savent maître d’ouvrage souhaiterait pouvoir montrer la par- être à mieux se parler.
classique de la discipline. Je cite souvent la triade de
trèspratiques
rentes bien communiquer
en la matièreautour de leurs
et des dériveschan- Élisecelle patrimoniale
Giordano : Dèset, que pourquoi
nous sommespas, ouvrir le projet
sorties de enVitruve, « Utilitas, firmitas, venustas » (utilité, péren-
qui tiers…
inquiètent la profession quand l’archi- amont
l’école, notre dupremière
chantier, envie
organiser un faire
fut de événement au sein dunité et
du chantier. D’abeauté)
: Maisquisi sont les pour
architectes perdentimbri-
moi totalement du ter-
tecte tend à devenir indésirable sur le terrain. bâtiment…était
L’enseignement On peut
assezaussi être de
éloigné force de propositions
la façon dont quées.rain,
Sansc’est aussi parce
ces relations que beaucoup
intrinsèques entre ces troisd’entre
Ingrid Taillandier : Les grosses entreprises savent on construit. sur ces questions
Pour monen même de
mémoire temps qu’être
master, architecte.notions,
je m’étais euxonneperd savent pas le
une partie de faire, voire neetveulent
notre discipline de
très bien jouer là-dessus et il
Table ronde organisée par Maryse Quinton y a des chantiers phare Notre rôle n’est pas que celui
intéressée à certains collectifs d’architectes qui jus-de dessiner des plans pas le faire. Ils sont quand
nos qualités d’architecte. Cette définition a toujours même les grands
qui sont des usines à visites. Ce sont des stratégies tement, maispouraussiavoirde comprendre
accès à la commande,les aspects réalisaient
sociaux. Nousune vraie responsables
valeur au de XXIcette
e
siècle,dérive !
une vraie réalité. Il
et ils reçoivent énormément de monde. C’est un très de petites partageons la vision
structures quid’Encore Heureux présentée
leur permettaient de s’y à lafaut avoir fait du chantier pour se permettre de ne pas
bon outil de communication. Biennale
confronter et de Venise cette
d’apprendre année, avecNous
à construire. les Lieuxavons François
infinisen faire. Noir : n’en
Si les agences Les fontmaîtres
plus,d’ouvrage
je ne vois pasont été
Valérie Nègre : Quand on voit que les comman- eu nos dans lesquels
premiers le projet
projets dansinclut la vie
le cadre et les ou
familial interactions
ami- échaudés
comment par certains
nous allons pouvoirchantiers
former les quijeunes
ont dérapé,
géné- ont
ditaires et les entreprises investissent aujourd’hui le cal, ce sociales
qui nous permises
a permisou d’avoir
impulsées pendant laaccès
directement transforma-
au connu
rations. des surcoûts
Ce n’est pas à l’école ou desque problèmes
l’on fait du dans lesquels
chantier.
design du chantier souvent pour faire accepter ces chantier tionàdudebâtiment. Il y
petites échelles. a une différence entre la starchi- ils ont considéré, pas toujours à
Christine Leconte : Cette transmission entre les gé- tort, que l’architecte
nuisances qui sont mal perçues, il y a matière à réflé- Suzeltecte Broutqui :seNousmontreavons faceréalisé
caméra et notre
notre premier quotidien
pro- oùnérations avait estuneextrêmement
part de responsabilité.
importante,Une défiance
et elle passe s’est
chir. En 2014, un colloque a été organisé à Montréal jet avec nousLaura
souhaitons
Carducci simplement qu’on nous
(groupe scolaire instaurée. Nous
laisse la placebien évidemment
Alain-Savary par leavons créé cette société de conseil
chantier.
sur ce thème, « Quel chantier ! Le design au secours à Évry pourenexercer
1992) nos sanscompétences
avoir jamaissurfait le chantier.
de chantier. Suzelaux Broutarchitectes
: À l’agence,(Corelo Conseil) pour,
les stagiaires font duà suivi
l’origine,
des grands chantiers urbains », colloque qui s’inté- AvantChristine de m’installer,Leconte : Toute en
j’ai travaillé la profession
agence mais n’est
on pasde chantier.sécuriser l’environnement
Certains ont horreurdes de architectes
ça, d’autresetsont les dé-
ressait aux manières dont on pouvait designer les ne meobligée de sortir de l’ombre mais
donnait pas les chantiers à suivre. Nous avons il faut sortir d’un charger de
ravis ! Ils se révèlent.tout ce qui n’était pas leur cœur de mé-
chantiers. Que penser de cette tendance ? Faut-il apprisisolement que nous pouvons
sur le tas et passé deux ans à ne faire que ça.parfois avoir. Il faut tier : gestion des contrats, gestion
François Noir : Certains jeunes architectes sont d’agence, gestion
y voir une réouverture du chantier à la ville et aux Nouss’unir étionspoursur un porter des messages
plateau avec d’autres communs.
architectes à financière…
d’emblée très à l’aiseNoussur avions clairement
le chantier identifié
; d’autres ont pour
habitants, celui-ci s’étant progressivement retranché qui on Ingrid Taillandier
demandait : On a on
des conseils, tendance
n’était àpas isoler
toutes la gestion
l’archi-une relation et l’appréhension
problématique du chantier ou
aux entrepreneurs, un nebesoin
derrière des palissades infranchissables ? Une mar- seulestecte et, comme
dans cess’ilmoments,
travaillaitjeseul. me La loi ELAN
disais : c’eststigma-
ça saventquipasétait au-delà
comment se de ce que nous avions imaginé.
positionner.
chandisation de l’acte de bâtir ? tise l’architecte
l’architecture. comme
Ce n’était pasunun empêcheur
fantasme.deTout tourner à enChristine Nous nous Leconte sommes: C’est battus
une sur
bellelesopportunité
honoraires des
Christine Leconte : Le chantier est un enjeu de sen- coup,rond, or il faut retrouver les moyens
il y avait 50 ouvriers qui construisaient ce que de montrer qu’on architectes pour qu’ils aient
pour les jeunes de se retrouver sur le chantier,du temps à passer
c’estsur le
sibilisation à la construction de la ville. Cela touche nousconstruit avions dessiné.à plusieurs.
C’est un Il faut consolider
sentiment et défendre
incroyable à chantier,
loin d’être qu’ils puissent
la règle. Ils sont plus ne pas limiteràleur
souvent présence
faire une à
tout le monde, depuis la petite enfance jusqu’à ceux la foisl’équipe de maîtriseet d’œuvre
de surpuissance d’extrême et modestie,
c’est ainsi parce que nous3D derrière une foisunpar semaine mais y aller plus souvent, péren-
ordinateur.
qui veulent découvrir comment bouge leur environ- serons plus solides sur le chantier. Face à la maî- niser les équipes sur le chantier, disposer des outils
nement urbain. Le chantier ne se cache plus derrière trise d’ouvrage, nous devons nous affirmer comme et des procédures adaptées… Mais nous avons été
174 D’ARCHITECTURES 268 – DÉCEMBRE 2018 / FÉVRIER 2019

184 D’ARCHITECTURES 268 – DÉCEMBRE 2018 / FÉVRIER 2019

12 D’ARCHITECTURES - CLASSEMENT 2018


CLASSEMENT > CLASSEMENT PAR CHIFFRE D’AFFAIRES DES 400 PREMIÈRES AGENCES FRANÇAISES

« Si les agences ne font plus de chantier, je ne vois


pas comment nous allons pouvoir former les jeunes
générations. Ce n’est pas à l’école que l’on fait
du chantier »

Ingrid Taillandier est architecte.


