Vous êtes sur la page 1sur 2
Guide pratique sur l’entretien de votre FOSS E S EPT IQ U E
Guide pratique
sur l’entretien
de votre
FOSS
E S
EPT
IQ
U
E
sur l’entretien de votre FOSS E S EPT IQ U E VILLE DE MAGOG Téléphone :

VILLE DE MAGOG

Téléphone : (819) 843-7106 Télécopieur : (819) 843-3330 Courriel : environnement@ville.magog.qc.ca

Comment fonctionne votre réseau de fosse septique?

Réseau de fosse septique : deux composantes

fosse septique? Réseau de fosse septique : deux composantes Votre installation septique reçoit toutes les eaux

Votre installation septique reçoit toutes

les eaux usées de votre habitation, en prove- nance de la machine à laver, de la cuisine, de la toilette, de la douche, des lavabos, du lave- vaisselle et ainsi de suite (voir figure 1).

Latrine Fosse septique Drain
Latrine
Fosse septique
Drain

Tranchée de drainage

Figure 1. Cheminement des eaux usées avec un réseau de fosse septique

(source : Franceys, Pickford J. & Reed R., 1995, Guide de l’assainissement individuel, Organisation mondiale de la santé)

Un réseau de fosse septique est généralement constitué de deux composantes principales :

une fosse septique hermétique

un réseau de tuyaux à joints ouverts, appelé champ d’épuration. Tous ces éléments sont enfouis sous votre gazon (voir figure 2).

éléments sont enfouis sous votre gazon (voir figure 2). Figure 2. Composantes d’un réseau de fosse

Figure 2. Composantes d’un réseau de fosse septique

(source : New Brunswick Canada, Santé et mieux être, Vous êtes maintenant propriétaire d’une fosse septique)

Il existe plusieurs types de fosses septiques (en béton, en fibre de verre, en acier ou en plastique) et de champs d’épuration. Leurs dimensions varient selon les besoins de chaque habitation.

Fosse septique : traitement primaire

de chaque habitation. Fosse septique : traitement primaire Le but de votre fosse septique est de

Le but de votre fosse septique est de

séparer les liquides des solides du flux d’eaux usées et d’en amorcer la décomposition.

La fosse compte normalement deux comparti- ments. Les eaux usées de la maison entrent dans le premier compartiment où leur débit est ralenti. Les solides les plus lourds se déposent au fond et les matières plus légères flottent à la surface (voir figure 3).

plus légères flottent à la surface (voir figure 3). Figure 3. Coupe latérale d’une fosse septique

Figure 3. Coupe latérale d’une fosse septique

(source : New Brunswick Canada, Santé et mieux être, Vous êtes maintenant propriétaire d’une fosse septique)

Les solides qui se déposent au fond sont les BOUES, et les solides plus légers qui s’aggluti- nent en surface forment l’écume (couche flottante de graisse). Entre les deux se trouvent les déchets liquides.

Des micro-organismes, des bactéries par exem- ple, et d’autres processus naturels décomposent ou « digèrent » les déchets présents dans les eaux usées. Ces processus réduisent le volume de boues et d’écume. C’est la première étape de purification des eaux usées.

Champ d’épuration : traitement secondaire

La
La

barrière séparant les deux comparti-

ments permet que l’écume et les boues ne soient pas dirigés vers le champ d’épuration.

Le champ d’épuration assure le traitement se- condaire des eaux usées. Des tuyaux perforés disposés en grille dans le champ d’épuration répartissent l’effluent également dans le sol na- turel ou un remblai (voir figure 4).

Les perforations dans les tuyaux laissent échap- per l’effluent dans le sol (voir figure 2).

Pendant que l’effluent s’infiltre dans le sol, les micro-organismes sous la terre digèrent et élimi- nent les impuretés résiduelles (solide en sus- pension, produits chimiques organiques, virus, bactéries).

L’eau purifiée rejoint les eaux souterraines servant aux puits voués à la consommation humaine.

servant aux puits voués à la consommation humaine. Figure 4. Traitement secondaire des eaux usées par

Figure 4. Traitement secondaire des eaux usées par le champ d’épuration

(source : New Brunswick Canada, Santé et mieux être, Vous êtes maintenant propriétaire d’une fosse septique)

Entretien : À FAIRE Conseils pratiques Conseils pratiques Entretien : À ÉVITER
Entretien : À FAIRE
Conseils pratiques
Conseils pratiques
Entretien : À ÉVITER

Consommation d’eau Chaque fois que vous évacuez de l’eau dans la fosse septique, une quantité égale d’eau se déplace vers le champ d’épu- ration. Ainsi, plus vous introduisez d’eau dans la fosse, plus vite elle est acheminée vers le champ d’épuration.

plus vite elle est acheminée vers le champ d’épuration. Or, il faut du temps pour que

Or, il faut du temps pour que les solides (boues) se déposent et se séparent ainsi des déchets liquides.

