Vous êtes sur la page 1sur 15

Note de calcul

__________________________________________________________________________________________

…………………..
……………………………….
…………………………………….

MAITRE D’OUVRAGE
………………………………………….

OBJET : ………………………………………………….

NOTE DE CALCUL DE L’EAU POTABLE

0
Note de calcul
__________________________________________________________________________________________

1) SITUATION GENERALE

Le Projet LA ………………………….est situé à la province de ……………….. , Wilaya du grand


…………………………………...
Le Projet ………………………. est constitué des lotissements en R +4, des équipements, des espaces
verts et de voirie.
La présente Etude concerne l’aménagement de ce Projet.

2) SUPERFICIE

La superficie du projet est de 18.00 ha environ.


Le projet est constitué par des lotissements en R+4, et équipement divers et voirie.

3) ZONING

Le projet ………………… sera aménagé par des constructions en.R+4, conformément au plan
d’urbanisation approuvée au plan de masse
< Nevarieture >

4) PRESENTATION DU LOTISSEMENT

Le présent Complexe, intitulé ………………….., est situé dans la Province de ………………….,


Wilaya de ……………………….. .
L’objet du TF n° 23731/C & 154838/C

Le Maitre d’ouvrage est la société ………………………..,

1
Note de calcul
__________________________________________________________________________________________

5) EAU POTABLE

5-1/ Calcul du débit pour le dimensionnement du réseau

A / Evaluation de la demande

Nous utiliserons la méthode analytique qui consiste à analyser séparément les différents paramètres
conditionnant la demande (population, plan d’urbanisme, activités économiques, activités industrielles,
etc.)
La prévision est toujours difficile, aléatoire et le fait d’utiliser une méthode analytique pour évaluer la
demande ne donne pas une garantie totale contre toute insuffisance.
Pour connaitre la demande en chaque point, il faut connaitre toute les types de consommation
Qui s’exercent en ce point, ainsi que les pertes éventuelles dans le réseau.
En effet ces points sont représentés dans notre réseau par les nœuds .la demande en un nœud est obtenue en
faisant la somme des apports de consommation des différentes mailles rattachées à ce nœud.
A cette demande on ajoute éventuellement les débits d’incendies si une de bouches d’incendie est placée
sur une conduite reliant ce nœud à un autre .on fait l’hypothèse que ce débit est repris par le nœud le plus
proche

B / hypothèse de calcul de la consommation et de sa répartition

●Consommation dans les mailles.

Dans chaque maille du réseau, la consommation totale est estimée à partir des consommations unitaires de
chaque type de service donné en fonction du nombre d’habitants .ainsi dans une maille, elle est la somme
de ces différentes consommation .le tableau suivant présenté pour illustration donne les caractéristiques et
les consommations des différentes composantes des mailles .

Nomb
Nombre Dotation
re des Consom
N° des population (m³/j Lot) Qmj Qmj Qpj Qph N°
Type ménage Cps Cph Nœud par Nœuds
Maille personnes totale ou (m³/j (m³/j) (l/s) (l/s) (l/s) Nœuds
s par (L/s)
par lot hab)
Maille

0,14 1
1,2
M1 chambres 96 96 0,1 9,6 0,11 0,14 3 0,42 3
5 0,14 2

0,14 3
0,10 2

0,10 3
M2 chambres 96 96 0,1 9,6 0,11 1,25 0,14 3 0,42 4
0,10 4
0,10 5
M3 chambre 48 48 0,1 19,8 0,23 1,25 0,29 3 0,86 5 0,17 4

2
Note de calcul
__________________________________________________________________________________________

Lieu de culte 5 0,17 5


salle de sport 5 0,17 6
0,17 7
Foyer et
batiment
5
recreatif 0,17 8
ouvrier

0,12 7
chambres 48 48 0,12
0,12 8
M4 10,76 0,12 1,25 0,16 3 0,47 4
Buanderie 5 0,12 9