Elle a fondé ITAR en 2006 à
Paris. Elle enseigne depuis 2005,
d’abord à la Villette puis à l’École

© E. Caille
d’architecture de Versailles depuis
2011. <www.itar.fr>

également surpris du désintérêt d’une partie de nos Valérie Nègre : Je pense que la technique n’a cution nous replacerait au centre et pourrait faire
clients pour cette question du chantier. « Les archi- jamais empêché quelqu’un d’être créatif, c’est notre bouger les lignes.
tectes » ne forment pas une population homogène, société qui oppose art et technique. On peut placer François Noir : L’exécution, c’est une culture géné-
cela ne veut pas dire grand-chose. les questions sociales ou artistiques au cœur de son rale, qu’on trouve en Isère ou en Alsace par exemple.
Ingrid Taillandier : Sur la question du concours, approche quand on est un technicien. Les architectes ont l’habitude. Cette culture existe
c’est la même chose. Il n’y a pas de consensus. Suzel Brout : Le chantier, c’est à chaque fois une aussi dans les entreprises.
François Noir : Prenons l’exemple d’Herzog et de aventure. C’est un temps et un lieu spécifique. Et Suzel Brout : Et il faut d’excellents partenaires tech-
Meuron qui ne font pas tous leurs chantiers et tra- c’est la raison d’être de notre métier. Nous dessinons niques !
vaillent souvent avec des architectes locaux. Il n’em- nos projets dans la perspective de les construire. François Noir : Pour les grandes missions d’exécu-
pêche qu’ils ont un savoir technique et un savoir sur François Noir : Si tu ne t’occupes pas de la tech- tion que j’ai faites, le BET s’est contenté de pousser
le chantier qui est infiniment supérieur à la moyenne. nique, la technique s’occupe de toi. Si on chasse le des solutions techniques un peu plus loin que le dos-
savoir technique sous prétexte qu’on ne veut pas sier PRO. Tout ce qui fait le sel du chantier, comment
D’a : Pour se permettre de ne pas faire de être pollué, ça finit souvent mal. je fais des rotations de banches qui me font gagner du
chantier, il faut d’abord en avoir fait et le Ingrid Taillandier : Il faudrait que les architectes temps sur le chantier, comment je repère les usines de
maîtriser. C’est tout le paradoxe. qui ne veulent plus faire de chantier acceptent de préfabrication dans la région, tout ceci n’est pas pris
faire de la sous-traitance de chantier. en compte par les ingénieries de maîtrise d’œuvre qui
Christine Leconte : Oui, car être architecte, c’est François Noir : C’est ce que nous proposons. C’est ne font que pousser une logique de maîtrise d’œuvre.
avant tout un être un « créateur-constructeur », et une configuration possible. Les architectes prennent Pour les entrepreneurs, une mission EXE réfléchit et
non un directeur artistique. la globalité de la mission et sous-traitent ce qu’ils prend en compte tous les aspects du chantier. Donc il
Élise Giordano : Pour nuancer cet aspect tech- ne veulent ou ne peuvent pas faire par manque de ne suffit pas de dire qu’on veut les missions EXE, il y a
nique, il y a quand même des champs dans l’archi- ressources. On s’occupe du reste et cela marche plu- toute une chaîne de compétences à revoir. ■
tecture assez larges. Par exemple, Sophie Ricard, tôt bien. Ils veulent juste qu’on leur crée un envi-
qui travaillait chez Patrick Bouchain, est allée s’ins- ronnement sécurisé, favorable et bienveillant. Mais 1. « L’art du chantier. Construire et démolir du 16e au 21e siècle »,
taller sur le chantier à Boulogne-sur-Mer pour aller cela fonctionne aussi si l’on est membre cotraitant jusqu’au 11 mars 2019 à la Cité de l’architecture et du patrimoine
à la rencontre des habitants. C’est une autre façon du groupement ou même en contrat direct avec le (voir article page 34).

de faire du chantier qui ne demande pas forcément maître d’ouvrage.


beaucoup de compétences techniques approfondies, Suzel Brout : C’est bien sûr ce qu’on fait quand on
mais qui incite à échanger avec les habitants, à les s’associe sur des chantiers en région quand on sait
accompagner en autoréalisation. Ce qui peut don- qu’on ne pourra pas être suffisamment présent.
ner un projet tout aussi qualitatif, qui exige d’autres D’a tient à remercier chaleureusement l’Ordre des archi-
compétences, elles aussi liées à l’architecture, des D’a : Comment les architectes peuvent-ils tectes d’Île-de-France, et plus particulièrement Christine
aspects sociaux qu’on perdrait peut-être si on faisait selon vous retrouver leur place perdue ? Leconte, pour avoir accueilli cette table ronde à la Maison
des recrutements en école d’architecture, basés uni- de l’architecture d’Île-de-France au Couvent des récollets
quement sur un savoir-faire technique. Ingrid Taillandier : Retrouver des missions d’exé- à Paris.

