Vous êtes sur la page 1sur 10

2018

TP4 : mécanique de
solide
FROTTEMENT STATIQUE DE GLISSEMENT

Réalisé par :
Talbi mohamed
Nainia youness
Marih aicha

05/12/2018
TP 4 : FROTTEMENT STATIQUE
DE GLISSEMENT

INTRODUCTION :
Sans le frottement une voiture ne peut ni rouler ni freiner, le train
d'atterrissage d'un avion ne peut jouer son rôle, une allumette ne peut
s’allumer, C'est à dire l'importance des forces de frottement dans notre vie
et dans le monde qui nous entoure. Dans l'industrie, le frottement est, après
la corrosion, le second facteur responsable de la dégradation des systèmes
mécaniques. Et les constructeurs de machines en tiennent compte dès la
conception de celle-ci, afin de gagner en rendement et en durée de vie de
leurs équipements.

Le facteur de frottement dépende :

* De la nature de surfaces des matériaux en contact.

* De la rugosité des surfaces en contact.

* De l’état de surface de contact (sèches ; lubrifiées)

Le facteur de frottement est indépendant :

* De la pression de contact.

* De l’air des surfaces en contact.

A _ frottement sur un plan horisontal

1-objectifs :
Notre étude consiste à étudier le frottement de glissement de différents matériaux sur un plan
en acier. En effet, on cherche à déterminer :

*Déterminer les coefficients de frottement de divers matériaux par rapport à l’acier.


2_ Dispositif expérimental

3_Étude théorique
1) On place sur un plan horizontal un solide S sur lequel on exerce une force T capable
D’amorcer le glissement.
Bilan des forces extérieures :

2) PFS : somme des forces extérieures égale au vecteur nul : FPR0

Projection sur X / : T – R .sin(φS) = 0 (1)

Projection sur Y / : –P + R .cos(φS ) = 0 (2)

(1) / (2) : μS =T/P = tg(φS) avec μS :facteur de frottement

3) l’expression de l'angle de frottement statique :

φS=arctg(μS)

4_manipulations
ACIER /ACIER
charge Effort Charge Force de Coefficient de Angle de Coefficient de
normal N sur la tige glissement frottement frottement frottement
moyen
0 2 ,7636 0, 3 0, 496 0,179 10,14
100 3,7436 0,6 0,796 0 ,212 11,96
200 4,7236 0,7 0,896 0,189 10,7 0,20
300 5,7636 1 1,196 0,207 11,69
400 6,6836 1,4 1,596 0,238 13,38

ALUMINIUM /ACIER
charge Effort Charge sur Force de Coefficient Angle de Coefficient de
normal N la tige glissement de frottement frottement
frottement moyen
0 2 ,7636 0,8 0,996 0 ,36 19,79
100 3,7436 0,9 1,096 0 ,29 16,17
0,34
200 4,7236 1,5 1,696 0,359 19,74
300 5,7636 1,6 1,796 0,311 17,27
400 6,6836 2,2 2,396 0,358 19,69

LAITON/ACIER
charge Effort Charge Force de Coefficient de Angle de Coefficient de
normal N sur la tige glissement frottement frottement frottement
moyen
0 1.911 1 1.196 0.625 32
100 2.891 1.7 1.896 0.655 33.22
200 3.871 1.9 2.096 0.541 28.41 0,63
300 4.851 2.6 2.796 0.576 29.94
400 5.831 4.2 4.396 0.753 36.97

NYLON /ACIER
charge Effort Charge Force de Coefficient de Angle de Coefficient de
normal N sur la tige glissement frottement frottement frottement
moyen
0 1.911 0.1 0.296 0.154 8.75
100 2.891 0.2 0.396 0.136 7.74 0,14
200 3.871 0.3 0.496 0.128 7.29
300 4.851 0.5 0.696 0.143 8.13
400 5.831 0.7 0.896 0.153 8.96
3) graphe représentant la force de glissement en fonction de l’effort normal pour chaque
couple de matériaux

ACIER /ACIER ALUMINIUM /ACIER

LAITON/ACIER NYLON/ACIER

5) on peut conclure de cette étude que le coefficient de frottement change d’un matériau à un autre
pour un même plan en acier et on a :

𝑓Nylon < 𝑓Acier < 𝑓Aluminium < 𝑓Laiton


B_ frottement sur un plan incline
1-objectifs :
Cette étude vise à étudier le frottement de glissement du nylon sur un plan en acier .et
de déterminer son coefficient de frottement

2_ Dispositif expérimental 1

3_Étude théorique 1
1) Le principe fondamental de la statique nous donne donc :