Plus la période de rétention est longue (période durant laquelle les eaux usées restent dans la fosse septique), plus les eaux sont purifiées.

Si l’eau passe trop rapidement à travers l’installation, il y a moins de purification avant que l’eau n’atteigne le champ d’épu- ration donc par conséquent, l’eau évacuée dans le sol contient des concentrations inacceptables de polluants.

Il vous faut réguler la quantité d’eau éva- cuée dans l’installation septique :

- Faites de petites brassées de lessive tout au long de la semaine plutôt que de tout faire la fin de semaine;

- Installez des dispositifs pour économiser l’eau sur les appareils sanitaires;

- Prenez des douches moins longues plutôt que de prendre un bain;

- Réparez les robinets fuyants;

- Etc.

de prendre un bain; - Réparez les robinets fuyants; - Etc. Produits nettoyants Pourquoi faut-il réduire

Produits nettoyants Pourquoi faut-il réduire l’utilisation de détergents, savons et produits de nettoyage?

Tout simplement parce que certains agents présents dans ces produits ne se décomposent pas dans une installation septique. Ils risquent de ralentir, voire même détruire, l’action bactérienne qui est nécessaire au bon fonctionnement de votre installation. Un surplus de savons peut avoir le même effet.

De plus, lorsqu’une quantité importante de ces produits (ex. : phosphore), s’infiltre dans le sol et dans les étendues d’eau environnantes, il peut favoriser la croissance d’algues et altérer la qualité de l’eau et de l’habitat des poissons.

Pensez-y :

utiliser des produits nettoyants biodégra- dables ne peut que prolonger la durée de vie de votre installation septique!

prolonger la durée de vie de votre installation septique! VILLE DE MAGOG Téléphone : (819) 843-7106

VILLE DE MAGOG

VILLE DE MAGOG Téléphone : (819) 843-7106 Télécopieur : (819) 843-3330 Courriel : environnement@ville.magog.qc.ca Site

Téléphone : (819) 843-7106 Télécopieur : (819) 843-3330 Courriel : environnement@ville.magog.qc.ca Site Internet : www.ville.magog.qc.ca

Les deux compartiments de la fosse doivent être vidangés, donc assurez- vous de bien dégager les deux couver- cles lors de la vidange.

Il est important de savoir exactement où se trouvent les couvercles de votre fosse.

Il est normal que votre fosse soit tou- jours remplie de liquide jusqu’à environ 30 cm des couvercles (mesure approxi- mative).

Faites pousser du gazon sur le champ d'épuration pour prévenir l'érosion et absorber l'excédent d'eau.

Détournez les eaux de ruissellement du toit, du patio et autres pour ne pas qu’el- les s’écoulent vers votre champ d’épu- ration et éviter ainsi de le surcharger.

Signes de problèmes :

- Le gazon recouvrant le champ d'épuration est exceptionnellement vert ou spongieux sous vos pieds;

- Il faut plus de temps pour que l'eau soit évacuée dans les conduits;

- Une odeur d'égout se dégage;

- Un liquide gris ou noir apparaît à la surface de votre cour;

- L'analyse de l'eau de votre puits ou de celui de votre voisin révèle une contamination.

Évitez le gaspillage d’eau à la maison.

Évitez de jeter dans l’installation septi- que des substances qui ne se décom- posent pas naturellement ou qui se décomposent très lentement : les hui- les, les graisses, le gras, des couches jetables, des tampons, des rasoirs, des cheveux, des condoms, des essuie- tout, des papiers mouchoirs, de la li- tière pour les chats, des matières plas- tiques, des filtres à cigarettes, des grains de café etc.

Les broyeurs à déchets installés sous l’évier sont également à éviter, car ils augmentent jusqu’à 20% la quantité de matières organiques à décomposer.

Modérez l’utilisation de produits chimi- ques et de nettoyage nocifs (ex. Javel, borax, etc.).

Ne conduisez pas et ne garez pas de voiture sur le champ d’épuration. Cela compacte le sol et réduit l’efficacité de votre champ.

Ne rien installer sur le champ d’épura- tion (pas de terrain de jeu pour enfants ni de jardins).

Ne plantez pas d’arbres ou d’arbustes sur le champ d’épuration (les racines peuvent abîmer le champ).

Ne recouvrez pas le champ d'épura- tion d'asphalte ou de béton.

Ne jetez pas vos médicaments dans la toilette ou l’évier.