186 D’ARCHITECTURES 268 – DÉCEMBRE 2018 / FÉVRIER 2019

D’ARCHITECTURES - CLASSEMENT 2018 13


CLASSEMENT 2018
DES 400 AGENCES D’ARCHITECTURE
PAR CHIFFRE D’AFFAIRES

14 D’ARCHITECTURES - CLASSEMENT 2018


CLASSEMENT > CLASSEMENT PAR CHIFFRE D’AFFAIRES DES 400 PREMIÈRES AGENCES FRANÇAISES

AGENCE ADRESSE CHIFFRE D’AFFAIRES AGENCE ADRESSE CHIFFRE D’AFFAIRES


RANG

RANG
en milliers d'euros en milliers d'euros
2015 2016 2017 2015 2016 2017

01 AREP 75013 Paris 62000 80900 63500 43 BLEZAT ARCHITECTURE 75008 Paris 7600 7000 7000
INGÉNIERIE
02 RENZO PIANO BUILDING 75004 Paris 41257 45939 44856
WORKSHOP 44 LOBJOY-BOUVIER-BOISSEAU 92100 Boulogne- 3834 5430 6926
Billancourt
03 VALODE ET PISTRE 75007 Paris 36000 34000 35200
45 LONSDALE (ARCH, INT, DÉCO) 75008 Paris 4383 11401 6788
04 ATELIERS JEAN NOUVEL 75011 Paris 27313 25000 34000
46 PCA-STREAM 75003 Paris 4056 5097 6773
05 CHABANNE + PARTENAIRES 69009 Lyon 30214 30858 30960
47 ERTIM ARCHITECTES 75005 Paris 5076 6280 6717
06 WILMOTTE & ASSOCIÉS 75012 Paris 27408 29496 29164
48 JACQUES FERRIER 75014 Paris 6663 6681 6633
07 AIA LIFE DESIGNERS 75015 Paris 24723 25300 28293
ARCHITECTURE
08 BAUMSCHLAGER EBERLE 75003 Paris 17700 24559 24150
49 CRR ARCHITECTURE 63100 5329 5616 6590
09 A26 ARCHITECTURES 75015 Paris 17677 20692 21549 Clermont-Ferrand
10 PATRIARCHE 73370 14314 15059 20066 50 TANGRAM ARCHITECTES 13002 Marseille 5789 6260 6537
Le Bourget-du-Lac
51 SRA ARCHITECTES 92320 Châtillon 5364 6158 6484
11 KARDHAM CARDETE HUET 31400 Toulouse 17890 18100 18800
52 BRUNET SAUNIER 75003 Paris 5810 6906 6463
ARCHITECTURE
ARCHITECTURE
12 SUD ARCHITECTES ASSOCIÉS 69009 Lyon 15500 17700 18200
53 LES ATELIERS 4+ 69003 Lyon 5417 5466 6430
13 GROUPE-6 75011 Paris 20000 20141 18004
54 CHAIX & MOREL ET ASSOCIÉS 75020 Paris 7582 5386 6414
14 JEAN-PAUL VIGUIER 75013 Paris 12242 11518 17387
55 ZUO 93100 Montreuil 4625 4755 6245
ET ASSOCIÉS
56 2BDM ARCHITECTES 75017 Paris 6620 7091 6240
15 AS ARCHITECTURE STUDIO 75012 Paris 12642 15265 15452
57 AA GROUP 69003 Lyon 4468 5154 6153
16 ATELIERS 2/3/4/ 75012 Paris 9560 11005 14002
58 ANMA 75010 Paris 8161 6436 6067
17 2PORTZAMPARC 75009 Paris 17080 15333 13695
59 MASSIMILIANO FUKSAS 75003 Paris 7353 6496 5960
18 ARTE CHARPENTIER 75002 Paris 11021 12299 13107
ARCHITECTES 60 TAILLANDIER ARCHITECTES 31300 Toulouse 3220 4710 5887
ASSOCIÉS
19 CALQ 75002 Paris 8837 10269 12947
61 ARTEFACT ARCHITECTURES 76000 Rouen 4038 5308 5845
20 STUDIOS ARCHITECTURE 75008 Paris 9846 11947 12590
ET URBANISME
21 RDAI (ARCH, INT, DÉCO) 75002 Paris 9615 11146 12194
62 MICHEL BEAUVAIS 75015 Paris 4963 4889 5804
22 MAJORELLE 75009 Paris 10331 8147 11147 ET ASSOCIÉS
(ARCH, INT, DÉCO)
63 COLDEFY ET ASSOCIÉS 59000 Lille 2274 3152 5740
23 SCAU 75005 Paris 9614 11072 10886
64 SOHO-ATLAS 69002 Lyon 3782 5560 5716
24 STUDIOS D’ARCHITECTURE 75007 Paris 8720 11965 10817
65 ENIA ARCHITECTES 93100 Montreuil- 3498 4346 5653
ORY & ASSOCIÉS
sous-Bois
25 DGM ET ASSOCIÉS 92300 7612 10531 10467
66 PATRICK JOUIN ET JOUIN 75011 Paris – – 5643
Levallois-Perret
MANKU (ARCH, INT, DÉCO)
26 STUDIO JACQUES GARCIA 75001 Paris 10829 7867 10444
67 D&A DEVILLERS ET ASSOCIÉS 75013 Paris 4578 4673 5596
(ARCH, INT, DÉCO)
68 AMELLER DUBOIS ET ASSOCIÉS 75012 Paris 3808 5090 5466
27 GALERIE JOSEPH KARAM 75116 Paris 4825 7004 10398
(ARCH, INT, DÉCO) 69 BRUNERIE ET IRISSOU 81000 Albi 5334 5329 5435
ARCHITECTES
28 RICHEZ ASSOCIÉS 75011 Paris 12832 8736 10212
70 DIETMAR FEICHTINGER 93100 Montreuil 5169 – 5271
29 PROFIL DESIGN & STANDS 92110 Clichy 7558 7444 9567
ARCHITECTES
30 REICHEN ROBERT ET ASSOCIÉS 75014 Paris 9334 10624 8776
71 QUADRI FIORE ARCHITECTURE 92100 Boulogne- 3500 4113 5265
31 AEA ARCHITECTES 67000 Strasbourg 8014 6752 8404 Billancourt
32 A+ ARCHITECTURE 34000 Montpellier 7100 7987 8278 72 ATELIER REC 31700 Blagnac 3390 3084 5072
33 FRANÇOIS LECLERCQ 75020 Paris 5600 6200 8100 73 ATEBAT 51510 Fagnières 3683 4212 5051
ARCHITECTES URBANISTES
74 LAN ARCHITECTURE 75010 Paris 2782 3416 5021
34 ART & BUILD ARCHITECTES 75010 Paris 8250 8520 7980
75 ATELIER COS 75009 Paris 4362 3766 4904
35 BRENAC-GONZALEZ 75002 Paris 6307 5696 7961
76 MAP MARSEILLE 13002 Marseille 4921 4897 4903
ET ASSOCIÉS
ARCHITECTURE PARTENAIRES
36 SACMA (ARCH, INT, DÉCO) 42000 8903 9088 7686
77 TLR ARCHITECTURE 33800 Bordeaux 4017 4034 4874
Saint-Étienne
ET ASSOCIÉS
37 ATAUB 76231 6994 6526 7639
78 DRLW ARCHITECTES 68200 Mulhouse 3800 3900 4785
Bois-Guillaume
79 L35 ARQUITECTOS 75011 Paris 5895 4890 4778
38 ARCHIGROUP 69760 Limonest 6462 6836 7507
80 GILLES ET BOISSIER 75008 Paris 3441 4991 4774
39 DTACC 75007 Paris 6809 7478 7364
(ARCH, INT, DÉCO)
40 MAES THIRION WINDELS 59000 Lille 8216 7007 7283
81 B. ARCHITECTURE 75001 Paris 5569 5161 4679
41 PIERRE-YVES ROCHON 75008 Paris 7039 7204 7130
82 OCTANT ARCHITECTURE 76100 Rouen 3616 3914 4635
(ARCH, INT, DÉCO)
83 CONTEXTE 78000 Versailles 1999 – 4629
42 4 BI ET ASSOCIÉS - 75008 Paris 4924 4439 7106
BRUNO MOINARD 84 AVANTPROPOS 59000 Lille 3482 4005 4600
(ARCH, INT, DÉCO)

188 D’ARCHITECTURES 268 – DÉCEMBRE 2018 / FÉVRIER 2019

D’ARCHITECTURES - CLASSEMENT 2018 15


CLASSEMENT > CLASSEMENT PAR CHIFFRE D’AFFAIRES DES 400 PREMIÈRES AGENCES FRANÇAISES

CLASSEMENT > CLASSEMENT PAR CHIFFRE D’AFFAIRES DES 400 PREMIÈRES AGENCES FRANÇAISES

AGENCE ADRESSE CHIFFRE D’AFFAIRES AGENCE ADRESSE CHIFFRE D’AFFAIRES


RANG

RANG
LE CHANTIER EN QUESTION : QUELLES STRATÉGIES
2015 2016 2017
en milliers d'euros en milliers d'euros
2015 2016 2017

POUR LES ARCHITECTES


85 CHRISTOPHE BIDAUD ?
76000 Rouen 3632 4146 4578 130 BBC ET ASSOCIÉS 69120 1844 2911 3308
Vaulx-en-Velin
86 ARUA ARCHITECTES 31300 Toulouse 3493 4705 4531
131 SYNTHESE (ARCH, INT, DÉCO) 73190 2820 3500 3307
87 FRANÇOIS VIEILLECROZE 83990 Saint-Tropez 4655 5411 4493
Challes-les-Eaux
88 DHA 75001 Paris 3950 4330 4450
132 ANTHONY BECHU 75015 Paris 3742 3198 3278
89 BROCHET / LAJUS / PUEYO 33300 Bordeaux 3965 – 4440
133 PARTENAIRES ARCHITECTES 92150 Suresnes 2232 2009 3253
90 CHARTIER DALIX 75011 Paris 3365 3238 4348
134 GOULARD BRABANT LOÏEZ 59700 Marcq 1800 2154 3245
91 HARDEL ET LE BIHAN 75010 Paris 1953 2585 4270 -en-Barœul
ARCHITECTES
135 INTERNATIONAL 75019 Paris 2167 – 3241
92 OSLO ARCHITECTES 67300 Schiltigheim 2500 3019 4248 D’ARCHITECTURE
93 MP & A 75017 Paris 4630 4822 4240 136 GAUTIER CONQUET 69006 Lyon 2601 2344 3227
94 FORMA 6 44000 Nantes 3950 3959 4183 137 CÉDRIC VIGNERON 92100 Boulogne- 2649 2746 3227
Billancourt
95 BOUCHAUD ARCHITECTES 75011 Paris 1665 2247 4150
138 THALES ARCHITECTURES 67300 Schiltigheim 2036 2175 3200
96 LCR ARCHITECTES 31130 Balma 3588 3875 4039
139 EXPLORATIONS ARCHITECTURE 75010 Paris 1702 2159 3187
97 BVL ARCHITECTURE 75007 Paris 3410 3106 4021
140 GIOVANNI PACE 51100 Reims 3031 3233 3147
98 CUSSAC ARCHITECTES 75013 Paris 3013 3223 4014
141 EMMANUEL COMBAREL 75001 Paris 4440 4678 3131
99 MOON SAFARI 33000 Bordeaux 1278 1906 3945
DOMINIQUE MARREC
Atelier Aïno, réhabilitation de la maison Francis-André
100 ATELIERS 115 ARCHITECTES 92100 Boulogne- 4155 2850 3893
à la Turbie, livrée
142 BRIÈRE ARCHITECTES en 2017
74940 (maîtrise d’ouvrage
Annecy 2766 privée)
2927: 3125
Billancourt
construction d’un
143 L’HEUDÉ ET ASSOCIÉS murOrléans
45100 en pierre sèche 2671
par les participants
3089 3098
101 AER ARCHITECTES 74000 Annecy 3089 3437 3811