𝑅⃗ + 𝑃⃗ = 0

Projection sur Ox : 𝑅𝑠𝑖𝑛(𝜑) − 𝑃𝑠𝑖𝑛(𝜃) = 0

Projection sur Oy : 𝑅𝑐𝑜𝑠(𝜑) − 𝑃𝑐𝑜𝑠(𝜃) = 0

Sin l’on modifie le poids P on constate que l’angle ϕ reste constante

𝑅𝑠𝑖𝑛(φ) 𝑃𝑠𝑖𝑛(𝜃)
On remarque que =
𝑅𝑐𝑜𝑠(𝜑) 𝑃𝑐𝑜𝑠(𝜃)

Donc tan(ϕ)=tan(θ) d ou ϕ=θ

Avec ϕ est l’angle statique

2) On a donc une relation linéaire entre les composantes Rx et Ry

Cette relation se note :


Rx 𝑅𝑠𝑖𝑛(φ) 𝑃𝑠𝑖𝑛(𝜃)
𝑓= = = = tan(𝜑)
𝑅𝑦 𝑅𝑐𝑜𝑠(𝜑) 𝑃𝑐𝑜𝑠(𝜃)

Avec f est le coefficient de frottement

4_Dispositif expérimental 2

5_Étude théorique 2
1) Le principe fondamental de la statique nous donne donc :

𝑅⃗ + 𝑇
⃗ + 𝑃⃗ = 0

Projection sur l’axe (Ox)

-Rx+ T- P sin(θ)=0 donc Rx=T-Psin(θ)

Projection sur l’axe (Oy)

Ry –Pcos(θ)=0 donc Ry=Pcos(θ)

Connaissant le coefficient de frottement, nous pouvons écrire :

𝑅𝑥 𝑇 − 𝑃𝑠𝑖𝑛(𝜃)
𝑓= =
𝑅𝑦 𝑃𝑐𝑜𝑠(𝜃

2) on Rx=Rsin(ϕ) et Ry=Rcos(ϕ)
𝑇−𝑃𝑠𝑖𝑛(𝜃)
D ou tan(𝜑) = 𝑃𝑐𝑜𝑠(𝜃

Partie 1 : Angles de frottement sur un plan en acier


Essai 1 : Evaluation du frottement statique

Nous avons placé un patin au milieu du plan en acier et desserré la vis de


serrage pour lever lentement l’extrémité du plan jusqu’à ce que le patin glisse et
nous avons enregistré l’angle correspondant. Nous réitérons l’expérience pour
chaque patin

Essai 2 : Evaluation du frottement de glissement

Cette fois-ci nous inclinons le plan tout en poussant le patin jusqu’à ce


qu’il glisse et nous enregistrons l’angle correspondant pour chaque patin.

Les résultats figurent dans le tableau suivant :


Frottement statique Frottement de glissement

Matériau Angle de Angle de


Coefficient Coefficient
Angle (Ɵ°) frottement Angle (Ɵ°) frottement
(tanƟ) (tanƟ)
φ φ

Aluminium 30 0,577 30 20 0,360 20

Acier 13 0,230 13 5 0,080 5


Laiton 40 0,839 40 32 0,624 32
Nylon 11 0,190 11 2 0,034 2
Tableau : Angles de frottement sur un plan en acier

Partie 2 : Forces de frottement du nylon sur un plan incliné en acier


Nous avons verrouillé le plan incliné à 10° à l’aide de la vis de serrage et placé
le patin en nylon à l’extrémité inférieure du plan, lié à une corde et à une tige, de
façon à ce qu’il puisse remonter.

Nous avons ajouté des poids sur la tige jusqu’à ce que le patin commence
à remonter la pente, et nous réitérons l’expérience pour différents angles et pour
une charge de N supplémentaire au-dessus du patin.

Le système est montré sur la figure ci-dessous :


Nous enregistrons nos résultats dans le tableau suivant :

Angle Poids Force Poids Effort Force de Coefficient Angle


du Ajoutés de Du normal glissement de de
plan (N) traction bloc (N) (N) frottement frottement
(°) P (N) W (N) (°)
(N)
10 0,5 0,7 1,911 1,881 0,368 0,195 11,034
20 0,8 1 1,911 1,795 0,346 0,192 10,868
30 1,1 1,3 1,911 1,654 0,344 0,207 11,695
40 1,3 1,5 1,911 1,463 0,271 0,185 10,481

Graphe représentant la force de glissement F en fonction de l’effort normal


Le coefficient de frottement moyen :

fm=0,195

L’angle de frottement statique :

Φs=11,034°
Conclusion
Cette manipulation a pour but l’étude théorique et expérimental du glissement
de différents matériaux (Acier, Aluminium, Laiton, Nylon) sur un plan d’acier
tantôt plats en ajoutant des charges pour chaque masses donnée et tantôt
incliné en poussant le pantin jusqu’ a glissement. Puis pour finir on c’est
intéressé au Nylon en ajoutant des poids pour différents angles. Des graphes
représentant la force de glissement en fonction de l’effort normal ont été
réalisés pour chaque cas afin de déduire le coefficient ainsi que l’angle de
frottement prédétermine théoriquement.