0,12 10

0,05 6
chambre 24 24 0,12
0,05 7
M5 4,56 0,05 1,25 0,07 3 0,20 4
0,05 10
chambre 14 14 0,12
0,05 11

chambre 44 44 0,12 0,20 9

Foyer famille et
5 0,20 10
ETAM
caserne
M6 5 22,78 0,26 1,25 0,33 3 0,99 5 0,20 11
pompier

mini market 5 0,20 12

centre medical 2,5 0,20 13

0,14 12
centre medical 2,5
0,14 13

bureaux 2 0,14 14
M7 16,5 0,19 1,25 0,24 3 0,72 5
bureaux 2 0,14 15

restauration 10 0,14 16

0,03 17

0,03 18
M8 chambre 24 24 0,12 2,88 0,03 1,25 0,04 3 0,13 4
0,03 23

0,03 24

0,03 18

M9 chambre 24 24 0,12 2,88 0,03 1,25 0,04 3 0,13 4 0,03 19

0,03 22

3
Note de calcul
__________________________________________________________________________________________

0,03 23

0,03 19

0,03 20
M10 chambre 24 24 0,12 2,88 0,03 1,25 0,04 3 0,13 4
0,03 21

0,03 22

0,07 21

chambre 24 24 0,12 0,07 22

M11 7,88 0,09 1,25 0,11 3 0,34 5 0,07 23

0,07 26
bar 5
0,07 27

0,08 23
chambre 20 20 0,12
0,08 24
M12 7,4 0,09 1,25 0,11 3 0,32 4
0,08 25
salle de sport 5
0,08 26

●Demande aux Nœuds.

La consommation totale calculée pour chaque maille est ensuite répartie équitablement au niveau des
nœuds de demande qui entourent la maille.
- Dans le cas ou une conduite est arrêté juste avant un nœud de demande pour éviter de former
Une croix ou tout autre pièce spéciale qui serait difficile à trouver dans le marché, on affecte la
consommation au nœud le plus proche.

- Pour rappel et information, d’une part le critère habituellement retenu en milieu urbain est que chaque
Peteau d’incendie doit pouvoir garantir un débit de 17 L/s, avec une pression au sol résiduelle d’au
moins 1 bar, d’autre part, les bouches d’incendies doivent être espacées de 400 m et réparties suivant
l’importance des risques à défendre. le tableau suivant présenté pour illustration donne les
caractéristiques et les consommations des différentes composantes des nœuds .

N° Nœuds N° Maille Consom par Nœuds (L/s) Consom Totale (L/S) Altitude (m)

4
Note de calcul
__________________________________________________________________________________________

N1 M1 0,14 17,14 512,81

M1 0,14
N2 17,24 510,87
M2 0,10

M1 0,14
N3 0,24 514,14
M2 0,10

M2 0,10
N4 0,28 516,51
M3 0,17

M2 0,10
N5 0,28 512,87
M3 0,17

M3 0,17
N6 0,22 514
M5 0,05

M3 0,17

N7 M4 0,12 0,34 516

M5 0,05
M3 0,17
N8 17,29 518,36
M4 0,12

M4 0,12
N9 17,31 521,14
M6 0,20
M4 0,12
N10 M5 0,05 0,36 517,00

M6 0,20
M5 0,05
N11 0,25 515,43
M6 0,20
M6 0,20
N12 17,34 513,57
M7 0,14
M6 0,20
N13 17,34 522,56
M7 0,14

N14 M7 0,14 0,14 516,35

N15 M7 0,14 17,14 500,00

N16 M7 0,14 17,14 503

N17 M8 0,03 17,03 510,26


M8 0,03
N18 0,06 508,57
M9 0,03
N19 M9 0,03 0,06 505,11

5
Note de calcul
__________________________________________________________________________________________

M10 0,03
N20 M10 0,03 17,03 502,80

M10 0,03
N21 0,10 501,35
M11 0,07

M9 0,03

N22 M10 0,03 0,06 502,65

M11 0,07

M8 0,03

M9 0,03
N23 0,21 507,22
M11 0,07

M12 0,08

M8 0,03
N24 0,11 509,8
M12 0,08

N25 M12 0,08 17,08 503,51

M11 0,07
N26 0,15 507,22
M12 0,08
N27 M11 0,07 17,07 508,17

● Débit d’incendie.

Pour rappel et information, le critère habituellement retenu en milieu urbain est que chaque Peteau
d’incendie doit pouvoir garantir un débit de 17 L/s pendant deux heures, avec une pression au sol résiduelle
d’au moins 1 bar.

Ce qui implique qu’on a besoin de 122.4 m³ pour chaque bouche

Si on divise cet volume sur une journée c'est-à-dire sur 24 h on trouve un débit de 1.42 L/S

Donc le débit d’incendie qu’on peut affecter aux nœuds qui sont proche aux bouche d’incendies est 1.42
L/S

● Formule de calcul du débit de pointe journalier.

Qpj = (Cpj*Qmj) avec Cpj=1.25


6
Note de calcul
__________________________________________________________________________________________

● Formule de calcul du débit de pointe horaire.