DR
ARCHITECTES du chantier-école encadré par un artisan murailler.
102 ARQUITECTONICA 75009 Paris – 7443 3744
144 AGENCE SEARCH 75012 Paris 1202 1643 3088
103 VALERO GADAN 75003 Paris 3586 4395 3738
145 PAD ARCHITECTES 85100 Les Sables- 2703 2770 3076
104 FRANÇOIS DE ALEXANDRIS 75015 Paris 2982 3754 3703 D’Olonne
Le 13 FRESH ARCHITECTURE
105novembre 75011d’une
dernier, à l’occasion Paris –
D’a : L’année 2277 3701 nous 146
dernière, avonsAI PROJECT
organisé 13010 Marseille
qu’on n’est évidemment pas tout2959
seul. La2747
création3075
table106 ronde,
UNANIME lesARCHITECTES
architectes Suzel69007Brout
Lyon une 4688table ronde
4445 sur 3691l’explosion de la com-
147 ARCHITECTONIA architecturale92150 n’est Suresnes
pas l’œuvre d’un1763génie1975solitaire,
3047
(aasb),
107 Élise Giordano
LEIBAR (Atelier Aïno),64100
ET SEIGNEURIN Bayonne mande
Christine 3496 privée
3063(voir3689
d’a 259). 148Parmi TOA lesARCHITECTES
consé- nous sommes93100
ASSOCIÉS pris dans une aventure
Montreuil collective.
3203 2320Cette 3030
Leconte (présidente
108 FRÉDÉRIC de l’Ordre des architectes
ROLLAND 49100 Angers quences 3255 majeures
3111 de cette évolution,
3682 149 DARAGON une ten-
CHEYSSONexpérience du74200 chantier permet de
Thonon-les- 2388sortir2672
de cette 3021
d’Île-de-France),
109 SÉQUENCES Valérie Nègre (architecte et
31000 Toulouse dance 2382à exclure
2656 de3665
plus en plus fréquemment mythologie de Bainsl’architecte-artiste qui œuvre seul,
historienne), François Noir (Corelo) et Ingrid l’architecte sur le chantier. 150 Si certains
SEURA s’en de faire preuve d’humilité,
75011 Paris car ce 3272n’est pas3156
nous qui 3013
110 ARCHI5 PROD 93100 Montreuil 3002 3933 3661
Taillandier (ITAR) ont dialogué avec l’équipe réjouissent, nombreux sont ceux 151 qui
ATELIERS s’en in-
LION construisons
ASSOCIÉS nous-mêmes
75014 Paris nos projets.
3689 C’est
3795 par 3010
le
111 XAVIER CARTRON 75018 Paris 3493 2770 3607
de d’a, Emmanuel Caille
(ARCH, INT, DÉCO) (rédacteur en chef), quiètent. Quel fut votre premier contact avec
152 REY LUCQUET ET ASSOCIÉS chantier que je suis devenue
67100 Strasbourg architecte.
2500 2613 3009
Maryse Quinton et Agathe Viguier. L’occasion le chantier ? Ingrid Taillandier : Je défends une position assez
112 COBE ARCHITECTURE 75014 Paris 2004 2809 3592 153 AGENCE COSTE 78550 Houdan 3100 3850 3006
d’échanger autour du chantier, des diffé-
ET PAYSAGE ARCHITECTURES classique de la discipline. Je cite souvent la triade de
rentes
113 pratiques en la matière et des
PASCAL MERZ dérives
31130 Quint- Élise1556Giordano 2213: Dès que nous 154
3577 sommes sorties41de
ARCHIPEL Vitruve, « Utilitas,
93390firmitas,
Clichy venustas » (utilité,
2504 2542péren- 2995
qui inquiètent la profession quand l’archi-
Fonsegrives l’école, notre première envie fut de faire du chantier. nité et beauté) qui sont pour moi totalement imbri-
-sous-Bois
tecte114tend à devenir
DERBESSE, indésirable sur 75014
DELPLANQUE le terrain.
Paris L’enseignement
3685 3841 était assez
3568 éloigné 155de VURPAS
la façonARCHITECTES
dont quées. Sans ces 69005relations
Lyon intrinsèques3008entre ces trois
2853 2994
ET ASSOCIÉS on construit. Pour mon mémoire de156 master, je m’étais notions, on perd une partie de notre
SAHUC ET KATCHOURA 75003 Paris 2520 2813 et de
discipline 2963
Table115
ronde par Maryse Quinton71000 Macon intéressée
organiséeARCHITECTES
CHAMBAUD 3670 à certains
3539 3563collectifs d’architectes qui jus- nos qualités d’architecte. Cette définition a toujours
157 AU*M ARCHITECTES 42300 Roanne 2479 2839 2959
116 AXEL SCHOENERT 75001 Paris tement,3374 pour 3442
avoir accès
3549à la commande, réalisaient une vraie valeur au XXIe siècle, une vraie réalité. Il
158 AGENCE WILLIAM GOHIER 35000 Rennes 2688 3135 2954
ARCHITECTES de petites structures qui leur permettaient de s’y faut avoir fait du chantier pour se permettre de ne pas
ASSOCIÉS
117 FRANÇOIS CHATILLON 01210 Ferney- confronter
3117 et3468 d’apprendre
3528 à construire. Nous avons en faire. Si les69009agences n’en font plus, je ne vois pas
159 IN FINE Lyon 2595 3138 2907
ARCHITECTE Voltaire eu nos premiers projets dans le cadre familial ou ami- comment nous allons pouvoir former les jeunes géné-
160 TERTIAM 75017 Paris 3250 3128 2887
118 ADVENTO 33600 Pessac cal, ce –qui nous 2894 3504
a permis d’avoir directement accès au rations. Ce n’est pas à l’école que l’on fait du chantier.
161 DAQUIN ET FERRIÈRE 93100 Montreuil 2867 2997 2867
119 FRANKLIN AZZI 75002 Paris chantier
2982 à de 4029
petites échelles.
3477
ARCHITECTURE
Christine Leconte : Cette transmission entre les gé-
120 AW2 75006 Paris Suzel3082 Brout 3146
: Nous avons
3463 réalisé notre premier pro- nérations est extrêmement importante, et elle passe
162 STUDIO ARCH 73372 2171 2505 2852
121 EGA ERIK GIUDICE 75011 Paris jet avec – Laura Carducci
– (groupe
3432 scolaire Alain-Savary bien évidemment par le chantier.
Le Bourget-du-Lac
ARCHITECTS à Évry en 1992) sans avoir jamais Suzel Brout 94200 : À l’agence,
163faitS’PACE
de chantier. les stagiaires
Ivry-sur-Seine 2765 font 2365du suivi
2818
122 MAISON ÉDOUARD FRANÇOIS 75011 Paris Avant1902 de m’installer,
2697 j’ai3392travaillé en agence mais on de chantier. Certains ont horreur de ça, d’autres sont
164 TETRARC 44200 Nantes 2185 2051 2816
123 RELIEF ARCHITECTURE 59200 Tourcoing ne me donnait3025
3005 pas les3381
chantiers à suivre. Nous avons ravis ! Ils se révèlent.
165 CHRISTIAN GIRAT 94300 Vincennes 2800 2975 2814
(ESCUDIE FERMAUT) appris sur le tas et passé deux ans à ne faire que ça. François Noir : Certains jeunes architectes sont
Nous7043étions sur un plateau 166 BOYELDIEU DEHAENE 59000 Lille 2983 3162 ont 2804
124 DVVD 75013 Paris 5957 3357 avec d’autres architectes à d’emblée très à l’aise sur le chantier ; d’autres
ARCHITECTES
125 THIERRY LANCTUIT 92100 Boulogne- qui on 2929demandait
3032 des3351
conseils, on n’était pas toutes une relation problématique aux entrepreneurs, ou ne
167 ATELIER NOVEMBRE 75011 Paris 1911 2245 2802
Billancourt seules et, dans ces moments, je me disais : c’est ça savent pas comment se positionner.
168 ARCHIPOLE 35000 Rennes – 2453 2790
126 L’ATELIER ARCHITECTES 97400 Saint-Denisl’architecture.
3219 3575 Ce n’était
3347pas un fantasme. Tout à Christine Leconte : C’est une belle opportunité
coup,3239il y avait 50 ouvriers 169 GAËTAN LE PENHUEL 75002 Paris 3105 2647 c’est 2747
127 TVK TREVELO ET VIGER-KOHLER 75020 Paris 3264 3341 qui construisaient ce que pour les jeunes de se retrouver sur le chantier,
nous avions dessiné. C’est un 170 BARTHÉLÉMY
sentiment incroyable à GRINO
loin d’être la 75011
règle. Paris
Ils sont plus 2515 à2404
souvent faire 2726
une
128 STUDIO MHNA 75011 Paris 2710 2814 3340
ARCHITECTES
(ARCH, INT, DÉCO) la fois de surpuissance et d’extrême modestie, parce 3D derrière un ordinateur.
171 DOMINIQUE COULON 67000 Strasbourg 1909 2832 2706
129 CASTRO DENISSOF ASSOCIÉS 75020 Paris 3485 3598 3314
ET ASSOCIÉS

