Vous êtes sur la page 1sur 5

LA REPARTITION

DES BENEFICES
D’UNE SOCIETE
SCHEMA D’AFFECTATION DU BENEFICE

REPORT A NOUVEAU RESULTAT NET DE PRELEVEMENT SUR


ANTERIEUR (part des bénéfices + L’EXERCICE + LES RESERVES
non répartis les années précédentes)

BENEFICE A AFFECTER

DIVIDENDES REPORT A NOUVEAU RESERVES

Partie reversée aux Partie pour laquelle aucune Partie destinée à augmenter
actionnaires en rémunération décision d’affectation n’est l’autofinancement de
de leurs apports prise l’entreprise

PREMIER SUPER RESERVE RESERVE RESERVE


DIVIDENDE DIVIDENDE LEGALE STATUTAIRE FACULTATIVE

Montant représentant Décidé par l’AGO, Obligatoire tant qu’elle Non obligatoire, son Non obligatoire,
un certain il est calculé sur la n’atteint pas 10 % du mode de calcul est elle est librement
pourcentage du partie du résultat capital de la société, fixé dans les statuts. décidée par les
capital social (le net non affectée en elle représente 5 % du actionnaires réunis
taux est fixé dans les réserves et à bénéfice de l’exercice en AGO. Elle
statuts de la société). l’intérêt statutaire. diminué du report à s’appelle parfois
Il est aussi appelé Il est parfois appelé nouveau débiteur N-1 « réserve de
« intérêt statutaire ». « deuxième prévoyance »
dividende ».

CALCUL DU BENEFICE DISTRIBUABLE

Bénéfice distribuable = Bénéfice de l’exercice


- Report à nouveau débiteur
- Dotation aux réserves légales et statutaires
+ Report à nouveau créditeur

Exemple : On extrait les informations suivantes du bilan de trois sociétés


ALPHA, BÊTA et GAMMA.

ALPHA BETA GAMMA


Capital 1 000 000 1 000 000 1 000 000
Réserve légale 60 000 80 000 90 000
Report à nouveau + 20 000 - 40 000 + 30 000
Résultat de l’exercice + 150 000 + 100 000 + 300 000
Calcul du bénéfice distribuable :

ALPHA BETA GAMMA


Résultat de l’exercice 150 000 100 000 300 000
- Report à nouveau débiteur 0 - 40 000 0

= Base de calcul de la réserve légale 150 000 60 000 300 000


- Dotations à la réserve légale - 7 500 (1) - 3 000 (2) - 10 000 (3)
+ Report à nouveau créditeur + 20 000 0 + 30 000

= BENEFICE DISTRIBUABLE 162 500 57 000 320 000

Pour les trois sociétés, la dotation à la réserve légale cesse lorsque celle-ci atteint
10 % × 1 000 000 = 100 000 €
(1) 5 % × 150 000 = 7 500 €
(2) 5 % × 60 000 = 3 000 €
(3) 5 % × 300 000 = 15 000 €, mais comme le maximum est atteint, on limitera
la dotation à 10 000 €.

LA REPARTITION DU BENEFICE

Exemple : On extrait les informations suivantes du bilan de la société DELTA au 31/12/N :

CAS N°1 : Le report à CAS N°2 : Le report à


nouveau N-1 est nouveau N-1 est
bénéficiaire (créditeur) déficitaire (débiteur)
Capital (100 000 actions de 10 €) 1 000 000 1 000 000
Réserve légale 80 000 80 000
Report à nouveau + 40 000 - 40 000
Résultat de l’exercice + 250 000 + 250 000

Les actionnaires réunis en assemblée générale le 15/05/N+1 ont décidé


de répartir ainsi le bénéfice :

Dotation à la réserve légale dans les conditions fixées par la loi (le
maximum n’est pas atteint)
Attribution aux actionnaires d’un intérêt statutaire de 6 % au titre du
premier dividende.
Dotation d’une réserve facultative de 50 000 €
Attribution d’un superdividende pour une valeur totale de 80 000 €
Les sommes non attribuées sont reportées à nouveau.
Tableau de calcul de la répartition :

CAS N°1 CAS N°2


Résultat de l’exercice 250 000 250 000
- Report à nouveau débiteur 0 - 40 000

= Base de calcul de la réserve légale 250 000 210 000


- Dotations Réserve légale = 5 % × BC - 12 500 10 500
+ Report à nouveau créditeur + 40 000 0

= Bénéfice distribuable 277 500 199 500

- Intérêt statutaire = 6 % × 1 000 000 - 60 000 - 60 000


- Réserve facultative - 50 000 - 50 000
- Superdividende - 80 000 - 80 000

= Report à nouveau 87 500 9 500

Montant du dividende distribué par action = (1er dividende + Superdividende) / Nombre d’actions en circulation
= (60 000 + 80 000) / 100 000 = 1,40 €

Taux de distribution (pay out ratio) = (1er dividende + Superdividende) / Résultat de l’exercice
= (60 000 + 80 000) / 250 000 = 56%

LA COMPTABILISATION DE LA REPARTITION DU BENEFICE ET MISE


EN PAIEMENT DES DIVIDENDES

CAS N°1 : LA SOCIETE REALISE UN BENEFICE AU COURS DE L’ANNEE


N ET LE REPORT A NOUVEAU N-1 EST BENEFICIAIRE

La répartition du bénéfice décidée lors de l’assemblée générale du


15/05/N+1 (cas n°1 ci-dessus) s’enregistrera ainsi :
Origine de la Affectation
distribution du résultat

31/12/N
120 Résultat de l’exercice (bénéfice) 250 000
110 Report à nouveau N-1 (solde créditeur) 40 000
1061 Réserve légale 12 500
1063 Réserves statutaires ou contractuelles 0
1068 Autres réserves 50 000
457 Associés – Dividendes à payer 140 000
110 Report à nouveau N (solde créditeur) 87 500
Affectation du résultat
30/09/N+1
457 Associés – Dividendes à payer 140 000
512 Banques 140 000
Paiement des dividendes

CAS N°2 : LA SOCIETE REALISE UN BENEFICE AU COURS DE


L’ANNEE N ET LE REPORT A NOUVEAU N-1 EST DEFICITAIRE
Origine de la Affectation
distribution du résultat

31/12/N
120 Résultat de l’exercice (bénéfice) 250 000
119 Report à nouveau N-1 (solde débiteur) 40 000
1061 Réserve légale 10 500
1063 Réserves statutaires ou contractuelles 0
1068 Autres réserves 50 000
457 Associés – Dividendes à payer 140 000
110 Report à nouveau N (solde créditeur) 9 500
Affectation du résultat

30/09/N+1
457 Associés – Dividendes à payer 140 000
512 Banques 140 000
Paiement des dividendes

CAS N°3 : LA SOCIETE REALISE UNE PERTE AU COURS DE L’ANNEE N

Nous supposerons que :


- au cours de l’année N, l’entreprise a réalisé une perte de 120 000 €
- le report à nouveau de l’année précédente était bénéficiaire de 40 000 €

Dans ces conditions, la perte de l’année N s’impute sur le report à nouveau de


l’année précédente et engendre un report à nouveau déficitaire de 80 000 € que
les bénéfices des années suivantes viendront combler à leur tour…
L’écriture comptable sera donc la suivante :
Origine de la Affectation
distribution du résultat

31/12/N
110 Report à nouveau N-1 (solde créditeur) 40 000
129 Résultat de l’exercice (perte) 120 000
119 Report à nouveau N (solde débiteur) 80 000
Affectation du résultat