Avec :
Qph :Débit de pointe horaire en (L/s)

Cph :Coefficient de pointe horaire pris egal à 1,5 + 2,5 /(Qms^0.5 )


Remarque :
Si Cph> 3 on prend Cph= 3
Sinon Cph=1,5 + 2,5 /(Qms^0.5 )

Qph = (Cph*Qpj)

3-2/ Conception du réseau.

A / Composantes du réseau

Le réseau de distribution de l’eau potable est composé des éléments suivants :

- la source d’alimentation qui est une conduite existante de 800 mm2 du diamètre
- le réseau de distribution
- les accessoires du réseau

B / Accessoire du réseau

Ce sont en général des éléments auxiliaires qui sont installés dans le réseau pour faciliter L’exploitation et l'entretien
de ce dernier. Parmi ces accessoires nous pouvons citer:

●Vannes.

Généralement dans un réseau de distribution d'eau potable, on rencontre quatre types de vannes: vannes d'isolement,
vannes de réduction de pression vannes à clapet et vannes d'altitude. Dans la conception du réseau nous avons prévu
l'installation des vannes d'isolements. Ces vannes serviront à mettre hors service des tronçons dans lebut de faciliter
l'exploitation du réseau et d'effectuer de travaux de nettoyage et de réparation en privant d'eau le plus petit territoire
possible.

3-3/Dimensionnement du réseau.

A / Dédit de design.

Le débit de design est le débit représentant les conditions critiques de consommation auxquelles le réseau aura
à faire face. Ainsi, il est dimensionné comme étant le débit de pointe horaire.

B/ Perte de charge

On distingue deux types de pertes de charges dans un réseau de distribution Les pertes de charges linéaires ou
régulières et les pertes de charges singulières ou locales.

7
Note de calcul
__________________________________________________________________________________________

● Perte de charge linéaire.

Elles sont dues aux frottements de l'eau contre les parois des conduites et les turbulences provoquées par ces
effets. Elles dépendent en toute rigueur des caractéristiques de l'eau (viscosité, régime d'écoulement,
température etc.), et des caractéristiques de la conduite (longueur, rugosité des parois, diamètre intérieur etc.).
Le calcul des pertes de charge linéaire dans EPANET utilise selon les caractéristiques du liquide l'une des trois
formules suivantes:

- la formule de Hazen-Williams. Cette formule est la plus utilisée aux Etats-Unis


- la formule de Darcy-Weisbach.

Elle est largement utilisée en Europe. Elle s'applique à tous les régimes d'écoulement et à tous les liquides. Cette
formule est sélectionnée par défaut dans EPANET. Elle est donnée par :
∆HL = 0.0827 * f (s , d, q) * d^ - 5* L * q²

Avec :

e =coefficient de rugosité en [L]


d = diamètre du tuyau en [L]
q =débit en [L3 T^-1]
f =facteur de friction (dépend de e , d, et q)
L =longueur du tuyau en [L]

- La fonnule de ChéZY-Manning

Elle est généralement utilisée pour les écoulements dans les canaux découverts et pour les grands diamètres.
Les pertes de charges linéaires sont directement prises en compte dans la simulation à l’aide de la formule
de Darcy-weisbach.

● Perte de charge singulière.

Elles sont dues aux modifications brusques de l'écoulement dans les pièces tels que:

• Changement de section: rétrécissement, élargissement


• Changement de direction: coudes, Tés, etc.
• Au niveau des appareils de contrôle de suivi: vannes
L'importance d'inclure ou non de telles pertes dans les calculs dépend de l'exactitude exigée.
Elles sont données par la formule suivante :

∆Hs =Ki Q²
2 g S²
Avec :

∆Hs=pertes de charges singulières en [L]


Ki = coefficient de perte de charge singulière.
S = section la plus rétrécie des sections des deux conduites en [L ²]
Q= débit correspondant à la section S en [L³ T^-1]
g = accélération de la pesanteur en [L T ²]
8
Note de calcul
__________________________________________________________________________________________

La même formule est utilisée dans EPANET, cependant pour tenir compte de ces pertes il faut assigner à chaque
tuyau un coefficient de perte de charge singulière Ki, i étant fonction de la singularité. Le coefficient de pertes
de charges singulières est donc pris en charge directement
par le logiciel dans le calcul.

Remarque:

Pour les conduites de distribution d'eau les pertes de charges singulières représentent 5 à 10 % des pertes de
charges linéaires.

∆Hs= 10% ∆HL

C/Simulation du réseau.
Elle fait partie des étapes les plus importantes de la conception du réseau. C'est à ce niveau que l'on peut
apprécier son comportement dans le temps. EPANET version 2.00.10 est le logiciel utilisé.