174 D’ARCHITECTURES 268 – DÉCEMBRE 2018 / FÉVRIER 2019

190 D’ARCHITECTURES 268 – DÉCEMBRE 2018 / FÉVRIER 2019

16 D’ARCHITECTURES - CLASSEMENT 2018


CLASSEMENT > CLASSEMENT PAR CHIFFRE D’AFFAIRES DES 400 PREMIÈRES AGENCES FRANÇAISES

AGENCE ADRESSE CHIFFRE D’AFFAIRES AGENCE ADRESSE CHIFFRE D’AFFAIRES


RANG

RANG
en milliers d'euros en milliers d'euros
2015 2016 2017 2015 2016 2017

172 CAMBORDE ARCHITECTES 64320 Bizanos 1850 2673 2696 216 L’ATELIER 127 69100 Villeurbanne 1741 1953 2285
173 ATELIER DU PONT 75012 Paris 2020 2080 2693 217 NICOLAS LAISNÉ ARCHITECTE 93100 Montreuil – 2202 2269
174 A/LTA TASSOT 35000 Rennes 1952 1985 2687 218 ARCHETUDE 60000 Beauvais 2585 2104 2268
LE TRIONNAIRE
219 ELLEBOODE ARCHITECTURE 75005 Paris 2165 2275 2264
175 HUBERT GODET 92400 Courbevoie 1604 1815 2647
220 BRUNO DUMETIER 69006 Lyon 1739 2116 2250
176 FRANÇOIS DE LA SERRE 47550 Boé 1702 2113 2620
221 HTVS ARCHITECTURE 69009 Lyon 2370 2275 2239
177 TRIADE 79000 Niort – – 2600
222 AAMCO ARCHITECTURES 69100 Villeurbanne 1800 1221 2235
178 GERA ARCHITECTES 92800 Puteaux 3009 2513 2600
223 TANK ARCHITECTES 59000 Lille 2016 5096 2231
179 SYNTHESE ARCHITECTURE 94110 Arcueil 3313 2853 2583
224 CRÉATURE 45000 Orléans 1899 1776 2208
180 AADA ATELIERS 62200 Boulogne- 1968 2175 2567
225 PARALLÈLES ARCHITECTURE 37000 Tours 2450 2150 2200
D’ARCHITECTURE DELANNOY Sur-Mer
ET ASSOCIÉS 226 MAAC / LES ARCHITECTES CVZ 75014 Paris 3773 2807 2198
181 CIMAISE ARCHITECTES 42000 Saint-Étienne 2225 2140 2535 227 GP ARCHITECTES 60520 La Chapelle- 2226 1959 2193
en-Serval
182 GOES-PERON ARCHITECTES 94160 Saint-Mandé 678 2218 2535
228 PATRICK SCHWEITZER 67000 Strasbourg 1765 2012 2187
183 ATELIERS JEAN-FRANÇOIS 31300 Toulouse 2582 3034 2530
& ASSOCIÉS
MARTINIE
229 DEBARD DAVID LE CORVEC 56100 Lorient 1336 1776 2186
184 ARCHIBUILD 75017 Paris 2200 2344 2500
230 EPICURIA ARCHITECTES 75008 Paris 1516 1840 2185
185 JEAN-PASCAL CLÉMENT 83700 2774 2500 2489
Saint-Raphaël 231 PETITDIDIER PRIOUX 75011 Paris 2102 2457 2184
186 IVARS ET BALLET 37000 Tours 2749 2157 2481 232 ATELIER FERRET 33100 Bordeaux 2363 1495 2164
ARCHITECTURES
187 ATELIER D’ARCHITECTURE 33300 Bordeaux – 1755 2476
KING KONG 233 ARCANE ARCHITECTES 38000 Grenoble 1976 2043 2152
188 FARCOT ET ASSOCIÉS 75008 Paris 1824 2239 2470 234 ABC ARCHITECTES 06270 Villeneuve- 1607 1847 2147
Loubet
189 ARCHICRÉA DP 77100 Meaux – – 2468
235 PALISSAD ARCHITECTURES 75013 Paris 1906 2186 2137
190 PPA PUIG PUJOL ET ASSOCIÉS 31000 Toulouse 1493 1765 2462
236 ARCHI ET PARTNERS 06250 Mougins 1844 2020 2132
191 AGENCE ARCHI CONCEPT 66000 Perpignan 2019 2152 2456
INTERNATIONAL
192 TECTONIQUES 69003 Lyon 1896 1813 2438
237 A3A 84120 Pertuis – – 2131
193 JEAN-PIERRE LOTT 75001 Paris 1921 1917 2431
238 ATELIER PHILÉAS 75012 Paris – – 2128
194 BADIA BERGER ARCHITECTES 75003 Paris 2291 1898 2425
239 ATELIER EMPREINTE 13600 La Ciotat 2127
195 4A 33700 Mérignac 2431 2431 2417
240 ARCHIGRIFF 31400 Toulouse 1713 1983 2126
196 BDVA ARCHITECTES 75014 Paris 2769 2796 2412
241 TOURRE SANCHIS 34000 Montpellier – 2323 2124
197 IN SITU ARCHITECTURE & 44000 Nantes 2113 2525 2410 ARCHITECTURE
ENVIRONNEMENT
242 TOURRET JONERY 69005 Lyon – 2000 2122
198 ATELIER THIERRY ROCHE 69160 Tassin 2159 2232 2408 ARCHITECTES
ET ASSOCIÉS -la-Demi-Lune
243 BPA ARCHITECTURE 34070 Montpellier 2577 2320 2112
199 ÉRIC GIUSTI ET ANTOINE 20000 Ajaccio – 2229 2397
244 ARPEN ARCHITECTURE 68200 Mulhouse 1748 1938 2106
VERSINI
PAYSAGE
200 CADENCE 75010 Paris 2276 2601 2395
245 LOCI ANIMA ARCHITECTURE 75018 Paris 2401 1800 2100
201 LAMBERT LENACK 75010 Paris 1456 1734 2394
246 OMLB ARCHITECTURE 34760 1628 1727 2099
ARCHITECTES
Boujan-sur-Libron
202 STUDIO D’ARCHITECTURE 74100 2289 2279 2381
247 ARCHITECTES CÔTE D’AZUR 06200 Nice 1572 2038 2095
FLORENT MAKO Ville-La-Grand
248 POISSONNIER FERRAN 13016 Marseille – 2113 2093
203 AFAA ARCHITECTURE 69003 Lyon 1753 2343 2378
249 ATELIER ZÜNDEL CRISTEA 75013 Paris 2014 1706 2084
204 NICOT ARCHITECTE 35000 Rennes – – 2362
250 AGENCE PELLEAU 85000 La Roche- 1680 1816 2078
205 DNS DUPONT NICOLAY 75017 Paris – – 2362
ET ASSOCIÉS Sur-Yon
ARCHITECTES
251 ATLANTE ARCHITECTES 59650 Villeneuve- 2381 2121 2074
206 JEAN AMOYAL 76600 Le Havre 2616 3238 2354
D’Ascq
207 ARCANE CONCEPT 94340 Joinville 2073 2410 2353
252 GROUPEMENT D’ARCHITECTES 75013 Paris – – 2073
(ARCH, INT, DÉCO) -le-Pont
GD’A
208 AXIS ARCHITECTURE 10000 Troyes 2309 2453 2352
253 ATELIER D’ARCHITECTURE BPM 33800 Bordeaux – 1960 2070
209 HB ARCHITECTES ASSOCIÉS 75011 Paris 2817 3025 2343
254 CRO & CO ARCHITECTURE 75005 Paris 1702 2026 2069
210 TRACE ARCHITECTES 59510 Hem 1680 2076 2340
255 LES ARCHITECTES ASSOCIÉS 06230 Saint-Jean- 2756 2531 2065
211 H & A ARCHITECTURE 78300 Poissy 1900 2083 2333 Cap-Ferrat
212 ESPAGNO MILANI 31000 Toulouse 1551 1669 2325 256 BROSSY & ASSOCIÉS 75011 Paris 2572 2468 2029
ARCHITECTES
257 AXEL LETELLIER ARCHITECTURE 31000 Toulouse 1870 1895 2021
213 NOMADE ARCHITECTES 75013 Paris 2340 2325 2325
258 JULIEN RIVAT ET ENGIBAT 42100 Saint-Étienne 1796 1625 2010
214 FRES ARCHITECTES 75013 Paris 1645 2978 2302
259 FRADIN WECK ARCHITECTURE 13100 1695 2189 2007
215 VIGNEU ET ZILIO 31000 Toulouse 1632 2082 2290 Aix-en-Provence