C-1/ Présentation du logiciel.

EPANET version 2.00 est un logiciel de simulation du comportement des systèmes de distribution d'eau, d'un
point de vue hydraulique mais également d'un point de vue qualité de l'eau. Il est distribué gratuitement par
l'E.P.A. depuis le mois de septembre 1993. Depuis il est largement utilisé dans le monde.

C-2/ Méthode de calcul.

La méthode utilisée par le logiciel pour calculer les équations de perte de charge et de conservation de masse
qui caractérisent l'état hydraulique du réseau est décrite par l'approche de Todini ou encore le méthode du
gradient.
Cette méthode commence par une estimation initiale des débits dans chaque tuyaux qui peut ou non répondre à
l'équation de conservation de la masse. A chaque itération de la méthode, les nouvelles charges aux nœuds sont
obtenues en résolvant l'équation matérielle suivante:

AH=F
Avec :

A est une matrice jacobéenne (NxN)


H est un vecteur (Nxl) représentant les charges inconnues aux nœuds
F un vecteur (Nxl) contenant les termes du coté droit, dus au déséquilibre de flux en un nœud et à un
facteur de correction.

Ainsi Epanet calcule le débit dans chaque tuyau, la pression à chaque nœud,
9
Note de calcul
__________________________________________________________________________________________

C-3/ Paramètre d’entrée du réseau.

EPANET modélise un système de distribution d'eau comme un ensemble d'arcs reliés à des nœuds. Les arcs
représentent des tuyaux, des pompes et des vannes de contrôle. Les nœuds représentent des nœuds de demande,
des réservoirs et des bâches.

A/ Nœuds de demande.

Les nœuds de demande sont des points du réseau où les arcs se rejoignent. Ce sont des points d'entrée ou de
sortie d'eau et peuvent également ne pas avoir de débit. Les données d'entrée minimales exigées pour les
noeuds de demande sont :

● L'altitude du nœud
● La demande en eau (qui peut varier dans le temps)
Les résultats calculés aux noeuds de demande, à chacun des intervalles de temps d'une simulation sont:

● La charge hydraulique (ou hauteur piézométrique)


● La pression au niveau du nœud
● On peut aussi voir le graphique d'évolution de la pression au noeud de demande.

B/ Bâches infinies.

Se sont des nœuds représentant une source externe de capacité infinie. Elles sont utilisées pour
modéliser des éléments tels que les lacs, les couches aquifères souterraines ou les arrivées de réseaux
extérieurs.
Les données de base pour une bâche sont la charge totale et la qualité initiale de l'eau. Puisqu'une bâche
est un élément de frontière d'un réseau ses données de base ne sont pas affectées par la simulation. Par
conséquent aucune propriété n'est calculée au cours de
celle- Cl.

C/ Conduites.

Les conduites sont des arcs qui transportent l'eau d'un point du réseau à un autre. EPANET suppose que
tous les tuyaux sont pleins à tout instant. L'eau s'écoule de l'extrémité qui a la
charge hydraulique la plus élevée à celle qui a la charge la plus faible.
Les données de base pour les conduites sont:

● Les nœuds initial et final


● Le diamètre
● La longueur
● Le coefficient de rugosité (pour déterminer la perte de charge
● L'état (ouvert, fermé ou avec un clapet anti-retour)

Les principales valeurs calculées dans la simulation sont:

● Le débit
● La vitesse d'écoulement
● La perte de charge

10
Note de calcul
__________________________________________________________________________________________

C-4/ Résultats de simulation.

NB : cette simulation a été faite avec deux suppresseurs ayant les puissances suivantes :
P(S1) = 100 watt et P(S2) = 40 watt
Ces résultats sont donnés sous forme de tableau. Ils présentent l'état des nœuds et des conduites pendant toutes
les heures de la journée.