192 D’ARCHITECTURES 268 – DÉCEMBRE 2018 / FÉVRIER 2019

D’ARCHITECTURES - CLASSEMENT 2018 17


CLASSEMENT > CLASSEMENT PAR CHIFFRE D’AFFAIRES DES 400 PREMIÈRES AGENCES FRANÇAISES

CLASSEMENT > CLASSEMENT PAR CHIFFRE D’AFFAIRES DES 400 PREMIÈRES AGENCES FRANÇAISES

AGENCE ADRESSE CHIFFRE D’AFFAIRES AGENCE ADRESSE CHIFFRE D’AFFAIRES


RANG

RANG
LE CHANTIER EN QUESTION : QUELLES STRATÉGIES
2015 2016 2017
en milliers d'euros
2015
en milliers d'euros
2016 2017

POUR LES ARCHITECTES


260 HESSAMFAR & VÉRONS ?
33000 Bordeaux – – 2006 304 ATELIER FGA FRANÇOIS 33800 Bordeaux 1493 1504 1769
ARCHIT. ASSOC GUIBERT ARC
261 ESPACE ARCHITECTURE 57500 Saint-Avold 1514 2080 2002 305 BLP ARCHITECTES 51000 Reims 1459 1621 1767
262 IDEA ARCHITECTES 44000 Nantes 2315 2321 2000 306 GPAA 44200 Nantes 1598 2169 1765
263 ARVAL 60800 1541 1802 1998 307 DE ALZUA+ 59000 Lille 2038 2038 1761
Crépy-en-Valois
308 VICTOR ET JULIEN 76000 Rouen 1589 1667 1760
264 MATTE DEVAUX ROUSSEAU 34000 Montpellier – 1995 1989 ARCHITECTES
265 ARTEXIA 75001 Paris 1584 1975 1975 309 LAIR ET ROYNETTE 75009 Paris 1740 1600 1759
ARCHITECTES
266 AAPP PHILIPPE PROST 75002 Paris 1352 1508 1975
310 3A2U 75012 Paris – – 1750
267 UBIK (STARCK) 75016 Paris – – 1975
(ARCH, INT, DÉCO) 311 ARCHI CONCEPT EUROPE 33700 Mérignac 1603 – 1747
268 DUPONT-NICOLAY-RATTIER 14200 Hérouville- – – 1965 312 ATELIER AGOPYAN 92160 Antony 1918 1946 1745
ARCHITECTURE Saint-Clair
313 MICHEL GRZESZCZAK 51000 Chalons 1631 1610 1724
269 AGENCE AA 79000 Niort 2338 2008 1960 -en-Champagne
270 BLUTEAU ET NASSIF 13400 Aubagne 1836 1756 1955 314 AGREGA ARCHITECTES 69007 Lyon 715 1261 1721
271 DAUDRE-VIGNIER ET ASSOCIÉS 75013 Paris 1694 1953 1953 315 A&B ARCHITECTES 75004 Paris 1709 1609 1701
272 PADW PELLEGRINO ASSOCIÉS 44000 Nantes 1921 2218 1950 316 ANDRÉ & MOULET 54000 Nancy 1404 1386 1691
DESIGN ARCHITECTURE Atelier Aïno, réhabilitation de la maison Francis-André
à la Turbie, livrée en 2017 (maîtrise d’ouvrage privée) :
273 WEBER ET KEILING 67000 Strasbourg 1800 1790 1950 317 MÛRISSERIE PARENT + RACHDI 44000 Nantes 1627 1608 1690
construction d’un mur en pierre sèche par les participants
274 AEC ARCHITECTURE 75020 Paris 2079 2082 1950 318 PAINDAVOINE PARMENTIER 59650 Villeneuve- 1782 1670 1690