Etat des nœuds de demande

ID Noeud Demande (l/s) Charge (m) Pression (m)

Noeud N.0 0 603,66 80,98


Noeud N.8 17,29 564,06 45,7
Noeud N.4 0,28 562,33 45,82
Noeud N.3 0,24 561,03 46,89
Noeud N.1 17,14 560,18 47,37
Noeud N.2 17,24 560,51 49,64
Noeud N.5 0,28 562,18 49,31
Noeud N.6 0,22 564,12 50,12
Noeud N.7 0,34 564,3 48,3
Noeud N.13 17,34 579,54 60,54
Noeud N.12 17,34 567,21 53,64
Noeud N.16 17,14 566,12 63,12
Noeud N.15 17,14 566,32 66,32
Noeud N.14 0,14 577,02 60,67
Noeud N.9 17,31 570,71 49,57
Noeud N.10 0,36 567,73 50,73
Noeud N.11 0,25 566,75 51,32
Noeud N.17 17,03 578,41 68,15
Noeud N.18 0,06 577,94 69,37
Noeud N.19 0,06 577,49 72,38
Noeud N.20 17,03 577,14 74,34
Noeud N.21 0,1 577,1 75,75
Noeud N.22 0,06 577,25 74,6
Noeud N.23 0,21 577,38 70,16
Noeud N.24 0,11 577,55 67,75
Noeud N.26 0,15 577,04 69,82
Noeud N.25 17,08 577,05 73,54
Noeud N.27 17,07 576,99 68,82
Noeud 1 0 607,84 87,84
Noeud 4 0 594,17 74,17
Bâche 2 140,05 535 0
11
Note de calcul
__________________________________________________________________________________________

Bâche 3 68,96 535 0

Etat des tuyaux

Longueur Diamètre ( Rugosité


ID Arc Débit (l/s) Vitesse( m/s ) Pert.Charge (m/km) .
(m ) mm) (mm)
Tuyau p5 46,82 110 0,1 18,64 1,96 36,98
Tuyau p6 44,5 110 0,1 16,46 1,73 29,06
Tuyau p7 49,07 110 0,1 12,59 1,32 17,34
Tuyau p11 47,29 110 0,1 18,16 1,91 35,17
Tuyau p14 45,88 110 0,1 5,77 0,61 3,94
Tuyau p15 41,86 110 0,1 7,02 0,74 5,7
Tuyau p21 62,37 110 0,1 12,67 1,33 17,56
Tuyau p28 50,4 110 0,1 21,75 2,29 49,89
Tuyau p29 21,1 90 0,1 21,8 3,43 140,83
Tuyau p30 45,29 90 0,1 8,32 1,31 21,71
Tuyau p31 70,87 90 0,1 10,99 1,73 37,18
Tuyau p32 65,65 90 0,1 13,12 2,06 52,36
Tuyau p40 38,56 160 0,1 28,17 1,4 12,14
Tuyau p41 50,54 160 0,1 24,07 1,2 8,97
Tuyau p42 47,87 160 0,1 21,49 1,07 7,22
Tuyau p46 29,34 110 0,1 -6,47 0,68 4,89
Tuyau p47 64,73 110 0,1 4,01 0,42 2
Tuyau p48 65,97 110 0,1 4,6 0,48 2,58
Tuyau 1 130,62 110 0,1 4,55 0,48 2,53
Tuyau 2 66,11 110 0,1 16,54 1,74 29,34
Tuyau 3 46,06 110 0,1 72,03 7,58 523,75
Tuyau 4 81,08 110 0,1 4,47 0,47 2,45
Tuyau 5 109,82 110 0,1 32,94 3,47 112,19
Tuyau 6 153,39 90 0,1 2,93 0,46 3,02
Tuyau 7 217,216 110 0,1 21,61 2,27 49,27
Tuyau 9 70,46 110 0,1 68,02 7,16 467,69
Tuyau 11 102,418 90 0,1 4,04 0,64 5,51
Tuyau 12 105,625 90 0,1 2,52 0,4 2,28
Tuyau 13 100,419 160 0,1 4,46 0,22 0,38
Tuyau 16 52,215 160 0,1 1,97 0,1 0,09
Tuyau 17 86,829 160 0,1 19,05 0,95 5,74
Tuyau 18 50,966 90 0,1 4,42 0,69 6,53
Tuyau 10 115,7 90 0,1 3,63 0,57 4,5
Tuyau 20 110,4 90 0,1 1,9 0,3 1,37
Tuyau 23 76,478 110 0,1 28,91 3,04 86,92
Tuyau 15 56,054 160 0,1 10,83 0,54 1,98
Tuyau 22 72,272 160 0,1 6,24 0,31 0,71
12
Note de calcul
__________________________________________________________________________________________

Tuyau 24 15 160 0,1 140,05 6,97 278,92


Tuyau 26 228 160 0,1 68,96 3,43 69,14
Tuyau 27 98,5 160 0,1 23,76 1,18 8,76
Pompe 8 68,96 0 59,17
Pompe 21 140,05 0 72,84

Simulation par Epanet

13
Note de calcul
__________________________________________________________________________________________

14