DR
du chantier-école encadré par un artisan murailler.
ARCHITECTE D’Ascq
275 SOCIÉTÉ D’ARCHITECTURE 41200 Romorantin- 1738 1749 1943
BOITTE Lanthenay 319 AROTCHAREN 64100 Bayonne 1180 1287 1681
276 FRANCIS DIANA AAD 31000 Toulouse 1567 1906 1941 320 AGENCE HUBERT SALADIN 33300 Lormont 1253 1551 1678
ARCHITECTE
277 MEIGNAN ENGASSER PERAUD 35921 Rennes 1718 1868 1939
Le 13 novembre dernier, à l’occasion d’une D’a : L’année dernière, nous 321 avons AADIorganisé qu’on n’est évidemment pas tout1455
64121 Serres-Castet seul. La1565 création
1660
278 ATELIER DU CANAL 35000 Rennes 1770 1803 1923
table ronde, les architectes Suzel Brout une table ronde sur l’explosion de la
322 AXP URBICUS
com- architecturale n’est pas l’œuvre
78000 Versailles
d’un
1330
génie solitaire,
– 1656
(aasb), SERAU
279 Élise Giordano (Atelier Aïno),75010 Paris
Christine mande 3260privée2549(voir1923
d’a 259). Parmi les consé- nous sommes pris dans une aventure collective. Cette
323 CLÉMENT VERGÉLY 69002 Lyon 1006 1333 1652
280 THIENOT BALLAN ZULAICA 51100
Leconte (présidente de l’Ordre des architectes Reims 2032 2113
quences majeures de 1922
cette évolution, une ten- expérience du chantier permet de sortir de cette
ARCHITECTES
d’Île-de-France),
281 GARBIT ETValérie
BLONDEAUNègre (architecte
69005 Lyonet dance à exclure
2798 2349 de 1916
plus en plus fréquemment
324 STUDIO D’ARCHITECTURE
mythologie de l’architecte-artiste qui
91350 Grigny –
œuvre–
seul,
1650
historienne), François
282 PARIS & ASSOCIÉS Noir (Corelo) et Ingrid
38200 Vienne l’architecte sur
1782 1781 1914 le chantier. Si certains s’en
GALLIOT-VANNIER de faire preuve d’humilité, car ce n’est pas nous qui
ARCHITECTES
Taillandier (ITAR) ont dialogué avec l’équipe réjouissent, nombreux sont ceux qui s’en in- construisons 92600
nous-mêmes nos projets.
325 ATELIER D’ARCHITECTURE 1740 C’est 1534par 1636
le
de d’a
283, Emmanuel Caille (rédacteur13008
TECHNI ARCHITECTURE Marseille quiètent.
en chef), 2555 Quel 2515fut votre
1900 premier contactALAIN JAN avec chantier que jeAsnières-sur-Seine
suis devenue architecte.
Maryse
284 Quinton et Agathe Viguier. L’occasion
DEGW FRANCE 75013 Paris le chantier
1728 ?1907 1898 Ingrid Taillandier
326 PHILIPPE RUBIO ARCHITECTES : Je défends une
34070 Montpellier 1227position1287assez 1634
d’échanger
285 IN SITUautour du chantier, des
ARCHITECTES 59300diffé-
Valenciennes 1616 2120 1890 327 OUTSIGN classique de la75002
discipline.
Paris Je cite souvent– la3097
triade de1632
rentes
286pratiques en la matière et des
BTA ARCHITECTES dérives
75004 Paris Élise1315
Giordano 1860: Dès1877
que nous 328
sommes sorties
HYPHEN de
ARCHI Vitruve, « Utilitas,
75005firmitas,
Paris venustas–» (utilité,– péren- 1630
qui inquiètent la profession quand l’archi- l’école, notre première envie fut de faire du chantier. nité et beauté) qui sont pour moi totalement imbri-
287 SCENARIO-ARA 62223 Saint- 1757 1841 1858 329 Z ARCHITECTURE 69002 Lyon 1030 1405 1617
tecte tend à devenir indésirable sur le terrain.
Laurent-Blangy L’enseignement était assez éloigné de la façon dont quées. Sans ces relations intrinsèques entre ces trois
330 ATELIER 3A 07400 Le Teil 1568 1628 1611
288 AAVP 75011 Paris on construit.
1302 Pour 1589mon1857 mémoire de master, je m’étais notions, on perd une partie de notre discipline et de
331 ALTER EGO 75020 Paris 1322 1511 1610
Table289
ronde organisée par Maryse Quinton34000 Montpellierintéressée
FRANÇOIS FONTÈS
à certains collectifs d’architectes qui jus-
2056 1503 1853
nos qualités d’architecte. Cette définition a toujours
332 DENU
tement, pour avoir accès à la commande, réalisaient & PARADON 67000 Strasbourg
une vraie valeur au XXI siècle, une
e 1879vraie1613réalité. 1605
Il
290 CLCT ARCHITECTES 75009 Paris 1650 1650 1850
333 331 CORNICHE
de petites structures qui leur permettaient de s’y ARCHITECTES
faut avoir fait 13007 Marseille
du chantier 1598 1607
pour se permettre de ne pas1603
291 CHRISTOPHE ROUSSELLE 75002 Paris – – 1848
confronter et d’apprendre à construire.334 AGENCENous avons
JACQUESen faire. Si les75008
ROUGERIE agences
Parisn’en font plus, – je ne –vois pas 1594
292 ARCHITECTURE & TERRITOIRE 38000 Grenoble eu nos 2406 1663 1839
premiers projets dans le cadre 335 familial
ATELIER ouARCAU
ami- comment nous56000 allonsVannes
pouvoir former 1588les jeunes
1650géné- 1573
293 YM ARCHITECTURE 75116 Paris – nous
cal, ce qui 1636 1838
a permis d’avoir directement accès au rations. Ce n’est pasNarbonne
à l’école que l’on– fait du1365chantier.
336 RAYSSAC 11100 1569
294 A5A ARCHITECTES 75013 Paris chantier à de petites échelles.
1709 1536 1807 Christine
337 TREUTTEL GARCIAS TREUTTEL 75020 ParisLeconte : Cette transmission
– entre les
1871 1564gé-
295 ATELIER XAVIER BOHL 83310 Cogolin Suzel1065 Brout 1045
: Nous avons
1800 réalisé notreFICHOU
premier pro- nérations est extrêmement importante, et elle passe
296 DHD BILLARD DURAND jet avec
14280 Saint-Contest 2084Laura Carducci
– (groupe scolaire
1789 338 GILCHAlain-Savary
KALK GILCHbien évidemment 67205par le chantier. 1637 1611 1560
297 ART RÉALISATIONS 92130 Issy-les- à Évry en 1992)
1672 1602 1788 sans avoir jamais fait de chantier. Suzel Brout : À l’agence,
Oberhausbergen les stagiaires font du suivi
Moulineaux Avant de m’installer, j’ai travaillé 339
en agence
SÉMÉIO mais on de chantier. Certains
ARCHITECTURE ont horreur de
93100 Montreuil ça, d’autres
1525 1482 sont 1559
298 3A ARCHITECTES ASSOCIÉS 13010 Marseille ne me1061donnait1461
pas les 1787
chantiers à 340
suivre.SOANous avons
ARCHITECTES ravis ! Ils se révèlent.
75011 Paris 1920 1904 1553
299 3A ARCHITECTURE 76530 Grand- appris1061 sur le tas
1461et passé
1787deux ans341à neATELIER
faire que ça.
ACONCEPT François Noir : Certains
91000 Évry jeunes830architectes
1100 sont 1550
Couronne Nous étions sur un plateau avec d’autres architectes à d’emblée très à l’aise sur le chantier ; d’autres ont
342 PATEY ARCHITECTES 73000 Chambéry 1131 1507 1527
300 CRESPY AUMONT 49000 Angers qui on1291 demandait
1699des 1781
conseils, on n’était pas toutes une relation problématique aux entrepreneurs, ou ne
343 BIK ARCHITECTURE 67960 Entzheim 1319 – 1515
ARCHITECTES seules et, dans ces moments, je me disais : c’est ça savent pas comment se positionner.
GRAND EST
301 BOUCHET ARCHITECTURE 42160 Andrézieux-l’architecture.
2173 Ce
– n’était
1777pas un fantasme. Tout à Christine Leconte : C’est une belle opportunité
344 AACD 27200 Vernon 2026 1669 1513
Bouthéon coup, il y avait 50 ouvriers qui construisaient ce que pour les jeunes de se retrouver sur le chantier, c’est
345 BLAQ ARCHITECTURES 59260 Hellemmes - 1371 – 1511
302 TEKHNÊ 69008 Lyon nous 1350 1678 C’est
avions dessiné. 1776 un sentiment incroyable à loin d’être la Lille
règle. Ils sont plus souvent à faire une
Métropole
303 ATELIER M3 75006 Paris la fois de
– surpuissance
1515 1774 et d’extrême modestie, parce
346 AGENCE BEST
3D derrière un91230ordinateur.
Montgeron 1179 1175 1511
347 BRUNET ARCHITECTES 49100 Angers 1345 1372 1504

174 D’ARCHITECTURES 268 – DÉCEMBRE 2018 / FÉVRIER 2019

194 D’ARCHITECTURES 268 – DÉCEMBRE 2018 / FÉVRIER 2019

18 D’ARCHITECTURES - CLASSEMENT 2018


CLASSEMENT > CLASSEMENT PAR CHIFFRE D’AFFAIRES DES 400 PREMIÈRES AGENCES FRANÇAISES

AGENCE ADRESSE CHIFFRE D’AFFAIRES AGENCE ADRESSE CHIFFRE D’AFFAIRES


RANG

RANG
en milliers d'euros en milliers d'euros
2015 2016 2017 2015 2016 2017

348 ATTEA 77220 Tournan- – 1398 1502 390 BLEHER ARCHITECTES 56420 Plumelec 1220 1243 1164
en-Brie
391 ADQUATIO 75003 Paris 1971 1739 1152
349 C2A - ARCHITECTES 75009 Paris 1613 1454 1491
392 XXL ATELIER 42000 2892 1148 1130
& INGÉNIERIE
Saint-Étienne
350 ATE 77000 1683 1652 1491
393 AMPLITUDE 38000 Grenoble 1452 – 1100
Vaux-le-Pénil
394 E.T.A.R.I 69200 Venissieux – – 1068
351 CABINET LARIGAUDRY 93100 Montreuil 1240 1397 1490
395 ARCHITECTURE MALACAN 31000 Toulouse 1084 1111 1065
352 BÉAL & BLANCKAERT 59000 Lille 1600 1439 1483
ET MARTRES
353 MY ARCHITECTES 31000 Toulouse – 1131 1473
396 TUKANA ARCHITECTURE 92200 Neuilly-sur- 1083 1608 1047
SOUVIRON-LACOMBE
Seine
354 URBAN ARCHITECTES 97420 Le Port 2258 – 1449
397 INTÉGRAL LIPSKY+ROLLET 75019 Paris – 1111 1015
355 HBM ARCHITECTES 12000 Rodez 1015 1248 1442
398 BEHREND RAMONDT 75010 Paris 1117 – 1008
356 AUTRET GILBERT 45160 Olivet 1505 1279 1441
ARCHITECTURE
357 CABINET BOISROUX 50000 Cherbourg – 1369 1424
358 JEAN-FRANÇOIS SCHMIT 75013 Paris – 1033 1418
ARCHITECTES
359 ROCHETEAU SAILLARD 44000 Nantes 2249 1825 1414
360 VDDT ARCHITECTES 59800 Lille 1160 1387 1409
361 BARRÉ LAMBOT ARCHITECTES 44000 Nantes 1529 1438 1406
COMMENT EST RÉALISÉE
362 DWA ARCHITECTES 69007 Lyon 1692 1475 1405
363 CIANFAGLIONE GRAVEREAUX 75013 Paris 1552 1599 1401
L’ENQUÊTE POUR DRESSER
364 L’AGENCE VERSIONS 78000 Versailles 1620 – 1400 LE TABLEAU DES
(ARCH, INT, DÉCO)
400 AGENCES CLASSÉES
365 LOUVEL ET ASSOCIÉS 35500 Vitré – 1653 1386
366 BRIENNE DETREZ DARLOY 59500 Douai 1484 1394 1372
PAR CHIFFRE D’AFFAIRES ?
ATRIUM
367 AAUPC CHAVANNES 75011 Paris 1573 1421 1351 Le tableau des 400 premières agences de
ET ASSOCIÉS France est établi à partir des chiffres fournis
368 ENZO & ROSSO 31600 Muret 1045 – 1346 par la société Archiliste, qui a sélectionné
369 TOMASINI DESIGN 38000 Grenoble 1137 1054 1342 1 000 agences d’architecture parmi les
ARCHITECTURE 20 000 recensées dans sa base de données.
370 2AD ARCHITECTURE 92310 Sèvres 1554 1342 1321 Ont été retenues les agences ayant déclaré au
371 AKTIS ARCHITECTURE 38000 Grenoble 1433 1316 1316 moins 1 million d’euros de chiffre d’affaires.
ET URBANISME Une recherche sur Infogreffe doublée d’un
372 ATELIER 4 PARIS 75020 Paris 1324 1210 1312 courrier adressé aux agences a renseigné la
373 ATELIER GASNIER GOSSART 80000 Amiens 1324 1293 1312 colonne « chiffre d’affaires ». C’est ce critère,
374 CARATY ET POUPART- 37000 Tours 1830 974 1294 à l’exclusion de tout autre, qui établit ce clas-
LAFARGE sement ne prétendant nullement constituer
375 ATIC ARCHITECTES 78000 Versailles 1174 1359 1293 un palmarès de la qualité architecturale. Nous
376 ATELIER D’ARCHITECTURE 13300 Salon 1164 1283 1274 estimons que, malgré toutes les précautions
ARCADIA -de-Provence prises, quelques agences échappent au clas-
377 BRUHAT & BOUCHAUDY 63100 Clermont- 1893 1584 1268 sement. Sans compter celles qui n’ont ni pu-
Ferrand blié leurs comptes, ni souhaité répondre aux
378 AZ ARCHITECTURE 76000 Rouen 1346 1205 1265 sollicitations d’Archiliste. Elles sont de fait
379 CHABAL ARCHITECTES 38000 Grenoble 1576 1033 1252 absentes d’un tableau où elles auraient leur
380 AGENCE DND 75012 Paris 997 1030 1252 place. Les cases vides du classement corres-
381 LUC WEIZMANN 75011 Paris 1657 1516 1244 pondent aux CA qui, pour différentes raisons,
382 3A IDF 94230 Cachan 1498 1220 1221 ne nous ont pas été communiqués.
Si les paysagistes ne figurent pas dans le clas-
383 DOMINIQUE LYON 75020 Paris – 1004 1206
sement, les agences d’architecture intérieure
384 LBL & ASSOCIÉS 56300 Pontivy 1693 1524 1202
et de décoration en font partie, différenciées
385 DUCHIER + PIETRA 83130 La Garde 1146 1317 1200
ARCHITECTES
par (arch, int, déco).
Les cases vides du classement correspondent
386 JEAN DUBROUS 33260 1150 – 1191
La Teste-de-Buch aux CA qui, pour différentes raisons, ne nous
387 ATELIER AR-CHÈ 69006 Lyon – 1122 1181
ont pas été communiqués
388 L’ATELIER ARCHITECTES 69140 1369 1298 1177
Rillieux-la-Pape Vous souhaitez figurer dans le classement l’année
prochaine ? Contacter : palmares@darchitectures.com
389 MARIAN RUBIO ARCHITECTE 35700 Rennes 996 1006 1176
Plus d’informations sur www.archiliste.fr.

196 D’ARCHITECTURES 268 – DÉCEMBRE 2018 / FÉVRIER 2019

D’ARCHITECTURES - CLASSEMENT 2018 19